Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
Voir le deal
18.03 €
Le Deal du moment : -20%
20% de réduction sur IROBOT Aspirateur ROOMBA ...
Voir le deal
199.99 €

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Isabelle-Marie le Dim 26 Avr 2020 - 17:32

Avec Thierry Magnin, notre cause est bien avancée !

Oser attribuer à un manque de foi que nous demandions le retour à la Sainte Messe, quel mépris, c'est un comble ! en donnant ainsi indirectement raison au pouvoir qui dans sa grande sagesse, l'a interdit aux indisciplinés que nous sommes !

Mais pas assez content d'avoir nié l'importance centrale dans notre culte de l'Eucharistie, il laisse planer sur nous la perspective d'un retour à la case zéro à la moindre nouvelle flambée...des chiffres... car bien sûr ça ne peut être que la faute des cathos !

Mais quel jeu joue t-il ?

Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6003
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Isabelle-Marie le Mer 29 Avr 2020 - 9:15

Le glas a sonné mais la décision et le mépris affiché, disons carrément la persécution ne sont pas si étonnants lorsqu'on voit l'attitude de Thierry Magnin le responsable de la CEF considérant lui-même les catholiques comme de grands enfants irresponsables. 

La foi ramenée au mieux à un soutien spirituel, le gouvernement entendra "psychologique" n'a pas besoin de l'Eucharistie. Bonjour la Pentecôte...
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6003
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Nicolas-p le Mer 29 Avr 2020 - 9:43

du véritable audiard! ça ose tout!

je ne sais plus quel mystique disait que les évêques français seraient coupable de leur silence et lâcheté.

tous ne sont pas ainsi bien sur.
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1290
Age : 47
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Scala-Coeli le Mer 29 Avr 2020 - 12:36

Pas de cérémonies religieuses avant le 2 juin...
https://www.famillechretienne.fr/eglise/vie-de-l-eglise/les-cultes-ne-reprendront-pas-avant-le-2-juin-les-eveques-regrettent-cette-decision-273472

C'est un véritable sacrifice que nous devons faire... Pas de vie sacramentelle concrète durant presque trois mois, pas de Semaine Sainte, ni de Pâques, ni de Pentecôte Crying or Very sad
Les évêques montrent leur déception, mais ils sont comme des petits chiens dociles devant le gouvernement, gouvernement qui d'ailleurs doit probablement se calquer sur le calendrier religieux musulman (car le ramadan sera fini) et n'en a rien à faire de la confession religieuse qui a fait la France (l'Eglise Catholique).

En 1947, Mère Yvonne-Aimée de Malestroit racontait à son ami Paul Labutte ce que lui a rapporté la Sainte Vierge :
[La Sainte Vierge] me dit qu'en France nous n'aimions pas assez son Fils et c'est pour cela que les choses allaient mal."
http://voiemystique.free.fr/yvonne_aimee_de_maslestroit.htm


Finalement, au XXIème siècle, les choses n'ont pas changé...  Hoche tête
Scala-Coeli
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1643
Localisation : Sud de la France
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Philippe-Antoine le Mer 29 Avr 2020 - 13:28

Pourquoi avoir choisi arbitrairement le 2 juin qui tombe un mardi!? Donc pas de messe dominicale ce jour là!!!
A 2 jours près, ça aurait changé quoi au niveau du risque sanitaire, surtout si l'on prend toutes les précautions qui s'imposent. Ils auraient bien pû, au moins symboliquement choisir le 31 mai qui est le jour de Pentecôte cette année.
Par contre, le 17 mars quand le risque était beaucoup plus présent sur le territoire, notamment pour les municipales ils ne se sont pas posé autant de questions!
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4217
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Desiderius Ulixes le Mer 29 Avr 2020 - 13:39

Un frère de la communauté saint Jean s'exprime sur le sujet Very Happy

Desiderius Ulixes
Desiderius Ulixes
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1059
Inscription : 04/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par brigitte57 le Mer 29 Avr 2020 - 19:23

Déconfinement – La déception de Mgr Michel Aupetit : « aller à la messe, ce n’est pas aller au cinéma »

« On est franchement extrêmement déçu » : la colère de l’archevêque de Paris après la présentation du plan de déconfinement gouvernemental. Il était question d’une réouverture des églises le 16 mai, il n’en sera rien.



lien pour écouter l'audio 

https://radionotredame.net/2020/actualite/confinement/deconfinement-la-deception-de-mgr-michel-aupetit-aller-a-la-messe-ce-nest-pas-aller-au-cinema-267995/
brigitte57
brigitte57
Avec le Pape François

Féminin Messages : 903
Age : 62
Inscription : 20/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Philippe-Antoine le Ven 1 Mai 2020 - 9:39

https://fr.aleteia.org/2020/04/30/vers-une-reprise-des-messes-publiques-pour-la-pentecote/

En effet, on ne comprend pas trop pourquoi cette date du 2 juin a été décidée, pourquoi pas 2 jours avant ce qui serait un message fort.
En cas de refus, comment pourraient t-ils le justifier?
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4217
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Pierre L. le Ven 1 Mai 2020 - 11:05

Ils ont peur de la suite des événements, ils tremblent et sont terrifiés.
Pierre L.
Pierre L.
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 142
Age : 31
Localisation : Yvelines
Inscription : 14/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par territoire en héritage le Ven 1 Mai 2020 - 12:04

.

Réactions d'évêques français (trouvé sur le forum catholique) ... :

https://www.leforumcatholique.org/message.php?num=894091

...
Des réactions épiscopales suite au discours du Premier ministre :

Mgr Aillet (Bayonne) : « Je ne crois pas qu'on puisse capituler sans discussion devant ce qui apparaît comme un manque grave de respect envers les catholiques. Nous sommes des gens responsables, capables, autant que les commerçants et les conservateurs de musées, de prendre des précautions sanitaires. »

Mgr Ginoux (Mautauban) : « Culte public interdit = cas de conscience. On ne peut pas priver nos fidèles de la nourriture essentielle qu'est la grâce sacramentelle. Donc nous les nourrirons. »

Mgr Rougé (Nanterre) : Pour l’évêque de Nanterre, le Premier ministre a repoussé la reprise des cultes au 2 juin prochain avec « une brutalité incompréhensible ». Il dénonce une attitude « indigne de notre démocratie ».

Mgr Le Gall (Toulouse): « Je suis indigné, le culte public est un besoin aussi vital que l’ouverture des commerces ».

Mgr Aupetit (Paris) : « Restons des gens obéissants, c'est-à-dire intelligents, qui répondent de manière adéquate à ce qu'on leur demande. Obéissance n'est pas soumission. »

Je trouve cependant que la réaction de Mgr Aupetit relève d'un euphémisme inconvenant ...
.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2345
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par granny le Ven 1 Mai 2020 - 13:50

c'est quand même bizarre à deux jours près !!!!!! D'autant plus qu'une semaine après la reprise sera possible !

Les politiques savent fort bien que les gens de foi, reprendront le chemin de l'église.

La vérité serait-elle ailleurs ? 

Je ne veux pas rentrer dans la thèse du complot, je pourrai le dire avec les éléments qui pourront être révélés;

et si vraiment c'est pour faire disparaitre la religion Catholique, alors il y aura bien d'autres moments où on interdira aux gens de se réunir.

Toute l'année il y a des célébrations.

On interdit tout, même les rassemblements pour des festivités en plein air ! Dans ma ville, on ne fera pas le festival qui s'adresse aux enfants principalement, qui se fait tous les ans et qui est début juin.
Un endroit immense, où on est pas obligés de se coller les uns aux autres,

les interrogations sont nombreuses;
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par blanche le Ven 1 Mai 2020 - 15:25

je me permets d'apporter ce complément en faveur de Mgr Aupetit :



Déconfinement – La déception de Mgr Michel Aupetit :

« aller à la messe, ce n’est pas aller au cinéma »



Publié le 29 avril 2020
 
https://radionotredame.net/2020/actualite/confinement/deconfinement-la-deception-de-mgr-michel-aupetit-aller-a-la-messe-ce-nest-pas-aller-au-cinema-267995/

et dans "Valeurs actuelles " :

" Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a rappelé la différence entre l’obéissance et la soumission. L’obéissance des catholiques s’arrête là où commence le mépris du gouvernement. "


J'ajoute la réaction de Mgr Aumonier (de Versailles) :



https://www.catholique78.fr/2020/04/28/reaction-de-mgr-eric-aumonier-au-plan-de-deconfinement-gouvernemental/


Dernière édition par blanche le Ven 1 Mai 2020 - 17:51, édité 1 fois
blanche
blanche
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1091
Inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Calex le Ven 1 Mai 2020 - 17:48

Le Salon Beige

Eric Zemmour sur l’interdiction des messes aux fidèles par Édouard Philippe

Excellent Zemmour sur l’interdiction des messes aux fidèles par Édouard Philippe. 

La vidéo ici : pic.twitter.com/sO1Zs8ecf3


Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Capture-decran-2020-04-29-a-21-19-12-1050x600
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1222
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Calex le Ven 1 Mai 2020 - 19:12

Valeurs actuelles du 1er mai


Messes interdites jusqu’au 2 juin : comment l’Etat a négligé les catholiques

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France SIPA_00955589_000006


Alors que l’Eglise de France avait depuis le début de la pandémie fait preuve de bonne volonté dans le respect du confinement, le gouvernement a balayé les requêtes de la Conférence des évêques de France et reporté la reprise du culte au 2 juin prochain. Récit d’une prise de décision injuste qui laissera des traces dans les relations entre le clergé et l’Etat.

La décision était déjà dans l’air, mais le verdict est tombé ce 28 avril, lancé par le Premier ministre depuis la tribune de l’Assemblée nationale. Deux phrases noyées dans un long discours technique et ennuyeux, quelques secondes seulement au milieu d’une heure d’explications concrètes sur la méthodologie du déconfinement : « Je sais l’impatience des communautés religieuses, mais je crois légitime de demander de ne pas organiser de cérémonies avant cette barrière du 2 juin ». Si personne n’a bronché parmi les 75 députés présents dans l’hémicycle, l’annonce d’Edouard Philippe a suscité l’indignation de l’Eglise de France, pourtant peu habituée aux coups de gueule à l’encontre du pouvoir politique et qui se pliait depuis le début du confinement aux injonctions sanitaires avec un zèle certain. 

Dans un communiqué publié peu de temps après l’allocution du Palais Bourbon, la Conférence des évêques de France proteste vivement contre cette décision « sévère » et demande une rencontre avec les autorités. Les évêques se placent tout d’abord sur le terrain technique : « Nous voyons mal que la pratique ordinaire de la messe favorise la propagation du virus et gène le respect des gestes barrières plus que bien des activités qui reprendront bientôt. » Le sénateur Bruno Retailleau dénonce lui aussi « une incohérence doublée d’une injustice » : « Incohérence parce qu’à partir du 11 mai, il sera autorisé d’aller tous les jours dans tous les commerces, mais interdit d’assister dans un seul lieu de culte et une seule fois par semaine à une cérémonie religieuse ! Injustice parce que depuis le début du confinement, les croyants et en particulier les chrétiens ont fait preuve d’un civisme exemplaire en respectant scrupuleusement les consignes ». « Il est ubuesque pour ne pas dire tyrannique que les messes avec des fidèles continuent à être prohibées » approuve le politologue Guillaume Bernard.

Dans un pays qui fait de la laïcité le principe fondateur de la gestion du religieux, l’Etat se doit d’être neutre mais ne doit pas intervenir dans la gestion des choses religieuses, ce qu’il fait pourtant en établissant une distinction arbitraire entre différentes activités sociales. « L’Etat est, sans doute, habilité pour établir des normes en matière de salubrité et de sécurité publiques mais, celles-ci étant respectées, il n’a pas à dicter idéologiquement les conduites, poursuit Guillaume Bernard. Qui oserait sérieusement soutenir que le virus se transmettrait plus dans une église que dans les queues à l’entrée et aux caisses des supermarchés ? » A Matignon, on répond que le déconfinement progressif, qui entrera le 11 mai dans une première phase encore très légère, commence naturellement par « les activités qui permettent une organisation avec forte distanciation sociale, avec un respect des gestes barrières, le port du masque, etc. » Les églises ne seraient-elles pas en mesure d’apporter toutes ces garanties? « On demande simplement trois semaines de patience, répond-on dans l’entourage du Premier ministre, les cultes ne sont pas les seuls concernés. Une très grande partie de l’activité économique, sociale et culturelle sera encore entravée après le 11 mai. La liberté des Français est encore entravée ».



La suite ici : https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/messes-interdites-jusquau-2-juin-comment-letat-neglige-les-catholiques-118866
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1222
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par territoire en héritage le Sam 2 Mai 2020 - 13:33

.

Un point de vue de Proliturgia sur la position "doucereuse" (et insuffisante) de la CEF d'une part mais aussi d'une poignée d'évêques 'réfractaires' :

https://www.proliturgia.org/actua.html

...
* * * * NOUVEAU Mercredi, 29 avril 2020. VERS UN EPISCOPAT JUREUR ET UN EPISCOPAT REFRACTAIRE ?
Naïfs et dupes, nos prélats ? Les anticléricaux de tout poil ont dû se réjouir de la manière dont les évêques de France se sont fait avoir par le gouvernement.
Avec un peu de bon sens, la CEF aurait pu se douter qu’un exécutif de plus en plus autoritaire et en proie à de multiples contradictions n’aurait que faire de leurs propositions : causez toujours, nous ferons semblant de vous écouter, et nous agirons comme bon nous semblera.
Le communiqué du 24 avril de la CEF n’affirme-t-il pas que « le président de la conférence des évêques a pu témoigner de la qualité du dialogue engagé tant avec le Président de la République qu’avec le gouvernement » ?

Résultat de ce “fructueux” dialogue : le confinement du culte jusqu’au 2 juin

- donc après la Pentecôte - privant ainsi le peu de catholiques encore pratiquants des célébrations de l’ensemble du cycle pascal, alors que des tolérances sont accordées pour les soirées de ramadan.

Et à la suite de cette annonce, la CEF, au lieu de protester, « prend acte avec regret de cette décision qui est imposée aux catholiques et à toutes les religions de notre pays ». Tout comme les évêques et les prêtres jureurs ont pris acte de la Constitution civile du clergé sous la Révolution !

Par contre cette même CEF semble se soucier de ses finances, réduites en l’absence des quêtes, puisqu’elle a créé un site sécurisé « pour permettre à chaque personne de verser son offrande chaque dimanche » !

Heureusement, quelques voix courageuses osent s’insurger, tels Mgr Rougé évêque de Nanterre, Mgr Aillet évêque de de Bayonne, ou encore Mgr Le Gall archevêque de Toulouse qui va jusqu’à affirmer : « Cette interdiction prolongée du culte va entamer gravement notre confiance en ceux qui nous gouvernent ».
Que soient remerciés ces évêques réfractaires qui se battent pour le soin des âmes au même titre que le personnel médical et hospitalier se bat pour sauver les malades. A ces noms peuvent être ajoutés ceux de Mgr Aumonier, évêque de Versailles, Mgr Aupetit, archevêque de Paris, et sans doute quelques autres dont les déclarations n’ont pas eu d’effet médiatique.

[...]

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2345
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Calex le Sam 2 Mai 2020 - 16:10

Valeurs actuelles du 2 mai

“La décision d’interdire l’exercice des cultes jusqu’au 2 juin est incohérente et injuste”

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Agnes%20Thill

La députée de l'Oise, Agnès Thill, s'indigne de la réouverture tardive des églises et se fait la “voix” d'un grand nombre de fidèles en colère.

Monsieur le Président de la République, suite aux annonces des mesures de déconfinement présentées par le Premier Ministre, Monsieur Edouard Philippe, devant l’Assemblée Nationale le 28 avril, je vous fais part de ma consternation quant à la réouverture tardive des lieux de culte fixé au 2 juin. Par   là-même, je me fais la voix d’un grand nombre de fidèles catholiques qui ont   écrit aux parlementaires, s’interrogent sur le choix gouvernemental et souhaitent ainsi exprimer leur incompréhension et leur colère. En effet, l’individu supporte les règles, mêmes sévères, ce qu’il ne supporte pas c’est l’incohérence et l’injustice ; or votre décision d’interdire l’exercice des cultes jusqu’au 2 juin est incohérente et injuste. Elle fait preuve de mépris et blesse les croyants.

Je m'explique : votre décision fait montre d'une méconnaissance totale de ce qu'Est et vit un croyant. Vivre une vie de croyant n'est pas un choix : le croyant a un jour vécu une Rencontre qui fait qu'il n'est plus Un, mais Deux. Vous êtes en train de priver l'arbre de sa sève. Alors qu’un grand nombre d’activités de la vie sociale ouvriront à partir du 11 mai, le Premier Ministre a déclaré que le culte catholique et les messes ne pourront reprendre avant le 2 juin. Cette démarche en dit long sur la manière de penser notre temps et de considérer ce qu'est une religion.
Sur le même sujet

« La religion n'est ni une communauté ni une association »


La religion n'est ni une communauté ni une association. Là où les citoyens pourront en nombre restreint être dans les supermarchés, écoles, médiathèques, petits musées, commerces, marchés, entreprises, transports en commun, l’Etat refuse aux fidèles la possibilité de se rendre dans des conditions évidemment définies aux offices de l’Église. Les évêques et leurs ministres seraient-ils plus sots que les IEN, directeurs d'écoles,  enseignants,  conservateurs  de  musées,  commerçants,   conducteurs   de   bus,   que   vous   les considériez incapables d'organiser des offices avec les gestes barrières, distanciations sociales, et nombre restreint ?

C’est considérer l’individu seulement comme un être producteur et consommateur, sans transcendance ni besoins spirituels. N’y a-t-il pas incohérence à autoriser à voyager dans un métro bondé, travailler, aller à l’école, dans une médiathèque, un petit musée, faire des courses, tout en interdisant la tenue de la messe ? Les évêques vous ont fait des propositions pour ce faire, dont n'avez cure. Je ne parle pas de l'Oise, département classé rouge, mais les autres départements : ne pouvez-vous donc pas faire confiance aux évêques et à leurs ministres ?

Citoyens de seconde zone ?


Les fidèles seraient-ils désormais des citoyens de seconde zone ? Il est bien étrange que notre pays priorise les temples de la consommation au détriment de nos églises. La liberté de l'exercice du culte n'est pas moins obligatoire que l'instruction dans notre République laïque. Cette situation est autant incohérente et méprisante que blessante pour un croyant, pour qui la sortie cultuelle n’est pas une sortie culturelle, mais une nourriture de première nécessité. Interdire le culte comme s’il s’agissait d’un élément superflu et facultatif de la vie sociale constitue tant un mépris incompréhensible des croyants qu’une méconnaissance totale de la Foi et de la vie de l’Église, que je vous accorde, mais que je vous demande de respecter et d'accepter comme telle décrite.

Puisque vous ne semblez pas habité par cette sève, et c'est bien naturel, peut-être saisirez-vous plus aisément ce qui est dénué de sens religieux : On me dit que l'homosexualité n'est pas un choix. Ce que je conçois. Alors dites-vous qu'il en est de même pour un croyant : ce n'est pas un choix. Du jour où cette Rencontre/Union s'est imposée à lui, l'arbre qu'il Est ne vit plus sans sa sève. Et son corps ainsi constitué ne peut être  indépendant  du corps  social et  du corps environnemental.  Ces trois-là font Unité. Les fidèles catholiques n’ont pas pu vivre ensemble Rameaux, Carême, Pâques et se voient désormais priver de l’Ascension et de la Pentecôte. Lendemain de la date choisie, est-ce fait exprès ?

« Priver les fidèles, c'est les mépriser »


La suite ici : https://www.valeursactuelles.com/politique/tribune-la-decision-dinterdire-lexercice-des-cultes-jusquau-2-juin-est-incoherente-et-injuste-118894
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1222
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par granny le Sam 2 Mai 2020 - 21:56

Ils veulent que les gens soient des agneaux et à la fois on veut les supprimer;


scratch
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Philippe-Antoine le Sam 2 Mai 2020 - 23:03

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/deconfinement-67-parlementaires-demandent-la-reprise-des-messes-a-la-pentecote-7800470483

Tout espoir n'est pas perdu, mais seront-ils entendus?
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4217
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Isabelle-Marie le Lun 4 Mai 2020 - 13:53

@Calex a écrit:Valeurs actuelles du 2 mai

“La décision d’interdire l’exercice des cultes jusqu’au 2 juin est incohérente et injuste”

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Agnes%20Thill

La députée de l'Oise, Agnès Thill, s'indigne de la réouverture tardive des églises et se fait la “voix” d'un grand nombre de fidèles en colère.

Monsieur le Président de la République, suite aux annonces des mesures de déconfinement présentées par le Premier Ministre, Monsieur Edouard Philippe, devant l’Assemblée Nationale le 28 avril, je vous fais part de ma consternation quant à la réouverture tardive des lieux de culte fixé au 2 juin. Par   là-même, je me fais la voix d’un grand nombre de fidèles catholiques qui ont   écrit aux parlementaires, s’interrogent sur le choix gouvernemental et souhaitent ainsi exprimer leur incompréhension et leur colère. En effet, l’individu supporte les règles, mêmes sévères, ce qu’il ne supporte pas c’est l’incohérence et l’injustice ; or votre décision d’interdire l’exercice des cultes jusqu’au 2 juin est incohérente et injuste. Elle fait preuve de mépris et blesse les croyants.

Je m'explique : votre décision fait montre d'une méconnaissance totale de ce qu'Est et vit un croyant. Vivre une vie de croyant n'est pas un choix : le croyant a un jour vécu une Rencontre qui fait qu'il n'est plus Un, mais Deux. Vous êtes en train de priver l'arbre de sa sève. Alors qu’un grand nombre d’activités de la vie sociale ouvriront à partir du 11 mai, le Premier Ministre a déclaré que le culte catholique et les messes ne pourront reprendre avant le 2 juin. Cette démarche en dit long sur la manière de penser notre temps et de considérer ce qu'est une religion.
Sur le même sujet

« La religion n'est ni une communauté ni une association »




La religion n'est ni une communauté ni une association. Là où les citoyens pourront en nombre restreint être dans les supermarchés, écoles, médiathèques, petits musées, commerces, marchés, entreprises, transports en commun, l’Etat refuse aux fidèles la possibilité de se rendre dans des conditions évidemment définies aux offices de l’Église. Les évêques et leurs ministres seraient-ils plus sots que les IEN, directeurs d'écoles,  enseignants,  conservateurs  de  musées,  commerçants,   conducteurs   de   bus,   que   vous   les considériez incapables d'organiser des offices avec les gestes barrières, distanciations sociales, et nombre restreint ?

C’est considérer l’individu seulement comme un être producteur et consommateur, sans transcendance ni besoins spirituels. N’y a-t-il pas incohérence à autoriser à voyager dans un métro bondé, travailler, aller à l’école, dans une médiathèque, un petit musée, faire des courses, tout en interdisant la tenue de la messe ? Les évêques vous ont fait des propositions pour ce faire, dont n'avez cure. Je ne parle pas de l'Oise, département classé rouge, mais les autres départements : ne pouvez-vous donc pas faire confiance aux évêques et à leurs ministres ?

Citoyens de seconde zone ?




Les fidèles seraient-ils désormais des citoyens de seconde zone ? Il est bien étrange que notre pays priorise les temples de la consommation au détriment de nos églises. La liberté de l'exercice du culte n'est pas moins obligatoire que l'instruction dans notre République laïque. Cette situation est autant incohérente et méprisante que blessante pour un croyant, pour qui la sortie cultuelle n’est pas une sortie culturelle, mais une nourriture de première nécessité. Interdire le culte comme s’il s’agissait d’un élément superflu et facultatif de la vie sociale constitue tant un mépris incompréhensible des croyants qu’une méconnaissance totale de la Foi et de la vie de l’Église, que je vous accorde, mais que je vous demande de respecter et d'accepter comme telle décrite.

Puisque vous ne semblez pas habité par cette sève, et c'est bien naturel, peut-être saisirez-vous plus aisément ce qui est dénué de sens religieux : On me dit que l'homosexualité n'est pas un choix. Ce que je conçois. Alors dites-vous qu'il en est de même pour un croyant : ce n'est pas un choix. Du jour où cette Rencontre/Union s'est imposée à lui, l'arbre qu'il Est ne vit plus sans sa sève. Et son corps ainsi constitué ne peut être  indépendant  du corps  social et  du corps environnemental.  Ces trois-là font Unité. Les fidèles catholiques n’ont pas pu vivre ensemble Rameaux, Carême, Pâques et se voient désormais priver de l’Ascension et de la Pentecôte. Lendemain de la date choisie, est-ce fait exprès ?

« Priver les fidèles, c'est les mépriser »




La suite ici : https://www.valeursactuelles.com/politique/tribune-la-decision-dinterdire-lexercice-des-cultes-jusquau-2-juin-est-incoherente-et-injuste-118894


Applaudissement Sa parole étant publique, espérons qu'elle en aura évangélisé quelques-uns
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6003
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Philippe-Antoine le Lun 4 Mai 2020 - 22:37

....aux dernières nouvelles :

"" (...) devant le Sénat, le Premier ministre Edouard Philippe est revenu sur une éventuelle reprise des cultes en avance, à partir du vendredi 29 mai, soit dès le début du grand week-end de Pentecôte. Un rendez-vous essentiel, autant pour les mosquées avec la prière du vendredi, que pour les synagogues célébrant Chavouot à compter de ce jour, ou pour les Églises protestantes et catholiques, avec le dimanche de Pentecôte du 31 mai (...)"""""

https://www.sortiraparis.com/actualites/a-paris/articles/216772-deconfinement-vers-une-reprise-des-offices-religieux-a-partir-du-29-mai

Si j'ai bien compris, "une éventuelle reprise des cultes", donc ça veut dire que c'est même pas sûr, (faut se méfier de ces gens là, ils sont tellement "faux-culs" qu'ils peuvent toujours trouver un faux prétexte en dernière minute pour se donner bonne conscience) mais il y a de l'espoir pour nous, catholiques, le 31 jour de la Pentecôte .

A suivre.....
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4217
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Desiderius Ulixes le Mar 5 Mai 2020 - 10:03

Au sujet du texte d'Agnès Thill et de (On me dit que l'homosexualité n'est pas un choix. Ce que je conçois. Alors dites-vous qu'il en est de même pour un croyant : ce n'est pas un choix) et comme disait le père Jean Boboc : il n'y a pas plus de gène de l'homosexualité que de beurre en broche.

Je me disais hier que les catholiques sont punis mais lesquels se sentent punis ? Combien en restent-ils qui n'ont pas donné leur accord à la Bête, combien font semblant de ne pas comprendre ce qui se passe ?
Desiderius Ulixes
Desiderius Ulixes
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1059
Inscription : 04/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par granny le Mar 5 Mai 2020 - 13:16

Déjà si une personne peut aller se recueillir dans un lieu de culte, je trouve que ce n'est déjà pas si mal.

sachant qu'il faut laisser les gens se réapproprier le lieu qui a été déclaré comme possibilité d'endroit malsain.

Il existe des Chrétiens avec une foi sans faille, ensuite il y a les autres. Déjà quand une partie reviendra, l'encouragement fera son chemin.

Cela sera comme de tout. Une dame me disait être scandalisée d'avoir vu dans un parc des enfants qui jouaient dans une aire de jeu.

On voit déjà des personnes réaliser que l'on ne peut pas se couper de tout et pourtant c'était des personnes qui me parlaient à deux mètres;
Hier elle me disait, mes amis sont venus et on a mangé ensemble.

Il faut laisser évacuer l'état de choc, le tord serait de laisser les lieux fermés.

il est évident que l'on nous a pas tout dit. Maintenant ils ne sont quand même pas sans savoir certaines conséquences; Ils ont besoin de personnes avec des états d'esprits tournés vers des valeurs saines;

la preuve hier on avait secret d'histoire avec Thérèse de Lisieux !!
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Isabelle-Marie le Mar 5 Mai 2020 - 18:39

Une jeune enseignante de primaire fait une compilation (à partir de la 5è mn sur la vidéo) des 63 pages du protocole sanitaire totalement inapplicable à des enfants que le gouvernement impose aux enseignants de mettre en oeuvre.  Entre autre exemple, après s'être mouché, avoir toussé, éternuer : se laver obligatoirement les mains...donc toutes les 5 minutes... Les enfants ne doivent pas se toucher, ni interagir, pas de "câlins" avec la maîtresse : allez demander ça à des maternelles ! etc.

Certes mais le gouvernement a jugé que cela est beaucoup moins dangereux que quelques catholiques dans une Eglise s'approchant d'une Hostie - objet non identifié au regard de notre Ministre des cultes Castaner - mais échange reconnu par certains "experts" sanitaires comme "à haut risque"...  

Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6003
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par granny le Mar 5 Mai 2020 - 19:11

On revient 60 ans en arrière. Les instituteurs n'étaient pas du tout dans l'affectif avec les enfants. Pour les parents c'est rassurant de se dire que son enfant ressentira une certaine chaleur humaine en leur absence.

je n'ai pas souvenir d'avoir eu le moindre contact avec la maîtresse. D'ailleurs ça m'avait valu un crève coeur mes premiers jours de maternelle.

je ne suis pas contre des règles d'hygiène !!

Dans la garderie où était mon fils, j'avais vu un enfant boire dans un verre, l'enfant était enrhumé, le verre servait à tous les enfants !!
J'avais donné comme consigne à mon fils de ne pas boire derrière les autres.
 
Il faut repenser tout un système. Ce n'est pas simple.

autrefois on rentrait en classe avec des chaussons; On demanderait cela à des enfants de nos jours,  ça paraitrait impossible et pourtant quand on y songe ! on allait à l'école à pieds sous tous les temps. On avait au moins les pieds au sec et les chaussures pouvait sécher tranquillement.
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par doucenuit le Mar 5 Mai 2020 - 22:49

doucenuit
doucenuit
Avec le Pape François

Féminin Messages : 905
Age : 58
Localisation : île-de-France
Inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Isabelle-Marie le Mer 6 Mai 2020 - 15:42

AGNÈS THILL : « AU MOTIF DE NE PAS MOURIR, ON NOUS EMPÊCHE DE VIVRE »
Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Sans-t11

Traçage numérique, instauration d’une mise en quarantaine, immunité, cultes, la député de l’Oise Agnès Thill pointe du doigt les incohérences et dangers du projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire.

Quel est votre sentiment à l’égard du projet de loi prorogeant l’état d’urgence et de l’article qui accorde une immunité judiciaire aux élus locaux pour les décisions qu’ils auront prises pendant la crise ?

Cette mesure a été présentée comme une manière de protéger les élus, notamment les maires, mais sera applicable bien plus largement, et s’étendra à tous les dépositaires de l’autorité : les hauts fonctionnaires et les fonctionnaires. C’est on ne peut plus clair, nul pourra voir sa responsabilité pénale être mise en cause. Il n’y a pas meilleur moyen pour se dédouaner que d’adopter une telle proposition ainsi, dans une telle précipitation. Peut-être que personne n’a rien à se reprocher sur le plan pénal, mais nous sommes dans un État de droit.

Malgré tout, vouloir prendre de telles justifications législatives pour se protéger de quelconques poursuites sème le doute. Cela vaut pour tous. J’ai lu dans la presse qu’il y a des plaintes déposées ou des volontés de déposer des plaintes contre l’exécutif. Peut-être que ça n’arrivera pas, peut-être qu’elles seront classées sans suite, car il faut quand même prouver qu’il y ait intention de faire le mal. En tout cas, l’idée d’inscrire dans la loi quelque chose qui vous dédouane est inquiétante.

Les mesures de confinement sont-elles pleinement justifiées pour vous ? Que pensez-vous du traçage numérique, une idée présente dans ce projet de loi ?

Nous sommes, au motif de ne pas mourir, en train de nous empêcher de vivre. On verbalise des gens dans la rue qui avaient barré la date ou n’avaient pas renouvelé leur papier, on verbalise des gens en bonne santé qui ne nuisent pas à la société… Tout ceci est contraire à l’article 4 de la déclaration des droits de l’homme.

En parallèle, on voit des gens faire des rodéos ou des délits de ce genre sans être verbalisés. Le gouvernement a retiré beaucoup de liberté aux Français. Il est impératif que l’objectif de protection de la population n’ouvre pas la porte au fichage, au traçage et à la suppression des libertés individuelles.

Le projet de loi met en place des brigades sanitaires ou « anges gardiens », qui sont composées de médecins ainsi que d’agents sanitaires territoriaux, comme ceux des CCAS ou de l’ARS. Les données médicales des individus ne peuvent pas être ainsi révélées à tout le monde. Le secret médical est bafoué, d’ailleurs l’ordre des médecins a réagi. Nous sommes fichés même sans n’avoir commis aucune infraction.

Les fichés S sont-ils aussi bien surveillés que nous le serons ? Nous voilà dans une société où celui qui n’a rien fait et est en bonne santé est verbalisé. Il y a un deux poids deux mesures, lorsqu’on voit ce qu’il se passe dans certaines banlieues, avec des personnes qui se livrent à des rodéos en pleine ville et qui ne sont jamais verbalisées, alors que la personne âgée qui n’avait pas le bon papier l’est.

Il y a des tas d’aberrations dans ce projet de loi. S’il y avait une raison extraordinaire, je veux bien, mais la raison est qu’ils n’ont pas assez de masques à nous fournir, ni suffisamment de lits, ni de respirateurs. Nous sommes en mai, deux mois après le début de la crise et nous en sommes au même point. On ne peut pas continuer à s’empêcher de vivre, pour ne pas mourir ! C’est une aberration. Être vivant, c’est être mortel. D’ailleurs 80% des malades du Covid 19 guérissent naturellement, et 5% seulement courent un vrai risque.

Que vous inspire la déclaration de Christophe Castaner selon laquelle « la prière n’a pas forcément besoin de lieu de rassemblement » ? Le gouvernement gère-t-il convenablement la question des cultes dans cette crise ?

Christophe Castaner est ignorant et inculte. C’est impressionnant, peut être prie-t-il dans sa chambre. Cet homme ne sait manifestement pas à quoi sert un lieu de culte. Évidemment qu’il est possible de prier chez soi, là n’est pas la question. J’ai aussi lu les déclarations des responsables des autres cultes, qui ne sont pas favorables à la reprise des célébrations collectives. Mais ces cultes sont différents du catholicisme et n’entretiennent pas le même rapport que lui à la célébration religieuse. Ne pas accepter les propositions des évêques est une aberration totale.

C’est une forme de lâcheté de la part du pouvoir, car il n’y a pas beaucoup de rebelles parmi les catholiques. Il est plus facile pour l’État de se faire respecter à l’église qu’à Chanteloup-les-Vignes. Quand il est facile de se faire respecter, ce n’est plus de l’autorité mais de la lâcheté. On en vient presque à croire que le gouvernement prend un certain plaisir à exercer une autorité sur quelque chose qui le dépasse. Depuis quand un État laïc se mêle de la prière des gens ? Nos dirigeants n’ont pas le pouvoir de s’en mêler, de donner leur appréciation et indiquer des directives concernant le culte. La loi de 1905 est complètement bafouée. Il se passe des choses qui ne peuvent pas continuer, il est nécessaire d’ouvrir les yeux sur ce fait.

Quelle est votre position face aux décisions du pouvoir concernant la réouverture des écoles ?

Le Président Macron fait comme il a toujours fait : il fixe un objectif et dit ensuite « Débrouillez-vous ! » Le protocole concernant l’école est inapplicable ; il a été fait par des gens qui n’ont jamais mis les pieds dans une classe. Ont-ils déjà vu une classe de maternelle ?

Le gouvernement prévoit aussi de ne pas placer en quarantaine les individus qui arriveraient en France depuis des pays de l’espace Schengen. La gestion des déplacements et des frontières vous semble-t-elle raisonnable ?

Comme le reste, tout ceci est truffé d’incohérence ; pour aller de Bretagne en Alsace, mieux vaut passer par Londres !  La colère commence à gronder, nous dans l’Oise sommes au cœur de la crise depuis fin février. J’entends certains qui râlent. J’ai parlé il y a quelques jours à une dame de 73 ans qui m’a dit qu’elle est prête à aller dans la rue ! Il y a trop d’incohérences.

Propos recueillis par Arthur de Watrigant pour le journal "L'Incorrect"
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6003
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Zamie le Mer 6 Mai 2020 - 18:37

Double 


Dernière édition par Zamie le Mer 6 Mai 2020 - 18:38, édité 1 fois
Zamie
Zamie
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3219
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Zamie le Mer 6 Mai 2020 - 18:37

"Au-delà de ses aspects immédiats, le confinement aura eu des répercussions sur le catholicisme français et, certainement, sur son avenir....


(...)


Les discussions autour de la réouverture des églises montrent l’urgence qu’il y a pour l’Église, même en dehors de toutes questions liées au Covid-19, de sortir de l’enfermement mental dans le paradigme de la laïcité et de rappeler que, société parfaite, l’Église est seule légitime à pouvoir régler l’accès aux sacrements et, parmi ceux-ci, à la nourriture même de la vie chrétienne.


Le régime de la laïcité nous est un régime imposé et qui constitue, avant même ses effets sur notre existence, une offense à Dieu. Sur le plan pratique, l’Église et les catholiques ne peuvent certainement pas grand-chose (encore que !). Mais nous pouvons au moins et nous devons réaffirmer les droits de l’Église, et la libertas Ecclesiæ." 



Par Maxime  Tandonnet sur l'homme nouveau .

Lire l'article en entier.
https://www.hommenouveau.fr/3192/editorial/notre-quinzaine---pour-la-libertas-ecclesia--.htm
Zamie
Zamie
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3219
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par granny le Mer 6 Mai 2020 - 19:33

@Isabelle-Marie a écrit:AGNÈS THILL : « AU MOTIF DE NE PAS MOURIR, ON NOUS EMPÊCHE DE VIVRE »
Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Sans-t11


Que vous inspire la déclaration de Christophe Castaner selon laquelle « la prière n’a pas forcément besoin de lieu de rassemblement » ? Le gouvernement gère-t-il convenablement la question des cultes dans cette crise ?

Christophe Castaner est ignorant et inculte. C’est impressionnant, peut être prie-t-il dans sa chambre. Cet homme ne sait manifestement pas à quoi sert un lieu de culte. Évidemment qu’il est possible de prier chez soi, là n’est pas la question. J’ai aussi lu les déclarations des responsables des autres cultes, qui ne sont pas favorables à la reprise des célébrations collectives. Mais ces cultes sont différents du catholicisme et n’entretiennent pas le même rapport que lui à la célébration religieuse. Ne pas accepter les propositions des évêques est une aberration totale.


j'ai déjà entendu ce genre de propos d'une certaine religion dite Chrétienne.

il peut alors supprimer les réunions qu'il fait avec les autres politiciens, puisque maintenant il y a internet; Il pourrait tout aussi bien le faire par vidéo conférence.

Une assemblée de Chrétiens n'est pas un lieu de réunion ! c'est un lieu fait de sentiments forts entre Chrétiens ! d'écoute, de partage,  de  soutient !!
un lieu qui témoigne et parle  espérance. un lieu où il y a un coeur qui bat pour tout le monde, un lieu où des coeurs battent les uns pour les autres. Pas comme leurs réunions à eux où tout le monde parle, mais personne ne se comprend, fait de dialogues de sourds accompagnés de contradictions permanentes, de provocations.

il n'écoute pas son président qui parlait de compréhension fraternelle dans son discours. Fraternelle en restant reclus dans un coin ?  c'est bien la première fois que l'on verrait la fraternité, pratiquée de cette manière.

Gloire à toi Seigneu
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Buni le Mer 6 Mai 2020 - 21:19

Il est urgent que l'Esprit de l'Eglise de France soit déconfiné par l'Esprit Saint. 
Ci-dessous un sermon du Père de Pomerol qui décoiffe et remet les pendules à l'heure... 
https://www.lafrenchradio.pt/podcasts/sermon-du-pere-pomerol-du-3-mai-a-11h-sur-lantenne-de-la-french-radio-portugal/

Buni
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 245
Inscription : 09/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France Empty Re: Déconfinement : la demande de l’Église catholique en France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum