Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Le génocide vendéen Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 €
Voir le deal

Le génocide vendéen

Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Le génocide vendéen

Message par lau le Jeu 23 Oct 2008 - 13:44

REPENTANCE... mot très à la mode ! mais la république oublie son génocide, oublie qu'elle a commis des crimes, qu'elle a tué les Vendéens qui se battaient pour leur Roi et pour la France.
Vendéens martyrs...

https://www.dailymotion.com/video/x511p1_vendee-un-genocide-censure_news


Crimes contre l'Humanité en Vendée en 1794

rappel historique : http://www.genocide-vendeen.com/articles.php?lng=fr&pg=5
La Révolution avait fait naître l'espoir de réformes nécessaires qui étaient partagés par la majorité du peuple, de la noblesse et du clergé. En 1789, il n'était nullement question d'abolir la royauté ni d'interdire aucun culte. En 1793, la vente des biens nationaux a profité à la bourgeoisie. Les"patriotes" ont acheté châteaux, églises et bonnes terres mais les nouveaux maîtres ont le mépris de la paysannerie ce qui est une caractéristique des esprits "éclairés".
.........................................................................................
La guerre en Vendée est déclenchée et après quelques mouvements sporadiques, c'est l'embrasement général du 10 au 13 mars 1793. Les deux tiers de la Vendée se soulèvent.
.................................................................................................
La République va bientôt aligner 60 000 hommes contre la Vendée . Si les forces en présence paraissent équilibrées, l’avantage est à la République: ses soldats sont mobilisés en permanance, tandis que les vendéens n’exploitent jamais leurs victoires, trop pressés qu’ils sont de retourner à leurs champs. Les" bleus » peuvent attendre, mais pas les foins, ni la moisson.
..........................
La Virée de galerne, c’est le nom de cette tragique épopée qui va mener le peuple de Vendée sur les routes de l’Ouest. Malgré le flot des traînard, l’Armée Catholique et Royale, renforcée par des chouans venus de Bretagne et du Maine, va remporter une série de victoires.

Le 12 décembre 1793, c’est la défaite au Mans, le 23, ce qui restait de l’armée est massacré à Savenay .

Westermann pourra écrire à la Convention:
" ...il n’y a plus de Vendée. Elle est morte sous notre sabre libre avec ses femmes et ses enfants // suivant les ordres que vous m’aviez donnés, j’ai écrasé les enfants sous les pieds des chevaux , massacré les femmes qui, au moins pour celles-là, n’enfanteront plus de brigands. Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher ".
La disparition de l’armée vendéenne n’est pas satisfaisante pour la Convention. Elle ordonne l’anéantissement de tous les habitants de la zone insurgée " il vous est ordonné d’incendier toutes les maisons des rebelles, d’en massacrer tous les habitants ". Le département est rebaptisé Vendée-Vengé



Les procédés les plus barbares d'extermination ont été mis en oeuvre par les colonnes infernales.


Enfants martyrs

http://www.genocide-vendeen.com/articles.php?lng=fr&pg=10

Le 28 février 1794, aux Lucs sur Boulogne, 110 enfants âgés de moins de 7 ans sont massacrés. Ils sont proposés pour la béatification- Sont cités les noms...
Cette longue litanie est suffisamment émouvante pour se passer de commentaires. Nous invitons tous ceux qui ne l’ont pas encore fait d’aller en Pèlerinage du Souvenir à la Chapelle du Petit-Luc dans laquelle sont inscrits tous les noms de ces jeunes martyrs.

Nous reprenons la prière composée en 1994 (lors du Bicentenaire) pour demander la Béatification des enfants martyrs des Lucs :

« Seigneur Jésus, qui avez couronné de l’auréole des martyrs les petits enfants de Bethléem immolés à votre place par Hérode, daignez nous accorder la Glorification des petits enfants des Lucs, victimes de l’impiété révolutionnaire. N’est-ce pas en haine de votre nom qu’ils furent eux aussi massacrés, nouveaux SAINTS INNOCENTS de cette paroisse justement surnommée le BETHLEEM DE LA VENDEE ? Notre-Dame du Petit-Luc, Reine des Martyrs, priez pour nous ! ».



BARBARIES

http://www.genocide-vendeen.com/articles.php?lng=fr&pg=9

Tanneries de peaux humaines

La pièce no 262 des Extraits des délibérations et dépositions d'Angers qui relate le témoignage de Claude Jean Humeau au tribunal d'Angers le 26 août 1795 :
« que Pecquel chirurgien au 4è bataillon des Ardennes écorcha 32 de ces cadavres, les fit porter chez Lemonnier, tanneur au Ponts-Libres (actuels Ponts-de-Cé), pour les tanner, que le particulier s y refusa, qu'il sait que les peaux sont déposées chez Prud'homme, manchonnier à Angers » (Archives du Maine-et-Loire,1(1127/3) (page 53 de l'Historia N°624).
Autre témoignage attestant de ces tanneries de peaux humaines, cet extrait du Champ des Martyrs, de Godard Faultrier, Angers (Cosnier et Lachèse, 1852, collection Docteur Suard). Godard Faultrier rend compte d'une conversation qu'il a avec un berger nommé Robin qui avait 13 à 14 ans et qui fut témoin des horreurs commises. Page 13, on lit:

-« ..Sur la demande que je lui adressais, s'il avait connaissance des 30 victimes auxquels la peau fut enlevée, pour être tannée, il me répondit « que le fait n'était que trop certain, et qu'il avait, de ses yeux, plusieurs cadavres en cet état gisant au bord de l'eau sur la grève...Mais le moyen de croire à de pareilles horreurs lui répliquais-je !
-Je n'en impose point, reprit-il et même je puis vous affirmer qu'ils étaient écorchés à mi- corps parce que, continuat-il, on coupait la peau au-dessous de la ceinture, puis le long de chacune des cuisses jusqu'à la cheville des pieds de manière qu'après son enlèvement, le pantalon se trouve en partie formé. Il ne restait plus qu'à le tanner et à le coudre... ».

Ce témoignage date du 31 mai 1852.
Les fours crématoires où l'on jetait les femmes vivantes
On citera les témoignages des Commissaires républicains Morel et Carpenty à la Convention le 24 mars 1794 :
« A Montournais, aux Epesses el dans plwieurs autres lieux, le général Amey fait allumer les fours et, lorsqu'ils sont bien chauffés, il y jette les femmes et les enfants. » (Jean Dumont, Pourquoi nous ne célébrerons pas 1789, Editions Argé 1987, p7 I). A qui ose le lui reprocher, il répond que « c'est ainsi que la République veut cuire son pain ».
(Charles Vaugeois, « l'Extermination des Vendéens: les colonnes infernales », in Enquête sur l'histoire -1793, la Vendée, la Terreur- Hiver 1793, N°5,p.59) (page 53 de l'Historia N°624).
Autre témoignage: Dans « Génocide Franco-Français » de Reynald Secher-1986, p163 :
« Amey, écrit l' officier de police Gannet dans un rapport, fait allumer les fours et lorsqu 'ils sont bien chauffés, il y jette les femmes et les enfants. Nous lui avons fait des représentations ; il nous a répondu que c'était ainsi que la République voulait faire cuire son pain. D ' abord on a condamné à ce genre de mort les femmes brigandes, et nous n'avons trop rien dit; mais aujourd 'hui /es cris de ces misérables ont tant diverti /es soldats et Turreau qu'ils ont voulu continuer ces plaisirs. Les femelles des royalistes manquant, ils s'adressent aux épouses des vrais patriotes. Déjà, à notre connaissance, vingt-trois ont subi cet horrible supplice et elles n'étaient coupables que d'adorer la nation (...) Nous avons voulu interposer notre autorité, les soldats nous ont menacé du même sort » (...).


Les.fonderies de graisse humaine

(page 157 du « Charrette -Chevalier de Légende », de Julien Rousseau, Ed Beauchesne en 1963.
« C'est là encore à Clisson, que le 6 avril suivant, sur le bord de la rivière, on aurait fait fondre, dans un four improvisé, cent cinquante femmes pour en obtenir de la graisse: dix barils en furent expédiés à Nantes... ».

lau
Pour le roi

Messages : 633
Inscription : 08/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par P4572 le Dim 22 Fév 2009 - 23:43

Des chouans morts pour la France :


Un charnier de vendéens datant de 1793 découvert au Mans



Lors de sondages archéologiques réalisé au Mans, des charniers contenant les corps de vendéens abattus lors de la bataille du Mans, en décembre 1793. Ont été mis à jour. Les guerres de Vendée et les atrocités commis par les révolutionnaires refont surface.
Les archéologues ont découvert trois charniers lors de la réalisation de sondages archéologiques ouverts pour la construction d'un espace culturel, en centre-ville. Des vestiges gallo-romains furent mis au jour. Puis, ce fut la découverte d’une vingtaine de corps, à l'endroit où s'est déroulée la bataille du Mans, dans la nuit du 12 au 13 décembre 1993. La question de savoir comment furent tués ces vendéens restent entière. Maladie, combat, exécutions ?

Cette découverte rejoint l’actualité : la réédition du livre de Grachus Babeuf : « La guerre de Vendée et le système de dépopulation» et aussi la mise en lumière du projet de loi déposé par des députés pour réclamer la reconnaissance du « Génocide vendéen» qui eut lieu en de 1793 à 1995 .

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par P4572 le Jeu 26 Fév 2009 - 23:43

Les bleus sont là - Notre-Dame des Neiges

13 nov. 2009 ... Les Bleus sont là, le canon gronde,. Dites les gars avez-vous peur ? Nous n'avons qu'une peur au monde,. C'est d'offenser Notre Seigneur. ...
notredamedesneiges.over-blog.com/article-11151572.html - En cache - Pages similaires


Dernière édition par panetier le Dim 5 Juin 2011 - 17:31, édité 1 fois

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par P4572 le Jeu 26 Fév 2009 - 23:45

Les bleus sont là
Excédés par l’anticléricalisme de 1793, des prêtres et de nombreux français vont se révolter et, pendant plusieurs années tenir tête aux armées révolutionnaires. Mais les bleus - les soldats de la garde nationale - l’emportent au prix d'un effroyable génocide (dont les génocides de Vendée qui firent plus de 300.000 morts). La paix ne reviendra que sous le premier Empire. Ce chant montre que si les Chouans se battaient pour le Roi, ils se battaient aussi pour leur Dieu. Reprenons ensemble la devise des Vendéens : "Semper fidelis !".







1. Les Bleus sont là, le canon gronde,
Dites les gars avez-vous peur ?
Nous n'avons qu'une peur au monde,
C'est d'offenser Notre Seigneur.

2. Vos corps seront jetés à l'onde,
Vos noms voués au déshonneur.
Nous n'avons qu'un honneur au monde,
C'est l'honneur de Notre Seigneur.

3. Les Bleus chez vous, dansant la ronde,
Boiront le sang de votre cœur,
Nous n’avons qu’un espoir au monde,
C'est le Cœur de Notre Seigneur.

4. Allez les gars, le canon gronde,
Partez les gars, soyez vainqueurs !
Nous n'avons qu'une gloire au monde,
C'est la victoire du Seigneur.


5. La France attend qui la délivre,
Et cherche à qui donner sa foi.
Nous n’avons qu’un espoir pour vivre,
C’est le retour de notre roi.

6. Allons les gars, pour notre terre,
Tels nos aïeux pour notre Foi.
Reprenons le vieux cri de guerre :
Vive Dieu, la France et le Roi.






.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par P4572 le Dim 5 Juin 2011 - 17:16





Le génocide vendéen Z
Le génocide vendéen Play_c
Guerres de vendée
19 min - 5 sept. 2008
dailymotion

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par P4572 le Dim 5 Juin 2011 - 22:48

Le génocide vendéen 2Q==
Le génocide vendéen Play_c
Le Mans: archéologie de la virée de Galerne
7 min - 19 déc. 2010
dailymotion.com


Dernière édition par panetier le Dim 5 Juin 2011 - 23:06, édité 1 fois

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par P4572 le Dim 5 Juin 2011 - 22:57

Virée de Galerne :


les charniers des derniers combats

Le Salon Beige , le 30 mai 2011


La grande marche des soldats vendéens de l'Armée catholique et
royale et de leur famille s'est terminée au Mans, près de la place des Jacobins
(sic) par l'extermination totale de ces suppôts de "l'infâme" : les révolutionnaires
de Marceau ont massacré hommes, femmes et enfants. Des fouilles ont mis à jour
des corps et des restes. Il a fallu mener une nouvelle bataille pour que tout
cela ne soit pas enfoui à tout jamais et fasse l'objet d'études. La crainte de la vérité

sans doute.

Premières études :

"Les premières études font état de la nature des violences qui ont entraîné la mort
des personnes enterrées. Les membres brisés, les incisions dans les crânes,
une mandibule tranchée, un maxillaire coupé, une omoplate percée
sont autant de blessures vraisemblablement faites lors de combats au
corps à corps à l’arme blanche. "Dans le même temps, nous avons fréquemment
trouvé sur les squelettes des impacts d’armes à feu ainsi que des projectiles : balles,
clous et ‘boulets biscaiens"


Premiers résultats :

"Après avoir rappelé brièvement les origines de l’insurrection vendéenne
et décrit les succès et les revers de la Grande ArméeCatholique et Royale,
elle en est arrivée à la bataille du Mans oùpérirent entre 2 et 5 000
vendéens et quelques centaines de soldats républicains et de
civils manceaux après l’attaque générale du 13 décembre
lancée par les généraux Marceau et Westerman
. « Nous n’avons
étudié que neuf fosses, soit 159 sujets ce qui correspond à 4 et 8 %

desvictimes supposées qui doivent se trouver dans d’autres fosses
près de laCathédrale » précise Elodie Cabot qui a défendu ce projet avec
véhémence car les neuf charniers creusés entre 30 et 50 cm du sol, se situent
au dessus d’un site archéologique antique qui se trouve à 9 m de profondeur.


Ces fosses se trouvent dans le quinconce des Jacobins qui étaient
les anciens jardins du couvent des Cordeliers laissés àl’abandon
depuis 1789. Les fouilles ont durée de mai à septembre 2010 et ont
mobilisé six personnes sur 1 000 m².
Huit des neuf fosses sont
rectangulaires et les corps enchevêtrés recouverts de chaux. L’autre est semi
circulaires et les corps paraissent avoir été disposés avec un certain respect
des rites funéraires. « On ne peut pas tirer de conclusions sur l’identité de
ces corps. Il se pourrait que ce soit les premiers mis en terre et qu’après les
Manceaux, débordés par la tâche à accomplir, aient été enterrés rapidement,

lescorps recouvert de chaux pour éviter les épidémies» explique l’Anthropologue
à l’I. N. R. A. P." .

Une association "Le Mans, Virée de Galerne" pour l'érection d'un
monument à la mémoire de
ces victimes existe depuis 2009

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par P4572 le Lun 6 Juin 2011 - 11:27

Le génocide vendéen CoeurVendeen

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par Nicolas77 le Lun 6 Juin 2011 - 16:20

bonjour à tous !

depuis quelques temps je ne peu m’empêcher de penser que la révolution française a été le déchainement de Satan.
que cela a été un raz de marée de mal et de barbarie. et qu'elle a transformer les hommes de l'époque en monstre.
et quand je vois que l'ont célèbre cette révolution cela me donne envie de vomir.
prions le Seigneur de nous libérer de tout cela. prions aussi tous les Saint martyre de cette époque.

Seigneur ayez pitié de nous !
Nicolas77
Nicolas77
Contemplatif

Masculin Messages : 1754
Age : 33
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par P4572 le Mar 11 Oct 2011 - 23:16

Le plan d'extermination de la Vendée militaire : un génocide


Dans Les 4 Vérités, Guillaume de Thieulloy évoque le dernier ouvrage de Reynald Secher. Extrait :


Le génocide vendéen 6a00d83451619c69e20154360b6ea4970c-800wi "Pour bien comprendre, revenons à la chronologie. En mars 1793, la Vendée se soulève contre la Convention, comme beaucoup de régions françaises. Dans son cas, plusieurs facteurs entrent en jeu, notamment la criminalisation de la religion catholique et la levée en masse. En tout cas, la Terreur est de plus en plus mal supportée. S’ensuit une guerre civile de près d’un an qui se solde, malgré d’éclatants succès, par le désastre de Savenay, le 24 décembre 1793. Naturellement, toute guerre civile présente son cortège d’exactions. Celle-ci ne fait pas exception. Mais les massacres, dont nous gardons tous une conscience diffuse, vont commencer après. Non, ce n’est pas une faute de frappe : les massacres, les colonnes infernales de Turreau, les Lucs sur Boulogne, ce n’est pas pendant la guerre civile. C’est après.

De janvier 1794 à la chute de Robespierre (juillet de cette même année), la Convention et le Comité de salut public mettent en oeuvre un plan qui, dans notre vocabulaire actuel, s’appelle un « génocide ». Toute la population située dans le périmètre de la Vendée militaire doit être supprimée. Toute, sans distinction d’âge, de sexe, ni même d’idéologie: les Vendéens républicains, coupables d’appartenir à la même « race maudite », doivent aussi être supprimés. Pour cela, on essaie sans grand succès le poison ou le gaz… Avec plus de succès, les noyades et la guillotine seront utilisées jusqu’à Thermidor. Mais ce sont surtout les colonnes de Turreau qui feront « merveille » dans l’exécution du plan.

Ce que prouve la découverte de Secher, c’est que ce n’est pas l’initiative d’un cerveau malade isolé, mais un plan réfléchi et adopté par la « représentation nationale ». Comme après tout génocide, les bourreaux ont tenté d’étouffer l’affaire et de la minimiser. C’est la logique du mémoricide. Le problème, c’est qu’il est impossible à une société de vivre pacifiquement avec un génocide étouffé sur la conscience. Pire encore : les bourreaux sont couverts d’éloges, sont célébrés dans les rues de nos villes, tandis que les victimes sont plus ou moins explicitement accusées de « l’avoir bien cherché ». Imaginez un peu l’effet d’une place Himmler à Berlin ! Tant que l’on aura des lycées Robespierre, des rues Carnot, ou même le nom de Turreau sur l’Arc de Triomphe, la France ne pourra pas vivre pacifiquement. Il ne s’agit pas de raviver les vieilles blessures. Il s’agit de les mettre à nu, pour enfin pouvoir les soigner. Il est temps d’en finir avec ce mémoricide. Il est temps que l’État français reconnaisse cette tache affreuse. Pas par goût de la repentance. Mais, pour qu’enfin, nous cessions d’être les complices tacites du premier génocide « scientifique » de l’histoire !"

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par violaine le Mar 11 Oct 2011 - 23:23

@ Pannetier

merci Pannetier, l'histoire de France n'est pas toujours belle

Violaine
violaine
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6385
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par P4572 le Mar 11 Oct 2011 - 23:30

Oui Violaine,

Et quand j'entends notre président réclamer une repentance des Turcs vis à vis des Arméniens, je me dis qu'on ferait bien de balayer devant notre porte pour montrer l'exemple.

Ensuite, quand je vois ce qu'il reste de l'histoire de france dans les manuels scolaires, je suis outré !

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par Invité le Mer 17 Déc 2014 - 15:32

pour ceux que cela intéresse un film sur la Vendée est en préparation pour rendre hommage à notre vaillante armée catholique et royale, qui c'est battue pour la conservation de la foi en France durant la révolution, et dont la mémoire est étouffé partout depuis deux siècle...
voici la bande annonce :






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par M1234 le Ven 16 Fév 2018 - 11:03

Vendée. Elles proposent une loi pour faire reconnaître le "génocide"

Le génocide vendéen Gal79_flameng_01f

Une proposition de loi déposée le 7 février à l’Assemblée nationale vise "à la reconnaissance des crimes commis contre la population vendéenne".

Elle est déposée et co-signée par les députées d’extrême droite Emmanuelle Ménard (Hérault) et Marie-France Lorho (Vaucluse).

C’est la quatrième tentative en ce sens depuis 2007 :

le 7 février, à l’initiative de la députée de l’Hérault Emmanuelle Ménard, une nouvelle proposition de loi visant à faire reconnaître le « génocide » vendéen a été déposée à l’Assemblée nationale.

Plus précisément, la proposition réclame que la République française reconnaisse « que les violences commises en Vendée entre 1793 et 1796, par les troupes aux ordres de la Convention et de son Comité de salut public, sont des faits qui seraient aujourd’hui qualifiés de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et, s’agissant notamment de l’expédition dite des « colonnes infernales », de génocide. »

Annuler les lois

Cette proposition de loi préconise, en outre, que soient annulées « les lois en exécution desquelles ils ont été commis », tout en précisant qu’« elle n’ouvre la voie ni à des sanctions ni à des réparations qui, après deux siècles, seraient dépourvues de sens. »

L’élue à l’origine de cette proposition est Emmanuelle Ménard, femme du maire de Béziers.

Celle qui se dit « pour l’union des droites », et réfute toute appartenance à un parti, a été élue députée notamment avec le soutien du FN et du Mouvement pour la France.

Elle évoque d’ailleurs une proximité avec Philippe de Villiers lorsqu’on l’interroge sur son intérêt pour la question vendéenne :

« Quand on passe au Puy du Fou et ça a encore été mon cas l’été dernier, on ne peut qu’être sensible à cette question. »

La seule co-signataire du texte est la députée du Vaucluse Marie-France Lorho, membre de la Ligue du sud, parti d’extrême-droite fondé par le maire d’Orange et ancien membre du FN puis du MPF Jacques Bompard.

Le débat sur un « génocide » vendéen n’est guère nouveau et ne met pas d’accord les historiens.

La dernière proposition de loi en ce sens, déposée par le député des Alpes-Maritimes Lionnel Luca (à l’époque membre de l’UMP), avait notamment fait polémique après avoir reçu le soutien de la personnalité FN Marion Maréchal Le Pen.

Elle avait également été signée par les députés vendéens de droite à l’époque, Alain Leboeuf, Yannick Moreau et Véronique Besse.


Source
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 65
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par Lotfi le Sam 17 Fév 2018 - 2:15

Un Petit Rappel

Le meilleur terme approprié  est d'origine Russe:
LE POGROM qui est traduit par "Génocide Collectif"
Ce qui s'est passé en Vendée était bel et bien un Génocide Collecif


http://www.ndf.fr/poing-de-vue/25-01-2012/quand-alain-duhamel-evoque-le-genocide-vendeen#.T1eO-MAaNLg
Quand Alain Duhamel évoque le génocide vendéen…
" Et puis après tout, si on cherche absolument un génocide, on n’a qu’à travailler sur le génocide français en Vendée pendant la Révolution, parce qu’il a existé !"

____________________________________________________________________________________________________

http://french-revolution-2.blog.fr/2012/03/02/1793-le-genocide-vendeen-12771369/
Le 23 décembre 1793, le Général de l'armée républicaine François-Joseph Westermann envoie ce message au Comité de salut public  à l'issue de la Bataille de Savenay  :
« Il n’y a plus de Vendée. Elle est morte sous notre sabre libre, avec ses femmes et ses enfants. Plus de Vendée, citoyens républicains, je viens de l’enterrer dans les marais et dans les bois de Savenay, suivants les ordres que vous m'avez donnés [...]. J’ai écrasé les enfants sous les sabots des chevaux, massacré les femmes qui, au moins pour celles-là, n’enfanteront plus de brigands.  Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher, j’ai tout exterminé [...] »

Hormis les soldats Vendéens, 3500 à 4000 prisonniers civils (vieillards, femmes et enfants) furent massacrés par les Républicains à l'issue de cette bataille.
Et ce n'était que le début.
_________________________________________________________________________________________________

http://www.genocide-vendeen.com/genocide/index.php?option=com_content&view=article&id=74:le-livre-noir-de-la-revolution-francaise&catid=32:documents&Itemid=40

Le livre noir de la Révolution Française : ouvrage écrit sous la direction de Renaud Esconde fera date dans l'histoire. Les plus grands historiens, philosophes, essayistes se penchent sur cette période noire de l'Histoire de France et reconnaissent le Génocide Vendéen . 
Enfin, la vérité éclate : La Révolution Française a commis des actes criminels allant jusqu'au génocide en Vendée. L'Histoire réécrite par Michelet est dénoncée. L'Histoire occultée par Jules Ferry et les Hussards de la République revient au grand jour parée de la Vérité. La Révolution Française est montrée, décrite sous son vrai jour. 
Reynald Secher explique : " Cet ouvrage n'entend pas " noircir " des faits qui témoignent par eux-mêmes. Cette violence inouïe, qui se réclamait des Lumières, produisit une onde de choc telle qu'elle devait s'étendre sur plusieurs générations. Le bicentenaire de la révolution aurait du être l'occasion d'aborder, hors idéologie, cette période. Non seulement il n'en a rien été mais tout a été fait par rapport au dogme officiel. Le génocide vendéen permet de mieux comprendre les génocides juif et arménien".
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par Lotfi le Sam 17 Fév 2018 - 2:17

I-LES COLONNES INFERNALES
L'idée des colonnes infernales revient au général Turreau nommé à la tête de l'armée de l'ouest le 27 novembre 1793.
Ce dernier proposa de scinder l'armée Républicaine en 12 colonnes qui vont sillonner la Vendée détruisant et exterminant tout ce qui vit sur son passage.
Les 735 communes de la Vendée militaire sont répertoriées afin que chacune d’entre elles reçoivent la "visite" d'une des colonnes.
Le 16 janvier, afin de se décharger de sa responsabilité, Turreau demande des ordres clairs sur le sort des femmes et des enfants, mais il n'obtient pas de réponse officielle de la Convention.


21 janvier 1794
C'est la première phase des exactions des colonnes infernales appelée "promenade militaire" qui exécutent chacune un plan d'action avec un itinéraire précis.
Les troupes républicaines se retrouvent face à des femmes, des enfants et des hommes désarmés.


Durant 5 mois, ce ne fut que meurtres, viols, tortures, pillages et destruction sur toute la Vendée. Les troupes Républicaines massacrèrent également les "patriotes" qui étaient cependant de leur coté, n'ayant d'autre tort que d'être Vendéens !


De nombreux villages sont brulés et les habitants froidement exterminés comme par exemple lors du massacres de Chanzeaux sous le commandement des généraux Cordelier et Crouzat.


La conséquence de ces actes barbares fut une nouvelle levée de troupes en Vendée avec à leur tête les généraux De Charette, De La Rochejacquelein et Stofflet. Cette fois, l'objectif était la survie de la population menacée d'extermination totale.
Toutes les personnes valides y compris femmes et enfants sont allées se battre.
Ces troupes contre-attaquèrent et harcelèrent les colonnes, réussissant même à en détruire une.


17 mai 1794
Les massacres se terminèrent avec la destitution de Turreau le 17 mai 1794.


Le nombre de tués parmi la population civile par les colonnes infernales est estimé à plusieurs dizaines de milliers.


II- CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ
Parmi les exactions commises par les agents de la République en 1793-94, on trouve des actes dignes de ceux commis par les nazis 2 siècles plus tard.
Certains actes ont déjà été évoqués plus haut, ceux qui suivent ne représentent qu'une partie infime de l'ensemble des atrocités réalisées.


Massacre Des Lucs-sur-Boulogne : 110 enfants âgés de moins de 7 ans
Le 28 février 1794, aux Lucs sur Boulogne, 564 personnes dont 110 enfants âgés de moins de 7 ans sont massacrés par la colonne infernale du général Cordelier, le plus jeune enfant était âgé de 15 jours.


(Extrait de l’ouvrage du Père Marie Auguste Huchet de 1983 intitulé : "Le massacre des Lucs-sur-Boulogne et le martyrologue du curé Barbedette".)


Le curé Charles Vincent Barbedette a recensé la liste des enfants massacrés :
Marie-Modeste AIRIAU, de la Ricoulière, 5 ans et 7mois,
Thomas AIRIAU, de Villeneuve, 10 mois,
Joseph ARCHAMBAUD, de Puyberne, 20 mois,
Agathe ARNAUD de Belleville (tuée au Lucs ) 4 ans et demi,
Etienne BERIAU, de l’Erzandière.15 jours,



III-Les fours crématoires où l'on jetait les femmes vivantes
Témoignages des Commissaires républicains Morel et Carpenty à la Convention le 24 mars 1794 :
« A Montournais, aux Epesses el dans plusieurs autres lieux, le général Amey fait allumer les fours et, lorsqu'ils sont bien chauffés, il y jette les femmes et les enfants. »
(Jean Dumont, Pourquoi nous ne célébrerons pas 1789, Editions Argé 1987, p7 I). A qui ose le lui reprocher, il répond que « c'est ainsi que la République veut cuire son pain ».



IV-Les fonderies de graisse humaine
(page 157 du « Charrette -Chevalier de Légende », de Julien Rousseau, Ed Beauchesne en 1963. :
« C'est là encore à Clisson, que le 6 avril suivant, sur le bord de la rivière, on aurait fait fondre, dans un four improvisé, cent cinquante femmes pour en obtenir de la graisse: dix barils en furent expédiés à Nantes... ».


Dernière édition par Lotfi le Sam 17 Fév 2018 - 2:31, édité 1 fois
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par Lotfi le Sam 17 Fév 2018 - 2:28

Loup Solitaire


Alors que je suis affamé comme un loup solitaire
Serrant dans mes bras la tête d'une fille martyr
Hurlant,"Oh prisonniers de l'Oubli

Ma fille aînée est morte"




Qui rendra à mon père sa gloire

Qui rendra à ma mère sa beauté

Quand la France fut plus belle

Que la splendeur matinale



Dieu prends mon âme

et ne fais pas de moi un guide

pour la mort des innocents

et jamais un témoin 

Devant les tombes de mes bien-aimés



Les momies ont ressuscité

Après l'entretien,

Au lieu de réviser l'histoire  

Elles ont prit une décision:

Mourir et mourir encore



                            Lotfi,Paris Janvier 2009.


  Chaque jour,une vendée est crucifiée en France.Dans la souffrance et l'Agonie la France perd son âme et désormais servante des USA et des forces des ténèbres qui l'achetent et la vendent....


Chaque jour la vérité est sacrifiée au profit de l'erreur,de l'usure,des crimes financiers,de l'adultère ,de l'Avortement....Depuis la Vendée Martyr Satan gouverne la France.
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par BENEDICTE 2 le Sam 17 Fév 2018 - 13:51

à l'école  les petits  français ,et plus tard au lycée  les ados ,n'apprendront  que  les  bienfaits  de la révolution ,qui nous a apportée la liberté ,ect ......??

BENEDICTE 2
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 808
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par M1234 le Sam 17 Fév 2018 - 17:26

@Lotfi a écrit:I-LES COLONNES INFERNALES
L'idée des colonnes infernales revient au général Turreau nommé à la tête de l'armée de l'ouest le 27 novembre 1793.
Ce dernier proposa de scinder l'armée Républicaine en 12 colonnes qui vont sillonner la Vendée détruisant et exterminant tout ce qui vit sur son passage.
Les 735 communes de la Vendée militaire sont répertoriées afin que chacune d’entre elles reçoivent la "visite" d'une des colonnes.
Le 16 janvier, afin de se décharger de sa responsabilité, Turreau demande des ordres clairs sur le sort des femmes et des enfants, mais il n'obtient pas de réponse officielle de la Convention.


21 janvier 1794
C'est la première phase des exactions des colonnes infernales appelée "promenade militaire" qui exécutent chacune un plan d'action avec un itinéraire précis.
Les troupes républicaines se retrouvent face à des femmes, des enfants et des hommes désarmés.


Durant 5 mois, ce ne fut que meurtres, viols, tortures, pillages et destruction sur toute la Vendée. Les troupes Républicaines massacrèrent également les "patriotes" qui étaient cependant de leur coté, n'ayant d'autre tort que d'être Vendéens !


De nombreux villages sont brulés et les habitants froidement exterminés comme par exemple lors du massacres de Chanzeaux sous le commandement des généraux Cordelier et Crouzat.


La conséquence de ces actes barbares fut une nouvelle levée de troupes en Vendée avec à leur tête les généraux De Charette, De La Rochejacquelein et Stofflet. Cette fois, l'objectif était la survie de la population menacée d'extermination totale.
Toutes les personnes valides y compris femmes et enfants sont allées se battre.
Ces troupes contre-attaquèrent et harcelèrent les colonnes, réussissant même à en détruire une.


17 mai 1794
Les massacres se terminèrent avec la destitution de Turreau le 17 mai 1794.


Le nombre de tués parmi la population civile par les colonnes infernales est estimé à plusieurs dizaines de milliers.


II- CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ
Parmi les exactions commises par les agents de la République en 1793-94, on trouve des actes dignes de ceux commis par les nazis 2 siècles plus tard.
Certains actes ont déjà été évoqués plus haut, ceux qui suivent ne représentent qu'une partie infime de l'ensemble des atrocités réalisées.


Massacre Des Lucs-sur-Boulogne : 110 enfants âgés de moins de 7 ans
Le 28 février 1794, aux Lucs sur Boulogne, 564 personnes dont 110 enfants âgés de moins de 7 ans sont massacrés par la colonne infernale du général Cordelier, le plus jeune enfant était âgé de 15 jours.


(Extrait de l’ouvrage du Père Marie Auguste Huchet de 1983 intitulé : "Le massacre des Lucs-sur-Boulogne et le martyrologue du curé Barbedette".)


Le curé Charles Vincent Barbedette a recensé la liste des enfants massacrés :
Marie-Modeste AIRIAU, de la Ricoulière, 5 ans et 7mois,
Thomas AIRIAU, de Villeneuve, 10 mois,
Joseph ARCHAMBAUD, de Puyberne, 20 mois,
Agathe ARNAUD de Belleville (tuée au Lucs ) 4 ans et demi,
Etienne BERIAU, de l’Erzandière.15 jours,



III-Les fours crématoires où l'on jetait les femmes vivantes
Témoignages des Commissaires républicains Morel et Carpenty à la Convention le 24 mars 1794 :
« A Montournais, aux Epesses el dans plusieurs autres lieux, le général Amey fait allumer les fours et, lorsqu'ils sont bien chauffés, il y jette les femmes et les enfants. »
(Jean Dumont, Pourquoi nous ne célébrerons pas 1789, Editions Argé 1987, p7 I). A qui ose le lui reprocher, il répond que « c'est ainsi que la République veut cuire son pain ».



IV-Les fonderies de graisse humaine
(page 157 du « Charrette -Chevalier de Légende », de Julien Rousseau, Ed Beauchesne en 1963. :
« C'est là encore à Clisson, que le 6 avril suivant, sur le bord de la rivière, on aurait fait fondre, dans un four improvisé, cent cinquante femmes pour en obtenir de la graisse: dix barils en furent expédiés à Nantes... ».

Merci Lotfi d'avoir retracé une partie de ce Génocide, je reprends simplement les mots  de Philippe De Villiers « Le premier des droits de l’homme, c’est le droit à la vérité »

M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 65
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le génocide vendéen Empty Re: Le génocide vendéen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum