Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial... Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-71%
Le deal à ne pas rater :
Plaque Induction Portable Amzchef
49.99 € 169.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -40%
-40% sur la barre de son Yamaha YAS-108
Voir le deal
179.99 €

Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial...

Aller en bas

Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial... Empty Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial...

Message par n111 le Lun 10 Sep 2007 - 21:51

Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial...


Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial ont la capacité de déclencher des changements climatiques


par Michel Chossudovsky, Professeur en économie, Université d'Ottawa

L’important débat sur le réchauffement global sous les auspices de l'ONU ne fournit qu’une image partielle des changements climatiques ; en plus des impacts dévastateurs des émissions des gaz à effet de serre sur la couche d'ozone, le climat mondial peut maintenant être modifié par une nouvelle génération « d’armes non-mortelles » sophistiquées. Les Américains et les Russes ont développé des capacités afin de manipuler le climat mondial.

Aux États-Unis, la technologie est maintenant perfectionnée sous le Programme de recherches aurorales actives à hautes fréquences (HAARP) faisant partie de l'Initiative de défense stratégique (SDI) (« La Guerre des étoiles »). De récentes preuves scientifiques suggèrent que le programme HAARP soit totalement opérationnel et a la capacité potentielle de déclencher des inondations, des sécheresses, des ouragans et des tremblements de terre. D'un point de vue militaire, HAARP est une arme de destruction massive. Potentiellement, il constitue un instrument de conquête capable de déstabiliser d’une manière sélective les systèmes agricoles et écologiques de régions entières.

Bien qu'il n'existe aucune preuve que cette technologie mortelle ait été utilisée, les Nations Unies devraient assurément questionner le problème de « la guerre écologique » en même temps que le débat sur les impacts climatiques des gaz à effet de serre...

--------------------------------------------------------------------------------

Malgré ses vastes connaissances scientifiques, le problème des manipulations climatiques intentionnelles pour une utilisation militaire n'a jamais été une partie explicite de l'agenda de l'ONU sur les changements climatiques. Ni les délégations officielles, ni les groupes de pression écologiques qui ont participé à la Conférence de la Haye sur les Changements climatiques (CO6) (novembre 2000) n’ont mentionné le problème crucial de « la guerre météorologique » ou « les techniques de modifications écologiques (ENMOD) » comme pertinents afin de pouvoir comprendre les changements climatiques.

Le conflit entre les négociateurs officiels, les écologistes et les lobbyistes des compagnies américaines s’est centralisé sur le refus absolu de Washington de se conformer aux engagements sur les cibles de réductions de dioxyde de carbone selon le protocole de Kyoto de 1997. (1) Les impacts des technologies militaires sur le climat mondial ne sont pas un objet de discussions ou d'inquiétudes. Étroitement confiné aux gaz à effet de serre, le continuel débat sur les changements climatiques sert bien les objectifs stratégiques et de défense de Washington.

« Guerre météorologique »

Le scientifique de renommée mondiale, le Dr Rosalie Bertell, confirme que « les scientifiques militaires des États-Unis […] travaillent présentement sur des systèmes météorologiques comme une arme potentielle. Les méthodes incluent l'intensification des orages et le détournement des rivières de vapeur de l'atmosphère terrestre pour produire des sécheresses ou des inondations ciblées ». (2) Déjà en 1970, l'ancien conseiller à la Sécurité nationale, Zbigniew Brzezinski, avait prévu dans son livre « Entre deux âges » que :

« La technologie mettrait à la disposition des dirigeants des principales nations, des techniques pour diriger des guerres secrètes, au sujet desquelles un strict minimum des forces de sécurité devait être initié […] Les techniques de modifications météorologiques pourraient être employées pour produire des périodes prolongées de sécheresses ou de tempêtes ».

Marc Filterman, un ancien officier militaire français, esquisse plusieurs types « d’armes non-conventionnelles » qui utilisent des radiofréquences. Il se réfère à la « guerre climatique » pour démontrer que les États-Unis et l'Union soviétique avaient déjà « maîtrisé la connaissance nécessaire pour déchaîner des changements climatiques soudains (des ouragans, des sécheresses) au commencement des années 1980. » (3) Ces technologies ont rendu « possible le déclenchement de perturbations atmosphériques en utilisant les ondes de radars à des fréquences extrêmement basses (ELF). » (4)

Une étude en simulation pour de futurs « scénarios » de la défense commandée pour les forces aériennes des États-Unis exige que :

« Les forces aérospatiales des États-Unis « possèdent le climat » en capitalisant sur des technologies émergentes et en centralisant le développement de ces technologies sur des applications guerrières […]. De l'amélioration des opérations amicales ou l’interruption de celles de l'ennemi par l’intermédiaire de l’adaptation sur une petite échelle de modèles météorologiques naturels afin de compléter la domination des communications globales et le contrôle des contreparties, les modifications météorologiques offrent aux combattants une grande variété d'options possibles pour battre ou contraindre un adversaire […]. Aux États-Unis, les modifications météorologiques deviendront probablement une partie de la politique de la sécurité nationale avec des applications domestiques et internationales. Notre gouvernement poursuivra une telle politique, dépendant de ses intérêts, à divers niveaux. » (5)

Le programme de recherches aurorales actives à hautes fréquences (HAARP)

Le programme de recherches aurorales actives à hautes fréquences (HAARP) basé à Gokoma, en Alaska, géré conjointement par les forces aériennes et la marine des États-Unis, fait partie d'une nouvelle génération d'armement sophistiqué sous l’Initiative de défense stratégique (SDI) des États-Unis. Opéré par le Laboratoire de recherches sur les véhicules spatiaux des forces aériennes, HAARP constitue un système d'antennes puissantes capables de créer « des modifications locales contrôlées dans la ionosphère ». Le scientifique, le Dr Nicholas Begich, impliqué activement dans la campagne publique contre HAARP, décrit HAARP comme :

« Une technologie extrêmement puissante de radiations par ondes radio qui soulève des secteurs de la ionosphère [la couche supérieure de l'atmosphère] en concentrant un rayon et en réchauffant ces secteurs. Les vagues électromagnétiques rebondissent alors sur la terre et pénètrent tout, les vivants et les morts ». (6)

Le Dr Rosalie Bertell dépeint HAARP comme « un appareil de chauffage gigantesque qui peut causer des perturbations majeures dans la ionosphère, en créant non seulement des trous, mais de longues incisions dans la couche protectrice qui empêche les radiations mortelles de bombarder la planète ». (7)

Tromper l’opinion publique

HAARP a été présenté à l'opinion publique comme un programme de recherches scientifiques et académiques. Des documents militaires des États-Unis semblent suggérer, cependant, que le principal objectif de HAARP est « d’exploiter la ionosphère pour des buts du département de la défense ». (Cool Sans se référer explicitement au programme HAARP, une étude des forces aériennes des États-Unis mentionne l'utilisation de « modifications de la ionosphère intentionnelles » comme un moyen de changer les modèles climatiques, de même que l'interruption des communications et des radars de l'ennemi. (9)

Selon le Dr Rosalie Bertell, HAARP fait partie d'un système d’armes intégré, qui a des conséquences écologiques potentiellement dévastatrices :

« Il est relié à cinquante ans de programmes intensifs et de plus en plus destructeurs pour comprendre et contrôler les couches supérieures de l'atmosphère. Il serait insensé de ne pas associer HAARP avec la construction du laboratoire spatial qui est planifiée séparément par les États-Unis. HAARP est une partie intégrale de la longue histoire de recherches et développements dans l’espace d'une nature intentionnellement militaire. Les implications militaires dans la combinaison de ces ceux projets sont alarmantes. […] La capacité d’une combinaison HAARP/Spacelab/fusée pour délivrer une très grande quantité d'énergie, comparable à une bombe nucléaire, n'importe où sur la terre par l’intermédiaire des rayons laser et à particules, est effrayante. Le projet est probablement « vendu » au public comme une protection spatiale contre les armes entrantes, ou, pour les plus crédules, un appareil pour réparer la couche d'ozone. » (10)

En plus des manipulations climatiques, HAARP a plusieurs autres usages apparentés :

« HAARP pourrait contribuer aux changements climatiques en bombardant l'atmosphère intensivement avec des rayons à hautes fréquences […] Le retour des ondes à basses fréquences d’une haute intensité pourrait aussi affecter les cerveaux des gens, et les effets sur les mouvements tectoniques ne peuvent pas être éliminés. » (11)

Plus généralement, HAARP peut modifier le champ électromagnétique mondial. Il fait partie d'un arsenal « d’armes électroniques » que les chercheurs militaires des États-Unis considèrent comme un équipement de guerre « plus léger et plus doux ». (12)

Les armes du Nouvel Ordre Mondial

HAARP fait partie de l'arsenal d'armes du Nouvel Ordre Mondial sous l'Initiative de défense stratégique (SDI). À partir de points de commandements militaires aux États-Unis, des économies nationales entières pourraient être potentiellement déstabilisées par les manipulations climatiques. Encore plus important, ceci pourrait être effectué sans que l'ennemi en ait connaissance, à un coût minime et sans engagement direct du personnel et de l'équipement militaire, comme dans une guerre conventionnelle.

L'utilisation de HAARP, si elle doit être mis en application, pourrait avoir des impacts potentiellement dévastateurs sur le climat mondial. Répondant à des intérêts économiques et stratégiques des États-Unis, il pourrait être utilisé d’une manière sélective pour modifier le climat dans différentes parties du monde pour provoquer la déstabilisation de systèmes agricoles et écologiques.

Il faut aussi mentionner que le département de la défense des États-Unis a alloué des ressources substantielles pour le développement de systèmes d'intelligence et des systèmes de surveillance pour les changements météorologiques. La NASA et l'agence nationale de cartographie du département de la défense (NIMA) travaillent sur « des cartes pour des études d'inondations, d'érosions, de glissements de terrain, de tremblements de terre, de zones écologiques, de prévisions climatiques, et de changements climatiques » avec des données provenant de satellites. (13)

L’inertie de la politique des Nations Unies

Selon le cadre de la Convention sur les changements climatiques (UNFCCC) signé au Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, en 1992:

« Les États ont […] conformément à la charte des Nations Unies et les principes du droit international, la responsabilité de s'assurer que les activités sous leur juridiction ou leur contrôle, ne causent pas de dommages à l'environnement des autres États ou secteurs au-delà des limites de leur juridiction nationale ». (14)

Il faut aussi se rappeler qu'une convention internationale ratifiée par l’Assemblée générale de l'ONU en 1997 interdit « l’utilisation militaire ou hostile de techniques de modifications écologiques ayant des effets sévères étendus et de longue durée ». (15) Les États-Unis et l'Union soviétique étaient signataires à cette convention. La convention définit « les techniques de modifications écologiques » en se référant à des techniques pour changer, par la manipulation intentionnelle des procédés naturels, la dynamique, la composition ou la structure de la terre, y compris son biotope, sa lithosphère, son hydrosphère et son atmosphère ou d'espace extérieur ». (16)

Alors, pourquoi l'ONU, en ignorant totalement la convention ENMOD de 1977 de même que sa propre charte, a-t-elle décidé d'exclure de son agenda les changements climatiques provoqués par les programmes militaires ?

Le Parlement européen reconnaît des impacts causés par HAARP

En février 1998, répondant à un rapport de Britt Theorin, un officiel suédois et un avocat pour la paix depuis toujours, le comité du Parlement européen pour les affaires étrangères, la Politique de la Sécurité et de la Défense ont tenu des audiences publiques à Bruxelles sur le programme HAARP. (17) « La motion de résolution » du comité soumis au Parlement européen

« considère HAARP […] à cause de son impact très grand sur l'environnement[, qu’elle] est une inquiétude globale et demande que ses implications légales, écologiques et éthiques soient examinées par un corps indépendant international […]. Le comité regrette les refus répétés de l'administration des Etats-Unis […] de témoigner à l’audience publique […] concernant les risques écologiques et publics du programme HAARP ». (18)
n111
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial... Empty Re: Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial...

Message par n111 le Lun 10 Sep 2007 - 21:51

La demande du comité de formuler un « Dossier vert » sur « les impacts écologiques des activités militaires », a cependant été mis de côté avec désinvolture parce que la commission européenne n’avait pas la juridiction nécessaire pour fouiller dans « les liens entre l'environnement et la défense ». (19) Bruxelles voulait à tout prix éviter une confrontation avec Washington.

Totalement opérationnel

Bien qu'il n'y ait aucune preuve concrète de l’utilisation de HAARP, des trouvailles scientifiques suggèrent qu’il est présentement totalement opérationnel. La signification est que HAARP pourrait être potentiellement appliqué par l'armée des États-Unis d’une manière sélective pour modifier le climat d'une « nation ennemie » ou d’un « État voyou » dans le but de déstabiliser son économie nationale.

Les systèmes agricoles dans les pays développés et en voie de développement sont déjà en crise à la suite des politiques du Nouvel Ordre Mondial, y compris la déréglementation des marchés, la vidange des rebuts, etc. Amplement documenté, « la médecine économique » du FMI et de la Banque mondiale imposée au tiers-monde et aux pays de l'ancien bloc soviétique a énormément contribué à la déstabilisation de l'agriculture régionale. En retour, les provisions de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ont soutenu les intérêts d'une poignée de conglomérats occidentaux agri-biotechnologiques dans leur quête pour imposer les semences génétiquement modifiées (OGM) aux fermiers du monde entier.

Il est important de comprendre les liens entre les procédés économiques, stratégiques et militaires du Nouvel Ordre Mondial. Dans le précédent contexte, les manipulations climatiques sous le programme HAARP (que ce soit accidentel ou intentionnel) aggraveraient inévitablement ces changements en affaiblissant des économies nationales, en détruisant des infrastructures et en déclenchant potentiellement la faillite de fermiers sur de très vastes territoires. Les gouvernements nationaux et les Nations Unies doivent assurément questionner les conséquences possibles du programme HAARP et des autres « armes non-mortelles » sur les changements climatiques.

--------------------------------------------------------------------------------


NOTES

1. Ce dernier demande aux nations de réduire les émissions de gaz à effet de serre par une moyenne de 5,2 pour-cent devenant effectif entre 2008 et 2012. Protocole de Kyoto à : http://www.globalwarming.net/gw11.html.
2. Le Times, Londres, 23 novembre 2000.
3. Intelligence Newsletter, 16 décembre 1999.
4. Ibid.
5 Air University de la US Air Force, AF 2025 Report Final, http://www.au.af.mil/au/2025/.
6 Nicholas Begich et Jeane Manning, La boite de Pandore militaire, Earthpulse Press, http://www.xyz.net/~nohaarp/earthlight.html . Voir aussi la page web de HAARP à : http://www.haarp.alaska.edu/
7. Voir Briarpatch, Janvier 2000.
8 Extraits de Begich and Manning.
9. Air University.
10. Rosalie Bertell, Background du programme HAARP, 5 Novembre 1996, http://www.globalpolicy.org/socecon/envronmt/weapons.htm
11. Begich and Manning.
12. Don Herskovitz, Les tuer doucement, Journal de la Défense Electronique, Août 1993. Selon Herskovitz, "la guerre électronique" est définie par le Département de la Défense des Etats-Unis comme "une action militaire impliquant l’utilisation de l’énergie électromagnétique..." Le Journal de la Défense Electronique à : http://www.jedefense.com/ a publié une série d’articles sur les applications des technologies militaires électroniques et électromagnétiques.
13. Military Space, 6 Décembre 1999.
14. La Convention des Nations Unies sur les Changements Climatiques, New York, 1992. Voyez le texte complet à : http://www.unfccc.de/resource/conv/conv_002.html .
15. Voir Associated Press, 18 Mai 1977.
16. Le Bannissement des Modifications Environnementales Scrupuleusement Observé, Déclaration des Pays, Chronique des Nations Unis, Juillet 1984, Volume 21, page 27.
17. Rapport Européen, 7 février 1998.
18. Parlement Européen, Comité des Affaires Étrangères, Politiques de Sécurité et de Défense, Bruxelles, document no. A4-0005/99, 14 janvier 1999.
19. Manque de Juridiction de l’Union Européenne pour suivre les traces entre l’Environnement et la Défense, Rapport Européen, 3 février 1999.


http://www.globalresearch.ca/articles/CHO201A.html

Traduit par Oscar Blais
n111
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial... Empty Re: Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial...

Message par JeanDendor le Mar 11 Sep 2007 - 20:50

C'est avec les découvertes de Nikola Tesla que HAARP fonctionne.
L'arme HARRP se situe pour les Ricains en Alaska.

voir ci-dessous :

http://www.onnouscachetout.com/themes/technologie/haarp.php

JeanDendor
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Masculin Messages : 163
Localisation : France (80)
Inscription : 01/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial... Empty Re: Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial...

Message par n111 le Mar 11 Sep 2007 - 21:22

oui je connais
n111
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial... Empty Re: Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial...

Message par marie1 le Jeu 13 Sep 2007 - 0:29

C'est grave, si c'est véridique.
Je plains de tout mon coeur les USA. Avec de telles idées et réalisations en tête, ils ne s'attendent surement pas... au Jugement !
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial... Empty Re: Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial...

Message par veilleur le Jeu 6 Déc 2007 - 16:13

Les Etats Unis ne sont pas les seuls à utiliser le principe du système HAARP. La première utilisation de ce système aurait été la tempête de 1999 qui aurait pour but de faire plier la France pour adopter les accords de l'AMI.

Cela ne s'arrête pas là. Les Etats Unis ont recours à d'autres tecnologies liées à la MHD (système déjà expérimenté par les NAZI pendant la 2ème guerre mondiale). Ce sont des avions (Aurora, B2) qui sont capables de créer autour d'eux un champ magnétique appelé plasma qui supprime le frottement de l'air. Un combat aérien entre un tel avion et un mirage 2000 serait comparable à un combat aérien entre un mirage 2000 et un Spad XIII.

Ils sont également capable de provoquer des tremblements de terre à des endroits où les plaques se rencontrent par un système d'émissions d'ondes qui font entrer la terre en résonnance.

Voir le site de Jean-Pierre Petit.

Ils utilisent également des armes chimiques, des sortes de drogues appelées "spiritual chemical" qui permettent de connaître les pensées d'une personne (je peux en parler car j'en ai été victime).
veilleur
veilleur
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Localisation : Centre-Est
Inscription : 17/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial... Empty Re: Les armes de Washington pour le Nouvel Ordre Mondial...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum