Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Aller en bas

Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 19 Mar 2018 - 12:14

Quand les poètes nous parlent de Dieu …


Chaque lundi

LE RÉSUMÉ

Jean Racine, Charles Péguy, Marceline Desbordes-Valmore, Guy de Maupassant, Paul Verlaine… des poètes qui nous invitent à contempler, à nous questionner, à nous émerveiller, à rendre grâce.

« Dieu, à travers ce qu’on sent confusément bruire … »

(V. Hugo ; extrait de Dieu du recueil Dernière Gerbe) …

Beaucoup de poètes – à travers les temps – ont laissé leur sensibilité les guider vers Dieu.

Avec des mots qui touchent le cœur, des images qui élèvent l’esprit, ils évoquent dans leurs œuvres, leur foi, leurs questionnements, leur rencontre avec Dieu.

Ils mettent des mots – et quels mots !! – sur ces sentiments, ces questions, ces émotions qui nous traversent tous face à ces grands mystères qui nous dépassent.

Chaque lundi, pour commencer la semaine en beauté, recevez un poème d’un auteur de la littérature française.

Dans chaque publication, vous trouverez

Une œuvre à découvrir, ou redécouvrir

Laissez-vous toucher par les mots !

Un axe de méditation ou de prière en lien avec le texte pour cheminer vers Dieu.

Prière de la communauté

Que rien ne te trouble (sainte Thérèse d'Avila)

« Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie.
Tout passe, Dieu ne change pas.
La patience obtient tout. A qui possède Dieu, rien ne manque.
Dieu seul suffit. »


• Vous qui passez - Victor Hugo•




Bonjour à tous,

Bienvenus à tous ceux qui nous ont rejoints cette semaine !

Commençons cette semaine dédiée à la poésie par ce beau poème, écrit par un des plus grands de nos poètes – Victor Hugo – pour orner une croix.

Vous qui pleurez, venez à ce Dieu, car il pleure,

Vous qui souffrez, venez à lui, car il guérit,

Vous qui tremblez, venez à lui car il sourit,

Vous qui passez, venez à lui car il demeure.



V.Hugo, Les Contemplations





Cliquer




Et bien, allons à Lui ; il nous tend les bras !

Quel petit pas puis-je faire aujourd'hui pour me rapprocher un peu plus de Lui ?


"Venez à lui car il sourit" .

Et si c'était simplement sourire à ceux que je croise aujourd'hui ...

Que rien ne te trouble (sainte Thérèse d'Avila)

« Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie.
Tout passe, Dieu ne change pas.
La patience obtient tout. A qui possède Dieu, rien ne manque.
Dieu seul suffit. »

Amen !






Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24959
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Marie du 65 le Mar 20 Mar 2018 - 10:29

•De ceux qui ont au dos des bidons bossués•

Francis Jammes


Bonjour à tous,

Je vous propose de continuer sur notre lancée poétique avec ce poème de Francis Jammes qui rappelle toute la beauté, l’élégance de l’humilité.

Prière pour aller au Paradis avec les ânes

Lorsqu'il faudra aller vers vous, ô mon Dieu, faites
que ce soit par un jour où la campagne en fête
poudroiera. Je désire, ainsi que je fis ici-bas,
choisir un chemin pour aller, comme il me plaira,
au Paradis, où sont en plein jour les étoiles.

Je prendrai mon bâton et sur la grande route
j'irai, et je dirai aux ânes, mes amis :

Je suis Francis Jammes et je vais au Paradis,
car il n'y a pas d'enfer au pays du Bon Dieu.

Je leur dirai :

Venez, doux amis du ciel bleu,
pauvres bêtes chéries qui, d'un brusque mouvement d'oreille,
chassez les mouches plates, les loups et les abeilles...

Que je Vous apparaisse au milieu de ces bêtes
que j'aime tant, parce qu'elles baissent la tête
doucement, et s'arrêtent en joignant leurs petits pieds
d'une façon bien douce et qui me fait pitié.

J'arriverai suivi de leurs milliers d'oreilles,
suivi de ceux qui portèrent au flanc des corbeilles,
de ceux traînant des voitures de saltimbanques
ou des voitures de plumeaux et de fer-blanc,
de ceux qui ont au dos des bidons bossués,
des ânesses pleines comme des outres, aux pas cassés,
de ceux à qui l'on met de petits pantalons
à cause des plaies bleues et suintantes qui font
les mouches entêtées qui s'y groupent en rond.


Mon Dieu, faites qu'avec ces ânes je Vous vienne.
Faites que, dans la paix, des anges nous conduisent
vers des ruisseaux touffus où tremblent des cerises
lisses comme la chair qui rit des jeunes filles,
et faites que, penché dans ce séjour des âmes,
sur vos divines eaux, je sois pareil aux ânes
qui mireront leur humble et douce pauvreté
à la limpidité de l'amour éternel.

Francis Jammes (1868-1938)
Le Deuil des primevères, Paris, Mercure de France, 1901.






Cliquer


Et si aujourd'hui, nous prenions exemple sur ces ânes pour cheminer nous aussi vers le Royaume ?

Avec courage, douceur, avançons tout au long de cette journée ; sans chercher à doubler personne, sans chercher à se mettre en avant mais au contraire en aidant les autres à porter un petit peu leur fardeau.





Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24959
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 21 Mar 2018 - 12:19

•"Qui nous effleure avec douceur "•

François Cheng


Bonjour à tous,



C’est aujourd’hui, la journée mondiale de la poésie.

Alors pour fêter ça, voici un texte de François Cheng, poète contemporain !

Un poème qui nous appelle à sentir la présence de Dieu dans la douceur du jour, à sentir la caresse du Souffle sur notre âme.



Ce quelque chose – ou quelqu’un –

Venu de loin

Qui nous effleure avec douceur,

Dans la velléité de l’aube,

Pour nous annoncer que toujours

Le monde recommence.



Il nous entoure d’une tunique d’herbe

Et de rosée,

Puis s’en va à pas d’écureuil,

Nous laissant inter-dits,

Dans le jour iné-dit

Qui déjà commence.





Cliquer



Aujourd'hui, regardons le monde et ce qui nous entoure avec les yeux du poète, avec l'émerveillement que mérite chaque être et chaque élément de la création.

Tout commence aujourd'hui ... accueillons l'Esprit de Dieu pour qu'il nous donne un coeur neuf capable de voir la Beauté !







Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24959
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Marie du 65 le Jeu 22 Mar 2018 - 11:36

•"Ainsi fuit la gloire du monde"•

Agrippa d'Aubigné


Bonjour à tous,


Voici aujourd’hui un poème que beaucoup d’entre vous ont apprécié ; simple et limpide, comme l’eau vive.

Vois-tu, passant, couler cette onde

Et s’écouler incontinent ?

Ainsi fuit la gloire du monde,

Et rien que Dieu n’est permanent.



Agrippa d’Aubigné (1552 – 1630)






Cliquer


Aujourd'hui laissons couler, laissons passer un peu plus les choses.

Prenons un peu de recul sur ce qui peut nous préoccuper.

Comme l'onde : accueillons ce qui vient et laissons le partir.

Si Dieu est notre roc, nous ne serons pas emporter par le courant.



Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24959
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par jacques58fan le Ven 23 Mar 2018 - 6:37

@Marie du 65 a écrit:
Quand les poètes nous parlent de Dieu …


Chaque lundi

LE RÉSUMÉ

Jean Racine, Charles Péguy, Marceline Desbordes-Valmore, Guy de Maupassant, Paul Verlaine… des poètes qui nous invitent à contempler, à nous questionner, à nous émerveiller, à rendre grâce.

« Dieu, à travers ce qu’on sent confusément bruire … »

(V. Hugo ; extrait de Dieu du recueil Dernière Gerbe) …

Beaucoup de poètes – à travers les temps – ont laissé leur sensibilité les guider vers Dieu.

Avec des mots qui touchent le cœur, des images qui élèvent l’esprit, ils évoquent dans leurs œuvres, leur foi, leurs questionnements, leur rencontre avec Dieu.

Ils mettent des mots – et quels mots !! – sur ces sentiments, ces questions, ces émotions qui nous traversent tous face à ces grands mystères qui nous dépassent.

Chaque lundi, pour commencer la semaine en beauté, recevez un poème d’un auteur de la littérature française.

Dans chaque publication, vous trouverez

Une œuvre à découvrir, ou redécouvrir

Laissez-vous toucher par les mots !

Un axe de méditation ou de prière en lien avec le texte pour cheminer vers Dieu.

Prière de la communauté

Que rien ne te trouble (sainte Thérèse d'Avila)

« Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie.
Tout passe, Dieu ne change pas.
La patience obtient tout. A qui possède Dieu, rien ne manque.
Dieu seul suffit. »


• Vous qui passez - Victor Hugo•




Bonjour à tous,

Bienvenus à tous ceux qui nous ont rejoints cette semaine !

Commençons cette semaine dédiée à la poésie par ce beau poème, écrit par un des plus grands de nos poètes – Victor Hugo – pour orner une croix.

Vous qui pleurez, venez à ce Dieu, car il pleure,

Vous qui souffrez, venez à lui, car il guérit,

Vous qui tremblez, venez à lui car il sourit,

Vous qui passez, venez à lui car il demeure.



V.Hugo, Les Contemplations





Cliquer




Et bien, allons à Lui ; il nous tend les bras !

Quel petit pas puis-je faire aujourd'hui pour me rapprocher un peu plus de Lui ?


"Venez à lui car il sourit" .

Et si c'était simplement sourire à ceux que je croise aujourd'hui ...

Que rien ne te trouble (sainte Thérèse d'Avila)

« Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie.
Tout passe, Dieu ne change pas.
La patience obtient tout. A qui possède Dieu, rien ne manque.
Dieu seul suffit. »

Amen !






Source
@Marie du 65 Merci!

Connaissez-vous Christian Bobin?
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1291
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Marie du 65 le Ven 23 Mar 2018 - 10:46

Jacques a écrit


Connaissez-vous Christian Bobin? a écrit:


Non, je ne connais pas!


•"Vous connaissez tout cela"•

Paul Verlaine


Bonjour à tous,

Je vous propose de finir cette semaine en vers et en beauté, avec un poème de Verlaine qui n’a pas encore été publié dans cette communauté.

Et comme nous sommes un vendredi de Carême, il est accompagné d'une petite proposition d'action.

Voici aujourd’hui Verlaine qui s’offre à Dieu, dans toute son imperfection, dans toute son humanité mais avec beaucoup de beauté !!

Ô mon Dieu, vous m'avez blessé d'amour
Et la blessure est encore vibrante,
Ô mon Dieu, vous m'avez blessé d'amour.

Voici mon sang que je n'ai pas versé,
Voici ma chair indigne de souffrance,
Voici mon sang que je n'ai pas versé.

Voici mon coeur qui n'a battu qu'en vain
Pour palpiter aux ronces du Calvaire,
Voici mon coeur qui n'a battu qu'en vain.

Voici mes yeux, luminaires d'erreurs
Pour être éteints aux pleurs de la prière,
Voici mes yeux, luminaires d'erreurs.

Hélas ! Vous, Dieu d'offrande et de pardon,
Quel est le puits de mon ingratitude,
Hélas ! Vous, Dieu d'offrande et de pardon.

Vous, Dieu de paix, de joie et de bonheur,
Toutes mes peurs, toutes mes ignorances,
Vous, Dieu de paix, de joie et de bonheur.

Vous connaissez tout cela, tout cela
Et que je suis plus pauvre que personne,
Vous connaissez tout cela, tout cela.

Mais ce que j'ai, mon Dieu, je vous le donne.

Paul Verlaine (1844-1896)





Cliquer




Proposition d’action

« Que je suis plus pauvre que personne, Vous connaissez tout cela … ».

Dans un monde où l’on doit (ou l’on croit devoir) souvent porter un masque, il y a une relation dans laquelle nous pouvons – sans peur, sans crainte – être authentique, nous montrer nu et fragile.

Avec Dieu, nul besoin de se cacher, de faire semblant.  

Déposons les armes, faisons tomber le masque et abandons-nous à lui.

Peut-être pouvons nous cette semaine nous confesser et déposer à ses pieds nos peurs, nos faiblesses, nos manquements … pour vivre avec légèreté et simplicité cette relation d’Amour et de Vérité à laquelle il nous invite ?



Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24959
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 26 Mar 2018 - 16:27

•"C’est de l’amour que j’ai voulu vous laisser"•

Francis Cabrel


Bonjour à tous,

Nous entrons dans la semaine sainte.

Je vous propose de la commencer avec cette magnifique chanson de Francis Cabrel sur la crucifixion

Dans chaque cœur.










Une colline comme il y en a partout
Quelqu’un a porté une croix et des clous
Les gens se pressent et restent là debout
Voilà celui qui prétend parler pour nous
On rit de voir les marques à ses genoux
Dans chaque cœur, il peut faire un froid d’igloo
On se bouscule pour voir l’homme blessé
Ce qu’il murmure avec son regard baissé
C’est de l’amour que j’ai voulu vous laisser
L’amour, l’amour, y en aura jamais assez

Il est partout sous chaque étoffe froissé
Dans chaque épine de ma couronne tressée
Les hommes soudain se sont montrés pressés
On l’a fait marcher vers cette croix dressée
Ces mains qui n’avaient jamais fait qu’embrasser
Ca n’a pris qu’un instant pour les traverser
Je vous laisse à ces quelques larmes versées
Et des siècles et des siècles pour y penser

Les mots glissaient de son visage penché
Dans chaque cœur, il y a un printemps caché
C’est le trésor qu’il vous faudra rechercher
Entre les pierres et sous les herbes séchées
Pour le faire boire, un homme s’est approché
Voilà l’espoir auquel il faut s’accrocher
Une colline comme il y en a partout
Quelqu’un a porté une croix et des clous

Pour le faire boire, un homme s’est approché
Dans chaque cœur, il y a un printemps caché"






Proposition de réflexion

Durant cette semaine sainte, mettons-nous à genoux et déblayons nos vies.

Identifions ces « pierres et ces herbes séchées » qui couvrent dans nos cœurs ce trésor que le Christ nous a laissé.


Creusons, nettoyons, retournons, n'ayons pas peur - "C'est de l'amour que j'ai voulu vous laisser" - ... et par la prière, préparons le terrain pour que ce « printemps caché » puisse fleurir en nous à Pâques.


Prière de la communauté

Que rien ne te trouble (sainte Thérèse d'Avila)

« Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie.
Tout passe, Dieu ne change pas.
La patience obtient tout. A qui possède Dieu, rien ne manque.
Dieu seul suffit. »

Amen !



Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24959
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 2 Avr 2018 - 10:29

•"Tout rit aux premiers traits du jour qui se réveille"•

Racine



Hier, c’était la grande et belle fête de Pâques.

Le Christ a vaincu pour nous la mort.

En voilà une nouvelle qui justifie notre joie !

« Tout rit aux premiers traits du jour qui se réveille » ...



A Laudes

L’Aurore brillante et vermeille
Prépare le chemin au soleil qui la suit ;
Tout rit aux premiers traits du jour qui se réveille,
Retirez-vous, démons, qui volez dans la nuit.

Fuyez, songes, troupe menteuse,
Dangereux ennemis par la nuit enfantés :
Et que fuie avec vous la mémoire honteuse
Des objets qu’à nos sens vous avez présentés.

Chantons l’auteur de la lumière,
Jusqu’au jour où son ordre a marqué notre fin.
Et qu’en le bénissant notre aurore dernière
Se perde en un midi sans soir et sans matin.

Gloire à toi, Trinité profonde,
Père, Fils, Esprit Saint, qu’on t’adore toujours,
Tant que l’astre des temps éclairera le monde,
Et quand les siècles même auront fini leur cours.

Jean Racine





Cliquer




Proposition d’action de grâce


A la suite de Racine, « Chantons l’auteur de la lumière » avec les petits chanteurs d'Aix en provence

Glory Glory Alleluia !!




Source



Bon Lundi de Pâques


Dernière édition par Marie du 65 le Lun 2 Avr 2018 - 18:08, édité 1 fois
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24959
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Isabelle-Marie le Lun 2 Avr 2018 - 14:05


" Que si nous l'exprimons de notre propre cœur, chaque parole de l'Écriture, aussi, est une goutte de sang de Jésus-Christ, versée pour nous. Et c'est en infusant longuement dans notre obscurité la plus invétérée qu'elle illumine, puisque aussi bien ici-bas, en ce tout-bas de nous-même, l'obscurité même est la seule allumette."

de François Cassingena-Trévedy, Étincelles III, "De l'Écriture à feu et à sang" 

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2238
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par apolline le Lun 2 Avr 2018 - 15:00

Lettre de Van Gogh aux collectionneurs et aux conservateurs de musée

Comme je l'ai écrit une fois à mon frère,le Christ n'aurait jamais pu vivre parmi tant de meubles.La multiplication des meubles est un des grands problèmes de l'homme sur cette terre ou d'être saint ,il n'y a pas la place.La pauvreté est la vocation des saints,et tous les hommes sont voués à la sainteté.Les pauvres!

les tableaux que j'ai peints sont devenus des meubles.Ce n'est pas ce que je voulais,mais c'est ainsi.Qu'ils soient enfermés dans des chambres fortes(comme des fous dangereux)ou suspendus à hauteur d'homme,ils sont des meubles comme les autres,seulement plus chers que les autres,seulement les plus chers du monde,qui encombrent l'homme,qui lui bouchent la vue et qui bouchent l'entrée par laquelle le Fils du Très-Haut doit faire son retour incessamment sous peu.

Le Christ ne peut pas vivre parmi tant de meubles.C'est pourquoi,je soussigné,Vincent Van Gogh,en pleine possession de mes facultés mentales,vous prie par la présente de les réunir quelque part en tas et d'en faire un feu.

Vôtre,
                      V.V.G.,artiste-peintre 


Erick Audouard

apolline
Va recevoir Jésus Christ

Féminin Messages : 41
Age : 51
Localisation : paris
Inscription : 24/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 9 Avr 2018 - 11:59

•"Où tout le genre humain, grâce à vous, est sauvé"•

Joseph-Eugène Boquet



Aujourd’hui, nous nous remémorons L’Annonciation à Marie avec ce beau poème de Joseph-Eugène Boquet.


L’annonciation

O divin Créateur, descendez, voici l’heure
De venir habiter votre sainte demeure,
De venir annoncer son destin glorieux
A la Reine à venir de la terre et des cieux.

Dans son humble demeure, elle est seule, elle prie,
La Vierge d’Israël,
Quand l’ange Gabriel
Entrant tout lumineux, lui dit : « Salut Marie,
Le Seigneur est en vous ;
Vos grâces sont la joie et le parfum des âmes,
Vous vous trouvez bénie entre toutes les femmes,
Vierge au cœur humble et doux ;
L’Esprit-Saint répandra sa semence féconde
En votre jeune fleur,
Et sans nulle douleur
Vous concevrez, mettrez un homme dans le monde ;
Et l’adorable Enfant
Sorti de votre sein, ce fruit du doux Mystère,
Sera le Fils de Dieu, le Sauveur de la terre,
Jésus, Dieu triomphant ;
Et l’ange précurseur de sa terrestre voie,
Vierge de Nazareth,
Naîtra d’Élisabeth
Dont le sein maternel est déjà plein de joie. »

Ah ! Seigneur, le grand jour est enfin arrivé
Où tout le genre humain, grâce à vous, est sauvé,
Où vous allez choisir pour nouvelle patrie
Le sein immaculé de la Vierge Marie,
Où vous rouvrez pour nous le royaume des deux,
Où nous allons vraiment être comme des dieux,
Oui, comme de vrais dieux, car une bouche humaine
Dit au Seigneur d’entrer en roi dans son domaine,
Décide de la sorte un fait plus merveilleux
Que le fait créateur de la terre et des deux ;
Oui, comme de vrais dieux, car une fille d’Ève
Sent couler en son sein Une divine sève,
Car la Vierge va dire avec le Tout-Puissant :
Mon-Bien-Aimé, mon Fils,- au Dieu, Fils de son sang.


Poésies religieuses. La nouvelle Ève, poème en douze chants, par Joseph-Eugène Boquet




Cliquer



Piste de Méditation

L’annonciation est le premier des 5 mystères joyeux du Rosaire.

Voici un extrait des textes de méditation sur « l’annonciation » de Benoît XVI pour nous aider à approcher ce mystère.

« L'aujourd'hui éternel de Dieu est descendu dans l'aujourd'hui éphémère du monde et il entraîne notre aujourd'hui passager dans l'aujourd'hui éternel de Dieu.

Dieu est si grand qu'il peut se faire tout petit.

Dieu est si puissant qu'il peut se faire faible et venir à notre rencontre comme un enfant sans défense, afin que nous puissions l'aimer.


Quand nous méditons ce mystère joyeux, nous sommes mis au défi de nous ouvrir à l'action transformante de l'Esprit Créateur qui fait de nous des êtres nouveaux, qui nous fait un avec lui, et nous remplit de sa vie.

Et nous sommes invités, avec une exquise courtoisie, à donner notre consentement à sa venue en nous, à accueillir le Verbe de Dieu dans nos cœurs, pour que nous soyons rendus capables de répondre à son amour et de nous ouvrir à l'amour les uns envers les autres. (…) »


Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24959
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 16 Avr 2018 - 10:48

•Mon âme est un rayon de lumière et d’amour•

A. de Lamartine


Bonjour à tous,

Aujourd’hui voici un extrait de La Prière d’Alphonse de Lamartine ; poète qui sait si bien parler d’amour, de la nature et de Dieu.

Des vers qui évoquent si bien cette communion entre l’âme et son créateur.

(…)
Salut, principe et fin de toi-même et du monde,
Toi qui rends d’un regard l’immensité féconde ;
âme de l’univers, Dieu, père, créateur,
Sous tous ces noms divers, je crois en toi Seigneur ;
Et, sans avoir besoin d’entendre ta parole,
Je lis au front des cieux mon glorieux symbole.
L’étendue à mes yeux révèle ta grandeur ;
La terre ta bonté, les astres ta splendeur,
Tu t’es produit toi-même en ton brillant ouvrage ;
L’univers tout entier réfléchit ton image,
Et mon âme à son tour réfléchit l’univers.
Ma pensée, embrassant tes attributs divers,
Partout autour de soi te découvre et t’adore,
Se contemple soi-même et t’y découvre encore :
Ainsi l’astre du jour éclate dans les cieux,
Se réfléchit dans l’onde et se peint à mes yeux.

C’est peu de croire en toi, bonté, beauté suprême ;
Je te cherche partout, j’aspire à toi, je t’aime ;
Mon âme est un rayon de lumière et d’amour
Qui, du foyer divin, détaché pour un jour,
De désirs dévorants loin de toi consumée,
Brûle de remonter à sa source enflammée.
Je respire, je sens, je pense, j’aime en toi.
Ce monde qui te cache est transparent pour moi ;
C’est toi que je découvre au fond de la nature,
C’est toi que je bénis dans toute créature.

(…)





Cliquer


Méditations poétiques


Proposition de prière

ça donne envie de louer Dieu et sa création, non ?


Les œuvres de tes mains

Grand est notre Dieu, grande est sa puissance,
sa sagesse est infinie.

Louez-le, cieux ! louez-le, soleil, lune et planètes,
dans la langue qui vous est donnée
pour louer votre Créateur.

Louez-le, chœurs célestes, louez-le, vous qui régnez,
et toi aussi, mon âme, chante;
chante tant que tu le peux, l'honneur du Seigneur.

De lui, par lui et pour lui sont toutes choses,
celles encore inconnues, et celles que nous connaissons.
A lui louange, honneur et gloire d'éternité en éternité.

Johannes Kepler (1571-1630)






Cliquer

Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24959
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les poètes nous parlent de Dieu!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 23 Avr 2018 - 10:09

"Paradis est plus bourgeonneux qu’avril" - Charles Péguy


Bonjour,

Aujourd’hui, Charles Péguy nous parle du Paradis dans son œuvre Le Mystère des Saints-Innocents (1912).



Cliquer

« Paradis est plus fleuri que printemps.
Paradis est plus moissonneux qu’été.
Paradis est plus vendangeux qu’automne.
Paradis est si éternel qu’hiver.
Paradis est plus soleilleux que jour.
Paradis est plus étoilé que nuit.
Paradis est plus ferme que le ferme décembre.
Paradis est plus doux que le doux mois de mai.
Paradis est plus secret que jardin fermé.
Paradis est plus ouvert que champ de bataille.
Paradis est plus vieux que saint Jérôme.
Paradis est le céleste pourpris.
Paradis est plus capital que Rome.
Paradis est plus peuplé que Paris.
Paradis est désert plus que plaine en décembre.
Paradis est public et qui veut vient y boire.
Paradis est plus frais que l’aube fraîche.
Paradis est plus ardent que midi.
Paradis est plus calme que le soir.
Paradis est si éternel que Dieu.
Paradis est sanglant plus que champ de bataille.
Paradis est sanglant du sang de Jésus-Christ.
Paradis est royaume des royaumes.
Paradis est le dernier reposoir.
Paradis est le siège de Justice.
Paradis est le royaume de Gloire.
Paradis est plus beau qu’un jardin de pommiers.
Paradis est plus floconneux qu’hiver.
Paradis est plus sévère que mars.
Paradis est plus boutonneux qu’avril.
Paradis est plus bourgeonneux qu’avril.
Paradis est plus cotonneux qu’avril.
Paradis est plus embaumé que mai.
Paradis est plus accueillant qu’auberge.
Paradis est plus fermé que prison.
Paradis est demeure de la Vierge.
Paradis est la dernière maison.
Paradis est le Trône de Justice.
Veuille seulement Dieu que route y aboutisse.
Route que cheminons depuis dix-huit cents ans.
Paradis est auberge à la très belle enseigne.
Car c’est l’enseigne-ci : à la Croix de Jésus.
Cette enseigne éternelle est pendue à la porte. »

(Ed. Gallimard, coll. La Pléiade, Œuvres poétiques complètes, p. 1567-1568)



Cliquer

Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24959
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum