Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Réflexion sur l'église de toutes les nations dans l'Altaï Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Réflexion sur l'église de toutes les nations dans l'Altaï

Aller en bas

Réflexion sur l'église de toutes les nations dans l'Altaï Empty Réflexion sur l'église de toutes les nations dans l'Altaï

Message par Ami de Saint Bernard le Mer 23 Mai - 15:52

Un éclairage sur le sort de la demande mariale d’une église de toutes les nations dans l’Altaï tiré d’u prophète occulte ayant usurpé l’identité du pape Jean XXIII (la prophétie est dans le livre de pier Carpi édité en 1976.


Le prophète : Madone des neiges et des steppes…

La rencontre du désert de l'Altaï Gobi avec la chaîne de haute montagne de l'Altaï aux cimes enneigées et avec sa steppe verdoyante plus arrosée par les pluies d'été donnent des contrastes de paysages parmi les plus puissants de Mongolie. (source circuitmongolie. com/altai/) En 1975 en Autriche une brave mère de famille du nom d’Agnès Ritter, a reçu de la Très Sainte Vierge la mission de lui construire une église en Asie centrale, Cette église serait l’église de toutes les nations, à un carrefour des religions, des cultures et où des dizaines de nationalités vivent côte à côte. Originellement Marie avait choisi un endroit plutôt idyllique au bord du lac Teleskoïe) dans la minuscule république d’Altaï aux confins de la Mongolie, de la Chine et du Kazakhstan. Les premiers coups de pioche furent donnés en 2001 après l’obtention du permis de construire par les autorités civiles locales. Un coup d’arrêt devait être donné en 2002 par le refus catégorique de l’évêque du lieu de donner sa bénédiction à cette entreprise qu’il jugeait hasardeuse, voire dangereuse pour les relations avec les orthodoxes. (source hommenouveau. fr/489/ religion/ inauguration-de-la-cathedrale-de-karagnda.)

On ne peut pas comprendre ce coup d’arrêt de l’évêque du lieu en 2002 sans savoir que l’élévation des quatre administrations apostoliques au rang de diocèses - Moscou, Saratov, Novossibirsk et Irkoutsk - le 11 février 2002 a provoqué la colère des orthodoxes russes. Le patriarche Alexis II a décrit l’attitude du Vatican comme «impolie, désobligeante, et un pas en arrière dans le dialogue œcuménique... Le métropolite Kyrill de Smolensk et Kaliningrad, responsable des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, dans un document de quinze chapitres attaché à une lettre écrite au cardinal Walter Kasper, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, a accusé le Vatican de prosélytisme et déclaré que «le nombre de prêtres catholiques est trop élevé pour le peu de catholiques en Russie». Il y explique aussi que le «territoire russe» appartient traditionnellement à l’Eglise orthodoxe russe. La proposition de rendre la l’icône de Notre-Dame de Kazan (qui se trouvait depuis 1993 dans les appartements pontificaux du Vatican), faite à l’Eglise orthodoxe par le pape Jean Paul avait été rejetée par le Patriarcat parce que le patriarche Alexis refusait de rencontrer le pape en ces circonstances . (source Les_catholiqus_a _ Moscou. Pdf choisir juillet aout 2003)

Le prophète : …enfuie dans la nuit avec le nouveau fils.
Il fallait donc renoncer à l’Altaï. Plus de deux années s’écoulèrent dans la désolation. Mgr Jan Pawel Lenga, à quelque 1500 km à l’ouest du lac Teleskoïe cherchait depuis des années des fonds pour construire une cathédrale en l’honneur de Notre-Dame de Fatima. Et voilà que le Ciel met sur sa route Agnès Ritter , qui s’engageait à fournir le financement dans la mesure des dons qui arriveraient à l’association. Aussitôt on se mit au travail, c’était début septembre 2004. (source hommenouveau. fr/489/ religion/ inauguration-de-la-cathedrale-de-karagnda.)

Au Kazakhstan, où les catholiques représentent 1 à 2% de la population, où la majorité des habitants sont musulmans les orthodoxes très minoritaires, la construction d’une cathédrale a été acueillie avec un sentiment de respect pour la communauté catholique . En outre, une partie considérable de la population n’appartient à aucune religion, ce sont des personnes qui cherchent Dieu. Les autorités civiles considèrent la nouvelle cathédrale comme un geste de la part de l’Eglise catholique en faveur de la promotion de la culture déclarait Mgr Schneider, évêque auxiliaire du diocèse de Karaganda. (source fr.zenit.org/articles/ kazakhstan -consecration-de-la-nouvelle-cathedrale-de-karaganda-1-2/ publié le 30 aout 2012)

Le prophète : La révolte est celle des fous, troupeau de folie qui se révolte contre lui-même cherche dans le soleil le cimetière des pères.

L’inspirateur du prophète ne semble pas du tout apprécier qu’un projet arrêté par un évêque soit repris par un autre évêque.

Il faut savoir que Monseigneur Joseph Werth, jésuite russe allemand et depuis 2002 évêque catholique du diocèse de Novossibirsk après en avoir été l'administrateur apostolique est né en 1952 à Karangada au sein d’une famille nombreuse d’allemands de la Volga déportée en 1929 e tant que Koulaks.


Le prophète : Là où il y a des os et un seul visage blanc dans le sourire.

Monseigneur Werth, au visage blanc qui n’a pas perdu son sourire bien que confronté à des tensions locales insurmontables, serait-il à l’origine de la mise en relation d’Agnès Ritter et de l’évêque de Karangada ?

Jeune prêtre il fut un temps vicaire au Kazakhstan soviétique à Aktyoubinsk, qui signifie colline blanche. (source wikipedia)

Lors de l’inauguration du sanctuaire, Mgr Schneider auxiliaire de l'évêque de Karaganda exprimait sur « Zenith le monde vu de Rome » : « La signification historique et spirituelle a aussi une autre dimension : la nouvelle cathédrale est un lieu sacré à la mémoire des innombrables victimes du régime communiste, puisqu’il y avait, autour de Karaganda, un des plus grands et des plus terribles camps de concentration, les goulags, dans lequel ont souffert des personnes de plus de 100 ethnies différentes.»

Le prophète : La tête de l’île Egée aujourd’hui parle.

Après le meurtre par Thésée du fils du roi de Crète Minos, une guerre oppose Athènes à la Crète. Cette dernière en sort victorieuse. Égée doit fournir à Minos, un tribut de sept jeunes hommes et sept jeunes femmes destinés à être donnés en pâture au Minotaure. Thésée se porte volontaire pour se mêler aux futurs sacrifiés dans le but de tuer le monstre, et s’embarque sur un navire gréé d’une voile noire. Égée lui fait promettre, s’il rentre vainqueur de l’expédition, de remplacer cette voile noire par une voile blanche. Lorsque Thésée rentre victorieux du Minotaure, il oublie de changer de voile. Égée, guettant le retour de son fils et apercevant de loin la voile noire du navire, croit qu’il a péri dans son entreprise. Désespéré, il se jette du haut d’un rocher dans la mer qui, depuis, porte son nom. ( source mythologica.info/mythologie-grecque/egee-le-grand-roi-dathenes/) Tout se passe à travers le symbole utilisé, comme si le prophète avait souligné la gravité pour les siens, de l’aboutissement du projet marial à Karengada.

Il reste une énigme. Le plan de la Sainte Vierge semble un échec complet pour le prophète qui a dit que la révolte est celle des fous. Il paraît au moins un semi échec pour ceux qui ont mené sa variante à terme.

Agnès Ritter avait reçu ce message de Marie : « Construisez l’église de toutes les nations dans l’Altaï … la consécration de cette église se fera en même temps que la proclamation de ce dogme ( celui de Marie corédemptrice, médiatrice et avocate) ces deux choses arrivent ensemble. » Lors de la consécration en 2013 du sanctuaire de Karengada à Notre Dame de Fatima, mère de toutes les nations, le dogme n’a pas été proclamé.

La question est incontournable : Se peut-il qu’un jour les tensions dans l’altaï soient apaisées à un point où le projet de cathédrale de la Dame de toutes les nations y soit devenu possible.




Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2498
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum