Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Nike : 25% de réduction supplémentaire ...
Voir le deal

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Séraphin le Mer 31 Déc - 20:04

UN PRETRE PEUT-IL REFUSER LE BAPTEME D’UN ENFANT ?

Un Prêtre peut refuser le baptême d’un adulte qui appartenant à un groupe sataniste (Franc-maçonnerie ou autre…) ne souhaiterait pas en sortir, ni s’amender, ou qui n’a aucun regret de ses fautes. Non seulement il doit lui refuser le baptême, mais c’est même un devoir de le lui refuser.

1) Peut-il en faire autant avec un enfant ? Car on entend parfois des familles se plaindre que le prêtre a baptisé leur premier, mais refuse de baptiser le second parce que le premier ne va pas au catéchisme, alors qu’il serait en âge d’y aller.

2) Ou encore, qu’il faut l’accord des deux parents, parce que si l’un des deux refuse, le baptême ne peut être consacré.

Dans le cas n°1, c’est la famille qui refuse de jouer le jeu. Elle ne doit s’en prendre qu’à elle-même. En effet, le baptême est l’entrée dans la vie de grâce. Si l’infortuné enfant tombe sur des parents indignes trop stupides pour s’occuper de son éducation spirituelle, il est certain que le prêtre est (à son grand regret) obligé de différer le baptême du second.

« CODE DU DROIT CANON :
Can. 843 - 2  qu'il y ait un espoir fondé que l'enfant sera éduqué dans la religion catholique;  si cet espoir fait totalement défaut, le baptême sera différé, selon les dispositions du droit particulier, et les parents informés du motif. »


Que la famille ne vienne pas dire : «  Le Curé n’a pas voulu ! ». Car c’est eux-mêmes qui NE VEULENT PAS d’éducation Chrétienne pour leur descendance, en faisant barrage à la foi. Auquel cas, s’il y a problème avec l’enfant non-baptisé PAR LEUR FAUTE, c’est bien sur les parents que retombera la faute de négligence et non sur le prêtre obéissant au code du droit canonique.

***

Dans le cas n°2, le Prêtre ne peut exiger l’accord des deux parents, surtout et d’autant plus, si l’une des deux partie est athée ou anti christ. Car il va de soi, ne serait-ce que par la loi naturelle, que le mal ne puisse avoir emprise sur le bien, ni la haine sur l’innocence, la Grâce Divine primant sur toute autorité naturelle.

« Can. 868 § 1. Pour qu'un enfant soit baptisé licitement, il faut:
1):  que les parents y consentent, ou au moins l'un d'eux, ou ceux qui tiennent légitimement leur place;… »


Ainsi, celles ou ceux qui souhaitent faire baptiser leur enfant, peuvent se passer de l’avis opposé de leur mari ou de leur femme pour baptiser leur descendance. Le Prêtre NE PEUT REFUSER ce genre de demande. (sinon, on en informe l'Evêque du lieu.)

« OUI mais…je ne suis pas marié répondront certain(e)s. »

Qu’à cela ne tienne. Le Code du Droit canon a prévu cette configuration :

« Can. 877 (Chap.V)

§ 2. S'il s'agit d'un enfant de mère non mariée, le nom de la mère doit être inscrit, si sa maternité est connue publiquement ou si elle le demande elle-même spontanément par écrit ou devant deux témoins; le nom du père doit être également inscrit, si sa paternité est prouvée par un document officiel ou par sa propre déclaration faite devant le curé et deux témoins; dans les autres cas, seul le nom du baptisé sera inscrit, sans faire aucune mention du nom du père ou des parents. »


Pour conclure, un petit tour d’horizon général, de ce que déclare L’Eglise sur le baptême des enfants.

***

CODE DE DROIT CANONIQUE
Auctoritatae Ioannis Pauli PP. II Promulgatus
Datum Romae, die xxv Ianuarii, anno MCMLXXXIII



Can. 843 - § 1. Les ministres sacrés ne peuvent pas refuser les sacrements aux personnes qui les leur demandent opportunément, sont dûment disposées et ne sont pas empêchées par le droit de les recevoir.

Can. 868 - § 1. Pour qu'un enfant soit baptisé licitement, il faut:

1  que les parents y consentent, ou au moins l'un d'eux, ou ceux qui tiennent légitimement leur place;

2  qu'il y ait un espoir fondé que l'enfant sera éduqué dans la religion catholique;  si cet espoir fait totalement défaut, le baptême sera différé, selon les dispositions du droit particulier, et les parents informés du motif.

§ 2. En cas de danger de mort, l'enfant de parents catholiques, et même de non-catholiques, est licitement baptisé, même contre le gré de ses parents.



CHAPITRE V
PREUVE ET INSCRIPTION DU BAPTÊME CONFÉRÉ
Can. 877 (Chap.V)



§ 2. S'il s'agit d'un enfant de mère non mariée, le nom de la mère doit être inscrit, si sa maternité est connue publiquement ou si elle le demande elle-même spontanément par écrit ou devant deux témoins; le nom du père doit être également inscrit, si sa paternité est prouvée par un document officiel ou par sa propre déclaration faite devant le curé et deux témoins; dans les autres cas, seul le nom du baptisé sera inscrit, sans faire aucune mention du nom du père ou des parents.




CATECHISME DE L’EGLISE CATHOLIQUE



IV. Qui peut recevoir le baptême ?

1246 " Tout être humain non encore baptisé, et lui seul, est capable de recevoir le Baptême " (⇒ CIC, can. 864; CCEO, can. 679).
Le Baptême des enfants

1250 Naissant avec une nature humaine déchue et entachée par le péché originel, les enfants eux aussi ont besoin de la nouvelle naissance dans le Baptême (cf. DS 1514) afin d’être libérés du pouvoir des ténèbres et d’être transférés dans le domaine de la liberté des enfants de Dieu (cf. Col 1, 12-14), à laquelle tous les hommes sont appelés. La pure gratuité de la grâce du salut est particulièrement manifeste dans le Baptême des enfants. L’Église et les parents priveraient dès lors l’enfant de la grâce inestimable de devenir enfant de Dieu s’ils ne lui conféraient le Baptême peu après la naissance (cf. ⇒ CIC, can. 867; CCEO, can. 681 ; 686, 1).

1251 Les parents chrétiens reconnaîtront que cette pratique correspond aussi à leur rôle de nourricier de la vie que Dieu leur a confiés (cf. LG 11 ; 41 ; GS 48 ; ⇒ CIC, can. 868).

1252 La pratique de baptiser les petits enfants est une tradition immémoriale de l’Église. Elle est attestée explicitement depuis le deuxième siècle. Il est cependant bien possible que, dès le début de la prédication apostolique, lorsque des " maisons " entières ont reçu le Baptême (cf. Ac 16, 15. 33 ; 18, 8 ; 1 Co 1, 16), on ait aussi baptisé les enfants (cf. CDF, instr. " Pastoralis actio ").

V. Qui peut baptiser ?

1256 Sont ministres ordinaires du Baptême l’évêque et le prêtre, et, dans l’Église latine, aussi le diacre (cf. ⇒ CIC, can. 861, § 1; CCEO, can. 677, § 1). En cas de nécessité, toute personne, même non baptisée, ayant l’intention requise, peut baptiser, en appliquant la formule baptismale trinitaire (cf. ⇒ CIC 861, § 2). L’intention requise, c’est de vouloir faire ce que fait l’Église en baptisant. L’Église voit la raison de cette possibilité dans la volonté salvifique universelle de Dieu (cf. 1 Tm 2, 4) et dans la nécessité du Baptême pour le salut (cf. Mc 16, 16) (cf. DS 1315 ; 646 ; ⇒ CIC, can. 861, § 2).

VI. La nécessité du baptême

1257 Le Seigneur lui-même affirme que le Baptême est nécessaire pour le salut (cf. Jn 3, 5). Aussi a-t-il commandé à ses disciples d’annoncer l’Évangile et de baptiser toutes les nations (cf. Mt 28, 20) (cf. DS 1618 ; LG 14 ; AG 5). Le Baptême est nécessaire au salut pour ceux auxquels l’Évangile a été annoncé et qui ont eu la possibilité de demander ce sacrement (cf. Mc 16, 16). L’Église ne connaît pas d’autre moyen que le baptême pour assurer l’entrée dans la béatitude éternelle ; c’est pourquoi elle se garde de négliger la mission qu’elle a reçu du Seigneur de faire " renaître de l’eau et de l’Esprit " tous ceux qui peuvent être baptisés. Dieu a lié le salut au sacrement du Baptême, mais il n’est pas lui-même lié à ses sacrements.

1261 Quant aux enfants morts sans Baptême, l’Église ne peut que les confier à la miséricorde de Dieu, comme elle le fait dans le rite des funérailles pour eux. En effet, la grande miséricorde de Dieu qui veut que tous les hommes soient sauvés (cf. 1 Tm 2, 4), et la tendresse de Jésus envers les enfants, qui lui a fait dire : " Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas " (Mc 10, 14), nous permettent d’espérer qu’il y ait un chemin de salut pour les enfants morts sans baptême. D’autant plus pressant est aussi l’appel de l’Église à ne pas empêcher les petits enfants de venir au Christ par le don du saint Baptême.

1276 " Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit " (Mt 28, 19-20).

1277 Le Baptême constitue la naissance à la vie nouvelle dans le Christ. Selon la volonté du Seigneur il est nécessaire pour le salut, comme l’Église elle-même, à laquelle introduit le Baptême.

1282 Depuis les temps les plus anciens, le Baptême est administré aux enfants, car il est une grâce et un don de Dieu qui ne supposent pas des mérites humains ; les enfants sont baptisés dans la foi de l’Église. L’entrée dans la vie chrétienne donne accès à la vraie liberté.


Bien Fraternellement

Séraphin.
Séraphin
Séraphin
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 855
Age : 60
Localisation : Sur Terre
Inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Tibelle07 le Mer 31 Déc - 21:26

Ah bah c'est clair qu'un prêtre va pas faire rentrer un fidèle de Satan dans l'Eglise :/
Tibelle07
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 20
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Samaritain le Mer 31 Déc - 21:44

Bonjour,

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a des moments où l'on n'appartient absolument à aucune religion, à aucun pays, à aucune famille, à aucune entreprise, à aucun groupe d'amis, à rien, même pas à ses propres pensées habituelles, des moments essentiels où l'on est seul face au Coeur, face à Dieu.

Je suis catholique, mais là-dessus, non.
Je croirais qu'un Baptême doit être refusé à un nouveau né seulement et seulement si je vois Jésus, de facto, de visu, et physiquement, refuser Lui-même un baptême à un bébé.

Et ne venez pas me parler de qui que ce soit d'autorisé et de grandiose qui soit capable d'interpréter Jésus, et d'agir comme Il le ferait Lui-même, je m'en fiche éperdument, et je dirais que je croirais cela si je Le voyais refuser Lui-même, et sans aucun remplaçant ni représentant, un baptême à un bébé.

Certaines choses sont trop élevées pour être confiées à des représentants , et plutôt que de venir me répondre avec un discours que tout le monde connait (ce qui ne changera strictement rien), restez en silence, SEUL, allez à l'écart, visualisez Jésus, visualisez un bébé gazouillant, tout souriant et tout mignon, et visualisez Jésus, l'Agneau de Dieu, en train de lui dire : "petit bébé, Je ne te baptise pas."

Est-ce que ça sonne juste, au tréfonds de votre âme et de votre Coeur, de ce que vous croyez qu'est Jésus ?
Ou est-ce que vous imaginez Jésus s'approcher, dans un amour littéralement intenable et aveuglant, et rien que par Sa Présence, rien que par un regard, baptiser et sanctifier tout et tout le monde autour de Lui ?

Vous connaissez la réponse.

Par conséquent, c'est pour ça que je vous dis : il y a des moments où l'on est seul avec Dieu.

(le Baptême n'est pas un jeu, ni un objet d'échange avec les parents, pour obtenir ci et ça, une attitude de leur part et on reçoit alors le bébé comme s'il ne comptait pas vraiment, etc. Non, c'est une chose Sacrée).

Quant à d'éventuels désaccords entre nous, ils ne se règleront pas ici avec des mots, chacun verra ça au ciel, avec Qui de droit. I love you

Sur ce, je vous souhaite un bon réveillon de Saint Sylvestre. I love you
Samaritain
Samaritain
Pour le roi

Masculin Messages : 625
Localisation : Paris
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par c12345 le Mer 31 Déc - 22:19

Très bonne réponse Samaritain.
c12345
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Séraphin le Mer 31 Déc - 22:49

@Samaritain a écrit:Bonjour,

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a des moments où l'on n'appartient absolument à aucune religion, à aucun pays, à aucune famille, à aucune entreprise, à aucun groupe d'amis, à rien, même pas à ses propres pensées habituelles, des moments essentiels où l'on est seul face au Coeur, face à Dieu.

Je suis catholique, mais là-dessus, non.
Je croirais qu'un Baptême doit être refusé à un nouveau né seulement et seulement si je vois Jésus, de facto, de visu, et physiquement, refuser Lui-même un baptême à un bébé.

. I love you

Je suis assez d'accord avec votre vision des choses dans mon fort intérieur Samaritain. Mais ces lois sont celles de l'Eglise. Et les lois ne sont faites que pour les "brutes" qui ne comprennent rien d'autre que "récompense ou châtiment".

Les êtres "trempés" dans l'Amour, "brûlés", "enflammés" au feu de l'amour Divin, ces êtres là n'ont plus besoin de ces lois là, ils les outrepassent, ils vont au delà, car ils n'ont pas besoin de loi, car leur loi, c'est l'Amour. Et tout découle de l'amour. Une Société d'Amour, est une société sans lois. Inversement plus une société est barbare, plus il lui faut des lois dures, précises, tranchantes, pour faire barrage à tous les excès et débordements barbares. Si vous dites à un barbare que tout enfant est baptisé par son innocence, ce sera la fin du baptême, et son abruti de père s'en retournera aussitôt siroter son whisky devant son match de foot, l'âme et la conscience tranquille sans plus s'occuper du spirituel de sa descendance... Très tôt, L'Eglise a pris conscience de ce risque et a posé des jalons, des bornes et des frontières justifiées par l'état général du monde, et non en fonction des rares anges qui l'habitent.

Séraphin
Séraphin
Séraphin
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 855
Age : 60
Localisation : Sur Terre
Inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par fellowyn.rd le Sam 18 Avr - 0:10

Le père de ma fille m'a laissée et lorsque j'ai voulu faire baptiser ma fille , le prêtre a refusé en disant qu'il faut l'accord des deux parents; or celui-ci est athée et je veux donner à ma fille une éducation chrétienne...doit-je attendre qu'elle grandisse ?
fellowyn.rd
fellowyn.rd
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 87
Age : 35
Inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Tout Petit le Sam 18 Avr - 1:06

@fellowyn.rd a écrit:Le père de ma fille m'a laissée et lorsque j'ai voulu faire baptiser ma fille , le prêtre a refusé en disant qu'il faut l'accord des deux parents; or celui-ci est athée et je veux donner à ma fille une éducation chrétienne...doit-je attendre qu'elle grandisse ?

Si votre fille est encore un bébé il faut juste que votre ex-compagnon écrive une lettre de non-opposition.

Cependant si votre ex-compagnon a été privé de ses droits parentaux il ne peut de toute façon pas faire obstacle au baptême.

Sinon votre fille peut faire du catéchisme à partir de 7 ans.
Tout Petit
Tout Petit
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 372
Age : 38
Localisation : Hérault
Inscription : 09/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par tous artisans de paix le Sam 18 Avr - 2:49

L'opinion du pape François, à ce sujet:


"Dans une homélie, le pape François a critiqué avec humour les prêtres qui mettent des obstacles au baptême de qui le demande".

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/05/12/01016-20140512ARTFIG00326-le-pape-francois-baptiserait-des-martiens.php


Amitiés Coucou
tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Neb le Sam 18 Avr - 11:34

Je suis tout à fait d'accord avec le premier message de Séraphin. Dans le cas où l'un des parents veut élever son enfant dans la foi et l'autre non le baptème dois lui être accordé. Car comme Séraphin l'écrit le bien l'emporte sur le mal. Mais dans le cas où aucun des deux ne veut le faire alors pas de baptème.
Le baptème se donne qu'a des adultes et est le fruit de trois de catechuménat car ce sacrement n'est pas n'importe lequel déjà il est la porte aux autres et il fait de nous des enfants de Dieu. Etre fils de Dieu cela à besoin d'une éducation. Déjà pour appartenir à sa famille terrestre on "subit" une éducation alors d'autant plus pour la famille céleste. On ne peut accepter comme membre du coprs du Christ le premier venue.

Le baptème n'est pas une simple profession de foi comme la récitation de chahada. Cet act nous engage à suivre le Christ jusque sur la croix.
Donc le baptème est fait pour les adultes. Mais l'Eglise a compris que le baptème de jeunes enfants (moins de 6 ans) est tout à fait possible et que leur cathécuménat ils le feraient grâce aux parents car ceux ci amèneront leurs enfants à la messe. Ils les amèneront à ce confesser. Ils prieront ensemble. Ils parleront de Jésus. Leur feront du cathé ... Ainsi l'enfant baignant dans la foi peut être baptisé et la profession de foi du baptème exprimé par les parents est tout à fait valable.
Mais quand deux parents non croyant présente leur enfant qui peut être gazouillant, mignon et pur mais atteint du péché originel, cet enfant ne professe pas la profession de foi et ses parents non plus. Donc que va t il devenir de se baptème ? Le prêtre demandera "rejeté vous satan ?", "rejeté vous le péché ?" Croyez vous en Jésus ?" ... Les six questions auront des réponses creuses. Moi je dis Stop le baptème est trop sérieux pour qu'on le brade.
Aujourd'hui le problème de l'Eglise n'est pas là mais dans le cathéchisme. Beaucoup de chrétiens baptisé n'ont pas recu de cathéchisme conséquent et nombreux sont les ignorant. Les conséquences sont très graves. Combien de communion indigne ? Combien de chrétiens vivent dans l'adultère du remariage ? Et le pire c'est que ce n'est pas de leur faute puisqu'on ne leur a jamais enseigné tout cela.


fellowyn.rd, je ne comprend pas la réaction de votre prêtre vous êtes croyante. Il me semble que votre doit être baptisé car vous l’élèverait dans la foi.

Neb
Neb
Pour le roi

Masculin Messages : 696
Age : 31
Localisation : Paris
Inscription : 12/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par fellowyn.rd le Dim 19 Avr - 14:03

oui je ne comprend pas trop sa réaction.... ma fille est en pleine découverte de la religion; elle me demande qui est Dieu, Jésus Marie et Joseph, c'est quoi les Rameaux, Noel etc etc ...du coup je commence à lui enseigner certaines choses car elle a pleuré de ne pas pouvoir communier ...elle a seulement 5 ans mais je sens qu'elle a envie d'entrer dans la famille des chrétiens
fellowyn.rd
fellowyn.rd
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 87
Age : 35
Inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Fortunatus le Mar 26 Mai - 10:00

@fellowyn.rd a écrit:oui je ne comprend pas trop sa réaction....

Un prêtre peut refuser, par miséricorde, un baptême.
Mais, dans ce cas, où il y a une espérance raisonnable que l'enfant sera élevé dans la foi, je ne comprends non plus sa réaction. Sauf si ce n'est pas vous qui avez la garde de la fille, mais son père (ou bien quelqu'un d'autre qui est athée).
Fortunatus
Fortunatus
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 499
Inscription : 18/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par fellowyn.rd le Mar 26 Mai - 10:57

j'ai la garde principale de ma fille, et je l'emmène de temps en temps avec moi à la messe; je compte bien l'inscrire au catéchisme dès que possible en vue de son baptème
fellowyn.rd
fellowyn.rd
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 87
Age : 35
Inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Jean21 le Mar 26 Mai - 16:30

Le baptême est un sacrement gratuit, inconditionnel donné au nourrisson à la demande de ses parents.
De quel droit un homme fut-il prêtre refuse-t-il un enfant à Dieu ?

On a pris l'habitude de donner une catéchèse aux enfants plus âgés voulant recevoir le baptême, voire aux adultes, car dans la foulée ils peuvent recevoir la Communion et que cela doit être fait en connaissance de cause et après avoir reçu le sacrement de réconciliation/pardon en confession.
Cela nécessite un minimum de compréhension et d'adhésion.
Cela suppose un minimum de connaissance de la Vie et de l'Enseignement du Christ et des rites de son Eglise.

Pour le nourrisson, il n'y a pas de condition, tout cela viendra en son temps.
Jean21
Jean21
Pour la Paix

Masculin Messages : 3789
Inscription : 21/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Fortunatus le Mar 26 Mai - 20:22

@Jean21 a écrit:Le baptême est un sacrement gratuit, inconditionnel donné au nourrisson à la demande de ses parents.
De quel droit un homme fut-il prêtre refuse-t-il un enfant à Dieu ?
(...)
Pour le nourrisson, il n'y a pas de condition, tout cela viendra en son temps.

Quoique sacrement gratuit, le baptême n'est pas du tout inconditionnel. Pour le nourrisson, il y a la condition, outre la demande des parents faite en son nom, qu'il y ait une espérance raisonnable qu'il sera élevé dans la foi. Sans cette condition, un homme fut-il prêtre peut refuser le baptême (j'emploierais plutôt le terme "différer le baptême")  , s'il n'y a pas urgence, du droit du code canon en vigueur.

C'est ça le refus par miséricorde: l'Eglise a pour but le bien spirituel des âmes. L'état d'une âme en apostasie est pire que l'état d'une âme jamais baptisée. Donc, si un enfant reçoit le baptême mais, à cause d'une conscience mal formée, rejettera Dieu il se place dans le pire état. Autrement dit, mieux vaut parfois être mécréant que baptisé...

Un dernier mot: un "droit au Sacrement", ça n'existe pas. La Sainte Eglise est l'administratrice des Sacrements. Il est bien d'essayer approfondir quelles sont les raisons dans un tel ou tel cas de "refus de sacrement" avant de penser combien l'Eglise se trompe. Pratiquement toujours quand je me suis dit que l'Eglise se trompe, j'ai vu après, parfois des années après, que celui qui se trompait c'était moi. Après plusieurs cas pareils, j'ai devenu très prudent et je ne me jette plus en disant que l'Eglise se trompe : quand il y a des choses qui, à mon avis, ne collent pas, je préfère dire que j'ai des difficultés à comprendre.
Fortunatus
Fortunatus
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 499
Inscription : 18/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Jean21 le Mar 26 Mai - 22:41

Comme cela tout le monde peut aller à la source et ne pas s'embrouiller avec les commentaires
contradictoires de l'un ou de l'autre.
Et surtout donc éviter des interprétations d'intermédiaires avant d'avoir lu l'original.
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P3F.HTM
Jean21
Jean21
Pour la Paix

Masculin Messages : 3789
Inscription : 21/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par veilleur le Dim 31 Mai - 19:36

[quote="Fortunatus"]
@Jean21 a écrit:
C'est ça le refus par miséricorde: l'Eglise a pour but le bien spirituel des âmes. L'état d'une âme en apostasie est pire que l'état d'une âme jamais baptisée. Donc, si un enfant reçoit le baptême mais, à cause d'une conscience mal formée, rejettera Dieu il se place dans le pire état. Autrement dit, mieux vaut parfois être mécréant que baptisé...

Je suis tout a fait d'accord avec vous. Par le baptême le nourrisson reçoit la foi, mais si le nouveau baptisé perd la foi faute d'instruction religieuse, Dieu n'est pas tenu de lui redonner la foi même si cela est possible.
veilleur
veilleur
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Localisation : Centre-Est
Inscription : 17/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Jean21 le Dim 31 Mai - 21:04

Bonsoir,
La citation faite est à mettre au nom de Fortunatus et non du tout de moi.
Dove
Jean21
Jean21
Pour la Paix

Masculin Messages : 3789
Inscription : 21/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant? Empty Re: Un prêtre peut-il refuser le baptême d'un enfant?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum