Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal

Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Page 26 sur 27 Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Jeu 3 Oct 2019 - 15:07

"Ni dans ce projet de loi, ni aujourd'hui, ni demain, nous n'empêcherons quelconques parents hétérosexuels de vouloir concevoir un enfant de manière charnelle", assure @auroreberge

https://twitter.com/LCP/status/1179513458175426561

Si nous étions des lapins de 3 semaines, on pourrait presque croire cette députée. Mais la lumière qu'apporte ce forum avec ses divers intervenants, porte à croire que c'est bien vers cela que nous nous dirigeons...
Comme un voile qui se lève sur les intentions du Malin.
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Jeu 3 Oct 2019 - 16:48

lire aussi : « la PMA constitue un pas décisif vers le Meilleur des mondes »

Extrait :

"Sous prétexte de lutter contre les inégalités, au motif que « tout se joue avant les deux ans », l’État veut soudain prendre possession de ce que lui échappe.

En présentant cette commission, Macron a dit une chose ahurissante : les 1.000 premiers jours sont « un espace que la société n’a pas organisé et a délégué à l’espace privé ». C’est un renversement sémantique à peine croyable en même temps qu’un aveu : la famille serait en quelque sorte une délégation de service public !

 Cela signifie que l’éducation du jeune enfant serait la responsabilité de l’État, une responsabilité simplement déléguée à la famille ! 

Nous voyons ici le renversement complet du sens de l’État : dans la logique ultralibérale, il faut céder (et non plus déléguer) au privé tout ce qui relève normalement de la responsabilité de la puissance publique (privatisation des services publics de base) ; et l’État veut confisquer au privé ce qui relève de la responsabilité privée, et même de la vie intime quand on parle de la famille."

https://www.infos-toulouse.fr/2019/09/28/guillaume-de-premare-pma-meilleur-des-mondes/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5558
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Nicolas-p le Jeu 3 Oct 2019 - 16:58

@Isabelle-Marie a écrit:
 Cela signifie que l’éducation du jeune enfant serait la responsabilité de l’État, une responsabilité simplement déléguée à la famille ! 
c'est le leitmotiv du communisme en Russie pour qui les enfants appartenaient à la nation:

on a vu les résultats.

c'est donc la résurgence du communisme sous couvert de "capitalisme" comme certains l'ont annoncé...
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec le Pape François

Masculin Messages : 945
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Buni le Jeu 3 Oct 2019 - 17:12

Ils veulent juste nous préparer à l'interdiction de la conception naturelle pour nous obliger à passer par la conception diabolique via la fiv. Tout se tient, Macron est parfaitement cohérent..

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Buni
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 223
Inscription : 09/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Jeu 3 Oct 2019 - 22:26

L'amendement de M. Touraine concernant les enfants nés par GPA à l'étranger, est adopté : A cause de cet amendement adopté par la majorité la #GPA désormais quasiment reconnue de facto en France.
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Ven 4 Oct 2019 - 19:32

A l'An, à propos des chimères, A. Buzyn: "Y renoncer serait un pas en arrière très important. Cela existe depuis des dizaines d'années." Elle évoque des perspectives thérapeutiques importantes !

A. Buzyn: "Il ne convient pas d'interdire la création de gamètes artificiels car elle permet de comprendre la spermatogénèse et l'ovogénèse"

Examen de l'article 16, qui prévoit la destruction d'embryons ne faisant plus l'objet d'un projet parental et ne sont pas inclus dans un projet de recherche au bout de 5 ans--->L'article 16 est adopté: Pour 28, Contre 3.
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par emma19 le Sam 5 Oct 2019 - 9:02

Bonjour,


Je viens de trouver un passage très intéressant sur Aleteia : étiez-vous au courant de la commission scientifique mentionnée ?
Mais est-ce que des scientifiques peuvent prouver l’animation immédiate du génome ? Ou est-ce un moyen détourné pour faire glisser le débat de la spiritualité vers la science (au nom du siècle des lumières dont la France est héritière) ?


Voici l’article et des passages importants :
https://fr.aleteia.org/2019/10/04/loi-de-bioethique-bienvenue-en-absurdie/


« Vous avez utilisé un terme qui me choque, monsieur Breton, en affirmant qu’on tuait des embryons pour la recherche », a déclaréAgnès Buzyn le 26 septembre lors de l’examen du projet de loi bioéthique. « Non. L’embryon n’est pas un être humain, mais un amas de cellules ». Une phrase à laquelle le député Charles de Courson (Libertés et territoires) a répondu : « Moi aussi, je suis un amas de cellules, madame la ministre. Mais on ne fait pas des recherches sur moi-même sans mon accord. » Cette déclaration d’Agnès Buzyn est d’autant plus curieuse que le gouvernement vient d’installer une commission scientifique sur les 1.000 premiers jours de l’enfantqui laisse donc entendre que la vie de l’enfant commence… dès sa conception.


(...)


« Il fallait bien un peu de révolution si chère à la France insoumise (LFI) pour animer les débats. « Oui, c’est une révolution du principe de la filiation qui proclame que le patriarcat est fini, que la propriété des hommes sur les femmes est terminée […] Que ce qui est vrai n’est pas ce qui relève du biologique mais ce qui relève du social et du culturel ». Pour lui, « c’est donc un grand moment de progrès de la raison humaine »

emma19
Contre la Franc Maconnerie

Féminin Messages : 301
Inscription : 04/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Lun 7 Oct 2019 - 13:17

Face à l’affluence inattendue, un itinéraire de délestage a été ouvert pendant la manifestation. Sur les écrans géants, les organisateurs  ont affiché le résultat de leur compteur : « 600.000 personnes venues défendre les droits de l’enfant ».



Le cabinet d’études Occurence a pour sa part comptabilisé 74.500 manifestants à cette marche, mais vous pensez bien qu'il n'a pas installé le moindre compteur : c'est un chiffre qui va leur rapporter du fric de la part de l'Etat.



Le ministère attendait 200 000 la veille ce qui explique le parcours organisé... C'est officiel, c'était totalement engorgé : il a fallu doubler les parcours... Une fois de plus les média et le gouvernement sont pris en flagrant délit de mensonge et d'escroquerie



Pas mal aussi l'extrait à l'Assemblée donnée au podium  où malgré le vote négatif des députés l'article PMA amendé est inscrit comme .... ADOPTE


La république est devenue une grosse farce
l'arrêt public de la France est déclaré officiellement par ses maquereaux


Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Manif-6-octobre-pma-2_article
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 4010
Age : 69
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Nicolas-p le Lun 7 Oct 2019 - 13:45

le cortège faisait au bas mots 4km à raison de 30 personnes par lignes...

on était hier au minimum 450 à 500 000 .

ils ne sont pas à un mensonge prêt.
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec le Pape François

Masculin Messages : 945
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Ven 11 Oct 2019 - 9:34

Des chercheurs décrochent une subvention de 2,9 millions d’euros pour développer un utérus artificiel
Le professeur Guid Oei, de l’université d’Eindhoven, présente le projet d’utérus artificiel.

Des scientifiques néerlandais ont décroché une subvention de l’Union européenne de 2,9 millions d’euros pour développer un utérus artificiel destiné aux bébés prématurés. Selon The Guardian, le prototype actuellement mis au point se rapprocherait des conditions biologiques, “le bébé étant entouré de liquides et recevant oxygène et nutriments via un placenta artificiel qui se connectera à son cordon ombilical”.

The Guardian rapporte que Guid Oei, gynécologue et professeur à l’université d’Eindhoven, estime que les incubateurs actuels posent problème car les poumons et intestins des bébés prématurés ne sont pas encore complètement développés. Résultat, “les tentatives de fournir de l’oxygène ou des nutriments directement à ces organes peuvent entraîner des dommages”.

Selon Guid Oei, la création d’un utérus artificiel “changerait la donne” :

Quand nous remettons les poumons sous l’eau, ils peuvent se développer. Le bébé recevra de l’oxygène par le cordon ombilical, tout comme dans l’utérus naturel.”

L’équipe de scientifiques néerlandais espère avoir mis un point un prototype prêt à être utilisé d’ici à cinq ans.

“En 2017, des chercheurs de l’hôpital pédiatrique de Philadelphie avaient réussi à maintenir en vie des agneaux […] dans un utérus artificiel appelé ‘biobag’”, rappelle The Guardian. “En plusieurs semaines dans les biobags, les agneaux avaient continué à se développer. Et une fois sortis, ils avaient poursuivi leur croissance normalement.”

Répliques 3D de bébés humains

Les chercheurs de l’université d’Eindhoven comptent développer leur prototype “en utilisant des répliques imprimées en 3D de bébés humains équipés de capteurs”, ajoute le quotidien britannique. “Il recréera l’expérience intra-utérine, y compris en reproduisant le son des battements du cœur de la mère.”

Pour Elizabeth Chloe Romanis, juriste de l’université de Manchester interrogée par The Guardian, le projet des chercheurs néerlandais pose des questions “sur la façon dont une telle gestation pourrait être considérée par la société, en particulier si elle devient une alternative à une grossesse naturelle.”

https://www.courrierinternational.com/article/pays-bas-des-chercheurs-decrochent-une-subvention-de-29-millions-deuros-pour-developper-un
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Sam 12 Oct 2019 - 16:26

Jean-Marie Le Méné explique en quoi les opposants à la PMA sont à côté du vrai combat.

"...la PMA en réalité c'est la partie immergée de l'iceberg...ça occulte tout le reste… En fait la loi de bioéthique est en train de régulariser des pratiques qui sont déjà mises en oeuvre en réalité, dans des projets qui ont été réalisés par l'Agence de la biomédecine...les lois de bioéthiques...c'est pas des dérives, c'est le développement normal de ce qui était déjà en germe dans les lois de 2011, de 2004 et de 1994. Et quand on se réfère aux grands principes de 1994 auxquels il faudrait revenir, c'est  une erreur ! Ces principes sont mauvais. C'est pas une dérive, c'est une erreur de cap. On peut très bien corriger la dérive et le cap rester mauvais…

Ceux qui font profession de faire de l'eugénisme ne s'en cachent plus maintenant, ils ont pignon sur rue, ils le disent : on faisait de l'eugénisme négatif jusqu'à présent et maintenant on va faire de l'eugénisme positif...on a commencé par éliminer les handicapés...et maintenant ça va être beaucoup mieux parce qu'on va… améliorer les enfants qui vont naître…  la procréation de l'avenir est vouée à se passer in vitro c'est à dire que la procréation est une chose trop sérieuse pour la laisser aux parents et donc il faut la confier à des spécialistes qui vont faire de la procréation industrielle, de l'élevage...Les parents se contenteront d'une sexualité ludique. Donc je crains malheureusement que la question de l'eugénisme ne soit plus un mot qui fait peur"

Pour voir la vidéo  comique

https://www.lesalonbeige.fr/la-pma-sans-pere-nest-quune-consequence-de-la-pma-deja-existante/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5558
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Lun 14 Oct 2019 - 13:40

@Isabelle-Marie a écrit:Jean-Marie Le Méné explique en quoi les opposants à la PMA sont à côté du vrai combat.

"...la PMA en réalité c'est la partie immergée de l'iceberg...ça occulte tout le reste… En fait la loi de bioéthique est en train de régulariser des pratiques qui sont déjà mises en oeuvre en réalité, dans des projets qui ont été réalisés par l'Agence de la biomédecine...les lois de bioéthiques...c'est pas des dérives, c'est le développement normal de ce qui était déjà en germe dans les lois de 2011, de 2004 et de 1994. Et quand on se réfère aux grands principes de 1994 auxquels il faudrait revenir, c'est  une erreur ! Ces principes sont mauvais. C'est pas une dérive, c'est une erreur de cap. On peut très bien corriger la dérive et le cap rester mauvais…

Ceux qui font profession de faire de l'eugénisme ne s'en cachent plus maintenant, ils ont pignon sur rue, ils le disent : on faisait de l'eugénisme négatif jusqu'à présent et maintenant on va faire de l'eugénisme positif...on a commencé par éliminer les handicapés...et maintenant ça va être beaucoup mieux parce qu'on va… améliorer les enfants qui vont naître…  la procréation de l'avenir est vouée à se passer in vitro c'est à dire que la procréation est une chose trop sérieuse pour la laisser aux parents et donc il faut la confier à des spécialistes qui vont faire de la procréation industrielle, de l'élevage...Les parents se contenteront d'une sexualité ludique. Donc je crains malheureusement que la question de l'eugénisme ne soit plus un mot qui fait peur"

Pour voir la vidéo  comique

https://www.lesalonbeige.fr/la-pma-sans-pere-nest-quune-consequence-de-la-pma-deja-existante/
 JM Lemene parle très juste
azais
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5611
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Philippe-Antoine le Mer 16 Oct 2019 - 11:38

Sages paroles

"

[size=34]Mgr Aupetit aux parlementaires: « Nous avons la science, puissions-nous avoir la sagesse ! »[/size]

Reportage 

Lors de la messe annuelle des parlementaires mardi 15 octobre, Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, invitait les élus à l’humilité. Une eucharistie célébrée quelques minutes après le vote de la loi sur la bioéthique à l’Assemblée nationale.



  • Christophe Henning, 
  • le 16/10/2019 à 08:02 
  • Modifié le 16/10/2019 à 10:30



Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Mgr-Aupetit-accueillichaleur-dhumour-parlementaires_0_729_486

[size=32]Mgr Aupetit a accueilli avec chaleur et même un peu d’humour les 
[/size]

Mardi 15 octobre, en fin de journée et après plusieurs semaines de débats, le texte de la loi sur la bioéthique a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale à une large majorité. À l’issue de ce vote, les députés n’avaient que quelques minutes pour quitter l’hémicycle et rejoindre la basilique Sainte-Clotilde pour assister la traditionnelle messe des parlementaires, présidée chaque année par l’archevêque de Paris.
À lire aussi

La loi de bioéthique largement adoptée par l’Assemblée nationale

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Deputes-adopte-mardi-15-octobre-projet-revision-bioethiqueune-majorite-claire-359114-contre-72-abstentions_0_190_135

Coïncidence du calendrier qui réunissait les élus le jour de la fête de Thérèse d’Avila, ce que Mgr Michel Aupetit ne manqua pas de rappeler, évoquant la prière de la réformatrice du Carmel : « Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie. »

[size=34]Lever un coin du voile[/size]


C’est avec chaleur et même un peu d’humour que l’archevêque de Paris a accueilli les parlementaires, au premier rang desquels se trouvait le président du groupe LREM de l’Assemblée nationale Gilles Le Gendre, ou encore Pierre Charon, sénateur LR de Paris. « Nous ne sommes pas aujourd’hui dans la critique mais dans l’action de grâces pour votre travail », confiait Mgr Aupetit dès le début de la célébration. Ce qui n’empêcha pas, après la lecture de l’Évangile de Luc, une homélie sans concession sur la vérité et la science : « Nos connaissances lèvent un coin du voile, mais le danger est toujours d’enfermer la vérité dans le champ étroit de ce que l’on peut comprendre. »



Source:
https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Mgr-Aupetit-Nous-avons-science-puissions-nous-avoir-sagesse-2019-10-16-1201054637
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3929
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Jeu 17 Oct 2019 - 16:03

de Gregor Puppinck dans Valeurs Actuelles (extrait)

Au-delà de sa mesure phare – la « PMA pour toutes » –, le projet de loi relative à la bioéthique introduit une série de ruptures plus fondamentales encore que celle-ci :

il sépare totalement la procréation de la sexualité par l’introduction de la PMA non-thérapeutique ;

il rend indépendant de l’âge la faculté de procréer par la légalisation de l’autoconservation des gamètes ;

il encourage l’eugénisme par l’extension du diagnostic prénatal et préimplantatoire ;

il libéralise l’exploitation et la modification génétique des embryons humains ;

il favorise l’avortement par la suppression du délai de réflexion et de l’autorisation parentale pour les mineurs ;

il supprime la frontière entre l’homme et l’animal par l’autorisation de la greffe de cellules humaines sur des embryons animaux
 
il substitue la volonté à la biologie comme fondement de la filiation.

La suppression brutale des protections et des interdits patiemment posés par les précédentes lois laisse sans voix. C’est comme si la digue bioéthique s’effondrait sous nos yeux, emportée par la perspective progressiste qui anime la majorité parlementaire.

https://www.lesalonbeige.fr/les-racines-ideologiques-du-projet-de-loi-de-bioethique/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5558
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Ven 25 Oct 2019 - 18:39

A voir, très didactique mais complètement....Dévastation totale de la paternité créatrice de Dieu ! 
Bébé à 1 parent, 3 parents, à 4 parents, GPA, Ectogénèse !
Israel semble en pointe sur de nombreux des ces domaines...
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Ven 6 Déc 2019 - 17:42

Prouesse technique en vue de satisfaire le désir de deux femmes   Exclamation  

"BFMTV raconte :

Le petit Otis, né il y a deux mois au Royaume-Uni, est le premier bébé à avoir été porté par ses deux mères au cours de la même grossesse, rapporte le quotidien britannique The Telegraph. Cette fécondation in vivo a été proposée au couple de femmes par la London Women’s Clinic, une clinique privée située à Londres.

Donna Francis-Smith, qui travaille dans l’armée depuis onze ans, a raconté au Telegraph comment cette prouesse a pu être réalisée. La clinique lui a prélevé un ovule qu’elle lui a ensuite replacé dans son utérus afin qu’il soit incubé. Après 18 heures, il a finalement été placé dans l’utérus de sa compagne Jasmine Francis-Smith. Pour l’infirmière de 28 ans, qui travaille dans un cabinet dentaire, la grossesse a fonctionné dès le premier essai."

l'article en entier :

https://www.lesalonbeige.fr/pour-le-lobby-lgbt-des-la-fecondation-il-y-a-bebe/

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Bb10
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5558
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Sam 7 Déc 2019 - 20:11

Naissance de deux chimères cochon-singe en Chine (avec une proportion allant de 1 cellule de singe pour 1000 de cochon à 1/10 000). Les deux animaux ont vécu une semaine.


https://www.newscientist.com/article/2226490-exclusive-two-pigs-engineered-to-have-monkey-cells-born-in-china/


Les monstruosités sortent de jour en jour de manière publique...
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Jeu 12 Déc 2019 - 15:36

#PJLBioéthique Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, a été auditionné hier par la commission spéciale bioéthique du #Sénat.

http://videos.senat.fr/video.1449179_5df10f95198cb.audition-de-jean-marie-le-mene-president-de-la-fondation-jerome-lejeune?timecode=1295790
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Jeu 2 Jan 2020 - 10:32

À 3 heures de Paris, on choisit le sexe de son enfant
Paris Match | Publié le 01/01/2020 à 17h04
Par Barbara Guicheteau

Interdit en France (et globalement en Europe), le diagnostic préimplantatoire permettant aux parents de sélectionner le genre de leur bébé se pratique de plus en plus dans la partie turque de Chypre. Aux Etats-Unis, on peut même choisir la couleur des yeux de son enfant.
Grâce aux progrès de la génétique et de la procréation médicalement assistée (PMA), la science permet désormais de choisir le genre de son enfant. Fiable à 100 % pour la détermination sexuelle, le diagnostic préimplantatoire (DPI) consiste à prélever une ou deux cellules d’embryons obtenus par fécondation in vitro afin de déterminer leur profil génétique : XX (féminin) ou XY (masculin). Seuls les embryons sains et du sexe désiré sont ensuite implantés dans l’utérus de la mère.

Interdit en France, hormis à visée thérapeutique, ce protocole, loin d’être anodin, fait la fortune de quelques établissements spécialisés implantés aux Etats-Unis ou dans le nord de Chypre. En matière de sélection sexuelle, la clinique chypriote Dünya affiche un taux de grossesse de 51 % (femmes de 20 à 29 ans) à 11 % (pour les plus de 40 ans). Une jeune femme française, qui a préféré garder l’anonymat, nous raconte son expérience. 

Paris Match. Pourquoi une telle démarche ? 
Marie. Depuis toujours je souhaitais avoir une fille. Et j’ai eu deux garçons… Avec mon mari, nous ne voulions pas plus de deux enfants, mais impossible pour moi de renoncer à une fille. J’ai alors commencé à me renseigner sur les possibilités de Fiv et de DPI à Chypre. Enfin, un signe d’espoir à 30 ans ! 
Comment s’est passé le processus de Fiv-DPI ? 
J’ai opté pour une clinique anglophone à Chypre, plus réputée que celles qui font du marketing en français. J’ai toutefois bénéficié d’une coordinatrice francophone tout au long de mon parcours. En France, j’ai fait des examens et des analyses puis j’ai commencé ma stimulation ovarienne, dix jours avant l’intervention. Avec mon mari, nous sommes ensuite restés à Chypre une semaine, le temps de réaliser la ponction des ovocytes sous anesthésie générale et la fécondation. J’attends désormais les résultats de la biopsie sur les quatre embryons obtenus, avant d’y retourner pour l’implantation. Pour plus de fiabilité, nous avons opté pour un protocole long, appelé NGS, avec congélation des embryons et transfert ultérieur. 
Quel est le prix pour être sûr d’avoir une fille ?
Entre les soins en France, la Fiv-DPI et le coût du voyage, le package nous reviendra à environ 11 000 euros. Je sais que certains couples, même en Europe, pratiquent l’avortement sélectif pour ne pas continuer à avoir des enfants du même sexe. Peut-être faudrait-il, comme en Israël, instaurer un seuil de garçons ou de filles à partir duquel la sélection prénatale serait autorisée ? Il ne s’agit pas de modifier ou d’améliorer le patrimoine génétique de nos enfants, mais de permettre l’équilibrage familial. Nous aimons très fort nos deux fils. Il nous manque seulement une petite fille pour que la famille soit “au complet”. 



Tweet du député Joachim Son-Forget, député qui a dénoncé la PMA
"tous mes amis d’Harvard se sont moqués dernièrement d’un des mes copains miliardaires suisses qui faisait ses enfants en laissant le choix du sexe au hasard de la méthode naturelle, alors qu’eux avaient tous choisi fille ou garçon. quand je vous disais pour la dérive PMA."
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Ven 3 Jan 2020 - 2:27

Mgr Aupetit, répond " l’Évangile qui privilégie toujours les plus petits. Par ailleurs je suis médecin. L’absence d’un père il est monstrueux de l’infliger volontairement. j’appelle chacun à réagir en conscience pour que cesse le trafic des plus petits d’entre les hommes.:(Paris Match)


respecter la paternité humaine : 
OUI et celle de Dieu : c'est lui qui crée chaque etre humain à chaque procréation " au moment de l'apparition du genome " disait Jean Paul II le 24 fevrier 1998 à l'academie Pontificale pour lavie . Et qui s'y rend present " directement ( sans intermediaire est la traduction de l'italien, autrement dit "sans voile " comme il était dans le SAINT des SAINTS )dans son Acte divin Paternel . La PMA est une Profanation quand elle s'actue au moment de cette conception humaine ( chimerisation, edition du génome, clonage humain, fecondation artificielle de gamètes issus d'embryons PMA) . BREF il n'y a pas que la PMA sans père a condamner...


respecter la maternité humaine : 
OUI et notamment celle de l'Immaculée Conception presente lorsque Dieu qui crée chaque etre humain (Humani Generis dePie XII) à chaque procréation " au moment de l'apparition du genome " disait Jean Paul II le 24 fevrier 1998 à l'academie Pontificale pour lavie . Et qui s'y rend present " directement" , sans intermediaire est la traduction de l'italien, autrement dit "sans voile " comme il était dans le SAINT des SAINTS ) reellement et physiquement puisque le Verbe de Dieu s'est incarné ... et Sa mère est bien avec LUI physiquement aussi, elle nous engendre à la vie humaine et divine . La PMA est une Profanation , une grimace de l'Immaculée Conception quand elle s'actue au moment de cette conception humaine ( chimerisation, edition du génome, clonage humain, fecondation artificielle de gamètes issus d'embryons PMA) . BREF il n'y a pas que la GPA sans mère a condamner...


respecter l'évangile qui privilegie toujours les plus petits , la vie : 
OUI trois fois OUI. dès le commencement , dès lors que l'embryon conçu est defait une personne a part entière et recoit une ame spirituelle ( humaine autrement dit ) qui le rend immortel et dont ses cellules sont marqués du Sceau de ce don de la vie reçue de Dieu pour le faire à Son Image et lui donner d'être eternellement à sa Ressemblance . Il faudra rendre compte de tous les genocides et martyres de ces innocents crucifiés et en particulier dans la chambres abominables des PMA ... 

http://bioethiquecatholique.fr/?page_id=1488...
Neuvaine de prière pour la Conception humaine – Bioethique & Catholique


Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 79857126_10220659774506988_4330942899849003008_o.jpg?_nc_cat=100&_nc_eui2=AeFiPQ1jhsuQItsqmLcnycCHvBsJX-2sPkC_-D6GIoMfOwF_y2hWHMbgvshX5XCso-UHUFxG0JUwd-hIJf4b6NB6wPs-W238bSOSZsoaA2iVfQ&_nc_ohc=x63d0CE9CmcAQnd-4zjc7LFyiP_KA4pE3sFdBluaMRLOx4qjxqueLoC5w&_nc_ht=scontent-cdg2-1

A la question de Paris Match "Quelle est votre position sur le projet de loi bioéthique ?", l’archevêque de Paris, Mgr Aupetit, répond clairement !
"Ma position…
azais
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5611
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Yeshoua le Ven 3 Jan 2020 - 13:17

Je ne veut pas rentrer dans des débats,  mais ont parlent toujours des "plus petits" , des "pauvres"  ou des "femmes" .. etc.. mais le mot Âme n'est employé par personne, alors que c'est quand mème un des principe de transcendance, de se simple constat si nous-même nous savons plus pourquoi nous allons à l’Église (je ne parle mème pas des Sacrements) et que nous évoquons un "Dieu" (qui n'a aucun lien avec nous, d'etre existentiel hormis sa "sympathie") imaginaire, il sera difficile pour la conscience de franchir les cadres moraux "conventionnel" et de pouvoir s'exprimer, la théorie du genre et l’absence du sacrée sont déjà de véritables obstacle.
Yeshoua
Yeshoua
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1025
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Jeu 9 Jan 2020 - 9:17

Bioéthique, les sénateurs bousculent le projet de loi
La-Croix.com



Un texte examiné tambour battant et des modifications importantes. La commission spéciale du Sénat en charge de la bioéthique a bouclé, mercredi 8 janvier à huis clos, son examen du projet de révision des lois de bioéthique. Après s’être prononcés, la veille, sur des points aussi emblématiques que la GPA ou les tests génétiques récréatifs, les élus ont achevé d’imprimer leur marque sur les 34 articles du texte.
Première modification marquante, les sénateurs ont décidé d’élargir le diagnostic préimplantatoire (DPI), pratiqué lors d’une fécondation in vitro, aux anomalies chromosomiques des embryons. Des malformations qui empêchent souvent l’embryon de poursuivre son développement, mais concernent aussi la trisomie 21. À l’Assemblée nationale, à l’issue de débats passionnés, les députés avaient finalement décidé de ne pas ouvrir cette possibilité.
Ensuite, les élus ont autorisé la pratique du « bébé médicament », qui avait été, à la surprise générale, interdite, début octobre, à l’Assemblée nationale. Cette pratique, également connue sous le nom de « DPI-HLA », autorise les parents d’un premier enfant porteur d’une maladie du sang particulièrement grave à recourir à un diagnostic préimplantatoire spécifique.

Chimères

Dans le champ de la recherche, les élus du Palais du Luxembourg ont restreint les possibilités, initialement ouvertes par le projet de loi, de constituer des embryons chimères. Le texte proposé par le gouvernement et avalisé à l’Assemblée prévoyait en effet d’autoriser la constitution de tels embryons, via l’introduction de cellules humaines dans des embryons d’animaux.
Le Sénat, quant à lui, limite cette possibilité à aux cellules IPS, c’est-à-dire des cellules adultes (comme des cellules sanguines) reprogrammées génétiquement. Les sénateurs excluent ainsi toute possibilité pour les chercheurs d’utiliser des cellules-souches embryonnaires, par nature plus sensibles sur un plan éthique.
Cette modification concernant les chimères revient pour les sénateurs à prendre acte des pratiques scientifiques actuellement mises en œuvre en France, certains chercheurs travaillant actuellement sur ces embryons en utilisant des cellules-souches adultes.
« Il convient d’écarter la possibilité de constitution d’embryons chimériques résultant de l’insertion de cellules-souches embryonnaires humaines dans un embryon animal, procédure qui franchit une “ligne rouge” difficilement acceptable au regard du risque de franchissement de la barrière des espèces », peut-on lire dans l’exposé des motifs de cet amendement déposé par la sénatrice LR et rapporteure de cette partie du projet de loi, Corinne Imbert.

En séance le 21 janvier

Enfin, plus symbolique, les sénateurs ont, sur proposition de la rapporteure LR Muriel Jourda, modifié l’une des mesures qui avaient été portées par les députés comme une preuve de l’attention accordée à la bioéthique : la création d’une délégation parlementaire permanente sur la question, au Sénat et à l’Assemblée. Jugée redondante avec des organismes déjà existants, notamment l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), cette disposition a été purement et simplement abrogée.
Le texte ainsi modifié doit désormais être soumis à l’ensemble des sénateurs. Ils examineront à partir du 21 janvier. Le vote du projet de loi est prévu le 4 février. Avant que le texte ne retourne à l’Assemblée nationale, pour entamer la deuxième lecture.
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Jeu 9 Jan 2020 - 13:52

Pendant que chacun défend sa retraite, en 2 jours, le
Senat vote la conception d’enfant sans père, le « bébé-médicament », le DPI de la trisomie, et abroge la clause de conscience pour l’IMG.
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Mar 21 Jan 2020 - 22:57

Communiqué de la Fondation Jérôme Lejeune :

Alors que l’examen du projet de loi bioéthique débute ce jour au Sénat, un voile se lève enfin. Des voix se font entendre pour relever « l’enjeu anthropologique »1 qui se joue : la modification irréversible de notre espèce. L’article 17 du projet de loi bioéthique voté par l’Assemblée nationale supprime l’interdit de créer des embryons transgéniques. L’objectif est d’utiliser sur les embryons humains in vitro le ciseau  génétique Crispr-Cas9.

La modification du génome humain sera désormais autorisée et ce en violation du droit international qui interdit de modifier le génome de la descendance2.

Le gouvernement pense rassurer  en précisant que les embryons génétiquement modifiés ne seront pas implantés à des fins de gestation. Cette pseudo limite est une digue de papier.

A l’occasion de l’ouverture du débat au Sénat la fondation Jérôme Lejeune dénonce cette disposition aveugle de la nouvelle loi bioéthique en cours de discussion. Et ce d’autant plus que des chercheurs français expérimentent déjà en toute illégalité depuis plus de 3 ans la modification du génome d’embryons humains livrés à la recherche. Depuis mai 2016, des équipes parisiennes testent sur les embryons humains  la technique dite de la fécondation in vitro (FIV) à trois parents3 avec l’autorisation complaisante de l’Agence de la biomédecine.

La Fondation Jérôme Lejeune a porté à la connaissance de la justice française cette autorisation de recherche. Le contentieux est en cours devant la Cour administrative d’appel de Versailles.


_______________

1 D’après une tribune d’un collectif de personnalités parmi lesquelles Dominique Bourg, José Bové et Jacques Testart publiée par le Monde le 15 janvier 2020, « Loi de bioéthique : « Nous ne voulons pas d’une humanité génétiquement modifiée ! » »

2 Article 13 de la Convention d’Oviedo

3 Cette technique repose sur un transfert de noyaux entre deux embryons. Elle aboutit à créer en laboratoire un embryon humain génétiquement modifié composé de trois ADN. L’ADN nucléaire du premier embryon est transféré dans l’enveloppe d’un autre embryon, énucléé. Il en résulte un embryon nouveau, conçu par les chercheurs, possédant l’ADN nucléaire de l’un et l’ADN mitochondrial de l’autre, et distinct génétiquement des deux premiers. Elle contrevient à la triple interdiction légale de créer un embryon pour la recherche, de recourir au clonage et de pratiquer la transgénèse.

https://www.lesalonbeige.fr/alerte-des-chercheurs-francais-ont-deja-lance-des-travaux-modifiant-ladn-humain/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5558
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Nicolas-p le Jeu 23 Jan 2020 - 8:13

PMA pour "toutes " votée hier soir...

On y est: passage ensuite à l'assemblée nationale acquise à cette loi infecte. 

Ce sont vraiment des menteurs de première : malgré tous leurs discours mielleux,  une évaluation psychologique sera mise en place .... car on sait très bien que cette situation détruira au niveau psycho affectif  ( sans même parler du spirituel dans ce monde athée ) ces enfants.  Ils reconnaissent "par derrière " ouvrir une boîte de pandore. 

Honte à  tous ceux qui ont voté pour ( 160 contre 116) merci à ceux qui ont tenté de s'y opposer.

Pas un mot bien sûr  sur l'utilisation de l'humain ( embryon ) sur lequel tout est permis et possible surtout le pire.

Et cette ( je préfère ne pas écrire le mot...) de buzyn, medecin qui ose dire qu'il n' y a pas de marchandisation du corps:

Menteuse ignoble derrière son petit sourire  bien sage: manipulation,  destruction des embryons ,de l'homme,  chimères, fric puisque tout cela rapportera de l'argent sur le dos de l'humain manipulé et fric encore puisque ces PMA vont rapporter de l'argent aux médecins et centres qui vont le développer.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-senat-vote-l-ouverture-de-la-pma-a-toutes-les-femmes-20200123
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec le Pape François

Masculin Messages : 945
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Ven 24 Jan 2020 - 9:50

VOTRE ACTION EST REQUISE écrit avec raison Aude Mirkovik sur son espace Juristes pour l'Enfance et que je relaie 

"Au Sénat, un amendement de suppression de l’article 1er a été mis au vote. S’il avait été adopté, cet amendement aurait supprimé la PMA sans père du projet de loi. Il a malheureusement échoué à quelques dizaines de voix près, en particulier à à cause des abstentions et des absents.



Les débats sur cet article 1er se poursuivent néanmoins, alinéa par alinéa."


NOUS VOUS INVITONS DONC A ECRIRE AU PLUS VITE (ET PARTAGER CETTE INVITATION ) aux sénateurs abstentionnistes ou absents dont les voix pourraient changer la donne dans les débats en cours et lors du vote final sur cet article 1er. Ils vous sont affichés prioritairement ci-dessous.
https://senateurspourtous.fr



Par ailleurs, pour la suite, qu’ils aient voté ou non l’article 1er, vous pouvez leur demander de limiter les dégâts sur la filiation de l’enfant issu de l’AMP pour les couples de femmes.



Vous trouverez modèle de courriers ci après 

J'ajoute IMPERATIVEMENT 

ET SURTOUT de les interpeller en conscience , de pas se rendre coupable en ne PROTESTANT PAS CONTRE LA REPRODUCTION ARTIFICIELLE D'ÊTRES HUMAINS ( loi 2013 ouvrant voie à la possibilité de clonage humain d'embryons disponibles ou par five de gametes artificielles depuis la loi du 26 janvier 2016 ) ...ENFIN CONTRE l'ouverture a des sociétés privées à but lucratif qui ouvrent à la mercantilisation des embryons de leurs organes et des gamètes humaines 


L’article 4 du texte va être discuté sous peu et il prévoit en l’état que la maternité des deux femmes (!) dans la la loi ne distingue pas entre les deux femmes entre celle qui a mis l’enfant au monde et l’autre. Voici le lien vers l’amendement en question
http://www.senat.fr/enseance/2019-2020/238/Amdt_67.html



MODELE DE COURRIER 
Pour les Sénateurs qui se sont abstenus ou non :


"Madame la Sénatrice, monsieur le Sénateur
Vous vous êtes abstenu ou non le 22 janvier sur le vote d'un amendement visant à supprimer l'article 1er du projet de loi qui légalise la privation légale de père. Une telle mesure est pourtant injuste, et je compte sur vous pour voter contre l'article 1er dans son ensemble.
Par ailleurs, si l'article 1er devait être maintenu, il convient au minimum de limiter l'impact d'une telle mesure sur la filiation. Je vous demande donc de voter l'amendement présenté par madame la sénatrice Mme PRIMAS, n°67 rect. Ter

SURTOUT nous interpellons votre conscience , et supplions de ne pas vous rendre coupables , et à travers vous, nous rendre coupables , en ne PROTESTANT PAS  et ne Rien faire 

-CONTRE LA REPRODUCTION ARTIFICIELLE D'ÊTRES HUMAINS ( loi 2013 ouvrant voie à la possibilité de clonage humain dépénalisée et légale "sous contrôle de l'ABM -comité de chercheurs juges et partis, qui gère les programmes de recherche- idem de manipulation génétique destructrice  d'embryons disponibles , ou reproduction humaine par five de gametes artificielles depuis la loi du 26 janvier 2016 ) ...


-ENFIN CONTRE l'ouverture à des sociétés privées a but lucratif qui ouvrent à la mercantilisation des embryons de leurs organes et des gamètes humaines vers des pays ou ce commerce d'êtres humains de la conception et même apres la naissance est avéré 



En vous remerciant de votre attention




Dernière édition par azais le Ven 24 Jan 2020 - 10:03, édité 2 fois
azais
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5611
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Ven 24 Jan 2020 - 9:56

Le vote jeudi de l'article 2 ce jeudi ( rejet de l'autorisation d'auto conservation de gamètes sans motif médical) ... montre que ces interpellations à nos élus sont utiles 

Il s'agit de SURTOUT d'interpeller leur conscience , de les supplier de na pas se rendre coupable en ne PROTESTANT PAS CONTRE LA REPRODUCTION ARTIFICIELLE D'ÊTRES HUMAINS ( loi 2013 ouvrant voie à la possibilité de clonage humain dépénalisée et légale "sous controle de l'ABM -comité de chercheurs juges et partis, qui gère les programmes de recherche- idem de manipulation génétique destructrice  d'embryons disponibles , ou reproduction humaine par five de gametes artificielles depuis la loi du 26 janvier 2016 ) ...ENFIN CONTRE l'ouverture a des sociétés privées a but lucratif qui ouvrent à la mercantilisation des embryons de leurs organes et des gamètes humaines. 


ECRIVEZ LE AUSSI DANS VOTRE LETTRE AUX SENATEURS ( plus d'infos sur les articles de loi bioéthique  qui sont dévoiles , votés voire à voter , parues sur le mur de bioethique et catholiques ou http://bioethiquecatholique.fr)
azais
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5611
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Lun 27 Jan 2020 - 20:26

Bioéthique : lettre ouverte de Mgr Pierre d’Ornellas à Édouard Philippe

le 27/01/2020


Monsieur le premier ministre,
Votre responsabilité gouvernementale est grande. Le débat démocratique est vital pour vous aider à l’assumer. Il est un « dialogue » grâce auquel nous cherchons ensemble le bien de tous. Or, vos propos sur la bioéthique dans votre interview du 24 janvier à La Croix laissent dubitatif.

Suffit-il à un premier ministre de constater que « le débat a été de grande qualité » et que « l’attitude des Français qui s’opposent » est « pacifique » ? Une personnalité de l’État a affirmé que « la loi de bioéthique porte une rupture anthropologique majeure ». Douze hauts fonctionnaires et universitaires ont écrit que ce projet de loi « touche aux structures de notre société ». Sur des sujets aussi sensibles qui ébranlent des repères majeurs pour la vie des êtres humains en société, le discours de la méthode n’est pas suffisant. D’autres personnalités – et non des moindres, croyantes et incroyantes – ont exprimé leur opposition à bien des points de ce projet de loi. Suffit-il de les cataloguer dans le registre des opposants – par bonheur pacifiques – pour conclure le débat ?
Les arguments de la raison éthique, et pas seulement ceux d’études sociologiques parfois contestables, ne sont-ils pas à considérer en priorité pour que la loi reste indicatrice et gardienne du « bien commun » ? À cet égard, comment la loi gardera-t-elle sa mission de protéger l’être humain, en particulier le plus faible, et favorisera-t-elle la société inclusive que vous appelez de vos vœux, si le projet de loi ne barre pas nettement la route à ce qui vous inquiète légitimement : l’eugénisme libéral, fruit d’un individualisme et d’une peur exacerbés par le pouvoir exercé sans discernement du dépistage génétique.
Dans votre interview, vous affirmez que le projet de loi de réforme des retraites « a pour but de refonder le système pour qu’il soit beaucoup plus juste ». Vous souhaitez ainsi maintenir « la solidité du pacte social ». Pourquoi ne pas l’affirmer à propos de la loi de bioéthique ? Est-il juste que la loi interdise de fait à des enfants d’avoir une ascendance paternelle, et décrète qu’il n’y a plus de distinction entre une femme qui, sans avoir accouché, peut être reconnue comme mère, et la femme qui a accouché de son enfant ? Si le droit supprime la signification spécifique de la gestation, comment interdire fermement la gestation pour autrui (GPA), ce que pourtant vous voulez ? Et puis, est-il juste que la loi supprime la différence réelle établie par le critère thérapeutique pour autoriser aussi bien l’accès à l’AMP que la manipulation du cerveau humain ? Comment dans ces conditions maintenir le pacte social ? Quels critères de justice adopter pour que la médecine soigne en priorité et le mieux possible nos frères et sœurs en humanité qui sont effectivement malades ?
La « fraternité » à laquelle sont attachés les Français n’est-elle pas endommagée en voulant établir un égalitarisme qui n’ose pas nommer les différences, celles qui ne sont pas sources de discrimination ? Car la « fraternité » exige que soit reconnue la même dignité avec les mêmes « droits fondamentaux » chez tous les êtres humains, sans distinction générationnelle. Cette « fraternité » est-elle respectée quand le « projet parental » impose, avec la garantie du droit, un nouveau « droit de puissance » sur l’enfant en le privant d’ascendance paternelle ? Est-ce conforme à sa « dignité » ? Le principe de « dignité » qui, vous le savez, caractérise le modèle français de bioéthique, exige la reconnaissance juridique de l’unité de la personne dans ses dimensions biologique, psychique et spirituelle. Le pacte social et la justice trouvent leur force apaisante dans le respect de cette « dignité » d’où découle la mise en œuvre de la « fraternité ».
Voilà la grandeur de l’éthique qui assure l’authentique progrès : savoir réguler et promouvoir l’usage des techniques biomédicales de telle sorte que la « fraternité » soit mieux assurée. C’est là, Monsieur le premier ministre, ce qui la garantit sur le long terme. Or, ce long terme sera vite brisé par ce projet de loi. S’il est voté et promulgué, il fragilisera un peu plus notre « fraternité » car il augure de l’ouverture de la GPA que rien n’empêchera : au nom de quoi refuser le mode de conception et de filiation souhaité par ce qui apparaît comme un autre « projet parental » ?
Monsieur le premier ministre, vous en conviendrez, comment ne pas souhaiter un « supplément d’âme » quand les techniques rendent possible l’invraisemblable ! Il semble urgent de relier le pacte social et solidaire qui établit de justes liens les uns avec les autres en vue de nos retraites, au pacte social et solidaire qui impose de ne pas manipuler à volonté les liens fondamentaux qui nous permettent de naître et d’être éduqués.
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 473
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Jeu 30 Jan 2020 - 13:35

Victoire pour nos prières d’Autorité :

Le clonage homme/animal a été écarté hier par les sénateurs, qui ont rejeté, à 170 voix contre 121, l’article du projet de loi autorisant ces techniques.

Ce rejet en bloc, pour le moins inattendu, d’un article complet du projet de loi a précédé une soirée de débats sur la recherche sur l’embryon : 

 les sénateurs ont rejeté, à 170 voix contre 121, l’article du projet de loi autorisant ces techniques.
Ce rejet en bloc, pour le moins inattendu, d’un article complet du projet de loi a précédé une soirée de débats sur la recherche sur l’embryon... 

Toutes les autres dérives de la loi, criminelles et pitoyables certes ( voir communiqué du Pr. Alexandra Caude Henrion ), ne concernent pas à proprement parler le «  Shiqoutsim Meshomem » contre le Saint des Saints dévasté de Dieu ...
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 4010
Age : 69
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par doucenuit le Jeu 30 Jan 2020 - 14:29

Merci pour cette bonne nouvelle Rend grâce

Gloire à toi Seigneu
doucenuit
doucenuit
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 753
Age : 58
Localisation : île-de-France
Inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Prométhée  - La Relecture  de  La Loi  de  Bioéthique  en 2018 - Page 26 Empty Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 26 sur 27 Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum