Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Les 10 Commandements

Aller en bas

Les 10 Commandements

Message par Origami le Dim 25 Juin 2017 - 20:33

Bonjour à tou(te)s,

 Je voudrais comprendre quels sont les 10 commandements...

En effet, dans l'AT, on trouve 2 listes de commandements, dans l'Exode.
Dans Exode 20, Dieu indique à Moïse une série de lois. Ce sont ce qui sont, j'ai l'impression, considérées comme les 10 commandements "officiels". Dont le fameux "Tu ne tueras point".
A partir de Ex 21, Dieu continue pourtant à donner des instructions diverses et variées. Pourquoi ces instructions ne sont pas incluses dans les commandements ?
Dans Ex 32, Moïse redescend de la montage, et Dieu est très fâché contre les personnes qui avaient fabriqué le veau d'or.
Alors que l'un des commandements était "Tu ne tueras point", Dieu veut tuer tout le monde.
Moïse arrive à le calmer ("L'Eternel renonça alors au mal qu'il avait déclaré vouloir faire à son peuple.")
Mais malgré tout, Moïse décide quand même de tuer 3.000 personnes. Mais avant, "Il jeta les tables qu'il tenait et les brisa au pied de la montagne".
Dieu vient de lui dicter les 10 commandements, et il les jette à terre ??

Puis, dans Ex 34, Dieu redemande à Moïse de remonter dans la montagne, pour lui dicter à nouveau les commandements. "Taille deux tables de pierre pareilles aux premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient gravées sur les premières tables que tu as brisées"
Donc, cette nouvelle version est censée être la même que la première.

Mais en fait, les nouveaux commandements sont différents.
- "Tu observeras la fête des pains sans levain"
- "Tout premier-né m'appartient, même tout mâle premier-né dans les troupeaux de gros et de petit bétail"
- "Tu célébreras la fête des semaines au moment des premières moissons de blé"
- "Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère"
- ...

Et Dieu termine en disant à Moïse :
"Ecris ces paroles, car c'est sur cette base que je conclus une alliance avec toi et avec Israël"
puis, il est indiqué :
"Et l'Eternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles."

Donc, j'avoue être perplexe sur les 10 commandements.
Et je ne parle même pas de Jesus qui a sa propre vision des commandements...

Merci d'avance pour vos lumières.

Origami
Aime la Bible

Masculin Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 25/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par granny le Lun 26 Juin 2017 - 11:57

j'ai trouvé ce texte sur un site,

Photo : le mont Sinaï, où d’après la tradition,
Moïse reçut les tables de la loi de la part de Dieu (crédit : Schmaeche)

Ennoncé des 10 commandements

Selon la Bible, les dix commandements ont été gravés sur la pierre par Dieu lui-même et donnés à Moïse sur le mont Horeb, au désert du Sinaï. Ils sont rapportés dans l’Ancien Testament. Ils sont répétés à plusieurs endroits, notamment dans le livre du Deutéronome ch.5 v.7 à 21 (traduction « Semeur ») :
1- Tu n’auras pas d’autre Dieu que moi.
2- Tu ne te feras pas d’idole représentant quoi que ce soit de ce qui se trouve en haut dans le ciel, en bas sur la terre ou dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant de telles idoles et tu ne leur rendras pas de culte, car moi, l’Eternel, je suis un Dieu qui ne tolère aucun rival : je punis les fils pour la faute de leur père jusqu’à la troisième et même la quatrième génération de ceux qui me haïssent, mais j’agis avec amour, jusqu’à la millième génération, envers ceux qui m’aiment et qui obéissent à mes commandements.
3- Tu n’utiliseras pas le nom de l’Eternel ton Dieu pour tromper, car l’Eternel ne laisse pas impuni celui qui utilise son nom pour tromper.
4- Observe le jour du sabbat et fais-en un jour consacré à l’Eternel, comme l’Eternel ton Dieu te l’a commandé. Tu travailleras pendant six jours et tu feras tout ce que tu as à faire. Mais le septième jour est le jour du repos consacré à l’Eternel ton Dieu ; tu ne feras aucun travail ce jour-là, ni ton ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni tout ton bétail, ni l’étranger qui réside chez toi. Tu te souviendras que tu as été esclave en Egypte et que l’Eternel ton Dieu t’a demandé d’observer le jour du sabbat.
5- Honore ton père et ta mère, comme l’Eternel ton Dieu te l’a ordonné, afin de jouir d’une longue vie et de vivre heureux dans le pays que l’Eternel ton Dieu te donne.
6- Tu ne commettras pas de meurtre.
7- Tu ne commettras pas d’adultère.
8- Tu ne commettras pas de vol.
9- Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
10-Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain. Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui lui appartient.

Signification des 10 commandements

Voici une paraphrase-explication de ces commandements, qui reprend le style des commandements (où Dieu s’adresse à l’homme à la première personne). Nous découvrons dans ces 10 paroles tout l’amour d’un Dieu qui veut vraiment notre bien (nous prenons les commandements dans le désordre, exprès):

  • Tromper l’autre n’est pas digne de quelqu’un qui se réclame de mon nom. La tromperie détruit la confiance. Elle détruit la qualité des rapports humains. Ce que je souhaite pour toi, ce sont des relations d’amour, où la vulnérabilité est possible sans abus en retour. C’est alors que tu te sentiras aimé, apprécié pour qui tu es. C’est alors que tu seras heureux. Si tu uses de tromperie, tu t’éloignes du chemin de vie et tu t’engages sur la voie de la mort et de la solitude intérieure.
  • Accordes-toi du repos. Tu n’es pas sans limites. Accepte la finitude de ton état d’humain. Ne t’use pas inutilement. Tu as besoin de refaire tes forces car, contrairement à moi, tu te fatigues. Que ce temps de repos soit pour toi l’occasion de te souvenir que moi, Dieu, je suis celui qui ne sommeille pas, qui ne se fatigue pas. Tu peux te reposer sur moi, en moi. Lorsque tu dors, je veille. Ce repos te sera bénéfique. N’oublie pas que les autres humains, les animaux et même la terre sont eux aussi limités. N’abuse pas d’eux. Respecte-les et respecte toi. Agir ainsi suscitera l’harmonie et tu en seras plus heureux.
  • Si tu ne respectes pas ton père et ta mère, tu affaiblis les liens que toi et tes enfants ont avec eux. Sais-tu qu’un enfant privé de liens avec ses grands-parents est, beaucoup plus que d’autres, candidat au suicide ? Tu as besoin de pouvoir t’inscrire dans une lignée. Cela contribue à la santé mentale (à la tienne, à celle de tes enfants). Si tu ne respectes pas ton père et ta mère, tu entraves l’inscription de tes enfants dans leur généalogie. Tu mets sur eux une charge qu’ils n’ont pas à porter. Il se peut que ton père ou ta mère aient de grands torts envers toi. Je ne te demande pas de masquer cela à quiconque ; je ne te demande pas de dire que ce n’est pas grave car ça l’est. Tu n’as pas à être d’accord avec eux, ni à cautionner leurs agissements s’ils sont mauvais. Mais les respecter, c’est reconnaître que l’être humain garde de la valeur malgré les mauvais choix qu’il fait. Ne souhaiterais-tu pas que tes propres enfants aient ce regard sur toi lorsqu’ils se souviendront des blessures, inévitables, qu’ils auront vécues dans leur relation avec toi ?
  • Ne commets pas de meurtre parce que la vie ne t’appartient pas, ni la tienne, ni celle d’autrui. Et toute vie a de la valeur. Ce n’est pas à toi d’en disposer. Ne charge pas ta conscience. Certaines situations peuvent provoquer de la haine en toi. Ne te laisse pas dominer par tes émotions, même si elles sont légitimes. Moi, Dieu, je te ferai justice. Je serai bien plus équitable que toi parce que je connais chaque recoin du cœur de chaque humain.
  • Sais-tu que lorsque tu mens au sujet de l’autre, tu portes atteinte à son intégrité ? Tu violes le sens inné de la justice que j’ai placé en lui, en toi, en chacun. Tu suscites en l’autre une colère légitime, tu fausses les relations qu’il a, tu le mets dans l’isolement. Voudrais-tu que quelqu’un te fasse pareillement ?
  • Prendre pour toi la compagne (ou le compagnon) d’un autre, c’est violer son intimité. Ne sais-tu pas que ceux qui s’unissent sexuellement ne font plus qu’un ? Ne les sépare pas. Tu déchirerais quelque chose à l’intérieur d’eux-mêmes.
  • Lorsque tu cèdes à la convoitise, tu te pièges toi-même ; tu penses que tu seras plus heureux si tu possèdes ce que l’autre a. Or la clé du bonheur, c’est de savoir accepter le manque ; il fait partie de la condition humaine. Non seulement tu ne peux pas être tout – tu n’es pas tout-puissant – mais tu ne peux pas non plus tout avoir. Et c’est justement le manque qui te permet de désirer, de rêver, d’initier. Alors engage-toi dans la vie… dans le respect de la propriété d’autrui, et tu en seras heureux.
  • Vois-tu, c’est pour toutes ces raisons que je te dis de ne pas avoir d’autre dieu que moi. Pour satisfaire ta soif spirituelle, tu pourrais te faire une religion « à ta sauce », mettre une créature à la place du Créateur. Si tu faisais cela, tu fonderais ta vie sur quelque chose fabriqué par toi-même, qui ne te dépasserait pas. Cela ne te serait d’aucun secours et t’amènerait à t’égarer toi-même. Si tu ne me reconnais pas pour Dieu, tu seras ton propre dieu. Tu seras alors livré à ta propre subjectivité, sans ancrage plus profond que tes propres perceptions. Tu n’auras que tes seuls sentiments pour différencier ce qui est bon de ce qui ne l’est pas. Et comment le feras-tu, toi qui n’as qu’une vue très partielle du monde, toi qui ignores ce qui se joue dans le cœur de l’autre et qui n’est même pas lucide sur ton propre cœur ? Ne t’est-il pas arrivé d’aimer un instant et de haïr au moment suivant ? Tu es si changeant ! Pourquoi s’en étonner ? Tu n’es pas Dieu, tu es humain. C’est bon que tu le sois ; mais reste à cette place : elle est faite pour toi. Tu n’es pas le centre, l’absolu. Ne l’oublie pas. Fie-toi à plus grand que toi, à moi qui suis réellement Dieu.Tes choix ont des conséquences sur ta descendance parce que j’ai établi des lois qui régissent la psychologie humaine. Il ne s’agit pas là d’une menace ; je t’ai créé libre, donc responsable de tes actes ; il me semble important que tu aies une idée des issues où tel ou tel choix te mène ; alors, tu pourras réellement décider. Si tu te places en seul arbitre de tes choix, ce que tu construiras pour ta descendance, c’est un monde livré à la subjectivité de chacun. L’un pensera que telle idée est bonne, l’autre pensera l’inverse. Comment tes enfants se construiront-ils dans une telle confusion ? Tu les auras installés dans des sables mouvants et ils s’y enliseront. Moi, Dieu, je suis un Roc que tu peux leur laisser en héritage. Alors voilà, je te laisse ta liberté. Sache simplement que mon souhait pour toi, c’est la vie ! C’est pourquoi je t’ai donné ces conseils.




MAIS POUR MOI LE TOUT EST RESUME QUAND JESUS DIT AIMEZ VOUS LES UNS LES AUTRES
avatar
granny
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 851
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par Origami le Lun 26 Juin 2017 - 12:03

Bonjour Granny,

 Merci pour votre message. Mais il ne répond pas à ma question, qui porte sur les différences entre les 10 commandements "habituels" (ceux que vous citez) et ceux qui sont indiqués dans Exode 34.

Origami
Aime la Bible

Masculin Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 25/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par granny le Lun 26 Juin 2017 - 13:31

pour moi les paroles de Dieu après les dix commandements, qui sont différentes font davantage appel à la contrainte. Je lis les consignes davantage comme un punition.

Un peu comme pour dire, vous voulez  faire faire n'importe quoi alors tout comme vous, je peux faire faire n'importe quoi. Une manière peut-être de faire aimer les 10 commandements;

Il avait la clé pour bien vivre, et ils ont préféré faire selon une autre méthode !!

Un peu comme un parent qui voit son enfant oublier ou perdre sans arrêt la clé pour rentrer. Il faudra peut-être une solution radicale pour qu'enfin il change son comportement.

Comme on dit, les voies du seigneurs sont impénétrables.


scratch
avatar
granny
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 851
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par jacques58fan le Mar 27 Juin 2017 - 14:06

@granny a écrit:j'ai trouvé ce texte sur un site,

Photo : le mont Sinaï, où d’après la tradition,
Moïse reçut les tables de la loi de la part de Dieu (crédit : Schmaeche)

Ennoncé des 10 commandements



Selon la Bible, les dix commandements ont été gravés sur la pierre par Dieu lui-même et donnés à Moïse sur le mont Horeb, au désert du Sinaï. Ils sont rapportés dans l’Ancien Testament. Ils sont répétés à plusieurs endroits, notamment dans le livre du Deutéronome ch.5 v.7 à 21 (traduction « Semeur ») :
1- Tu n’auras pas d’autre Dieu que moi.
2- Tu ne te feras pas d’idole représentant quoi que ce soit de ce qui se trouve en haut dans le ciel, en bas sur la terre ou dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant de telles idoles et tu ne leur rendras pas de culte, car moi, l’Eternel, je suis un Dieu qui ne tolère aucun rival : je punis les fils pour la faute de leur père jusqu’à la troisième et même la quatrième génération de ceux qui me haïssent, mais j’agis avec amour, jusqu’à la millième génération, envers ceux qui m’aiment et qui obéissent à mes commandements.
3- Tu n’utiliseras pas le nom de l’Eternel ton Dieu pour tromper, car l’Eternel ne laisse pas impuni celui qui utilise son nom pour tromper.
4- Observe le jour du sabbat et fais-en un jour consacré à l’Eternel, comme l’Eternel ton Dieu te l’a commandé. Tu travailleras pendant six jours et tu feras tout ce que tu as à faire. Mais le septième jour est le jour du repos consacré à l’Eternel ton Dieu ; tu ne feras aucun travail ce jour-là, ni ton ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni tout ton bétail, ni l’étranger qui réside chez toi. Tu te souviendras que tu as été esclave en Egypte et que l’Eternel ton Dieu t’a demandé d’observer le jour du sabbat.
5- Honore ton père et ta mère, comme l’Eternel ton Dieu te l’a ordonné, afin de jouir d’une longue vie et de vivre heureux dans le pays que l’Eternel ton Dieu te donne.
6- Tu ne commettras pas de meurtre.
7- Tu ne commettras pas d’adultère.
8- Tu ne commettras pas de vol.
9- Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
10-Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain. Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui lui appartient.

Signification des 10 commandements



Voici une paraphrase-explication de ces commandements, qui reprend le style des commandements (où Dieu s’adresse à l’homme à la première personne). Nous découvrons dans ces 10 paroles tout l’amour d’un Dieu qui veut vraiment notre bien (nous prenons les commandements dans le désordre, exprès):

  • Tromper l’autre n’est pas digne de quelqu’un qui se réclame de mon nom. La tromperie détruit la confiance. Elle détruit la qualité des rapports humains. Ce que je souhaite pour toi, ce sont des relations d’amour, où la vulnérabilité est possible sans abus en retour. C’est alors que tu te sentiras aimé, apprécié pour qui tu es. C’est alors que tu seras heureux. Si tu uses de tromperie, tu t’éloignes du chemin de vie et tu t’engages sur la voie de la mort et de la solitude intérieure.
  • Accordes-toi du repos. Tu n’es pas sans limites. Accepte la finitude de ton état d’humain. Ne t’use pas inutilement. Tu as besoin de refaire tes forces car, contrairement à moi, tu te fatigues. Que ce temps de repos soit pour toi l’occasion de te souvenir que moi, Dieu, je suis celui qui ne sommeille pas, qui ne se fatigue pas. Tu peux te reposer sur moi, en moi. Lorsque tu dors, je veille. Ce repos te sera bénéfique. N’oublie pas que les autres humains, les animaux et même la terre sont eux aussi limités. N’abuse pas d’eux. Respecte-les et respecte toi. Agir ainsi suscitera l’harmonie et tu en seras plus heureux.
  • Si tu ne respectes pas ton père et ta mère, tu affaiblis les liens que toi et tes enfants ont avec eux. Sais-tu qu’un enfant privé de liens avec ses grands-parents est, beaucoup plus que d’autres, candidat au suicide ? Tu as besoin de pouvoir t’inscrire dans une lignée. Cela contribue à la santé mentale (à la tienne, à celle de tes enfants). Si tu ne respectes pas ton père et ta mère, tu entraves l’inscription de tes enfants dans leur généalogie. Tu mets sur eux une charge qu’ils n’ont pas à porter. Il se peut que ton père ou ta mère aient de grands torts envers toi. Je ne te demande pas de masquer cela à quiconque ; je ne te demande pas de dire que ce n’est pas grave car ça l’est. Tu n’as pas à être d’accord avec eux, ni à cautionner leurs agissements s’ils sont mauvais. Mais les respecter, c’est reconnaître que l’être humain garde de la valeur malgré les mauvais choix qu’il fait. Ne souhaiterais-tu pas que tes propres enfants aient ce regard sur toi lorsqu’ils se souviendront des blessures, inévitables, qu’ils auront vécues dans leur relation avec toi ?
  • Ne commets pas de meurtre parce que la vie ne t’appartient pas, ni la tienne, ni celle d’autrui. Et toute vie a de la valeur. Ce n’est pas à toi d’en disposer. Ne charge pas ta conscience. Certaines situations peuvent provoquer de la haine en toi. Ne te laisse pas dominer par tes émotions, même si elles sont légitimes. Moi, Dieu, je te ferai justice. Je serai bien plus équitable que toi parce que je connais chaque recoin du cœur de chaque humain.
  • Sais-tu que lorsque tu mens au sujet de l’autre, tu portes atteinte à son intégrité ? Tu violes le sens inné de la justice que j’ai placé en lui, en toi, en chacun. Tu suscites en l’autre une colère légitime, tu fausses les relations qu’il a, tu le mets dans l’isolement. Voudrais-tu que quelqu’un te fasse pareillement ?
  • Prendre pour toi la compagne (ou le compagnon) d’un autre, c’est violer son intimité. Ne sais-tu pas que ceux qui s’unissent sexuellement ne font plus qu’un ? Ne les sépare pas. Tu déchirerais quelque chose à l’intérieur d’eux-mêmes.
  • Lorsque tu cèdes à la convoitise, tu te pièges toi-même ; tu penses que tu seras plus heureux si tu possèdes ce que l’autre a. Or la clé du bonheur, c’est de savoir accepter le manque ; il fait partie de la condition humaine. Non seulement tu ne peux pas être tout – tu n’es pas tout-puissant – mais tu ne peux pas non plus tout avoir. Et c’est justement le manque qui te permet de désirer, de rêver, d’initier. Alors engage-toi dans la vie… dans le respect de la propriété d’autrui, et tu en seras heureux.
  • Vois-tu, c’est pour toutes ces raisons que je te dis de ne pas avoir d’autre dieu que moi. Pour satisfaire ta soif spirituelle, tu pourrais te faire une religion « à ta sauce », mettre une créature à la place du Créateur. Si tu faisais cela, tu fonderais ta vie sur quelque chose fabriqué par toi-même, qui ne te dépasserait pas. Cela ne te serait d’aucun secours et t’amènerait à t’égarer toi-même. Si tu ne me reconnais pas pour Dieu, tu seras ton propre dieu. Tu seras alors livré à ta propre subjectivité, sans ancrage plus profond que tes propres perceptions. Tu n’auras que tes seuls sentiments pour différencier ce qui est bon de ce qui ne l’est pas. Et comment le feras-tu, toi qui n’as qu’une vue très partielle du monde, toi qui ignores ce qui se joue dans le cœur de l’autre et qui n’est même pas lucide sur ton propre cœur ? Ne t’est-il pas arrivé d’aimer un instant et de haïr au moment suivant ? Tu es si changeant ! Pourquoi s’en étonner ? Tu n’es pas Dieu, tu es humain. C’est bon que tu le sois ; mais reste à cette place : elle est faite pour toi. Tu n’es pas le centre, l’absolu. Ne l’oublie pas. Fie-toi à plus grand que toi, à moi qui suis réellement Dieu.Tes choix ont des conséquences sur ta descendance parce que j’ai établi des lois qui régissent la psychologie humaine. Il ne s’agit pas là d’une menace ; je t’ai créé libre, donc responsable de tes actes ; il me semble important que tu aies une idée des issues où tel ou tel choix te mène ; alors, tu pourras réellement décider. Si tu te places en seul arbitre de tes choix, ce que tu construiras pour ta descendance, c’est un monde livré à la subjectivité de chacun. L’un pensera que telle idée est bonne, l’autre pensera l’inverse. Comment tes enfants se construiront-ils dans une telle confusion ? Tu les auras installés dans des sables mouvants et ils s’y enliseront. Moi, Dieu, je suis un Roc que tu peux leur laisser en héritage. Alors voilà, je te laisse ta liberté. Sache simplement que mon souhait pour toi, c’est la vie ! C’est pourquoi je t’ai donné ces conseils.




MAIS POUR MOI LE TOUT EST RESUME QUAND JESUS DIT AIMEZ VOUS LES UNS LES AUTRES

Merci
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1372
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par Origami le Mar 27 Juin 2017 - 16:09

OK mais vous ne répondez toujours pas à ma question de départ.
Pourquoi les 10 commandements de Exode 34 ne sont pas les commandements "officiels", alors que tout indique dans le texte qu'ils devraient l'être.


Exode 34 a écrit:- "Tu observeras la fête des pains sans levain"
- "Tout premier-né m'appartient, même tout mâle premier-né dans les troupeaux de gros et de petit bétail"
- "Tu célébreras la fête des semaines au moment des premières moissons de blé"
- "Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère"

"Ecris ces paroles, car c'est sur cette base que je conclus une alliance avec toi et avec Israël"
"Et l'Eternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles."

Et c'est très gentil à vous de me redonner la liste des 10 commandements "officiels" (Exode 20) avec une explication de texte.
Mais ce n'est pas le sujet.

Origami
Aime la Bible

Masculin Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 25/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par Isabelle-Marie le Mar 27 Juin 2017 - 17:14

@Origami a écrit:Bonjour à tou(te)s,

 Je voudrais comprendre quels sont les 10 commandements...

En effet, dans l'AT, on trouve 2 listes de commandements, dans l'Exode.
Dans Exode 20, Dieu indique à Moïse une série de lois. Ce sont ce qui sont, j'ai l'impression, considérées comme les 10 commandements "officiels". Dont le fameux "Tu ne tueras point".
A partir de Ex 21, Dieu continue pourtant à donner des instructions diverses et variées. Pourquoi ces instructions ne sont pas incluses dans les commandements ?
Dans Ex 32, Moïse redescend de la montage, et Dieu est très fâché contre les personnes qui avaient fabriqué le veau d'or.
Alors que l'un des commandements était "Tu ne tueras point", Dieu veut tuer tout le monde.
Moïse arrive à le calmer ("L'Eternel renonça alors au mal qu'il avait déclaré vouloir faire à son peuple.")
Mais malgré tout, Moïse décide quand même de tuer 3.000 personnes. Mais avant, "Il jeta les tables qu'il tenait et les brisa au pied de la montagne".
Dieu vient de lui dicter les 10 commandements, et il les jette à terre ??

Puis, dans Ex 34, Dieu redemande à Moïse de remonter dans la montagne, pour lui dicter à nouveau les commandements. "Taille deux tables de pierre pareilles aux premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient gravées sur les premières tables que tu as brisées"
Donc, cette nouvelle version est censée être la même que la première.

Mais en fait, les nouveaux commandements sont différents.
- "Tu observeras la fête des pains sans levain"
- "Tout premier-né m'appartient, même tout mâle premier-né dans les troupeaux de gros et de petit bétail"
- "Tu célébreras la fête des semaines au moment des premières moissons de blé"
- "Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère"
- ...

Et Dieu termine en disant à Moïse :
"Ecris ces paroles, car c'est sur cette base que je conclus une alliance avec toi et avec Israël"
puis, il est indiqué :
"Et l'Eternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles."

Donc, j'avoue être perplexe sur les 10 commandements.
Et je ne parle même pas de Jesus qui a sa propre vision des commandements...

Merci d'avance pour vos lumières.


En effet, ce n'est pas clair quand on lit l'Ancien Testament.   Lis la Bible!

Votre question est passionnante mais je suis bien en peine d'y répondre. Moïse a eu maille à partir avec son peuple "à la nuque raide" et la désobéissance (la vieille histoire de l'humanité) du peuple idolâtre, je crois bien, est cause de ce premier "ratage" : à revoir et approfondir bien sûr. Merci aux connaisseurs et chercheurs de nous aider.     Reading  Livre


Le catéchisme de l'Église Catholique vous aidera t-il ? Au moins vous avez la liste des 10 commandements en détail : il vaut mieux les connaître par cœur (cf. l'histoire de Gloria Polo quand elle plonge, au moment d'un coma, vers l'enfer et se retrouve devant le Juge Suprême).

Quand vous dites :"Jésus a sa propre vision.." : Non, il n'est jamais venu changer, ne serait-ce qu'un iota de la loi, mais l'accomplir, puisqu'elle se résume à l'amour. Dieu est Amour et on peut ramener les commandements à l'amour de Dieu et du prochain; ce qui implique de ne pas le tuer, voler, mentir, tromper, etc. Mais il valait mieux préciser à une époque où les hommes étaient peut-être un peu loin de comprendre cette loi d'amour.

Et aujourd'hui, avons-nous progressé ?               Se questionne


Catéchisme de l'Église Catholique : les 10 commandements, voir 2è section :

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM

Pardon, je n'avais pas vu votre réponse ci-dessus. Pourquoi y aurait-il des commandements plus "officiels" que d'autres ? Et autres que ceux que nous avons retenus ? Que voulez-vous dire ? L'histoire de leur genèse, et aussi de la réécriture (par le peuple qui fait mémoire) n'est pas tout à fait linéaire, mais la Bible est un texte inspiré.


Dernière édition par Isabelle-Marie le Mar 27 Juin 2017 - 17:29, édité 1 fois
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2520
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par granny le Mar 27 Juin 2017 - 17:22

qu'est-ce qu'il convient d'adopter ?

Tu observeras la fête des pains sans levain"
- "Tout premier-né m'appartient, même tout mâle premier-né dans les troupeaux de gros et de petit bétail"
- "Tu célébreras la fête des semaines au moment des premières moissons de blé"
- "Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère"


juste avant il dit :

Tu ne te feras point de dieu en fonte.

Je prendrais cela comme une forme d'obéïssance que Dieu exige puisqu'à un certain moment l'homme a voulu se diriger par lui même en commettant des péchés et a fait fi des commandements !!

une exigence en raison du péché ????

ENSUITE LU SUR LE NET :



Quelle est la signification de la Fête des Pains sans levain pour les chrétiens aujourd’hui ?
Les épreuves et les souffrances auxquelles sont en proie les êtres humains sont causées par le péché, la transgression des lois divines, saintes, bonnes et bénéfiques. Jésus-Christ a accepté de donner Sa vie pour nous soustraire à l'amende encourue par tout péché. Son sacrifice représente la première étape dans le plan de Dieu pour sauver l'humanité du péché et de la mort, et il rend toutes les autres étapes possibles.
Mais comment Dieu veut-Il que nous réagissions face à ce sacrifice impressionnant et miséricordieux ? Serait-Il satisfait de nous avoir libérés de l’esclavage du péché (comme les Israélites qui avaient été esclaves en Égypte), pour nous voir nous remettre ensuite à transgresser sans vergogne Ses lois ? Ou préfèrerait-Il nous voir adopter Sa prise de position à l'égard du péché et – avec Son aide – lutter contre ce dernier comme Il le fait, l’évitant à tout prix ?
La Fête des Pains sans levain, qui a lieu immédiatement après la Pâque, nous enseigne comment honorer l'ultime sacrifice de notre Sauveur.
La délivrance de l’esclavage du péché
Après des années de dure servitude en Égypte, le peuple d’Israël éprouva une joie extrême de pouvoir quitter l’Égypte pendant la Fête des Pains sans levain. Dans la Bible, l’Égypte et son pharaon symbolisent le péché et Satan.
Pharaon, qui avait fini par laisser aller les Israélites, changea d'avis et se mit à leur poursuite. Il n'avait aucune envie de les voir partir – aucune envie qu'ils soient libres. Il les poursuivit jusqu'à la Mer Rouge. Satan, lui non plus, ne veut pas que nous échappions à son emprise. Israël était bien impuissant, face à la mer, et nous ne pouvons pas grand-chose, nous non plus. Notre force ne suffit pas. Sans Dieu, nous ne pouvons rien. 
Mais Dieu donna à Israël un moyen d’échapper. Par une traversée... de la Mer Rouge ! Et il en va de même pour nous, à qui Dieu offre une issue de secours miraculeuse. Comme l'a expliqué l’apôtre Paul, la traversée de la Mer Rouge symbolisait le baptême, amorce du processus de conversion rendu possible par l’aide de Dieu (I Corinthiens 10:1-4).
Ce que le levain symbolise
La Fête des Pains sans Levain tire son nom de la nécessité d'éliminer tout levain (ou levure, ou produit levé) de nos demeures et de manger des pains sans levain pendant ces sept jours (Exode 12:15). Pendant cette période, le levain symbolise le péché.
Le levain est un ingrédient qui produit une fermentation ou un processus chimique permettant à la pâte de lever. Le levain inclut la levure et les agents chimiques levants, comme la levure chimique, le bicarbonate de soude et le bicarbonate de potassium. Les aliments levés peuvent inclure le pain, les biscuits, les gâteaux et certains crackers, céréales et tartes qui contiennent une levure quelconque.
Tel le levain, qui fait lever ou gonfler  ou enfler, le péché lui aussi fait enfler et est synonyme d'orgueil. Dans la Bible, les péchés que sont la malice, la méchanceté, l’hypocrisie et les faux enseignements – entre autres – (I Corinthiens 5:8; Luc 12:1; Matthieu 16:11-12) représentent un véritable « levain » spirituel.
La levure – le levain – se répand et s’infiltre quasiment « incognito» dans la pâte. Paul utilise notamment cette caractéristique pour évoquer le danger d'un péché qui, apparemment, existait dans l’Église de Dieu à Corinthe, probablement pendant la Fête des Pains sans levain. Il écrit en effet : « Il n’y a pas de quoi être fiers ! Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte ? Purifiez-vous du vieux levain pour être une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain ; car le Christ, notre Pâque, a été sacrifié » (I Corinthiens 5:6-7).
Ôter le levain de nos demeures  nous donne une leçon pratique sur les efforts à fournir pour éliminer le péché de nos vies. Le levain est difficile à trouver, et parfois même à identifier. Parallèlement, il n'est guère facile de s'examiner à fond à la recherche du péché, de se repentir et de rechercher l’aide de Dieu pour éliminer ce type de levain.
Ôter le mal; le remplacer par le bien
Non seulement nous devons éliminer le péché, mais nous devons aussi le remplacer par des pensées pures et de bonnes actions.
Paul déclare encore, dans son épître, « Célébrons donc la fête, non pas avec du vieux levain, ni avec un levain de malfaisance et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la sincérité et de la vérité » (I Corinthiens 5:Cool.
La déclaration très claire de Paul aux chrétiens de la ville de Corinthe  « Célébrons donc la fête, » devrait suffire à faire taire les critiques selon lesquelles cette fête merveilleuse et pleine de sens serait démodée et réservée aux Juifs. Il montre aussi clairement le besoin d’extraire le mal (la malice et la méchanceté) de nos vies et de le remplacer par le bien (la sincérité et la vérité).
Mais bien que notre réaction au péché soit un repentir sincère et profond accompagné d'un vif désir de ne plus pécher, nous découvrons rapidement qu'une telle purification est bien au-delà de nos forces (II Corinthiens 7:10-11; Jean 8:11; Romains 7:23-25). Nous avons désespérément besoin de l’aide de Dieu.
La fête des Pains sans levain nous rappelle que le fait de nous soumettre à notre Libérateur est la seule réaction juste au sacrifice miséricordieux de Jésus Christ. Nous ne sommes pas sauvés par de bonnes œuvres, bien que nous ayons « été créés en Jésus–Christ pour des œuvres bonnes » (Éphésiens 2:10). Le chrétien reconnaissant et pardonné recherche l'aide divine afin de ne pas sombrer à nouveau dans l’esclavage du péché.
L’étape suivante dans le plan de salut de Dieu est représentée par la Fête de la Pentecôte.
Pour connaître les dates des Fêtes de Dieu selon le calendrier romain actuel, consultez le Calendrier des jours Saints.
Si certaines de vos questions ne s'inscrivent pas dans le cadre de nos Questions et réponses bibliques, n’hésitez pas à nous les envoyer à info@eddam.org. Nos ministres chargés du courrier se feront un plaisir d'y répondre de leur mieux.
avatar
granny
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 851
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par steve2035 le Mer 12 Juil 2017 - 16:04

@Origami a écrit:Bonjour à tou(te)s,

 Je voudrais comprendre quels sont les 10 commandements...

En effet, dans l'AT, on trouve 2 listes de commandements, dans l'Exode.
Dans Exode 20, Dieu indique à Moïse une série de lois. Ce sont ce qui sont, j'ai l'impression, considérées comme les 10 commandements "officiels". Dont le fameux "Tu ne tueras point".
A partir de Ex 21, Dieu continue pourtant à donner des instructions diverses et variées. Pourquoi ces instructions ne sont pas incluses dans les commandements ?
Dans Ex 32, Moïse redescend de la montage, et Dieu est très fâché contre les personnes qui avaient fabriqué le veau d'or.
Alors que l'un des commandements était "Tu ne tueras point", Dieu veut tuer tout le monde.
Moïse arrive à le calmer ("L'Eternel renonça alors au mal qu'il avait déclaré vouloir faire à son peuple.")
Mais malgré tout, Moïse décide quand même de tuer 3.000 personnes. Mais avant, "Il jeta les tables qu'il tenait et les brisa au pied de la montagne".
Dieu vient de lui dicter les 10 commandements, et il les jette à terre ??

Puis, dans Ex 34, Dieu redemande à Moïse de remonter dans la montagne, pour lui dicter à nouveau les commandements. "Taille deux tables de pierre pareilles aux premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient gravées sur les premières tables que tu as brisées"
Donc, cette nouvelle version est censée être la même que la première.

Mais en fait, les nouveaux commandements sont différents.
- "Tu observeras la fête des pains sans levain"
- "Tout premier-né m'appartient, même tout mâle premier-né dans les troupeaux de gros et de petit bétail"
- "Tu célébreras la fête des semaines au moment des premières moissons de blé"
- "Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère"
- ...

Et Dieu termine en disant à Moïse :
"Ecris ces paroles, car c'est sur cette base que je conclus une alliance avec toi et avec Israël"
puis, il est indiqué :
"Et l'Eternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles."

Donc, j'avoue être perplexe sur les 10 commandements.
Et je ne parle même pas de Jesus qui a sa propre vision des commandements...

Merci d'avance pour vos lumières.


Bonjour Origami,

Oui vos questions sont pertinentes et méritent de l'attention. Je ne suis pas expert en bible mais j'ai suivi des cours à une époque et j'ai un peu changé ma façon de la lire.

On lit que Dieu a effectivement donné les 10 commandements. Ces commandements sont la base pour toutes les autres loi. Un peu comme une constitution.

A partir de là les juifs ont créé de nombreuses loi ("DIEU dit à Moïse") traduisant et détaillant ces commandements. Cela est visible dès "Exode" et ce sont les premiers cas auxquels vous semblez faire référence. Ils peuvent sembler différents mais ils tirent leur substance des 10 commandements. Aujourd'hui d'ailleurs les juifs en ont des 100 taines!!!

Par exemple le 1er commandement "honorer le jour du Seigneur et se reposer"  peut se traduire par l'interdiction d'allumer la lumière ou de faire un feu... mais aussi comment honorer le jour du seigneur par la liturgie.

Heureusement les chrétiens ne sont pas restés attachés à ce tuteur que représente la loi. La loi a aidé l'humanité à grandir et mais pour les pharisiens, qui l'idolâtrent, elle a fini par les empêcher de grandir.
Jésus nous a enseigné le sens profond des commandements et nous a permis de comprendre que la loi a été faite pour servir et libérer l'homme. En effet les 10 commandements se résument à une seul chose : aimer vous les uns les autres et aimez Dieu. Les 10 commandement sont en fait une conséquence de cela.
avatar
steve2035
Pour le roi

Messages : 603
Inscription : 09/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par Origami le Sam 15 Juil 2017 - 13:35

Merci.

Cela veut donc dire que les Chrétiens (entre autre) peuvent décider de ne pas choisir certaines des Lois divines ?
Quand on regarde les juifs, on voit qu'ils ont beaucoup plus d'obligations et d'interdictions (circoncision, repos le shabat, ne pas manger de porc...)

Vous écrivez :
Heureusement les chrétiens ne sont pas restés attachés à ce tuteur que représente la loi.

J'ai du mal à comprendre que Dieu puisse édicter des lois et qu'il accepte ensuite que les hommes ne les suivent plus...
J'imagine que les juifs considèrent qu'ils sont plus respectueux des lois de Dieu que les chrétiens. (je ne suis pas juif, donc ce n'est pas un argument pro-domo).

Dans Exode 34, Dieu fait quand même monter Moïse dans la montagne pendant 40 jours. Donc, ce que Dieu dicte à Moïse semble quand même important.
De plus, il est bien indiqué :
Exode 34-1 a écrit:L'Eternel dit à Moïse : Taille deux tables de pierre comme les premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées.
Donc, ces "nouvelles" lois sont censées être les mêmes que les premières (ce qui n'est pas le cas).

Donc, pourquoi ces 10 Lois, qui sont gravées sur les 2 tables, ne sont pas respectées ?  Voire même passées quasi sous silence (car les 10 commandements "officiels" sont les 10 autres, les 10 que tout le monde connaît).

Pour vous, que représentent ces 10 commandements "seconde version" ?



Vous écrivez enfin :
En effet les 10 commandements se résument à une seul chose : aimez vous les uns les autres et aimez Dieu.
La première partie est la base même de la vie en société, et les premières sociétés sont bien antérieures à la période de Moïse.
Et je ne suis pas sûr que les bourreaux de l'inquisition et des différentes guerres de religions aient respecté le "aimez-vous les uns les autres".

Mais je m'éloigne du sujet, désolé...

Merci à tou(te)s pour vos réponses

Origami
Aime la Bible

Masculin Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 25/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par Isabelle-Marie le Dim 16 Juil 2017 - 23:29

@Origami a écrit:Merci.

Cela veut donc dire que les Chrétiens (entre autre) peuvent décider de ne pas choisir certaines des Lois divines ?
Quand on regarde les juifs, on voit qu'ils ont beaucoup plus d'obligations et d'interdictions (circoncision, repos le shabat, ne pas manger de porc...)

Vous écrivez :
Heureusement les chrétiens ne sont pas restés attachés à ce tuteur que représente la loi.

J'ai du mal à comprendre que Dieu puisse édicter des lois et qu'il accepte ensuite que les hommes ne les suivent plus...
J'imagine que les juifs considèrent qu'ils sont plus respectueux des lois de Dieu que les chrétiens. (je ne suis pas juif, donc ce n'est pas un argument pro-domo).

Dans Exode 34, Dieu fait quand même monter Moïse dans la montagne pendant 40 jours. Donc, ce que Dieu dicte à Moïse semble quand même important.
De plus, il est bien indiqué :
Exode 34-1 a écrit:L'Eternel dit à Moïse : Taille deux tables de pierre comme les premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées.
Donc, ces "nouvelles" lois sont censées être les mêmes que les premières (ce qui n'est pas le cas).

Donc, pourquoi ces 10 Lois, qui sont gravées sur les 2 tables, ne sont pas respectées ?  Voire même passées quasi sous silence (car les 10 commandements "officiels" sont les 10 autres, les 10 que tout le monde connaît).

Pour vous, que représentent ces 10 commandements "seconde version" ?



Vous écrivez enfin :
En effet les 10 commandements se résument à une seul chose : aimez vous les uns les autres et aimez Dieu.
La première partie est la base même de la vie en société, et les premières sociétés sont bien antérieures à la période de Moïse.
Et je ne suis pas sûr que les bourreaux de l'inquisition et des différentes guerres de religions aient respecté le "aimez-vous les uns les autres".

Mais je m'éloigne du sujet, désolé...

Merci à tou(te)s pour vos réponses




Sur la circoncision, on sait que son sens profond est "la circoncision du coeur" comme dit Saint Paul. Et donc pour un chrétien, elle n'est plus obligatoire. Je suppose qu'il en est ainsi pour beaucoup de ces lois. La pédagogie de Dieu fait qu'elles s'adressaient d'abord à l'homme extérieur, visant à une certaine purification de cet homme extérieur, et Jésus est venu, quand les temps étaient mûrs, avec Jean-Baptiste pour préparer les coeurs à recevoir cette loi d'amour.

Si vous lisez les Actes des Apôtres, vous voyez que ces questions étaient très débattues dans les premiers temps de l'Église.
Et encore aujourd'hui, des chrétiens en Iran continuent à sacrifier des animaux (cf le "Jour du Seigneur" de ce jour sur les chrétiens d'Iran).
Mais fondamentalement, le fait que des non-juifs pouvaient se convertir en masse, alors qu'ils ne connaissaient pas ces rituels, prouve que les temps nouveaux étaient arrivés : du baptême dans l'Esprit Saint.
Là encore (ce que vous dites sur les chrétiens qui ne vivent pas selon l'amour) pour que cette loi d'amour transforme l'humanité, il faut du temps (le temps est supérieur à l'espace, dit le Pape François)... Mais y a t-il un endroit sur la terre où le nom de Jésus Christ soit inconnu ?

Bon, ce n'est pas une réponse très détaillée mais celle d'une "simple catho de base". Désolé
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2520
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par steve2035 le Lun 17 Juil 2017 - 15:19

@Origami a écrit:Merci.

Cela veut donc dire que les Chrétiens (entre autre) peuvent décider de ne pas choisir certaines des Lois divines ?
Quand on regarde les juifs, on voit qu'ils ont beaucoup plus d'obligations et d'interdictions (circoncision, repos le shabat, ne pas manger de porc...)


Non. Prenez le temps de bien lire la Bible et vous verrez que toutes les lois dictées sont toujours valables. En tout cas pour les 10 commandements. Leur interprétation, leur esprit, et leur utilité ont cependant été réactualisés par Jésus.

Toutes les lois "dictées" après le décalogue sont des mises en pratique du décalogue sous une forme qui nous est maintenant étrangère.

@Origami a écrit:
J'ai du mal à comprendre que Dieu puisse édicter des lois et qu'il accepte ensuite que les hommes ne les suivent plus...
J'imagine que les juifs considèrent qu'ils sont plus respectueux des lois de Dieu que les chrétiens. (je ne suis pas juif, donc ce n'est pas un argument pro-domo).

Non la direction à suivre est toujours la même!!! Vers le Ciel.
Et Jésus nous le confirme :


Bible a écrit:
Matthieu: 5.17
Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Marc: 2.27 Puis il leur dit : Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat,


Enfin la Bible relate l'histoire de la révélation de Dieu à l'homme depuis sa chute. Et si vous regardez bien, en comprenant que Dieu nous a fait à son image, alors vous comprendrez que pour chaque age Dieu a son enseignement. Tout comme moi avec mes enfants Ange aureole

Ainsi l'enseignement fait aux hommes du temps de Moïse est caduque même s'il reste vrai dans son essence et son but.

Même Jésus nous a dit en son temps que certains enseignements ne pouvait pas nous être transmis par lui directement car nous n'étions pas prêt.


Jean: 16.25 Je vous ai dit ces choses en paraboles. L'heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement du Père.



L'Epitre aux hébreux nous rappelle qu'il y a une nourriture (enseignement) pour chaque temps où pour chaque étape de développement:


Hébreux : 5.12-14 Alors que vous devriez avec le temps être des enseignants, vous en êtes au point d’avoir besoin qu'on vous enseigne les éléments de base de la révélation de Dieu ; vous en êtes arrivés à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide. Or celui qui en est au lait est inexpérimenté dans la parole de justice, car il est un petit enfant. Mais la nourriture solide est pour les adultes, pour ceux qui, en raison de leur expérience, ont le jugement exercé à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.



Jésus nous dit que son Esprit fera le reste de l'enseignement (priez donc l'Esprit Saint de venir vous enseignez, ça ne coute rien):

Jean: 16.12 J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant.


@Origami a écrit:
Donc, pourquoi ces 10 Lois, qui sont gravées sur les 2 tables, ne sont pas respectées ?  Voire même passées quasi sous silence (car les 10 commandements "officiels" sont les 10 autres, les 10 que tout le monde connaît).
Pour vous, que représentent ces 10 commandements "seconde version" ?

Il n'y a pas plusieurs version des 10 commandements. Prenez le temps de lire.

@Origami a écrit:
Et je ne suis pas sûr que les bourreaux de l'inquisition et des différentes guerres de religions aient respecté le "aimez-vous les uns les autres".

Si vous souhaitez parler de l'inquisition ce sera avec plaisir car j'ai beaucoup à vous apprendre sur les mensonges qui sont disséminés par les ennemis de l’Église qui veulent la salir en essayant de salir son age d'or.

Avec des faits et rien que des faits si cela ne vous fait pas trop peur Very Happy
avatar
steve2035
Pour le roi

Messages : 603
Inscription : 09/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par Origami le Lun 12 Mar 2018 - 22:11

Bonjour Steve2035,

Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt.
J'ai lu la Bible, ne vous inquiétez pas...

Vous écrivez : "Il n'y a pas plusieurs version des 10 commandements. Prenez le temps de lire."

Mais justement, c'est en lisant bien la Bible (Exode) que ce n'est pas clair.
Comme indiqué plus haut, dans Exode 20, on trouve les 10 commandements "classiques".
Mais dans Exode 34, il est écrit :
Exode 34 a écrit:L'Eternel dit à Moïse : Taille deux tables de pierre comme les premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées.
Mais les commandements qui sont alors donnés ne sont pas les mêmes que dans la première version.

Je me permets de remettre ce que j'avais écris dans mon premier message :
- "Tu observeras la fête des pains sans levain"
- "Tout premier-né m'appartient, même tout mâle premier-né dans les troupeaux de gros et de petit bétail"
- "Tu célébreras la fête des semaines au moment des premières moissons de blé"
- "Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère"
- ...

Et Dieu termine en disant à Moïse :
"Ecris ces paroles, car c'est sur cette base que je conclus une alliance avec toi et avec Israël"
puis, il est indiqué :
"Et l'Eternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles."

Je ne veux pas avoir une explication détaillée sur la fête des pains sans levain, ni une explication détaillée sur les 10 commandements "classiques".

Je voudrais juste comprendre pourquoi la Bible présente, dans ce livre de l'Exode, ce qui ressemble fortement à 2 versions différentes des 10 commandements.

Vous écrivez :
@Steve2035 a écrit:Il n'y a pas plusieurs version des 10 commandements. Prenez le temps de lire

Mais alors, pour vous, à quoi correspondent les 2 "tables de pierre", et "les paroles de l'alliance, les dix paroles" qui sont écrites par Dieu sur ces pierres, dans Exode 34 ?


Quant à l'Inquisition, ce sera peut être l'objet d'un autre sujet, si cela ne vous dérange pas.

Merci à tous pour vos réponses.

Origami
Aime la Bible

Masculin Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 25/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par steve2035 le Mar 13 Mar 2018 - 11:48

Bonjour Origami,

Content de vous revoir Chapeau

Oui vos questions sont pertinentes. Je ne suis malheureusement ni théologien ni exégète. Mais quand on lit bien on comprend mieux.

Regardons ensemble ce qui est écrit "chronologiquement" dans Exode 34:


Exode 34:1L'Eternel dit à Moïse : « Taille deux tables de pierre pareilles aux premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient gravées sur les premières tables que tu as brisées.

C'est donc Dieu qui réécrit les paroles.


Exode 34: 10-26 a écrit:L'Eternel répondit : « Voici, je conclus moi-même une alliance. Je vais accomplir devant tout ton peuple des merveilles qui ne se sont produites dans aucun pays ni chez aucune nation. Tout le peuple qui t’entoure verra l'œuvre de l'Eternel, et ce que j'accomplirai par toi inspirera de la crainte (...)

- "Tu observeras la fête des pains sans levain"
- "Tout premier-né m'appartient, même tout mâle premier-né dans les troupeaux de gros et de petit bétail"
- "Tu célébreras la fête des semaines au moment des premières moissons de blé"
- "Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère"

(...)

Ensuite dans Exode 34 verset 10 à 26 : le code de l'alliance est donné verbalement de Dieu à Moïse. Ce ne sont pas les 10 commandements. C'est une plutôt une feuille de route, des promesses, de bons conseils, prescriptions cultuelles pour la suite. C'est comme cela que je le comprends.


Exode 34:27-28L'Eternel dit à Moïse : « Ecris ces paroles, car c'est sur cette base que je conclus une alliance avec toi et avec Israël. » Moïse resta là avec l'Eternel 40 jours et 40 nuits. Il ne mangea pas de pain et ne but pas d'eau. Et l'Eternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles.

Donc il y a 2 sujets traités dans Exode 34:
-Une alliance (feuille de route)
-Un décalogue (lois)

Il y a aussi 2 écrivains :

-Moïse
-Dieu

Je vous le concède les mots choisis sont parfois ambigus. Quand c'est comme cela et que l'importance le requiert, les exégèses reviennent à la bible hébraïque afin de comprendre le sens plus profond du texte original.

Il y a effectivement des incohérences à certains endroits de la bible qui sont parfois du à la transmission du texte au fil du temps. La traduction n'étant qu'un petit aspect. Par exemple dans le passage sur Noé il y a clairement des rouleaux qui sont tombés par terre et qui ont été retranscrit dans le désordre ce qui donne des anachronismes et autres ambiguïtés. Parfois les textes ont évolués au fil du temps car ils sont passés par différentes écoles de pensés (ex: Isaïe).


J'espère vous avoir aidé quand même.


Pensez vous que ce sujet soit capital pour votre foi en Jésus Christ?

Fraternellement,
avatar
steve2035
Pour le roi

Messages : 603
Inscription : 09/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par Origami le Mer 14 Mar 2018 - 8:16

Bonjour Steve2035,

 Merci pour votre réponse.
J'avais continué à faire des recherches, et j'ai trouvé quelques sites qui traitent de ce sujet. Dont entre autre une page Wikiedia (en anglais) :
Ça rejoint ce que vous dites, c'est-à-dire :
 - Le texte n'est pas super clair, et prête à confusion
 - Les 10 commandements restent les même que ceux d'Exode 20
 - Les nouvelles demandes de Dieu sont associés à des rites.

Je ne suis pas 100 % convaincu, mais je ne pense pas pouvoir trouver meilleure explication.

Quand vous écrivez "Il y a effectivement des incohérences à certains endroits de la bible", on en a brûlé pour moins que ça pendant la Sainte Inquisition  Laughing

Et non, ce sujet n'est pas pas capital. Je me pose juste des questions sur la Bible, car il y a pas mal de passages assez intrigants et perturbants.
Et je cherche donc des réponses.

Origami
Aime la Bible

Masculin Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 25/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par steve2035 le Mer 14 Mar 2018 - 10:48

@Origami a écrit:
Quand vous écrivez "Il y a effectivement des incohérences à certains endroits de la bible", on en a brûlé pour moins que ça pendant la Sainte Inquisition  Laughing

Bonjour Origami,

Les dernière recherches (archives du Vatican) indiquent que les personnes jugées par l'Inquisition entre le 13e et le 19e siècle en Espagne sont au nombre de 125.000, et sur ce total, seul 1% d'entre elles ont été exécutées.

C'est un vaste sujet car tant de choses fausses ont été répandu sur l'age d'or de l’Église que représente le moyen age. Avec ces ennemis ont peut comprendre pourquoi.

Savez vous que le pape Jean Paul II a demandé pardon pour les erreurs commise par l'église durant l'inquisition (entre autres).

Étudier l'histoire en parallèle vous apportera beaucoup de chose comme sur les chasses au sorcière (hors moyen age). study

Bonne journée Very Happy
avatar
steve2035
Pour le roi

Messages : 603
Inscription : 09/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 10 Commandements

Message par jacques58fan le Dim 25 Mar 2018 - 3:51


@steve2035 a écrit:
@Origami a écrit:
Quand vous écrivez "Il y a effectivement des incohérences à certains endroits de la bible", on en a brûlé pour moins que ça pendant la Sainte Inquisition  Laughing

Bonjour Origami,

Les dernière recherches (archives du Vatican) indiquent que les personnes jugées par l'Inquisition entre le 13e et le 19e siècle en Espagne sont au nombre de 125.000, et sur ce total, seul 1% d'entre elles ont été exécutées.

C'est un vaste sujet car tant de choses fausses ont été répandu sur l'age d'or de l’Église que représente le moyen age. Avec ces ennemis ont peut comprendre pourquoi.

Savez vous que le pape Jean Paul II a demandé pardon pour les erreurs commise par l'église durant l'inquisition (entre autres).

Étudier l'histoire en parallèle vous apportera beaucoup de chose comme sur les chasses au sorcière (hors moyen age). study

Bonne journée Very Happy
L'Inquisition

15 minutes de tortures, c'est déjà beaucoup pour vous faire dire des approximations
http://www.cathobel.be/2012/05/16/les-vrais-chiffres-de-linquisition/

https://www.americamagazine.org/issue/637/other-things/facing-inquisition
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1372
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum