Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -20%
Figurine Herbizarre N°76 – Collection Super ...
Voir le deal
11.99 €

La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier

Aller en bas

La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier Empty La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier

Message par n111 le Ven 3 Nov 2006 - 14:27

La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier (procureur)



Né le 11 août 1946 à Lyon, Éric de Montgolfier est le lointain descendant des inventeurs de la " montgolfière " et l’héritier d’une puissante dynastie disposant d’un très important patrimoine immobilier dans les Bouches-du-Rhône. Nommé auditeur de justice en décembre 1970, il devint substitut du procureur de la République de Caen (1974-76), puis juge au tribunal d’instance de Noisy-le-Sec (1976-77). Il rejoignit l’administration centrale du ministère de la Justice, sous Alain Peyrefitte, où il suivit des affaires financières (1977-81). Il fut alors nommé procureur de la République au TGI de Chambéry (1985-92), puis à Valenciennes (1992-99) et enfin à Nice (depuis 1999).

Éric de Montgolfier se rendit célèbre en brisant le silence qui s’imposait jusque là aux procureurs et en mettant en cause publiquement un célèbre prévenu, Bernard Tapie. Ses multiples interventions médiatiques contre la corruption des élus du Peuple — réelle ou supposée — correspondaient à des campagnes similaires, conduites simultanément dans d’autres États européens. Elles développèrent un climat délétère de remise en cause de la démocratie représentative au profit d’une caste de dirigeants sensés être purs et dévoués par nature. Mettant en cause la légitimité des institutions au nom de sa vertu personnelle, il n’hésita pas, dans l’exercice de ses fonctions, à polémiquer avec le président de la République en exercice, François Mitterrand.

La nouvelle croisade d’Éric de Montgolfier prend place dans le contexte particulier des Alpes-Maritimes. Nice est progressivement purgée des nombreuses activités mafieuses qui s’y sont développées sous l’autorité et avec la protection de Jacques Médecin. Le fonctionnement local de la Justice a lui-même été dévoyé. À son arrivée à Nice, le procureur de Montgolfier s’est vu remettre par les avocats locaux une liste de vingt-trois affaires dans lesquelles la justice n’avait pu être rendue, soit en raison de lenteurs intentionnelles de procédures, soit en raison de disparitions de pièces au greffe. Rien ne permet d’associer ces pressions mafieuses à la franc-maçonnerie. Au contraire, les juges d’instruction locaux ont prit soin de démissionner des loges qu’ils fréquentaient lorsqu’ils ont eu à connaître des affaires politico-financières dont ils auraient pu croiser des protagonistes en loge. Aussi, pour préparer sa croisade, Éric de Montgolfier s’est-il appliqué à jouer sur des rivalités locales avant d’abattre ses cartes. Il a d’abord ménagé le barreau (notamment dans l’affaire du Crédit municipal), puis il a attaqué frontalement le personnel de justice, magistrats et greffiers, et n’a formulé ses accusations contre la franc-maçonnerie qu’une fois la division et la polémique amorcées.

Le 7 octobre 1999, Éric de Montgolfier est réapparu dans les médias pour mettre en cause l’influence — réelle ou supposée — des francs-maçons dans l’administration de la Justice. Son interview au Nouvel observateur a été confirmé par diverses autres déclarations, notamment à Nice-Matin. Cette intervention correspond à des campagnes similaires au Royaume-Uni et en Italie. Elle survient au moment où la Cour européenne des Droits de l’homme a décidé d’instruire la plainte du juge N. F. contre l’Italie (affaire n° 37119/97). Le requérant avait été sanctionné en raison de son adhésion à une loge maçonnique.

Bien qu’il s’en défende, le chevalier Éric de Montgolfier est, comme sa famille, réputé proche de l’Opus Dei. En 1994, Armand de Montgolfier, fut, aux côtés de Clara Gaymard, l’un des cofondateurs de l’association Progénèse, suscitée par l’Opus Dei pour préfigurer la Fondation Jérôme-Lejeune. En 1998, la surnuméraire Charlotte de Montgolfier, fut l’une des principales organisatrices des manifestations suscitées par l’Opus Dei contre le projet Aubry de plafonnement des allocations familiales.

Les obédiences maçonniques ont diversement réagit aux accusations du procureur de Montgolfier. Nicole Pinard ne sent pas la Grande loge féminine de France concernée et ne voit pas le rapport entre ses ateliers de réflexion et des réseaux qui manipuleraient la Justice. Simon Giovannai ne conteste pas sur le fond les assertions d’Éric de Montgolfier. Au contraire, il y voit une justification de la rupture que le Grand Orient de France a consommé avec le Grande Loge Nationale de France. Il souligne que le GOdF suspend immédiatement tout " frère " qui se trouverait mis en examen et engage contre lui une procédure d’exclusion, tandis que la GLNF ne s’astreint pas à la même discipline. Marie-Claude Chazette s’insurge contre les accusations globalisantes d’Éric de Montgolfier qui relèvent, pour la Grande loge mixte universelle, de l’intolérance et de la haine.

[On peut s’interroger sur les mobiles d’Éric de Montgolfier et le soutien que lui apporte la Chancellerie. Si le procureur dispose de signalements pouvant laisser supposer que des pièces de justice ont été soustraites en bande organisée, il lui appartient d’ouvrir une information judiciaire. Dans le cas contraire, il lui revient de garantir la liberté d’association et la présomption d’innocence, et non pas de relayer des haines historiques en colportant des accusations collectives.
n111
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier Empty Re: La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier

Message par alchy le Mer 15 Nov 2006 - 15:11

Attention, ce texte cherche à la base à destabiliser ou décridibiliser de Mongolfier !

Depuis, il y a eu le limogeage du juge Renard qui a pris pour tous ses autres frères corrompus. Le combat de Mongolfier, envoyé par Elisabeth Guiguou à Nice a donc porté ses fruits et permis la mise en cause sans faille du juge Renard qui avait entre autre fourni à sa loge et à son groupe d'ami, des fichiers de la police propre à recueillir des renseignements anonyme sur la population, les postulants aux ordres et des clients...

Mongolfier n'appartient pas directement à l'Opus Dei mais il est prbable que sa chancellerie soit d'ordre catholique et qu'il appartienne à ceux qui ont la possibilité et même la tradition de contrer la déviance maçonique.
alchy
alchy
Avec le Pape François

Masculin Messages : 913
Inscription : 12/10/2005

http://www.geocities.com/alchy75fr/file/Guerres.html

Revenir en haut Aller en bas

La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier Empty Re: La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier

Message par Claudius le Mer 15 Nov 2006 - 19:36

Le paradoxe de la morale ou la vertu des apparences nous pourrions l' attribuer à madame Elisabeth Guigou qui est elle même membre d' une loge!Madame Guigou ne va pas risquer sa carrière politique pour quelques voyoux à col-blanc.Ell a fait son devoir dans cette affaire tout simplement.C' est un bon procureur monsieur Mongolfier dans l' exercice de ses fonctions.Je l' imagine mal à l' opus deï, ce qui n' enlève rien à la respectabilité de cette prélature si prestigieuse dont le fondateur a été béatifié.On peut supposer que monsieur Mongolfier puisse être chrêtien.C' est du domaine de la vie privée de toute manière et cela n' a aucune influence sur les décisions de ce procureur qui est incontournable!J' appréçie son humanitée réputé pour donner une seconde chance aux jeunes délinquants sans repères souvent sans père ou père absent la plupart du temps....
La franc-maçonnerie est une secte comdamnée par nos souverains Pontifes.Il n' y a pas que la déviance maçonnique qui m' inquiète.Les catholiques ne doivent pas juger une personne qui entre en maçonnerie en lui jetant notre mépris à la façe.Il faud aimer son prochain avant tout autre considération.Cela ne signifie pas bien-entendu d' abandonner son esprit de discernement.La prudence et la confiance en Notre Seigneur Jésus-Christ et en Marie sa trés sainte Mère n' est pas incompatible avec l' esprit de raison!Minimiser le rôle de la franc-maçonnerie dans nos institutions serait illusoire.L' heure est grave et faire de l' angélisme est puéril.Combien de vies détruites soçialement par l' action diabolique de cette secte abominable?Ma réponse est celle-ci : le sang des âmes coulent à flot dans nos rues, rejoignant le caniveau puis les fleuves pour terminer sa course dans la mer.

Paix aux hommes de bonne volonté que vous soyez juifs, musulmans, chrêtiens, athées au service de la Justice.

Claudius

La foi et la raison(S.SBenoît XVI)

Claudius
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier Empty Re: La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier

Message par alchy le Jeu 16 Nov 2006 - 12:09

Je crois que Guigou appartient à une loge maçonique d'obédience chrétienne. En fait, plus on monte dans le pouvoir moins on ne peut comprendre à quoi ils appartiennent. En tout cas, pour moi Mongolfier n'est pas de l'Opus (il le dit d'ailleurs...) mais est chrétien pratiquant. Il appartient pourtant à une société secrète qui porte dans les journaux le nom de réseau d'influence. Je n'ai jamais réussi à comprendre si Guiguou et lui était de la même société. Mais on peu constater que les luttes font rage sans que l'on puisse vraiment déterminer ni les origines, ni les raisons. Après tout, Guigou a pu recevoir l'ordre de faire le trie à Nice pour à la fois donner un os à ronger mais aussi réabiliter les ordre maçoniques dans une ville où la déviance était rude et se montait en mafias autonomes. Mais on s'apperçoit aussi que les accusations contre M. Renard ne concernaient qu'une déviance à caractère personel et que rien n'a été entrepris au niveau du groupe qui se faisait mafieux (démentellement, coresponsabilité). Sa loge a simplement dit qu'ils allaient surveiller les choses de plus près et ne pas laisser des individus utiliser leur autorité maçonique à des fins personelles. Le combat de Mongolfier s'est donc arrêté là, à cette seule affaire qui a revétu pour le coup un aspect isolé et n'accusant personne d'autre que ce juge qui était doyen de la magistrature à Nice (une jolie ville pourtant). En fait, ce brave Mongolfier n'a pas pu tout mettre à jour, mais je crois qu'il a eu ce courage extraordinaire de montrer qu'il y avait une urgence à faire appliquer la justice dans ce millieu maçonico-mafieux particulier de Nice comme il a pu le dire. En suite, il met aussi à jour des marchés truqués entre fraternels et autres alliances, mais il paraît que ça n'aurait rien d'extraoridnaire ni de significatif pour la maçonnerie "méditéranéenne". Moi, je crois comme lui à la base, la maçonnerie dans le sud, c'est une plaque tourantes pour une multitude d'accords truqués. C'est l'esprit de la région... Médecin ou Peyrat n'ont jamais été des novices. Peyrat est presque un illuminati d'ailleurs, sa responsabilité, c'est la protection des belles villas qui accueillent tant de gens très importants dans tout le 06 et que nous ignoront généralement. Tout dictateur a sa villa dans la région et ce n'est pas pour rien si sa ville a accueilli le traité de Nice et d'autres rassemblement de puissances mondiales où Sarko nous a fait des shows très mondialistes.
alchy
alchy
Avec le Pape François

Masculin Messages : 913
Inscription : 12/10/2005

http://www.geocities.com/alchy75fr/file/Guerres.html

Revenir en haut Aller en bas

La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier Empty Re: La croisade antimaçonnique d’Éric de Montgolfier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum