Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Vaccin A H1N1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vaccin A H1N1

Message par Michael 77 le Jeu 15 Oct 2009 - 6:08

Il y aura deux classes social.

Les soldats Allemands ont reçu un vaccin contre la grippe porcine sans additif, qui ne contient ni mercure, ni squalène, ni tout autre adjuvant dangereux liés au vaccin, ce qui soulève la question sur pourquoi cette version du vaccin n’a pas été généralisée à tout le monde.

L’article intitulé « les soldats Allemands obtiennent un vaccin non toxique », explique comment 250.000 soldats Allemands ont été inoculés avec un vaccin « sain » fabriqué par Baxter qui ne contient pas « les additifs controversés à base de mercure ou de conservateurs».

Écrit en allemand.
http://de.news.yahoo.com/2/20091012/tts-soldaten-bekommen-angeblich-besonder-c1b2fc3.html

=========================================================
Ce qui est du mercure :25.000 fois supérieure à la norme admise

Le Dr Kent Holtorf (expert en maladies infectieuses), ainsi que d'autres experts, dire qu'il ne donnerait pas le vaccin à ses enfants parce qu'il est rempli de neuro-toxiques dont une quantité de mercure 25.000 fois supérieure à la norme admise dans la nourriture et dans l'eau.
La question n'est donc pas faut-il prendre une dose ou deux, mais plutôt, faut-il en prendre ? Et la réponse du Dr Kent Holtorf est claire : NON !
=============================================================
Les nanoparticules = 25 nanomètres de long

Il y a un petit problème avec les vaccins contenant des nanoparticules, ils peuvent être mortels et dans les cas les moins extrêmes causer de graves dommages, irréparables pour la santé.
avatar
Michael 77
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 44
Inscription : 25/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccin A H1N1

Message par mikee le Jeu 15 Oct 2009 - 10:23

par contre vous devriez prendre de l'aubepine en gelule

mikee
Combat avec Sainte Marie

Messages : 1665
Inscription : 15/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccin A H1N1

Message par Michael 77 le Dim 25 Oct 2009 - 4:22

Un vaccin pris en grippe



Seuls 17 % des Français envisagent de se faire vacciner contre la grippe A-H1N1. Des médecins scolaires refusent de participer à la campagne de vaccination. Et des citoyens vont jusqu'à porter plainte pour "empoisonnement".

Mauvaises nouvelles pour Roselyne Bachelot. Alors que la ministre de la Santé vient de lancer la campagne de vaccination contre la grippe A-H1N1, les signes de méfiance se multiplient envers le traitement. Selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest France, seuls 17% des Français envisageraient de se faire piquer. Une étude qui traduit un retournement radical de l'opinion. A la mi-septembre en effet, 55% des personnes interrogées dans un même sondage se disaient prêtes à se faire vacciner. Plus précisément, près d'un sondé sur deux (49%) explique qu'il ne se fera "certainement pas vacciner".

Ce basculement semble directement liée la perception du danger lié au virus: 16% des sondés se disent inquiets contre 32% il y a un mois, peut-être car les victimes de la grippe ont été moins nombreuses que prévu pour l'instant. Selon le dernier bilan de l'Institut national de veille sanitaire publié mardi, 36 personnes sont mortes en France de la grippe A-H1N1.
"Empoisonnement"



Le manque d'intérêt pour le vaccin vire au rejet dans certains cas. Ainsi, un syndicat d'infirmiers scolaires a refusé vendredi de participer à la campagne de vaccination estimant que cela se ferait au détriment des soins prodigués d'ordinaire aux élèves. "Nous dénonçons la mise à disposition d'office des infirmiers pour aller vacciner car il est certain qu'elle s'effectuera au détriment de l'offre des soins que cette profession assure auprès des jeunes pour contribuer à leur réussite scolaire", écrit le syndicat SNICS-FSU, qui dit représenter 62% des infirmiers de l'Education nationale. Des réticences qui viennent s'ajouter à celles d'une partie des médecins et personnels de santé français, premiers appelés à se faire vacciner.

Après les vacances scolaires de la Toussaint, c'est le reste de la population qui sera concernée par la campagne. Mais chez les patients aussi, la défiance est de mise. Neuf Isérois, habitants de la vallée du Grésivaudan, viennent de porter plainte contre X à Grenoble. Ils dénoncent la campagne de vaccination comme "une véritable tentative d’empoisonnement" de la population. Cette première plainte avec constitution de partie civile est également déposée pour “tentative d’administration de substances de nature à entraîner la mort". Selon leur avocat, d’autres plaintes similaires suivront prochainement en Isère, mais aussi à Paris, Pau et Nantes.

Une vague d'inquiétude à laquelle la ministre a tenté de répondre cette semaine. Elle a appelé au sens des responsabilités des soignants et s’est insurgée contre ceux qui parlent de vaccins développés dans la “précipitation”. Certes, le traitement peut provoquer des effets secondaires inattendus qui devront faire l’objet d’une surveillance, reconnaissent les autorités. Mais ces dernières l'assurent: les avantages d’une vaccination l’emportent sur les risques éventuels.

http://www.lejdd.fr/Societe/Sante/Actualite/Un-vaccin-pris-en-grippe-144794/
avatar
Michael 77
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 44
Inscription : 25/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccin A H1N1

Message par Michael 77 le Sam 7 Nov 2009 - 23:05


Infolettre

Pour recevoir des informations précieuses pour le maintien de votre santé et de vos libertés,
prenez une minute pour vous inscrire en cliquant sur le lien qui suit :

Je m'inscris à la liste d'envoi

You are here: Accueil Articles et courriels La grippe A H1N1 Courriel n° 8 (6 novembre 2009)

Courriel n° 8 (6 novembre 2009)







UNE PANDÉMIE MONDIALE DE MENSONGES ET DE TROMPERIES


Madame, Monsieur,
Chers amis,

Beaucoup d’entre vous s’inquiètent de savoir si je suis en bonne santé et si je vis toujours. Ça me touche beaucoup, sachez-le ! Je vous confirme donc que je suis toujours au poste, debout et plus conscient que jamais.

Si beaucoup s’inquiètent pour moi, je vous avoue que je m’inquiète encore plus pour vous, pour nous tous et pour tous ceux qui ne liront jamais ce courriel.

Ici au Québec, j’assiste impuissant aux plus gros mensonges et aux plus grosses manipulations qui aient jamais existé dans toute l’histoire de la médecine (et pourtant, Dieu sait s’il y en a des mensonges, des falsifications, des manipulations dans ce domaine très lucratif). Et pour couronner le tout, les journalistes charognards ont entrepris la noble mission de me lyncher médiatiquement. J’ai eu la bonne idée de ne plus écouter les émissions qui me sont consacrées. Certains de mes amis me donnent un résumé en deux minutes, je souris et je poursuis ma route.

Même Hitler est fâché sur moi, figurez-vous. Allez voir, ça vaut le détour : c’est la vidéo la plus drôle que j’aie vue depuis le début de cette pandémie.

Pour revenir à mes inquiétudes, je lis tous les signes avant-coureurs de la militarisation de cette campagne de vaccination. Si je dois encore m’aventurer à une nouvelle prédiction, je pense sincèrement que ce qui se passe en Ukraine devrait nous donner une bonne idée de ce qui va se passer dans tous les pays, progressivement. Fermetures des écoles, interdiction des réunions, panique des foules face à la pénurie de médicaments, vaccinations forcées, contrôle de la circulation dans certains territoires, fermeture des frontières, et j’en passe. Pourtant, comme d’habitude, les chiffres ne semblent pas justifier ces mesures exceptionnelles. Le discours du président me fait froid dans le dos : il est cousu de mensonges, de manipulations, de contre-vérités. Mais au-delà de tout cela, quand on connaît la présence de la sinistre compagnie Baxter en Ukraine, on pourrait se demander si la soudaine explosion de morts là-bas n’a pas été purement et simplement provoqué par une contamination volontaire des citoyens (par les airs – Chemtrails ou par les eaux). Baxter n’en est pas à sa première expérience criminelle, rappelez-vous.

Malgré l’énorme travail que nous accomplissons, ma femme et moi, pour fournir à un maximum de personnes, les informations les plus complètes et les plus fiables, beaucoup d’individus (même parmi les intellectuels et les universitaires) semblent dépourvus de tout discernement. Ils sont paralysés par la peur d’un virus qui ne tue pourtant personne, ils sont hypnotisés par leur écran de télévision et sont téléguidés par les injonctions qu’on leur souffle aux oreilles depuis des mois, quotidiennement : d’aller se faire vacciner. Je vous avoue que certains jours, nous sommes découragés. Puis, nous nous remettons au travail, car il n’y a rien d’autre à faire, si nous voulons suivre ce que nous dicte notre conscience.

Ceux qui, parmi vous, n’ont pas encore compris que cette vaccination nous sera imposée d’abord par la manipulation (ici au Québec, ça marche super bien, grâce à la coopération pleine et entière des putes médiatiques), ensuite par l’intimidation et la culpabilisation, enfin par la force, ceux-là, je les invite à se rendormir définitivement. Les autorités de santé publique veulent, à tout prix, malgré les statistiques extrêmement basses de mortalité, vacciner tout le monde. C’est clair comme de l’eau de roche. Je vous le dis depuis fin août.

Ce que je compte faire, pour ma part ? Continuer à faire ce que je fais, c’est-à-dire informer le mieux que je peux, avec les références les plus complètes possibles. C’est pour cela que je vous invite à découvrir les nouvelles rubriques de mon site Internet qui se construit petit à petit. Il n'est en ligne que depuis le 1er octobre, et nous sommes débordés d’informations et de travail en permanence. Personnellement, je reçois plus de 200 courriels d’information par jour, que je dois lire, analyser, traiter, classer et éventuellement publier. Sans compter mes interventions dans les médias (TV et radios) et les conférences données à travers tout le Québec.

L’heure de vérité est arrivée, mes amis. Ou nous nous tenons debout pour refuser ce vaccin, pour interpeller personnellement les journalistes et les responsables politiques. Ou nous nous soumettons à la dictature médico-pharmaceutique.

Je vous salue avec le coeur.
Restons debout et éveillés.


Jean-Jacques Crèvecoeur
Montréal (Québec – Canada)
Nouveaux articles sur mon site (le 6 novembre) :

Suivant >


Jean-Jacques Crèvecoeur




Multilingue


avatar
Michael 77
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 44
Inscription : 25/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccin A H1N1

Message par Michael 77 le Mer 11 Nov 2009 - 6:21

La Pologne refuse les vaccins H1N1



Le premier ministre polonais Donald Tusk a accusé aujourd'hui les sociétés pharmaceutiques de chercher à rejeter sur les gouvernements la responsabilité pour d'éventuels effets secondaires des vaccins contre la grippe H1N1, justifiant ainsi le refus de la Pologne de les acquérir.

"Nous savons que les sociétés qui offrent les vaccins contre la grippe H1N1 ne veulent pas prendre la responsabilité des effets secondaires de ce vaccin", a déclaré Tusk à la presse. "Elles refusent de les mettre sur le marché, parce que leur responsabilité juridique serait alors plus grande. Elles demandent des clauses qui ne sont probablement pas conformes à la législation polonaise, et qui rejettent toute la responsabilité sur le gouvernement d'un pays en ce qui concerne les effets secondaires et des indemnisations éventuelles,", a-t-il ajouté.

La Pologne refuse pour l'instant d'acheter des vaccins contre la grippe H1N1, estimant qu'ils n'ont pas encore été suffisamment testés par les autorités médicales.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/06/01011-20091106FILWWW00529-la-pologne-refuse-les-vaccins-h1n1.php
avatar
Michael 77
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 44
Inscription : 25/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccin A H1N1

Message par alban le Mer 11 Nov 2009 - 10:09

Ils insistent mais d'autres aussi :

http://www.rolandsimion.org/spip.php?article73
avatar
alban
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Messages : 162
Inscription : 06/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccin A H1N1

Message par Michael 77 le Jeu 12 Nov 2009 - 5:53

Message important aux Québécois (avec liens cette fois !)‏

De :<IMG style="DISPLAY: none" id=P___1802951695 webimdisplayStyle="inline"> Jean-Jacques Crèvecoeur (promethee@videotron.qc.ca)
Envoyé :mar. 10/11/09 23:33
À : sept (michaelsept@bell.net)


Bonjour, je vous renvoie le même message, mais avec des liens qui fonctionnent, cette fois-ci. Désolé pour l'inconvénient technique. Et bonne lecture.

Madame, Monsieur,

Chers amis,

Ce petit courriel pour vous informer de plusieurs choses, très rapidement, spécifiques au Québec.
Vous recevrez un autre courriel (international, celui-là), avec plus de détails.
Dans le courriel n° 9, vous comprendrez pourquoi je change mon emploi du temps.
Les circonstances sont de plus en plus préoccupantes et les médias rivalisent de malhonnêteté avec Santé-Canada, à qui fera les plus gros mensonges !
Face à cela, je m’adapte, j’utilise mon temps le mieux possible et je lance de nouvelles actions.

En attendant mon courriel N° 9 qui s’en vient, prenez note de quatre choses :

  • j’annule mes conférences de Gatineau et de Chicoutimi (je n’ai pas le temps de me déplacer). Merci de faire passer le message et toutes mes excuses à ceux qui étaient inscrits. Par contre, mes conférences de Trois-Rivières, Québec, Montréal et Saint-Bruno sont maintenues. Ce seront les dernières avant le printemps prochain ;
  • ma femme Cyrinne et moi poursuivons le travail, pour compléter les articles et les références sur mon site Internet. En particulier, je vous invite à lire attentivement les rubriques consacrées au Tamiflu, au squalène et au thimérosal : nous montrons dans ces rubriques que Santé-Canada et le collège des médecins nous ont menti, une fois de plus, en minimisant les dangers présentés par cette campagne de vaccination. Nous vous le prouvons, références scientifiques à l’appui ;
  • les effets secondaires négatifs des vaccins se multiplient, mais aucun média ne vous en parle. Chaque fois qu’un pauvre malheureux de 70 ans ou plus meurt, ayant déjà des problèmes chroniques, autant tous les journaux nous emmerdent sur des pages entières avec cette « nouvelle victime de la grippe H1N1 » (alors qu’il faut parfois deux à trois jours pour avoir les résultats des tests de laboratoire, mais on nous l’annonce tout de suite), autant quand des gens sont victimes du vaccin, ici ou à l’étranger, comme par hasard, personne ne nous en parle !
  • je lance une grande opération baptisée « Silence – médias », visant à faire craquer nos journalistes prostitués qui ont reçu l’ordre de ne dire que ce qui est autorisé par l’OMS et Santé-Canada. Votre coopération active est absolument indispensable.



Ma dernière tournée de conférences – changements importants – annulation à Gatineau et Chicoutimi

Dans les dix jours qui viennent, je donnerai ma dernière série de conférences consacrées aux vaccins.
En voici le programme :

C’est votre dernière occasion de m’entendre en conférence publique avant que la campagne de vaccination ne devienne, très probablement, obligatoire. OBLIGATOIRE À MOINS QUE SUFFISAMMENT D’INDIVIDUS ÉVEILLÉS ET CONSCIENTS ARRIVENT À ARRÊTER LES IRRESPONSABLES DE SANTÉ-CANADA ET LES JOURNALISTES COMPLICES DES CRIMES QUI SE PRÉPARENT.

Nouveaux articles sur mon site Internet

Beaucoup d’entre vous m’avez demandé mon avis sur l’intervention du docteur Yves Robert, du collège des médecins. Car beaucoup ont été déstabilisés par le semblant d’explications scientifiques présentées par ce personnage (il l’a fait d’ailleurs à la demande du conseil d’administration). Moi-même, je n’avais de réponse précise concernant les arguments qu’il présentait. Nous avons pris la peine de vérifier les sources scientifiques. Une fois de plus, nous concluons à la désinformation de la part des instances officielles pour nous faire accepter un vaccin qui ne présente aucune garantie de sécurité, en plus d’avoir une efficacité plus que douteuse.
Rendez-vous donc à la section dossiers – les dangers de la campagne pour avoir un autre son de cloche : www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php--Q-option--E-com_content--A-view--E-category--A-layout--E-blog--A-id--E-74--A-Itemid--E-108" target="_blank" rel="nofollow">http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=74&Itemid=108

Les victimes du vaccin se comptent par centaines et par milliers dans le monde

Je suis submergé de courriels venant de partout dans le monde, pour m’informer des accidents survenus dans les heures et dans les jours qui suivent la vaccination contre le virus H1N1. J’en ferai une rubrique complète sur mon site dans quelques jours.

  • Mais sachez déjà qu’en Suède, 390 plaintes ont été déposées pour paralysies, syndromes de Guillain Barré, troubles neurologiques, cardiopathies, et j’en passe. Alors qu’ils ne sont que quelques centaines de milliers de Suédois à s’être fait vacciner. En Suède également, on dénombre déjà 5 morts des suites du vaccin, chez des gens en bonne santé (comme la dame de Châteauguay – mêmes symptômes, même scénario morbide).
  • Au Québec, on me rapporte de partout des effets secondaires nettement plus graves que ce que les bons docteurs nous ont raconté dans les médias ! Mais les médias ont reçu des ordres précis pour ne rapporter aucun accident vaccinal. Donc, continuez à m’écrire, pour signaler les accidents, en mentionnant votre nom, votre prénom et votre localité (sinon, vos témoignages n’ont aucune valeur de preuve).
  • Aux USA et ailleurs, on dénombre de nombreuses fausses couches chez des femmes enceintes vaccinées, dans les 24 à 48 heures après la vaccination.
  • En Ukraine, une épidémie de peste pulmonaire s’est déclenchée subitement (alors qu’il n’y avait pratiquement pas de morts ni de cas de grippe H1N1). L'origine de cette peste est mystérieuse, et je cherche à en savoir plus. L’Ukraine est le premier pays au monde à s’être soumis aux injonctions de l’OMS qui lui a imposé de décréter l’état d’urgence sanitaire avec son train de mesures (fermeture d’écoles, interdiction de réunions publiques, vaccinations obligatoires (vaccins généreusement offerts par les USA), arrestation des opposants aux vaccins, etc.).


Opération « silence – médias »

Vous aurez compris qu’il est temps, pour chacun d’entre vous, d’arrêter toutes vos activités de loisirs pour vous préoccuper de la situation et pour étudier ce dossier. Beaucoup d’entre vous m’ont demandé ce qu’ils pouvaient faire pour m’aider. Certains m’ont proposé de l’argent. Je n’attends rien comme aide directe, même si cette opération me coûte cher et m’amène à m’endetter de plus en plus.

Par contre, le nerf de la guerre, dans cette histoire, c’est la désinformation que nous subissons de la part de tous les médias, à de très rares exceptions près. Les journalistes sont utilisés exclusivement comme agents de propagande pour :

  • dramatiser les quelques rares histoires anecdotiques liées à des supposés cas de grippe H1N1 (je rappelle que le jeune garçon de 13 ans, Evan Frustaglio, est mort d’une méningite, et pas de la grippe – la dame de 87 ans de la rive sud de Québec n’est pas morte de la grippe H1N1 – la dame de Châteauguay est morte des suites de la vaccination et de son probable traitement au Tamiflu) ;
  • amplifier les risques (on nous présente toujours le risque maximum encouru par les Québécois – 25 à 35 % seront touchés. Je rappelle qu’on nous avait déjà fait le coup avec la grippe aviaire en nous présentant la perspective de 320 millions de morts – en dix ans, nous en avons eu 248, à l’échelle de la planète !)
  • nous focaliser sur les risques (réels) de la grippe, en occultant tous les autres risques qui peuvent nous faire mourir (je rappelle qu’au Canada, 8.000 personnes décèdent chaque année de maladie nosocomiale, parce qu’elles ont contracté une infection dans les hôpitaux à cause de leur insalubrité – et ça, pas un mot des médias sur ce grave problème récurrent)
  • attribuer des décès à la grippe, alors que les personnes souffraient de problèmes cardiaques, respiratoires ou autres
  • nous faire peur en agitant toujours le spectre de la grippe espagnole et des millions de morts potentiels que pourrait occasionner cette grippe.



Je lance donc l’opération « silence – médias ». L’idée est simple, et elle m’est venue lorsque j’ai vu les dizaines de réactions que vous avez eues à l’égard du journaleux Guy Gendron et de son faire-valoir Alain Gravel, suite à leur émission de salissage à mon égard et à l’égard de Guylaine Lanctôt, pour discréditer le mouvement anti-vaccinaliste (voir à ce propos la lettre ouverte que j'ai adressée à Gendron) : www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php--Q-option--E-com_content--A-view--E-article--A-id--E-123:guy-gendron--A-catid--E-69:mes-coups-de-gueule--A-Itemid--E-102" target="_blank" rel="nofollow">http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=123:guy-gendron&catid=69:mes-coups-de-gueule&Itemid=102

Je vous invite TOUS, à harceler les journalistes que vous connaissez, et ceux que vous écoutez. Écrivez-leur, téléphonez-leur, rappelez-les, encore et encore. Noyez-les d’appels pour leur réclamer la VÉRITÉ sur cette campagne de vaccination. Menacez-les de ne plus les écouter, menacez-les de déposer plainte contre eux pour complicité de crime contre l’humanité. Car il est criminel de ne pas nous informer des milliers d’effets secondaires que subissent les gens qui ont déjà reçu le vaccin contre la grippe H1N1. Il est criminel de donner la parole aux experts corrompus de Santé-Canada et du collège des médecins. Rappelez-leur ce qui s’est passé pour ceux qui ont été complice du régime nazi (élu démocratiquement, je le rappelle). L’idée est de les faire craquer dans la chape de silence qu’ils maintiennent, forcés et contraints (certains, c’est par bêtise et par intention consciente – eux sont irrécupérables). Dans un mois, il sera trop tard. L’armée sera probablement dans nos rues, et nous ne pourrons plus inverser le processus.

Vous pouvez, pour ce faire, relire mes coups de gueule, mes courriels, mes références scientifiques sur mon site. Allez lire aussi le contenu d’autres sites que je réfère, dans la rubrique « RÉSEAUX AMIS – LIENS » : www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php--Q-option--E-com_content--A-view--E-article--A-id--E-127--A-Itemid--E-119" target="_blank" rel="nofollow">http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=127&Itemid=119

MAIS DE GRÂCE. ANNULEZ TOUTES VOS ACTIVITÉS DE LOISIR. NE RESTEZ PLUS PLANTÉS DEVANT VOTRE TÉLÉVISEUR. PASSEZ À L’ACTION, POUR RÉCLAMER AUX MÉDIAS D’ARRÊTER DE NOUS FAIRE PEUR (SE TAIRE SUR LES SOI-DISANT CAS DE H1N1) ET POUR RÉCLAMER AUX MÉDIAS DE SORTIR DU SILENCE (À PROPOS DES VRAIS DANGERS ET DES ACCIDENTS PARTOUT DANS LE MONDE).

IL Y VA DE NOTRE LIBERTÉ ET DE DÉMOCRATIE !
D’ICI FIN DÉCEMBRE, IL SERA TROP TARD.



Restons conscients et debout.
Mais bougeons-nous le cul à présent, avant qu’il ne soit trop tard.

Cordialement


Jean-Jacques Crèvecoeur
Montréal (Québec – Canada)

Courriel : promethee@videotron.qc.ca
Site Internet : www.jean-jacques-crevecoeur.com/" target="_blank" rel="nofollow">http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/


Pour vous désabonner, veuillez cliquer ici.
avatar
Michael 77
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 44
Inscription : 25/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccin A H1N1

Message par abbaruah le Jeu 12 Nov 2009 - 9:03

j'ai entendu ce matin à la radio française que toutes les personnes nées avant 1950, n'avaient pas besoin de se faire vacciner, parce qu'elles avaient rencontré le virus et étaient immunisées.
Il semble qu'il n'y ait pas foule pour se présenter dans les centres de vaccination, on peut comprendre. personnellement je refuse le vaccin.
avatar
abbaruah
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 712
Age : 65
Localisation : BRETAGNE, pas loin de Rennes
Inscription : 19/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccin A H1N1

Message par Julien Pierre le Jeu 12 Nov 2009 - 13:57

Mais allez donc tous vous vaccinez c'est tres bon pour votre santé !! Le vaccin vous permettra d'etre immunisé contre H1N1 de plus gratuitement quelle chance vous avez donc ?
avatar
Julien Pierre
Avec les chérubins

Masculin Messages : 63
Localisation : Senatus Populus Quintus Republica
Inscription : 07/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccin A H1N1

Message par Michael 77 le Sam 14 Nov 2009 - 6:52

La campagne de vaccination qui bat son plein au États-Unis consiste en une "vaccination" par spray nasal de Flumist (littéralement "brouillard de grippe") contenant 3 souches VIVANTES de virus de la grippe. Il est clairement mentionné dans la notice du Flumist que celui-ci peut rendre malade et contagieuse pendant trois semaines toute personne aux défenses immunitaires faibles, ce qui est le cas de plus de la moitié de la population américaine.


Notez
Jean-Yves CREVEL Vendredi 13 Novembre 2009



Huile de requin vs Brouillard de grippe


Euro-squalène contre US-Flumist

Dans ces conditions, on se réjouit que ce "vaccin" américain soit strictement interdit en Europe ! Reste à relever que si les USA utilisent le Flumist avec tous les risques que cela implique, c’est pour une raison toute simple : suite aux procédures intentées par les vétérans de la 1ère guerre du golfe, le squalène est interdit par une loi fédérale dans tous les USA. C’est le même squalène que contient le vaccin Pandremix pour lequel Madame Bachelot "invite" les entourages des nourrissons à ses faire piquer.

La quantité moyenne de squalène injectée chez le soldat U.S. par la vaccination contre l’anthrax pendant et après la guerre du Golfe était de 34,2 microgrammes par litre. le vaccin Pandremix contient 10,68 mg de squalène par 0,5 ml. Cela correspond à 21,36 grammes par litre, soit un million de fois plus de squalène par dose. (source : site Internet The Military Vaccine Resource Directory & document officiel de l’EMEA)

L’étude retenue par le juge de la Cour fédérale américain pour interdire l’usage du squalène révèle que ce fut l’autre cause du Syndrome de guerre du golfe chez 25% des 697.000 soldats américains. Si on considère que 175.000 des 697.000 soldats furent officiellement reconnus affectés par le syndrome de la Guerre du Golfe et qu’un quart l’étaient par le squalène, on arrive au résultat suivant : l’usage du squalène au faible dosage américain provoquait des dégâts plus ou moins graves dans 6,28% des cas. A quoi pouvons-nous nous attendre avec un dosage 1 million de fois supérieur ? Malheureusement, je crains que nous n’allons pas tarder à le savoir.





Résister, une question vitale



Il faut rendre hommage au 90% de médecins qui ont courageusement résisté aux injonctions et aux manœuvres d’intimidation de Mme Bachelot, dont l’irresponsabilité ne s’explique que par sa carrière de chargée de communication de l’industrie pharmaceutique, (ICI Pharma puis Soguipharm) carrière qu’elle a simplement poursuivie au ministère de la Santé. Cet exemple de résistance du milieu médical éclaire nos concitoyens qui s’apprête eux-aussi à résister à la campagne honteuse visant d’abord à culpabiliser les parents puis à manipuler la population par des mensonges éhontés tel que celui qui figure sur "l’invitation" : "La qualité, la sécurité et l’efficacité des vaccins utilisés ont faits l’objet d’une étude rigoureuse de la part des autorités sanitaires dans le cadre des autorisations de mise sur le marché (AMM)." Pour que vous soyez réellement informés, voici la mise en garde et les conseils avisés d’un neurochirurgien réputé :





Personne ne devrait accepter le vaccin contre la grippe porcine


il s’agit d’un des vaccins les plus dangereux jamais conçus. Il contient un adjuvant nommé squalène (MF-59) . Il a été montré que ce produit pouvait provoquer de graves maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et le lupus. Il s’agit de l’adjuvant vaccinal qui a été mis en cause dans le syndrome de la Guerre du Golfe qui a tué plus de 10.000 soldats et provoqué une augmentation de 200% de la maladie de Lou Gehring (sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot (ALS), maladie mortelle. Le virus H1N1 tue en provoquant une « tempête de cytokines », entraînant le système immunitaire à réagir de manière excessive. C’est la raison pour laquelle il tue des jeunes personnes et provoque une maladie plus légère chez les personnes plus âgées dont le système immunitaire est davantage affaibli. Ce vaccin est un puissant stimulateur de l’immunité qui rend le virus capable d’une beaucoup plus grande létalité .

La meilleure protection est la vitamine D3. Il faudrait dès que possible en prendre 5000 UI (IU en anglais) par jour et quand la maladie commence à s’étendre, augmenter la dose jusqu’à 15.000 UI par jour. La vitamine D3 module la réaction immunitaire, réduisant le risque de réactions excessives. Elle stimule le corps à produire ce qu’on appelle des peptides antimicrobiens (antimicrobial peptides) puissants destructeurs de virus qui ne font pas intervenir l’immunité. L’effet est proportionnel à la dose administrée. Plus la dose de vitamine D3 est élevée, meilleure la protection. Les huiles de poisson contribuent également à réduire une réaction immunitaire excessive. Une cuillère à café par jour serait suffisante. ( La meilleure est l’huile de poisson Norvégienne au citron Carlson ) . En cas de symptômes graves, prendre une cuillère à café deux fois par jour. Divers antioxydants peuvent aussi être utiles comme le curcuma, le « quercetin », l’extrait de pépin de pamplemousse, la vitamine C , ainsi que la vitamine E naturelle. Un apport multi minéraux/vitamines est aussi essentiel. Puis-je vous demander de répandre ce message. Les gens doivent savoir comment se protéger.

Dr RUSSELL L. BLAYLOCK, M.D.

http://www.alterinfo.net/H1N1-grand-ecart-sur-l-Atlantique_a39172.html
avatar
Michael 77
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 44
Inscription : 25/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum