Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

La Bible pour les Enfants!!

Aller en bas

La Bible pour les Enfants!!

Message par M1234 le Jeu 8 Fév 2018 - 19:51

La Bible pour les Enfants



Ici
avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible pour les Enfants!!

Message par M1234 le Ven 9 Fév 2018 - 9:39

Vie de sainte Anna Katharina Emmerick





Anna Katharina Emmerick naquit le 8 septembre 1774, dans la communauté d'agriculteurs de Flamschen près de Coesfeld (Allemagne).

Elle grandit au sein d'une famille de neuf frères et sœurs.

Dès sa plus tendre enfance elle dut aider aux travaux domestiques et agricoles.

Elle ne fréquenta que quelques temps l'école, mais elle possédait une bonne instruction dans le domaine religieux.

Très rapidement ses parents s'aperçurent de sa vocation à la prière et à la vie religieuse.

Elle travailla trois ans dans une grande ferme des environs, puis apprit la couture et retourna vivre chez ses parents.

Elle demanda ensuite à être admise dans divers monastères, mais elle fut refusée car elle ne possédait pas de don particulier.

Toutefois, les Clarisses de Münster l'acceptèrent à la condition qu'elle apprenne à jouer de l'orgue.

Ses parents l'autorisèrent alors à aller vivre dans la famille de l'organiste Söntgen de Coesfeld pour faire son apprentissage ; mais elle n'eut jamais la possibilité d'apprendre l'orgue, car la pauvreté de la famille la poussa à travailler afin de les aider à vivre.

En 1802, elle réussit finalement à entrer au monastère d'Agnetenberg, près de Dülmen, avec son amie Klara Söntgen.

Elle prononça ses vœux l'année suivante, participant à la vie monastique avec ferveur, toujours prête à accomplir les travaux les plus durs que personne ne voulait faire.






Mais, de 1802 à 1811, elle tomba fréquemment malade et dut supporter de grandes douleurs.

En 1811, le monastère d'Agnetenberg fut fermé, elle devint alors domestique chez l'Abbé Lambert, un prêtre qui avait fui la Révolution française et qui vivait à Dülmen.

Mais elle tomba à nouveau malade et ne quitta plus son lit.

Elle fit alors venir sa plus jeune sœur qui, sous sa direction, s'occupait de la maison.

C'est au cours de cette période qu'elle reçut les stigmates.

Ce fait ne pouvait pas rester caché ; le Docteur Franz Wesener l'examina et en resta profondément impressionné, devenant son ami fidèle au cours des années qui suivirent.

Une caractéristique de sa personnalité était l'amour qu'elle éprouvait pour son prochain.

Elle cherchait toujours à aider les autres, même sans pouvoir se lever de son lit, où elle cousait des vêtements pour les enfants pauvres.


De nombreuses personnalités, qui participaient au mouvement de renouveau de l'Église au début du XIX siècle, cherchèrent à la rencontrer.





La rencontre avec Clemens Brentano fut particulièrement significative. À partir de 1818, il lui rendit visite chaque jour pendant cinq ans, dessinant ses visions qu'il publia ensuite.

Au cours de l'été 1823, la santé d'Anna Katherina déclina et, la mort approchant, elle décida d'unir sa souffrance à celle de Jésus, en l'offrant pour la rédemption des hommes.

Elle mourut le 9 février 1824.


La vie d'Anna Katharina fut caractérisée par une profonde union avec le Christ ; les stigmates qu'elle portait en furent la preuve.

Elle éprouva également une profonde dévotion à l'égard de Marie.

À travers la foi et l'amour elle servit l'œuvre de la rédemption, disant à ce propos :

"J'ai toujours considéré le service au prochain comme la plus haute vertu.

Dans ma jeunesse, j'ai prié Dieu afin qu'il veuille bien me donner la force de servir mon prochain et d'être utile.

À présent je sais qu'il a exaucé ma prière"

Elle a été béatifiée par le pape Jean-Paul II le 3 octobre 2004.

Elle est fêtée le 9 février.

Source du Texte
avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible pour les Enfants!!

Message par M1234 le Mer 14 Fév 2018 - 9:56

Faites un chemin de Carême en 3D avec vos enfants




Facile à construire, ce chemin aidera les enfants à cheminer vers Pâques en matérialisant leurs efforts de Carême.

Dans une semaine débute le Carême.

Pendant quarante jours, l’Église nous demande de vivre dans un esprit de pénitence et de conversion, afin de nous préparer à la fête de Pâques.

Bien qu’il s’agisse d’un moment très important dans notre vie chrétienne, durant lequel nous allons, à l’image du Christ dans le désert, redoubler d’efforts dans notre lutte contre le péché, et bien que Pâques soit notre plus grande fête, nous n’avons jamais pris l’habitude de la matérialiser dans nos foyers comme nous le faisons avec la crèche et les calendriers de l’Avent au moment de Noël.

Dans certaines familles, les enfants colorient à chaque effort réalisé les petits pavés d’un chemin de Carême imprimé sur une feuille de papier (voir en encadré).

Une bonne idée, à partir de laquelle nous avons conçu ce chemin de Carême familial « grandeur nature » à installer dans le salon à la place de la crèche que nous venons tout juste de ranger.

Comment procéder ?

1) Acheter trois variétés de légumes secs (haricots blancs, haricots rouges et pois chiches, par exemple) qui correspondent aux trois types de pénitence auxquels le catéchisme nous invite : le jeûne, la prière, l’aumône. Pour les plus petits, on peut parler de sacrifice, de prière et de bonne action.

2) Chacun évalue raisonnablement le nombre d’efforts quotidiens qu’il s’impose de faire pendant le Carême et prend le nombre de légumes secs correspondant.

3) Sur un grand support en papier ou en plastique, les étaler en forme de chemin jusqu’à un crucifix symbolisant le jour de Pâques.

4) Border le chemin (avec de la mousse ou du terreau par exemple).

5) Récupérer les légumes secs et les placer dans un vase.

6) Dès le mercredi des Cendres, chacun place sur le chemin vide un petit « pavé-haricot » à chaque effort exécuté, le but étant d’arriver à la croix le jour de Pâques.

7) Chaque dimanche peut être symbolisé par une bougie, comme une étape, qui nous permet de voir si nous avons pris du retard.

Bonne route ! 

Pour les mères débordées

Pas de temps pour les travaux manuels ?

Voici quelques chemins de Carême tout faits.

En librairie :

- Mon chemin de Carême à colorier (48 x 66 cm), par le Père Marc Constantieux, illustré par Anne-Sophie Droulers, Téqui, 5,90 €.


- Calendrier de Carême, Éd. de l’Emmanuel, 12,90 € : un triptyque, avec quatorze fenêtres à ouvrir, et un livret pour accompagner l’enfant au jour le jour.Cliquer

À télécharger gratuitement, un chemin en format A4.  transmettre.fr.Cliquer

À commander en ligne 

Un calendrier individuel pour les petits, dès 6 ans, 10 €.

Un poster géant (100 x 70 cm) pour plusieurs enfants, dès 3 ans, 12 €.

Un calendrier individuel pour ados, 11 €. tantemenoue.comCliquer


avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bible pour les Enfants!!

Message par M1234 le Sam 17 Fév 2018 - 17:59

Vie & coloriages de sainte Bernadette


Bernadette est un diminutif forgé sur le prénom Bernard.

Sa fête est le 18 février.

Une enfant pauvre et malade





Marie-Bernarde Soubirous naît dans une famille du village de Lourdes, dans les Pyrénées, en 1844.

Son père, un meunier, et sa mère sont très pauvres et dépourvus d’instruction.

L’enfant, qui reçoit le surnom de Bernadette, est affectée d’une mauvaise santé : asthmatique, elle est atteinte par l’épidémie de choléra qui ravage la France au milieu du XIXème siècle.

Une apparition vue de Bernadette seule





Le 11 févier 1858, Bernadette part ramasser du bois aux abords du gave de Pau, en compagnie de sa sœur Marie et d’une amie.

Ces deux fillettes traversent la rivière, et Bernadette demeure seule, en arrière, près de la grotte de Massabielle.

Elle lève les yeux et aperçoit, dans une anfractuosité de la caverne, une jeune femme revêtue d’une robe blanche, les pieds reposant sur des roses d’or et nimbée d’une lumière vive.

Dans un premier temps, Bernadette prend peur, mais l’apparition la rassure.

La petite paysanne, dont les compagnes n’ont, elles, rien vue de particulier, fait part à sa mère de son aventure.

Celle-ci interdit à Bernadette de retourner à Massabielle.

Mais, deux jours plus tard, à force de supplications, Bernadette retourne à la grotte en compagnie d’autres enfants.

De nouveau, elle voit l’apparition, qui l’invite à revenir la voir.

La source miraculeuse de Massabielle





La même scène se reproduit à plusieurs reprises. Lors de la neuvième visite de Bernadette, une source jaillit à Massabielle.

Depuis lors considérée comme possédant des vertus curatives miraculeuses, cette source attire aujourd’hui des foules de pèlerins et de malades.

L’apparition demande à Bernadette de bâtir une chapelle.

La jeune paysanne suscite tout à la fois la curiosité et la suspicion des habitants de Lourdes.

Le médecin du village prend sa défense, mais l’Eglise ne cautionne pas ces manifestations et le clergé reçoit de sa hiérarchie l’ordre d’empêcher Bernadette de retourner à la grotte.

Celle-ci passe outre.

L’Eglise est d’abord méfiante et prudente





A l’occasion de leur seizième rencontre, l’apparition déclare à Bernadette qu’elle est « l’Immaculée Conception ».

L’Evêque de la ville voisine, Tarbes, nomme une commission chargée d’étudier le phénomène.

La jeune paysanne doit répondre à de nombreuses questions, mais ne se départit jamais d’une modestie et d’une simplicité certaines.

Toujours, elle fait montre de désintéressement, et nulle menace ou promesse ne parvient à détruire son équilibre.

Au terme des investigations, qui durent quatre ans, l’Eglise déclare que « l’apparition qui s’est dénommée elle-même l’Immaculée Conception et que Bernadette a pu voir et entendre n’est autre que la Très Sainte Vierge ».

La vie humble et la mort d’une sœur de la Charité





Les pèlerins ou les simples curieux, affluent à Lourdes.

Pour se soustraire aux nombreuses personnes, croyantes ou non, qui viennent lui rendre visite, Bernadette décide d’entrer, en tant que pensionnaire, au couvent des sœurs de la Charité de Nevers.
Soumise à une vie dure et austère, elle y demeure durant huit ans, avant de prononcer ces vœux.

Les années suivantes, la nouvelle religieuse passe, dans le silence et l’humilité, l’essentiel de son temps à travailler à l’infirmerie.

Mais sa santé se dégrade très vite.

Bernadette meurt le 16 avril 1879, à l’âge de trente-six ans, sans avoir connu le développement extraordinaire de son village natal où une première basilique est consacrée en 1876.

Bernadette Soubirous est canonisée par le pape Pie XI le 8 décembre 1933.





Vous trouverez la vie de sainte Bernadette Soubirous à colorier en 1 seul fichier PDF

Ici
avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum