Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Mar 16 Fév 2021 - 17:22

CARÊME 2021 - Méditation sur le silence


Nous vous proposons un carême en silence, non pas un silence vide et déprimant, mais un silence habité par le Christ, par la Vierge Marie, par notre charité, par notre prière, habité par l'oraison, par la Parole de Dieu...

Nous cheminerons pas à pas, chaque jour, avec une phrase de la Bible, avec un texte court sur le silence de frère Emiliano, 
un extrait de Mgr Sarah, La force du silence, une prière simple et un engagement.


Carême 2021 : une invitation à un silence habité


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 9f05e0ee49c02555eb3b09a756eb18c25efb250ec2551b629638c627a54707c0


Carême 2021 - J-1 : Beau et saint carême 2021 !


Luc 4,1 : « Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l'Esprit dans le désert. »

A la suite de Jésus, il convient de nous aventurer dans le désert de la prière, où Dieu nous conduit, nous nourrit, nous abreuve et nous sauve, pour que nous goûtions le silence de Dieu et reconnaissions que son Esprit est venu nous habiter quand le silence en nous dit son passage.

Méditation du Bienheureux Charles de Foucauld

Il faut passer par le désert et y séjourner pour recevoir la Grâce de Dieu ; c’est là qu’on se vide, qu’on chasse de soi tout ce qui n’est pas Dieu et qu’on vide complètement cette petite maison de notre âme pour laisser toute la place à Dieu seul.

C’est indispensable… C’est un temps de grâce, c’est une période par laquelle toute âme qui veut porter des fruits doit nécessairement passer. Il lui faut ce silence, ce recueillement, cet oubli de tout le créé, au milieu desquels Dieu établit son règne et forme en elle l’esprit intérieur.

Si cette vie intérieure est nulle, il y aura beau avoir du zèle, de bonnes intentions, beaucoup de travail, les fruits sont nuls: c’est une source qui voudrait donner de la sainteté aux autres, mais qui ne peut, ne l’ayant pas: on ne donne que ce qu’on a et c’est dans la solitude, dans cette vie, seul avec Dieu seul, dans ce recueillement profond de l’âme qui oublie tout le créé pour vivre seule en union avec Dieu, que Dieu se donne tout entier à celui qui se donne ainsi tout entier à Lui.

Notre Seigneur n’en n’avait pas besoin mais il a voulu nous donner l’exemple.
Rendez à Dieu ce qui est à Dieu.


Monseigneur Jean-Marie Le Gall nous donne la raison de la nécessité impérieuse de vivre des temps de silence 

Le Mal agite l’homme et le trouble dans le bruit incessant de la tentation. La peur face au silence est inhérente à l’homme depuis le péché d’origine. La faute de nos premiers parents transforme le cœur humain en un champ de bataille où les esprits mauvais du Satan affrontent le Saint Esprit qui désire filialiser notre vie en l’offrant au Père.
La marque de l’action du Malin qui secoue l’homme comme un tamis est le trouble et l’agitation qui sont générateurs de bruit et signes du Diviseur.

La présence active de l’Esprit est caractérisée, elle, par un silence paisible. Rien d’étonnant puisque le silence, qui n’est pas mutisme, est la marque du libre oubli de soi en la présence de l’aimé. Le silence est le toi suprême, la plus belle façon de dire son amour à l’autre. C’est pourquoi l’Esprit est Silence autant qu’Il est Amour. Et combien le vol est silencieux de la Colombe de l’Esprit qui est Amour de Dieu Se donnant à l’âme ! C’est dans le silence de mon âme ouverte que je L’entends et Le reçois…

Le silence est le langage entre l’âme énamourée et l’Esprit. Le silence n’est pas une privation ni un abandon de soi au néant, mais le don de la Vie reçue dans le vide de soi-même pour Lui. Comme la chasteté du cœur, le silence est retrait absolu de soi pour recevoir l’Absolu. Il partage avec la chasteté l’impossibilité de la division : on est, ou pas, chaste ; on est, ou pas, silence.

Certes le silence extérieur est difficile à établir en ces jours où la modernité fait surgir des bruits de nulle part. Mais c’est surtout dans l’agression du monde au sens johannique du mot que le bruit se dévoile comme une rumeur sourde qui frappe en continu notre cœur plus que nos oreilles. Nous retrouvons, modernisée, la danse des esprits mauvais qui, au désert, tentaient de déstabiliser les ermites en les secouant comme l’on sasse les pierres.

Saint Augustin disait : « Quand le Verbe de Dieu augmente, les paroles de l’homme manquent. »

Lorsque nous comprenons d’où vient le bruit et ce qu’il signifie, ce dont il est porteur -l’esprit du Mal-, lorsque nous comprenons en même temps le sens du silence et ce qu’il nous apporte -l’Esprit d’Amour-, nous devenons capables de chasser le bruit avec les bonnes armes. Ce sont les armes de la vie théologale qui vivent de la Parole de Dieu lue, priée, gardée, incarnée en notre vie par la grâce reçue des sacrements.

Ainsi la nature humaine de Jésus aimait le silence de solitude pour prier, pour contempler sa relation unique au Verbe, à la Parole, et vivre ainsi en son humanité Sa relation filiale au Père.

Benoît XVI, dans le même discours, ajoute : « Le silence est capable de creuser un espace intérieur au plus profond de nous-mêmes, pour y faire habiter Dieu, pour que sa Parole demeure en nous, pour que l’amour pour Lui s’enracine dans notre esprit et notre cœur, et anime notre vie. La première direction est donc de réapprendre le silence, l’ouverture pour l’écoute, qui nous ouvre à l’autre, à la Parole de Dieu. »





Dernière édition par Lumen le Jeu 18 Fév 2021 - 13:00, édité 1 fois
Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Mer 17 Fév 2021 - 18:45

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 547aa599-7f81-457d-9d41-dc932b2c47d0


Jour 1 : Le silence de l'esprit


Matthieu 6, 6-8 : “Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte et prie ton Père qui est là dans le secret et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.”

Saint Augustin : “ Délivre-moi, Seigneur, de l'abondance de paroles dont je souffre à l'intérieur de mon âme, qui n'est que misère devant ton regard, mais qui se réfugie dans ta miséricorde. Car ma pensée ne se tait point, lors même que ma bouche se tait.”


Pèlerins du silence (Frère Emiliano)

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 7f9a6cc4-3f09-462a-8a65-8660034a9b0a_Dominicainsj%C3%A9sus

Dans l'image du Christ accueilli par deux frères dominicains, ci-joint, la scène actualise l'épisode des deux disciples d'Emmaüs et nous introduit donc, de manière extraordinaire, dans la voie du silence.

La Babel de pensées qui a submergé les deux pèlerins d'Emmaüs, au lendemain du samedi le plus célèbre de l’Histoire, est réduite au silence par la rencontre avec Jésus : il prend sur lui les pensées, les angoisses et les peurs des deux disciples, et il libère leurs cœurs, les rendant clairs et légers.

Soudainement les deux disciples ferment la bouche et leurs yeux se fixent sur Jésus : “ Reste avec nous, car le soir tombe ! ”

Nous aussi sommes invités à abandonner notre obscurité pour saisir le Christ et, en même temps, nous laisser saisir par Lui. Maintenant, en ce moment, donnons-lui le bâton de notre pèlerinage, donnons-lui le gouvernail de notre vie. Disons avec Catherine de Sienne : “ Seigneur, je penserai à Toi avec la certitude absolue que tu penseras à moi ! ”


Le silence des pensées

L'enfer des pensées nous mène à la dépression, à la mort, au désespoir et à la solitude éternelle.
Nous sommes aimés d'un Amour Unique et Éternel, de façon nuptiale et indissoluble, et jamais Dieu ne nous abandonne dans la mer du monde et dans la mort.

Tous les mystiques trouvent leur force dans le fait de “ ne rien penser ”, afin que le Tout puisse aimer en nous.

Les pensées négatives sont comme des “singes” qui crient dans l'arbre de notre esprit : c'est à nous, avec l'aide de la grâce de Dieu, de faire taire ces “singes diaboliques” qui divisent, dispersent et paralysent notre psyché.

Nous sommes épuisés en pensant à nous-mêmes et aux autres : “Pense à moi, dit le Seigneur à Catherine de Sienne, et je penserai à toi”.

L'activité de l'esprit est continue et le bavardage interne perturbe la vie et les relations avec les autres. Le silence est la prière la plus puissante contre Satan, parce que le silence est lumière, ordre et paix, alors que le diable est obscurité, chaos et mort ; désordre de l'esprit et du cœur.

Nous ne sommes pas tentés au-delà de nos forces ! Marie est l'ancre du salut. Elle nous sauvera de la mer de la mort, du désespoir et de l'illusion d'un silence éternel.


1. Cal Robert Sarah - La force du silence

Il y a une grande question : comment l'homme peut-il être réellement à l'image de Dieu ? Il doit entrer dans le silence.

En se drapant dans le silence, comme Dieu lui-même habite un grand silence, l'homme est près du ciel ou, plutôt, il laisse Dieu se manifester en lui.

Nous ne rencontrons Dieu que dans le silence éternel où il demeure. Avez-vous jamais entendu la voix de Dieu comme vous entendez la mienne ?

La voix de Dieu est silencieuse. En fait, l'homme doit tendre lui aussi à devenir silence. En parlant d'Adam au paradis, saint Augustin écrivait : “Il vivait dans la joie de Dieu, et par la force de ce bien il était lui-même bon”. En vivant avec le Dieu silencieux, et en Lui, nous devenons nous-mêmes silencieux.

Dans son livre Je veux voir Dieu, le père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus écrit : « Pour le spirituel qui a goûté Dieu, silence et Dieu semblent s'identifier. Car Dieu parle dans le silence et seul le silence paraît pouvoir exprimer Dieu. Aussi, pour retrouver Dieu, où l'homme pourrait-il aller sinon dans les profondeurs les plus silencieuses de lui-même, en ces régions si cachées que rien ne peut plus les troubler ? Lorsqu'il y est parvenu, avec un soin jaloux, il préserve ce silence qui donne Dieu. Il le défend contre toute agitation même de ses propres puissances. »


  • Résolution : Je vais aménager un oratoire dans ma chambre pour pouvoir prier le Père dans le secret. Je prépare un lieu qui porte à la prière : je mets la croix à une place de choix, une statue de Marie, sans oublier les images saintes qui me disposent à prier.


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen


Dernière édition par Lumen le Dim 21 Fév 2021 - 16:13, édité 1 fois
Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Jeu 18 Fév 2021 - 12:56

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 31e8c1c6-982c-45b7-b697-fd9cfaa43bfd


Jour 2 : Le silence des images

Jean 8,43 :« Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. »


Le silence de l'hortus conclusus (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* B223bba00f5e5d90bd38917e62733274b0462aba23dc4fe4ae7ede43cd19f342


Entrons dans le cloître des pèlerins, comme nous nous disposons à entrer dans le sentier du Silence de notre âme. D'emblée, nous nous rendons compte que nous ne pouvons pas rester sur le niveau habituel ; nous sommes obligés de monter.

Du cloître du couvent nous montons pour arriver au couloir des cellules, le lieu de notre demeure avec le Christ. Empruntons, nous aussi, ce chemin intérieur, montons, élevons-nous au-dessus du niveau normal de notre vie quotidienne, remplie d'images factices, provocantes et parfois profanatrices.

Quitter notre vie quotidienne ne signifie pas quitter notre vie, nos rencontres, nos relations, nos suggestions, mais plutôt les retrouver transfigurées.

La fresque qui s'offre à nos yeux représente l'annonce de l'Ange à Marie. Nous voyons immédiatement les deux personnages, à la fois grands, minces et puissants. Les piliers du cloître apparaissent si petits en comparaison avec eux, qu'ils semblent disparaître devant la sérénité majestueuse de cette conversation. Nous aussi, nous sommes appelés à un silence plein d'enchantement et de communion, à un silence profondément habité par la vraie Parole : « Et le Verbe s'est fait chair » (Jn 1, 14).

Marie est simple : simple dans ses vêtements, simple dans la posture. L'image de cette simplicité recouvre radicalement les nombreuses complications de notre vie. (…)

L’Ange, au contraire, est solennel et vient du ciel ; la lumière du haut des cieux est imprimée sur ses ailes. Il nous demande d'élever notre pensée, de lever les yeux, de tenir le cœur en haut.

L'humilité, pour Dieu, n'est pas victimisation, méfiance, humiliation : elle est plutôt abandon et vérité mais aussi, fierté et conscience d'être aimés.

Derrière l'ange, nous voyons un jardin entouré d'une clôture. Il semble inaccessible, mais nous voyons aussitôt, derrière la Vierge, une petite fenêtre avec des balustrades qui donne sur le même jardin. C'est l'hortus conclusus, le jardin d'Eden qui a été fermé à cause de la désobéissance mais maintenant rouvert grâce à l'obéissance de la Vierge. Nous pouvons désormais y entrer nous aussi. Laissons-nous bercer par la verdure de ce jardin, par la fraîcheur de cette virginité redécouverte. Là, grâce à Marie, nous apprendrons à dire notre Fiat, notre petit Amen, solennel et silencieux comme le cloître où se trouve la Vierge : « Marie, Femme de beauté intérieure, donne-nous la joie de contempler le visage de la beauté de ton fils ».


Le silence de l'imagination

Nous, qui vivons à l'ère numérique, sommes constamment bombardés de messages, d'images, de publicités et de choses mondaines. Quelle est leur influence sur notre âme et sur la formation de notre conscience chrétienne ?
Chaque jour, nous sommes exposés à une foule d'émotions qui créent des images positives et négatives (vues à la télévision, dans les journaux, sur Internet, sur des panneaux publicitaires) et des images qui apparaissent dans notre esprit, comme la mer laisse ses déchets remonter à la surface.

Nous sommes appelés à purifier notre esprit et notre cœur à l'aide de prières incessantes. La mystique du Carmel nous apprend à abaisser les « pouvoirs de l'âme » (vouloir, pouvoir, avoir, être) afin d'arriver au centre de notre château intérieur, là où l'Éternel Époux nous attend dans la chambre nuptiale.

Comment détruire les « images-idoles » qui habitent notre esprit ? Nous devons pratiquer une sorte d'écologie de l'esprit et du cœur. Comment ?

Par le contact avec la Création :

- faire des promenades dans les espaces verts de l'espérance pour dissiper la grisaille de la tristesse et la noirceur du désespoir ; comme disait saint Bernard : « Tu trouveras plus dans les forêts que dans les livres. Les arbres et les rochers t'apprendront des choses qu'aucun maître ne te dira » (Lettre CVI 1 2) ;

- marcher pour comprendre que la vie spirituelle est une marche vers la  Lumière, faite de prière, de sacrifices, de nouveaux horizons, de levers et couchers du soleil, de sources de grâce et de guides qui accompagnent le voyage ;
- remplacer les images virtuelles par des images réelles de la Création ; puis, éliminer, par une saine séparation, toutes les images qui perturbent, troublent et salissent l'eau du puits de notre âme.

Il y a, deux manières d'éliminer les images négatives qui sont en nous :

- supprimer les images indésirables en les remplaçant par des représentations célébrant la beauté de la vie et de la création ; se détacher de la séduction du monde et du mal (nous ne devons pas dialoguer avec le mal !) ;

- faire silence pour vaincre ces paroles sombres qui sont en nous et bloquent le chemin vers la lumière.
Que Marie, Femme de beauté intérieure, nous donne la joie de contempler le visage de la beauté de son Fils.


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


Le monde extérieur est comme un fleuve qui déborde, dévalant une pente et menaçant de tout briser sur son passage. Le silence est cette digue puissante qui maîtrise les eaux tumultueuses du monde, protège des bruits et des égarements. Le silence est un barrage qui redonne à l’homme une dignité. Les monastères et les grands spirituels sont des digues qui protègent l'humanité des menaces qui pèsent sur elle. Combien les hommes doivent-ils les imiter !

  • Résolution : Je vais aller à la messe (à pied ?) le plus possible pendant ce temps de carême pour que la Parole et le Pain éternel que Jésus me donnera me nourrissent en abondance.



*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen


Dernière édition par Lumen le Dim 21 Fév 2021 - 16:14, édité 1 fois
Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Ven 19 Fév 2021 - 12:17

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 1d3b1681-acbc-490d-a47a-3eb973035b9a


3e jour : Le silence du cœur


Benoît XVI :  « Notre époque ne favorise pas le recueillement et l’on peut même avoir parfois l’impression qu’il existe une peur de se détacher, même pour un instant, du fleuve de paroles et d’images qui marquent et remplissent les journées. […] Les mystères du Christ sont liés au silence ; par lui seul, la Parole peut faire en nous sa demeure. » (7-03-2012)

Un chartreux :  « Le vrai silence n'est établi que dans un cœur pur, dans un cœur devenu semblable au cœur de Dieu, c'est pourquoi un cœur pur peut garder un silence complet même s'il est plongé au milieu de toutes sortes d'activités, car il n’y a plus de dissonance entre lui et Dieu. »


Dans la maison du cœur (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 10357830-81f6-4910-ac51-e62ac21978aa_annonciation_frangelico_200


Nous entrons dans notre cellule, conscients d'entrer presque dans la même maison où s'est déroulé l'événement inédit de l'Incarnation ; c'est comme si Marie elle-même nous y introduisait.

Nous nous retrouvons dans la splendeur de l’Annonciation. Quelle sobriété absolue, ici, maintenant ! Le premier pas vers l'art du silence consiste à rester dans la maison. Rester à l'intérieur, vivre en nous-mêmes comme si nous étions toujours en présence du Seigneur. C'est peut-être pour cette raison que Marie est agenouillée ici, non pas assise. Elle s'incline devant I'Ange, au moment même où elle dit : « Me voici ! »·

Pour que cela se réalise, en Marie et en nous, il nous faut descendre dans les abîmes du cœur et méditer toutes les paroles du Seigneur dans le silence du cœur. Il faut rester dans la maison du cœur comme en cellule. C'est peut-être pour cette raison que la porte à moitié cachée du lieu où Marie se trouve et l'arcade esquissée, à peine visible, sont bloquées par saint Pierre le martyr qui invite à la prière. Comme les anciens moines, il nous dit aussi : « Reste dans ta cellule et elle t'apprendra tout ».


Le silence du cœur

Le cœur humain est inquiet et instable jusqu'à ce qu'il repose en Dieu seul. Pascal, philosophe, avait raison : tout le problème du malheur de l'homme réside dans l'incapacité à rester tranquillement dans une pièce ; à cela, les moines ajoutent : « Reste dans ta cellule et elle t'apprendra tout ».

Elisabeth de la Trinité : « Ô mon Christ aimé crucifié par amour, je voudrais être une épouse pour votre Cœur, je voudrais vous couvrir de gloire, je voudrais vous aimer... jusqu'à en mourir ! Mais je sens mon impuissance et je vous demande de me « revêtir de vous-même », d'identifier mon âme à tous les mouvements de votre âme, de me submerger, de m'envahir, de vous substituer à moi, afin que ma vie ne soit qu'un rayonnement de votre Vie. Venez en moi comme Adorateur, comme Réparateur et comme Sauveur. Ô verbe éternel, Parole de mon Dieu, je veux passer ma vie à vous écouter, je veux me faire tout enseignable, afin d'apprendre tout de vous. Puis, à travers toutes les nuits, tous les vides, toutes les impuissances, je veux vous fixer toujours et demeurer sous votre grande lumière ; ô mon Astre aimé, fascinez-moi pour que je ne puisse plus sortir de votre rayonnement ».

Dans Douze degrés de silence, sœur Marie-Aimée de Jésus dit de se tenir ainsi devant la Présence : la « lampe allumée sans bruit devant le tabernacle » ou comme « l'encens qui monte silencieusement jusqu'au trône du Sauveur ».
Chacun de nous doit surveiller son désir de satisfactions contraires à la volonté de Dieu (plaisirs, préférences, sympathies particulières). Il se produit ce qu'Ignace de Loyola appelle « l'indifférence de la volonté » : on se détache des amours de la scène de ce monde qui passe pour n'être attaché qu'aux « applaudissements » de l’Amant par excellence, le Christ crucifié, mort et ressuscité pour moi.


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


66 - Dans ses Discours ascétiques, Isaac le Syrien écrivait : « Aime le silence plus que tout. Car il te donne de porter le fruit. La langue est incapable de l'expliquer. Efforçons-nous d'abord de nous taire. C'est par le silence que va naître en nous ce qui y conduira. Si tu agis ainsi, je ne saurais te dire quelle lumière se lèvera sur toi. [ ... ] Grand est l'homme qui dans la patience de ses membres s'est merveilleusement habitué à n'être plus qu'à l'intérieur de son âme. Si tu mets sur le plateau d'une balance toutes les œuvres de la vie monastique, et sur l'autre le silence, tu verras que celui-ci pèse plus lourd. »
Dans le silence, l'homme ne conquiert sa noblesse et sa grandeur que s'il est à genoux pour écouter et adorer Dieu.

C'est dans le silence de l'abaissement et de l'anéantissement de soi, en faisant taire le tumulte de la chair, en réussissant à dompter les images bruyantes, en tenant à distance les songes, l'imagination et les fracas d'un monde toujours en tourbillon, pour se purifier de tout ce qui ruine l'âme et l'éloigne de la contemplation, que l'homme se rend capable de regarder et d'aimer Dieu. Plotin écrivait déjà dans les Ennéades 1 : « Pour s'élever à la contemplation de l'âme universelle, l'âme doit en être digne par sa noblesse, s'être affranchie de l'erreur et s'être dérobée aux objets qui fascinent les regards des âmes vulgaires, être plongée dans un recueillement profond, faire taire autour d'elle, non seulement l'agitation du corps qui l'enveloppe et le tumulte des sensations, mais encore tour ce qui l'entoure. Que tout se taise donc, et la terre et la mer et l'air et le ciel même. »

1. Les Ennéades sont un ensemble de courts traités, rédigés en grec par Plotin à partir de 254 jusqu'à sa mort en 270 ap. J.-C. Cette collection d'écrits contient la totalité de la philosophie de Plotin ; elle constitue sa seule et unique œuvre et elle nous est parvenue en intégralité.

  • Résolution : Pendant ce carême, j’apprête ma chambre intérieure par la charité concrète qui élargit le cœur, par la lecture et la méditation de la parole de Dieu et par la pénitence. Je prévois le bon moment pour prier, un moment où je ne risque pas d’être tenté par d’autres activités ou sollicité par la famille ou les amis.

* extrait du livre : Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur aux éditions du Carmel
** extrait du livre : La force du silence, contre la dictature du bruit aux éditions Fayard


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10


Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen


Dernière édition par Lumen le Mar 23 Fév 2021 - 11:40, édité 2 fois (Raison : Formatage bousculé)
Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Sam 20 Fév 2021 - 10:51

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 8e5d2311-1126-4a19-ae94-5ab0cb39819b


4e jour : Le silence des paroles


Esaïe 57,11 :  « Et qui redoutais-tu, qui craignais-tu, pour être infidèle, Pour ne pas te souvenir, te soucier de moi ? Est-ce que je ne garde pas le silence, et depuis longtemps ? C'est pourquoi tu ne me crains pas. »

Sentences des Pères du désert :  Un frère demanda au père Poémen : « Est-il préférable de parler ou de se taire ? » L'ancien lui dit : « Celui qui parle pour l'amour de Dieu fait bien, et celui qui garde le silence pour l'amour de Dieu aussi ».


Les lèvres du silencieux (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 8a8dc909053a54e05cdf356e5e34605324ebb7bb3dc6e5a1639c5f713fd53fd8


Quand une personne prend conscience d'être un temple, il ne lui est pas difficile de rester dans la maison du cœur. Dans la vie monastique, la cellule est le miroir du chœur. Le silence requis au chœur devant la Présence du tabernacle est le silence requis dans la cellule en présence du Dieu qui y habite.


C'est peut-être pour cette raison que l'on retrouve saint Pierre martyr à l'intérieur d'une arche pointue placée au-dessus de la porte qui mène au chœur. Il porte solennellement son doigt à ses lèvres. (Fra Angelico, Saint Pierre Martyr, Florence)
Nous savons très bien, parce que nous en faisons tous les jours l'expérience, que le silence des lèvres ne reflète pas nécessairement le silence du cœur. Le silence des lèvres qui nous est demandé est le même que celui qui se produit naturellement dans l'église, où les colères s'apaisent et les murmures cessent, là où la misère et la miséricorde s'embrassent. Nous devons garder le silence des lèvres pour toujours honorer le Christ avec une parole vraie, une parole fondée, une parole qui édifie quand elle sort des lèvres. Ainsi, nous arriverons, comme saint Pierre martyr, à raconter l'Évangile par notre vie.


Le silence de la bouche

Devrions-nous parler ou nous taire ?

Augustin résout l'énigme de la manière suivante : « Si tu te tais, tais-toi par amour ; si tu parles, parle par amour » .

L'intuition de Gandhi est juste : « Le silence des lèvres cousues n'est pas silence. On peut obtenir le même résultat en coupant la langue, mais ce n'est pas non plus le silence. li est silencieux, celui qui, ayant la capacité de parler, ne dit rien d'inutile. »

Un père du désert, abba Poémen, dit : « Certains semblent garder le silence, mais dans leur cœur ils condamnent les autres. Autant dire qu'ils parlent sans arrêt. D'autres, au contraire, parlent du matin au soir mais, en réalité, ils gardent le silence car ils ne disent rien sans quelque utilité spirituelle. »

Le moine trappiste Thomas Merten lance un bel appel aux catholiques qui s'associent à la Babel du monde :

« Le silence n'est pas une vertu et le bruit n'est pas un péché. Mais le vacarme, la confusion et le bruit continu qui règnent dans la société moderne sont l'expression de ses péchés les plus graves : son athéisme, son désespoir. Un monde de propagande, de discussions interminables, de vitupérations, de critiques ou simplement de bavardages, est un monde où la vie est sans but. (Le signe de Jonas) »

Publicité, radio, télévision, réseaux sociaux, etc. Les catholiques qui s'associent à ce genre de bruit entrent dans la Babel des langues et deviennent en quelque sorte des exilés de la Cité de Dieu.

Quel rapport y a-t-il entre le silence et la parole ?

L'abbé primat de l'ordre bénédictin, Notker Wolf, écrit :

« Le silence librement choisi est rempli de joie et nous fait désirer plus de silence ; le silence forcé nous rend tristes et crée forcément le besoin de se défouler, de parler beaucoup. » (Apprendre des moines)

La parole extériorise les pensées et les sentiments, vidant l'âme de ce qu'elle a d'intime et de plus personnel. Le silence est la matrice de la parole, où naissent les paroles vraies et authentiques que nous devons donner à notre prochain.
Il existe deux remèdes pour éviter les mots inutiles qui ne servent pas à l'édification de notre prochain :

- surveiller le ton de la voix, le calme dans l'utilisation de la parole et le degré d'écoute active envers les autres ;

- examiner, chaque jour, si on contrôle bien sa langue, en se demandant combien de fois on a parlé, pour combien de temps, pourquoi, avec quelles intentions...

Résolution : Pendant ce carême, je veux purifier mon cœur, ce réceptacle, pour recevoir une grâce abondante lors de notre rencontre dans le silence. Aide-moi à faire une confession avec une contrition parfaite de mes péchés. Donne-moi le repentir sincère.

  • Résolution : Résolution : Pendant ce carême, je veux purifier mon cœur, ce réceptacle, pour recevoir une grâce abondante lors de notre rencontre dans le silence. Aide-moi à faire une confession avec une contrition parfaite de mes péchés. Donne-moi le repentir sincère.



1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


33 - Aujourd'hui, beaucoup de personnes sont ivres de paroles, toujours agitées, incapables de silence et de respect envers autrui. Elles ont perdu le calme et la dignité. Ben Sirac le Sage recommande souvent la sobriété, la prudence et les bonnes manières lorsque nous sommes en société. Pour ne pas blesser notre âme et celle des autres, pour que rien ne nous entraîne à chuter gravement dans notre conduite et dans nos paroles, il faut de la mesure et de la retenue. En particulier, il s'inquiète de notre attitude lorsque nous sommes à table : « Le vin apporte allégresse du cœur et joie de l'âme, quand on le boit à propos et juste ce qu'il faut. Le vin bu avec excès est l'amertume de l'âme, il entraîne provocations et affrontements. L'ivresse accroît la fureur de l'insensé, à ses dépens. Elle diminue ses forces et lui vaut de mauvais coups » (Sir 31, 28-30).

Quant à saint Albert de Jérusalem, auteur de la Règle du Carmel, sa réponse est simple. Pour éviter la chute, il faut garder le silence et faire confiance à la sagesse, aux inspirations et à l'action silencieuse de Dieu. Il ne faut pas « outrager l'Esprit de la grâce » La conquête du silence possède la saveur âpre des batailles ascétiques, mais Dieu a voulu ce combat accessible à l'homme.


extrait du livre : Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur aux éditions du Carmel
** extrait du livre : La force du silence, contre la dictature du bruit aux éditions Fayard


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10


Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen
Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Dim 21 Fév 2021 - 16:40

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 24dc0c2e-0a11-4380-83c0-c12974cff6a2

21 février 2021 : 5°Jour de carême : Premier Dimanche de Carême


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* ?u=https%3A%2F%2Fwww.saintdujour.info%2Fwp-content%2Fuploads%2F2017%2F12%2Fsaintjeandelecroix-434x510


Prends-moi dans ton silence

Prends-moi dans ton silence,
Loin des bruits et de l’agitation du monde.

Dans un silence où mon être se retrouve
En vérité sous ton Regard
En sa nudité, en sa misère.
Car ce silence te permets de me montrer
Ce qu’il y a en moi.

Prends-moi dans la richesse divine de ton silence
Plénitude capable de tout combler en mon âme.

Fais taire en moi ce qui n’est pas de toi,
Ce qui n’est pas ta Présence toute pure,
Toute solitaire, toute paisible !

Impose silence à mes désirs désordonnés,
A mes caprices, à mes rêves d’évasion
A la violence de mes passions.

Couvre par ton silence la voix
De mes revendications, de mes plaintes
De mes « pourquoi » et de mes soucis.

Imprègne de ton silence
Ma nature trop impatiente de parler,
Trop encline à l’action extérieure bruyante.

Impose même ton silence à ma prière,
Pour qu’elle soit pur élan vers Toi.

Fais descendre ton silence
Jusqu’au fond de mon être
Et fais remonter ce silence vers Toi
En hommage d’amour.

Saint Jean de la Croix, docteur de l’Église (1542-1591)




Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par pax et bonum Dim 21 Fév 2021 - 20:24

Cher Saint Jean de la Croix.
Merci pour cette belle prière.
Et si le silence était tout simplement d'éteindre ce "moi" envahissant?
"Moi,je,me" revient 18 fois dans cette prière...
Cher Saint Jean de la Croix,le "silence du moi" serait un excellent exercice de Carème!
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6745
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Lun 22 Fév 2021 - 11:36

@pax et bonum a écrit:Cher Saint Jean de la Croix.
Merci pour cette belle prière.
Et si le silence était tout simplement d'éteindre ce "moi" envahissant?
"Moi,je,me" revient 18 fois dans cette prière...
Cher Saint Jean de la Croix,le "silence du moi" serait un excellent exercice de Carème!

Oui le plus difficile "combat" que nous menons chaque jour pour la Gloire de Dieu
c'est celui fait contre notre propre "ego" pour pouvoir faire de la place à la Volonté de
Dieu et à son plan d'Amour pour chacun d'entre nous  Désolé Mais nous pouvons faire confiance
à notre Ami d'Amour l'Esprit Saint pour mener à bien ce combat. Il faut faire grandir
Notre amour et notre confiance en Dieu et en ces autres qui sont parfois décourageants.


En Dieu nous pouvons tout... Seul nous ne sommes rien.  Nous pouvons "aimer" tout le
monde en nous efforçant de vouloir du bien à tous même à ceux qui ont  la 
volonté contraire. Tout est donc dans l'Amour de Dieu et sa Volonté.
Quand nous parvenons comme le Christ au jardin de Gethsémani, à dire au Pére : non pas ce 
que je veux mais ce que Toi Tu veux, en toutes occasions c'est la victoire !  cheers
Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Lun 22 Fév 2021 - 12:13

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 98044bbe-6768-4b08-8c41-42296067e07e


Jour 5 : Le silence des activités


Sophonie 1,7 :  « Silence devant le Seigneur, l'Éternel ! Car le jour de l'Éternel est proche, Car l'Éternel a préparé le sacrifice, Il a choisi ses conviés. »

Sentences des Pères du désert : « Si tu te tais, où que tu demeures, tu auras le repos ». (Père Abba Poémen)


Le silence industrieux (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* C7f6e56ecd12e4b036affcfa043ea348fcec4067aab3257cc662208327788520


En sortant de la cellule pour aller prier au chœur ou accomplir ses tâches quotidiennes, le dominicain se retrouvait devant la fresque de la Madone des ombres.  Fra Angelico la plaça ici, au milieu du couloir est, pour que les frères puissent s'arrêter pour une prière avant de plonger dans la vie communautaire, la prière ou le travail.

Le titre Madone des ombres vient de ce qu'une source de lumière invisible, venant de la gauche, projette sur le mur les longues ombres que l'on voit surtout à la hauteur des chapiteaux. Ce sont les ombres matinales et celles de la fin de l'après-midi, les ombres qui marquent le début du travail, précédé par la prière, et sa fin, pareillement suivie par la prière pour rappeler au moine que le travail est prière et la prière travail. Tout est offert à Dieu par les mains de Marie. Confions, nous aussi, à la Vierge du Silence tout notre travail intérieur et extérieur afin que nous puissions vivre dans un abandon total à Celui qui fait son œuvre en chacun de nous.


Le silence au travail et du travail

Le juste équilibre de la Règle de saint Benoît, « Ora et Labora », nous rend plus humains et plus chrétiens. Dans la prière, dans la vie cachée et le travail (intellectuel, manuel et apostolique), nous participons au travail du Créateur ; nous sommes des fleurs parfumées qui poussent silencieusement dans le jardin du monde.

Charles de Foucauld, maître de la spiritualité de Nazareth, écrit :
« Silencieusement, secrètement, comme Jésus à Nazareth, obscurément, comme Lui passer inconnu sur la terre, comme un voyageur dans la nuit, pauvrement, laborieusement, humblement, doucement avec bienfaisance comme Lui, désarmé et muet devant l'injustice comme Lui, me laissant comme lAgneau divin, tondre et immoler sans résister, ni parler, imitant en tout Jésus à Nazareth et Jésus sur la croix. » (Méditation sur l'ÉVangile 314)

Mère Providence, dans le siècle Anna Maria Andreani (1933-2002), écrivit dans ses Méditations sur le silence : « Sacrifie l'ardeur de ton activité humaine, qui repose sur la confiance secrète en ta propre activité, comme si Dieu ne pouvait rien faire en toi et abandonne-toi dans les bras aimants du Sauveur comme un simple outil qui ne fait rien par lui-même, mais qui n'a de valeur que sous l'action de Dieu. Mets ta main au travail, aie le cœur tranquille, l'âme humble et l'œil sur Dieu. »

Il faut imposer le silence à l'activité fébrile et aux mouvements du corps, comme le suggère sœur Marie-Aimée de Jésus, carmélite de Paris :

« Silence dans la démarche ; silence des yeux, des oreilles, de la voix ; silence de tout l'être extérieur, préparant l'âme à passer en Dieu. L'âme mérite, autant qu'il est en elle, par ces premiers efforts d'entendre la voix du Seigneur. »

Un silence des sens qui nous conduit à fermer les « fenêtres » de l'âme et à ouvrir la « porte » à Dieu, afin de pouvoir travailler en paix, alternant périodes de repos et périodes de travail, le tout pour sa gloire.


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


21 - Aujourd'hui, dans un monde ultra-technicisé et affairé, le bruit fatigue, et nous avons le sentiment que le silence est devenu une oasis inatteignable. Combien de personnes sont obligées de travailler dans un fatras qui les angoisse et les déshumanise ? Les villes sont devenues des fournaises bruyantes où même la nuit n'est pas épargnée par les agressions sonores.
Sans bruit, l'homme postmoderne tombe dans une inquiétude sourde et lancinante. Il est habitué à un bruit de fond permanent, qui le rend malade et le rassure. Sans bruit, l'homme est fiévreux, fébrile, perdu. Le bruit le sécurise, comme une drogue dont il est devenu dépendant. Avec son apparence de fête, le bruit est un tourbillon qui évite de se regarder en face. L'agitation devient un tranquillisant, un sédatif, une pompe à morphine, une forme de rêve, d'onirisme sans consistance. Mais ce bruit est une médication dangereuse et illusoire, un mensonge diabolique qui permet à l'homme de ne pas se confronter à son vide intérieur. Le réveil ne peut être que brutal.

23 - Que deviendra notre monde s'il ne recherche pas des espaces de silence ? Le repos intérieur et l'harmonie ne peuvent découler que du silence. Sans lui, la vie n'existe pas. Les plus grands mystères du monde naissent et se déploient dans le silence. Comment la nature se développe-t-elle ? Dans le plus grand silence. Un arbre pousse dans le silence, et les sources d'eau coulent d'abord dans le silence de la terre. Le soleil qui se lève sur la terre nous réchauffe, étincelant et grandiose, dans le silence. L'extraordinaire est toujours silencieux.
Dans le ventre de sa mère, l'enfant grandit en silence. Quand un nourrisson dore dans son berceau, ses parents aiment à le couver du regard en silence, pour ne pas le réveiller ; ce spectacle ne peut se contempler qu'en silence, dans l'émerveillement du mystère de l'homme en sa pureté originelle.

  • Résolution : Aujourd'hui, je m'arrête quelques instant pour faire un examen de mon travail (même si je ne suis plus en activité, les taches quotidiennes sont un autre genre de travail). Comment je travaille ? Pour qui je travaille ? Quelle est la place de Dieu dans mon travail ? Est-ce que je prie avant et après mon travail ? Pendant mon travail ?



*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen

Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Mar 23 Fév 2021 - 12:05

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* C00bfba1-1e62-42e9-bf27-f8c82ae8ca98


Jour 6 : Le silence de la création


Psaume 65 :  « Le silence est louange pour toi, ô Dieu. »

Saint Cyprien : « Quand le soleil se couche et quand le jour finit, il faut encore prier. Car le Christ est le vrai soleil et le jour véritable ».


Le silence dans le jardin (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 298dbe44-51d6-4dbc-9373-50180fafc5d0_FRAANGELICOJARDIN


La rencontre entre Jésus et Marie Madeleine : la Résurrection du Christ a lieu dans un jardin. La Sainte Écriture s'ouvre sur un jardin, l'Éden et se termine sur un jardin, celui de la Résurrection. Le jardin est un symbole de la vie nouvelle et de la nouvelle Création.

La rencontre entre le Christ et Marie Madeleine est profondément marquée par le silence. Le Christ ressuscite en silence, Marie-Madeleine pleure sa peine en silence, même la nature est plongée dans un profond silence : fleurs, arbres, rochers, tout participe intimement à l'événement extraordinaire de la victoire du Christ sur le mal et sur la mort. Lorsque la Parole, celle du Ressuscité, interrompt, elle prononce un nom : « Marie ». Et elle le reconnaît : « Maître ! »

Le silence prépare toujours à la rencontre. Dans le silence, la parole qui résonne en nos cœurs est le nom nouveau que Dieu a pensé pour nous depuis toute éternité. C'est peut-être justement pour cela que le Christ a rencontré Madeleine dans un jardin, pour que nous aussi, chaque fois que nous entrons en profondeur dans ce silence, nous soyons ramenés à l'origine du Mystère qui nous a engendrés.

Ici aussi, le jardin d'Eden, fermé par le péché, s'ouvre à nouveau nonseulement pour Marie, mais pour chacun de nous. Ici, l'âme s'épanouit dans le silence, en offrant à son Créateur le parfum d'un nom nouveau, unique et mystérieux, capable de chanter Sa gloire !


Le silence devant la création

La Création doit être écoutée parce que « les cieux racontent la gloire de Dieu et le firmament proclame l'œuvre de ses mains » (Ps 18,2). Bonaventure trouve dans la création les traces et les empreintes du Créateur. La seule louange que la Création attend est le silence de l'homme : « Tibi silentiutn laus - Pour toi, le silence est une louange » (Ps 64, 1 (Vg)).

François d'Assise, chantre de la vie et de la Création, presque aveugle et avant de mourir, crie dans la nuit son Loué sois-Tu à son Seigneur, Créateur et Rédempteur.

La « petite arabe », sainte Marie de Jésus Crucifié, grande carmélite palestinienne, écrit : « Jésus m'a donné cinq pratiques sur le silence :

1.Le jour passe, la nuit passe sans bruit, ils passent en silence. Gardez, vous aussi, le silence ; passez sur la terre en silence pour trouver la joie au ciel.
2. Quand l'eau sort de sa source, elle sort sans bruit, sans trouble ; elle coule ensuite en silence. Pratiquez ainsi le silence.
3. Lorsqu'on met en terre les herbes, les plantes, les rosiers, ils se laissent faire en silence, ils grandissent en silence, ils répandent leur parfum en silence ; ils tombent, ils meurent en silence, ils font tout en silence. Faites de même.
4. Le raisin se laisse cueillir en silence ; il se laisse jeter au pressoir et broyer en silence ; c'est alors que le vin est doux. Le bon fruit devient doux par le silence. Pratiquez le silence.
5. Imitez le bois : il se laisse couper en silence ; il se laisse peindre de la couleur qu'on veut en silence ; il se laisse brûler en silence. Laissez-vous humilier en silence ; travaillez, souffrez, faites tout en silence. Le silence garde pour le ciel. »

Sœur Marie-Aimée de Jésus ajoute : « La fleur s'épanouit en silence et son parfum loue en silence le créateur. L'âme intérieure doit faire de même ».

Le silence prépare toujours à la rencontre.


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


24 - Les merveilles de la création sont silen­cieuses, et nous ne pouvons les admirer que dans le silence. L'art est aussi le fruit du silence. Comment contempler autrement que dans le silence un tableau ou une sculpture, la beauté d'une couleur et la jus­tesse d'une forme ? La grande musique s'écoute en silence. L'émerveillement, l'admiration et le silence fonctionnent par correspondance. La musique vulgaire et sans goût s'exécute dans le brouhaha, les hurlements, le chahut, une agitation diabolique et exténuante. Elle ne s'écoute pas ; elle assourdit l'homme, le rend ivre de vide, de confusion et de désespoir.

Nous n'éprouvons pas les mêmes sentiments, la même pureté, la même élégance, la même élévation de l'esprit et de l'âme lorsque nous écoutons silen­cieusement Mozart, Berlioz, Beethoven, ou un chant grégorien. L'homme entre alors dans une dimension sacrée et dans une liturgie céleste, au seuil de la pureté elle-même. Ici, la musique, par son caractère expressif, par sa capacité de convenir les âmes, fait vibrer le cœur de l'homme à l'unisson de celui de Dieu. Ici, la musique retrouve sa sacralité et son origine divine.


Les sentiments qui émergent d'un cœur silen­cieux s'expriment dans l'harmonie et le silence. Les grandes choses de l'existence humaine se vivent dans le silence, sous le regard de Dieu.

Le silence est la plus grande liberté de l'homme.

Aucune dictature, aucune guerre, aucune barbarie ne peut lui enlever ce trésor divin.
En vous écoutant, nous comprenons que si le silence peut être l'absence de paroles, il est avant tout l'attitude de celui qui écoute. Écouter, c'est accueillir l'autre dans son cœur.

  • Résolution : Je loue dans un émerveillement silencieux. Je m’agenouille physiquement ou spirituellement en prononçant le nom de Jésus avec amour.



*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen
Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Mer 24 Fév 2021 - 11:59


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 86af2dcc-4860-42bc-9196-ec424e5ea88b


Jour 7 : Le silence de l'étonnement


1 Rois 19, 11-12 :  « L’Eternel dit à Elie : Sors, et tiens-toi dans la montagne devant l'Éternel ! L'Éternel passa. Et devant l'Éternel, il y eut un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers : l'Éternel n'était pas dans le vent. Après le vent, ce fut un tremblement de terre : l'Éternel n'était pas dans le tremblement de terre. Après le tremblement de terre, un feu : l'Éternel n'était pas dans le feu. Et après le feu, un murmure doux et léger. »

Pape François : « Adorer c'est se dépouiller de nos idoles même les plus cachées, et choisir le Seigneur comme le centre, comme la voie royale de notre vie ».


Le silence de communion (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 33145965-ce09-440a-9365-3034db16da33_FRAANGELICOREPASEUCH


A la différence de l'icono­graphie classique de la Cène, le silence domine. Il n'y a pas l'interrogation agitée accompagnée de la gesticulation des apôtres qui veulent savoir le nom du traître, il n'y a pas de signes sur la table qui fassent référence au repas pascal. Ici, la table est nue et tous les convives se taisent les mains jointes.


Les quatre à gauche ont déjà reçu le Saint-Sacrement et restent absorbés, comme ravis dans le silence de communion que le sacrement lui-même impose. Jean, le premier de la file, extatique, lève la main comme pour souligner la gran­deur de l'événement. A côté de lui, un autre apôtre, probablement Pierre lui-même, regarde vers la Vierge Marie. Elle aussi est présente au Cénacle et se trouve juste derrière le Christ, enveloppée dans un manteau aux éclats semblables à ceux du Fils.

Caro Christi, caro Mariae. La chair du Christ est la chair de Marie, elle participe à la table du Seigneur d'une manière unique et singulière. C'est pourquoi elle se trouve seule dans ce coin, seule femme admise à ce banquet de disciples. Et si les huit apôtres autour de la table nous rappellent l'attitude pieuse et respectueuse à adopter pendant la célébration, les autres apôtres et la Très Sainte Vierge nous rappellent la beauté du silence mystique de l'adoration eucharistique


Le silence eucharistique

Les plus grandes actions de Jésus et de Marie s'accomplissent dans le silence. En tant qu'homme, regardez-le : dès qu'il est né, il se tait ; il est venu sur terre pour instruire les hommes et néanmoins il se tait et vit caché dans un petit village, sans que personne le connaisse. De même Sa très sainte Mère, elle aussi parle très peu. Et tous les saints ont pratiqué cette vertu et la pratiquent maintenant, car au Ciel on ne parle pas, puisque l'âme y vit absorbée dans la Divinité bénie, avec les sens ravis et perdus en Dieu. Si, donc, vous aimez tant l'imitation de Jésus-Christ et de ses saints, éprenez-vous du silence et ne vous lassez jamais de l'observer.

Anna Maria Cànopi, prie ainsi : « Vois, Seigneur, devant toi la véhémence de nos passions, qui nous poussent à la méchanceté et à la violence; faisons taire notre soif de prestige ... que l'homme de boue en nous se taise et qu'avance l'homme né du Ciel et tendu vers le Ciel seul. Immergés dans le silence de ta présence, nous entendrons la parole qui renouvelle et recrée tout, et nous connaîtrons la joie profonde de l'humble confiance en toi, Dieu Saint et immortel, en toi qui seul peux donner consistance à notre rien assoiffé d'amour et de sainteté. Amen. » (Prières dans le silence)

Jean-Paul II, dans l'encyclique Ecclesia de Eucharistia, témoigne du réconfort que procure l'adoration eucharistique :

« Il est bon de s'entretenir avec Lui et, penchés sur sa poitrine comme le disciple bien-aimé (cf. Jn 1.3,25), d'être touchés par l'amour infini de son cœur. Si, à notre époque, le christianisme doit se distinguer surtout par « l'art de la prière », comment ne pas ressentir le besoinrenouvelé de demeurer longuement, en conversation spirituelle, en adoration silencieuse, en attitude d'amour, devant le Christ présent dans le Saint-Sacrement ? Bien des fois, chers Frères et sœurs, j'ai fait cette expérience et j'en ai reçu force, consolation et soutien ! »

Adorer est l'acte le plus grand.


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


25 - Le silence pose le problème de l'essence de la liturgie. Or cette dernière est mystique. Les Orientaux parlent avec raison de « divine liturgie » et de « saints mystères ». Tant que nous aborderons la liturgie avec un cœur bruyant, elle aura un air superficiel et humain. Le silence liturgique est une disposition radicale et essentielle ; il est une conversion du cœur.

Or, se convertir, étymologiquement, c'est se retourner, se tourner vers Dieu. Il n'y a pas de vrai silence en liturgie si nous ne sommes pas, dans notre cœur, tournés vers le Seigneur. Mais le vrai silence, c'est le silence de nos passions, le cœur purifié des pulsions charnelles, lavé de toutes nos haines et de nos rancœurs, orienté vers la sainteté de Dieu.

Plus resplendit la chasteté du prêtre, plus celui-ci devient, par son union avec le Christ, « Hostie pure, Hostie sainte, Hostie immaculée », et entraîne tout le peuple de Dieu à « adopter le comportement de l'homme nouveau, créé saint et juste dans la vérité, à l'image de Dieu » (Eph 4, 24).

  • Résolution : Si je peux, cette semaine, je vais prendre un temps d'adoration dans une église et si je n'en n'ai pas la possibilité, j'adore, chez moi, en esprit et demande à la Vierge Marie de m'aider à comprendre la grâce du silence.



*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen

Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Jeu 25 Fév 2021 - 10:57

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 63d297f9-f001-4e4d-b1d7-b5019c8c8f66


Jour 8 : Le silence de la charité


Isaïe 42,14 :  « J'ai longtemps gardé le silence, je me suis tu, je me suis contenu. »


L'amour se nourrit de silence (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 236d15d9-de2f-4ac0-a25e-dc03a1682708_FRAANGELICOCOURMARIE


Les saints vivent dans l'amour. L'amour se nourrit de silences et de regards, de gestes simples mais efficaces.
Ici, Fra Angelico a représenté le sort ultime de la vie de Marie, la très sainte Reine de l'amour. L'amour est lumière, et toute la toile de fond de la fresque baigne dans cette lumière. Un monde qui dégage confiance et espoir. Le Christ, assis sur des nuages d'un blanc resplendissant, couronne la Mère, qui est assise, elle aussi, sur les mêmes nuages. La communion entre les deux est totale ; il n'y a pas de disparité, même les vêtements sont identiques, parce que l'amour trouve les personnes semblables ou les rend telles. Marie est la mère, mais aussi l'épouse parfaite du Verbe Incarné, celle qui a imité le Fils en tout et pour tout - elle qui était grande dans l'amour, plus que n'importe quelle autre personne au monde. L'amour de Marie est, en réalité, si spirituel qu'il peut être à la fois maternel et conjugal.

Les saints se tiennent au pied : le pied stigmatisé de François marque le point central du groupe, un pied ferme qui semble nous inviter à suivre ce chemin de la foi qui, àl'exemple de Marie, nous mènera à la gloire. Derrière François se trouvent saint Pierre martyr et saint Marc, à qui le couvent est dédié. De l'autre côté, il y a deux autres saints dominicains : saint Dominique, près de saint François, et, en dernier, saint Thomas d'Aquin. Entre les deux, il y a le père du monachisme en Europe, saint Benoît de Nursie. Tous ces saints ont fondé leur vie sur l'amour, cet amour de charité que chaque règle religieuse vise à concrétiser à chaque époque d'aujourd'hui. Ils sont pourtant clairement faits de terre, comme nous, et témoignent, avec la main levée, de l'envol et de la légèreté vers lesquels l'amour les a conduits. lls nous montrent vraiment un chemin de liberté: ils ont tout donné pour tout et ont trouvé dans tout Celui qui est le Tout.


Le silence de l'amour

L'amour humain et divin est plus fait de silences que de paroles. Le langage éloquent de la charité qui « supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout » (1Co 13,7) nous rend plus humains et plus chrétiens. « Au soir de la vie, nous serons jugés sur l'amour » (Jean de la Croix, Paroles de Lumière et d'Amour 1,57).

Dans le précieux livre de L'imitation de Jésus-Christ, nous lisons :
« Celui qui aime, court, vole ; il est dans la joie, il est libre, et rien ne l'arrête. Il donne tout pour posséder tout, et il possède tout en toutes choses, parce qu'au-dessus de toutes choses ilse repose dans le seul Être souverain, de qui tout bien procède et découle. II ne regarde pas aux dons, mais il s'élève au-dessus de tous les biens, jusqu'à Celui qui donne. L'amour souvent ne connaît point de mesure, mais, comme l'eau qui bouillonne, il déborde de toutes parts. Rien ne lui pèse, rien ne lui coûte, il tente plus qu'il ne peut, jamais il ne prétexte l'impossibilité, parce qu'il se croit tout possible et tout permis. Et à cause de cela il peut tout, et il accomplit beaucoup de choses qui fatiguent et qui épuisent vainement celui qui n'aime point. L'amour veille sans cesse ; dans le sommeil même il ne dort point. Aucune fatigue ne le lasse, aucun lien ne l'appesantit, aucune frayeur ne le trouble ; mais tel qu'une flamme vive et pénétrante, il s'élance vers le ciel et s'ouvre un sûr passage à travers tous les obstacles. » (Livre III, chap. 5)

1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


143 - Pour écouter, il est nécessaire de se taire. Je ne veux pas seulement parler d'une forme de contrainte à un silence physique qui n'interrompe pas le discours d'autrui, mais d'un silence intérieur, c'est-à-dire non seulement dirigé vers l'accueil de la parole de l'autre mais aussi le cœur débordant d'un amour humble, riche d'une capacité d'attention, d'une réception amicale, d'un dépouillement volontaire, et fore de la conscience de notre pauvreté.

Le silence d'écoute est une attention, un don de soi à l'autre et une marque d'élégance morale. Il doit manifester une conscience de notre humilité pour accepter de recevoir d'autrui un don que Dieu nous donne. Car l'autre est toujours une richesse et un don. Je pense que la relation humaine la plus défec­tueuse est précisément celle où le silence d'attention est absent.


144 - Il faut imposer silence au labeur de la pensée, calmer l'agitation du cœur, le tumulte des soucis, et éliminer toute distraction factice. Rien ne fait mieux comprendre l'écoute que la corrélation entre le silence et l'écoute, l'attention ec le don. Ainsi, saint Jean écrit dans son Prologue : « La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue » (Jn 1, 5). Le silence d’écoute est un cœur à cœur silencieux.

Comment le cœur peut-il pleinement accueillir l'autre ailleurs que dans le silence ? Ce dernier ne peut s'expliquer par l'intelligence, mais par l'âme.

  • Résolution : Je renonce aux flots de paroles inutiles. Je veux cesser de médire, ne plus écouter le médisant, mais prier dans un cœur à cœur avec Jésus pour écouter sa « voix de fin silence ». Je m’incline profondément devant mon Dieu.

* extrait du livre : Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur aux éditions du Carmel
** extrait du livre : La force du silence, contre la dictature du bruit aux éditions Fayard


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen

Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Ven 26 Fév 2021 - 19:04

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* A3b4cb7a-837d-4b40-b599-2bdf7e3d3a80


Jour 9 : Le silence de la solitude


Psaume 37,7 :  « Garde le silence devant l'Éternel, et espère en lui ; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. »


(Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 411eec6c-fdb4-4acd-bd15-f46be7d2c279_FRAANGELICOTRANSF


Fra Angelico, fidèle d'ailleurs à une longue tradition icono­graphique, photographie les trois apôtres dans des positions différentes et substantiellement seuls devant ce Mystère.

Pierre, le premier à gauche, tient ses mains levées et un genou posé à terre, tandis qu'avec l'autre jambe il commence déjà à se relever. li est le seul à nous faire face, peut-être parce que sa vie enseigne, éduque à la suite du Christ. Pierre trahira son Maître, mais il se relèvera grâce au regard miséricordieux de son Seigneur. Il se relèvera et mourra sur la croix, comme son Maître. Toute cette destinée est inscrite dans la posture auquel le silence de la Transfiguration le contraint.

Il en va de même pour les deux autres apôtres :

Jacques est de dos, la main posée au sol dans la posture de quelqu'un qui est près de tomber. Il lève son bras pour se couvrir la face devant cette lumière irisée à côté du pied gauche de Jésus. Jacques sera le premier des apôtres à mourir martyr, le premier à suivre les traces de son Maître.

Jean, de son côté, est à genoux, les mains tendues vers la vision comme pour l'accueillir. Lui aussi est tourné vers le pied du Christ. Il semble même que le Christ est en train de faire un pas vers lui. Jean est le contemplatif qui reste les yeux fixés sur Jésus, source de la foi et guide vers sa perfection.

Sur les pentes du mont Tabor, nous voyons aussi la Vierge Marie et saint Dominique. La première est sous la vision de Moïse : elle est la véritable arche de l'Alliance qui a porté le Sauveur au monde. Son silence est rempli de son "Fiat ! "·
Saint Dominique se trouve, en revanche, entre Élie et Jean l'évangéliste. Il est le contemplatif, qui garde la bouche close et nous apprend à vivre dans la Présence.


Le moine apprenait ainsi que le silence guérit, apaise la douleur, ouvre à la compréhension de ce qui nous désoriente. Le silence équilibre les sentiments les plus profonds et nous enseigne à suivre la volonté de Dieu dans notre vie. La Transfiguration était, en effet, un événement pédagogique fondamental dans la vie des apôtres: ils y savouraient cette gloire qui leur aurait permis de vaincre le scandale de la Croix.

Vraiment, le Silence rempli de la présence de Dieu, comme celui con­sommé devant le Saint Sacrement, est le Tabor de notre vie quotidienne.


Le silence de la solitude

La solitude : est-ce un lieu de grâce ou de malheur pour l'homme moderne ? A la fois lieu de rencontre avec Dieu et champ de bataille contre Satan ?

Saint Bruno, fondateur de la Chartreuse, écrivit dans une lettre à son ami Raoul le Verd, prévôt de Reims :
« L'utilité et la joie divine qu'apportent la solitude et le silence du désert à ceux qui les aiment, seuls le savent ceux qui en ont fait l'expérience. Là en effet, les hommes forts peuvent se recueillir autant qu'ils le désirent, demeurer en eux-mêmes, cultiver assidûment les germes des vertus, et se nourrir avec bonheur des fruits du paradis. Là on s'efforce d'acquérir cet œil dont le regard serein blesse d'amour l'Époux divin et dans la pureté et la clarté duquel on voit Dieu. Là, on s'adonne à une tranquillité bien remplie et l'on s'immobilise dans une action paisible. Là, Dieu donne à ses athlètes la récompense désirée, c'est­-à-dire la paix que le monde ignore et la joie dans l'Esprit Saint. »

Le mystique Jean Tauler nous rappelle le soin de la solitude habitée par la Présence de Dieu :
« Cette recherche de solitude consiste non seulement à aban­donner la multiplicité des choses externes mais aussi la dispersion interne, c'est-à-dire les images, les représentations, les fantasmes, l'accumulation de pensées. Se tenir dans la solitude consiste à tourner totalement le dos à toute forme d'imagination pour vivre retiré en soi-­même. Quand cette passivité a supporté et surmonté toute l'amertume de la séparation radicale susmentionnée, le Seigneur, que l'homme a attendu, vient en un clin d'œil et le transporte dans cet instant même au-dessus de toutes les réalités : ainsi, il le récompense pour sa longue attente. »(Discours, sermon 77)

La passion pour Dieu unifie, éclaire, réconforte et donne la plénitude de la paix. Elle relativise et élimine les passions pour le monde, la chair, les personnes et les choses.

Le silence, tel que je l'entends, n'est pas l'absence ou l'incapacité de parler, mais une nouvelle façon de parler, de signifier. Dans une société comme celle-ci, où tous parlent, veulent paraître, crier, faire du bruit, s'empêchant ainsi, en réalité, de communiquer authentiquement avec eux-mêmes et avec les autres, le silence devient un lieu ouvert aux vraies possibilités du langage, aux différentes voies de sens, inédites, alternatives. Bref, le silence est la forme la plus radicale de la parole.


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


139 - Le Christ nous a donné le grand silence de l'Esprit-Saint, Comment l'oublier ? Si les hommes s'éloignent du feu dévorant du silence de l'Esprit, ils finissent toujours par adorer des idoles. Il faut entretenir le feu silencieux de la Pentecôte. Sans le silence de l'Esprit, les hommes sont des enveloppes vides.

142 - Sans le silence, Dieu disparaît dans le bruit. Et ce bruit devient d'autant plus obsédant que Dieu est absent. Si le monde ne redécouvre pas le silence, il est perdu. La terre s'engouffre alors dans le néant.
Le silence d'écoute existe-t-il ? Il y a peut-être un para­doxe à vouloir comprendre l'autre en restant silencieux .

  • Résolution : Comme le disciple bien-aimé, Jean, je viens poser ma tête contre le cœur de Jésus, pour écouter les battements suaves de son cœur. Jésus, aide-moi à parvenir au silence et à la paix de ta présence.


* extrait du livre : Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur aux éditions du Carmel
** extrait du livre : La force du silence, contre la dictature du bruit aux éditions Fayard


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen

Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Sam 27 Fév 2021 - 11:52


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* B16be4a4-f24d-4636-8c68-3c46a39c7097


Jour 10 : Le silence des vices


Lamentations 3,26  :  « Il est bon d'attendre en silence Le secours de l'Éternel. »

Jean de la Croix :  « Ne pas regarder les imperfections d'autrui, garder Le silence et une communication continue avec Dieu, qui arracheront de grandes imperfections de l'âme et la rendront dame de grandes vertus. »


On arrive aux étoiles par des sentiers ardus (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Db981ae1-95df-4147-a384-99b6c9037fde_FRAANGCHRISTOUTRAGE


Comme le veut une tradition iconographique, les corps de ceux qui flagellent et méprisent le Christ ne sont pas représentés ici, mais seuls les simples gestes sont mis en évidence. En fait, dénoncer les auteurs physiques de ces gestes est sans importance ; ce qui compte, c'est le cœur de l'homme qui, nourri de mauvaises pensées, rend visible le mal, l'orgueil, l'envie, la colère et le mépris de la vérité.

Devant ses persécuteurs, le Christ a les yeux bandés : le mal est, par sa nature même, caché dans l'anonymat, il est mystifié, il manque de loyauté et de courage. Il y a un écho clair entre ce Mystère et celui de la cellule précédente, entre le Christ transfiguré et le Christ bafoué : ad astra per aspera (on arrive aux étoiles par des sentiers ardus).

Marie nous invite à rester silencieusement au cœur du sauveur pour freiner nos passions. C'est ce qu'exprime son manteau violet, couleur du changement et de la conversion, qui contraste avec la robe rouge de la douleur. Marie est assise, de face, et, bien qu'affligée, reste en paix. Elle demande de se tenir tranquillement devant l'agitation du cœur et des souffrances, sans tomber dans le découragement ou la tristesse, afin de toujours mettre sa confiance dans le rocher qu'est le Christ.

Saint Dominique aussi nous apprend à vaincre les pensées perverses et destructrices, à nous familiariser avec la Parole de Dieu. Cette conversation quotidienne avec les Écritures nous permettra d'avoir en nous, comme le dit l'apôtre Paul, les mêmes sentiments et la même pensée du Christ (cf. Ph 2,5).

Le Christ ici, au moment de la torture, est assis, blanc, immaculé, au sommet de sa majesté glorieuse malgré le dénigrement qu'ils lui infligent. Rien ne peut l'emporter sur lui, il tient encore dans une main le sceptre du commandement et, dans l'autre, le globe lumineux de la terre. Pour l'homme qui est en proie aux mauvaises pensées, il est un roi de farce, mais pour le croyant, il est le vainqueur, plein de miséricorde et de paix, capable de balayer tout type de méchanceté.


Le silence des mauvaises pensées

Le moine Gabriel Bunge, excellent connaisseur d'Évagre le Pontique, écrit :
« La pensée est une manifestation naturelle et positive de notre vie intérieure, de notre activité émotionnelle et sensorielle, de notre façon de comprendre les choses du monde. De manière subtile, cependant, ces pensées peuvent devenir des véhicules de finalité qui contredisent le projet de la création, puis prennent la valeur de mauvaises pensées, dans le sens d'une séduction vers le mal. Comme tels, elles sont la manifestation de l'état de notre cœur et rendent visibles sa méchanceté, son détachement de Dieu et son esclavage » (cf. Mt 7,21).

Le Précis de théologie ascétique et mystique du sulpicien Adolphe Tanquerey dit :
« Pour compléter la purification de l'âme et l'empêcher de retomber dans le péché, il faut s'attaquer à la source du mal en nous, c'est-à-­dire la triple concupiscence qui est la racine des sept péchés capitaux, car il importe de connaître et de combattre ces tendances mauvaises. Ce sont en effet des tendances, plutôt que des péchés ; cependant on les appelle péchés, parce qu'elles nous portent au péché, et péchés capitaux, parce qu'ils sont la source ou la tête d'une foule d'autres péchés. Voici comment ces tendances se rattachent à la triple concupiscence : de la superbe naissent l'orgueil, l'envie et la colère ; la concupiscence de la chair produit la gourmandise, la luxure et la paresse; enfin la concupiscence des yeux s'identifie avec l'avarice ou l'amour désordonné des richesses. »

En plus des sept péchés capitaux, il y a encore un huitième qui, selon les Orientaux, est la tristesse. Chaque jour, nous devons dire la prière d'Éphrern le Syrien qui est récitée dans la liturgie byzantine pendant le Carême : « Seigneur et maître de ma vie, ne m'abandonne pas à l'esprit de paresse, d'abattement, de domination et de vaines paroles ».

Le silence intérieur signifie sortir de l'enfer des mauvaises pensées et de la confusion des sentiments, pour écouter l'unique musique du Grand Silence, Dieu.

- Trouvons une heure chaque jour (une demi-heure ou une heure) pour faire un silence absolu.

Marie invite à rester tranquillement dans le cœur du Sauveur pour mettre un frein à nos passions.


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


209 - Dans une· homélie prononcée à Nazareth le 5 janvier 1964, Paul VI affirmait : « Nazareth est l'école où l'on commence à comprendre la vie de Jésus : l'école de l'Évangile. Une leçon de silence, d'abord. Que renaisse en nous l’estime du silence, cette admirable et indispensable condition de l'esprit ; en nous qui sommes assaillis par tant de clameurs, de fracas et de cris dans notre vie moderne ; bruyante et hyper sensibilisée. Ô silence de Nazareth, enseigne-nous le recueillement, l'intériorité, la disposition à écouter, les bonnes inspirations et les paroles des vrais maîtres ; enseigne-nous le besoin et la valeur des préparations, de l'étude, de la méditation, de la vie personnelle et intérieure, de la prière que seul Dieu voit dans le secret. »

  • Résolution :Aujourd'hui, je veux attendre le secours de mon Père bien-aimé en me laissant inspirer de sa Parole. Je prends le temps de lire le texte de l'évangile de demain (dimanche Mc 9,2-10).


* extrait du livre : Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur aux éditions du Carmel
** extrait du livre : La force du silence, contre la dictature du bruit aux éditions Fayard


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen

Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Dim 28 Fév 2021 - 21:33

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 7f4938f0-cdcd-4018-8b18-c6a0963989b9


28 février 2021 : 2ème dimanche de carême


Voici une Prière pour faire le silence en nous et accueillir la Parole de Dieu dans nos cœurs « Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! » de Sœur Marie-Luce de la Congrégation des Filles de Notre-Dame du Sacré-Cœur à Issoudun, vouée au Sacré Cœur pour enseigner et s'occuper des malades comme les 1235 Religieuses dans 207 Maisons sur les cinq continents.

« Fais silence en toi et autour de toi. Écoute bien, Dieu te parle. Tu L'entendras dans ton cœur et dans le cœur des pauvres et des petits. Il te dit un message d'Amour. Il te dit combien tu es précieux à Ses yeux. Il te dit qu'Il t'aime et qu'Il attend ton amour. Il sait que tu cherches le bonheur, Il voudrait que tu comprennes que c'est Lui la source du bonheur et qu'Il est prêt à te combler de joie !

Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! Que je puisse dire comme le petit Samuel : « Parle, ton serviteur écoute ! » Que je puisse dire comme Marie : « Oui, je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta Parole ! »

La Prière du Père Michel Hubaut « Seigneur, accorde-moi le Silence qui me libère et m'ouvre des espaces nouveaux » :

« Seigneur, accorde-moi non pas le silence qui me rend prisonnier de moi-même mais celui qui me libère et m'ouvre des espaces nouveaux, non pas le silence du corps épuisé par les paradis artificiels mais celui de l'âme qui respire au seuil de ton Royaume, non pas le silence de la peur des autres et du monde mais celui qui me rend proche de tout homme et de la création, non pas celui de l'égoïsme froid, indifférent et hautain mais celui qui enracine, fortifie et purifie la tendresse du cœur, non pas le silence de l'absence vide, du monologue solitaire mais celui de la rencontre, de l'intimité en ta Présence, non pas le silence de la lâcheté ou de la résignation mais celui qui prépare au combat pour la vérité, non pas le silence des exclus, des sans-voix mais celui qui nourrit la force des peuples qui se lèvent, non pas le silence de l'homme qui fuit mais celui de l'homme qui Te cherche, non pas le silence de l'homme qui rumine ses échecs mais celui qui réfléchit pour en découvrir les causes, non pas le silence de la nuit du désespoir mais celui qui attend la lumière de l'aurore, de l'espérance, non pas le silence de la rancune, de la haine, de la vengeance mais celui de l'apaisement et du pardon, non pas le silence du bavard, rempli de mots, de lui-même mais celui du cœur qui écoute le murmure de ton Esprit, non pas le silence envahi par trop de questions sans réponses mais celui de l'émerveillement et de l'adoration, non pas le silence de l'oubli, du tombeau, de la mort mais celui où la matière se charge des énergies du Ressuscité dans l'attente d'une vie nouvelle dans ta Lumière. Amen. »

Père Michel Hubaut (1939-….)





*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* ?u=http%3A%2F%2Fblog.gingko-editions.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F03%2Fic%25C3%25B4ne-notre-dame-du-silence

Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Lun 1 Mar 2021 - 11:46


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 4404e0c3-2fee-4bac-abc5-c8f1b4353473


Jour 11 : Le silence de la mystique


Sophonie 1,7 :  « Silence devant le Seigneur, l'Éternel ! Car le jour de l'Éternel est proche, Car l'Éternel a préparé le sacrifice, Il a choisi ses conviés. »

Saint Grégoire le Grand :  « Dieu nous donne volontiers rendez-vous dans la maison du silence » (sainte Hildegarde de Bingen), car « le silence est la maison du mystique »


Le regard du silence (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 0ca50e12-186c-41f0-b69f-f9f1ede61d34_FRAANGPRESENTATION


Dans un temple tout simple et sans ornements, Marie et Joseph présentent le divin Enfant. La voûte de l'abside où ils se trouvent a la forme d'une coquille, symbole marial par excellence, symbole de la divinité du Christ qui prend, avec la chair, notre humanité.


Bien que les mains de Marie qui donne son Fils se trouvent au centre de la fresque, le véritable centre de l'œuvre, ce sont les regards de Siméon et de Jésus qui se rencontrent. Le Christ est enveloppé dans des langes, de la même manière qu'un jour il sera enveloppé dans le sépulcre. Ses pieds sont cachés dans un drap rouge, signe du chemin de sang qu'il devra parcourir. Le saint vieillard touche le corps du nouveau-né, attestant physiquement de l'identité reconnue. La barbe de Siméon est bipartite et, elle devient un symbole des deux natures du Christ qu'il reconnaît mystiquement. Il prend dans ses bras un enfant (c'est-à-dire l'homme) et bénit Dieu !

Les autres personnages de cette fresque témoignent des différentes façons de servir et de reconnaître l'identité de cet enfant dans leur vie : la virginité consacrée, comme celle de saint Joseph ; la fidélité au mariage, à l'instar d'Anne de Phanuel, vêtue de noir, debout à droite dans la fresque ; le témoignage suprême du martyre, comme celui de saint Pierre martyr, le dominicain qui, de dos et à genoux, observe la scène.

Les regards de tous convergent vers le Christ : c'est dans ce silence d'adoration que se développe la vie mystique, qui peut faire mûrir dans le cœur de l'homme une véritable connaissance de la réalité. Le mystique n'échappe pas au monde ; au contraire, il en est pleinement conscient. Précisément parce qu'il est capable d'un regard pénétrant, il sait transcender le monde. De même que Siméon a été - avec Anne de Phanuel et saint Joseph - le plus fidèle interprète des signes de son temps : en regardant un simple enfant, il a su reconnaître son Dieu, le Sauveur d'Israël, le Messie.


Le silence des mystiques

Deux grands théologiens ont été prophètes.
Raimon Panikkar : « Dans le monde moderne, seuls les mystiques survivront. D'autres seront étouffés par le système s'ils se rebellent contre lui ; ou ils s'y noieront s'ils se réfugient dedans » (Vie et Parole).

Et Karl Rahner : « La personne pieuse de demain sera un "mystique", une personne qui a fait « l’expérience » de quelque chose, ou elle cessera d'être pieuse » (Vivre et croire aujourd'hui).

Que-ce que le mysticisme ? Le mysticisme n'est ni une évasion de la réalité ni un sentiment éthéré, mais bien l'expérience de la vie, c'est-à-dire de Jésus-Christ qui est mort et ressuscité.

Dans un monde où les gens veulent tout à la fois, le mystique dans l'adoration "se tient en silence devant le Seigneur et attend" (Ps 37,7)


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


134 - Il nous est nécessaire de cultiver le silence et de l'entourer d'une digue intérieure.

Dans ma prière et dans ma vie intérieure, j'ai toujours éprouvé le besoin d'un silence plus profond et plus complet. Il s'agit d'une discrétion qui revient à ne pas même penser à moi, mais à tourner mon regard, mon être, et mon âme vers Dieu. Les jours de solitude, de silence et de jeûne absolu ont été d'un grand soutien. Ils ont été une grâce inouïe, une lente purification et une rencontre personnelle avec un Dieu qui voulait progressivement m'entraîner vers une vie intérieure plus dense pour entretenir avec Lui une relation d'intimité. Les jours de solitude, de silence et de jeûne, nourri par la seule Parole de Dieu, per­mettent à un homme d'établir sa vie sur l'essentiel.

Ainsi, je savais que je pouvais acquérir une vigueur et une fraîcheur spirituelles semblables à celles d'un arbre planté au bord des eaux, qui tend ses racines vers le courant. Cet arbre ne redoute rien quand arrive la chaleur, son feuillage reste vert ; pendant les années de sécheresse, il est sans inquiétude et ne cesse pas de porter des fruits (Jer 17, 7-8.). Le silence, le développement de ma vie intérieure sont une nécessité absolue ; les âmes consacrées et les prêtres ne doivent jamais l'oublier.

  • Résolution : Aujourd'hui, dans ma prière, je demande au Christ, le Verbe de venir parler dans mes silences pour libérer ma voix pour que je l'annonce en vérité. Je chante un chant à l’Esprit-Saint.



* extrait du livre : Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur aux éditions du Carmel
** extrait du livre : La force du silence, contre la dictature du bruit aux éditions Fayard


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* ?u=http%3A%2F%2Fblog.gingko-editions.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F03%2Fic%25C3%25B4ne-notre-dame-du-silence

Prière pour faire le silence en nous et accueillir la Parole de Dieu dans nos cœurs  de Sœur Marie-Luce de la Congrégation des Filles de Notre-Dame du Sacré-Cœur à Issoudun, vouée au Sacré Cœur.

« Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! »

« Fais silence en toi et autour de toi. Écoute bien, Dieu te parle. Tu L'entendras dans ton cœur et dans le cœur des pauvres et des petits. Il te dit un message d'Amour. Il te dit combien tu es précieux à Ses yeux. Il te dit qu'Il t'aime et qu'Il attend ton amour. Il sait que tu cherches le bonheur, Il voudrait que tu comprennes que c'est Lui la source du bonheur et qu'Il est prêt à te combler de joie !

Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! Que je puisse dire comme le petit Samuel : « Parle, ton serviteur écoute ! » Que je puisse dire comme Marie : « Oui, je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta Parole ! »



*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen

Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Mar 2 Mar 2021 - 12:25

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 970a743f-ada5-4102-983f-08c1fbc28401


Jour 12 : le silence de l'éternité


Sophonie 3,17 :  « L'Éternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve ; Il fera de toi sa plus grande joie ; Il gardera le silence dans son amour ; Il aura pour toi des transports d'allégresse. »

Mère Madeleine de Jésus :  « Parole infinie de Dieu dans Je silence éternel de la Divinité. Sur terre, c'est seulement dans ce silence que l'âme trouve une compensation pour le bonheur auquel elle aspire et attend patiemment cette heure d'embrassement éternel avec l'Amour. »


La vie dans le silence (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 9296db8b-611c-44f2-953b-2d526bb974f5_FRAANGELICOLAMENTATIONS


Dans le parcours réalisé par Fra Angelico pour le couvent San Marco, on compte une vingtaine de crucifix, pour signifier que la croix marque le passage de la vie chrétienne et, à plus forte raison, de la vie du moine. Il est impossible d'en choisir une autre. Donc, pour exprimer ce memento mori qui devrait informer et éduquer la vie de chaque chrétien, nous nous arrêtons devant la fresque de la Lamentation du Christ. La Madeleine, l'autre Marie et la mère de Jésus sont rassemblées avec l'apôtre Jean autour du corps du Christ mort (cf. Jn 19,25-27). Il y a un grand silence. Silence entre les disciples de Jésus, silence parmi les rochers qui semblent être caressés par une brise invisible, comme les dunes du désert. Silence dans le jardin de l'arrière-plan. Silence dans le ciel où une claire lumière traverse l'espace où se trouvent des nuages obscurs et menaçants.


Le silence de la vie, porte de l'éternité

« En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruits » (Jn 12,24). Le secret de la vie qui donne beaucoup de fruit est préservé dans le grain de blé qui meurt. Les saints nous rappellent de méditer sur notre mort. La mort, le dernier mot de la terre, n'est pas la fin de tout, mais c'est le grand rendez-vous avec le Bien-Aimé. Pour les chrétiens « la vie n'est pas enlevée mais transformée » (Préface des défunts). La mort est, pour nous, le premier mot du ciel ; elle est la porte de l'éternité, la fermeture du rideau sur la scène de la terre, mais ouverture sur le Ciel.

Le silence éternel athée suppose que tout se termine ici, sur cette terre, et que chacun de nous est seul et abandonné pour toujours : telle est la véritable illusion de Satan. Au contraire, nous sommes aimés depuis l'Éternité et pour l'Éternité, et nous ne sommes jamais seuls, jamais abandonnés, car Dieu est toujours avec nous. Le silence de la mort nous ouvre à la vie et nous permet chaque jour d'être un don, en la Présence de Dieu et en présence des autres. Les contraires enseignent, ils sont les maîtres de la vie : la mort enseigne la vie, le mal enseigne le bien et les ténèbres enseignent la lumière. Au soir de la vie, le dernier chant sera l'hymne à la charité et les portes de la Jérusalem céleste s'ouvriront grâce à la miséricorde infinie de Dieu.

Est-ce que tu penses à ta mort et vis-tu chaque instant comme une préparation à ces noces éternelles ?

Le pape Benoît XVI, lors de sa rencontre avec les jeunes des Abruzzes à Sulmona après le tragique événement du séisme, a dit :

« Il est important d'apprendre à vivre des moments de silence intérieur au cours des journées pour être capables d'entendre la voix du Seigneur. Soyez certains que si quelqu'un apprend à écouter cette voix et à la suivre avec générosité, il n'a peur de rien, il sait et il sent que Dieu est avec lui, avec elle, qu'il est l'Ami, le Père et le Frère. En un mot : le secret de la vocation se trouve dans la relation avec Dieu, dans la prière qui grandit précisément dans le silence intérieur, dans la capacité de sentir que Dieu est proche. »


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


134 - Il nous est nécessaire de cultiver le silence et de l'entourer d'une digue intérieure.

Dans ma prière et dans ma vie intérieure, j'ai toujours éprouvé le besoin d'un silence plus profond et plus complet. Il s'agit d'une discrétion qui revient à ne pas même penser à moi, mais à tourner mon regard, mon être, et mon âme vers Dieu. Les jours de solitude, de silence et de jeûne absolu ont été d'un grand soutien. Ils ont été une grâce inouïe, une lente purification et une rencontre personnelle avec un Dieu qui voulait progressivement m'entraîner vers une vie intérieure plus dense pour entretenir avec Lui une relation d'intimité. Les jours de solitude, de silence et de jeûne, nourri par la seule Parole de Dieu, per­mettent à un homme d'établir sa vie sur l'essentiel.

Ainsi, je savais que je pouvais acquérir une vigueur et une fraîcheur spirituelles semblables à celles d'un arbre planté au bord des eaux, qui tend ses racines vers le courant. Cet arbre ne redoute rien quand arrive la chaleur, son feuillage reste vert ; pendant les années de sécheresse, il est sans inquiétude et ne cesse pas de porter des fruits (Jer 17, 7-8.). Le silence, le développement de ma vie intérieure sont une nécessité absolue ; les âmes consacrées et les prêtres ne doivent jamais l'oublier.

  • Résolution : Je prie l’Esprit-Saint pour vivre l’expérience de Marie, d’Elizabeth, de Zacharie et tant d’autres qui ont tressailli dans le silence de leur cœur à la venue de ton Esprit. Je fais trois fois cette prière : « Viens Esprit-Saint, par la puissante intercession du Cœur Immaculé de Marie ».



* extrait du livre : Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur aux éditions du Carmel
** extrait du livre : La force du silence, contre la dictature du bruit aux éditions Fayard


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* ?u=http%3A%2F%2Fblog.gingko-editions.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F03%2Fic%25C3%25B4ne-notre-dame-du-silence

Prière pour faire le silence en nous et accueillir la Parole de Dieu dans nos cœurs  de Sœur Marie-Luce de la Congrégation des Filles de Notre-Dame du Sacré-Cœur à Issoudun, vouée au Sacré Cœur.

« Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! »

« Fais silence en toi et autour de toi. Écoute bien, Dieu te parle. Tu L'entendras dans ton cœur et dans le cœur des pauvres et des petits. Il te dit un message d'Amour. Il te dit combien tu es précieux à Ses yeux. Il te dit qu'Il t'aime et qu'Il attend ton amour. Il sait que tu cherches le bonheur, Il voudrait que tu comprennes que c'est Lui la source du bonheur et qu'Il est prêt à te combler de joie !

Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! Que je puisse dire comme le petit Samuel : « Parle, ton serviteur écoute ! » Que je puisse dire comme Marie : « Oui, je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta Parole ! »



*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen

Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Mer 3 Mar 2021 - 12:14

Je suis empêchée de poster mon texte.

Car un autre texte est interféré à chaque fois.


désolée

extrait qui fait réfléchir :

Devant ses persécuteurs, le Christ a les yeux bandés : le mal est, par sa nature même, caché dans l'anonymat, il est mystifié, il manque de loyauté et de courage. Il y a un écho clair entre ce Mystère et celui de la cellule précédente, entre le Christ transfiguré et le Christ bafoué : ad astra per aspera (on arrive aux étoiles par des sentiers ardus).
Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par azais Mer 3 Mar 2021 - 19:40

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Fca73947-030f-4ed8-a459-1f94c584d0c3


Jour 13 : conclusion et pause


Zacharie 2,13 : :  « Que toute chair fasse silence devant l'Éternel ! Car il s'est réveillé de sa demeure sainte. »

Etty Hillesum, journal :  « Tout se passe selon un rythme plus profond (...) qu'il faudraiot enseigner à écouter : c'est la chose la plus importante que l'on puisse apprendre dans cette vie. Ainsi, le silence peut être une voie qui conduit à la profondeur. C'est pourquoi pour les grandes femmes et les grands hommes de l'esprit aimaient et vivaient le silence »


Conclusion et pause (Frère Emiliano)*


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 3d726a67-c3d9-44ca-991c-42bae1c1fc7f_FRAANGELICODESCENTE


Notre itinéraire de carême arrive déjà à une étape. Quitter les ermitages signifie souvent laisser le silence qui a été gardé jusqu'ici. Cependant, quitter ne signifie pas abandonner. On quitte le silence physique mais on conserve le silence intérieur. Nous quittons la situation idéale mais embrassons la réalité, celle du quotidien, avec ses soucis et ses contradictions. C'est sur ce banc d'essai que nous pouvons vraiment dire à quel point le silence expérimenté ces derniers jours nous parle, combien le silence gardé jusqu'ici nous habite.

Nous regardons ici le tableau de Fra Angelico qui représente la descente au séjour des morts.
Le Christ a embrassé le silence du sépulcre pendant trois jours. Que s'est-il passé pendant ces trois jours ? Un auteur chrétien ancien s'est posé la même question dans une belle homélie pour le Samedi saint. Il raconte que le Christ, descendu au séjour des morts, a engagé un dialogue suggestif avec Adam, dans lequel le premier père salue le dernier Adam qui vient le délivrer de  la mort. Fra Angelico, qui connaissait certainement bien le passage, a choisi une interprétation différente. Ce n'est pas Adam mais Abraham qui salue d'abord le Rédempteur. Abraham s'avance vers le Christ avec un pas égal et dynamique, revêtu d'une robe identique à celle de Jésus. Le pas énergique de ce Patriarche est suivi par Adam et Ève, les patriarches et les prophètes, puis tout le peuple de Dieu. L'entrée du Christ dans les ténèbres du tombeau met en déroute tous les ennemis de l'homme. Les démons fuyant la lumière se cachent partout où ils peuvent, et l'un d'eux reste littéralement écrasé par la porte en bois (un rappel explicite du bois de la croix) qui gardait l'empire des ténèbres. Comme dans la scène de Ressuscité avec Marie-Madeleine, les portes du jardin d'Éden sont de nouveau ouvertes. Le royaume des ténèbres a donc rendu ses prisonniers. Le Christ est le Seigneur du ciel et de la terre, des choses visibles et invisibles.

Le plus grand acte de charité du Christ, celui de nous libérer du péché et de la mort, constitue le cœur du message représenté par la fresque. Parmi les saints du Premier Testament, le plus grand dans la charité était le patriarche Abraham. En effet, il était grand, le plus grand dans la foi. Ceux qui suivent la même voie que le Christ sont ceux qui, comme Abraham, font les œuvres de la foi.
Voici, donc, que le silence est gardé par la foi. Et la foi est gardée dans le silence. À l'intérieur de ces deux pôles se joue le défi de ceux qui, après avoir suivi les pas du silence, se préparent maintenant à se frayer un chemin dans les rues du monde, tout en conservant intact le don reçu.

- Le silence signifie sortir de l'enfer des pensées et de la confusion des sentiments où la volonté, le pouvoir et l'être s'annulent dans l'union avec Dieu.

- Dans le silence, écoute le chant des anges et l'ardeur du feu de l'Esprit qui, comme une brise légère, t'entraînent sur les océans illimités de l'Amour de Dieu.

- Le silence est la goutte qui tombe du ciel et pénètre la membrane de pierre de ton cœur et te transforme en un nouveau cœur et une chair nouvelle pour toute l'humanité.

- Le silence est l'énergie qui donne de la force au poids des jours et de la vie.

1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


100 - L'amour silencieux ne peut grandir que dans l'humilité. Il y a un lien fondamental entre l'humi­lité et l'amour silencieux. Cet accord est prégnant et visible en Dieu. Le Père en qui nous croyons est infiniment humble, silencieux, dépouillé de tout souci de prestige. Saint Paul n'écrit-il pas aux Philippiens : « Ayez entre -vous les mêmes sentiments qui sont dans le Christ Jésus : lui qui était dans la condition de Dieu, il n'a pas jugé bon de revendiquer son droit d'être traité à l'égal de Dieu ; mais au contraire il se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur. « Devenu semblable aux hommes et reconnu comme un homme à son comportement, il s'est humi­lié lui-même et devenant obéissant jusqu'à la mort, et la mort sur une croix » (Ph 2, 5-8,) ? Sur la Croix, Dieu était « comme un agneau muet devant celui qui le tond, ainsi il n'ouvre pas la bouche » (Is 53, 7). L'Amour est toujours humble, silencieux, contem­platif et à genoux devant l'être aimé. Jésus illustre cette réalité lorsque nous le voyons, le soir du jeudi saint, à genoux, lavant les pieds de ses apôtres. Le lavement des pieds est une révélation, un dévoilement de ce qu'est Dieu. Il est Amour : Amour humble, sacerdotal et sacrificiel ; et l'humilité de Dieu est la profondeur même de Dieu.

  • Résolution : Je sais que Jésus habite le silence, je vais dans la nature pour voir la gloire éclater dans sa création et goûter à sa présence silencieuse. Je veux l’adorer en contemplant la création, comme une fleur.



* extrait du livre : Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur aux éditions du Carmel
** extrait du livre : La force du silence, contre la dictature du bruit aux éditions Fayard


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* ?u=http%3A%2F%2Fblog.gingko-editions.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F03%2Fic%25C3%25B4ne-notre-dame-du-silence

Prière pour faire le silence en nous et accueillir la Parole de Dieu dans nos cœurs  de Sœur Marie-Luce de la Congrégation des Filles de Notre-Dame du Sacré-Cœur à Issoudun, vouée au Sacré Cœur.


« Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! »

« Fais silence en toi et autour de toi. Écoute bien, Dieu te parle. Tu L'entendras dans ton cœur et dans le cœur des pauvres et des petits. Il te dit un message d'Amour. Il te dit combien tu es précieux à Ses yeux. Il te dit qu'Il t'aime et qu'Il attend ton amour. Il sait que tu cherches le bonheur, Il voudrait que tu comprennes que c'est Lui la source du bonheur et qu'Il est prêt à te combler de joie !

Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! Que je puisse dire comme le petit Samuel : « Parle, ton serviteur écoute ! » Que je puisse dire comme Marie : « Oui, je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta Parole ! »



*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen

azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 7608
Age : 70
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Hier à 17:22

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Ebc28d43-8e90-4bda-a861-b9e53423c685


Jour 14 : Purifier la mémoire


Psaume 37,7 :  « Garde le silence devant l'Éternel, et espère en lui ; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. »

Saint Augustin, Les confessions, IX « Si en quelqu'un faisait silence le tumulte de la chair, silence les images de la terre et des eaux et de l'air, silence même les cieux, et si l'âme aussi en soi faisait silence et se dépassait ne pensant plus à soi. silence les songes et les visions de l'imagination; si toute langue et tout signe et tout ce qui passe en se produisant faisaient silence en quelqu'un abso­lument - car, si on peut les entendre, toutes ces choses disent : « Ce n'est pas nous qui nous sommes faites mais celui-là nous a faites qui demeure à jamais » - cela dit, si désormais elles se taisaient puisqu'elles nous ont dressé l'oreille vers celui qui les a faites, et s'il parlait lui-même, seul, non par elles mais par lui-même, et qu'il nous fît entendre son verbe non par langue de chair, ni par voix d'ange, ni par fracas de nuée, ni par énigme de parabole, mais lui-même, que nous aimons en elles ... »


Le silence est l'empreinte de Dieu sur le sable brûlant de notre désert intérieur. Si vous ne franchissez pas le seuil du silence en laissant derrière vous tous les bruits de la raison et de la chair, vous ne pouvez pas accéder à la prière, que ce soit une prière personnelle ou une prière chorale.

Le vrai problème de la mémoire, ce sont les pensées négatives. L'esprit parfois « ment » et nous fait vivre dans la pure fantaisie. Les « pensées négatives » sont comme des chauves-souris qui sucent le sang de l'énergie psychologique et spirituelle, ou comme des chevaux indomptés qui s'emballent et courent où ils veulent sans jamais s'arrêter. C'est pourquoi une « thérapie » des pensées est fondamentale, c'est-à-dire l'apprivoisement de tous ces « renards » qui sont en nous. En effet, chacun de nous vit comme il le pense.


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 538c73ff-42d7-425e-8515-654d8a558791_Croix-SD


Quels sont les vingt « démons » qui tourmentent notre esprit ?

- Le démon de l'agitation ; le démon des souvenirs négatifs ; le démon des péchés commis, peut-être confessés, mais que nous ne nous sommes pas par-donnés nous-mêmes ; le démon de la vengeance ; le démon de la rancœur ; le démon de la colère ; le démon de la trahison ; le démon du remords, des choses que je pouvais faire et que je n'aipas faites ; le démon de l'activisme ; le démon du mutisme ; le démon qui enlève le regard et la parole aux autres ; le démon du silence qui condamne ; le démon de la tristesse ; le démon de la plainte ; le démon de la luxure ; le démon de l'envie ; le démon de la haine familiale due aux liens parentaux et à l'héritage ; le démon qui fait voler de l'argent, des maisons, des objets, des terres, des propriétés; le démon de la possessivité et de la jalousie ; le démon du subterfuge et du manque de transparence dans ce que l'on fait.

Le silence intérieur ramène à la surface tous les déchets de la mer de notre âme, mais il nous aide à purifier notre histoire passée, de telle sorte que, nous puissions « faire la paix et donner la paix » pour le passé négatif.

Dans notre passé, il n'y a pas que des choses mauvaises, il y a aussi beaucoup de talents, peut-être laissés à terre comme des jeux par un enfant, et de nombreuses pages magnifiques de l'album en couleur de nos vies. Nous ne devons pas effacer tout le passé. « Tant de mains nous ont créés » et dans notre passé est préservée « l'étincelle » de ce que nous sommes aujourd'hui. Combien de personnes ont joué, dans leur enfance, avec des pots, des voitures ou joué à célébrer la messe, et sont maintenant cuisiniers, mécaniciens, prêtres. Nous devons libérer la créativité en nous-mêmes, car nous sommes tous des « génies », parfois mal compris par d'autres, dans des situations de la vie, à cause de nos propres peurs. Purifier la mémoire, avec l'aide du Saint-Esprit, pour la renouveler continuellement.

Que pouvons-nous faire pour ne pas toujours penser au passé, qui « nous paralyse comme une toile d'araignée », nous bloque et nous empêche de vivre en Présence de Dieu ? La solution est de vivre le présent dans la Présence du toujours-présent, dans la prière, l'étude, le travail, la création, dans les personnes que nous rencontrons et les différentes situations de la vie. Vivre le « ici et maintenant », comme disait Mère Teresa de Calcutta : « Quel est le jour le plus important de la vie? Aujourd'hui ». Maintenant, je prie, j'étudie, je travaille, j'aime ... pas demain, mais dans le sacrement du moment présent.

Bien souvent, nous suivons « la politique du renvoi au lendemain », nous différons l'amour de Dieu qui est pressant dans nos cœurs. Ce que tu dois faire (par amour), fais-le maintenant : voilà le secret du bonheur quotidien. Beaucoup de contrariétés ont leur origine dans le report d'examens, d'emplois, de réunions, de visites médicales, etc. Le Père Giussani disait que « la foi est l'adhésion à la réalité ». Plus je m'ancre dans ma réalité et y ressuscite, plus je m'accepte et me réalise, je vis et j'espère, je souffre et je propose, j'aime et construis l'avenir qui est entre les mains de Dieu, mais qui a aussi besoin de mes mains pour vivre le présent. Un jeune homme fervent m'a un jour demandé : « Père, quelle pénitence puis-je encore faire ? » Je lui répondis : « Aucune; vis ta vie bien et intensément et fais bien ce que tu fais déjà avec amour et joie ».

Faire la volonté de Dieu avec un sourire, pas avec un visage renfrogné. Je n'ai jamais vu un saint triste. La sainteté est synonyme de bonheur.

Le Seigneur Jésus peut, sur cette route de purification et de guérison intérieure, nous donner le don des larmes, don mystique et don des saints. Cette réflexion finale nous aidera dans le parcours de libération :

« Tes larmes plongent dans les gouttes de la mer. Transformant la solitude profonde en un océan d'amour. Pleure et l'Éternel t'écoute avec l'oreille de Son cœur qui, comme une coquille, donne à la vague le son du Silence et de la Paix. Passé : bruit des péchés ; avenir : chaos des projets ; présent : beauté de l'instant de lumière. Purifie ta mémoire avec le don des larmes et les fleurs de tes « charismes » s'épanouiront dans un jardin merveilleux. » Amen


POUR PRIER

Saint Augustin, dans la prière qui conclut son ouvrage sur la Trinité, demande au Dieu-Trinité la grâce d'être libéré du bavardage intérieur, dont il souffrait dans son for intérieur. Voici ses paroles :

« Délivre-moi, Seigneur, de l'abondance de paroles dont je souffre à l'intérieur de mon âme, qui n'est que misère devant ton regard, mais qui se réfugie dans ta miséricorde. Car ma pensée ne se tait point, lors même que ma bouche se tait. Si du moins je ne pensais qu'à ce qui t'agrée, je ne te demanderais pas de me délivrer de cette abondance de paroles. Mais nombreuses sont mes pensées, telles que tu les connais, pensées d'homme, car elles sont vaines. Donne-moi de n'y pas consentir et, lors même que j'y trouve quelque attrait, de les désavouer néanmoins et de ne pas m'y appesantir en une sorte de sommeil. Qu'elles ne prennent jamais sur moi assez d'empire pour être à la source d'une part de mon activité ; mais que mes jugements du moins soient à l'abri de ces pensées, ma conscience à l'abri, sous ta sauvegarde. »


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


7 - La parole n'est pas seulement un son ; c'est une personne et une présence. Dieu est la parole éternelle, le logos. C’est ce qu’affirme saint Jean de la Croix dans ses Maximes lorsqu'il écrit : « Le Père éternel a dit une seule parole : c'est son Fils. Il la dit éternellement et dans un éternel silence. C'est dans le silence de l'âme qu'elle se fait entendre. » Le livre de la Sagesse indiquait déjà cette même interprétation à propos de la manière dont Dieu intervint pour délivrer le peuple élu de sa captivité en Égypte. Cette action inoubliable eut lieu pendant la nuit : « Alors qu'un silence paisible enveloppait toutes choses et que la nuit parvenait au milieu de sa course, du haut des cieux, Ta Parole toute-puissante s'élança du trône royal » (Sg 18, 14-15).

Plus tard, ce verset sera compris par la tra­dition liturgique chrétienne comme une préfiguration de l'Incarnation silencieuse du Verbe éternel dans la crèche de Bethléem. L'hymne de la Présentation du Seigneur au Temple chante aussi cet Avénement « Ce qui commence là sans bruit, l'oblation du grain pour le fruit, qui parmi nous peut le comprendre ? » Saint Jean Chrysostome, dans ses Homélies sur l'Évangile de saint Matthieu, n'hésite pas à renchérir : « Nous voyons que Jésus-Christ est issu de nous et de notre substance humaine, et qu'il est né d'une Vierge : mais nous ne comprenons pas comment ce prodige a pu se réaliser. Ne nous fatiguons pas à essayer de le découvrir, mais acceptons plutôt avec humilité ce que Dieu nous a révélé, sans scruter avec curiosité ce que Dieu nous tient caché. Accueillons-le plutôt dans le silence de la Foi. »

  • Résolution : Je donne mes peurs, mes angoisses, au Christ, tout ce qui vient du mauvais puisque Jésus es le Prince de la Paix. Il ne m’apporte que la Paix qui vient de Dieu. J’embrasse son visage sur une statue, une médaille, une image.


* extrait du livre : Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur aux éditions du Carmel
** extrait du livre : La force du silence, contre la dictature du bruit aux éditions Fayard


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* ?u=http%3A%2F%2Fblog.gingko-editions.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F03%2Fic%25C3%25B4ne-notre-dame-du-silence

Prière pour faire le silence en nous et accueillir la Parole de Dieu dans nos cœurs  de Sœur Marie-Luce de la Congrégation des Filles de Notre-Dame du Sacré-Cœur à Issoudun, vouée au Sacré Cœur.

« Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! »

« Fais silence en toi et autour de toi. Écoute bien, Dieu te parle. Tu L'entendras dans ton cœur et dans le cœur des pauvres et des petits. Il te dit un message d'Amour. Il te dit combien tu es précieux à Ses yeux. Il te dit qu'Il t'aime et qu'Il attend ton amour. Il sait que tu cherches le bonheur, Il voudrait que tu comprennes que c'est Lui la source du bonheur et qu'Il est prêt à te combler de joie !

Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! Que je puisse dire comme le petit Samuel : « Parle, ton serviteur écoute ! » Que je puisse dire comme Marie : « Oui, je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta Parole ! »



*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen

Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Lumen Aujourd'hui à 12:11

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* 82ccbf05-e551-4238-8d97-0eccdee8a6b6



Aujourd'hui à 15h, en direct sur la Youtube Etoile Notre Dame, la prière du chemin de croix


Jour 15 : Ecouter avec le cœur


Marc 4,39 :  « S'étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. »

Saint Païssios l'Athonite :  « Quand l'Esprit Saint trouve un cœur humble, il l'illumine. »


Le cœur n'est pas seulement le siège des sentiments. (Frère Emiliano)*

Le cœur n'est pas seulement le siège des sentiments. il est aussi le centre affectif, décisionnel et spirituel de la personne humaine. Le cœur est le temple du silence, où se trouvent le trône de Dieu et son autel. La liturgie eucharistique nous invite : « Élevons notre cœur », c'est-à-dire élevons nos cœurs pour qu'ils soient tournés vers le cœur des cœurs : Jésus. Le cœur est notre conscience, la présence de Dieu, le sanctuaire le plus important du monde et le moins visité. Chaque jour, nous devons faire face à « des questions du cœur » envers Dieu et les autres, c'est-à-dire des décisions fondamentales qui affectent nos vies.

Nous avons tous une communication non verbale, faite de regards, de sourires, de silences ou de larmes que parfois nous ne savons pas écouter. La grande mystique juive Etty Hillesum a écrit dans son journal : « Il y a un silence de plus en plus profond en moi. Il y a tant de mots qui le fatiguent car ils ne peuvent rien exprimer ». Combien de mots inutiles « construits » pour vendre des journaux, faire audience à la télévision et répandre des commérages sur le web. Jésus nous avertit de « ne pas gaspiller les mots » (voir Mt 6, 7), mais d'écouter sa Parole dans le silence du cœur et de donner ensuite des paroles vraies et authentiques aux autres. Au-delà des mots, il y a des gens, des situations de souffrance, des incompréhensions du monde civil et ecclésial.
Nous sommes responsables de l'écoute donnée aux personnes que nous rencontrons, car l'autre, avec son monde mystérieux et tout ce qu'il y a à découvrir, peut changer et modifier une partie de nous-mêmes. Parfois, il est essentiel « de ne pas parler, mais de garder » pour écouter en profondeur les besoins réels et les «  mots indicibles » que l'autre ne peut exprimer car pétrifié par la souffrance qu'il porte. Comment savoir écouter et aimer l'autre ?

- Ne pas adapter notre image à celle de l'autre, parce que l'autre est une image mystérieuse de Dieu. Le grand moine Thomas Merten a écrit : « Le début de l'amour est de laisser ceux que l'on aime être parfaitement eux-­mêmes et de ne pas vouloir les obliger à s'adapter à notre propre image ». Combien de conflits familiaux et communautaires parce que nous voulons que l'autre soit à notre image?

- Écouter au-delà des mots, sans analyser ni juger. Chaque personne est un mystère, un monde caché et merveilleux à découvrir, un univers d'ombres et de lumières, une œuvre d'art de Dieu en réalisation, un  « esprit incarné » dans un corps de chair, dans une géographie de blessures et de terres nouvelles inexplorées et, surtout, une histoire humaine de salut avec Dieu.

- Donner sans recevoir. La loi de la gratuité est fondamentale pour ceux qui suivent le « Don-Gratuit-Crucifié par Amour ». Bien souvent, nous recevons de· l'ingratitude, du mépris, de la calomnie : nous ne devons pas nous décourager, mais louer Dieu, car notre nom est écrit au ciel.

Dans le prologue de sa Règle, saint Benoît nous apprend à « écouter avec le cœur »:

« Écoute, ô mon fils, les préceptes du Maître, et incline l'oreille de ton cœur. Reçois volontiers l'avertissement d'un père plein de tendresse et accomplis-le efficacement, afin que le labeur de l'obéissance te ramène à celui dont t'avait éloigné la lâcheté de la désobéissance. »

Giovanni Lunardi fait une merveilleuse synthèse des qualités de l'écoute en commentant la Règle et en énumère six :

1. En profondeur : Écoutez, non pas superficiellement (« l'oreille du Marchand »), mais avec le cœur.
2. Librement : Sans contraintes, mais avec la disponibilité maximale pour tous les appels de la voix qui nous appelle.
3. Avec amour : Amour pour Celui qui nous parle et pour l'instrument par lequel le message nous est communiqué.
4. Humblement : Nous devrions dire : « Sans ta parole, ô Dieu, je ne peux pas vivre ». C'est le sens du besoin.
5. Attentivement : A chaque message qui nous est communiqué, nous nous arrêtons pour réfléchir, nous le prenons au sérieux, nous nous en occupons avec toutes les fibres de notre être.
6. En permanence : L'écoute ne peut pas être un sentiment momentané et superficiel d'intérêt épidermique. Le moine reste un disciple pendant toute sa vie.

Cela vaut aussi pour la Parole de Dieu, comme le suggère la sage Mère Maria lgnazia Angelini : « L'Écriture écoutée a le pouvoir de révéler de mauvaises pensées. L'Écriture saisie, pour être « ruminée », peut vaincre les pensées. L'Ecriture assimilée, en tant que vérité, a le pouvoir de donner forme à l'homme nouveau, à la « pensée selon Dieu ». (Dalla dispersione all'unità)


1. CAL ROBERT SARAH - LA FORCE DU SILENCE


Le silence d'écoute existe-t-il ? Il y a peut-être un paradoxe à vouloir comprendre l’autre en restant silencieux ...

143 - Pour écouter, il est nécessaire de se taire. Je ne veux pas seulement parler d'une forme de contrainte à un silence physique qui n'interrompe pas le discours d’autrui, mais d'un silence intérieur, c'est-à-dire non seulement dirigé vers l’accueil de la parole de l'autre mais aussi le cœur débordant d'un amour humble, riche d'une capacité d'attention, d'une réception amicale, d'un dépouillement volontaire, et fort de la conscience de notre pauvreté.

Le silence d'écoute est une attention, un don de soi à l’autre et une marque d'élégance morale. Il doit manifester une conscience de notre humilité pour accepter de recevoir d'autrui un don que Dieu nous donne. Car l'autre est toujours une richesse et un don précieux que Dieu offre pour croître en humilité, en humanité et en noblesse.

Je pense que la relation humaine est la plus défectueuse est précisément celle où le silence d’attention est absent.

  • Résolution : Aujourd'hui, vendredi, je prends le temps de prier le chemin de croix et tout particulièrement, avec le cœur, en fermant les yeux à chaque station pour me rendre présent avec le Christ à Jérusalem.


* extrait du livre : Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur aux éditions du Carmel
** extrait du livre : La force du silence, contre la dictature du bruit aux éditions Fayard


*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* ?u=http%3A%2F%2Fblog.gingko-editions.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F03%2Fic%25C3%25B4ne-notre-dame-du-silence

Prière pour faire le silence en nous et accueillir la Parole de Dieu dans nos cœurs  de Sœur Marie-Luce de la Congrégation des Filles de Notre-Dame du Sacré-Cœur à Issoudun, vouée au Sacré Cœur.

« Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! »

« Fais silence en toi et autour de toi. Écoute bien, Dieu te parle. Tu L'entendras dans ton cœur et dans le cœur des pauvres et des petits. Il te dit un message d'Amour. Il te dit combien tu es précieux à Ses yeux. Il te dit qu'Il t'aime et qu'Il attend ton amour. Il sait que tu cherches le bonheur, Il voudrait que tu comprennes que c'est Lui la source du bonheur et qu'Il est prêt à te combler de joie !

Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! Que je puisse dire comme le petit Samuel : « Parle, ton serviteur écoute ! » Que je puisse dire comme Marie : « Oui, je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta Parole ! »



*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Adec0c10

Prière à notre-Dame du silence

Ô Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen

Lumen
Lumen
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*CARÊME 2021 - Méditation sur le silence* Empty Re: *CARÊME 2021 - Méditation sur le silence*

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum