Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel

Aller en bas

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel Empty La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel

Message par Isabelle-Marie Sam 17 Avr 2021 - 12:59


Message du 18 janvier 2021


Bien chers frères,

Ce que vous appelez « vérité » n’est pas une simple question d’opinion. Prenons un exemple : lorsque vous goûtez un vin, il peut plaire à votre palais ou lui déplaire, mais il ne s’agit là que de votre jugement personnel. Seul un sommelier diplômé – c’est-à-dire un vrai professionnel dont le métier est de déguster les vins – est en mesure de déterminer, selon certains critères objectifs, s’il s’agit oui ou non d’un grand cru et d’une bonne année – donc, d’un « bon » vin. Cependant, votre palais en décidera peut-être tout autrement s’il ne trouve pas ce vin à sa convenance, et cela vous portera sans doute à dire qu’il n’est pas bon. En fait, s’il a été reconnu et classé dans la catégorie des grands crus, il ne s’agit plus d’une question d’opinion. C’est pourquoi vous ne devez pas dire que ce vin n’est pas bon mais que vous, vous ne le trouvez pas bon – ce qui est différent. Nous aurions tout aussi bien pu prendre l’exemple de la cuisine gastronomique propre à chaque région ou à chaque pays.

Cela pour vous faire comprendre que lorsque ces messages expriment des vérités, celles-ci ne doivent pas être considérées comme de simples questions d’opinion. Quand, par exemple, nous vous affirmons que l’injection que l’on cherche à tout prix à vous administrer pour vous « protéger » du fameux « virus » présente certains dangers – que vos gouvernants, fidèles à leur politique unilatérale, persisteront à vous dissimuler en censurant, au fil du temps, toutes les informations qui pourraient porter préjudice à leur prétendu « vaccin » -, il ne s’agit point d’une opinion mais d’une vérité. Une vérité que nous, messagers du Ciel mandatés par Dieu, venons ici vous livrer. Il s’agit d’une mise en garde que vous devez prendre au sérieux, car Dieu ne parle pas à tort et à travers ! L’avenir, d’ailleurs, ne tardera pas à vous le prouver si vous avez la curiosité de consulter sur Internet les sites documentés par les plus éminents spécialistes avant que la censure n’y exerce malheureusement son pouvoir despotique pour vous couper de la vérité. Mais libre à vous, chers frères, de croire à ces messages ou de les ignorer puisque, comme le diront certains à juste titre, les révélations privées ne sont pas article de foi.

Si, victimes de votre propre naïveté, vous préférez fermer les yeux sur la dangerosité de cette injection et les mensonges de vos gouvernants – qu’ils soient proférés directement ou par omission d’une partie de la vérité – et accuser notre messager de « complotisme », eh bien ! nous vous dirons simplement que ce dernier n’est pas chargé « de vous le faire croire » mais simplement « de vous le dire » (1). Certains d’entre vous comprendront, d’autres contesteront, palabreront ou préféreront faire confiance aux médias grand public : tel est, bien sûr, leur droit le plus strict.

Cependant, nous sommes tristes de voir à quel point les événements de ces derniers mois ont augmenté exponentiellement votre inquiétude, perturbé votre équilibre psychologique, désagrégé votre bon sens et affaibli votre espérance. Mais n’est-ce point la peur de la maladie et de la mort qui vous pousse instinctivement vers ce « vaccin », erronément présenté comme la seule solution facile et efficace pour vaincre le fameux « virus » ?

Il existe pourtant déjà, dans la pharmacopée traditionnelle – et ce depuis des décennies -, d’autres solutions pour vous protéger, ainsi que des thérapeutiques naturelles ne présentant aucun danger et dont l’efficacité n’est plus à prouver. Le fait que ces solutions soient, la plupart du temps, éclipsées par votre gouvernement au profit exclusif d’une injection dont personne ne peut garantir l’innocuité, prouve bien que le but recherché n’est pas simplement préventif ou curatif.

Vous êtes, chers frères, non seulement manipulés mais aussi utilisés comme sujets d’expérience par ce même gouvernement, qui s’arroge également le droit, pour parvenir à ses fins, de censurer tout discours qui va à l’encontre du sien. Tel a été et reste encore le sort réservé à plusieurs mises en garde proférées par des sommités mondiales en matière de virologie, de génétique ou de biologie, tentant de faire entendre leur voix sur Internet. Bien qu’il s’agisse d’universitaires prestigieux, ces savants se sont vus aussitôt muselés pour avoir eu le courage de dénoncer haut et fort la sinistre supercherie dont une vaste partie du monde est aujourd’hui victime. Nous ne pouvons que louer leur courage et leur honnêteté car ils n’ont point, comme tant d’autres, de conflits d’intérêts avec des laboratoires pharmaceutiques…

En ce qui concerne la vérité, il y a aussi cette confusion, tout aussi savamment alimentée, entre les « testés positifs » – dont le nombre continue d’augmenter de façon pléthorique – et les « cas » de personnes réellement contagieuses. Bien évidemment, cette confusion ne perdure que pour entretenir la peur et faire désirer le « vaccin », toujours présenté comme la seule panacée possible.

Tout cela, chers frères, fait partie du plan machiavélique d’ampleur internationale dont ces messages vous ont déjà informés (2). Dans ce pays, qui se veut un bastion de la liberté, comment pouvez-vous accepter d’être à ce point asservis, trompés, manipulés, euthanasiés ?

D’aucuns, au sein même de l’Église catholique, se permettent aussi de clamer haut et fort – et notez bien que cela ne peut être qu’en leur nom personnel – que vous devez, en tant que chrétiens, faire preuve de responsabilité solidaire et vous faire « vacciner ». Attention, chers frères, attention ! car il n’est pas ici question d’une vérité médicale confirmée mais d’une simple opinion sur une pratique hasardeuse. Aucun homme de Dieu n’est ordonné pour parler et juger d’autres domaines que de celui de la foi et de la morale qui en découle.

N’eût-il pas, pourtant, été plus sage de la part de ceux qui vous incitent à faire ce choix, qu’ils fissent d’abord preuve de prudence et de discernement en prenant simplement connaissance des mises en garde formulées par nombre de scientifiques contre cette injection aux composants plus que douteux – voire dangereux ? N’eût-il pas été plus sage qu’ils fissent d’abord leur propre enquête sur le pedigree – truffé de conflits d’intérêts avec des laboratoires pharmaceutiques – de la plupart de ceux qui promeuvent ce « vaccin », et sur la probité de ces mêmes laboratoires ?

Lorsque notre Seigneur Jésus-Christ arriva au Temple de Jérusalem et qu’il y trouva les vendeurs de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs assis, il se fit un fouet de cordes, répandit la monnaie des changeurs et renversa leurs tables. « Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce ! », leur lança-t-il (cf. Jn 2, 13-16).

Pour vous, chers frères, ne laissez pas les êtres qui font commerce de ce « vaccin » arriver à leurs fins en laissant votre corps, qui est le temple du Saint-Esprit (cf. 1 Co 6, 19), devenir l’objet de leurs sinistres manipulations. Et que les vendeurs du Temple restent hors de l’Église !

« Prends garde au méchant car il complote le mal,
Crains qu’il ne t’inflige une flétrissure éternelle.
Introduis l’étranger, il mettra le trouble chez toi
et il t’aliénera ta maisonnée. » (Si 11, 33-34)

N’écoutez pas les chaînes de télévision et de radio qui vous lavent le cerveau et vous intoxiquent à longueur de journée avec leurs chiffres trafiqués et leurs prédictions de malheur pour susciter en vous la peur et vous pousser à vous faire « vacciner ». Au contraire, ne craignez pas et soyez dans l’espérance ! Fortifiez vos défenses immunitaires afin de préparer votre organisme à résister aux différentes attaques virales. Prenez les vitamines adéquates, sortez de chez vous et allez, chaque fois que vous le pouvez, respirer de l’air pur à pleins poumons dans des endroits où vous n’êtes pas contraints de porter un masque !

Nous adressant à ceux qui sont impliqués dans la fabrication du prétendu « vaccin », aux personnes si vénales qui la diffusent, et aux gouvernants si imprudents qui la promeuvent, nous dirons ceci : cessez de terroriser et de museler hommes, femmes et enfants, jeunes et vieux, petits et grands à coups de masques, de confinements et de couvre-feux pour mieux les asservir, et ne prenez pas leur corps en otage ! Ne faites pas d’eux les objets de votre juteux commerce en les contraignant à se faire « vacciner » ! Vous êtes en train de massacrer l’humanité, de démanteler la société et de détruire tout ce qui fait de l’homme un être de relation.

Et vous, chers frères, ne vous comportez pas comme tous ces moutons qui se jettent à l’eau à la suite de celui que le dénommé « Panurge » vient d’y balancer. Réveillez-vous et cherchez ! Cherchez sur Internet avec intelligence, cherchez jour après jour tout ce qui pourra vous convaincre des risques que cette injection comporte, risques dont les « apprentis-sorciers » qui l’ont mise au point sont parfaitement conscients. Cela passera inévitablement par une augmentation du taux de létalité – dont on cherchera à vous dissimuler, une fois encore, les causes réelles – et par des conséquences dramatiques sur le long terme, dont nul être humain sur cette Terre ne connaît encore les tenants et les aboutissants.

Maintenant, si vous souhaitez toujours tenter l’expérience, vous ne vous en prendrez qu’à vous-mêmes. Et si, malgré vos résistances, vous vous voyez un jour contraints de céder à la pression « vaccinale », c’est que vous aurez malheureusement fini par capituler en acceptant que ce soient des gouvernants – voire des hommes d’Église – qui décident unilatéralement de questions sanitaires sans suivre l’avis de vos scientifiques les plus compétents et en forçant votre libre-arbitre.

Continuez de prier, chers frères, pour que la lumière l’emporte sur les ténèbres, pour que la vérité l’emporte sur l’erreur et sur les jugements personnels. Si vous ne savez plus faire la différence, au vu de leur curriculum vitae,  entre un vrai scientifique et un profane, entre un vrai professionnel et un amateur, ou, plus largement, entre des êtres raisonnables, défenseurs de la sagesse et de la science, et des êtres manipulateurs et cupides à l’esprit corrompu, c’est que votre discernement aura été quelque peu altéré.

Ne mettez pas sur le même plan les opinions de n’importe quel praticien travaillant dans domaine de la santé ou encore d’un homme politique ou d’un ecclésiastique, et les connaissances scientifiques sérieuses auxquelles d’éminents virologues, généticiens ou biologistes ont pu aboutir à la lumière de leurs solides recherches. N’écoutez pas ceux qui prétendent savoir mieux que tout le monde de quoi l’avenir sera fait, car les personnes les plus compétentes et les plus fiables sur cette Terre y sont communément aussi les plus humbles.

S’il est une certitude que nous pouvons vous apporter depuis le Ciel, frères aimés, c’est que si vous priez suffisamment, si vous offrez au Père du Ciel jeûnes et pénitences, bon nombre des catastrophes que peuvent aujourd’hui engendrer l’orgueil, l’imprudence, la cupidité et la malveillance de certains pourront être évitées. Et pour cela, chacun doit se dire que, par sa prière sincère d’enfant de Dieu, il peut apporter sa pierre à l’édifice et contribuer au salut du monde.

Car le Seigneur « veille sur les pas de ses fidèles,
et les méchants périront dans les ténèbres.
La force ne rend pas l’homme vainqueur :
les adversaires du Seigneur seront brisés. » (1 S 2, 9-10)

 C’est souvent lorsque tout semble perdu que Notre-Seigneur intervient par un événement inattendu, par la survenue inopinée de quelque coup de théâtre générateur de bien. La Bible vous en donne de nombreux exemples à travers l’histoire du peuple hébreu (3) et à travers toute l’histoire de l’Église.

Alors, gardez confiance, biens chers frères, éloignez-vous du péché et des sources de tentations, confiez vos efforts et vos luttes à la bonne Vierge Marie, votre Mère, et à l’archange saint Michel, et soyez dans la paix : la paix de Dieu, la paix de notre Seigneur Jésus-Christ. Que cette paix soit toujours avec vous !

+ Vos frères dans la Vérité

 

(1) Paroles prêtées à sainte Bernadette Soubirous face à l’adversité concernant l’apparition de la Vierge Marie à Lourdes.

(2) Message de saint Paul du 18 septembre 2019 : « des loups déguisés en agneaux et asservis au péché ont fait alliance avec le Prince de ce monde pour pénétrer à l’intérieur des nations… » – Message de saint Paul du 8 août 2020 – : « ne vous laissez pas tromper par les mensonges de politiciens vénaux qui privilégient leurs propres intérêts avant la santé et le bien de leur pays et de ses habitants… » – Message de saint Paul du 23 août 2020 : « un nouvel ordre mondial menace aujourd’hui la Terre » – Message de saint Paul du 8 septembre 2020 : « contraindre à des mesures prétendument bonnes alors qu’à terme, elles se révéleront profondément nuisibles, est une tactique satanique… » – Message du 3 novembre 2020 : « une monstrueuse machination d’ampleur internationale savamment orchestrée de longue date… ».

(3) Dans La Bible, chaque fois que se produisit un revirement chez les Hébreux désobéissant à la Loi de Dieu, cela fut lié à une prise de conscience de leur péché et à une conversion collective. En témoignent toutes les étapes qui ont conduit les enfants d’Israël à abandonner leurs idoles pour devenir les fils du Dieu vivant. Ils durent, entre autres faits, errer dans le désert pendant quarante ans le temps qu’ils apprennent à vivre selon la Torah. Voir aussi, par exemple, les Ps 38 (Vulg. 37), Ps 51 (Vulg. 50), Ps 106 (Vulg. 105), Ps 130 (Vulg. 129), Ps 137 (Vulg. 136), Ps 141 (Vulg. 140), etc.

 

Approbation du Père Marc-Antoine Fontelle, docteur en théologie.


https://messages-du-ciel.com/message-du-18-janvier-2021/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6677
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel Empty Re: La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel

Message par François Bernon Mer 28 Avr 2021 - 9:32

Message du 28 février 2021
Bien chers frères,
Vous qui avez des doutes sur la communion des saints et sur les propos que nous vous tenons, et vous qui pensez qu’après votre mort, votre âme devra attendre la Résurrection générale de la fin des temps pour se voir réveillée d’entre les morts, relisez donc le passage d’Évangile de ce dimanche (Mc 9, 2-10).

Notre Seigneur Jésus-Christ gravit avec Pierre, Jacques et Jean une haute montagne, où il est métamorphosé devant eux et où une voix, issue d’une nuée rappelant celle qui accompagna le peuple hébreu dans l’Ancien Testament se fait entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoutez-le ! » (Mc 9, 7). Cette révélation sur l’identité de Jésus, Pierre en avait eu l’intuition lorsque Notre-Seigneur avait interrogé ses disciples sur sa personne au cours d’une de leurs pérégrinations : « Qui suis-je, au dire des gens ? » (Mc 8, 27). Et les Apôtres de répondre : « Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres, un des prophètes » (Mc 8, 28). Mais Pierre avait fait la joie de son Maître en lui disant : « Tu es le Christ ! » (Mc 8, 29).

Cet événement dit de la « Transfiguration » restera pour ces trois Apôtres un signe incontestable de la divinité de Jésus. Car, sur cette montagne, se produit une manifestation des plus spectaculaires de l’amour de Dieu le Père envers son Fils sans parler, bien sûr, de sa Résurrection d’entre les morts. À la suite de cet événement, Notre-Seigneur demande impérativement aux Apôtres de n’en parler encore à personne (Mc 9, 9) – consigne qu’il leur avait déjà donnée lorsque Pierre l’avait proclamé « Christ » (cf. Mc 8, 30).

Déjà, au jour du Baptême de Notre-Seigneur, les cieux s’étaient déchirés, et, telle une colombe, l’Esprit de Dieu était descendu vers lui. Alors, la même voix venue des cieux avait clamé : « Tu es mon Fils bien-aimé, tu as toute ma faveur » (Mc 1, 11).

Mais que s’est-il passé, chers frères, sur la montagne de la Transfiguration ?

Deux célèbres figures de l’Ancien Testament – Élie, le prophète, qui avait été transporté au Ciel dans un char de feu (cf. 2 R 2, 11), et Moïse, le thaumaturge, dont le visage avait rayonné de lumière pendant ses entretiens avec Dieu sur la montagne (cf. Ex 34, 2-30, 35) – sont apparus aux Apôtres en présence de Jésus alors qu’ils étaient déjà morts depuis fort longtemps. Qu’est-ce à dire ? Eh bien, amis, que le prophète Élie et le thaumaturge Moïse, qui avaient servi Dieu tout au long de leur vie terrestre, continuaient de le servir activement, et ne remontaient pas de quelque shéol ténébreux où ils auraient été condamnés à dormir jusqu’à la Dernière Trompette.

Dans la parabole du riche et du pauvre Lazare (Lc 16, 19-31) – qui n’a rien à voir, précisons-le, avec le Lazare de Béthanie, que Jésus avait ramené à la vie alors qu’il était depuis quatre jours au tombeau (Jn 11, 1-44) -, Notre-Seigneur décrit celui-là comme ayant été porté, à sa mort, par les anges jusque dans le sein d’Abraham. Lorsque le riche meurt à son tour, il aperçoit, dans le Séjour des morts, Lazare aux côtés d’Abraham, et peut même mystérieusement communiquer avec ce patriarche alors qu’un grand abîme les sépare. Cela signifie, chers frères, que dans l’Autre Monde, les âmes sont pourvues d’une apparence corporelle qui leur permet d’être reconnaissables (1), et qu’elles peuvent communiquer avec les autres âmes qui partagent le même plan d’existence qu’elles (2), permission divine devant être accordée pour tout autre cas de figure.

En effet, c’est seulement par une grâce de Dieu que des échanges peuvent avoir lieu dans l’Autre Monde entre les différents plans d’existence des âmes. Et c’est par une grâce du Christ lui-même que ces âmes peuvent communiquer – ou plus exactement communier – avec les vivants de cette Terre, c’est-à-dire vous.

Comme nous l’avons déjà mentionné, nous possédons une sagesse, issue de l’Esprit Saint, qui nous donne une vision projective de l’avenir du monde, mais il est des choses que nous ne pouvons révéler. Cependant, nous pouvons vous inviter et même vous inciter à prier pour que se fasse la volonté du Père sur la Terre comme il en est au Ciel (3). Seul l’amour, issu de Dieu, peut modifier le cours des choses. Un monde sans amour et sans foi est condamné à sa propre perte, telle la frêle barque au milieu de la tempête, mais si notre Seigneur Jésus est là, si l’amour et la foi sont là, la barque et ses occupants sont nécessairement sauvés (cf. Lc 8, 22-25).

Frères aimés, parlons à présent de choses concrètes et actuelles. Jamais encore nous n’avons été aussi insistants sur le fait que vous seuls pouvez contribuer au salut de cette planète et de l’humanité tout entière par la prière, en sollicitant en premier lieu l’aide de la Très Sainte Vierge Marie. Comme vous le rappelait cette sainte Mère à La Salette (4), le bras de son Fils devient de plus en plus lourd – métaphore qui signifie que Jésus, sans vos prières, ne pourra encore longtemps empêcher de terribles malheurs de s’abattre sur la Terre, ni la Terre, berceau d’une humanité de plus en plus pervertie et de plus en plus polluante, d’exprimer sa souffrance par une multiplication de tremblements, de vomissements de feu et de cendres, de tempêtes et d’inondations, de raz-de-marée, et par la prolifération de virus inconnus et de maladies nouvelles.

Jamais encore, chers frères, le monde entier n’a été aussi unilatéralement en route vers le chaos à cause de la perversité de certains qui veulent modifier le genre humain tel qu’il existe actuellement pour en devenir les maîtres incontestés, voire les dieux ! Ce que nous vous disons là peut sembler relever de la pure folie, mais c’est pourtant bien la vérité. Si vous n’arrêtez point ces monstres inféodés au Mal, ils continueront petit à petit à vous asservir en vous terrorisant pour vous faire obéir, et vous perdrez vos libertés et vos droits comme c’est déjà le cas dans certains pays du monde où les êtres humains vivent dans l’esclavage.

Vous êtes si naïfs, chers frères, que vous n’avez pas idée du degré de dépravation et de corruption de nombre de personnages publics, de leurs manigances, de leurs malversations, de leur méchanceté, de leurs vices, et même, pour certains, de leur alliance avec Satan. « Et pourquoi nous voudraient-ils du mal ? », vous dites-vous…

Vous n’avez pas idée des expériences horribles impliquant même des bébés et de jeunes enfants auxquelles se livrent en cachette certains êtres humains à des fins personnelles, et des hommes et des femmes de science dans le domaine de la psychologie et de la génétique. Vous n’avez pas idée des programmes politiques et économiques que certains dirigeants ont déjà préparés pour l’avenir du monde : des programmes utopiques aux dehors séduisants mais qui, en réalité, servent l’Anti-Christ et mentent sur leurs véritables objectifs car il s’agit, en fait, d’une destruction à grande échelle.

Et n’est-il pas affligeant de voir cette dictature de la pensée unique, qui est l’apanage des puissants, faire croire aux hommes sur toute la Terre qu’elle ne veut que leur bien, tout en ostracisant impitoyablement ses opposants, en censurant leurs dires et en utilisant tout son pouvoir de séduction pour s’infiltrer sournoisement jusqu’aux plus hauts sommets des États – et même de l’Église ! – afin d’y semer trouble et confusion ? Derrière tout cela se cache, nous vous l’affirmons, la volonté d’éradiquer de la surface de la Terre la vraie foi en Jésus-Christ, notre seul Maître et Seigneur, et le véritable amour, qui est le premier des Commandements.

Si donc vous ne demandez pas instamment à Dieu d’intervenir, chers frères, vous pouvez imaginer ce qui risque d’arriver à l’humanité dans un avenir proche. Cependant, si votre prière est fervente et plaît au Père du Ciel, celui-ci fera éclater les scandales et tomber les méchants. La corruption paraîtra au grand jour et il n’est rien de caché qui ne sera connu : les vices et les malversations seront dénoncés, les expériences létales pour l’humanité révélées, les destructeurs de la foi et de l’Église seront confondus, la religion catholique revivifiée, et la vie humaine reprendra son cours normal sous le soleil.
Mais vous êtes tellement manipulés, chers frères, et si peu enclins à connaître la vérité sur la fameuse « pandémie », dont nous vous avons déjà abondamment entretenus dans nos précédents messages ! C’est pourquoi nous vous avons conseillé de consulter Internet à la recherche d’informations sérieuses – avant qu’elles ne se voient inévitablement censurées – pour corroborer nos dires. Mais la plupart d’entre vous n’en ont rien fait, craignant, pour certains, de se voir accuser de « complotisme » !

En fait, vous vous comportez en couards qui préfèrent écouter des gens qui mentent effrontément plutôt que ceux qui disent la vérité. Vous êtes comme ces autruches qui s’enfouissent la tête dans le sable pour éviter de voir le danger qui les menace. Alors, nous vous le redisons, amis : cherchez intelligemment sur Internet et vous trouverez ! Ensuite, faites connaître autour de vous le fruit de vos recherches, et n’ayez pas peur.

Comment pouvez-vous faire encore confiance à des chefs d’État et des gouvernants qui se contredisent à longueur de temps, trafiquent les statistiques, vous musellent, vous confinent, vous empêchent de sortir de chez vous et d’avoir une vie sociale et des loisirs, interdisent à vos médecins, si vous êtes malades, de vous prendre en charge et de vous traiter comme ils le faisaient jusque là ?

Comment pouvez-vous faire encore confiance à ces êtres qui entretiennent, avec la complicité de la plupart des médias, un climat de terreur dont les conséquences sont et seront beaucoup plus délétères que celle de cette épidémie elle-même ? N’avez-vous pas encore compris que le but de tout cela n’est autre que de vous pousser à vous faire « vacciner » coûte que coûte avec des produits dont les effets nocifs ne tarderont point – pour votre plus grand malheur – à se manifester ?
C’est pourtant, chers frères, la plus pure des vérités, et vous ne pourrez pas dire que nous ne vous aurons pas suffisamment mis en garde contre la duplicité de vos dirigeants, la cupidité des laboratoires pharmaceutiques concernés et de leurs acolytes, le caractère criminel des politiques sanitaires imposées à vos enfants, à vos aînés, à vos nations, et les conséquences dramatiques que sont en passe d’engendrer les différentes campagnes de vaccination.

C’est pourquoi vous devez prier, prier inlassablement pour que lumière soit faite sur tout cela et qu’éclate la vérité, pour que soient arrêtés les méchants (cf. 2 Th 3, 2) et que triomphe enfin à nouveau ces libertés qui vous sont si chères et que Dieu veut pour vous !

Relisez nos précédents messages depuis 2018, chers frères, et, afin que toute cette supercherie soit promptement dévoilée et que la vie reprenne, dans chaque pays, son cours normal, sollicitez l’aide du Seigneur Jésus, de sa sainte Mère et de l’archange Michel, terreur des démons. Sollicitez l’aide du bon Joseph, époux de Marie, en cette année qui lui est consacrée, et de tous vos amis du Ciel dans la communion des saints, et ayez foi en eux (5) !
Sollicitez l’aide de vos évêques et de vos prêtres, de vos moines et de vos moniales, afin qu’ils multiplient messes et prières d’intercession.

Enfin, jeûnez et faites pénitence. Faites des sacrifices qui vous coûtent, et multipliez les actes charitables et les aumônes (6). Si vous suivez ces conseils, notre Seigneur Jésus-Christ ne pourra rester insensible à vos efforts, et il y répondra par des retournements de situation éclatants. Mais si vous ne les suivez pas, vous ne récolterez que le fruit de votre naïveté et de votre insouciance.

Que notre Seigneur Jésus-Christ et sa sainte Mère, en union avec Paul, l’Apôtre des nations, vous bénissent et vous gardent,

+ Vos frères dans la Vérité

(1) Même si cette parabole, à strictement parler, n’entend pas nous livrer une topographie de l’Autre Monde, nos frères dans la Vérité s’appuient néanmoins sur ces paroles de Jésus pour nous éclairer sur la réalité d’une apparence corporelle de nos défunts.
(2) Le Ciel, le Purgatoire et l’Enfer.
(3) Voir la prière du Notre Père (Mt 6, 10).
(4) Il s’agit de l’apparition de Notre-Dame à La Salette-Fallavaux dans les montagnes de l’Isère, le 19 septembre 1846, à deux jeunes bergers – Mélanie Calvat, 14 ans, et Maximin Giraud, 11 ans – reconnue officiellement comme authentique par l’évêque de Grenoble en 1851. Dans un environnement déchristianisé où règne l’apathie religieuse et le mépris du culte et de la prière, la Vierge Marie, tout en rappelant qu’elle intercède continuellement auprès de son fils Jésus, reproche au peuple son impiété et annonce mauvaises récoltes et famines : « Si le peuple ne veut pas se soumettre, je suis forcée, dit-elle, de laisser aller le bras de mon Fils. Il est si fort et si pesant que je ne peux plus le maintenir… ».
(5) Pour cela, il importe que chacun prenne aussi le temps d’entrer dans une église, de prier dans le calme, chapelet à la main, devant le Saint-Sacrement, et d’écouter Notre-Seigneur parler au fond de son cœur.
(6) La Tradition de l’Église distingue sept œuvres d’aumône corporelle (nourrir les affamés, désaltérer les assoiffés, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, visiter les malades, racheter les captifs et ensevelir les morts) et sept œuvres d’aumône spirituelle (instruire les ignorants, conseiller ceux qui hésitent, consoler les affligés, corriger les pécheurs, pardonner à l’offenseur, supporter avec patience les gens difficiles et pénibles, et prier pour tous). Voir le Catéchisme de l’Église catholique, § 2447.

Approbation du Père Marc-Antoine Fontelle o.b., docteur en théologie.
François Bernon
François Bernon
Pour le roi

Masculin Messages : 618
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel Empty Un Souffle qui passe - Messages du Ciel au Monde d'Aujourd'hui ...

Message par Hercule Jeu 29 Avr 2021 - 20:11

Bonjour à tous

Voici un autre messager très discret qui pourtant reçoit des messages depuis 1981 ...

IL a aussi une autre particularité : Il a toujours eu des accompagnateurs spirituels et il a reçu des imprimatur d'un Evêque de France encore en activité  ... 

Voici son site et prenez le temps de lire ses messages de 2021 ...

https://messages-du-ciel.com/imprimatur/

Meilleures pensées
Hercule

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

mariannick et BENEDICTE 2 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel Empty Re: La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel

Message par Nicolas-p Ven 30 Avr 2021 - 7:40

Merci pour les liens
Il faut bien sûr rester prudent et ne pas accorder plus d'importance qu'il ne le faut.

Ne meprisons pas les prophéties sans pour autant croire aveuglément à tout

A lire bien sûr vec le recul nécessaire.
Nicolas-p
Nicolas-p
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2120
Age : 48
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

azais aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel Empty Re: La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel

Message par Isabelle-Marie Sam 1 Mai 2021 - 12:33

Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6677
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel Empty Re: La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel

Message par François Bernon Sam 1 Mai 2021 - 14:52

Si la modération pouvait regrouper avec l'autre fil Wink
François Bernon
François Bernon
Pour le roi

Masculin Messages : 618
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel Empty Re: La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel

Message par Hercule Sam 1 Mai 2021 - 17:33

Bonjour Azais,

Merci de ramener ces autres messages épars sous ce nouveau fil dont le titre de la bannière est l'authentique nom de cette oeuvre : 

"Un Souffle qui passe - Messages du Ciel au Monde d'Aujourd'hui ...

Merci à Isabelle-Marie et à François Bernon

Meilleures pensées

Hercule

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

François Bernon aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel Empty Re: La vérité n'est pas une question d'opinion : message du Ciel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum