Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

partages de belles prières

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un mythe s’effondre : le Temple franc-maçon est en flammes

Message par saint-michel le Sam 9 Aoû 2014 - 17:03

La Franc-Maçonnerie a longtemps cherché à dissimuler ses origines en empêchant les historiens de remonter aux sources Templières. C’est grâce à la rencontre entre Jean-Théophile Désaguliers, fils de parents français émigrés en Angleterre suite à la révocation de l’Édit de Nantes, et James Anderson, Pasteur et faussaire ingénieux de généalogie à ses heures perdues, que la création de la Franc-Maçonnerie a été possible. Le duo ainsi formé allait inventer un ingénieux cheval de Troie permettant de renverser la royauté Catholique en France. Désaguliers, scientifique érudit, matérialiste et protestant, associé à un faussaire particulièrement imaginatif, Anderson, allaient poser les fondations du Temple maçonnique qui allait placer ses pions en France avant de l’exporter en Europe, puis dans le monde.

Comme je l’ai déjà longuement expliqué dans mes articles précédents, il faut remonter au temps de Philippe le Bel et Clément V pour reconstituer les premières pièces du puzzle. L’ordre des Templiers était devenu très influent en Europe et risquait d’entraîner sa déstabilisation politique. L’ordre s’appuyait sur un réseau de plusieurs dizaines de milliers de Commanderies et une milice armée de trente mille hommes. Sa puissance financière, territoriale et militaire était avérée. Philippe le Bel a, par conséquent, démantelé l’ordre en un tour de main, en arrêtant le même jour, le vendredi 13 octobre 1307 (Ce vendredi 13 a engendré une superstition tenace), tous les Templiers sur le territoire français. Philippe le Bel a été accusé de cupidité. Il est vrai qu’en démantelant l’ordre des Templiers, il a récupéré les richesses matérielles de l’ordre. Cela lui a permis de mener une guerre contre certains royaumes étrangers. Cependant, ce n’était pas la raison réelle de son acte. Sa décision était avant tout stratégique, politique. L’arrestation des Templiers a généré un effet de surprise. Le procès a été complexe car l’ordre militaire était mêlé à une lutte entre Philippe le Bel et Clément V. De plus, l’ordre était en proie à une crise suite à la chute des dernières positions chrétiennes en Terre Sainte. Le dernier maître de l’ordre du Temple s’est rapidement trouvé isolé et rejeté. Le procès s’est déroulé sur plusieurs années. Jacques le Molay mourut, le 18 mars 1314, sur le bûcher.

Selon le chroniqueur Geoffroy de Paris, Jacques le Molay est mort dignement. « Le maître, qui vit le feu prêt, s’est dépouillé immédiatement et se mit tout nu en sa chemise. Il ne trembla à aucun moment, bien qu’on le tire et bouscule. Ils l’ont pris pour le lier au poteau et lui, souriant et joyeux, se laisse faire. Ils lui attachent les mains, mais il leur dit : « Dieu sait qui a tort et a péché et le malheur s’abattra bientôt sur ceux qui nous condamnent à tort. Dieu vengera notre mort. Seigneur sachez que, en vérité, tous ceux qui nous sont contraires par nous auront à souffrir. »

Une autre malédiction aurait été proférée par Jacques le Molay sur le bûcher, mais il s’agit d’une invention postérieure. Le supplice du dernier Grand Maître a moins marqué les esprits, à l’époque, que les exécutions des autres templiers en 1310.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’une pensée manichéenne, le « catharisme » avait envahi l’ordre du Temple. Cela s’explique par le fait que lors des croisades, les Templiers devaient se battre avec férocité pour vaincre leurs ennemis. Des conséquences psychologiques liées aux terribles batailles ont entraîné une réflexion binaire sur la vie et la mort. Par exemple, les chevaliers pouvaient se demander s’ils avaient commis un acte juste en assassinant des soldats ennemis. Il est trop compliqué d’expliquer en quelques lignes ce processus de psychologie humaine. Pour cela, il faut se mettre dans la peau des chevaliers de l’époque et « essayer » de vivre leur quotidien. Suite à la crise de l’ordre, liée à la perte des positions chrétiennes en Terre Sainte, les chevaliers sont revenus en France et se seraient laissés aller. On retrouve d’ailleurs certains témoignages allant dans ce sens. Des personnes se plaignaient de leur comportement grossier. C’est pour cela que la locution « boire comme un Templier » est restée dans les mœurs jusqu’à nos jours. Cependant, il est difficile de prouver la réalité de ces témoignages car le passé a emporté avec lui les preuves effectives. De plus, de nombreux écrits postérieurs ont effacé les informations de l’époque.

Suite au démantèlement de l’ordre des Templiers, leur richesse, héritée des Croisades, est devenue purement spirituelle. Leur doctrine, mélange de syncrétisme, d’alchimie, d’hermétisme, de kabbale et de gnose, fut acquise grâce aux contacts avec les Ulema islamiques, les rabbins juifs et les assacine chiites en Terre Sainte. Les personnes proches de Jacques le Molay ont envisagé de venger le démantèlement de l’ordre. Cette féroce idée de vengeance envers la Royauté Catholique et la Papauté est profondément enracinée dans l’idéologie franc-maçonne. La preuve en est dans l’image ci-dessous.

Extrait tiré de l'article : http://saintmichelarchange.wordpress.com/2014/06/30/un-mythe-seffondre-le-temple-franc-macon-est-en-flammes/
avatar
saint-michel
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 765
Age : 43
Inscription : 05/08/2014

http://saintmichelarchange.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Jésus-Christ, lumière du monde

Message par saint-michel le Sam 9 Aoû 2014 - 17:05

Le Sacrifice expiatoire de Jésus-Christ

Jésus-Christ est la Lumière du Monde grâce à son Amour étincelant. Jésus savait dès le début de sa mission qu’il devait mourir pour le Salut de l’humanité. Son sacrifice expiatoire a transcendé l’humanité en modifiant profondément les anciennes lois païennes imprégnées de violence, de colère, de barbarie et d’autres sentiments néfastes engendrant de terribles actes souillant la vie en société. La flamme de la Lumière du Christ s’est ensuite, au fil des siècles, peu à peu rétractée au point d’être minuscule. Cependant, cela ne veut pas dire que cette flamme de Vie va s’éteindre. L’extinction de la foi est une épreuve voulue par Dieu afin de plonger l’humanité dans les ténèbres pour mieux la transcender après de terribles souffrances. L’humanité doit vivre, dans sa chair, la crucifixion du Christ pour comprendre à quel point le Saint Sacrifice a changé le monde. En 2014, nous constatons de nos jours que l’humanité plonge de nouveau dans la barbarie avant de sombrer, pendant un temps compté, dans les ténèbres de la guerre. Les consommateurs qui font semblant de profiter de la vie, savent, au fond d’eux, que le monde va bientôt plonger dans les tourments de la crucifixion avant de connaître la résurrection. Cette renaissance entraînera naturellement la floraison de la foi selon Jésus-Christ, son Église vivra le printemps après avoir connu un hiver particulièrement rigoureux.

Idolâtrie et hérésie contemporaines

L’ensemble des dirigeants de la société de consommation sont devenus idolâtres, païens, menteurs, obstinés et arrogants. Ils méprisent plus que tout le Christianisme. Ils s’obstinent à dénigrer Jésus-Christ et ses fidèles en persécutant les Chrétiens du monde entier. Ce sont les ennemis acharnés du Christ. De nombreux auteurs d’art contemporains n’hésitent pas à blasphémer le nom de Jésus-Christ en lui lançant au visage toutes sortes de souillures corporelles. Cette haine du Christ montre à quel point ces personnes sont dans la détresse morale et le déni en cherchant à s’extirper de leur pauvre condition humaine qu’ils n’acceptent pas. Ces personnes pensent que leurs blasphèmes les place en état de supériorité vis-à-vis de Dieu. Il s’agit bien évidemment d’une hérésie complète. Leur haine prouve à quel point une majorité de personnes influentes ont perdu l’esprit et sont inaptes à commander quoi que ce soit. Nous les laissons patiemment établir leurs stratagèmes qui sont déjà voués à une mort certaine. Le transhumanisme ne les sauvera jamais d’une mort physique qui est impérative. Dieu n’autorisera jamais que des êtres humains s’octroient le droit d’obtenir la vie éternelle. Les gnostiques, véritables responsables des maux actuels, périront comme chacun d’entre nous. Ils verront leur propre mort les éloigner de leurs rêves de gloire qui n’est que de la fumée et de la poudre aux yeux. Ces personnes qui possèdent une fortune matérielle ne possèdent strictement rien dans les Cieux contrairement aux Chrétiens. La Vérité de la condition humaine doit être contemplée avec respect parce que Dieu a créé un monde parfait. Il est temps de le rappeler, grâce aux enseignements de Jésus-Christ, à ceux qui cherchent orgueilleusement à vaincre la mort.

La Parabole des vignerons, évangile de Jésus-Christ selon Luc 20.9-19

Il se mit ensuite à dire cette parabole au peuple : « un homme planta une vigne, la loua à des vignerons et quitta pour longtemps le pays. Le moment venu, il envoya un serviteur vers les vignerons pour qu’ils lui donnent sa part de récolte de la vigne. Mais les vignerons le battirent et le renvoyèrent les mains vides. Il envoya encore un autre serviteur ; ils le battirent lui aussi, l’insultèrent et le renvoyèrent les mains vides. Il en envoya encore un troisième, mais ils le blessèrent aussi et le chassèrent. Le maître de la vigne se dit alors : ‘Que faire ? J’enverrai mon fils bien-aimé, peut-être auront-ils du respect pour lui. Mais quand les vignerons le virent, ils raisonnèrent entre eux et dirent : ‘Voilà l’héritier. Tuons-le, afin que l’héritage soit à nous.’ Ils le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Maintenant, que leur fera donc le maître de la vigne ? Il viendra, fera mourir ces vignerons et donnera la vigne à d’autres. »
En entendant cela, ils dirent « Certainement pas ! ». Mais Jésus jeta les regards sur eux et dit : « Que signifie donc ce qui est écrit : La pierre qu’ont rejetée ceux qui construisaient est devenue la pierre angulaire ? Toute personne qui tombera sur cette pierre s’y brisera, et celui sur qui elle tombera sera écrasé. »



Cette parabole est extrêmement importante parce qu’elle est d’actualité. L’homme qui planta la vigne représente Dieu. Les vignerons représentent les pharisiens d’aujourd’hui, c’est-à-dire, les dirigeants de la société de consommation. Le fils bien-aimé représente Jésus-Christ. La pierre angulaire indestructible représente la Toute-Puissance de la Parole de Jésus-Christ. Ces terribles vignerons se sont acharnés à détourner la population de Jésus-Christ en inventant de fausses doctrines, à partir du « siècle des Lumières », qui ont forgé la société de consommation. Les héritiers des philosophes du XVIIIe se sont crus les propriétaires de la vigne. Selon la prophétie de Jésus-Christ, le monde contemporain sera détruit par la volonté de Dieu afin que la vigne puisse profiter aux dignes héritiers du Fils de l’homme. Ce sont ceux qui aimeront de tout leur cœur Jésus-Christ qui hériteront de la Terre. Il ne s’agit pas d’une vaine promesse mais d’une prophétie qui se réalisera probablement en moins d’une décade. Les orgueilleux qui souhaitent se faire plus grands que Dieu verront s’abattre sur eux des malheurs qu’ils interpréteront comme des dérèglements climatiques ou les faits du hasard parce qu’ils ne possèdent pas de Vérité en eux. Quant à nous, Chrétiens, nous savons que c’est en suivant le Chemin de Jésus-Christ que nous trouverons la lumière de la Vie et de la Vérité. Étudions maintenant un autre passage particulièrement important de l’évangile.

Extrait issu de l'article : http://saintmichelarchange.wordpress.com/2014/08/05/jesus-christ-lumiere-du-monde/

 Jesus sign 
avatar
saint-michel
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 765
Age : 43
Inscription : 05/08/2014

http://saintmichelarchange.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum