Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -27%
40€ de remise sur les baskets Nike Air Max 2090 ...
Voir le deal
110 €

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par Philippe-Antoine le Lun 13 Juil 2009 - 11:04

BENOÎT XVI

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 28 mars 2007

Saint Irénée de Lyon

Chers frères et sœurs!

Dans les catéchèses sur les grandes figures de l'Eglise des premiers siècles, nous arrivons aujourd'hui à l'éminente personnalité de saint Irénée de Lyon. Les informations biographiques à son sujet proviennent de son propre témoignage, qui nous est parvenu à travers Eusèbe, dans le livre V de l'Histoire ecclésiastique. Irénée naquit selon toute probabilité à Smyrne (aujourd'hui Izmir, en Turquie), vers 135-140, où, encore jeune, il alla à l'école de l'Evêque Polycarpe, lui-même disciple de l'Apôtre Jean. Nous ne savons pas quand il se rendit d'Asie mineure en Gaule, mais son transfert dut coïncider avec les premiers développements de la communauté chrétienne de Lyon: c'est là que, en 177, nous trouvons Irénée au nombre du collège des prêtres. C'est précisément cette année qu'il fut envoyé à Rome, porteur d'une lettre de la communauté de Lyon au Pape Eleuthère. La mission romaine qui permit à Irénée d'échapper à la persécution de Marc-Aurèle, dans laquelle au moins 48 martyrs trouvèrent la mort, parmi lesquels l'Evêque de Lyon lui-même, Pothin, âgé de 90 ans, mort des suites de mauvais traitements en prison. Ainsi, à son retour, Irénée fut élu Evêque de la ville. Le nouveau Pasteur se consacra entièrement au ministère épiscopal, qui se conclut vers 202-203, peut-être par le martyre.

Irénée est avant tout un homme de foi et un Pasteur. Du bon Pasteur, il possède le sens de la mesure, la richesse de la doctrine, l'ardeur missionnaire. En tant qu'écrivain, il poursuit un double objectif: défendre la véritable doctrine des attaques des hérétiques, et exposer avec clarté les vérités de la foi. Les deux œuvres qui nous sont parvenues de lui correspondent exactement à ces objectifs: les cinq livres Contre les hérésies, et l'Exposition de la prédication apostolique (que l'on peut également appeler le plus ancien "catéchisme de la doctrine chrétienne"). En définitive, Irénée est le champion de la lutte contre les hérésies. L'Eglise du II siècle était menacée par ce que l'on appelle la gnose, une doctrine qui affirmait que la foi enseignée dans l'Eglise ne serait qu'un symbolisme destiné aux personnes simples, qui ne sont pas en mesure de comprendre les choses difficiles; au contraire, les initiés, les intellectuels, - on les appelait les gnostiques - auraient compris ce qui se cache derrière ces symboles, et auraient formé un christianisme élitiste, intellectuel. Bien sûr, ce christianisme intellectuel se fragmentait toujours plus en divers courants de pensées souvent étranges et extravagants, mais qui attiraient de nombreuses personnes. Un élément commun de ces divers courants était le dualisme, c'est-à-dire que l'on niait la foi dans l'unique Dieu, Père de tous, Créateur et Sauveur de l'homme et du monde. Pour expliquer le mal dans le monde, ils affirmaient l'existence, auprès de Dieu bon, d'un principe négatif. Ce principe négatif aurait produit les choses matérielles, la matière.

En s'enracinant solidement dans la doctrine biblique de la création, Irénée réfute le dualisme et le pessimisme gnostique qui sous-évaluaient les réalités corporelles. Il revendiquait fermement la sainteté originelle de la matière, du corps, de la chair, ainsi que de l'esprit. Mais son œuvre va bien au-delà du rejet de l'hérésie: on peut dire, en effet, qu'il se présente comme le premier grand théologien de l'Eglise, qui a créé la théologie systématique; lui-même parle du système de la théologie, c'est-à-dire de la cohérence interne de toute la foi. Au centre de sa doctrine réside la question de la "règle de la foi" et de sa transmission. Pour Irénée, la "règle de la foi" coïncide en pratique avec le Credo des Apôtres et nous donne la clé pour interpréter l'Evangile, pour interpréter le Credo à la lumière de l'Evangile. Le symbole apostolique, qui est une sorte de synthèse de l'Evangile, nous aide à comprendre ce qu'il veut dire, et la façon dont nous devons lire l'Evangile lui-même.

En effet, l'Evangile prêché par Irénée est celui qu'il a reçu de Polycarpe, Evêque de Smyrne, et l'Evangile de Polycarpe remonte à l'Apôtre Jean, dont Polycarpe était le disciple. Et ainsi, le véritable enseignement n'est pas celui inventé par les intellectuels au-delà de la foi simple de l'Eglise. Le véritable Evangile est celui enseigné par les Evêques qui l'ont reçu des Apôtres à travers une chaîne ininterrompue. Ceux-ci n'ont rien enseigné d'autre que précisément cette foi simple, qui est également la véritable profondeur de la révélation de Dieu. Ainsi - nous dit Irénée - il n'existe pas de doctrine secrète derrière le Credo commun de l'Eglise. Il n'existe pas de christianisme supérieur pour les intellectuels. La foi publiquement confessée par l'Eglise est la foi commune de tous. Seule cette foi est apostolique, elle vient des Apôtres, c'est-à-dire de Jésus et de Dieu. En adhérant à cette foi transmise publiquement par les Apôtres à leurs successeurs, les chrétiens doivent observer ce que les Evêques disent, ils doivent suivre en particulier l'enseignement de l'Eglise de Rome, prééminente et très ancienne. Cette Eglise, en raison de son origine antique, possède un caractère apostolique suprême; en effet, elle tire son origine des piliers du Collège apostolique, Pierre et Paul. Toutes les Eglises doivent être en accord avec l'Eglise de Rome, en reconnaissant en elle la mesure de la véritable tradition apostolique, de l'unique foi commune de l'Eglise. A travers ces arguments, ici brièvement résumés, Irénée réfute à leur racine même les prétentions de ces gnostiques, de ces intellectuels: avant tout, ils ne possèdent pas une vérité qui serait supérieure à celle de la foi commune, car ce qu'ils disent n'est pas d'origine apostolique, mais est inventé par eux; en second lieu, la vérité et le salut ne sont pas le privilège et le monopole de quelques personnes, mais tous peuvent y parvenir à travers la prédication des successeurs des Apôtres, et surtout de l'Evêque de Rome. En particulier - toujours en remettant en question le caractère "secret" de la tradition gnostique, et en soulignant ses effets multiples et contradictoires entre eux - Irénée se préoccupe d'illustrer le concept authentique de Tradition apostolique, que nous pouvons résumer en trois points.

a) La Tradition apostolique est "publique", et non pas privée ou secrète. Pour Irénée, il ne fait aucun doute que le contenu de la foi transmise par l'Eglise est celui reçu par les Apôtres et par Jésus, par le Fils de Dieu. Il n'existe pas d'autre enseignement que celui-ci. C'est pourquoi, celui qui veut connaître la véritable doctrine doit uniquement connaître "la Tradition qui vient des Apôtres et la foi annoncée aux hommes": tradition et foi qui "sont parvenues jusqu'à nous à travers la succession des évêques" (Adv. Haer. 3, 3, 3-4). Ainsi, succession des Evêques, principe personnel et Tradition apostolique, de même que principe doctrinal coïncident.

b) La Tradition apostolique est "unique". En effet, tandis que le gnosticisme est sous-divisé en de multiples sectes, la Tradition de l'Eglise est unique dans ses contenus fondamentaux que - comme nous l'avons vu - Irénée appelle précisément regula fidei ou veritatis: et parce qu'elle est unique, elle crée ainsi une unité à travers les peuples, à travers les diverses cultures, à travers les différents peuples; il s'agit d'un contenu commun comme la vérité, en dépit de la diversité des langues et des cultures. Il y a une phrase très précieuse de saint Irénée dans le livre Contre les hérésies: "L'Eglise, bien que disséminée dans le monde entier, préserve avec soin [la foi des Apôtres], comme si elle n'habitait qu'une seule maison; de la même façon, elle croit dans ces vérités, comme si elle n'avait qu'une seule âme et un même cœur; elle proclame, enseigne et transmet en plein accord ces vérités, comme si elle n'avait qu'une seule bouche. Les langues du monde sont différentes, mais la force de la tradition est unique et la même: les Eglises fondées dans les Germanies n'ont pas reçu ni ne transmettent de foi différente, pas plus que celles fondées dans les Espagnes, ou encore parmi les Celtes ou dans les régions orientales, ou en Egypte ou en Libye ou dans le centre du monde" (1, 10, 1-2). On voit déjà à cette époque, nous sommes en l'an 200, l'universalité de l'Eglise, sa catholicité et la force unificatrice de la vérité, qui unit ces réalités si différentes, de la Germanie à l'Espagne, à l'Italie, à l'Egypte, à la Libye, dans la vérité commune qui nous a été révélée par le Christ.

c) Enfin, la Tradition apostolique est, comme il le dit dans la langue grecque dans laquelle il a écrit son livre, "pneumatique", c'est-à-dire spirituelle, guidée par l'Esprit Saint: en grec Esprit se dit pneuma. Il ne s'agit pas, en effet, d'une transmission confiée à l'habileté d'hommes plus ou moins savants, mais à l'Esprit de Dieu, qui garantit la fidélité de la transmission de la foi. Telle est la "vie" de l'Eglise, ce qui rend l'Eglise toujours fraîche et jeune, c'est-à-dire féconde de multiples charismes. Pour Irénée, Eglise et Esprit sont inséparables: "Cette foi", lisons-nous encore dans le troisième livre Contre les hérésies, "nous l'avons reçue de l'Eglise et nous la conservons: la foi, par l'œuvre de l'Esprit de Dieu, comme un dépôt précieux conservé dans un vase de valeur rajeunit toujours et fait rajeunir également le vase qui la contient. Là où est l'Eglise se trouve l'Esprit de Dieu; et là où est l'Esprit de Dieu, se trouve l'Eglise et toute grâce" (3, 24, 1).

Comme on le voit, saint Irénée ne se limite pas à définir le concept de Tradition. Sa tradition, la tradition ininterrompue, n'est pas traditionalisme, car cette Tradition est toujours intérieurement vivifiée par l'Esprit Saint, qui la fait à nouveau vivre, qui la fait être interprétée et comprise dans la vitalité de l'Eglise. Selon son enseignement, la foi de l'Eglise doit être transmise de manière à apparaître telle qu'elle doit être, c'est-à-dire "publique", "unique", "pneumatique", "spirituelle". A partir de chacune de ces caractéristiques, on peut conduire un discernement fructueux à propos de l'authentique transmission de la foi dans l'aujourd'hui de l'Eglise. De manière plus générale, dans la doctrine d'Irénée la dignité de l'homme, corps et âme, est solidement ancrée dans la création divine, dans l'image du Christ et dans l'œuvre permanente de sanctification de l'Esprit. Cette doctrine est comme une "voie maîtresse" pour éclaircir avec toutes les personnes de bonne volonté l'objet et les limites du dialogue sur les valeurs, et pour donner un élan toujours nouveau à l'action missionnaire de l'Eglise, à la force de la vérité qui est la source de toutes les véritables valeurs du monde.

* * *

Je salue cordialement les pèlerins francophones présents ce matin, en particulier tous les groupes de jeunes. Puisse saint Irénée vous inviter à approfondir toujours davantage votre foi, dans la joie de témoigner du Christ aujourd’hui, avec la force que donne l’Esprit Saint !

... alors pourquoi aller chercher ailleurs (comme dans les révélations privées et autre apparitions mariales non reconnues) ce qui peut être utile ou nécessaire à notre sanctification ?

Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4329
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par seamus7 le Mar 14 Juil 2009 - 5:47

En effet tout y est!
Merci Philippe-Antoine d'avoir rappelé ces quelques saines vérités ! Applaudissement
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par isabella le Mar 21 Juil 2009 - 13:35

N'importe quoi ! Cette vision fanatique et endoctrinée constitue une fois de plus le moyen idéal pour une hiérarchie totalitaire de conserver le pouvoir !


La Vérité, nous la connaissons tous : LE VERITABLE EVANGILE, IL N'Y EN A QU'UN : CELUI QUI EST ECRIT DANS LA BIBLE ET QUI EST IMMUABLE, CELUI-LA MEME QUI PARLE A NOTRE COEUR ! Exclamation

isabella
Avec Saint Joseph

Messages : 1455
Inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par Philippe-Antoine le Mar 21 Juil 2009 - 14:42

La Vérité, nous la connaissons tous : LE VERITABLE EVANGILE, IL N'Y EN A QU'UN : CELUI QUI EST ECRIT DANS LA BIBLE ET QUI EST IMMUABLE, CELUI-LA MEME QUI PARLE A NOTRE COEUR !

Bien. Mais alors dites-moi comment se fait-il qu'il y ait autant d'interprétations différentes de l'Ecriture si la Vérité est unique?

Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4329
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par seamus7 le Mer 22 Juil 2009 - 1:45

@isabella a écrit:N'importe quoi ! Cette vision fanatique et endoctrinée constitue une fois de plus le moyen idéal pour une hiérarchie totalitaire de conserver le pouvoir !


La Vérité, nous la connaissons tous : LE VERITABLE EVANGILE, IL N'Y EN A QU'UN : CELUI QUI EST ECRIT DANS LA BIBLE ET QUI EST IMMUABLE, CELUI-LA MEME QUI PARLE A NOTRE COEUR ! Exclamation
Et qui donc a écrit les Evangiles, mon cher Patmos ? Vous parlez une fois de plus comme un protestant, pour qui les Ecritures sont tombées du Ciel… Mais il a bien fallu que quelqu’un fasse le tri, les mette en forme, assemble le NT et complète l’Ancien à la lumière du Nouveau… Et selon quels critères, sinon la Tradition apostolique ?
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par isabella le Mer 22 Juil 2009 - 22:39

Mais alors dites-moi comment se fait-il qu'il y ait autant d'interprétations différentes de l'Ecriture si la Vérité est unique?

Je vais te répondre bien volontiers, Philippe-Antoine : il y a de nombreuses interprétations différentes car il y a de nombreux leaders religieux qui souhaitent se tailler une part du gâteau et prendre du pouvoir et de l'argent sur le dos des Ecritures !

Leaders catholiques, protestants, orthodoxes, mormons, anglicans... TOUS possèdent une hiérarchie qui a établit ses DOCTRINES, qui récolte de l'argentn d'une façon ou d'une autre, et qui interprète les Ecritures à sa façon !

Je ne répondrai pas à seamus, dont la question ne m'était pas adressée. Je laisserai patmos répondre à celle-ci...

isabella
Avec Saint Joseph

Messages : 1455
Inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par seamus7 le Ven 24 Juil 2009 - 23:58

@isabella a écrit:Je ne répondrai pas à seamus, dont la question ne m'était pas adressée. Je laisserai patmos répondre à celle-ci...
Ne vous défilez pas derrière votre faux nez, c'est un peu trop facile! Vous ne bernez personne ici, alors si la question vous embarrasse ayez au moins l'honnêteté de le reconnaitre!
Mais en affichant la même mauvaise foi que Patmos, vous ne faites que conforter votre double identité...
Alors je vous repose la question: Qui a formé le NT, sinon l'Eglise apostolique et catholique?
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par Her le Dim 26 Juil 2009 - 1:21

... alors pourquoi aller chercher ailleurs (comme dans les révélations privées et autre apparitions mariales non reconnues) ce qui peut être utile ou nécessaire à notre sanctification ?

Philippe-Antoine[/quote]

Bonjour Philippe-Antoine,

Pourquoi allez chercher ailleurs ? tout simplement parce que le Seigneur nous y appelle...

Pourquoi Il nous y appelle ? Parce qu'en vous lisant, on comprend que son message d'Amour, après 20 siècles, n'a pas encore été compris...

Et donc comme cela se produit depuis 20 siècles, Il continue de nous envoyer sa Mère qu'il nous a donnée à la Croix... Oui sa Mère et notre Mère, qui en versant des larmes de sang sur votre condition d'aveuglement tente encore et encore de vous sauver...

Comme n'avez-vous pas encore compris qu'avant d'avoir des lieux d'apparitions connus et reconnus, il a fallu que des pionniers "qui allaient voir ailleurs" aillent honorer les demandes de Marie afin qu'elles soient un jour reconnues par la Hiérarchie de l'Eglise...

S'obstiner à ne pas vouloir comprendre quelque chose d'aussi simple prouve que comme votre copain Seamus7, vous avez de la boue sur les yeux, dans les oreilles, dans la tête et dans le coeur...

Meilleures pensées
Raymond

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par Her le Mar 28 Juil 2009 - 22:04

Bonjour à tous,

En mettant de l’ordre dans mon ordinateur, je suis providentiellement tombé sur un message donnée à Agnès-Marie. Il est vraiment d’actualité par rapport aux colères que me font attraper certains pénibles intervenants sur ce site.

Alors après avoir lu ce très beau message, je vais essayer de me faire tout miel (mais pas mielleux !) et tout amour pour faire plaisir à Marie et à Jésus.

Je vais essayer d’être gentil, doux et patient avec mon prochain…

Et j’adresse aux pénibles de plates excuses.

Meilleures pensées Hercule


Le 19 août 1999

Je te bénis, Marie te dicte :

Mes enfants, soyez patients comme Je le suis avec vous, soyez compatissants comme Moi devant les difficultés des êtres qui vous entourent à comprendre l'Amour que le Ciel a pour vous tous. Ne cédez pas à la tentation de l'énervement et de la critique, de la division car voilà bien l'oeuvre et le but de Mon adversaire ! Devant chaque difficulté, faites la part des choses et voyez comme Mon Fils vous conduit toujours à dépasser vos limites humaines pour aimer comme Il vous aime : tels que vous êtes, avec vos blessures et vos faiblesses. Dans la mesure où votre prochain ne vous nuit pas, accommodez-vous de ce qu'il est et aimez-le comme Je l'aime : infiniment. Aimez son être et son Ame, en tant qu'enfant de Dieu, même si ses limites de caractère vous irritent.

Que Ma douceur maternelle vous conduise à toujours plus de patience et d'amour. Vous serez souvent confrontés à ces êtres indifférents à la Parole de Mon Fils, donnez ce que vous pouvez, et si vous n'êtes pas écoutés, n'insistez pas. Que vos irritations passagères deviennent indulgence et bonté pour tous. Donnez la Vérité telle que Mon Fils vous la transmet, puis ne vous occupez plus de la suite, ne vous en préoccupez plus car Je M'en occupe Moi-même en tant que Mère. Sachez cependant que certaines âmes, à moins d'un gros coup dur, n'acceptent pas de changer ou de se convertir par peur de perdre le peu d'équilibre qu'elles ont acquis pour " survivre " à un ensemble de situations délicates et déséquilibrantes.

Le fait d'être confronté à l'incohérence parentale est souvent très déstabilisant pour un enfant, et ensuite, il construit sa personnalité de manière bancale et changer serait menacer d'écrouler ce château de cartes si fragile... Ne désespérez jamais d'une Ame. Lorsque l'Ame elle-même veut progresser, même dans la crainte d'abaisser ses défenses, alors Je l'accueille, Je la prépare et Je lui conseille de s'engager dans une démarche de guérison des blessures dans une communauté inspirée de l'Esprit-Saint de la Trinité.

Le seul acte vraiment consolateur et constructeur, structurant à nouveau la personnalité selon ce qu'elle aurait dû être sans les blessures ressenties et emmagasinées, c'est le Sacrement de réconciliation. J'invite vraiment et de manière très personnelle chacun.

[...] Mon Fils pourra se donner encore plus sensiblement à votre Ame lorsqu'elle se sera purifiée en toute confiance et par amour.

Recevez Ma bénédiction spéciale et maternelle, continuez à adorer en vérité Mon Fils Jésus et faites tout ce qu'il vous dira.

Marie, Vierge de l'Eucharistie,
Mère de tendresse et de Miséricorde


Jésus :

L'agacement est une conséquence du mal, Je suis bon et compatissant, lent à la colère et plein d'Amour... Ouvrez vos coeurs à la Grâce de la douceur.

Comprenez que certaines âmes, loin de se moquer de vous, se moquent de tout car leur défense devant leur propre coeur est la fuite, elles s'absentent de leur vie sous une fausse désinvolture, ne vous y laissez pas tromper : c’est une Ame en souffrance d'amour, en manque de repères, en peur de mal faire et en recherche inconsciente de ces situations à risque pour essayer de justifier sa conduite après coup par la réaction de colère des autres. C'est une Ame blessée, soyez patients.

[...] Regardez-Moi, Je vous offre consolation et amour dans la tribulation. Les difficultés dépassées font grandir votre Ame. Je suis avec vous au long de votre vie, Je prends soin de vous, Je vous aime. Continuez de tourner vos regards vers Moi et voyez le but que Je vous propose : le renouvellement de vous-même, de l'être humain et de la terre. Vous n'aurez guère longtemps à attendre maintenant avant de voir Ma Gloire. La vision du but merveilleux de votre destinée doit vous encourager dans l'épreuve. Trouvez votre secours dans l'Amour que Je suis, dans l'Eucharistie, dans la prière et l'adoration : Mon Esprit peut alors souffler sur vos âmes pour les soutenir.

Oui, c'est vraiment un temps d'épreuve que vous traversez. Un temps d'attente et d'espérance. Gardez confiance, Foi et courage et vous verrez Mes merveilles. La victoire de la Foi dans l'épreuve est nécessaire pour que Je puisse habiter totalement et constamment en votre Ame, pour que vous puissiez ainsi Me donner à vos frères. Ne craignez pas, vous sortirez victorieux de cette épreuve car Je "'lus soutiens aussi par Ma Grâce et Je sais que Mon adversaire ne sous vaincra pas. Il lui est permis de vous attaquer dans certaines limites pour lui prouver que vraiment vous M'avez choisi et que rien - comme Job - ne pourra vous détourner de Moi. Il attaque vos points faibles : l’impatience et la crainte de se faire flouer. Affermissez et affermissez encore votre Foi et bientôt ce temps ne sera plus. Vous vivrez alors entièrement avec Moi sans vous soucier de ce que peuvent penser les autres.

Un temps de désert, de formation est toujours éprouvant et, en même temps, fait de grandes joies de la perception de Mes grâces, notamment Ma Présence dans l'Eucharistie. La formation de vos âmes à Mon école passe par le renoncement à certaines attitudes mentales négatives au profit de la Foi pure des enfants. C'est la même chose qu'en chirurgie : la douleur est le signe que le patient se réveille ! Vos âmes s'éveillent à la vie en Dieu et la douleur vient de la difficulté à abandonner certaines habitudes, attitudes, blessures et faiblesses sur lesquelles vous vous étiez construits en rapport avec votre histoire familiale et votre vécu.

C'est vrai, J'appelle l'Ame humaine à se dépasser pour atteindre, étreindre sa divinité d'enfant de Dieu, pour saisir Ma présence en elle et sa vie d'être spirituel aimé de son Père.

L'épreuve se termine et une nouvelle étape commencera avant que tout soit en place pour préparer Mon Retour en Gloire.

Approche de Mon Coeur, laisse-toi toucher par Mon Amour, laisse-Moi habiter en toi, te donner Ma Lumière et la Vie de Mon Esprit.

Je sais ce que Je fais et Ma pédagogie est parfaite pour le but poursuivi, Je vous donne peu à peu des précisions sur Mes projets afin que vous assimiliez et soyez prêts à saisir la suite, et les détails s'intègrent alors dans un plan d'ensemble.

Confiance, amour et Foi, voilà l'Esprit d'enfance que nécessitent Mes plans pour leur accomplissement.

Je vous aime. Je vous bénis.

Jésus-Christ

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par ANNE4 le Mar 28 Juil 2009 - 23:53

Extrait d'un message de Notre Dame de Souffrance, le 15 juin 2009...

" Mes enfants, méditez toutes les Paroles que le Père Eternel vous donne… Je dois maintenant vous parler d’une forme très rusée de l’orgueil. Mes enfants, l’incroyance et l’incrédulité sont le signe d’un esprit diabolique. Regardez jusqu’où les pharisiens et docteurs de la Loi ont été dans cet esprit fin et rusé de l’incroyance et l’incrédulité ! Mon Fils Jésus-Christ a ressuscité Lazare devant leurs yeux (Lazare, un de Ses rares disciples qui Lui a obéi jusqu’au bout, malgré la Croix et les incompréhensions). Lazare était un lambeau de pourriture, la porte du tombeau ouverte, il sentait la putréfaction à plus de 50 pas. Devant leurs yeux, Il a fait l’inimaginable : redonner la vie à la pourriture, redonner l’Esprit, la voix et tous les sens. Malheureusement, beaucoup d’entre eux avaient un esprit d’orgueil dépassant les montagnes. Comment ne pas croire devant cette Puissance de Vie qu’est Mon Fils Jésus-Christ ? Le Père des Cieux ne leur demandait pas de tomber à genoux, de baiser les pieds de Son Fils, Il leur demandait seulement de reconnaître leurs erreurs, leurs entêtements, Il leur demandait simplement de demander PARDON. L’esprit d’orgueil est terrifiant, il aveugle même dans des travaux pour des pauvres, dans des actions habituelles. Il se faufile et essaie de corrompre, il n’a jamais de repos. Quand un piège ne fonctionne pas, il en tend aussitôt un autre. L’orgueil de l’esprit est le fléau N°1. C’est lui qui, dans la spiritualité, provoque le plus de chutes. L’orgueil a une devise : "diviser pour régner". Quand une âme est tombée réellement dans l’orgueil de l’esprit, les démons rient, ils s’en moquent. Parfois les démons en font un dictateur qui fait énormément souffrir les siens, parfois un peuple entier. Malheureusement, ces âmes peuvent être à la tête d’un génocide terrifiant. L’orgueil est placé en tête des sept péchés capitaux, c’est une véritable raison pour s’en méfier jour après jour.
******************************
Dans votre monde, les hommes aiment l’orgueil. Celui qui est touché par l’incroyance et l’incrédulité, qui se sent capable de tout expliquer de façon rationnelle, cette âme vit dans un malheur profond, elle ne peut découvrir le vrai sens de la vie sur Terre.

*******************************
Je vous bénis, Mes enfants. Sachez rejeter, avec mépris, l’orgueil des cœurs. »

------

http://annedallemagne.forumactif.org
ANNE4
ANNE4
Aime la Divine Volonté

Messages : 898
Inscription : 01/03/2009

http://annedallemagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par ANNE4 le Mar 28 Juil 2009 - 23:58

Et l'ORGUEIL C'est quoi ? C'est de refuser que DIEU NOUS PARLE DANS NOTRE TEMPS !
ANNE4
ANNE4
Aime la Divine Volonté

Messages : 898
Inscription : 01/03/2009

http://annedallemagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par ANNE4 le Mer 29 Juil 2009 - 0:01

L'ECRITURE EST PERMANENTE, ELLE N'EST PAS CLOSE !
ANNE4
ANNE4
Aime la Divine Volonté

Messages : 898
Inscription : 01/03/2009

http://annedallemagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par seamus7 le Mer 29 Juil 2009 - 1:27

Hercule a écrit:
Bonjour Philippe-Antoine,

Pourquoi allez chercher ailleurs ? tout simplement parce que le Seigneur nous y appelle...
C'est sûr ça ! Dans les traductions ringardes je lis
"Qui vous écoute m'écoute"
"Apprenez-leur à garder les choses que je vous ai enseignées"
"Pierre, [...] sois le berger de mes brebis"
"Tout est accompli"
etc...

Mais dans votre traduction de l'Evangile vous lisez probablement
"Qui écoute John Leary(*) m'écoute"
"Apprenez-leur à inventer plein de trucs marrants selon les époques"
"Pierre, délègue tes fonctions à des charlots mieux informés que toi"
"Tout est accompli, enfin je crois... sinon je reviendrai vous dire ce que j'ai oublié, vous savez ce que c'est..."


(*) Ou Vassula, Agnès-Marie, Mamma Rosa, Je-Ne-Sais-Rien, la fille du oui, F.Guerrero, Paco Rabanne, Medjugorje... Selon les goûts de chacun et pardon à tous les Vrais Prophètes que j'oublie !
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par seamus7 le Mer 29 Juil 2009 - 1:28

@ANNE4 a écrit:L'ECRITURE EST PERMANENTE, ELLE N'EST PAS CLOSE !
"Si quelqu'un ajoute ou retranche à ce livre, qu'il soit anathème !" (Apocalypse)
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par ANNE4 le Mer 29 Juil 2009 - 6:10

Je me dis :

"Mais qui est ce gars-là !"???

Traditionaliste de St PIE X avec des prêtres qui continuent de se faire consacrer sans l'accord du PAPE...

Où un personnage payé à la petite semaine par les FM en Eglise pour saquer tout ce qui est une lutte contre le PLAN de destruction de l'Eglise de DIEU ET QUI EST EN PASSE DE REUSSIR avec ses messes de plus en plus invalides dans le modernisme... VOIR LES 33 POINTS DE LA FM !

Ce que dénonce à corps et à cris le CIEL depuis des décénies !

Assez de ses discours !

------

http:annedallemagne.forumactif.org
ANNE4
ANNE4
Aime la Divine Volonté

Messages : 898
Inscription : 01/03/2009

http://annedallemagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par seamus7 le Dim 2 Aoû 2009 - 1:37

@ANNE4 a écrit:Je me dis :

"Mais qui est ce gars-là !"???

Traditionaliste de St PIE X avec des prêtres qui continuent de se faire consacrer sans l'accord du PAPE...

Où un personnage payé à la petite semaine par les FM en Eglise pour saquer tout ce qui est une lutte contre le PLAN de destruction de l'Eglise de DIEU ET QUI EST EN PASSE DE REUSSIR avec ses messes de plus en plus invalides dans le modernisme... VOIR LES 33 POINTS DE LA FM !

Ce que dénonce à corps et à cris le CIEL depuis des décénies !

Assez de ses discours !
Puisque vous cross-postez les mêmes messages sur différents fils, je ferai de même et en vous sommant d’arrêter de noyer le poisson, je vous renvoie à la remarque qui vous concerne et vous rappelle que depuis la constitution du canon catholique l’Ecriture est close !
Vous feriez bien de vous en souvenir avant qu’il ne soit trop tard.
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par jean-louis le Lun 3 Aoû 2009 - 13:48

La révélation est close, puisque nous connaissons le dernier mot de la vérité (le Christ), mais "son explicitation continue", comme l'a rappelé le Cal Ratzinger dans ses "Principes de la Théologie Catholique".

jean-louis
Contre la Franc Maconnerie

Messages : 309
Inscription : 18/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques Empty Re: Le véritable Evangile est celui enseigné par les évêques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum