Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Le Protestantisme et la Mère de Dieu

Aller en bas

Le Protestantisme et la Mère de Dieu

Message par Papa Jean le Ven 25 Juil 2014 - 10:02

Le Protestantisme et la Mère de Dieu.

Il y a quelques années, à Paris, le Président de la Fédération Protestante tenait une conférence de presse. A un moment il a eu une réponse un peu hésitante au sujet de la Vierge Marie. C’est alors qu’un vieux Pasteur de son équipe s’est levé et a déclaré :
« Que nos amis journalistes sachent bien que nous protestants nous n’avons pas honte de proclamer la vierge marie tout simplement « Bienheureuse », selon les termes de l’Evangile de Luc 1/48-49: » toutes les générations me diront Bienheureuse, car le Tout puissant a fait pour moi de grandes choses »

Il est vrai qu’il arrive trop souvent encore que des Protestants, par ailleurs pleins de foi et de zèle pour l’Evangile, manifestent à l’égard de Marie une hostilité regrettable et tout à fait contraire à la lettre et à l’esprit de la Bible. Ils perdent beaucoup de temps à critiquer les Chrétiens qui honorent Marie en la proclamant «Bienheureuse».
Il y a même un Pasteur de l’Eglise Universelle au Brésil qui a brisé une statue de la Vierge Marie à Aparecida, lors du grand pèlerinage national brésilien, au cours d’une émission de télévision.

Chers frères Protestants, voilà qui est grave. J’en appelle à votre esprit de foi, et à votre amour de l’Ecriture. Pourquoi allez-vous troubler les âmes simples en leur critiquant la Vierge Marie?
Et vous qui aimez l’Ecriture, comment certains de vous peuvent ils se laisser abuser par ces « petits renards ravageurs de vignes » (Cantique des cantiques 2/15) ? Ou selon les paroles de Paul aux Galates «hommes sans intelligence, qui vous a ensorcelés?» (Galates 3/1)

Non chers frères Protestants du Brésil, de l’Equateur, de France et d’ailleurs, vous qui portez aussi le beau nom de Chrétiens, vous aurez à cœur de mieux garder et comprendre la Parole de Vie. Et ainsi de rendre à la Mère de Notre Seigneur l’honneur, l’amitié et la confiance que les peuples chrétiens lui ont donnés depuis 1967 ans (en l’an 2.000, puisque Jésus est mort et ressuscité assez probablement en l’an 30). Depuis tout ce temps l’Evangile a été transmis fidèlement.
Personne ne peut croire en effet que depuis un peu moins de 2.000 ans l’Evangile, dans sa pureté, ait été oublié. Et que, seulement aujourd’hui, par tel prédicateur, on en découvrirait le sens reel.
Est ce que l’Esprit Saint s’occuperait seulement aujourd’hui d’aider les croyants à comprendre l’Evangile ? Est ce que depuis 2.000 ans l’Esprit Saint avait abandonné les baptisés ? est ce que pendant ces 2.000 ans il n’a pas accompli la promesse de Jésus Christ :
«…mais le Paraclet, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui vous enseignera et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.» (Jean 14/26)

En vérité, il y a 2000 ans que l’Esprit Saint assiste les Apôtres et leurs successeurs. Il est présent ce Paraclet, avec eux à jamais, l’Esprit de Vérité (cf. Jean 14/21).
Si l’Esprit de Vérité assiste les apôtres et leurs successeurs « à jamais », ils ne se trompent pas quand ils nous aident à comprendre le vrai sens de l’Ecriture. Saint Paul dit encore aux Galates : « pour moi, j’ai confiance qu’unis dans le Seigneur, vous n’aurez pas d’autre sentiment. Mais qui vous trouble subira sa condamnation, quel qu’il soit » (Galates 5/10).

MARIE EST MERE DE DIEU
Comment cherche-t-on à vous troubler? D’abord en vous disant que Marie n’est pas « Mère de Dieu ». Il est fait incontestable que si Jésus-Christ est Dieu, sa mère est mère de Dieu, mais si Marie n’est pas mère de Dieu et seulement la mère d’un homme, Jésus ne serait pas Dieu. Or tout vrai chrétien croit que Jésus-Christ est Dieu, et qu’il y a une seule personne en lui, «vrai Dieu et vrai homme ».
C’est pourquoi le Concile d’Ephèse (en l’an 431) a déclaré Marie « Mère de Dieu », et déclaré hérétiques les Ariens qui disaient que Jésus-Christ n’est pas Dieu (comme les Témoins de Jéhovah aujourd’hui).
Cette très importante définition du Concile d’Ephèse est d’ailleurs absolument conforme à l’Ecriture.

En effet Elisabeth, « fut remplie de l’Esprit Saint », lorsque Marie vint la visiter (c’est la Visitation), et elle dit à Marie : « Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein ! Et comment m’est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ! (1) Car vois-tu, dès l’instant où la salutation a frappé mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en mon sein. Oui, bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur! » (Luc 2/42-45).
Or que veut dire « Seigneur », si ce n’est « Dieu » ? Reportons-nous au discours de Saint Pierre après la Pentecôte : « Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude : Dieu l’a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié ». Que veut dire ici « Seigneur » si ce n’est « Dieu » ?

Et ne lisons nous pas encore dans l’Epître de saint Paul aux Philippiens « que toutes langues proclament de Jésus-Christ qu’il est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père ! » (Philippiens 2/11). N’est ce pas le même Seigneur dans les trois passages de l’Ecriture que nous venons de citer ? Et si l’Ecriture, dans la bouche d’Elisabeth, dit de Marie qu’elle est la Mère du Seigneur, tous les chrétiens du monde doivent le croire, et le dire.

Le protestantisme est resté longtemps muet à propos de Marie. C'est à partir du dogme de l'Immaculée Conception en 1854 puis de celui de l'Assomption en 1950 que se creuse à nouveau l'écart avec le catholicisme. Le protestantisme dénonce le culte rendu aux saints et en particulier le culte marial. Les protestants lui dénient aussi le titre de "reine du ciel" (Jérémie 7:18).

Vous amis et frères qui vous dites Chrétiens «Protestants », je vous dis que la Mère de Jésus-Christ est bien la Sainte Mère de Dieu et ne fusse que par le minimum de respect des Saintes Ecritures, ne le niez pas.

Cordialement vôtre.

(Avec extraits de divers articles lus, ci et là, sur différents sites Internet.)
avatar
Papa Jean
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 40
Age : 77
Localisation : Yaoundé (Belge -> Cmr)
Inscription : 20/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum