Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par azais le Sam 3 Oct 2020 - 14:59

Marthe Robin accusée de « fraude mystique »


Marthe Robin accusée de « fraude mystique »

Christophe Henning

Un long travail d’enquête mené par Conrad De Meester dénonce la vénérable Marthe Robin, coupable de plagiat et de fraude mystique. Son livre posthume (1) suscite déjà, avant même sa sortie, une vive émotion.

Le message spirituel de Marthe Robin ne serait pas de Marthe. Ses écrits seraient le résultat d’un patchwork habile mais frauduleux, à partir de dizaines d’auteurs mystiques. Presque trente ans après sa mort, tandis que Rome a reconnu, en 2014, les vertus héroïques de la « sainte » de la Drôme, un livre, à paraître le 8 octobre, dénonce, selon son auteur, une imposture. La mise en cause émane d’un carme déchaux, le père Conrad De Meester (1936-2019), spécialiste de la mystique, qui a travaillé sur les écrits de Thérèse de Lisieux et Élisabeth de la Trinité… Pas surprenant qu’il ait été sollicité en 1988 pour étudier les textes de Marthe Robin en vue de son procès en béatification. Quand il décède en décembre 2019, son supérieur découvre le manuscrit sur lequel l’auteur a travaillé jusqu’à ses derniers jours : l’enquête sur Marthe Robin, c’est l’œuvre d’une vie. Dans un tiroir, le contrat signé en 2012 avec les éditions du Cerf.

En résultent 400 pages d’un livre implacable, fruit d’une enquête précise et scrupuleuse, menée avec le plus grand respect, en dépit d’une conclusion sans concession : Marthe Robin a trompé son monde. La paralysie, les stigmates, l’absence de nourriture pendant un demi-siècle excepté l’hostie consacrée, les visions : le frère carme n’est pas le premier à se poser des questions. Un capucin, le frère Marie-Bernard, l’ayant rencontrée dans les années 1940 finit par douter : « Dans cette affaire, ne me suis-je pas avancé imprudemment ? » Le postulateur, le père Bernard Peyrous, dans un livre publié en 2006, s’interrogeait déjà : « Si ses jambes sont paralysées, il est certain que Marthe tente de se déplacer quand ses bras lui répondent. (…) Elle agit donc ainsi la nuit, dans les périodes où cela est possible. » Mais ce ne sont pas les aspects surnaturels qui mobilisent Conrad De Meester : ce sont ses écrits qui vont trahir Marthe Robin.

Plus il avance dans leur lecture, plus une impression trouble se dégage. « La quantité d’emprunts effectués, et le fait que Marthe elle-même ne les avait jamais signalés, me déconcertait », relève-t-il. Que Marthe se soit inspirée – sans le dire – d’autres écrits n’avait pas échappé lors du procès en béatification. Ainsi avait-on retrouvé des extraits de La Douloureuse Passion de Notre-Seigneur, de la mystique allemande Anne-Catherine Emmerich (1774-1824) dans les cahiers de Marthe. Sophie Guex, postulatrice depuis 2018, innocente Marthe : « Elle a recopié et écrit, tant que sa maladie le lui a permis, pour sauvegarder le souvenir de ses lectures et asseoir sa pensée » (Marthe Robin, mystique et écrivain, Parole et Silence, 2017). Ses défenseurs argumentent : Marthe n’ayant guère fait d’études, puisait dans les textes d’autres mystiques. Sauf que, démontre Conrad De Meester, le plagiat est érigé en système. Au point que l’expert n’est même pas certain d’avoir retrouvé toutes les sources qu’utilisait Marthe.

Une autre question reviendra plusieurs fois au cours de l’enquête du carme : paralysée, elle avait recours à des secrétaires qui prenaient note des prières et missives. Ces « plumes » sont bien identifiées… Sauf pour certains documents, comme les récits des visions, transcrits d’une écriture repérable, notamment par des fautes d’orthographe récurrentes… « Une alternative angoissante, impossible, impensable, commença à me tirailler, écrit Conrad De Meester. Connue comme entièrement paralysée et vénérée comme une sainte, serait-elle l’auteure clandestine de toutes ces “écritures inconnues” ? » Conrad De Meester n’en finit pas de s’étonner de sa correspondance, celle « d’une personne qui a fait face à une société où se disputaient la foi et l’incroyance. » Lettres sublimes… puisque recopiées des meilleurs livres de spiritualité. Plus d’une trentaine d’auteurs sont mis à contribution, de saint Bonaventure à Élisabeth de la Trinité, en passant par Catherine de Sienne, Véronique Giuliani et d’autres. « Je voudrais ne laisser comme trace de mon passage ici-bas qu’une traînée lumineuse de Vérité », lit-on dans le Journal de Marthe et on voudrait la croire… Sauf qu’il s’agit des mots de Marie-Antoinette de Geuser, dite sœur Consummata (1889-1918).

Mystificatrice dévoilée, Marthe n’en est pas moins dotée de grandes qualités que Conrad De Meester énonce volontiers : « Intelligence, cœur, intuition, sensibilité, affection, force, endurance… ». Il salue la fécondité des Foyers de charité et le bien qu’elle a pu faire : « Dieu a su écrire droit sur des lignes courbes ». Son enquête, essentielle sur les premières années de Marthe Robin, n’aborde pratiquement pas la période des années 1950 au 6 février 1981. « Les écrits de Marthe ont été retrouvés dans son armoire, elle écrivait peut-être mais pour elle-même, souligne l’arrière petit-neveu de Marthe, le père Olivier Foulon. Où y aurait-il manipulation ? », s’interroge-t-il sans avoir eu, pour l’instant, accès au livre.

Prêtres et évêques, intellectuels et retraitants : plus de 100 000 visiteurs se sont rendus à son chevet. Auraient-ils été tous subjugués ? Sans parler de son père spirituel et le maître d’œuvre des Foyers de charité, le père Georges Finet : aurait-il été mystifié, lui aussi ? Comment est-elle parvenue à berner si longtemps ceux qui l’entouraient ? Ses défenseurs ne manqueront pas de s’interroger. Convaincante, la stigmatisée de Châteauneuf s’est peut-être convaincue elle-même, usant de tous les moyens pour maintenir l’illusion : « Ses actes frauduleux sont si fréquents et si génialement orchestrés qu’il est impossible que Marthe n’en ait pas eu conscience, souligne Conrad De Meester. (…) La notoriété de Marthe, de ses ”expériences mystiques” et le ”culte” qui a entouré sa personne ont rendu difficile sinon impossible un retour à la vérité. » Celle-ci éclate aujourd’hui au grand jour. Avec cette ultime question : la vénération de Marthe par des milliers de fidèles n’est-elle pas, au fond, l’expression d’un profond besoin d’y croire ?

Un spécialiste de la spiritualité carmélitaine


Né en 1936 près de Gand (Belgique) et rentré à 18 ans dans l’ordre des carmes déchaux, Conrad De Meester est décédé en décembre 2019. Après une thèse remarquée sur la théologie de Thérèse de Lisieux, il s’était spécialisé dans la spiritualité carmélitaine, avec des ouvrages importants sur Jean de la Croix, Élisabeth de la Trinité ou Édith Stein. Connu comme « un homme avec un très grand sens des responsabilités et un très grand amour de l’Église », selon le père Carlos Noyen, archiviste des carmes en Flandre, c’était « un perfectionniste, cherchant à approfondir ses travaux jusqu’au moindre détail ». En 1988, à la demande de Mgr Didier-Léon Marchand, évêque de Valence, il commença à travailler sur Marthe Robin.



repères


La vie de Marthe Robin


13 mars 1902. Naissance.
1918. Premiers symptômes de la maladie.
1928. Paralysie progressive et définitive.
À partir de 1930. Marthe Robin ne se nourrit plus, perd la vue, vit la Passion du Christ chaque vendredi.
1936. Arrivée du père Finet, premier Foyer de charité.
1942. Expertise médicale.
6 février 1981. Décès.
1986. Ouverture de l’enquête diocésaine en vue de sa béatification.
2014. Reconnaissance des vertus héroïques par le pape François.
2020. Sortie du livre de Conrad De Meester, La Fraude mystique de Marthe Robin.





(1) La Fraude mystique de Marthe Robin, Conrad De Meester, Éd. du Cerf, 416 p., 22 €.


Dernière édition par azais le Jeu 8 Oct 2020 - 19:48, édité 1 fois
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6274
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par azais le Sam 3 Oct 2020 - 15:02

Cependant : Le rapport De Meester n’a pas été un obstacle au Vatican (La Croix, vendredi 2 octobre 2020)



Le rapport De Meester n’a pas été un obstacle au Vatican


vu de Rome


Le rapport De Meester n’a pas été un obstacle au Vatican

Loup Besmond de Senneville

La Congrégation des causes des saints a bien reçu le rapport du théologien carme sur Marthe Robin, et rappelle qu’il ne s’agissait que de l’une des pièces du dossier.

Rome De notre envoyé spécial permanent


Le rapport du père De Meester n’a pas été enterré. C’est le message de la Congrégation des causes des saints, alors que sort en France un livre de ce théologien carme remettant en cause Marthe Robin et reprenant essentiellement le rapport du père De Meester, qui reprochait, avant sa mort, à Rome de ne pas avoir pris en compte son travail. « Dans son rapport, le père De Meester émet un certain nombre de doutes, en particulier en ce qui concerne la dimension mystique de Marthe Robin », reconnaît le dicastère, où ont été reçus tous les documents la concernant en 1996, après la clôture de l’enquête diocésaine, à Valence. Dans l’épais dossier figuraient les écrits de la mystique française, les témoignages de personnes l’ayant rencontrée, ainsi que les rapports de deux théologiens désignés par le diocèse de Valence, dont celui du père De Meester. 



Or le deuxième théologien « ne contient pas de réserves » concernant la dimension mystique de la vie de Marthe Robin.

« Tout ce qui est contenu dans le rapport d’expert du père De Meester (336 pages) et tout ce qu’il a lui-même exposé devant le Tribunal diocésain au cours de son audition (72 pages), avec son argumentation et ses observations écrites, sont intégralement rapportés dans l’imposante Positio super virtutibus qui compte plus de 3 000 pages », souligne le dicastère, qui rappelle que ce rapport d’expert est normalement couvert par le secret professionnel. Rome souligne surtout que ces écrits ne sont pas la seule pièce qui figure au dossier, et que tout a été passé au crible par une commission de neuf théologiens et par les membres de la Congrégation des causes des saints, qui ont donné « un jugement positif » à la reconnaissance de l’héroïcité des vertus de Marthe Robin.



 Cet accord a permis à l’Église, après le feu vert du pape François, de la considérer « vénérable » en 2014.

D’après les informations recueillies par La Croix, le rapport du théologien avait provoqué de vifs débats au sein de la commission romaine, dont les membres avaient fini par donner leur accord, à la majorité, à la reconnaissance des vertus héroïques, non sans avoir admis que la personnalité de Marthe Robin était complexe.



 Si l’Église catholique peut accorder une importance aux phénomènes mystiques, elle n’en fait jamais une preuve irréfutable de sainteté.
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6274
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par Nicolas-p le Sam 3 Oct 2020 - 15:09

On reconnaît l'arbre à ses fruits. Laissons l'Eglise juger.

Ce n'est pas la première fois que des gens au sein même de l'Eglise catholique tenteront  salir l'institution en salissant des personnes. 
[size=47]Le premier fut judas.[/size]
[size=47]Être carme n'est pas un gage de "vertue  ou  clairvoyance absolue". [/size]

[size=47]Son opinion n'a de plus pas fait reculer le vatican. [/size]

[size=54]Pour simuler comme elle l'aurait soi-disant fait, il faut de sacrées connaissances en physiologie humain, des moyens considerables pour masquer son forfait. C'est très éloignés des petits moyens qu'elle avait.

Ce n'est qu' un livre et un livre est fait pour se vendre (sensationnel).[/size]

[size=47]Ce carme étant décédé en  2019: il est facile de lui faire " dire" ce que l'on veut  sans possibilité qu'il puisse s'expliquer. [/size]

[size=54]Seul ce qu'en dit la Congrégation pour la Doctrine de la Foi est valable.[/size]


Dernière édition par Nicolas-p le Sam 3 Oct 2020 - 15:16, édité 1 fois
Nicolas-p
Nicolas-p
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1537
Age : 47
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par azais le Sam 3 Oct 2020 - 15:11

le dernier numero de famille chretienne  commentait ainsi , sous la signature de Samuel Pruvot ,  le livre  qui accuse  Marthe Robin de fraude mystique  

( rappelons que la parution de ce livre  s'inscrit dans un contexte  de   campagne calomnieuse il y a quelques mois , menee  contre le Père Finet , père spirituel de Marthe Robin et fondateur des Foyers de Charité ,  et dont la revue Golias a fait connaitre il y a 2 semaines , que toutes les accusations  d'abus sexuel contre les elèves avaient été montées de toutes pièces et etaient fausses ) 

 L’auteur, le P. Conrad de Meester, a été de son vivant l’un des nombreux experts du procès de béatification de Marthe Robin. Est-ce respectueux de la procédure de publier son rapport à charge ?
[ltr]Ce qu'il est interdit de rendre public tel quel, c’est le rapport qu’il a rédigé à l’époque. Il est donc peu probable que le livre le restitue à l’identique. Je n’ai pas eu accès à ce livre mais, selon mes informations, le père de Meester y expose cependant les thèses qu’il avait défendues dans son rapport. A ce stade, je ne sais pas si son ouvrage contient des éléments nouveaux.
La publication de ce livre – qui affiche l’ambition de servir la vérité – serait-elle choquante ?
Ce qui est contestable, c’est de mettre la loupe sur une seule des expertises du procès de canonisation. Il faut savoir que 28 experts ont participé à l’enquête. Ce n’est pas rien ! Faire écho à une seule expertise c’est ignorer toutes les autres qui ont conduit l’Église à rendre un avis positif sur Marthe Robin en confirmant l’authenticité de sa vie chrétienne et en reconnaissant « l’héroïcité de ses vertus » (elle a été déclarée « vénérable » en 2014 ndlr). Ne publier qu’un seul point de vue isolé, qui a été contredit par les autres experts et par l’ensemble des témoignages, est excessif et arbitraire. Le résultat, c’est de présenter une vision très partielle du dossier.


Peut-on assurer que l’enquête qui a conduit à la déclarer vénérable a été menée selon les règles de l’art ?
Cette enquête a été réalisée très sérieusement ! Elle a suivi toutes les étapes et les règles d’un procès classique. Il y a eu d’abord tous les témoins qui sont intervenus, l’enquête diocésaine avec un premier lot d’expertises. Cette phase a duré de 1986 à 1996. C’est le moment où le père Conrad de Meester a été sollicité comme censeur sur les écrits de Marthe. Toute cette documentation a été ensuite envoyée à Rome. Elle a été examinée et complétée par une enquête romaine jusqu’en 2014 ! Au terme de ce long processus, les consulteurs, puis les évêques et cardinaux de la Congrégation des causes des saints, ont rendu un avis favorable. Tous ont eu accès à l’intégralité du dossier, dont le rapport du P. de Meester. J’insiste sur la dimension collégiale de ce travail. Une enquête en canonisation est toujours un processus de discernement collégial. L’avis d’un expert est un avis personnel.
Le père de Meester connaissait-il l’ensemble du dossier ? 
Il a été sollicité par l’évêque de Valence, dans le cadre du procès diocésain, pour analyser les écrits de Marthe Robin. Il a rendu un premier rapport en 1988/89. Il a rédigé un rapport complémentaire en 1994 après certaines expertises qui répondaient à ses objections. Mais il n’a pas eu accès à l’ensemble du dossier. Le père de Meester n’a jamais changé d’avis. Je ne veux pas le juger car j’ignore quelles étaient ses intentions. Mais cette attitude me fait penser à un avertissement récent du pape François : « toute personne retranchée dans “sa vérité” finit par devenir prisonnière d’elle-même et de ses propres positions. »
Le père de Meester accuserait Marthe d’avoir plagié des écrits de mystiques. Qu’en pensez-vous ?
C’est vrai que Marthe a emprunté des paragraphes entiers à d’autres mystiques. Mais le Père Conrad a oublié le paramètre de la progression... Ce procédé de Marthe remonte au début de ses expériences mystiques. Imaginez que vous fassiez des expériences mystiques sans avoir la possibilité de comprendre ce qui vous arrive. Pour comprendre, Marthe a fait avec les moyens du bord, en lisant des livres. Elle a trouvé chez d’autres mystiques des mots qui convenaient parfaitement à son expérience. Elle s’est donc coulée humblement dans les mots d’autres personnes. Padre Pio a fait pareil dans sa jeunesse. Mais après 1945, Marthe s’est détachée de ces modèles car elle a atteint une maturité mystique.


Que répondre au père de Meester qui mettrait en doute le fait que Marthe ait pu vivre sans boire ni manger ? 
Cette question de « l’inédie » a été prise au sérieux au cours du procès. On a demandé à plusieurs témoins si elle se nourrissait, si des fruits disparaissaient dans sa chambre. Les témoignages ont attesté que personne ne l’avait vu manger à partir des années 1930. Sa maladie était évolutive et pendant certaines périodes de rémission quelques témoins ont attesté que Marthe pouvait absorber un peu de liquide. En dehors de ces moments, elle n’était plus capable de déglutir. A la fin de sa vie, elle n’avait plus de salive dans la bouche. Cela dit, l’inédie ne pourra jamais être prouvée scientifiquement dans le cas de Marthe Robin.
Marthe Robin a-t-elle reçu ou pas les stigmates ? 
Il ne faut pas dire comme le font certains : « Elle saignait des mains et des pieds tous les vendredis ! » La réalité est plus nuancée. Le procès contient plusieurs témoignages crédibles de prêtres et de médecins qui attestent l’existence de plaies sanglantes au visage et au cœur. Ces phénomènes ont évolué pendant sa vie. A la fin de sa vie, elle ne saignait plus qu’au front et versait chaque nuit des larmes de sang. Un dernier élément important : on a analysé un morceau de tissu ensanglanté. Les résultats ont trouvé du sang humain sous deux formes : une forme normale et une forme exsudée c’est-à-dire une sueur de sang. Cela est impossible à falsifier.[/ltr]
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6274
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par Philippe-Antoine le Sam 3 Oct 2020 - 15:14

...personnellement, j'avais connaissance de cette affaire depuis quelques temps, mais j'avais évité d'ouvrir le débat de crainte à semer le trouble. Nous n'avons pas besoin de cela.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4694
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par Nicolas-p le Sam 3 Oct 2020 - 15:21

Ce n'est pas la question d'en parler ou pas. Cest la question du devoir de vérité .

Si c'est faux ou vrai il faut le dire. 

Nous n avons en main  ni les documents qui ont contribué à sa béatification ni l'expertise. 

Donc je fais confiance au Vatican qui l'a déclaré bienheureuse. 

Quelque soit les livres qui sortiront ( ah le commerce...)
Nicolas-p
Nicolas-p
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1537
Age : 47
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par Philippe-Antoine le Sam 3 Oct 2020 - 15:24

Oui mais tant qu'on ne sait rien, le mieux est de se taire!
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4694
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

ps Joanne-Marie aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par Christiane-Thérèse le Sam 3 Oct 2020 - 16:11

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Gif-2-10
Christiane-Thérèse
Christiane-Thérèse
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 168
Inscription : 02/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par François Bernon le Sam 3 Oct 2020 - 18:00

rappelons disait @azais que la parution de ce livre , accusant de fraude mystique Marthe Robin, s'inscrit dans un contexte  de   campagne calomnieuse il y a quelques mois , menee  contre le Père Finet , père spirituel de Marthe Robin et fondateur des Foyers de Charité ,  et dont la revue Golias a fait connaitre il y a 2 semaines , que toutes les accusations  d'abus sexuel contre les elèves avaient été montées de toutes pièces et etaient fausses 

Golias a déjà enquêté sur ce qui se passe réellement au sein des Foyers de Charité, une communauté fermée et verrouillée par l’omerta, notamment dans « Golias Hebdo » n° 586 du 15 au 21 août 2019 sous le titre : « Les Foyers de Charité au bord de l’implosion(1). » Un scandale au sujet d’attouchements sexuels que leur fondateur, le père Georges Finet, aurait commis sur vingt-six témoins, a éclaté le jeudi 7 mai. Loin de refuser de prendre en compte la souffrance de ces victimes, mais aussi loin d’emboîter le pas aux médias repentants et bien-pensants, qui relaient ce qui leur est communiqué et qui est devenu l’affaire Finet, Golias désire inviter à plus de réflexion et à se poser les questions qui n’ont pas été posées. Dont une : ne s’agirait-il pas d’une tentative de se débarrasser d’un fondateur en le classant parmi les grands prédateurs ? Ce n’est pas à Golias de donner la réponse mais il lui revient de la poser, d’autant plus que d’après nos informations c’est la direction des Foyers de Charité qui a rédigé la synthèse du rapport de la Commission.
 
La pièce qui est jouée ne semble pas tout à fait au point. Nous avons le vieillard inique en Georges Finet, la chaste Suzanne sous les traits des anciennes élèves et de Marthe Robin. Il manque Daniel, le prophète, qui fait retourner le peuple au tribunal et qui pose pour cela les bonnes questions. Sous un sycomore ou sous un châtaigner ? Ce qui ne manque pas d’humour dans un texte sacré (Dn 13) quand on sait combien les bogues sont piquantes ! Il s’agit donc de remettre les choses en perspective pour peut-être comprendre un peu mieux ce qu’on est en train de nous présenter comme acquis.

Le vocabulaire des documents mis en ligne par la direction des Foyers de Charité fait référence à des réalités qui ont une portée en droit : il s’agit d’« abus », des « faits » « gravement déviants » de « pédocriminalité » sur des « victimes ». Or un crime et un délit sont définis par la loi. Ces mots peuvent-ils être employés impunément de façon que les médias les diffusent ? Suite à leur écoute par la Commission, les témoins ont droit à ce que leur vécu soit pris en considération par qui de droit. Quels gestes, de quelle nature et à quelle fréquence, ont-elles subis ? A quelle reconnaissance du préjudice subi et à quelle réparation cela leur donne-t-il droit ? Cette prise en compte sociale des abus imposés à des enfants est trop importante pour qu’on se contente d’approximations. Surtout quand le rapport de la Commission, remanié façon maison, sert de vecteur à la mise en place d’une réforme fondamentale des Foyers de Charité. C’est ce doute que nous devons examiner.

Pour qui a connu Georges Finet (1898-1990), il est évident qu’il ne s’agissait pas d’un saint tant l’homme ne cachait pas ses défauts, l’envers malgré tout des qualités d’un grand homme. Issu de la bourgeoisie lyonnaise, son cursus ecclésiastique le destinait à finir comme l’un des plus importants archevêques de France. Tout en étant un homme de son époque, il avait totalement adopté les intuitions du Concile Vatican II, en particulier celles si contestées aujourd’hui concernant le laïcat. La rencontre de Marthe Robin (1902-1981) en 1936 avait changé le cours de sa vie et il s’était consacré, à sa demande, à la fondation des Foyers de Charité. Leur intuition était de susciter des centres de formation spirituelle pour les laïcs qui seraient reçus dans des maisons où des chrétiens engagés vivraient leur foi dans un style simple et familial avec un prêtre. Ces centres, établis dans le monde et considérés comme des foyers de vie chrétienne, étaient appelés à se développer et à garder une certaine unité entre eux par un lien de charité.

L’intuition des fondateurs des Foyers de Charité

Pour cela, toute leur vie, les deux fondateurs ont eu la hantise qu’on en fasse un ordre religieux centralisé. Une tentative d’OPA sur les Foyers, où figurait entre autres le célèbre dominicain Marie-Dominique Philippe (1912-2006), eut lieu les trois dernières années de la vie de Marthe Robin. Menée sous l’égide du cardinal Alexandre Renard (1906-1983), archevêque de Lyon, cette manœuvre qui aurait été mortelle pour les Foyers fut déjouée par les Pères de l’époque, plus courageux et plus vigoureux que ceux d’aujourd’hui. C’est cette crainte, ajoutée au fait de ne pas avoir été aidé efficacement par la hiérarchie catholique de l’époque, qui a fait commettre au Père Finet l’erreur de la confusion des fors, interne et externe, dans la gestion des Foyers de Charité. La nature canonique de ces centres n’étant pas définie, les membres laïcs se sont retrouvés dans une délicate situation : ils n’avaient plus tout à fait les droits des laïcs sans gagner ceux des religieux.

La difficulté de trouver la juste place du prêtre dans une communauté

Il faut reconnaître que sa forte personnalité, pleine de vie et d’intelligence, d’ouverture d’esprit et d’aventure, le posait un peu trop en « père » un rien écrasant. Les grands vivants font de l’ombre aux plus petits. Si Marthe vivait dans la plus grande pauvreté, Georges Finet avait fait de leur œuvre un lieu d’accueil pour les privilégiés. L’identité canonique n’ayant pas été réglée par les fondateurs de leur vivant, c’est à ce dossier toujours ouvert que les Foyers sont confrontés aujourd’hui. Plusieurs éléments viennent compliquer la situation : le désir de transformer ces communautés à l’image du succès des communautés dites nouvelles, en particulier charismatiques ; le désir appuyé par Rome de faire de cette fondation une organisation internationale centralisée, précisément ce dont ne voulaient ni Marthe Robin ni Georges Finet ; la volonté pour certains de liquider la figure du père vécue par Georges Finet. Tuer le Père, c’est peut-être ce à quoi nous assistons avec la force de frappe d’une parfaite opération de communication. Comme disait Coluche, dans le mot « communiquer », il y a deux mots, et surtout le second pourrait-on ajouter. Sous couvert de lutter contre le cléricalisme, ce qui est une nécessité, on va procéder à la démolition de la figure sacerdotale du prêtre. Or il ne faut pas confondre décléricaliser et désacerdotaliser. Le prêtre, serviteur de la Parole, ministre des sacrements et homme de communion, est et sera toujours essentiel à la bonne marche d’une communauté catholique. Rabaisser l’orgueil clérical ne signifie pas éliminer le sacerdoce.

Mais revenons-en à Georges Finet. Sa figure d’envergure gênait pour la transformation souhaitée de l’œuvre des Foyers. Qu’à cela ne tienne, il va être exécuté, mais à la façon d’Eglise, avec onction. Le travail fut préparé sous la direction du Père Bernard Michon, responsable de 2000 à 2016 et par la postulation de la cause de béatification de Marthe Robin conduite par Bernard Peyrous, prêtre de la communauté de l’Emmanuel écarté pour gestes « gravement inappropriés », avec l’aide de Marie-Thérèse Gille, un membre du Foyer qui avait des comptes à régler avec le Père Finet. Les 3000 pages de la Positio, document de synthèse réalisé en vue de la béatification auquel nous avons eu accès, sont une démolition en règle de la figure du Père Finet.

Le système des fausses élections

En 2016, Bernard Michon, arrivant au bout de son mandat, lançait le thème de la nouvelle gouvernance. Le Père Hervé Gosselin, du Foyer de Tressaint, en Bretagne, fut soigneusement préparé pour lui succéder. Pour se rendre compte de la manœuvre, il faut savoir que les Foyers de Charité étant une association internationale de fidèles, reconnue par le Vatican, ses membres ont le droit plein et entier de choisir leur responsable dans le cadre d’élections libres, secrètes et régulières(2). Mais ça n’est pas comme ça que ça se passe dans les Foyers. Par pressions morales et financières, sous couvert de piété et de charité, les élections sont faites à l’avance, ce qui les rend nulles de plein droit(3). C’est ainsi que l’assemblée générale de juin 2016 était organisée pour être le triomphe de la direction, avec en prime la béatification de Marthe Robin qui devait avoir lieu à Châteauneuf-de-Galaure pour la Pentecôte. Mais rien ne se passa comme prévu. Des personnes bien informées alertèrent Rome sur certains problèmes cachés des Foyers et la béatification fut repoussée. Pire ! Le pape François nommait Hervé Gosselin évêque d’Angoulême en novembre 2015. Tout était à refaire. Un prêtre docile du Renouveau charismatique, Père du Foyer de Charité du Sénégal, fut alors pressenti. Son choix était révélé aux initiés le 11 janvier 2016 lors de l’ordination épiscopale d’Hervé Gosselin. Placé pendant quelques mois comme responsable du Foyer de Châteauneuf, il fut élu cinq mois plus tard lors de l’assemblée générale. Il eut le bon goût de feindre la surprise. Prévenu de la manœuvre, le Vatican fit mine d’ignorer ce qui était pourtant une élection invalide. Comment pouvait-on connaître en janvier le résultat d’une élection en juin suivant ? Il est grand le mystère de la foi !

Comment s’y prendre pour faire adopter la nouvelle gouvernance ?

A peine élu, le nouveau responsable reprit, comme il l’avoue actuellement sans fard dans les médias, la réforme appelée la « nouvelle gouvernance ». Après des années d’épuisement dues à un gouvernement autoritaire, habituées à recevoir l’ordre de se taire, les communautés se virent imposer la transformation de leur charisme. Avec le soutien du cardinal Kevin Farrell(4), ancien Légionnaire du Christ, les Foyers de Charité sont désormais invités à devenir un énorme bazar international gouverné en sous-main par la Fondation financière qui pilote l’ensemble. On le constate avec les interventions de leur secrétaire général. Gare aux Foyers et aux Pères qui ne se plient pas à la nouvelle gouvernance : les fonds leur sont coupés et les Pères exclus.

La Vénérable Marthe Robin a eu droit, elle aussi, à ses retouches. Beaucoup peineront à le croire tant ça peut paraître énorme, mais les postulateurs de la cause de béatification sont parvenus à faire remarcher cette paralysée et à la suspecter de naissance illégitime5. Les protestations de sa famille et de ses proches n’y firent rien. La seule « vraie » icône de Marthe Robin est écrite par les responsables du Foyer. Ceux et celles qui l’auront connue n’auront qu’à se taire. C’est dans ce but que la nouvelle postulatrice vient de faire mettre sous le secret des archives pontificales les 17 000 pièces de la procédure, interdisant ainsi aux historiens et aux proches d’approfondir le dossier. D’énormes sommes furent dépensées pour tenter de placer le corps de Marthe dans l’ancienne église de Saint-Bonnet-de-Galaure, rachetée à la commune et outrageusement restaurée, pour en faire son mausolée. La famille, insensible aux retombées trébuchantes du culte de la futur sainte, continue à s’opposer à son exhumation du cimetière communal.

Les bonnes manières enrobées de piété des dirigeants du Foyer cachent cependant des âmes de déterreurs de cadavres. Celui de Georges Finet, trente ans après sa mort, dérangeait. On le ressort et on lui fait un mauvais procès. Une commission, sans aucun fondement légal ni canonique(6), reçoit la mission de collecter les témoignages sur des abus qu’il aurait pu commettre : « Les Foyers de Charité ont donné à la commission les objectifs suivants : – établir la vérité sur des faits reprochés au père Georges Finet ; – évaluer les mesures prises par les Foyers de Charité contre les abus sexuels et de conscience ; – apporter toutes préconisations utiles. »

Mais pas seulement puisque c’est la direction du Foyer qui a rédigé le rapport de la commission (mais si, mais si !). Les préconisations attendues ne décevront pas car ce sont celles-là même qui sont souhaitées pour faire passer la réforme. « Un audit général des Foyers de Charité et de toutes leurs activités » sera confié à « un organisme professionnel indépendant ». En soi, pas une mauvaise mesure mais on comprend mieux pourquoi le communiqué lie la réforme aux résultats de la commission d’enquête : « Leur témoignage est décisif pour permettre aux Foyers de Charité de faire la vérité sur leur passé et d’avancer dans leur démarche de réforme. » Quand on se rend compte que la réforme adoptée, en grande partie imposée par le Dicastère pour les Laïcs, lors de l’Assemblée générale de 2016, était ad experimentum et qu’elle doit être validée définitivement lors de l’Assemblée de 2020, le doute n’est plus permis.

Tout devient évident : les investigations de la Commission menées seulement à charge ; l’ignorance sur les noms de ses membres hormis celui de la présidente, Mme Gaussen ; la minimisation des dizaines de témoignages favorables, en les stigmatisant d’être dans le déni ou la reconnaissance ; l’absence d’évaluation critique des abus : l’oubli de la famille Finet, seule habilitée à défendre la mémoire de son oncle. Il devient impossible de penser que le sort de Georges Finet n’avait pas été décidé à l’avance. On décrit même le « mode opératoire », mots chargés s’il en est, comme on peut le lire dans La Croix, d’un prédateur pervers qui passait son temps à effeuiller des adolescentes dans le dos de Marthe Robin et des nombreux membres du Foyer. Les interviews à KTO et sur YouTube étaient enregistrées pour le Jour J. Une machine de com terriblement efficace destinée à faire passer l’actuel responsable des Foyers pour le sauveur de la communauté face à un monstre enfin découvert post mortem. Et en oubliant que chaque médiatisation d’abus renouvelle les souffrances de toutes les victimes de par le monde, « un peu comme si on nous arrachait les pansements » m’a dit l’une d’elles.

Le droit de la défense et celui de la réponse

L’honorable famille Finet, dont peu savent que le frère aîné de Georges, le jésuite Pierre Finet était compagnon de la Libération, devenait d’un coup d’un seul la famille d’un clérical-serial-criminel. Comment réagira-t-elle ? Elle serait en droit, après cette mise au rang des grands prédateurs sexuels de leur oncle, de demander un examen sérieux et approfondi de la question avec une nouvelle enquête, valable tant sur le plan légal français que sur le plan ecclésial canonique ? En agissant ainsi, ça ne serait pas nier le droit des victimes mais mieux l’établir et le reconnaître dans les règles, avec les conséquences qui s’imposent. Seulement ainsi leur douleur pourra être prise en cause. Et ce ne sera pas les agresser que de leur demander de répondre sous serment aux questions que leur plainte implique. Quant on parle de faits graves d’ordre délictuel et peut-être criminel, c’est un devoir de les établir correctement.
Le Saint-Siège aussi serait en droit, devant la manifestation d’un tel imbroglio, de nommer une nouvelle commission, vraiment indépendante, et canoniquement établie avec les principes et les formes du droit. Il serait souhaitable de nommer un Commissaire apostolique incorruptible pour aider les Foyers à restaurer leur charisme d’origine, à contrôler un audit qui soit lui aussi indépendant, à juguler le gouvernement à peine occulte de la Fondation financière sur la bonne marche des Foyers et à faire enfin circuler la parole dans des communautés depuis trop longtemps sous emprise.

En attendant, le confinement dû à la pandémie a fait reporter à janvier 2021 l’assemblée générale des Foyers qui devait se tenir en juin. Cette affaire Finet est décidément complexe. Un journal local, bien informé, titrait : « Soupçons d’abus sexuels au Foyer de Charité. » C’est le mot juste. Pour le bien de tous, à commencer pour celui des plaignantes, ce sont ces soupçons qui doivent être éclaircis. Et pendant que la « sainte », qui aurait eu horreur durant sa vie qu’on la prenne pour telle, fait de la résistance dans la tombe familiale, espérons que ce scandale va permettre aux membres et aux Pères des Foyers de Charité de se mettre enfin à parler, à exiger des réponses et à faire respecter leur façon d’envisager leur communauté selon le charisme de ses fondateurs, sans que cela leur soit imposé arbitrairement et sans discussion d’en-haut. François Robinson (cf. 625. Golias Hebdo n° 625 (Fichier pdf)
 
[list="caret-color: rgb(0, 0, 0); color: rgb(0, 0, 0); font-size: 16px; box-sizing: border-box; margin-right: 0px; margin-bottom: 1.5em; margin-left: 0px; padding-right: 0px; padding-left: 0px; list-style-position: initial; list-style-image: initial; font-family: Barlow, sans-serif; text-align: justify;"]
[*]On peut consulter l’article en ligne Enquête au cœur des Foyers de Charité. https://www.golias-editions.fr/produit/586-golias-hebdo-n-586-fichier-pdf/

[*]Canons 309 et 324 § 1

[*]Canon 170

[*]Préfet du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie

[*]Peyrous-Gille, Vie de Marthe Robin, Editions de l’Emmanuel/Editions Foyer de Charité, 2006, p. 24 et p. 69. Cet ouvrage est toujours considéré comme la biographie de référence. Il est la présentation adoucie pour le grand public de la réécriture de la vie de Marthe Robin faite par Bernard Peyrous et Marie-Thérèse Gille dans la Positio. Le Foyer s’oppose à la consultation de ce document. Marthe y est présentée comme quelqu’un « fortement marqué par une situation psychologique lourde » et Georges Finet comme « le prêtre tyrannique qui imposait ses propres vues ». Ceux et celles qui soutiennent le Foyer aujourd’hui ignorent l’existence de ce problème de fond. Une maison d’édition étudie actuellement la possibilité de publier le rapport d’un théologien hostile à Marthe.

[*]Elle tient sa mission directement de la direction actuelle des Foyers de Charité. On ne sait pas avec précision sur quels critères ses membres ont été choisis.


[/list]
François Bernon
François Bernon
Avec l'Archange Gabriel

Masculin Messages : 582
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

azais aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par andree78 le Dim 4 Oct 2020 - 7:31

@azais a écrit:Quand il décède en décembre 2019, son supérieur découvre le manuscrit sur lequel l’auteur a travaillé jusqu’à ses derniers jours : l’enquête sur Marthe Robin, c’est l’œuvre d’une vie. Dans un tiroir, le contrat signé en 2012 avec les éditions du Cerf.

Ce détail me paraît très important quand même : il s'agit donc d'un livre qui aurait été écrit par une personne décédée que l'on ne peut plus intérrogé.
andree78
andree78
Contre la puce électronique

Féminin Messages : 130
Inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par azais le Jeu 8 Oct 2020 - 19:38

quant à l'instruction de son dossier en cours  de canonisation à Rome en voici le lien  https://www.martherobin.com

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Logo01
Une grande figure spirituelle du XXe siècle




RANIMER DANS LE MONDE L’AMOUR QUI S’ÉTEINT.



Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Img01



L’essentiel sur Marthe Robin

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Marthe-rond

SA VIE
Rien ne prédisposait cette jeune femme de la campagne drômoise à devenir un des personnages centraux du renouveau spirituel de l’Eglise en France. Traversant le XXe siècle, elle rayonne d’un amour qui transfigure son existence.
+
Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Message-04

SON MESSAGE
« Je t’ai choisie pour ranimer dans le monde l’amour qui s’éteint ». Cette parole du Christ à Marthe Robin résume sa mission, celle de révéler l’Amour inconditionnel de Dieu pour chacun.
+
Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Hritage

SON HÉRITAGE
L’héritage de Marthe Robin est immense. Il se poursuit aujourd’hui à travers de nombreuses communautés ou mouvements dans l’Eglise, mais plus particulièrement encore dans le monde entier à travers les Foyers de Charité.
+


Dernière édition par azais le Jeu 8 Oct 2020 - 19:42, édité 1 fois
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6274
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par azais le Jeu 8 Oct 2020 - 19:39

et les publications utiles pour sillonner  sous son Flambeau 


Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Marthe-Robin-e%CC%81le%CC%81ments-de-sa-vie-et-canonisation-1-150x150

BÉATIFICATION, PUBLICATIONÉléments sur la vie de Marthe Robin et son procès de canonisation
Éléments sur la vie de Marthe Robin et son procès de canonisation

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Martherobin-150x150

BÉATIFICATIONà propos de la clairvoyance de Marthe Robin
Marthe Robin était-elle au courant de ce qui a été révélé du comportement du Père Finet il y a quelques mois ? C’est une question légitime que nous nous posons tous. On met au crédit de...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Capture-d%E2%80%99e%CC%81cran-2020-08-25-a%CC%80-10.21.59-150x150

PUBLICATIONMarthe Robin – Chemin vers le silence intérieur par Sophie Guex
Parution du livre MARTHE ROBIN - Chemin vers le silence intérieur Il est des vies qui tracent des sillons, élargissent l’horizon et nous indiquent une direction... Si Marthe...




Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Sophie_guex-150x150

BÉATIFICATIONSophie Guex, nouvelle postulatrice de la cause de béatification de Marthe Robin
Sophie Guex, membre des Foyers de Charité, a été nommée, le 8 juin 2018, postulatrice de la cause de béatification de Marthe Robin. Docteur ès lettres de l'Université de Fribourg (Suisse),...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Reveler-au-monde--150x150

PUBLICATIONMéditation pour l’Ascension
Cette méditation de Marthe Robin pour la fête de l'Ascension est extraite de son "Journal"  

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Flatiere-2015-101-150x150

INTERVIEWCe que Marthe Robin dirait à un jeune…
Il y a 37 ans, un anniversaire... Article publié le 5 février 2018 sur

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser 20171108_Paris_VeilleeMartheRobin-150x150

VEILLÉEVeillée Marthe Robin à Paris : « Pour une nouvelle Pentecôte d’Amour »
« Venez appeler l'Esprit Saint sur vos vies, sur l'Église, sur notre pays, sur notre monde ! » A l’occasion du dixième anniversaire du groupe « Prier à Paris avec Marthe...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Couv_MartheMystiqueEcrivain2-150x150

PUBLICATIONMarthe Robin mystique et écrivain
Découvrez la présentation par Sophie Guex du nouveau livre "Marthe Robin, mystique et écrivain", aux

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Received_10158763350745156-150x150

VIDÉO« Marthe Robin : son impact dans l’Eglise » (émission sur KTO)
Emission "La foi prise au mot" diffusée le 4 juin 2017 sur KTO "Marthe Robin : son impact et son rayonnement dans l'Eglise" A la demande de nombreux téléspectateurs, nous...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Marthe_NouvellePentecote-150x150

EXPOSITIONJubilé du Renouveau charismatique à Rome (Pentecôte)
Le Renouveau charismatique fête à Rome ses 50 ans à la Pentecôte. Ce grand Jubilé est l'occasion pour les Foyers de Charité de rendre grâce pour le chemin parcouru et continuer de prier, par...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Drapeau_France

INTERVIEW, VIDÉODes prophéties sur la France ?
Actuellement, beaucoup de choses circulent, sur Internet ou ailleurs, au sujet de Marthe Robin qui aurait fait des "prophéties" sur la...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser EE-Chteauneuf-carrefour-de-saintet-150x150

PUBLICATIONLe rayonnement spirituel de Marthe
"Châteauneuf, carrefour de sainteté. Le rayonnement spirituel de Marthe" : un nouveau livre pour découvrir l'influence de Marthe Robin dans l'Eglise Publication le 5 mai...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Semaine-Sainte_passione-150x150

CHEMIN DE CROIXSemaine sainte avec les méditations de Marthe Robin
Vivez la Semaine Sainte avec les méditations de Marthe Robin à retrouver jour après jour sur sa page...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser DVD_ALaRencontreDeMartheRobin-150x150

VIDÉODVD multilingue « A la rencontre de Marthe Robin »
Film documentaire en 9 langues "A la rencontre de Marthe Robin / Meeting Marthe Robin"

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Logo_FranceCulture-150x150

INTERVIEW, RADIO« Femmes et mystiques » sur France Culture
Emission du 8 mars 2016 sur France Culture : « Femmes et mystiques » (Mâ Ananda Moyi et Marthe Robin) Dans son...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser PereDominiqueBostyn_carr

CONFÉRENCE, VIDÉOMarthe et l’Eucharistie : conférence de carême à Albi
Responsable du Foyer de Charité de Lacépède, le père Dominique Bostyn a donné la première conférence de carême à la cathédrale d'Albi dimanche 5 mars 2017.

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Avatar03

GROUPES DE PRIÉREGroupes de prière à Paris, Clermont-Ferrand et Béziers
Dans plusieurs villes de France, à Paris, à Clermont-Ferrand et à Béziers, des groupes de...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser BD_CommeDesEtincelles_MartheRobin

PUBLICATIONBande-dessinée « Comme des étincelles – une vie de Marthe Robin »
Le père Christophe Hadevis (scénariste et lauréat du prix de la BD chrétienne en 2014) et Juliette Derenne (dessinatrice) sont les auteurs de cette bande-dessinée sur Marthe...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser PBernardPeyrous2_cr_66px

BÉATIFICATIONOù en est la Cause de béatification de Marthe Robin ?
Entretien avec le Père Bernard Peyrous, Postulateur (de 1996 à 2017) de la Cause de Béatification de Marthe Robin. Marthe Robin a été choisie par...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Avatar02

PUBLICATIONMéditer le chemin de croix avec Marthe Robin
Les éditions « les Foyers de...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser 60-minutes

CONFÉRENCE, VIDÉODécouvrir Marthe Robin en 60 minutes
Qui est Marthe Robin ? Comment est-elle devenue une des figures spirituelles françaises les plus importantes du XXe siècle ? Où en est sa cause de béatification ? Pourquoi a-t-elle un si grand...

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Pre-Michon_66Px

CONFÉRENCE, VIDÉOQu’est-ce que « l’héroïcité des vertus » ?
Marthe Robin a été proclamée « vénérable » par le pape François en novembre 2014… Que
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6274
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par territoire en héritage le Ven 9 Oct 2020 - 9:38

.

Pour clore la question sur ces attaques absurdes et ignobles contre la vénérable Marthe Robin :

https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2020-10/marthe-robin-une-heroicite-des-vertus-etablie-avis-critiques.html

...

Marthe Robin: une héroïcité des vertus établie en tenant compte des avis critiques




La publication en France d’un livre remettant en cause la réalité des expériences mystiques vécues par Marthe Robin suscite de nombreuses interrogations. La réflexion critique de son auteur avait néanmoins été pleinement intégrée et prise en compte dans la procédure ayant mené à la reconnaissance de l’héroïcité des vertus de la mystique française décédée en 1981.

Les éditions du Cerf publient ce jeudi 8 octobre, en France, un ouvrage intitulé La Fraude mystique de Marthe Robin. Il s’agit d’un ouvrage posthume du religieux carme Conrad de Meester, décédé le 5 décembre 2019, mais qui avait signé un contrat avec cette maison d’édition dès 2012 en vue de la publication de ce livre.


Il y remet en cause l’authenticité de la vie mystique de Marthe Robin (1902-1981), une figure spirituelle connue en France pour sa vie recluse, mais aussi pour son rayonnement qui a mené notamment à la fondation des Foyers de Charité en lien avec le père Georges Finet (1898-1900), lui-même récemment mis en cause, 30 ans après son décès, sur des allégations d’abus.


Qui était Marthe Robin?




Cette jeune fille à la santé très fragile, gravement malade au point de passer quelques jours dans le coma en 1918, développe une foi très intense, qui contraste avec la relative indifférence religieuse de ses parents, catholiques mais peu pratiquants. Sa vie mystique se développe à partir des années 1920, avec le soutien des prêtres qui lui rendent visite. Bien que souffrante, atteinte d’une maladie qui lui fera perdre sa vue et sa mobilité, Marthe Robin laissera à ceux qui l’ont rencontrée le souvenir d’une personnalité joyeuse et ouverte. Cette période sera celle de ses premières visions de Marie et de Jésus.


À partir de 1930, Marthe Robin ne se nourrit plus que de l’hostie consacrée et ne sortira quasiment plus jamais de sa chambre, à Châteauneuf-de-Galaure, sa commune natale où elle est restée toute sa vie. Elle vivra plus de 50 ans dans cette situation d’inédie, le terme médical définissant l’absence d’alimentation. Ses cinq décennies de survie dans cette condition demeurent un mystère médical et un sujet de controverse.

1930 est aussi l’année des premiers stigmates, qu’elle recevra chaque vendredi à partir de 1931, en union avec la Passion du Christ. Sa fatigue et sa faiblesse physique ne l’empêchent pas de recevoir de nombreux visiteurs, parmi lesquels les cinq évêques successifs de Valence, qui croiront pleinement en sa sincérité et qui soutiendront son œuvre. Environ 100 000 personnes auraient personnellement rencontré Marthe Robin au long de ces cinquante années, recevant d’elle des conseils spirituels qui ont accompagné leur vocation, leur engagement dans une vie consacrée ou familiale, parfois aussi un chemin professionnel ou artistique. Elle a inspiré la création des Foyers de Charité en 1936, le premier étant situé à Châteauneuf-de-Galaure, dans la Drôme, là où elle résidait. Elle a joué un rôle important également dans la création d’autres communautés nouvelles, notamment la Communauté de l’Emmanuel.

Sa vie s’achève en février 1981, dans un état d’épuisement extrême: selon des témoins, dans les jours précédant son décès, elle ne pesait plus qu’entre 25 et 30 kilos. Ses obsèques, le 12 février 1981, seront concélébrées par quatre évêques et 200 prêtres. Une aura de sainteté l’entoure alors dans la mémoire collective de nombreux catholiques français, et son procès en béatification s’ouvre dans le diocèse de Valence dès 1986, soit cinq ans plus tard, un délai exceptionnellement court.

Une enquête complexe et menée avec sérieux



Spécialiste reconnu des œuvres de Sainte Thérèse de Lisieux, sainte Élisabeth de la Trinité ou encore sainte Edith Stein, le père de Meester a fait partie des experts consultés dans le cadre de la cause de béatification de Marthe Robin. Dans la préface de son livre, il affirme que ses remarques n’ont pas été sérieusement prises en considération durant la phase romaine de la procédure, et qu’il n’a pas reçu de réponse à ses objections. Mais l’évolution de la procédure ne donne généralement pas lieu à des communications individuelles aux experts concernés, une fois leur contribution intégrée dans le dossier.

L’enquête diocésaine sur la vie et les vertus de la Vénérable Marthe Robin avait été instruite de 1988 à 1996 dans le diocèse de Valence, en France, sur le territoire duquel se situe Chateauneuf-de-Galaure. Le père de Meester avait alors été nommé censeur théologique, avec la charge d’évaluer les écrits de Marthe Robin. Il avait accompli cette mission en étant assermenté, et donc astreint au secret professionnel.
Dans son rapport, le théologien soulevait certains problèmes liés notamment à la dimension mystique de Marthe Robin, expliquant notamment qu’elle était certes handicapée mais non pas paralysée, ni aveugle comme elle l’affirmait, car elle avait rédigé certains écrits de sa propre main. Il soulignait par ailleurs que presque tous ses écrits ou récits d’expériences mystiques peuvent être attribués à d’autres auteurs spirituels, qui ne sont jamais cités.


L’ensemble des positions critiques du père de Meester, avec aussi d’autres éléments concernant notamment l’étude graphologique et l’évaluation médicale, avaient été intégrées dans la Positio super virtutibus, c’est-à-dire le rapport sur l’héroïcité des vertus établi par la Congrégation pour les Causes des Saints. Tous ces éléments ont donc été étudiés de façon très méthodique, d’abord par les consulteurs théologiques, et ensuite par les cardinaux et évêques membres du Dicastère, qui en sont arrivés à un jugement positif sur l’exercice héroïque des vertus de la part de Marthe Robin.


La publication du décret en ce sens avait été autorisée par le Pape François le 7 novembre 2014. Marthe Robin est donc considérée par l’Église comme Vénérable, et l’attribution d’un miracle dû à son intercession demeure le critère requis dans la perspective d’une éventuelle future béatification.


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2471
Inscription : 04/01/2008

azais aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par azais le Ven 9 Oct 2020 - 14:42

accessible sur le lien  ( extrait de celui que je donnais ci dessus) :   https://www.martherobin.com/wp-content/uploads/2020/10/Marthe-Robin-01-10-2020.pdf


Marthe Robin. un magnifique témoin d’espérance
Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser 87322515-322b-4167-bb56-e348655172f5
Préambule
Les éditions du Cerf ont annoncé récemment la publication, prévue le 8 octobre 2020, d’un livre du père Conrad De Meester, intitulé La fraude mystique de Marthe Robin. Religieux carme décédé en décembre 2019, l’auteur fut l’un des 28 experts sollicités pour le procès de béatification de Marthe Robin, au titre de spécialiste des écrits de Thérèse de Lisieux et Elisabeth de la Trinité. Il a été chargé, à ce titre, d’examiner et évaluer les écrits de Marthe Robin .
La postulation n’a pas eu accès au texte de cet ouvrage, dont la primeur a été réservée à deux média, dont Paris-Match. Cependant, selon nos informations, cet ouvrage reprend pour l’essentiel les thèses contenues dans le rapport adressé en 1989 – et complété en 1994 – par le père De Meester à Mgr Didier-Léon Marchand, président de la commission d’enquête diocésaine. Á ce stade, la postulation ne sait pas si le père De Meester a inséré dans son ouvrage des éléments nouveaux. Si c’est le cas, la postulation prendra le plus grand soin de les étudier sérieusement.
En tout état de cause, le rapport De Meester, défavorable sur certains points et favorable sur d’autres points, a été étudié de manière complète et précise dans le cadre de l’enquête en canonisation et mis en balance avec les autres expertises. Les thèses défavorables du rapport De Meester n’ont pas été retenues et, au terme de l’étude de l’ensemble des pièces, témoignages et expertises, l’Église catholique, par l’autorité du pape François, a déclaré en 2014 les vertus héroïques de Marthe Robinouvrant la voie à une possible béatification. Par cet acte, le jugement de l’Église a reconnu l’authenticité de la vie chrétienne de Marthe Robin.
(....) Le présent texte, rédigé par la postulation, ne constitue pas un simple avis personnel de la postulatrice Sophie Guex, mais se fonde sur les éléments décisifs présents dans la positio de Marthe Robin, c’est-à-dire le document qui a servi de fondement à l’Église catholique pour juger favorablement de l’authenticité de sa vie chrétienne.
La postulation répond ainsi, par ce document se fondant sur la positio (laquelle traite les objections du rapport De Meester) aux accusations de fraude mystique et réaffirme pourquoi Marthe Robin est un magnifique témoin d’espéranceà partir d’une vie cassée, elle a rayonné, elle a pu aimer et accompagner des milliers de personnes, particulièrement à travers l’œuvre des Foyers de Charité, dont la mission et les fruits sont largement reconnus dans l’Église. Ce document de la postulation rappelle également quelle est la substance d’un procès de béatification (définition, étapes, acteurs, etc.) et met en perspectives les éléments-clés du procès de Marthe Robin (chronologie, postulateurs, experts, témoins, conclusions de la positio, jugement de l’Église catholique).


La postulation souhaite que ce document puisse éclairer ceux – prêtres, laïcs et consacrés de l’Église catholique, membres et amis des Foyers de Charité, journalistes, etc. – qui s’intéressent à la figure spirituelle de Marthe Robin et souhaitent avoir une vision ajustée de certains aspects de sa vie et des conclusions générales du procès pour la phase de reconnaissance de l’héroïcité de ses vertus.


POSTULATION DE LA CAUSE DE CANONISATION

SOMMAIRE
1 - Le processus de canonisation : une véritable enquête
Les phases d’une enquête en canonisation
Le verdict de l’Église
Le procès de Marthe Robin : dates et chiffres clés



2. La positio:confirmation par l’Église catholique de l’authenticité de la vie chrétienne de Marthe Robin
Les conclusions générales du procès à ce jour
Étude de différents aspects de la vie de Marthe Robin

[list="list-style-type: upper-latin;"]
[*]La maladie
[*]La mobilité
[*]L’inédie
[*]Les stigmates
[*]Les écrits
[*]Eléments sur la mort de Marthe Robin
[/list]


3. MartheRobin et le contexte dans lequel elle a vécu
Sur sa relation avec le père Finet
Sur le lien avec les Foyers de Charité Sur la clairvoyance de Marthe Robin



Annexe : Les étapes de la reconnaissance de l’héroïcité des vertus
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6274
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par Jeannedelamontagne le Ven 9 Oct 2020 - 21:05


Marthe Robin: la Congrégation pour les causes des saints
réfute Conrad De Meester

La Congrégation pour les causes des saints réagit à la publication du livre posthume du père carme flamand Conrad De Meester (1936-2019) sur Marthe Robin (1902-1981), publié en français aux éditions du Cerf et qui parle de « fraude mystique ». Rien de neuf dans ce livre répond la Congrégation romaine.



La mise au point du dicastère romain, en français et en date du 8 octobre 2020, remet les pendules à l’heure en rappelant l’enquête rigoureuse menée d’abord au niveau diocèsain pendant huit ans, et ensuite au niveau romain. Et au passage, la Congrégation rappelle le secret professionnel juré par le théologien, comme c’est la règle dans les enquêtes canoniques.[/size]



La Congrégation persiste et signe: Marthe Robin, qui a « quelque chose à dire aux jeunes« , a été déclarée « vénérable » (7 novembre 2014) et par conséquent un miracle devra être authentifié pour qu’elle soit béatifiée: aucun obstacle nouveau n’est révélé par le livre paru ce mois d’octobre 2020. Toutes les objections du théologien belge avait été examinées de son vivant par les commissions ad hoc et réfutées.



Voici la déclaration de la Congrégation romaine:



« L’enquête diocésaine sur la vie et les vertus de la Vénérable Marthe Robin a été instruite dans le Diocèse de Valence, en France, de 1988 à 1996.

Au cours de l’enquête, ont été nommés deux Théologiens Censeurs, dont l’un est le Père De Meester, chargés d’évaluer les écrits de Marthe Robin. En acceptant cette charge, le Père De Meester s’est engagé sous serment à maintenir le secret professionnel. Au terme de sa mission, il a remis un rapport écrit et a été auditionné par le Tribunal diocésain.

Dans son rapport, le Père De Meester émet un certain nombre de doutes, en particulier en ce qui concerne la dimension mystique de Marthe Robin. Celui du second Théologien en revanche ne contient pas de réserves en ce domaine.


Tout ce qui est contenu dans le rapport d’expert du Père De Meester (336 pages) et tout ce qu’il a lui-même exposé devant le Tribunal diocésain au cours de son audition (72 pages), avec son argumentation et ses observations écrites, sont intégralement rapportés dans l’imposante Positio super virtutibus qui compte plus de 3000 pages. La Positio contient également des documents visant à faire la lumière sur les problématiques signalées, par exemple une expertise graphologique, une évaluation médicale etc….

Les observations critiques du Père De Meester ont été examinées pendant l’étude de la Cause en premier lieu par les Théologiens nommés par la Congrégation pour les Causes des Saints  puis par les Cardinaux et Evêques, membres de cette même Congrégation. Sur la base de la totalité des documents contenus dans la Positio et des mises au point ajoutées par la Postulation, ceux-ci ont émis un jugement positif quant à l’héroïcité des vertus de Marthe Robin. »

Jeannedelamontagne
Hosanna au plus haut des cieux!

Féminin Messages : 482
Age : 55
Localisation : Pyrenées
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par Nicolas-p le Ven 9 Oct 2020 - 21:18

Merci beaucoup pour vos éclaircissements !
Nicolas-p
Nicolas-p
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1537
Age : 47
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par ps Joanne-Marie le Jeu 15 Oct 2020 - 2:39

Personnellement, je trouve que c’est trop facile... Ça m’embête moi de faire des procès à des personnes qui sont décédées... trop facile, non trop facile !!  Ça signifie que tous les gens que Marthe a rencontré de son vivant sont tous des crétins ??  Même les « grands théologiens » ??  
N’oublions pas que le silence est d’or !  Et que la calomnie et la médisance peuvent être punies...
ps Joanne-Marie
ps Joanne-Marie
J'ai la foi

Féminin Messages : 8
Age : 63
Localisation : Cana, Québec
Inscription : 18/05/2020

http://www.monasterecoeurdejesus.com

ps Joanne-Marie aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par azais le Jeu 15 Oct 2020 - 12:33

 Note du P. Pierre Vignon, prêtre de la Drôme,  à propos du livre à paraître du P. Conrad de Meester : la fraude mystique de Marthe Robin

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Marthe-redimensionne%CC%81
Le père carme Conrad de Meester (1936-2019) crée du trouble post mortem dans l’Église à propos d’une expertise qui lui a été demandée il y a 30 ans lors de la phase diocésaine de la procédure en béatification de la servante de Dieu Marthe Robin (1902-1981). Ses conclusions n’ayant pas été retenues, il en aurait conçu une déception et une rancœur qui ont conduit son Ordre à la publier dans une célèbre maison d’édition catholique. L’ouvrage y est présenté commercialement comme devant causer un séisme.
Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser La-fraude-mystique-de-Marthe-Robin

Pourquoi le rapport n’a pas été retenu

Le principal problème posé est que le public a le seul jugement de ce père, certes docteur en théologie et spécialiste des textes mystiques. Mais cela ne peut absolument pas suffire pour se former le jugement qui a été celui de la Congrégation pour les Causes des Saints qui a déclaré la servante de Dieu Vénérable en 2014. 
Rappelons que l’ensemble contient 17 000 pages[size=18]1, ce qui laisse moins de 2 % au texte du père. On y trouve 25 expertises et pas loin de 200 témoins, sans compter les autres documents essentiels.[/size]
[size]
Il ressort de cet ensemble que la raison principale pour laquelle le rapport de Conrad de Meester n’a pas été retenu est qu’il est exclusif, outrancier et à charge. Le père s’est trouvé devant le difficile problème des citations de plus d’une vingtaine d’auteurs spirituels dans les écrits attribués à Marthe. Il a immédiatement conclu au plagiat. À partir de là, il a étendu son doute à tout le reste, en particulier aux conclusions des quatre graphologues experts auprès des tribunaux et à celles des meilleurs professeurs de médecine qui ont été consultés. Convaincu que Marthe mentait et trompait sciemment son monde, alors qu’elle était grabataire et aveugle, dans l’incapacité de déglutir, il l’a fait remarcher, rédiger ses cahiers en cachette, manger et boire à l’insu de tous, etc. Il est persuadé d’avoir découvert, seul, le plus grand cas d’imposture de toute l’histoire de la mystique. Conrad de Meester a fabriqué un système d’explication dont il n’a plus jamais pu sortir.
[/size]
L’évêque de Valence de l’époque, Mgr Marchand, qui l’avait désigné comme expert, a conclu : « On ne retrouvait rien d’elle dans le portrait dressé par le P. de Meester. On a l’impression d’un autre personnage que personne n’a jamais vu. »
[size]

La personnalité de Marthe

Tous les autres spécialistes de cette étude, sans forcément concorder dans toutes leurs conclusions, ont retenu quant à eux d’autres explications rationnelles, en particulier fondées sur la maladie de Marthe. 
[/size]
Seul Conrad de Meester remet en cause la bonne foi de Marthe Robin alors qu’aucun témoin ni aucun autre expert ne l’ont contestée. 
[size]
Personne ne doute de la profondeur et de la vérité de sa démarche spirituelle. Nulle part n’apparaît dans les appréciations des graphologues, des psychologues et des médecins les traces d’une personnalité déviante, perverse ou manipulatrice. Le portrait dessiné est au contraire celui d’une personne franche et claire. Tous les experts consultés, médecins, graphologues, démonologues, théologiens, psychologues, psychiatres, avec chacun l’approche de sa discipline, tombent d’accord sur un point : la sincérité de Marthe.
En particulier, les psychologues ont noté que si Marthe était falsificatrice, cela aurait dû se retrouver dans sa psychologie, ce qui n’est pas du tout le cas. Toutes les analyses approfondies du caractère de Marthe lui reconnaissent une parfaite intégrité. Personne ne dénote chez elle de personnalité hystérique, au sens de personnalité égocentrique, superficielle et inauthentique. Il n’y a pas de pathologie délirante. Pas non plus de mythomanie ni de perversité. Personne ne détecte de double personnalité. Certes Marthe est malade mais il s’agit d’une personne unifiée dans sa maladie.
Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser ChambreLa chambre de Marthe Robin

Le plagiat supposé

Pour se pencher sur un seul point, celui du « plagiat » supposé, d’autres explications plus évidentes ont été retenues. Marthe n’avait pas de formation scolaire. Sa seule culture venait de ce qu’elle avait lu et de ce qu’on lui avait lu à partir de 1928. Elle a formé elle-même sa méthode en s’appuyant sur la Parole de Dieu, sur ses lectures et sur son expérience. C’est ainsi qu’elle emploie « je » en citant d’autres extraits d’expériences spirituelles qui ont éclairé la sienne. Un théologien a fait remarquer qu’elle utilisait sans le savoir la même méthode que les prophètes dans la Bible. Nous nous trouvons devant une femme qui vit des expériences fortes, qui a besoin de les exprimer mais qui ne sait pas comment le faire. 
[/size]
Il y a plusieurs exemples dans la tradition mystique de l’Église. L’un des plus respectables est celui du saint Padre Pio (1887-1968) qui avait intégré la « langue » de sainte Gemma Galgani (1878-1903), et qui a exprimé ce qu’il a vécu lui-même dans la mystique sans même plus se rendre compte qu’il la citait.
[size]
Marthe Robin n’a écrit pour aucun public. Certains textes sont pour son père spirituel qui le lui avait demandé. Le reste était pour elle une façon d’y voir clair dans sa vie. Il n’est donc jamais question de plagiat. Cette aveugle connaît par cœur des passages de la Bible, des textes et des pensées des auteurs spirituels qui éclairent ce qu’elle vit. Cela déclenche chez elle un travail de comparaison et de commentaires. Elle formule ce qu’elle vit avec de multiples passages qui ont résonné en elle et elle en a fait quelque chose de nouveau. À noter que c’est le processus de formation du Magnificat de Marie (Lc 1, 46-55) qui est fait d’une multitude de citations bibliques mais qui est neuf.
Dans sa souffrance indescriptible, elle n’a pas de mots pour la dire. L’expérience des autres lui en montre le chemin. Elle va chercher la juste formulation chez des auteurs spirituels confirmés pour être à l’abri d’une erreur ou d’une maladresse dans l’expression. C’est dans cette perspective qu’elle s’approprie textes et concepts. 
[/size]
L’avis du père jésuite Xavier Léon-Dufour (1912-2007) est particulièrement intéressant : « Si Marthe a senti qu’elle était dans la même expérience que telle ou telle personne, pourquoi n’aurait-elle pas assimilé les deux expériences et utilisé les mots mêmes de l’autre ? Détecter les apparentements des dires de Marthe Robin, ce n’est pas pour autant déclarer qu’elle fut une faussaire, c’est seulement reconnaître qu’elle fait partie d’une lignée d’âmes pleinement données au Seigneur. »
[size]
Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser MaisonLa Plaine

Un retour au calme et à la raison s’impose

À la légitime émotion suscitée par cette prétendue révélation d’une imposture, faisant hélas suite à la dénonciation très contestée de faits reprochés à son père spirituel, le père Georges Finet (1898-1990), ayant eu la chance de très bien le connaître ainsi que Marthe Robin, m’étant toujours depuis intéressé de très près à tout ce qui les concernait, j’appelle à la raison. Non, le père Conrad de Meester, n’est pas le cavalier blanc solitaire qui aurait débusqué le dragon de l’imposture. Il n’a certes pas supporté que son travail soit mis en perspectives parmi tous les autres travaux d’envergure qui ont été faits à ce sujet.
Mais c’est le processus normal de tout travail dans toute forme de société. Chacun apporte sa pierre à l’édifice et c’est l’ensemble qui permet de juger du tout et de la partie. Il est regrettable que son Ordre ainsi qu’une maison d’éditions considérée comme respectable se livrent au sensationnalisme. Peut-être, sans l’avoir voulu, contribueront-ils malgré tout à la redécouverte de la grandeur et de l’importance de Marthe Robin pour le monde et pour l’Église d’aujourd’hui ?
Ni touchée, ni coulée ! Il n’y aura pas de tsunami. Le retour au calme et à la raison s’impose. N’étant qu’un des petits rouages de ce si bel ensemble qu’est l’Église, je ne perds pas confiance et j’appelle tout un chacun plus important que moi à dire avec le même courage ce qu’il sait de la vérité au sujet de cette femme dont Paul Claudel a dit en 1950 : 
[/size]
« Cette petite paysanne est une femme supérieure… Je la tiens pour une intelligence privilégiée et d’un ineffable sacrifice. »

Père Pierre Vignon, prêtre de la Drôme, le 21 septembre 2020
[size]
1 À titre de comparaison, la cause de la Sœur Lucie de Fatima (1907-2005) compte 15 000 pages.[/size]
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6274
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par pax et bonum le Ven 16 Oct 2020 - 21:05

Elle a dit elle-même qi'elle était là pour continuer et achever l'oeuvre de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus.

Et lors d'un excès de souffrance,elle a dit à propos de la petite Sainte:
"Ah,la coquine,elle m'a tout laissé!"

Cela est raconté dans ses biographies.
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6655
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par Philippe-Antoine le Ven 16 Oct 2020 - 22:21

@pax et bonum a écrit:Elle a dit elle-même qi'elle était là pour continuer et achever l'oeuvre de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus.

Et lors d'un excès de souffrance,elle a dit à propos de la petite Sainte:
"Ah,la coquine,elle m'a tout laissé!"

Cela est raconté dans ses biographies.

Si j'ai bien compris, en clair, ça veut dire que Sainte Thérèse n'a rien foutu de sa vie !
Entre nous, elle est quand même un peu "gonflée" de dire ça !!! Mr. Green
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4694
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par pax et bonum le Sam 17 Oct 2020 - 21:01

Pas d'exagération,mon cher Philippe-Antoine.
Sainte thérèse a pleinement répondu à ce que Jésus lui a demandé.Mais Marthe Robin a fini d'accomplir son Saint Sacrifice,particulièrement par la stigmatisation-à-dire les souffrances de la Passion du Christ.
Il s'agit d'une lignée mystique telle qu'on la retrouve également pour le Saint Padre Pio et Saint François d'Assise.Le Padre a achevé par son sacerdoce et sa similitude avec les stigmates et accompli en plénitude le charisme du Poverello d'Assise.
En cherchant bien,il doit y avoir d'autres lignées et on pourrait penser que la petite Thérèse a déjà poursuivi et continué le charisme de la Grande espagnole.Etc...
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6655
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

azais aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par Philippe-Antoine le Sam 17 Oct 2020 - 21:26

@pax et bonum a écrit:Pas d'exagération,mon cher Philippe-Antoine.
Sainte thérèse a pleinement répondu à ce que Jésus lui a demandé.Mais Marthe Robin a fini d'accomplir son Saint Sacrifice,particulièrement par la stigmatisation-à-dire les souffrances de la Passion du Christ.
Il s'agit d'une lignée mystique telle qu'on la retrouve également pour le Saint Padre Pio et Saint François d'Assise.Le Padre a achevé par son sacerdoce et sa similitude avec les stigmates et accompli en plénitude le charisme du Poverello d'Assise.
En cherchant bien,il doit y avoir d'autres lignées et on pourrait penser que la petite Thérèse a déjà poursuivi et continué le charisme de la Grande espagnole.Etc...

C'était pour rire, vous l'avez compris, sans doute...mais a t-elle vraiment dit ça ou bien est ce qu'on le lui a fait dire? Et puis, vous savez, je me méfie toujours un peu de ce genre de propos que l'on prête parfois aux saints...
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4694
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par azais le Sam 17 Oct 2020 - 23:54

Elle l'a sans aucun doute dit mais pour ceux qui ont connu Marthe Robin cela tient à son caractère enjoué et humour joyeux  qui se riait d'elle même.... on est loin de propos qui disait par là que ste therese n'avait rien fait , mais bien tout le contraire 

chacun sait que l'agonie de Jésus a Getsemani aurait ete plus douloureuse que Sa  Passion plus visible de tous  sur la croix : la passion de therese est interieure mais tres tres douloureuse , tout le monde est d'accord dur ce point . marthe robin a vecu dans la suite , chronologiquement parlant  en terme de l'histoire sainte de l'Eglise , les suites de l'agonie de Jésus  plus visiblement marquées dans son corps en ce qui la concerne 
Mais pour les deux saintes , je ne doute pas un seul instant , que toutes les deux aient vecues  les deux passions de Jésus intérieure aux Oliviers, et crucifiantes  comme au Golgotha : 

marthe robin avait donc une admiration sans bornes pour la petite therese ... et d'ailleurs elle s'en faisait l'écho  au travers des retraites de Chanteauneuf : A chaque debut d'enseignement des 6 jours de retraites en silence , nous avions au mois un quart d'heure uniquement concentré sur l'oraison , qui est au coeur de l'enseignement mystique de la petite thérese 

marthe robin disait  celui qui ne fait pas oraison quotidiennement ne peut pas être catholique  (ou le rester longtemps) 

Impossible donc de pouvoir opposer l'une à l'autre , impossible
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6274
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par pax et bonum le Dim 18 Oct 2020 - 17:14

L'une et l'autre sont en continuité dans l'achèvement de l'entière participation aux souffrances du Rédempteur.

Pour ce qui est de la courte citation qui peut choquer effectivement car elle associe le drame avec un certain humour,elle est authentique mais je ne l'ai pas forcément lue mais entendue lors d'une retraite par le Père Ravanel au foyer de Charité de la Flatière aux Houches.

Pour répondre à Philippe Antoine,les saints ne sont pas de doyens de faculté mais souvent des êtres excessifs avec des propos parfois exagérés et déroutants,percutants,si bien qu'ils frappent et on les retient bien plus qu'un beau discours équilibré.
Pensons à St Augustin qui ose dire:"bienheureuse faute qui nous a valu un tel Rédempteur!".Une faute bonne...quel scandale!
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6655
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser Empty Re: Marthe Robin accusée de « fraude mystique », son vrai dossier à Rome, ses publications où puiser

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum