Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le CrocoDeal du moment : -46%
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, ...
Voir le deal
6.99 €

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican

Aller en bas

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Empty Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican

Message par Gilles le Ven 19 Jan 2018 - 16:19

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Amorth-and-virgin-mary

Extrait d’un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican…Le Père Gabriele Amorth (décédé le 16 septembre 2016 à l’âge de 91 ans.)

*LA PUISSANCE DU ROSAIRE*




Dans son livre, Moi, le dernier exorciste, le père Amorth rapporte un dialogue saisissant qui témoigne la force de la Vierge Marie :


Père Amorth : « Quelles sont les vertus de la Madone qui te font le plus enrager ? »
SATAN: « Elle me met en colère parce qu’elle est la plus humble de toutes les créatures et parce que je suis le plus orgueilleux. Parce qu’elle est la plus pure de toutes les créatures et je ne le suis pas. Parce qu’elle est la plus obéissante à Dieu et moi, je suis le rebelle ! »
==========================
 
Père Amorth : « Pourquoi as-tu plus peur lorsque je dis le nom de la Madone que lorsque je dis le nom de Jésus-Christ ? »
SATAN: « Parce que je suis plus humilié d’être vaincu par une simple créature que par Lui»
================================
 
Père Amorth : « Existe-t-il une quatrième qualité de la Madone qui te met en rage ?

SATAN: « Elle me défait toujours, parce qu’elle n’a jamais été effleurée par aucune tache de péché ! »
========================
 
« Au cours d’un exorcisme, se souvient le père Amorth, Satan m’a dit, à travers la personne possédée :
 

SATAN:“Chaque Je vous salue Marie du rosaire est pour moi un coup sur la tête. Si les chrétiens connaissaient la puissance du rosaire, ce serait la fin pour moi !” »






Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Marie-rosaire2
Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Barre-bleu



https://fr.aleteia.org/2017/07/05/les-dialogues-stupefiants-du-diable-avec-lancien-exorciste-du-vatican/
Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25010
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Empty Re: Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican

Message par Philippe-Antoine le Ven 19 Jan 2018 - 17:13

Personnellement, je me demande bien quel est l'intérêt de "discuter" avec le diable, même si c'est pour entendre quelques vérités sur la foi! Les dogmes de l'Eglise catholique ne nous suffisent t-ils pas pour savoir, par exemple qui est la Vierge Marie?
A mon humble avis rôle de l'exorciste c'est de chasser les démons, point à la ligne! et non pas d'obtenir des "confidences" de leur part, car ce peut être dangereux : le démon étant un être beaucoup plus intelligent que nous peut très bien commencer à nous dire quelques vérités pour mieux nous faire avaler ensuite ses mensonges qui sont parfois bien subtils. Il me semble que ce serait bien présomptueux de notre part que de compter uniquement sur notre discernement même si nous sommes des gens très calés en théologie pour démêler le vrai du faux.

Voici ce qu'en dit le Pape :

http://www.journaldemontreal.com/2017/12/12/le-pape-francois-recommande-deviter-le-dialogue-avec-satan-1
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3923
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Empty Re: Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican

Message par BENEDICTE 2 le Sam 20 Jan 2018 - 2:11

un  chrétien   ne  doit  pas  discuter  avec le  diable .
mais  un  exorciste ,dont le but est de chasser le diable ,se trouve confronter à celui ci

BENEDICTE 2
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 763
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Empty Re: Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican

Message par Philippe-Antoine le Sam 20 Jan 2018 - 8:20

@BENEDICTE 2 a écrit:un  chrétien   ne  doit  pas  discuter  avec le  diable .
mais  un  exorciste ,dont le but est de chasser le diable ,se trouve confronter à celui ci

A priori, un exorciste,  pas plus qu'un simple chretien ne doit discuter avec le diable.

Rituel du grand exorcisme (exclusivement réservé aux évêques ou aux prêtres qui en ont reçu la mission) :

http://www.lespasseurs.com/Grand_exorcisme.htm

Je n'y ai jamais assiste, mais à aucun moment je vois qu'il y a dialogue avec l'esprit mauvais qui habite le corps du possédé. L'exorciste, dans le rituel du grand exorcisme s'adresse simplement au démon pour lui ordonner au nom du Christ et par l'intermédiaire des saints et des anges et de toute lEglise, de quitter le corps de la personne.
Qu'on me corrige si je me trompe.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3923
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Empty Re: Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican

Message par Isabelle-Marie le Sam 20 Jan 2018 - 9:28

@Philippe-Antoine a écrit:
@BENEDICTE 2 a écrit:un  chrétien   ne  doit  pas  discuter  avec le  diable .
mais  un  exorciste ,dont le but est de chasser le diable ,se trouve confronter à celui ci

A priori, un exorciste,  pas plus qu'un simple chretien ne doit discuter avec le diable.

Rituel du grand exorcisme (exclusivement réservé aux évêques ou aux prêtres qui en ont reçu la mission) :

http://www.lespasseurs.com/Grand_exorcisme.htm

Je n'y ai jamais assiste, mais à aucun moment je vois qu'il y a dialogue avec l'esprit mauvais qui habite le corps du possédé. L'exorciste, dans le rituel du grand exorcisme s'adresse simplement au démon pour lui ordonner au nom du Christ et par l'intermédiaire des saints et des anges et de toute lEglise, de quitter le corps de la personne.
Qu'on me corrige si je me trompe.


Devant un prêtre (et à travers lui, Jésus en personne) le diable ne peut mentir : c'est ainsi que les prêtres (donc l'Église) apprennent beaucoup de choses, par exemple sur la franc-maçonnerie ; à mon avis ils le font, non par vaine curiosité, mais par nécessité, guidés par l'Esprit  Ange aureole
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5542
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Empty Re: Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican

Message par Philippe-Antoine le Sam 20 Jan 2018 - 10:45

@Isabelle-Marie a écrit:
@Philippe-Antoine a écrit:
@BENEDICTE 2 a écrit:un  chrétien   ne  doit  pas  discuter  avec le  diable .
mais  un  exorciste ,dont le but est de chasser le diable ,se trouve confronter à celui ci

A priori, un exorciste,  pas plus qu'un simple chretien ne doit discuter avec le diable.

Rituel du grand exorcisme (exclusivement réservé aux évêques ou aux prêtres qui en ont reçu la mission) :

http://www.lespasseurs.com/Grand_exorcisme.htm

Je n'y ai jamais assiste, mais à aucun moment je vois qu'il y a dialogue avec l'esprit mauvais qui habite le corps du possédé. L'exorciste, dans le rituel du grand exorcisme s'adresse simplement au démon pour lui ordonner au nom du Christ et par l'intermédiaire des saints et des anges et de toute lEglise, de quitter le corps de la personne.
Qu'on me corrige si je me trompe.


Devant un prêtre (et à travers lui, Jésus en personne) le diable ne peut mentir : c'est ainsi que les prêtres (donc l'Église) apprennent beaucoup de choses, par exemple sur la franc-maçonnerie ; à mon avis ils le font, non par vaine curiosité, mais par nécessité, guidés par l'Esprit  Ange aureole

Je ne suis pas de vôtre avis. Même devant Jésus, Satan a eu le culot de mentir, et même pire que mentir en disant des demi-vérité c'est-à-dire en ne citant qu'une partie des Écritures (cf.le récit des Evangiles ou il est questions des tentations du Christ au désert. )

À mon sens, vouloir connaître la vérité à travers les propos du diable est une tentation, y succomber est un grave péché d'orgueil spirituel. Il ne faut tenter ni Dieu ni le diable et même un exorciste n'est pas "vacciné" contre cela! je dirai même que par sa fonction il y est davantage exposé qu'un simple fidèle.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3923
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Empty Re: Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican

Message par Yeshoua le Sam 20 Jan 2018 - 22:21

Le démon ne peut pas mentir à Jésus il lui est soumit, et les pretres qui pratique l'exorcisme ont reçu eux aussi cette autorité et le charisme.

{@=312}Philippe-Antoine{/@} a écrit:ass='mentiontag' title='Voir le profil : Philippe-Antoine'>@Philippe-Antoine a écrit:[/mention] a écrit:Satan a eu le culot de mentir, et même pire que mentir en disant des demi-vérité c'est-à-dire en ne citant qu'une partie des Écriture.
Dans le désert comme au jardin d’Éden le diable ou le serpent n'a pas menti, il à tenté dans ses 2 cas bien précis.

Pour le prêtre il ne doit pas dialoguer dans un échange mais questionner le/les esprits jusqu’à lui donner l'ordre de partir.(dans le cadre de son ministère)
Jésus lui même dans l’Évangile commande aux esprits impurs par sa parole
Yeshoua
Yeshoua
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1023
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Empty Re: Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican

Message par Philippe-Antoine le Sam 20 Jan 2018 - 23:28

...Quant aux "dires" du Père Gabriele Amorth tels qu'on nous les présente dans la traduction française de son livre, on peut aussi rester perplexe, voire sceptique. A chacun de s'en faire son opinion d'après ce qui suit  :


Pères Amorth et Fontelle : deux exorcistes face au diable
ARTICLE | 30/11/2010 | Par Benjamin Coste
12 commentaires  |Imprimer  | Classer
1.5K
Amorth - Fontelle
« Plus on connaît le Malin, moins on en a peur », soutient avec flegme le plus connu des exorcistes, l’Italien Gabriele Amorth, décédé ce dimanche 18 septembre 2016 à 91 ans. Ses Confessions, devenues un best-seller, ont parfois suscité le trouble et la suspicion. Nous l’avons rencontré, puis avons confronté ses propos avec l’expérience d’un autre exorciste, le Père Marc-Antoine Fontelle, auteur de Comprendre et accueillir l’exorcisme.
À la veille d’une intervention chirurgicale, l’homme semble fatigué et s’exprime la plupart du temps les yeux fixés au linoléum de la petite pièce. Rien à voir avec le Terminator  brandissant un crucifix, photographié en contre-plongée sur la couverture de ses Confessions, parues récemment en France. Don Gabriele Amorth est un petit homme à la peau pâle, fine et parcheminée, qui se révèle blagueur entre deux coups de pompe. L’exorciste le plus célèbre du monde loge dans une chambre modeste, au sein de l’infirmerie de l’imposante maison de la Société San Paolo, sa congrégation, à l’ouest de Rome. Le journaliste italien Marco Tossati, qui a recueilli les propos du prêtre, assure la traduction de notre entretien. Un proche du prêtre, avant un voyage au loin, lui demande sa bénédiction. Puis, durant une heure, le fondateur de l’association internationale des exorcistes délivre une nouvelle fois son « credo » sur le diable, peste contre l’abandon de l’exorcisme dans l’Église et tire à boulet rouge contre le nouveau rituel jugé inefficace.

Devant la gêne suscitée par certaines descriptions effrayantes relatées dans son livre testament (lire notre encadré), le prêtre italien explique « ne pas avoir voulu faire du sensationnel, mais simplement dire la vérité sur la pratique de l’exorcisme. Et la manière la plus simple et la plus efficace pour moi était de relater les faits. » Après un quart de siècle, il dit s’être habitué aux manifestations diaboliques. « Plus on connaît le Malin, moins on en a peur » ajoute le vieil homme qui explique le peu d’affinité de ses jeunes confrères pour ce ministère par une crainte injustifiée du diable.





Tout n’est pas bon à dire

Le Père Marc-Antoine Fontelle, 43 ans, vice-official à l’évêché de Saint-Denis de la Réunion et auteur de Comprendre et accueillir l’exorcisme, – rencontré lui à Paris – le confirme. Et ajoute : « Nous devons nous souvenir que, par sa croix, le Christ nous a obtenu la victoire. Si vous partez au combat en sachant que, quoi qu’il arrive, vous allez vaincre, cela change tout ». Les impressionnantes « diableries » décrites par le Père Amorth, le Père Fontelle y a été confronté. Comme cette femme, sur la main de laquelle il s’était assis durant un exorcisme pour la contenir. « D’un coup, elle m’a fait voler à travers la pièce. » Le Père Fontelle évoque aussi des galets recrachés – variante des clous et des bouts de métal décrits par le Père Amorth. « Ils ont été conservés comme preuve de la capacité d’agir du démon. »

Pour autant, le prêtre français explique que « le diable aime agir sournoisement. Il ne faut pas oublier que son but est de couper les âmes de Dieu ; pas de faire tourner les tables ! » Formé par le Père Chesseneau (avec qui Don Amorth a fondé l’association des exorcistes), le Père Fontelle parle de l’exorciste italien avec admiration. Néanmoins, il estime qu’il a été pris au piège du mode journalistique. « Pour moi, cet ouvrage n’est pas un livre grand public. Je crains qu’il ne discrédite le message du Père Amorth. J’étais plus à l’aise avec ses précédents travaux. »

Le prêtre réunionnais pense que tout n’est pas à dire. « Laisser penser que des phénomènes rares sont le lot quotidien des exorcistes n’est, à mon sens, pas une bonne chose. Il serait plus profitable de s’arrêter sur l’action ordinaire du démon qui fait que nos églises sont vides, que l’individualisme gagne du terrain, que l’avortement est considéré comme une "solution" même par des chrétiens. Sans parler de tous ces mariages qui se défont… »

L’arme de la vie chrétienne

La succession des cas décrits par le Père Amorth dans ses Confessions, la diversité des profils peuvent créer le trouble : le démon peut-il s’attaquer à n’importe qui, sommes-nous tous susceptibles d’être victime de possession ou d’une « infestation » (voir notre lexique en encadré) ? Don Amorth estime qu’il suffit « de prier, aimer et pardonner » pour tenir à distance le démon ; le Père Marc-Antoine Fontelle abonde en ce sens – « Il n’y a rien d’automatique » rassure-t-il, rappelant que, sans le pardon, la haine est toujours présente, ouvrant ainsi la porte au Malin. Il va plus loin : « Avant de procéder à un exorcisme, la personne doit engager toute sa volonté pour mener une vraie vie chrétienne. Je me souviens du Père Chesseneau renvoyant une femme qui avait déjà subi plusieurs exorcismes. Il lui a dit qu’il ne la reverrait pas tant qu’elle ne se serait pas décidée à lutter efficacement contre son orgueil. »

Des saints victimes de « possessions » !

Pour autant, rien n’est scientifiquement démontrable dans l’action du démon, comme dans les moyens de s’en protéger. « Certaines personnes pratiquent le satanisme pendant des années et après une "bonne" conversion, c’est terminé ; ils n’en gardent aucune séquelle, assure Don Amorth. D’autres vont être embêtés après avoir passé une heure dans un concert gothique. On ne maîtrise pas tout… » À l’opposé, « certains saints ont été possédés ou du moins infestés ou victimes de vexations. Je pense au Padre Pio et au saint curé d’Ars qui se faisait fouetter par le démon ou encore jeter de leur lit. Je pense également à la bienheureuse Marie de Jésus, cette religieuse arabe, qui a également souffert de possessions. Cela n’a pas empêché Jean-Paul II de la béatifier en 1983. Enfin, saint Jean Chrysostome parlait du diable comme du "sanctificateur des âmes". Car Dieu utilise tout, même le diable, pour sanctifier les âmes. » Un avis partagé par le Père Fontelle : « Mystérieusement, notre Seigneur permet parfois qu’un homme ou une femme ait maille à partir avec le démon de façon incorrecte. Cela nous renvoie à l’histoire de Job qui durant des années va être affligé d’une kyrielle de maux avant d’être relevé par Dieu. Pour ces personnes, qui s’unissent à la passion du Christ, il s’agit d’un combat spécifique, presque d’une vocation. Elles vont puiser dans l’exorcisme des forces pour retourner sur le champ de bataille. »

La solution psychologique a aussi sa place

Est-ce à dire qu’un exorcisme peut-être inefficace ? Le Père Amorth le reconnaît, « je vois des personnes depuis des années et elles ne sont toujours pas délivrées ». « La question est complexe ; chaque cas est unique et l’exorcisme n’est pas toujours la solution » ajoute le Père Fontelle. À la différence du Père Amorth, il ne se positionne pas sur l’inefficacité supposée ou réelle du nouveau rituel d’exorcisme. « Nous ne sommes pas en train de réciter des formules magiques. Quand une personne vient me rencontrer, je dois comprendre la racine de ses problèmes. Si elle est victime d’un sort, ma prière va consister à demander la rupture de ce lien. » Pour cela, le Père Fontelle se donne une certaine liberté. « Parfois, la récitation des prières du rituel ne va rien donner ; invoquer les saints ou prier Notre-Dame de délivrance se révélera plus utile. » L’exorciste français s’élève à ce sujet contre une certaine théâtralité de la pratique de l’exorcisme. Pour lui, pas besoin de menacer les démons d’un crucifix ou de les sommer de se retirer en criant. « Pour ma part, lorsque je pratique un exorcisme ou une prière de délivrance, je me mets dans un coin de la pièce, loin de la personne, et je récite à voix basse mes prières. Ses réactions me donnent une indication sur la nature du problème qu’elle rencontre : véritable possession ou simple problème psychologique. »

Prudence !

Que pensent alors ces deux « professionnels » des prières de libération pratiquées notamment lors de certains rassemblements charismatiques ? « Le Seigneur a donné ce pouvoir à chaque baptisé, note le Père Amorth en s’appuyant sur le chapitre XVI de l’Évangile de Marc. Pour ceci, il faut que le baptisé ait une grande foi, soit un homme de prière et qu’il fasse preuve de beaucoup d’humilité. En relisant la vie des saints, on constate que certains chassaient les démons sans pour autant être prêtre. Je pense à saint François d’Assise, à saint Benoît ou encore à sainte Catherine de Sienne. » De son côté, Marc-Antoine Fontelle appelle à une « extrême prudence » en la matière, rappelant au passage une lettre de la Congrégation pour la doctrine de la foi du 29 septembre 1985 interdisant aux laïcs de réciter cet exorcisme sur d’autres personnes dans des groupes de prière. Et de conclure : « N’oublions pas que toutes les tentations dont nous pouvons être l’objet ont été vaincues par le Christ au désert quand lui-même a été tenté par Satan. »

Les limites d’un best-seller
La lecture du dernier ouvrage de Don Gabriele Amorth laisse une impression de malaise - à la limite, parfois, d’incrédulité. Les Confessions rapportent pourtant exclusivement, assure l’éditeur, des « faits réels », les expériences les plus marquantes de vingt-quatre années passées à ferrailler avec le démon pour la libération des âmes. Le livre est bien sûr un best-seller, fabriqué par un spécialiste des best-sellers : Michel Lafon, fondateur de XO éditions.

Chaque page délivre son lot d’événements extraordinaires : des femmes dotées d’une force herculéenne envoient valser les meubles, des hommes recrachent des clous ou des bouts de verre, d’autres lévitent... Les révélations ne s’arrêtent pas là : des sectes sataniques auraient leurs entrées à la Curie romaine.

Bref, on se pince pour se persuader que ce que raconte le prêtre aux soixante-dix mille exorcismes (!) est exact. Et puis, dans le doute, on décide d’aller le voir. À Rome, on l’interroge longuement, et au fil du propos, on réalise que son livre - du moins la traduction française - lui a certainement échappé, qu’il a été pris en main par un fabriquant de « coups d’édition » à la déontologie floue.

Deux exemples : le bandeau publicitaire présente ce livre comme les confidences de « l’exorciste officiel du Vatican ». Faux. Le Père Amorth n’a jamais été exorciste du Vatican : c’est une fonction qui n’existe pas. Le prêtre italien est seulement l’un des exorcistes du diocèse de Rome. D’ailleurs, dans le titre italien de la version originelle - Memorie di un esorcista : La mia vita in lotta contro Satana » - nulle mention de ce « ministère ».


Autre aberration - plus grave car théologique - en page 99 de la traduction française : à en croire le Père Amorth, les démons seraient « encore plus nombreux » dans une personne « corpulente ». La possession se détecte sur la balance ? « C’est bien entendu faux ! Les démons ne sont que purs esprits » corrige le Père Amorth avec étonnement.


Le vieux prêtre de 85 ans aurait-il été pris au piège de sa propre conviction ? À vouloir trop montrer à un monde sceptique que le diable existe, aurait-il été lui-même victime d’une perfide vengeance du Malin se servant des propos d’un dévoué serviteur pour effrayer, brouiller les cartes, et mêler l’ivraie au vrai

Source :

http://www.famillechretienne.fr/foi-chretienne/temoignages/peres-amorth-et-fontelle-deux-exorcistes-face-au-diable-17815
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3923
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican Empty Re: Extrait d'un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum