Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le Deal du moment : -43%
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
Voir le deal
28.59 €

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Aller en bas

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Empty Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Message par Garabandal le Jeu 7 Mar 2019 - 7:17

Messages de méditation pour le Carême reçus par la fille du OUI...
Oui, une pure merveille...
Venons au désert avec le Seigneur !...


Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Jc3a9sus-dc3a9sert1

"En la Divine Volonté, par la Divine Volonté,
je vis ce temps de carême avec toi, Jésus, au désert."


Prières pour le carême de la 1e à la 8e journée
(du merc. des Cendres 6 mars au jeudi 14 mars 2019)

1er Jour

Mercredi des Cendres

Mon Dieu, la première journée du carême s’ouvre à moi. Oui, je consens à vivre ce jour par amour pour toi, Jésus.
Merci, Amour, d’avoir pris tous nos abus. Merci, pour ces 40 jours de jeûne dans le désert. Merci d’être en nous pour nous aider à entrer dans nos privations.
Dans le désert sans aucune nourriture ni breuvage, tu vivais seul dans ce désert pour nous donner ce dont nous avions besoin aujourd’hui: ton soutien. Jésus d’amour, laisse-moi m’unir à toi, par ce carême, car je sais qu’aujourd’hui ton jeûne se renouvellera en moi pour me soutenir.
Jésus : Dans la Divine Volonté, accepte, je te prie, mon soutien, nous serons ensemble pour aider les autres qui ont besoin d’être soutenus contre les attaques des démons. Amen.
 
*************

2e Jour

Mon Jésus, je te donne ce que je suis: pauvre de connaissances, mais confiant que tu prends sur toi mes faiblesses. Ce carême ne m’appartient pas, il fait partie de toi.
C’est toi qui as quitté ta Mère. C’est toi qui as marché vers ta vie publique. C’est toi qui t’es présenté comme un pécheur devant Jean le Baptiste. C’est toi qui as avancé pour te diriger vers un endroit aride. C’est toi qui prenais tous nos abus. C’est toi qui acceptais les conséquences de nos abus. C’est toi qui es entré seul dans ce désert. C’est toi qui as jeûné 40 jours. C’est toi qui as ressenti la faim et la soif sans faiblir devant les tentations du démon. C’est toi qui es sorti du désert vainqueur sur le mal en la chair. C’est toi qui nous as mérité de vivre ce carême.
Oui, ce jeûne n’aura du mérite que par toi, en toi et avec toi, pour la gloire de ton Père.
Jésus: Mon enfant, toi qui choisis de faire ce sacrifice, fais-le par amour. C’est moi qui trancherait dans le vif, oui dans ta chair, le mal avec mes grâces. Ce mal à l’intérieur de toi qui déséquilibre tes pensées, tes regards, tes écoutes, tes paroles, tes actions et tes sentiments, tu le ressens et ta chair en souffre. Il faudra me donner ton oui, pas une seule fois, mais tout le long de ce carême afin d’aider ta chair à être fidèle à elle-même et forte devant la tentation de tout lâcher, car ta chair est créée à l’image de ma Chair Incréée. Je t’aime.
 
*******************

3e Jour

Jésus: Ma joie est en toi, mon enfant. Les faiblesses que tu ressens en ta chair et que tu me donnes dans la paix apporteront à ceux qui souffrent des grâces. Tu consens à être une nourriture d’espérance pour mes enfants qui se demandent s’il y a quelque chose à faire pour améliorer leur état physique.
Ces enfants en ce monde ont besoin d’espérance. Ils sont nombreux ceux qui constatent que les hauts dirigeants de ce monde ne sont pas pour les humains, mais pour la richesse. Donne-toi et affiche ta détermination à poursuivre ce jeûne que je bénis, il est en mon jeûne.
Mon amour, je te le présente. Merci de prendre le temps de lire cette prière et en faire la tienne. Lorsque je dicte ces mots et qu’ils s’écrivent, tout ce qui s’écrit entre en toi puisque tu as la même chair, le même cœur et le même vouloir: celui de plaire à ton Dieu. Prends et mange, cela est de ton Jésus d’amour. Je t’aime. 
 
Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Abraham-quitte-pays

4e Jour

À la communion, Jésus demande: «Mon enfant, m’aimes-tu?» Je réponds en la présence du Saint-Esprit: ‘Mon amour a soif de ressentir ton amour inconditionnel pour te dire ‘Jésus, je t’aime’.’
Il me redemande: «M’aimes-tu?» Je réponds:  »Mon très tendre Amour, je t’aime avec ta Nourriture Inconditionnelle. » Il me dit: «Viens avec moi.»
Je me vois petite et qui suis Jésus. Il est habillé de sa tunique blanche et il n’a pas de sandale. Ses pieds sont si beaux! Il me fait entrer dans un endroit lumineux où rien ne m'apparaît comme je suis habituée de voir sur la terre. Là où je me retrouve, tout est lumineux à cause de la pureté. Tout est si clair comparativement à ce que l’on regarde dans notre lumière du jour ou avec nos lumières lorsqu’il fait sombre. Je reconnais que mes yeux ne sont pas capables de voir tant de beauté, c’est Dieu qui me donne la grâce de regarder malgré ma pauvreté. Soudain, je vois des personnes, elles m’accueillent, et je vais vers elles. Ce sont des saints et des saintes du Ciel. Arrivée près d’elles, je me place dans la rangée d’en avant. Oui, je sais que ma place a été voulue de Dieu, tout est en moi. Nous louons Dieu, nous l’adorons. Ma joie est si grande!
Jésus me dit: «Va, ma fille.» À ces mots, j’obéis et je me retrouve dans mon banc d’église en Action de grâce pour la présence de Jésus en moi.
Jésus: Mon enfant, toi qui lis ces lignes d’amour, tout ce que tu fais est béni par mon Père.Lorsque tu fais des actes d’amour pour ton prochain, Dieu le Père les reçoit et les multiplie en grâces. Mon Père est avec toi. Son regard posé sur toi est amour. Sa sollicitude te poursuit. Lui seul connaît ta pauvreté d’amour, voilà pourquoi il ne cesse de te donner son ‘Je t’aime inconditionnel’ afin que tu saches qu’il est ton Papa d’amour. Je t’aime. Sois tout pour Dieu. Je t’aime.
 
****************

5e Jour

Tu m’as donné ta Vie, Jésus. Tu as pris en toi tous mes égarements et, aujourd’hui, tu m’aides à vivre ce que ma chair est en train de goûter: un nettoyage dans mon refuge intérieur. Oui, tous mes abus, je les sens en mes jambes et en mes bras. Si j’ai passé par des médicaments, c’est parce que mes mauvaises habitudes m’ont amené à connaître des souffrances physiques, morales ou psychiques et je sais, par mes faiblesses, qu’il y en avait plus d’une.
Ma force est en ta force, en la Divine Volonté tu es au désert et moi je suis avec toi avec tes grâces. Je réalise que dans les jours précédant ce jeûne, je n’ai pas pensé à toi qui vivais ton jeûne au désert par amour pour nous. Aujourd’hui, je sais que tu étais seul au désert et que moi j’étais seul dans mon désert, puisque ma vie était loin de tes grâces que tu me gagnais par ton jeûne.
Ton Sauveur: Mon enfant, ne regarde pas ton passé sans mes grâces, demeure avec moi. Mon jeûne, je te le donne et toi donne-moi ton jeûne; ainsi, tu retrouveras en toi mes grâces qui sont une source de bienfaits. Je t’aime.
 
*****************

6e Jour

À chaque messe, Jésus se présente à toi et je te dis: «Tout ce que je suis, je te le donne. Prends et mange ma Chair, prends et bois mon Sang, ce qui est de moi vient de mon Père.»
Tout de toi est en ma Volonté. Cette journée de carême que tu feras, tu la feras par moi, avec moi, pour la gloire de mon Père. C’est moi qui suis tout pour toi.
Tu n’es pas de ce monde, tu es à moi seul. Ce que tu feras, tu le feras par amour pour Dieu, par amour pour toi-même devant la face de Dieu et des hommes et par amour pour ton prochain devant Dieu et toi-même.
Tout ce que tu avaleras, je le bénirai et tout ce que tu accepteras de ne pas manger par amour pour moi, je le bénirai.

  • Tu ne prendras rien par toi-même, tout passera par moi, je suis ton Dieu.

  • Tu ne feras rien qui nuira à ta santé ni à celle de ton prochain, car vous n’avez qu’une seule chair.

  • Tu ne t’accorderas rien par promesses, c’est moi qui régente ta vie.

  • Tu ne fuiras pas tes responsabilités, puisqu’aucune œuvre ne se fait sans ma Volonté.

  • Tu ne te joindras pas à ceux qui font des abus, telle est ma Volonté.

  • Tu te donneras pour venir en aide à ceux qui ont perdu la lumière de la bonté envers eux-mêmes, Je Suis est avec toi.

  • Tu demeureras avec moi, et tu ne craindras pas de tomber dans les erreurs; si tu tombes, tu te relèveras et tu continueras, car ma grâce te nourrira.


Je suis avec toi, non contre toi. Tu vis avec amour ces moments qui sont écrits dans le Livre de la Vie. Avec moi, par moi, et en moi nous vivons ces instants pour ceux qu’on aime. Je t’aime.»
 
********************

7e Jour

Mon Dieu, fais-moi connaître ta Volonté. Je consens à être pour toi un instrument afin d’aider mon prochain. Tu m’as donné la vie et ma santé était en ma vie. C’est avec ma liberté que j’ai pris soin de ma santé comme on me l’avait montré, et cela m’a transformé. Pardon Père Éternel de m’être appuyé sur ce monde plutôt que sur toi. Ta Volonté, je l’ai mise de côté, et j’ai fait ma volonté.
Aujourd’hui, je vais, selon ton Vouloir, poursuivre ce jeûne avec toi au désert. En la Divine Volonté, je te donne tout ce qui se fera ressentir en moi. Par ta présence, en ta force, avec tes grâces, j’avancerai et je sais que le courage de ne pas faire marche arrière viendra de toi.
J’ai en moi le besoin de te dire:  »Jésus, il n’y a que toi qui peux mettre en moi le courage de prendre en main mon être faible et de lui donner ce qu’il lui faut pour qu’il goûte à ce qu’il est: un corps fait pour recevoir et fait pour donner son meilleur. Il est bon qu’il découvre sa force intérieure qui vient de toi, son Créateur. »
 
Jésus, ouvre les portes qui me feront entrer dans ta Volonté et que ta lumière éclaire ma journée, ainsi je connaîtrai ce qui sera bon pour ma santé, et un jour j’aiderai les gens qui sont malades par tes enseignements. Je sais que personne ne peut aider son prochain si toi, notre Dieu, tu ne le mets pas en nous. Seigneur, fais-moi vivre, aujourd’hui, ma volonté en la tienne, cela m’apportera plus de connaissance face à moi-même.
Merci d’être près de moi, tes grâces me soutiennent et elles nourrissent mon ‘oui’. Ce ‘oui’, il est important afin de poursuivre ce temps avec toi au désert, car il y a tant à donner!
Jésus: Ma Présence est en toi, mon enfant. C’est moi qui te fais présence en ma Présence. Toi, tu es trop petit pour comprendre ce que Dieu fait pour toi.
Lorsque je te dis: «Ma Présence est en toi», tout ce que tu comprends, c’est ce que ta volonté a mis en toi: quelqu’un qui vit en ta présence. Ma Présence, c’est plus que cela, c’est vivre ta vie, c’est me manifester à travers tes actes d’amour. Tu ne peux rien sans ma Présence. Mon nom est Je Suis. Tu ne peux être que si moi je suis en ta vie.
Ces mots te sont connus par moi, Dieu, ils s’ajustent avec ta petitesse. Ils sont en toi, et ils t’appartiennent, puisque Je Suis te considère comme son bien le plus précieux. C’est ensemble que nous vivons ce jeûne qui est en mon jeûne d’amour afin que tu saches que tout ce que tu veux faire par amour vient de moi pour toi. Ne résiste pas à mon désir: laisse-moi vivre tes actes qui te font souffrir, je suis au désert pour toi. Je t’aime.
 
Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Abraham-quitte-pays

8e Jour

Jésus: Ma joie demeure en toi. Tu es avec moi au désert jour et nuit. Ton don à Dieu vient de mon appel. Donne-toi, tes frères et tes sœurs ont faim de moi, soif de mon amour.
Mon enfant, prends garde de ne pas te heurter sur tes convictions, rien n’est plus incertain que tes jours qui se succèdent avec tes blessures. Tous tes actes de vie abusifs qui portent les poisons des tentateurs sont encore en ta chair et ce que ta chair ressent ce sont tes conséquences.
Tout ce que tu as en toi, c’est de l’accumulation, et cela a débuté très tôt dans ta vie. Tes fantômes se sont faits maîtres de tes habitudes et tu en souffres, puisque tu ne t’aimes pas lorsque tu t’aperçois que tu as fait ce que tu ne voulais pas faire ou que tu n’as pas fait ce que tu voulais faire. Aujourd’hui, prends le temps d’apprécier vivre tes conséquences avec mes grâces, ainsi tes privations t’apporteront des lumières sur les bienfaits du jeûne. Prends cela comme de la purification, puisque Dieu bénit qui tu es: un enfant ayant besoin de me suivre au désert pendant 40 jours; oui, vis chaque jour lié à moi qui aie accompli mes 40 jours sans manger et sans boire: les jours précédant ce jour, tu les vivras en Action de grâce. Je t’aime.
Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Pas_m
Veuillez prendre note que le Dimanche n’est JAMAIS Jour de Jeûne…Notre prière du Dimanche pourrait simplement être la Messe, le Chapelet et pourquoi pas un repas en famille !!
https://myriamir.wordpress.com/2019/03/06/premiere-serie-cette-annee-2019prieres-pour-le-careme-%E2%99%A5-du-1er-jour-au-8e-jour-recues-par-la-fille-du-oui-a-jesusdebutant-le-mercredi-des-cendres-le-seigneur-a-demande-que-nous-medition/


Dernière édition par Garabandal le Mer 27 Mar 2019 - 23:18, édité 3 fois
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1510
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Empty Re: Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Message par Garabandal le Mer 27 Mar 2019 - 22:43

Prières pour le carême de la 9e à la 13e journée
(du vend. 15 au merc. 20 mars 2019)

9ième  journée
Je me donne à toi, Jésus. Ce que je vais vivre aujourd'hui, je te le donne. Ma joie est de savoir que tu prends tout et que tu me le redonnes en grâces.
Jésus: Mon enfant, garde-toi dans ma paix. À moi de te conduire vers mes enfants qui ont tant besoin d'amour. Où qu'ils soient, tu es avec eux. À moi de réchauffer leur cœur avec tes oui à l'Amour; à moi de les diriger vers l'amour; à moi de faire d'eux des enfants fidèles à l’Amour.
Ce temps de carême t'apporte des grâces, et c'est un temps de partage. Oui, partage les grâces que tu reçois avec tous les enfants qui sont en jeûne, non qu'ils le veuillent comme toi, cela leur est imposé par ce monde sans égard envers eux qui n'ont pas de quoi manger. Ces enfants qui sont obligés d’accepter des nuits sans confort et des journées sans nourriture, ce sont tes frères, ce sont tes sœurs.
Mon enfant, je te le demande: «Aime qui tu es: un enfant fait pour l'amour. Laisse ton Dieu prendre ce qui est en toi et dis-moi: ''Merci, mon Dieu, pour tant d'amour.'' Viens en moi et vis ta vie en être simple et humble. C’est par mes grâces que tout se concrétisera. Un jour, tu verras un monde d'amour bâti avec des 'je t'aime'.» Je t’aime, mon enfant.

10ième journée
Jésus: Mon enfant, ne cesse pas de demander des grâces à ma Mère. Chaque demande est une prière qui lui est adressée. Lorsque tu la pries, elle fait de ta prière sa prière, et elle s'adresse à la Trinité pour t'obtenir ce dont tu as besoin afin que ton âme soit remplie de grâces. Ce n'est pas une grâce que ton âme recevra, mais 'des grâces'. Comme les âmes aiment partager les grâces du Ciel avec toutes les âmes, toi et elles vous recevrez beaucoup de grâces puisqu'elles se multiplieront grâce à l'amour qu'elles ont entre elles.
Ces jours de jeûne sont des jours de grâces; ainsi, chaque enfant sur la terre qui fait jeûne aura contribué à alimenter par son âme l'amour qui maintient l'amour en chacun, malgré les mauvais actes de vie.
Offre ton cœur à ma Mère, elle t'aidera à faire, avec beaucoup d'amour, tes journées avec moi qui suis au désert. Je t'aime.

11ième journée
Jésus: Enfant d’amour, comprends que tout ce que tu es s’ouvre à la demande des enfants qui crient vers moi: ''Mon Dieu, nous n'en pouvons plus, cette terre est si polluée que peu de bon pénètre en nous. Tout ce que nous mangeons et qui semble être bon ne nous apporte pas ce qu’il nous faut pour être en bonne santé. Oui, nous voulons faire de bons repas, mais les résultats ne répondent pas à la demande qui est une bonne assimilation, et nos organes, qui doivent distribuer ce qui est nécessaire au bon maintien du corps, ont de la difficulté à s'accomplir.''
Mon enfant, ce que l'esprit de ce monde a fait avec ma terre, c'est l'appauvrir de ses bienfaits. Elle était et elle est encore comme une mère pour toi. Sache t'aimer en ayant confiance que ton esprit est en l'Esprit de Dieu. Ne t'inquiète pas, je prends soin de toi et de tous ceux que tu aimes.
Il ne faut pas ignorer que tes craintes, tes angoisses, tes anxiétés sont alimentées par la peur. Par ces fantômes tu pollues ta chair, et ton intérieur ne cesse de connaître des transformations: ta paix en combats, tes joies en souffrances et ton amour en défaites. Attention, il n'y a pas que la nourriture qui ait subi une transformation!
Reste avec moi au désert et continue ce jeûne; à moi de mettre de la lumière en toi. Je t’aime.

12ième journée
Je te rends grâce, Seigneur pour ta force qui sera en ma chair aujourd’hui. Mes anges, merci de dire en mon nom: ''Merci, Dieu, pour chaque instant de ma vie.''
Je t’aime, Seigneur, de faire de moi une aide pour chacun. Si à chaque instant de ma vie je me glisse entre toi, Seigneur, et mes frères et mes sœurs, c’est pour ressentir la valeur de ton Acte de Vie qui a purifié tous nos actes de vie et t’offrir la chair entière en acte de reconnaissance.
Chaque fois que notre chair a mangé et a bu ce qui était impur, je demande pardon à ta Chair Incréée afin d'adorer ton Sang Purificateur qui a redonné à la chair créée sa force:
- elle était faible, elle est redevenue forte;
- elle était fébrile, elle est redevenue résistante;
- elle était instable, elle est redevenue confiante;
- elle était incohérente, elle est redevenue lumière;
- elle était troublée, elle est redevenue harmonieuse.

Tout ce que tu as fait pour elle est en nous. À chacun de se donner pour chacun, là est le chemin que tu nous montres. Merci, Jésus, pour ton 'Oui' que je prends en moi pour continuer cette journée de jeûne qui ne peut venir que de toi.  

Jésus: Mon enfant, cette prière peut-elle venir de toi? À toi de l’accepter afin de vivre ce jeûne avec moi au désert: chacun a été une présence en ma prière qui s’adressait à mon Père. Je t’aime.

13ième journée
Dans la Divine Volonté, Seigneur, je m’unis à ta Chair parfaite. Toi qui es au désert, tu pries pour nous. Tu supplies ton Père d’avoir pitié de toi, alors que tu es son Enfant parfait.
Mon Jésus, ta Chair Incréée parfaite portait tous nos abus. Merci de t'être fait 'moi' qui étais pécheur impur. Tu t'es présenté à ton Père en étant moi-même. Aujourd'hui, je me sais pardonner, et c'est en toi que ma prière devient ta prière pour que ma voix s’élève jusqu’à Dieu le Père:
''Père d’amour,  je te demande pardon pour toutes les fois que j’ai abusé de mes pensées, de mes regards, de mes écoutes, de mes paroles, de mes actions et de mes sentiments. Ô, Papa adorable, avant même que je sois devant toi, tu as toujours voulu de moi en ton Fils. Ma chair créée est toujours en sa Chair Incréée.
"Père, qu’ai-je fait avec la chair que tu nous as donnée? Depuis quelques années, les enseignements de ton Fils nous ont fait réaliser l'importance de ne plus négliger la chair. Oui, je sais maintenant que ma chair ne fait qu'une chair avec celle de ma mère et de mon père, de mes enfants et mes petits-enfants, de mes frères et mes sœurs, de mes oncles et mes tantes, de mes cousins et mes cousines, de mes neveux et mes nièces et de mes frères et mes sœurs depuis Adam et Ève.
"Je te prie, Père, de ne pas regarder mes abus, mais de regarder ton enfant qui jeûne et qui aime s’unir au jeûne de ton Fils Jésus, notre Sauveur. Selon ton Saint Vouloir, permets que je continue de le faire en ton Fils qui vit sa treizième journée au désert; ainsi, ma journée sera faite en la sienne. Je t’offre toutes mes secondes en signe d’amour.
"Merci, mon Père très bon, pour ta force que tu me donnes à travers ton Fils Jésus, notre Sauveur et notre Maître d’amour."
Jésus: Mon enfant, sois à l’écoute de ton 'oui', c’est moi qui le nourris, il est fort par mon 'Oui', il est sincère en mon 'Oui', il est puissant avec mon 'Oui' pour la gloire de mon Père. Je t’aime.


Dernière édition par Garabandal le Mer 27 Mar 2019 - 23:02, édité 2 fois
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1510
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Empty Re: Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Message par Garabandal le Mer 27 Mar 2019 - 22:57

Prières pour le carême de la 14e à la 25e journée
(du jeu.21 mars au merc. 3 avril 2019)


14ième journée
Mon Dieu, tu es en moi, me voici, Maître.

- Ma concentration sur les choses extérieures pour me combler, je te la donne; par ce jeûne, tu m'apprends à m'abandonner en moi pour être comblé par toi.
- Mes faims extérieures, je te les donne; toi seul sais ce qui m'est nécessaire pour mon être affamé d'amour.
- Mes joies extérieures, je te les donne; elles sont éphémères lorsqu'elles ne sont pas nourries de ta joie.
- Tous mes dérangements dus à la malnutrition, je te les donne; ce n'est qu'à travers toi que je peux voir ce qui serait bon pour moi.
- Tous les instants vécus sans toi, je te les donne; vivre sans toi, c'est être sans connaître qui je suis.

Merci, Jésus, d'avoir vécu tout cela avant moi et merci de t'être présenté à ton Père comme étant moi-même.
Merci, Père, ta miséricorde m'a donné des grâces et ces grâces je les vis en ces instants d'amour.
Merci, Esprit Saint, de m'avoir enveloppé de ton amour et de m'avoir nourri de tes grâces de paix, de joie et d'amour.
Merci, Divine Volonté, je suis comblé de bienfaits éternels, et tous tes bienfaits que j'ai reçus, je te les redonne.
Merci, Divine Volonté, ces grâces se sont multipliées tant et tant, et tant de fois que la chair ne peut les compter.
Merci, Divine Volonté, avec tes grâces je peux te louer et te rendre grâce pour tant de merveilles dans ma vie sur la terre.

Un jour, je déposerai à tes pieds tout ce qui est venu de toi, et avec les anges et tous les saints et saintes du Ciel, nous chanterons ta Gloire. Sans fin sera ma joie de t’avoir redonné ce que tu m‘as donné hier, aujourd’hui et demain.

C’est avec ces mots de reconnaissance qui te sont adressés qu'aujourd’hui que je vais vivre ce jeûne qui ne m’appartient pas, mais qui appartient au jeûne purificateur vécu par toi, Jésus, au désert. Je t’aime.

Jésus: Mon enfant, merci pour ta prière. Je t’aime.


15ième journée
Jésus: Mon enfant, je suis avec toi. Je suis ta force et ton soutien. En moi, tu es. Je me donne à toi. Fais ma Volonté un jour de plus dans ton abandon afin que ton âme et la chair profitent de mes grâces.
Il y a toi en moi, moi en toi. Nous sommes ensemble pour redonner à mon Père ses grâces de force. C’est Lui qui m’a donné à vous, c’est Lui qui m’a fait naître sur la terre, c’est Lui qui vous a aimés plus que vous-même, c’est Lui qui a toujours été auprès de vous.
Je suis en Lui, il est en moi, nous en le Saint-Esprit nous ne formons qu’UN. Tous les créés de mon Père: vous avec ma Mère et mes anges, vous ne formez qu’un tout. Sa Volonté a été en chacun et lorsque vous fûtes devant Lui, vous avez tous été créés en ayant une seule chair pour tous, une âme pour chacun et son esprit pour tous. Toi et eux vous avez à apprendre de moi qui vous êtes. Je me donne à toi et toi, donne-moi ta journée.
''Oui, Jésus, je te la donne. Je suis avec toi et ce que je suis, je le suis par toi. Ce jour est commencé. Je m’unis à tous ceux qui sont en ce jour actifs dans leur quotidien depuis peu ou depuis des heures. Tes choisis bénis sont affairés à bâtir un monde nouveau en toi, Maître adorable. Je te remercie de vivre leurs instants en moi lorsque je dors. Je me donne à toi pour qu’eux aussi puissent vivre leurs instants en profitant de mes œuvres qui sont nourries avec tes grâces.
"Ce jeûne en ton jeûne au désert me donne courage, force et persévérance, surtout dans les moments où je sens plus fortement les effets des poisons des esprits impurs.
"Merci pour ta patience, tu sais attendre le bon moment pour me combler de tes grâces afin que j'entre avec toi au désert. Bien que mes actes de vie ne soient pas toujours à la hauteur de tes désirs: amour pour la chair, tu es toujours là pour moi.
"Merci pour ta miséricorde envers l'être faible que je suis. J'ai tant besoin de toi pour regarder mes actes contre moi et contre mon prochain afin que je puisse me pardonner.
"Merci, Jésus, d'avoir vécu ma vie pour me libérer des emprises des démons qui ne cessent de tendre des pièges à mes pensées, mes regards, mes écoutes, mes paroles, mes actions et mes sentiments.
"Merci de m'aider à ne pas oublier mes faiblesses. Oui, ces faiblesses me démontrent que mes actes de vie ont l'empreinte de l'esclave: mes mauvaises habitudes. Tout ce que l'esprit de ce monde m'a appris, je l'ai consommé sous toutes ses formes. Aujourd’hui, je te donne tout cela, et je te rends grâce pour cette prière qui vient à moi par la Divine Volonté.
C’est toi mon Tout, c'est toi mon 'oui'.

- Lorsque j’étais seul, tu étais mon Compagnon.
- Lorsque j’étais malade, tu étais ma force.
- Lorsque j’étais découragé, tu étais mon encouragement.
- Lorsque j’étais mêlé, tu étais ma lumière.
- Lorsque j’étais fatigué, tu étais mon énergie.
- Lorsque j’étais démoralisé, tu étais mon soutien.
- Lorsque j’étais apeuré, tu étais ma main.
- Lorsque j’étais distrait, tu étais ma confiance.
- Lorsque j’étais perdu, tu étais ma bouée.
- Lorsque j’étais accusé, tu étais ma vérité.
- Lorsque j’étais abusif, tu étais mon regret.
- Lorsque j’étais confondu, tu étais mon aide.
- Lorsque j’étais en colère, tu étais mon oasis.
- Lorsque j’étais perdu, tu étais ma lampe.
- Lorsque j’étais affolé, tu étais mon oasis.
- Lorsque j’étais puni, tu étais ma récompense.
Je me souviens d’avoir crié: ''Qui peut m’aider?'' Et toi, dans mon désert, tu me disais''…
Jésus: Je suis avec toi. Personne ne peut être plus près de toi que moi, ton Dieu. Je me suis fait petit pour toi. Je me suis dépouillé pour toi. Je me suis laissé ridiculiser pour toi. J’ai laissé ma Chair entre les mains de ceux qui m’ont crucifié pour toi. Aujourd’hui, on veut détruire la chair. Ce sont les démons sous l’ordre de Satan, leur maître, qui poursuivent encore leur plan contre vous. Tu fais ce jeûne pour l’amour et je le présente à mon Père. Ta vie est une offrande d'amour. Tu as tout à offrir, même tes actes accomplis lorsque tu ressens ta chair attaquée par les poisons qui t'affaiblissent. Aucune grâce ne te sera enlevée, car ta vie est un don pour ceux que tu aimes.
Je suis la Parole et ma Parole est vivante. Reçois les grâces qui, aujourd’hui même, vont donner aux enfants du monde la force dont ils auront besoin pour être vrais dans tout ce qu’ils ont entrepris, entreprennent et entreprendront.
Je suis la Divine Volonté et mon Père est ma Volonté. Prends et mange, ceci est ma Volonté. Je t’aime, toi qui fais de cette prière un oui à l'Amour. Elle est de moi, ton Dieu, pour toi. Je t’aime.


16ième  journée
Ma foi s’ouvre à toi, mon Dieu, tu es tout ce qui est vie en moi. J’écris, tu es là; j’écoute, tu es là; je me donne, tu es là; je respire, tu es là. Ma vie est pour toi, Dieu d’amour.
- Merci pour les journées accomplies durant ce carême. Ce sont tes Actes d'abandon en ton Père qui m'ont obtenu tant de grâces.
- Merci pour toutes les grâces obtenues, nos âmes et la chair t'en sont reconnaissantes.
- Merci de ne regarder que nos âmes, alors que la chair a tant besoin de nos sacrifices.
Jésus, tu es notre Seigneur et notre Roi. Au désert, tu marchais sans craindre les scorpions ni les serpents. Toi qui étais la Puissance, tu acceptais de ressentir notre faim et notre soif par amour pour nous. Ton jeûne nous préparait à entrer avec les grâces de la Purification de la chair dans ce jeûne d'amour.
La foi en la Purification de la Chair est notre force: tu as tout purifié. Depuis ce jour, notre âme, la chair et notre esprit peuvent connaître ce que l’âme, la chair et l’esprit sont capables de nous donner: la force de continuer en sachant qu’aujourd’hui sera une force pour demain et encore pour demain et encore pour demain, puisque le passé, le présent forment notre futur qui est devant nous.
Merci pour tous les 'hier' et pour tout le présent de mes frères et de mes sœurs; ce sont les trésors de la vie qui se rassemblent pour m’offrir un futur rempli de force.
Jésus: Mon enfant, tu es avec moi, donne-moi tout ce que tu es, tout ce que tu as ressenti et tout ce que tu as fait et qui t'a semblé difficile, c'est moi qui l’aie vécu avant toi, c’est moi qui aie accepté ce qui était en toi. Viens à moi, je suis là pour te dire: «Ensemble nous sommes et ensemble nous avançons. Cela est bon pour ton âme, ta chair et ton esprit.» Je t’aime.


17ième  journée
Ma foi est en toi, Maître. Aujourd'hui, en la Divine Volonté, ce que tu me donneras, je le déposerai dans le Cœur de ta Mère.

Il y a très longtemps, tu étais au désert, et Maman, ta Mère était liée à ton Cœur. Elle aussi était au désert: un désert de souffrance dû à ton absence, mais rien ne pouvait remplacer ce moment de joie où ta Présence se faisait ressentir en elle.
Là où elle était, elle gardait cela en son Cœur et, chaque jour, elle t’accompagnait. Son jeûne ne lui enlevait rien de son amabilité. Bien qu’elle parlait très, très peu, son sourire était toujours présent pendant tout ce temps qu'elle s’affairait à aider son cher prochain, alors que la Divine Volonté lui faisait ressentir tes souffrances: les souffrances de nos péchés qui étaient la cause de ton jeûne.  
Sa patience envers les gens qui ne lui accordaient pas un sourire la rendait si belle que les autres qui la regardaient étaient revigorés par sa force: ce qui les aidait à être bons envers ceux qui les négligeaient.
Ta Mère poursuivait ses journées en ne mangeant pas et en ne buvant pas. Alors que les anges se montraient à elle, pour ne pas être consolée par eux, elle baissait les yeux, car elle ne voulait pas avoir plus de faveurs qu’elle n’en méritait.
La parfaite Mère, qui se disait être plus petite qu’un vermisseau, voulait vivre dans ton désert son jeûne en se privant non seulement de nourriture et de liquide, mais aussi des faveurs venant du Ciel par amour pour moi.
Jésus: Mon enfant, aujourd’hui, tu t’apporteras toi-même la grâce du jeûne en puisant en toi cette grâce que Dieu t’a déjà accordée par ma Mère.
Arrête-toi durant ta journée et pense à ce qu’elle a accepté de vivre par amour pour moi. Elle savait que je jeûnais par amour pour vous et par amour pour la gloire de mon Père. Tout ce qu’elle a accepté vous a apporté beaucoup de grâces.
Mon enfant, accepte de vivre ce jeûne par amour pour ton prochain, laisse surgir du plus profond de toi-même ce qui est en toi depuis ces moments d’amour, ils te donneront beaucoup de force aujourd’hui. Je t’aime.


18ième  journée
Mon Dieu, tu es notre force et notre détermination à ne pas arrêter ce que nous avons entrepris pour aider la chair.
Jésus: Mon enfant, ce que tu vis, tu le vis en ma Chair Incréée. Je Suis est avec toi.
Ton chemin croise tes chemins passés qui se font connaître en toi malgré toi. Ce que tu as rencontré sur tes chemins, ce sont les vouloirs de tous ceux qui ont créé, avec une volonté meurtrie par le moi, ce qui était sans amour pour la chair et qui a fait souffrir les âmes. Donne-moi tout ce qui est contre la chair et abandonne-toi en ma Volonté, ce qui nourrira ta foi envers ce que je te donnerai pour vivre tes demains.
Amen, je te le dis, qui donne sa vie ne la perdra pas, mais celui qui garde sa vie est déjà perdu. Merci de te donner pour les autres. Je t’aime.


Prie 19ième  journée  (Mercredi 27 mars) Prie
Ma faiblesse est en moi, ta force est aussi en moi. C’est vers toi que je me dirige. Ton chemin étroit est plus long et plus sûr que tous autres chemins.

Jésus: Mon enfant, tout ce que tu acceptes, je le présente à mon Père. Il faut passer par moi pour offrir à mon Père ta joie de te donner.
Ce jeûne est en moi. Lorsque j’étais au désert, je ressentais la présence de mon Père et dans l’amour, lui pour moi, moi pour lui, sa Présence me nourrissait. Sa Présence était ma force, elle venait de Lui, l’Amour, et son 'Je t'aime inconditionnel' me faisait ressentir tous vos 'oui' à l’Amour.
Au présent, ce que je suis en ta vie est éternel, c’est ainsi que j’aime te voir prendre tout ce qui se présente à toi au présent. À l’instant où ta vie goûte à ma Vie, je me fais petit pour te plaire. Pense à toutes les messes, elles ne font qu’une messe: un Acte d’amour pour mon Père qui me donna tout: votre vie. Je t’aime tel que tu es à chaque instant.
Oui, mon enfant, continue à vivre chaque instant au présent: hier est en ton présent et demain est aussi ton présent. Je t’aime.


20ième journée  (jeudi 28 mars 2019 jour de la mi-carême)  Prie  Prie  Prie
Jésus, je suis si petit devant toi. C'est en la Divine Volonté que tous ces mots sont de moi. Je suis en la chair créée; qu'un enfant écrit ces mots, ils sont en ma chair créée, par la Divine Volonté.
- Je m’abandonne à toi, Jésus, prends ma vie; sans toi je ne suis rien puisqu'il n’y a vie  que si ta Vie est en moi. Ma vie a tant besoin de ta Vie.
- Il n’y a que toi, Jésus, qui peux donner un sens à mes actes de vie, ce sont tes Actes de vie qui m'abreuvent. Ma vie a tant besoin de tes Actes de vie.
- Viens, Jésus, me montrer que ce que je fais là où je me trouve, il y a ta Vie. Ma vie a tant besoin de connaître ta Volonté.
- Ce jeûne n’a de sens qu’à travers ta Vie. Tu es en ma vie, tu es ma Nourriture. C'est toi qui as mis en moi de faire ce jeûne. Ma vie a tant besoin de te plaire.
Jésus: Mon enfant, ta vie est en moi et tout ce que tu fais est en moi; tu ne peux donc séparer ce que tu fais de toi-même. Ainsi, lorsque je suis entré dans ce jeûne, là où j’étais au désert, je ne me suis pas séparé de moi-même. Si cela avait été, cela aurait été contre l’amour: ma Chair Incréée en ma Vie Éternelle était présente, je suis l’Amour.
Tout ce que tu entreprends par amour pour Dieu et par amour pour ton prochain vient de toi, c’est ton être tout entier qui vit l'amour en moi. Ta vie ne peut être que si ma Vie nourrit ta vie, c’est moi la Vie.
Mon enfant, ces mots, il faut les manger, ils coulent de ma Source de foi, de force et de persévérance dont tu as besoin pour vivre ce que tu es en train de vivre: être avec moi au désert.
Ton amour envers toi-même doit passer avant la nourriture. N’ai-je pas dit que l’homme ne vit pas que de pain? Mes paroles sont vivantes, elles sont puissantes pour toi et pour tous ceux qui sont attaqués par les démons.
Tout enfant de Dieu doit vivre pour Dieu, pour lui-même qui a de l’amour envers son âme et la chair, afin de connaître la joie de se donner à son prochain par amour. Sois avec moi et vivons ensemble ce temps de sacrifice pour la Gloire du Très-Haut. Je t’aime.


21ième journée (Vendredi 29 mars 2019)  Prie  Prie  Prie
Jésus: Ma Présence se donne à toi. Mon enfant, tes jours ne se comptent pas en la Divine Volonté. Chaque jour c'est un jour éternel qui se pénètre. Bien que tu aies été 21 jours au désert avec moi sans me voir, peux-tu demeurer indifférent face à toutes les grâces que tous les enfants de mon Père ont reçues? C'est par amour pour Dieu que tu as appris comment vivre ce jeûne afin de demeurer fidèle à tes 'oui'.
Malgré ces privations de chaque jour, je t’ai nourri de bonnes choses et chaque jour tu t'es laissé transformer, car ces bonnes choses venaient de mon Père, pas des hommes.
Ces 21 jours de jeûne ont été pour toi de la délivrance: laisser en arrière de toi un passé rempli d’abus de toutes formes qui t’emprisonnait dans tes besoins voulus au fil du temps.
Combien de fois tu as aimé construire ton avenir sur du sable avec ce que l'esprit de ce monde t’avait appris? Tu ne savais pas que tes besoins ne t’apportaient pas le nécessaire pour que ton âme et la chair soient en harmonie avec ma création. Pour connaître l'harmonie de ma création pour toi, il faut que ton intérieur soit en harmonie avec tes pensées, tes regards, tes écoutes, tes paroles, tes actions et tes sentiments. Ce n'est pas par l'extérieur que tu peux apprendre que ce que le Créateur a créé est bon pour toi, non c'est en goûtant à son 'Je t'aime inconditionnel' qui est en toi: tu as été voulu avant la création.
Combien de fois tu as aimé ton désert qui plaisait tant à ton être extérieur? Tu obligeais ton intérieur de s’ajuster à tes besoins sans amour. Tu n’avais pas compris que tes anomalies qui sont tes mauvaises habitudes brûlaient en toi des forces qui t'auraient aidé à dire 'non' à tes abus qui, tranquillement, auraient perdu de l'importance pour toi.
- Combien de fois ta pensée t'a manifesté un besoin inutile?
- Combien de fois ton regard s'est fixé sur quelque chose qui t'a influencé?
- Combien de fois ton écoute s'est ouverte à des mots sans intérêt pour un monde meilleur?
- Combien de fois ta parole s'est fait entendre pour prononcer des mots sans valeur?
- Combien de fois ton action s'est posée pour connaître tes mérites?
- Combien de fois ton sentiment a égorgé l'amour?
Toutes les fois que tu privais la chair du 'Je t'aime' de mon Père, tes actes de vie ne répondaient plus à son amour. Sache reconnaître que ton corps est dans sa force lorsque tu penses à ses 'Je t'aime' qui construisent ton quotidien, lorsque tu regardes ses 'Je t'aime' qui se sont déposés dans sa création, lorsque tu écoutes ses 'Je t'aime' qui se font entendre à travers des paroles qui te blessent, lorsque tu parles de ses 'Je t'aime' avec tes mots remplis de sagesse, lorsque tes actions démontrent ses 'Je t'aime' qui témoignent de son agir et lorsque tes sentiments nourris de ses 'Je t'aime' nourrissent les sentiments d'autrui.
Oui, tu es capable de résister à la tentation puisqu’il y a en toi la force dont tu as besoin pour choisir la connaissance du bien. Le 'Je t'aime' de mon Père est plus puissant que les tentations du mal. Dieu est doux et humble, il ne met pas ses enfants en tentation de souffrir, ce jeûne est en train de te faire prendre conscience que ton corps est important et qu’il a besoin d’amour.
Mon enfant, ce jeûne est en toi; là où je suis, ma Vie se vit au présent. Viens à moi et glisse-toi dans mes faveurs. Comme la brise douce du matin qui caresse ton visage, ma douceur te donne de la force pour que tu puisses être encore avec moi au désert.
Mon désert transforme ton désert en un lieu d’amour pour la gloire de mon Père. Je t’aime.


22ième journée (Samedi 30 mars 2019) Prie  Prie  Prie
Jésus: Mon enfant, ma joie est de te rendre parfait comme ton Père céleste est parfait. Tout ce que tu es, tout ce que tu as en toi et tout ce que tu donnes te font goûter à sa bienveillance. C'est mon Père qui me donne à toi à chaque messe.
Mon enfant, je ne te laisse pas seul au désert, je marche avec toi. Accorde-moi ce temps de jeûne, et tout ce que tu feras pour ton prochain te semblera si léger que tu respireras une odeur d’amour.
Ce qui aujourd'hui te semblera lourd à accepter tel que les moqueries contre le christianisme, je vais le transformer en grâces de paix. C’est moi qui ai pris ce qui t'était inacceptable, c’est moi qui ai nourri tes acceptations, c’est moi qui t'ai donné la force de continuer.
Même si tu vois tes proches dire 'oui' aux tentateurs, sache que c'est moi qui ai pris la souffrance de leur âme afin qu'un jour ils aient la force nécessaire de dire: ''La chair ne vit pas seulement de pain, mais de grâces.''
Tous les enfants de Dieu qui tombent dans les pièges des démons ne voient pas la vraie cause de leur anxiété, de leurs soucis, de leur absence, de leur confusion, de leur incertitude, de leur tristesse, de leurs médisances, de leur instabilité, de leur mécontentement, de leur rancune, etc., ils sont aveuglés par une fausse lumière. Oui, ils croient voir ce qui est la cause de leur état d'être et ils croient comprendre que ce qu'ils voient est la réponse à leurs souffrances ou à leurs besoins quotidiens, ce qui les prive des grâces que leur procure le 'Je t'aime du Père'.
Mon enfant, mon amour est en eux comme il est en toi. Il est bon de prendre ce temps de jeûne pour te reposer en ton intérieur afin que tu puisses les nourrir de mes grâces de paix et de libération. C’est en toi que tout se passe. Ta confiance envers mes grâces doit vaincre tes doutes, et c'est par le jeûne que tu peux y arriver. Je t'aime.


23ième journée (Lundi 1er avril 2019) Prie  Prie  Prie
Dans la Divine Volonté, merci, Jésus, de me mettre en ta présence. Je m’abandonne entre tes mains.
Jésus: Mon enfant, je te couvre de ma Volonté. Accorde-moi ta volonté qui est de pénétrer ce jeûne par amour pour ton prochain. À moi de te faire connaître ton 'oui' à ma Volonté.
Je t’emmène avec moi au désert, c'est là que j’ai offert à mon Père tout ce qui était pour atteindre ton âme. Je suis sans force, depuis plusieurs heures je marche. Rien autour de moi ne porte la vie, ce paysage est sans nourriture. Dans une pénombre silencieuse, je m’arrête pour prier mon Père, je ressens en moi tes faiblesses devant les tentations. Mon Être souffre devant tes ‘non’ à mon Père et, lui, il me donne tes 'oui' futurs afin qu’au moment de ma Mort ils puissent prendre naissance en toi.
Ce temps de carême est un temps d'abandon dans lequel ton âme veut s'associer avec mon Âme. Le désert, n'est-ce pas le lieu où ton âme vivait sans ma nourriture,  sans ma source d'eau vive? Mon enfant, ma Vie au désert est le portrait de ton âme avant ma mort sur la Croix. Ton âme avait faim de mes grâces, avait soif de mes paroles d'amour. Elle agonisait dans ton désert. Oui, la chair ne lui apportait que misère, que des miettes de vie, tout juste pour ne pas mourir.
Au désert, je priais mon Père pour que ton âme demeure en toi. Je la ressentais: mon Âme était triste à mourir tant ma souffrance pour ton âme était immense. Elle, si amoureuse de moi, ne pouvait connaître ni consolation, ni espoir de me voir un jour la regarder, tant sa honte la couvrait de douleur.
Durant ce carême, que ton âme en mon Âme contemple la lumière qui cache le Visage de mon Père, afin que la chair soit en prière au désert: «Petite partie de la chair créée, pense à moi qui prie mon Père d’avoir pitié de toutes ses âmes créées, il va t’accorder la force de continuer ton jeûne; ainsi, tu pourras, en pensant à toutes les âmes, te réjouir de savoir qu’elles sont dans la joie de savoir que tu jeûnes par amour pour ton prochain.»
Mon enfant, ne doute pas de ce que tu donnes, cela apporte de la joie à ton âme, car vivre pleinement ton choix pour l’amour est riche de grâces. Lorsque tu vis pour la gloire de Dieu, ton âme s’ouvre pour recevoir d’autres grâces, et ces grâces nourrissent la chair qui en ressent les effets. Je t’aime.


24ième journée (Mardi 2 avril 2019) Prie  Prie  Prie
Jésus: Ta présence en moi, mon enfant, est voulue de la Divine Volonté. Tout de toi s’ouvre à mon appel. Ce que je suis, je te le donne: je suis l’Amour. En l’amour, il y a tout ce dont tu as besoin. Pour vivre ton quotidien, dans l’amour, en l’amour, avec l’amour et pour l’amour, il est important de prendre conscience de ce qui t’habite: le vrai, l'unique amour. Chaque seconde de ton éternité fait ton quotidien et chaque jour est un jour accompli avec ton passé, ton présent pour ton futur.
Aujourd’hui, tu avances dans ta vie qui est accomplie en la Divine Volonté, puisque c’est moi qui l’ai accomplie. Toi en moi, moi en toi, nous sommes ensemble pour offrir à mon Père chaque acte de ta vie. Tout se vit dans ton quotidien. Ce jeûne s’accomplit en moi, ton Sauveur, par mes grâces. Dis-moi, mon enfant, crois-tu en ce que tu vis par moi?
''J’avance en toi, mon Dieu. Ton Vouloir est mon vouloir. Permets que je me penche sur chacun de tes enfants afin qu'eux et moi ne faisions qu'un en cet instant d'amour. Ce que tu veux est ce que nous voulons. Nous reconnaissons être en la Divine Volonté par les grâces que notre bonne Maman de la Divine Volonté nous donne.
''Bénie est notre Mère d’avoir accompli tous ses actes de vie en la Divine Volonté. Bénie soit-elle d'avoir dit en la Divine Volonté ces mots: «qu'il me soit fait selon ta parole». Par la Divine Volonté, en la Divine Volonté, ces mots ont pénétré en la chair créée et toutes les âmes ont loué Dieu de nous l'avoir donnée comme Mère.
''Merci de guider nos pas, Jésus, nous acceptons de te suivre. En la Divine Volonté nous sommes avec toi au désert."
Jésus: J'avance dans ce lieu aride où rien ne peut m'apporter du réconfort. Je m'arrête et je prie: «Père, regarde-moi; j'ai tant besoin de toi. Viens à mon aide.» Dans ce lieu où rien ne pousse, je continue ma marche. J'accepte mes journées et mes nuits dans ce lieu sans vie pour y semer la vie. Je prie: «Père je les prépare à recevoir les grâces de la Purification. Leur âme assoiffée d'amour a si faim de votre Présence. Père, j'accepte ma faim avec amour, j'accepte ma soif par amour, j'accepte la souffrance pour votre Gloire.» Mes âmes, recevez des grâces de paix afin que la chair puisse accepter ma Chair en nourriture et mon Sang en breuvage. Recevez des grâces de joie, mon Âme prend soin de votre âme. Recevez des grâces d'amour, mon Âme s'incline devant mon Père qui aime sans mesure la chair créée.
''Oui, Jésus, tu nous as emmenés, depuis plus de deux mille ans, au désert avec toi. À chaque année, tu nous as montré que là où tu marchais, là où tu t’arrêtais, là où tu priais, il y avait la vie qui commençait à entrer en la Divine Volonté.
''Aucun lieu sur la terre ne pouvait ressembler à ton désert, car ton désert était notre désert: une vie sans la vie. Notre cœur vide d’amour avait tant besoin de comprendre ton désert pour comprendre notre désert.
''Ce jeûne redonne vie à mon cœur, lui qui a si souvent douté de ma persévérance devant tes demandes. Oui, j’ai souvent jeûné le vendredi de chaque semaine; oui, j’ai jeûné pendant 40 jours durant le carême; oui, j’ai jeûné les mercredis des Cendres; aujourd'hui, je reconnais que ces jeûnes avaient le goût de l’impossibilité: en faire plus pour la gloire de ton Père. Merci, mon Dieu, de m'avoir aimé tel que j'étais, tu as su faire de moi un enfant vivant sa foi en la Divine Volonté afin que je puisse faire des actes de réparation.''
Jésus: Mon enfant, je te garde en ton être fragile pour te dire: «Ne t’inquiète pas, ta foi a grandi et elle grandira encore.» Tout ce que tu as fait, je l'ai pris en moi et je l'ai présenté à mon Père. Ce sont les fruits de tes jeûnes présentés à mon Père qui t'ont amené là où tu es aujourd'hui. Mon Père t'a nourri et il te nourrit encore. C’est Lui qui t’accorde son 'Oui'. C’est Lui qui te regarde vivre ta vie dans la joie, la paix et l’amour. C'est Lui ta force puisque c'est Lui qui me donne à toi, et ton âme est plongée dans mes grâces de force. Mon enfant, il faut mourir pour vivre: sois abandon en moi, la Vie, et continue de prier pour tous ceux que tu aimes. Je t’aime.


25ième journée (Mercredi 3 avril 2019) Prie  Prie  Prie
Je te loue, mon Dieu, pour les onctions accordées à toutes tes âmes. Toi seul tu as guéri mon âme agonisante, toi seul tu as soulagé mon âme blessée, toi seul tu as accompagné mon âme oubliée, toi seul tu as aimé mon âme mal aimée: ce sont tes 'Je t’aime' qui lui ont donné courage, force et espoir, et mon âme n'a pas gardé tes grâces que pour elle-même, non, elle les a partagées avec toutes les âmes pour que chaque partie de la chair créée reçoive de l'amour de son Créateur.

Jésus: Mon enfant, mon Âme a connu la souffrance de toutes vos âmes. Seul au désert je priais mon Père d'avoir pitié de mon Âme qui pleurait sur vos âmes. Je le suppliais d'étendre sur elles sa Présence afin que leur détresse ne soit pas irréversible. Mon Âme prenait ce qu'elles vivaient: une noirceur si épaisse que je ne pouvais avancer sans que ma Chair en soit affectée. La faim et la soif n'avaient pas sur ma Chair autant d'emprise que cette noirceur qui atteignait mon Âme. J'ai pleuré sur leur manque de tendresse et sur l'indifférence de leur enveloppe. Elle, si faible, avançait sans un reproche pour la chair qui ne pensait qu'à sa propre souffrance.

Mon enfant, donne-moi tous ces instants désertiques que ton âme a connus, c'est mon Âme qui lui a gagné des grâces. Durant ce carême, ton âme en mon Âme ne fait qu'une, et ensemble nous nourrissons toutes mes pauvres âmes qui n'ont pas goûté aux grâces du sacrement du Baptême. Oui, que ton âme vienne au désert vivre avec moi ce que ces âmes ressentent: la honte d'avoir sur elles la tache originelle qui les empêche de se voir toutes belles devant leur Dieu amoureux d'elles. Ton 'oui' apportera de la joie à leur âme, car ton être tout entier se laissera plonger dans ma joie. La chair, ton âme et ton esprit s’amalgameront jusqu'au jour où la chair vivra avec toutes les parties de la chair en harmonie.
Mon enfant, réalise que ce jeûne te fait entrer plus profondément dans l'amour pour ton âme et leur âme. Prie pour que d'autres enfants de Dieu entrent un jour dans ce carême qui leur ouvrira les yeux sur l'amour, le vrai amour. Je t’aime.


Dernière édition par Garabandal le Mer 3 Avr 2019 - 8:17, édité 3 fois
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1510
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Empty Re: Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Message par Garabandal le Mer 27 Mar 2019 - 23:09

Prières pour le carême de la 26e à la 30e journée
(du 4 avril au 9 avril 2019)

26ième journée (jeudi 4 avril 2019) Prie Prie Prie
Jésus: Mon enfant, donne-moi ta vie, viens mourir en moi. Tu es mon amour et je suis ton Amour, nous sommes ensemble pour l'éternité. Tout ce que tu vis, c’est moi qui le vis, non toi.
- Tu pénètres tes pensées, je les connaissais avant toi.
- Tes regards se posent là où mon regard s'était déposé.
- Tes écoutes se dirigent là où j'entendais les sons venir vers toi.
- Tes paroles débutent, et je sais où elles vont te conduire.
- Tes actions ne sont que projets, mon Vouloir te montre par où tu devrais commencer.
- Tes sentiments s'installent et j'ai mis autour de toi ceux qui se donneront pour t'aider à t'accepter tel que tu es.
Tout ce que tu as fait, tout ce que tu fais et tout ce que tu feras, je l’ai vécu avant même que tu sois. Ce jeûne est à moi, je l'ai connu avant toi. Tes faiblesses et tes sacrifices sont dans ton vouloir, mon Vouloir est de t'accompagner jusqu'au jour où tes faiblesses et tes sacrifices feront ta joie au quotidien. Tes jours seront en mes jours. Je Suis t'a donné ce qu’il te faut pour vivre en enfant digne de mon Père: mourir en toi pour vivre en moi. Je suis la Vie.
Mon enfant, tu as la puissance de la vie par ma Vie Éternelle. Je suis la Puissance, et je te soutiens dans ton ignorance. Ce sont tes ignorances qui t’écrasent lors de tes faiblesses: «Si tu savais le don de Dieu». Tous les mots que j'ai prononcés sont éternels: mes mots sont en toi, ma puissance est en toi: mange ma Parole, je suis vivant en toi.
Reconnais qu’il y a une source inaltérable qui coule en toi. J’ai mis en toi mon eau vive, je suis l’Eau de la Vie. Tu as en toi tant de gouttes d’eau que, si elles se rassemblaient, tu boirais l’eau de ta vie éternelle. Cette eau contient tout ce que chaque partie de la chair a besoin. Oui, il y a en toi une source riche de bienfaits: bois mon eau vive, elle ne peut se tarir tant elle contient mes bienfaits.
Mon enfant, comprends que mon Père m'a donné à toi par amour et que tout ce que tu consens à laisser entrer en toi par tes actes de vie doit s’harmoniser avec ton être tout entier: la chair, l'âme et l'esprit; l’intérieur et l’extérieur doivent s’amalgamer pour ne faire qu’une bonne nourriture et qu'un bon breuvage pour les âmes et la chair. Je t’aime.


27ième journée (vendredi 5 avril 2019) Prie Prie Prie
Jésus: Mon enfant, savoure ta foi spirituelle, je suis la Toute-Puissance. Ce qu’il y a en toi et qui est en ce moment en train de reprendre force, moi seul qui suis Dieu le sais. Fais confiance en Celui qui a créé ta chair, ta chair a en elle tout ce dont elle a besoin pour reprendre son dû. Tout ce qui se passe en toi est voulu de mon Père. Hier, tu vivais ton jeûne en moi avec tous ceux qui étaient en carême, aujourd'hui, je laisse monter mes paroles vers mon Père afin qu'il vous bénisse:
«Père, tes bénis sont avec moi au désert, ils ont faim, ils ont soif d'apporter du pain et de l'eau à la chair meurtrie par les poisons des démons. Oui, Père, il y a tant d’enfants en ce monde qui font ce qui est mal à tes yeux, et la chair souffre. Offrons-leur, Père, la lumière qui leur apportera des connaissances afin qu’ils puissent voir et comprendre que ce qu’ils acceptent pour plaire à leur propre petite chair n’est pas amour envers la chair. Père, tu as donné à tes enfants ton 'Je t'aime inconditionnel', aujourd’hui, il n'a pas perdu sa puissance d'amour, il continue à donner sa puissance.
«Pour que ta générosité ne soit pas bafouée, Père, je me donne en holocauste en prenant en moi tes enfants bénis. Ce que je mets en eux par amour pour ta Gloire, c'est la grâce de la Passion qui fera d'eux des 'Simon', des 'Véronique'. Regarde ton Fils et vois leur présence auprès de moi au désert, ils font des actes de réparation. Ces actes, c’est de l’amour, ils deviennent des enfants d’espérance pour leurs frères et leurs sœurs qui ont de la difficulté de s'aimer avant l'esprit de ce monde, ce monde qui leur a fait oublier que ton Nom est 'Père'.»
Mon enfant, continuons ensemble, demain arrive! Prends cette prière et présente-la à mon Père, il attend ton 'oui' d’amour qui n’existe qu’à travers son 'Oui': celui qu'il t'a donné pour que je vienne vers toi. Je t’aime.


28ième journée
Jésus: Mon enfant, je suis le Créateur de la chair. La chair entière a été créée pour donner ce qu’elle a en elle: l’amour. Ce jour est béni, et ce qui est béni est amour. Le corps habite la chair, comme l'âme habite la chair. Chacun de vous a en lui le vouloir de la Divine Volonté qui unit chaque partie de la chair, afin que chaque enfant ne soit pas seul à s'offrir en sacrifice pour la gloire de mon Père. Entrer avec moi au désert, c'est:
- Décider soi-même à faire de son corps un don de vie pour les autres.
- Apprendre au corps la discipline du jeûne.
- Ne pas garder son corps que pour soi-même, mais l'offrir en sacrifice.
- Reconnaître que le corps ne vit pas que de pain et d'eau, mais aussi de grâces.
- Consentir à ce que le corps soit présent pour que chaque partie du corps soit amour, comme la chair est amour pour chaque enfant ayant la même chair.
La Divine Volonté a voulu te donner la vie éternelle, et il y a l'âme qui te nourrit de mes grâces afin que tu sois entièrement amour pour la chair, qui est plus que ton corps, pour qu'il soit dans l'harmonie avec chacun. Tout ce qui compose ton corps doit aussi connaître l'harmonie pour avoir une bonne oxygénation, une bonne circulation, une bonne digestion, un bon transit, etc., afin de connaître l’assimilation et la libération.
Ce jeûne est bon pour l'âme, la chair et aussi pour ton corps. Ma joie est de te sentir bien en toi avec ce qui entre en toi. Puisque je t’ai parlé d’aimer qui tu es et d’aimer ton prochain tel qu’il est devant Dieu, tu dois être amour envers toi-même. Il est donc important de prendre soin de la chair pour aimer ton corps. C’est pourquoi le jeûne avec moi, qui te connais mieux que toi-même, est une grâce qui vient de mon Père qui m'a envoyé vers toi.
Il n’y a pas à avoir peur de ces journées de jeûne, la privation de certains aliments est une grâce qui te vient du Ciel. Dieu est avec toi. Laisse venir à toi, par la prière, ceux qui veulent connaître ce qu’il y a au plus profond d’eux-mêmes, ils découvriront aussi ce qu’il y a dans leur corps pour vivre leur journée dans la force de Dieu. Je t’aime.


29ième journée
Je me donne à toi mon enfant choisi. Soyons tout abandonnés en le Vouloir de mon Père. Ce jeûne te fait entrer à chaque instant en chacun des enfants de mon Père, même en ceux qui me rejettent. Je suis une Présence continuelle en eux, je veille sur eux. Lorsque la cause de leur déboire est à sa limite, je leur fais ressentir ma clémence afin qu'ils ne tombent pas dans une noirceur profonde. Même s'ils ne veulent pas de moi, moi je veux d'eux.
Mon enfant, continuons à nous donner pour la plus grande gloire de mon Père. Je garde en moi tous ses enfants, malgré leur indifférence envers son 'Je t'aime inconditionnel'.
«Un jour, le vent de l’est, de l’ouest, du sud et du nord se levèrent et ces vents aspiraient tout végétal qui était sans racine, tout liquide qui était sans vie, tout matériel qui était inutile. Tout ce qui était sans amour pour les enfants de mon Père disparaissait, car cela n’était pas de mon Père. Ce qui était demeuré sur la terre était ses enfants et toute sa création créée pour eux. Ses enfants se servaient de tout ce qu’il y avait autour d’eux, et ils étaient heureux de constater que Dieu avait fait des merveilles pour eux. Dieu avait béni ses enfants en leur donnant tout ce qui venait de sa création. Il leur donnait ce qui était bon pour leur chair et leur âme se nourrissait de ses grâces. Tous leurs actes étaient de la grâce, et la grâce montait au Ciel pour la Gloire de Dieu, le Très-Haut.»
Mon enfant, chaque fois que tu prends ce qui vient de la création de Dieu, reconnais que cela vient de mon Père. Le Créateur seul peut nourrir ton corps. Reconnais aussi que lorsque tu te nourrissais de ce qui n’était pas de mon Père, mais de l’homme qui a en lui l’orgueil et la vanité, tu faisais souffrir la chair. L’homme a transformé ce qui vient de la création de mon Père pour en faire quelque chose de mauvais contre le corps et la chair.
Ce qui vient de Dieu est bon pour le corps et la chair. Regarde ce qui est bon autour de toi, tu y verras son 'Je t'aime'. Il y a du bon dans les mets où la vie est présente, mais dans les mets où la vie n’y est pas, il ne peut y avoir du bon pour ton corps, et la chair en souffre.  
Je suis avec toi, tout comme mon Père est avec toi. Nous sommes ensemble. Seul le Saint-Esprit peut te faire comprendre que la vie en toi est protégée par Dieu. Mon enfant d’amour, ce jeûne t'aide à t'abandonner en la Divine Volonté afin de prendre conscience que seule la vie nourrit la vie. Je t’aime.


30ième journée
Ma foi est en toi, Père adorable. Tu nous as donné Jean-Baptiste, le précurseur de ton Fils, et tu nous as donné des grâces de foi afin de croire en ce qu’il était: un être ferme dans sa parole, dans ses actes de vie. Il a préparé notre chemin en annonçant la venue du Sauveur parmi les enfants de la terre. Il a crié: 'Convertissez-vous'. Tous ceux qui l’entendaient reconnaissaient en lui un être de force, un être déterminé à suivre le bon chemin qui mène au Ciel.
Père d’amour, que ta Volonté est grande! Je ne suis qu’un être de peu de foi, mais ma volonté, aussi petite soit-elle, désire faire ta Volonté. Je me garde bien de ce que je crois être capable de faire, je reconnais que je ne suis rien sans ton Fils Jésus. Il a mis en nous tes paroles d'amour qui nous plongent dans ton 'Je t'aime inconditionnel'.
Merci, Père, ton 'Je t'aime' fait de moi un être de force. Merci, Père, ta puissance en moi me donne le courage de m’accomplir dans ma journée. Merci, Père, tu me donnes des grâces afin que je puisse te louer et te remercier pour tout ce que tu me donnes. Merci, Père, pour ta création, il n’y a pas un endroit sur la terre qui n’est pas pour moi une source de bienfaits.
Si, aujourd’hui, il y a des enfants qui ne mangent pas alors qu’il y a tant de tes 'Je t'aime' dans ta création pour eux: miséricorde pour moi qui n'a pas su prier avec le cœur pour tes enfants qui n’ont pas fait ce qu’ils devaient faire afin de les aider à sortir de leur misère.
Je te remercie Père d’avoir permis à ton Fils, Jésus, d'aller au désert. Pendant 40 jours il marchait, marchait et marchait alors que son corps souffrait de faim et de soif; pendant 40 nuits son corps transi de froid ne pouvait entrer dans un sommeil réparateur. Pendant 40 jours et 40 nuits, il priait dans ce désert aride pour nous qui nous nous étions fermés aux grâces du Ciel. Par amour pour toi, Père, il acceptait de ressentir toutes nos souffrances: cause de notre sécheresse.
En aucun instant ton 'Je t'aime' nous a délaissés. Avant que ton Fils entre dans ce désert, Jean-Baptiste a été une source de grâces pour nous: il a été celui qui nous a montré la Source qui devait changer notre cœur de pierre en un cœur de chair. Oui, il a creusé en nous un puits de lumière et il nous a fait voir l’endroit où était la Source, et notre foi nous a fait comprendre qu’un filet d’Eau Vive se faisait voir.
Merci, Père, de nous faire savoir, par la puissance de l'Esprit Saint, que Jésus est l’Eau Vive. Merci d’avoir mis en nous la foi qui nous aide à poursuivre ce jeûne d'amour.
Dieu Père: Mon enfant, merci de suivre mon Fils au désert, j'ai mis en lui mes faveurs, elles sont pour toi. Je t'aime.


Dernière édition par Garabandal le Jeu 4 Avr 2019 - 23:11, édité 1 fois
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1510
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Empty Re: Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Message par Garabandal le Mer 27 Mar 2019 - 23:17

Prières pour le carême de la 31e à la 40e journée
(du merc. 10 avril au Samedi Saint 20 avril 2019)


31ième journée
Jésus: Mon enfant, tu es mon petit être d'abandon. C'est moi qui te rends petit afin que tu demeures fidèle à ma Parole. Ma Parole te donne de la lumière afin que tu puisses savourer mes dires, ma Présence et mon 'Oui' d'amour. Je m'offre sur tous les autels par amour et mon Père agrée mon Offrande d'amour. Il te donne son Amour, je suis son Amour. Il est mon Père, il est ton Père du Ciel.
Aujourd'hui, sois humble et simple, je me complais en toi. Par la Divine Volonté, je te donne à tous ceux qui ne t'aiment pas afin qu'ils puisent en toi l'amour que tu as pour eux. Un jour, ils puiseront le vrai amour en eux, celui qui leur donnera la force de se regarder tels qu'ils sont afin de goûter à mon 'Je t'aime'. Tout ce que tu es vient de ce que je mets en toi: de l'amour, car rien ne vient de toi.
Garde ton être dans mes faveurs par ton 'oui'. Ne te donne aucune récompense en pensant que tu es plus près de moi qu'eux. Porte la sécheresse de leur cœur, ce sont eux qui ne goûtent pas à la puissance de mon 'Oui': mon 'Oui' qui est riche de grâces.
Prends ce moment, et en la Divine Volonté viens marcher avec moi au désert afin qu'eux puissent marcher sur cette terre vers une oasis où demain ils se reposeront. Aie en toi, par moi, le courage de faire ce que tu as à faire pour la gloire de mon Père. Je t'aime.


32ième journée
Jésus: Tout de toi est en ma Divine Volonté. Viens avec moi, mon enfant, allons là où je te veux: au désert.
Je marche et je vacille. Ma Chair est si faible que mes jambes ne me supportent plus. Je donne à mon Père ce que je ne peux changer: «Père, ce que je suis, je te le donne; ce que je ressens, je te le donne; tous tes enfants qui sont en moi, je te les donne.»
Je ne ressens plus aucune force dans mes membres. La puissance de mon Père est en moi; elle est présente, et elle se vide; elle est présente, et encore elle se vide: mon Corps s'épuise à la vitesse de mes 'Oui': «Père, ta Volonté.»
La Volonté de mon Père met en mon Corps la faiblesse de tes 'oui', l'incertitude de tes 'oui', le doute de tes 'oui', ce qui me vide de ma force: «Père, ces 'oui' vides de force, je les prends, je les mange, je les bois, ce sont les 'oui' de tes enfants. C'est pour eux que je suis venu sur la terre.»
Mes pensées, mes regards, mes écoutes, mes paroles, mes actions et mes sentiments ont le goût de la mort. Malgré ce soleil qui brûle ma peau, je tremble de froid: «Ma Volonté est ta Volonté, Père.»
Tu es avec moi, ton regard est sur moi. Ton Cœur de Père s'unit au mien. Je suis ton Fils bien-aimé: «Père, je suis là. J'embrasse tes larmes. Vois ton Fils qui te donne son 'Oui', il s'unit à ton 'Oui'. Mon 'Oui', il est pour toi, Père.»
Devant toi, je choisis de vivre ces instants par amour pour ceux que tu aimes: tes enfants qui connaissent de grandes tentations, et la plupart tombent dans les pièges de mon ennemi, celui qui voudra me faire disparaître de la surface de la terre: «Père, il fera tout pour nuire à tes enfants qui veulent jeûner par amour pour moi. Sa malice va jusqu'à te prouver que ta Volonté n'est pas infaillible.»
Je suis dans ce lieu désertique, où jour et nuit je ressens la noirceur des péchés qui font souffrir tes âmes: «Père, ces moments sont nécessaires pour éprouver la chair et le corps qui doivent renaître dans une obéissance à tes lois d'amour. Oui, Père, il vient le jour où je te ramènerai tes enfants qui se sont éloignés du droit chemin.
Lorsque tes choisis bénis seront prêts à vivre avec leur mesure d'amour ce que je vis, ils prendront en eux ces moments, et ils vivront avec ma force les actes sans amour de tes enfants afin que tous soient amour à ton Image. Dans l'accomplissement total, eux seront des témoins d'amour éternellement. «Père, regarde ton Fils, il se donne pour que tu sois adoré, aimé et loué par tous tes enfants.»
Tes choisis sont ce que je suis à cet instant: des enfants qui veulent faire des actes de réparation. Leurs actes d'amour veulent envelopper les actes qui se sont heurtés et qui se heurtent à ta Volonté, afin de consoler la chair qui ne cesse de pleurer ses pertes: celles qui ont choisi la mort éternelle. Tes enfants et moi, ton Fils, te disons: «Ta Volonté, pas notre volonté.»
Mon enfant, merci d'être avec moi. Je t'aime.


33ième journée
Ce que je suis n'appartient qu'à la Divine Volonté, à toi de faire de moi ce que tu veux. Je t'aime, Jésus.
Jésus: Ma soif est en chacun des enfants de mon Père. Mon enfant ne creuse pas là où il n'y a rien, ta vie ne recevra que du vide. Tout est en Dieu. Je suis la Source de tout bien.
«Venez à moi vous qui êtes fatigués»: ces paroles, je les ai prononcées par amour. Aujourd'hui ces paroles sont toujours agissantes: «Oui, venez à moi vous qui avez faim et soif de vérité. Venez à moi vous qui êtes calomniés à cause de moi, je suis avec vous.» Mon enfant, il faut avancer et faire des actes de vie, pas des actes de mort. La vie est en toi, elle t'appelle à être toi-même.
Qui es-tu? Dieu seul peut te répondre: un enfant déterminé à être qui tu es. L'être que tu es veut connaître l'amour pour ton âme, la chair et ton corps pour accomplir ce qui est bon pour tes frères et tes sœurs afin qu'eux ils puissent puiser les grâces en leur être afin que leur corps soit dans la paix malgré leurs malaises.
Ce besoin de te donner vient de mon Père, c'est lui qui t'a donné d'être un don pour les autres. Tu n'es pas le seul, d'autres comme toi sont entrés dans ce jeûne réparateur. Sois un don total de toi-même, ils sont peu nombreux ceux qui se donnent pour leur prochain, sans rien attendre en retour.
Combien veulent donner gratuitement ce que mon Père a mis en eux: ses talents? Peu, très peu. Tout comme toi, ils ont reçu le don de les fructifier, mais ils attendent une récompense en retour venant de l'esprit de ce monde. Mon enfant, l'esprit de ce monde est le pouvoir de Mammon. Il est si fort en ce temps que les enfants de mon Père ne réalisent pas qu'ils sont aux prises avec ses pièges et, pendant ce temps, des milliers de personnes meurent, faute d'aide.
Autrefois, on a tué des enfants de Dieu qui faisaient le bien autour d'eux. Ils n'ont pu se donner que par la grâce qui venait de mon Père: talents et don de soi-même venaient de mon Père. De l'empereur au paysan, du médecin au cordonnier, tout talent venait de lui. C'est mon Père qui donne ses grâces, c'est moi qui vous les fais vivre et c'est le Saint-Esprit qui vous les fait comprendre.
Mon enfant, ce jeûne que tu vis, il va aider ceux qui souffrent à cause de l'indifférence d'autrui. Ils ressentiront des bienfaits en leur chair selon leur foi. Le Créateur de tout ce qui est sur la terre est avec eux. Ce jeûne n'est pas seulement que pour l'intérieur, il est aussi bénéfique pour l'extérieur. Dieu n'est pas limité, il donne à tous ses enfants ce qui est bon pour la chair et pour le corps: sa création. Ce jeûne t'aide à t'abandonner pour que tu puisses entrer en la Lumière de la Divine Volonté afin de comprendre que seule la chair peut reconnaître ce qui est de Dieu et qui est bon pour ton corps: tout vient du Créateur.
Tout jeûne fait par amour devant Dieu est un acte louable. Chaque enfant de Dieu porte en lui la grâce du jeûne, et cette grâce est alimentée par le 'Je t'aime inconditionnel' de mon Père. Mon enfant, à toi d'aider tes frères et tes sœurs à vivre leur jeûne tel qu'ils le perçoivent. C'est Dieu qui te donne le don de te donner. Que ton cœur s'ouvre à la Divine Volonté, c'est l'Amour qui l'ouvre pour toi-même et pour ton prochain. Je t'aime.


34ième journée
Jésus: Je te fais grâce de ma Présence. En toi, je suis. Ce que je te donne vient de mon Père. Tout de toi se donne par amour pour ton prochain que si la grâce est en toi. Garde-toi en moi par ton 'oui' d'amour, ton jeûne est vital pour la chair, il est en moi.
Je suis la Divine Volonté, mon nom est Je Suis. Je me pénètre continuellement. Je suis le Présent. Ma Vie au désert était en moi, est en moi et sera éternellement en moi. Au présent, je suis entré au désert et ta place était en moi. Avant même que tu sois sur la terre, en la Divine Volonté tu étais avec moi et avec tous ceux qui aujourd'hui font jeûne par amour pour moi.
Mon enfant, c'est important que tu suives chaque pas que tu as fait au désert avec moi, cela apporte de la lumière dans ta vie et dans la vie de chacun des enfants de mon Père. Tu entres, par ton acception, dans un autre horizon. Il faut te connaître.
Que sais-tu de ta vie avant ta vie sur terre? Le psychique: ce que tu ne vois pas et qui est de toi, en toi, pour toi et le physique: ce que tu vois extérieurement et ce que tu peux voir intérieurement avec des instruments ce qui est toi.
Combien d'enfants avant toi se sont donnés à leur prochain sans comprendre que ce qui était en eux s'ouvrait à la demande de Dieu. Eux ignoraient que Dieu les avait créés avec son 'Je t'aime inconditionnel' afin qu'ils soient des enfants accomplis dans ce qu'ils avaient déjà accompli en la Divine Volonté.
- Le 'Je t'aime inconditionnel' de Dieu est puissance.
- Le 'Je t'aime inconditionnel' de Dieu est présence.
- Le 'Je t'aime inconditionnel' de Dieu est miséricorde.
- Le 'Je t'aime inconditionnel' de Dieu est bénéfique.
- Le 'Je t'aime inconditionnel' de Dieu est lui-même: Dieu.
Dieu donne ce qu'il est: parfait en toute chose, pour toute chose, avec toute chose. Tu as tout reçu de mon Père pour t'accomplir. Avant même que tu sois en le sein de ta mère, mon Père a vu tes accomplissements. Il t'a voulu aujourd'hui dans ce jeûne avec ce qui est en toi par lui: tes talents qui sont ses talents. Tu es créé pour l'amour et tu es sur la terre pour t'accomplir.
Heureux es-tu de te servir de ses talents, c'est en les utilisant avec amour qu'ils se fructifient, car ils sont amour, et c'est pour l'amour du prochain qu'ils se multiplient. Aujourd'hui, comme hier, on paie à prix fort les enfants qui ont des talents. Mon enfant, donne-toi gratuitement pour tous ceux qui portent des talents sans fruit; aucun talent ne peut se multiplier, s'il est infructueux.
Sois, mon enfant, humble et donne ce qui est de toi-même depuis toujours. Ce qui sort de toi doit sortir gratuitement sans rien attendre en retour. Prie pour ceux qui donnent en attente d'un retour: ce qui se fait payer ne donne rien qui vaille la peine d'en parler. Il est bon de se taire lorsqu'on parle de ce que l'esprit de ce monde véhicule: ses exploits. Toute innovation ne l'est que pour l'extérieur, cela ne profitera qu'à un monde sans amour, sans foi et sans vie. Les résultats de ces talents ne feront qu'un feu de paille, puisqu'une fois connus, on discutera du pour et du contre, et chacun sera incertain de la réussite de cette innovation.
Mon enfant, ce jeûne est un jeûne qui se pénètre, il se vit en la Divine Volonté où le passé est présent, où ce qui est accompli s'accomplit. Vis ce jour avec amour; c'est là que tu t'ouvres à toi-même, c'est là que tes talents s'ouvrent à la lumière de Dieu. Dieu t'a donné des grâces pour vivre l'amour qui est toi-même et c'est là que tu peux profiter de toi-même pour avancer plus profondément en toi. Je t'aime.


35ième journée
Ma présence en toi, Jésus, vient de toi. Tu es mon seul soutien, mon seul abri, ma seule force, ma seule lumière, mon seul chemin, ma seule raison de vivre. Ma joie de vivre est en ta Volonté, tiens-moi en ton Être. Tout en moi crie: ''Seigneur, ton 'Oui' fait vibrer mon 'oui', il ne cesse de te dire des 'je t'aime' d'abandon. Merci, Jésus, d'être là.''
Jésus: Ensemble, mon enfant, allons au désert. Dans ce lieu aride et sans vie, il y a ce silence qui me pèse. Il y a peu d'enfants qui chantent leur joie de vivre le jeûne avec amour pour leur prochain. Aujourd'hui, tu es avec moi. Prends leurs actes sans amour:
- ces pensées qui se heurtent à mes pensées,
- ces regards qui se ferment à ma lumière,
- ces écoutes qui se ferment à mes appels,
- ces paroles qui écrasent mes 'Je t'aime',
- ces actions qui s'éloignent lorsque j'approche,
- ces sentiments qui se cachent dès que je me fais ressentir en eux.
Ressens-tu ma solitude dans ce lieu aride où rien ne m'apporte du réconfort? Il y a cette présence qui rôde autour de moi, c'est la mort. Reste avec moi.
Mon enfant, que le jeûne soit un acte de bonté envers moi. N'entre pas en toi en ayant la conviction que cela est valable autant sur le point de vue personnel ou religieux. Le carême a été voulu par moi, qui suis l'Église, pour que tout enfant qui entre en jeûne soit prêt à me suivre afin de vivre ma Passion selon sa mesure et à vivre la Purification. Jeûner, c'est s'abandonner dans mon Vouloir qui est le Vouloir de mon Père. Mon enfant, reste près de moi dans ce désert, par amour pour ton prochain. Donne un sens à leur jeûne, la chair ne peut ignorer ce que tu vis par amour pour elle.
Merci de m'avoir suivi et merci de me suivre encore aujourd'hui. Avançons encore dans ce lieu aride. Mon enfant, écoute le souffle de ce vent qui nous fait entendre les cris des enfants qui ont peur de se donner par amour. La privation leur fait peur. L'esprit de ce monde les maintient faibles devant leur désir: faire abstinence pour le bien de leur âme. Ces enfants sont maintenus malgré eux dans une ignorance, et le but de les maintenir dans cette noirceur est de les empêcher de se donner par amour à Dieu. Comme ils ne voient pas Dieu, ne l'entendent pas, ne perçoivent pas son agir, l'inconnu les effraie.
Toi qui vis le jeûne par amour pour eux devant Dieu, viens et prions mon Père, rien ne lui est impossible. Je t'aime.


36ième journée
''Mon Dieu, quand est-ce que tous mes frères et sœurs se donneront de l'amour? Pardon, Maître adorable, ma pensée est si faible devant la misère dans ce monde! Je ne veux être qu'abandon, aide-moi à ne pas te devancer, toi qui marches en titubant.  
Jésus, je t'en prie, accorde-moi des grâces, ma confiance a faim et a soif de grâces. La chair souffre, elle pleure sur leur incapacité à se reconnaître amour. L'esprit de ce monde qu'ils acceptent dans leur quotidien les amène à être ce qu'ils ne devraient pas être: des enfants ne pouvant se regarder tels qu'ils sont. Ce sont mes frères et mes sœurs, et ils construisent leur avenir sur du sable!!!''
Jésus: Mon enfant, regarde autour de toi, en la Divine Volonté tu es ici au désert avec moi. Ce désert est leur désert: un avenir sans amour, un jardin sans fleur, une forêt sans arbre, une eau sans poisson, une ruche sans miel, il n'y a que le désert devant eux. Rappelle-toi que je suis allé au désert par amour pour toi, et aujourd'hui tu es avec moi. La chair créée a besoin de puiser en la Divine Volonté les grâces qu'elle a en elle afin que ces enfants puissent entrer dans un monde où l'amour, les fleurs, les arbres, les poissons et le miel abonderont.
Mon enfant, vis ton jeûne dans le mien, il est ta force. Ton amour grandit pour ton prochain, car chaque jour te montre que tu as en toi la force de continuer malgré les tentations. Satan ne cesse de tromper les enfants de mon Père. Toi qui résistes aux tentations, sois l'enfant de l'Amour. Au désert, j'ai prié mon Père de mettre en toi des grâces. Chaque pas dans ce lieu austère te rapprochait de moi. Aujourd'hui, encore je suis au désert, et chaque pas est un pas en leur vie. Il y a de la vie en eux, je la ressens, je la vis; ma Présence dans ce lieu aride leur est nécessaire.
Fais ce jeûne avec amour pour moi, je vais leur donner la force dont ils ont besoin pour vivre leurs conséquences si lourdes à porter sans leur présence en ma Présence. Je t'aime.


37ième journée
''Ce que je vis, je te le donne Jésus. Chaque jour de ce jeûne m'ouvre à toi. Tu es ma vie, ma lumière, ma joie, mon soutien. Tu me donnes à chaque instant la paix. Merci de me la faire connaître.''
Jésus: Mon enfant, donne qui tu es à ton Dieu et laisse à Dieu ce que tu ne peux changer. Mon Être tout entier contient ce dont tu as besoin. Aujourd'hui encore, vis ce jeûne d'amour dans l'abandon. Accorde à l'être que tu es l'amour en étant toi-même. Sois dans la joie de te laisser regarder par mon Père tel que tu es, et marchons ensemble.
Dans ce désert, mon Corps amaigri porte la conséquence de la faim et de la soif. Je le présente à mon Père. Je prie avec amour: tout mon Être est pour lui consolation, lui qui aime tant tous ses enfants: «Père, je me donne à eux par amour. Ce temps loin de tes bras, je le vis par amour pour eux. Ma Vie est précieuse pour toi, prends ma Vie en gage d'amour. Père, ne regarde pas leur vie sans amour envers toi, si ma Vie a de la valeur à tes yeux, c'est ma Vie qui se donne pour eux. Je t'aime, Père.»
Par tes sourires, mon enfant, fais connaître à ceux que tu aimes que tout ton corps est en diapason avec le leur. Que leurs journées accomplies avec simplicité soient pour toi aussi importantes que tes journées de jeûne. Tout est important pour mon Père qui les aime. Je t'aime.


38ième journée
Jésus: Mon enfant, chaque jour t'apporte ton dû. Ce que tu vis est à Dieu. Je suis la Porte par laquelle tu dois passer. Les souffrances de ton âme, les souffrances de ton corps, les souffrances en la chair sont les conséquences d'un ensemble d'actes de vie blessés par un manque de sagesse. Il est bon, mon enfant, de ne pas t'attribuer aucun mérite, comme il est bon de s'arrêter pour reprendre des forces.
Aime la chair, elle est amoureuse de ton âme et aime ton âme, elle est amoureuse de ton corps. Lorsque tu prends soin de toi, la chair est nourrie; c'est elle qui se donne en nourriture à tous les enfants qui ont une âme, et ta chair reçoit en retour ta propre nourriture ainsi que celle de tous les enfants de Dieu qui ont ressenti la paix, la joie et l'amour. Et toutes les âmes de mon Père ont reçu tant d'amour qu'elles ne peuvent garder cet amour que pour elles, elles donnent à toutes les âmes ce qu'elles ont reçu; c'est la multiplication des grâces. Et le corps de chaque âme est nourri de grâces; ce sont les grâces de chaque âme qui se sont déversées là où il y a la vie: en le corps.
L'Amour, mon enfant, est en toi et avec toi. Chaque pas accompli est un pas bénit par moi, ton Dieu. Mon enfant, sache que Dieu te maintient dans ta liberté, car seul l'Amour te veut libre d'aimer. Je t'aime.


39ième journée
Jésus: Je suis avec toi, mon enfant. C'est ensemble que nous pénétrons plus profondément dans ton désert d'amour qui est le mien: moi et toi au désert. Il ne reste que quelques jours et nous sortirons de ce désert pour entrer dans ce monde où les enfants de mon Père ont besoin de grâces.
Toutes les grâces que tu as obtenues, par ce jeûne d'amour, vont se renouveler. Oui, mon enfant, à chaque fois que tu feras ce qui est bon pour toi, dans le but d'aider ton prochain à bien vivre en la chair, les grâces que tu as obtenues lors de ton jeûne s'ajouteront à celles que mon Père te donnera: les miennes et celles de ma Mère afin que l'enveloppe de ton âme pénètre dans les bienfaits du jeûne.
Ce que tu es est à Dieu. La chair créée est en ma Chair Incréée. Je te donne ma Vie, il y a en ma Vie tout ce dont tu as besoin pour profiter de ce jour de jeûne. Prends ce que je te donne et vis ta journée, il se creusera en toi un puits qui ne se tarira jamais, et son eau arrosera ta terre intérieure, et ce sera une oasis d'amour pour toi et moi, ton Créateur. Va, mon enfant, et accomplis-toi en l'amour, par l'amour, avec l'amour, pour l'Amour. Je t'aime.


40ième journée
Jésus: Mon enfant, la fin de ce jeûne est arrivée, et ma Vie publique va commencer. Donne-toi par amour pour ton Dieu, c'est moi qui ai fait de toi un instrument d'amour pour tous ceux qui ne se sont pas souciés de me tenir compagnie.
- J'étais seul, et tu es venu vers moi.
- J'étais fatigué, et tu m'as fortifié avec tes 'je t'aime'.
- J'étais en larmes, et tu as essuyé mon visage.
- J'étais courbaturé, et tu m'as présenté ton bras.
- J'étais frigorifié, et tu as partagé tes vêtements.
- J'étais en prière, et tu as prié non loin de moi.
- J'étais tenté par Satan, et tu n'as pas eu peur.
- J'étais devant mon accomplissement, et tu as été témoin de mon 'Oui'.  
Mon enfant, lorsqu'on se donne pour son prochain, Dieu bénit chaque acte de vie d'amour. Je suis Celui qui se donne à chaque instant. Chaque jour, accorde à ton Sauveur ta vie, en la Divine Volonté elle est mienne, et ne crains pas l'esprit de ce monde. J'ai vaincu cet esprit contrôlant, il ne peut rien contre les enfants de mon Père. Bien que l'esprit de ce monde ait du pouvoir sur les faibles, ne crains pas de souffrir, mes grâces surabondent par le Cœur de ma Mère.
Tu fais ce jeûne depuis 40 jours aujourd'hui, cela est venu en toi par mon Père. Tu as soif, tu as faim, rien n'arrêtera ta soif d'amour, ta faim de Dieu. Qui me suis me suis pour toujours.
Accomplissons cette journée en t'associant à moi qui porte tous tes frères et tes sœurs. Satan au désert n'a pu m'arrêter comme il n'a pu t'arrêter, continuons de nous donner pour eux. Mon enfant, il n'y a pas de jeûne qui se termine, il y a toujours le jeûne qui s'ajoute à un autre jeûne. La foi est grandissante tout comme les actes de vie d'amour sont grandissants, car il y a l'éternité en tout acte de vie.
Je Suis est en toi. Je suis Dieu et ma Vie, je te la donne. Ton éternité fait partie de moi, l'Éternel. Ce que tu as vécu, ce que tu vis et ce que tu vivras est en mon éternité. Rien ne s'arrête dans l'éternité: tout ce qui est de l'Éternel est au présent, voilà pourquoi je te dis que ce jeûne fait par amour pour Dieu est éternel.
Ce qui viendra après ce jeûne portera des fruits et ces fruits amèneront d'autres bons actes de vie. Sois-moi toujours fidèle, et ta récompense sera sans fin. Aujourd'hui, mon enfant, prie, ne cesse pas de prier mon Père pour que tous ses enfants soient prêts afin qu'ils vivent le jour de la délivrance. Mon enfant, je t'aime.




La présence continuelle de Maman Marie
Maman Marie, tu m'attends à la sortie du désert?
«Oui, mon enfant, je suis là.»
Toi aussi tu as jeûné. Toi aussi tu as soutenu ton Fils et tu nous as soutenus nous qui étions avec ton Fils par amour et par amour pour notre cher prochain.
«Merci, mon enfant, mon Fils est amoureux de chacun de vous.
Vous êtes si précieux à ses yeux et à mes yeux.»

Je remercie le Ciel d'avoir fait de nous des instruments pour aider ceux qui auront besoin de vivre ce jeûne avec Jésus au désert.
«Petits vous êtes, petits je vous aiderai à vous maintenir:
les grâces sont pour les petits.»

Ma joie est grande d'avoir pu vivre ce jeûne en accompagnant Celui qui
prenait tous nos actes sans amour, tous nos abus contre notre corps
et toutes les souffrances causées à la chair et notre âme.

«Mon enfant, ne crains pas de déplaire à ce qui ne porte pas la vie, il n'y a qu'en la vie que la lumière brille. Ta Maman est celle qui a dit: 'Qu'il me soit fait selon ta parole',
et la Lumière s'est installée en moi.»

Qui peut décrire la souffrance d'un Homme seul au désert, pendant 40 jours et 40 nuits sans nourriture, sans eau, en ressentant en lui tous nos péchés, tous nos abus? Personne.
«La joie se porte garante de la foi: ''Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime.'' Aime comme mon Fils et moi, ta petite Maman, t'aimons.»
Seul Jésus a pu nous libérer de nos mauvaises habitudes. Sa faim et sa soif ont été pour chacun de nous une force devant les obstacles qui se dressaient devant nous tous les jours.
«C'est au quotidien, mon enfant, qu'il est bon d'entrer dans les grâces de la Purification.
Il y a tant de lumières qui se font voir dans les moments où tu ne t'y attends pas.
Sois humble afin de les percevoir. Maman va t'aider.»

Sans lui, nous aurions marché sur cette terre en croyant que le Royaume de Dieu
n'était pas pour nous. Notre faim et notre soif d'amour n'auraient jamais connu le don de Dieu. Ne sommes-nous pas enfants de la Divine Volonté? Nous avons en nous la Divine Volonté qui nous rappelle que nous devons marcher ensemble sur cette terre pour assouvir toute faim d'amour et toute soif d'amour. Chacun nous nourrit et chacun nous abreuve, puisque la Divine Volonté déverse en chacun de nous
la nourriture et l'eau dont chacun a besoin pour chacun.

«La joie, mon enfant, tu la portes dans ton cœur, il y a de l'amour en toi. C'est toi le 'oui' à l'Amour, c'est toi qui es nourri, c'est par toi que mon Fils a passé pour rejoindre ceux qui pleurent, ceux qui ont peur. Je suis Celle qui a nourri la chair, ton âme et ton corps avec les grâces du Ciel. J'ai donné mon Fils à tous ceux qui ont faim et soif d'amour.
J'aime tous mes enfants. Maman avec toi et eux.»

Ne nous laissons pas piéger par les ruses de Satan, c'est lui qui nous présente à chaque instant des pierres qui se changent en pain. Notre corps ne vit pas que de pain, il a besoin de grâces que lui donne l'âme et qui lui viennent du Ciel.
« La faim de ton âme est si belle aux yeux de Dieu. Ton âme se sent si petite devant tant d'égards envers elle. Remercions ensemble notre Dieu pour le bonheur qu'elle ressent. Lors de la communion, lorsqu'elle voit son Jésus, son Maître, son Amoureux venir vers elle, ton corps pénètre cet instant. Moi, je me tiens tout près de toi: oh! quelle joie pour ta Maman de regarder ton recueillement! Je t'aime.»
Ne nous laissons pas tromper par Satan qui nous amène à faire des abus de toute forme, cela nous fait oublier qu'il faut n'adorer que Dieu. Ne nous laissons pas subjuguer par les propos trompeurs de l'esprit de ce monde, cela est compromettant.
Dieu seul est le Maître de ses œuvres.

«Mon enfant, la tendresse de mon Cœur est plus douce que les vents violents que le Maître des ténèbres te fait ressentir. Lorsque tu lui résistes, je me mets entre toi et lui, et sa rage le fait disparaître devant ta candeur. Maman est là. Je t'aime.»
Celui qui sait attendre que Dieu lui montre le bon chemin sait que la simplicité n'écrase pas, que la patience ne détruit pas et que la persévérance ne décourage pas.
«La richesse de l'âme ne se mesure pas, elle descend du Ciel, elle s'étend en toi
et elle remonte les bras pleins de tes 'oui' à l'Amour. Laisse la Divine Volonté
te remplir de ses faveurs, Maman se tient toute petite en ton petit être d'amour
pour te dire des 'je t'aime'.»

Dieu est doux et humble de cœur: toute richesse vient du cœur, pas des biens de la terre. Sachons entrer en nous pour vivre chaque jour le jeûne de l'amour où tout est gratuit, où tout est à tous. Il y aura toujours la Providence pour le partage et personne ne manquera de rien sur la terre, et un jour nous serons tous dans le règne de Dieu sur la terre comme au Ciel.
«La Parole de mon Fils a fait naître en les cœurs tant de profondeur que même
la lumière du jour par un temps ensoleillé n'est pas plus lumineuse que celle qui vient
du plus profond de ton être qui aime Dieu sans le voir.
Comme il est beau ton 'oui' à l'Amour. Maman est fière de toi. Je t'aime.»

Merci, Esprit Saint, d'avoir fait de nous des instruments d'amour pour que tous tes enfants redeviennent des Fils du Oui à Jésus et des Filles du Oui à Jésus en le Saint-Esprit.
«Mes petits enfants, Maman est là. Priez avec votre cœur, je suis avec vous.
Votre prière est ma prière et ma prière je la dépose en votre cœur.
Merci, merci, merci, mes enfants chéris, Maman vous aime.»




Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1510
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Empty Re: Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Message par Garabandal le Lun 1 Avr 2019 - 8:21

23ième journée (Lundi 1er avril 2019)  Prie  Prie  Prie

Dans la Divine Volonté, merci, Jésus, de me mettre en ta présence. Je m’abandonne entre tes mains.
Jésus: Mon enfant, je te couvre de ma Volonté. Accorde-moi ta volonté qui est de pénétrer ce jeûne par amour pour ton prochain. À moi de te faire connaître ton 'oui' à ma Volonté.
Je t’emmène avec moi au désert, c'est là que j’ai offert à mon Père tout ce qui était pour atteindre ton âme. Je suis sans force, depuis plusieurs heures je marche. Rien autour de moi ne porte la vie, ce paysage est sans nourriture. Dans une pénombre silencieuse, je m’arrête pour prier mon Père, je ressens en moi tes faiblesses devant les tentations. Mon Être souffre devant tes ‘non’ à mon Père et, lui, il me donne tes 'oui' futurs afin qu’au moment de ma Mort ils puissent prendre naissance en toi.
Ce temps de carême est un temps d'abandon dans lequel ton âme veut s'associer avec mon Âme. Le désert, n'est-ce pas le lieu où ton âme vivait sans ma nourriture,  sans ma source d'eau vive? Mon enfant, ma Vie au désert est le portrait de ton âme avant ma mort sur la Croix. Ton âme avait faim de mes grâces, avait soif de mes paroles d'amour. Elle agonisait dans ton désert. Oui, la chair ne lui apportait que misère, que des miettes de vie, tout juste pour ne pas mourir.
Au désert, je priais mon Père pour que ton âme demeure en toi. Je la ressentais: mon Âme était triste à mourir tant ma souffrance pour ton âme était immense. Elle, si amoureuse de moi, ne pouvait connaître ni consolation, ni espoir de me voir un jour la regarder, tant sa honte la couvrait de douleur.
Durant ce carême, que ton âme en mon Âme contemple la lumière qui cache le Visage de mon Père, afin que la chair soit en prière au désert: «Petite partie de la chair créée, pense à moi qui prie mon Père d’avoir pitié de toutes ses âmes créées, il va t’accorder la force de continuer ton jeûne; ainsi, tu pourras, en pensant à toutes les âmes, te réjouir de savoir qu’elles sont dans la joie de savoir que tu jeûnes par amour pour ton prochain.»
Mon enfant, ne doute pas de ce que tu donnes, cela apporte de la joie à ton âme, car vivre pleinement ton choix pour l’amour est riche de grâces. Lorsque tu vis pour la gloire de Dieu, ton âme s’ouvre pour recevoir d’autres grâces, et ces grâces nourrissent la chair qui en ressent les effets. Je t’aime.
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1510
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Empty Re: Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Message par Garabandal le Jeu 4 Avr 2019 - 23:12

26ième journée (jeudi 4 avril 2019)  Prie  Prie  Prie
Jésus: Mon enfant, donne-moi ta vie, viens mourir en moi. Tu es mon amour et je suis ton Amour, nous sommes ensemble pour l'éternité. Tout ce que tu vis, c’est moi qui le vis, non toi.
- Tu pénètres tes pensées, je les connaissais avant toi.
- Tes regards se posent là où mon regard s'était déposé.
- Tes écoutes se dirigent là où j'entendais les sons venir vers toi.
- Tes paroles débutent, et je sais où elles vont te conduire.
- Tes actions ne sont que projets, mon Vouloir te montre par où tu devrais commencer.
- Tes sentiments s'installent et j'ai mis autour de toi ceux qui se donneront pour t'aider à t'accepter tel que tu es.
Tout ce que tu as fait, tout ce que tu fais et tout ce que tu feras, je l’ai vécu avant même que tu sois. Ce jeûne est à moi, je l'ai connu avant toi. Tes faiblesses et tes sacrifices sont dans ton vouloir, mon Vouloir est de t'accompagner jusqu'au jour où tes faiblesses et tes sacrifices feront ta joie au quotidien. Tes jours seront en mes jours. Je Suis t'a donné ce qu’il te faut pour vivre en enfant digne de mon Père: mourir en toi pour vivre en moi. Je suis la Vie.
Mon enfant, tu as la puissance de la vie par ma Vie Éternelle. Je suis la Puissance, et je te soutiens dans ton ignorance. Ce sont tes ignorances qui t’écrasent lors de tes faiblesses: «Si tu savais le don de Dieu». Tous les mots que j'ai prononcés sont éternels: mes mots sont en toi, ma puissance est en toi: mange ma Parole, je suis vivant en toi.
Reconnais qu’il y a une source inaltérable qui coule en toi. J’ai mis en toi mon eau vive, je suis l’Eau de la Vie. Tu as en toi tant de gouttes d’eau que, si elles se rassemblaient, tu boirais l’eau de ta vie éternelle. Cette eau contient tout ce que chaque partie de la chair a besoin. Oui, il y a en toi une source riche de bienfaits: bois mon eau vive, elle ne peut se tarir tant elle contient mes bienfaits.
Mon enfant, comprends que mon Père m'a donné à toi par amour et que tout ce que tu consens à laisser entrer en toi par tes actes de vie doit s’harmoniser avec ton être tout entier: la chair, l'âme et l'esprit; l’intérieur et l’extérieur doivent s’amalgamer pour ne faire qu’une bonne nourriture et qu'un bon breuvage pour les âmes et la chair. Je t’aime.


27ième journée (vendredi 5 avril 2019)  Prie  Prie  Prie
Jésus: Mon enfant, savoure ta foi spirituelle, je suis la Toute-Puissance. Ce qu’il y a en toi et qui est en ce moment en train de reprendre force, moi seul qui suis Dieu le sais. Fais confiance en Celui qui a créé ta chair, ta chair a en elle tout ce dont elle a besoin pour reprendre son dû. Tout ce qui se passe en toi est voulu de mon Père. Hier, tu vivais ton jeûne en moi avec tous ceux qui étaient en carême, aujourd'hui, je laisse monter mes paroles vers mon Père afin qu'il vous bénisse:
«Père, tes bénis sont avec moi au désert, ils ont faim, ils ont soif d'apporter du pain et de l'eau à la chair meurtrie par les poisons des démons. Oui, Père, il y a tant d’enfants en ce monde qui font ce qui est mal à tes yeux, et la chair souffre. Offrons-leur, Père, la lumière qui leur apportera des connaissances afin qu’ils puissent voir et comprendre que ce qu’ils acceptent pour plaire à leur propre petite chair n’est pas amour envers la chair. Père, tu as donné à tes enfants ton 'Je t'aime inconditionnel', aujourd’hui, il n'a pas perdu sa puissance d'amour, il continue à donner sa puissance.
«Pour que ta générosité ne soit pas bafouée, Père, je me donne en holocauste en prenant en moi tes enfants bénis. Ce que je mets en eux par amour pour ta Gloire, c'est la grâce de la Passion qui fera d'eux des 'Simon', des 'Véronique'. Regarde ton Fils et vois leur présence auprès de moi au désert, ils font des actes de réparation. Ces actes, c’est de l’amour, ils deviennent des enfants d’espérance pour leurs frères et leurs sœurs qui ont de la difficulté de s'aimer avant l'esprit de ce monde, ce monde qui leur a fait oublier que ton Nom est 'Père'.»
Mon enfant, continuons ensemble, demain arrive! Prends cette prière et présente-la à mon Père, il attend ton 'oui' d’amour qui n’existe qu’à travers son 'Oui': celui qu'il t'a donné pour que je vienne vers toi. Je t’aime.
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1510
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Empty Re: Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Message par Garabandal le Lun 15 Avr 2019 - 11:30

Très belle semaine sainte,
profonde et lumineuse montée vers Pâques à tous...      
.Prie.Prie.Prie.
           
 

35ième journée (lundi 15 avril 2019) Prie  Prie  Prie
Ma présence en toi, Jésus, vient de toi. Tu es mon seul soutien, mon seul abri, ma seule force, ma seule lumière, mon seul chemin, ma seule raison de vivre. Ma joie de vivre est en ta Volonté, tiens-moi en ton Être. Tout en moi crie: ''Seigneur, ton 'Oui' fait vibrer mon 'oui', il ne cesse de te dire des 'je t'aime' d'abandon. Merci, Jésus, d'être là.''
Jésus: Ensemble, mon enfant, allons au désert. Dans ce lieu aride et sans vie, il y a ce silence qui me pèse. Il y a peu d'enfants qui chantent leur joie de vivre le jeûne avec amour pour leur prochain. Aujourd'hui, tu es avec moi. Prends leurs actes sans amour:
- ces pensées qui se heurtent à mes pensées,
- ces regards qui se ferment à ma lumière,
- ces écoutes qui se ferment à mes appels,
- ces paroles qui écrasent mes 'Je t'aime',
- ces actions qui s'éloignent lorsque j'approche,
- ces sentiments qui se cachent dès que je me fais ressentir en eux.
Ressens-tu ma solitude dans ce lieu aride où rien ne m'apporte du réconfort? Il y a cette présence qui rôde autour de moi, c'est la mort. Reste avec moi.
Mon enfant, que le jeûne soit un acte de bonté envers moi. N'entre pas en toi en ayant la conviction que cela est valable autant sur le point de vue personnel ou religieux. Le carême a été voulu par moi, qui suis l'Église, pour que tout enfant qui entre en jeûne soit prêt à me suivre afin de vivre ma Passion selon sa mesure et à vivre la Purification. Jeûner, c'est s'abandonner dans mon Vouloir qui est le Vouloir de mon Père. Mon enfant, reste près de moi dans ce désert, par amour pour ton prochain. Donne un sens à leur jeûne, la chair ne peut ignorer ce que tu vis par amour pour elle.
Merci de m'avoir suivi et merci de me suivre encore aujourd'hui. Avançons encore dans ce lieu aride. Mon enfant, écoute le souffle de ce vent qui nous fait entendre les cris des enfants qui ont peur de se donner par amour. La privation leur fait peur. L'esprit de ce monde les maintient faibles devant leur désir: faire abstinence pour le bien de leur âme. Ces enfants sont maintenus malgré eux dans une ignorance, et le but de les maintenir dans cette noirceur est de les empêcher de se donner par amour à Dieu. Comme ils ne voient pas Dieu, ne l'entendent pas, ne perçoivent pas son agir, l'inconnu les effraie.
Toi qui vis le jeûne par amour pour eux devant Dieu, viens et prions mon Père, rien ne lui est impossible. Je t'aime.



36ième journée (mardi 16 avril 2019) Prie  Prie  Prie
''Mon Dieu, quand est-ce que tous mes frères et sœurs se donneront de l'amour? Pardon, Maître adorable, ma pensée est si faible devant la misère dans ce monde! Je ne veux être qu'abandon, aide-moi à ne pas te devancer, toi qui marches en titubant.  
Jésus, je t'en prie, accorde-moi des grâces, ma confiance a faim et a soif de grâces. La chair souffre, elle pleure sur leur incapacité à se reconnaître amour. L'esprit de ce monde qu'ils acceptent dans leur quotidien les amène à être ce qu'ils ne devraient pas être: des enfants ne pouvant se regarder tels qu'ils sont. Ce sont mes frères et mes sœurs, et ils construisent leur avenir sur du sable!!!''
Jésus: Mon enfant, regarde autour de toi, en la Divine Volonté tu es ici au désert avec moi. Ce désert est leur désert: un avenir sans amour, un jardin sans fleur, une forêt sans arbre, une eau sans poisson, une ruche sans miel, il n'y a que le désert devant eux. Rappelle-toi que je suis allé au désert par amour pour toi, et aujourd'hui tu es avec moi. La chair créée a besoin de puiser en la Divine Volonté les grâces qu'elle a en elle afin que ces enfants puissent entrer dans un monde où l'amour, les fleurs, les arbres, les poissons et le miel abonderont.
Mon enfant, vis ton jeûne dans le mien, il est ta force. Ton amour grandit pour ton prochain, car chaque jour te montre que tu as en toi la force de continuer malgré les tentations. Satan ne cesse de tromper les enfants de mon Père. Toi qui résistes aux tentations, sois l'enfant de l'Amour. Au désert, j'ai prié mon Père de mettre en toi des grâces. Chaque pas dans ce lieu austère te rapprochait de moi. Aujourd'hui, encore je suis au désert, et chaque pas est un pas en leur vie. Il y a de la vie en eux, je la ressens, je la vis; ma Présence dans ce lieu aride leur est nécessaire.
Fais ce jeûne avec amour pour moi, je vais leur donner la force dont ils ont besoin pour vivre leurs conséquences si lourdes à porter sans leur présence en ma Présence. Je t'aime.



37ième journée (mercredi 17 avril 2019)  Prie  Prie  Prie
''Ce que je vis, je te le donne Jésus. Chaque jour de ce jeûne m'ouvre à toi. Tu es ma vie, ma lumière, ma joie, mon soutien. Tu me donnes à chaque instant la paix. Merci de me la faire connaître.''
Jésus: Mon enfant, donne qui tu es à ton Dieu et laisse à Dieu ce que tu ne peux changer. Mon Être tout entier contient ce dont tu as besoin. Aujourd'hui encore, vis ce jeûne d'amour dans l'abandon. Accorde à l'être que tu es l'amour en étant toi-même. Sois dans la joie de te laisser regarder par mon Père tel que tu es, et marchons ensemble.
Dans ce désert, mon Corps amaigri porte la conséquence de la faim et de la soif. Je le présente à mon Père. Je prie avec amour: tout mon Être est pour lui consolation, lui qui aime tant tous ses enfants: «Père, je me donne à eux par amour. Ce temps loin de tes bras, je le vis par amour pour eux. Ma Vie est précieuse pour toi, prends ma Vie en gage d'amour. Père, ne regarde pas leur vie sans amour envers toi, si ma Vie a de la valeur à tes yeux, c'est ma Vie qui se donne pour eux. Je t'aime, Père.»
Par tes sourires, mon enfant, fais connaître à ceux que tu aimes que tout ton corps est en diapason avec le leur. Que leurs journées accomplies avec simplicité soient pour toi aussi importantes que tes journées de jeûne. Tout est important pour mon Père qui les aime. Je t'aime.



38ième journée(Jeudi Saint le 18 avril 2019)  Prie  Prie  Prie
Jésus: Mon enfant, chaque jour t'apporte ton dû. Ce que tu vis est à Dieu. Je suis la Porte par laquelle tu dois passer. Les souffrances de ton âme, les souffrances de ton corps, les souffrances en la chair sont les conséquences d'un ensemble d'actes de vie blessés par un manque de sagesse. Il est bon, mon enfant, de ne pas t'attribuer aucun mérite, comme il est bon de s'arrêter pour reprendre des forces.
Aime la chair, elle est amoureuse de ton âme et aime ton âme, elle est amoureuse de ton corps. Lorsque tu prends soin de toi, la chair est nourrie; c'est elle qui se donne en nourriture à tous les enfants qui ont une âme, et ta chair reçoit en retour ta propre nourriture ainsi que celle de tous les enfants de Dieu qui ont ressenti la paix, la joie et l'amour. Et toutes les âmes de mon Père ont reçu tant d'amour qu'elles ne peuvent garder cet amour que pour elles, elles donnent à toutes les âmes ce qu'elles ont reçu; c'est la multiplication des grâces. Et le corps de chaque âme est nourri de grâces; ce sont les grâces de chaque âme qui se sont déversées là où il y a la vie: en le corps.
L'Amour, mon enfant, est en toi et avec toi. Chaque pas accompli est un pas bénit par moi, ton Dieu. Mon enfant, sache que Dieu te maintient dans ta liberté, car seul l'Amour te veut libre d'aimer. Je t'aime.


39ième journée (Vendredi Saint le 19 avril 2019)  Prie  Prie  Prie
Jésus: Je suis avec toi, mon enfant. C'est ensemble que nous pénétrons plus profondément dans ton désert d'amour qui est le mien: moi et toi au désert. Il ne reste que quelques jours et nous sortirons de ce désert pour entrer dans ce monde où les enfants de mon Père ont besoin de grâces.
Toutes les grâces que tu as obtenues, par ce jeûne d'amour, vont se renouveler. Oui, mon enfant, à chaque fois que tu feras ce qui est bon pour toi, dans le but d'aider ton prochain à bien vivre en la chair, les grâces que tu as obtenues lors de ton jeûne s'ajouteront à celles que mon Père te donnera: les miennes et celles de ma Mère afin que l'enveloppe de ton âme pénètre dans les bienfaits du jeûne.
Ce que tu es est à Dieu. La chair créée est en ma Chair Incréée. Je te donne ma Vie, il y a en ma Vie tout ce dont tu as besoin pour profiter de ce jour de jeûne. Prends ce que je te donne et vis ta journée, il se creusera en toi un puits qui ne se tarira jamais, et son eau arrosera ta terre intérieure, et ce sera une oasis d'amour pour toi et moi, ton Créateur. Va, mon enfant, et accomplis-toi en l'amour, par l'amour, avec l'amour, pour l'Amour. Je t'aime.



40ième journée (Samedi Saint le 20 avril 2019)  Prie  Prie  Prie
Jésus: Mon enfant, la fin de ce jeûne est arrivée, et ma Vie publique va commencer. Donne-toi par amour pour ton Dieu, c'est moi qui ai fait de toi un instrument d'amour pour tous ceux qui ne se sont pas souciés de me tenir compagnie.
- J'étais seul, et tu es venu vers moi.
- J'étais fatigué, et tu m'as fortifié avec tes 'je t'aime'.
- J'étais en larmes, et tu as essuyé mon visage.
- J'étais courbaturé, et tu m'as présenté ton bras.
- J'étais frigorifié, et tu as partagé tes vêtements.
- J'étais en prière, et tu as prié non loin de moi.
- J'étais tenté par Satan, et tu n'as pas eu peur.
- J'étais devant mon accomplissement, et tu as été témoin de mon 'Oui'.  
Mon enfant, lorsqu'on se donne pour son prochain, Dieu bénit chaque acte de vie d'amour. Je suis Celui qui se donne à chaque instant. Chaque jour, accorde à ton Sauveur ta vie, en la Divine Volonté elle est mienne, et ne crains pas l'esprit de ce monde. J'ai vaincu cet esprit contrôlant, il ne peut rien contre les enfants de mon Père. Bien que l'esprit de ce monde ait du pouvoir sur les faibles, ne crains pas de souffrir, mes grâces surabondent par le Cœur de ma Mère.
Tu fais ce jeûne depuis 40 jours aujourd'hui, cela est venu en toi par mon Père. Tu as soif, tu as faim, rien n'arrêtera ta soif d'amour, ta faim de Dieu. Qui me suis me suis pour toujours.
Accomplissons cette journée en t'associant à moi qui porte tous tes frères et tes sœurs. Satan au désert n'a pu m'arrêter comme il n'a pu t'arrêter, continuons de nous donner pour eux. Mon enfant, il n'y a pas de jeûne qui se termine, il y a toujours le jeûne qui s'ajoute à un autre jeûne. La foi est grandissante tout comme les actes de vie d'amour sont grandissants, car il y a l'éternité en tout acte de vie.
Je Suis est en toi. Je suis Dieu et ma Vie, je te la donne. Ton éternité fait partie de moi, l'Éternel. Ce que tu as vécu, ce que tu vis et ce que tu vivras est en mon éternité. Rien ne s'arrête dans l'éternité: tout ce qui est de l'Éternel est au présent, voilà pourquoi je te dis que ce jeûne fait par amour pour Dieu est éternel.
Ce qui viendra après ce jeûne portera des fruits et ces fruits amèneront d'autres bons actes de vie. Sois-moi toujours fidèle, et ta récompense sera sans fin. Aujourd'hui, mon enfant, prie, ne cesse pas de prier mon Père pour que tous ses enfants soient prêts afin qu'ils vivent le jour de la délivrance. Mon enfant, je t'aime.




La présence continuelle de Maman Marie
Maman Marie, tu m'attends à la sortie du désert?
«Oui, mon enfant, je suis là.»
Toi aussi tu as jeûné. Toi aussi tu as soutenu ton Fils et tu nous as soutenus nous qui étions avec ton Fils par amour et par amour pour notre cher prochain.
«Merci, mon enfant, mon Fils est amoureux de chacun de vous.
Vous êtes si précieux à ses yeux et à mes yeux.»

Je remercie le Ciel d'avoir fait de nous des instruments pour aider ceux qui auront besoin de vivre ce jeûne avec Jésus au désert.
«Petits vous êtes, petits je vous aiderai à vous maintenir:
les grâces sont pour les petits.»

Ma joie est grande d'avoir pu vivre ce jeûne en accompagnant Celui qui
prenait tous nos actes sans amour, tous nos abus contre notre corps
et toutes les souffrances causées à la chair et notre âme.

«Mon enfant, ne crains pas de déplaire à ce qui ne porte pas la vie, il n'y a qu'en la vie que la lumière brille. Ta Maman est celle qui a dit: 'Qu'il me soit fait selon ta parole',
et la Lumière s'est installée en moi.»

Qui peut décrire la souffrance d'un Homme seul au désert, pendant 40 jours et 40 nuits sans nourriture, sans eau, en ressentant en lui tous nos péchés, tous nos abus? Personne.
«La joie se porte garante de la foi: ''Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime.'' Aime comme mon Fils et moi, ta petite Maman, t'aimons.»
Seul Jésus a pu nous libérer de nos mauvaises habitudes. Sa faim et sa soif ont été pour chacun de nous une force devant les obstacles qui se dressaient devant nous tous les jours.
«C'est au quotidien, mon enfant, qu'il est bon d'entrer dans les grâces de la Purification.
Il y a tant de lumières qui se font voir dans les moments où tu ne t'y attends pas.
Sois humble afin de les percevoir. Maman va t'aider.»

Sans lui, nous aurions marché sur cette terre en croyant que le Royaume de Dieu
n'était pas pour nous. Notre faim et notre soif d'amour n'auraient jamais connu le don de Dieu. Ne sommes-nous pas enfants de la Divine Volonté? Nous avons en nous la Divine Volonté qui nous rappelle que nous devons marcher ensemble sur cette terre pour assouvir toute faim d'amour et toute soif d'amour. Chacun nous nourrit et chacun nous abreuve, puisque la Divine Volonté déverse en chacun de nous
la nourriture et l'eau dont chacun a besoin pour chacun.

«La joie, mon enfant, tu la portes dans ton cœur, il y a de l'amour en toi. C'est toi le 'oui' à l'Amour, c'est toi qui es nourri, c'est par toi que mon Fils a passé pour rejoindre ceux qui pleurent, ceux qui ont peur. Je suis Celle qui a nourri la chair, ton âme et ton corps avec les grâces du Ciel. J'ai donné mon Fils à tous ceux qui ont faim et soif d'amour.
J'aime tous mes enfants. Maman avec toi et eux.»

Ne nous laissons pas piéger par les ruses de Satan, c'est lui qui nous présente à chaque instant des pierres qui se changent en pain. Notre corps ne vit pas que de pain, il a besoin de grâces que lui donne l'âme et qui lui viennent du Ciel.
« La faim de ton âme est si belle aux yeux de Dieu. Ton âme se sent si petite devant tant d'égards envers elle. Remercions ensemble notre Dieu pour le bonheur qu'elle ressent. Lors de la communion, lorsqu'elle voit son Jésus, son Maître, son Amoureux venir vers elle, ton corps pénètre cet instant. Moi, je me tiens tout près de toi: oh! quelle joie pour ta Maman de regarder ton recueillement! Je t'aime.»
Ne nous laissons pas tromper par Satan qui nous amène à faire des abus de toute forme, cela nous fait oublier qu'il faut n'adorer que Dieu. Ne nous laissons pas subjuguer par les propos trompeurs de l'esprit de ce monde, cela est compromettant.
Dieu seul est le Maître de ses œuvres.

«Mon enfant, la tendresse de mon Cœur est plus douce que les vents violents que le Maître des ténèbres te fait ressentir. Lorsque tu lui résistes, je me mets entre toi et lui, et sa rage le fait disparaître devant ta candeur. Maman est là. Je t'aime.»
Celui qui sait attendre que Dieu lui montre le bon chemin sait que la simplicité n'écrase pas, que la patience ne détruit pas et que la persévérance ne décourage pas.
«La richesse de l'âme ne se mesure pas, elle descend du Ciel, elle s'étend en toi
et elle remonte les bras pleins de tes 'oui' à l'Amour. Laisse la Divine Volonté
te remplir de ses faveurs, Maman se tient toute petite en ton petit être d'amour
pour te dire des 'je t'aime'.»

Dieu est doux et humble de cœur: toute richesse vient du cœur, pas des biens de la terre. Sachons entrer en nous pour vivre chaque jour le jeûne de l'amour où tout est gratuit, où tout est à tous. Il y aura toujours la Providence pour le partage et personne ne manquera de rien sur la terre, et un jour nous serons tous dans le règne de Dieu sur la terre comme au Ciel.
«La Parole de mon Fils a fait naître en les cœurs tant de profondeur que même
la lumière du jour par un temps ensoleillé n'est pas plus lumineuse que celle qui vient
du plus profond de ton être qui aime Dieu sans le voir.
Comme il est beau ton 'oui' à l'Amour. Maman est fière de toi. Je t'aime.»

Merci, Esprit Saint, d'avoir fait de nous des instruments d'amour pour que tous tes enfants redeviennent des Fils du Oui à Jésus et des Filles du Oui à Jésus en le Saint-Esprit.
«Mes petits enfants, Maman est là. Priez avec votre cœur, je suis avec vous.
Votre prière est ma prière et ma prière je la dépose en votre cœur.
Merci, merci, merci, mes enfants chéris, Maman vous aime.»




Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1510
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Empty Re: Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Message par Garabandal le Ven 19 Avr 2019 - 20:52

Très belle semaine sainte,
profonde et lumineuse montée vers Pâques à tous...  
...derniers jours avant Le Jour Nouveau pour l'homme : la Résurrection du Seigneur...

Soyez bénis.
.Prie.Prie.Prie.
           
 

35ième journée (lundi 15 avril 2019) Prie  Prie  Prie
Ma présence en toi, Jésus, vient de toi. Tu es mon seul soutien, mon seul abri, ma seule force, ma seule lumière, mon seul chemin, ma seule raison de vivre. Ma joie de vivre est en ta Volonté, tiens-moi en ton Être. Tout en moi crie: ''Seigneur, ton 'Oui' fait vibrer mon 'oui', il ne cesse de te dire des 'je t'aime' d'abandon. Merci, Jésus, d'être là.''
Jésus: Ensemble, mon enfant, allons au désert. Dans ce lieu aride et sans vie, il y a ce silence qui me pèse. Il y a peu d'enfants qui chantent leur joie de vivre le jeûne avec amour pour leur prochain. Aujourd'hui, tu es avec moi. Prends leurs actes sans amour:
- ces pensées qui se heurtent à mes pensées,
- ces regards qui se ferment à ma lumière,
- ces écoutes qui se ferment à mes appels,
- ces paroles qui écrasent mes 'Je t'aime',
- ces actions qui s'éloignent lorsque j'approche,
- ces sentiments qui se cachent dès que je me fais ressentir en eux.
Ressens-tu ma solitude dans ce lieu aride où rien ne m'apporte du réconfort? Il y a cette présence qui rôde autour de moi, c'est la mort. Reste avec moi.
Mon enfant, que le jeûne soit un acte de bonté envers moi. N'entre pas en toi en ayant la conviction que cela est valable autant sur le point de vue personnel ou religieux. Le carême a été voulu par moi, qui suis l'Église, pour que tout enfant qui entre en jeûne soit prêt à me suivre afin de vivre ma Passion selon sa mesure et à vivre la Purification. Jeûner, c'est s'abandonner dans mon Vouloir qui est le Vouloir de mon Père. Mon enfant, reste près de moi dans ce désert, par amour pour ton prochain. Donne un sens à leur jeûne, la chair ne peut ignorer ce que tu vis par amour pour elle.
Merci de m'avoir suivi et merci de me suivre encore aujourd'hui. Avançons encore dans ce lieu aride. Mon enfant, écoute le souffle de ce vent qui nous fait entendre les cris des enfants qui ont peur de se donner par amour. La privation leur fait peur. L'esprit de ce monde les maintient faibles devant leur désir: faire abstinence pour le bien de leur âme. Ces enfants sont maintenus malgré eux dans une ignorance, et le but de les maintenir dans cette noirceur est de les empêcher de se donner par amour à Dieu. Comme ils ne voient pas Dieu, ne l'entendent pas, ne perçoivent pas son agir, l'inconnu les effraie.
Toi qui vis le jeûne par amour pour eux devant Dieu, viens et prions mon Père, rien ne lui est impossible. Je t'aime.



36ième journée (mardi 16 avril 2019) Prie  Prie  Prie
''Mon Dieu, quand est-ce que tous mes frères et sœurs se donneront de l'amour? Pardon, Maître adorable, ma pensée est si faible devant la misère dans ce monde! Je ne veux être qu'abandon, aide-moi à ne pas te devancer, toi qui marches en titubant.  
Jésus, je t'en prie, accorde-moi des grâces, ma confiance a faim et a soif de grâces. La chair souffre, elle pleure sur leur incapacité à se reconnaître amour. L'esprit de ce monde qu'ils acceptent dans leur quotidien les amène à être ce qu'ils ne devraient pas être: des enfants ne pouvant se regarder tels qu'ils sont. Ce sont mes frères et mes sœurs, et ils construisent leur avenir sur du sable!!!''
Jésus: Mon enfant, regarde autour de toi, en la Divine Volonté tu es ici au désert avec moi. Ce désert est leur désert: un avenir sans amour, un jardin sans fleur, une forêt sans arbre, une eau sans poisson, une ruche sans miel, il n'y a que le désert devant eux. Rappelle-toi que je suis allé au désert par amour pour toi, et aujourd'hui tu es avec moi. La chair créée a besoin de puiser en la Divine Volonté les grâces qu'elle a en elle afin que ces enfants puissent entrer dans un monde où l'amour, les fleurs, les arbres, les poissons et le miel abonderont.
Mon enfant, vis ton jeûne dans le mien, il est ta force. Ton amour grandit pour ton prochain, car chaque jour te montre que tu as en toi la force de continuer malgré les tentations. Satan ne cesse de tromper les enfants de mon Père. Toi qui résistes aux tentations, sois l'enfant de l'Amour. Au désert, j'ai prié mon Père de mettre en toi des grâces. Chaque pas dans ce lieu austère te rapprochait de moi. Aujourd'hui, encore je suis au désert, et chaque pas est un pas en leur vie. Il y a de la vie en eux, je la ressens, je la vis; ma Présence dans ce lieu aride leur est nécessaire.
Fais ce jeûne avec amour pour moi, je vais leur donner la force dont ils ont besoin pour vivre leurs conséquences si lourdes à porter sans leur présence en ma Présence. Je t'aime.



37ième journée (mercredi 17 avril 2019)  Prie  Prie  Prie
''Ce que je vis, je te le donne Jésus. Chaque jour de ce jeûne m'ouvre à toi. Tu es ma vie, ma lumière, ma joie, mon soutien. Tu me donnes à chaque instant la paix. Merci de me la faire connaître.''
Jésus: Mon enfant, donne qui tu es à ton Dieu et laisse à Dieu ce que tu ne peux changer. Mon Être tout entier contient ce dont tu as besoin. Aujourd'hui encore, vis ce jeûne d'amour dans l'abandon. Accorde à l'être que tu es l'amour en étant toi-même. Sois dans la joie de te laisser regarder par mon Père tel que tu es, et marchons ensemble.
Dans ce désert, mon Corps amaigri porte la conséquence de la faim et de la soif. Je le présente à mon Père. Je prie avec amour: tout mon Être est pour lui consolation, lui qui aime tant tous ses enfants: «Père, je me donne à eux par amour. Ce temps loin de tes bras, je le vis par amour pour eux. Ma Vie est précieuse pour toi, prends ma Vie en gage d'amour. Père, ne regarde pas leur vie sans amour envers toi, si ma Vie a de la valeur à tes yeux, c'est ma Vie qui se donne pour eux. Je t'aime, Père.»
Par tes sourires, mon enfant, fais connaître à ceux que tu aimes que tout ton corps est en diapason avec le leur. Que leurs journées accomplies avec simplicité soient pour toi aussi importantes que tes journées de jeûne. Tout est important pour mon Père qui les aime. Je t'aime.



38ième journée(Jeudi Saint le 18 avril 2019)  Prie  Prie  Prie
Jésus: Mon enfant, chaque jour t'apporte ton dû. Ce que tu vis est à Dieu. Je suis la Porte par laquelle tu dois passer. Les souffrances de ton âme, les souffrances de ton corps, les souffrances en la chair sont les conséquences d'un ensemble d'actes de vie blessés par un manque de sagesse. Il est bon, mon enfant, de ne pas t'attribuer aucun mérite, comme il est bon de s'arrêter pour reprendre des forces.
Aime la chair, elle est amoureuse de ton âme et aime ton âme, elle est amoureuse de ton corps. Lorsque tu prends soin de toi, la chair est nourrie; c'est elle qui se donne en nourriture à tous les enfants qui ont une âme, et ta chair reçoit en retour ta propre nourriture ainsi que celle de tous les enfants de Dieu qui ont ressenti la paix, la joie et l'amour. Et toutes les âmes de mon Père ont reçu tant d'amour qu'elles ne peuvent garder cet amour que pour elles, elles donnent à toutes les âmes ce qu'elles ont reçu; c'est la multiplication des grâces. Et le corps de chaque âme est nourri de grâces; ce sont les grâces de chaque âme qui se sont déversées là où il y a la vie: en le corps.
L'Amour, mon enfant, est en toi et avec toi. Chaque pas accompli est un pas bénit par moi, ton Dieu. Mon enfant, sache que Dieu te maintient dans ta liberté, car seul l'Amour te veut libre d'aimer. Je t'aime.


39ième journée (Vendredi Saint le 19 avril 2019)  Prie  Prie  Prie
Jésus: Je suis avec toi, mon enfant. C'est ensemble que nous pénétrons plus profondément dans ton désert d'amour qui est le mien: moi et toi au désert. Il ne reste que quelques jours et nous sortirons de ce désert pour entrer dans ce monde où les enfants de mon Père ont besoin de grâces.
Toutes les grâces que tu as obtenues, par ce jeûne d'amour, vont se renouveler. Oui, mon enfant, à chaque fois que tu feras ce qui est bon pour toi, dans le but d'aider ton prochain à bien vivre en la chair, les grâces que tu as obtenues lors de ton jeûne s'ajouteront à celles que mon Père te donnera: les miennes et celles de ma Mère afin que l'enveloppe de ton âme pénètre dans les bienfaits du jeûne.
Ce que tu es est à Dieu. La chair créée est en ma Chair Incréée. Je te donne ma Vie, il y a en ma Vie tout ce dont tu as besoin pour profiter de ce jour de jeûne. Prends ce que je te donne et vis ta journée, il se creusera en toi un puits qui ne se tarira jamais, et son eau arrosera ta terre intérieure, et ce sera une oasis d'amour pour toi et moi, ton Créateur. Va, mon enfant, et accomplis-toi en l'amour, par l'amour, avec l'amour, pour l'Amour. Je t'aime.



40ième journée (Samedi Saint le 20 avril 2019)  Prie  Prie  Prie
Jésus: Mon enfant, la fin de ce jeûne est arrivée, et ma Vie publique va commencer. Donne-toi par amour pour ton Dieu, c'est moi qui ai fait de toi un instrument d'amour pour tous ceux qui ne se sont pas souciés de me tenir compagnie.
- J'étais seul, et tu es venu vers moi.
- J'étais fatigué, et tu m'as fortifié avec tes 'je t'aime'.
- J'étais en larmes, et tu as essuyé mon visage.
- J'étais courbaturé, et tu m'as présenté ton bras.
- J'étais frigorifié, et tu as partagé tes vêtements.
- J'étais en prière, et tu as prié non loin de moi.
- J'étais tenté par Satan, et tu n'as pas eu peur.
- J'étais devant mon accomplissement, et tu as été témoin de mon 'Oui'.  
Mon enfant, lorsqu'on se donne pour son prochain, Dieu bénit chaque acte de vie d'amour. Je suis Celui qui se donne à chaque instant. Chaque jour, accorde à ton Sauveur ta vie, en la Divine Volonté elle est mienne, et ne crains pas l'esprit de ce monde. J'ai vaincu cet esprit contrôlant, il ne peut rien contre les enfants de mon Père. Bien que l'esprit de ce monde ait du pouvoir sur les faibles, ne crains pas de souffrir, mes grâces surabondent par le Cœur de ma Mère.
Tu fais ce jeûne depuis 40 jours aujourd'hui, cela est venu en toi par mon Père. Tu as soif, tu as faim, rien n'arrêtera ta soif d'amour, ta faim de Dieu. Qui me suis me suis pour toujours.
Accomplissons cette journée en t'associant à moi qui porte tous tes frères et tes sœurs. Satan au désert n'a pu m'arrêter comme il n'a pu t'arrêter, continuons de nous donner pour eux. Mon enfant, il n'y a pas de jeûne qui se termine, il y a toujours le jeûne qui s'ajoute à un autre jeûne. La foi est grandissante tout comme les actes de vie d'amour sont grandissants, car il y a l'éternité en tout acte de vie.
Je Suis est en toi. Je suis Dieu et ma Vie, je te la donne. Ton éternité fait partie de moi, l'Éternel. Ce que tu as vécu, ce que tu vis et ce que tu vivras est en mon éternité. Rien ne s'arrête dans l'éternité: tout ce qui est de l'Éternel est au présent, voilà pourquoi je te dis que ce jeûne fait par amour pour Dieu est éternel.
Ce qui viendra après ce jeûne portera des fruits et ces fruits amèneront d'autres bons actes de vie. Sois-moi toujours fidèle, et ta récompense sera sans fin. Aujourd'hui, mon enfant, prie, ne cesse pas de prier mon Père pour que tous ses enfants soient prêts afin qu'ils vivent le jour de la délivrance. Mon enfant, je t'aime.





La présence continuelle de Maman Marie
Maman Marie, tu m'attends à la sortie du désert?
«Oui, mon enfant, je suis là.»
Toi aussi tu as jeûné. Toi aussi tu as soutenu ton Fils et tu nous as soutenus nous qui étions avec ton Fils par amour et par amour pour notre cher prochain.
«Merci, mon enfant, mon Fils est amoureux de chacun de vous.
Vous êtes si précieux à ses yeux et à mes yeux.»

Je remercie le Ciel d'avoir fait de nous des instruments pour aider ceux qui auront besoin de vivre ce jeûne avec Jésus au désert.
«Petits vous êtes, petits je vous aiderai à vous maintenir:
les grâces sont pour les petits.»

Ma joie est grande d'avoir pu vivre ce jeûne en accompagnant Celui qui
prenait tous nos actes sans amour, tous nos abus contre notre corps
et toutes les souffrances causées à la chair et notre âme.

«Mon enfant, ne crains pas de déplaire à ce qui ne porte pas la vie, il n'y a qu'en la vie que la lumière brille. Ta Maman est celle qui a dit: 'Qu'il me soit fait selon ta parole',
et la Lumière s'est installée en moi.»

Qui peut décrire la souffrance d'un Homme seul au désert, pendant 40 jours et 40 nuits sans nourriture, sans eau, en ressentant en lui tous nos péchés, tous nos abus? Personne.
«La joie se porte garante de la foi: ''Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime.'' Aime comme mon Fils et moi, ta petite Maman, t'aimons.»
Seul Jésus a pu nous libérer de nos mauvaises habitudes. Sa faim et sa soif ont été pour chacun de nous une force devant les obstacles qui se dressaient devant nous tous les jours.
«C'est au quotidien, mon enfant, qu'il est bon d'entrer dans les grâces de la Purification.
Il y a tant de lumières qui se font voir dans les moments où tu ne t'y attends pas.
Sois humble afin de les percevoir. Maman va t'aider.»

Sans lui, nous aurions marché sur cette terre en croyant que le Royaume de Dieu
n'était pas pour nous. Notre faim et notre soif d'amour n'auraient jamais connu le don de Dieu. Ne sommes-nous pas enfants de la Divine Volonté? Nous avons en nous la Divine Volonté qui nous rappelle que nous devons marcher ensemble sur cette terre pour assouvir toute faim d'amour et toute soif d'amour. Chacun nous nourrit et chacun nous abreuve, puisque la Divine Volonté déverse en chacun de nous
la nourriture et l'eau dont chacun a besoin pour chacun.

«La joie, mon enfant, tu la portes dans ton cœur, il y a de l'amour en toi. C'est toi le 'oui' à l'Amour, c'est toi qui es nourri, c'est par toi que mon Fils a passé pour rejoindre ceux qui pleurent, ceux qui ont peur. Je suis Celle qui a nourri la chair, ton âme et ton corps avec les grâces du Ciel. J'ai donné mon Fils à tous ceux qui ont faim et soif d'amour.
J'aime tous mes enfants. Maman avec toi et eux.»

Ne nous laissons pas piéger par les ruses de Satan, c'est lui qui nous présente à chaque instant des pierres qui se changent en pain. Notre corps ne vit pas que de pain, il a besoin de grâces que lui donne l'âme et qui lui viennent du Ciel.
« La faim de ton âme est si belle aux yeux de Dieu. Ton âme se sent si petite devant tant d'égards envers elle. Remercions ensemble notre Dieu pour le bonheur qu'elle ressent. Lors de la communion, lorsqu'elle voit son Jésus, son Maître, son Amoureux venir vers elle, ton corps pénètre cet instant. Moi, je me tiens tout près de toi: oh! quelle joie pour ta Maman de regarder ton recueillement! Je t'aime.»
Ne nous laissons pas tromper par Satan qui nous amène à faire des abus de toute forme, cela nous fait oublier qu'il faut n'adorer que Dieu. Ne nous laissons pas subjuguer par les propos trompeurs de l'esprit de ce monde, cela est compromettant.
Dieu seul est le Maître de ses œuvres.

«Mon enfant, la tendresse de mon Cœur est plus douce que les vents violents que le Maître des ténèbres te fait ressentir. Lorsque tu lui résistes, je me mets entre toi et lui, et sa rage le fait disparaître devant ta candeur. Maman est là. Je t'aime.»
Celui qui sait attendre que Dieu lui montre le bon chemin sait que la simplicité n'écrase pas, que la patience ne détruit pas et que la persévérance ne décourage pas.
«La richesse de l'âme ne se mesure pas, elle descend du Ciel, elle s'étend en toi
et elle remonte les bras pleins de tes 'oui' à l'Amour. Laisse la Divine Volonté
te remplir de ses faveurs, Maman se tient toute petite en ton petit être d'amour
pour te dire des 'je t'aime'.»

Dieu est doux et humble de cœur: toute richesse vient du cœur, pas des biens de la terre. Sachons entrer en nous pour vivre chaque jour le jeûne de l'amour où tout est gratuit, où tout est à tous. Il y aura toujours la Providence pour le partage et personne ne manquera de rien sur la terre, et un jour nous serons tous dans le règne de Dieu sur la terre comme au Ciel.
«La Parole de mon Fils a fait naître en les cœurs tant de profondeur que même
la lumière du jour par un temps ensoleillé n'est pas plus lumineuse que celle qui vient
du plus profond de ton être qui aime Dieu sans le voir.
Comme il est beau ton 'oui' à l'Amour. Maman est fière de toi. Je t'aime.»

Merci, Esprit Saint, d'avoir fait de nous des instruments d'amour pour que tous tes enfants redeviennent des Fils du Oui à Jésus et des Filles du Oui à Jésus en le Saint-Esprit.
«Mes petits enfants, Maman est là. Priez avec votre cœur, je suis avec vous.
Votre prière est ma prière et ma prière je la dépose en votre cœur.
Merci, merci, merci, mes enfants chéris, Maman vous aime.»




Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1510
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !... Empty Re: Une pure merveille : vivre et méditer le Carême dans la Divine Volonté !...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum