Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Page 7 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par tlig77 le Ven 2 Fév 2018 - 23:56

Certes mais il était jusqu'alors trop tôt (sans pour autant aller en contre sens de la vérité) pour proclamer une telle vérité.

L'église doit vivre de ce qu'elle proclame infailliblement. Le génome est une question d'unité car tout ceci rejoint l'Un.
Si l'église de l'Un n'éclos pas (par une unité catholique orthodoxe) elle ne peut pas solidement proclamer cette vérité de l'Un à l'apparition du génome
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 393
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Sam 3 Fév 2018 - 0:56

@Yeshoua et vous tous 

N'écoutez pas les sirènes  ...


 Les curés , souvent il est vrai , n'ont pas été renseignés ou reçu de directives à l'occasion de cette invitation à lancer dans tous les diocèses un appel à débattre, partager , se former dans une perspective catholique  sur les tenants et aboutissants  de la Loi Bioethique 




 Il ne s'agit donc pas de dire : "je voudrai participer pour dire  ceci ou cela" ..mais de dire "je reponds PRESENT" , "je souhaite participer " . "Je suis convaincu qu'il y a là un enjeu tres important pour la société , pour l'avenir de nos enfants, de nos malades et nos  mourants , de nos familles , des valeurs que l'Eglise et l'évangile a toujours  ...." 

"Je souhaite donc savoir ce qui va se passer pour  être plus responsable  dans ces domaines  et dans ces enjeux si fondamentaux" . "MERCI donc de me dire , M le cure ( et/ou Mgr en ecrivant sur le mail contact de leveque  qui se trouve sur tous les sites internet diocésains), qui est le responsable de cette opération?" 'quel est l'agenda  prevu ?" .."Pour que je puisse en être et prevenir  mes amis egalement interessés "

 Donc  vous ne venez qu'en volontaire  et persone qui se sent concernée même si elle n'est pas "spécialiste " de la bioethique (quel drole de terme !),  mais sachant que l'Esprit Saint se chargera de souffler ... même si devant ce qui se passe, chacun a peut être l'impression d'etre impuissant ...individuellement , ou  a la tentation ambiante (diabolique) que les plis sont dejà faits  et que tout cela ne sert à rien 




Mais en faisant ça nous croyons que cette invitation va contribuer à nous faire progresser nous et l'église a laquelle nous tenons, dans le cadre par ailleurs d'un pseudo-débat (Les Etats Généraux) dont on sait qu'il n'a JAMAIS vraiment eu lieu  et est l'affaire de super spécialistes et de jeux  occultes qui ont toutes les manettes . A contrario nous voulons  une  pouvoir espérer que justement  la lumière puisse briller dans les ténèbres ,  que nous puissions sortir de l'ornière de l'ignorance et des manipulations qui ne doivent pas manquer dans le cadre de ces changements sociétaux, comme ils disent dans la Nov Langue de ceux qui se fichent bien du "peuple". Pas de chance, nous, nous sommes le Peuple de Dieu! Nuance 




 APRES   quand vous serez dedans , vous pourrez poser des questions   , apporter des éléments  qui peut être sont inconnus de ceux qui seront là, et de toutes façons , tout le monde y gagnera . Je gage pour ma part que les chrétiens ne sont pas mal intentionnés ... mais bien au contraire . Bref Jésus a besoin de tous ... et nous aussi 


Moi je suis pret à vous apporter les dossiers et documents dont vous aurez besoin le moment venu si vous me le demanderez : vous avez une arrière garde  ( à ce moment là ecrivez moi en MP )
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5243
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Yeshoua le Sam 3 Fév 2018 - 4:06

Oui c'est impensable de ne rien faire c'est l’enjeu de notre temps et nous sommes tous concernés c'est un droit
avatar
Yeshoua
Aime le chapelet

Masculin Messages : 408
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Dim 4 Fév 2018 - 9:05

Il ne s'agit pas de ne rien faire! Il s'agit d'informer en urgence avec un réel souci pédagogique un maximum de personnes croyantes ou pas. Il faut viser le peuple intra et extra muros. C'est moins le débat pour convaincre qui importe que l'information en elle-même. J'ai besoin de vous comme relais pour la suite qui concernera l'évolution historique du législateur ce qui permis le vote de cette loi et l'évolution de la pensée philosophique et idéologique qui amena à la banalisation d'une loi qui est "MONSTRUEUSE" du point de vue humain et spirituel. Aujourd'hui, le peuple de France, à cause de cette loi, n'est plus légitime à condamner le nazisme. Un abîme moral, spirituel, sociétal a été creusé qui pourrait perdre des millions d'hommes et de femmes... Nul ne mesure le drame de cette loi, seul le Père Nathan en a donné la profondeur et il fut persécuté pour cela... Le silence de l’Église, son absence officielle et manifeste de position sera la cause majeure des persécutions à venir... Mesurez l’effroi de cette loi lors de l'avertissement...
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 619
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Dim 4 Fév 2018 - 9:18


***************************************
NON le sacerdoce royal doit hurler s'il le faut !
***************************************

Donc nous pouvons parler ! Merci mon Père pour cette précision.


D'autre part, nous échangeons et le sujet est "très" franco-français. Le discours du Pape du 24 février, que l'on trouve sur le site du Vatican en langue italienne, anglaise, portugaise, espagnol et curieusement pas en français...a donc du être lu par des évêques, autre que français. Aucun retour de l'étranger ?

Est-ce que des évêques d'autres pays ont été aussi prévenus ou pas ?
avatar
François Bernon
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 93
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Dim 4 Fév 2018 - 9:45

Oui, les évêques dans le monde ont été informés surtout ceux d'Afrique. Mais notre effort doit surtout porter sur le peuple de France.
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 619
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Lun 5 Fév 2018 - 1:16

Mes commentaires sont suscités par l'intervention de Mgr Le Saux qui pose la question des enjeux de la loi Bioethique à l'occasion de la révision 2018 et de l'appel à mobilisation de la conscience des catholiques par le CEF dans nos diocèses 

IL est possible de faire théoriquement en PMA du clonage humain puisque ce n'est pas interdit pour le clonage d'embryons ou d'avortons ( loi JO 6-8-2013) mais comme c'est l'Omerta si ca se fait, et ce compte tenu d'une opinion tres opposée au clonage humain, et à l'eugenisme qui lui est associé , ca dne peut se faire qu'en cachette ... 
Il est AUSSI possible de developper des gamètes ( ovocyte ou spermatozoide) à partir de cellules souches germinales d'embryons PMA disponibles pour la recherche (même loi) AUSSI , mais là c'est plus simple de procéder à leur fecondation au moins en experimentation " à des fins médicales " ... car il n'y a pas la barrière morale du clonage (on pourrait cependant, très largement parler d'eugénisme !)
Mais là aussi l'Agence Biomedicale de Medecine (ABM) doit donner son accord .... le problème c'est qu'elle est composée de medecins chercheurs qui finalement s'auto autorisent (ou s'auto censurent) ... je suis mal placé pour savoir ce qu'elle autorise ou pas ... On sait que la Fondation Lejeune intervient parfois pour empecher telle ou telle recherche parce qu'elle passe des bornes ethiques, mais on peut se poser la question : quelles bornes met l'ABM ? 
En effet le Pr Privat aux Bernardins en mars 2017 disait que la fondation J Lejeune utilisait elle même dans sa recherche contre la trisomie , des cellules d'embryons issus de l'avortement .... 

Ce qu'on sait c'est que la Procréation sans père ET sans mère (et même en dehors de don d'ovocyte ou de spermatozoide , autorisée en France et dans nos pays voisins) est légalement autorisée 
Elle pose un très grave problème de prejudice pour l'Enfant qui n'aura ni père , ni mère, ni possibilité de penser pouvoir en trouver . Ce qui est contraire à la loi française et aux droits européens et internationaux pour l'Enfant
Ce qu'on sait aussi c'est que l'encadrement est des plus incertains ( le legislateur n'y a plus accès : autant dire que ... le pénal non plus ! ) Et donc on est dans le tout possible, ou les barrières fixées le sont par ceux qui pratiquent ces recherches ou developpements ( via l'ABM) 

C'est là que la reflexion éthique organisée par l'Eglise de Frane est de la plus haute importance : il y aurait au moins des repères anthroplogiques et "doctrinaux ", à defaut de barrière juridique ... réduite à ne devoir que réparer les préjudices subis par les derives de la loi devenue plus lâche 

https://www.riposte-catholique.fr/…/bioethique-il-ne-sagit-…
Bioéthique : Il ne s’agit pas seulement d’un débat d’opinion
2 février 2018 /

Lors de ses voeux aux autorités, Mgr Le Saux, évêque du Mans, a déclaré :
“L’Eglise se préoccupe des questions de société, et particulièrement dans les mois qui viennent avec la révision des lois sur la fin de vie, sur la PMA (procréation médicalement assistée), la GPA (gestation pour autrui). Le président de la République a lui-même affirmé « il conviendra de donner le temps d’un vrai débat philosophique avant de légiférer. » 
L’Eglise va participer à ce débat. Le danger est de traiter ces questions dont les enjeux humains sont considérables comme s’il n’existait pas d’enjeux. Il ne s’agit pas seulement d’un débat d’opinion. L’enfant est-il un objet qui doit satisfaire un désir ou un besoin ou une personne qui a des droits ? Un enfant peut-il vivre sans avoir de références parentales, même symboliques, sans connaître ses racines ? Sans savoir d’où il vient ? Nous souhaitons inviter nos contemporains à s’interroger sur la finalité de la vie. Sur son sens. Sur ce qu’ils cherchent et pourquoi ils le cherchent.
Nous voulons aussi travailler à la juste conception de la laïcité. Vous le savez, la laïcité est en réalité le respect de la liberté religieuse. Le droit de croire ou de ne pas croire, le respect de la liberté de conscience. Mais la recherche religieuse, l’aspiration à la transcendance, le questionnement sur la mort et sur le sens de la vie sont constitutifs de la personne humaine. « Il serait mortel de comprimer les aspirations religieuses de l’âme humaine. » Jaurès, cité par Monsieur Macron. Je partage avec beaucoup l’idée que l’état est laïc et que la société ne l’est pas.





Bioéthique : Il ne s’agit pas seulement d’un débat d’opinion - Riposte-catholique
Lors de ses voeux aux autorités, Mgr Le Saux, évêque du Mans, a déclaré : “L’Eglise se préoccupe des questions de société, et particulièrement dans…
RIPOSTE-CATHOLIQUE.FR

avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5243
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Joannes Maria le Lun 5 Fév 2018 - 4:37

@tlig77 a écrit:Certes mais il était jusqu'alors trop tôt (sans pour autant aller en contre sens de la vérité) pour proclamer une telle vérité.

L'église doit vivre de ce qu'elle proclame infailliblement. Le génome est une question d'unité car tout ceci rejoint l'Un.
Si l'église de l'Un n'éclos pas (par une unité catholique orthodoxe) elle ne peut pas solidement proclamer cette vérité de l'Un à l'apparition du génome

Très juste, c'est exactement cela. Merci beaucoup.
avatar
Joannes Maria
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 19/05/2010

http://jeanderoquefort.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Joannes Maria le Lun 5 Fév 2018 - 7:45

https://www.lesalonbeige.fr/mobilisons-nous-preparons-la-prochaine-loi-de-bioethique/

Le Salon Beige vous propose de vous mobiliser pour défendre nos convictions et préparer la prochaine loi de bioéthique.
Pour participer à cette campagne, vous pouvez à partir du formulaire ci-dessous:


1. Apporter votre expertise juridique ou scientifique.
2. Signer notre lettre ouverte pour sensibiliser les parlementaires.
3. Financer cette campagne : opérations de communication, rédaction d’études et d’amendements, opérations de lobbying…*
avatar
Joannes Maria
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 19/05/2010

http://jeanderoquefort.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Lun 5 Fév 2018 - 8:12

on peut lire aussi sur salon beige
-"débat sur la bioéthique à Angers" : tous les participants contre...sauf les intervenants : 2.2. 8h 56
- l'IMPOSTURE des Etats Généraux sur la bioéthique : 31.1 22 h
ou les "débats verrouillés" dans une démocratie qui n'est qu'un leurre...

véronique69
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 861
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Lun 5 Fév 2018 - 12:21

Vraiment interressant

pouvez vous nous donner l'URL de cette information ?
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2667
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Zamie le Lun 5 Fév 2018 - 13:24

@Père Nathan a écrit:Vraiment interressant

pouvez vous nous donner l'URL de cette information ?
https://medium.com/@Stoows/mais-ils-sont-où-les-60-qui-sont-pour-bonne-question-65e2d53836bc


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/web.html/page/2/
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2545
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par tlig77 le Ven 9 Fév 2018 - 19:55

@Père Nathan

Quelle est la formulation de la communauté saint jean à propos de l'animation médiate ? Quelles sont ses justifications ? (pour pouvoir réfuter)



Autre chose :

Le poid ontologique de l'unité sponsale est porté par les chromosomes dans le zygote si j'ai bien compris ?

Quelle indépendance y a-t-il entre la dimension sponsale de l'acte pure dans son opération créatrice et celle portée par le biologique avant l'apparition du génome ?

Autrement dit est-ce Dieu - dans son unité sponsale - qui créer à partir de lui même ?
Ou bien créer-t-il de façon asponsale depuis la première procession ? L'unité sponsale étant portée dans ce cas par le point de vue biologique (qu'il assumera) au moment de l'apparition du génome ?


Merci
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 393
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Ven 9 Fév 2018 - 20:35

Nous devons considérer la nature et la cause de la grâce sponsale. 
 
1- Considérons le point suivant qui dit que l'homme est à l'image de Dieu.

a- Dieu est Trinité, la Sainte Trinité forme une Unité : l'UN

 b- Dieu le Père et Dieu le Fils sont dans une contemplation d'amour si libre et si donnée que leur communion-                                        union fait procéder l'Esprit Saint. Aussi, il nous faut considérer du point de vue spirituel: que l'Unité entre le Père                                    et  le Fils constitue un mariage mystique entre les deux Personnes. 

d- On peut donc penser que la grâce de sponsale procède de Dieu et cela est vrai puisque toute grâce spirituelle                                     procède de Dieu.

 2- Quand une femme et un homme s'engagent dans le sacrement du mariage, ils se donnent un sacrement que Dieu n'a pas                  créé de Lui-même, mais c'est un sacrement qui procède d'Adam quand il dit d'Eve : elle est chair de ma chair, c'est la vivante.

a- Le sacrement de mariage est issu de l'acceptation d'Adam qui prend Eve pour épouse et à ce moment-là Dieu                                 Créateur bénit leur union et déclare qu'on ne diviser cette union. 

b- La grâce sponsale est une grâce de nature liée à l'union, à la communion qui est active par la bénédiction de                                   Dieu que donne par l'Eglise qui elle ne donne pas le sacrement, ce sont les époux qui se le donnent.

c- la grâce sponsale est liée à l'union des corps, union qui exprime indissolubilité du mariage.

3- Quant des époux s'unissent charnellement, ils s'unissent au cœur de leur amour mutuel qui fusionnent et s'unissent physiquement dans cette union de feu et c'est donc à ce moment-là que Dieu en les contemplant voit trois alors que les animaux et le démon ne voient que deux.

a- la conception de l'enfant est normalement désiré dans la grâce sponsale qui résonne du désir des deux et donc                                   l'enfant est conçu dans le cœur de la grâce sponsale.
 
b-Une fois l'ovule fécondé ce qui suit jusqu'au premier génome est soutenu par la loi nature de  la génétique et par                                   l'unité sponsale des deux parents.

c-Dieu va intervenir qu'au moment de la fusion des deux ADN des géniteurs pour la création de l'âme, C'est Dieu le                                 Père qui se rend présent à cet instant pour cette création ex nihilo, ce qui entre dans l'âme et qui la rend spirituelle                                 ce sont les trois Puissances, celles-ci émanent des qualité substantielles de Dieu Trine.

d-comprenons que si c'est bien Dieu le Père qui crée l'âme spirituelle, Il crée dans l'Unité des trois Personnes et                                      dans sa Procession de Lumière.

e-Donc si l'âme est créée ex nihilo les Puissances qui sont introduites en l'âme sont sorties de la Sainte Trinité:

I: Dieu le Père est Memoire dei (capacité de se souvenir)

II: Dieu le Fils est Puissance Intellect (capacité de comprendre la création et l'Acte Créateur)

III: Dieu l'Esprit-Saint est Puissance de volonté d'amour (capacité d'aimer Dieu et son prochain)

C'est l'union des trois Puissances qui donne le possible de la liberté: 
Memoria dei, fait que l'on se souvient, car Dieu le Père ne cesse de penser sa création donc il se souvient.

Puissance Intellect, Dieu le Fils qui est la Parole, le Verbe dit la pensée du Père. C'est la faculté de comprendre.                                      


Puissance d'amour ou volonté d'amour, Dieu l'Esprit-Saint qui est l'amour de Dieu le Père et de Dieu le Fils, Lui-même aime le Père et le Fils. C'est l'amour sanctifiant.


Dernière édition par Surleroc le Ven 9 Fév 2018 - 21:01, édité 2 fois
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 619
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Ven 9 Fév 2018 - 20:50

@tlig77 a écrit:@Père Nathan

Quelle est la formulation de la communauté saint jean à propos de l'animation médiate ? Quelles sont ses justifications ? (pour pouvoir réfuter)
Autre chose :   
Le poids ontologique de l'unité sponsale est porté par les chromosomes dans le zygote si j'ai bien compris ?
Quelle indépendance y a-t-il entre la dimension sponsale de l'acte pure dans son opération créatrice et celle portée par le biologique avant l'apparition du génome ?

Autrement dit est-ce Dieu - dans son unité sponsale - qui créer à partir de lui même ?
Ou bien créer-t-il de façon asponsale depuis la première procession ? L'unité sponsale étant portée dans ce cas par le point de vue biologique (qu'il assumera) au moment de l'apparition du génome ?

OU LA LA !!!

1/ St Jean et PMDo disent : l'acte créateur de Dieu ne peut pas se faire tant que le composé humain (âme et corps) est impossible ... ET cette impossibilité demeure tant qu'il n'est pas encore possible pour le corps de participer substantiellement à une opération ne serait-ce qu'élémentaire de vie d'une puissance : la plus élémentaire étant le jugement, pas d'animation tant que le corps n'est pas suffisamment organisé pour faire un jugement : pour celui ci il faut au moins la possibilité d'exercer le sens du toucher... donc c'est pas avant qu'il y ait les cellules pluripotentes

2/ Entre l'individuation du zygote qui est présente en attendant cet Avènement, c'est le poids ontologique de l'Intention de Sagesse créatrice qui donne au zigote-sans-âme sa dignité ontologique ( c'est pourquoi on parle en disant qu'il faut le considérer COMME UNE PERSONNE HUMAINE...  Cette dignité est portée en effet par le POIDS ONTOLOGIQUE de l'unité sponsale portant VERS la CONCEPTION à travers la tension biologique vers l'intervention divine, qui oh merveille, respecte et suit l'intention des parents

Drôle de syllogisme
Ignorance totale de la Memoria Dei oblige ces esprits tordus à expliquer ainsi que le zigote est "pro-Personna"  et débrouillez vous 
En fait c'est bien ce qui se passe mais plus fulgurant : le poids ontologique est en tension vers la diffusion de l'âme créée au moment de l'apparition du génome entre le premier instant de la fécondation ( le spermatozoide qui a pénétré l'ovule ) et le dernier instant de cette fécondation : l'apparition individuante du génome

3/ Dieu crée IMMEDIATEMENT, à partir de Lui-même : l'acte Créateur n'est pas un prolongement des Processions incréées : c'est uniement le Père, le Fils et le St Esprit qui créent
Il crée parcequ'il n'y a pas de diminution dans le poids ontologiue: à l'apparition du génome, le support du poids ontologique des parents disparaît, et c'est donc bien à cet instant que l'Intention de Sagesse Créatrice qui le portait  s'actue en l'Acte de création de l'âme spirituelle


Tout cela a déjà été expliqué dans notre "confrontation inégale" avec ArnaudD sur notre FIL  !!!!
************************************************************************
relire attentivement à partir de https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11241p30-actualite-sur-le-clonage-humain#358635
*************************************************************************
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2667
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par tlig77 le Ven 9 Fév 2018 - 22:42

@Père Nathan a écrit:
@tlig77 a écrit:@Père Nathan

Quelle est la formulation de la communauté saint jean à propos de l'animation médiate ? Quelles sont ses justifications ? (pour pouvoir réfuter)
Autre chose :   
Le poids ontologique de l'unité sponsale est porté par les chromosomes dans le zygote si j'ai bien compris ?
Quelle indépendance y a-t-il entre la dimension sponsale de l'acte pure dans son opération créatrice et celle portée par le biologique avant l'apparition du génome ?

Autrement dit est-ce Dieu - dans son unité sponsale - qui créer à partir de lui même ?
Ou bien créer-t-il de façon asponsale depuis la première procession ? L'unité sponsale étant portée dans ce cas par le point de vue biologique (qu'il assumera) au moment de l'apparition du génome ?

OU LA LA !!!

1/ St Jean et PMDo disent : l'acte créateur de Dieu ne peut pas se faire tant que le composé humain (âme et corps) est impossible ... ET cette impossibilité demeure tant qu'il n'est pas encore possible pour le corps de participer substantiellement à une opération ne serait-ce qu'élémentaire de vie d'une puissance : la plus élémentaire étant le jugement, pas d'animation tant que le corps n'est pas suffisamment organisé pour faire un jugement : pour celui ci il faut au moins la possibilité d'exercer le sens du toucher... donc c'est pas avant qu'il y ait les cellules pluripotentes

*************************************************************************

Je pige pas en quoi cette position leur permet de dire que l'animation est médiate ?
De leur point de vue l'acte créateur serai comme "transporté", par l'intention, pour éclore ensuite dans la puissance d'intelligence !? et donc médiate.

Donc de leur point de vue pas de corps spirituel créé par dieu qui puisse être restauré dans sa dignité...

------------------------------------

Le juif religieux sait que si l'on pense que Dieu n'est pas directement présent... alors l'humanité devient idolâtre.
L'idolâtrie au sens premier pour les hébreux est l'abandon de Dieu sous la tente sacrée pour un intermédiaire autonome et indépendant de Dieu.
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 393
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par tlig77 le Ven 9 Fév 2018 - 22:48

@Surleroc a écrit:Nous devons considérer la nature et la cause de la grâce sponsale. 
 

Je suis tout a fait d'accord avec votre propos sur le fond.

Cependant je vois difficilement comment la grâce - sacramentelle de surcroît - à son importance et jouerait un rôle au plan de la dignité ontologique alors que Dieu créé quelque soit les conditions : viol ou mariage valide ou même adultère.
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 393
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Sam 10 Fév 2018 - 1:29

Ces réflexions dépassent mon entendement mais une est importante à notre avis : celle de Tilt, que l'on fasse référence ou non à la notion de sponsalité : ""DIEU crée -dans sa Puissanced'Amour- quelque soit les conditions : viol ou mariage valide ou même adultère", (ce qui exclut l'avortement même en cas de viol comme en Irlande, je crois, sans en être sûre..) et on peut rajouter même quand la fusion des ADN s'effectue en LABORATOIE où on peut être bien loin de la notion de sponsalité. En tout cas, cela peut réconforter bien des femmes ou des enfants par forcément très fiers de leurs origines qui peuvent être des dons anonymes !...
Une question demeure : qu'en est-il de l'animation du clone ?


Dernière édition par véronique69 le Sam 10 Fév 2018 - 1:56, édité 2 fois

véronique69
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 861
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Sam 10 Fév 2018 - 1:51

@véronique69 a écrit:Ces réflexions dépassent mon entendement mais une est importante à notre avis : celle de Tilt, que l'on fasse référence ou non à la notion de sponsalité : ""DIEU crée -dans sa Puissanced'Amour- quelque soit les conditions : viol ou mariage valide ou même adultère", ce qui exclut l'avortement même en cas de viol comme en Irlande, je crois, sans en être sûre...
Une question demeure : qu'en est-il de l'animation du clone ?

Dieu n'est pas responsable des conditions abominables, par exemple un viol, qui ont donné naissance à un être humain. Son amour demeure intact certes mais le mal continue à faire son oeuvre : quelles conséquences psychologiques, voire spirituelles pour l'enfant fruit de ce viol, la mère, la famille ? Il est à craindre qu'elles soient lourdes.

C'est pourquoi nous avons besoin de la sponsalité.
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1911
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Sam 10 Fév 2018 - 2:23

C'est de l'ordre du mystère: DIEU crée même dans un cadre de transgression : naissance pour couples homo par GPA par exemple...

véronique69
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 861
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Yeshoua le Sam 10 Fév 2018 - 3:03

Oui se sont SES Lois quoi qu'il en soit il peut pas se renier,  Naturelles ou dans l'Unité sponsale, et l'Ame est toujours créée Par Dieu sans prolongement des processions incréées comme dit le Père, je ne vois pas comment un croyant même ignorant peut nier cela, ou parler d'"amas de cellules".. Ill.
avatar
Yeshoua
Aime le chapelet

Masculin Messages : 408
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Sam 10 Fév 2018 - 8:00

Le Prince de ce monde par le canal des hommes veut éliminer la notion de sponsalité mais DIEU est patient, laisse s'étendre cette apostasie jusque dans la conception de l'être humain car à long terme,n Il sera toujoursVictorieux et voit déjà au-delà de cette apostasie la gloire des temps à venir, temps de la sanctification sous le règne de la Divine Volonté...
Patience et Espérance
"Que Votre Volonté soit faite sur la TERRE comme au Ciel"...

véronique69
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 861
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Sam 10 Fév 2018 - 8:37

@tlig77 a écrit:
@Père Nathan a écrit:1/ St Jean et PMDo disent : l'acte créateur de Dieu ne peut pas se faire tant que le composé humain (âme et corps) est impossible ... ET cette impossibilité demeure tant qu'il n'est pas encore possible pour le corps de participer substantiellement à une opération ne serait-ce qu'élémentaire de vie d'une puissance : la plus élémentaire étant le jugement, pas d'animation tant que le corps n'est pas suffisamment organisé pour faire un jugement : pour celui ci il faut au moins la possibilité d'exercer le sens du toucher... donc c'est pas avant qu'il y ait les cellules pluripotentes
*************************************************************************

Je pige pas en quoi cette position leur permet de dire que l'animation est médiate ?
De leur point de vue l'acte créateur serai comme "transporté", par l'intention, pour éclore ensuite dans la puissance d'intelligence !? et donc médiate.

Donc de leur point de vue pas de corps spirituel créé par dieu qui puisse être restauré dans sa dignité...

Pere MDo voulait sauver la PERSONNE
Si l'Acte créateur de Dieu aboutissait à un composé qui serait une addition  (: une âme dans un corps encore inapte   à     l'unité substantielle de vie avec l'intellect et la volonté ), son Acte ne se terminerait pas à l'UN de la personne


Or, c'est vrai le corps en l'état de simple génome ne peut s'actuer dans l'intellect ni dans l'amour puisqu'il n'y a encore ni sens du toucher ni concupiscible et irascible

Mais l'acte de Dieu se termine à la PERSONNE dont la dignité consiste à "
être une substance individuée de naturelle rationnelle" : au stade  génome ce serait encore un composé puisque le "rationnel" ne peut s'exprimer à travers le corporel encore inapte à participer substantiellement

Ce qui a coulé et entravé cruellement MDO, c'est son ignorance de l'exercice vivant de la Memoria Dei, et ceci dès "l'organon" en le dit génome porteur et
de l'individuation et de sa capacité de vie personnelle et spirituelle grâce à la Mémoire ontologique ... Laquelle mémoire ontologique porte les deux autres puissances spirituelles  avec elle dans le OUI originel de sa liberté intérieure du DON :

D'où comme disait P.ThomasPhilippe, dès le départ,  la conscience d'amour primordiale portant la loi éternelle ( c'est son principe de l'Ethique !)




Dernière édition par Père Nathan le Sam 10 Fév 2018 - 21:30, édité 1 fois
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2667
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Sam 10 Fév 2018 - 9:08

"ce qui manque cruellement à MDO, c'est l'IGNORANCE" :
Ignorance ou manque de courage pour un travail de vérité  et compromission?
Autre son de cloche : il aurait subi de fortes pressions de la part de familles de frères, très influentes et qui plus est non sans moyens financiers...
Pour rendre à César ce qui est à César
Mais ce n'est peut-être qu'une mauvaise rumeur...
"Père, pardonne-leur, ils ne SAVENT pas ce u'ils font"
Le pardon est peut-être plus facile s'il ne s'agit que d'ignorance mais "DIEU Seul sonde les reins et les coeurs"...


Dernière édition par véronique69 le Sam 10 Fév 2018 - 9:25, édité 1 fois

véronique69
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 861
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Sam 10 Fév 2018 - 9:23

hélas, Véronique, ce n'est pas une mauvaise rumeur.
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 619
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Sam 10 Fév 2018 - 10:56

merci à sur le roc
(la source en est un frère qui a dû quitter la communauté pour ne pas être dans" l'obéissance indiscrète", peut-être ; c'est pourquoi on a évoqué par ailleurs que la non-obéissance peut être parfois une forme de martyr...)

véronique69
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 861
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Yeshoua le Sam 10 Fév 2018 - 18:50

C'est surtout dangereux car si l'on regarde le récit du le genèse le serpent a été vers Eve pour ne pas être démasqué par Adam, lui à présenter le Fruit pour tenter de briser l'Union sponsale donné par Dieu, et adam a pécher en goutant un fruit qu'il a pourtant "vu gaté" pour Eux, sans savoir que cette séparation des personnes allait s'opérer quand il consentit à le gouter aussi pour briser et avorter et étouffer par l'ouverture de leurs yeux le Fruit qui leur étaient promu par leur innocence virginal.c'est la prétention venimeuse qui s'attaque a Dieu croyant en vain le faire tomber comme lui est tombé dans Jardin, cela en haine de l'épousée Immaculée Reine du Ciel qui l'avais déjà dépecée et mis à même le "sol"
 @ l'écris de Surleroc 3-abc
avatar
Yeshoua
Aime le chapelet

Masculin Messages : 408
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Père Nathan le Sam 10 Fév 2018 - 19:49

il faut relire notre sujet de manière plus simple   à la fois céleste, spirituelle, divine


Venue d'En haut la loi éternelle se déploie fidèlement dans notre conscience d'amour primordiale



nos trois puissances d'innocence divine dans notre liberté enfantine, celle dont témoigne sans cesse notre inscription dans le Livre de vie, nous aideront à voir Juste ...


les brebis verront le sol s'ouvrir pour voir disparaitre ces monstres de la terre



avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2667
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Sam 10 Fév 2018 - 19:56

@Père Nathan a écrit:il faut relire notre sujet de manière plus simple   à la fois céleste, spirituelle, divine


Venue d'En haut la loi éternelle se déploie fidèlement dans notre conscience d'amour primordiale



nos trois puissances d'innocence divine dans notre liberté enfantine, celle dont témoigne sans cesse notre inscription dans le Livre de vie, nous aideront à voir Juste ...


les brebis verront le sol s'ouvrir pour voir disparaitre ces monstres de la terre






Magnifique !! Merci @Père Nathan !  

Gloire à toi Seigneu
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1911
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par tlig77 le Dim 11 Fév 2018 - 0:36

@Père Nathan a écrit:
@tlig77 a écrit:
@Père Nathan a écrit:1/ St Jean et PMDo disent : l'acte créateur de Dieu ne peut pas se faire tant que le composé humain (âme et corps) est impossible ... ET cette impossibilité demeure tant qu'il n'est pas encore possible pour le corps de participer substantiellement à une opération ne serait-ce qu'élémentaire de vie d'une puissance : la plus élémentaire étant le jugement, pas d'animation tant que le corps n'est pas suffisamment organisé pour faire un jugement : pour celui ci il faut au moins la possibilité d'exercer le sens du toucher... donc c'est pas avant qu'il y ait les cellules pluripotentes

*************************************************************************

Je pige pas en quoi cette position leur permet de dire que l'animation est médiate ?
De leur point de vue l'acte créateur serai comme "transporté", par l'intention, pour éclore ensuite dans la puissance d'intelligence !? et donc médiate.

Donc de leur point de vue pas de corps spirituel créé par dieu qui puisse être restauré dans sa dignité...

Pere MDo voulait sauver la PERSONNE
Si l'Acte créateur de Dieu aboutissait à un composé qui serait une addition  (: une âme dans un corps encore inapte   à     l'unité substantielle de vie avec l'intellect et la volonté ), son Acte ne se terminerait pas à l'UN de la personne


Or, c'est vrai le corps en l'état de simple génome ne peut s'actuer dans l'intellect ni dans l'amour puisqu'il n'y a encore ni sens du toucher ni concupiscible et irascible

Mais l'acte de Dieu se termine à la PERSONNE dont la dignité consiste à "
être une substance individuée de naturelle rationnelle" : au stade  génome ce serait encore un composé puisque le "rationnel" ne peut s'exprimer à travers le corporel encore inapte à participer substantiellement

Ce qui a coulé et entravé cruellement MDO, c'est son ignorance de l'exercice vivant de la Memoria Dei, et ceci dès "l'organon" en le dit génome porteur et
de l'individuation et de sa capacité de vie personnelle et spirituelle grâce à la Mémoire ontologique ... Laquelle mémoire ontologique porte les deux autres puissances spirituelles  avec elle dans le OUI originel de sa liberté intérieure du DON :

D'où comme disait P.ThomasPhilippe, dès le départ,  la conscience d'amour primordiale portant la loi éternelle ( c'est son principe de l'Ethique !)



C'est compris, c'est à peu près ce dont je me doutais. Pour eux pas de mémoria donc pas de dignité ontologique avant l'apparition de l'intellectus et de la voluntas. Terrifiant.

Le fait pour eux de qualifier cela d'animation médiate est presque leur demi aveu qu'il y a un déclenchement antérieur que nous appelons animation immédiate.
Merci !

avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 393
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum