Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Bloody SUNDAY Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-60%
Le deal à ne pas rater :
Câble HDMI 4K Plaqué Or en Nylon Tressé – 2 mètres
7.99 € 19.99 €
Voir le deal

Bloody SUNDAY

Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Bloody SUNDAY

Message par P4572 le Dim 22 Mai 2011 - 22:46

Je ne peux pas croire les informations aujourd’hui
Je ne peux même pas fermer les yeux et faire disparaître tout ça
Combien de temps, combien de temps devons-nous chanter cette chanson ?
Combien de temps ? Ce soir, nous pouvons être unis
Des bouteilles brisées sous des pieds d'enfants
Des corps qui jonchent une rue sans issue
Mais je n’écouterais pas le cri de guerre
Il me met dos au mur, dos au mur

Dimanche, dimanche sanglant
Dimanche, dimanche sanglant

Et la bataille vient de commencer
Beaucoup sont perdus, mais dites-moi qui a gagné ?
Des tranchées sont creusées dans nos cœurs
Et des mères, des frères et des sœurs déchirés

Dimanche, dimanche sanglant
Dimanche, dimanche sanglant

Combien de temps, combien de temps devrons nous chanter cette chanson ?
Combien de temps ? Ce soir, nous pouvons être unis
Ce soir, ce soir

Dimanche, dimanche sanglant
Dimanche, dimanche sanglant

Sèche tes larmes
Essuie tes larmes
Essuie tes yeux injectés de sang

Dimanche, dimanche sanglant
Dimanche, dimanche sanglant

Et c'est vrai que nous sommes immunisés
Quand les faits sont de la fiction et la télé la réalité
Et aujourd'hui des millions de gens pleurent
Nous mangeons et nous buvons tandis que demain ils mourront
La vraie bataille vient de commencer
Pour clamer la victoire remportée par Jésus
Un dimanche, un dimanche sanglant
Dimanche, dimanche sanglant

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Re: Bloody SUNDAY

Message par P4572 le Dim 22 Mai 2011 - 22:47

Paroles "Sunday Bloody Sunday"

I can't believe the news today
I can't close my eyes and make it go away
How long, how long must we sing this song ?
How long ? Tonight we can be as one
Broken bottles under children's feet
Bodies strewn across a dead end street
But I won't heed the battle call
It puts my back up, puts my back up against the wall

Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday

And the battle's just begun
There's many lost, but tell me who has won?
The trenches dug between our hearts
And mother's children, brothers, sisters torn apart

Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday

How long, how long must we sing this song ?
How long ? Tonight we can be as one
Tonight, tonight

Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday

Wipe the tears from your eyes
Wipe your tears away
Wipe your bloodshot eyes

Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday

And it's true we are immune
When fact is fiction and T.V. is reality
And today the millions cry
We eat and drink while tomorrow they die
The real battle just begun
To claim the victory Jesus won
On a Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Re: Bloody SUNDAY

Message par P4572 le Dim 22 Mai 2011 - 22:48

Bloody SUNDAY Z
Bloody SUNDAY Play_c
U2 - Bloody Sunday
7 min - 29 sept. 2006
Importé par BrianBuriff
youtube.com

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Re: Bloody SUNDAY

Message par P4572 le Dim 22 Mai 2011 - 22:50

Bloody Sunday (1972) - Wikipédia

Bloody Sunday (français : dimanche sanglant, irlandais : Domhnach na Fola, parfois anglais : Bogside Massacre, français : Massacre du Bogside) est une ...
Contexte - Historique - Enquêtes - Une fresque à la mémoire du ...
fr.wikipedia.org/.../Bloody_Sunday_(1972) - En cache - Pages similaires

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Re: Bloody SUNDAY

Message par P4572 le Dim 22 Mai 2011 - 22:56

16 juin 2010

irlande.blogs.liberation.fr/.../un-rapport-cinglant-sur-le-dimanche-sanglant. html -


Un rapport cinglant sur le «dimanche sanglant»


Bloody SUNDAY 6a0128756686e6970c013484592b5c970c-320wi L’abcès est enfin crevé en Irlande du Nord: 38 ans après le massacre de 13 civils par l’armée britannique dans la ville de Derry (un 14e étant mort plus tard) et la mise en cause la même année de ces manifestants innocents dans une enquête partiale, les présentant comme des belligérants armés, le rapport Saville vient enfin de faire la lumière sur les événements tragiques du 30 janvier 1972, à la grande joie des familles.
Le quotidien nord-irlandais Irish News (catholique) jubile également, titrant sur cet événement tant attendu (en photo). Un lecteur irlandais (que je remercie) m’a d'ailleurs contacté pour s’assurer que je rédigerais bien un papier sur ce sujet —une première pour ce blog!
Pour ceux qui veulent prendre la pleine mesure de ce drame, un excellent film (intitulé Bloody Sunday) est d’ailleurs sorti en 2002 et je vous le conseille vivement.
Libération évoque longuement la sortie de ce rapport et les événements tragiques qui ont ensanglanté Derry (que certains Protestants appellent «Londonderry») alors que le mouvement pour les droits civiques —un mouvement pacifique calqué sur le modèle américain— tentait de faire valoir des droits fondamentaux: un processus électoral juste accordant une voix à chaque électeur, un même droit au logement pour tous et l’égalité des chances dans le monde du travail. Des revendications on ne peut plus élémentaires, mais qui avaient bien du mal à passer en Irlande du Nord, à l’époque fief politique protestant qui avait toute latitude pour maintenir son statut de domination sans que Londres n’y trouve rien à redire, autonomie oblige….
Malgré tout, certains Protestants, notamment des jeunes, soutenaient ce mouvement. Je connais d’ailleurs un couple qui s'est rencontré au cours de ces marches… un couple «mixte», lui étant Protestant (et revendiquant son identité britannique) et elle Catholique, identitairement irlandaise. Un modèle de tolérance et un couple solide!

La répression dans le sang du mouvement pour les droits civiques a donc constitué un véritable drame pour l’Irlande du Nord. L’IRA indépendantiste, jusqu’alors moribonde, s’est par la suite très rapidement transformée en machine de guerre redoutable que l’armée britannique —elle aussi coupable d’exactions— eut bien du mal à réprimer. Des belligérants auxquels il faut ajouter les paramilitaires loyalistes, attachés à leur identité britannique, qui se greffèrent au conflit, tuant aveuglément des civils catholiques.
La publication de ce rapport, fruit de 12 années de travail, intervient peut-être au bon moment, en fait: le Premier ministre David Cameron, qui vient de se fendre d’un «Je suis profondément désolé» destiné aux familles des victimes, dispose d’une large majorité à Westminster grâce à l’appui des Libéraux-Démocrates; il pouvait donc se permettre un acte de contrition d’autant plus fort qu’il émane d’un Conservateur britannique. Cameron se souvient, nul doute, d’un certain Tony Blair, qui avait été le fer de lance des accords de paix du Vendredi Saint de 1998… Trop content d’hériter d’un contexte considérablement apaisé en Irlande du Nord, on peut donc imaginer que le chef de file des Conservateurs britanniques n’en est que plus heureux d’apporter à bon compte sa pierre à l’édifice de la paix et de la stabilité politique en Irlande du Nord!
Certains en Irlande du Nord déplorent le coût astronomique de ce rapport (234 millions d’euros), mais il faut bien comprendre qu’il se devait d’être le plus rigoureux possible pour pouvoir asseoir ses conclusions, tant le drame du Bloody Sunday a déchaîné les passions au cours des décennies, notamment en Amérique du Nord où l’IRA a pu trouver un soutien financier, politique et logistique très conséquent, sans oublier les cargos entiers d’armes que cet opportuniste de Kadhafi lui a également envoyés…
Derry ne s’est d’ailleurs jamais vraiment remise de ce drame. Chacun vit dans son coin: les Protestants dans le quartier de Waterside, et les Catholiques dans le Bogside (en gros, bien sûr). Chacun y lit son journal: le Derry Journal pour les Catholiques et le Londonderry Sentinel pour les Protestants. Des Protestants qui quittent d’ailleurs progressivement la ville et dont le malaise est aujourd’hui profond. La publication de ce rapport permettra donc à la ville de tourner la page pour enfin s’intéresser à la question des rapports intercommunautaires…
Mais si ce rapport a coûté aussi cher, c’est aussi parce que les intéressés se sont fait pas mal tirer l’oreille pour venir témoigner. Je pense aux soldats britanniques qui ont ouvert le feu, bien sûr, ainsi qu’à leur hiérarchie militaire et à l’appareil d’Etat britannique, mais je pense également à un certain Martin McGuinness, actuellement vice Premier ministre nord-irlandais et ponte du Sinn Féin, l’aile politique de l’IRA aujourd’hui à la retraite, qui s’est bien gardé, pendant des années, d’avouer qu’il faisait partie de l’IRA à Derry au moment du Bloody Sunday (avec le grade d’adjudant) et que l’armée se trouvait à portée de tirs des hommes du mouvement indépendantiste… Ce n’est qu’en 2003, et après avoir reçu cinq convocations (!) que McGuinness a finalement accepté de témoigner dans le cadre du rapport Saville, non sans qu’on lui ait au préalable garanti l’immunité en échange de sa sincérité… Le rapport Saville l’égratigne d’ailleurs (alors qu’il innocente tous les autres protagonistes côté Catholiques irlandais), concluant que l’intéressé était présent au moment du drame et «probablement» armé d’une mitraillette…
L'IRA qui, soit dit en passant, ne perd rien pour attendre, car j'aurai prochainement l'occasion d'évoquer une de ses actions les plus meurtrières, la série d'attentats du «Bloody Friday»...
Ballybán est assez loin géographiquement de Derry et la tuerie du 30 janvier 1972 hante moins les esprits ici. Mais il se trouve d’autres personnes vivant dans les environs immédiats qui furent touchés de plein fouet par le «retour de bâton» qui fit suite à ce drame.
Parmi eux se trouve un policier, blessé par balle cette même année, il y a 38 ans de cela. Il n’avait que 22 ans à l’époque lorsqu’un franc-tireur de l’IRA lui logea une balle dans le dos. La morphine ne suffit plus à apaiser la douleur aujourd’hui. Voici ce qu’il a déclaré hier à la gazette de la ville:


«Le conflit s’est accompagné de son lot de drames et d’erreurs. Ce sont les innocents qui souffrent dans ces cas-là. L’IRA a toujours considéré les policiers et les soldats comme étant des cibles légitimes, mais nous aussi faisions partie des victimes innocentes. Je compatis pour les familles des personnes tuées lors du Bloody Sunday, mais n’étions-nous pas tous des innocents? L’IRA me considérait comme une cible légitime mais elle n’est jamais venue me trouver pour me dire que ma mère, qui est morte le lendemain de l’attentat dont j’ai été victime, était une victime innocente. Pourquoi ne s’intéresse-t-on pas davantage à l’IRA? Elle a pourtant une grande part de responsabilité dans ce qui s’est passé. Je n’ai jamais pu réintégrer mes fonctions suite à ma blessure et le gouvernement m’a versé à peine de quoi élever mes quatre enfants; je dis souvent que l’IRA m’a tiré dessus dans le dos mais que le gouvernement s’est montré encore plus sournois. Je ne sais pas si ce rapport suffira à cicatriser les blessures; après tout, les veuves et les parents conservent des photos de leurs proches disparus comme autant de souvenirs qui ravivent les plaies. Pourquoi ne pas avoir utilisé l’argent ayant servi à financer ce rapport pour dédommager les familles des victimes? Cela les aurait aidées, et une partie de l’argent aurait pu être reversée aux hôpitaux et aux écoles. Toutes ces années de violence auraient au moins eu cela de positif».

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Re: Bloody SUNDAY

Message par P4572 le Dim 22 Mai 2011 - 23:24

Bloody SUNDAY Z
Bloody SUNDAY Play_c
Bono - Bono, le chanteur de u2 est-il chrétien ?
1 mai 2010
enseignemoi.com

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Re: Bloody SUNDAY

Message par P4572 le Lun 23 Mai 2011 - 10:31

Irlande: la reine achève sa visite par une journée
touristique



(AFP) – Il y a 2 jours
CASHEL — La reine Elizabeth II a achevé vendredi un déplacement historique en
Irlande, le premier d'un monarque depuis l'indépendance en 1922, par une journée
touristique, parcourant les étals d'un marché couvvisite avec sonb mari ert et
visitant un site médiéval.
La souveraine s'est rendue dans la matinée au Rocher de Cashel (sud-ouest),
site médiéval qu'aurait fréquenté Saint-Patrick, saint-patron de l'Irlande.
Accompagné de son époux le prince Philip, elle s'est fait guider à travers les
bâtiments de style gothique avant de signer un livre d'or au son d'une harpe
celtique.
Poursuivant son chemin plus au sud, la souveraine s'est par la suite rendue à
Cork, au "Marché anglais", un des plus anciens marchés couverts au monde qui
date de 1788.
Tandis que son voyage avait été jusqu'alors marqué par l'absence totale de
bain de foule, sécurité oblige, la reine a terminé sa visite en saluant les deux
à trois cents badauds réunis devant le marché, échangeant quelques mots sous les
hourras d'écoliers qui avaient eu pour l'occasion une journée de congé.
La monarque de 85 ans, et le prince Philip âgé de 89 ans, avaient entamé
mardi un séjour placé sous le signe de la réconciliation, choisissant des
visites symboliques comme celle du stade de Croke Park, mercredi à Dublin, où 14
Irlandais avaient été tués par les forces britanniques en 1920 lors d'un des
faits les plus marquants de la guerre d'indépendance irlandaise.
Le même jour, Elizabeth II avait prononcé un discours jugé comme l'un des
plus marquants de son règne de 59 ans, exprimant sa "profonde compassion" pour
les victimes du processus de décolonisation en Irlande.
Le séjour est largement perçu comme un succès, tant au Royaume-Uni qu'en
Irlande. Même le parti nationaliste irlandais Sinn Féin, qui s'était dans une
premier temps dit opposé à la visite, a salué les mots prononcés par la
souveraine.
Aucun incident n'est par ailleurs venu perturber le déplacement royal, malgré
les menaces de dissidents républicains catholiques, qui continuent de lutter par
les armes contre l'autorité britannique sur l'Irlande du Nord.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Re: Bloody SUNDAY

Message par P4572 le Mer 22 Juin 2011 - 16:10

Mais quand cessera la violence entre Chrétiens ?

Un quartier de l'est de Belfast est le théâtre d'émeutes depuis deux nuits consécutives. La police y voir la main d'un groupe paramilitaire loyaliste, l'UVF.

L'est de Belfast a connu une deuxième nuit de violences. Trois à quatre cents personnes se sont rassemblées et ont lancé des pétards, des cocktails Molotov, des pierres, des briques et d'autres objets, au cours de ces émeutes qui opposent protestants et catholiques, les pires depuis plusieurs années. La police a renforcé sa présence dans le quartier et a riposté avec des tirs de grenade. Une femme a été arrêtée.

La nuit précédente déjà, la même zone, l'une des plus sensibles de l'est de la capitale de l'Ulster, avait connu des troubles similaires. Il s'agit de l'intersection de deux rues: Lower Newtownards, un quartier protestant comme la majeure partie de l'est de Belfast, et Short Strand, une petite enclave catholique.

Un photographe de presse a reçu une balle, tirée par un homme armé en marge des affrontements, dans la jambe. Le tireur faisait feu "au hasard, en direction du quartier protestant", a ajouté le photographe. Deux autres personnes ont été blessées mardi soir et souffrent de brûlures, au lendemain d'une première nuit d'affrontements au cours de laquelle deux manifestants ont déjà été blessés par balles.

Le carrefour a toujours été une des zones les plus tendues de Belfast, et a souvent été le théâtre d'émeutes. Mais ces incidents, qui impliquent des armes à feu, sont "probablement les pires depuis longtemps", avait estimé le numéro deux de la police nord-irlandaise, Alistair Finlay, après la première nuit d'émeute, lundi.

La police accuse des membres de l'UVF (Ulster Volunteer Force), un groupe paramilitaire pro-britannique, d'être à l'origine de cette éruption de violence, même si la deuxième nuit paraissait moins "orchestrée" que la première. Alistair Finlay cité par l'Irish Times invite à "garder son sang-froid",

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Re: Bloody SUNDAY

Message par s153A8 le Mer 22 Juin 2011 - 19:12

#Mais quand cessera la violence entre Chrétiens ? ~#


ce qui se passe en Irlande du nord , n'est pas un problème de religion ,
mais une population opprimée depuis plus d'un siècle par l'armée anglaise ,
et les fonctionnaires anglais mis en place par sa majesté pour mater les irlandais , l'autre partie de l'irlande a eu son indépendance dans la souffrance
mais voila , les sujets fidèles à la reine sont anglicans [ ou protestants , comme dit la presse ], et les irlandais maintenus dans une certaine pauvreté sont catholiques ..............

mais rassurez vous , il y a aussi des groupes de prière oecuménique , ou tous prient le chapelet , quand un de mes fils est allé s'installer à Belfast , il a été accueilli par un anglican ,[ ou protestant ] qui lui a offert une médaille de la rue du Bac ,les jeunes essayent de faire table rase du passé , les prètres aussi font un bon travail
, des personnes des générations précédentes , qui ont beaucoup souffert ont un peu plus de mal , parce qu'il y a eu beaucoup de souffrances ....................

s153A8
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1330
Inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Re: Bloody SUNDAY

Message par P4572 le Mer 22 Juin 2011 - 23:32

Merci Salome pour ces précisions.
Entre les dires des journalistes et le vécu des Irlandais, il y a des nuances importantes.
Il convient toujours d'approfondir un sujet pour mieux s'approcher de la réalité.

Cliquez sur le lien ci dessous ( souvenirs...souvenirs ! )



Dailymotion - Boney M - Belfast - a Music video







4 min - 6 mai 2007
Boney M - Belfast. webben By webben. Subscribe ... Boney M - Daddy Cool - 1976 < br />
Liz Mitchell
Marcia Barrett ...
www.dailymotion.com/video/x1wp5e_boney-m-belfast_music

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bloody SUNDAY Empty Re: Bloody SUNDAY

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum