Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Différences et similarités entre autisme et TDAH Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le Deal du moment : -31%
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour ...
Voir le deal
90 €

Différences et similarités entre autisme et TDAH

Aller en bas

Différences et similarités entre autisme et TDAH Empty Différences et similarités entre autisme et TDAH

Message par Charles-Edouard le Lun 6 Jan 2020 - 17:29

Comme je l'ai déjà dit j'ai un TDAH, c'est un trouble neurologique, un handicap dans notre société très conformiste..
je suis tombé sur ce site où il proposent une liste avec les similarités entre autisme et TDAH je donne les lignes :
Quelques célébrités l'on : Wil Smith, Jim Carey, Diane Krugger, Michael Phelps, Ema Watson, Robin Williams, etc..
la liste : http://deficit-attention.com/celebrite-tdah/ et https://celebrites-tdah.wikeo.net/

Je met en gras ce qui me correspond tout a fait :
Source : https://dcaius.fr/blog/2019/02/autisme-etou-tdah/?fbclid=IwAR3HIyScjDfrjwZ3x9A-LvXeYfk0OMgjYgCkBWOHg0wS0VP5nDFVG6j4_ow

Les traits communs à l’autisme et au TDAH :

• Le besoin de stimmer : Être incapable de se concentrer ou de se calmer sans bouger ou sans stimuli spécifique. Être incapable de fonctionner correctement si l’on n’est pas autorisé•e à stimmer, voire tomber en meltdown dans ces cas-là.

Intérêts spécifiques et hyperfixations : Ces deux termes sont respectivement propres à l’autisme et au TDAH, ils désignent le fait de s’intéresser intensément à un sujet particulier, au point de pouvoir difficilement penser à quoi que ce soit d’autre. Certaines personnes étudient des sujets très profondément dans un laps de temps très court, en étant totalement happé•e par ceux-ci, en y pensant à chaque seconde. C’est comme être amoureux-se, sauf que ce n’est pas amoureux-se d’une personne mais d’un sujet précis. (Moi ce sont les livres et la culture générale)

Vivre dans un monde imaginaire : Se retrancher dans un lieu sécurisant pour s’échapper d’un monde qui ne semble pas adapté. Se concentrer sur une histoire ou un monde imaginaire ou fantastique, à titre d’intérêt particulier ou de refuge, ou les deux. (je m'invente des histoires, des lieux facilement surtout si je m'ennuie)

Difficultés à socialiser : Être ridiculisé•e à cause de sa « bizarrerie ». Être incapable de bien fonctionner en société à cause de handicaps particuliers. Avoir des difficultés à maintenir et entretenir des relations, qu’elles soient amicales ou non. (combien de fois m'a t'on dit que je suis étrange, même au boulot, pour sa que j'évite de trop parler) :-)

• Avoir une apparence excentrique : S’habiller et se comporter de façon inhabituelle. Avoir des intérêts et passe-temps non conventionnels. Ne pas réussir à créer de lien avec la plupart des gens, étant donné qu’on est toujours lae « bizarre » du groupe. Avoir la réputation d’être lae « clown de la classe » ou lae « mal-aimé•e », soit en distrayant les gens ou en s’en distanciant.

Sembler plus jeune qu’on ne l’est : Ne jamais vraiment se débarrasser de comportements enfantins. Stimmer parce qu’on aime ça ou parce que ça aide. N’en avoir rien à faire de son apparence. Avoir des centres d’intérêts et des loisirs qui sont perçus comme des gamineries. Avoir des comportements et actes impulsifs que l’on associe habituellement aux enfants. (cela est assez handicapant avec des gens qui ne me connaissent pas ou au travail, bien sûr je sais rester sérieux si il le faut mais avec mes collègues, parfois c'est vrai je suis resté un peu ado, naïf, etc...)

• Dysfonctionnement exécutif : Être incapable de faire les choses même quand on a l’intention de les faire. Être incapable de commencer une tâche ou d’en changer une fois qu’elle est entamée. Être incapable de se rappeler des choses que l’on sait dans des situations non familières. Être incapable de se représenter les étapes nécessaires pour finir une tâche.

• Réactions à la sous- ou à la sur- stimulation : Il est possible que tu commences à stimmer ou essayes de t’en aller, ou que tu te mettes en colère ou à pleurer parce que c’est trop à supporter ou parce qu’il ne se passe rien et que tu manques de stimulation. Tu peux t’endormir en classe parce que c’est trop peu de stimulation. Tu peux te mettre à pleurer en classe s’il y a trop de stimulation.

• Meltdown/shutdown : Avoir des réactions beaucoup plus vives que la normale à des choses négatives comme des stimuli désagréables ou menaçants, un stress émotionnel, etc. Ça signifie fondre en larmes pour des petites choses, se mettre tout à coup en rage pour des choses qui ne vont pas comme prévu, ou, d’un autre côté, s’éteindre complètement, se laisser tomber au sol, s’immobiliser, etc. en cas de sous- ou sur- stimulation ou stress émotionnel.

• Développer de l’anxiété ou une dépression : L’anxiété généralisée ou sociale, de même que la dépression, sont des traits communs aux personnes concernées par l’autisme et le TDAH, parce qu’elles sont souvent harcelées, moquées. Nos handicaps sont souvent exploités pour nous faire du mal, et nous sommes souvent exclu•e•s, ridiculisé•e•s et agressé•e•s de façon régulière. Il se peut qu’on en vienne à désespérer parce qu’il semble impossible pour nous de rentrer dans le moule. Il se peut que l’on compense beaucoup trop, que l’on doive « masquer » pour sembler « normal », ce qui amène au burn-out.(Sa c'est le pire pour moi avec mon hypersensibilité, je suis plus touché que la moyenne, je sais resté simple, naturel, mais nous somme dans une société ou il faut jouer un jeu, enfin je pense.)

Créativité et pensée non-conventionnelle : Avoir des idées que personne d’autre n’a eues, faire des connexions inattendues, avoir des facilités à trouver des motifs, schémas, différences et similarités. (A tel point que l'on les gens peuvent rire ou trouver bizarre et finalement c'était une bonne idée, malheureusement on perd sa confiance en soi à force..)


• Rêveries et tête en l’air : faire un blocage ou se réfugier dans son monde intérieur dans les situations qui ne permettent pas de fonctionner à cause des spécificités de son handicap. Oublier ce qu’on était en train de faire parce qu’on pense à autre chose. Se perdre dans ses pensées. Se dissocier de stimuli déplaisants. S’échapper de la réalité qui est trop insupportable ou juste se laisser distraire.

• Se faire happer par une activité : Être hyperconcentré•e sur une chose que l’on fait ou être incapable de mettre un terme à une action en cours. Être incapable d’interrompre le fil de la pensée ou de l’action. Être incapable d’intervertir les tâches à faire.

Résumé
Je ne prétends pas à l’exhaustivité pour cette liste.
Ce qui est plus en lien avec le TDAH qu’avec l’autisme :
• Impulsivité
• Distraction
• Oubli constant de ce qu’on est en train de faire ou de penser
• Incapacité à rester tranquille
• Hyperfixation aléatoire
• Hyperactivité
• Perdre des objets régulièrement
• Oubli des plans, rendez-vous…
• Addiction à la distraction et au divertissement
Ce qui est plus en lien avec l’autisme qu’avec le TDAH :
• Hypersensibilité sensorielle
• Hyposensibilité sensorielle
• La joie de stimmer
• La surcharge sensorielle
• Difficultés d’assimilation visuelle ou auditive
• Troubles de communication verbale
• Troubles de communication non-verbale
• Incapacité à comprendre les règles et conventions sociales
• Dépendre de règles, routines, emplois du temps et petits rituels
Traits communs à l’autisme et au TDAH :
• Avoir besoin de stimmer
• Intérêts spécifiques et hyperfixation
• Vivre dans un monde imaginaire
• Difficultés à sociabiliser
• Apparence excentrique
• Apparence plus jeune, voire enfantine
• Dysfonctionnement exécutif
• Réactions fortes à la sur- et sous- stimulation
• Meltdown / Shutdown
• Développement d‘anxiété ou de dépression
• Créativité et pensée non-conventionnelle
• Rêveries et tête en l’air
• Accaparement par une tâche

https://dcaius.fr/blog/2019/02/autisme-etou-tdah/?fbclid=IwAR3HIyScjDfrjwZ3x9A-LvXeYfk0OMgjYgCkBWOHg0wS0VP5nDFVG6j4_ow


Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17599
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Différences et similarités entre autisme et TDAH Empty Re: Différences et similarités entre autisme et TDAH

Message par Joannes Maria le Lun 6 Jan 2020 - 18:43

@Charles-Edouard a écrit:Comme je l'ai déjà dit j'ai un TDAH, c'est un trouble neurologique, un handicap dans notre société très conformiste..
je suis tombé sur ce site où il proposent une liste avec les similarités entre autisme et TDAH je donne les lignes :
Quelques célébrités l'on : Wil Smith, Jim Carey, Diane Krugger, Michael Phelps, Ema Watson, Robin Williams, etc..
la liste : http://deficit-attention.com/celebrite-tdah/ et https://celebrites-tdah.wikeo.net/

Je met en gras ce qui me correspond tout a fait :
Source : https://dcaius.fr/blog/2019/02/autisme-etou-tdah/?fbclid=IwAR3HIyScjDfrjwZ3x9A-LvXeYfk0OMgjYgCkBWOHg0wS0VP5nDFVG6j4_ow

Les traits communs à l’autisme et au TDAH :

• Le besoin de stimmer : Être incapable de se concentrer ou de se calmer sans bouger ou sans stimuli spécifique. Être incapable de fonctionner correctement si l’on n’est pas autorisé•e à stimmer, voire tomber en meltdown dans ces cas-là.

Intérêts spécifiques et hyperfixations : Ces deux termes sont respectivement propres à l’autisme et au TDAH, ils désignent le fait de s’intéresser intensément à un sujet particulier, au point de pouvoir difficilement penser à quoi que ce soit d’autre. Certaines personnes étudient des sujets très profondément dans un laps de temps très court, en étant totalement happé•e par ceux-ci, en y pensant à chaque seconde. C’est comme être amoureux-se, sauf que ce n’est pas amoureux-se d’une personne mais d’un sujet précis. (Moi ce sont les livres et la culture générale)

Vivre dans un monde imaginaire : Se retrancher dans un lieu sécurisant pour s’échapper d’un monde qui ne semble pas adapté. Se concentrer sur une histoire ou un monde imaginaire ou fantastique, à titre d’intérêt particulier ou de refuge, ou les deux. (je m'invente des histoires, des lieux facilement surtout si je m'ennuie)

Difficultés à socialiser : Être ridiculisé•e à cause de sa « bizarrerie ». Être incapable de bien fonctionner en société à cause de handicaps particuliers. Avoir des difficultés à maintenir et entretenir des relations, qu’elles soient amicales ou non. (combien de fois m'a t'on dit que je suis étrange, même au boulot, pour sa que j'évite de trop parler) :-)

• Avoir une apparence excentrique : S’habiller et se comporter de façon inhabituelle. Avoir des intérêts et passe-temps non conventionnels. Ne pas réussir à créer de lien avec la plupart des gens, étant donné qu’on est toujours lae « bizarre » du groupe. Avoir la réputation d’être lae « clown de la classe » ou lae « mal-aimé•e », soit en distrayant les gens ou en s’en distanciant.

Sembler plus jeune qu’on ne l’est : Ne jamais vraiment se débarrasser de comportements enfantins. Stimmer parce qu’on aime ça ou parce que ça aide. N’en avoir rien à faire de son apparence. Avoir des centres d’intérêts et des loisirs qui sont perçus comme des gamineries. Avoir des comportements et actes impulsifs que l’on associe habituellement aux enfants. (cela est assez handicapant avec des gens qui ne me connaissent pas ou au travail, bien sûr je sais rester sérieux si il le faut mais avec mes collègues, parfois c'est vrai je suis resté un peu ado, naïf, etc...)

• Dysfonctionnement exécutif : Être incapable de faire les choses même quand on a l’intention de les faire. Être incapable de commencer une tâche ou d’en changer une fois qu’elle est entamée. Être incapable de se rappeler des choses que l’on sait dans des situations non familières. Être incapable de se représenter les étapes nécessaires pour finir une tâche.

• Réactions à la sous- ou à la sur- stimulation : Il est possible que tu commences à stimmer ou essayes de t’en aller, ou que tu te mettes en colère ou à pleurer parce que c’est trop à supporter ou parce qu’il ne se passe rien et que tu manques de stimulation. Tu peux t’endormir en classe parce que c’est trop peu de stimulation. Tu peux te mettre à pleurer en classe s’il y a trop de stimulation.

• Meltdown/shutdown : Avoir des réactions beaucoup plus vives que la normale à des choses négatives comme des stimuli désagréables ou menaçants, un stress émotionnel, etc. Ça signifie fondre en larmes pour des petites choses, se mettre tout à coup en rage pour des choses qui ne vont pas comme prévu, ou, d’un autre côté, s’éteindre complètement, se laisser tomber au sol, s’immobiliser, etc. en cas de sous- ou sur- stimulation ou stress émotionnel.

• Développer de l’anxiété ou une dépression : L’anxiété généralisée ou sociale, de même que la dépression, sont des traits communs aux personnes concernées par l’autisme et le TDAH, parce qu’elles sont souvent harcelées, moquées. Nos handicaps sont souvent exploités pour nous faire du mal, et nous sommes souvent exclu•e•s, ridiculisé•e•s et agressé•e•s de façon régulière. Il se peut qu’on en vienne à désespérer parce qu’il semble impossible pour nous de rentrer dans le moule. Il se peut que l’on compense beaucoup trop, que l’on doive « masquer » pour sembler « normal », ce qui amène au burn-out.(Sa c'est le pire pour moi avec mon hypersensibilité, je suis plus touché que la moyenne, je sais resté simple, naturel, mais nous somme dans une société ou il faut jouer un jeu, enfin je pense.)

Créativité et pensée non-conventionnelle : Avoir des idées que personne d’autre n’a eues, faire des connexions inattendues, avoir des facilités à trouver des motifs, schémas, différences et similarités. (A tel point que l'on les gens peuvent rire ou trouver bizarre et finalement c'était une bonne idée, malheureusement on perd sa confiance en soi à force..)


• Rêveries et tête en l’air : faire un blocage ou se réfugier dans son monde intérieur dans les situations qui ne permettent pas de fonctionner à cause des spécificités de son handicap. Oublier ce qu’on était en train de faire parce qu’on pense à autre chose. Se perdre dans ses pensées. Se dissocier de stimuli déplaisants. S’échapper de la réalité qui est trop insupportable ou juste se laisser distraire.

• Se faire happer par une activité : Être hyperconcentré•e sur une chose que l’on fait ou être incapable de mettre un terme à une action en cours. Être incapable d’interrompre le fil de la pensée ou de l’action. Être incapable d’intervertir les tâches à faire.

Résumé
Je ne prétends pas à l’exhaustivité pour cette liste.
Ce qui est plus en lien avec le TDAH qu’avec l’autisme :
   • Impulsivité
   • Distraction
   • Oubli constant de ce qu’on est en train de faire ou de penser
   • Incapacité à rester tranquille
   • Hyperfixation aléatoire
   • Hyperactivité
   • Perdre des objets régulièrement
   • Oubli des plans, rendez-vous…
   • Addiction à la distraction et au divertissement
Ce qui est plus en lien avec l’autisme qu’avec le TDAH :
    • Hypersensibilité sensorielle
    • Hyposensibilité sensorielle
    • La joie de stimmer
    • La surcharge sensorielle
    • Difficultés d’assimilation visuelle ou auditive
    • Troubles de communication verbale
    • Troubles de communication non-verbale
    • Incapacité à comprendre les règles et conventions sociales
    • Dépendre de règles, routines, emplois du temps et petits rituels
Traits communs à l’autisme et au TDAH :
   • Avoir besoin de stimmer
   • Intérêts spécifiques et hyperfixation
   • Vivre dans un monde imaginaire
   • Difficultés à sociabiliser
   • Apparence excentrique
   • Apparence plus jeune, voire enfantine
   • Dysfonctionnement exécutif
   • Réactions fortes à la sur- et sous- stimulation
   • Meltdown / Shutdown
   • Développement d‘anxiété ou de dépression
   • Créativité et pensée non-conventionnelle
   • Rêveries et tête en l’air
   • Accaparement par une tâche

https://dcaius.fr/blog/2019/02/autisme-etou-tdah/?fbclid=IwAR3HIyScjDfrjwZ3x9A-LvXeYfk0OMgjYgCkBWOHg0wS0VP5nDFVG6j4_ow


Tout est grâce cher ami dans nos vies et rien n'arrive par hasard. Attention à ne pas s'enfermer soi-même dans des étiquettes.

Si vous n'avez pas toujours eu ces troubles, cela peut venir aussi d'un mal occulte fait à distance.

Après comme Dieu permet, il faut tout accepter et offrir, tout en fréquentant beaucoup les sacrements et prier le Saint Rosaire.

Bientôt tout cela va disparaître de la surface de la terre, c'est votre purification sans doute pour le moment.

Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4109
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Différences et similarités entre autisme et TDAH Empty Re: Différences et similarités entre autisme et TDAH

Message par Charles-Edouard le Lun 6 Jan 2020 - 19:39

Rassurez-vous je l'ai eu dès la naissance, c'est un trouble neurologique génétique, ensuite cela peut avoir des avantages, des qualités :-)
Innovation, créativité, imagination, empathie, hypersensibilité...Donc pas que des handicaps.
https://parfaitemamancinglante.com/2017/01/04/les-qualites-insoupconnees-dun-tdah/
et
https://bridoz.com/20-choses-ne-pas-oublier-si-vous-aimez-quelquun-atteint-de-tda/

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17599
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Différences et similarités entre autisme et TDAH Empty Re: Différences et similarités entre autisme et TDAH

Message par Père Nathan le Lun 6 Jan 2020 - 22:36

Au fond un TDA c’est qq qui VIT

Très doué agissant Cavalier
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 4038
Age : 69
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Différences et similarités entre autisme et TDAH Empty Re: Différences et similarités entre autisme et TDAH

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum