Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par territoire en héritage le Jeu 18 Juin 2020 - 21:57

.

Entretien du 16/6/2020 avec Fabrice Di Vizio, avocat du collectif C19.

https://francais.rt.com/france/76112-stock-masques-jerome-salomon-etait-averti-penurie-masques-2018
Il revient sur le début des auditions sur la gestion de la crise sanitaire à l'Assemblée nationale.
Il dénonce une autocongratulation, et un décalage entre le bilan de l'action des services de santé et ces premières heures de la commission d'enquête.

Il rappelle à cette occasion que Jérôme Salomon est visé par une enquête préliminaire du parquet, qui ne sera sans doute pas de la même teneur selon lui. Il fait état de différentes pièces à charge, dont l'absence de preuves de commandes de masques, et de défaillances majeures dans la prévention de l'épidémie.

https://youtu.be/Hsulyh8XGLI



.
territoire en héritage
territoire en héritage
En adoration

Masculin Messages : 2527
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Desiderius Ulixes le Ven 19 Juin 2020 - 8:37

@territoire en héritage a écrit:.

Christian Perronne est un médecin, spécialiste en infectiologie, président de la Fédération française d'infectiologie, professeur des universités, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches qui fait des révélations hallucinantes sur la gestion de la crise sanitaire (5'56") :

https://youtu.be/DcaLXttpZcQ




une video plus longue sur sud radio (1:02:38) :

Pr Perronne :"Ceux qui critiquent le protocole Raoult malgré les preuves sont achetés par les labos"

https://youtu.be/crbITXQTo24




.

En même temps... remarquez que personnellement, je n'en sais rien. Je ne joue pas au tiercé. Smile

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Fol11

https://michel.delorgeril.info/web/la-jurisprudence-chloroquine/comment-page-1/#comment-40427

Desiderius Ulixes
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1359
Age : 57
Inscription : 04/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Desiderius Ulixes le Ven 19 Juin 2020 - 9:43

Finalement, on peut se poser la question : est-ce que jamais quelqu'un dans l'histoire des hommes a dit la vérité ?

Desiderius Ulixes
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1359
Age : 57
Inscription : 04/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Ven 19 Juin 2020 - 10:04

@Desiderius Ulixes a écrit:Finalement, on peut se poser la question : est-ce que jamais quelqu'un dans l'histoire des hommes a dit la vérité ?

Oui, il y en déjà au moins un, c'est Jésus !
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Desiderius Ulixes le Ven 19 Juin 2020 - 10:17

@Philippe-Antoine a écrit:
@Desiderius Ulixes a écrit:Finalement, on peut se poser la question : est-ce que jamais quelqu'un dans l'histoire des hommes a dit la vérité ?

Oui, il y en déjà au moins un, c'est Jésus !

J'étais certain que quelqu'un donnerait cette réponse Wink Il faudrait rebondir sur d'autres questions... qu'est-ce qui nous empêche de dire la vérité nous les humains ?

Desiderius Ulixes
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1359
Age : 57
Inscription : 04/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Ven 19 Juin 2020 - 11:43

@Desiderius Ulixes a écrit:
@Philippe-Antoine a écrit:
@Desiderius Ulixes a écrit:Finalement, on peut se poser la question : est-ce que jamais quelqu'un dans l'histoire des hommes a dit la vérité ?

Oui, il y en déjà au moins un, c'est Jésus !

J'étais certain que quelqu'un donnerait cette réponse Wink Il faudrait rebondir sur d'autres questions... qu'est-ce qui nous empêche de dire la vérité nous les humains ?
Pour moi il y a 3 catégories de personnes :

-d'abord ceux qui ne peuvent dire la vérité parce qu'ils sont dans l'ignorance, mais ils le savent et ne disent rien (ce sont des gens honnêtes et sages) ;

-ensuite, ceux qui ne savent pas mais croient tout savoir, alors ils disent n'importe quoi (ce sont ce qu'on appelle les "cuistres') ;

-et enfin il y a ceux qui savent et cachent délibérément aux autres la vérité (ce sont les vrais menteurs).

On est tous plus ou moins dans l'une ou l'autre de ces catégories, parfois plusieurs en même temps!

Pour autant, nous devrions toujours être en quête de Vérité.  Comme disait si bien Gustave Thibon " ce qui est le plus détestable ce sont les gens qui ne cherchent pas Dieu et ceux qui s'imaginent l'avoir trouvé!"


Dernière édition par Philippe-Antoine le Ven 19 Juin 2020 - 17:44, édité 2 fois
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Ven 19 Juin 2020 - 16:37

Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par territoire en héritage le Lun 22 Juin 2020 - 18:26

.

En attendant la "deuxième vague"…

22 Juin 2020

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/06/22/en-attendant-la-deuxieme-vague/

...

(Et accessoirement, le vaccin). Les médias continuent de nous répéter à satiété que nous n’en avons pas fini avec le virus, et nous informent régulièrement de l’existence de nouveaux « clusters » pour nous culpabiliser et nous inciter à ne pas « relâcher notre vigilance ».

Dernier avatar de cette campagne martelante: le croquemitaine chinois. Que veulent dire les chiffres avancés? Qui a intérêt à maintenir la pression? Les mêmes questions se posent en Italie (Paolo Gulisano)

Ombres chinoises sur le Covid,

ceux qui ne veulent pas que l’urgence prenne fin

Paolo Gulisano
La NBQ
22 juin 2020
Ma traduction

Le Covid s’achève, mais il y en a qui continuent d’alimenter la peur pour maintenir les limitations sociales. Ainsi a-t-on recréé l’alerte chinoise pour les cas de contagion à Pékin: 130 personnes au total dans une ville de 21 millions d’habitants, tout sauf une urgence.

Et même en Italie, les preuves scientifiques parlent d’un virus de moins en moins agressif et virulent, l’Institut Mario Negri a même apporté des preuves que les nouveaux cas positifs ne sont plus contagieux.

Mais l’obstination avec laquelle on alimente des craintes déraisonnables ne peut qu’éveiller la suspicion sur les intérêts politiques et économiques qui se cachent derrière cette épidémie qui ne doit pas finir.

Le Covid touche à sa fin, mais il y en a qui ne veulent vraiment pas se résigner à cette évidence, et qui continuent à soutenir sans relâche que la menace est toujours présente, que nous devons continuer à maintenir les limitations de la vie sociale.

Comme les faits ne correspondent pas à ce récit, voilà qu’on recourt à la Chine, un épouvantail qui peut toujours être utile.

Ainsi, ces derniers jours, les médias officiels nous ont parlé d’une situation « extrêmement grave », d’un Pékin engagé « dans une lutte contre le temps » pour arrêter la contagion, par « les mesures les plus strictes, les plus décisives et les plus déterminées », selon le modèle chinois classique qui a ensuite été importé en Italie.

Nous sommes donc allés voir les chiffres de cette nouvelle urgence, et ils nous parlent de quelque 130 cas de contagion en une semaine dans la capitale.
Pékin – il est bon de le rappeler – est une ville de plus de 21 millions d’habitants. Nous avons donc un cas d’infection pour 200 000 habitants. C’est comme si nous avions un cas de contagion à Milan. Et nous parlons de personnes infectées, pas de personnes hospitalisées ou encore moins mortes.

Alors, de quelle urgence parle-t-on?

Le gouvernement italien continue pourtant d’insister sur l’existence de nouveaux cas de Covid diagnostiqués. Selon le ministère de la santé, cela doit inciter à la prudence car cela indiquerait « que dans certaines parties du pays, la circulation du virus est toujours d’actualité », peut-on lire dans le rapport hebdomadaire de la période du 8 au 14 juin de la phase 2 de surveillance: « Dans toute la péninsule – poursuit le document – de nouveaux cas d’infection ont été diagnostiqués au cours de la semaine de surveillance actuelle, les cas étant en augmentation par rapport à la semaine de surveillance précédente ».

Toutefois, le nombre de patients hospitalisés – en particulier dans les structures de soins intensifs – continue de diminuer progressivement, tout comme le taux de mortalité. Que signifie cette évidence, que le gouvernement fait tout ce qu’il peut pour cacher? Que le virus perd de son agressivité et de sa virulence.

Alors qu’on tente de raviver la peur, vendredi dernier est arrivé comme une douche froide l’évaluation d’un scientifique faisant autorité, le professeur Remuzzi, directeur de l’Istituto di Ricerche Farmacologiche Mario Negri, l’une des institutions les plus prestigieuses d’Europe.

« Les nouveaux positifs ne sont pas contagieux », a-t-il déclaré dans une interview. « Et ce, parce que la charge virale est devenue très faible.

On l’a découvert grâce à l’analyse des prélèvements effectués lors de recherches promues par le même Institut, qui a montré que les cas actuels de positivité ont une charge virale très faible, non contagieuse.
Nous les appelons contagieux, mais il s’agit simplement de personnes positives au prélèvement. Ce sont des positifs qui n’ont pas de rechutes cliniques: ce ne sont pas des malades, et ils ne peuvent transmettre la maladie à personne
« .


Certains pourraient objecter qu’il s’agit d’une seule étude, mais en fait, d’autres travaux faisant autorité confirment ce tableau, comme celui du Center for Disease Prevention en Corée du Sud, réalisé sur 285 personnes positives asymptomatiques, et qui a retracé 790 de leurs contacts directs. Combien de nouveaux positifs? Zéro.

Selon le directeur de l’Institut Mario Negri, l’Istituto Superiore di Sanità (Institut supérieur de la santé) et le gouvernement doivent qualifier les nouveaux cas de positivité, ou permettre aux laboratoires de le faire, en expliquant aux gens qu’une positivité inférieure à cent mille cas n’est pas contagieuse, donc cela n’a pas de sens de rester chez soi, d’isoler, tout comme il n’est plus vraiment utile d’effectuer des traçages qui étaient bons au début de l’épidémie.


L’existence de nouveaux cas positifs ne doit créer aucun alarmisme: ce n’est pas le même type de positivité que les mois précédents. Une positivité qui ne peut plus donner les formes cliniques graves que nous avons vues dans les trois premiers mois de l’épidémie.

Le gouvernement doit donc prendre acte de l’évolution de la situation depuis ce lointain 20 février. Et agir et communiquer en conséquence.
Continuer à alimenter des craintes déraisonnables ne peut qu’éveiller des soupçons raisonnables que des intérêts politiques et économiques sont en jeu dans cette épidémie, qui ne doit pas « passer ». Ce n’est pas un hasard si les milieux gouvernementaux – sourds à toute évidence scientifique – répètent que deux choses sont essentielles pour mettre un terme au Covid : les applications de suivi et les vaccins. Tertium non datur [il n’y a pas de troisième solution, ndt], même si les évidences scientifiques disent tout autre chose.
...
cf. aussi http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/06/19/tous-les-mythes-nes-du-covid/

Ainsi comme en Italie ici, des gouvernements occidentaux, dont celui de la France, veulent faire "durer les épisodes" de cette "saga" pour des raisons de dictatures politiques et sociales ...
.
territoire en héritage
territoire en héritage
En adoration

Masculin Messages : 2527
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Desiderius Ulixes le Lun 22 Juin 2020 - 19:29

On a bien compris qu'on allait devoir porter le masque jusqu'à la fin des temps

Mr. Green

Desiderius Ulixes
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1359
Age : 57
Inscription : 04/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par territoire en héritage le Lun 22 Juin 2020 - 19:48

@Desiderius Ulixes a écrit:On a bien compris qu'on allait devoir porter le masque jusqu'à la fin des temps

Mr. Green

Et du coup il s'agit de masque à rade (ou à ras de ...), de mascarade, quoi ...  Sad

.
territoire en héritage
territoire en héritage
En adoration

Masculin Messages : 2527
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Desiderius Ulixes le Lun 22 Juin 2020 - 20:00

Mascarade - radotage - le malin radote, il ne créée rien.

Desiderius Ulixes
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1359
Age : 57
Inscription : 04/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par territoire en héritage le Sam 27 Juin 2020 - 14:20

.

Des dons de l'industrie pharmaceutique en conflit avec la DPI : la déclaration publique d'intérêts ... :

https://www.lesalonbeige.fr/foyer-epidemique-chez-bigpharma/

et

http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique

Foyer épidémique chez BigPharma


...

France Soir publie la liste des professeurs payés par Gilead. Ils sont tous contre la chloroquine et contre le professeur Raoult…




Voici le Top 13 du classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique
 
N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.
 
N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI).
 
N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris – Saint Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon.
 
N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris – Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).
 
N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.
 
N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil au papier toilette.
 
N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.
N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.
N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées).
N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.
N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead. Or Alain Makinson participe à l’étude de Montpellier avec Jacques Reynes et Vincent Le Moing. Un beau trio. Montpellier est très bien représentée.
N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead. Or François-Xavier Lescure est l’adjoint de notre célèbre Yazdan Yazdanpanah qui est dans le Conseil scientifique Covid-19. Il a publiquement critiqué l’équipe de Marseille pour discréditer l’hydroxychloroquine. Il est co-auteur de l’étude très contestable sur le remdésivir de Gilead, publiée dans le New England Journal of Medicine. Or cette étude n’a aucune méthodologie.
N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.
 
Lors de son audition à l’assemblée, le Pr Didier Raoult soulignait :
«J’ai été surpris de voir que le directeur de Gilead, devant le Président de la République et le Ministre, tutoyait celui qui était en charge des essais thérapeutiques en France pour le Covid19.»

.
territoire en héritage
territoire en héritage
En adoration

Masculin Messages : 2527
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Sam 27 Juin 2020 - 19:43

Merci, @territoire en héritage. 
Quand on voit la liste on a tout compris!
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par vinz 109 le Dim 28 Juin 2020 - 10:26

Le nombre de cas explose en Floride et en Californie. Je n'aurais pas jusqu'à dire que le COVID 19 est un châtiment divin mais quand on voit l'explosion du virus dans les deux Etats américains les plus dépravés au niveau des moeurs on peut s'interroger. Réfléchit
vinz 109
vinz 109
Avec Saint Joseph

Messages : 1372
Inscription : 26/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Desiderius Ulixes le Dim 28 Juin 2020 - 13:30

J'aime assez la boutade de Trump : plus on dépiste et plus il y a de cas....

Desiderius Ulixes
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1359
Age : 57
Inscription : 04/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par territoire en héritage le Mer 1 Juil 2020 - 22:56

.

"L’ombre" de la grippe espagnole
1 Juil 2020

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/07/01/lombre-de-lespagnole/

...

On parle ici de la pandémie meurtrière de 1918 sur laquelle la propagande de la peur s’appuie pour nous maintenir dans un état de sidération en agitant le spectre sinistre d’une seconde vague inéluctable. Nouvel article de Paolo Gulisano qui tout en nous rassurant (un peu!) apporte des précisions « techniques » intéressantes sur le virus et souligne l’urgence d’identifier les « animaux réservoirs ».
...

Reviendra-t-elle comme l’Espagnole? Voilà la propagande de la peur

Paolo Gulisano
La NBQ
1er juillet 2020
Ma traduction

La propagande de la peur utilise le fantôme de la grippe Espagnole pour soutenir la deuxième vague de Covid.
C’est un non-sens, qui dépeint le virus comme une force de la nature échappant à notre contrôle. Le concept de « deuxième vague » en épidémiologie est imparfait.
Il serait plus intéressant d’étudier le virus maintenant qu’il se « cache » dans les animaux réservoirs et de pouvoir ainsi l’éradiquer.

Ces derniers jours, la propagande de la peur insiste sur l’utilisation du fantôme de la pandémie de grippe de 1918, appelée pandémie de grippe espagnole, pour soutenir le concept d’une deuxième vague de Covid qui serait attendue à l’automne prochain.
Cette forme de propagande part d’éléments irrationnels et tend à présenter le Covid comme une force de la nature qui échappe à notre contrôle.

Les chiffres de la contagion diminuent de façon spectaculaire, de nombreuses personnes retournent enfin au travail et les activités peuvent reprendre, mais la propagande insiste sur le fait que tant qu’il n’y aura pas de vaccin, nous ne serons pas en sécurité, et nous devons continuer à vivre dans la crainte du Grand Retour.

Mais le concept de « deuxième vague » d’un point de vue épidémiologique est imparfait et, tel qu’il est présenté, il s’agit d’une simple hypothèse qui peut créer des idées fausses sur la pandémie.

L’idée d’une seconde vague vient de la comparaison imparfaite avec la saisonnalité du virus de la grippe.

Au début de la pandémie, de nombreux experts ont discuté des similitudes entre le SRAS-CoV-2 et le virus de la grippe.
Il s’agit de deux virus qui provoquent des infections respiratoires – la plupart du temps légères – disaient-ils.

La grippe est également la cause des dernières pandémies précédentes. À partir de ces similitudes supposées, on a estimé que le Covid-19 se comporterait de la même manière qu’une pandémie de grippe. Pourtant, ce sont des virus très différents, au comportement très différent.
Grâce aux autopsies – réalisées malgré les obstacles posés par le gouvernement italien – nous avons pu déterminer comment le virus agit et quels sont les dommages qu’il provoque.

Continuer à comparer la grippe avec le Covid est conceptuellement incorrect. A plus forte raison si l’on compare cette épidémie à l’épidémie espagnole de 1918. Aussi parce que pendant cette pandémie, le virus a effectivement infecté l’hémisphère nord au printemps 1918, et pendant l’été il est passé dans l’hémisphère sud, touchant notamment l’Inde, où il a été amené par des soldats britanniques.
Quoi qu’il en soit, ce que les partisans de la deuxième vague ne disent pas, c’est que le virus a ensuite complètement disparu en quelques mois et n’est jamais revenu.

Donc, si le Covid devait se comporter exactement comme l’Espagnole, à quoi servirait d’investir des milliards dans la recherche d’un vaccin contre un virus destiné à disparaître ?

Mais, encore une fois, la comparaison entre l’épidémie de Covid et les épidémies de virus de grippe ne tient pas debout. Ce sont des virus très différents. Alors pourquoi ne pas se pencher sur le précédent de l’épidémie de SRAS de 2002 ?

L’histoire nous apprend que cette épidémie de coronavirus s’est complètement éteinte en quelques mois. Pourquoi le Covid se comporterait-il différemment de son grand frère?

Les virus de grippe ont un schéma cyclique: chaque année, nous voyons des cas de grippe qui commencent au début de l’automne, augmentent pendant l’hiver puis se calment à l’approche de l’été. Puis, comme nous le savons, ils reviennent avec des souches différentes l’hiver suivant. Mais où vont-ils pendant l’été? C’est un aspect très important dont personne ne parle.

Les virus de grippe se « cachent » chez les animaux qui servent de réservoirs. Pour la grippe, ce sont les poulets et les porcs. Il serait très important de faire des recherches pour comprendre dans quels animaux le Covid pourrait éventuellement se cacher. Ces connaissances pourraient être utiles et fondamentales pour éradiquer ce virus.
Pour en revenir aux comparaisons entre les virus de la grippe et le Covid, la grippe se transmet moins bien en été en raison de la combinaison d’une température plus élevée, d’une plus grande quantité de rayons ultraviolets V et du fait que les gens passent plus de temps à l’extérieur. Certains de ces facteurs pourraient également affecter le Covid-19, mais nous ne savons pas vraiment dans quelle mesure.

Au-delà du facteur de saisonnalité, il y a une autre raison pour laquelle la théorie de la deuxième vague est imparfaite. Le concept de seconde vague implique qu’il s’agit de quelque chose d’inévitable, d’intrinsèque au comportement du virus. Il s’en va pendant un certain temps, puis revient pour se venger. Mais cette idée ne prend pas en compte l’importance des actions préventives en cours et nous décrit comme impuissants face aux caprices de cet agent pathogène.

Le concept de la deuxième vague dépeint la pandémie comme une force de la nature qui échappe à notre contrôle.
Mais nous avons la preuve, dans de nombreux pays qui ont réussi à lutter contre cette épidémie, avec des taux de mortalité très faibles (comme l’Australie), en adoptant les stratégies appropriées sans les excès du verrouillage du modèle italo-chinois, en utilisant les thérapies qui ont été identifiées, que nous ne sommes pas à la merci du virus, ni maintenant ni dans le futur.

Le Covid n’est pas l’ombre de l‘Espagnole, et nous ne sommes pas en 1918.

Cf. aussi :

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/06/30/covid-le-parti-de-la-terreur-a-la-manoeuvre/
...

Covid: le parti de la terreur à la manœuvre


30 Juin 2020
...
.
territoire en héritage
territoire en héritage
En adoration

Masculin Messages : 2527
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Nicolas-p le Jeu 2 Juil 2020 - 7:47

@territoire en héritage a écrit:.

Des dons de l'industrie pharmaceutique en conflit avec la DPI : la déclaration publique d'intérêts ... :

https://www.lesalonbeige.fr/foyer-epidemique-chez-bigpharma/

et

http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique

Foyer épidémique chez BigPharma








...

France Soir publie la liste des professeurs payés par Gilead. Ils sont tous contre la chloroquine et contre le professeur Raoult…










Voici le Top 13 du classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique
 
N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.
 
N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI).
 
N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris – Saint Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon.
 
N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris – Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).
 
N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.
 
N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil au papier toilette.
 
N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.
N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.
N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées).
N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.
N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead. Or Alain Makinson participe à l’étude de Montpellier avec Jacques Reynes et Vincent Le Moing. Un beau trio. Montpellier est très bien représentée.
N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead. Or François-Xavier Lescure est l’adjoint de notre célèbre Yazdan Yazdanpanah qui est dans le Conseil scientifique Covid-19. Il a publiquement critiqué l’équipe de Marseille pour discréditer l’hydroxychloroquine. Il est co-auteur de l’étude très contestable sur le remdésivir de Gilead, publiée dans le New England Journal of Medicine. Or cette étude n’a aucune méthodologie.
N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.
 
Lors de son audition à l’assemblée, le Pr Didier Raoult soulignait :
«J’ai été surpris de voir que le directeur de Gilead, devant le Président de la République et le Ministre, tutoyait celui qui était en charge des essais thérapeutiques en France pour le Covid19.»

.
Payés ne veut pas forcément dire vendus ( on reçoit des paiements lors des essais thérapeutiques) et on est et reste totalement  libre de critiquer les molécules ou le laboratoire pharmaceutique quand même.

 Mais, ces paiements ne se font pas sur un compte personnel mais via une association de recherche. Un médecin peut être indemnisé personnellement pour le temps passé à tester la molécule ( c'est du travail).

Par contre travailler pour un labo la c'est du conflit d'intérêt ( interdit pour un médecin hospitalier normalement ) étant donné qu'ils sont hospitalier...normalement pas possible sauf si hors la loi...

cela met en doute sérieusement leur capacité de discernement et de conflits d'intérêts vu le niveau des sommes surtout si versé sur un compte personnel ( interdit )

Ils perdent leur crédibilité et auraient du se taire dans les médias 

Il serait plus que nécessaire que ces médecins s'expriment publiquementsur la nature de ces fonds: 
1000 à 3000 euros ( indemnités ) cela peut se concevoir. 
Au delà cela pose question...et la direction hospitalière devrait y mettre son nez ...
Nicolas-p
Nicolas-p
Contemplatif

Masculin Messages : 1893
Age : 47
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Jeu 2 Juil 2020 - 23:00

Un site qui va à contre-courant de la pensée "officielle" et anxiogène sur la crise du covid. Jetez-y un coup d'oeil et vous y trouverez l'avis de beaucoup d'experts de renommée internationale qui dénoncent la supercherie et la manipulation liee à cette soi-disant pandémie:
https://covidinfos.net/covid19/le-confinement-est-veritablement-lescroquerie-sanitaire-du-xxie-siecle-selon-une-etude-qui-souligne-la-responsabilite-de-loms/1223/
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par territoire en héritage le Ven 3 Juil 2020 - 13:53

@Philippe-Antoine a écrit:Un site qui va à contre-courant de la pensée "officielle" et anxiogène sur la crise du covid. Jetez-y un coup d'oeil et vous y trouverez l'avis de beaucoup d'experts de renommée internationale qui dénoncent la supercherie et la manipulation liee à cette soi-disant pandémie:
https://covidinfos.net/covid19/le-confinement-est-veritablement-lescroquerie-sanitaire-du-xxie-siecle-selon-une-etude-qui-souligne-la-responsabilite-de-loms/1223/

Effectivement, merci Philippe-Antoine, c'est une bonne référence et un bon site ...

Une autre référence intéressante trouvée sur le site "profession-gendarme" où un ancien directeur du ministère de la santé israélien dénonce une manipulation des chiffres et « le lavage de cerveau de populations entières » et une « hystérie monumentale. » :

http://www.profession-gendarme.com/le-chiffre-de-la-mortalite-due-au-coronavirus-est-un-faux-chiffre-selon-le-dr-lass/

...

← « Comment avons-nous pu tomber si bas ? » demande le philosophe Abdennour Bidar
Suicide d’un policier à Nancy →

« Le chiffre de la mortalité due au coronavirus est un faux chiffre » selon le Dr. Lass


2 juillet 2020 | Rubrique: Actualités, Tribune 214 vues  
Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Yoramlass-716x403

Interviewé par le site Spiked, Yoram Lass, médecin, chercheur, et ancien directeur général du ministère de la Santé Israélien dénonce « le lavage de cerveau de populations entières » et une « hystérie monumentale. » Extraits.


« C’est la première épidémie de l’histoire qui s’accompagne d’une autre épidémie – le virus des réseaux sociaux.
Ces nouveaux médias ont entraîné le lavage de cerveau de populations entières.
Les résultats sont la peur et l’anxiété, et une incapacité à regarder les données réelles.
Et donc, vous avez tous les ingrédients pour une hystérie monumentale.[…] »

« Ce n’est rien de plus qu’une épidémie de grippe si l’on se penche sur les chiffres et les données, mais les personnes qui sont dans un état d’anxiété sont aveugles. Si c’était moi qui prenais les décisions, j’essaierais de donner aux gens les vrais chiffres. Et je ne détruirais jamais mon pays.[…] »

« Le chiffre de la mortalité due au coronavirus est un faux chiffre. La plupart des gens ne meurent pas du coronavirus.
Ceux qui enregistrent les décès changent simplement la cause du décès.
Si les patients sont morts de leucémie, de cancer métastatique, de maladie cardiovasculaire ou de démence, ils inscrivent coronavirus.
De plus, le nombre de personnes infectées est faux, car il dépend du nombre de tests. Plus vous faites de tests, plus vous avez de personnes infectées.[…] »

« Si vous regardez la courbe du coronavirus sur un graphique, vous verrez qu’elle ressemble à un pic. Le coronavirus arrive très vite, mais il s’en va aussi très vite. La courbe de la grippe est superficielle car elle met trois mois à passer, mais le coronavirus met un mois.

Si vous comptez le nombre de personnes qui meurent en termes de surmortalité vous verrez que pendant la saison du coronavirus, nous avons eu une surmortalité qui est environ 15 % plus importante que l’épidémie de grippe ordinaire de 2017.[…] »

« Par rapport à cette augmentation, les mesures draconiennes sont de proportions bibliques. Des centaines de millions de personnes souffrent. Dans les pays en développement, beaucoup mourront de faim. Dans les pays développés, beaucoup mourront du chômage. Le chômage, c’est la mortalité. Plus de personnes mourront à cause de ces mesures que du virus.[…] »

« N’importe quel expert raisonnable […] vous dira que le confinement ne peut pas changer le nombre final de personnes infectées. Il ne peut que modifier le taux d’infection.
Et certains affirment qu’en modifiant le taux d’infection et en « aplanissant la courbe », nous avons évité l’effondrement des hôpitaux. […] Mais regardez la Suède. Pas de confinement et pas d’effondrement des hôpitaux. L’argument en faveur du confinement s’effondre.[…] »

« Si vous regardez les chiffres, en 2017, 25 000 Italiens sont morts de complications liées à la grippe. Aujourd’hui, environ 30 000 personnes y sont mortes du coronavirus. C’est donc un chiffre comparable. Vous ne devriez pas ruiner un pays pour des chiffres comparables.[…] »
Source :
– Spiked.com : ‘Nothing can justify this destruction of people’s lives’

.
territoire en héritage
territoire en héritage
En adoration

Masculin Messages : 2527
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Ven 3 Juil 2020 - 17:08

Eh oui. Si on regarde bien, ils sont nombreux les experts à travers le monde à ne pas être d'accord avec le discours officiel. Il n'y a pas que le professeur Raoult que l'on tente vainement de marginaliser et dénigrer en mettant le focus sur sa personnalité atypique et son "look" particulier tout en écartant ce qui est rationnel dans ses prises de position (une façon comme une autre pour le pouvoir en place de jouer sur l'émotionnel et la peur au détriment du bon sens le plus élémentaire).
La Vérité finit toujours par l'emporter sur le mensonge.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Desiderius Ulixes le Dim 5 Juil 2020 - 9:42

La pandémie de coronavirus COVID-19: Le vrai danger est « l’Agenda ID2020 ».

Qu'est-ce que la fameuse ID2020 ? Il s'agit d'une alliance de partenaires public-privé, dont des agences des Nations unies et la société civile. Il s'agit d'un programme d'identification électronique qui utilise la vaccination généralisée comme plateforme pour l'identité numérique.


https://www.mondialisation.ca/la-pandemie-de-coronavirus-covid-19-le-vrai-danger-est-lagenda-id2020/5642924?

Desiderius Ulixes
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1359
Age : 57
Inscription : 04/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Dim 5 Juil 2020 - 10:57

...ne sachant pas trop de quoi il 's'agit j'ai fait des recherches sur id2020 et je suis tombé là-dessus :
https://blogdelamesange.wordpress.com/2020/04/17/id2020-cest-signe/
Sans être complotiste ou paranoïaque il faudrait vraiment avoir le nez bouché pour ne pas sentir l'odeur de soufre dans cette histoire!
Maintenant, faute de certitudes, à chacun de se faire son opinion, mais surtout rester à l'écoute de l'Esprit-Saint et dans la prière en ces temps de grande confusion.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par territoire en héritage le Mer 8 Juil 2020 - 0:22

.

Clusters, contagion et asymptomatiques, les instruments de la peur
7 Juil 2020

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/07/07/clusters-contagion-et-asymptomatiques-les-instruments-de-la-peur/

...

(AM Valli). Les porte-voix médiatiques de l’OMS et des pouvoirs qui lui sont liés martèlent jour après jour que le Covid n’est pas fini, et que si nous ne sommes pas « sages », nous n’échapperons pas à un nouveau confinement.

Heureusement, il y a pour nous rassurer des voix dissonantes mais néanmoins qualifiées, qui s’expriment à travers les médias alternatifs:
les soi-disant « cluster » sont en réalité des gens positifs au test, mais pas malades, et qu’il n’y a donc pas lieu de soigner. Ils ne servent qu’à alimenter la peur, nécessaire pour contrôler le peuple.


Coronavirus / La stratégie de la terreur et les numéros du loto




Il ne se passe pas un jour sans que ne soit tirée l’alarme pour un nouveau foyer de patients asymptomatiques.
Il est très important de comprendre ce que signifie « patients asymptomatiques ».

Le patient asymptomatique est celui qui est testé positif au Sars-CoV-2, mais qui ne présente aucun symptôme de Covid-19.

Eh bien : un patient qui est positif pour le Sars-CoV-2 mais qui ne présente aucun symptôme de Covid n’est tout simplement pas malade du Covid. Point final.

Et il est tout à fait clair qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter de l’état de santé d’une personne qui n’est pas malade. Untel devrait-il aller chez un médecin pour traiter une maladie qu’il n’a pas ? Un médecin doit-il traiter Untel pour une maladie qu’il n’a pas ?

Par conséquent, la lugubre litanie de la protection civile qui, chaque jour, égrène le nombre de personnes infectées n’a pour effet que de semer et de perpétuer une angoisse injustifiée parmi les Italiens (angoisse pathogène, elle), laissant croire que chaque jour, il y a plusieurs dizaines de nouveaux patients atteints de Covid.

Ce n’est pas le cas : ces chiffres nous indiquent seulement combien de personnes ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures parmi les positifs au test du Sars-CoV-2 ; comme nous savons que la grande majorité d’entre elles sont asymptomatiques, nous savons aussi – comme je l’ai souligné – que la grande majorité d’entre elles ne sont pas des patients atteints de Covid.

Le professeur Zangrillo a bien expliqué que « infecté » ne signifie pas « malade » :
« En Italie, il y a des foyers, mais ce ne sont pas des foyers de maladie. En Italie, nous avons une série de foyers qui doivent être contrôlés et identifiés, mais ils ne sont pas équivalents à un foyer de maladie. J’ai parlé à Naples, où il y a eu la finale de la Coupe d’Italie [de football] [le 17 juin dernier] et la peur d’un rassemblement et il n’y a pas un seul malade au Cotugno ou au Monaldi [deux grands hôpitaux de Naples, ndt] ». Et cela parce que, précisément, à la présence d’un test positif, « correspond l’absence de la maladie ».

Les patients asymptomatiques ne présentent aucun symptôme, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas malades, car la charge virale – et la capacité de réplication relative du virus – est si faible qu’ils ne tombent plus malades: « La charge virale dépend également de la capacité de réplication du virus. Les virologues observent à partir des tests que le virus a perdu cette capacité ».

La situation est donc la suivante : la plupart des personnes déclarées positives au Sars-CoV-2 (c’est-à-dire les fameux « asymptomatiques ») ne sont pas atteintes de Covid, les autres sont « paucisymptomatiques », c’est-à-dire qu’elles présentent des symptômes légers comparables à ceux d’un rhume ou d’un syndrome para-grippal léger.

Tout médecin sait qu’il y a de nombreuses épidémies de rhumes et de syndromes para-gripaux légers dans toute l’Italie chaque année, 365 jours par an, mais personne ne songerait à forcer la population à adopter des mesures prophylactiques de masse telles que l’application d’un masque, le respect de la distance sociale et l’assainissement ou la désinfection des espaces communs.

En Italie, une terreur injustifiée entraîne la prolongation injustifiée de mesures hygiénico-prophylactiques manifestement anormales par rapport à l’ampleur réelle de la menace en place (espérons que les évêques en prendront également note).

Compte tenu de tout cela, il n’est pas difficile de comprendre que depuis des semaines, personne ne meurt plus du Covid (et que par conséquent les chiffres qui informent quotidiennement des morts « de Covid » sont trompeurs). Ceux qui sont comptés chaque jour parmi les morts de Covid ne sont pas des morts de Covid, ils étaient seulement positifs au test mais sont morts d’autres pathologies. Le professeur Zangrillo l’a bien précisé il y a quelque temps :

« Aujourd’hui, je lis : 44 décès de plus en Italie, une personne entre à l’hôpital avec un infarctus du myocarde, on lui fait passer un test pour savoir si elle est positive ou non pour le Covid, mais entre-temps la situation clinique se détériore, elle entre en salle d’opération mais ne s’en sort pas, et malheureusement elle meurt au bout de deux jours. Cette personne est signalée à la Défense civile comme cas de Covid mais elle est décédée d’une autre manière. »

Bref : depuis quelque temps, les personnes qui ont été comptées parmi les morts de Covid sont mortes de quelque chose de tout à fait différent, ou tout au plus sont des patients si gravement immunodéprimés et souffrant d’une ou plusieurs maladies graves que – malheureusement – ils seraient morts même s’ils avaient attrapé un rhume ou l’un des nombreux syndromes para-grippaux mentionnés plus haut, qui circulent inlassablement dans notre pays chaque année.

Il vaut la peine d’écouter le professeur Tarro, une sommité internationale de la virologie, qui balaie tout alarmisme stupide. Sur la comparaison entre le Covid et la grippe espagnole: « C’est une absurdité colossale. Sur le plan scientifique, ce sont des comparaisons insoutenables ». Sur la tristement célèbre « deuxième vague en automne » et la crainte relative: « Sans blague ! C’est tout ce qu’il y a à dire. Peur de quoi? En supposant qu’il y ait quelques cas ici et là, on sait comment traiter ce virus. Les médecins qui font bien leur travail savent comment le traiter. Je dis plus : non seulement il n’y aura pas de deuxième vague à l’automne, mais comme le Sars CoV2 est maintenant pratiquement mourant et qu’il touche à sa fin, je renouvelle mon invitation à tous de jeter leurs masques: ils ne sont plus nécessaires« .

En parlant de thérapies, le professeur Tarro a déclaré à plusieurs reprises que le Covid (lorsqu’il était encore là) était très bien traité à domicile avec de l’hydroxychloroquine (un antiviral bien connu qui coûte très peu, 6 euros la boîte) et de l’héparine à faible poids moléculaire (un autre médicament couramment utilisé) pour prévenir la coagulation intravasculaire qui – on l’a découvert en mars – est à l’origine de la thromboembolie pulmonaire, la véritable cause de décès par Covid. En outre, le plasma hyperimmune du professeur De Donno fonctionne très bien.

De manière incompréhensible, l’hydroxychloroquine est boycottée, mais les tentatives de boycott échouent lamentablement. Un article sur le Lancet qui semblait montrer sans équivoque son inefficacité contre le Covid s’est avéré être un sensationnel « autogol » [but contre son camp], à tel point que le Lancet lui-même a dû faire marche arrière et que trois des quatre auteurs ont dû retirer leur signature, désavouant leur propre travail.

Mais l’assaut contre l’hydroxychloroquine n’a pas cessé (peut-être quelqu’un pense-t-il à s’enrichir avec des médicaments d’une efficacité médiocre, voire dangereux, mais sans doute plus rentables d’un point de vue économique?) Il est maintenant à la mode de mentionner l’essai Recovery, une étude anglaise qui démontrerait de manière irréfutable l’inefficacité de l’hydroxychloroquine.

Il est dommage que l’essai ne prouve rien de tout cela et qu’il ait été démonté – entre autres – par le professeur Didier Raoult de Marseille: en bref, dans l’essai anglais, l’hydroxychloroquine était principalement administrée à des patients à un stade avancé de la pathologie, alors que (comme nos bons médecins de famille et le professeur Tarro l’ont répété mille fois) elle n’est remarquablement efficace que si elle est administrée tôt, au début des symptômes.

Espérons que l’hydroxychloroquine, qui marche, n’est pas sacrifiée sur l’autel du commerce. Et que nos comités technico-scientifiques surchargés cessent de terroriser les gens en leur fournissant ce qui, comme le dit le professeur Tarro, sont des « numéros du loto »

.
territoire en héritage
territoire en héritage
En adoration

Masculin Messages : 2527
Inscription : 04/01/2008

Philippe-Antoine et Malou aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Dim 12 Juil 2020 - 12:02

"""
[size=32]J'accueille sur cette page l'essai passionnant que m'a transmis Mme Hélène Banoun, Pharmacien biologiste, ancien Chargé de Recherches INSERM, portant sur une question que j'avais soulevée dès la mi-mars dans mes articles.[/size]
[size=32]C'est en effet un phénomène connu que celui de l'atténuation virale, par lequel un nouveau virus voit sa virulence décroître quelques temps après avoir franchi une barrière inter-espèces, à la faveur d'une adaptation à ses nouveau hôtes.[/size]
[size=32]On sonne à nouveau le tocsin anxiogène à la faveur d'une prétendue augmentation de nouveaux cas, alors que simplement, avec des mois de retard, la capacité de dépistage est enfin correcte et que l'on identifie par conséquence plus de cas qu'auparavant...[/size]
[size=32]On passe conjointement sous silence le fait que l'augmentation prétendue de cas s'accompagne d'une décrue inchangée des cas graves et de la létalité due au Covid, comme le souligne le graphique supra montrant les statistiques de la Floride.(...)[/size]

En Italie aussi, un groupe d'experts s'oppose ouvertement au terrorisme catastrophiste, et soutient exactement le contraire : l'épidémie est en régression totale et constante, et ceux qui tombent aujourd'hui malades avec Covid-19 courent un très faible risque de devenir gravement malades et d'infecter d'autres personnes en raison de la charge virale considérablement plus faible. Il s'agit d'Alberto Zangrillo, Matteo Bassetti, Arnaldo Caruso, Massimo Clementi, Luciano Gattinoni, Donato Greco, Lucà Lorini, Giorgio Palù, Giuseppe Remuzzi et Roberto Rigoldi : virologues, immunologistes, anesthésistes et épidémiologistes, qui ont décidé de présenter un document signé par eux en contraste ouvert avec la faction de leurs collègues plus pessimistes (...)""""

[size=32]Pour lire la suite de l'article, voir le lien ci-dessous [/size]

https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/07/01/covid-19-et-e%CC%81volution-du-virus-ce-qu-on-peut-dire-fin-juin-307328.html
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Lun 13 Juil 2020 - 19:38



Il a raison, mais c'est aussi et surtout un combat qui ne peut se gagner qu'avec les armes spirituelles de la prière.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Malou aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Yeshoua le Lun 13 Juil 2020 - 22:29

C'est notre betise qui deploie se virus, pour les dirigeant, on a ceux que l'on merite, la population et les élites conjurent ensemble, main dans la main
Yeshoua
Yeshoua
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1158
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Lun 13 Juil 2020 - 23:13

...la bêtise sans doute, mais aussi la peur qui va contre la raison. Ceux qui nous dirigent l'ont bien compris et ils en jouent!
Le jour où les gens l'auront compris, non seulement avec la "tête" (même des personnes intelligentes se font avoir) mais encore émotionnellement, ils n'auront plus aucun pouvoir.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Malou aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Yeshoua le Mar 14 Juil 2020 - 19:47

Jésus leur dit: Les rois des nations les maîtrisent, et ceux qui les dominent sont appelés bienfaiteurs (Luc 22.25)
Yeshoua
Yeshoua
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1158
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Philippe-Antoine le Mer 15 Juil 2020 - 11:27

Pour ceux que ça intéresse :
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5001
Age : 67
Localisation : Au pied de la Chartreuse
Inscription : 27/02/2007

Malou aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par territoire en héritage le Dim 19 Juil 2020 - 0:07

.

Le covid et le nouvel ordre mondial : un point de vue intéressant d’un intellectuel catholique italien Massimo Viglione 

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/07/16/le-covid-pour-reprogrammer-lhomme/

extraits de ce long texte qui est cependant vraiment intéressant à lire en entier ... :
...
[...]

Un peuple de malades ou d’untori [**].

En pratique, le virus – au-delà du discours sur son origine (sur laquelle peu de doutes subsistent) et sur sa gravité réelle plus ou moins grande – est devenu l’instrument pour transformer des dizaines de millions de personnes en bonne santé (les fameux « asymptomatiques »: les nouveaux untori) en malades et pour construire sur cette instrumentalisation indigne un totalitarisme effroyablement envahissant, qui envahit tous les domaines de la société humaine et la vie des individus. Et qui s’inscrit naturellement dans le contexte global du virus lui-même. Une des preuves les plus immédiates de ce qui vient d’être dit réside dans la volonté obstinée du Léviathan de faire croire que le virus persiste encore en été à 35 degrés – ce qui est déclaré improbable par de plus en plus de médecins et de virologues libres, et évidemment par les faits – et dans la menace persistante de nouvelles terribles pandémies à l’automne.
En un mot, vous êtes « dangereux » parce que vous êtes infecté (cas très rares), et vous êtes dangereux parce que vous êtes en bonne santé: les asymptomatiques, autrement dit toute la population. Nous sommes tous devenus un danger vivant pour tous, que nous soyons en bonne santé ou malades.

[...]

La première étape: le « Confinement »


1) Pendant trois mois, soixante millions d’habitants ont été « confinés » dans leurs maisons, sur la base des critères du jacobinisme sanitaire, selon lesquels l’ensemble du Pays devait être bloqué de la même manière, même si la grande majorité de son territoire n’a pratiquement pas connu la mort par le Covid, tout au plus par la maladie, ou la mort de causes lointaines et graves, comme cela s’est toujours produit avec toute autre grippe du passé.

2) Le confinement a été imposé – pour la première fois dans l’histoire – avec l’utilisation de drones et d’hélicoptères, avec des amendes ponctuelles même pour ceux qui couraient seuls sur une plage déserte ou dans une forêt ou qui emmenaient un parent à l’hôpital, avec des messes interrompues, créant en fait une situation générale qui était perçue comme une sorte d’État policier.

3) On a mis en place des task force de virologues, de médecins et d’opérateurs de la haute finance internationale nommés sans consulter le Parlement, sans expliquer à quel titre les membres ont été nommés, qui opéraient en dérogation à toute règle de transparence et d’économie, mettant l’économie entre les mains d’un fonctionnaire de la haute finance qui vit à Londres [allusion à Vittorio Colao, ex-pdg de Vodaphone, chargé de la mise en place de la « phase II » du déconfinement, cf. Les imprésarios de la terreur], créant une situation de suspension de la démocratie et de la liberté en Italie.

4) Il est maintenant établi que le nombre quotidien de décès par Covid qui nous a été fourni était (et reste) largement erroné par excès, également parce que toutes sortes de décès ont été imputés au Covid (au point qu’il semble que depuis des mois en Italie, il n’y a plus eu de décès par cancer, crise cardiaque, accident, etc.)
En outre, de nombreux spécialistes déclarent aujourd’hui que le Covid-19 n’est pas plus grave que d’autres épidémies du passé pour lesquelles rien de tel n’a jamais été fait; il est également établi que les task force de virologues ont commis des erreurs et continuent de se tromper dans leur traitement, voulant à tout prix le confier à un vaccin qui n’est pas encore arrivé et qui, surtout, quand il arrivera, ne servira à rien: cette accusation très grave est formulée par de nombreux virologues et médecins de renommée internationale.
Enfin, il est également certain que depuis le mois de mars, de nombreux spécialistes, différents hôpitaux et instituts de recherche, avaient proposé des traitements médicaux qui se sont alors avérés efficaces, du moins dans certains cas, mais qui n’ont jamais été pris en compte par le gouvernement et les diverses task force gouvernementales. Et c’est un motif de profonde inquiétude pour les personnes qui sont encore libres et rationnelles.
5) Dans ce contexte, il y a eu une violation constante et répétée des exigences constitutionnelles (comme l’ont dénoncé certains constitutionnalistes), avec une suspension ou du moins une réduction dangereuse des droits garantis: la liberté de circulation, d’entreprise, de soins, d’éducation, de rassemblement, tant public que privé; et, avec la suspension du culte public, au point qu’il est impossible de ne pas poser sérieusement le problème de la violation des droits personnels et civils de l’homme garantis par la Constitution italienne et par tous les traités internationaux, ainsi que des idéaux de l’idéologie libérale-démocrate sur laquelle est fondée la République elle-même et avec elle tout l’Occident.

Deuxième étape comme conséquence: la peur, nouvelle « lutte des classes »


Un des principaux signes du bouleversement actuel est celui de la division très profonde entre les personnes qui s’est créée ces derniers mois précisément en relation avec ces événements. Une division qui n’est plus idéologique, sociale, politique, raciale, religieuse, ou entre hommes et femmes, comme cela s’est toujours produit depuis que le pouvoir de la Révolution libérale et égalitaire a existé dans la société autrefois chrétienne, mais absolument au-dessus de toutes les catégorisations possibles toujours présentes de l’histoire des hommes et des sociétés. Nous sommes divisés face à la peur. Et c’est un facteur absolument individuel qui en tant que tel ne peut être catalogué.
C’est une division asymétrique, comme la Révolution d’aujourd’hui.

Nous avons en fait deux types de peur induite (qui introduit ensuite immanquablement la future « Terreur », dont nous avons déjà eu les symptômes en mars et avril), qui a provoqué une sorte de guerre civile totale dans tous les secteurs et dans toutes les structures humaines et civiles: on pourrait l’appeler la nouvelle « lutte des classes », par classes asymétriques. D’une part, les effrayés par le virus, donc obéissants au changement et en tant que tels, opposants aux dénonciateurs de la réalité et des conséquences en cours, et partisans à outrance des masques, gants, visières, bracelets sonores, distanciateurs sociaux, plexiglas, applis, vaccins etc ; d’autre part, les effrayés par le changement de réalité, mais qui sont aussi les seuls à vouloir réagir pour la liberté et le salut de tous.

[...]

1) On a établi sine die l' »interdiction de réunion » , ce qui est peut-être l’aspect le plus inquiétant du drame actuel, dans la mesure où elle a entraîné la suspension des droits démocratiques et constitutionnels, faisant des forces de police des sentinelles du peuple, sur la base de règles restrictives et répressives totalement génériques et, en tant que telles, entachées d’arbitraire et donc fortement interprétables.
Ce n’est certes pas un hasard si les forces du Léviathan en Italie parlent depuis longtemps de déployer l’armée dans les rues à l’automne pour prévenir les soulèvements sociaux.
Cette interdiction [de réunion] est sous une certaine forme toujours en vigueur aujourd’hui, et a conditionné de manière décisive la psychologie de millions d’Italiens et leur vie quotidienne. En plus de provoquer la ruine économique de nombreux entrepreneurs et commerçants.
2) Le culte idolâtre du vaccin, un vaccin qu’une partie qualifiée (parfois très qualifiée, même à un niveau mondialement reconnu) des experts en la matière déclare inutile ou même nocif, produit directement ou indirectement sous l’égide de l’ancien patron de Microsoft Bill Gates, aujourd’hui reconverti en paladin de la « santé » (mais aussi de la réduction de la population mondiale: en pratique, le vaccin est produit par ceux qui veulent réduire la population mondiale), figure capable de déterminer les politiques de l’OMS, qui apparaît comme une sorte d' »actionnaire majoritaire », et pour beaucoup comme le grand architecte de tout ce qui se passe. Et, malgré cela, le gouvernement italien continue à soutenir et même à payer avec des chiffres astronomiques les plans de Gates et de l’OMS, sans même avoir vu le vaccin lui-même.

3) Les enfants sont reclus à l’intérieur de la maison depuis des mois et il leur est interdit de sortir avec leurs parents, de courir dans les parcs, de profiter des jeux publics, de recevoir la lumière du soleil, si bonne pour leur santé (et pas seulement celle des enfants), y compris en réponse au virus. Et le pire reste la perspective d’une future scolarisation, soutenue une fois de plus par la peur induite par un retour du virus à l’automne: il faudra rester à l’école par petits groupes puis à tour de rôle, tandis que les autres devront continuer à suivre les enseignements depuis chez eux. Les enfants devront être séparés les uns des autres par du plexiglas, porter des masques tout le temps (c’est démentiel!), peut-être même des gants, et on redoute un bracelet sonore qui avertit lorsqu’un enfant s’approche trop près. Ils ne pourront plus courir et jouer ensemble, ils ne pourront plus se parler, s’amuser, se disputer, apprendre à se connaître et apprendre la vie elle-même dans ce monde, mais seulement se craindre (et peut-être seront-ils éduqués à la délation, une tendance déjà présente à cet âge). L' »autre » devient un ennemi à craindre dès la plus tendre enfance. Il est évident que tout cela va créer une peur innée dans la psyché des mineurs, déterminant à jamais leur personnalité en négatif et créant des hommes faibles et soumis au pouvoir plus que nous, les adultes, ne le sommes déjà maintenant.
Et si un écolier a de la fièvre, la classe sera mise en quarantaine, y compris l’enseignant, et l’enfant sera emmené par le 118, puis retiré aux parents. Certaines municipalités ont fait connaître leur intention d’organiser des tests sérologiques périodiques (voire mensuels) sur les enfants et les enseignants. Nous sommes au bord du totalitarisme de masse le plus terrifiant.
4) Et n’oublions pas non plus la solitude à laquelle ont été condamnés des millions de personnes, soudainement enfermées dans leurs maisons, dont la vie a été brisée à bien des égards. Même du point de vue professionnel, avec l’institution forcée, prolongée et totalitaire du « smartworking » à domicile, qui sépare les travailleurs les uns des autres pendant des mois, voire des années, les enfermant à l’intérieur, séparés de la réalité et donc énormément affaiblis socialement et économiquement.

[...]

Il est impossible de ne pas voir, que nous nous trouvons, en somme, au début de la mise en œuvre d’une véritable « reprogrammation » anthropologique, réalisée avec de nombreux instruments : juridiques, policiers, économiques, a-moraux, éducatifs, médico-sanitaires, informatiques, militaires, robotiques. Le tout soutenu par la « peur » d’un virus qui n’aurait pas pu être plus providentiel, au point qu’il semble que nos dirigeants espèrent qu’il ne finira jamais. Et en fait, ils ne l’ont jamais laissé se terminer: on apprend aujourd’hui la volonté prévisible du gouvernement de prolonger l’état d’urgence jusqu’à la fin de l’année. Cela va de soi pour la raison évidente que c’est précisément sur le virus que ce gouvernement est en train de réaliser la perspective décrite jusqu’à présent.

Le « ministère de la vérité », comme dans tout totalitarisme qui se respecte


Pour conclure ce tableau, mentionnons enfin l’aspect le plus subtil mais le plus toxique et donc le plus inquiétant, confirmation supplémentaire de tout ce qui précède.
Celui du lavage de cerveau massif typique effectué depuis des mois par les médias.

[...]

L’avenir des Italiens, comme celui de l’humanité tout entière, est entre les mains de Dieu et dans l’action des quelques personnes libres qui ne s’agenouillent pas devant le Seigneur du Nouvel Ordre Mondial. Dénoncer peut servir à faire comprendre, et c’est la première condition pour que les gens libres et rationnels se lèvent et réagissent.
Le vrai problème, la racine profonde de la tragédie actuelle, réside dans la grande masse indistincte de ceux qui ne veulent pas comprendre – pour diverses raisons : peur, désintérêt, paresse, pseudo-ruse, égoïsme, raisons psychologiques variées, erreurs intellectuelles obstinées, scrupules spirituels, ou autres – la réalité de ce qui se passe.
C’est, pour ceux qui comprennent, la blessure la plus douloureuse.
.
territoire en héritage
territoire en héritage
En adoration

Masculin Messages : 2527
Inscription : 04/01/2008

Malou aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ? - Page 12 Empty Re: Coronavirus en Chine : doit-on se sentir concerné ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum