Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Ce que Facebook sait vraiment de vous!!

Aller en bas

Ce que Facebook sait vraiment de vous!!

Message par Marie du 65 le Mar 27 Mar 2018 - 19:40

Ce que Facebook sait vraiment de vous



Facebook connaît bien ses utilisateurs.

Et même très bien.

Mais s’ils en sont conscients dans leur grande majorité, ceux-ci ignorent précisément quelles informations le réseau social détient sur eux. Pour le savoir, on vous explique la marche à suivre.


Ce n’est un secret pour personne, Facebook détient des informations sur ses utilisateurs.

Mais si vous êtes inscrit sur le réseau social, comme plus de 2 milliards de personnes dans le monde, savez-vous ce qu’il sait exactement de vous ?

J’ai voulu le savoir.

Et j’ai découvert que Facebook sait où je suis connectée et sur quel ordinateur.

Il sait que j’ai tendance à accéder au réseau social à partir de mon smartphone.

Et il sait même que j’ai un iPhone 8 plus.

Il connaît aussi la date de mon anniversaire et mon lieu de travail…

Certes, j’ai fourni certaines de ces informations lors de mon inscription.

Mais comment se fait-il que Facebook sache aussi que j’aime le vin, la mode, la photographie et même que j’habite loin de ma famille ?

C’est aussi simple que ça


D’après le site d’information américain Business Insider, Facebook sait ce qui est susceptible de vous intéresser grâce aux recherches que vous effectuez sur le web.

Par exemple, lorsque vous lancez une recherche sur Google, Facebook détecte les sites que vous fréquentez via des cookies : ces petits codes informatiques installés dans les sessions des navigateurs web suivent discrètement les actions et les clics des internautes.

Facebook enregistre ces données dans ses serveurs.

Et lorsque vous vous connectez ensuite sur sa plateforme, ces informations lui permettent de vous proposer des publicités ciblées, correspondant à vos recherches.

Pour savoir ce que le réseau social sait sur vous, il vous suffit de vous rendre sur l’interface de votre compte Facebook et de cliquer dans les onglets « paramètres » puis « publicité ».



Photo : capture d’écran/Facebook)

Là vous verrez une compilation de ce que Facebook sait sur vous : vos centres d’intérêt, les annonceurs avec lesquels vous avez interagi, soit en ayant aimé un article ou en ayant cliqué sur le lien…



Photo : capture d’écran/Facebook)

Par exemple, Facebook me montre, sur mon fil d’actualité, des publicités qui sont selon lui susceptibles de m’intéresser, en se basant sur mes « centres d’intérêt ».

Pour ma part, j’ai apparemment davantage de chance de voir apparaître des publicités de Chanel, Netflix ou encore Adidas que des publicités pour L’Oréal…


Source et Suite
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que Facebook sait vraiment de vous!!

Message par jacques58fan le Mar 27 Mar 2018 - 21:31

@Marie du 65 a écrit:
Ce que Facebook sait vraiment de vous



Facebook connaît bien ses utilisateurs.

Et même très bien.

Mais s’ils en sont conscients dans leur grande majorité, ceux-ci ignorent précisément quelles informations le réseau social détient sur eux. Pour le savoir, on vous explique la marche à suivre.


Ce n’est un secret pour personne, Facebook détient des informations sur ses utilisateurs.

Mais si vous êtes inscrit sur le réseau social, comme plus de 2 milliards de personnes dans le monde, savez-vous ce qu’il sait exactement de vous ?

J’ai voulu le savoir.

Et j’ai découvert que Facebook sait où je suis connectée et sur quel ordinateur.

Il sait que j’ai tendance à accéder au réseau social à partir de mon smartphone.

Et il sait même que j’ai un iPhone 8 plus.

Il connaît aussi la date de mon anniversaire et mon lieu de travail…

Certes, j’ai fourni certaines de ces informations lors de mon inscription.

Mais comment se fait-il que Facebook sache aussi que j’aime le vin, la mode, la photographie et même que j’habite loin de ma famille ?

C’est aussi simple que ça


D’après le site d’information américain Business Insider, Facebook sait ce qui est susceptible de vous intéresser grâce aux recherches que vous effectuez sur le web.

Par exemple, lorsque vous lancez une recherche sur Google, Facebook détecte les sites que vous fréquentez via des cookies : ces petits codes informatiques installés dans les sessions des navigateurs web suivent discrètement les actions et les clics des internautes.

Facebook enregistre ces données dans ses serveurs.

Et lorsque vous vous connectez ensuite sur sa plateforme, ces informations lui permettent de vous proposer des publicités ciblées, correspondant à vos recherches.

Pour savoir ce que le réseau social sait sur vous, il vous suffit de vous rendre sur l’interface de votre compte Facebook et de cliquer dans les onglets « paramètres » puis « publicité ».



Photo : capture d’écran/Facebook)

Là vous verrez une compilation de ce que Facebook sait sur vous : vos centres d’intérêt, les annonceurs avec lesquels vous avez interagi, soit en ayant aimé un article ou en ayant cliqué sur le lien…



Photo : capture d’écran/Facebook)

Par exemple, Facebook me montre, sur mon fil d’actualité, des publicités qui sont selon lui susceptibles de m’intéresser, en se basant sur mes « centres d’intérêt ».

Pour ma part, j’ai apparemment davantage de chance de voir apparaître des publicités de Chanel, Netflix ou encore Adidas que des publicités pour L’Oréal…


Source et Suite
Rassurez-vous: si ADBK est sur facebook, c'est qu'il n'a rien à craindre!
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1444
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que Facebook sait vraiment de vous!!

Message par Marie du 65 le Mer 6 Juin 2018 - 18:51

Données personnelles:

Que sait Facebook sur vous? (ok ça fait un peu peur...) Vidéo





Empêtré dans les scandales, Mark Zuckerberg est auditionné mardi devant le Congrès américain.

Il a prévu de dire qu’il a fait une « erreur » personnelle en ne faisant pas assez pour lutter contre les mauvais usages du réseau.

Facebook estime à 87 millions le nombre d’utilisateurs dont les données personnelles sont arrivées entre les mains de l’entreprise Cambridge Analytica sans leur consentement.

Cette fois, les excuses pourraient ne pas suffire.

Empêtré dans le scandale Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg est attendu au Congrès ce mardi et ce mercredi où il a prévu  d'endosser personnellement la responsabilité des « erreurs » commises par le réseau social.


Alors que les données de 87 millions d’utilisateurs ont été récupérées sans leur consentement par la firme Cambridge Analytica, une seule question hante nos esprits : que sait précisément Facebook de ses utilisateurs ?



Pour découvrir en détail les données récoltées par le réseau social au fil des années, il suffit de « télécharger une copie de vos données Facebook » dans les paramètres et une poignée de minutes plus tard, le dossier complet vous est envoyé par mail (avec un niveau de précision qui donnerait presque le tournis).

Facebook a conservé toutes les infos renseignées à l’inscription

Facebook a gardé précieusement toutes les informations qui ont servi à créer votre profil. Il a conservé l’adresse mail dont vous vous êtes servis, celles que vous avez renseignées (si vous en aviez plusieurs), la date et l’heure de votre inscription (ici, le 5 septembre 2007 à 15h55), le nom de vos ex si vous aviez rempli le champ (en couple, c’est compliqué, marié…), toutes les pages que vous avez likées et tous les groupes auxquels vous avez participé. La première page du dossier (qui en compte un nombre vertigineux) est déjà capable d’établir un profil précis de vous. Il connaît vos centres d’intérêt, vos goûts et même vos sensibilités politiques. Sans oublier votre réseau…





Capture d'écran de l'onglet Profil de la copie des données Facebook

Le contact de tous nos amis (et souvent leur numéro de téléphone)
En cliquant sur l’onglet Coordonnées, vous allez tout de suite moins rigoler.

Il recense tous les contacts de la boîte mail qui vous a servi à créer votre profil.

Le réseau social pique les adresses de personnes qui ne sont pas forcément sur Facebook, il suffit que vous ayez entretenu une correspondance avec elles via cette adresse.

Pire, si par malheur vous avez synchronisé vos contacts à l’application Facebook, le réseau social a récupéré l’ensemble des numéros du répertoire de votre téléphone -il chope le 06 de tout le monde, même ceux qui ne sont pas sur le réseau social, même ceux qui ont toujours pris soin de ne jamais renseigner ces informations sur le Web-.

Et le plus drôle dans tout cela, Facebook peut récupérer des données que vous ne possédez pas.

Si vous vous connectez quelques instants à votre compte à partir du téléphone de quelqu’un d’autre et que cette personne a synchronisé ses contacts, votre compte récupère toutes les infos enregistrées sur ce téléphone.

Cas pratique : en voyage en Russie, notre collègue s’est connectée au réseau social du portable d’une amie qui avait synchronisé ses contacts à Facebook.

Tous les numéros du répertoire du smartphone russe ont été associés au compte de notre collègue, ainsi que les échanges SMS et tous les appels passés pendant le temps de cette connexion « intruse »…





Une partie de la liste de contacts de l'amie russe de notre collègue récupérée par Facebook sur le téléphone d'une tierce personne.

Une partie de la liste de contacts de l'amie russe de notre collègue récupérée par Facebook sur le téléphone d'une tierce personne.


Tous nos messages privés

Vous ne pouvez rien cacher à la firme de Mark Zuckerberg.

Le dossier contient, comme on pouvait s’en douter, l’historique du newsfeed [le mur] auquel tous vos amis ont accès (likes, commentaires, invitations…), mais il a aussi récolté la TOTALITÉ des photos, documents et messages envoyés sur Messenger.

Autrement dit, rien n’est privé sur Facebook…

D’autres marques ont récupéré mes informations (hum!!)

Dans l’onglet Publicité, vous retrouvez les dernières pubs sur lesquelles vous avez cliqué et, surprise du chef, vous découvrez aussi les entreprises qui ont récupéré vos informations.

La liste, plus ou moins longue en fonction du niveau de vigilance de l’utilisateur, va de Carrefour Market à Amazon en passant par Orange et AirBnb.

Facebook assure ne pas vendre à ses clients annonceurs de données personnelles identifiables ou même des données agrégées.

Ce qu’il facture, c’est la possibilité pour un annonceur de toucher uniquement, parmi les utilisateurs de Facebook, la population qu’il vise, ce qui démultiplie l’efficacité d’une campagne.

Quoi qu’il en soit, le réseau social en sait un peu trop sur ses utilisateurs.
C’est à se demander s’il va finir par connaître l’heure à laquelle vous vous brossez les dents pour ne pas parler du reste…

Source

Etats-Unis:

Facebook a laissé filer vos données personnelles à des groupes télécoms chinois









BIS REPETITA Facebook a confirmé que des groupes télécoms chinois, dont Huawei, ont eu accès à des données privées d’utilisateurs…



C’est un nouveau caillou dans la chaussure de Mark Zuckerberg et son puissant réseau social. Facebook a indiqué que des groupes télécoms chinois, dont Huawei, ont eu accès à des données privées d’utilisateurs. Cette entreprise est pourtant accusée par les Américains d’être un bras armé technologique de Pékin.

Huawei, ainsi que Lenovo, OPPO et TCL… Ils font partie des fabricants de smartphones qui ont signé, il y a des années, des accords de collaboration avec Facebook pour pouvoir rendre leurs appareils compatibles techniquement avec le réseau social américain.

C’était avant les boutiques en ligne d’applications. Facebook, né en 2004, n’avait pas d’application standardisée et devait donc conclure, fabricant par fabricant, des accords de collaboration pour que ses services puissent être proposés aux utilisateurs des différents modèles de mobiles.

Le contrat rompu dans les prochains jours

Lundi, réagissant à un article du New York Times, Facebook avait confirmé l’existence de ce type d’accords avec nombre de fabricants mais sans citer de groupes chinois.

Mais mardi, après un nouvel article du New York Times, Facebook a reconnu que des groupes chinois faisaient partie de ces fabricants tout en précisant que le contrat avec Huawei serait rompu dans les prochains jours.

« Huawei est le troisième plus grand fabricant d’appareils mobiles dans le monde et ses appareils sont utilisés partout dans le monde, notamment aux Etats-Unis.

Facebook, comme d’autres entreprises technologiques américaines a travaillé avec lui, et d’autres fabricants chinois, pour rendre compatible (Facebook) avec leurs téléphones », a indiqué par mail à l’AFP, Francisco Varela, chargé des partenariats mobiles au sein de l’entreprise dirigée par Mark Zuckerberg.

« Compte tenu de l’intérêt de la part du Congrès, nous voulions préciser clairement que toutes les informations » permettant de rendre Facebook compatible avec les téléphones Huawei « étaient stockées dans l’appareil et non les serveurs de Huawei », a encore dit Francisco Varela.

Les employés du Pentagone interdits d’appareils Huawei

Mais ces révélations ont déclenché la colère de Mark Warner, vice-président de la commission sénatoriale sur le renseignement. Comme d’autres parlementaires américains, il juge que Huawei est une menace pour la sécurité nationale.

Début mai, le Pentagone a interdit à ses personnels d’acheter des smartphones Huawei (et ZTE) en raison de risques de sécurité « inacceptables ». Pour les Américains, des entreprises comme Huawei sont susceptibles de faire de l’espionnage pour Pékin.

Selon Mark Warner, les « relations étroites » entre le pouvoir chinois et Huawei sont connues « depuis 2012 ». Le groupe a toujours nié avec vigueur les soupçons de proximité avec le pouvoir chinois et rappelle régulièrement qu’il est présent dans 170 pays.


Source



@Jacques
Ok,  je ne suis pas inscrite sur Facebook, tweeter et cie.....
Cela me réconforte Very Happy
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que Facebook sait vraiment de vous!!

Message par jacques58fan le Mer 6 Juin 2018 - 21:10

@Marie du 65 a écrit:
Données personnelles:

Que sait Facebook sur vous? (ok ça fait un peu peur...) Vidéo





Empêtré dans les scandales, Mark Zuckerberg est auditionné mardi devant le Congrès américain.

Il a prévu de dire qu’il a fait une « erreur » personnelle en ne faisant pas assez pour lutter contre les mauvais usages du réseau.

Facebook estime à 87 millions le nombre d’utilisateurs dont les données personnelles sont arrivées entre les mains de l’entreprise Cambridge Analytica sans leur consentement.

Cette fois, les excuses pourraient ne pas suffire.

Empêtré dans le scandale Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg est attendu au Congrès ce mardi et ce mercredi où il a prévu  d'endosser personnellement la responsabilité des « erreurs » commises par le réseau social.


Alors que les données de 87 millions d’utilisateurs ont été récupérées sans leur consentement par la firme Cambridge Analytica, une seule question hante nos esprits : que sait précisément Facebook de ses utilisateurs ?



Pour découvrir en détail les données récoltées par le réseau social au fil des années, il suffit de « télécharger une copie de vos données Facebook » dans les paramètres et une poignée de minutes plus tard, le dossier complet vous est envoyé par mail (avec un niveau de précision qui donnerait presque le tournis).

Facebook a conservé toutes les infos renseignées à l’inscription

Facebook a gardé précieusement toutes les informations qui ont servi à créer votre profil. Il a conservé l’adresse mail dont vous vous êtes servis, celles que vous avez renseignées (si vous en aviez plusieurs), la date et l’heure de votre inscription (ici, le 5 septembre 2007 à 15h55), le nom de vos ex si vous aviez rempli le champ (en couple, c’est compliqué, marié…), toutes les pages que vous avez likées et tous les groupes auxquels vous avez participé. La première page du dossier (qui en compte un nombre vertigineux) est déjà capable d’établir un profil précis de vous. Il connaît vos centres d’intérêt, vos goûts et même vos sensibilités politiques. Sans oublier votre réseau…





Capture d'écran de l'onglet Profil de la copie des données Facebook

Le contact de tous nos amis (et souvent leur numéro de téléphone)
En cliquant sur l’onglet Coordonnées, vous allez tout de suite moins rigoler.

Il recense tous les contacts de la boîte mail qui vous a servi à créer votre profil.

Le réseau social pique les adresses de personnes qui ne sont pas forcément sur Facebook, il suffit que vous ayez entretenu une correspondance avec elles via cette adresse.

Pire, si par malheur vous avez synchronisé vos contacts à l’application Facebook, le réseau social a récupéré l’ensemble des numéros du répertoire de votre téléphone -il chope le 06 de tout le monde, même ceux qui ne sont pas sur le réseau social, même ceux qui ont toujours pris soin de ne jamais renseigner ces informations sur le Web-.

Et le plus drôle dans tout cela, Facebook peut récupérer des données que vous ne possédez pas.

Si vous vous connectez quelques instants à votre compte à partir du téléphone de quelqu’un d’autre et que cette personne a synchronisé ses contacts, votre compte récupère toutes les infos enregistrées sur ce téléphone.

Cas pratique : en voyage en Russie, notre collègue s’est connectée au réseau social du portable d’une amie qui avait synchronisé ses contacts à Facebook.

Tous les numéros du répertoire du smartphone russe ont été associés au compte de notre collègue, ainsi que les échanges SMS et tous les appels passés pendant le temps de cette connexion « intruse »…





Une partie de la liste de contacts de l'amie russe de notre collègue récupérée par Facebook sur le téléphone d'une tierce personne.

Une partie de la liste de contacts de l'amie russe de notre collègue récupérée par Facebook sur le téléphone d'une tierce personne.


Tous nos messages privés

Vous ne pouvez rien cacher à la firme de Mark Zuckerberg.

Le dossier contient, comme on pouvait s’en douter, l’historique du newsfeed [le mur] auquel tous vos amis ont accès (likes, commentaires, invitations…), mais il a aussi récolté la TOTALITÉ des photos, documents et messages envoyés sur Messenger.

Autrement dit, rien n’est privé sur Facebook…

D’autres marques ont récupéré mes informations (hum!!)

Dans l’onglet Publicité, vous retrouvez les dernières pubs sur lesquelles vous avez cliqué et, surprise du chef, vous découvrez aussi les entreprises qui ont récupéré vos informations.

La liste, plus ou moins longue en fonction du niveau de vigilance de l’utilisateur, va de Carrefour Market à Amazon en passant par Orange et AirBnb.

Facebook assure ne pas vendre à ses clients annonceurs de données personnelles identifiables ou même des données agrégées.

Ce qu’il facture, c’est la possibilité pour un annonceur de toucher uniquement, parmi les utilisateurs de Facebook, la population qu’il vise, ce qui démultiplie l’efficacité d’une campagne.

Quoi qu’il en soit, le réseau social en sait un peu trop sur ses utilisateurs.
C’est à se demander s’il va finir par connaître l’heure à laquelle vous vous brossez les dents pour ne pas parler du reste…

Source

Etats-Unis:

Facebook a laissé filer vos données personnelles à des groupes télécoms chinois









BIS REPETITA Facebook a confirmé que des groupes télécoms chinois, dont Huawei, ont eu accès à des données privées d’utilisateurs…



C’est un nouveau caillou dans la chaussure de Mark Zuckerberg et son puissant réseau social. Facebook a indiqué que des groupes télécoms chinois, dont Huawei, ont eu accès à des données privées d’utilisateurs. Cette entreprise est pourtant accusée par les Américains d’être un bras armé technologique de Pékin.

Huawei, ainsi que Lenovo, OPPO et TCL… Ils font partie des fabricants de smartphones qui ont signé, il y a des années, des accords de collaboration avec Facebook pour pouvoir rendre leurs appareils compatibles techniquement avec le réseau social américain.

C’était avant les boutiques en ligne d’applications. Facebook, né en 2004, n’avait pas d’application standardisée et devait donc conclure, fabricant par fabricant, des accords de collaboration pour que ses services puissent être proposés aux utilisateurs des différents modèles de mobiles.

Le contrat rompu dans les prochains jours

Lundi, réagissant à un article du New York Times, Facebook avait confirmé l’existence de ce type d’accords avec nombre de fabricants mais sans citer de groupes chinois.

Mais mardi, après un nouvel article du New York Times, Facebook a reconnu que des groupes chinois faisaient partie de ces fabricants tout en précisant que le contrat avec Huawei serait rompu dans les prochains jours.

« Huawei est le troisième plus grand fabricant d’appareils mobiles dans le monde et ses appareils sont utilisés partout dans le monde, notamment aux Etats-Unis.

Facebook, comme d’autres entreprises technologiques américaines a travaillé avec lui, et d’autres fabricants chinois, pour rendre compatible (Facebook) avec leurs téléphones », a indiqué par mail à l’AFP, Francisco Varela, chargé des partenariats mobiles au sein de l’entreprise dirigée par Mark Zuckerberg.

« Compte tenu de l’intérêt de la part du Congrès, nous voulions préciser clairement que toutes les informations » permettant de rendre Facebook compatible avec les téléphones Huawei « étaient stockées dans l’appareil et non les serveurs de Huawei », a encore dit Francisco Varela.

Les employés du Pentagone interdits d’appareils Huawei

Mais ces révélations ont déclenché la colère de Mark Warner, vice-président de la commission sénatoriale sur le renseignement. Comme d’autres parlementaires américains, il juge que Huawei est une menace pour la sécurité nationale.

Début mai, le Pentagone a interdit à ses personnels d’acheter des smartphones Huawei (et ZTE) en raison de risques de sécurité « inacceptables ». Pour les Américains, des entreprises comme Huawei sont susceptibles de faire de l’espionnage pour Pékin.

Selon Mark Warner, les « relations étroites » entre le pouvoir chinois et Huawei sont connues « depuis 2012 ». Le groupe a toujours nié avec vigueur les soupçons de proximité avec le pouvoir chinois et rappelle régulièrement qu’il est présent dans 170 pays.


Source



@Jacques
Ok,  je ne suis pas inscrite sur Facebook, tweeter et cie.....
Cela me réconforte Very Happy
Merci pour ce rappel
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1444
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que Facebook sait vraiment de vous!!

Message par Marie du 65 le Ven 29 Juin 2018 - 18:32

Facebook et Google «manipulent» les utilisateurs malgré le RGPD, selon une étude



Les réglages proposés par Facebook et Google contreviennent au nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), même après son entrée en vigueur le 25 mai.

En proposant des paramétrages par défaut « intrusifs », qui laissent peu de choix en termes de confidentialité, les deux géants américains pousseraient, en effet, les utilisateurs à partager leurs informations malgré la nouvelle législation européenne.

Tel est le constat, publié ce mercredi, par le Conseil norvégien des consommateurs.

« Ces sociétés nous manipulent pour que nous partagions des informations sur nous-mêmes », explique ainsi le directeur des services numériques du Conseil, Finn Myrstad, dans un communiqué.

« Les utilisateurs ont très peu de choix réels »

Selon les éléments étudiés, les paramètres par défaut de Facebook et Google sont le plus souvent les moins respectueux de la vie privée.

En outre, les utilisateurs les changent rarement. Les réglages plus favorables à la confidentialité​ « nécessitent plus de clics et sont souvent cachés », détaille le Conseil.

« Dans de nombreux cas, les services cachent le fait que les utilisateurs ont très peu de choix réels, et que le partage complet de données est accepté simplement en utilisant le service », résume les experts dans leur étude. « Cela montre un manque de respect pour leurs utilisateurs, et contourne la notion de laisser aux consommateurs le contrôle de leurs données personnelles », souligne encore Finn Myrstad.

Facebook a dénoncé d’emblée les conclusions de l’étude, rappelant s'être préparé pendant dix-huit mois au nouveau règlement européen.

« Nous avons rendu nos pratiques plus claires, nos réglages de confidentialité sont plus simples à trouver et nous avons mis en place de meilleurs outils pour que les gens accèdent, téléchargent et effacent leurs informations personnelles », a affirmé un porte-parole de Facebook à la télévision publique norvégienne NRK.

Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum