Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

La froideur de la Franc-Maçonnerie est insupportable.

Aller en bas

La froideur de la Franc-Maçonnerie est insupportable.

Message par saint-michel le Ven 12 Déc 2014 - 9:19

Voici un brillant livre, « La Franc-Maçonnerie et la Révolution Française » écrit par Marie-Justin-Maurice Coste dit Maurice Talmeyr. J’encourage le lecteur un peu curieux à lire cet ouvrage de 94 pages qui se parcourt avec un réel plaisir. Je recherchais un ouvrage de ce genre pour étayer mon premier article sur la Franc-Maçonnerie mais, hélas, je n’en avais point trouvé à l’époque. C’est aujourd’hui que j’ai découvert ce livre, perdu sur un site quelconque, en farfouillant rapidement de ci et de là. Je ne m’attendais pas à une telle surprise.

Ce n'est pas le gouvernement contemporain qui va aider la population française à comprendre l'histoire de France. Bien au contraire, c'est en brouillant les pistes avec des émissions de télé-réalité, toutes plus débilitantes les unes que les autres, des séries américaines aux dialogues aussi fins que du gros sel, des informations galvaudées, des médias aux services des États-Unis, que le peuple de France plonge progressivement dans une terrible involution spirituelle et morale. C'est la décadence que l'on montre du doigt depuis quelques années déjà. Mitterrand était le brillant initiateur de cette déchéance. Il faut dire qu’il a plutôt bien réussi. De nos jours, une majorité de Français se nourrissent d'informations inutiles, de potins, de ragots, de clichés, d’idées farfelues ou encore de publicités diverses et variées. Toutes ces données pourraient être directement jetées à la déchetterie mais c'est pourtant la nourriture quotidienne qu'ingurgitent de nombreux esprits ravagés par les tourments de la Babylone moderne.

Pour redorer notre blason, lisons de la lecture saine, plongeons dans l'histoire de France, écoutons les passionnés du passé, lisons les écrivains des temps anciens. C'est dans la mémoire du temps que nous trouverons une lecture nourrissante, vivifiante et véritablement riche d’une culture aujourd’hui oubliée. Jadis, nos ancêtres étaient aussi brillants que nous sommes lobotomisés par l’abrutissante société de consommation. Qui lit encore, si ce n'est une minorité de chrétiens éveillés, les œuvres de Saint Augustin, de Joseph de Maistre (grande plume contre-révolutionnaire issue de la Franc-Maçonnerie...), de Léon Bloy, de Charles Péguy et de tant d'autres auteurs inspirés ?

Le présent est toujours soumis à la "révolution française" car, finalement, nous sommes toujours bloqués dans un effroyable cycle de Caïn. Celui-ci se terminera, tôt ou tard, comme il a commencé au milieu du XVIIe siècle, c'est-à-dire dans la violence et le sang, sous le poids de l'influence grandissante de la philosophie des Lumières dictée par une bourgeoisie revancharde, raciste, haineuse du peuple et de l'humanité. Les "classes" ne sont pas l'apanage de Karl Marx contrairement à ce que l'on pense trop fréquemment. Cette bourgeoisie a inventé ce concept politique dans le but de détruire Dieu pour mieux asservir l'humanité car, sans l’Amour du Dieu Vivant, une civilisation plonge jusque dans la géhenne annoncée par Jésus-Christ.

La bourgeoisie considérait - considère toujours - que le peuple était - est - de la chair à canon. Les gouvernants contemporains, toujours révolutionnaires (observons le sieur Peillon d’un œil goguenard lorsqu’il déblatère dans toute sa torpeur des propos laïcards), nous montrent, de jours en jours, leur véritable visage car le masque ne peut que tomber lorsqu’il a été porté trop longtemps, surtout lorsqu’un individu sournois se cache derrière le « loup de confrérie ». Ils sont allés jusqu'à autoriser la création de toilettes directement dans la cuisine et le salon, et ce, sans murs séparateurs. Cela prouve à quel point cette bourgeoisie politicienne méprise le peuple. Les toilettes étaient un lieu intime depuis des lustres. Désormais, la population désargentée n'aura plus droit au repos. Il se pourrait même qu’à terme la salle de bains disparaisse pour laisser la place au seau d'eau froid d'antan. Qui sait où ces gens-là pourraient s’arrêter ? La perfidie d'une poignée est telle qu’elle semble improbable pour le citoyen atteint du syndrome de Oui-Oui au pays des jouets. Mais, hélas, dans tous les cas, c’est le peuple qui trinque à chaque fois.

Parlons du remplacement progressif de la population française par une immigration de masse. Il s'agit, bien évidemment, d'un racisme larvé qui ne dit pas son nom puisqu’il est orchestré par les défenseurs des non-opprimés, des non-veuves, des non-orphelins et des non-désargentés, c’est-à-dire, les socialistes. Ce sont les politiciens, défonceurs de portes ouvertes, derniers cadors de la méchanceté morbide, qui savonnent notre plancher.

La France est devenue une terre d'accueil pour les personnes, laissées pour compte, qui vivaient dans la pauvreté et la violence dans leurs pays d'origine. La France verse de l'argent sans condition à ces étrangers afin de provoquer la rancœur et la colère de ceux qui cotisent et travaillent dans des conditions parfois terribles. Mais nous ne devons pas tomber pas dans le piège du racisme tendu par ceux qui haïssent le genre humain parce que la division entraîne invariablement la guerre.

Les gouvernants français du XXIe siècle méprisent autant les populations d’origines gauloises, burgondes ou romaines, peuplant la nation, que les peuplades africaines, asiatiques ou orientales marchant sur le sol français. L’idée étant de créer de multiples et impensables tensions dans l’espoir de faire éclater une guerre civile, comme en Yougoslavie. La preuve est là, devant nos yeux, toute simple. Roger Cuckierman a prononcé cette terrible phrase en décembre 2014 : « Si l’État ne fait pas de cette cause nationale une ardente obligation, les juifs partiront en masse et la France tombera entre les mains soit de la charia, soit du Front National ». Roger a lancé le pavé dans la mare : il avoue que la France doit mourir par l’Islam ou par le Nationalisme républicain. L’un dans l’autre, c’est comme si nous devions choisir entre la peste et le choléra, car, comme nous le savons, la seule et unique voie qui permet de réconcilier le genre humain avec lui-même est celle qui mène au Christ. Le chemin sacré qui mène à la Paix Providentielle est dénigré, bétonné par ceux qui adorent la « pensée unique » comme on vénère honteusement le Veau d’or. Le politicien moyen est un idolâtre, ni plus ni moins, véritable païen des temps modernes. Il y a dans cette volonté de faire, une intention de nuire, voilà pourquoi le Christ et les Chrétiens sont plus que jamais persécutés. Jésus-Christ nous avait prévenu que ce serait le début des douleurs. Deux mille ans en arrière, Jésus avait annoncé tout ce qui est en train de se produire.

Les gouvernants accusent à tort et à travers les Français de tous les maux pour ce qu'ils n'ont pas fait puisqu'ils subissent une politique de trahison. Autrement dit, les politiciens n'assument en aucun cas leurs actes. Or, qui a créé les zones de non-droit si ce n'est la gauche socialiste sous Mitterrand ? Qui joue sans cesse avec le Front National qui, aujourd'hui, est de plus en plus en vogue dans les médias ? Les Francs-Maçons ont commencé leur travail de sape en infiltrant doucement mais sûrement ce parti politique afin de le rendre légitime. Tout le monde le sait, si le Front National devait triompher, ce serait alors le soulèvement massif des populations enfermées dans les banlieues françaises depuis trop d'années. Les armes et la drogue qui circulent librement contribuent largement à détruire les Français d'origines étrangères et à accroître un sentiment de haine envers une population dite « de souche » qui subit pourtant, comme eux, les outrages de la classe politique. Malgré la violence et la colère, largement encouragées par les médias, qui animent ceux qui ont été parqués dans des banlieues par les mamamouchis élitistes, ceux-ci ne sont, ni plus ni moins, que les dociles instruments des politiques. Le racisme, évident car trop logique, des bourgeois révolutionnaires de 2014 n'est jamais apparent afin de mieux tromper une population qui ne voit pas plus loin que le bout de son smartphone. Cependant, la haine des étrangers, héritée de Voltaire, que cultivent les politiciens contemporains ne dupe finalement que ceux qui se sont endormis le nez dans Candy Crush Saga.

Les socialistes condamnent, trop facilement, les catholiques à l’errance dans les partis d'extrêmes droites afin de les faire passer pour de vilains réactionnaires armés, jusqu’aux dents, de la Sainte Bible et du Rosaire. Finalement, ce socialisme unipolaire enlaidit tout ce qu’il touche : il transforme le rêve de nos enfants en cauchemar pour finir par ouvrir les portes du placard aux loups-garous et autres horreurs issues des années 30.

Toute cette noirceur contemporaine ne peut que nous attrister mais nous devons tenir bon dans la joie du Christ. Nous devons aimer la France de tout notre cœur tout comme nous devons aimer l’humanité au point de la serrer dans nos bras. Imaginez qu'un jour nous puissions débarquer en Afrique pour sauver ces enfants qui meurent de faim mais qui ne sont jamais épaulés par ces hommes politiques, ceux-là mêmes qui se contentent de parloter dans le micro de l’assemblée sans lever le petit doigt. Leur regard n’est porté que sur les situations de guerre à l'étranger car ils ne veulent pas de la paix. Ils reproduisent ce que les bourgeois révolutionnaires souhaitaient de leur temps, c’est-à-dire répandre la guerre pour imposer le couvre-feu de la laïcité sur le monde.

Ces politiciens opportunistes, à l'image de Danton, se contentent de blâmer les actes de violence en agissant à l'inverse de leur discours. C'est pourtant à ses fruits que l'on reconnaît un arbre. Les politiciens contemporains sont des cactus desséchés parce qu'ils ne donnent aucun fruit et encore moins d'une eau précieuse. Ils sèment le chaos sans se soucier de ses conséquences désastreuses pour la planète, les nations et, finalement, la Vie elle-même. Mirabeau avait dit de Robespierre « méfiez-vous, cet homme est dangereux, il croit ce qu'il dit ». Cette phrase prouve à elle seule que les politiciens sont condamnés au mensonge et à l'ignominie. Cette république mourra car cette bourgeoisie méprise les Français, et cela, quelles que soient leurs origines.

Nous, chrétiens contre-révolutionnaires, sommes aujourd'hui une poignée. Nos armes sont notre Amour de Dieu et l'écriture car c'est à travers les mots que vous lisez en ce moment même que nous pouvons éveiller l'ardeur de nos frères et de nos sœurs endormis depuis maintenant trop longtemps. Tout se passe dans notre esprit, voilà pourquoi le système contemporain cherche à nous illusionner en permanence par de l'information souillée. Une population sans moralité, violente et pécheresse est malléable comme de la pâte à modeler. La décadence mène malheureusement à chaque fois au chaos. Nous nous dirigeons vers les châtiments divins car notre civilisation a oublié la seule et unique chose importante : Dieu. Plutôt que de glorifier la technologie et le confort, nous aurions dû nous agenouiller devant la Sainte Face du Christ. Tant que nous ne l’aurons pas compris, l’humanité ira, lentement mais sûrement, à sa perte.

Ceux qui prônent l’intelligence artificielle et le transhumanisme doivent tout de même se rendre compte qu’ils ne seront bientôt plus là pour nous jouer l’air mensonger de l’homme immortel. Ils pourront manger le pissenlit par les racines tout comme les alchimistes rêvaient de la pierre philosophale. Nous retournerons tous à la poussière et pas un seul homme n’en réchappera. Qui est en mesure d’affirmer qu’il sera encore en vie demain matin au réveil ? Personne. Au lieu de poursuivre l’utopie et l’irréalisable, prions plutôt pour que la Paix se propage. Mais, pour cela, il faudrait déjà que le Christ soit pleinement accepté dans les âmes. C’est dans ce sens que nous devons prier. Dieu vous bénisse et vous protège dans ces temps difficiles.

Source : https://creationschretiennes.wordpress.com/2014/12/11/l-air-devient-irrespirable-sans-amour/#more-420
avatar
saint-michel
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 774
Age : 43
Inscription : 05/08/2014

http://saintmichelarchange.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum