Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Des manipulateurs de la vie humaine... Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -20%
Figurine Herbizarre N°76 – Collection Super ...
Voir le deal
11.99 €

Des manipulateurs de la vie humaine...

Aller en bas

Des manipulateurs de la vie humaine... Empty Des manipulateurs de la vie humaine...

Message par philippe le Lun 2 Jan 2006 - 20:06

:roll: Mad Mad Crying or Very sad Sad :puker: :pukel: :boulet: Thumb down :roll:


qui se sont fait font tirer les oreilles!

Le parquet de Paris plaide le «malentendu» après un rappel à la loi notifié à trois médecins.

Ceci est l'histoire malheureuse comme quoi un enfant (en 2001) aurait été lapidé médicalement (mais il n'en savent trop rien exactement parce qu'en fait il ne savent pas encore délimité où se situe la frontière entre la curabilité et l'incurabilité d'un être humain (précisons en passant que lui n'a jamais demandé à ce qu'on le supprime...).

Mais bon, sachant que le principal intéressé, c'est à dire "celui qui n'existe plus", ne pourra jamais aller porter plainte (si ce n'est à Dieu) on enterre l'affaire et ni vu ni connu...

C'est effectivement ce qui s'est passé tout récemment: trois médecins ont donc commis "cette interruption de vivre" après que la mère ait formulé sa volonté d'avorter.
En effet, le foetus souffrait d'une hernie du diaphragme, malformation grave entraînant le décès dans un cas sur deux...

C'est à dire pour être plus simple que les autorisations d'IMG (interruption médicale de grossesse - c'est la "complémentarité" de l'IVG...) ne sont délivrées que dans le cadre de graves malformations, ou d'anomalies chromosomiques par exemple.

Il n'y aurait eu jamais aucun remous si le père de cet enfant "médicalement supprimé" n'avait pas porté plainte deux ans plus tard accusant les praticiens d'interruption de grossesse abusive.

Effectivement, la loi sur les IMG stipule que celles-ci peuvent être envisagées «au motif qu'il existe une forte probabilité que l'enfant à naître soit atteint d'une affection d'une particulière gravité reconnue comme incurable au moment du diagnostic».

Autrement dit et surtout plus simplement, si vous ne rentrez pas dans la normalité (dans le cadre de graves malformations, ou d'anomalies chromosomiques par exemple) vous encourez de ne jamais voir le jour...
C'est tout évidement là des critères sélectifs de l'espèce humaine puisque des scientifiques décident de qui doit naitre ou de ne pas naitre selon le degré de leurs "tares" physiques ou mentales mais pour lesquels, soulignont le, ces "éliminés", ces "mis hors circuits" ne sont en rien responsables.

Ainsi ces êtres humains pourraient vouloir foncièrement vivres mais on ne leur demande aucunement leurs avis... car ces d'autres qui décident à leurs places...

Bref, toujours est-il que ces messieurs se sont fait tirer les oreilles par des magistrats de Paris le 09 décembre dernier.

Manifestant leur mécontement, plusieurs centres ont suspendu les autorisations "d'IMG" et ils ont affirmé qu'ils étaient fin prêt à demander l'appui du ministre de la justice et de la santé... dites donc... oui oui oui, même aussi qu'ils rétorquent, pour leur défense, je cite: « qu'iI faut savoir ce que veut notre société»...

Très subitement et comme par je ne sais par quelle crainte, certains magistrats du parquet ont qualifié cette histoire de "bourde".

On peut se demander également si la plainte légitime déposée par ce père de famille -qui a des droits comme tout honnête citoyen- est, elle aussi, une "bourde" non acceptable et irrecevable?...

On peut aussi s'interroger si le milieu médical ne devient pas non plus tellement puissant qu'il est à présent capable de contester des décisions judiciaires et d'influer sur celles-ci par un chantage savamment orchestré...

En attendant, la principale personne intéressée ne se trouve ni au palais de justice et encore moins dans son légtime berceau mais bien dans une fosse lugubre (au père Lachaise) et cela sans qu'il n'y ait l'ombre d'un seul coupable...

philippe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum