Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par BéatriceP le Mar 30 Oct 2018 - 13:40

L'évêque en question est l'actuel évêque d'Orléans Mgr Blaquart ou le prédécesseur Mgr Pansard ?
Béatrice

BéatriceP
Va recevoir Jésus Christ

Féminin Messages : 46
Inscription : 16/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par BéatriceP le Mar 30 Oct 2018 - 14:09

doublon Dove

BéatriceP
Va recevoir Jésus Christ

Féminin Messages : 46
Inscription : 16/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Isabelle-Marie le Mar 30 Oct 2018 - 14:46

Une des solutions serait que les prêtres soient moins isolés. Elle a été préconisée, entre autre, par Mgr Blaquart lui-même :

« Pour des chrétiens, il n’y a pas d’autre chemin de vie que la fraternité et le partage apostolique. En encourageant ce mode de vie, ouvert sur les autres, je n’invente rien. Je ne fais que reprendre l’un des Dix Commandements de Jésus. »

https://www.la-croix.com/Religion/France/Dans-diocese-dOrleans-pretres-resserre-liens-2017-01-04-1200814701

L'autre que les chrétiens montent au créneau pour défendre leur Eglise et leurs prêtres : être dans le monde mais ne pas être du monde !! 

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3290
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par territoire en héritage le Mar 30 Oct 2018 - 16:51

.

Un couple devra répondre de dénonciation calomnieuse devant le tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne (Marne) pour avoir accusé au printemps un prêtre du diocèse d’attouchements sur plusieurs jeunes garçons

https://www.lesalonbeige.fr/un-couple-poursuivi-pour-fausses-accusations-de-pedophilie-contre-un-pretre/




“Un couple devra répondre de dénonciation calomnieuse devant le tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne (Marne) pour avoir accusé au printemps un prêtre du diocèse d’attouchements sur plusieurs jeunes garçons, a annoncé aujourd’hui le parquet de la ville.

Le parquet “engage des poursuites pour dénonciation calomnieuse à l’encontre du couple ayant procédé à des accusations de pédophilie à l’encontre du prêtre responsable du Foyer de charité de Baye”, un château qui accueille des retraites spirituelles dans la Marne, a déclaré dans un communiqué Eric Virbel, procureur de Châlons-en-Champagne”.

.
avatar
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1873
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Père Nathan le Mar 30 Oct 2018 - 19:59

Mgr André Fort, 83 ans, évêque d’Orléans de 2002 à 2010, ne s’est pas présenté au tribunal, «affaibli par sa maladie à la suite d’une opération», a déclaré son avocat, Me Benoit de Gaullier, à l’ouverture de l’audience.




Le père Castelet, lui,

a reconnu avoir procédé à de «faux examens médicaux», en se faisant passer pour infirmier ou médecin, auprès de jeunes garçons convoqués pour une visite médicale peu après leur arrivée dans le camp de vacances qu’il dirigeait.
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3421
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par François Bernon le Mer 31 Oct 2018 - 10:51

Fil du procès à lire ici :
https://twitter.com/Salome_L
avatar
François Bernon
Avec l'Archange Saint Michel

Masculin Messages : 188
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Père Nathan le Mer 31 Oct 2018 - 13:10

En lisant les tweet de cette journaliste, on voit clairement que la constante, et le but, c'était de charger Mgr Fort : parties civiles, avocats procureur, témoignages, auditions, tout est dirigé sur l'évêque innocent.

La juge et toutes les parties ont manifesté 9 heures de suite, de 14 heures à 21 heures, leur colère contre lui, De toute évidence, l'ambiance et le climat montrait bien le dépit de ce que tout avait été organisé depuis des années pour que le condamné pédophile ce soit lui, en le mettant aux côtés et en situation fusionnelle - en symbiose - avec le prêtre qui a fait touche-pipi il y a 25 ans, en prenant comme responsable du camp l'office d'infirmier alors qu'il n''était pas infirmier...


Une parodie d'instruction  avait été mise en place.. hier 


Une foule de journalistes pour hurler avec le procureur contre ...  Mgr Fort

Lui à la demande de son médecin a été absent de ce montage immonde 



Autre évidence à la lecture des tweets d'Europe 1 :

La mise sous le boisseau de l'avocat de Mgr Fort,
- prouvant la prescription, à un mois près... Plus d'une heure de démonstrations complètement tordues du Procureur pour évacuer cette prescription
- Expliquant l'entrevue avec Olivier la "victime" mi juillet 2010, reçu très longuement par Mgr Fort trois semaines avant son départ de l'Evêché (sic!!!), alors qu'il a avait été déchargé des dossiers en cours dans cette période pour ne traiter que les affaires courantes ... Olivier avait entendu de la bouche de Mgr que l'Evêché allait continuer à se mobiliser pour diligenter cette affaire et la remettre en route. Ce qui a été fait... Et que lui pouvait de son côté, il en  a convenu, étant adulte, faire passer au civil cette affaire douloureuse

- Ses prédécesseurs responsables d'alors ayant disparu sans avoir porté l'affaire du prêtre infirmier au civil, jugeant sans doute l'insuffisance de preuves quant à la nature criminelle s'ajoutant aux actes de palpations infirmières ...



- Pourquoi, plus de huit ans après,  mettre le vieillard frappé de la maladie de Charcot et sortant ces jours ci d'hospitalisation, pourquoi cette charge sur LUI : il y a forcément une raison occulte, a même suggéré l'avocate du prêtre...

C'est évident
Trois semaines pour la Juge pour décider : doit elle "obéir", ou suivre la loi de sa conscience éclairée par la raison de justice  ?

Une relaxe s'impose selon le droit et la justice, sans laquelle les citoyens tiendront la preuve qu'elle a été désignée par les ateliers pour le contrat d'une cible soigneusement choisie ... pour sa loyauté


J'ai honte par contre quand je pense à Mgr Le Successeur, ovationné en permanence par tous les acteurs de la parodie, lequel se montre être le maillon essentiel et mensonger de la charge des frères  contre Mgr André Fort qui n'est certes pas un membre opératif des loges ecclésiastiques
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3421
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Zamie le Mer 31 Oct 2018 - 14:25

https://m.youtube.com/watch?v=wkeTxx-i2wk&feature=youtu.be


avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2805
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Scala-Coeli le Mer 31 Oct 2018 - 20:48

@Père Nathan a écrit:
J'ai honte par contre quand je pense à Mgr Le Successeur, ovationné en permanence par tous les acteurs de la parodie, lequel se montre être le maillon essentiel et mensonger de la charge des frères  contre Mgr André Fort qui n'est certes pas un membre opératif des loges ecclésiastiques

De près ou de loin, comme il s'agit de Mgr Blaquart, est-ce que tout cela aurait un lien avec la mort du Père Pierre-Yves Fumery ?
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1362
Localisation : Sud de la France
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Père Nathan le Jeu 1 Nov 2018 - 12:21

plutôt de près que de loin, ça se sent !

espérons avoir des témoignages direct locaux de la région pastorale et de l'instruction !



A St Benoit s Loire, le sermon des bénédictins présents sur le tombeau de saint Benoit ont sérieusement posé eux mêmes la question des vraies motivations de l’évêque et de "la disparition" bien troublante du père JYves
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3421
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par tlig77 le Jeu 1 Nov 2018 - 17:26

alors le discours larmoyant de Mgr Lebrun que faut-il en penser ??

A titre personnel j'ai trouvé ça lourdingue. La moitié de temps aurait suffit.
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 574
Age : 122
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Yeshoua le Jeu 1 Nov 2018 - 19:24

C'est étrange tout semble être dans la continuité de la fameuse émission "cash investigation" qui avait fait beaucoup de bruit (un an après les cellule d’écoute ouverte en 2016) ou se même Mgr Crepy c'était inviter face aux questions D'Elise Lucet ou il semblait incarner le rôle d'une Église infantile, irresponsable devant les cameras, laissant tout tomber dans l'absurde.
Cela avait débouche sur de nouveaux dossiers d'arrestations, des pardons ..et une proximité de la presse et des évêques,
puis a Lourdes : " MgrCrepy et Mgr Blaquart  en 2016




http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/mgr-ribadeau-dumas-nous-souhaitons-publier-regulierement-des-enquetes-sur-la-pedophilie-31-10-2018-94102_16.php
On peut se demander si Jésus accepte se genre de transparence au nom de l’Évangile..
avatar
Yeshoua
Pour le roi

Masculin Messages : 642
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Isabelle-Marie le Jeu 1 Nov 2018 - 20:23

@Yeshoua a écrit:C'est étrange tout semble être dans la continuité de la fameuse émission "cash investigation" qui avait fait beaucoup de bruit (un an après les cellule d’écoute ouverte en 2016) ou se même Mgr Crepy c'était inviter face aux questions D'Elise Lucet ou il semblait incarner le rôle d'une Église infantile, irresponsable devant les cameras, laissant tout tomber dans l'absurde.
Cela avait débouche sur de nouveaux dossiers d'arrestations, des pardons ..et une proximité de la presse et des évêques,
puis a Lourdes : " MgrCrepy et Mgr Blaquart  en 2016




http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/mgr-ribadeau-dumas-nous-souhaitons-publier-regulierement-des-enquetes-sur-la-pedophilie-31-10-2018-94102_16.php
On peut se demander si Jésus accepte se genre de transparence au nom de l’Évangile..

L'Eglise de France est en guerre contre la pédophilie, très bien mais quand sera t-elle en guerre contre le cancer qui la ronge de l'intérieur : la collusion institutionnelle et d'influence (d'une partie du clergé) avec les loges ?

Quand appliquera t-elle la tolérance zéro dans ce domaine ?

Marthe Robin avait annoncé que la maçonnerie tomberait la dernière  diablo  mais ce sujet nous voyons bien qu'il reste tabou, bien plus que la pédophilie !! 

Marthe Robin, intercède pour nous !

Et puisque c'est la Toussaint, demandons à tous nos saints, et aussi nos saints prêtres, connus et inconnus, de prier et d'intercéder pour notre Eglise

Extrait du message de Don Gobbi, relayé par "Territoire en héritage" sur un autre Fil :

 "Combattez avec Moi, petits enfants, contre la Bête semblable à un agneau, la Franc ­maçonnerie qui s'est infiltrée à l'intérieur de la vie ecclésiale pour détruire le Christ et l'Église."

https://www.fichier-pdf.fr/2011/10/05/livre-bleu-version-1/
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3290
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Père Nathan le Sam 3 Nov 2018 - 21:51

À Lourdes, Mgr Pontier redit la «résolution» de l'Église de France à lutter contre les abus


Huit victimes sont attendues au premier jour de l'assemblée plénière (le "parlement") de la Conférence des évêques de France (CEF), qui se réunit deux fois par an dans l'hémicycle Sainte-Bernadette du sanctuaire marial pyrénéen

Les 118 évêques catholiques de France se réunissent à partir de samedi à Lourdes en accueillant pour la première fois des victimes de pédophilie dans l'Eglise, afin de faire taire les accusations de silence et d'inaction.


 Mgr Pontier a débuté son discours ce samedi matin. «Nos Églises sont fragiles et fortes. Fragiles à cause de la faiblesse et du péché de leurs membres, fortes de la fidélité de Dieu, de l’œuvre de l’Esprit-Saint, de la grâce multiforme venant du Seigneur» a-t-il ensuite reconnu, comme une introduction aux sujets qui ont suivi.


Une large partie de son discours fut consacrée à ce thème . «Même si nous savons que ce drame des enfants abusés dans notre société déborde amplement la responsabilité d’acteurs ecclésiaux, cela ne diminue en rien notre peine, notre honte, notre confusion», a reconnu l’archevêque de Marseille, avant de dresser un bilan du chemin parcouru par l’Église de France : «Nous-mêmes, évêques, nous portons avec peine et lourdeur cette réalité. Si notre désir est de comprendre les raisons qui ont pu permettre que cela ait pu avoir lieu, et que nous nous posons la question de faire appel à un groupe d’experts indépendants, historiens et d’autres compétences pour nous y aider, nous ne cherchons en rien à la justifier. Depuis maintenant plus de quinze ans nous ne sommes pas sans rien faire pour accompagner toujours mieux les victimes, pour prévenir ces drames inqualifiables, pour agir avec grande fermeté vis-à-vis des auteurs ou pour organiser des temps de formation pour tous ceux et celles qui interviennent dans des responsabilités ayant en charge des enfants et des adolescents. Oui, telle est notre résolution. Elle ne supporte pas d’hésitations».

«Nous sommes aussi les évêques des personnes abusées et nous savons que ce sont elles les victimes et que nous n’avons que trop lentement perçu la profondeur de leur blessure», a accordé Mgr Pontier. Quelques-unes des victimes ont d’ailleurs été invitées à cette Assemblée plénière pour être écoutées par les évêques au sein de petits groupes de discussion.



«Nous leur disons : venez et travaillons ensemble. Retrouvons la confiance minimale nécessaire pour y parvenir. Votre souffrance a pris une ampleur d’autant plus profonde que les auteurs étaient parmi ceux qui inspirent confiance et sont serviteurs de l’amour de Dieu pour chacun. Nous sommes appelés à parcourir ensemble un chemin qui devra porter ses fruits pour les victimes et pour la vie ecclésiale».

Le président de la CEF a ensuite évoqué d’autres abus, les dérives sectaires : «Permettez-moi ici d’assurer également les victimes de dérives sectaires au sein de l’Église de notre même détermination pour lutter contre les abus divers qui peuvent se produire dans des groupes ecclésiaux ou dans des communautés constituées. », a-t-il assuré.
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3421
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Hélène vie et amour le Dim 4 Nov 2018 - 16:35

Nous n'avons que rarement vu Mgr André Fort célébrer une messe sans larmes ! J'ai entendu dire certain ermite : "Il est le saint Athanase des derniers temps"

son éditorial " embryon mon amour " sur sa feuille diocésaine, il ne le savait pas du tout d'après Stéphane son chargé de com., il l'a signé le 2 mai, à la St Athanase ... et a été immédiatement et sévèrement mis à l'ordre par les Vénérables de la Conférence française; puis limogé de Perpignan; puis enfermé à Orléans pour un épiscopat de calvaire sous haute surveillance et sans aucun pouvoir, de l'avis de tous les cathos de la ville

Victime expiatoire d'un innocent livré par ses pairs où la Plénitude du sacerdoce côtoie la plénitude d'Esprit de Science et de sainteté : verdict six mois après la proclamation de Marie Mère de l'Eglise:

La gloire de Dieu va être visitée par la consécration de Marie dans le Temple et elle aura son prêtre...
Le Temple sacro-saint c'est le corps vers qui se rassemblent les Vautours    

Rappel :St Athanase a été le seul et unique successeur des Apotres de son temps à défendre le dogme de la Divinité de Jésus Christ; il a été rejoint plus tard par St Hilaire, et le pape a été convaincu d'en faire un Dogme ... TOUS les autres évêques apostats ont dû renoncer à leur apostasie.

Merci au forum de nous faire suivre attentivement ce qui se prépare avec Mgr André Fort

Hélène vie et amour
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 298
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Père Nathan le Dim 4 Nov 2018 - 16:41

Applaudissement Applaudissement Applaudissement Applaudissement Applaudissement 
             Merci
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3421
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Suicide du Père Pierre Yves Fumery : Le Père Barré nous en parle avec une grande tristesse

Message par Gilles le Dim 4 Nov 2018 - 17:25

fusionné à 17h38

Un essai de réponse à la demande de l’évêque durant les obsèques après le suicide de l’abbé Pierre-Yves Fumery



Père Pierre Yves Fumery.
« Qu’ai-je fait de mal ? »


  Jean-Louis Barré
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par François Bernon le Dim 4 Nov 2018 - 18:48

Discours d’ouverture de Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, président de la Conférence des évêques de France à Lourdes le samedi 3 novembre 2018.

Dans le troisième chapitre de son exhortation apostolique, Gaudete et exultate, le Pape François relit les béatitudes que nous avons entendues le jour de Toussaint ainsi que le texte bien connu du jugement dernier au chapitre vingt cinquième de l’évangile de St Matthieu. Il y puise la mise en œuvre ici-bas de l’appel universel à la sainteté. Il termine ce chapitre par ces quelques mots : « La force du témoignage des saints, c’est d’observer les béatitudes et le critère du jugement dernier. Ce sont peu de paroles, simples mais pratiques et valables pour tout le monde, parce que le christianisme est principalement fait pour être pratiqué, et s’il est objet de réflexion, ceci n’est valable que quand il nous aide à incarner l’Evangile dans la vie quotidienne. Je recommande de nouveau de relire fréquemment ces grands textes bibliques, de se les rappeler, de prier en s’en servant, d’essayer de les faire chair. Ils nous feront du bien, ils nous rendront vraiment heureux. » (n°109)

Lors du récent synode des Evêques au sujet de la foi, des jeunes et du discernement vocationnel la célébration de canonisation de sept nouveaux Saints a permis au Pape François de redire cet appel à la sainteté mise en œuvre en choisissant de suivre « le Christ Jésus qui ne se contente pas d’un « pourcentage d’amour » : nous ne pouvons pas l’aimer à vingt, à cinquante ou à soixante pour cent. Ou tout ou rien ! » Il nous est bon d’entendre cet appel à la radicalité, à l’engagement total à sa suite, à la conversion jamais achevée. Les martyrs d’Algérie qui seront bientôt béatifiés à Oran ont vécu ce don de soi jusqu’au bout, par amour.

Notre désir d’aimer le Christ et de le suivre est total. Nous avons engagé notre vie dans ce sens et nos frères baptisés également. Nous sommes heureux de voir la générosité et le sens du service des plus pauvres qui s’expriment dans la vie de beaucoup d’entre eux. Le synode qui vient de se tenir à Rome a permis d’entendre les témoignages de jeunes adultes, désireux de vivre dans la suite du Christ et dans une amitié réelle avec Lui. Cela est stimulant pour nos Eglises diocésaines. C’est aussi un défi. Nos Eglises sont fragiles et fortes. Fragiles à cause de la faiblesse et du péché de leurs membres, fortes de la fidélité de Dieu, de l’œuvre de l’Esprit-Saint, de la grâce multiforme venant du Seigneur.

Le Pape François a écrit au peuple de Dieu, le 20 Août dernier, notamment pour nous inviter à la pénitence et à la conversion « à cause d’abus sexuels, d’abus de pouvoir et de conscience, commis par un nombre important de clercs et de personnes consacrées. Un crime qui génère de profondes blessures faites de douleurs et d’impuissance, en premier lieu chez les victimes, mais aussi chez leurs proches et dans toute la communauté, qu’elle soit composée de croyants ou d’incroyants. » Même si nous savons que ce drame des enfants abusés dans notre société déborde amplement la responsabilité d’acteurs ecclésiaux, cela ne diminue en rien notre peine, notre honte, notre confusion. Comme l’écrit encore le Saint Père : « La douleur de ces victimes est une plainte qui monte vers le ciel, qui pénètre jusqu’à l’âme et qui, durant trop longtemps, a été ignorée, silencieuse ou passée sous silence. Mais leur cri a été plus fort que toutes les mesures qui ont entendu à le réprimer ou bien qui, en même temps, prétendaient le faire cesser en prenant des décisions qui en augmentaient la gravité jusqu’à tomber dans la complicité. Un cri qui fut entendu par le Seigneur en nous montrant une fois encore de quel côté il veut se tenir… Nous ressentons de la honte lorsque nous constatons que notre style de vie a démenti et dément ce que notre voix proclame. » La communauté catholique, la société également, sont troublées. Elles s’interrogent et se demandent comment on a pu en arriver là. Nous-mêmes, évêques, nous portons avec peine et lourdeur cette réalité. Si notre désir est de comprendre les raisons qui ont pu permettre que cela ait pu avoir lieu, et que nous nous posons la question de faire appel à un groupe d’experts indépendants, historiens et d’autres compétences pour nous y aider, nous ne cherchons en rien à la justifier. Depuis maintenant plus de quinze ans nous ne sommes pas sans rien faire pour accompagner toujours mieux les victimes, pour prévenir ces drames inqualifiables, pour agir avec grande fermeté vis-à-vis des auteurs ou pour organiser des temps de formation pour tous ceux et celles qui interviennent dans des responsabilités ayant en charge des enfants et des adolescents. Oui, telle est notre résolution. Elle ne supporte pas d’hésitations.

Mais là ne s’achève pas notre devoir de pasteur. Nous sommes aussi les évêques des personnes abusées et nous savons que ce sont elles les victimes et que nous n’avons que trop lentement perçu la profondeur de leur blessure. Cet après-midi nous avons désiré et prévu de nous mettre en situation d’écoute et de réflexion avec quelques-unes d’entre elles que je remercie d’avoir accepté de venir témoigner et réfléchir avec nous, même si la formule proposée, comme toute formule, possède des limites. Il faudra poursuivre cette écoute et ce travail ensemble. Nous avons besoin de le faire ensemble pour nous éclairer, pour prendre notre juste part dans le réparation humaine, spirituelle et ecclésiale de ce qui a été détruit dans leur chair et leur vie. Certains doutent de notre réelle détermination. Nous leur disons : venez et travaillons ensemble. Retrouvons la confiance minimale nécessaire pour y parvenir. Votre souffrance a pris une ampleur d’autant plus profonde que les auteurs étaient parmi ceux qui inspirent confiance et sont serviteurs de l’amour de Dieu pour chacun. Nous sommes appelés à parcourir ensemble un chemin qui devra porter ses fruits pour les victimes et pour la vie ecclésiale.

Le Saint Père François pointe une dérive mortifère : « Cela se manifeste clairement dans une manière déviante de concevoir l’autorité dans l’Eglise…comme l’est le cléricalisme, cette attitude qui « annule non seulement la personnalité des chrétiens, mais tend également à diminuer et à sous-évaluer la grâce baptismale que l’Esprit-Saint a placée dans le cœur de notre peuple ». Le cléricalisme, favorisé par les prêtres eux-mêmes ou par les laïcs, engendre une scission dans le corps ecclésial qui encourage et aide à perpétuer beaucoup de maux que nous dénonçons aujourd’hui. Dire non aux abus, c’est dire non, de façon catégorique, à toute forme de cléricalisme. » C’est ensemble que nous emprunterons le chemin de la conversion personnelle et de la conversion ecclésiale. C’est ensemble que nous écouterons au mieux la volonté du Seigneur. C’est à l’ensemble du peuple de Dieu que le Saint Père a écrit.

Les abus de conscience ne débouchent pas tous sur des abus sexuels ; mais dans une même formule le Pape François condamne fermement « les abus sexuels, abus de pouvoir et de conscience » Permettez-moi ici d’assurer également les victimes de dérives sectaires au sein de l’Eglise de notre même détermination pour lutter contre les abus divers qui peuvent se produire dans des groupes ecclésiaux ou dans des communautés constituées. Les diverses règles régissant la vie de notre Eglise ne peuvent être un frein durable à notre vigilance et à notre action. Depuis 2015, la cellule des dérives sectaires continue avec détermination sa mission. Des visites canoniques ont eu lieu, des mesures ont été prises par des évêques ou par Rome. Nous continuerons sans relâche notre travail en ce sens. Je veux redire avec force ce que j’écrivais en 2013 : « L’Evangile du Christ que nous voulons servir est une école de liberté spirituelle. »

Je voudrais exprimer notre reconnaissance pour leur travail en ces domaines au secrétariat général de notre conférence, aux membres de la cellule permanente de lutte contre la pédophilie présidée par Mgr Luc Crepy, animée par Mme Ségolaine Moog et à la cellule pour les dérives sectaires dans l’Eglise catholique présidée par Mgr Alain Planet. Je me réjouis des collaborations évidentes, toujours à renforcer avec la Corref, en ces réalités qui nous sont communes.

Durant cette assemblée, nous reviendrons sur le synode qui vient de se tenir à Rome. Les quatre évêques délégués nous en rendront compte. Sans nul doute, cela fut une belle expérience ecclésiale, mais aussi un moment de ressourcement et de grande espérance. La rencontre du Christ conduit au bonheur, éclaire la conduite de nos vies humaines pour en faire des vies fraternelles, fait retentir des appels divers à se donner et notamment l’appel plus spécifique à le suivre dans le sacerdoce ou la vie religieuse. La jeunesse d’aujourd’hui n’est pas fermée à cette expérience. Bien au contraire. Les jeunes chrétiens sont divers. Ils ont besoin d’être écoutés, responsabilisés, accompagnés, formés. Ils ont besoin de notre confiance et de notre soutien. Ils sont notre joie et notre espérance. Ils nous interpellent par leurs engagements et leurs attentes.

Un moment important de notre travail sera consacré à l’écriture de la ratio nationale au sujet de laformation des séminaristes. Nous avons reçu un texte référence de Rome et nous précisons son application à la situation de notre pays. L’enjeu est de taille. C’est une grave question qui doit se réfléchir en fonction de la réalité de notre pays, du bien des séminaristes et du visage des prêtres de demain dans un équilibre prenant en compte les dimensions humaine, pastorale, intellectuelle et spirituelle des candidats. Ce travail sur la ratio nous amène à nous poser des questions radicales : quels formateurs pour demain ? Quels visages de prêtres pour nos communautés ? Quels lieux de formation ? Il nous faut encore et encore y réfléchir entre nous. Souvent on nous demande si les questions de comportement sont abordées dans la formation des séminaristes. Je puis assurer que nos séminaires prennent en compte cette importante dimension de l’équilibre humain. Que les équipes de formateurs soient remerciées et encouragées. Que soient également remerciés les prêtres de nos diocèses qui donnent dans leur très, très grand nombre le témoignage d’une belle fidélité à leur vocation, un réel sens du service et le souci de conduire les communautés confiées à leur ministère dans la communion et le dynamisme missionnaire. Nous leur redisons toute notre confiance et notre estime. Sans eux, que ferions-nous ? Nous assurons tout particulièrement de notre prière et de notre proximité les presbyteriums et les évêques des diocèses de Rouen et d’Orléans, profondément affectés par le suicide des Pères Jean-Baptiste et Pierre-Yves. Nous pensons également à leur famille et à leurs nombreux amis. Que le Seigneur nous donne la grâce de vivre cette épreuve dans une fraternité renouvelée.
...
avatar
François Bernon
Avec l'Archange Saint Michel

Masculin Messages : 188
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Isabelle-Marie le Dim 4 Nov 2018 - 22:11

Le prêtre, "prophète de la beauté, prophète de la vérité"

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3290
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Père Nathan le Mar 6 Nov 2018 - 14:41

3 novembre

Olivier Savignac mémoire de l’été 1993. Le guitariste du groupe Lombre est venu témoigner avec deux copains du camp . « J’attendais ce moment depuis plus de deux ans »

 Ce qui les aurait le plus étonné, c’est « le silence respectueux et la sincérité », de ses interlocuteurs évêques .
Ils attendent maintenant que l’Église se « mobilise » pour « libérer la parole au niveau de chaque paroisse », "le temps de la  réparation financière » viendra ensuite.



Dommage que ces gars là ne soient pas dans l'église des ateliers maçonniques, ou à l'église de l’Éducation nationale : au même régime ça pourrait rapporter très gros à mille fois plus de victimes :


Ils ont réclamé immédiatement au juge 15 000 euros chacun pour avoir été oscultés tout nus il y a 30 ans à l'infirmerie du camp;  mais voilà : le pseudo-infirmier était prêtre de l’Église Catholique ... 
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3421
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Père Nathan le Mer 7 Nov 2018 - 13:31

Ceci n'empêche pas cela : écouter ne veut pas dire gober les yeux fermés - tolérance zéro chez soi ne veut pas dire licence totale hors de chez soi - justice ne cotoie pas injustice :


Le pape François encourage les évêques Français à écouter les victimes d'abus sexuels et à appliquer la "tolérance zéro".


le chef de l’Église catholique incite à « persévérer » dans la lutte contre la pédophilie « sans jamais oublier de reconnaître et de soutenir l’humble fidélité au quotidien vécue, avec la grâce de Dieu, par tant de prêtres, de religieux et de religieuses, de consacrés et de fidèles laïques ».



« Que l’accueil et l’écoute des victimes, dont les blessures ne connaîtront jamais de prescription, puisse affermir votre détermination à la mise en œuvre de la tolérance zéro »
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3421
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Scala-Coeli le Jeu 8 Nov 2018 - 19:37

Création d'une commission indépendante par les Evêques de France :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/11/07/01016-20181107ARTFIG00361-pedophilie-les-eveques-lancent-une-commission-independante.php
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1362
Localisation : Sud de la France
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Isabelle-Marie le Jeu 8 Nov 2018 - 20:42

@Scala-Coeli a écrit:Création d'une commission indépendante par les Evêques de France :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/11/07/01016-20181107ARTFIG00361-pedophilie-les-eveques-lancent-une-commission-independante.php

Extrait :

"Dernier point, parmi d'autres, la mise en place d'un «accompagnement des jeunes ordonnés pendant les cinq premières années» pour éviter qu'un jeune prêtre ne se trouve trop seul lors de ses premiers pas après avoir vécu en communauté pendant ses sept années au séminaire… Ces dernières semaines, plusieurs prêtres et un évêque se sont fait agresser dans la rue ou dans un train parce qu'ils portaient un col romain."

Cela suffira t-il à empêcher que des prêtres comme le père Fumery payent le prix fort de la suspicion qui est maintenant jetée sur eux, pour combien de temps ?   Sad

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3290
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Isabelle-Marie le Jeu 8 Nov 2018 - 22:58

\"Scala-Coeli" a écrit:le second train de mesures, décidé par l'Assemblée des évêques, touche l'indemnisation de victimes qui n'en ont pas bénéficié en raison d'une prescription des faits. «Un fond va être créé» à cet effet, a précisé Mgr Olivier Ribadeau-Dumas,

L'Eglise va faire un geste, de payer donc pour des affaires ou prescrites ou jamais jugées, n'ayant pas fait l'objet de décisions de justice !!

L'Eglise sera un peu plus dépouillée, demandera pardon pour ce qu'elle a fait… et pardon pour ce qu'elle n'a pas fait, prise au piège du système médiatique qui a nourri complaisamment la culture victimaire de notre époque (avec l'inversion : plaignant présumé victime innocente et accusé présumé coupable) et au bout du compte la stigmatisation des prêtres.

Prends pitie
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3290
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: VICTIMES :un prêtre se serait donné la mort dans son église?.. quid de Mgr André Fort ?

Message par Yeshoua le Jeu 8 Nov 2018 - 23:23

"prise au piège du système médiatique"
cela étant, les mémoires et les corps du Père Sebe et Fumery n'ont pas été assassiné par des journalistes...et qui plus est ne sont pas chrétiens.
avatar
Yeshoua
Pour le roi

Masculin Messages : 642
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum