Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Conversion grâce au Saint Père Jean-Paul II ! Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – 3 Appareils – 1 an (clé ...
4.99 €
Voir le deal

Conversion grâce au Saint Père Jean-Paul II !

Aller en bas

Conversion grâce au Saint Père Jean-Paul II ! Empty Conversion grâce au Saint Père Jean-Paul II !

Message par Danielle le Sam 9 Juin 2007 - 14:21

1er avril 2005
Convertie grâce au St Père Jean-Paul II !
témoignage d’une jeune de 24 ans


A 24 ans, je viens de terminer mes études d’italien et je commence à enseigner cette langue et sa culture. Ma vie n’aurait vraiment rien d’extraordinaire si elle n’avait été transformée, vers 13-14 ans, par ma conversion grâce au témoignage vivant de notre pape Jean-Paul II.

« Les baptisés sont invités à se faire les témoins courageux de la foi chrétienne ». Quand le Pape a prononcé cette phrase lors d’une audience générale du mercredi, j’avais 12-13 ans, et je n’étais pas baptisée. Mes parents, pendant les vacances de Noël, m’avaient emmenée à Rome pour la culture, et par curiosité m’avaient fait assister avec eux à cette audience. Je n’avais pas reçu d’éducation chrétienne : pas de catéchisme, pas de messe, pas d’Evangile... Depuis longtemps, je priais, mais sans trop savoir qui était ce Dieu à qui je ne demandais rien de plus que de bonnes notes en classe... Le nom de Jésus m’était quasiment inconnu : pour moi, il n’était qu’une décoration parmi d’autres sous le sapin de Noël ! Je ne savais pas ce qu’était la « foi chrétienne ». Pourquoi fallait-il en être les « témoins courageux » ? Tout cela était un véritable mystère pour moi. Et pourtant, ce jour-là, Dieu, ce Dieu que je ne connaissais pas encore, a choisi de me parler, de venir à moi en se faisant entendre de mon cœur à travers la personne de Jean-Paul II. Je me suis souvent répété cette phrase, et Dieu a mis en moi une soif de comprendre. Pendant un an et demi, j’ai relu ma vie ; mon regard a changé sur tout ce qui m’entourait, à la lumière de l’Evangile. Au début, mes yeux étaient fixés sur le serviteur des serviteurs de Dieu, cet homme vêtu de blanc qu’auparavant je ne reconnaissais même pas sur les cartes postales ! J’ai lu et relu sa vie passionnante et sainte avant de trouver la source qui la faisait resplendir : l’Evangile !

Alors que tout semblait perdu, que j’étais sur le point, en entrant dans l’adolescence, de gâcher ma vie, de ne plus travailler, de tout laisser tomber, de m’offrir à n’importe qui, Dieu m’a parlé. En relisant ma vie, j’ai compris qu’à tel ou tel moment, dans telle ou telle situation, Il s’était déjà adressé à moi, sans que je m’en aperçoive. Mais cette fois, je L’avais entendu. Souvent, quand on me demande de parler de ce chemin que Dieu a pris pour venir à moi, je ne peux que le décrire ainsi, mais il m’est impossible de l’expliquer. Tout ce que je sais, c’est qu’un an et demi après cet événement, et après avoir demandé à mes parents de m’emmener à nouveau à Rome à Noël, je demandais le Baptême à un prêtre de ma paroisse, le même prêtre qui m’accompagne toujours sur le chemin de la foi. J’ai reçu le Baptême à l’âge de 16 ans. Mon second séjour à Rome, je ne l’avais pas préparé avec un guide touristique, mais avec Entrez dans l’espérance que Jean-Paul II venait de publier.

Depuis ce moment, je retourne à Rome chaque année, toujours à Noël, aux sources de mon Baptême. J’y suis allée aussi pour participer aux Journées Mondiales de la Jeunesse en Août 2000, puis en 2004, ayant aidé à l’organisation d’un pèlerinage des étudiants et jeunes professionnels d’Ile-de-France.

« Très Saint Père, jamais je n’aurai fini de vous remercier pour le don de la foi que vous m’avez transmis par votre sainteté !! Lorsque je suis venue vous voir, à Pieve di Cadore, en 1996, pour l’Angélus, vous vous êtes approché de moi. Au milieu de la foule, j’ai réussi à vous prendre la main, et votre regard fut si plein d’amour et de tendresse que je suis restée muette. Je voulais tant vous dire « MERCI ! ». Quelques années plus tard, à la messe de minuit à Noël, le 24 décembre 2001, je vous ai tendu un papier lors de la procession finale. J’avais écrit « A bientôt à Toronto ! ». Vous vous êtes penché vers moi pour lire, et vous m’avez bénie avec un beau sourire ! L’année suivante, j’ai fait de même en écrivant cette fois : « MERCI pour les JMJ de Toronto ! ». Vous vous êtes de nouveau penché puis redressé pour me bénir.

Le 24 décembre 2004, avec deux amies, nous vous avons de la même façon transmis ce message : « Les jeunes vous aiment ! ». Dans l’Osservatore Romano du 15 février 2000, je vous ai raconté ma conversion et l’attachement que j’ai pour vous. Mais, lors de l’audience générale du 21 avril 2004, mon rêve s’est enfin réalisé : j’ai pu m’approcher de vous à la fin de l’audience, vous embrasser la main et vous dire : « Saint Père, je me suis convertie il y a 10 ans, à Rome, grâce à votre parole. Je ne sais pas comment vous remercier ! Je vous AIME, Saint Père ! ». Alors votre visage a resplendi, votre regard plein de la tendresse d’un grand-père a pénétré au fond de mon cœur, un regard d’amour dans lequel transparaissait l’immensité de la miséricorde de Dieu, à qui vous avez donné votre vie. Vous n’étiez pas seul : le Seigneur était avec vous, Il était en vous ! Et vous me l’avez transmis ! Alors vous avez approché votre main de mon visage, et vous m’avez caressé la joue avec une affection incomparable et inoubliable ! Nous étions trois jeunes français avec vous, et nous avons été témoins de votre amour pour la jeunesse. Aux JMJ, vous nous avez demandé de prier pour « le vieux Pape » !

Alors que vous souffrez, je voudrais vous renouveler toute ma gratitude et tout mon attachement, en vous disant à quel point vous rayonnez de la jeunesse éternelle du Christ ! Non, vous n’êtes pas vieux !! Vous êtes jeune, car vous vivez avec les jeunes et que les jeunes vous aiment ! Vous êtes jeune car l’Esprit qui habite en votre cœur vous donne de renaître chaque jour pour proclamer au monde une Parole sans cesse nouvelle ! MERCI Jean-Paul, de rassembler aussi souvent les jeunes et de nous parler avec une telle confiance et une telle affection ! MERCI de nous aider sans cesse dans notre vie de chrétiens, de nous donner des repères dans un monde qui les a perdus, de nous servir de guide par ton exemple et par ta parole, en nous montrant le Christ partout où nous allons ! MERCI de remettre entre nos mains l’avenir de l’Eglise : tu nous rappelles ainsi que nous sommes aimés de Dieu notre Créateur et notre Sauveur ! MERCI de continuer sans relâche à nous instruire, à nous aider, à nous devancer, malgré la fatigue et la souffrance ! Aux JMJ de Rome, tu nous a demandé de ne pas avoir peur d’être « les Saints du nouveau millénaire » : tu es le Saint vivant sur lequel nous prenons exemple pour suivre le Christ tout au long de nos vies, malgré nos difficultés et parfois notre découragement, malgré nos faiblesses et parfois nos échecs ! MERCI Jean-Paul pour ta prière, MERCI pour ton amour ! MERCI de porter avec tant d’affection les jeunes du monde dans ton cœur ! John Paul II, we LOVE you !

En ces jours de grande souffrance, je veux vous dire, Très Saint Père, que je prie pour vous, que je vous aime comme un père, que vous êtes le Saint du nouveau millénaire que le Christ a choisi pour me conduire à Lui. Je veux vous dire que vous êtes toujours jeune et que vous le serez toujours ! Je ne suis pas médecin, je ne peux pas vous soigner... Je ne suis pas sainte..., je ne peux pas vous guérir... Mais ce que j’ai, je veux vous le donner : avec la force de la Communion que j’ai reçue de vos mains dans la nuit de Noël, je prie pour vous. Avec le chapelet que vous m’avez offert, je prie pour vous. Je voudrais tant porter dans mon corps encore jeune une part de vos souffrances, afin de vous permettre d’avoir moins de douleur à supporter, et vous offrir plusieurs années de ma vie afin que vous restiez longtemps encore avec nous ! Je veux demander au Seigneur de vous donner mes lèvres pour parler, mes jambes pour marcher ! Mais vous, Très Saint Père, combien plus beau est le don que vous nous faites en nous offrant votre cœur pour aimer !

Je veux vous dire que quand vous souffrez, les jeunes souffrent avec vous, mais quand votre regard nous a aimés, nous vous avons aimé nous aussi ! Je vous souhaite, avec tous les jeunes qui vous aiment, d’être comblé chaque jour de l’Amour de Celui dont vous transmettez l’Amour ! Plus que jamais, vous êtes notre Pape, notre père et notre grand-père ! Plus que jamais, je repense aux moments où vous m’avez présenté votre main pour que j’embrasse votre anneau pastoral : je le revois et continue de m’abaisser devant la mission que le Seigneur vous a confiée ! Je pense à cette main qui bénis, cette main qui caresse, cette main qui donne le Corps du Christ, cette main qui par des gestes simples nous dit combien vous nous aimez ! Plus que jamais, les jeunes sont à vos côtés, plus que jamais nous vous portons dans la prière, plus que jamais nos pas s’inscrivent dans les vôtres à la suite de Jésus ! »

Hélène
Danielle
Danielle
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3106
Age : 60
Localisation : Québec Canada
Inscription : 08/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum