Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Appel à la conversion Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
-27%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ – 16Go RAM ...
1599 € 2199 €
Voir le deal

Appel à la conversion

Aller en bas

Appel à la conversion Empty Appel à la conversion

Message par boisvert le Jeu 9 Jan 2020 - 9:34

Lecture de la première lettre de saint Jean
Bien-aimés, nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier. Si quelqu’un dit  « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur.En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit,est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. Et voici le commandement que nous tenons de lui: celui qui aime Dieu, u’il aime aussi son frère.Celui qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est né de Dieu; celui qui aime le Père qui a engendré aime aussi le Fils qui est né de lui. Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu: lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements. Car tel est l’amour de Dieu :
garder ses commandement ; et ses commandements ne sont pas un fardeau, puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Or l victoire remportée sur le monde, c’est notre foi.]


PSAUME
(Ps 71, 1-2, 14)
R/ Tous les rois se prosterneront devant lui,
tous les pays le serviront. 
Dieu, donne au roi tes pouvoirs,
à ce fils de roi ta justice.
Qu'il gouverne ton peuple avec justice,
qu'il fasse droit aux malheureux !

Il les rachète à l'oppression, à la violence ;
leur sang est d'un grand prix à ses yeux.
On priera sans relâche pour lui ;
tous les jours, on le bénira.

Que son nom dure toujours ;
sous le soleil, que subsiste son nom !
En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ;
que tous les pays le disent bienheureux
!


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
En ce temps-là, lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région. Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge. Il vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur. Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. » Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.

– Aesf,   Paris

Jésus se fait reconnaitre à  Nazareth et, dans un premier temps, ses paroles vont susciter joie et bonheur parmi les hommes simples dont le cœur s'est ouvert. Heureux c'est premiers témoins, car ils ont ouvert leurs cœurs aux paroles de grâce que Jésus leur destinait. Ceux-là ont été touchés au plus profond du cœur et de l'âme.

Et celles et ceux de notre temps qui se laissent atteindre par la parole de Jésus, seront dis  bienheureux. 

Ce matin, je me suis de nouveau souvenu comment le Seigneur m'a délivré d'un fardeau d’apprenti philosophe.  J’étais en train de me fourvoyer dans une forme de rationalisme qui ne laisse aucune place pour la grâce. Mais on court après des bonheurs factices qui finalement portent en eux des germes d’ennui et  de plaisirs factices dont on ne voit plus la fin...


.

boisvert
Aime le chapelet

Masculin Messages : 448
Inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum