Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Page 9 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 18  Suivant

Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Yeshoua le Sam 10 Fév 2018 - 18:50

C'est surtout dangereux car si l'on regarde le récit du le genèse le serpent a été vers Eve pour ne pas être démasqué par Adam, lui à présenter le Fruit pour tenter de briser l'Union sponsale donné par Dieu, et adam a pécher en goutant un fruit qu'il a pourtant "vu gaté" pour Eux, sans savoir que cette séparation des personnes allait s'opérer quand il consentit à le gouter aussi pour briser et avorter et étouffer par l'ouverture de leurs yeux le Fruit qui leur étaient promu par leur innocence virginal.c'est la prétention venimeuse qui s'attaque a Dieu croyant en vain le faire tomber comme lui est tombé dans Jardin, cela en haine de l'épousée Immaculée Reine du Ciel qui l'avais déjà dépecée et mis à même le "sol"
 @ l'écris de Surleroc 3-abc
avatar
Yeshoua
Avec l'Archange Gabriel

Masculin Messages : 563
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Sam 10 Fév 2018 - 19:49

il faut relire notre sujet de manière plus simple   à la fois céleste, spirituelle, divine


Venue d'En haut la loi éternelle se déploie fidèlement dans notre conscience d'amour primordiale



nos trois puissances d'innocence divine dans notre liberté enfantine, celle dont témoigne sans cesse notre inscription dans le Livre de vie, nous aideront à voir Juste ...


les brebis verront le sol s'ouvrir pour voir disparaitre ces monstres de la terre



avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3142
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Sam 10 Fév 2018 - 19:56

Père Nathan a écrit:il faut relire notre sujet de manière plus simple   à la fois céleste, spirituelle, divine


Venue d'En haut la loi éternelle se déploie fidèlement dans notre conscience d'amour primordiale



nos trois puissances d'innocence divine dans notre liberté enfantine, celle dont témoigne sans cesse notre inscription dans le Livre de vie, nous aideront à voir Juste ...


les brebis verront le sol s'ouvrir pour voir disparaitre ces monstres de la terre






Magnifique !! Merci @Père Nathan !  

Gloire à toi Seigneu
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2691
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par tlig77 le Dim 11 Fév 2018 - 0:36

Père Nathan a écrit:
tlig77 a écrit:
Père Nathan a écrit:1/ St Jean et PMDo disent : l'acte créateur de Dieu ne peut pas se faire tant que le composé humain (âme et corps) est impossible ... ET cette impossibilité demeure tant qu'il n'est pas encore possible pour le corps de participer substantiellement à une opération ne serait-ce qu'élémentaire de vie d'une puissance : la plus élémentaire étant le jugement, pas d'animation tant que le corps n'est pas suffisamment organisé pour faire un jugement : pour celui ci il faut au moins la possibilité d'exercer le sens du toucher... donc c'est pas avant qu'il y ait les cellules pluripotentes

*************************************************************************

Je pige pas en quoi cette position leur permet de dire que l'animation est médiate ?
De leur point de vue l'acte créateur serai comme "transporté", par l'intention, pour éclore ensuite dans la puissance d'intelligence !? et donc médiate.

Donc de leur point de vue pas de corps spirituel créé par dieu qui puisse être restauré dans sa dignité...

Pere MDo voulait sauver la PERSONNE
Si l'Acte créateur de Dieu aboutissait à un composé qui serait une addition  (: une âme dans un corps encore inapte   à     l'unité substantielle de vie avec l'intellect et la volonté ), son Acte ne se terminerait pas à l'UN de la personne


Or, c'est vrai le corps en l'état de simple génome ne peut s'actuer dans l'intellect ni dans l'amour puisqu'il n'y a encore ni sens du toucher ni concupiscible et irascible

Mais l'acte de Dieu se termine à la PERSONNE dont la dignité consiste à "
être une substance individuée de naturelle rationnelle" : au stade  génome ce serait encore un composé puisque le "rationnel" ne peut s'exprimer à travers le corporel encore inapte à participer substantiellement

Ce qui a coulé et entravé cruellement MDO, c'est son ignorance de l'exercice vivant de la Memoria Dei, et ceci dès "l'organon" en le dit génome porteur et
de l'individuation et de sa capacité de vie personnelle et spirituelle grâce à la Mémoire ontologique ... Laquelle mémoire ontologique porte les deux autres puissances spirituelles  avec elle dans le OUI originel de sa liberté intérieure du DON :

D'où comme disait P.ThomasPhilippe, dès le départ,  la conscience d'amour primordiale portant la loi éternelle ( c'est son principe de l'Ethique !)



C'est compris, c'est à peu près ce dont je me doutais. Pour eux pas de mémoria donc pas de dignité ontologique avant l'apparition de l'intellectus et de la voluntas. Terrifiant.

Le fait pour eux de qualifier cela d'animation médiate est presque leur demi aveu qu'il y a un déclenchement antérieur que nous appelons animation immédiate.
Merci !

avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 456
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par tlig77 le Dim 11 Fév 2018 - 0:45

véronique69 a écrit:merci à sur le roc
(la source en est un frère qui a dû quitter la communauté pour ne pas être dans" l'obéissance indiscrète", peut-être ; c'est pourquoi on a évoqué par ailleurs que la non-obéissance peut être parfois une forme de martyr...)
Ceci est intéressant

Peut-on entrer en vie religieuse dans un ordre dont on sait parfaitement qu'il ont déchu au niveau de la vérité spéculative alors que c'est leur spécialité ?

Est-il préférable de mettre en jeu sa vocation plutôt que de ne pas négocier la vérité (par amour pour elle) AVANT de rentrer (en écrivant à la communauté ?)
ou bien
Faut-il mieux entrer, acquérir la sagesse et renoncer au ver qui est dans le fruit (voir arracher les 7 têtes de l'hydre)  à posteriori ?
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 456
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Dim 11 Fév 2018 - 6:09

rappel

Cela vaut la peine de prendre un peu de temps pout voit comment cela s'est exprimé déjà et expliqué dans notre "confrontation" avec ArnaudD sur notre FIL  !!!!
************************************************************************
relire attentivement à partir de https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11241p30-actualite-sur-le-clonage-humain#358635
*************************************************************************
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3142
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Dim 11 Fév 2018 - 11:40

Père Nathan a écrit:rappel

Cela vaut la peine de prendre un peu de temps pout voit comment cela s'est exprimé déjà et expliqué dans notre "confrontation" avec ArnaudD sur notre FIL  !!!!
************************************************************************
relire attentivement à partir de https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11241p30-actualite-sur-le-clonage-humain#358635
*************************************************************************

Merci @Père Nathan. Le mot "conception" est trop imprécis et équivoque en effet. Est-il possible, comme a l'air de le suggérer Arnaud Dumouch dans ce débat, que l'Église ait tranché sur cette question ?!!  Se questionne
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2691
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Dim 11 Fév 2018 - 12:51

Mais non, justement!!
L'Eglise n' a jamais tranché de manière EXPRESSE càd dogmatique sur cette question


Elle dit juste : il faut faire "comme si", "respecter comme ... "



C'est toute l'explication des pages 2 à 4 de ce FIL !!!
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3142
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Dim 11 Fév 2018 - 13:35

Père Nathan a écrit:Mais non, justement!!
L'Eglise n' a jamais tranché de manière EXPRESSE càd dogmatique sur cette question


Elle dit juste : il faut faire "comme si", "respecter comme ... "



C'est toute l'explication des pages 2 à 4 de ce FIL !!!

Merci, Père.

C'est logique (Arnaud Dumouch est bien "léger" alors dans ses réponses) si l'Église dit : conception, rien n'empêche qu'elle aille plus loin en précision. Ne sera t-elle pas acculée à le faire, au regard des enjeux actuels sur le clonage, la manipulation génétique, et j'avoue ne pas bien comprendre le genre de crainte ou de difficultés (philosophiques, théologiques) qui empêche de faire ce pas.



 "Le premier FLASH signalerait ainsi cette apparition inviolable de la Présence divine  au coeur d'une réalité vivante humaine parentale qui n'est pas encore un enfant ( les deux parents sont présents à travers la tension sponsale biologique inter gamétique  !!!)"

"Le deuxième Flash très fulgurant signalerait le moment de la Création par Dieu dès que cette tension entre le l'homme et la femme inter-gamétique, et son poids de réalité ontologique disparaît : à l'apparition du GENOME"

Maintenant concernant les flash (pardon de mon ignorance ; il est possible que là encore j'ai lu trop vite, sur un domaine que vous étudiez depuis des années...) à quoi cela correspond-il ? phénomène électrique ?

Mais ne pourra t-on vous reprocher de vouloir assigner à ce type de phénomène purement physique ou physiologique, une signification spirituelle ?
Est-il possible qu'il y ait une trace "repérable" même visuellement de la présence de Dieu ? Thomas d'Aquin dit bien que la présence de Dieu est visible dans toute la Création, donc à ce moment là aussi, mais par analogie ; la présence de Dieu peut-elle être donnée de façon aussi directe ? Où ai-je mal compris ?
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2691
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Dim 11 Fév 2018 - 13:50

Je parle des deux flash perceptibles sur cette vidéo non comme preuve ni mm comme signe
Mais pour aider les lecteurs à se repérer
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3142
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Dim 11 Fév 2018 - 13:59

Père Nathan a écrit:Je parle des deux flash perceptibles sur cette vidéo non comme preuve ni mm comme signe
Mais pour aider les lecteurs à se repérer

Merci Père, vous avez par ailleurs fourni une démonstration métaphysique, pourquoi n'est-elle pas connue (barrière de la part des "frères métaphysiciens" ?) car elle jouerait un rôle déterminant  pour que l'Église puisse avancer sur ce terrain !!


*************************************************************************************
mdm
Vous prêchez des convertis !
*************************************************************************************

Que de temps perdu, alors que le temps presse !
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2691
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Dim 11 Fév 2018 - 14:36

Et le sensus fidei ? Pourquoi n'est-il pas pris en compte ? Il paraît que la société des fidèles est totalement en phase avec la thèse de l'animation immédiate (vidéo no 13 sur le meshom) comment peut-on encore sérieusement adhérer à celle de l'animation tardive alors que les progrès mêmes de la science nous orientent vers la première solution ?

Pourquoi tant de retard ? Mais pardon de poser des questions qui ne font qu'exprimer de la consternation  Confused
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2691
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par tlig77 le Dim 11 Fév 2018 - 14:51

Isabelle-Marie a écrit:
Père Nathan a écrit:Mais non, justement!!
L'Eglise n' a jamais tranché de manière EXPRESSE càd dogmatique sur cette question


Elle dit juste : il faut faire "comme si", "respecter comme ... "



C'est toute l'explication des pages 2 à 4 de ce FIL !!!

Merci, Père.

C'est logique (Arnaud Dumouch est bien "léger" alors dans ses réponses) si l'Église dit : conception, rien n'empêche qu'elle aille plus loin en précision. Ne sera t-elle pas acculée à le faire, au regard des enjeux actuels sur le clonage, la manipulation génétique, et j'avoue ne pas bien comprendre le genre de crainte ou de difficultés (philosophiques, théologiques) qui empêche de faire ce pas.



 "Le premier FLASH signalerait ainsi cette apparition inviolable de la Présence divine  au coeur d'une réalité vivante humaine parentale qui n'est pas encore un enfant ( les deux parents sont présents à travers la tension sponsale biologique inter gamétique  !!!)"

"Le deuxième Flash très fulgurant signalerait le moment de la Création par Dieu dès que cette tension entre le l'homme et la femme inter-gamétique, et son poids de réalité ontologique disparaît : à l'apparition du GENOME"

Maintenant concernant les flash (pardon de mon ignorance ; il est possible que là encore j'ai lu trop vite, sur un domaine que vous étudiez depuis des années...) à quoi cela correspond-il ? phénomène électrique ?

Mais ne pourra t-on vous reprocher de vouloir assigner à ce type de phénomène purement physique ou physiologique, une signification spirituelle ?
Est-il possible qu'il y ait une trace "repérable" même visuellement de la présence de Dieu ? Thomas d'Aquin dit bien que la présence de Dieu est visible dans toute la Création, donc à ce moment là aussi, mais par analogie ; la présence de Dieu peut-elle être donnée de façon aussi directe ? Où ai-je mal compris ?


La présence de Dieu dans son instant créateur se voit par le résultat qui en découle :

Ce résultat c'est le départ de l'individuation.

Il y a un avant et un après.
Avant : le zygote avec les 46 chromosomes des parents
Après : ça n'est plus ni le papa ni la maman c'est une être nouveau qui à sa mémoria dei (mémoire ontologique pas encore ses facultés d'intellectus et voluntas bien que présente en acte premier)

Il s'est donc passé quelque chose d'inexplicable par la science, une fusion actuation création qui n'est pas une évolution des même gamètes ni encore moins une mutation

************************************************************************************
mdm
Certes certes
Mais nous avons le même phénomène pour les animaux  : alors u'il n'ya aucune intervention créatrice particulière au nouvel individu-animal !!!  D'où l'insuffisance de cette observation !
************************************************************************************


Le flash en lui même c'est le mystère insondable. On le comprend partiellement en ce qu'il créer donc il faut voir ce miracle à partir de ce point de vue : qu'il créer.
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 456
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Dim 11 Fév 2018 - 15:18

Le texte infaillible ( Encyclique ) qui indique que .....
l'Eglise ne s'est PAS PRONONCEE
Evangelium Vitae N°60 :

60. Certains tentent de justifier l'avortement en (... )
D'ailleurs, l'enjeu est si important que, du point de vue de l'obligation morale, la seule probabilité de se trouver en face d'une personne suffirait à justifier la plus nette interdiction de toute intervention conduisant à supprimer l'embryon humain. Précisément pour ce motif,
au-delà des débats scientifiques et même des affirmations philosophiques à propos desquelles
le Magistère ne s'est pas expressément engagé, l'Eglise a toujours enseigné, et enseigne encore, qu'au fruit de la génération humaine, depuis le premier moment de son existence, doit être garanti le respect inconditionnel qui est moralement dû à l'être humain dans sa totalité et dans son unité corporelle et spirituelle : « L'être humain doit être respecté et traité comme une personne
dès sa conception, et donc dès ce moment on doit lui reconnaître les droits de la personne, parmi lesquels en premier lieu le droit inviolable de tout être humain innocent à la vie ».(59)


Dernière édition par Père Nathan le Dim 11 Fév 2018 - 15:26, édité 1 fois
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3142
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Dim 11 Fév 2018 - 15:26

tlig77 a écrit:
Isabelle-Marie a écrit:
Père Nathan a écrit:Mais non, justement!!
L'Eglise n' a jamais tranché de manière EXPRESSE càd dogmatique sur cette question


Elle dit juste : il faut faire "comme si", "respecter comme ... "



C'est toute l'explication des pages 2 à 4 de ce FIL !!!

Merci, Père.

C'est logique (Arnaud Dumouch est bien "léger" alors dans ses réponses) si l'Église dit : conception, rien n'empêche qu'elle aille plus loin en précision. Ne sera t-elle pas acculée à le faire, au regard des enjeux actuels sur le clonage, la manipulation génétique, et j'avoue ne pas bien comprendre le genre de crainte ou de difficultés (philosophiques, théologiques) qui empêche de faire ce pas.



 "Le premier FLASH signalerait ainsi cette apparition inviolable de la Présence divine  au coeur d'une réalité vivante humaine parentale qui n'est pas encore un enfant ( les deux parents sont présents à travers la tension sponsale biologique inter gamétique  !!!)"

"Le deuxième Flash très fulgurant signalerait le moment de la Création par Dieu dès que cette tension entre le l'homme et la femme inter-gamétique, et son poids de réalité ontologique disparaît : à l'apparition du GENOME"

Maintenant concernant les flash (pardon de mon ignorance ; il est possible que là encore j'ai lu trop vite, sur un domaine que vous étudiez depuis des années...) à quoi cela correspond-il ? phénomène électrique ?

Mais ne pourra t-on vous reprocher de vouloir assigner à ce type de phénomène purement physique ou physiologique, une signification spirituelle ?
Est-il possible qu'il y ait une trace "repérable" même visuellement de la présence de Dieu ? Thomas d'Aquin dit bien que la présence de Dieu est visible dans toute la Création, donc à ce moment là aussi, mais par analogie ; la présence de Dieu peut-elle être donnée de façon aussi directe ? Où ai-je mal compris ?


La présence de Dieu dans son instant créateur se voit par le résultat qui en découle :

Ce résultat c'est le départ de l'individuation.

Il y a un avant et un après.
Avant : le zygote avec les 46 chromosomes des parents
Après : ça n'est plus ni le papa ni la maman c'est une être nouveau qui à sa mémoria dei (mémoire ontologique pas encore ses facultés d'intellectus et voluntas bien que présente en acte premier)

Il s'est donc passé quelque chose d'inexplicable par la science, une fusion actuation création qui n'est pas une évolution des même gamètes ni encore moins une mutation

************************************************************************************
mdm
Certes certes
Mais nous avons le même phénomène pour les animaux  : alors u'il n'ya aucune intervention créatrice particulière au nouvel individu-animal !!!  D'où l'insuffisance de cette observation !
************************************************************************************


Le flash en lui même c'est le mystère insondable. On le comprend partiellement en ce qu'il créer donc il faut voir ce miracle à partir de ce point de vue : qu'il créer.

Mais Dieu est quand même un merveilleux poète !!  Rend grâce

Gloire à toi Seigneu
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2691
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Dim 11 Fév 2018 - 15:28

Père Nathan a écrit:Le texte infaillible ( Encyclique ) qui indique que .....
l'Eglise ne s'est PAS PRONONCEE

Evangelium Vitae N°60 :

60. Certains tentent de justifier l'avortement  en (... )
D'ailleurs, l'enjeu est si important que, du point de vue de l'obligation morale, la seule probabilité de se trouver en face d'une personne suffirait à justifier la plus nette interdiction de toute intervention conduisant à supprimer l'embryon humain. Précisément pour ce motif,
au-delà des débats scientifiques et même des affirmations philosophiques à propos desquelles
le Magistère ne s'est pas expressément engagé, l'Eglise a toujours enseigné, et enseigne encore, qu'au fruit de la génération humaine, depuis le premier moment de son existence, doit être garanti le respect inconditionnel qui est moralement dû à l'être humain dans sa totalité et dans son unité corporelle et spirituelle : « L'être humain doit être respecté et traité comme une personne
dès sa conception,et donc dès ce moment on doit lui reconnaître les droits de la personne, parmi lesquels en premier lieu le droit inviolable de tout être humain innocent à la vie ».(59)
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3142
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par tlig77 le Dim 11 Fév 2018 - 15:37

n60 « dès que l'ovule est fécondé, se trouve inaugurée une vie qui n'est celle ni du père ni de la mère, mais d'un nouvel être humain qui se développe pour lui-même."
[...]Dès la fécondation, est commencée l'aventure d'une vie humaine dont chacune des grandes capacités demande du temps pour se mettre en place et se trouver prête à agir »

ici il dit vie au plan biologie avec une dignité ontologique mais il ne parle pas de substance. Le "comme une vie humaine " ne répond pas en effet
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 456
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Dim 11 Fév 2018 - 15:40

Père Nathan a écrit:
Père Nathan a écrit:Le texte infaillible ( Encyclique ) qui indique que .....
l'Eglise ne s'est PAS PRONONCEE

Evangelium Vitae N°60 :

60. Certains tentent de justifier l'avortement  en (... )
D'ailleurs, l'enjeu est si important que, du point de vue de l'obligation morale, la seule probabilité de se trouver en face d'une personne suffirait à justifier la plus nette interdiction de   toute intervention conduisant à supprimer l'embryon humain. Précisément pour ce motif,
au-delà des débats scientifiques et même des affirmations philosophiques à propos desquelles
le Magistère ne s'est pas expressément engagé, l'Eglise a toujours enseigné, et enseigne encore, qu'au fruit de la génération humaine, depuis le premier moment de son existence, doit être garanti le respect inconditionnel qui est moralement dû à l'être humain dans sa totalité et dans son unité corporelle et spirituelle : « L'être humain doit être respecté et traité comme une personne
dès sa conception,et donc dès ce moment on doit lui reconnaître les droits de la personne, parmi lesquels en premier lieu le droit inviolable de tout être humain innocent à la vie ».(59)

ECRIT EN TOUTES LETTRES !! 
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2691
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Dim 11 Fév 2018 - 16:16

Dans l'Angelus, on prie : "Je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon Sa Parole" - "Et le Verbe s'EST fait Chair et Il a habité parmi nous"
Il n'est pas dit : "le Verbe se fera Chair" comme cela serait  le cas dans l'animation tardive ;
n'est-ce pas une suggestion implicite de l'animation immédiate dans l'Evangile ?
Au Fiat de Marie, se réalise l'Union Hypostatique et chaque Ave Maria est un acte de foi dans cette Union Hypostatique et une affirmation implicite de l'animation immédiate quelques soient les lenteurs de l'Eglise ?...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 960
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Dim 11 Fév 2018 - 16:24

véronique69 a écrit:Dans l'Angelus, on prie : "Je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon Sa Parole" - "Et le Verbe s'EST fait Chair et Il a habité parmi nous"
Il n'est pas dit : "le Verbe se fera Chair" comme cela serait  le cas dans l'animation tardive ;
n'est-ce pas une suggestion implicite de l'animation immédiate dans l'Evangile ?
Au Fiat de Marie, se réalise l'Union Hypostatique et chaque Ave Maria est un acte de foi dans cette Union Hypostatique et une affirmation implicite de l'animation immédiate quelques soient les lenteurs de l'Eglise ?...

Et la Visitation ? St Jean-Baptiste encore dans le ventre maternel qui bondit de joie à la présence de son Seigneur car Marie vient de recevoir la Bonne Nouvelle et elle accourt chez sa cousine Élisabeth !  Ange aureole

Or pas de Visitation en cas d'animation tardive !  Lis la Bible!
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2691
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par tlig77 le Dim 11 Fév 2018 - 16:25

Isabelle-Marie a écrit:
Père Nathan a écrit:
Père Nathan a écrit:Le texte infaillible ( Encyclique ) qui indique que .....
l'Eglise ne s'est PAS PRONONCEE

Evangelium Vitae N°60 :

60. Certains tentent de justifier l'avortement  en (... )
D'ailleurs, l'enjeu est si important que, du point de vue de l'obligation morale, la seule probabilité de se trouver en face d'une personne suffirait à justifier la plus nette interdiction de   toute intervention conduisant à supprimer l'embryon humain. Précisément pour ce motif,
au-delà des débats scientifiques et même des affirmations philosophiques à propos desquelles
le Magistère ne s'est pas expressément engagé, l'Eglise a toujours enseigné, et enseigne encore, qu'au fruit de la génération humaine, depuis le premier moment de son existence, doit être garanti le respect inconditionnel qui est moralement dû à l'être humain dans sa totalité et dans son unité corporelle et spirituelle : « L'être humain doit être respecté et traité comme une personne
dès sa conception,et donc dès ce moment on doit lui reconnaître les droits de la personne, parmi lesquels en premier lieu le droit inviolable de tout être humain innocent à la vie ».(59)

ECRIT EN TOUTES LETTRES !! 
Oui mais il faut quand même que ce passage : 

n60 « dès que l'ovule est fécondé, se trouve inaugurée une vie qui n'est celle ni du père ni de la mère, mais d'un nouvel être humain qui se développe pour lui-même."
[...]Dès la fécondation, est commencée l'aventure d'une vie humaine dont chacune des grandes capacités demande du temps pour se mettre en place et se trouver prête à agir »***


qui permet de justifier pourquoi établir le poids ontologique de l'unité sponsale. C'EST CELA QUE LE SAINT PERE DIT IMPLICITEMENT qu'il faut établir en premier lieu.
Contrairement à ce qui est dit plus haut sur ce fil "sponsalité sponsalité entre les parents" ...NOOONN CA n'a rien à voir @surleroc car justement le saint père parle bien d'une nouvelle Vie dès la fécondation qui n'est pas les parents, qui n'est pas encore l'âme du nouvel être. Donc c'est à partir de ce passage***qu'on peut se fonder pour établir le poid ontologique dit "la Vie inaugurée" qui n'est pas l'âme. On est dans l'ordre du vivant.
La sponsalité directe des parents n'a rien à voir car la fécondation à lieu même en cas d'adultère or la grâce n'est pas la dans ce cas ni même en cas d'adultère
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 456
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Dim 11 Fév 2018 - 17:43

Isabelle-Marie a écrit:
véronique69 a écrit:Dans l'Angelus, on prie : "Je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon Sa Parole" - "Et le Verbe s'EST fait Chair et Il a habité parmi nous"
Il n'est pas dit : "le Verbe se fera Chair" comme cela serait  le cas dans l'animation tardive ;
n'est-ce pas une suggestion implicite de l'animation immédiate dans l'Evangile ?
Au Fiat de Marie, se réalise l'Union Hypostatique et chaque Ave Maria est un acte de foi dans cette Union Hypostatique et une affirmation implicite de l'animation immédiate quelques soient les lenteurs de l'Eglise ?...

Et la Visitation ? St Jean-Baptiste encore dans le ventre maternel qui bondit de joie à la présence de son Seigneur car Marie vient de recevoir la Bonne Nouvelle et elle accourt chez sa cousine Élisabeth !  Ange aureole

Or pas de Visitation en cas d'animation tardive !  Lis la Bible!

En réponse à une invitée qui me demande des précisions concernant les dates :

"Le sixième mois (après la conception d'Élisabeth) l'ange fut envoyé par  Dieu dans une ville de Galilée...à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph...Marie demeura avec elle environ trois mois puis elle s'en retourna chez elle" Luc, I,56
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2691
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Buni le Dim 11 Fév 2018 - 17:44

véronique69 a écrit:Ces réflexions dépassent mon entendement mais une est importante à notre avis : celle de Tilt, que l'on fasse référence ou non à la notion de sponsalité : ""DIEU crée -dans sa Puissanced'Amour- quelque soit les conditions : viol ou mariage valide ou même adultère", (ce qui exclut l'avortement même en cas de viol comme en Irlande, je crois, sans en être sûre..) et on peut rajouter même quand la fusion des ADN s'effectue en LABORATOIE où on peut être bien loin de la notion de sponsalité. En tout cas, cela peut réconforter bien des femmes ou des enfants par forcément très fiers de leurs origines qui peuvent être des dons anonymes !...
Une question demeure : qu'en est-il de l'animation du clone ?

Oui merci de poser cette question : "qu'en est-il de l'animation du clone ?
Car cette question m'habite à la lecture de l'ensemble de ce fil passionnant : si le clone est fait à partir d'un ovule non fécondé et du patrimoine constitué d'une cellule humaine, il n'y a pas d'instant de constitution du génome. Quid de l'âme de ce clone? En a-t-il? D'où viendrait-elle? A quel moment?
Merci pour vos éclairages !

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Buni
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 40
Inscription : 09/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Dim 11 Fév 2018 - 18:40

Sur un fil, on ne sait plus exactement lequel, le Père Nathan a donné un extrait d'un message de l'Escorial qui laisserait penser que les clones,  ces créatures fabriquées par l'homme ne seraient pas animées...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 960
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Dim 11 Fév 2018 - 19:03

Mgr Lustiger a voulu trancher :


oui, un clone humain sera animé d'âme spirituelle



mais il n'est pas Docteur de l4eglise


la réponse dépend de beaucoup du MODE par lequel on fait concevoir un clone humain



mais le clone humain hybride, c'est certain, n'a pas d'âme spirituelle
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3142
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Yeshoua le Dim 11 Fév 2018 - 19:37

Shocked
avatar
Yeshoua
Avec l'Archange Gabriel

Masculin Messages : 563
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Dim 11 Fév 2018 - 19:43

En une matière aussi grave, quelle est la force doctrinale de l'avisd'un seul évêque, ne faudrait-il pas que cela soit confirmé par le pape dans un document où interviendrait l'infaillibilité pontificale ?

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 960
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Dim 11 Fév 2018 - 19:52

Beuhhh


tant qu'on ne sait pas encore dire expressément s'il y a une âme au premier génome, je ne vois pas comment le Magistère pourrait avancer sur ce sujet-là
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3142
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Dim 11 Fév 2018 - 19:55

il semble que la description du meshom donnée en Daniel garde la forme interrogative : 'comment feront-ils..."

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 960
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Dim 11 Fév 2018 - 20:15

"tant qu'on ne sait pas encore dire expressément s'il y a une âme au premier génome..."
Ce n'est pas ce qu'a dit JP II même si ce n'était pas dans un document où il engageait l'infaillibilité pontificale ?!...
Dans ce cas, le Père Marie-Do était libre de proposer une autre approche...sur le seul plan de l'OBEISSANCE au Magistère


Dernière édition par véronique69 le Dim 11 Fév 2018 - 20:39, édité 2 fois

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 960
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 18  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum