Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES ! Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Kingston A400 – SSD interne – ...
Voir le deal
81.90 €

LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES !

Aller en bas

LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES ! Empty LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES !

Message par vicflame le Lun 20 Nov 2006 - 20:58

!!! LES MICROPUCES ET LES MICROPROCESSEURS DE TOUT LE PARC INFORMATIQUE MONDIAL SONT COMPLETEMENT VULNERABLES ET NE PERMETTENT AUCUNE SECURITE REELLE : PREUVE !!!


Chers amis,

L'article ci-dessous est absolument CAPITAL !

Je vous ai déjà prouvé à plusieurs reprises par une série d'articles qu'AUCUNE PUCE RFID n'est "sûre" : elles sont TOUTES FAILLIBLES ET PEUVENT ETRE PIRATEES SANS QUE CELA EXIGE UN MATERIEL TRES SOPHISTIQUE !!! :o Exclamation Même chose pour les puces des passeports biométriques réputés si "sûrs" et qui protègent soi-disant contre la fraude... :roll: Je vous ai fourni les articles à ce sujet il y a déjà un moment.

AUJOURD'HUI, UN ARTICLE DU JOURNAL "LE MONDE" ET LA REVELATION D'UN SPECIALISTE ALLEMAND PROVOQUENT UN VERITABLE TREMBLEMENT DE TERRE DANS LE MONDE DES MICROPROCESSEURS INFORMATIQUES ET AUTRES MICRO-PUCES :

FIGUREZ-VOUS QU'AUCUNE MICROPUCE ET QU'AUCUN MICROPROCESSEUR NE SONT SURS !!! :o Exclamation Shocked Vous voyez, une fois de plus, cela se vérifie : la "sécurité intégrale" n'est qu'une vaste FUMISTERIE !!! Shocked Exclamation


EN BREF, LA DECOUVERTE EFFECTUEE PAR LE SPECIALISTE ALLEMAND JEAN-PIERRE SEIFERT SIGNIFIE QU'un petit logiciel "taupe" pourrait écouter la puce (et le microprocesseur de votre ordinateur) en toute discrétion, et renvoyer la clé à des hackers, à des services de renseignement ou à des espions à la solde de concurrents !!! :o Shocked Exclamation Twisted Evil

Immédiatement, bien entendu, l'article s'empresse de RASSURER le bon peuple crétin et ignorant : le professeur signale qu'il n'a pas encore créé un tel programme... :roll:

LE PROFESSEUR, LUI, N'A PEUT-ETRE PAS CREE UN TEL PROGRAMME, MAIS SEREZ-VOUS SUFFISAMMENT NAIFS POUR CROIRE NE SERAIT-CE QU'UNE SEULE SECONDE QUE LES SERVICES SECRETS, L'INTELLIGENCE ET LES RENSEIGNEMENTS GENERAUX, EUX, NE L'ONT PAS DEJA CONCU ET CREE, CE PROGRAMME-TAUPE ??? Confused Question Shocked

Le problème et la faiblesse de base de ces calculateurs que sont les micro-processeurs sont en outre connus DEPUIS DES ANNEES !!! Shocked

On aurait donc "ignoré" le problème !!! Confused

La véritable question qui brûle toute sles lèvres est : n'aurait-on pas ignoré SCIEMMENT ce problème AFIN QUE L'INTELLIGENCE PUISSE ESPIONNER LES ACTIVITES INFORMATIQUES DU CITOYEN ET SONDER LES ORDINATEURS PERSONNELS ??? Question Shocked Twisted Evil

Réfléchissez un tout petit peu, et faites preuve de logique : des programmes tels que Carnivore ou Echelon permettent déjà l'espionnage, la récolte et l'extraction des données informatiques de tout un chacun. Les ECOUTES ILLEGALES et la RETENTION DES DONNEES sont appliquées sans la moindre scrupule en ce moment même à travers le monde... Confused

PENSEZ-VOUS HONNETEMENT QUE LA FAILLE DES MICROPROCESSEURS ET MICROPUCES N'AIT JAMAIS ENCORE ETE EXPLOITEE ? Confused Question

BIEN SUR QUE SI !

PENSEZ-VOUS QUE L'ON AIT HESITE A VIOLER SANS VERGOGNE DE CETTE FACON LA VIE PRIVEE DE MILLIONS ET DE MILLIARDS DE PERSONNES ? Confused Bien sûr que non !

En tout cas, une chose est certaine : RIEN de ce que vous effectuez avec un PC connecté sur le web, RIEN de ce que vous effectuez en ligne n'est réellement sécurisé !!! Exclamation Shocked

Les risques sont ENORMES, d'autant plus que l'explication du phénomène de cette faille sera bientôt - si tout va bien - révélée au grand jour, en janvier 2007 pour être précis. N'IMPORTE QUI ALORS POURRA DEVELOPPER CE PROGRAMME D'ESPIONNAGE ET D'EXPLOITATION ! Twisted Evil

Cette faille du parc informatique mondial est si terrible qu'elle est en train de faire VACILLER LES MULTINATIONALES DES MICROPUCES ET MICROPROCESSEURS ! Shocked Intel, par exemple, est au bord de la crise de nerfs, et l'article le signale clairement...

Je vous laisse à présent découvrir cet article-choc, ci-dessous...

Bonne lecture, bonne réflexion... ET BONNE INSURRECTION, SURTOUT !!! Mad Mad Mad Vic.


Source : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-835944,0.html

LES PUCES NE GARANTISSENT PAS LA SECURITE DES ECHANGES EN LIGNE

LE MONDE | 18.11.06 | 14h55 • Mis à jour le 20.11.06 | 12h39

La confiance qu'ont les utilisateurs d'Internet dans la capacité du système à sécuriser les données a toujours été relative. Elle pourrait bien s'effondrer si l'industrie des microprocesseurs et les fournisseurs de logiciels de cryptage se révélaient incapables de répondre à un nouveau type d'attaque, redoutablement efficace, découvert par une équipe conduite par le cryptologue allemand Jean-Pierre Seifert (universités d'Haïfa et d'Innsbruck). Le commerce en ligne serait alors menacé, mais aussi, plus largement, tout ce qui permet la dématérialisation des échanges, fondée sur des applications faisant appel aux codes secrets dits asymétriques, qu'il s'agisse de crypter, de signer ou de garantir l'intégrité de données numériques.


Dans un article encore confidentiel, le chercheur et ses collègues décrivent la façon dont ils ont pu, en une seule tentative – soit quelques millisecondes –, récupérer la quasi-intégralité d'une clé de cryptage de 512 bits (suite d'autant de 0 ou de 1). A titre de comparaison, la plus grande clé publique cassée à ce jour faisait 640 bits, et sa décomposition, annoncée en novembre 2005, avait mobilisé, pendant trois mois, 80 microprocesseurs cadencés à 2,2 GHz.

Depuis l'annonce, cet été, sur le serveur de l'Association internationale de recherche cryptologique (IACR), de la faisabilité théorique d'une telle attaque, les producteurs de microprocesseurs sont sur les dents : les puces de la quasi-totalité du parc informatique sont en effet vulnérables. Au point que le chef de la sécurité d'Intel, numéro un mondial des microprocesseurs, sollicité sur la question, fait répondre qu'il sera "indisponible pendant plusieurs semaines". C'est que la parade face aux attaques classiques des systèmes à clé publique – à savoir allonger la taille des clés - est dans ce cas inopérante.

Jean-Pierre Seifert a en effet pris ces systèmes à rebours. Alors que leur robustesse s'appuie sur la grande difficulté à déduire mathématiquement la clé privée, secrète, à partir de son complément public, il s'est intéressé à la façon dont le microprocesseur lisait en interne ces données confidentielles.

Or il se trouve que le mode de fonctionnement même de la puce, optimisé pour accélérer les calculs, la rend vulnérable. "La sécurité a été sacrifiée au bénéfice de la performance", estime le chercheur.

On peut résumer ainsi le principe de l'attaque : pour aller toujours plus vite, le processeur fonctionne en parallèle et dispose d'un système de prédiction du résultat de l'opération en cours. Si la prédiction est bonne, le processus est sensiblement accéléré. Si elle est erronée, il faut revenir en arrière et recommencer l'opération élémentaire. Il "suffit" de mesurer le temps de calcul lorsque le processeur égrène la chaîne de 0 et de 1 qui constitue la clé de cryptage pour en déduire celle-ci.

Cette menace, qui porte le nom d'"analyse de prédiction de branche" (BPA), était déjà connue, mais elle nécessitait de très nombreux essais pour déduire de façon statistique la clé de cryptage. Ce qui la rendait impraticable. La percée de Jean-Pierre Seifert tient à ce qu'une seule écoute est désormais nécessaire. Et sa force réside dans le fait que le processus de prédiction, fondamental pour accélérer les performances du processeur, n'est pas protégé.

Un petit logiciel "taupe" pourrait donc écouter la puce en toute discrétion, et renvoyer la clé à des hackers, à des services de renseignement ou à des espions à la solde de concurrents.


"UNE QUESTION DE SEMAINES"


On n'en est pas tout à fait là. "Nous n'avons pas développé d'application clé en main, qui serait disponible en ligne", se défend Jean-Pierre Seifert. Mais il estime qu'une fois sa méthode dévoilée, début 2007, lors de la prochaine conférence RSA – du nom du système de cryptage le plus populaire –, la réalisation de tels logiciels d'attaque ne sera qu'"une question de semaines".

Les spécialistes de cryptographie confirment le sérieux de la menace. Sous couvert d'anonymat, l'un des meilleurs connaisseurs mondiaux des systèmes à clé publique résume sans fard la situation : "La solution réelle est de revoir la conception même de nos microprocesseurs – un processus très long et difficile. Une solution de court terme serait de ne pas permettre que des applications sensibles tournent en parallèle avec des opérations standards sur un même ordinateur, ce qui est plus facile à dire qu'à faire dans un environnement de travail classique. Il reste des remèdes partiels, mais ils impliquent de ralentir considérablement le PC."

Jean-Jacques Quisquater (Université catholique de Louvain, Belgique) rappelle que les normes militaires américaines mettent en garde depuis longtemps contre les attaques fondées sur l'analyse des temps de calcul. Pour lui, l'avenir est aux processeurs spécialisés dans les fonctions de sécurité. "Mais on n'y viendra pas avant plusieurs années", remarque-t-il.


"INTEL DOIT ÊTRE DÉSESPÉRÉ"


"On sait bien que ne sont 'très sûres'' que les opérations cryptologiques conduites dans une enceinte protégée, côté serveur, avec un module spécifique", confirme Jacques Stern, directeur du laboratoire d'informatique de l'Ecole normale supérieure, à Paris. Une prophylaxie radicale, impraticable pour l'internaute lambda.

David Naccache (université Paris-II) reconnaît qu'"il n'y a pas d'opération à cœur ouvert possible" : toucher au système de module de prédiction pourrait affecter des fonctions essentielles.

En première ligne, Intel se borne à préciser de façon laconique que la prochaine version d'OpenSSL, un logiciel libre de sécurisation de données, répondra à la menace, au besoin en désactivant le module de prédiction. "Une telle mesure ralentirait par quatre le microprocesseur, assure Jean-Pierre Seifert, ce qui prouve à quel point Intel doit être désespéré." Lui-même ancien collaborateur d'Intel et de son concurrent Infineon, revenu ensuite à l'université, il cherche désormais des parades à la faille qu'il a découverte. Mais dans la mesure où les recherches dans ce domaine sont récentes, prévient-il, "cela prendra un certain temps avant d'y voir clair".

Certes l'assaut qu'il a conçu est plus difficile à mettre en oeuvre que les innombrables stratagèmes imaginés par les hackers, qui contraignent l'industrie à produire des "patchs" en permanence. Dans son cas, une simple rustine ne saurait suffire.


Lexique

Cryptologie : cette "science du secret" comprend la cryptographie, qui consiste à coder des messages, et la cryptanalyse, l'art de briser les codes.

Clés : elles permettent de chiffrer un message ou de le reconstituer.


Symétrique : désigne des systèmes dans lesquels une même clé sert à chiffrer et déchiffrer le message.

Asymétrique : dit d'un procédé utilisant une clé publique codant les données et une clé secrète pour les restituer.

Calculateur quantique : encore en développement, il serait capable de casser les systèmes à clé publique.

Cryptopgraphie quantique : procédé consistant à utiliser les propriétés de la lumière (photons) pour communiquer les clés de manière sûre.


Hervé Morin
Article paru dans l'édition du 19.11.06.

vicflame
Contre le nouvel ordre mondial

Messages : 509
Inscription : 12/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES ! Empty Re: LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES !

Message par n111 le Lun 20 Nov 2006 - 21:25

"EN BREF, LA DECOUVERTE EFFECTUEE PAR LE SPECIALISTE ALLEMAND JEAN-PIERRE SEIFERT SIGNIFIE QU'un petit logiciel "taupe" pourrait écouter la puce (et le microprocesseur de votre ordinateur) en toute discrétion, et renvoyer la clé à des hackers, à des services de renseignement ou à des espions à la solde de concurrents !!! "
peux tu etre plus precis sto plait ? on est surveillé a ce point ?


Dernière édition par le Lun 20 Nov 2006 - 22:19, édité 1 fois
n111
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES ! Empty Re: LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES !

Message par n111 le Lun 20 Nov 2006 - 21:26

alors a ton avis c est pour quand tout ca ?
n111
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES ! Empty réponse...

Message par vicflame le Lun 20 Nov 2006 - 22:21

Nico, lis l'article du journal Le Monde (en bleu dans mon post ci-dessus).

On y explique en quoi consiste la faille des microprocesseurs (différence dans les calculs des microprocesseurs et micropuces et qui permet de briser des codes et clés de sécurité réputés "inviolables"). Wink

Ce n'est évidemment pas très précis, puisque l'expert allemand ne révélera le tout qu'en janvier scratch (enfin, si tout va bien, parce qu'il prend des risques... Confused On en connaît qui, avant qu'ils aient pu révéler de tels secrets qui menacent des consortiums entiers et des gouvernements, ont été retrouvés pendus ou mystérieusement "suicidés", le tout au nom du secret défense... Twisted Evil Shocked ).

Selon moi, cette faille, comme je l'ai dit dans mon commentaire, A DEJA ETE EXPLOITEE IL Y A BELLE LURETTE PAR LES SERVICES SECRETS ET L'INTELLIGENCE AFIN D'ESPIONNER LES GENS. affraid

Ils ne se sont pas privés pour espionner ILLEGALEMENT les citoyens américains; Swift n'a pas hésité une seconde avant de TRAHIR LES EUROPEENS et de livrer leurs données aux USA; la rétention des données téléphoniques et e-mail est effective en Europe, sacrifiant la vie privée des citoyens sous le prétexte MYSTIFICATEUR de la "sécurité intégrale" contre les "terroristes"... et donc pour moi, c'est clair : les services de l'intelligence et des gouvernements pourris n'ont pas hésité non plus à exploiter cette faille des microprocesseurs. :pale:

On connaissait l'existence de cette faille il y a longtemps déjà (c'est dit dans l'article), mais personne - DU MOINS DANS LE MONDE CIVIL - n'avait encore réussi à l'exploiter. C'est chose faite aujourd'hui. ET cela menace certaines grosses multinationales du N.O.M. bien implantées (Intel, par exemple). Shocked

Vic.

vicflame
Contre le nouvel ordre mondial

Messages : 509
Inscription : 12/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES ! Empty Re: LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES !

Message par n111 le Lun 20 Nov 2006 - 22:52

oui c est big brother en fait tout ca ok
LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES ! Levraivisagedeleuropeetjv3
LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES ! Levraivisagedeleuropeetzt2
n111
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES ! Empty Re: LES MICROPUCES DU PARC INFORMATIQUE SONT FAILLIBLES !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum