Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Le choix de Paris comme capitale Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
-42%
Le deal à ne pas rater :
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif naturel – ...
129.99 € 225.99 €
Voir le deal

Le choix de Paris comme capitale

Aller en bas

Le choix de Paris comme capitale Empty Le choix de Paris comme capitale

Message par Charles-Edouard le Jeu 14 Juil 2016 - 12:35

Le choix de Paris comme capitale

Extrait du livre "Clovis" de Michel Rouche (Ed. Fayard)



(...) Dans son duel avec Théo­doric (Roi d'Italie), le roi des Francs commençait à se trouver à égalité avec le roi des Ostrogoths

Pour parfaire son imitation du cérémonial impérial romain, de Tours il partit pour Paris. Là, il installa sa capi­tale où vint le rejoindre son fils Thierry.
Un tel choix avait certes été préfiguré par les séjours des empereurs Julien et Valentinien qui y avaient établi leurs quartiers généraux, mais il s'agissait cette fois-ci d'un établissement définitif.

(...) Le complexe de supériorité du maître de Ravenne (Théo­doric, Roi d'Italie) avait peu à peu fait le lit d'une romanité chrétienne qui se réunifiait à son détriment. Dans ce duel, la rationalité trop cérébrale du système théodoricien fut battue en brèche par l'intelli­gence intuitive de Clovis qui sut utiliser la sympathie des Aquitains, la peur d'un arianisme tantôt patelin, tantôt ter­roriste, la reconnaissance des prisonniers de guerre libérés de l'esclavage, sans compter enfin une remarquable straté­gie.

Persuadé de sa faiblesse militaire, Clovis a tenté et réussi en Aquitaine une opération volontairement limitée. Son sens de la manœuvre lui a permis d'éliminer aux moindres frais les Wisigoths de la Gaule. Cette politique des petits pas a fait de lui, lors du grand cérémonial consulaire de Tours, le fondateur d'une unité romano-chrétienne et germanique qui se cherchait.

Le choix de Paris comme capitale, ville éloignée des zones de peuplement franc majoritaire et de la Belgique Seconde primitive, mais non pas en plein pays gallo-romain comme Tours, prouve que le roi juridiquement vice-empereur avait tenté une nouvelle formule politique intégrant les différents peuples.

La ville de Geneviève, la femme fidèle à Rome par sa foi et sa mère, et à ses origines franques par son père, allait devenir le lieu d'une nouvelle expérience. Alors que la guerre n'était pas finie et que les Burgondes tenaient leur royaume plus for­tement que jamais, Clovis allait s'attaquer à la construction d'un royaume chrétien et romain.

Théodoric le Grand (455-526) est Roi des Ostrogoths et règne sur l'Italie. Théodoric fonde un royaume autonome, accordant néanmoins aux Romains la possibilité d’être soumis aux lois et juridictions romaines, tandis que les Goths conservent leurs propres coutumes. L'empereur Anastase Ier (Constantinople) le reconnaît comme maître des soldats, investi du gouvernement de l'Italie,

(Vincent du site apparitionsmariales) Officiellement l'Empire romain d'occident prit fin en 476 mais pour les Romains de l'Empire, la vie continuait normalement car les nouveaux maitres Germains avaient un désir de romanisation. Théodoric le Grand (455-526, Roi d'Italie) par exemple fut élevé comme otage à Constantinople.

La fin de l'Empire romain n'est pas liée à une décadence mais au fait que les habitants d'Italie ne voulaient plus devenir soldat, le métier des armes ne les intéressait plus et préféraient payer un impôt spécial, du coup il n'y avait plus de légion réellement romaine.
Le Gouvernement de l'Empire se devait donc d'engager des mercenaires composés de Germains qui progressivement ont pris le dessus. Globalement, la notion "d'Empire Romain dans sa grandeur" n'intéressait plus les Italiens.

Le choix de Paris comme capitale Franc-carte1

http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/etat_francais_an1.html

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17593
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum