Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

A la défense des chrétiens persécutés Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
-33%
Le deal à ne pas rater :
Box de 14 places de cinéma chez CGR Cinémas
79.90 € 118.60 €
Voir le deal

A la défense des chrétiens persécutés

Aller en bas

A la défense des chrétiens persécutés Empty A la défense des chrétiens persécutés

Message par territoire en héritage le Lun 9 Déc 2019 - 14:12

.

Viktor Orban et Vladimir Poutine s’engagent pour protéger les chrétiens


http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2019/12/08/a-la-defense-des-chretiens-persecutes/

...

Viktor Orban et Vladimir Poutine s’engagent pour protéger les chrétiens





Poutine : Le Moyen-Orient est  » le berceau du christianisme « .





James Baresel
churchmilitant.com
6 décembre 2019
Ma traduction
Alors qu’une grande partie du monde occidental réagit à la persécution des chrétiens au Moyen-Orient en hésitant (dans le meilleur des cas), d’éminents politiciens d’Europe de l’Est et des membres de l’administration Trump s’expriment avec force et appuient leurs paroles par des actes.
A la défense des chrétiens persécutés Poutine-orbanCliquez pour la vidéo
En octobre dernier, le gouvernement hongrois a organisé une conférence de hauts dignitaires du clergé et de personnalités chrétiennes du Moyen-Orient, au cours de laquelle le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Péter Szijjártó, a souligné que pour le courant dominant de l’establishment politique européen contemporain, « la persécution des chrétiens est la dernière forme acceptable de discrimination » – même si les chiffres montrent que le christianisme est la religion la plus persécutée dans le monde -, condamnant ce genre d’attitudes comme « suprême hypocrisie ».
Il a également affirmé que « l’exportation idéologique de la démocratie [libérale] » au Moyen-Orient a conduit à l’instabilité à l’origine de la crise des migrants à laquelle l’Europe est actuellement confrontée et a en fait permis aux groupes islamistes radicaux de prendre le pouvoir, entraînant une persécution accrue des chrétiens.


Le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre hongrois Viktor Orban ont tous deux pris la parole lors de la conférence, qui s’est tenue parallèlement à un sommet politique entre les deux chefs de gouvernement et au cours duquel la condition des chrétiens du Moyen-Orient a été un thème majeur de discussion.

Alors qu’Orban s’est limité à une déclaration de fait selon laquelle la conférence se tenait pour conseiller les politiciens participant au sommet, Poutine a souligné la gravité de la situation, affirmant que « bien que le Moyen-Orient soit le berceau du christianisme, la position des chrétiens dans la région est très difficile, avec meurtres, violences et pillages » et que « cette évolution est alarmante car notre identité est basée sur la culture chrétienne … Il est difficile de voir ce qui arrive aux chrétiens au Moyen-Orient. »

Il a ajouté : « La Russie fera tout pour protéger les chrétiens. … Nous devons les aider à restaurer et à préserver leurs lieux saints, à préserver leurs congrégations. »


Un mois plus tard seulement, Orban s’exprimait lors de la deuxième Conférence internationale sur la persécution chrétienne, soulignant que « quatre personnes sur cinq persécutées pour leur foi sont des chrétiens et qu’environ 245 millions de chrétiens dans le monde souffrent de persécutions extrêmes » mais que « l’Europe reste silencieuse encore et encore », tandis que « les politiciens européens semblent paralysés et incapables de rien faire, affirmant que tout cela relève de « droits humains » génériques.
Il a comparé cette dernière attitude à la constitution de son propre pays qui « déclare que la protection du christianisme est une obligation pour l’Etat hongrois ».

Sa remarque peut-être la plus directe était son insistance sur le fait que les chrétiens peuvent être persécutés par « l’échange de population par des migrations massives [de membres de religions hostiles au christianisme], la stigmatisation, la moquerie et le baillon du politiquement correct ».
Et, dans une indication révélatrice de ses priorités, il a exprimé l’espoir que l’aide aux chrétiens persécutés aidera les Européens à retrouver leur propre foi chrétienne.


La conférence, organisée par le Secrétariat d’État hongrois à l’aide aux chrétiens persécutés (un rare exemple d’un service gouvernemental consacré exclusivement à l’aide aux chrétiens), a réuni plus de 600 participants de plus de 40 pays. Parmi les participants figuraient le Cardinal Gerhard Müller, le Cardinal Peter Erdo (primat de Hongrie et archevêque de Budapest), des patriarches catholiques orientaux et orthodoxes orientaux et leurs représentants, des évêques et des nonces papaux résidant dans les pays du Moyen-Orient, ainsi que des personnalités influentes du monde entier comme Viktor Hamm, vice-président de la Billy Graham Evangelistic Association.


Un autre participant était Joe Grogan – directeur du Domestic Policy Council, de Donald Trump -, dont la présence, ainsi que la lettre écrite à la conférence par le président Trump, indique un engagement sérieux plutôt qu’une politique pro forma.
Sur l’insistance de l’administration Trump, l’U.S. Agency for International Development a créé la Genocide and Persecution Response Initiative qui s’inspire du programme « Hungary Helps » du Secrétariat d’État à l’aide aux chrétiens persécutés.

Bien que le programme américain ne soit pas officiellement axé sur l’aide aux chrétiens, les régions et les groupes de population sur lesquels il concentre ses efforts garantissent qu’il travaille en grande partie avec des chrétiens souffrant des conditions actuelles au Moyen-Orient et, comme les agences du gouvernement hongrois, il contourne les Nations unies pour assurer un meilleur contrôle sur la manière dont l’aide est distribuée.


Au centre de la stratégie hongroise et russe pour la protection des chrétiens du Moyen-Orient se trouvent les efforts pour créer l’ordre et la stabilité dans les pays d’origine de ces derniers, une politique que le Cardinal Robert Sarah a approuvée dans d’autres contextes et qui, si elle réussit, sera, comme les gouvernements hongrois et russe le savent, profitable à l’Europe ainsi qu’aux populations locales.
Le danger que représente pour l’Europe la migration à grande échelle de populations hostiles au christianisme et à la civilisation occidentale, ou qui reproduiraient plus largement en Europe les conditions qui ont provoqué l’exode, n’est qu’un des facteurs. Les dirigeants d’Europe de l’Est ont également souligné que même si la migration se limitait à ceux qui apporteraient une contribution positive à leur nouveau pays, l’incapacité à corriger la situation ailleurs laisserait de nombreuses personnes sous oppression, tout en assurant un afflux de population qui pourrait déstabiliser l’Europe sous l’effet du simple nombre.


Des événements récents parrainés en totalité ou en partie par le gouvernement hongrois ont également attiré l’attention sur un important facteur économique lié à la persécution des chrétiens du Moyen-Orient et à la migration vers l’Europe – des facteurs qui peuvent influencer ceux qui, par principe, ne voient pas l’intérêt de défendre les chrétiens. Les pays européens, et en particulier les pays d’Europe de l’Est, peuvent tirer grand profit du commerce international avec les pays stables du Moyen-Orient. Le chaos au Moyen-Orient réduit le commerce et ses avantages tout en provoquant des migrations qui peuvent inonder le marché du travail européen.

...

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2232
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

A la défense des chrétiens persécutés Empty Re: A la défense des chrétiens persécutés

Message par purgatoire2000 le Lun 9 Déc 2019 - 21:13

Bravo ! et j'espère qu'ils tiendront leur promesse.

Pendant ce temps l'Europe me fait honte et surtout la France dont la mission historique était de défendre les chrétien d'Orient. Les temps ont changé. Et pendant ce temps l'Europe se déchristianise à vau-l'eau et s'islamise à plus soif. Il y a ceux qui sont courageux et ceux qui s'enfoncent dans la perdition.
purgatoire2000
purgatoire2000
Pour le roi

Masculin Messages : 615
Inscription : 04/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A la défense des chrétiens persécutés Empty Re: A la défense des chrétiens persécutés

Message par Joannes Maria le Lun 9 Déc 2019 - 22:24

@purgatoire2000 a écrit:Bravo ! et j'espère qu'ils tiendront leur promesse.

Pendant ce temps l'Europe me fait honte et surtout la France dont la mission historique était de défendre les chrétien d'Orient. Les temps ont changé. Et pendant ce temps l'Europe se déchristianise à vau-l'eau et s'islamise à plus soif. Il y a ceux qui sont courageux et ceux qui s'enfoncent dans la perdition.

http://jeanderoquefort.free.fr/la_predilection_et_la_mission_de_la_france.html

Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4077
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

A la défense des chrétiens persécutés Empty Re: A la défense des chrétiens persécutés

Message par Calex le Mar 10 Déc 2019 - 0:16

Cette bonne nouvelle est une illustration supplémentaire du rôle eschatologique de la Russie.
Il y a belle lurette que la France a abandonné les chrétiens d'orient dont elle avait pourtant historiquement la charge. 

"Les familles des minorités religieuses d'Irak - chrétiennes ou yazidies - qui souhaitent venir en France ne le peuvent plus, faute de visas, qu'elles n'obtiennent qu'au compte-gouttes, contrairement aux engagements pris par la France." 

http://www.lefigaro.fr/international/2016/03/27/01003-20160327ARTFIG00153-moins-de-visas-pour-les-chretiens-d-orient.php



Dernière édition par Calex le Mer 11 Déc 2019 - 0:54, édité 1 fois
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1033
Age : 43
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

A la défense des chrétiens persécutés Empty Re: A la défense des chrétiens persécutés

Message par territoire en héritage le Mar 10 Déc 2019 - 13:32

.

Un complément à la conférence de Budapest :

L’archevêque chaldéen de Mossoul: la persécution des chrétiens a conduit à des millers de conversion


https://www.ncregister.com/daily-news/chaldean-archbishop-christian-persecution-leads-to-many-thousands-of-conver

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2019/12/10/chretiens-persecutes-le-sommet-de-budapest/

...

Chrétiens persécutés: le sommet de Budapest

10 Déc 2019 | Actualités
Edward Pentin, apporte d’intéressants compléments à l’article que j’ai publié avant-hier, en particulier le témoignage de l’archevêque de Mossoul (qui nous apprend que l’exemple des chrétiens a conduit à des milliers de conversions), celui, très émouvant, d’un évêque nigérian qui en 2015 a eu la vision d’une épée se transformant en chapelet; la brève mais percutante intervention de la princesse Gloria von Thurn und Taxis. Et une question (qui n’incrimine pas forcément l’administration Trump): où est passé l’argent des américains?
A la défense des chrétiens persécutés Archeveque-mossoul L’Archevêque chaldéen Najib Mikhael Moussa


L’archevêque chaldéen de Mossoul: la persécution des chrétiens a conduit à des millers de conversion




Le gouvernement hongrois parraine une conférence qui a réuni ceux qui sont en première ligne pour protéger les chrétiens du monde entier.




Edward Pentin
National Catholic Register
3 décembre 2019
Ma traduction

BUDAPEST – La persécution des chrétiens en Irak a conduit des « milliers » de musulmans à se convertir à la foi dans le pays, selon le nouvel archevêque de Mossoul.
Mgr Najib Mikhael Moussa, archevêque chaldéen, un dominicain originaire de Mossoul, nommé dans l’ancien archidiocèse occupé par l’ISIS (DAESCH) en janvier, a dit que « des milliers de musulmans ont découvert la personne de Jésus Christ » après les « violences » que les chrétiens y ont subies et qui ont conduit les fidèles à devenir « plus forts » dans leur foi.

« Oui, nous avons tout perdu sauf notre foi en Jésus-Christ « , a déclaré Mgr Moussa aux participants de la deuxième Conférence internationale sur la persécution chrétienne à Budapest. ISIS a occupé Mossoul de 2014 à 2017, période au cours de laquelle ils ont commis de nombreuses atrocités et chassé presque tous les chrétiens de l’ancienne ville jadis majoritairement chrétienne. Seule une poignée de chrétiens sont revenus depuis.

Pour aider les persécutés, a poursuivi Mgr Moussa, « il faut d’abord aider les persécuteurs », en « libérant » les islamistes qui sont « prisonniers, véritables esclaves de l’idéologie », en leur donnant l’Évangile pour qu’ils puissent « découvrir le Dieu d’amour et les aider à échapper à la mort et la violence ».

Il a également souligné l’importance de préserver le patrimoine chrétien de la région qui remonte à 2000 ans – « la foi, la liturgie, l’histoire, notre langue maternelle, nos manuscrits, notre documentation » – sinon « l’arbre mourra s’il est séparé de ses racines ».

Favoriser la collaboration




Le rassemblement des leaders religieux et civils, des diplomates et des volontaires, organisé et parrainé par le gouvernement hongrois du 26 au 28 novembre, visait à encourager la collaboration entre ceux qui travaillent à protéger les chrétiens de la persécution et à offrir aux persécutée de la solidarité dans un monde dans lequel ils se sentent largement oubliés – y compris au sein de l’Église catholique.
Cette rencontre, qui a attiré deux fois plus de participants que la première conférence en 2017, résulte du fait que le gouvernement hongrois est devenu le premier du genre à mettre en place un ministère gouvernemental pour les chrétiens persécutés, apportant une aide tangible en aidant directement les chrétiens persécutés à travers son programme « Hungary Helps« .

Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a ouvert la conférence en expliquant pourquoi son pays se sent particulièrement appelé à aider les chrétiens persécutés.

« Nous sommes en train de semer une graine, a-t-il dit, en donnant aux persécutés ce dont ils ont besoin et en recevant d’eux la foi chrétienne, l’amour et la persévérance ».
Au cours de la conférence, il a été fréquemment demandé aux dirigeants du monde d’élever la voix en faveur des chrétiens persécutés qui, dans de nombreuses régions du monde, continuent de subir d’horribles attaques, discriminations et autres violations des droits de l’homme pour leur foi.

Le Patriarche Ignace Aphrem II de l’Eglise Syriaque Orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient a déploré que « depuis cinq ans que nous sonnons l’alarme, beaucoup n’ont pas entendu nos cris » et que « très peu de mesures concrètes aient été prises pour contrer cette menace réelle pour notre existence en tant que peuple autochtone sur la terre de nos ancêtres ».

Notant qu’au cours des deux dernières décennies, 90% des chrétiens ont quitté l’Irak et 50% la Syrie, il a souligné que ce qui se passe au Moyen-Orient n’est « rien de moins qu’un génocide ».
Il a salué « l’héroïsme » de nombreux fidèles chrétiens et a félicité la Hongrie pour son aide, mais il a appelé les Etats-Unis et l’Union européenne à lever les sanctions contre des pays tels que la Syrie, car ils « ne font que nuire aux gens ordinaires ».
Ce dont les chrétiens ont besoin, a-t-il ajouté, c’est que leurs droits humains soient respectés, « une citoyenneté égale », les mêmes « droits et obligations » que les autres, et qu’ils ne se sentent pas « de seconde classe ». Il a également appelé au « dialogue entre toutes les parties ».

Le cardinal Péter Erdo




Les dirigeants hongrois, quant à eux, ont appelé les leaders mondiaux, à l’intérieur et à l’extérieur de l’Eglise, à faire plus.
Le cardinal Péter Erdo, primat de Hongrie et archevêque d’Esztergom-Budapest, a déclaré que le monde « ne doit pas garder le silence sur les persécutés, ni considérer les attaques physiques comme si de rien n’était », mais doit attirer l’attention sur ces actions si elles se produisent.

« Nous devons effectivement élever la voix en faveur de ceux qui sont persécutés, afin que les dirigeants du monde n’acceptent pas de telles actions », a-t-il dit. Les persécutés « méritent aide et soutien » et « doivent pouvoir retourner dans leur pays d’origine et recevoir de l’aide pour pouvoir recommencer leur vie et reprendre leur travail ».


Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Sziijártó, a déclaré que chaque fois qu’il soulève la question des chrétiens persécutés lors des réunions des ministres de l’UE, ils l’invitent à parler de « minorités religieuses ».
« Eh bien, moi, je veux dire ‘chrétiens persécutés’
, a-t-il dit sous les applaudissements.

Le gouvernement hongrois « rejette » l’approche de la communauté internationale qui considère comme « acceptable » toute forme de sentiment anti-chrétien, a-t-il dit.

Depuis le début de l’année, 2625 chrétiens ont été arrêtés sans aucune base légale et plus de 1200 églises ont été attaquées dans le monde entier, a noté M. Sziijártó. Les chrétiens, comme la conférence l’a entendu, sont la plus grande minorité persécutée dans le monde, avec quelque 245 millions de chrétiens dans le monde qui souffrent de persécutions extrêmes.

La conférence a également attiré l’attention sur la persécution des chrétiens au-delà du Moyen-Orient, en particulier au Nigeria, où des groupes islamistes Boko Haram et des membres de la tribu des Peuls ont commis des crimes atroces.
Mgr Oliver Dashe Doeme, évêque du diocèse de Maiduguri, cible d’attaques islamistes, a déclaré que le gouvernement du président Muhammadu Buhari, lui-même peul, est « fortement impliqué dans la persécution », qui, selon Mgr Doeme, est non seulement violente mais inclut la discrimination.

Le prélat nigérian, qui en 2015 a eu la vision d’une épée se transformant en chapelet et Jésus lui disant à trois reprises que Boko Haram serait chassé en priant le chapelet, a dit que son troupeau avait été gravement traumatisé par les attaques. Mais il a ajouté qu’ils avaient une foi « inébranlable » et qu’ils étaient devenus plus forts face à la persécution. Les sources de force, dit Mgr Doeme, étaient l’Eucharistie, l’adoration eucharistique (une heure avant la messe dans chaque paroisse) et la dévotion à la Sainte Vierge par le Rosaire.

La princesse Gloria von Thurn und Taxis




Dans une brève intervention, la princesse Gloria von Thurn und Taxis a dit aux participants à la conférence qu’elle espérait que la Hongrie ne serait pas le seul pays à se distinguer pour l’aide aux chrétiens. Elle a fait remarquer que « plus personne ne semble descendre dans la rue pour la liberté religieuse et la paix », mais que les gens semblent plutôt « plus préoccupés par le réchauffement climatique et la vie animale ».
« Où en sommes-nous si les plantes et les animaux ont plus de valeur que les êtres humains? » a-t-elle demandé. « Bien sûr, nous voulons tous vivre dans un environnement sain, mais comment pouvons-nous accepter et tolérer les procédures artificielles les plus atroces lorsqu’il s’agit de notre propre espèce », a-t-elle poursuivi, faisant référence aux traitements hormonaux pour prélever des ovules chez les mères porteuses et à la chirurgie du changement de sexe.


Mgr Matthew Hassan Kukah, évêque de Sokoto, au Nigéria, s’est fait l’écho de ses préoccupations en faisant remarquer que « les ambitions mondiales de l’islam prennent littéralement racine partout dans le monde », alors que la passion parmi les chrétiens est « en recul ». Les chrétiens ne sont ni « chauds ni froids; et parce que vous n’êtes ni l’un ni l’autre, je vais vous recracher », dit-il, citant l’Apocalypse. Le monde voit un « symptôme de notre propre échec », a-t-il dit, et les chrétiens ont pris « trop de choses pour acquises ».

« Les gens disent que le christianisme est en train de mourir, mais nous n’avons pas essayé de trouver la source de notre manque de passion », a-t-il poursuivi. « Regardez l’Europe, l’amour libre, le sexe des années 60 » qui a conduit à l’adoption d’une « philosophie nihiliste ». Les jeunes Européens, a-t-il dit, « n’ont pas rejeté le christianisme, mais on ne leur a jamais offert à la première place ».

L’aide des États-Unis ne parvient-il pas aux populations ?




L’adjoint à la présidence [des USA] Joe Grogan a lu un message du président Donald Trump, qui a transmis ses « salutations les plus chaleureuses » aux participants à la conférence. Le président s’est dit « heureux » que la Hongrie partage la même conviction que les Etats-Unis dans la défense de la liberté religieuse et a ajouté que son administration prend des « mesures concrètes » pour empêcher les attaques contre les citoyens en raison de leurs convictions.
Mais en dehors des représentations, le Register a appris que, malgré la décision de l’administration Trump en 2017 d’apporter une aide directe aux persécutés plutôt que par l’intermédiaire de tiers, les catholiques en Irak n’ont vu qu’une faible partie des quelque 373 millions de dollars que l’administration affirme avoir donnés, principalement aux chrétiens persécutés en Irak dans le cadre du programme « Genocide Recovery and Persecution Response ».

« Nous sommes perplexes quant à la destination de la plus grande partie de ces fonds », a déclaré une source de la région des plaines de Ninive, ajoutant que la région n’avait reçu qu’une fraction relativement faible (environ 700 mille dollars), qui était arrivée au cours des six derniers mois. L’aide a été administrée à travers l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), un organisme du gouvernement fédéral qui fournit une aide étrangère civile et une aide au développement.
Le dernier jour, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, a prononcé un discours dans lequel il a déclaré que la restauration des églises et des infrastructures au Moyen-Orient était « la priorité absolue » pour que les chrétiens puissent revenir dans la région.
De même, il a appelé les dirigeants du monde entier à écouter les chrétiens persécutés « être exterminés sous nos yeux » et a partagé les détails de la manière dont un groupe interreligieux en Russie aide les fidèles en Syrie à travers un « certain nombre d’initiatives humanitaires ».
Il a conclu en exprimant l’espoir que la conférence « aiderait les chrétiens d’Orient et d’Occident à unir leurs efforts en faveur du rétablissement de la paix ».


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2232
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

A la défense des chrétiens persécutés Empty Re: A la défense des chrétiens persécutés

Message par Zamie le Mar 10 Déc 2019 - 13:54

"....il a souligné que ce qui se passe au Moyen-Orient n’est « rien de moins qu’un génocide"


[size=16]"Les chrétiens, comme la conférence l’a entendu, sont la plus grande minorité persécutée dans le monde, avec quelque 245 millions de chrétiens dans le monde qui souffrent de persécutions extrêmes."
[/size]






« Le sang des martyrs est semence de chrétiens » (Tertullien)


Souvenons-nous nous des premiers chrétiens martyrisés dans l'arène, des chrétiens de tous les temps dans le monde.
Aujourd'hui, en France, profanations d'Eglise, de cimetières , lois antichrétiennes, l'Europe sans référence à notre identité chrétienne etc et après ...


N’aie pas peur, petit troupeau ! Car il a plu à votre Père de vous donner le royaume." 
St  Luc 12, 32-34
Zamie
Zamie
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3201
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

A la défense des chrétiens persécutés Empty Re: A la défense des chrétiens persécutés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum