Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Foetus humains utilisés dans notre alimentation….Mais où va-t-on? Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
-85%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
22.95 € 149.99 €
Voir le deal

Foetus humains utilisés dans notre alimentation….Mais où va-t-on?

Aller en bas

Foetus humains utilisés dans notre alimentation….Mais où va-t-on? Empty Foetus humains utilisés dans notre alimentation….Mais où va-t-on?

Message par sylvia le Sam 12 Mai 2012 - 12:28

Foetus humains utilisés dans notre alimentation….

12 mai 2012

Un sénateur républicain de l’Oklahoma city, Ralph Shortey, a introduit une loi (le projet de loi du Sénat 1418) interdisant les foetus humains avortés dans la nourriture, … des entreprises utiliseraient des cellules souches embryonnaires pour la recherche et développer des édulcorants artificiels…Huffingt on post

Senomyx, une société de biotechnologie basée en Californie qui se spécialise dans le développement des arômes alimentaires, est une entreprise qui utilise ces avortés cellules embryonnaires pour créer des «isolés récepteurs gustatifs humains», qui sont utilisés dans la production de produits chimiques alimentaires. Et cette société a conclu un partenariat avec plusieurs fabricants de produits alimentaires majeurs, dont Kraft, PepsiCo et Nestlé… Natural news

Il existe deux sortes de gélatines très répandues, celle d’origine animale (les fameuses feuilles à faire tremper dans l’eau froide) ou d’origine végétale (Agar-Agar). Manifestement ce n’était pas suffisant, certains scientifiques ont travaillé sur un substitut de gélatine issu de gênes humains… Surprenante ou dégoûtante, cette démarche a pour but d’écarter les infections pouvant exister dans les agents gélifiants d’origine animale. Une étude explique que ce nouveau produit serait un substitut capable de remplacer les 300 000 animaux utilisés chaque année pour la création de gélatine.

L’autre problème avec la gélatine animale (composée d’os d’animaux et de peau), c’est que la qualité des lots est extrêmement variable et donc difficile à contrôler pour les industriels. En revanche, la gélatine humaine, savant mélange entre souche de gènes humains et levure (miam !), serait bien plus stable. Jinchun Chen et ses collègues ne voient pas l’utilisation de cette gélatine d’une teneur nouvelle pour la seule consommation alimentaire (desserts, bonbons, marshmallows…). Ils l’envisagent également à des fins médicales, pour les capsules notamment. Peut-on légaliser et commercialiser à grande échelle un tel produit ? Espérons que non, sinon nos merveilleux nounours en gélatine nous donneront probablement la nausée. Sott

Une horrible réalité : aujourd’hui de nombreux vaccins (voir une liste ici, même si les produits peuvent parfois être différents ici et en Amérique) sont fabriqués à partir d’enfants avortés !!! L’association Children of God lutte contre cette pratique et demande au moins l’obligation de renseignement sur les sources des vaccins. En France nous sommes en retard… Or beaucoup, et de plus en plus, de vaccins, sont fabriqués par ces méthodes abominables, et c’est notre devoir de nous y opposer.

L’Académie pontificale pour la vie a rédigé un excellent document sur la question, très précis, en anglais ici, intitulé : Moral Reflections on vaccines prepared from Stem Cells derived from aborted Human Foetuses. Le document fait une liste provisoire de vaccins provenant de cadavres d’embryons (e.g. Poliovax contre la polio, Imovax contre la rage…), puis étudie la gravité morale des différentes coopérations avec cette horreur : la préparation, la distribution et la publicité, pour de tels vaccins, sont illicites car constituent une coopération formelle passive à l’avortement; les producteurs de tels vaccins se rendent coupables d’une coopération matérielle passive s’ils ne recherchent pas d’autre source de vaccin pour la même maladie; les utilisateurs, simples citoyens, commettent une coopération matérielle passive et éloignée au mal, d’autant que cela renforce le consensus social d’acceptation de la pratique.

Pour autant, de façon temporaire et en cas de grave nécessité sanitaire, il n’est pas obligatoire d’éviter une telle coopération éloignée au mal. « Cela demeure un devoir moral de continuer à lutter et à employer tout moyen légal pour rendre la vie difficile aux industries pharmaceutiques qui agissent sans scrupules ni éthique. Cependant, le fardeau de cette importante bataille ne peut ni ne doit tomber sur les enfants innocents et sur la situation sanitaire de la population. » Il est inacceptable d’obliger ceux-ci à choisir entre agir contre leur conscience et mettre leur santé ou celle de leurs enfants en danger. Chacun a une grave responsabilité d’utiliser son objection de conscience face à un vaccin d’origine embryonnaire, pour le refuser quand existe une autre possibilité, ou du moins protester quand celle-ci n’existe pas. Un voyage au Liban

Est-il vrai que des tissus extraits de foetus avortés ont été utilisés pour développer et produire plusieurs vaccins administrés systématiquement aux enfants? Des bébés prématurés utilisés comme rats de laboratoire au cours d’études manipulées sur les vaccins . L’écrivain nord vietnamien Nguyên Huy Thiêp raconte dans une de ses nouvelles la consommation des gélatines de foetus humains comme fortifiants par les dirigeants communistes vietnamiens. Un écrivain rescapé de camp de rééducation Hoàng Hai Thuy explique la composition de cette panacée spéciale appelée Cao Nguoi (Nhân Cao, Rengao), ce sont des extraits de viande et de cartilage de foetus humain provenant des avortements d’adolescentes primipares fabriqués par l’Institut de Médecine Traditionnelle du Peuple (p 234). hanoi
Vous voulez une prise de conscience? Alors faites tourner!
Conxientia

Source Le-petit-monde-de-cozillon
sylvia
sylvia
Avec les anges

Féminin Messages : 6631
Inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum