Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ? Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -35%
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 ...
Voir le deal
241.99 €

LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ?

Aller en bas

LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ? Empty LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ?

Message par Gilles le Dim 2 Jan 2011 - 17:36

LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ? Roi-des-rois-z2haut-3618708vcbyn_1731

Il est plutôt grand... le p'tit Jésus !

Cet article, du père Yves Guillemette, Directeur du Centre biblique du diocèse de Montréal, permet d'approfondir le sens de Noël, pour voir au de-là de la crèche et de tous les décors qui s'y rattachent, le visage du Christ ressuscité toujours vivant au milieu de nous.



Nous avons la mauvaise habitude, -- c'est du moins ce que je pense --, de faire un usage fréquent de diminutifs. Par exemple, au restaurant comme dans nos maisons, on se fait souvent demander : « Voulez-vous un bon p'tit café?... et un p'tit dessert avec ça ? ». Et si j'en voulais un gros ? Et puis il y a le p'tit gars de telle place, la p'tite prière avant la réunion, le p'tit mot de remerciement et toutes sortes d'autres p'tites choses. La miniaturisation s'étend aussi au domaine religieux avec le « p'tit Jésus » qui attire des foules à chaque fête de Noël. Parler du p'tit Jésus est peut-être charmant, mais c'est oublier que deux évangélistes, Marc et Jean, ont ignoré la petite enfance de Jésus tandis que les deux autres, Matthieu et Luc, tout en parlant de sa naissance, l'ont fait grandir rapidement. En ce temps de Noël où la liturgie nous fera entendre la plupart des récits de l'enfance de Jésus, jetons un « p'tit coup d'œil » sur les récits de l'Évangile selon saint Luc.
Un regard rétrospectif



Les récits de l'enfance de Jésus apparaissent en même temps que l'on proclame la Bonne Nouvelle du Christ ressuscité. Ils répondent aux questions des premiers chrétiens qui voulaient en savoir davantage sur les origines de Jésus, lui qui, par la résurrection, fut révélé Christ et Seigneur. C'est donc à la lumière de l'identité du Ressuscité qu'il faut comprendre le discours que l'on tient sur sa naissance. Il en est de Jésus comme de tout autre être humain dont la naissance et l'enfance deviennent dignes d'intérêt à cause des œuvres accomplies durant la vie adulte. Le récit de saint Luc n'est rien de moins que celui de la venue dans le monde du Ressuscité. Le « p'tit Jésus », malgré les apparences, est déjà grand quand il vient au monde. Il est grand de la gloire de Dieu qui l'a relevé d'entre les morts. Il est déjà le premier-né de la multitude des enfants que Dieu va se donner en attirant à lui les humains qui rencontreront son Fils sur les chemins de leur vie.
Le ciel tombe sur terre



À partir de la Résurrection, la Bonne Nouvelle est la personne même du Christ Jésus. Pour Luc, cette Bonne Nouvelle a fait ses premiers pas sur la terre des hommes lors de la naissance de Jésus. L'événement fait partie de l'histoire de l'humanité, bien que Luc n'ait pas la même notion d'exactitude historique que nous pouvons avoir de nos jours. C'est par un vague « En ce temps-là » que Luc situe la naissance de Jésus à l'époque de l'empereur Auguste qui gouverna le monde connu entre 29 avant et 14 après Jésus Christ. Quel contraste entre Jésus, né à Bethléem, un bourg obscur d'une dérisoire région de l'Empire, et Auguste qui règne, depuis Rome, sur un empire immense. D'ailleurs Jésus n'est pas encore né que, à travers ses parents, il est soumis au pouvoir politique qui exige un recensement. Le « p'tit Jésus » se fait déjà inscrire sur la « liste électorale ». Et dans le ventre de sa mère, il commence à traverser le pays où il circulera plus tard en proclamant de village en village la Bonne Nouvelle.
Toujours à propos de l'empereur, son nom civil est Octave. Luc le désigne plutôt par son titre divin Auguste. D'après une inscription datant de l'an 7 et découverte dans la ville de Priène, la naissance du dieu Auguste avait été saluée comme le commencement des bonnes nouvelles. Cet empereur avait réussi à établir la paix dans l'empire (la pax romana), parfois au prix de la violence. Au pouvoir dominateur de l'empereur sur un royaume terrestre, Luc oppose, dans le dénuement de la crèche, l'avènement de la paix véritable et la naissance du règne de Dieu fondé sur l'amour et le service. La gloire de Dieu, c'est de voir les humains vivre dans la paix et la communion avec lui et entre eux, sur toute la surface de la terre.
La Bonne Nouvelle fait ses premiers pas



Les premiers bénéficiaires de la Bonne Nouvelle sont les bergers que les messagers divins tiendront éveillés toute la nuit. Ils préfigurent déjà les gens simples qui accueilleront les mystères du Père révélés par Jésus. Le message des anges est le même que celui que Pierre proclamera à la Pentecôte : Jésus est le Sauveur, il est Christ et Seigneur. Et comme les disciples d'Emmaüs qui, après avoir reconnu le Christ dans la simplicité du pain partagé, se sont faits les évangélisateurs des Apôtres, ainsi les bergers, après avoir reconnu le Sauveur dans le « p'tit Jésus », vont évangéliser tous ceux qui veulent les entendre. Le début et la fin de l'Évangile selon saint Luc se rejoignent sur le tutti de la proclamation de la Bonne Nouvelle du Ressuscité.
Cette Bonne Nouvelle fait irruption sans crier gare dans l'aujourd'hui de tout être humain. L'aujourd'hui du Sauveur nouveau-né se répercutera depuis le champ des bergers jusque dans la synagogue de Nazareth (« Aujourd'hui, s'accomplit l'Écriture »), dans la maison de Zachée (« Aujourd'hui le salut est venu dans cette maison ») et dans la vie du brigand crucifié (« Aujourd'hui tu seras avec moi »). Luc lui-même, comme d'autres Grecs, a saisi l'aujourd'hui du salut lorsqu'il a entendu la prédication des Apôtres concernant le Christ Jésus.
C'est toujours aujourd'hui



En célébrant la venue du Fils de Dieu, durant ces fêtes de Noël, c'est pour nous que l'aujourd'hui de Dieu se glisse dans la trame de nos jours. Le « p'tit Jésus » a beaucoup grandi depuis 2000 ans. Il est le Ressuscité qui frappe aujourd'hui à notre porte et qui, comme autrefois, cherche l'hospitalité dans notre vie personnelle comme dans la vie de l'Église. Comme au temps de sa venue à Bethléem, il conserve ce « p'tit côté » dérangeant qui opère toutefois de grands changements si nous lui ouvrons la maison de notre vie. Et pourquoi ne serait-ce pas aujourd'hui ?

Que la Bonne Nouvelle de l'amour de Dieu, dont Jésus est le révélateur, vous comble de joie et vous encourage à partager, avec vos proches et vos amis, vos rêves de Paix et de Justice, d'Amour et de Fraternité, pour que l'humanité devienne, en cette deuxième décade
du XXIe siècle, le plus beau fleuron de l'univers.

Yves Guillemette, prêtre
Directeur du Centre biblique
Diocèse de Montréal




Gilles. Ville de Québec - Canada LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ? Thumbup_
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ? Empty Re: LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ?

Message par Manuela le Dim 2 Jan 2011 - 23:04

Merci Gilles pour ce texte trés intéressant.

Personnellement quand je regarde le pétit Jésus sur la crêche ma pensée va vers le Christ Ressuscité, Le Seigneur et notre Sauveur.
Manuela
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ? Empty Re: LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ?

Message par Gilles le Lun 3 Jan 2011 - 15:14




Oui en effet chère Manuela !

Beaucoup de gens préfèrent s'en remettre à ce "petit Jésus de cire" qui n'est pas trop dérangeant et qu'on peut ranger dans une boîte jusqu'à l'année suivante. :roll:

Pour les chrétiens authentiques, Jésus est pour nous bien vivant et nous l'acclamons comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs ! Alléluia !

LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ? Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ? Empty Re: LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ?

Message par j1234 le Lun 3 Jan 2011 - 22:09

LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ? Jesus%20(13)

Jésus miséricordieux, j' ai confiance et j' espere en toi!

Il a souffert à tous les ages de sa courte existence.

j1234
Veut-etre un saint/e

Messages : 209
Inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

LE "PETIT JÉSUS DE CIRE" OU LE "ROI DES ROIS" ? LEQUEL CHOISIR ? Empty En dehors de l' Eglise, point de salut!

Message par j1234 le Lun 3 Jan 2011 - 22:19