Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Seuls dans la chaleur extrême !

Aller en bas

Seuls dans la chaleur extrême !

Message par Gilles le Jeu 5 Juil 2018 - 17:53

5 juillet 2018


Honoré Saint-Pierre avait hâte que son nouveau ventilateur arrive. Son ancien appareil était brisé et il suffoquait, mercredi, dans son logement d’un HLM du quartier Saint-Roch, à Québec.

La température atteignait 33 degrés Celsius dans la capitale et 36 °C dans son appartement. Le soleil donnait des airs de four à sa chambre, où il passe la majeure partie de ses journées couché dans son lit.

Gilles Kègle, l’infirmier de la rue, est arrivé vers 14h avec le nouveau ventilateur. En sueur, M. Saint-Pierre, 75 ans, était content de le voir les hélices tourner et de sentir a brise sur sa peau. «J’endure le froid, mais la chaleur, j’ai bien de la misère avec ça.»

En cette troisième journée de canicule à Québec, Gilles Kègle et son équipe sont sur un pied d’alerte. Les personnes vulnérables et isolées — dont la Fondation Gilles Kègle s’occupe — sont plus à risque de perdre la vie lors des vagues de chaleur.


Julien Martel, 60 ans, qui souffre d’emphysème, transpirait lui aussi. Gilles Kègle a pris signes vitaux.

Déshydratation, difficultés respiratoires, problèmes cardiaques : le corps des gens à la santé fragile peut finir par lâcher prise contre la chaleur extrême. Gilles Kègle et ses bénévoles ont donc augmenté leur vigilance auprès de leurs patients, souvent socialement isolés.

Les visites préventives permettent de leur éviter le pire, estime M. Kègle. «Sinon, il y en a qui pourraient mourir tous seuls», dit-il.

L’infirmier de la rue l’a déjà constaté lui-même. Lors de la vague de chaleur en 2010, qui avait fait plus de 100 morts au Québec, Gilles Kègle avait trouvé deux corps la même journée dans le HLM de Saint-Roch où il a rendu visite à Honoré Saint-Pierre, mercredi.

Dans son petit appartement, Julien Martel, 60 ans, qui souffre d’emphysème, transpirait lui aussi. Gilles Kègle a pris signes vitaux. M. Martel allait bien dans l’ensemble. Mais avec la chaleur accablante, il se sentait essoufflé plus vite.


Grâce à Gilles Kègle, Honoré Saint-Pierre a reçu un nouveau ventilateur afin de combattre la canicule

«Si je bouge trop vite, je manque de souffle», dit-il.


Civisme

Dre Isabelle Goupil-Sormany, adjointe médicale à la direction de la Santé publique de la Capitale-Nationale, avait indiqué mardi au Soleil que le réseau de la santé effectue lui aussi des visites préventives auprès de personnes vulnérables lors de périodes de chaleur accablante.

«Mais les gens qui ne sont pas suivis par le soutien à domicile, qui ne sont pas suivis par nos intervenants, ceux-là, on les échappe», dit-elle.

D’où l’importance, en période de canicule, d’être attentif aux voisins, particulièrement à ceux qui sont isolés et vulnérables. «On va cogner à la porte, suggère-t-elle. “Allez-vous bien ?

Avez-vous accès à des places pour vous rafraîchir ? Avez-vous besoin que je vous amène au centre d’achat C’est vraiment important.»

Source :

par Marc Allard

Voir aussi sur le forum : Kègle - Gilles Kègle : Un homme au service de Dieu, des malades et des pauvres






La chaleur fait 21 morts au Québec

Le bilan des victimes de la vague de chaleur qui s'abat sur l'est du pays s'est alourdi au Québec, où on dénombre maintenant 21 morts liés à la chaleur accablante et l'humidité.

Depuis le début de la canicule qui s’est installée sur le sud de l’Ontario et du Québec jeudi dernier, les autorités de la santé publique québécoise ont recensé 12 décès possiblement liés à la chaleur à Montréal, 5 en Estrie, 2 en Montérégie, 1 à Laval et 1 en Mauricie-Centre-du-Québec.

Aucun décès n'a été officiellement rapporté jusqu’ici dans les autres provinces touchées par la canicule. En Ontario, une porte-parole du bureau du coroner a dit ne pas pouvoir confirmer s'il y avait des décès liés à la chaleur, ajoutant qu'il faudrait probablement attendre des semaines, voire plusieurs mois, avant les conclusions des différentes enquêtes.

Les services d'urgence débordés

Depuis une semaine, les hôpitaux et les services ambulanciers sont débordés d’appels concernant des coups de chaleur et des problèmes respiratoires.

Dans la région de Montréal, Urgences-santé doit répondre actuellement à environ 1200 appels par jour, une hausse de 30 %, alors que les coups de chaleur et les cas d'épuisement se multiplient sur les chantiers, dans les usines et dans les populations dites vulnérables.

Avant d’appeler une ambulance Urgences-santé recommande aux citoyens de composer le 811 en cas de problèmes de santé mineurs, lorsque la vie n'est pas en danger, afin de désengorger les lignes du 911 pour les urgences vitales.

Les gens sont également invités à contacter leurs amis et leur famille qui pourraient être dans le besoin ou à demander de l'aide à leurs proches s'ils en ressentent la nécessité.

Plus de 20 000 visites de personnes vulnérables et de logements situés dans des îlots de chaleur ont été effectuées jusqu’ici par les policiers et les pompiers, à Montréal.

Pendant ce temps, des avertissements de chaleur accablante demeurent en vigueur pour toute la journée de jeudi de l’est du lac Supérieur, en Ontario, jusqu’à l’Île-du-Prince-Édouard avec des températures maximales de 30 à 35 degrés Celsius et des humidex oscillant entre 36 et 45.

Des avertissements de smog ont également été émis par Environnement Canada pour l’île de Montréal, Laval, Longueuil, Varennes, Châteauguay et La Prairie. La concentration élevée d’ozone et de polluants dans l’air, combinée à la chaleur et l’humidité créeront une qualité d’air jugée « mauvaise » au moins jusqu’à vendredi.

La fraîcheur arrive !

Heureusement, la masse d’air chaud et humide qui s’accroche sur l’est du pays doit se dissiper lentement à partir de vendredi, apportant de la fraîcheur et de l’air pour le week-end avec des températures plus près des moyennes de saison.

D’ici là, les mesures d’atténuation mise de l’avant par les autorités publiques demeurent en vigueur, de même que les précautions d’usage de la santé publique pour éviter les coups de chaleur et la déshydratation.

À Montréal, les distributions de bouteilles d’eau se poursuivent jeudi et les horaires prolongés dans les piscines publiques et les bibliothèques municipales demeureront en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

En 2010, une vague de chaleur extrême avait entraîné la mort de 106 personnes dans la grande région métropolitaine.

Pour éviter une telle situation, la Ville de Montréal distribue des dizaines de milliers de litres d'eau aux organismes venant en aide aux gens en difficultés, notamment ceux vivant dans la rue.

CBC/Radio-Canada
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24522
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum