Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

L’Europe : le grand mensonge Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -22%
-110€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
Voir le deal
389.99 €

L’Europe : le grand mensonge

Aller en bas

L’Europe : le grand mensonge Empty L’Europe : le grand mensonge

Message par n111 le Ven 25 Jan 2008 - 21:43

L’Europe : le grand mensonge


Le traité européen signé aujourd'hui à Lisbonne n’est seulement que le dernier d’une série de traités qui ont diminué progressivement la souveraineté nationale des nations membres de l'Union Européenne.

Le traité « ne transfère pas la souveraineté à l'Union Européenne … et il n'y a aucune raison juridique pour recourir à un référendum », a déclaré mardi le Premier Ministre danois, Anders Fogh Rasmussen.

Rasmussen a fait ses observations par rapport à la dernière série de traités qui ont, pendant les cinquantaine dernières années, progressivement construit une Union Européenne qui, effectivement et selon la loi, « transfère réellement la souveraineté à l'Union Européenne ».

Ce dernier volume, inintelligible pour la plupart des gens, est étiqueté « Le Traité de Lisbonne » et a été signé par tous les dirigeants des vingt-sept nations de l'Union Européenne, jeudi, dans la capitale portugaise du même nom.

Le grand mensonge selon lequel Rasmussen est coupable de colporter délibérément, ou, si nous lui donnons le bénéfice du doute, est complètement ignorant de sa réalité, est que l'Union Européenne n'est rien d’autre qu'une joyeuse bande inoffensive des « États-Unis de l'Europe », recherchant innocemment le bien-être des citoyens européens avec aucun autre réel objectif que de se débarrasser de ces méchantes tendances nationalistes qui ont apparemment entraîné l’Europe dans des conflits extrêmement sanglants dans les deux derniers millénaires.

Il n’y a rien de plus loin de la vérité.

Le regretté Norris McWhirter, un patriote britannique, et l'économiste politique britannique Rodney Atkinson, ont prouvé leurs accusations de trahison contre le gouvernement britannique en relation avec un autre traité précédent de l'Union Européenne, le Traité de Maastricht, en 1992. D’autres ont écrit beaucoup plus astucieusement en dressant des comparaisons entre l'agenda de l'Union Européenne et celui du Saint Empire Romain d’autrefois.

Depuis Maastricht, les traités d'Amsterdam et de Nice, et la Déclaration de Berlin de 2006, ont tous endossé la réalité selon lequel le principal objectif de cette Union Européenne impérialiste est d’éliminer les frontières nationales souveraines, exactement comme le remplacement des monnaies souveraines — l'insigne même de souveraineté individuelle nationale — des onze nations membres de l'Union monétaire européenne avec l'Euro ubiquiste.

Le Traité de Lisbonne a été conçu pour masquer les véritables effets de la Constitution européenne, en plus de consolider effectivement les objectifs impérialistes de l'Union Européenne, et de diminuer davantage la souveraineté nationale de ses nations membres.

Il y avait un absent à la cérémonie de signatures, le Premier Ministre britannique Gordon Brown.

Brown a été sous pression depuis sa prise en charge du ministère de Tony Blair, qui a récemment démissionné de ce poste, pour organiser un référendum sur la signature de la constitution de l'Union Européenne sous le déguisement du Traité de Lisbonne. Brown a indiqué qu'il avait un conflit planifié qui l'avait empêché d'assister à la cérémonie de signatures. Ceci pourrait très bien être un geste sans conviction pour admettre qu’il doit maintenir un profil bas pendant la pagaille entourant la cérémonie de signatures de Lisbonne, afin d’apaiser, au moins partiellement, les vues de son électorat en Grande Bretagne.

Cependant, le Premier Ministre a signé le traité plus tard dans la journée, loin de l'éclat des projecteurs des médias, afin, sans aucun doute, de minimiser les brûlures d'estomac à son retour à la maison.

La BBC a rapporté cette absence de Brown à la cérémonie officielle des signatures, disant qu’elle avait « mené à des accusations domestiques d'une attitude « semi-détachée » envers l’Europe » (12 décembre).

Regardez bien monter la pression sur le Premier Ministre britannique pendant que l'Union Européenne fait maintenant progresser son agenda de politique étrangère — un agenda que le public britannique verra de plus en plus comme étant contraire à celui d'une démocratie britannique souveraine.

http://www.thetrumpet.com/index.php?q=4558.2822.0.0

Traduit par Oscar Blais
n111
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum