Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Vaccination H1N1, clé pour le génocide ! Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -27%
40€ de remise sur les baskets Nike Air Max 2090 ...
Voir le deal
110 €

Vaccination H1N1, clé pour le génocide !

Aller en bas

Vaccination H1N1, clé pour le génocide ! Empty Vaccination H1N1, clé pour le génocide !

Message par Christine2 le Dim 10 Oct 2010 - 12:24

VACCINATION H1N1 : JEAN-PIERRE PETIT, SCIENTIFIQUE FRANÇAIS : « JE SUIS CONVAINCU MAINTENANT QUE L'IMPLANTATION DE PUCES MICROSCOPIQUES, INVISIBLES, PAR LE BIAIS D'UNE INJECTION, EST LA CLÉ DE CETTE OPÉRATION DE VACCINATION À UNE ÉCHELLE PLANÉTAIRE » !!!



Chers amis,


Nous avons vu à plusieurs reprises que les nanopuces, nano-vaccins, puces RFID sous-cutanées (VeriChip), badges RFID et surtout l’enregistrement électronique sur base de données centralisée constituaient un enjeu important de la campagne de vaccination de la « pandémie » de grippe A/H1N1 créée de toute pièce par l’OMS et les mondialistes.

Je vous poste ci-dessous un extrait d’une des pages du site web du scientifique français Jean-Pierre Petit. Souvenez-vous, il nous avait expliqué combien il était facile, à l’heure actuelle, de placer des puces dans le cerveau des gens et de s’en servir pour provoquer le contrôle mental des individus ainsi pucés (cf. http://www.jp-petit.org/Presse/puce_dans_cerveau.htm ).

AUJOURD’HUI, JEAN-PIERRE PETIT NOUS DÉCLARE QU’IL EST CONVAINCU QUE L’IMPLANTATION DE PUCES MICROSCOPIQUES (NANO-PUCES) DANS LE CORPS DES GENS EST LA CLÉ DE LA MACHIAVÉLIQUE CAMPAGNE MONDIALE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A/H1N1 !


MALGRÉ LE FAIT QUE LA PUCE SOIT MON THÈME DE PRÉDILECTION, JE DOIS POUR UNE FOIS METTRE UN TOUT PETIT BÉMOL AUX DÉCLARATIONS DE JEAN-PIERRE PETIT.

LE BUT PREMIER DE CETTE CAMPAGNE DE VACCINATION N’EST PAS LE PUÇAGE. NON. LE BUT PREMIER DE CETTE CAMPAGNE DE VACCINATION TOXIQUE EST LE GÉNOCIDE ! LE BUT EST D’ÉLIMINER UN MAXIMUM DE PERSONNES, AFIN DE PARVENIR À UNE RÉDUCTION DE LA POPULATION MONDIALE (DÉPOPULATION). RAPPELONS QUE CETTE DÉPOPULATION, COMME NOUS L’AVONS VU À MAINTES REPRISES ET À L’AIDE DE NOMBREUX EXEMPLES DE PAR LE PASSÉ, EST L’UN DES OBJECTIFS PRIMORDIAUX DU NOUVEL ORDRE MONDIAL.

LE BUT PREMIER DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION EST DONC L’ÉLIMINATION DE LA POPULATION. CELA, IL NE FAUT PAS LE NIER. IL FAUT POUVOIR RESTER LUCIDE ET ACCEPTER CELA, MÊME SI CETTE RÉALITÉ EST DURE ET HORRIBLE. Nous avons suffisamment vu combien les vaccins H1N1 étaient nocifs pour la santé et contenaient toute une série de poisons (squalène, thimérosal, hydroxyde d’aluminium, merisol, décapants, produits contenus dans les spermicides etc.). Le but est donc bien d’empoisonner, de rendre malade et de faire mourir les gens.
D’ailleurs, si tel n’était pas le cas, pourquoi alors de nombreux gouvernements auraient-ils fait creuser des tombes, fait placer des fosses communes, empilé des milliers de caveaux en plastique ou encore distribué des sacs mortuaires à l’avance ?

C’EST DONC TRÈS CLAIR : LE BUT DE CETTE VACCINATION EST D’ABORD LE MASSACRE DE LA POPULATION.



LE (NANO)PUÇAGE DES INDIVIDUS, DONT JEAN-PIERRE PETIT NOUS PARLE, EST CEPENDANT LA DEUXIEME RAISON DE CETTE VACCINATION.

POUR CEUX QUI SURVIVENT TANT BIEN QUE MAL AU VACCIN TOXIQUE, IL Y A LES (NANO)PUCES CONTENUES DANS LE VACCIN, QUI PEUVENT SE PLACER DANS LE CORPS ET DEVENIR INDÉLOGEABLE, ET PERMETTRE DE SAVOIR QUI EST VACCINÉ ET QUI NE L’EST PAS, DE PISTER DE FAÇON PERMANENTE LA PERSONNE « VACCINO-PUCÉE », D’ÉCRIRE DANS LA MÉMOIRE DE LA PUCE DES INFORMATIONS CONCERNANT LE SUJET PUCÉ, ET SURTOUT DE MANIPULER L’INDIVIDU VIA UN CONTRÔLE MENTAL RÉPUGNANT.

UNE CHOSE EN TOUT CAS TRANSPIRE DE FAÇON CLAIRE ET ÉVIDENTE CONCERNANT CETTE CAMPAGNE DE VACCINATION : IL S’AGIT BIEN D’UNE CONSPIRATION CONTRE NOTRE SANTÉ, CONTRE NOS LIBERTÉS ET CONTRE NOS DROITS !

UNE AUTRE CHOSE EST SÛRE : NOUS NE POUVONS PLUS NIER NI LES DANGERS DES VACCINS, NI LES DANGERS DES TECHNOLOGIES LIBERTICIDES OU DE CES PUCES ET NANO-PUCES IMPLANTABLES !

Je vous conseille d’ailleurs de lire la page complète de Jean-Pierre Petit (cf. lien vers le site source ci-dessous), car elle bourrée d’informations importantes.

Je vous poste l’extrait qui nous intéresse plus particulièrement. Vous constaterez que Jean-Pierre Petit est parti du même article que celui que je vous ai posté récemment et qui parlait du pistage de toutes les intreractions des écoliers et institutrices dans une école de Lyon, et ce à l'aide de badges à puce RFID, dans le but prétendu de "suivre l'évolution du H1N1" (cf. http://www.libelyon.fr/info/2009/10/sant%C3%A9---qui-y-a-t-il-de-mieux-pour-un-virus-disons-au-hasard-de-type-h1n1-pour-se-propager-le-plus-rapidement-possible-q.html ) … Remarquez au passage que cet article vantant l'aspect soi-disant si "pratique" et si "sûr" de la RFID a été publié par les putes des mass médias du journal Libération, qui a été vendu en grande partie... aux Rothschild , membres odieux du nouvel ordre mondial maléfique !!!


BONNE REVOLUTION, BON REFUS DU VACCIN… OU BONNE DICTATURE ET BONNE MORT ! Vic.



Source : extrait de la page http://www.jp-petit.org/Presse/curseur/feuilleton_grippe.htm


GRIPPE A(H1N1) : LE FEUILLETON


[…] Nous allons reprendre le texte de l'article, point par point.


Des élèves équipés de puces pour pister le virus H1N1

SANTÉ - Qu'y a-t-il de mieux pour un virus, disons au hasard de type H1N1, qui veut se propager le plus rapidement possible ? Quel est l'endroit où l'on se touche les uns les autres en permanence, où l'on se fout de savoir si c'est poli ou pas de postillonner sur son interlocuteur, où l'on se prête allègrement ses mouchoirs et ses bonnets ? L'école, bien évidemment (même s'il y avait aussi le stade de foot en réponse b). D'où l'idée de plusieurs scientifiques lyonnais de calculer les probabilités de propagations d'un virus en répertoriant et analysant tous les contacts des enfants d'une même école entre eux. Durant deux jours, une équipe de physiciens et médecins ont équipé de puces électroniques 241 élèves et 10 institutrices d'une école primaire et enregistrés leurs moindres interactions…



Ces puces, qui sont en fait des badges RFID (permettant la radio-identification), ont été placées par un cordon sur la poitrine des enfants, et ont enregistré tous leurs contacts proches.

Ces puces, que vous aurez, ou que vous avez déjà, sans le savoir, sur vos nouveaux papiers d'identité, sur vos cartes professionnelles, sur des produits achetés en grande surface, sur ... n'importe quoi. RFID, vous savez ce que cela signifie : " Radio Frequency Identification Device " : système permettant l'identification par radio fréquence. LE SYSTEME PERMET NON SEULEMENT L'IDENTIFIACTION DU PORTEUR, MAIS SA GEOLOGALISATION ( EN ATTENDANT DE MULTIPLES AUTRES FONCTIONS ).

Nous en avons sur nos planeurs. Ils transmettent, via un système GPS ( Ground Positining System : Système de positionnement par rapport au sol ) la position de l'appareil, via un système satellitaire. La trajectoire est enregistrée. Dans les planeurs on les utilise en tant que système anti-collision. TOUTES CES DONNEES SONT CENTRALISEES. OU ? BONNE QUESTION. Toujours est-il que si deux planeurs A et B sont à une distance inférieure à x kilomètres, " le système " leur envoie à chacun un signal qui leur signale la présence de l'autre appareil. Un affichage assez sommaire permet d'indiquer au pilote la position relative de ce voisin : droit devant, à droite, à gauche, derrière, ou dans des directions intermédiaires disposées à 45°. Une petite diode rouge s'allume, assortie d'un signal sonore, qui indique dans quelle direction regarder. Ce système porte un nom : Flarm. (cf. http://www.flarm.com/index_fr.html )

Ci-après, ce que le pilote de planeur a en face de lui. L'indicateur du système anti-collision Flarm, qui équipe actuellement 13.000 machines volantes : cf. http://www.jp-petit.org/Presse/curseur/feuilleton_grippe.htm )

Là, il indique au pilote qu'un appareil muni du même système se trouve à une distance 0,3 ( je n'ai pas en tête l'unité de distance ). Le point rouge lui indique dans quelle direction regarder. C'est l'illustration du PRINCIPE DE RADIO-LOCALISATION PAR RFID. En fin de journée il est possible, en utilisant un ordinateur et en se connectant sur Internet de voir s'afficher toutes les trajectoires des planeurs, ou de toute machine portant un tel appareil. C'est très précis et spectaculaire. ON SAIT AINSI TRES PRECISEMENT JUSQU'OU EST ALLE MACHIN, SI LE CIRCUIT QU'IL PRETEND AVOIR FAIT CORRESPOND BIEN A SES DIRES (en cas de compétition).

REMPLACEZ CES FLARM PAR DES PUCES RFID. A TOUT MOMENT ELLES VOUS PERMETTRONT DE SAVOIR QUI EST OU. SUR UNE TRANCHE DONNEE DE TEMPS, ON POURRA OBTENIR SUR UN ECRAN LES TRAJECTOIRES DE TOUS LES INDIVIDUS PUCES. Dans l'article de Libération, on a voulu faire la démonstration de l'utilité de ces dispositifs pour compter le nombre de rencontres entre élèves, dans l'optique d'une contagion par un virus. Quelle précaution louable !

Là, les élèves étaient prévenus et portaient ce bardge autour de leur cou. Au bout de deux jours, on a pu d'un clic de souris sélectionner un élève donné, voir s'afficher sa trajectoire et, à la demande, connaître les lieux et heures où il s'est trouvé positionné à une distance donnée d'un autre élève. Plus l'ordinateur a effectué un comptage de ces rencontres.


Reprenons le texte du journal :

Interactions suffisamment proches pour être susceptibles de faire passer, donc, des virus de type H1N1 (mais ça marche pour tout : gastroentérites, grippes normales…).

Sur un écran, des constellations de points et de vecteurs dessinent les trajectoires et les impacts des enfants.

Bilan : 11.0000 contacts en deux jours.



L'article évoque une autre expérience qui avait été conduite lors d'un congrès :

Par comparaison, un test similaire effectué récemment lors d'un congrès de 1.200 personnes sur une journée avait enregistré 15.000 contacts.



Question : où étaient les RFID des congressistes ? Dans les badges qu'ils fixent sur leur revers de veste ou sur la pochette de leur chemise, indiquant leur nom. On parle de 1200 congressistes. Ces gens étaient-ils au courant qu'ils participaient à une telle expérience et qu'on allait pouvoir suivre et enregistrer leurs moindres déplacements et rencontres ? PERCEVEZ VOUS, A TRAVERS CETTE EXPERIENCE PRESENTEE COMME ANODINE ET UTILE (montrer que l'école est un véritable bouillon de culture) L'ATTEINTE AUX LIBERTES INDIVIDUELLES ? Vous savez maintenant que DES RFID, DES "PUCES" PEUVENT AVOIR DES DIMENSIONS INFIMES, MICROMETRIQUES (QUATRE CENTIEMES DE MILLIMETRE).

Dans l'expérience évoquée, on a très bien pu loger ces puces dans le bout de plastique servant de support au carton indiquant le nom de la personne. Mieux encore, on peut, LES PUCES POUVANT ETRE DOTEES D'UNE MEMOIRE, INSCRIRE LE NOM DE LA PERSONNE DANS LA MEMOIRE DE CELLE-CI. SON NOM, ET UNE QUANTITE ILLIMITEE DE RENSEIGNEMENTS LE CONCERNANT, CELA A SON INSU.

ON IMAGINE TRES BIEN LES MULTIPLES INTERETS DE L'OPERATION. IMAGINONS UNE RENCONTRE A CARACTERE SCIENTIFIQUE OU INDUSTRIEL, VOIRE INTERESSANT LA DEFENSE NATIONALE. QUI A RENCONTRE QUI, COMBIEN DE TEMPS ? VOUS CHERCHEZ BIG BROTHER ? LE VOILA. AU PASSAGE IL SERA POSSIBLE DE SAVOIR QUE LE PROFESSEUR UNTEL A PASSE LA NUIT DANS LA CHAMBRE DE LA SECRETAIRE D'UN COLLEGUE, OU QU'IL SOUFFRE APPAREMMENT D'INCONTINENCE D'URINE, OU QU'IL S'EST INSTALLE A CHAQUE FOIS SUR UNE CONSOLE D'ORDINATEUR POUR COMMUNIQUER AVEC (ON LE SAURA EGALEMENT) APRES AVOIR RENCONTRE LES REPRESENTANTS DE .... ETC.

QUAND VOUS VOUS RENDREZ DANS UN LIEU QUELCONQUE, OU ON VOUS IMPOSERA DE PORTER UN BADGE, COMMENT POURREZ VOUS SAVOIR SI CELUI-CI N'EST PAS PORTER D'UNE PUCE TOTALEMENT INVISIBLE ? (on vendra rapidement des sortes de mini-fours à micro-ondes où on pourra, en y glissant son badge, griller la puce qu'il contiendrait éventuellement).


Revenons au texte de l'article :

A la base, ces badges Rfid étaient utilisés par le physicien Jean-François Pinton, directeur du labo de physique de l'ENS de Lyon, pour des études sur la dynamique des fluides.



Pour le moment le physicien Jean-François Pinton utilise au laboratoire de Physique de l'Ecole Normale Supérieure de Lyon pour la mécanique des fluides un traceur d'assez grande taille. Dans cette disciplines on aime à connaître les " lignes de courant ", les trajectoires suivies par des particules d'un fluide en mouvement. Dans sa publication on voit la restitution de l'enregistrement, c'est à dire l'enregistrement de la trajectoire de sa puce-marqueur. Classiquement, pour visualiser le comportement d'un fluide, on utilise un colorant non miscible. Ci-après, une photo d'une expérience que nous avions faite en 1975, Viton et moi, montrant l'entraînement d'eau acidulée par un " accélérateur MHD cylindrique ". Maurice avait disposé sur une réglette, située hors champ, en haut, des grains de colorants qui se dissolvaient dans l'eau. D'où le cliché ci-après (cf. http://www.jp-petit.org/Presse/curseur/feuilleton_grippe.htm )

LE TRACEUR DE PINTON RESTE PRIMITIF, COMME L'ETAIENT LES " PUCES GRAIN DE RIZ DE 2005 " ( CELLES QU'ON A MONTRE AU GRAND PUBLIC ). MAIS DANS PEU D'ANNEES DES PUCES DE TRES PETITE TAILLE REMPLACERONT DE TELLES ANTIQUITES. Voir le saut phénoménal entre les " puces grain de riz de 2005 et les nouvelles puces japonaises, quatre ans plus tard, plus fines qu'un cheveu. Bientôt le mécanicien des fluides, lorsqu'il étudiera des écoulements dans des liquides ou dans des gaz, ne s'embarrassera plus d'une technique aussi primitive et salissante que l'adjonction de colorants. Il lui suffira de mélanger à son fluide des puces de même densité. Il fera son expérience, l'ordinateur enregistrera les trajectoires de chacune de ces milliers ou dizaines de milliers de puces. Puis il pourra afficher leurs trajectoires, déceler des détails infimes, la naissance de vortex, d'une turbulence.

Même chose dans l'air, avec des " puces ", cette fois aussi légères que des particules de poussière, dont vous avez vu maintenant qu'elles existent bel et bien. IL Y A DONC BELLE LURETTE QU'IL EST POSSIBLE DE LOGER, DE MANIERE INDETECTABLE, DES PUCES DANS N'IMPORTE QUEL OBJET, Y COMPRIS CEUX QUI VOUS ACCOMPAGNENT EN PERMANENCE, COMME VOS LUNETTES, VOTRE APPAREIL DENTAIRE, VOTRE MONTRE, VOTRE PORTEFEUILLE, SANS QUE PUISSIEZ CONSTATER LA PRESENCE D'UN TEL OBJET.

NOUS SOMMES ENTRES DANS L'ERE DE LA PUCE, INEXORABLEMENT.

A CE STADE, VOUS AUREZ TOUJOURS LA POSSIBLITE D'ECHAPPER A CE PISTAGE EN VOUS DESAISSANT DE CES OBJETS. MAIS IL RESTE UN VEHICULE DONT VOUS NE POURREZ PLUS VOUS DEBARRASSER :

VOTRE CORPS


JE SUIS CONVAINCU MAINTENANT QUE L'IMPLANTATION DE PUCES MICROSCOPIQUES, INVISIBLES, PAR LE BIAIS D'UNE INJECTION EST LA CLE DE CETTE OPERATION DE VACCINATION A UNE ECHELLE PLANETAIRE.

Le problème de l'alimentation en énergie de ces micro-gadgets n'en est pas un. Modulo la nano technologie, ces systèmes peuvent utiliser l'énergie du corps, ou une foule d'autres énergies. Je me souviens d'une pendule qui, il y a trente ans, fonctionnait parfaitement en exploitant les variations de .. la pression atmosphérique. Vous rappelez vous ces montres automatique, qui se remontaient avec un balancier, au gré du mouvement du bras ?

J'AVAIS ETE AVERTI DE L'EXISTENCE D'UN TEL PROJET, D'INJECTION DE MICRO-PUCES A TRAVERS UNE VASTE OPERATION DE VACCINATION, IL Y A SEPT ANS. POUR REALISER UNE TELLE OPERATION A UNE ECHELLE PLANETAIRE IL FALLAIT ENVISAGER UNE OPERATION DE VACCINATION " PANDEMIQUE ", CONTRE UN VIRUS CAPABLE DE S'ETENDRE A LA PLANETE TOUTE ENTIERE. LA GRIPPE FAISAIT L'AFFAIRE. C'ETAIT MEME LE SEUL CANDIDAT, SEMBLE-T-IL. LA GRIPPE SAISONNIERE EST UNE AFFECTION INTRINSEQUEMENT PANDEMIQUE. IL N'Y A QU'UN SEUL PROBLEME : C'EST UNE AFFECTION QUI RESTE BENIGNE.

IL FALLAIT DONC LUI ATTACHER UNE CONNOTATION DRAMATIQUE, QUITTE A UTILISER DES VIRUS BRICOLES EN LABORATOIRE, à fort taux de létalité, mais quand même pas trop contaminants, pour ne pas que cette arme bactériologique retombe sur la tête de ceux qui la mettent en œuvre.

QUE LE VIRUS DE LA GRIPPE AVIAIRE H5N1 SOIT NATUREL, OU FABRIQUE, IL A PERMIS DE CREER CE CLIMAT D'INQUIETUDE, ALORS QU'EN QUATRE ANS LES NOMBRE TOTAL DES MORTS N'A PAS EXCEDE QUELQUES CENTAINES. IL Y AVAIT DE PAR LE MONDE BIEN D'AUTRES AFFECTIONS MORTELLES, EPIDEMIES DE TOUTES SORTES, DONT ON AURAIT PU PARLER.

MAIS IL FALLAIT QUE CE SOIT LA GRIPPE.

Dans les faits, tout cela a été médiatiquement orchestré à son de trompe. EN AUTRICHE, LA JOURNALISTE JANE BURGERMEISTER A TROUVE ETRANGE QUE LA SOCIETE AMERICAINE BAXTER "PERDE " 72 KILOS DU VIRUS DE LA GRIPPE AVIAIRE H5N1, MORTEL DANS SOIXANTE POUR CENT DES CAS. ETRANGE EGALEMENT QUE CE VIRUS SE SOIT TROUVE MELANGE "PAR ERREUR" DANS DES DOSES DE VACCINS « EXPERIMENTAL » ATTERRISSANT CHEZ UN SOUS-TRAITANT TCHECOSLOVAQUE, qui eut l'idée de l'essayer sur des furets. Tous décédèrent. L'entreprise s'excusa, en évoquant une " erreur de manipulation ".

Est-ce le cas ? NE SERAIT-CE PAS, COMME LE SUGGERE JANE BURGERMEISTER UNE SUBSTANCE "STARTER ", LAQUELLE, DIFFUSEE AU SEIN DES POPULATIONS, ET PROVOQUANT UNE VAGUE DE DECES, PERMETTRAIT DE CREER UNE PANIQUE, AMENANT DES MILLIARDS D'INDIVIDUS A SE PRECIPITER VERS LES SERINGUES. Un nombre de décès contrôlable à volonté, puisque le H5N1 n'est pas contagieux d'être humain à être humain.

Si ce plan avait démarré dans les pays de l'hémisphère sud, il aurait fonctionné sans le moindre raté. L'OMS aurait conclu à l'apparition d'une pandémie grippale exceptionnellement dangereuse, à " taux de létalité élevé " et la vaccination aurait alors pu être imposée à l'ensemble de la population de la planète.



Joli coup


Pas de chance : le caractère bénin du H1N1, dans les pays de l'hémisphère sud, qui sont tous en train d'émerger de cette vague grippale, puisque chez eux, s'achève la saison printanière, a rendu difficile la création d'un état d'urgence, dans l'hémisphère nord, EN DEPIT D'UNE IMMENSE OPERATION D'INTOX, RELAYEE PAR LES MEDIAS, LES HOMMES POLITIQUES ET LES SOI-DISANT EXPERTS.

ON SAIT DEJA QUE LES VACCINS PROPOSES NE SONT PAS EXEMPTS DE RISQUE DE DOMMAGES IMPORTANTS AU PLAN SANTE, A CAUSE DE CES FAMEUX ADJUVANTS. Mais déjà, les experts ( comme le docteur Floret ) nous disent qu'on disposera bientôt de vaccins sans adjuvants. Il FAUT à tout prix que les gens acceptent de recevoir ces vaccins.



Que conclure ?


CETTE VACCINATION N'EST NULLEMENT NECESSAIRE, ET ENCORE MOINS URGENTE. PAR CONTRE, S'IL EXISTE UN RISQUE QUE DES MICRO-PUCES SOIENT MELEES A CES SUBSTANCES, DONT VOTRE CORPS NE POURRA ALORS PLUS JAMAIS SE DEBARRASSER, ALORS LE SIMPLE PRINCIPE DE PRECAUTION CONSEILLERAIT DE S'ABSTENIR.

A moins que vous ne considériez ce discours que comme une nième version de la " théorie du complot ". Auquel cas, ignorez cet avertissement et courrez vous faire vacciner. Avec de la chance, vous passerez peut être à la télévision, au journal de vingt heures. MAIS SACHEZ QUE SI CES PUCES SONT PRESENTES DANS CES SUSBSTANCES INJECTEES, VOUS LES CONSERVEREZ A L'INTERIEUR DE VOTRE CORPS, A VIE, ET NULLE ACTION NE VOUS PERMETTRA DE LES RENDRE INACTIVES.

IL EST DONC TECHNIQUEMENT POSSIBLE DE LOGER DES MICRO-PUCES DANS LE VACCIN, EN SUSPENSION, VOIRE DANS DES SERINGUES. QUE SE PASSERA-T-IL SI UN JOUR DES GENS POSSEDANT DES MOYENS D'ANALYSE APPROPRIES DETECTENT DANS DES ECHANTILLONS DE VACCIN, OU DANS DES SERINGUES, LA PRESENCE DE PUCES, DONT LA STRUCTURE POURRA ETRE MISE EN EVIDENCE A L'AIDE D'UN SCANNER AU MICROSCOPE ELECTRONIQUE. LA ÇA N'EST PAS UNE COURSE A LA VACCINATION A LAQUELLE ON ASSISTERAIT, MAIS L'INVERSE : UNE MEFIANCE GENERALISEE VIS A VIS DE TOUTE INJECTION !

Un jour peut-être, des objets comme les antiques seringues en verre, non jetables, qu'on peut stériliser dans de l'eau bouillante, deviendront des objets qu'on s'arrachera à prix d'or. On aura le réflexe de filtrer, à l'aide d'un filtre en papier bien propre, toute substance injectable ( les filtres en papier retiennent les objets ayant des dimensions supérieures à 200 nanomètres, 0,2 millièmes de millimètre. Efficace vis à vis des micro-puces actuelles.

Mais on ne pourra évidemment rien filtrer, si les substances injectées sont dans des flacons " multidoses ", ce qui rendra leur contenu impossible à analyser. Sans pour ceux qui seront les acteurs de ces opérations.

On a l'impression de vivre dans un film de science-fiction. Mais l'idée que les attentats du 11 septembre 2001, dont maintenant plus de la moitié de la population de la planète croit qu'il s'agit d'une machination savamment préparée, nous plonge déjà dans ce climat délétère. Il restera à remonter vers ses auteurs et le principe " Is fecit cui prodest " ( celui qui l'a fait, c'est celui à qui cela profite ) peut orienter les investigations. SI, CE QUE NOUS CROYONS, ON A DELIBEREMENT TUE 3000 CITOYENS AMERICAINS DANS LE BUT DE JUSTIFIER LES INVASIONS DE L'AFGHANISTAN ET DE L'IRAK, LA MAIN MISE SUR DES RESSOURCES PETROLIERES, FUT UNE OPERATION MENEE " SOUS FAUSSE BANNIERE " ( EN FAISANT PORTER LE CHAPEAU AUX ISLAMISTES ), ALORS CES MEMES GENS SONT TOTALEMENT CAPABLES DE METTRE EN OEUVRE UN PLAN DE CONTROLE DES ETRES HUMAINS A L'ECHELLE PLANETAIRE. C'est là que le curseur s'envole vers la droite.

Mais alors, qui ?

L'histoire actuelle se déroule-t-elle au gré de ses propres instabilités, OU SERAIT-T-ELLE " PILOTEE " PAR DES GROUPES RELATIVEMENT RESTREINTS ? Pourquoi cette idée s'étend-t-elle comme une flaque d'huile à travers le monde ? Quelle sorte d'histoire vivons-nous ? [...]



Christine2
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 113
Localisation : SDF
Inscription : 22/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum