Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Page 5 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Jeu 25 Jan 2018 - 0:01

Francois Raju a écrit:
@Père Nathan a écrit:
Francois Raju a écrit:Chapitre sur l'âme de l'embryon : Mgr Aupetit cite le paragraphe 5 de Donum Vitae, auquel il rajoute discrètement "SANS MEDIATION"...
************************************************************************************
mdm (Médiateur Doctrinal de la Modération)

en effet, Mgr Aupetit tient à préciser que cette expression "immédiatement" ne VEUT PAS DU TOUT dire que  DIEU CREE , dès le début, le GÉNOME  .... mais (veut dire DIEU crée ) sans INTERMÉDIAIRE entre Dieu et le zygote   .... 
Autrement dit, il ne dit pas du tout, par cette expression, que l'animation est immédiate
 

**************************************************************************************                         
En revanche, aucune allusion au discours de Saint Jean-Paul II du 24 février 1998.   ... Se taire, devons-nous aussi nous taire ?
Il ne s'avance pas sur l'animation immédiate, il ne fait que citer la doctrine de 1987.
En revanche, il confirme bien qu'il y a la présence de Dieu, sans médiation, sans "voile" lors de la création de l'âme ?
 tout à fait @"François Raju"    Cette précision vient de l'Encyclique Humani Generi de Pie XII 



Mgr Au Petit est le seul  évêque, à ma connaissance, à avoir réuni dans une même proposition deux verités dogmatiques de deux Encycliques ( Donum Vitae et Humani Generi)
  
 Certes il ne cite pas la Déclaration de Jean-Paul II :  qui l'a lui aura "apporté "ou porté à sa connaissance? Tous les Mgr à qui j'ai parlé ne connaissaient pas cette Déclaration. Elle leur a été cachée a eux aussi  j'en mets ma main au feu . Plus  c'est la Cté St Jean et d'autres metaphysiciens ( Mme Mathona de l'IPC, ou d'autres encore du coté de l'Homme Nouveau ) qui ont imposé le principe de l'animation tardive et exposé que le pape Jean Paul II qui n'était pas métaphysicien ne pouvait pas le comprendre ... TOUS les representants de l'Eglise ainsi matraqués ont presenté ce principe  de l'animation tardive lorsqu'ils étaient audités au CNE et dans les debats et commissions bioethiques: Pere Brugues (devenu éveque ) pere Vermersch, père Olivier Dinechain sj et responsable  de la Commission bioéthique du  CEF au moment des debats il y a 15 ans, etc etc  


 Quand j'ai vu Mgr Aillet en 2013, il portait une telle veneration et buvait si gouluement les phrases de Tugdual Derville ( auditeur et consultant à l'Académie Pontificale pour la Vie , avec Jen Marie Lemene qui y est permanent , en core aujourd'hui) que c'est aupes de lui  qu'il puise ses informations et points de vue . Or L'Académie Pontificale pour la vie depuis 20 ans a toujours IGNORE et Evité de parler ou même de débattre de la Déclaration de Jean Paul II .... ET c'est là le, problème . Mgr Jacques Suaudeau Membre de l’Académie pontificale pour la Vie évoquait aussi aux Bernardins les questions bioéthiques  , il était aux cotés de JM Lemene ,  qu'ion y a entendu dire des mensonges abérrants  (" le clonage est interdit  grace à JF Mattei ")  sans qu'il ne bronche  : il était , manifestement, manipulé depuis plusieurs années par ces m^mes experts laics inattaquables   


 C'est donc par la faute de laics et des dits metaphysiciens cités  que tres probablement nos évêques ont été et sont  désinformés . C'EST DONC UNE ERREUR DE NE PAS LEUR ECRIRE  ou DE LE LEUR DIRE :
"pourquoi ne pas mettre sur la table la Déclaration de Jean Paul II 
qui fonde le principe de l'animation immediate  ? " 

 Scala-Coeli Aujourd'hui à 19:32
Peut-on avoir une explication plus claire de la réflexion du Médiateur Doctrinal de la Modération sur l'ajout (sans médiation) du Mgr Aupetit ?
Merci !



je me suis expliqué plus haut @Scala-Coeli  ..  pour  ce qui concerne la position de Mgr AUPETIT en total justesse de ses propos  eu égard aux dogmes en vigueur dans l'Eglise au jour de la rédaction de son opuscule ( il n'y a pas eu de definition dogmatique  non plus depuis ) 
 J'ai ci dessus "raccourci" la réflexion du Médiateur Doctrinal de la Modération  pour en garder l'essentiel sur le fond de la question de l'animation de l'embryon sans nuire à ce qu'il disait a ce propos 


L'ajout  de Mgr Au Petit est : " sans médiation" :  comme je l'ai dit à l'instant, il reprend à son compte  le dogme de l'Encyclique de Pie XII ( Humani Generi ),  l'explication donnée par   est  DIEU crée sans INTERMÉDIAIRE entre Lui  et le zygote  (c'est à dire  le génome , le premier noyau de l'embryon qui apparait apres la fécondation de l'ovule) . 
Comment expliquer cela   ? 


 D'abord  cela veut dire que Dieu crée SEUL , Lui et personne d'autre : ce ne sont pas les parents qui créent  mais c'est Dieu. Les parents reçoivent en fait leur enfant : " nous avons concu un enfant de par Dieu" dit Abraham 
 Ensuite  cela veut dire qu'il y a une UNITE  parfaite entre l'enfant créé et Dieu , une Unité qui va marquer l'ame spirituelle  de l'enfant  , comme un sceau indélébile (le fameux diamant aux mille Demeures de SteTherese d'Avila ) avant que d'autres s'en occupent : apres cette Création Lumineuse et comme un éclair ( immédiate pourrait signifier cette effusion subite d'amour de Dieu  pour Son enfant)  mais qui a une "odeur  " d'eternité   il y aura l'amour séparant de Dieu  qui vient juste après : Dieu laisse son enfant grandir et passera par la médiation cette fois de sa mère, ses parents .... naturellement . 


Et puis il y aura le Péché Originel, qui va comme obscurcir cette création lumineuse, pure, parfaite ..sans pour autant que Dieu ne l'abandonne , car il lui laisse toutes les graces dont il aura besoin dès lors et pour toute son existence , dans laquelle il pourra exercer sa liberté  pour passer de l'image  inscrite comme un sceau dans son corps ( memoire genetique ) son ame ( memoire ontologique ) et son esprit ( memoire de Dieu) . Il y aura la médiation  des sacrements  ou Dieu se donne cette fois mais avec le voile du pain dans l'Eucharistie, du prêtre dans la confession ou l'éveque dans la confirmation   etc .. ce n'est plus  comme à la Création par laquelle le Créateur et la créature ne font qu'UN: rien ne les sépare  (je dis souvent la mère qui allaite livre à son bébé son sein : ils sont "skotchés" , il n'y a pas de "voile" entre eux , sinon il ne pourrait pas boire ! )    


 c'est ce que je comprends intuitivement : ça pourra être corrigé ou completé 
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5366
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Jeu 25 Jan 2018 - 0:17

@azais a écrit:
Francois Raju a écrit:
@Père Nathan a écrit:
Francois Raju a écrit:Chapitre sur l'âme de l'embryon : Mgr Aupetit cite le paragraphe 5 de Donum Vitae, auquel il rajoute discrètement "SANS MEDIATION"...
************************************************************************************
mdm (Médiateur Doctrinal de la Modération)

en effet, Mgr Aupetit tient à préciser que cette expression "immédiatement" ne VEUT PAS DU TOUT dire que  DIEU CREE , dès le début, le GÉNOME  .... mais (veut dire DIEU crée ) sans INTERMÉDIAIRE entre Dieu et le zygote   .... 
Autrement dit, il ne dit pas du tout, par cette expression, que l'animation est immédiate
 

**************************************************************************************                         
En revanche, aucune allusion au discours de Saint Jean-Paul II du 24 février 1998.   ... Se taire, devons-nous aussi nous taire ?
Il ne s'avance pas sur l'animation immédiate, il ne fait que citer la doctrine de 1987.
En revanche, il confirme bien qu'il y a la présence de Dieu, sans médiation, sans "voile" lors de la création de l'âme ?
 tout à fait @"François Raju"    Cette précision vient de l'Encyclique Humani Generi de Pie XII 



Mgr Au Petit est le seul  évêque, à ma connaissance, à avoir réuni dans une même proposition deux verités dogmatiques de deux Encycliques ( Donum Vitae et Humani Generi)
  
 Certes il ne cite pas la Déclaration de Jean-Paul II :  qui l'a lui aura "apporté "ou porté à sa connaissance? Tous les Mgr à qui j'ai parlé ne connaissaient pas cette Déclaration. Elle leur a été cachée a eux aussi  j'en mets ma main au feu . Plus  c'est la Cté St Jean et d'autres metaphysiciens ( Mme Mathona de l'IPC, ou d'autres encore du coté de l'Homme Nouveau ) qui ont imposé le principe de l'animation tardive et exposé que le pape Jean Paul II qui n'était pas métaphysicien ne pouvait pas le comprendre ... TOUS les representants de l'Eglise ainsi matraqués ont presenté ce principe  de l'animation tardive lorsqu'ils étaient audités au CNE et dans les debats et commissions bioethiques: Pere Brugues (devenu éveque ) pere Vermersch, père Olivier Dinechain sj et responsable  de la Commission bioéthique du  CEF au moment des debats il y a 15 ans, etc etc  


 Quand j'ai vu Mgr Aillet en 2013, il portait une telle veneration et buvait si gouluement les phrases de Tugdual Derville ( auditeur et consultant à l'Académie Pontificale pour la Vie , avec Jen Marie Lemene qui y est permanent , en core aujourd'hui) que c'est aupes de lui  qu'il puise ses informations et points de vue . Or L'Académie Pontificale pour la vie depuis 20 ans a toujours IGNORE et Evité de parler ou même de débattre de la Déclaration de Jean Paul II .... ET c'est là le, problème . Mgr Jacques Suaudeau Membre de l’Académie pontificale pour la Vie évoquait aussi aux Bernardins les questions bioéthiques  , il était aux cotés de JM Lemene ,  qu'ion y a entendu dire des mensonges abérrants  (" le clonage est interdit  grace à JF Mattei ")  sans qu'il ne bronche  : il était , manifestement, manipulé depuis plusieurs années par ces m^mes experts laics inattaquables   


 C'est donc par la faute de laics et des dits metaphysiciens cités  que tres probablement nos évêques ont été et sont  désinformés . C'EST DONC UNE ERREUR DE NE PAS LEUR ECRIRE  ou DE LE LEUR DIRE :
"pourquoi ne pas mettre sur la table la Déclaration de Jean Paul II 
qui fonde le principe de l'animation immediate  ? " 

 Scala-Coeli Aujourd'hui à 19:32
Peut-on avoir une explication plus claire de la réflexion du Médiateur Doctrinal de la Modération sur l'ajout (sans médiation) du Mgr Aupetit ?
Merci !



je me suis expliqué plus haut @Scala-Coeli  ..  pour  ce qui concerne la position de Mgr AUPETIT en total justesse de ses propos  eu égard aux dogmes en vigueur dans l'Eglise au jour de la rédaction de son opuscule ( il n'y a pas eu de definition dogmatique  non plus depuis ) 
 J'ai ci dessus "raccourci" la réflexion du Médiateur Doctrinal de la Modération  pour en garder l'essentiel sur le fond de la question de l'animation de l'embryon sans nuire à ce qu'il disait a ce propos 


L'ajout  de Mgr Au Petit est : " sans médiation" :  comme je l'ai dit à l'instant, il reprend à son compte  le dogme de l'Encyclique de Pie XII ( Humani Generi ),  l'explication donnée par   est  DIEU crée sans INTERMÉDIAIRE entre Lui  et le zygote  (c'est à dire  le génome , le premier noyau de l'embryon qui apparait apres la fécondation de l'ovule) . 
Comment expliquer cela   ? 


 D'abord  cela veut dire que Dieu crée SEUL , Lui et personne d'autre : ce ne sont pas les parents qui créent  mais c'est Dieu. Les parents reçoivent en fait leur enfant : " nous avons concu un enfant de par Dieu" dit Abraham 
 Ensuite  cela veut dire qu'il y a une UNITE  parfaite entre l'enfant créé et Dieu , une Unité qui va marquer l'ame spirituelle  de l'enfant  , comme un sceau indélébile (le fameux diamant aux mille Demeures de SteTherese d'Avila ) avant que d'autres s'en occupent : apres cette Création Lumineuse et comme un éclair ( immédiate pourrait signifier cette effusion subite d'amour de Dieu  pour Son enfant)  mais qui a une "odeur  " d'eternité   il y aura l'amour séparant de Dieu  qui vient juste après : Dieu laisse son enfant grandir et passera par la médiation cette fois de sa mère, ses parents .... naturellement . 


Et puis il y aura le Péché Originel, qui va comme obscurcir cette création lumineuse, pure, parfaite ..sans pour autant que Dieu ne l'abandonne , car il lui laisse toutes les graces dont il aura besoin dès lors et pour toute son existence , dans laquelle il pourra exercer sa liberté  pour passer de l'image  inscrite comme un sceau dans son corps ( memoire genetique ) son ame ( memoire ontologique ) et son esprit ( memoire de Dieu) . Il y aura la médiation  des sacrements  ou Dieu se donne cette fois mais avec le voile du pain dans l'Eucharistie, du prêtre dans la confession ou l'éveque dans la confirmation   etc .. ce n'est plus  comme à la Création par laquelle le Créateur et la créature ne font qu'UN: rien ne les sépare  (je dis souvent la mère qui allaite livre à son bébé son sein : ils sont "skotchés" , il n'y a pas de "voile" entre eux , sinon il ne pourrait pas boire ! )    


 c'est ce que je comprends intuitivement : ça pourra être corrigé ou completé 

Très bonne idée ! Il est temps !   Merci!
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3123
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Jeu 25 Jan 2018 - 0:19

On ne peut soutenir que les évêques ne connaissaient pas la déclaration du Pape JPII, car elle fut publiée dans l'organisme officiel de l’Église à l’adresse surtout de la hiérarchie, dont j'ai oublie le nom,  et je doute fort que celle-ci ait pu échappée à l'attention de nos évêques.
On pouvait d'autant moins l'ignorer qu'elle fit un lourd débat qui failli valoir au Père Marie-Dominique Philippe la suspens et cette opposition frontale ne pouvait être ignorée de  nos évêques, mais qu'ils l'étouffèrent cela est certains.
avatar
Surleroc
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 771
Age : 68
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Jeu 25 Jan 2018 - 0:24

C'est donc par la faute de laics et des dits metaphysiciens cités  que tres probablement nos évêques ont été et sont  désinformés . C'EST DONC UNE ERREUR DE NE PAS LEUR ECRIRE  ou DE LE LEUR DIRE :
"pourquoi ne pas mettre sur la table la Déclaration de Jean Paul II 
qui fonde le principe de l'animation immediate  ? "
Le Pape saint Jean-Paul II n'a jamais enseigné que l'animation été immédiate, il a enseigné que l'animation se faisait au premier génome, ce n'est pas pareil et c'est très important. L'animation se fait à la fusion des deux ADN des parents ce qui constitue à cet instant là le premier génome qui reçoit immédiatement la dignité ontologique. Ce qu'enseignait dans les années 80 le Père Marie-Dominique Philippe.
avatar
Surleroc
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 771
Age : 68
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Jeu 25 Jan 2018 - 0:30

Comme l'a enseigné le Père Nathan, c'est une faute de charité, dans les circonstances actuelles que d'écrire aux évêques, cela les gêneraient beaucoup pour certains qui ont compris le drame, et surtout cela fragiliserait le Père Nathan qui n'a pas besoin de cela, d'autant que cette démarche irresponsable serait maintenant contre productive. On peut faire confiance au Père Nathan pour le discernement dans cette affaire et, c'est aussi l'opinion de la majorité de ceux qui s'opposèrent à cette loi.


Azaïs arrêtez d'aller à l'encontre du Père Nathan, vous n'avez plus l'âge de la cour de récréation et il y a longtemps que vous avez quitté les couches culottes, évitez de m'engager plus avant, restez à votre place Bruno.


Dernière édition par Surleroc le Jeu 25 Jan 2018 - 0:49, édité 1 fois
avatar
Surleroc
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 771
Age : 68
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Jeu 25 Jan 2018 - 0:34

@Surleroc a écrit:
C'est donc par la faute de laics et des dits metaphysiciens cités  que tres probablement nos évêques ont été et sont  désinformés . C'EST DONC UNE ERREUR DE NE PAS LEUR ECRIRE  ou DE LE LEUR DIRE :
"pourquoi ne pas mettre sur la table la Déclaration de Jean Paul II 
qui fonde le principe de l'animation immediate  ? "
Le Pape saint Jean-Paul II n'a jamais enseigné que l'animation été immédiate, il a enseigné que l'animation se faisait au premier génome, ce n'est pas pareil et c'est très important. L'animation se fait à la fusion des deux ADN des parents ce qui constitue à cet instant là le premier génome qui reçoit immédiatement la dignité ontologique. Ce qu'enseignait dans les années 80 le Père Marie-Dominique Philippe.

Pouvez-vous développer ? Pourquoi une différence importante ?
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3123
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Jeu 25 Jan 2018 - 0:43

La différence importante c'est qu'entre la fécondation de l'ovule à la fusion de l'ADN il se passent plusieurs heures et que jusqu'à la fusion des ADN on ne peut pas parler de personne, d'être; la semence n'a qu'un dignité morale, alors que dès la fusion des ADN, c'est à dire au moment où l'hérédité se donne alors il y a un être, un vivant, et Dieu crée l'âme spirituelle à cet instant pour communiquer la Forme et le mouvement et transmettre les trois puissances qui font de l'âme humaine une âme spirituelle.
La Pape ne pouvait pas dire animation immédiate et il ne l'a pas dit; il a précisé ce qui donne à cette intervention une valeur immense, car il force la porte pour revenir au débat métaphysique ce que ne voulait pas le pouvoir et au sujet duquel le P. Marie-Dominique Philippe a trahi.
avatar
Surleroc
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 771
Age : 68
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Jeu 25 Jan 2018 - 1:04

@Surleroc a écrit:La différence importante c'est qu'entre la fécondation de l'ovule à la fusion de l'ADN il se passent plusieurs heures et que jusqu'à la fusion des ADN on ne peut pas parler de personne, d'être; la semence n'a qu'un dignité morale, alors que dès la fusion des ADN, c'est à dire au moment où l'hérédité se donne alors il y a un être, un vivant, et Dieu crée l'âme spirituelle à cet instant pour communiquer la Forme et le mouvement et transmettre les trois puissances qui font de l'âme humaine une âme spirituelle.
La Pape ne pouvait pas dire animation immédiate et il ne l'a pas dit; il a précisé ce qui donne à cette intervention une valeur immense, car il force la porte pour revenir au débat métaphysique ce que ne voulait pas le pouvoir et au sujet duquel le P. Marie-Dominique Philippe a trahi.

Merci pour cette explication.

Qu'est-ce qui empêche que les évêques ne reconsidèrent cette question ? Sans quoi ils se condamnent à rester dans la "langue de buis" ou les généralités...et le gouvernement pourra se réjouir d'avoir donné toute l'apparence de la démocratie à un débat qui n'a pas eu lieu...
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3123
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Jeu 25 Jan 2018 - 1:29

L'animation immediate  est reliée au fait que celle-ci se fait immediatement dans deux sens: sans media (sans intermédiaire , ou sans voile si on veut se rapprocher de la notion de Saint des Saints, qui fut "gardé" derrière le Voile du Temple) et tout de suite apres l'apparition du genome, du premier noyau embryonnaire humain (une immédiateté dans le temps): les deux ne sont pas incompatibles du tout, ce qui rend plaisante cette expression  somme toute commode et accessible à tous (le bon sens et le sensuum fidei), surtout par le fait qu'elle contredit le principe, malheureusement promu, de l'animation tardive (dans le temps, bien apres l'apparition du genome)


Dans le second cas d'ailleurs on se demande comment ils  peuvent  arriver à dire quand ce sera exactement ... alors que  lors du developpement de l'embryon  en phase uterine il ne se passe rien de spécial  qui manifeste une "animation" nouvelle  de l'embryon, alors que tout un chacun comprend  au contraire que celui ci depuis l'apparition de son premier noyau et sa première division dans la seconde qui suit, il y a un continuum ininterrompu de vie .... jusqu'a sa mort naturelle (ou accidentelle)
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5366
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Jeu 25 Jan 2018 - 2:13

deux thèmes s'entrecroisent : la question de l'animation immédiate
et la question de l'action à mener ou NON  auprès des évêques avec des positions tranchées de part et d'autre (azais-sur le roc,le Père Nathan ayant donné son éclairage, avec un -je rois-) soit entre devoir de vérité et devoir de charité : pas facile aux pauvres que nous sommes de s'orienter...
Pour en revenir à la proportions des évêques baillonnés et ceux carrément complices, là aussi, ce n'est pas vraiment le consensus..
"dur, dur", d'être catho aujourd'hui...en ce temps où "la nuit avance"...

((question évêque, on comprend mieux la position d'un évêque par rapport à une messagère -Françoise-, le Seigneur lui ayant donné tout un enseignement sur la FM, donc pas sûr qu'elle puisse être inauthentique en s'appuyant seulement sur l'avis de l'évêque et ceci peut être valable pour beaucoup d'autres))
Et s'il y a tant de messagers aujourd'hui, c'est peut-être, au moins en France, Fille aînée de l'Eglise,  parce que l'Eglise est baillonnée, voire infiltrée même si on ne sait pas au moins pour la majorité, jusqu'à quel point : sujet tabou...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 966
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Jeu 25 Jan 2018 - 2:56

D'abord   l'intervention de Mgr Gosselin ne dit pas  écrivez à votre éveque mais indique une demarche en cours à laquelle il invite les catholiques à s'associer .. J'ai donc proposé des pistes  pour pouvoir rentrer dans ce travail de "prise en compte " de l'homme dans son essence  , ce qui est bien la question de la bioéthique :  quel est le début ,  qu'est ce que la conception, qu'est ce que l'ame  , qu'est ce que la personne (en fait corps, ame et esprit indissociablement trois en un et un en trois ), quel est t il lors de sa conception, sceau qui dit bien qui il est et ce qu'il sera, quelle liberté, determinisme vis a vis de qui le crée  si la finalité de sa création n'est pas respectée. (ex un clonage, une fecondation avec des ovule et spermato des banques d'organes d'embryons congelés ou  choisis à cause de leur QI potentiel, voire d'avortons disséqués  etc ) 

A chacun  d'aller sur ce front dont on sait qu'il est décisif , car la loi bioéthique introduit par la création artificiele d'etres humain en dehors de la loi naturelle , un bouleversement  de l'espèce humaine  et d'une société qui le transforme en objet, en esclave, en chose, , et reduit la parentalité, la vocation de la paternité et de la maternité à néant : "un Abime qui s'ouvre pour toute l'humanité " (Mgr Sgrecia )  ET que ce bouleversement s'accélère d'autant plus que le clonage humain est occulté ainsi que toutes les horreurs sous jacentes aux transgressions  pratiquées en ce moment dans nos maternités sous pretexte d'assistance  médicale à la procréation ... 

Je suis sur que chacun en demandant à Jésus , avec qui et vers qui je vais tenter de jouer ma part ... dans ce contexte d'opportunité de participer à cette reflexion souhaitée par les evequesde France , à defaut est ce que les pretextes de ne pas y aller ne sont pas des fuites  coupables  autant que celle de ceux qui masquent la verité sur la loi bioethique et les pratiques réprouvées et non denoncées (bébés cobayes , bébés objets, bebes esclaves, bébés banque  d'organes dediés à la procréation etc etc:  avec des preuves suffisamment parlantes  apte à declencher le flasch de la conscience de ceux a qui on en parle  et par effet boule de neige  parviendrons à leur but .... là où tout semble "gelé ", grace aux liens , relations ,entrées dans des cercles qu'on n'ose pas alimenter de ce que nous savons pourtant ... et qu'ils ignorent : c'est tellement sidérant qu'il est difficile de croire tant d'horreur possible et tant d'aveuglement alors que ça se passe maintenant, que c'est légal, et que ces bals maudits de font aucun bruit .... alors que d'habitude c'est le bien qui ne fait pas de bruit ....)
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5366
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Jeu 25 Jan 2018 - 4:56

super de dénoncer "la faute de CHARITE", mettre en pratique, ce n'est pas mal non plus dans le respect de ceux qui prennent une autre option pour ne pas manquer à la faute de VERITE car JESUS a dit aussi : "si vous vous taisez, les pierres crieront". Car l'heure est grave.
Chacun a le droit de se poser la question et de choisir ce qui parait être le plus conforme à la Divine Volonté
(à propos de l'intervention de sur le roc O h 30).
L'avis de quiconque peut-il être un ABSOLU en soi ?qd les uns et les autres connaissent parfaitement de quoi il en retourne, (disons plutôt l'un et l'autre), où est la sagesse humaine, où est la  Sagesse Divine, folie voire "irresponsable" parfois aux yeux des hommes ??
le paradoxe n'est pas étranger à l'Evangile tel que "J'apporte la Paix" "ne croyez pas que Je suis venu apporter la paix".
Les deux modalités sont peut-être nécessaires si l'on ne met sa confiance qu'en DIEU dont l'honneur est bafoué toujours plus par l'humanité meshomisée
(Le "je crois" du Père Nathan laisse la porte ouverte, semble-t-il et ne  place pas dans cet absolu
(c'est un peu co ds la dernière guerre : de Gaulle, Pétain : résister ou sauver les meubles - humainement, la résistance d'un Churchill pouvait sembler folie...)

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 966
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par François Bernon le Jeu 25 Jan 2018 - 9:11

@Surleroc a écrit:On ne peut soutenir que les évêques ne connaissaient pas la déclaration du Pape JPII, car elle fut publiée dans l'organisme officiel de l’Église à l’adresse surtout de la hiérarchie, dont j'ai oublie le nom,  et je doute fort que celle-ci ait pu échappée à l'attention de nos évêques.
On pouvait d'autant moins l'ignorer qu'elle fit un lourd débat qui failli valoir au Père Marie-Dominique Philippe la suspens et cette opposition frontale ne pouvait être ignorée de  nos évêques, mais qu'ils l'étouffèrent cela est certains.

Je cite :
"Se taire, devons-nous aussi nous taire ?

***************************************
NON le sacerdoce royal doit hurler s'il le faut !
***************************************

Donc nous pouvons parler ! Merci mon Père pour cette précision.


D'autre part, nous échangeons et le sujet est "très" franco-français. Le discours du Pape du 24 février, que l'on trouve sur le site du Vatican en langue italienne, anglaise, portugaise, espagnol et curieusement pas en français...a donc du être lu par des évêques, autre que français. Aucun retour de l'étranger ?
avatar
François Bernon
Avec l'Archange Saint Michel

Masculin Messages : 179
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Jeu 25 Jan 2018 - 11:39

@azais a écrit:
@azais a écrit:
Francois Raju a écrit:Mgr Gosselin : « Quels enfants voulons-nous laisser à la planète ? »
Propos recueillis par Anne-Bénédicte Hoffner23/01/2018 à 17h05

La Croix : Comment la Conférence des évêques de France (CEF) s’est-elle organisée pour participer aux états généraux sur la bioéthique ?
Mgr Hervé Gosselin : La CEF a mis en place une commission de travail sur la bioéthique, composée de six évêques et deux prêtres, sous la direction de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes (1). L’une des premières choses que nous avons décidées est cette journée de formation, qui s’est tenue samedi 20 janvier au Collège des Bernardins.
Nous avons proposé à tous les évêques d’y envoyer une ou deux personnes de leur diocèse, déjà sensibilisées au sujet et désireuses de se former davantage. Un peu moins de 50 diocèses étaient représentés. Cela nous a permis de commencer une réflexion ensemble, alimentée par une bibliste, une juriste, une psychanalyste, un moraliste… Et les participants ont maintenant pour mission de solliciter des rencontres dans leur diocèse, ou de participer à celles qui s’y tiennent : ils doivent sensibiliser les chrétiens, et les autres.

Dans les semaines qui viennent, notre cellule va recevoir et écouter des hommes politiques, des scientifiques, des juristes etc. Nous consacrerons aussi aux thèmes des états généraux une partie de notre prochaine Assemblée plénière à Lourdes : nous y rendrons compte de nos avancées. En nous appuyant sur tout ce travail, et sur les débats locaux et les remontées des diocèses, nous devrions publier un texte, vraisemblablement au troisième trimestre, qui exprimera la position de l’Église sur ces sujets.


Sur le fond, comment avez-vous décidé de prendre part au débat ? Avec quels arguments et quelle stratégie ?
Mgr Hervé Gosselin : Nous souhait est surtout de repartir des fondamentaux : qu’est-ce que l’homme dans sa globalité ? Et que voulons-nous pour lui demain ? Nous ne voulons pas traiter les sujets les uns après les autres – procréation, euthanasie, intelligence artificielle… – mais ensemble, car tous touchent à la question de l’homme.
Notre réflexion doit être à la fois philosophique – elle peut d’ailleurs être partagée par d’autres croyants et hommes de bonne volonté – et éthique. Je me réjouis de voir que de plus en plus de nos contemporains se demandent quelle planète nous souhaitons laisser à nos enfants. Mais nous devons aussi nous interroger sur les enfants que nous voulons laisser à la planète !
On ne peut pas traiter l’homme sans son environnement, et réciproquement, et donc traiter les questions de bioéthique en faisant l’économie d’une réflexion sur l’écologie. Celle-ci, au sens où le pape François l’envisage dans son encyclique Laudato Si’, en est le fondement.
 Personnellement  comme dans ce que disait le commentaire pour la lettre de mgrRey ci dessus  , Mgr Gosselin  donne , bien au contraire une ouverture à dialoguer et à faire passer  CE QUI N'EST PAS MÊME DEBATTU  à LMPT , aux Universités de la Vie  gérées par Tugdual Derville , dans les brochures éditées par la Cte Emmanuel ou la fondation J Lejeune et  dans les colloques bioéthique de France et de Navarre ou des Bernardins !! 

 J'invite tous ceux qui ici sont "renseignés " depuis 2 ans sur le sujet :  d'écrire à leur curé et diocèse,   les delegués diocésains qui en sont chargés (demandez a votre curé par telephone comment les joindre !! ) ET DE DEMANDER DE RENCONTRER CEUX QUI PARTICIPENT A CETTE COLLECTE ORGANISEE COMME VIENT DE L'EXPOSER MGR GOSSELIN 

 CEUX QUI CRITIQUENT,  S'ILS NE LE FONT PAS , N'AURONT QU'A SE FRAPPER LA POITRINE DE CRITIQUER CEUX QUI DANS L'eGLISE TENTENT DE FAIRE SORTIR LA TETE DE L4EAU OU ELLE A ETE MAINTENUE DEPUIS 18 ANS 


 les matériaux je les ai deposé sur ma page twitter : videos , articles  etc ...   vous n'avez aucune excuse  vous ne viendrez pas les mains vides !    le voici : https://twitter.com/vergeronbruno/with_replies
 remontée du post  sur le dessus de la pile p acces plus visible et rappel contexte  : cadre de la mobilisation de ceux qui sont invités à y participer  ...


@Yeshoua a écrit:Bonsoir, vous conseiller d’écrire aux évêques , j'ai moi même déjà essayer de toucher le problème avec mon prêtre confesseur en faisant des allusions à l'abomination (texte de Daniel du ceshe ) sans aucune réaction de sa part. Incompréhension ou gène .. le souci majeur pour ma part se n'est pas la peur de dénoncer mais "d'incomber" cette charge aux prêtres (ou l’évêque) de mon entourage, s'il ne réagisse pas ils seront peut être condamne.. ma question pourra vous paraitre atroce mais je suis perdu face à cette question, quel discernement avez vous sur cela?
L'approche est simple : Mgr Gosselin appelle à mobilisation , on y repond  
 ce n'est plus je sollicite un pretre  , c'est tres différent , je réponds à un appel de l'Eglise et comme ils aiment  parfois le dire  je viens repondre "EN Eglise" 

Or le propos de Mgr Gosselin c'est d'integrer la dimension de l'homme c'est à dire son ETRE . On arrive a rien depuis 50 ans parce que on  se bat sur la defense de la vie  : je suis c'est différent de je vis ou j'ai vecu . Le premier traverse tous les temps et le second .. c'est la vie  OR justement la loi Bioethique vient DETRUIRE  l'ETRE humain   Pourquoi ? C'est justement ec qu'il faut introduire dans le debat et la reflexion 
 Si il ya clonage humain : est ce que ca ne bouleverse pas l'etre humain dans son essence ( ESSE nce ) ? Dans sa Nature ?   et avec lui tout le système social basé sur les droits de l'homme  (dont un ESSEnCiel  celui d'avoir une famille, une heredité , une existence non determinée , une liberté fondamentale)   
(...)
Si il y a des uterus artificiels et le developpement de l'ectogenèse 
 Que deviendra un homme créé  en PMA à partir d'embryons (la Loi Bioethique  qui l'interdit en preambule ne l'empeche plus depuis 2013 )  et qui ne sera même jamais porté dans les entrailles d'une mère ?. il n'aura ni père ni mère à sa conception , ni mère  à sa grossesse , que deviendra t il en sortant de  sa couveuse .... ?   et ni paternité , et ni maternité !!! 
(...)
 S'il faut des repères ontologiques :il faut repondre a la question ESSEnCIEL le : qu'est ce que c'est que l'ame humaine ? Quand est ce que elle est donnée ? par qui ?  Quelle marque en garde t elle de sa conception ? En quoi cela regarde la conscience  que l'homme a de lui m^me et de son prochain et de la nature a laquelle il appartient ( la fameuse ecologie humaine ) ? 
....( le preambule de la loi bioethique parle justement de ce crime  contre l'espèce humaine MAIS ne sait pas  comment ce crime se commet : difficile dans ces conditions de reguler les pratiques genetiques !! )

 Etc ...  J'écrivais une liste  sur ma page face book et ici aussi  : https://www.facebook.com/bruno.devergeron/posts/1658388550849373
<< J'invite tous ceux qui , ici, sont "renseignés " depuis 2 ans sur le sujet BIOETHIQUE 
Animation immediate, Ame et Embryon humain,
Clonage humain legalisé dans les PMA 
Creation artificielle d'ENFANTS OBJETS créés a des fins utilitaristes, et EUGENISTES 
Infanticides Neonataux , 
Dissection d'enfants precocement accouchés dans les maternités Planning Familial 
Uterus artificiel et ECTOGENESE légalisé : enfants qui naitront sans grossesse

(...)  TOUS ces sujets meconnus , ignorés  et non débattus  doivent trouver place dans cette recherche  et rassemblement ecclésial a laquelle l'Eglise par lavoix de mgr Gosselin appelle  et sur chacun de ces sujets il y a une video , une information scientifique    etc qui en demontre l'actualité ( pas comme le transhumanisme qui reporte  l'intelligence artificielle  integrée dans l'homme à 2060 voir 2100 au plus tot !! : voir article famille chretienne n° 2077  de novembre 2017 et les interventions de l'incontournable Dr  Laurent Alexandre)

 A chacun de sortir de "sa piscine"  , avec juste ça comme papier , et sois sur que je donnerai tout ce dont tu as besoin  . Avec  qui peut comprendre ou a compris : allez y à deux ( demande a jesus de te  donner ce "compagnon" ! ) 
Demander a ton curé : "qui fait ca dans le diocèse ?" , "qui on va voir ?"  sinon téléphoner au diocèse directement et pose la question  en te referant a ce que Mgr Gosselin a écrit 


Et on prie tous les uns pour les autres Jésus de nous accompagner et de faire en nous Sa Volonté: c'est Lui qui fait tout mais pas sans nous !
 remontée du post (nous sommes dejà à la p.4 !!) ... pour ne pas oublier l'arrière plan, répondre et agir ... dans la Divine Volonté comme dit @véronique69


Dernière édition par azais le Jeu 25 Jan 2018 - 11:47, édité 1 fois
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5366
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Jeu 25 Jan 2018 - 11:46

Francois Raju a écrit:
@Surleroc a écrit:On ne peut soutenir que les évêques ne connaissaient pas la déclaration du Pape JPII, car elle fut publiée dans l'organisme officiel de l’Église à l’adresse surtout de la hiérarchie, dont j'ai oublie le nom,  et je doute fort que celle-ci ait pu échappée à l'attention de nos évêques.
On pouvait d'autant moins l'ignorer qu'elle fit un lourd débat qui failli valoir au Père Marie-Dominique Philippe la suspens et cette opposition frontale ne pouvait être ignorée de  nos évêques, mais qu'ils l'étouffèrent cela est certains.

Je cite :
"Se taire, devons-nous aussi nous taire ?

***************************************
NON le sacerdoce royal doit hurler s'il le faut !
***************************************

Donc nous pouvons parler ! Merci mon Père pour cette précision.


D'autre part, nous échangeons et le sujet est "très" franco-français. Le discours du Pape du 24 février, que l'on trouve sur le site du Vatican en langue italienne, anglaise, portugaise, espagnol et curieusement pas en français...a donc du être lu par des évêques, autre que français. Aucun retour de l'étranger ?

Merci @FrançoisRaju pour cette très intéressante remarque, à suivre...  

Prie
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3123
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par M1234 le Jeu 25 Jan 2018 - 12:03

@Isabelle-Marie a écrit:
Francois Raju a écrit:
@Surleroc a écrit:On ne peut soutenir que les évêques ne connaissaient pas la déclaration du Pape JPII, car elle fut publiée dans l'organisme officiel de l’Église à l’adresse surtout de la hiérarchie, dont j'ai oublie le nom,  et je doute fort que celle-ci ait pu échappée à l'attention de nos évêques.
On pouvait d'autant moins l'ignorer qu'elle fit un lourd débat qui failli valoir au Père Marie-Dominique Philippe la suspens et cette opposition frontale ne pouvait être ignorée de  nos évêques, mais qu'ils l'étouffèrent cela est certains.

Je cite :
"Se taire, devons-nous aussi nous taire ?

***************************************
NON le sacerdoce royal doit hurler s'il le faut !
***************************************

Donc nous pouvons parler ! Merci mon Père pour cette précision.


D'autre part, nous échangeons et le sujet est "très" franco-français. Le discours du Pape du 24 février, que l'on trouve sur le site du Vatican en langue italienne, anglaise, portugaise, espagnol et curieusement pas en français...a donc du être lu par des évêques, autre que français. Aucun retour de l'étranger ?

Merci @FrançoisRaju pour cette très intéressante remarque, à suivre...  

Prie

@Père Nathan
Console
avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Jeu 25 Jan 2018 - 16:07

Azaïs à dit: L'animation immediate  est reliée au fait que celle-ci se fait immediatement dans deux sens: sans media (sans intermédiaire , ou sans voile si on veut se rapprocher de la notion de Saint des Saints, qui fut "gardé" derrière le Voile du Temple) et tout de suite apres l'apparition du genome, du premier noyau embryonnaire humain (une immédiateté dans le temps): les deux ne sont pas incompatibles du tout, ce qui rend plaisante cette expression  somme toute commode et accessible à tous (le bon sens et le sensuum fidei), surtout par le fait qu'elle contredit le principe, malheureusement promu, de l'animation tardive (dans le temps, bien apres l'apparition du genome)
Dans le second cas d'ailleurs on se demande comment ils  peuvent  arriver à dire quand ce sera exactement ... alors que  lors du developpement de l'embryon  en phase uterine il ne se passe rien de spécial  qui manifeste une "animation" nouvelle  de l'embryon, alors que tout un chacun comprend  au contraire que celui ci depuis l'apparition de son premier noyau et sa première division dans la seconde qui suit, il y a un continuum ininterrompu de vie .... jusqu'a sa mort naturelle (ou accidentelle)
Comment peux-tu maintenir que l'animation est immédiate ? Tu es un trompeur!
avatar
Surleroc
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 771
Age : 68
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Jeu 25 Jan 2018 - 16:31

@Surleroc a écrit:
Azaïs à dit: L'animation immediate  est reliée au fait que celle-ci se fait immediatement dans deux sens: sans media (sans intermédiaire , ou sans voile si on veut se rapprocher de la notion de Saint des Saints, qui fut "gardé" derrière le Voile du Temple) et tout de suite apres l'apparition du genome, du premier noyau embryonnaire humain (une immédiateté dans le temps): les deux ne sont pas incompatibles du tout, ce qui rend plaisante cette expression  somme toute commode et accessible à tous (le bon sens et le sensuum fidei), surtout par le fait qu'elle contredit le principe, malheureusement promu, de l'animation tardive (dans le temps, bien apres l'apparition du genome)
Dans le second cas d'ailleurs on se demande comment ils  peuvent  arriver à dire quand ce sera exactement ... alors que  lors du developpement de l'embryon  en phase uterine il ne se passe rien de spécial  qui manifeste une "animation" nouvelle  de l'embryon, alors que tout un chacun comprend  au contraire que celui ci depuis l'apparition de son premier noyau et sa première division dans la seconde qui suit, il y a un continuum ininterrompu de vie .... jusqu'a sa mort naturelle (ou accidentelle)
Comment peux-tu maintenir que l'animation est immédiate ? Tu es un trompeur!

Non, non pas d'invectives, SVP, justifiées ou non. Le sujet est suffisamment difficile, délicat, entre chrétiens, expliquons nous et gardons la paix !  Smile
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3123
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Jeu 25 Jan 2018 - 16:36

Il ne s'agit pas d'invective. [Ok, mais pas de procès d'intention non plus, nous ne lisons pas dans les cœurs ! N'étalez pas sur un forum votre différend envers tel ou tel.
Si le PN n'était pas d'accord sur tel ou tel point de vue, il est tout à fait capable de s'exprimer, ce qu'il fait régulièrement, et sur ce Fil aussi]
avatar
Surleroc
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 771
Age : 68
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Jeu 25 Jan 2018 - 17:08

Voilà le propos du père Nathan à l'origine de votre polémique (page 3 de ce Fil). Pardonnez-moi, je ne l'avais pas lu. Eh bien, ceux qui le souhaitent peuvent demander (ou donner) des explications supplémentaires, mais en gardant la paix (si c'est difficile, offrons le au Seigneur...) svp  Smile

Jésus confiance

"OUI


La Sagesse, c'est je crois, de ne pas écrire aux évêques :



Il leur est demandé de ne pas répondre: ne pas les mettre en porte à faux, c'est de la charité filiale vis à vis de ceux qui pourraient faire quelque chose



L'Eglise est une Grande dame !"
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3123
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Jeu 25 Jan 2018 - 17:13

J'en suis au courant, c'est moi qui ai demander à PN d'intervenir pensant que Azaïs s'arrêterait. Peine perdue!
avatar
Surleroc
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 771
Age : 68
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Jeu 25 Jan 2018 - 17:24

@Surleroc a écrit:J'en suis au courant, c'est moi qui ai demander à PN d'intervenir pensant que Azaïs s'arrêterait. Peine perdue!

Il a le droit d'être d'un avis contraire et vous voyez que sur cette question les avis sont partagés.

Le père Nathan est le père spirituel de ce forum. Il respecte la liberté de chacun !   flower Et fait confiance, je suppose, ayant donné son avis, au discernement des uns et des autres.   Conscience
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3123
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Jeu 25 Jan 2018 - 17:27

Vous ne comprenez pas les enjeux! Ce n'est pas qu'une divergence d'opinion puisqu'il nous a approuvé des mois en arrières... Ne soyez pas ingénue.
avatar
Surleroc
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 771
Age : 68
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par M1234 le Jeu 25 Jan 2018 - 17:34

Bonjour Pierre,
Ce fil ayant été créé par vous, voulez vous que nous le mettions" au repos" un ou deux jours, qu'en pensez-vous?
Amitiés
avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Jeu 25 Jan 2018 - 17:47

Non, mais que Azaïs soit rappelé à l'ordre de la charité, il n'a pas à contrevenir au conseil de prudence du PN.
avatar
Surleroc
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 771
Age : 68
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par M1234 le Jeu 25 Jan 2018 - 18:02

Ok Pierre le fil reste ouvert!!
avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Jeu 25 Jan 2018 - 18:43

Même si c'est un sujet très grave, que fait-on de la liberté d'expression  : "il n'a pas  à intervenir sur le conseil de prudence du PN" : il s'agit d'un CONSEIL, ce qui est le propre d'un père spirituel qui est là pour proposer, éclairer et non IMPOSER de même que DIEU respecte la LIBERTE de chacun au risque de l'enfer. Comme dit Isabelle-Marie, il a le DROIT d'être d'un avis contraire et chacun de nous sans pour cela être traité d'ingénu ou tout autre qualificatif plus ou moins élogieux...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 966
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par M1234 le Jeu 25 Jan 2018 - 18:48

@véronique69 a écrit:Même si c'est un sujet très grave, que fait-on de la liberté d'expression  : "il n'a pas  à intervenir sur le conseil de prudence du PN" : il s'agit d'un CONSEIL, ce qui est le propre d'un père spirituel qui est là pour proposer, éclairer et non IMPOSER de même que DIEU respecte la LIBERTE de chacun au risque de l'enfer. Comme dit Isabelle-Marie, il a le DROIT d'être d'un avis contraire et chacun de nous sans pour cela être traité d'ingénu ou tout autre qualificatif plus ou moins élogieux...

Merci véronique!!
Le sujet est clos Smile
Le débat peut continuer en toute tranquillité et Paix


Dove
avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par azais le Jeu 25 Jan 2018 - 19:02

Merci @Isabelle-Marie 
  @surleroc  
 1°)  Sur l'animation immédiate : j'utilise le terme communément  employé  pour désigner ce que  le pape Jean Paul II déclare  et a été écarté au profit de "l'animation tardive "   tout aussi communément employée pour l'opinion qui s'est imposée lors des debats Bioéthique  et qui se rapporte à la pensée "Pro Persona" . C'est plus simpe d'employer des termes simples et dont  tout le monde saisit la portée qu'ils sous tendent , sans en trahir leurs fondements . 
 Ta réaction est pour moi incompréhensible et inexplicable ( et inexpliquée)
  
  2°/ Et puis , franchement Pierre, où vois tu que je contreviens à une "directive" du P Nathan  de ne pas écrire aux éveques:  si tel était le cas, aurait-il raison? C'est sans objet puisque ce n'était pas un ordre  mais une injonction émanant de toi ...  
un Père  se permettrait il de demander : "ne repondez pas à l'appel lancé par l'Eglise" ?  
Heureusement ce n'est pas ce qu'il a fait  !!
Relis mieux, pour ce qui concerne ma retranscription de la dite invitation (une opportunité à saisir !! ) je dis de repondre  et d'entrer dans la démarchhe à laquelle  nos diocèses respectifs  nous invitent ,  là où sont organisé des lieux de partage et de reflexion ou ont designé un interlocuteur  dédié . Ce qui nous permet d'apporter nos contributions possibles
 ... N'y a t il pas , de ta part, un procès infondé !!! ??? 

J'ai d'ailleurs moi même fait la démarche et j'ai trouvé de ce fait le "chargé diocésain" du sujet ... qui m'a repondu (padre Blog !!) 
Voici ce que j'écrivais comme chacun peut le faire sur le lien contact de ma paroisse sur internet et sur celle du diocèse  ( comme vous verrez  c'est pas compliqué !! et on peut faire même plus simple ....  

 titre Démarche  Etats Generaux  Bioethique "en " Eglise    
           Procréation, euthanasie, intelligence artificielle… ensemble, touchent à la question de l’homme..... « les participants (au lancement du 20 janvier aux Bernardins) ont maintenant pour mission de solliciter des rencontres dans leur diocèse, ou participer à celles qui s’y tiennent : ils doivent sensibiliser les chrétiens, et les autres. >> commentait Mgr Gosselin (La Croix )
          Sur le fond(...) « Si la révision des lois de bioéthique, tous les sept ans, est précédée d’un grand débat, c’est que tout le monde sent que l’on touche à la question de l’homme, et qu’il nous faut allier une réflexion à la fois philosophique et éthique >>
                L'approche est simple : 
Mgr Gosselin appelle à mobilisation ,  je REPONDS  PRESENT ! Son  propos: integrer la dimension de l'homme, de son ETRE....  or la loi Bioethique  ne vient elle pas  DETRUIRE l'ETRE humain dans son principe et son devenir social et humain?  
         Ma demande :
 à qui m'adresser ? je souhaite participer et rencontrer les personnes de notre diocèse engagées dans cette demarche  Qui  l'anime- t-elle ? Qui  faut il  voir ?


Bruno 
(Dom'Asile ,  humanitaire , hospitalier lourdes, FEJ , observatoire Bioethique
 tel  adresse

Y  participerez  vous aussi  dans votre diocèse ? 
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5366
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Yeshoua le Jeu 25 Jan 2018 - 19:54

Je pense à mon humble avis qu'on ne doit pas se poser la question de s'il faut parler ou pas, mais que chacun de nous puisse déjà "provoquer" et tenter d'aborder le sujet avec certains prêtre autour d'eux prêt à entendre sans les charger s'ils font défaut, Jésus est au milieu de nous,des communauté diocésaine et je crois personnellement qu'on peut infiltre le message et les consciences tout en respectant celles-ci.
avatar
Yeshoua
Pour le roi

Masculin Messages : 622
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum