Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

"L'édito du Jour"!!

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par steve2035 le Jeu 15 Mar 2018 - 9:05

@jacques58fan a écrit:
@steve2035 a écrit:
@jacques58fan a écrit:Steve :pourquoi alors les femmes ne peuvent-elles pas devenir prêtre?

Peut être pour la même raison que les femmes ne sont pas rabbin?
Les rôles et caractères entre homme et femme sont différents. Jésus n'a choisi que des apôtres hommes et même principalement des pécheurs (mobile) et non des agriculteurs (forcément sédentaire dans l'esprit). J'en ai discuté il y a longtemps avec un prêtre.

On ne se pose même plus la question dans l'Eglise catholique. Parlez en à votre prêtre  il saura vous répondre à coup sûr avec beaucoup de plaisir Chapeau

Bien à vous
Bonsoir @steve2035

Il existe des femmes rabbins
https://fr.wikipedia.org/wiki/Delphine_Horvilleur


Hello Jacques,

Il existe aussi des femmes prêtres mais chez les Anglicans. C'est un mouvement protestant (séparé de l’Église d'Israël: NDLR: Église Catholique). Et ils méritent bien leur nom.
Je ne suis pas sur que les juifs orthodoxes acceptent cela. Dans la même idée, aujourd'hui il n'y a qu'en Israël que l'avortement est interdit. C'est un signe non? Chapeau

Bien à vous
avatar
steve2035
Pour le roi

Messages : 603
Inscription : 09/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Jeu 15 Mar 2018 - 9:49

L'édito du Jeudi 15 Mars 2018

















ÉDITO


Faut-il en finir avec les plus faibles ?
Les enjeux de l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes seules et aux couples de femmes sont multiples. Ces enjeux seront au cœur des discussions de la révision des lois de bioéthique que le gouvernement doit présenter en automne prochain. Le passage d'une médecine qui soigne à une médecine qui satisfait une demande a des conséquences très concrètes. Croiredonne ici la parole au père Bruno Saintôt, jésuite, responsable du Département d'éthique biomédicale du Centre Sèvres. Il estime que la bioéthique française amorce un tournant important : "Finira-t-on par considérer que les faibles ne devraient pas être au monde ?" Lisez ce texte, partagez-le. Et participez aux débats qui s'ouvrent en peu partout en France.





Sophie de Villeneuve
Rédactrice en chef de Croire
[email=Sophie.De-Villeneuve@bayard-presse.com?subject=A+propos+de+votre+%C3%A9dito+du+15+mars+&cc=gilles.donada@bayard-presse.com]sophie.de-villeneuve@bayard-presse.com[/email]




POUR ALLER PLUS LOIN

 

PMA : ce que dit la loi, ce que dit l'Eglise

Ici

L'extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules est l'un des sujets les plus débattus et emblématiques de la révision des lois de bioéthique qui doit être présentée à l'automne 2018 par le gouvernement.
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Jeu 15 Mar 2018 - 10:00

@jacques58fan a écrit:
@Marie du 65 a écrit:
L'édito du Mercredi 14 Mars 2018

La Mont des Cats

Quand un village affronte le gouvernement pour sauver une abbaye !


Ce mois-ci, petit coup de projecteur sur une anecdote peu connue de l’abbaye du Mont des Cats, en France !

Sa bière, l’unique bière trappiste française, sera dans la Divine Box de bières trappistes de mars !Ici



L’abbaye du Mont des Cats date de 1826

L’abbaye du Mont des Cats sauvée par les villageois

Fondée en 1826, et érigée en abbaye en 1846, l’abbaye du Mont des Cats vit surtout au début grâce à sa fromagerie et à son agriculture.

À la fin du XIXe siècle, les lois anticléricales françaises menacent l’abbaye du Mont des Cats.

Mais lorsque le gouvernement français arrive sur place pour expulser les moines, il se retrouve face à plus de six cents villageois, répartis dans toute l’abbaye.

Ne s’attendant pas à une résistance aussi farouche, le gouvernement finit donc par céder, et reconnaît la légitimité de l’abbaye.

Mais officiellement, on ne trouve pas mention de ce rapport de force.

Si les moines restent, c’est grâce à leurs « réalisations dans le domaine de l’agriculture et de production de fromages » qui profitent au patrimoine français.

Serait-ce un tour de passe-passe du gouvernement ?

On ne le saura probablement jamais, mais une chose est sûre : pour les moines, c’est opération réussie !


La bière Mont des Cats est brassée depuis 2011

Une bière signe de charité trappiste

La bière trappiste Mont des Cats est brassée pour subvenir aux besoins de l’abbaye.

Mais l’abbaye n’a pas le matériel ni la main d’œuvre nécessaires, ayant déjà beaucoup à faire à la fromagerie.

C’est pourquoi l’abbaye trappiste de Notre-Dame de Scourmont en Belgique (qui produit les célèbres bières de Chimay, comme la Chimay Dorée) a accepté avec enthousiasme de la brasser pour l’abbaye du Mont des Cats !Cliquez

Grâce à cette collaboration, les moines du Mont des Cats ont même pu créer un fromage à la bière, fabriqué par les moines, et trempé dans leur bière pendant 48h !

L’entraide trappiste : c’est beau, non ?

Une bière trappiste sans logo

Pour décrocher le fameux logo « Authentic Trappist Product » et entrer dans le club très fermé des « bières trappistes », trois critères sont nécessaires : tout d’abord que la bière soit brassée au sein de l’abbaye, ensuite que la bière soit brassée par les moines ou sous leur contrôle, et enfin que les revenus soient reversés à l’abbaye, à la communauté, et à des œuvres sociales en cas de surplus.

En théorie, la bière Mont des Cats fait donc un sans-faute : elle est brassée sous le contrôle des moines de l’abbaye de Scourmont en Belgique, dans une abbaye trappiste et ses revenus sont reversés à l’abbaye du Mont des Cats en France.

Mais en pratique, puisqu’elle n’est pas brassée sur place (dans l’abbaye du Mont des Cats), elle n’a pas le droit d’arborer le précieux logo !


Mais les moines le savent et n’ont même pas demandé le logo pour leur bière : elle est « trappiste » mais sans logo, c’est déjà bien assez !


La bière trappiste Mont des Cats révèle une robe ambrée et une mousse blanc cassée

Et pour la goûter ?

La bière trappiste Mont des Cats présente au nez des saveurs de caramel et d’orange.

Au palais, de belles notes de caramel, de pain grillé et de fruits noirs se dégagent. A savourer entre 6°C et 8°C, donc plutôt fraîche ! Profitez-en, elle est dans la box trappiste de Divine Box de mars.

Mais ne tardez pas, il n’en reste que quelques-unes !


Cliquer


Article proposé par Divine Box

Merci.
Dans quels couvents peut-on acheter des confitures "bio" svp? voire des calissons ?

Bonjour Jacques,
Voici un site pour acheter vos confitures Ici




Cliquer

Pour les calissons je vous conseille votre centre Leclerc ou autres magasins ils sont très bonsIci
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Père Nathan le Jeu 15 Mar 2018 - 10:18

@steve2035 a écrit:
@jacques58fan a écrit:Steve :pourquoi alors les femmes ne peuvent-elles pas devenir prêtre?

Cavalier Papa Nathan est arrivé - é - é !

DES FEMMES PRETRES pourquoi non ?

Fin 1995, le Pape a fait promulguer une Note de la Congrégation de la Doctrine de la Foi affirmant que les fidèles sont tenus de donner leur assentiment définitif, " ce qui veut dire irrévocable, à une doctrine proposée infailliblement par l'Eglise ", à ce fait que les femmes ne peuvent pas, n'ont jamais pu, et ne pourront jamais recevoir le Sacrement du Sacerdoce. 

A cela, on peut tout simplement donner l'explication que Jésus, Prêtre Eternel, n'est pas une femme. 

On peut expliquer aussi que c'est une question de Tradition, que ça ne s'est jamais fait. 

Mais si le Pape a engagé son Infaillibilité, c'est que l'explication touche les fondements mêmes de la Foi, c'est-à-dire notre vision même de Dieu, de la Très Sainte Trinité, du Christ, et des Sacrements : 

C'est une question de Sacrement. 

Tous les Sacrements reproduisent la Présence personnelle et efficace de Jésus, qui est à la fois le Bon Dieu Lui-même et à la fois pleinement Homme comme nous. C'est à cause de cela que Jésus, et les Apôtres après Lui, a institué les Sacrements, en précisant pour chacun sa " matière " - qui sera pour chaque Sacrement l'icône, le signe de Sa Présence humaine - et sa " forme " - qui sera pour chaque Sacrement le signe de Sa Présence divine. 
C'est pour cela, par exemple, que même si c'est en Chine, un prêtre se disait : " je vais dire la Messe avec du riz ", même s'il obtenait toutes les permissions du monde, sa Messe ne serait plus valide, elle ne serait plus sacramentelle. Pourquoi ? Parce qu'il n'a pas respecté exactement la matière de l'Eucharistie, établie par le Christ Lui-même et par Ses Apôtres. 

Et voilà l'explication : une femme ne peut pas être le sujet de la matière du Sacrement qui consacre des prêtres selon l'ordre de Melchisédek : Le Christ est le Prêtre qui se cache sous le voile du Sacerdoce Catholique. 
Mais s'Il est Prêtre, c'est parce qu'il est la Médiation unique qui introduit les hommes en Dieu et qui donne Dieu aux hommes. 
C'est donc l'aspect humain du Christ qui est prêtre:
 C’est en tant qu'homme, et non en tant qu'Il est Dieu Lui-même, qu'Il est Prêtre

Or, il est clair que c'est dans une chair masculine qu'Il S'est incarné. 
Un sujet féminin est donc de soi inapte à signifier la matière du Sacrement. 

C'est une question de forme. 

Pour ce qui est de la signification divine du Sacrement il y a également une contradiction qui apparaît : 

Le Sacrement exprime la Paternité divine sacramentellement présente (et c'est pour cela qu'on dit " Père " à un prêtre). 
Or, le Père, 1ère Personne de la Très Sainte Trinité, joue le rôle de l'Epoux, le rôle masculin... La 2ème Personne, le Fils, le Verbe, joue le rôle de l'Epouse (voir les discours de Jean-Paul II sur le commentaire de la Genèse, 1979-1980-1981). 

De sorte que le Christ, dans le Mystère de l'Incarnation, réalise un véritable mariage entre Dieu et l'homme, et Le voilà Epouse du côté de Sa Divinité et Epoux du côté de son humanité : Son humanité de prêtre est le Signe de Son Père. 
Tout cela ne serait plus présent dans une prêtresse, ce qui est facile à comprendre. 

C'est une question de fond.

Troisième aspect important, qui est celui de la Révélation. 

Dans la Bible, le Prêtre, c'est le " Nouvel Adam ". 
Toute la Révélation biblique est construite à partir de la création de l'homme et de la femme. 
Sous cet angle également, la responsabilité de la fécondité au niveau sacerdotal s'attribue au Nouvel Adam. 

C'est encore sous l'aspect masculin qu'est révélée la Médiation sacerdotale. 
Autre évidence biblique du Sacerdoce dans la Révélation : l'aspect victimal de l'Agneau de Dieu, Celui qui est égorgé et qui fait sortir Son Epouse de Lui-même par le côté, par la plaie du Coeur. 
C'est également, depuis le sacrifice d'Abraham jusqu'à l'Apocalypse, l'aspect masculin qui domine dans la dimension victimale : La femme n'est jamais immolée, dans la Bible... 
Et si l'on reprend le schéma de l'acte chirurgical de la Genèse au chapitre 2, on voit que c'est encore l'aspect masculin qui apparaît.

 C'est une question de signe et donc d'efficacité. 

Tout Sacrement est " un signe efficace " : il tire son efficacité à la fois de la Toute Puissance de Dieu et de la définition du " signe ". 
Et nous avons vu les trois aspects du " Signe " dans le Sacrement du Sacerdoce :
 - il doit représenter le médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Messie et Fils de l'Homme- 
-  il doit signifier la Paternité de Dieu, pour être source de vie divine-
-  il doit correspondre à ce que révèle la Bible, que le prêtre est en même temps la victime... et ces trois aspects sont révélés dans la Bible... (et dans notre bon sens religieux naturel) comme appartenant à la masculinité. 

Cela fait donc partie essentielle du Sacrement que la matière soit reçue dans un sujet masculin, de sorte que si le Pape lui-même, par aventure, venait avec le Collège apostolique tout entier se réunir pour imposer les mains sur une femme, fût-ce la Vierge Marie, elle ne recevra pas le Sacrement de l'Ordre. 

Voilà pourquoi les femmes ordonnées en Angleterre ont beau imiter tous les gestes et paroles consécratoires, aucune " Transsubstantiation ", aucune Messe, n'en pourra sortir : Le pain et le vin resteront pain et vin... . Les fidèles pourront imaginer tout ce qu'ils veulent, mais ce ne sera pas le Corps et le Précieux Sang de notre Dieu et Maître. 

Ceci étant dit, n'ayez aucune inquiétude : cela n'arrivera jamais, à aucun Pape, parce que le Christ a donné au Successeur de Pierre une promesse d'infaillibilité pour que soient toujours respectés les Sacrements d'une manière conforme à ce qui est institué par Dieu et tels qu'ils sont révélés dans l'Ecriture... 
Voilà déjà une chose que nous constatons ne pas exister chez la Reine d'Angleterre... 

C'est une question de fécondité. 

L'Eglise anglicanne risque bien de se saborder en proposant des femmes à la prêtrise... et ce serait normal parce qu'en faisant cela, ils pourraient bien perdre le reste de grâce sacramentelle qu'ils avaient encore... 
Les pasteurs protestants masculins n'ont pas, eux non plus, le Pouvoir de transubstantier, et il est vrai que sur le plan de la Grâce, il n'y a pas une grande différence entre un pasteur masculin et un pasteur féminin : ils reçoivent tous deux la même grâce qui n'est pas attachée au Sacrement mais sera proportionnée à leur Foi. 

Leur " Cène " est un mémorial et, pour eux, ce pain et ce vin bénis " en Mémoire du Seigneur " portent mystiquement la réalité du Christ comme Pain de Vie en proportion de leur ferveur spirituelle, mais jamais quant à la substance. 

Ce que les chrétiens doivent donc comprendre, c'est que ce qui est visé ici plus directement sous cette tentation (qui consiste à proposer le sujet féminin à la consécration formelle du Sacerdoce du Fils de l'Homme), ce n'est pas tant le Mystère même de ce Sacerdoce que celui de sa fécondité principale. 
Voilà ce que le Mauvais cherche à détruire dans la pensée des croyants et dans la réalité de leur vie divine : l'aspect substantiel de la transformation eucharistique ! ! ! 
Nous verrons que c'est la même cible qui est visée dans l'attaque constante que font les média et les mauvaises langues contre le célibat des Prêtres. .......
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3063
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par véronique69 le Jeu 15 Mar 2018 - 13:56

"...la femme n'est jamais immolée dans la Bible" : comment interpréter la malheureuse promesse de Josué  s'il était victorieux et il se trouva contraint à priori de sacrifier sa fille (Juges, 11, 30-40)
A Marie : "un glaive te transpercera le coeur"
Peut-être, elle est immolée mais sous une forme différente...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 960
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par steve2035 le Jeu 15 Mar 2018 - 15:19

@Papa Nathan

Merci c'est super comme démonstration. On reconnait la main de Dieu dans l'héritage que vous décrivez. Good!
avatar
steve2035
Pour le roi

Messages : 603
Inscription : 09/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par jacques58fan le Jeu 15 Mar 2018 - 17:57

@Père Nathan a écrit:
@steve2035 a écrit:
@jacques58fan a écrit:Steve :pourquoi alors les femmes ne peuvent-elles pas devenir prêtre?

Cavalier Papa Nathan est arrivé - é - é !

DES FEMMES PRETRES pourquoi non ?

Fin 1995, le Pape a fait promulguer une Note de la Congrégation de la Doctrine de la Foi affirmant que les fidèles sont tenus de donner leur assentiment définitif, " ce qui veut dire irrévocable, à une doctrine proposée infailliblement par l'Eglise ", à ce fait que les femmes ne peuvent pas, n'ont jamais pu, et ne pourront jamais recevoir le Sacrement du Sacerdoce. 

A cela, on peut tout simplement donner l'explication que Jésus, Prêtre Eternel, n'est pas une femme. 

On peut expliquer aussi que c'est une question de Tradition, que ça ne s'est jamais fait. 

Mais si le Pape a engagé son Infaillibilité, c'est que l'explication touche les fondements mêmes de la Foi, c'est-à-dire notre vision même de Dieu, de la Très Sainte Trinité, du Christ, et des Sacrements : 

C'est une question de Sacrement. 

Tous les Sacrements reproduisent la Présence personnelle et efficace de Jésus, qui est à la fois le Bon Dieu Lui-même et à la fois pleinement Homme comme nous. C'est à cause de cela que Jésus, et les Apôtres après Lui, a institué les Sacrements, en précisant pour chacun sa " matière " - qui sera pour chaque Sacrement l'icône, le signe de Sa Présence humaine - et sa " forme " - qui sera pour chaque Sacrement le signe de Sa Présence divine. 
C'est pour cela, par exemple, que même si c'est en Chine, un prêtre se disait : " je vais dire la Messe avec du riz ", même s'il obtenait toutes les permissions du monde, sa Messe ne serait plus valide, elle ne serait plus sacramentelle. Pourquoi ? Parce qu'il n'a pas respecté exactement la matière de l'Eucharistie, établie par le Christ Lui-même et par Ses Apôtres. 

Et voilà l'explication : une femme ne peut pas être le sujet de la matière du Sacrement qui consacre des prêtres selon l'ordre de Melchisédek : Le Christ est le Prêtre qui se cache sous le voile du Sacerdoce Catholique. 
Mais s'Il est Prêtre, c'est parce qu'il est la Médiation unique qui introduit les hommes en Dieu et qui donne Dieu aux hommes. 
C'est donc l'aspect humain du Christ qui est prêtre:
 C’est en tant qu'homme, et non en tant qu'Il est Dieu Lui-même, qu'Il est Prêtre

Or, il est clair que c'est dans une chair masculine qu'Il S'est incarné. 
Un sujet féminin est donc de soi inapte à signifier la matière du Sacrement. 

C'est une question de forme. 

Pour ce qui est de la signification divine du Sacrement il y a également une contradiction qui apparaît : 

Le Sacrement exprime la Paternité divine sacramentellement présente (et c'est pour cela qu'on dit " Père " à un prêtre). 
Or, le Père, 1ère Personne de la Très Sainte Trinité, joue le rôle de l'Epoux, le rôle masculin... La 2ème Personne, le Fils, le Verbe, joue le rôle de l'Epouse (voir les discours de Jean-Paul II sur le commentaire de la Genèse, 1979-1980-1981). 

De sorte que le Christ, dans le Mystère de l'Incarnation, réalise un véritable mariage entre Dieu et l'homme, et Le voilà Epouse du côté de Sa Divinité et Epoux du côté de son humanité : Son humanité de prêtre est le Signe de Son Père. 
Tout cela ne serait plus présent dans une prêtresse, ce qui est facile à comprendre. 

C'est une question de fond.

Troisième aspect important, qui est celui de la Révélation. 

Dans la Bible, le Prêtre, c'est le " Nouvel Adam ". 
Toute la Révélation biblique est construite à partir de la création de l'homme et de la femme. 
Sous cet angle également, la responsabilité de la fécondité au niveau sacerdotal s'attribue au Nouvel Adam. 

C'est encore sous l'aspect masculin qu'est révélée la Médiation sacerdotale. 
Autre évidence biblique du Sacerdoce dans la Révélation : l'aspect victimal de l'Agneau de Dieu, Celui qui est égorgé et qui fait sortir Son Epouse de Lui-même par le côté, par la plaie du Coeur. 
C'est également, depuis le sacrifice d'Abraham jusqu'à l'Apocalypse, l'aspect masculin qui domine dans la dimension victimale : La femme n'est jamais immolée, dans la Bible... 
Et si l'on reprend le schéma de l'acte chirurgical de la Genèse au chapitre 2, on voit que c'est encore l'aspect masculin qui apparaît.

 C'est une question de signe et donc d'efficacité. 

Tout Sacrement est " un signe efficace " : il tire son efficacité à la fois de la Toute Puissance de Dieu et de la définition du " signe ". 
Et nous avons vu les trois aspects du " Signe " dans le Sacrement du Sacerdoce :
 - il doit représenter le médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Messie et Fils de l'Homme- 
-  il doit signifier la Paternité de Dieu, pour être source de vie divine-
-  il doit correspondre à ce que révèle la Bible, que le prêtre est en même temps la victime... et ces trois aspects sont révélés dans la Bible... (et dans notre bon sens religieux naturel) comme appartenant à la masculinité. 

Cela fait donc partie essentielle du Sacrement que la matière soit reçue dans un sujet masculin, de sorte que si le Pape lui-même, par aventure, venait avec le Collège apostolique tout entier se réunir pour imposer les mains sur une femme, fût-ce la Vierge Marie, elle ne recevra pas le Sacrement de l'Ordre. 

Voilà pourquoi les femmes ordonnées en Angleterre ont beau imiter tous les gestes et paroles consécratoires, aucune " Transsubstantiation ", aucune Messe, n'en pourra sortir : Le pain et le vin resteront pain et vin... . Les fidèles pourront imaginer tout ce qu'ils veulent, mais ce ne sera pas le Corps et le Précieux Sang de notre Dieu et Maître. 

Ceci étant dit, n'ayez aucune inquiétude : cela n'arrivera jamais, à aucun Pape, parce que le Christ a donné au Successeur de Pierre une promesse d'infaillibilité pour que soient toujours respectés les Sacrements d'une manière conforme à ce qui est institué par Dieu et tels qu'ils sont révélés dans l'Ecriture... 
Voilà déjà une chose que nous constatons ne pas exister chez la Reine d'Angleterre... 

C'est une question de fécondité. 

L'Eglise anglicanne risque bien de se saborder en proposant des femmes à la prêtrise... et ce serait normal parce qu'en faisant cela, ils pourraient bien perdre le reste de grâce sacramentelle qu'ils avaient encore... 
Les pasteurs protestants masculins n'ont pas, eux non plus, le Pouvoir de transubstantier, et il est vrai que sur le plan de la Grâce, il n'y a pas une grande différence entre un pasteur masculin et un pasteur féminin : ils reçoivent tous deux la même grâce qui n'est pas attachée au Sacrement mais sera proportionnée à leur Foi. 

Leur " Cène " est un mémorial et, pour eux, ce pain et ce vin bénis " en Mémoire du Seigneur " portent mystiquement la réalité du Christ comme Pain de Vie en proportion de leur ferveur spirituelle, mais jamais quant à la substance. 

Ce que les chrétiens doivent donc comprendre, c'est que ce qui est visé ici plus directement sous cette tentation (qui consiste à proposer le sujet féminin à la consécration formelle du Sacerdoce du Fils de l'Homme), ce n'est pas tant le Mystère même de ce Sacerdoce que celui de sa fécondité principale. 
Voilà ce que le Mauvais cherche à détruire dans la pensée des croyants et dans la réalité de leur vie divine : l'aspect substantiel de la transformation eucharistique ! ! ! 
Nous verrons que c'est la même cible qui est visée dans l'attaque constante que font les média et les mauvaises langues contre le célibat des Prêtres. .......

Ni bêtes ni soumises(religieuses du Vatican)
https://rcf.fr/la-matinale/ni-betes-ni-soumises

Il y a quelques jours, un article sur le site de l’Osservatore Romano, par l’excellente journaliste Marie-Lucile Kubacki, et repris par les grands quotidiens – la Croix, Le Monde, Libé, le Figaro… faisait état de la situation de personnes pourtant peu enclines à se mettre sur le devant d’une scène, des religieuses, plus spécialement à Rome. Des sœurs en provenance plutôt de pays du sud, souvent jeunes, et corvéables à merci pour des monsignori que compte par centaines la ville éternelle.

Dans le même temps, le pape François écrivait à une sœur espagnole, María Teresa Compte Grau, pour la remercier de son livre Diez cosas que el papa Francisco propone a las mujeres [1]. Il écrit: « Je suis également préoccupé par le fait que, dans l’Église elle-même, le rôle de service auquel chaque chrétien est appelé, glisse parfois, dans le cas des femmes, vers des rôles de servitude plus que de véritable service »[2].

Fort bien. Mais voilà qu’au cœur de l’Église, à Rome et ailleurs, des sœurs se retrouvent à faire les domestiques, de celles qui ne mangent jamais à la table de leurs maîtres. Des femmes sans vrais droits sociaux, car sans contrat de travail, sans convention, et bien souvent sans rémunération digne.

Quel est ce monde où perdurent encore ces soubresauts, témoins d’un autre âge ? Quelle cohérence avec l’Évangile qui proclame « quiconque voudra devenir grand parmi vous, sera votre serviteur » (Mc 10, 43). Avec une vie chrétienne, où la condition de baptisé instaure chacun et tous dans une égale et unique dignité. Qui ferait déjeuner sa sœur à la cuisine pendant qu’il festoie avec ses amis ? Chacune, chacun, nécessite d’être estimé, reconnu, gratifié, encouragé.

Bref, ces pratiques sont indignes et indiquent une grave confusion quand la générosité du don qui caractérise tant et tant de vies consacrées, est détournée au service de privilèges – fussent ceux de ces cardinaux et autres prélats. Comment les Instituts de ces sœurs peuvent-ils approuver encore ces mœurs ?

Alors mille fois oui à la prodigalité au service de l’Évangile, mais jamais sans l’intelligence des situations qui fait discerner ce qui est réellement fécond pour ce monde.

Bonsoir Jacques
Pourriez vous copier votre texte svp, je viens de le faire, nous devons savoir à quoi correspond ce lien
Merci de votre compréhension
Marie du 65
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1419
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Jeu 15 Mar 2018 - 18:44

L'édito du Jeudi 15 Mars 2018
Quand les pierres disent Dieu, l’enjeu de la pastorale du tourisme



Une grande question traverse les préoccupations pastorales, économiques et laïques.

Que faire des églises vident ?

La Belgique tend à s’en séparer invoquant des raisons économiques et l’argument pastoral du regroupement.

L’Etat, en France, voudrait parfois récupérer certains lieux de cultes pour en faire des salles de concert, d’expositions, pour les transférer à d’autres confessions religieuses ou pour les vendre.

Nous avons vu certaines municipalités laisser volontairement se dégrader des églises afin de pouvoir les raser ensuite.

Certains fidèles et prêtres ou évêques préfèrent abandonner les lieux de cultes moins fréquentés au profit de nouveaux édifices situés dans des zones de populations plus denses, pour concentrer à la fois les efforts et les fidèles

D’autres, au contraire, poussent leurs curés et leurs évêques à garder ouvertes églises et chapelles, mêmes dans des lieux reculés et peu fréquentés, comme signe de présence de Dieu, comme soutien aux fidèles âgés qui ne peuvent se déplacer, comme proximité d’un lieu sacré ouvert ou prières occasionnelles.

Nous voyons bien que de multiples enjeux, idéologiques, économiques, culturels et bien entendu diverses visions pastorales s’imbriquent pour une réalité complexe.

Moins de prêtres, donc moins de célébrations liturgiques, ce qui outre la fontaine de grâces qui se tarit, est une réalité concrète de la vie du clergé et des paroisses.

Même si en France l’entretien des églises est majoritairement à la charge de l’Etat et des communes, les frais courants demeurent et reposent sur de moins en moins de fidèles.

Pourtant…

Pourtant, si l’Eglise ne peut vivre sans prêtres, une église peut tout à fait être animée sans prêtre.

Ouvrir, accueillir, expliquer, faire prier, bref être une présence chrétienne dans un lieu chrétien est non seulement à la portée de tous les catholiques, mais, finalement leur être même.

Si toute église n’a pas la richesse et le rayonnement de la cathédrale de Paris ou de Chartres, chaque édifice a son histoire, son vécu avec les habitants et porte en elle-même un ensemble de signes qui sont autant de catéchèses.

La pastorale du tourisme peut s’appliquer à n’importe quel édifice catholique de France.

C’est un formidable enjeu d’évangélisation « passive ».

Les visiteurs viennent voir des pierres qu’ils admirent mais ne comprennent pas et sont très demandeurs d’en découvrir le sens.

Belle occasion, par l’art, de dire Dieu

Chacun pourra alors repartir avec quelque chose de plus dont, par notre intermédiaire, Dieu se sera servi pour le rejoindre.

Pour éviter de fermer les églises, commençons par les réhabiter, par cesser de les déserter nous-mêmes.

Ouvrir, fermer, garder, accueillir même une seule personne dans la journée n’est-ce pas déjà beaucoup ?

Un jour, épuisé, le missionnaire du Chablais saint François de Sales arrive au petit village perdu de Marin au-dessus de Thonon, pour dire la messe après une journée harassante de prêche dans le milieu très hostile des protestants.

Voyant qu’il n’avait qu’un fidèle, il s’était dit qu’il ne donnerait pas d’homélie.

Mais poussé de l’intérieur il en prononça une pour son paroissien unique.

Quelques jours plus tard, un parpaillot vint le voir pour le remercier de l’homélie de Marin qu’il avait écouté caché dans le confessionnal et qui l’avait convaincu de revenir au catholicisme.
Depuis, il prêcha même pour les seules pierres.

Si nous n’habitons plus les églises, si nous les livrons à la solitude, ces doigts pointés vers Dieu finiront par se recroqueviller un peu partout dans les déserts de France.

Tel est l’enjeu que souligne Mgr Habert dans son document sur nos milliers d’églises en France.

Cyril Brun, rédacteur en chef


Mgr Habert -Défendre nos 42 0000 église une cause plus grande qu’il n’y paraît





A l’occasion de la sortie de la revue Documents épiscopat :

« Ces églises qui font l’Église », Monseigneur Jacques Habert, évêque de Séez, membre du conseil pour les mouvements et associations de fidèles, responsable du groupe de travail.

Les églises, un nouvel enjeu pastoral évoque ces lieux cultuels qui permettent de rencontrer Dieu dans le monde d’aujourd’hui et les questions liées aux problématiques culturelles et patrimoniales.

Que les évêques s’intéressent à la question des églises n’étonnera personne.

La perspective confiée au présent groupe de travail était de réfléchir à leur utilisation.

La réflexion peut surprendre car chacun sait, en effet très bien, à quoi sert une église : elle est un lieu consacré au culte.

La problématique de notre groupe fut à la fois de confirmer cette évidence mais aussi d’élargir la perspective.

Les églises sont des lieux cultuels.

Il revient à nos communautés de les investir et de donner à cette dimension cultuelle toute son ampleur.

Celle-ci ne se limite pas à la seule eucharistie.

Elle peut intégrer d’autres formes de célébrations, mais aussi s’ouvrir aux dimensions de l’accueil, de l’enseignement, de la catéchèse…

Ce sont autant de domaines où le peuple de Dieu peut et doit s’investir.

Comment imaginer, dans les années qui viennent, que les 42000 églises qui constituent notre héritage soient la responsabilité unique des curés affectataires ?

Nos églises sont des signes visibles et estimés de l’histoire chrétienne de notre pays et c’est à nous de montrer qu’elles ne sont pas devenues des musées.

Évêques, nous encourageons nos communautés à prendre des initiatives et nous nous réjouissons de celles qui permettront à nos églises de remplir la vocation pour laquelle elles ont été construites

Rencontrer Dieu.

La réflexion sur l’utilisation des églises est étroitement liée aux questions culturelles et patrimoniales.

Elle se mène en France dans le contexte des lois dites de séparations de 1905-1907.

Cette jonction entre la foi et la culture est une donnée ancienne et précieuse de la vie de l’Église

Dans ce partenariat qui existe depuis des siècles, la tonalité de notre réflexion repose sur trois convictions qui résonnent comme trois appels :

Le dialogue.

Il est la qualité première à cultiver.

Il se joue avec des partenaires multiples.

Il nous faut promouvoir une culture du dialogue avec les élus, « les mondes » de la culture, de l’art, du patrimoine et du tourisme.

Notre position d’affectataire ne nous empêche pas d’accueillir avec reconnaissance les apports de nombreux spécialistes dans ces domaines, sans oublier le dialogue avec les habitants ordinaires, souvent attachés à leur église.

La vigilance.

Elle est nécessaire.

Si le Code de droit canonique (canon 1210) admet volontiers la possibilité pour une église d’accueillir des manifestations culturelles, cet usage est toujours à discerner.

L’idée, parfois émise, d’une affectation mixte des bâtiments églises nous semble devoir être rejetée.

On ne peut pas passer du culte à la culture de façon indifférenciée.


L’espérance.

Elle doit tout dominer.

Il ne s’agit pas pour nous de simplement cohabiter avec le monde de la culture ou du patrimoine.

Bien plus qu’une cohabitation forcée cette réalité suscite en nous de l’espérance.

L’espérance que notre Église soit toujours, à travers ses églises, ce lieu de la rencontre, de l’accueil et du dialogue.

Nous ne voulons pas « positiver » à tout prix et oublier combien nos églises peuvent aussi être une charge financière et matérielle à dimension très chronophage.

Nous savons les complexités de certaines situations, et nous plaidons pour que nos églises soient considérées par les chrétiens comme une chance à saisir plus que comme un fardeau à porter.

Une mobilisation forte du peuple de Dieu dans ce domaine est souhaitée.

Nous invitons les diocèses à se doter – si ce n’est déjà fait – de cellules de veille et de vigilance dans le suivi des bâtiments.

Les membres du groupe de travail avaient décidé que les deux années de réflexions et d’auditions multiples se concluraient par un colloque.

Il a eu lieu, le 10 mars 2017, au Collège des Bernardins.

Les quelque deux cents participants ont pu mesurer davantage, à la fois la complexité du sujet, son extrême actualité et la diversité des protagonistes.

Vous trouverez dans la deuxième partie de ce document les textes des conférences données lors de ce colloque.

En ce temps où notre pays voit se développer des fractures sociales et des communautarismes de tous ordres, il n’est pas anodin que la question des églises soit un sujet fédérateur.

Le titre même de notre colloque « Les églises, un enjeu pour tous » disait à lui seul l’orientation de notre réflexion.

Finalement, la façon dont nous considérons nos églises en dit long sur la façon dont nous sommes l’Église dans le monde de ce temps.

Que la lecture de ces pages encourage le lecteur à s’engager à son tour pour une si belle cause, assurément plus grande qu’il n’y paraît à première vue.

MGR JACQUES HABERT

Évêque de Séez

Membre du Conseil pour les mouvements

et associations de fidèles


Responsable du groupe de travail

« Les églises, un nouvel enjeu pastoral »









Source
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par véronique69 le Jeu 15 Mar 2018 - 22:05

Pour ce qui est des religieuses du vatican "ni bêtes ni soumises", expression de revendications légitimes ou expression de la perte du sens de la vocation religieuse pas tellement compatible à priori avec un esprit de non soumission  ??...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 960
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Ven 16 Mar 2018 - 10:51



Chers amis, 
 

A mi-parcours des Etats Généraux de la Bioéthique et au lendemain de notre audition auprès du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE), il est urgent de ne pas faiblir dans notre mobilisation sur tous les sujets débattus. 
 
A cette occasion, Alliance VITA publie son dossier d'analyses et de propositions remis au CCNE lors de son audition le 8 mars dernier.


 








LES DROITS DES PLUS FRAGILES
au coeur de la révision de la loi de bioéthique. 


L’emprise de la technique, de l’économie et de la finance est devenue si importante que l’être humain, par essence vulnérable, risque de devenir une simple variable d’ajustement, voire une marchandise dans un marché globalisé tout-puissant.




Télécharger le document PDF


 


Nous avons besoin de la mobilisation de tous ! 
3 actions à mener...


Au cœur des Etats Généraux de la Bioéthique, Alliance VITA et ses équipes se dépensent sans compter : auditions, rencontres avec les acteurs clés, interventions médiatiques, formation du grand public, sensibilisation des décideurs politiques, etc.


 
Nous avons vraiment besoin de la mobilisation de tous, et de votre aide en particulier, pour pouvoir peser dans les débats et protéger davantage la vie et la dignité humaines.





Se former sur les sujets


Découvrez le tout nouveau site Internet VITA dédié aux Etats Généraux de la Bioéthique.
 
Avec des décryptages sur tous les sujets débattus en prévision de la révision prochaine de la loi : des droits de l’enfant à l’intelligence artificielle, en passant par l’accompagnement de la fin de vie et la recherche médicale.
 




Je me forme !



Signer
la pétition


Le risque majeur de la révision de notre loi de bioéthique est un basculement de la France vers un marché mondialisé de la procréation.
 
Ensemble, faisons barrage à l’explosion du marché ultralibéral de la procréation ainsi qu’à l’émergence d’une industrie étatisée de la procréation humaine et des produits du corps humain.




Je signe !



Contribuer aux débats


Vous avez deux façons de contribuer aux Etats Généraux de la Bioéthique :
 
- Soit en ligne via le site Internet officiel du CCNE
 
- Soit en région avec une soixantaine de débats citoyens ouverts au public, organisés par les Espaces de Réflexion Rthique Régionaux. C’est le moment de donner votre avis, participez !
 




Je contribue
L'édito du Vendredi 16 Mars 2018

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Ven 16 Mar 2018 - 18:59

L’édito – Quand les opinons étouffent les convictions


Le langage courant dit beaucoup d’une société et d’une personne en particulier.

Dans notre monde actuel, le sens des mots s’est considérablement appauvri, favorisant l’à-peu-près, l’amalgame et le relativisme.

Qu’est-ce qu’un à-peu-près sinon une vague notion ou une position suffisamment floue pour ne pas être arrêtée ?

Qu’est-ce que le relativisme sinon une notion dont la netteté est fluctuante et dont les contours peuvent facilement s’effacer au profit d’une autre notion plus ou moins floue ?

Qu’est-ce qu’un amalgame sinon prendre un bout d’une notion A et un bout d’une notion B pour conclure que A et B sont C, sans tenir compte des autres bouts de A et de B ?

C’est ainsi que se forgent des opinions dont le langage courant s’est peu à peu habitué à entendre le côté relativiste, puisque chacun peut se forger son opinion.

L’expression « forger son opinion » est elle-même le fruit de ces à-peu-près puisque forger suppose un assemblage solidaire et rigoureux de parties elles-mêmes solides.

Tout le contraire de ce qu’on estime aujourd’hui être une opinion, devenue par nature personnelle, un peu comme on s’excusera de penser par soi-même.

A l’inverse, avoir des convictions suppose des certitudes, des notions claires et une vision lucide des choses et de leurs contours, afin justement de ne pas amalgamer ce qui ne peut l’être et de forger ce qui doit l’être.

Ainsi, dans le débat politique, nous voyons des hommes et des femmes avec leurs opinions qu’ils ne veulent pas imposer à la majorité.

Dès lors, nous pouvons, à titre personnel, avoir une position, mais comme élu en voter une autre.
Tel est le grand enjeu de notre monde et la ligne de fracture entre l’homme de conviction et l’homme d’opinion.

Telle est le roc qui forge les catholiques convaincus autour desquels s’émoussent diverses opinions sans cesse en mouvement.

L’enjeu culturel et politique qui est le nôtre n’est rien moins que de démontrer la voie sans issue des opinions et leurs manques de fondements et dans le même temps de transformer les opinions fragiles en convictions.

Notre monde perd le sens du bien, parce qu’il a perdu l’enracinement des convictions.
Si nous sommes appelés à nous battre pour nos convictions, n’oublions pas que nous luttons contre des opinions, c’est-à-dire contre une majorité qui trouve sa force dans le seul fait d’être un ventre mou toujours plus gros.

Aussi, se battre sur le terrain du rapport de force, par nature non chrétien, est voué à l’échec car par-là, nous ne nourrissons pas de convictions nos adversaires.

Au contraire nous les gavons de relativisme.

Ne cherchons pas à gagner des opinions favorables, mais à crever ce ventre mou pour transformer l’opinion en roc de convictions.



Cyril Brun, rédacteur en chef

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par steve2035 le Sam 17 Mar 2018 - 11:01

Edito a écrit:...n’oublions pas que nous luttons contre des opinions, c’est-à-dire contre une majorité qui trouve sa force dans le seul fait d’être un ventre mou toujours plus gros...

Le mot est lâché.

Le langage, la sémantique, l'étymologie des mots sont fondamentales. On est en train de perdre tout cela aujourd'hui et on en devient vulnérable. Dommage que l'article n'est pas été plus concret en donnant des exemples.
avatar
steve2035
Pour le roi

Messages : 603
Inscription : 09/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Sam 17 Mar 2018 - 17:21

L'édito du Samedi 17 Mars 2018
Monastère de la Transfiguration

Un pigeonnier, des brebis… et une agora !


Un article proposé par Divine Box Cliquer





Pour sa box des monastères de février, direction le monastère de la Transfiguration, en Dordogne

Divine Box vous raconte son histoire et ses petites anecdotes !


Une république monastique


L’histoire du monastère de la Transfiguration commence il y a quelques siècles au Mont Athos, au nord de la Grèce.

Cette presqu’île montagneuse, d’environ quatre-vingts kilomètres de long, est toute particulière car elle n’est habitée que par… des moines !

Cette présence monastique remonte au VIIe siècle, voire même au IVe siècle selon certaines sources.

Aujourd’hui, environ deux mille moines vivent dans vingt grands monastères, datant pour la plupart du XIIIe-XIVe siècle.

Le Mont Athos est ainsi une « république monastique », autonome par rapport à l’Etat grec, et même reconnue par l’Union Européenne !

Dingue, non ?

Le Rocher de Simon

Et justement, au Mont Athos, l’un des monastères s’appelle Simonos-Pétra.

Il fut fondé sur un rocher dès le XIIIe siècle par saint Simon le Myroblite, un saint orthodoxe, à la demande d’une voix et d’une étoile qui brillait dans le ciel, le soir de la nativité.

Rapidement s’imposa alors le nom de Simonos-Pétra, « le rocher de Simon », pour désigner le monastère.

Bien plus tard, en 1978, le supérieur envoie trois moines français du monastère pour créer des dépendances en France.

On y arrive, on y arrive !






Astrid découvre les lieux avec l’une des sœurs du Monastère de la Transfiguration






La fondation

Le monastère de la Transfiguration, dont Divine Box vous raconte ici l’histoire, prend effectivement vie en juin 1978 grâce au père Elie, l’un des trois moines français envoyés de Simonos-Pétra.

Il établit cette première dépendance dans le Lot, à l’aide de quelques soeurs qui le rejoignent.

Mais les conditions de vie ne sont pas simples, et le terrain est très rocheux et pentu, rendant les travaux compliqués et coûteux.

Plusieurs années après leur installation, ils pensent finalement à déménager, tout en restant dans la même région pour ne pas délaisser les fidèles toujours plus nombreux.

Un pigeonnier bienvenu !

C’est alors que la communauté s’installe en 1990 en Dordogne, réinvestissant une ancienne ferme, qu’elle habite encore aujourd’hui.

Les premiers travaux sont évidemment dédiés à l’aménagement de l’espace, avec par exemple l’agencement de cellules provisoires pour les soeurs ou l’installation d’un réfectoire.

Et la chapelle ?

Pas de panique, ce fut une des premières occupations des soeurs, et elle trouva finalement sa place… dans un ancien pigeonnier !

Le monastère de la Transfiguration commence alors à prendre forme…

La grande coupole

En 2013, un peu plus de vingt ans après leur installation sur place, les soeurs lancent un ambitieux projet de rénovation et d’agrandissement du monastère de la Transfiguration.

Et ce n’est pas du luxe, car les cellules des soeurs sont encore « provisoires » (depuis vingt ans…), et les fidèles orthodoxes sont serrés comme des sardines dans la chapelle les jours de fête !

Aujourd’hui, on aperçoit déjà la coupole (de douze mètres de diamètre) de la nouvelle église d’inspiration byzantine qui accueillera bientôt près de trois cents fidèles.

Chouette !






Le chantier de la nouvelle église du Monastère de la Transfiguration avance bien !






Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, le monastère de la Transfiguration abrite quatre soeurs orthodoxes françaises ainsi que le père Elie, leur aumônier.

Comme au mont Athos, ils suivent la règle de saint Basile (IVe siècle), relativement ascétique, et qui laisse une grande part à la prière et au travail.

Les soeurs prient ainsi dès trois heures du matin avant de se retrouver vers cinq heures pour le premier des sept offices quotidiens qu’elles regroupent en trois temps seulement, le dernier ayant lieu à 18h.

Et après une dernière collation, au dodo !

Athos Agora

Comme tout monastère, les soeurs ont une boutique permettant de vendre leurs produits monastiques et l’artisanat monastique d’autres monastères.Cliquer

Leur magasin, situé à un kilomètre du monastère de la Transfiguration, se nomme ainsi « Athos Agora ».

Athos évoque la relation spécifique avec le mont Athos, et Agora rappelle que cette boutique est aussi un lieu d’échange et de rencontre, même si l’aspect économique y est présent !

Vous y trouverez notamment leur incroyable crème de noix, que vous connaissez si vous étiez abonné à la Divine Box de novembre…








Les soeurs élèvent une centaine de brebis dans les prés environnants le Monastère de la Transfiguration




Les petites brebis

Le travail ne manque pas sur place ! Car en plus des noix à récolter, de l’hôtellerie à gérer et de la bibliothèque à entretenir, les sœurs élèvent des brebis, fidèles à une tradition monastique très ancienne…

En plus des revenus que cela génère pour la communauté, cela met en valeur la verdure qui entoure le monastère de la Transfiguration !

Aujourd’hui, une centaine de brebis gambade avec bonheur, et se retrouvent même souvent sur les podiums de concours nationaux pour leur viande ou leur laine !

Et ça c’est beau.






Cliquer
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par jacques58fan le Sam 17 Mar 2018 - 22:34

@steve2035 a écrit:
Edito a écrit:...n’oublions pas que nous luttons contre des opinions, c’est-à-dire contre une majorité qui trouve sa force dans le seul fait d’être un ventre mou toujours plus gros...

Le mot est lâché.

Le langage, la sémantique, l'étymologie des mots sont fondamentales. On est en train de perdre tout cela aujourd'hui et on en devient vulnérable. Dommage que l'article n'est pas été plus concret en donnant des exemples.
Les théories du complot par exemple qui procèdent par syllogisme
Lire Aristote
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01349240/document
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1419
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par steve2035 le Dim 18 Mar 2018 - 9:24

@jacques58fan a écrit:Les théories du complot par exemple qui procèdent par syllogisme
Lire Aristote
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01349240/document

Bonjour Jacques,

Pourriez vous nous aider en nous donnant quelques exemples concrets?

Merci.

Steve
avatar
steve2035
Pour le roi

Messages : 603
Inscription : 09/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Dim 18 Mar 2018 - 17:13

L'édito du Dimanche 18 Mars 2018

ONU – Avortement- Magistrale réponse d’un trisomique à Marlène Schiappa


« Considérez-moi comme un homme, non comme une anomalie congénitale ou comme un syndrome.

Je n’ai pas besoin d’être supprimé.

Je n’ai pas besoin d’être soigné.

J’ai besoin d’être aimé, mis en valeur, éduqué et, parfois, aidé. »




Frank, porteur de trisomie21 à l’ONU.

Source

Nous sommes loin des déclarations de Marlène Schiappa

Pour Marlène Schiappa, avorter est un droit comme celui de passer le permis de conduire


À l’ONU, Marlène Schiappa présente l’avortement comme un droit équivalent à celui de passer son permis de conduire ou de “voyager”.

Et trouve 10 M d’euros dans les poches du contribuables pour sa promotion.Cliquer


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par jacques58fan le Dim 18 Mar 2018 - 23:07

@steve2035 a écrit:
@jacques58fan a écrit:Les théories du complot par exemple qui procèdent par syllogisme
Lire Aristote
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01349240/document

Bonjour Jacques,

Pourriez vous nous aider en nous donnant quelques exemples concrets?

Merci.

Steve
@steve20351) Vos post,où dès le premier, vous avez sous entendu que j'étais un agent d'influence d'Israël et votre topic "techniques secrètes pour contrôler un forum" où je vous ai répondu.
Toutes vos source sont supposées correctes, et les miennes,discréditées paar un "non" simple


2) Les thèmes debat que vous avez proposées à diskdur77 sans que vous-mêmes acceptiez de dire votre opinion.
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1419
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par jacques58fan le Dim 18 Mar 2018 - 23:18

@steve2035 a écrit:Je ne suis pas une femme mais je pense que porter l'enfant né d'un viol pendant 9 mois pour ensuite le confier à une structure (existante ou a créer) serait acceptable et serait un moindre mal pour toutes les parties. Pourquoi ces questions ne sont jamais abordé est un grand mystère.

Quand aux enfants mal formés, il faut avouer que dans nos sociétés modernes nous sommes toujours poussé a être toujours plus performant, utile, efficace, productif et que l'idée d'avoir à faire vivre avec un enfant handicapé devient insupportable pour beaucoup. Mais je suis sur qu'un enfant handicapé apportera toujours plus à la société que nos politiciens d'aujourd'hui qui sont, pour moi, de l'ordre des parasites. Il faut changer les mentalités!
@Steve2035  on pourrait aussi augmenter l'allocation adulte handicapé,non?
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1419
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Lun 19 Mar 2018 - 18:43

L'édito du Lundi 19 Mars 2018

C’est si facile d’être anonyme violent sur internet que le démon n’a aucun mal à y pousser les plus cathos…




Éternel débat autour de la poule et de l’œuf.

La violence engendre la bêtise et la bêtise engendre la violence, mais qui est à l’origine de ce cercle infernal ?

Le cycle est engagé depuis tellement longtemps qu’il est bien difficile de savoir ce qui l’emporte sur l’autre et pourtant, le sage passe pour un non violent.

La violence, en effet, est aveugle, difficilement contrôlable.

Elle est en même temps sa propre fin puisqu’elle donne la satisfaction d’avoir le dernier mot

Satisfaction illusoire s’il en est puisqu’elle cherche davantage à faire taire, à écraser qu’à gagner l’autre à sa cause.

Finalement la violence est le succédané de la pensée défaillante.

En ce sens elle renvoie à la sempiternelle loi du plus fort et vous me voyez venir, au sacro-saint rapport de force.

La violence est aussi la conséquence de peurs non maîtrisées

Peur de perdre, de ne pas avoir le dernier mot, de souffrir, de ne pas être entendu, de perdre la face, la violence se veut toujours écrasante, destructrice.

Je ne parle pas là de ce que l’on appelle la violence légitime qui appartient aux États par exemple, en ce qui concerne la peine de mort.

Nous comprenons combien la violence est contraire à l’esprit du Christ dont la sainte colère n’est pas une violence, mais le refus de l’injustice.


S’abandonner à la violence ratifie la carence de l’intelligence en même temps que l’orgueil de ne pas vouloir reconnaître sa défaillance tant en matière de sagesse que de courage quand la peur nous gagne.

L’engrenage incontrôlé de ces peurs, de cet orgueil et de l’incapacité à « convertir » l’autre est donc alimenté en grande partie par la bêtise impulsive (laissons de côté les troubles psychiques personnels qui viennent aggraver le fait).

Bref l’abêtissement des masses, en fait des bêtes.

Mais ne prenons pas trop de distance avec ces bêtes humaines qu’il nous est si facile de stigmatiser.

La violence de tweets anonymes, de commentaires haineux que nous sommes nombreux à être capables de poster (tout catholiques bien pensants que nous sommes) témoignent malheureusement que nous sommes « comme les autres ».

Nos peurs, nos carences de formation, nos doutes nous conduisent parfois, voire souvent, à terrasser l’autre par mille formes de violences.

Qu’on soit exaspéré, qu’on soit désespéré de ne plus être entendu, qu’on soit excédé de vexations diverses est une chose compréhensible qui doit nous inviter à travailler nos propres manques de vertu.

Mais si nous voulons remporter le combat de Dieu cela ne peut se faire qu’avec les armes de Dieu qui n’incluent ni la violence, ni la mort du pêcheur.

Une fois encore, ne rentrons pas dans le rapport de force, car même si nous remportons une bataille nous perdrons la guerre.

Tout ce que nous pouvons entreprendre doit en effet viser à la conversion des cœurs et non à la coercition des corps.

Et, entre nous, c’est beaucoup plus difficile et demande autrement plus de sueur.


Pour ce faire, il nous faut, selon l’invitation de saint Pierre, être capable de rendre compte de notre foi, ce qui signifie avant tout la connaître et en vivre

Pourquoi le Christ « allait son chemin au milieu d’eux » et était inatteignable quand la foule voulait le précipiter en bas de la colline, sinon parce qu’indifférent à la violence de cette foule furieuse, il savait, lui, qui Il était.

Les violences ne l’ont pas atteint parce qu’il avait la connaissance de la vérité et allait droit son chemin.


A la violence répondons par la sagesse.

A la haine, répondons par le Christ.


Ce qui ne signifie pas ne rien faire ou tendre sempiternellement la joue gauche, mais nous devons combattre avec les armes du Christ et non celles du diable.



Cyril Brun, rédacteur en chef

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Mar 20 Mar 2018 - 11:58

L'édito du Mardi 20 Mars 2018

Printemps 2018 : pourquoi ça tombe un 20 mars ?








BEAUX JOURS

L'hiver 2017-2018 est officiellement terminé ce mardi !

Ce 20 mars marque en effet l'entrée dans le printemps (en revanche, sur le plan de la météo, il faudra encore patienter...).

De quoi étonner lorsqu'on est habitué à lier cet équinoxe avec la date du 21 mars

 Explications.

Ça y est, le printemps est  là (sur le plan astrologique du moins, car côté météo, c'est loin d'être le cas...).

L'équinoxe a en effet lieu ce mardi 20 mars à 17h15, heure de Paris.

Mais pourquoi donc si tôt alors qu'on nous a bien souvent appris que la date de début du printemps était le 21 mars ?



L'équinoxe désigne ce moment où le soleil est à la verticale de l'équateur.

Le jour et la nuit ont alors la même durée.

Après l'équinoxe de printemps, les jours sont plus longs dans l'hémisphère nord que dans le sud. C'est l'inverse au moment de l'équinoxe d'automne.

Source

Voici pour vous un panel de cartes à envoyer ou tout simplement pour le plaisir des yeux

Ici

Attention le 25 Mars - Changement d'heure -(+ 1 Heure)

Cliquer


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Sophie_34 le Mar 20 Mar 2018 - 12:04

Joyeux printemps à tous !  flower Ma fille qui juste 5 ans cherchait les fleurs partout sur le chemin de l'école. Ils sont coquins ces enfants Smile

Sophie_34
Aime la Bible

Féminin Messages : 11
Inscription : 10/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Zamie le Mar 20 Mar 2018 - 12:32

avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Mar 20 Mar 2018 - 18:08

VIDEO

Les atrocités du Monde du Silence du Commandant Cousteau


Un visionnage actuel du Monde du Silence du Commandant Cousteau fait froid dans le dos.

Le commandant Cousteau est à n'en pas douter l'une des personnalités préférées de Français, qui sont nombreux à avoir découvert la mer et ses richesses à travers ses différents films et documentaires.

Une façon de s'évader, devant son poste de télévision, qui a su créer bien des vocations, donné envie d'apprendre à plonger, à faire de la voile ou tout simplement à aimer paresser sur la plage !!

En regardant de plus près cependant, l'image de l'océanographe-plongeur est sérieusement écornée, suite à une émission qui s'est intéressée au "chef d'oeuvres" de Cousteau, le "Monde du Silence".

Un film documentaire coréalisé par Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle entre 1954 et 1955, sorti en salles un an plus tard et qui remporta la Palme d'Or du Festival de Cannes en 1956, avant de rafler l'Oscar du meilleur film documentaire un an plus tard aux Etats-Unis.

Visionné de nos jours, ce film laisse pantois.

Le romancier Gérard Mordillat a sonné la charge, lors de l'émission de télévision La bas si j'y suis, dénonçant l'oeuvre "d'une bande d'abrutis satisfaits".

Il faut dire que nos océanographes n'y vont pas avec le dos de la cuiller dans leurs expériences  !

Comment recencer la faune d'un lagon en deux temps trois mouvements ?

Rien de plus simple en fait !!

Il suffit de l'anéantir à l'explosif, pour ensuite compter les cadavres remontés à la surface !!

Une tortue géante passe dans le coin ?

Pourquoi ne pas l'utiliser comme un sous-marin de poche !

Ne parlons pas des tortues terrestres qui servent à véhiculer nos explorateurs aventuriers !

Autre passage d'anthologie :

La Calypso fonce sur un banc de cachalots, heurte un bébé de son hélice, ce qui pousse son équipage à abréger les souffrances de l'animal en vidant dessus les chargeurs de leurs fusils...

Enfin, partant du principe que tous les marins du monde détestent les requins, les malheureux rorquals sont l'objet d'un massacre en règle, qui laisse l'équipage épuisé...

Un visionnage édifiant, qui permet de se rendre compte, 60 ans après, du changement de mentalité à l'endroit de l'envirornement, heureusement survenu depuis lors...  


Source

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Sophie_34 le Mar 20 Mar 2018 - 18:16

Quelle horreur! Pauvres petites créatures de Dieu!  Crying 1
Petite, je regardais à la télévision les reportages du Commandant Cousteau. Je n'ai pas vu le film mais alors le peu que j'en ai vu me révolte! Moi qui suis d'une sensibilité sans pareil...

Sophie_34
Aime la Bible

Féminin Messages : 11
Inscription : 10/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Mar 20 Mar 2018 - 18:52

@Sophie_34 a écrit:Quelle horreur! Pauvres petites créatures de Dieu!  Crying 1
Petite, je regardais à la télévision les reportages du Commandant Cousteau. Je n'ai pas vu le film mais alors le peu que j'en ai vu me révolte! Moi qui suis d'une sensibilité sans pareil...


Oui Sophie, c'est très triste, je dirais honteux!!!
Plus personne ne respecte l'environnement!pfff!
Console
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Sophie_34 le Mar 20 Mar 2018 - 19:34

c'est vrai! c'est pourtant tellement important !

Sophie_34
Aime la Bible

Féminin Messages : 11
Inscription : 10/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par jacques58fan le Mer 21 Mar 2018 - 3:21

@Marie du 65 a écrit:
VIDEO

Les atrocités du Monde du Silence du Commandant Cousteau


Un visionnage actuel du Monde du Silence du Commandant Cousteau fait froid dans le dos.

Le commandant Cousteau est à n'en pas douter l'une des personnalités préférées de Français, qui sont nombreux à avoir découvert la mer et ses richesses à travers ses différents films et documentaires.

Une façon de s'évader, devant son poste de télévision, qui a su créer bien des vocations, donné envie d'apprendre à plonger, à faire de la voile ou tout simplement à aimer paresser sur la plage !!

En regardant de plus près cependant, l'image de l'océanographe-plongeur est sérieusement écornée, suite à une émission qui s'est intéressée au "chef d'oeuvres" de Cousteau, le "Monde du Silence".

Un film documentaire coréalisé par Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle entre 1954 et 1955, sorti en salles un an plus tard et qui remporta la Palme d'Or du Festival de Cannes en 1956, avant de rafler l'Oscar du meilleur film documentaire un an plus tard aux Etats-Unis.

Visionné de nos jours, ce film laisse pantois.

Le romancier Gérard Mordillat a sonné la charge, lors de l'émission de télévision La bas si j'y suis, dénonçant l'oeuvre "d'une bande d'abrutis satisfaits".

Il faut dire que nos océanographes n'y vont pas avec le dos de la cuiller dans leurs expériences  !

Comment recencer la faune d'un lagon en deux temps trois mouvements ?

Rien de plus simple en fait !!

Il suffit de l'anéantir à l'explosif, pour ensuite compter les cadavres remontés à la surface !!

Une tortue géante passe dans le coin ?

Pourquoi ne pas l'utiliser comme un sous-marin de poche !

Ne parlons pas des tortues terrestres qui servent à véhiculer nos explorateurs aventuriers !

Autre passage d'anthologie :

La Calypso fonce sur un banc de cachalots, heurte un bébé de son hélice, ce qui pousse son équipage à abréger les souffrances de l'animal en vidant dessus les chargeurs de leurs fusils...

Enfin, partant du principe que tous les marins du monde détestent les requins, les malheureux rorquals sont l'objet d'un massacre en règle, qui laisse l'équipage épuisé...

Un visionnage édifiant, qui permet de se rendre compte, 60 ans après, du changement de mentalité à l'endroit de l'envirornement, heureusement survenu depuis lors...  


Source

@Marie du 65  Merci pour cette mise à jour de l'oeuvre de Cousteau, aspect négatif méconnu
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1419
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Mer 21 Mar 2018 - 12:51

Bonjour Jacques,
Je vous en prie, cet édito n'était pas prévu, mais étant donné l'info,
je ne pouvais pas laisser passer cela!!
Amitiés!!


L'édito du Mercredi 21 Mars 2018


Le monde selon mes (au demeurant sympathiques) voisins (de restaurant) bobos.

Il est très instructif de se retrouver seul à côté d’une table de gentils bobos génération 68…

A les écouter, on découvre qu’en fait leur référentiel et leur univers quotidien … ce sont les médias … c’est même leur bible.

J’avoue être resté sidéré sans à peine y croire : ils gobent tout !  

C’est leur unique référentiel …

Aucune remise en cause ils avalent tout …

Et non ce n’est pas le peuple des banlieues non non !

Ce sont des « petits bourgeois » (selon l’expression consacrée quoique discutable) qui sont persuadés d’être libres et cultivés ….

Je bats ma coulpe, je ne pensais pas que ça existait encore !

Ils ont un avis sur tout … sauf que… c’est le même que l’Express et autre Arte, Canal plus.

Mais le drame est qu’ils sont persuadés d’avoir une pensée libre et originale, indépendante ….

C’est au fond triste et effrayant. …

Ainsi, le monde selon les bobos ressemble (sans que je n’ai rien ajouté ni caricaturé) à ceci :

Poutine est un dictateur qui affame son peuple pour préparer la guerre à l’Europe et s’allie avec la Chine pour ça.

Trump est un aliéné qui va bientôt être destitué.

L’Espagne est une destination à éviter à cause de la révolution qui met le pays en état de guerre.

La Syrie est un pays que son président (dont on ne se souvient plus du nom) a forcé à la guerre en inventant la menace Daesh pour se maintenir au pouvoir.

Le pape va enfin libérer l’Eglise.

Les migrants sont en danger de mort permanente dans leur pays.

Macron est un jeune dynamique, mais quand même, il touche trop à nos impôts.

La femme en France vit un enfer au milieu d’un peuple de machos


L’islamisme est une invention de Marine.

L’Europe c’est l’avenir.

Seuls problèmes réels …

La femme qui reste en cuisine pour préparer l’entrée, le mari seul à faire cuire les saucisses sur son barbecue, les bons produits qu’il faut courir aller chercher à droite, à gauche parce que la meilleure viande est aux halles de Vannes, le meilleur poisson à Carnac, le meilleur pain à Plouharnel, les meilleurs légumes à Rennes.

Ah et n’oublions pas cette éducation débile (sic) qui nous a imposé de boire un vin liquoreux avec du foie gras, un rouge avec du fromage !

« Ah mais moi je suis libre parce que je bois du blanc avec mon fromage !

Déjà toute petite j’emm… mes parents … comme ma fille mais j’assume ! »

À côté de ça, ils sont en couples depuis 40 ans et s’attristent que leurs enfants ne connaissent pas le bonheur de la fidélité.

Mais que voulez-vous ils n’ont pas un mode facile !

Le monde vu du réel

Poutine correspond à l’âme russe et se détourne d’une Europe en laquelle il ne croit plus.

De tout temps l’histoire russe regarde aussi la Chine.

Les sondages américains montrent un peuple plutôt satisfait et une économie qui semble repartir.

Ah oui Trump est pro vie …

L’Espagne est tout simplement confrontée aux sempiternelles sursauts d’une histoire qui n’a jamais réussi l’intégration comme l’ont fait de manière unique les rois de France et plus tard l’Italie.

La Syrie aurait pu sortir de la guerre bien plus tôt si Obama et Hollande avait fait moins de démocrato-idéologie, tout comme il y a un siècle la guerre aurait pu finir deux ans plus tôt si l’idéologie internationaliste de Clemenceau ne s’y était pas personnellement opposée.

La Syrie, comme tout le Moyen-Orient répond à des logiques culturelles qui ne sont pas celles de l’Occident, ni même celles de l’Afrique.

Et oui être cultivé c’est aussi savoir que le monde n’est pas le décalque de la pointe bretonne.

Le pape est très conservateur pour tout ce qui concerne la vie et n’est pas près de bouger dans le sens bobo sur ce point.

Sans compter qu’il parle infiniment plus du péché et du diable que ses deux intégristes de prédécesseurs.

Les progressistes de la Curie sont bien plus opposés à lui que les tradis par nature respectueux des institutions.

Les migrants viennent majoritairement de pays sans problème politique et sont, dans une écrasante majorité, des musulmans pratiquants, c’est-à-dire par définition, ce que les occidentaux appellent, selon leurs critères, des extrémistes radicaux.

L’Europe est au bord de l’asphyxie, tenue par une idéologie onusienne dont les peuples de l’Est ne veulent pas et que subissent béatement les peuples de l’Ouest à qui on brandit l’effondrement du Royaume-Uni comme perspective.

Sauf que… les anglais préparent leur retrait depuis 20 ans.

Quant aux problèmes domestiques … Ah le bon temps où les aristocrates opprimant les vilains serfs et les bourgeois (les méchants pas les bobos) avaient du personnel à exploiter !

Et pour ce qui est du vin blanc avec le fromage comme symbole de liberté … moi je dis vive la Savoie libre !

Bref et sans doute c’est là qu’est l’os hélas…

Un bel exemple de fidélité qui peut être s’enracine dans ce monde ancien qu’ils ont refusé de transmettre et dont ils pleurent l’absence chez leurs enfants ?

Dans l’éducation, le chaînon manquant ne serait-il pas bobo ?



Pierre Selas
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par Marie du 65 le Jeu 22 Mar 2018 - 20:03

L'édito du Jeudi 22 Mars 2018

26 % des jeunes français se disent chrétiens.


Un sondage de l’Institut catholique de Paris évoque, assez triomphalement, qu’en France, 26 % des jeunes se disent chrétiens.Cliquer

A l’heure où j’écris cet édito, je n’ai pas eu accès aux chiffres eux-mêmes et l’article d’Aleteia qui les relaie n’est pas très compréhensible.

Le chiffre de 26 % est tantôt affecté aux chrétiens tantôt aux catholiques, de sorte qu’il est difficile de tirer de vraies conclusions de cet amalgame.

Nous avons publié cette même semaine un article expliquant que le nombre des chrétiens évangéliques avait considérablement augmenté en France ces dernières années du fait de l’augmentation de la population d’origine africaine.Cliquer

Quoiqu’il en soit ce chiffre reste une bonne nouvelle car dans un pays qu’on croyait déchristianisé, penser qu’un quart de la population jeune se revendique chrétienne est d’autant plus porteur d’espérance que c’est pour eux un choix affirmé et bien ancré.

Si l’article que nous citons ne précise pas ce que sont ces jeunes, on sait que peu d’entre eux reviennent sur leur choix une fois convertis.

Les jeunes catholiques s’assument et n’ont plus peur, contrairement à leurs aînés, de brandir fièrement leur appartenance au Christ et à l’Eglise.

Il faut dire aussi, qu’à la différence des générations issues de 68, leurs camarades sont plus « tolérants » et être catholiques est finalement une liberté comme une autre.

Le « cool » et « y a pas de souci » des jeunes a ce mérite de les laisser libres entre jeunes.

Il n’en va sans doute pas de même avec le monde des adultes.

L’éducation nationale est intransigeante, nous le savons, et il faut aux jeunes se défendre et avoir bien du cran, face à leurs enseignants et autres éducateurs.

Le plus difficile, pour eux, est peut-être de grandir dans l’Eglise.

C’est en tout cas ainsi que l’Institut Catholique présente le sondage.

L’Eglise aurait manqué le coche en parlant aux jeunes comme à leurs aînés

Personnellement j’en doute.

L’Eglise de France oui assurément, mais pas partout.

Les communautés et certains diocèses sont de véritables pots à miel pour les jeunes.

Alors, l’idée est de laisser les jeunes « sujets » de l’action de l’Eglise et non « objets ».

Certes, pourquoi pas, mais si nous regardions la relation des jeunes à saint Jean-Paul II et à Benoît XVI et la fascination qu’ils ont exercé, précisément, sur cette génération décomplexée et fière, socle de l’Eglise actuelle, n’y trouverions-nous pas une source d’inspiration bien plus féconde que d’aller réinventer une eau tiède qui n’en finit pas de croupir ?



Cyril Brun, rédacteur en chef
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26509
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'édito du Jour"!!

Message par steve2035 le Ven 23 Mar 2018 - 9:57

Entre se dire chrétien et être chrétien il y a un gouffre.
L'article n'aborde malheureusement pas la pratique.

Être chrétien non pratiquant c'est souvent la norme. Cela veut dire que les gens se sentent simplement de culture chrétienne ou ayant des valeurs chrétiennes.

Mais cela n'a pas de sens de se dire chrétien non pratiquant.

Si je vous dit que je suis "nudiste non pratiquant".

Ça veut dire quoi pour vous? Very Happy
avatar
steve2035
Pour le roi

Messages : 603
Inscription : 09/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum