Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Message par FrancoiseF le Mar 4 Fév 2014 - 6:07

... En union de prières : neuvaine du 2 au 10 février, communion le 11.

http://fr.lourdes-france.org/prier/neuvaines/neuvaine-a-notre-dame

FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Message par violaine le Mar 4 Fév 2014 - 11:24

Merci Francoise

prions la Vierge Marie, nous avons temps besoin de l'implorer pour ce pauvre monde où satan rêgne en maitre
mais qui s'en rends vraiment compte ???

violaine
avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6366
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Message par Maud le Mar 4 Fév 2014 - 11:38

Bonjour Violaine  Smile 

mais qui s'en rends vraiment compte ???


Je pense , tout de même , que les membres inscrits sur ce Forum en ont conscience
Oui Prions et implorons Marie
 Prie 


avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Message par carine le Mar 4 Fév 2014 - 12:18

Oui Maud sur ce forum oui, mais Violaine a raison pour la majorité de nos contemporains malheureusement.

Il suffit pour cela de lire les messages plein de haine écrits envers tous les catholiques, envers ceux qui s'érigent contre le mariage pour tous, l'avortement, qui font des grèves de la faim pour changer les choses ...

Oh, si vous saviez comme ils sont nombreux tous ceux qui veulent monter dans le train de l'enfer*, se réjouissant, buvant, insouciants du devenir de leur âme, ne sachant parfois même pas qu'ils en ont une !

* en référence à une vision d'une voyante, (dont le nom est Julia, je crois, en tout cas la voyante de la dernière croix d'Amour qui devait être érigée et qui n'a pu l'être du fait d'une violente opposition, entre autres, du gouvernement en place) qui voyaient tant de gens rentrer dans des wagons pour faire la fête et ceux-ci se dirigeant vers les ténèbres.

Que Dieu, dans Son infinie Miséricorde, place une multitude d'anges devant les portes de ce train (bien-sûr, c'est une image mais d'une cruelle et brûlante actualité) pour empêcher Ses créatures de monter dedans !

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Message par carine le Mar 4 Fév 2014 - 12:24

Merci Françoise,
(je me permets de la mettre grâce au lien que vous nous avez transmis)

Neuvaine à Notre Dame de Lourdes (fêtée le 11 février) :
du 2 au 10 février

Marie,
toi qui es apparue à Bernadette
dans le creux du rocher,
dans le froid et l’ombre de l’hiver,
tu apportais la chaleur d’une présence,
l’amitié d’un sourire,
la lumière et la beauté de la grâce.
Dans le creux de nos vies souvent obscures,
dans le creux de ce monde où le Mal est puissant,
apporte l’espérance, redonne la confiance.
Toi qui as dit à Bernadette
«Je suis l’Immaculée Conception» :
viens en aide aux pécheurs que nous sommes.
Donne-nous le courage de la conversion,
l’humilité de la pénitence
et la persévérance de la prière.

Nous te confions tous ceux
que nous portons dans notre cœur
et, particulièrement, les malades et les désespérés,
toi qui es «Notre-Dame du Bon Secours».

Toi qui as guidé Bernadette à la découverte de la source,
guide-nous vers Celui qui est la source de la vie éternelle,
Celui qui nous a donné l’Esprit Saint pour que nous osions dire :
Notre Père qui es aux cieux...

1) Chaque jour, dire la prière de neuvaine
2) Une dizaine de chapelet, suivie de ces trois invocation :
- « Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous ! »
- « Sainte Bernadette, priez pour nous ! »
- «Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous.»
2) Une communion le jour du 11 février ou un jour de l’octave.
3) Confession recommandée.

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Message par FrancoiseF le Jeu 6 Fév 2014 - 7:25

Cinquième jour de la neuvaine à Notre DAME de LOURDES

... Prions pour les malades de nos familles, pour ceux qui nous sont confiés, pour ceux du forum et tout spécialement pour Michael que nous savons souffrant.

Marie,
toi qui es apparue à Bernadette
dans le creux du rocher,
dans le froid et l’ombre de l’hiver,
tu apportais la chaleur d’une présence,
l’amitié d’un sourire,
la lumière et la beauté de la grâce.
Dans le creux de nos vies souvent obscures,
dans le creux de ce monde où le Mal est puissant,
apporte l’espérance, redonne la confiance.
Toi qui as dit à Bernadette
«Je suis l’Immaculée Conception» :
viens en aide aux pécheurs que nous sommes.
Donne-nous le courage de la conversion,
l’humilité de la pénitence
et la persévérance de la prière.

Nous te confions tous ceux
que nous portons dans notre cœur
et, particulièrement, les malades et les désespérés,
toi qui es «Notre-Dame du Bon Secours».

Toi qui as guidé Bernadette à la découverte de la source,
guide-nous vers Celui qui est la source de la vie éternelle,
Celui qui nous a donné l’Esprit Saint pour que nous osions dire :
Notre Père qui es aux cieux...


1) Chaque jour, dire la prière de neuvaine
2) Une dizaine de chapelet, suivie de ces trois invocation :
- « Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous ! »
- « Sainte Bernadette, priez pour nous ! »
- «Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous.»
2) Une communion le jour du 11 février ou un jour de l’octave.
3) Confession recommandée.

FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Message par FrancoiseF le Mar 11 Fév 2014 - 6:22


En ce 11 février, jour de la fête de Notre Dame de Lourdes, journée mondiale des malades, confions encore à Notre Dame tous les souffrants.


FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Message par P4572 le Mar 11 Fév 2014 - 15:55

En ce jour de fête à Lourdes, voici l'homélie de notre évêque Mgr Brouwet :

<iframe width="560" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/zJAtpBI10Bo" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Message par P4572 le Mar 11 Fév 2014 - 15:57


Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, a prononcé l'homélie de la messe internationale du Sanctuaire de Lourdes pour la fête de Notre-Dame de Lourdes, le 11 février 2014. En voici le texte intégral.
HOMÉLIE 11 FÉVRIER 2014
Le troisième jour il y eut un mariage à Cana en Galilée. Nous n’en finirons pas de méditer cet évangile qui met toute la vie de Jésus dans une atmosphère de noce, de joie, de fête, d’alliance. Il est l’époux venu rejoindre l’épouse, l’humanité entière, pour lui donner la vie, pour la rendre à la vie.
Le vin est précisément le signe de cette vie donnée, de cette vie offerte, de ce sang versé à cause du trop grand amour dont nous sommes aimés par Dieu.
C’est ce vin qui réjouit le cœur de l’homme, comme dit le psaume. Et c’est pourquoi il est aussi le signe de la joie. Jésus veut rendre l’humanité à la vie. Il vient aussi la rendre à la joie. Et le signe de cela, c’est ce vin coulant en abondance aux noces de Cana.
«Ils n’ont plus de vin»
Dans l’évangile de Jean, la vie publique de Jésus commence là. La prédication du Royaume commence, à Cana, avec cette remarque de Marie. Comme si l’évangélisation débutait avec le regard que Marie pose sur la noce et sur les convives : « Ils n’ont plus de vin ».
Ce regard voit la soif du cœur de l’homme, la comprend, la discerne au milieu des évènements et des changements du monde. Beaucoup d’hommes et de femmes n’ont plus à boire que des boissons frelatées qui les enivrent pour un soir mais qui n’étanchent pas leur soif ; et qui les laissent dans une forme de déception et de tristesse. Beaucoup d’hommes et de femmes ne savent plus comment goûter la joie : la joie d’aimer en se donnant, la joie d’être aimé pour soi-même, la joie de trouver un sens et un horizon à son existence, la joie de la rencontre et du dialogue avec Dieu. Ils n’ont plus de vin parce qu’ils ont perdu la vie et la joie.
Marie est là, parmi les convives et prend part à la fête. Elle se fait proche, d’une proximité toute simple qui entre en conversation, qui demande des nouvelles, qui s’intéresse, qui écoute, qui comprend, qui cherche des réponses, qui encourage ; et qui, parfois aussi, se tait, compatit, console d’un simple geste. Voilà la proximité de Marie.
Son regard est un regard de bonté, un regard d’amitié. Mais c’est aussi un regard lucide; lucide parce qu’il accepte d’être confronté à la réalité ; avec sa part de nuit, d’échec, d’impasse.
Pourtant Marie ne se laisse enfermer ou déstabiliser par la nuit, par le désordre, par le doute. 
On peut se faire tellement proche de quelqu’un, qu’on en arrive à se laisser totalement absorber par sa misère ou par sa colère au moment de l’épreuve. On a tellement réduit les distances que son désarroi devient le nôtre et qu’on s’y laisse enfermer. Il y a des proximités étouffantes parce qu’on n’y a plus aucun recul. Il faut sauver l’autre à n’importe quel prix en devenant soi-même la solution à ses difficultés.

Notre tentation, face à la misère de l’autre, c’est de vouloir être la solution. C’est de penser que nous pourrons tout. Il y a là comme un désir de puissance. Comment être proche de celui qui souffre sans se laisser envahir et submerger par sa souffrance ? Sans prétendre pouvoir tout solutionner ? En acceptant de ne pas pouvoir tout résoudre, en acceptant notre part d’impuissance ? Marie se fait proche par sa simplicité et sa confiance. Mais elle laisse aussi un espace de liberté. Elle ne cherche pas à prendre le contrôle de la situation. Elle s’efface et renvoie à Jésus. Et dans cet espace qu’elle a laissé, il peut alors accomplir son œuvre de salut.
C’est de là que vient l’espérance de Marie. Elle ne veut pas être tout. Et elle ouvre une porte, celle du Royaume. Marie voit et écoute ; elle comprend les attentes et les soifs. Elle sait pourtant que ce n’est pas elle qui les comblera. Et, du coup, elle s’efface : ce n’est pas d’elle que viendra le salut : c’est de Jésus, venu chercher et sauver ce qui était perdu. C’est lui qui apporte le vin des noces, sa vie donnée, son sang versé. C’est lui qui donne au monde sa joie, la vraie joie ; celle qui vient de la conscience d’être aimé de Dieu de manière inconditionnelle.
« Faites tout ce qu’il vous dira ». Si Marie s’efface devant le Seigneur, cela ne l’empêche pas d’appeler les serviteurs pour qu’ils se rendent disponibles à ce que Jésus veut faire. Ces hommes seront à la fois les témoins et les collaborateurs de l’œuvre de Dieu. Ils vont servir le vin nouveau et être ainsi associés à la joie de la fête à la joie retrouvée.
Marie nous invite encore maintenant à devenir les serviteurs de la joie des noces. Il n’y a pas de plus belle mission pour nous, les baptisés que d’être au service de cette joie. Chacun de nous peut l’être auprès de ses proches, dans sa famille, dans sa vie professionnelle, dans son quartier, dans sa commune, dans la vie politique dans son collège ou son lycée. L’Eglise est là où les baptisés sont présents, portant dans le cœur la joie de l’Evangile et posant, sur toutes les situations, sur tous les évènements, le regard de Marie, ce regard d’espérance, laissant la place au Christ Seigneur, laissant sa place à l’époux qui vient.
Aujourd’hui nous prions tout particulièrement pour toutes les personnes malades. Nous les portons dans notre prière à la grotte de Lourdes, là où tant de personnes atteintes par la maladie, par le handicap ont trouvé  et gardé l’espérance. Nous demandons de savoir être auprès d’eux, à l’école de Marie, des serviteurs de la joie des noces.
La nostra tentazione, di fronte alla miseria dell'altro, è voler esserne la soluzione. È pensare che potremo tutto. Vi è in questo una sorta di desiderio di potere. Come essere vicini a coloro che soffrono, senza lasciarsi invadere e sommergere dalla loro sofferenza? Senza pretendere di trovare una soluzione per tutto? Accettando di non poter risolvere ogni cosa, accettando la nostra parte di impotenza?   
  
Maria è vicina con la sua semplicità e la sua fiducia.  Ma lascia anche uno spazio di libertà. Non cerca di prendere il controllo della situazione. Rimanda a Gesù. Ed in questo spazio che ha lasciato, può compiere allora la sua opera di salvezza.   
  
Da ciò proviene la speranza di Maria. Lei non vuole essere tutto e apre una porta, quella del Regno. Maria vede ed ascolta, comprende le attese e la sete di coloro che soffrono, ma sa tuttavia che non sarà lei a colmare i loro cuori. E, di colpo, si annulla. Non da Lei giungerà la salvezza, ma da Gesù, venuto cercare e salvare ciò che era perduto. È Lui che porta il vino alle nozze, la sua vita donata, il suo sangue versato. È Lui che dona al mondo la sua gioia, la vera gioia,  quella che viene della consapevolezza di essere amati da Dio in modo incondizionato.
  
Mary invites us to become servants of nuptial joy. There is no more beautiful mission for us, than to be servants of this joy. Each of us can do so within our families, with our friends, in our professional lives, in our neighbourhood, our town, in political life and in our schools or colleges. The Church is where the baptized are present, bearing the joy of the Gospel in their hearts, and gazing through the eyes of Mary on all situations and events. This gaze of hope leaves a place for Christ the Lord, a place for the bridegroom who is coming.

Today we pray especially for all sick people. We carry them in our prayers at the Grotto of Lourdes, where so many sick or disabled people have found and retained hope.
We ask that, learning from Mary, we may know how to be servants of nuptial joy for them.   
Bienvenue à vous tous, pèlerins venus pour cette fête de Notre-Dame de Lourdes.
J’aimerais souhaiter la bienvenue, de manière particulière, 
au Cardinal Giuseppe Bertello, Présidente del governatorato dello Stato dellla Città del Vaticano,
au Cardinal Francesco Coccopalmerio, Presidente del Pontificio Consiglio per i Testi Legislativi.

Nous célébrons aujourd’hui dans la basilique St Pie X qui est en cours de rénovation. Le système video et la sonorisation ont été réparés. Ils sont maintenant protégés des inondations. L’estrade de la chorale et le chœur seront bientôt refaits. Nous avons encore deux ans de travaux pour la réfection de l’orgue.
Cela est pour moi l’occasion de vous remercier de votre soutien et de votre générosité. Grâce à vos dons nous allons pouvoir reconstruire et protéger le sanctuaire.
Nous avons fait une expérience de fragilité durant ces derniers mois. Comme si le Seigneur nous demandait de ne pas mettre nos forces d’abord dans nos moyens techniques, nos bâtiments et nos installations mais dans sa grâce qui est source de libération et cause de notre joie ; comme s’il nous demandait de ne jamais oublier l’essentiel : son amour miséricordieux pour chacun de nous visible dans le sourire de Marie à Bernadette. 
 
Le 11 février est le jour de prière pour les malades. Et nous portons tout spécialement ceux que nous connaissons, ceux que nous soignons, ceux qui ont été confiés à notre prière. 
Nous sommes en communion avec le Pape François. Nous confions son ministère à la prière de Notre-Dame. J’aimerais aussi que nous confions au Seigneur le Pape émérite Benoit XVI qui a démissionné de sa charge il y a exactement un an. Nous n’oublions pas ce qu’il a donné à l’Eglise ; nous n’oublions pas sa foi, son courage, sa force. Et nous demandons à Dieu de continuer à le bénir.

Benvenuti voi tutti, pellegrini venuti in questa festa di Nostra Signora di Lourdes.  
  
Do il benvenuto, in modo particolare,   
al Cardinale Giuseppe Bertello, Presidente del governatorato dello Stato della Città del Vaticano,  
al Cardinale Francesco Coccopalmerio, Presidente del Pontificio Consiglio per i Testi Legislativi.  
  
Celebriamo oggi nella basilica San Pio X, che è in corso di ristrutturazione.   
  
Questa è' per me anche un' opportunità per ringraziarvi del vostro sostegno e della vostra generosità. Grazie ai vostri doni potremo ricostruire e custodire il santuario. 

In questi ultimi mesi abbiamo vissuto l'esperienza della fragilità, come se il Signore ci avesse chiesto di non porre la nostra forza nei mezzi tecnici, negli edifici e nelle nostre installazioni, ma nella sua grazia che è sorgente di liberazione e causa della nostra gioia; come se ci avesse domandato di non dimenticare mai l'essenziale: il suo amore misericordioso per ciascuno di noi, visibile nel sorriso di Maria a Bernadette.   
  
Welcome to all pilgrims who have come here for this Feast of Our Lady of Lourdes.

Our Celebration takes place today in this Basilica, which is being renovated. This is an opportunity for me to thank you for your support and your generosity. Thanks to your donations we shall be able to rebuild and preserve the Sanctuary. 
We experienced some setbacks in recent months. It was as if the Lord were asking us, not to put all our strength in our technical resources, our buildings and facilities, but rather in His Grace, which is a source of freedom and the cause of our joy. It is as if we were asked never to forget the essential: his merciful love for each of us, visible in the smile of Mary to Bernadette.

Mgr Nicolas Brouwet

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre DAME de LOURDES

Message par FrancoiseF le Mar 11 Fév 2014 - 16:13

Merci mille fois, Michel. Très belle homélie.... le troisième jour, il y eut des noces à Cana de Galilée, et la Mère de Jésus y était (Jn 2,1)

... et un petit pincement quand on pense que cela fait déjà un an, le 11 février 2013, que notre pape Benoit XVI quittait sa charge. Depuis, nous avons aussi vu les sanctuaires envahis par la boue.

Avec toi, Bernadette, nous marchons vers la clarté du Ciel.

Union de prières,
Françoise.


FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum