Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

COMMENT SE PRODUIRA LA FIN DU MONDE ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COMMENT SE PRODUIRA LA FIN DU MONDE ???

Message par Gilles le Jeu 5 Mar 2009 - 15:39

LE GRAND SPECTACLE DE LA FIN[1]
« Depuis l’Ascension, l’avènement du Christ dans la gloire est imminent même s’il ne nous "appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa seule autorité". Cet avènement eschatologique peut s’accomplir à tout moment même s’il est "retenu", lui et l’épreuve finale qui le précédera[2]. »

VOUS POUVEZ CLIQUER SUR LES MOTS SUIVANTS...
Pas de date

Comment se produira la fin du monde?

Pas de date


(Chose certaine)


La Révélation chrétienne est explicite pour enseigner que le monde ne durera pas toujours. Dieu sait combien d’êtres humains doivent naître. A l’heure dite, celle que lui seul connaît, il mettra fin au monde terrestre. Cette heure n’a rien à voir avec les prédictions des astronomes sur l’évolution du soleil. Elle n’est pas naturelle donc non prévisible. Elle concerne Dieu seul et son projet sur l’homme. La dernière génération, celle qui vivra sur terre à cette époque, assistera à des événements étonnants. Dieu prépare sur la terre une nouvelle manifestation de son amour. Ce sera un spectacle grandiose, digne de ce que la Bible appelle « le jour du Seigneur ».

Mais tout spectacle de Dieu est avant tout spirituel car Dieu est esprit. Cette fois, l’amour ne sera pas manifesté par la douleur silencieuse. Il le sera par la victoire joyeuse. Cette heure a rapport avec ce que le Credo appelle « le retour du Christ dans sa gloire ».

L’Église ne connaît pas la date de ces événements[3]. Jésus dit en Mathieu[4]: «Quant à la date de ce jour, et à l’heure, personne ne les connaît, ni les anges dans les Cieux, ni le Fils, personne si ce n’est le Père ». Bien plus, afin de couper court à des indiscrétions qui s'étaient produites, elle n'a pas hésité à défendre sous peine d'excommunication d'annoncer pour époque déterminée la venue de l'Antéchrist ou le jour du Jugement dernier. C'est sous Léon X, en l'an 1516, le 14 des Calend. de janvier, au Ve concile oecuménique de Latran (sess. XI, Constit. Supernæ majestatis præsidio) que ce décret, dont voici la teneur, a été porté : « Nous ordonnons à tous ceux qui exercent la charge de la prédication ou qui l'exerceront dans l'avenir qu'ils ne présument pas de fixer dans leurs prédications ou dans leurs affirmations un temps déterminé pour les maux futurs, soit pour l'avènement de l'Antéchrist, soit pour le Jugement : attendu que la Vérité dit : Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité : ceux donc qui, jusqu'à présent, ont osé émettre de pareilles choses, ont menti, et il est avéré que, par leur fait, un grand dommage a été porté à l'autorité de ceux qui prêchent sagement[5]. » La raison en est simple. Il s’agit d’un événement tout à fait comparable à la mort individuelle de chaque homme. Dieu se réserve l’heure de la mort de chacun. Le suicide lui déplaît puisque nul ne peut juger avec les yeux de Dieu qu’il a assez appris de son passage ici-bas. De même, nulle communauté humaine ne peut connaître sa fin (il s’agit ici de la fin d’un monde et non du monde) avant d’avoir compris qu’elle n’est rien. Il doit en être de même pour le monde dans son ensemble (la fin des fins).

Le Christ a, par contre, laissé des prophéties suffisamment précises et nombreuses pour permettre de comprendre le déroulement de ce qui précèdera la fin du monde. Des signes de la proximité des événements seront donnés aux hommes, permettant à ceux qui auront la foi en ces jours là de les vivre de l’intérieur, de sentir l’imminence du retour du Christ. D’autres signes seront plus extérieurs, adressés à ceux qui n’auront pas la foi. Appuyés sur ces Révélations contenues dans les Écritures, il est possible de dire quelque chose de concret sur ces sujets.


Comment se produira la fin du monde?
(Chose certaine)


Il peut être intéressant de se livrer à un petit exercice. Mettons-nous à la place de Dieu. Imaginons que nous recevions la responsabilité de préparer la fin de la dernière génération humaine avec les objectifs suivants.

1- Former les hommes à l’humilité, cette vertu qui dispose le cœur à l’amour ;

2- Leur laisser le temps d’approfondir leur soif consciente ou inconsciente du salut;

3- Leur prouver d’une manière définitive et grandiose l’amour de Dieu, en vue de les sauver;

Comment nous y prendrions-nous? Il va de soit que, étant Dieu, nous aurions le droit d’utiliser tous les moyens à notre disposition, à savoir une puissance infinie, tout en respectant au moment du choix final, la liberté de ceux qui refusent l’amour. Il faut en effet remarquer qu’avant ce choix final, Dieu ne respecte pas toute la liberté de l’homme. Au contraire, il forme cette liberté en la soumettant à toutes sortes de contraintes que nous expérimentons tous les jours.

La première solution qui vient à l’esprit des enfants du catéchisme, surtout des garçons, consiste à organiser un festival du miracle, un spectacle avec mouvements d’astres, feu d’artifices d’étoiles se terminant par le bouquet final, l’atterrissage dans le plus pur style Albator, d’un Christ lumineux. Les descriptions de ce scénario ne manquent pas dans l’Écriture. Les anges ne disent-ils pas aux apôtres le jour de l’Ascension: «Ce même Jésus viendra comme cela de la même manière dont vous l’avez vu s’en aller vers le ciel ». Il est vrai qu’un tel spectacle supprimerait l’athéisme. C’est l’argument principal des enfants. Cependant, répond-il aux trois critères imposés plus haut ? Il est vrai que le critère 3 (La manifestation de Dieu), serait en partie réalisé. Mais qu’en serait-il de la charité et de sa mère, l’humilité, les seules réalités importantes pour la vie éternelle? Jésus, dans l’Évangile de saint Jean, montre les effets ambigus des miracles sur les hommes[6]. Il multiplie pour une foule des pains; Les gens croient et applaudissent puis décident de le couronner roi d’Israël… pour qu’il chasse les Romains. Le Christ, voyant qu’ils ont détourné ses miracles pour en faire un outil de puissance politique, est obligé de se retirer dans la montagne. Ce scénario n’est donc pas apparemment le meilleur possible, au moins pour ce qui concerne le critère 1.

Il ne faut pas se moquer des enfants. Les adultes ne trouvent pas mieux, malgré leur bonne volonté, et ils se servent souvent mal de leurs trouvailles[7].


On peut donc être certain qu’avant que le Christ revienne en descendant du Ciel, il aura préparé le cœur des hommes par une série d’évènements. Existe-t-il des textes du Magistère papal les décrivant? Au cours de ses 2 000 ans d’histoire, l’Église s’est très peu prononcée sur ces événements, sauf pour condamner certaines interprétations trop fondamentalistes de la Bible. Pourtant, depuis quelques décennies, elle parle. Le phénomène est nouveau et, nous le verrons, il constitue certainement un signe. Le Catéchisme de l’Église Catholique donne en deux paragraphes un enseignement nouveau et précis[8]. C’est la première fois qu’un texte doté d’une infaillibilité ordinaire[9] est aussi explicite:


“Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants. La persécution qui accompagne son pèlerinage sur terre dévoilera le « mystère d’iniquité » sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité. L’imposture religieuse suprême est celle de l’Anti-Christ, c’est-à-dire d’un pseudo-messianisme où l’homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair.

Cette imposture antichristique se dessine déjà dans le monde à chaque fois que l’on prétend accomplir dans l’histoire l’espérance messianique qui ne peut s’achever qu’au-delà d’elle à travers le jugement eschatologique: même sous sa forme mitigée, l’Église a rejeté cette falsification du Royaume à venir sous le nom de millénarisme, surtout sous la forme politique d’un messianisme sécularisé, “ intrinsèquement pervers“.

L’Église n’entrera dans la gloire du Royaume qu’à travers cette ultime Pâque où elle suivra son Seigneur dans sa mort et sa Résurrection. Le Royaume ne s’accomplira donc pas par un triomphe historique de l’Église selon un progrès ascendant mais par une victoire de Dieu sur le déchaînement ultime du mal qui fera descendre du Ciel son épouse. Le triomphe de Dieu sur la révolte du mal prendra la forme du jugement dernier après l’ultime ébranlement cosmique de ce monde qui passe.”


Ce texte de théologie donne la clef de toutes les prophéties de l’Écriture sur la fin du monde. Jésus annonce pour son retour une Église humiliée, presque absente du fait de la réussite quasi-universelle d’un Antéchrist* qui ne sera même pas nécessairement violent puisqu’il établira “une fausse paix sur le monde[10]”. Il est clair que ce succès provisoire de ce qui s’oppose au Christ sera permis par Dieu et entrera au centre même de son projet grandiose. S’il avait voulu autre chose, il lui aurait suffi d’agir, “ Lui qui peut faire naître à partir des pierres des fils à Abraham[11]”.

S’il s’agit là du scénario prévu par Dieu, c’est qu’il est le meilleur possible[12].

Or, et c’est remarquable, ce scénario ressemble à celui que choisit l’Esprit Saint pour le Christ. C’est ainsi qu’il sauva le monde. Lui aussi passa par un martyre, après une lente « kénose»[13]. La clef de l’histoire est ici. Le même Esprit qui conduisit le Christ, conduira l’Église à son Heure. C’est en passant par la croix, à l’imitation de son époux, qu’elle provoquera le retour du Messie et le salut de l’humanité entière. La fin de l’Église est donc la même, analogiquement, que celle du Christ car c’est le même Esprit Saint.
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT SE PRODUIRA LA FIN DU MONDE ???

Message par Gilles le Jeu 5 Mar 2009 - 15:41

SUITE...SUITE...SUITE...
Nous verrons au long de ce récit à quel point la vie du Christ est une allégorie de celle de l’Église, jusqu’à la fin du monde. Ce sera même une allégorie de détail, chaque acteur du drame de la passion trouvant sa place sous forme d’un courant idéologique particulier lors du témoignage final de l’Église[14].
Avant de reconstituer cette histoire à venir pour la fin des fins, suivons pas à pas le cheminement de l’humanité au cours de son histoire. En effet, comme toutes les prophéties apocalyptiques, elles ont plusieurs manières de se réaliser dans l’histoire des hommes[15].
1- A chaque époque de l’histoire, c’est-à-dire pour chaque homme face à l’histoire de sa génération. C’est ce que je vais décrire maintenant.
2- D’une manière plus grandiose, lors de la dernière génération sur la terre. (Voir à partir du chapitre 4).
La connaissance de la fin de tel ou tel monde particulier permettra de mieux comprendre la fin des fins.



NOTE
[1] Cette partie intègre une lecture et une interprétation des événements de l'histoire. Elles se situent dans la logique de l'ensemble de la compréhension de l'Évangile. Nous espérons que notre manière de regarder l'histoire guérira le lecteur de toute interprétation liée à une apocalypse de peur.

[2] Catéchisme de l’Église Catholique, n° 673. Ce texte, publié en 1992 par le Pape Jean-Paul II est le reflet authentique de la foi catholique. Il a donc une très grande autorité pour la foi.

[3] C’est même là un des articles essentiels de la foi, ce qui distingue les catholiques et les orthodoxes de bien des prédicateurs réformés.

[4] Matthieu 24, 36.

[5] Cit. ap. Ferraris, Prompta bibl., verbo Prædicare. - Mansi, Sacrorum Conciliorum collectio, t. XXXII, p. 945-947.

[6] Jean 6, 15.

[7] Chez les catholiques intégristes, l’idée est la suivante: “ L’Église prêchera l’Évangile à toutes les nations. Les hommes reviendront à la foi. L’Église pourra reprendre son rang dans la société, rétablira les lois chrétiennes et sera de nouveau puissante pour évangéliser le monde. Le Christ, quant à lui, ne reviendra pas avant que l’Évangile n’ait été annoncé à tous les hommes. » Ils s’appuient sur Matthieu 24, 14: «L’Évangile sera proclamé dans le monde entier en témoignage à la face des nations, puis viendra la fin. » L’idée d’une Royauté sociale du Christ sur le monde par l’intermédiaire de l’Église ne pose qu’un seul problème mais de taille. S’est-il trouvé une seule période de l’histoire où l’on ait vu une religion à la fois puissante et humble ?
La solution du catholicisme progressiste est différente: “ Établissons sur la terre un monde juste, équitable. Que chacun reçoive les moyens matériels et la liberté pour chercher le bonheur. Que la tolérance règne, alors les hommes seront prêts à accueillir le Christ lors de son retour, selon cette parole de l’Écriture: «A ceci on reconnaîtra que vous êtes mes disciples. Si vous vous aimez les uns les autres. » Là encore, la générosité est évidente même si on peut lui reprocher d’être tournée vers les hommes au point d’en oublier le cœur à cœur de la vie avec Dieu.
Les chrétiens millénaristes et les sectes apocalyptiques adoptent un scénario exactement inverse. Nourris de récits alarmistes, ils pensent que Dieu laissera les hommes vivre dans leurs péchés. Matthieu 24, 21 rapporte ainsi les paroles du Christ: « Il y aura une grande tribulation telle qu’il n’y en a pas eu depuis le commencement du monde. » Selon eux, Dieu permettra une multiplication des guerres, des maladies et de toutes autres catastrophes matérielles pour disposer le cœur de l’homme la conversion. Nous avons montré tout au long de cet écrit l’efficacité réelle de telles souffrances pour conduire l’orgueilleux à l’humilité et l’humble à la soif d’un sauveur. Mais faut-il en conclure qu’il s’agit des seules armes dont Dieu dispose.
Ces quatre théories sont vraies et complémentaires. Toutes se fondent sur des textes de l’Écriture. Toutes ont été ici ou là au cours de l’histoire appliquées par Dieu à telle ou telle génération. Cependant, puisqu’il s’agit de parler ici de la fin des fins, du terme des générations, quelque chose d’inédit se passera. Tout sera à la fois plus intense et plus universel. Il ne s’agira plus de la fin de tel ou tel temps dans une civilisation, mais de la fin de tous les temps pour le monde entier.

[8] Catéchisme de l’Église Catholique, Mame, 1992, pages 149-150. Ce texte, publié en 1992 par le Pape Jean-Paul II est le reflet authentique de la foi catholique. Il a donc une très grande autorité pour la foi.

[9] Voir décret d’introduction au Catéchisme de l’Église Catholique.

[10] Voir 1 Thessaloniciens 5, 3.

[11] Luc 3, 8.

[12] Cependant, une question grave peut lui être objectée: Si les hommes dans leur majorité se trouvent éloignés du Christ lors de sa venue, ne seront-ils pas damnés en masse? Le fait que seuls quelques contemplatifs comprennent de l'intérieur ces événements n’a aucune importance si le reste du peuple se perd...

[13] Ce terme de théologie désigne un affaiblissement, un renoncement volontaire à soi-même jusqu’à la mort.

[14] Voir chapitre 5, les signes de la fin du monde dans l’Église.



[15] Nous ne racontons pas ici la manière individuelle dont ces prophéties sont accomplies. Nous l’avons décrite dans le premier ouvrage sur l’heure de la mort.


TABLE SUIVANT

Gilles. Ville de Québec - Canada Shocked
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT SE PRODUIRA LA FIN DU MONDE ???

Message par Gilles le Ven 6 Mar 2009 - 11:03

03.03.2009


LA FIN DU MONDE ATTENDRA ENCORE UN PEU !


Bonjour à tous et à toutes,
Hier, un astéroïde a frôlé notre planète; il est passé à seulement 72000 kilomètres de la terre !
Lundi 2 Mars 2009 - 13:44 temps universel (14:44 Rome/Paris) :
La fin du monde attendra encore un peu !
"2009 DD45", un astéroïde de 40 mètres de diamètre vient de nous effleurer, annonce Il Corriere della Sera passant à 72.000 kilomètres de la terre, ce qui ne serait qu'environ le double de la distance à laquelle se tient généralement un satellite en orbite! Et... il aurait les mêmes dimensions que l'astéroïde tombé en 1908 à Tungunska (Sibérie) qui, lui, déclencha à sa chute une explosion comparable à 1000 fois l'explosion d'Hiroshima"...
Convaincus (et rassurés) depuis peu qu'il ne nous toucherait pas, les passionnés ont pu s'en donner à coeur joie. On pouvait à priori l'observer facilement dans le Pacifique, où, plus précisément près de Tahiti où fut enregistrée la distance la plus courte entre lui-même et notre Terre.
Le Corriere della Sera rappelle aussi que le record serait toujours détenu par "2004 FU162", qui passa, le 31 mars 2004, à "à peine 6500 Kms de la terre: un vrai miracle qu'il ne nous soit pas tombé dessus".
Source : lepost.fr
Une vidéo qui montre ce qui se passerait sur la terre dans le cadre de la collision avec un astéroïde important.
CLIQUER ICI...
LA FIN DU MONDE ATTENDRA ENCORE UN PEU ! : Dieu et sa Création

Gilles. Ville de Québec - Canada Shocked
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT SE PRODUIRA LA FIN DU MONDE ???

Message par roselyne le Ven 6 Mar 2009 - 11:26

L-un d'entre vous en a-t-il entendu parler dans les médias?
Pour ma part non mais j'ai pu rater l'information.

Toujours est-il que si personne n'en a parlé même après je me demande bien pourquoi.

En sera 't'il de même avec la comète de l'avertissement?

A part internet je n'avais pas eu d'echos non plus sur la comète Lulli.

Je trouve ça étrange alors que les médias sont sans cesse à l'affût du moindre événement.
Roselyne
avatar
roselyne
Pour le roi

Féminin Messages : 647
Age : 64
Localisation : normandie
Inscription : 15/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT SE PRODUIRA LA FIN DU MONDE ???

Message par Gilles le Ven 13 Mar 2009 - 5:01

Le Jour du Seigneur [20]

(Chose certaine)
Alors, finalement, le Christ apparaîtra. Ce ne sera pas une simple grâce spirituelle mais une apparition aussi réelle et visible que celle de Marie à Bernadette de Lourdes. Il se montrera d’un seul coup aux yeux de chair, exactement de la même façon que le voient ceux qui meurent de nos jours. Il s’agit du même mystère que celui que j’ai décrit en racontant la mort individuelle de chacun[21]. Le Christ ne viendra pas seul mais accompagné du Ciel entier (la Bible appelle cela les nuées du ciel), des milliers d’anges pour ce jour de fête et de terreur (Dies irae), des saints du passé et de tous les pays, enveloppés de lumière. Les anges auront revêtu, pour ce jour, une apparence corporelle qui dévoilera leur esprit aux mille lumières[22].
En tête, la Vier­ge Marie, dans son corps physique glorifié apparaîtra simple. Plus un être est saint, plus il est simple. On s’écriera de toute part en la voyant, à l’image des pauvres mots de sainte Bernadette: « Elle a les yeux bleus ». Ce sera une couleur d’âme, qui ne se décrit pas avec des mots, une transparence de pureté intérieure où chacun lira qu’elle n’a jamais péché. Tout le monde verra ce grand spectacle en un seul regard. Quand Dieu veut faire grand, il en prend les moyens.
Chacun verra le Ciel lui apparaître comme s’il était seul au monde. “Comme l’éclair, en effet, part du levant et brille jusqu’au couchant, ainsi en sera-t-il de l’avènement du fils de l’homme.[23]” Chacun aura son apparition personnelle et, en même temps, chacun verra qu’il n’est pas le seul. Les enfants s’extasieront et diront à leurs parents: «Dieu est lumière et amour! Et nous ne le savions pas! »
Chaque homme réagira devant la Révélation de cette gloire selon les dispositions de son cœur. Les quelques fidèles qui auront su rester fidèles à leur attente du retour du Christ seront debout, attitude que la Bible réserve à l’ami. Dans leur joie, ils ne pourront dire autre chose que merci. Leur sainteté leur sera révélée. Ils comprendront que c’est leur prière qui provoque cette explosion de gloire. Semblables à Marie, ils en seront « troublés »[24].
A genoux, c’est-à-dire repentants, les hommes de bonne volonté, jusque là soumis à l’Antéchrist, pleureront en disant: « Nous ne savions pas que tu étais ainsi. Nous croyions, on nous l’avait dit, que tu n’étais qu’un mauvais esprit, un dieu jaloux de son pouvoir. Pardon pour nos péchés. Fais de nous ce qu’il te plaira ». Mais, dans l’apparition de Jésus, ils ne discerneront ni jugement ni condamnation. Nous avons une image de l’accueil qu’il réserve à tout homme quel qu’il soit à l’heure ultime. Il en sera en ce jour-là comme de la parabole rapportée par Jésus dans son Évangile[25], “ comme d’un homme qui avait deux fils. Le plus jeune dit à son père: Père, donne-moi la part d’héritage qui me revient. Et le père fit le partage de ses biens. Peu de jours après, le plus jeune partit pour un pays lointain où il gaspilla sa fortune en menant une vie de désordre. Quand il eut tout dépensé, il commença à se trouver dans la misère. Il eut faim et décida de retourner chez son père, voulant se présenter à lui comme le dernier de ses serviteurs. Le voyant arriver de loin, le père l’aperçut et fut saisi de pitié. Il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit: Père, j’ai péché contre le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d’être appelé ton fils (...) Mais le Père dit à ses domestiques: vite apportez les plus beaux vêtements pour l’habiller et mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds. Allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons, festoyons car mon fils que voilà était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.” Il le prépare par la famine ressentie sur la terre­. Il le fait revenir à lui par le désir qu’il a d’être heureux. Puis il devance ses paroles, se montre à lui tel qu’il est, et au moindre signe de repentir, il lui promet la gloire des Noces éternelles. Comment douter de Dieu à la lecture de textes tels que celui-ci?
Les Juifs[26], face à la constatation des faits diront: « Jésus, Messie, gloire à toi au plus haut des cieux! » Ils réaliseront ce jour-là la prophétie de Jésus: «Vous ne me verrez plus jusqu’à ce que vous disiez: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! [27] » De même, les quelques musulmans fidèles diront avec un étonnement qui les laissera sans force: « Jésus, Fils de Marie, tu es Dieu. Tu es vraiment mort sur la croix pour nous! Tu nous proposes ton amitié et la vie éternelle dans la vision face à face! Nous ne le savions pas. Nous te choisissons tel que tu es, Jésus. Nous ne serons plus tes serviteurs mais, si tu le veux, nous serons tes amis ». Ce sera une immense clameur de joie et les peuples, ceux qui auront le cœur pauvre, se précipiteront vers Jésus, vers les saints du Ciel. On s’élancera vers lui à la mesure de la soif qu’on en avait éprouvée sans le savoir ou en le sachant. En un moment, chacune des vies qui peupleront la terre décidera de son destin pour l’éternité.
Mais, bien sûr, il n’y aura pas que des pauvres de cœur sur la terre en cette époque. Il y aura aussi beaucoup d’orgueilleux et parmi eux, l’Antéchrist. En un instant, en raison de la simple appari­tion du cœur du Christ, ses constructions n’auront plus de sens. Il en sera fini du monde créé par lui. L’adoration du dieu arrogant et présomptueux paraîtra vaine à tous les cœurs justes, c’est-à-dire à la majorité des hommes. Chacun voudra le vrai Dieu de l’humilité et de l’amour.
L’Antéchrist ne sera pas rejeté, malgré tout le mal spirituel qu’il aura fait. Il sera visité, lui tout seul comme tous les autres hommes, par Jésus et il se verra proposer le salut. Il comprendra alors (s’il ne l’avait déjà compris...) que le Messie était mort pour lui aussi et qu’il serait mort tout de même pour lui s’il avait été le seul habitant de la terre. Mais l’Antéchrist, sera porté à refuser. Après s’être battu toute une vie pour la dignité de l’homme libre, indépendant, debout, en un mot orgueilleux, comment pourra-t-il accepter la victoire de Jésus, l’Homme humble et aimant (donc plus que jamais libre et debout) ? Voyant en un instant son oeuvre, son monde séparé du vrai Dieu détruit de l’inté­rieur et vidé de ses sujets, il est évident qu’il sera tenté par son propre péché et par la présence de Satan.
Lucifer, le chef des anges révoltés, exactement comme à l’heure de la mort individuelle de chacun, recevra l’autorisation de se montrer, de s’adresser aux hommes. Il leur tiendra ce langage, à tous, dans un dernier discours intérieur particulièrement séducteur: «N’avez-vous pas été heureux et puissants sur la terre durant toutes ces années grâce à moi et à mes serviteurs? Allez-vous renoncer maintenant à ce bonheur, d’un seul coup, parce qu’on vous en propose un autre? Mais ne comprenez-vous pas ce que veut ce Jésus? Il vous veut humbles et dépendants alors que vous êtes faits pour la liberté, le pouvoir, la décision autonome du bien et du mal. Il vous veut aimants alors que vous pouviez jusqu’ici vivre sans dépendre de personne. Refusez avec moi ce pitoyable paradis! Restez ce que vous avez toujours été, des hommes debout! »
Ce discours ne séduira que peu d’hommes, à sa grande fureur. Seuls les orgueilleux capables de maintenir leur choix devant la révélation d’un si grand amour, le suivront. Le livre de l’Apocalypse commente[28]: «Mais la Bête (l’idéologie de l’orgueil) fut capturée, avec le faux prophète (l’Antéchrist) -celui qui accomplit au service de la Bête des prodiges par lesquels il fourvoyait les gens ayant reçu la marque de la Bête et les adorateurs de son image,- on les jeta tous deux, vivants, dans l’étang de feu, de soufre embrasé (…) Il maîtrisa le Dragon, l’antique Serpent, -c’est le Diable, Satan,- et l’enchaîna pour mille années (ici, dans ce sens qui est le dernier, mille années signifient l’éternité). » Un autre texte de l’Apocalypse, du même genre, semble indiquer[29] que l’Antéchrist suit Satan en enfer: « Alors le diable, leur séducteur, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, y rejoignant la Bête (c’est-à-dire l’idéologie d’un monde sans vrai Dieu) et le faux prophète (l’Antéchrist), et leur supplice durera jour et nuit, pour les siècles des siècles. ” Pour Judas, Hitler et d’autres[30] que ces prophéties de damnation sous-entendent toujours: “s’il ne se convertit pas au dernier moment.” Il n’en demeure pas moins vrai, comme pour tous les hommes dont j’ai montré le choix décisif à l’heure de la mort[31], que plus l’orgueil et l’égoïsme sont importants, plus la conversion est difficile.
La plupart des hommes, après avoir été abreuvés pendant des années du vide spirituel créé par l’Antéchrist, reconnaîtront n’avoir aimé qu’eux-mêmes en recherchant les joies sensibles. Ils le reconnaîtront devant le Christ et devant tous les saints. Ils comprendront la gravité de l’égoïsme qui se déguise en amour tout en rejetant l’époux qui lasse, les parents âgés qui meurent seuls, les enfants malvenus. Ils comprendront à la vue du Christ ce qu’est le vrai amour et seront prêts à prendre tout le temps qu’il faut pour se purifier. Le livre de l’Apocalypse raconte, à travers les symboles d’une bataille, ces conversions provoquées par la Venue du Christ[32]: «Tout le reste fut exterminé par l’épée (la parole de vérité) du Cavalier, qui sort de sa bouche, et tous les oiseaux (les contemplatifs) se repurent de leurs chairs ». Il y aura en effet au Ciel une grande joie devant la foule immense du peuple qui se convertira. Ce sera la joie de la Victoire de l’amour. On verra des prostituées, jusque là adonnées aux péchés, se convertir et, telle Marie-Madeleine, pleurer en essuyant les pieds de Jésus avec leurs cheveux[33]. On verra des hommes d’argent renoncer à leur fortune et, tel le publicain Lévi, arriver les mains vides devant Jésus. Mais celui qui maintiendra son orgueil jusqu’au bout, celui là sera perdu.
Après le retour du Christ, le temps sera comme suspendu. Ceux qui auront choisi de l’aimer vivront ces heures en sa présence dans une extase perpétuelle. Ils ne pourront détacher leur âme de sa vue. Ils ne verront pas seulement sa beauté physique mais aussi celle de son cœur. Tous les symboles utilisés jadis par le Seigneur auprès de sainte Marguerite-Marie prendront sens. Au même moment, ceux parmi les sauvés qui auront à purifier quelque chose seront éloignés de sa vue. Cela ne durera qu’un instant mais pourra leur paraître des heu­res, des années tant ils aimeront et ne supporteront pas son absence. Le purgatoire est fait ainsi. Il ne dure sans doute pas longtemps en temps objectif mais sa durée intérieure peut sembler aussi longue que des siècles. ”Avez-vous vu mon Bien-aimé?[34]” Ceux qui auront refusé le Christ seront aussi sur la terre en ces instants mais ils fuiront. Ils ne se sauveront pas dans d’autres lieux, le Christ étant présent partout à la fois devant leur regard. Ils fuiront en eux-mêmes en essayant de détourner leurs pensées de son regard insoutenable. Ils crieront: «Va-t-en. Ne vois-tu pas que nous ne voulons pas de toi ni d’aucun de ceux qui sont avec toi. Pourquoi restes-tu ainsi? Veux-tu donc nous torturer ? » Leur choix de la solitude sera, on le voit à travers ces mots, définitif.
Il est inutile d’insister davantage sur le retour du Christ car sa venue a déjà amplement été décrite[35]. La mort individuelle de chacun est exactement, point par point, le même mystère, à une nuance près: tout le monde le verra en même temps.
Pour conclure ce chapitre, il faut se reposer la question fondamentale déjà formulée ci-dessus. Pourquoi Jésus permettra-t-il avant son retour, que l’apostasie* s’installe jusqu’à supprimer toute trace extérieure et visible de la présence de Dieu? Nous voyons maintenant comme dans un grand panorama le bien qui en sortira, beaucoup d’humilité pour la majorité des hommes, vivant sans espoir de vrai bonheur dans un monde où tout matériellement dispose au bonheur; une grande espérance pour ceux qui auront gardé la foi, mais toute pauvre devant l’absence de tout signe extérieur du retour du Christ; une charité inégalée, enfin, pour les chrétiens de cette époque. Il en sortira une grande victoire. Avec saint Paul, devant la confusion du démon définitivement vaincu chacun s’écriera: «La mort a été engloutie dans la victoire; où est-elle, ô mort, ta victoire? Où est-il, ô mort ton aiguillon? Mais grâce soit à Dieu, qui nous donne la victoire par notre seigneur Jésus Christ.
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT SE PRODUIRA LA FIN DU MONDE ???

Message par Gilles le Ven 13 Mar 2009 - 5:04

SUITE... SUITE...SUITE...

« Nous ne mourrons pas tous »

(Chose certaine)
A la fin des temps, le Royaume de Dieu arrivera à sa plénitude. Après le jugement universel, les justes règneront pour toujours avec le Christ, glorifiés en corps et en âme, et l’univers lui-même sera renouvelé: « Alors l’Église sera "consommée dans la gloire céleste, lorsque, avec le genre humain, tout l’univers lui-même, intimement uni avec l’homme et atteignant par lui sa destinée, trouvera dans le Christ sa définitive perfection".» Cette rénovation mystérieuse, qui transformera l’humanité et le monde, la Sainte Ecriture l’appelle "les cieux nouveaux et la terre nouvelle". Ce sera la réalisation définitive du dessein de Dieu de "ramener toutes choses sous un seul Chef, le Christ, les êtres célestes comme les terrestres".[38]
Le jour du Seigneur, son retour glorieux visible d’un bout à l’autre de la terre, mettra fin aux naissances et aux morts. La terre telle qu’elle est n’aura plus ni sens ni utilité, les hommes ayant tous sans exception fait leur choix pour l’éternité. Saint Paul raconte ainsi ce qui se produi­ra alors[39]: “Je vais vous dire un mystère. Nous ne mourrons pas tous, mais nous serons transformés. En un instant, en un clin d’œil, au son de la trompette finale, car elle sonnera, la trompette, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, les vivants, nous serons transformés. Il faut en effet que cet être corruptible revête l’incorruptibilité, que cet être mortel revête l’immortalité.”[40]
Les paroles de saint Paul sont claires. Si nous sommes présents sur la terre au jour du retour du Christ, nous ne mourrons pas. Nous serons tous, sans exception, dispensés de la mort et ce sera le premier cadeau de noces de la part de Dieu. J’ai montré que les dernières générations de l’humanité seront extrêmement cultivées et intellectualisées, même si elles auront tendance à se donner à un culte antichristique. Leur sensibilité sera affinée, beaucoup plus sensible au vide spirituel. C’est pourquoi la mort n’aura plus vraiment d’utilité. Le règne désespérant de l’Antéchrist et le retour glorieux du Christ seront des événements si puissants qu’ils suffiront à rendre tous les genoux chancelants. Les damnés eux-mêmes seront dispensés de mourir, leur choix final étant parfaitement lucide et définitif.




La résurrection des morts

(Chose certaine)
L’univers sera donc peuplé de deux sortes d’humains. Les anciens, ceux qui seront déjà passés par la mort, seront présents. Ils auront accompagné le Christ ou le démon le jour de la Parousie*. Mais ces personnes-là n’auront pas leur corps de chair. Ils seront face à la dernière génération de l’humanité, bien en chair.
Avant la résurrection de la chair, l’homme est privé d’une partie de son être. Il conserve bien sûr la partie essentielle de son être, son esprit, ses pensées et ses choix profonds. Mais tout semble indiquer qu’il conserve aussi la partie psychique de son être. Il voit, il entend. Il garde malgré la disparition de l’organe du cerveau, avec une acuité très grande, tous les souvenirs sensibles accumulés durant la vie terrestre et que la vieillesse fait parfois oublier. Cette découverte de la survie de la vie sensible est récente en Occident. On la doit aux études du Docteur Raymond Moody sur les personnes victimes d’un arrêt cardiaque[41]. Par contre le corps charnel a disparu. Son absence ampute le mort des sens du toucher et du goût qui lui sont liés. Ce manque est très peu gênant. Ceux qui sont déjà au Ciel sont parfaitement heureux. Comment pourrait-il en être autrement puisqu’ils voient Dieu?
Pourtant Dieu ne nous laissera pas éternellement amputés d’une partie de nous-mêmes. En cet instant, la trompette sonnera[42], dit saint Paul. Cette trompette sym­bolise la voix du Christ. Tout pouvoir lui a été remis par Dieu. L’Esprit Saint qui repose sur lui est décrit dans la Bible comme une trompette ou un tonnerre à cause de sa force[43]. C’est à lui qu’appartient, à travers son humanité, de donner un tel commandement.
Il donnera un ordre à ses anges. Eux, utilisant leur puissance naturelle sur cette matière qu’ils façonnent depuis la création du monde, récolteront de la terre et, à partir de ses éléments, reconstitueront le corps physique complet, parfait et en pleine jeunesse de tous les morts, les saints comme les damnés. Ce sera leur corps à eux, reconstitué précisément mais débarrassé de ses défauts. Les handicapés renaîtront en pleine possession de tous leurs moyens, les trisomiques ne porteront les stigmates de leur handicap que comme une gloire de leur âme plus humble. Chaque mort, en un éclair, réintégrera son propre corps dont elle reconnaîtra chacune des fibres.
Je ne veux pas signifier par là que ce corps sera fait avec les mêmes éléments matériels qui ont déjà servi durant notre vie terrestre (atomes et molécules)[44]. L’Église affirme que notre corps de ressuscités sera notre vrai corps physique, aussi palpable et capable de manger que celui de Jésus après sa résurrection.
La résurrection de la chair fait partie de la foi. A cela, on pourrait, semble-t-il, objecter le texte de saint Paul dans sa première lettre aux corinthiens[45]: « On est semé ici-bas corps psychique, on ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps psychique, il y a aussi un corps spirituel. » L’interprétation de ce texte pourrait conduire à affirmer l’apparition d’un corps qui n’est plus fait de matière mais qui, de fait, est celui d’un pur esprit. Les anges eux-mêmes ne se façonnent-ils pas parfois des apparences de corps que l’on peut voir et toucher?[46] Or les Évangiles ne cessent de le rappeler, saint Paul n’a pas voulu dire cela. Jésus prouve à Thomas dans son apparition qu’il a un vrai corps. “Mets ton doigt dans mon côté, ne soit pas incrédule, soit croyant.[47] Avec son autorité infaillible, l’Église a confirmé qu’il s’agit bien d’une résurrection de la chair, c’est-à-dire des molécules palpables qu’un fantôme ne possède pas. Il s’agira bien de notre corps physique mais il sera, aussi bien pour les saints du Ciel que pour les damnés, débarrassé de tous ses défauts. Ces défauts ne serviront plus à rien puisque notre choix aura été fait. Les damnés et les saints réintégreront la perfection de leur être, pour que chacun puisse vivre comme il le désire, loin de Dieu ou près de lui. Déjà au temps du prophète Daniel, les Juifs savaient que tous les morts sans aucune exception ressusciteraient un jour: “Une multitude, ceux qui dorment au pays de la poussière s’éveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour la réprobation et l’horreur éternelle.[48]” Dieu rendra à chacun son corps, respectant même chez les damnés la liberté qui les a conduits à choisir l’horreur éternelle d’une vie sans amour[49]. Saint Paul, en parlant d’un corps spirituel, voulait signifier que les saints comme les damnés réintégreront leur corps parfaitement soumis et adapté à leur esprit.
Notre corps sera spirituel en ce sens qu’il obéira tout entier à notre esprit. Les damnés eux-mêmes seront dotés de cette liberté à une nuance près. Leur esprit sera malade de l’absence de Dieu. Il brûlera de l’intérieur du feu de ce manque. Ainsi, malgré la présence d’un corps doté d’incorruptibilité et parfaitement soumis à leur volonté, ils n’en profiteront pas. Que sert à l’homme d’avoir une santé physique parfaite et un contrôle de son psychisme s’il n’est pas heureux? Cela se répercutera d’ailleurs dans leur apparence. Leur corps sera doté d’une grande vitalité mais leur visage sera sans cesse déformé par les effets de leur égoïsme choisi. Tout leur malheur viendra de leur esprit orienté vers un choix pervers. Ils ne penseront qu’à eux-mêmes, à leur obsession tendue vers leur propre réalisation, mais ils ne pourront réaliser ce but loin de Dieu qui seul aurait pu les combler. Ils écumeront de colère. Toutes les passions mauvaises seront leur lot quotidien puisqu’ils chercheront le bonheur, c’est-à-dire Dieu, tout en refusant la nature et les conditions de ce bonheur (l’humilité du repentir). C’est une contradiction interne, choix de leur liberté, que la Bible appelle «l’horreur».
Les humbles, quant à eux, recevront de la part de Dieu ce même corps, doté de la même perfection. Mais, pour eux, tout sera surélevé en gloire. Comment pourrait-il en être autrement puisqu’ils verront Dieu? La Trinité emplira leur esprit, comblant en béatitude tous leurs désirs. En conséquence, leur sensibilité et leur corps seront plus que soumis totalement à leur esprit après le miracle de la résurrection. Ils s’en trouveront glorifiés, c’est-à-dire dotés de pouvoirs venant de Dieu. Des propriétés nouvelles et inimaginables apparaîtront[50]. Saint Thomas d’Aquin, regardant la façon dont se comportait Jésus après sa résurrection, les résume en quatre mots, impassibilité (il n’est plus accessible à la souffrance, à la mort), subtilité (il passe à travers les portes closes), agilité (il se déplace instantanément) et clarté (son visage physique révèle parfaitement son esprit).
SOURCE: eschatologie.free.fr/findumonde/1findex.htm
Gilles. Ville de Québec - Canada Smile
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT SE PRODUIRA LA FIN DU MONDE ???

Message par cj le Ven 24 Aoû 2012 - 17:34

la fin du monde se produira dans les memes etapes de la bible et de ce que revele les voyants comme vassula ryden maria de la divine misericorde et les voyants de medjugorie et soyez en sur que dieu la vierge -marie jesus ne sauteras aucune etape car ils sont eternel et sans fin de l alpha a l omega nie de commencement nie de fin la vie est un cheminement de spiritualiter et de realisation des talents de dieu qu ils nous offres sur la terre Quebec Angel
avatar
cj
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 291
Localisation : quebeccanada
Inscription : 12/07/2012

http://bell.ca

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum