Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par AZUR le Mar 27 Aoû 2013 - 5:26

Merci beaucoup, Gilles!::-))))))
Cela m'a toujours un peu "fascinée" , cette façon de vivre même si je ne connais pas grand-chose aux Amish (en dehors du film avec Harisson Ford, un peu tiré par les cheveux  à certains moments même si l'ensemble est correct et agréable à regarder....)

Witness d'après Wikipédia:
Witness:
: pour ceux qui ne connaissent pas.....
Witness est un film américain réalisé par Peter Weir, sorti le 8 février 1985.
Sommaire

   1 Résumé
   2 Fiche technique
   3 Distribution
   4 Autour du film
   5 Récompenses



1 Résumé

Après la mort de son mari dans le comté de Lancaster, en Pennsylvanie, en 1984, une jeune femme amish, Rachel Lapp (Kelly McGillis), décide d’emmener son fils de 8 ans, Samuel (Lukas Haas), dans le monde extérieur pour la première fois lors d’un voyage à Baltimore, dans le Maryland, pour rendre visite à sa sœur. Pendant le trajet, Samuel est étonné de voir des gens différents de lui, et le monde qui l’entoure. Lorsque Rachel attend la correspondance à la gare de la 30e rue, à Philadelphie, Samuel utilise les toilettes des hommes. Pendant cet intermède, il est le témoin accidentel de l'assassinat brutal d'un homme (Timothy Carhart). Caché dans la cabine de toilette durant le drame, il assiste à la scène mais ne voit clairement qu’un des meurtriers. Rachel et Samuel sont ensuite présentés au capitaine John Book (Harrison Ford) et le sergent Carter (Brent Jennings), qui révèlent que la victime était un policier nommé Zenovich. Book et Carter emmènent Samuel et Rachel au centre-ville de Philadelphie afin de tenter une éventuelle identification par des photos ou encore d’autres prisonniers, mais Samuel n’en reconnait aucun. Errant dans le commissariat, Samuel aperçoit une coupure de journal avec une photo du lieutenant de police James McFee (Danny Glover) de la brigade des stupéfiants et l'identifie comme l'homme qu'il a vu à la gare.

Book signale le tout à son supérieur, le chef Paul Schaeffer (Josef Sommer), disant que McFee fut responsable d'une descente où des produits chimiques coûteux utilisés pour produire les amphétamines avaient été découverts, mais jamais signalés à la police. Zenovich enquêtait sur la disparition de ces produits chimiques qui, s'ils étaient vendus, pourraient faire de McFee un homme très riche. McFee aurait donc tué Zenovich pour s’assurer de son silence. Schaeffer conseille à Book de garder l’affaire secrète afin qu'ils puissent travailler dessus discrètement. Alors que Book rentre à la maison, il se retrouve face à McFee dans le garage, lequel essaie de le tuer. Dans la fusillade qui se déclenche Book est blessé grièvement et McFee s'enfuit. Book comprend que Schaeffer est dans le coup puisque seul informé des soupçons sur McFee. Book téléphone ensuite à Carter en lui demandant de supprimer tous les fichiers de police incluant des détails sur les Lapp et lui précise qu'il va disparaître pendant un temps. Schaeffer, McFee et Fergie (Angus MacInnes), le deuxième meurtrier de Zenovich, commencent alors leur chasse pour traquer Book. Ce dernier ramène Rachel et Samuel à leur ferme dans le comté de Lancaster, mais au moment de partir, sa santé se dégrade des suites de sa blessure et il perd connaissance au volant de sa voiture et démolit une cabane à oiseaux. Ne pouvant aller à l'hôpital, les blessures par balle devant être signalées à la police, Eli Lapp (Jan Rubes), le beau-père de Rachel, accepte, à contrecœur, d'abriter et de soigner Book avec l'aide de l'apothicaire Stoltzfus (Frederick Rolf).

Le lendemain, Book récupère lentement et en remerciement, il offre d'aider aux travaux agricoles. Book a quelques difficultés à s'adapter à la vie rustique mais s'ajuste assez rapidement et démontre ses talents de menuisier en réparant le nichoir endommagé de Rachel, et en fabriquant des jouets pour Samuel. Samuel enseigne à Book le fonctionnement de la ferme, de l'eau courante au moyen de la roue, au silo de maïs. Book participe à une fête avec toute la communauté Amish où on élève une grange pour un jeune couple. Afin de lui permettre de se fondre dans la communauté locale, Rachel donne à Book quelques vieux vêtements Amish de son mari défunt. Malgré cela, les Amish restent méfiants quant à sa réelle identité, quand Eli l’emmène en ville pour qu'il puisse téléphone à Carter. Un autre choc culturel se produit quand Book demande à Rachel de garder son révolver après que Samuel l’ait trouvé, forçant Eli à avoir une discussion sérieuse avec Samuel sur la mentalité Amish du bien et du mal. Samuel admet que depuis qu'il a vu de ses propres yeux un homme être sauvagement assassiné, il pourrait recourir à la violence si lui-même, ou ses proches, étaient menacés par des « hommes mauvais ».

Des frictions se produisent également entre Book et le voisin de la ferme, Daniel Hochleitner (Alexander Godunov). Rachel étant veuve, Hochleitner espère l’épouser, mais il la sent plus intéressée par Book. L’instinct d’Hochleitner se révèle exact quand Rachel et Book commencent à montrer des signes de leur attirance, qui est aussi remarquée par d'autres membres de la communauté. Une nuit, alors que Book répare la voiture dans la grange avec Rachel, la radio joue Wonderful World. Entraîné par le moment, il commence à danser avec Rachel. Les deux sont interrompus par Eli, quelque peu choqué : bien qu'anodine du point de vue "anglais", la danse est une activité à laquelle les Amish ne se livrent pas. Cet incident révèle à Eli les premiers signes du mépris de Rachel pour leur manière de vivre, et qu'elle pourrait être mise à l’écart par les aînés de leur communauté pour un tel comportement. Rachel, en colère, déclare à Eli n'avoir rien fait de mal. À un autre moment dans le film, Book entre dans la chambre de Rachel alors qu’elle se baigne à moitié nue, et un autre signe de son attirance croissante pour Book est révélé lorsqu’elle ne fait aucun effort pour se couvrir.

Plus tard, Book retourne en ville pour joindre Carter, mais ce dernier a été assassiné. Furieux, Book appelle la résidence privée de Schaeffer (d'où son appel ne peut pas être tracé), l’accusant ouvertement de corruption et lui promettant de les traquer lui et McFee. En rentrant à la ferme d'Eli, Hochleitner est harcelé par quelques troubles-fête locaux qui insultent la culture Amish et leur pacifisme. Book, en colère, contre-attaque et casse le nez d'un punk. La lutte trouble les citoyens, surpris de voir un Amish réagir de cette manière. L’affaire parvient même jusqu’au shérif de la ville. Book annonce à Eli qu'il partira le lendemain. Rachel, bouleversée de cette nouvelle, fonce à la rencontre de Book en plein champ et les deux partagent un baiser passionné.

Cependant Fergie, McFee et Schaeffer arrivent à la communauté au petit matin, et menacent Eli et Rachel, Book observe depuis la grange avec Samuel qu'il envoie se réfugier chez les voisins. Attirant l'ennemi vers le silo à grain, Book trompe Fergie en entrant dans le silo, puis libère une cascade de maïs qui l'étouffe. Book fouille dans le maïs et récupère le fusil de Fergie, dont il se sert pour tuer McFee. Pendant ce temps, Samuel sonne la cloche de sa ferme afin d’alerter les voisins. Quand Schaeffer, perdant la raison, menace de tirer sur Rachel, Book accepte de se livrer à lui. À ce moment, un grand nombre d’Amish arrivent à la ferme de Lapp, répondant à la cloche. Book défie Schaeffer, soulignant qu'il ne sera pas en mesure de tuer tout le monde et de s’en sortir. Schaeffer se rend compte qu'il a perdu et se laisse désarmer. La police locale arrive et emmène Schaeffer.

Alors que Book se prépare à quitter la ferme pour de bon, il partage un dernier moment avec Samuel et un regard d'amour avec Rachel. Alors que Book quitte la ferme des Lapps, il croise Daniel Hochleitner, probablement en chemin vers la maison de Rachel.
2 Fiche technique

   Titre : Witness
   Réalisation : Peter Weir
   Scénario : Pamela Wallace, Earl W. Wallace et William Kelley
   Production : Edward S. Feldman, David Bombyk et Wendy Stites
   Société de production : Paramount Pictures
   Distribution : Paramount Pictures
   Budget : 12 millions de dollars
   Musique : Maurice Jarre
   Photographie : John Seale
   Montage : Thom Noble
   Décors : Stan Jolley
   Pays d'origine : États-Unis
   Langue : anglais
   Format : Couleurs - 1,85:1 - Dolby - 35 mm
   Genre : Policier
   Durée : 112 minutes
   Dates de sortie : 8 février 1985 (États-Unis), 22 mai 1985 (France)

3 Distribution

   Harrison Ford (VF : Richard Darbois) : John Book
   Kelly McGillis (VF : Frédérique Tirmont) : Rachel Lapp
   Lukas Haas (VF : Guillaume Boisseau) : Samuel Lapp
   Josef Sommer (VF : Serge Lhorca) : Paul Schaeffer
   Jan Rubes (VF : Claude Joseph) : Eli Lapp
   Alexander Godunov (VF : Michel Papineschi) : Daniel Hochleitner
   Danny Glover (VF : Tola Koukoui) : James McFee
   Angus MacInnes (VF : Max André) : Fergie
   Ed Crowley (VF : Marc De Georgi) : le shérif
   Brent Jennings : Elden Carter
   Patti LuPone : Elaine
   Frederick Rolf : Stoltzfus
   Viggo Mortensen : Moses Hochleitner
   John Garson : Bishop Tchantz
   Beverly May : Mme Yoder
   Robert Earl Jones : Pop

4 Autour du film

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2008).
Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références ». (Modifier l'article)

   Le tournage s'est déroulé à Intercourse, Lancaster et Philadelphie, en Pennsylvanie.
   Dans une scène, Rachel demande à l'inspecteur John Book s'il connaît la menuiserie, ce dernier répondant un peu. Plus tard, Book prête main forte aux amishs pour construire une grange en bois. Il est à noter qu'avant de devenir acteur, Harrison Ford était menuisier-charpentier.
   La production avait tout d'abord demandé à David Cronenberg de réaliser le film et à Sylvester Stallone d'interpréter le rôle de John Book.
   À l'origine, Peter Weir projetait de réaliser Mosquito Coast dont il faisait les premiers repérages. N'ayant pas suffisamment de fonds pour mettre le film en chantier, il accepta finalement de réaliser Witness1.
   Alexander Godunov, qui incarne ici un amish sympathique, deviendra plus tard le terroriste Karl dans Piège de cristal.
   Il s'agit du premier film dans lequel joua l'acteur Viggo Mortensen, devenu célèbre par la suite pour son rôle d'Aragorn dans Le Seigneur des anneaux, de Peter Jackson.

5 Récompenses

   Prix du meilleur film étranger, lors des Hochi Film Awards 1985.
   Oscar du meilleur scénario original et du meilleur montage, ainsi que nomination aux Oscars du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure photographie, meilleure musique, meilleure direction artistique et meilleur acteur (Harrison Ford) en 1986.
   Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur scénario.
   Prix de la meilleure musique (Maurice Jarre) et nomination aux prix du meilleur film, meilleur scénario, meilleure photographie, meilleur montage, meilleur acteur (Harrison Ford) et meilleure actrice (Kelly McGillis), lors des BAFTA Awards 1986.
   Prix du meilleur film étranger, lors des Blue Ribbon Awards 1986.
   Nomination au Golden Globe du meilleur film dramatique, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleure musique, meilleur acteur (Harrison Ford) et meilleur second rôle féminin (Kelly McGillis) en 1986.
   Nomination au Grammy Award de la meilleure musique de film en 1986.
   Prix du meilleur film étranger, lors des Kinema Junpo Awards 1986.
                                                               


Je me souviens de ce que me disait ma maman au niveau de son enfance (la foi en moins) mais elle me parlait des "veillées" le soir (pas de télévision>>>> pas d'agression sonore):un énorme plus pour moi car la télévision est un véritable fléau de nos temps actuels.
Et puis,tout va beaucoup trop vite, toujours plus vite.D'une génération à l'autre, on a énormément de mal à suivre.
J'en discutais hier avec ma meilleure amie venue me prêter main-forte et me soutenir "spirituellement " dans mes démarches pour ma pauvre maman ; en fait,depuis le début de la mécanisation, de l'industrialisation, il n'y a plus de place pour l'être humain. Les faibles de tout âge sont mis à l'écart : ils ne sont plus rentables .
Ca me fait penser au livre de Stephen King (allégorie): "Marche ou crève. "(le seul que j'ai lu de S. King) ou "le meilleur des mondes" de Huxley: on est en plein dedans depuis un bon moment, hélas....
Après les horribles 15 jours que je viens de passer  pour ma maman (stress,angoisse, pressions énormes du milieu hospitalier) , je suis littéralement au bout du rouleau ; bon, en France,il n'y a pas d'Amish donc  , je serais partante pour 15 jours de solitude dans un monastère, un couvent: prière, adoration, messe, repos mental , petites activités selon mes possibilités physiques ........: pas de tv, pas de téléphone portable, pas d'agressions sonores, une vie calme, au ralenti par rapport à ce que nous devons subir.......
Alors, merci beaucoup, Gilles, pour ce post qui nous invite à la réflexion, à nous "poser" (chose que je n'ai pu faire depuis 3 mois) et à descendre de ce train fou, lancé à toute allure , qu'est notre vie, société actuelle.
Extrait d'un livret allemand qui rassemble tous les graffitis trouvés sur les murs ou les tables d'amphis d'université en Allemagne:
"Haltet die Welt an,
ich möchte aussteigen.": "Arrêtez le monde, j''aimerais descendre......."
Ou:
"Wir sitzen alle in einem Boot,
Nur die einen angeln
und wir rudern.": "Nous sommes tous assis dans le même bateau,mais tandis que quelques-uns pêchent, nous, nous ramons!" Bravo!

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1737
Localisation : France
Inscription : 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Malou le Mar 27 Aoû 2013 - 8:15


J'aime beaucoup cette phrase :
"Arrêtez le monde, j''aimerais descendre......."

En effet AZUR, tout va trop vite !

Je me souviens aussi comme ta maman des veillées devant le gros poste de radio à écouter des histoires certainement plus intéressantes que ce que l'on écoute à l'heure actuelle et où l'on riait plus souvent également.
avatar
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5553
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gilles le Mer 28 Aoû 2013 - 16:51

Les Amish sont une communauté chrétienne anabaptiste présente en Amérique du Nord, vivant de façon simple et à l'écart de la société moderne. La première règle amish est :

« Tu ne te conformeras point à ce monde qui t'entoure »



La majorité des Amish appartiennent à l'Ancien Ordre (Old Order), très rigoureux, qui regroupe 47 000 personnes environ en Pennsylvanie, 55 000 en Ohio, 37 000 en Indiana et 59 000 dans d'autres États aux États-Unis (ainsi qu'en Ontario, au Canada).

Suite à une scission, un Nouvel Ordre (New Order Amish) a été créé, ainsi qu'un groupe de Beachy Amish, plus moderne (utilisant des voitures et l'électricité), qui comptait 7 228 membres en 1991

Lien


comique 

http://www.beachyam.org

Histoire

L'origine des Amish, peut remonter à deux dates :

Soit à 1660, avec la signature, dans le petit village alsacien d'Ohnenheim, de la Convention de foi commune toujours en vigueur actuellement dans les communautés américaines.

Soit "comme c'est plus fréquent" à 1693, à Sainte-Marie-aux-Mines, lorsqu'un évêque, Jakob Amman (1645-1730), quitte, pour des raisons de divergences théologiques, la branche suisse des Mennonites, après avoir tenté de mobiliser les Frères d'Alsace pour une vie plus simple. En 1712, Louis XIV tente de déplacer les Frères. La trace de Jakob Amman se perd, mais on retrouve les Frères aux États-Unis d'Amérique.
À partir de 1681, William Penn, fondateur de la Société des Amis de Dieu, plus connue sous le nom de Quakers, accueille tous les réprouvés, à la seule condition qu'ils tolèrent les autres. Les Amish s'installent donc à partir de ce moment aux États-Unis (Pennsylvanie). Cette organisation rejette les principes de conformisme à la société de consommation, et adopte en fonction un train de vie marginal.

Organisation

Chaque congrégation Amish est indépendante et a sa propre tradition. Les congrégations communiquent entre elles, mais il n'existe aucune organisation régionale ou nationale. Les congrégations sont dirigées par un évêque, un prêcheur, et deux niveaux de diacres. Les femmes qui restent silencieuses pendant les cultes (sauf pour chanter) participent comme les hommes à l'élection des dirigeants de la congrégation : chaque membre baptisé donne le nom d'un homme qu'il pense être désigné par Dieu. Les futurs dirigeants sont élus comme suit : lors d'un culte spécial, les hommes qui ont été proposés par l'ensemble de la congrégation se présentent devant celle-ci et choisissent chacun une Bible préparée à cet effet. Un morceau de papier avec un verset biblique avait été glissé dans une d'entre elles et l'homme qui l'a choisi est ainsi "élu". Par cette méthode, les Amish considèrent que c'est le Saint Esprit lui-même qui a dirigé la main de l'élu.

La vie des Amish est basée sur la lecture et l'application pratique des enseignements du Nouveau Testament. Par exemple, les femmes portent des robes parce que la Bible condamne l'utilisation de vêtements d'hommes par les femmes et vice versa. Les femmes couvrent leur tête en application d'une exhortation de l'apôtre Paul dans le Nouveau Testament, etc.



Entre les différentes communautés, les applications pratiques diffèrent, mais en général les Amish se vêtent de couleurs foncées. Les hommes se font pousser la barbe dès le mariage. Les femmes portent une coiffe proche de la quichenotte du pays Vendéen. L'idéal de tous consiste à être modeste.

Les Amish n'ont pas de sécurité sociale ni de cotisation de retraite : l'entraide et la solidarité suppléent à tout cela. Les familles ont souvent de 8 à 10 enfants. Il arrive que le père transmette la ferme à l'aîné dès le mariage. Le père se transforme alors facilement en sculpteur et fabrique de petits objets artisanaux en bois ; ou il devient tisserand. En règle générale, les Amish ne votent pas et ne paient pas d'assurance sociale. Ils ne participent pas non plus au service militaire.



Les Amish du Vieil Ordre, une Église mennonite, ont certaines particularités qui peuvent frapper le visiteur ou l'étranger :

Ils ont, encore aujourd'hui, seulement des voitures à cheval, le buggy



Les labours se font à l'attelage, sans tracteur (certaines communautés possèdent des tracteurs sans pneus, avec des roues en fer).



Ils ouvrent néanmoins des magasins en ville où l'on peut se procurer de l'artisanat amish, principalement des couvertures quiltées (patchwork), et d'autres objets d'artisanat, ils peuvent aussi s'occuper de magasins maraîchers. Ces magasins, par exception, sont parfois branchés sur des groupes électriques si leur propriétaire n’est pas Amish.



Éducation

L'école primaire est assez proche pour que les enfants puissent y aller à pied. La formation __af_placement_id--[AFF-PLACEMENT-ID].html]vise surtout l’anglais, les mathématiques ainsi que la santé, la géographie et l’histoire. L’école, lorsqu'elle est privée, est administrée par une commission scolaire de parents amish élus. Dans les écoles privées amish, les enseignants viennent de la communauté amish elle-même. À l'âge de 14 ans, les jeunes quittent l'école.





De 16 à 21 ans, dans les communautés conservatrices (telles que les Schwartzentruber et les Nebraska) vient le rumschpringa, sorte de rite de passage durant lequel les adolescents sont temporairement libérés des règles de la communauté. Ils peuvent ainsi s'essayer aux pratiques de la vie moderne, boire de l'alcool, fumer, porter des vêtements modernes, regarder la télévision... Ils peuvent éventuellement quitter la communauté durant cette période. Cette pratique est controversée au sein même des Églises amish. Beaucoup l'ont abandonnée et tentent de promouvoir un comportement décent (et conforme à la morale biblique) à tous les âges de la vie.

À la fin de cette période, ils peuvent demander le baptême et vivre selon les traditions de la communauté. Une infime minorité d'adolescents quitte la communauté définitivement et se décide pour la vie moderne.

Au sein de la famille amish les parents et les grands-parents, voire les arrière-grands-parents considèrent que leurs paroles contribuent nettement moins que leurs actes à l'éducation des enfants. Pour les amishs, la parole est dangereuse car elle peut être porteuse de violence, d'attaque, d'injure, d'impureté ou de méchanceté. Les amish ont comme principe éducatif que les enfants ne suivent pas les conseils mais l'exemple des adultes

Santé

La vie quotidienne des Amish exige d'importants efforts physiques. Les hommes marchent en moyenne 18 500 pas par jour et les femmes un peu plus de 14 000, beaucoup plus que les 10 000 pas par jour recommandés pour être en bonne santé (les Amish, notamment les enfants, marchent aussi très souvent pieds nus). Leur activité physique serait 6 fois plus importante que celle d'un adulte moyen en Amérique du Nord.



Leur alimentation est très riche en matières grasses et en sucres puisqu’ils consomment beaucoup de viande, de pommes de terre, de pain, de gâteaux et d’œufs. Malgré cela, ils sont moins victimes d'obésité que la majorité des Américains et des Canadiens. D’après des chercheurs de l’Université du Tennessee, aucun des fermiers amish n'est obèse et seulement 9 % des femmes de la communauté le sont. Leur dur labeur et la marche font évacuer les quelques calories de trop, ont conclu les chercheurs.

Les Amish n'ont habituellement pas recours aux médecines « modernes ». Ils ne fréquentent pas les hôpitaux, et se soignent eux-mêmes.

Langue

La plupart des familles Amish parlent à la maison un dialecte allemand connu sous le nom d'allemand pennsylvanien (« Pennsylvania Dutch »). Ce terme vient du mot « Deutsch », qui, dans un sens archaïque, renvoie à toutes les personnes parlant l'un des nombreux dialectes germano-danois - et non aux habitants des Pays-Bas. Ce dialecte est assez proche du suisse allemand et de l'alsacien.

Plusieurs courants

Fermier amish fertilisant son champLes Amish du Vieil Ordre parlent un dialecte haut-allemand : le Pennsylvania Dutch. Par tradition strictement agriculteurs, beaucoup aujourd’hui, surtout dans les grandes communautés où il est plus difficile de trouver de la terre, travaillent dans des usines ou sont entrepreneurs.
En 1864, en Indiana, un schisme se produit sous la direction de l'Ancien Henry Egli : on se met à parler anglais et à envoyer ses enfants à l'École du dimanche, au lieu de donner l'instruction religieuse à la maison, en famille. On proscrit les bijoux, le tabac et l'alcool. L'anglais provoque des rapprochements avec d'autres Mennonites.
La Conférence des Amishs mennonites conservateurs (schisme libéral) se rapproche du monde. Ce groupe a laissé tomber le mot « Amish » pendant le XXe siècle, et se considère aujourd’hui Mennonite.
En 1923, les Beachy Amish (schisme venu sous la direction de Moïse M. Beachy) reçoivent aussi bien des Conservative Amish que des gens attirés par un rapprochement avec le monde moderne, avec l'usage de l'électricité, des automobiles, des édifices du culte.
Les Amish vinrent faire une mission, entre 1980 et 1985, en Allemagne, ainsi qu'en Belgique et en Alsace : ce fut un échec. Les Amish préconisaient aux sympathisants non encore baptisés de ne pas avoir de télévision chez eux, et les Alsaciennes supportaient mal le port de la coiffe blanche. Vingt-cinq personnes seulement étaient intéressées par le genre de vie de l'Old Order, alors que les Beachy Amish proposaient une certaine modernité. Bilan : trois baptisés.

À l'exception de cette mission, organisée pour le tricentenaire des Amish et des missions Beachy Amish en Amérique latine, les Amish ne font aucun prosélytisme.







Source: Communauté Amish - Trek Hollywood
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Lumen le Mer 28 Aoû 2013 - 18:32

Merci Gilles pour ce fil en l'honneur de cette famille chrétienne. Il y a  des films
adaptés où l'on parle d'eux,pas mal de films documentaires aussi. Preuve que
leur mode de vie interroge et interpelle plus d'un. C'est vrai qu'ils font
automatiquement pensé à "La Petite Maison Dans La Prairie.
Mais dans la nouvelle vie que je vais vivre. J'ai pris la résolution déjà d’entraîner
ceux qui m'entoureront dans la création d'un potager, d'une sorte de basse-
cour, et la possibilité de faire intervenir les panneaux solaires et les éoliennes
pour générer l’énergie nécessaire. C'est se donner les moyens de vivre un peu
en "autarcie" et de  pouvoir donner autour de nous à ceux qui seront en manque.
J'imagine avec la foi à la clef que Dieu y pourvoiera aussi au besoin. Lui qui a multiplié
les morceaux de pains et les poissons à satiété. D'autant plus que nous vivrons non
loin d'une communauté de religieux (frères et soeurs) qui vivent selon "les règles de la Mère
de Dieu" données à Mélanie Calvat par Notre Dame de la Salette.
Fraternellement. Union de Prières. Ta soeur dans le Christ. Lumen



Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par AZUR le Mer 28 Aoû 2013 - 21:04

Merci, Malou! ;-)
Merci infiniment, Gilles. C'est passionnant.
Je n'ai pas le temps là de regarder les sites mais ça m'intéresse énormément.
J'aimerais beaucoup les entendre parler pour voir si je peux comprendre un peu! :-)))))))))

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1737
Localisation : France
Inscription : 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gilles le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:10

Publiée le 2013-06-24
De : Lynn Alleway
émission diffusée sur la chaîne France 5 le 18 juin 2013.

Zenitude Canal, le canal 100% Zen

L'émission : Immersion dans une famille amish traditionnelle, composée d'un couple marié depuis onze ans et de leurs quatre enfants. Malgré le risque d'être excommuniés, ils acceptent d'être filmés et de partager leur mode de vie simple et humble, leurs valeurs et leurs activités guidées par leurs croyances. Ils vivent sans électricité, donc sans télévision, radio ou Internet. Ils ne peuvent pas conduire de voiture, mais se déplacent en buggy, et ils n'utilisent aucune contraception. D'ailleurs, la mère, âgée de 32 ans, attend son cinquième enfant. En tant que femme, son rôle est de s'occuper de sa famille et de la maison et d'obéir à son mari, David.

Le programme : Immersion dans une famille amish traditionnelle, composée d'un couple marié depuis onze ans et de leurs quatre enfants.


avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gilles le Sam 31 Aoû 2013 - 10:04

@Gilles a écrit:Publiée le 2013-06-24
De : Lynn Alleway
émission diffusée sur la chaîne France 5 le 18 juin 2013.

Zenitude Canal, le canal 100% Zen

L'émission : Immersion dans une famille amish traditionnelle, composée d'un couple marié depuis onze ans et de leurs quatre enfants. Malgré le risque d'être excommuniés, ils acceptent d'être filmés et de partager leur mode de vie simple et humble, leurs valeurs et leurs activités guidées par leurs croyances. Ils vivent sans électricité, donc sans télévision, radio ou Internet. Ils ne peuvent pas conduire de voiture, mais se déplacent en buggy, et ils n'utilisent aucune contraception. D'ailleurs, la mère, âgée de 32 ans, attend son cinquième enfant. En tant que femme, son rôle est de s'occuper de sa famille et de la maison et d'obéir à son mari, David.

Le programme : Immersion dans une famille amish traditionnelle, composée d'un couple marié depuis onze ans et de leurs quatre enfants.


comique 

Quelqu'un a-t-il regardé cet excellent reportage ?    Shocked 
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par AZUR le Sam 31 Aoû 2013 - 11:24

Pas encore: pas le temps, là, trop de soucis mais ça m'intéresse énormément , plus, même donc pas de soucis, je regarderai!Very Happy Good! 
J'ai mis la vidéo en favoris!
Remerciement thumright Gilles!

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1737
Localisation : France
Inscription : 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gilles le Dim 1 Sep 2013 - 15:11



Je me suis toujours intéressée à la religion en général. Et j'ai une tendresse toute particulière pour les Amish. J'ai entendu parler d'eux pour la première fois avec le film Witness, mettant en scène un policier incarné par Harrison Ford, enquêtant dans une communauté amish. J'avais tout de suite adoré leur façon de vivre, simplissime, solidaire, près de la nature.  


Ce n'est donc pas leur croyance qui m'émeut, mais l'application qu'ils en font. S'habiller tous pareil, les mêmes vêtements depuis des siècles, pour que coquetterie et rivalités ne puissent s'exprimer ; le travail des champs ; le refus des technologies modernes : pas d'électricité, donc pas de voiture, mais un bon cheval comme autrefois, pas de télé, pas de téléphone... Ne pas suivre les modes, miroir aux alouettes. Le but, dans la vie, n'est pas de briller, mais de mettre ses pas dans ceux du Christ.  

J'avoue que le côté Petite maison dans la prairie est aussi fort charmant : le mythe des pères fondateurs, la foi parfois naïve dans un avenir où domineront les valeurs chrétiennes que sont la générosité, la charité, l'humilité, la non-violence...  
Depuis Witness, chaque fois qu'un film, un téléfilm, un journal ou un livre aborde le sujet, je suis preneuse. Quelques faits :  


Il s'agit d'une communauté chrétienne, installée principalement dans l'état de Pennsylvanie. La population est toujours en augmentation, non seulement à cause d'une forte natalité (huit enfants par famille en moyenne) mais aussi parce que des personnes de plus en plus nombreuses sont séduites par leur mode de vie.  

Issus du mouvement des Mennonites suisses (refus du baptême des enfants, refus de l'usage des armes en quelque circonstance que ce soit, et réticence au progrès technique), lui-même fondé avec la vague protestante de la Réforme au XVIe, les Amish fuient l'Europe, en proie aux persécutions religieuses. Aux Etats-Unis, William Penn, fondateur de l'état de Pennsylvanie et du mouvement quaker, accueille tous les réprouvés, du moment qu'ils s'entendent les uns avec les autres. C'est pourquoi on trouve les Amish aujourd'hui encore majoritairement en Pennsylvanie. Le mot amish est un dérivé de ami.  

Les communautés sont indépendantes les unes des autres et les pratiques peuvent donc légèrement différer de l'une à l'autre. Mais en général les Amish s'habillent de couleurs foncées, assez neutres. Les hommes se font pousser la barbe mais pas la moustache, portent un pantalon à bretelles et un chapeau de paille. Les femmes ont une robe très simple, unie, une coiffe blanches ou noires. La règle est la modestie.   


Les Amish n'ont pas de sécurité sociale ni de cotisation de chômage ou de retraite : l'entraide et la solidarité les remplacent avantageusement. Ils sont agriculteurs et vivent quasiment en autarcie. Le père transmet la ferme à l'aîné de ses fils dès son mariage ; il continue de l'aider aux travaux agricoles mais prend davantage de "temps libre" pour fabriquer des petits objets qui sont vendus dans leurs magasins. La pré-retraite en somme. Ils ne votent pas et ne font pas de service militaire. Ils s'efforcent de ne pas parler beaucoup car la parole, parfois plus rapide que la pensée, peut être source de confusion, de mauvaise interprétation, voire de conflit et de violence. Le mieux est de donner l'exemple par ses faits et gestes.  

L'école amish est assez proche pour que les enfants puissent y aller à pied. A douze ans, les jeunes quittent l'école, mais continuent à se cultiver par la lecture. De seize à vingt-et-un ans, ils peuvent s'essayer aux pratiques de la vie moderne : boire de l'alcool, fumer, porter des vêtements à la mode, regarder la télévision, aller au cinéma… tout ça en dehors de la maison, toutefois. Après cette immersion, qui n'est pas obligatoire, ils devront ensuite décider de ce que sera leur vie : rester dans le monde moderne ou rejoindre la communauté définitivement. Viendra alors le baptême.   

Une infime minorité d'adolescents choisit la vie moderne... Restent à connaître leurs raisons profondes : la peur de ne plus voir leur famille, la peur de ne pas bien s'intégrer aux jeunes de leur âge, de ne pas trouver de travail faute de diplômes ? Ou la réelle envie de vivre comme leurs parents, dans l'humilité et la simplicité ? Un peu de tout ça sans doute.  



Certaines communautés, moins conservatives, font quelques entorses en adoptant le téléphone ou le frigo, du moment qu'ils sont à l'extérieur de la maison. Tous acceptent les soins médicaux, même si la plupart des maux et maladies sont soignés à domicile avec des méthodes naturelles. Leur mode de vie, qui valorise l'effort physique et le plein air, puisque les machines sont interdites, les garde à l'abri de bien des maux modernes (asthme, allergie, obésité, problèmes cardiaques, alcoolisme...) !  

La plupart des familles amish parlent  un dialecte proche du suisse allemand et de l'alsacien.  
Et l'été dernier, j'ai eu la grande joie d'aller en Pennsylvanie. Contrairement à ce que l'on croit, les Amish ne vivent pas regroupés dans des villages, entre eux. Les fermes sont souvent disséminées parmi celles des Américains, avec lesquels ils ont des rapports très cordiaux. On voit les petites calèches partout, y compris sur les parkings de supermarchés où les femmes viennent faire quelques emplettes. Nous avons visité une ferme traditionnelle, une boutique où ils vendaient toutes sortes d'objets faits maison, et aussi de délicieux bretzels... les meilleurs que j'ai jamais mangés ! Les Américains bougonnent dans leurs voitures après les calèches sur la route... mais cela fait aussi un excellent prétexte, inattaquable, quand on arrive en retard au bureau !    

Les femmes de tous âges qui faisaient le voyage avec nous étaient catastrophées : "C'est épouvantable de vivre comme ça ! Comme ça doit être dur ! C'est incroyable de s'infliger ça !" Pour ma part, je restais pensive et je ne voyais pas du tout les choses comme ça. Je leur ai répondu "Et si c'était eux qui avaient raison ?"  

Nous courons comme des fous, nous stressons, nous vivons bombardés d'ondes électro-magnétiques, de pollution, de bruit, manipulés par la société de consommation qui crée sans cesse des besoins, nous exploite et bousille la planète... Goldman Sachs, subprimes, crise de l'euro, récession, austérité,    dépression, viol, violence, assassinat, attentat, nucléaire, armes... Combien de mots que les Amish n'utilisent jamais...   

Hein... et si c'était eux qui avait raison ?

Source:  chonchonisalice.canalblog.com

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Marie Rose le Dim 1 Sep 2013 - 17:53

ça ressemble à la petite maison dans la prairie
je trouve ça beau


Ce n'est donc pas leur croyance qui m'émeut, mais l'application qu'ils en font. S'habiller tous pareil, les mêmes vêtements depuis des siècles, pour que coquetterie et rivalités ne puissent s'exprimer ; le travail des champs ; le refus des technologies modernes : pas d'électricité, donc pas de voiture, mais un bon cheval comme autrefois, pas de télé, pas de téléphone... Ne pas suivre les modes, miroir aux alouettes. Le but, dans la vie, n'est pas de briller, mais de mettre ses pas dans ceux du Christ.

J'avoue que le côté Petite maison dans la prairie est aussi fort charmant : le mythe des pères fondateurs, la foi parfois naïve dans un avenir où domineront les valeurs chrétiennes que sont la générosité, la charité, l'humilité, la non-violence...
Depuis Witness, chaque fois qu'un film, un téléfilm, un journal ou un livre aborde le sujet, je suis preneuse. Quelques faits :
je partage le même avis
Peut-être qu'un jour,tout ce qui est technologie,artifice, matériel etc... n'auront plus leur place,s'écrouleront
Perso, vivre comme ça, ça me plairait
avatar
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2629
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par AZUR le Dim 1 Sep 2013 - 20:57

Je leur ai répondu "Et si c'était eux qui avaient raison ?"  

Nous courons comme des fous, nous stressons, nous vivons bombardés d'ondes électro-magnétiques, de pollution, de bruit, manipulés par la société de consommation qui crée sans cesse des besoins, nous exploite et bousille la planète... Goldman Sachs, subprimes, crise de l'euro, récession, austérité,    dépression, viol, violence, assassinat, attentat, nucléaire, armes... Combien de mots que les Amish n'utilisent jamais...  

En effet...

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1737
Localisation : France
Inscription : 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gilles le Lun 2 Sep 2013 - 14:14



L'adolescence chez les Amish

Chez les AMISH, il existe une tradition (non-écrite) qui fait qu'à l'áge de 16 ans le jeune amish est permis de "flirter" avec le monde extérieur (ou "les anglais").

Il s'agit en réalité d'une permission accordée à ces ados de vivre l'expérience d'une vie en dehors du cadre amish. Ils peuvent s'habiller comme les autres américains, vont écouter en ville la musique du jour, quelques-uns font l'expérience de l'alcool ou de la marijuana. Les garcons vont souvent flirter avec des filles non-amish. Les jeunes filles amish vont aussi se laisser courtiser par des garcons non-amish.

En général, on leur demande entre 18 et 21  ans de faire un choix, puisqu'ils devront être baptisés en tant qu'adultes consentants. Certains demandent un délai un peu plus long et les parents l'accordent. Dans d'autres cas, après quelques semaines, certains reviennent tout-de-suite dans la communauté, se sentant ridicules dans ce monde. Ils reviennent trouver le calme et la vie amish. Devenir amish est volontaire et non obligatoire.

La tolérance des parents est très grande durant ces excès. S'ils font des abus, ils ne sont pas exclus comme le serait un adulte baptisé. Par contre ce sera l'autorité parentale qui prendra la relève dans ce cas.

En général, c'est moins de 1% des jeunes qui ne reviennent pas dans le groupe. Les parents et l'église permettent cette période mais ne l'obligent pas. Certains cas sont parfois pathétiques quand un ado amish tombe en amour avec un "sujet américain" car il sait qu'il devra le/la quitter pour retourner dans le groupe.

Ceux qui reviennent cependant, sont de bons et fidèles membres. Dévoués et sincères. La "rumspringa" n'aura été qu'un passage dans leur vie.

Trop de gens assoçient le style de vie des amish à une vie de pauvreté.  Il y a un monde de différence entre la pauvreté et la simplicité . Ce qui fascinent chez ces gens ce n'est pas tant de vivre sans commodités modernes mais plutôt le fait qu'ils choisissent de le faire volontairement.

Source: univers-amish.webs.com
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gilles le Mar 3 Sep 2013 - 2:57



comique 

http://0z.fr/GSfPq
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gilles le Lun 9 Sep 2013 - 1:54

<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x11d6ks"></iframe><br /><a href="https://www.dailymotion.com/video/x11d6ks_amish-une-vie-secrete_tech" target="_blank">Amish, une vie secrète</a> <i>par <a href="https://www.dailymotion.com/1234angelevil" target="_blank">1234angelevil</a></i>
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par AZUR le Lun 9 Sep 2013 - 10:36

Voilà, j'ai enfin terminé les 10 dernières minutes de vidéo!
Je trouve cette vie fascinante et Myriam et David: quel couple! Good!cheers  
Par contre, une chose m'a ,hum, "choquée":un petit garçon (lorsqu'ils déménagent pour reprendre une ferme) porte une carabine ou un fusil......cela m'a paru contradictoire avec leurs valeurs mais je me trompe, peut-être.... je ne connais rien d'eux!
Sinon, ils parlent tous anglais mais la messe ou l'office doivent se faire en allemand car j'ai vu une bible où on pouvait lire en gothique......
J'aimerais en savoir davantage mais pas facile vu qu'ils risquent l'excommunication en se faisant filmer.....

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1737
Localisation : France
Inscription : 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par discover212 le Dim 29 Sep 2013 - 3:16

@Azur
Ne t'étonnes pas du fusil que le jeune transporte. Les amish ont le droit d'en posséder un SEULEMENT pour chasser le gibier et non pour se défendre ou faire peur à des intrus. D'ailleurs je n'ai jamais entendu parler d'un amish poursuivi pour en avoir utilisé un envers quelqu'un. ;¬)
avatar
discover212
J'ai la foi

Masculin Messages : 7
Inscription : 08/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gilles le Dim 29 Sep 2013 - 15:25

<iframe src="http://www.slideshare.net/slideshow/embed_code/10869615" width="427" height="356" frameborder="0" marginwidth="0" marginheight="0" scrolling="no" style="border:1px solid #CCC;border-width:1px 1px 0;margin-bottom:5px" allowfullscreen> </iframe> <div style="margin-bottom:5px"> <strong> <a href="https://fr.slideshare.net/Ambition2000/la-vie-des-amish" title="La vie des Amish" target="_blank">La vie des Amish</a> </strong> from <strong><a href="http://www.slideshare.net/Ambition2000" target="_blank">Vercruysse Dominique</a></strong> </div>
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par AZUR le Mer 2 Oct 2013 - 10:13

Ah, merci, Discover! Very Happy 
Connaissant leur pacifisme, j'étais assez surprise!
Et comme les américains sont tous armés jusqu'aux dents, je me posais la question!
Franchement, je trouve cette vie vraiment très proche de ce que le Seigneur attend de nous et je suis plutôt admirative quand je vois la société dans laquelle je vis: ce n'est même plus Dieu pour tous et chacun pour soi, c'est Dieu n'a jamais existé, je fais ce que je veux!
Je regardais un reportage de Thema sur Arte hier soir et de petits groupes dénoncent la publicité à outrance, la surconsommation; on achète encore et encore et on jette!
J'ai honte de mes sacs poubelle et pourtant je trie mais on est loin d'être aussi performants qu'en Allemagne où ça existe depuis environ 25 ans!

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1737
Localisation : France
Inscription : 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par AZUR le Mer 2 Oct 2013 - 10:19

@Gilles a écrit:<iframe src="http://www.slideshare.net/slideshow/embed_code/10869615" width="427" height="356" frameborder="0" marginwidth="0" marginheight="0" scrolling="no" style="border:1px solid #CCC;border-width:1px 1px 0;margin-bottom:5px" allowfullscreen> </iframe> <div style="margin-bottom:5px"> <strong> <a href="https://fr.slideshare.net/Ambition2000/la-vie-des-amish" title="La vie des Amish" target="_blank">La vie des Amish</a> </strong> from <strong><a href="http://www.slideshare.net/Ambition2000" target="_blank">Vercruysse Dominique</a></strong> </div>
Merci, Gilles!Very Happy 
"Leur 1ère vertu, c'est l'exemple": à méditer!

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1737
Localisation : France
Inscription : 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par discover212 le Mer 2 Oct 2013 - 17:28

Chère Azur tu as tellement raison...Je te l'accordes à 100%. Malheureusement la société aurait tellement à faire pour se reprendre que ca devient une utopie :o(
avatar
discover212
J'ai la foi

Masculin Messages : 7
Inscription : 08/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par AZUR le Mer 2 Oct 2013 - 23:35

Hum, Discover212, je suis d'accord aussi avec toi mais l'homme n'est pas plus puissant que Dieu alors: Jésus confiance 

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1737
Localisation : France
Inscription : 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par discover212 le Ven 11 Oct 2013 - 19:47

Dans le film AMISH, SECRET LIFE, ce que j'ai trouvé très bas de la part de LYNN...c'est que vers la fin, elle a réussi à faire pleurer Myriam, sur le fait que si elle était excommuniée, elle perdrait sa famille et ses amis. Je trouve que c'est descendre bas pour une productrice. Au moins, elle aurait pu ne pas conserver ce bout de vidéo !
avatar
discover212
J'ai la foi

Masculin Messages : 7
Inscription : 08/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

La petite maison dans la prairie.

Message par Titix le Dim 20 Oct 2013 - 18:55

Une très belle série qui a marqué toute une génération.



La sagesse de Salomon

Un des plus bel épisode de la saison trois avec comme fil rouge le racisme anti noir de l'époque des pionniers très belle morale ! Applaudissement 
avatar
Titix
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 139
Age : 42
Localisation : Meudon
Inscription : 08/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Titix le Mar 10 Déc 2013 - 22:53

Cette série me fait toujours pleurer, je ne m'en lasse pas. Des vraies valeurs morales qui se perdent aujourd'hui.

avatar
Titix
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 139
Age : 42
Localisation : Meudon
Inscription : 08/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gilles le Dim 7 Sep 2014 - 11:10

comique

VIDEO. Dix heures de construction d'une grange par des Amish résumées en 3 minutes !

<iframe width="640" height="360" src="https://www.youtube.com/embed/AsTB0HnM6WM?feature=player_embedded" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par P34512 le Dim 7 Sep 2014 - 19:32

[mod/Avertissement : Manque de respect envers les membres d'autres confessions religieuses. À la prochaine récidive, le droit d'écriture vous sera retiré]

P34512
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 836
Inscription : 26/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gilles le Dim 7 Sep 2014 - 21:33

@Gilles a écrit:comique

VIDEO. Dix heures de construction d'une grange par des Amish résumées en 3 minutes !

<iframe width="640" height="360" src="https://www.youtube.com/embed/AsTB0HnM6WM?feature=player_embedded" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par P34512 le Mer 17 Sep 2014 - 11:25

@Pécheur a écrit:[mod/Avertissement : Manque de respect envers les membres d'autres confessions religieuses. À la prochaine récidive, le droit d'écriture vous sera retiré]

je ne comprends pas, j'ai dit que les Amish étaient hérétiques si je me souviens bien, c'est ça ?

Les amish viennent du protestantisme, qui a toujours été considéré comme une hérésie par la Saint Eglise Catholique.
Le mot hérésie n'est pas un gros mot, cela désigne simplement un courant de pensée qui s'écarte de la Foi Catholique.

Donc je n'ai pas manqué de respect à qui que ce soit, j'ai simplement rappelé la position de l'Eglise Catholique dans ce forum qui s'affirme fidèle à l'Eglise Catholique.

Bien à vous,

Pécheur

P34512
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 836
Inscription : 26/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Gregory1979 le Jeu 23 Oct 2014 - 12:45

Disons que leur mode de vie est courageux et exemplaire comparé à comment la majorité du monde "civilisé" vit actuellement.
Si tout le monde vivait comme eux, on vivrait certainement en paix.
avatar
Gregory1979
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1186
Age : 39
Localisation : Liege
Inscription : 22/05/2013

http://imitationjesuschrist.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par P34512 le Jeu 23 Oct 2014 - 14:39

Leur mode de vie est sans doute appréciable a bien des égards, cela n'enlève rien à ce que j'ai dit sur leur foi.

P34512
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 836
Inscription : 26/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les AMISH : Çà vous dit quelque chose ? Ils vivent encore à l'ancienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum