Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le CrocoDeal du moment : -33%
Box de 14 places de cinéma chez ...
Voir le deal
79.90 €

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Page 24 sur 26 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant

Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Lun 25 Nov 2019 - 12:50

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Photo_18La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Photo_18La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Photo_18La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Photo_18La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Photo_18La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Photo_18La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Photo_18La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Photo_18

SUITE 
________________   
-------
5-bréviaire Apocalypse de saint Jean 1 : 4b-6, 10, 12-18; 2 : 26, 28; 3 : 5, 12, 20-21
                                                                       Vision du Fils de l’homme. 
--intro : Dans le style des apocalypses, 
                   Jean décrit la venue du Fils de l’homme, en majesté. 
                             Toutes les images visent à nous faire comprendre 
                              que celui qui est mort sur la croix est vraiment le Vivant

«    À vous, la grâce et la paix, 
                de la part de Celui qui est, 
                                               qui était 
                                               et qui vient, 
                     de la part des sept esprits qui sont devant son trône,
                        de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, 
                                         le premier-né des morts,
                          le prince des rois de la terre
                       À lui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang,
                                   qui a fait de nous un royaume et des prêtres pour son Dieu et Père, 
                           à lui, la gloire et la souveraineté pour les siècles des siècles. Amen.
               Je fus saisi en esprit, le jour du Seigneur, 
                           et j’entendis derrière moi une voix forte, 
                                                pareille au son d’une trompette.
                                           Je me retournai pour regarder quelle était cette voix qui me parlait. 
                                      M’étant retourné, j’ai vu sept chandeliers d’or,
                               et au milieu des chandeliers un être qui semblait un Fils d’homme, 
                        revêtu d’une longue tunique, une ceinture d’or à hauteur de poitrine ;
                   sa tête et ses cheveux étaient blancs
                            comme la laine blanche, 
                                   comme la neige, 
                         et ses yeux comme une flamme ardente ;
                    ses pieds semblaient d’un bronze précieux affiné au creuset, 
                              et sa voix était comme la voix des grandes eaux ;
                                        il avait dans la main droite
                                                  sept étoiles ; 
                            de sa bouche sortait un glaive acéré à deux tranchants. 
                                    Son visage brillait comme brille le soleil dans sa puissance.
                Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort, 
                       mais il posa sur moi sa main droite, en disant :
                            '' Ne crains pas.
                                  Moi, je suis le Premier et le Dernier,
                                          le Vivant : 
                                         j’étais mort, et me voilà vivant pour les siècles des siècles ;
                             je détiens les clés de la mort et du séjour des morts.
                   Le vainqueur, celui qui reste fidèle
                                      jusqu'à la fin à ma façon d’agir, 
                                   je lui donnerai autorité sur les nations,
                              Il sera comme moi qui ai reçu autorité de mon Père,
                            et je lui donnerai l’étoile du matin.
                      Ainsi, le vainqueur portera des vêtements blancs ; 
                             jamais je n’effacerai son nom du livre de la vie ; 
                                   son nom, je le proclamerai
                                                     devant mon Père 
                                                       et devant ses anges.
                               Du vainqueur, je ferai une colonne au sanctuaire de mon Dieu ;
                                       il n’aura plus jamais à en sortir, 
                                             et je graverai sur lui le nom de mon Dieu
                                            et le nom de la ville de mon Dieu, 
                                                                           la Jérusalem nouvelle
 
                                                        qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, 
                                                               ainsi que mon nom nouveau.
                    Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. 
                                Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte,
                                            j’entrerai chez lui ; 
                                            je prendrai mon repas avec lui, 
                                                                        et lui avec moi.
                                  Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon Trône, 
                                              comme moi-même, après ma victoire, 
                                                           j’ai siégé avec mon Père sur son Trône. » 
-------
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10Traité d’Origène sur la prière. Que ton règne vienne. 
«  Comme l'a dit notre Seigneur et Sauveur, 
                le règne de Dieu vient sans qu'on puisse le remarquer.
                         On ne dira pas : Le voilà, il est ici, ou bien : Il est là.
                            Car voilà que le règne de Dieu est au-dedans de vous.
          Et en effet, elle est tout près de nous, cette Parole,
                         elle est dans notre bouche et dans notre cœur
               En ce cas, il est évident que celui qui prie 
                                 pour que vienne le règne de Dieu 
                              a raison de prier pour que 
                                        ce règne de Dieu germe, 
                                                             porte du fruit 
                                                         et s'accomplisse en lui. 
                     Chez tous les saints en lesquels Dieu règne 
                                    et qui obéissent à ses lois spirituelles, 
                               il habite comme dans une cité bien organisée :
                                     Père est présent en lui 
                                                 et le Christ règne avec le Père 
                                                                 dans cette âme parfaite, 
                                                          selon sa parole :
                                                                  Nous viendrons chez lui,
                                                    nous irons demeurer auprès de lui.
      Le règne de Dieu qui est en nous,
             alors que nous progressons toujours, 
                      parviendra à sa perfection
                               lorsque la parole l'Apôtre s'accomplira :
            le Christ, après avoir soumis ses ennemis, 
                            remettra son pouvoir royal à Dieu le Père afin que Dieu soit tout en tous
        C'est pourquoi, priant sans cesse 
                   et avec des dispositions divinisées par le Verbe, 
                            nous disons : Notre Père qui es aux cieux,
                                   que ton nom soit sanctifié, que ton Règne vienne.
           À propos du règne de Dieu, il faut encore remarquer ceci :
                      Comme il n'y a pas d'union entre la justice et l'impiété,
                                                                     entre la lumière et les ténèbres,
                                                                         entre le Christ et Bélial,
                              le règne du péché est inconciliable avec le règne de Dieu. 
                          Si donc nous voulons que Dieu règne sur nous, 
                                   que jamais le péché ne règne dans notre corps mortel.
                                             Mais faisons mourir nos membres qui appartiennent à la terre
                             et portons les fruits de l'Esprit. 
                         Ainsi, comme dans un paradis spirituel, 
                      le Seigneur se promènera en nous, 
                   régnant seul sur nous, 
                           avec son Christ. 
                                     Celui-ci trônera en nous, 
                                                            à la droite de la puissance spirituelle
                                 que nous désirons recevoir, 
         jusqu'à ce que tous ses ennemis 
                                       qui sont en nous 
                                                     deviennent l'escabeau de ses pieds
                 et que soit chassée loin de nous 
                        toute principauté, puissance et souveraineté.
       Tout cela peut arriver en chacun de nous 
                    jusqu'à ce que soit détruit le dernier ennemi, la mort
                           et que le Christ dise en nous :
                                      Mort, où est ton dard venimeux ?
                                        Enfer, où est ta victoire ?
                                        Dès maintenant donc, que ce qui est périssable en nous
                                                                  devienne saint et impérissable ;
                                                        que ce qui est mortel après la destruction,
                                               revête l'immortalité du Père. 
                      Ainsi Dieu régnera sur nous 
                               et nous serons déjà dans le bonheur
                                       de la nouvelle naissance 
                                                             et de la résurrection.  »


Dernière édition par Bryand le Jeu 12 Déc 2019 - 12:35, édité 3 fois
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 27 Nov 2019 - 15:29

Nous somme à la dernière semaine liturgique de l'année  (C),
                      Dimanche du Christ-Roi et semaine qui y est reliée.
34e semaine ordinaire: Du 24 au 30 novembre 2019.
     mise à jour pour l'année C et les années impaires.
Édition très partielle pour certains jours.
                 ...
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
-mardi 26 novembre 2019  34e semaine ORD. C— - Est-ce la fin?
   -antienne d’ouverture  - '' Je suis le sauveur de mon peuple, dit le Seigneur, 
                                           s'il crie vers moi dans les épreuves, je l'exauce;
                                 je suis son Dieu pour toujours.''
1-Daniel 2 : 31-45 ''Le dernier royaume pulvérisera et anéantira tous les autres,
                                               mais lui-même subsistera à jamais.''
2-Psaume tiré du cantique   Daniel 3 : 57, 58, 59, 60, 61) 
                             R/ À lui, haute gloire, louange éternelle ! (Dn 3 : 57)
-acclamation  Apocalypse 2 : 10 Sois fidèle jusqu’à la mort, dit le Seigneur, 
                                                     et je te donnerai la couronne de la vie. Alléluia.
3- évangile Luc 21 : 5-11 Quant au Temple il n’en restera pas pierre sur pierre.
     -antienne de la communionDeux au choix : psaume 118 : 4-5 Tu as ordonné, Seigneur, 
                                                                         de garder fidèlement tes préceptes; 
                                                                              puissions-nous avancer au droit chemin
                                                                           selon tes commandements. 
                                 ou:   Jean 10 : 14 Le Seigneur nous dit : ''Je suis le Bon Pasteur ;
                                             je connais mes brebis et mes brebis me connaissent.''
4-bréviaire 2 Pierre 1 : 12-21   Rester fidèle à la parole des Apôtres et des prophètes
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10  homélie de saint Augustin sur l’Évangile de Jean. Le Seigneur répandra sur eux la lumière. 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16____________________________________________
-mercredi 27 novembre 2019  34e semaine ORD. C— - Persévérance.
    -antienne d’ouverture-Daniel 3 : 29 Tu nous as traités, Seigneur, en toute justice, 
                                                      car nous avons péché, 
                                                nous n'avons pas écouté tes commandements. 
                                            Mais, pour l'honneur de ton nom, 
                                   traite-nous selon la richesse de ta miséricorde.
1-Daniel 5 : 1-6, 13-14, 16-17, 23-28. ''Soudain on vit apparaître les doigts 
                                                      d’une main d’homme qui se mirent à écrire.''
2-Psaume tiré du cantique   Daniel 3 : 62, 63, 64, 65, 66, 67
                                R/ À lui, haute gloire, louange éternelle ! (Dn 3 : 57)
-acclamation Apocalypse 2 : 10 Sois fidèle jusqu’à la mort, dit le Seigneur, 
                                                     et je te donnerai la couronne de la vie. Alléluia. 
3- évangile Luc 21 : 12-19 ''Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. 
                                    Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.''
     -antienne de la communionDeux au choix : psaume 118 : 49-50 Souviens-toi, Seigneur, 
                                                               de la parole que tu m'as donnée; 
                                                                     en elle j'ai mis mon espoir, 
                                                             et, dans ma misère, elle est pour moi un réconfort . 
                           ou: 1 Jean 3 : 16 À ceci nous avons reconnu l'Amour : 
                                                  Jésus a donné sa vie pour nous; 
                                                 nous devons donc, à notre tour,
                                             donner notre vie pour nos frères.
4-bréviaire 2 Pierre 2 : 1-9 Contre les faux docteurs.     
                   Lot le juste accablé par la manière dont vivaient ces criminels.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10homélie du IVe siècle  Visite ta vigne protège-la.   
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16____________________________________________
---------
-bréviaire 2 Pierre 1 : 12-21  Rester fidèle
                                               à la parole des Apôtres
                                        et des prophètes.
--intro : C’est sur le témoignage de 
                              ceux qui l’ont ‘’vu de leurs yeux’’ 
                        que repose notre foi.
« Bien-aimés :  Je tiendrai toujours 
                   à vous remettre cela en mémoire, 
                         bien que vous le sachiez 
                               et que vous soyez affermis dans la vérité qui est déjà là.
                   Et il me paraît juste, tant que je suis ici-bas, 
                           de vous tenir éveillés par ces rappels,
                          car je sais que bientôt je partirai d’ici-bas, 
                      comme notre Seigneur Jésus Christ me l’a fait savoir.
                 Mais je redoublerai d’efforts 
                            pour qu’après mon départ 
                                vous puissiez en toute occasion 
                                        faire mémoire de cela.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Tu_es_15
               En effet, ce n’est pas en ayant recours
                     à des récits imaginaires sophistiqués 
                             que nous vous avons fait connaître 
                              la puissance
                              et la venue de notre Seigneur Jésus Christ,
                                  mais c’est pour avoir été les témoins oculaires de sa grandeur.
                                        Car il a reçu de Dieu le Père l’honneur et la gloire 
                                                quand, depuis la Gloire magnifique, 
                                                   lui parvint une voix qui disait : 
                                         Celui-ci est mon Fils, mon bien-aimé ; 
                                                     en lui j’ai toute ma joie.
                                    Cette voix venant du ciel,
                                 nous l’avons nous-mêmes entendue 
                                           quand nous étions avec lui sur la montagne sainte.
                                      Et ainsi se confirme pour nous la parole prophétique ; 
                                                vous faites bien de fixer votre attention sur elle, 
                                                        comme sur une lampe 
                                                            brillant dans un lieu obscur 
                                                                jusqu’à ce que paraisse le jour
                                                           et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs.
                                                 Car vous savez cette chose primordiale : 
                                                        pour aucune prophétie de l’Écriture 
                                                            il ne peut y avoir
                                              d’interprétation individuelle,
                                         puisque ce n’est jamais par la volonté d’un homme 
                                             qu’un message prophétique a été porté : 
                                                c’est portés par l’Esprit Saint 
                                         que des hommes ont parlé de la part de Dieu.  »
--------   
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10 -+ homélie de saint Augustin sur l’Évangile de Jean.
                                                      Le Seigneur répandra sur eux la lumière. 
«    Nous qui sommes chrétiens, 
            en comparaison des incroyants, 
                   nous sommes déjà lumière. 
                     Ce qui fait dire à l’Apôtre :
                          Autrefois, vous n’étiez que ténèbres ;
                                    maintenant, dans le Seigneur,
                      vous êtes devenus lumière
                  Vivez comme des fils de la lumière

     Et il dit ailleurs : La nuit est bientôt finie,
                                                      le jour est tout proche.
                                              Rejetons les activités des ténèbres,
                                         revêtons-nous des armes de lumière.
                                 Conduisons-nous honnêtement, comme on le fait en plein jour.
             Cependant, en comparaison de la lumière vers laquelle nous marchons, 
                         le jour dans lequel nous sommes est encore une nuit. 
                    C’est l’enseignement de l’Apôtre Pierre. 
                              Il dit que, sur le Christ Seigneur,
                                          est venue, de la gloire rayonnante, une voix qui disait :
                                                                           Celui-ci est mon Fils bien-aimé,
                                                                en qui j’ai mis tout mon amour.
                                     Cette voix venant du ciel, dit-il,
                                                  nous l’avons entendue nous-mêmes,
                                          quand nous étions avec lui sur la montagne sainte.
                             Mais, parce que nous-mêmes n’y étions pas 
                                     et n’avons pas entendu cette voix venant du ciel, 
                                       saint Pierre dit à notre adresse : 
                                             Pour confirmer notre certitude,
                                                 nous avons aussi la parole des prophètes ;
                                                     vous avez raison de fixer votre attention sur elle,
                                                          comme sur une
                                              lampe brillant dans l’obscurité,
                                                  jusqu’à ce que paraisse le jour
                                                 et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs.
                             Quand notre Seigneur Jésus Christ viendra
                                      et, comme dit encore l’Apôtre Paul, 
                                                   mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres,
                                                            et fera paraître les intentions des cœurs
                                                                      pour que chacun reçoive de Dieu
                                                                                    la louange qui lui revient
                        alors, avec la présence d’une telle lumière du jour, 
                              les lampes ne seront plus nécessaires. 
                                  On ne nous lira plus la prophétie, 
                                    on n’ouvrira plus le livre de l’Apôtre, 
                                      nous ne réclamerons plus le témoignage de Jean, 
                                        nous n’aurons plus besoin de l’Évangile lui-même. 
               Toutes les Écritures nous serons retirées, 
                                  alors qu’elles brillaient 
                                      pour nous comme des lampes dans la nuit de ce monde,
                                                   pour que nous ne demeurions pas dans l’obscurité.
                        Quand tout cela aura disparu,
                               puisque nous n’aurons plus besoin de cette lumière,
                                                 pas plus que des hommes de Dieu qui nous la procuraient,
                                             lorsque nous verrons cette lumière, véritable et éclatante, 
                                           en l’absence de tous ces moyens, 
                                      qu’est-ce que nous verrons ? 
                                  Quelle nourriture notre esprit trouvera-t-il ? 
                                Qu’est-ce qui réjouira nos regards ? 
                              D’où viendra cette joie
                                     que l’œil de l’homme n’a pas vue,
                                       que l’oreille n’a pas entendue,
                                        que son cœur n’a pas imaginée ? 
                            Que verrons-nous ?
                               Je vous en conjure, aimez avec moi ; 
                                                          empressez-vous de croire avec moi. 
                                                       Désirons la partie d’en haut, 
                                                     aspirons à la patrie d’en haut, 
                                                   comprenons que nous sommes ici-bas des exilés
                              Que verrons-nous ? 
                                     Que l’Évangile nous le dise :
                                           Au commencement était le Verbe,
                                                et le Verbe était avec Dieu,
                                     et le Verbe était Dieu.
                       Tu recevais quelques gouttes de rosée :
                                             tu viendras à la source. 
                          Un rayon parvenait jusqu’à ton cœur
                              plein de ténèbres à travers des détours 
                                      et des souterrains : 
                                                   tu verras la lumière elle-même à découvert 
                                                       et tu seras purifié
                                                        pour être capable
                                            de la voir et de la porter.
                           Mes bien-aimés, dit saint Jean,
                                      dès maintenant nous sommes fils de Dieu ;
                                              mais ce que nous serons n’apparaît pas encore clairement.
                                                    Nous le savons : lorsque le Fils de Dieu apparaîtra,
                                                                   nous serons semblables à lui
                                                                        parce que nous le verrons tel qu’il est.
              Je sens que vos cœurs s’élèvent avec moi vers les hauteurs ;
                 mais le corps, sujet à la corruption, appesantit l’âme,
                     cette habitation terrestre rabaisse l’esprit aux mille pensées
                             Je vais déposer ce livre, 
                                    vous allez partir 
                                            et chacun de vous
                                                rentrera chez soi. 
                               Il nous a été bon de communier dans la lumière,
                                il nous a été bon de nous réjouir, 
                                  il nous a été bon d’être dans l’allégresse. 
                     Mais en nous éloignant les uns des autres, 
                                               ne nous éloignons pas de lui. » 
----
____________________________________________________________    

-------    
3- évangile Luc 21 : 12-19 '' Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. 
                                                           Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu ''
--intro : La fin des temps sera précédé d’une persécution violente  contre les disciples. 
                       Mais ceux-ci recevront de Jésus lui-même 
                         un langage et une sagesse 
          qui les rendront capables de résister jusqu’au martyre :  
                          c’est par leur fermeté qu’ils sauveront leurs âmes. 
    «  En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : 
                  '' On portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; 
                        on vous livrera aux synagogues et aux prisons, 
                          on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, 
                                      à cause de mon nom.
                       Cela vous amènera à rendre témoignage
           Mettez-vous donc dans l’esprit que 
                    vous n’aurez pas à vous préoccuper de votre défense. 
                      C’est moi qui vous donnerai
                                       un langage et une sagesse  

          à laquelle tous vos adversaires 
                  ne pourront ni résister ni s’opposer.  
              Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, 
                et ils feront mettre à mort certains d’entre vous.  
                      Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom
                            Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.
                                C’est par votre persévérance que 
                                                           vous garderez votre vie. »
-------
4-bréviaire 2 Pierre 2 : 1-9 Contre les faux docteurs.   
                             Lot le juste accablé par la manière dont vivaient ces criminels.
--intro : De tout temps, de faux docteurs répandent l’erreur : 
                doctrines pernicieuses, discours truqués :
                                        leur succès n’aura qu’un temps. 
« Bien-aimés : Il y a eu des prophètes de mensonge dans le peuple, 
                          comme il y aura parmi vous des maîtres de mensonge, 
                        qui introduiront des hérésies menant à la perdition 
                              et renieront le Maître souverain qui les a rachetés.
                 Ils préparent pour bientôt leur perdition.
                    Beaucoup les suivront dans leurs débauches ; 
                         à cause d’eux, suivre le chemin de la vérité fera l’objet d’outrages,
                               et dans leur cupidité, ils vous exploiteront par des discours factices ; 
                                     leur condamnation est en cours
                                               depuis longtemps, 
                                      et leur perdition n’est pas en sommeil.
                     Car Dieu n’a pas épargné les anges qui avaient péché, 
                                mais il les a livrés, enchaînés, aux ténèbres infernales, 
                                       où ils sont gardés pour le jugement.
                             Il n’a pas non plus épargné le monde des origines, 
                                          mais, quand il a fait venir le déluge sur le monde des impies,
                                                il a protégé huit personnes, 
                                                          dont Noé qui proclamait la justice.
                               Il a condamné aussi les villes de Sodome et Gomorrhe 
                                        à la catastrophe en les réduisant en cendres ;
                                il en a fait un exemple pour montrer aux impies ce qui les attend.
               Mais il a délivré Loth, le juste, 
                         accablé par la conduite débauchée de ces gens dévoyés :
                                  en effet, avec ce qu’il voyait et entendait, ce juste, 
                                            en habitant au milieu d’eux, 
                                                   mettait, jour après jour, son âme de juste à la torture,
                                                                               à cause de leurs actions contraires à la loi.
                            Le Seigneur peut donc délivrer de l’épreuve 

                                                                ceux qui pratiquent la piété
mais les injustes, il les garde pour le jour du jugement afin de les punir.   »
-------    
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10 homélie du IVe siècle Visite ta vigne protège-la. 
   «  Dieu, jadis, a livré ouvertement Jérusalem à ses ennemis, 
         dans sa colère contre les Juifs ;
              ceux qui le haïssaient les ont dominés
                 et il n’y a plus eu de fête ni de sacrifice. 
          C’est ainsi qu’il s’irrite contre une âme 
                      qui transgresse son commandement,
                 et qu’il la livre à ses ennemis, les démons et les mauvais désirs ;
                        car, en l’égarant, ils l’ont totalement détruite. ~
          Ainsi qu’une maison, 
                     si son maître ne l’habite plus, 
                         s’enfonce dans les ténèbres,
                              le mépris et la ruine, se remplit de crasse et d’ordures ; 
                de même, l’âme qui est délaissée 
                        par son Maître que le chœur des Anges accompagne, 
                          est remplie par les ténèbres du péché, 
                                                     la honte des mauvais désirs 
                                                                     et un complet mépris.
           Malheur à la route où personne ne marche plus, 
                                            où la voix de l’homme ne se fait plus entendre ! 
                                       Elle devient un repaire de bêtes fauves. 
             Malheur à l’âme, si le Seigneur n’y marche plus, 
                                       et si la voix n’en fait pas fuir
                                             les bêtes fauves de la méchanceté spirituelle ! 
               Malheur à la maison que son maître
                                                       n’habite plus ! 
                 Malheur à la terre qui n’a plus de cultivateur 
                                                                pour la travailler !
                    Malheur au navire, s’il n’a plus de pilote, 
                                car il se perd, emporté par les flots et la tempête ! 
                       Malheur à l’âme, si elle n’a plus en elle
                                     le vrai pilote, le Christ
                                 car, livrée sur la mer à la cruauté des ténèbres, 
                                            ballottée par les flots de passions, 
                                                  secouée par les esprits mauvais, 
                                                        elle trouve finalement sa perte.
                          Malheur à l’âme, 
                                si elle n’a pas le Christ pour la cultiver attentivement, 
                                  afin qu’elle puisse produire les fruits savoureux de l’Esprit !
                                        Car, abandonnée, 
                                              remplie de ronces et de chardons, 
                                                   elle n’a de fruits que pour le feu. 
                           Malheur à l’âme, si elle n’a pas son Maître, le Christ, habitant en elle ! 

              Car, déserte, elle est remplie 
                            par la puanteur des passions 
                                et elle devient l’auberge du vice.
              Quand le cultivateur entreprend de travailler la terre,
                     il doit prendre les outils et les vêtements appropriés à son travail. 
                      Il en va de même du Christ, 
                        ce roi céleste et ce cultivateur véritable ; 
                           lorsqu’il est venu vers l’humanité rendue déserte par le vice,
                                il a revêtu un corps et porté sa croix en guise d’instrument, 
                                   il a travaillé l’âme désolée,
                                    il a arraché les ronces et les chardons des esprits mauvais,
                                      il a déraciné l’ivraie du péché et brûlé toute la paille de ses iniquités.
                         Et lorsqu’il l’a ainsi travaillée par le bois de la croix,
                                         il y a planté le jardin magnifique de l’Esprit 
                                             qui produit toutes sortes de fruits délicieux 
                                                   et désirables pour le Maître qui est Dieu. »
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 1 Déc 2019 - 18:32

Nouvelle année qui commence
             en ce premier dimanche de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     1ère semaine de l'avent 
                du 1er  au 7 décembre 2019.
    
                 ...
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
1er dimanche de l'Avent:
        1er dimanche de l’Avent A
             La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Couron15
Revêtir la lumière
En ce premier dimanche de l’Avent, 
        nous nous rappelons que le meilleur nous attend. 
     Pour qu’il advienne, nous avons cependant un rôle à jouer. 
   Pour bien le remplir, il faut nous revêtir de la lumière du Christ.
                 -Isaïe:   Des peuples nombreux diront :   
                      montons à la montagne du Dieu de Jacob
                                        qu’il nous enseigne ses voies!
                  -Psaume 121 (122) Dans la joie nous irons à la maison du Seigneur.
                   -Romains: Revêtez-vous des armes de lumière.
                    -Matthieu Veillez, tenez-vous prêts
----------- 
1-Isaïe 2 : 1-5 Le Seigneur rassemble toutes les nations 
                          dans la paix éternelle du royaume de Dieu.
2-psaume 121 : 1-2, 3-4ab, 4cd-5, 6-7, 8-9 (Ps 121 (122), ) 
           R/ Dans la joie, nous irons à la maison du Seigneur. (cf. Ps 121 : 1)
3-Romains 13 : 11-14a ''Le salut est plus près de nous.''
-acclamation  Psaume 84 : 8 Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, 
                                                    et donne-nous ton salut. Alléluia.
4-Matthieu 24 : 37-44 Veillez pour être prêts.
5-bréviaire Isaïe 1 : 1-18 Réquisitoire du prophète contre son peuple.
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10catéchèse prébaptismale de saint Cyrile de Jérusalem.  
                                                   Les deux avènements du Christ
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16____________________________________________
1-Isaïe 2 : 1-5 Le Seigneur rassemble toutes les nations 
                          dans la paix éternelle du royaume de Dieu.
--intro : Jérusalem signifie : ville de la paix. 
             Quel démenti, 
               alors qu’elle est livrée à la ruine,
                       à la guerre et au pillage! 
          Mais de Jérusalem sortira ‘’l’oracle’’ : le Verbe
                                          —ou la Parole—  qui annoncera : 
            sur la terre paix, et à l’humanité bienveillance 
                                                  (Luc 2 : 14) (mardi 4ième semaine de l’Avent). 
                Tous les hommes de bonne volonté 
            qui se veulent ‘’artisans de la paix’’  mondiale sont les citoyens de cette Jérusalem-Là.
«  Parole d’Isaïe,  —ce qu’il a vu au sujet de Juda et de Jérusalem. 
         Il arrivera dans les derniers jours 
              que la montagne de la maison du Seigneur 
                    se tiendra plus haut que les monts, 
                       s’élèvera au-dessus des collines. 
           Vers elle afflueront toutes les nations 
                     et viendront des peuples nombreux
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Seigne23
               Ils diront : ''Venez ! montons à la montagne du Seigneur, 
                         à la maison du Dieu de Jacob !
                                             Qu’il nous enseigne ses chemins
                   et nous irons par ses sentiers.'' Oui, la loi sortira de Sion, 
                                                        et de Jérusalem, la parole du Seigneur.
              Il sera juge entre les nations et l’arbitre de peuples nombreux.
      De leurs épées, ils forgeront des socs, et de leurs lances, des faucilles. 
    Jamais plus nation contre nation ne lèvera l’épée ;
 ils n’apprendront plus la guerre.  Venez, maison de Jacob ! Marchons à la lumière du Seigneur. »
-----
2-psaume 121 : 1-2, 3-4ab, 4cd-5, 6-7, 8-9 (Ps 121 (122), ) 
           R/ Dans la joie, nous irons à la maison du Seigneur. (cf. Ps 121 : 1)

     —Quelle joie quand on m’a dit :
           ''Nous irons à la maison du Seigneur !''
              Maintenant notre marche prend fin
           devant tes portes,
Jérusalem !

     —Jérusalem, te voici dans tes murs :
         ville où tout ensemble ne fait qu’un !
            C’est là que montent les tribus,
        les tribus du Seigneur.

      —C’est là qu’Israël doit rendre grâce
            au nom du Seigneur.
              C’est là le siège du droit,
          le siège de la maison de David.

     —Appelez le bonheur sur Jérusalem :
         ''Paix à ceux qui t’aiment !
              Que la paix règne dans tes murs,
          le bonheur dans tes palais !''

     —À cause de mes frères et de mes proches,
          je dirai : ''Paix sur toi !''
           À cause de la maison du Seigneur notre Dieu,
        je désire ton bien.
----
3-Romains 13 : 11-14a ''Le salut est plus près de nous.''
--intro : Dans un monde qui croit au progrès,               
               l'Église a conscience de son devoir: sa mission de faire avancer
                   les hommes à la rencontre du Christ. Une marche en avant :
                      voilà, pour le chrétien qui attend cette rencontre,
                le sens de l'histoire des hommes comme le sens de sa propre histoire.
         Encore lui faut-il ouvrir les yeux pour savoir lire 
                      les signes de progrès dans sa propre vie 
                             comme dans les événements de son temps. 
             Le chrétien est un impatient :
                       il veut presser le mouvement pour hâter cette rencontre. 
          Comment resterait-il assoupi quand le Christ lui confie sa lumière
                que dès aujourd'hui elle se lève sur le monde
                 Le chrétien veut se laisser transformer par le Christ ; 
            en effet quelle lumière le monde pourrait-il recevoir de chrétiens débilités ?
«Frères, vous le savez : c’est le moment,
                                l’heure est déjà venue de sortir de votre sommeil. 
              Car le salut est plus près de nous maintenant 

                  qu’à l’époque où nous sommes devenus croyants.  
              La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche.
        Rejetons les œuvres des ténèbres, 
               revêtons-nous des armes de la lumière
     Conduisons-nous honnêtement, comme on le fait en plein jour, 
           sans orgies ni beuveries, sans luxure ni débauches,
           sans rivalité ni jalousie, mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ.   »
------
4-Matthieu 24 : 37-44 Veillez pour être prêts.
--intro : Ce texte reflète l'atmosphère d'attente fébrile du retour du Christ, 
                       qui régnait au temps des premiers chrétiens. 
                  Pendant que le monde se laissait aller, 
               eux attendaient quelque chose (vv. 37-39),
                        quelque chose qui devait être un jugement immédiat et définitif (vv. 40-41). 
         Il leur fallait donc rester sur leurs gardes (vv. 42-44).
     Le jugement n'est pas venu, la fièvre est tombée ; 
                la vigilance reste de mise
              Dieu vient tous les jours 
          et l'événement qui nous interpelle de sa part 
       nous met au pied du mur pour nous contraindre à un choix, 
    l'événement venu de Dieu à des moments capitaux de notre vie ou de l'histoire. 
  Le ronronnement de la vie quotidienne
          nous berçait : manger, boire, aimer, et voilà que l'actualité nous provoque.
       Aussitôt l'un se mobilise et l'autre déserte, 
                       l'un se dresse et l'autre se terre.
                  Il ne s'agit pas d'être tendu et inquiet comme devant une catastrophe.
             Il s'agit au contraire d'être attentif et concentré, ... 
                             La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 10db81e02b542fad-3be10
        comme le sportif avant le coup d'envoi. 
       À tout moment Dieu peut venir :
    l'attente de cette surprise tient en éveil.
«   En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
           ''Comme il en fut aux jours de Noé, 
                   ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme. 
                En ces jours-là, avant le déluge, 
              on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, 
                              jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ;  
                                      les gens ne se sont doutés de rien, 
                           jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis : 
          telle sera aussi la venue du Fils de l’homme. 
      Alors deux hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé. 
                   Deux femmes seront au moulin en train de moudre :
                                                               l’une sera prise, l’autre laissée.  
               Comprenez-le bien : 
           si le maître de maison avait su
                      à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, 
                   il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. 
       Tenez-vous donc prêts, vous aussi : 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Veille10
              c’est à l’heure où vous n’y penserez pas 
                         que le Fils de l’homme viendra. »
-------

À suivre.


Dernière édition par Bryand le Jeu 12 Déc 2019 - 12:41, édité 1 fois
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mar 3 Déc 2019 - 18:04

SUITE
_____________ 

5-bréviaire Isaïe 1 : 1-18 Réquisitoire du prophète contre son peuple.
--intro : Au plus tragique d’une heure de défaite,
         Isaïe enseigne a ses compatriotes le vrai moyen 
                     de regagner la faveur de Dieu. 
              Non dans un ritualisme dépassé, 
                     mais par une conversion vraie. 
«  VISION D’ISAÏE, fils d’Amots, – ce qu’il a vu au sujet de Juda et de Jérusalem, 
                  au temps d’Ozias, 
                             de Yotam, 
                                    d’Acaz 
                        et d’Ézékias, des rois de Juda.
      Cieux, écoutez ; terre, prête l’oreille, car le Seigneur a parlé. 
          J’ai fait grandir des enfants, je les ai élevés, mais ils se sont révoltés contre moi.
               Le bœuf connaît son propriétaire, et l’âne, la crèche de son maître.
                   Israël ne le connaît pas, 
                      mon peuple ne comprend pas.
                            Malheur à vous, nation pécheresse, 
                                     peuple chargé de fautes, engeance de malfaiteurs, 
                                         fils pervertis ! Ils abandonnent le Seigneur,
                                                 ils méprisent le Saint d’Israël, ils lui tournent le dos.
                        Où donc faut-il vous frapper encore, vous qui multipliez les reniements ? 
                                Toute la tête est malade, tout le cœur est atteint ;
                                         de la plante des pieds à la tête, plus rien n’est intact : 
                                             partout blessures, contusions, plaies ouvertes, 
                                                     qui ne sont ni pansées, ni bandées, ni soignées avec de l’huile.
                                          Votre pays n’est que désolation, vos villes sont consumées par le feu ; 
                                      votre terre, des étrangers la dévorent sous vos yeux, 
                                    c’est une désolation, comme un désastre venu des étrangers.
                                  Ce qui reste de la fille de Sion 
                                            est comme une hutte dans une vigne, 
                                                    comme un abri dans un potager, 
                                                        comme une ville assiégée.
                               Si le Seigneur de l’univers
                               ne nous avait laissé un petit reste
                                             nous serions comme Sodome, nous ressemblerions à Gomorrhe.
                   Écoutez la parole du Seigneur, 
                       vous qui êtes pareils aux chefs de Sodome ! 
                          Prêtez l’oreille à l’enseignement de
                                 notre Dieu, vous, peuple de Gomorrhe !
                   Que m’importe le nombre de vos sacrifices ? 
                               – dit le Seigneur. Les holocaustes de béliers, 
                                           la graisse des veaux, j’en suis rassasié. 
                                              Le sang des taureaux, des agneaux et des boucs,
                                                    je n’y prends pas plaisir.
                     Quand vous venez vous présenter devant ma face, 
                                         qui vous demande de fouler mes parvis ?
                          Cessez d’apporter de vaines offrandes ; 
                                        j’ai horreur de votre encens. 
                                           Les nouvelles lunes, les sabbats, les assemblées, 
                                                       je n’en peux plus de ces crimes et de ces fêtes.
                                  Vos nouvelles lunes et vos solennités, moi, je les déteste : 
                                                 elles me sont un fardeau, je suis fatigué de le porter.
                               Quand vous étendez les mains, je détourne les yeux. 
                                        Vous avez beau multiplier les prières, je n’écoute pas : 
                                                       vos mains sont pleines de sang.
                        Lavez-vous, purifiez-vous
                                   ôtez de ma vue vos actions mauvaises, 
                                                                 cessez de faire le mal.
                         Apprenez à faire le bien :                       La vie est un combat
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 La_vie15 
       recherchez le droit, mettez au pas l’oppresseur, 
                                                         rendez justice à l’orphelin,
                        défendez la cause de la veuve.
                             Venez, et discutons – dit le Seigneur. 
                                  Si vos péchés sont comme l’écarlate,
                                          ils deviendront aussi
                                       blancs que neige
                                             S’ils sont rouges comme le vermillon,
                                                      ils deviendront comme de la laine. »
---------- 
 Introduction générale
              pour la lecture du livre d’Isaïe
                     qui sera lu tout le temps de l’Avent
       - ISAÏE, est beaucoup plus que le « 5e évangéliste » 
                             qu'on a parfois voulu faire de lui... 
                         et le Temps de l'Avent 
                                    est bien autre chose 
                                             qu'une simple méditation 
                                sur le thème de la fête de Noël si proche. 
                        L'actualité du prophète vient surtout de
                                  ce qu'à travers l'histoire agitée de son époque
                                             — celle de la disparition d'Israël
                                                           sous les coups des Assyriens, 
                                                    laissant au minuscule royaume de Juda 
                                                          la responsabilité écrasante d’être 
                                                 le seul témoin du vrai Dieu dans un monde déchiré par les conflits,
                                                             mais cent fois plus puissant que lui — 
                                il a su être pour les hommes la voix infiniment variée, 
                                   mais revenant toujours au même message fondamental : 
                        Dieu est juste et saint,
                     il hait le péché de l'homme, 
                 et il prépare, 
                         et déjà inaugure dans l'histoire, 
                               un jugement auquel personne n'échappera :
                                    ni l'ennemi dont il s'est servi pour châtier son peuple, 
                                      ni ceux qui, à des degrés divers, participent au péché de ce peuple... 
                   Seul un reste échappera
                               ceux qui, contre vents et marées, 
                                        se seront attachés indéfectiblement à la foi 
                                    et auront vécu l'Alliance divine en toutes circonstances.
        Et ce passage, c'est celui même de l'Avent
              Rendu plus vivant encore 
                      par tout le cours de l'histoire sainte 
                         avec ses purifications 
                               et concentrations successives du petit reste,
                                          il nous apprend qu'en définitive 
                    seule une créature
                          trouve grâce pleinement
                                         aux yeux de Dieu
                                                          son Fils, antérieur au monde, 

                       mais qui a pris chair dans le monde 
                               pour devenir le Premier-Né d'une multitude de frères. 
            Tel est, pour un univers qui se cherche 
                                      et doute de son destin,
                                       la seule promesse de salut. 
-------
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 4 Déc 2019 - 14:51

Nouvelle année qui commence
             Première semaine de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     1ère semaine de l'avent 
                du 1er  au 7 décembre 2019.
                     ...
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
--lundi 2 décembre 2019  Avent A –Au cœur du monde.
     -antienne d’ouverture Jérémie 31 : 10; Isaïe 35 : 4 Écoutez tous les peuples
                                               la parole du Seigneur,  annoncez-la aux terres lointaines :
                                      voici notre Sauveur qui vient, ne craignez plus.
--ANNÉE A  1-Isaïe 4 : 2-6 ''Il sera la splendeur des rescapés d'Israël '' 
                                              le Messie sera la gloire des rescapés d’Israël. 
2-psaume 121 : 1-2, 3-4ab, 4cd-5, 6-7, 8-9 (Ps 121 (122),)
                            R/ Dans la joie, nous irons à la maison du Seigneur. (cf. Ps 121 : 1)
   -acclamation  psaume 79 : 4 Viens, Seigneur, notre Dieu, délivre-nous
                                Montre-nous ton visage et nous serons sauvés. Alléluia.
3- évangile Matthieu 8 : 5-11 ''Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident 
                                   et prendront place au festin du royaume des Cieux » 
-antienne de la communion : Psaume 105 : 4-5 ; Isaïe 38 : 3 : 
                                 ''Viens, Seigneur, nous visiter dans la paix ; 
                                                en ta présence nous goûterons la joie.''
4-bréviaire Isaïe 1 : 21-27; 2 : 1-5 Promesses enthousiastes pour un avenir lointains. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10Lettre pastorale de saint Charles Borromée. Le sens de l’Avent
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16____________________________________________
--mardi  3 décembre 2019  Avent A –Folle espérance. 
     -antienne d’ouverture Zacharie 14 : 5, 7 Voici que le Seigneur va venir, 
                                                                et avec lui, tous ceux qui ont cru en lui;
                                                     on verra ce jour-là une grande lumière.
1-Isaïe 11 : 1-10  ''Sur lui reposera l’esprit du Seigneur''  
                                 MISSEL : Dans le livre de l’Emmanuel, 
                                         Isaïe annonce l’avènement d’un Roi juste : 
                                  c’est le Messie, celui sur qui reposera l’Esprit de Dieu
2-Psaume 71 : 1-2, 7-8, 12-13, 17 (71 (72),)R/ En ces jours-là fleurira la justice,
                                                         grande paix jusqu’à la fin des temps.  (cf. 71 : 7)
    -acclamation  Voici qu’il vient avec puissance, notre Seigneur, 
                                                  pour éclairer les yeux de ses serviteurs. Alléluia.  
3- évangile Luc 10 : 21-24  Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint. 
     -antienne de la communion : 2 Timothée 4 : 8 
                                       ''Le Seigneur, dans sa justice, remettra leur récompense 
                                                     à tous ceux qui désirent ardemment 
                                                                          sa venue dans la gloire.''
4-bréviaire Isaïe 2 : 6-22; 4 : 2-6 Ce jour-là Dieu interviendra avec éclat.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10homélie de saint Grégoire e Naziance Il est devenu pauvre 
                                   pour que vous deveniez riche par sa générosité. 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16____________________________________________
--mercredi 4 décembre 2019  Avent A –Le banquet des pauvres.  
   -antienne d’ouverture Habacuc 2 : 3; 1 Corinthiens 4 : 5 Le Seigneur
                                                       va venir sans tarder éclairer 
                                                                         ce que voilent nos ténèbres
                                                                  et se manifester à toutes les nations.  
1-Isaïe 25 : 6-9 ''Le Seigneur préparera un festin 
                            et essuiera les larmes sur tous les visages.'' 
2-Psaume 22 : 1-2ab, 2cd-3, 4, 5, 6 (Ps 22 (23),) R/ J’habiterai la maison du Seigneur
                                                      pour la durée de mes jours. (Ps 22 : 6cd)
     -acclamation  Il viendra le Seigneur
                           pour sauver son peuple. 
                                       Heureux ceux qui sont prêts
                                                à partir à sa rencontre! Alléluia.  
3- évangile Matthieu 15 : 29-37 Jésus guérit beaucoup de malades et multiplie les pains.
-antienne de la communion : Isaïe 40 : 10 ; 34 : 5 
                                                ''Voici le Seigneur Dieu qui vient avec puissance ; 
                                                                               il vient illuminer notre regard.''
4-bréviaire Isaïe 5 : 1-7 Cette vigne saccagée c’est la Maison d’Israël. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10homélie de saint Bernard pour l’Avent  Il viendra parmi nous le Verbe de Dieu. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16____________________________________________
1-Isaïe 4 : 2-6 ''Il sera la splendeur des rescapés d'Israël '' 
                  le Messie sera la gloire des rescapés d’Israël. 
--intro : Selon un thème qui lui est cher,
                                     Isaïe parle du ‘’reste’’ , 
                                c’est-à-dire des membres du peuple de Dieu 
                                                            qui survivront aux épreuves. 
                Un second oracle décrit
                    la présence protectrice de Dieu sur le mont Sion, 
                          annonce de la joie éternelle des élus
«   Ce jour-là, le Germe que fera grandir le Seigneur 
              sera l’honneur et la gloire des rescapés d’Israël, 
                          le Fruit de la terre sera leur fierté et leur splendeur.  
        Alors, ceux qui seront restés dans Sion, 
                  les survivants de Jérusalem, seront appelés saints :
                                tous seront inscrits à Jérusalem pour y vivre. 
            Quand le Seigneur aura lavé la souillure des filles de Sion, 
                                                    purifié Jérusalem du sang répandu, 
                                              en y faisant passer le souffle du jugement, 
                                         un souffle d’incendie,  
                                      alors, sur toute la montagne de Sion, 
                                  sur les assemblées qui s’y tiennent, 
                              le Seigneur créera une nuée pendant le jour
                                                                  et, pendant la nuit, 
                                                         une fumée avec
                               un feu de flammes éclatantes
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Viens_21
                                                Et au-dessus de tout, comme un dais,
                        la gloire du Seigneur : 
                   elle sera, contre la chaleur du jour, l’ombre d’une hutte, 
                un refuge, un abri contre l’orage et la pluie. »
-------
-Psaume 71 : 1-2, 7-8, 12-13, 17 (71 (72),)
         R/ En ces jours-là fleurira la justice,
              grande paix jusqu’à la fin des temps. (cf. 71 : 7)

     —Dieu, donne au roi tes pouvoirs,
           à ce fils de roi ta justice.
               Qu’il gouverne ton peuple avec justice,
             qu’il fasse droit aux malheureux !

      —En ces jours-là, fleurira la justice,
           grande paix jusqu’à la fin des lunes !
                Qu’il domine de la mer à la mer,
              et du Fleuve jusqu’au bout de la terre !

     —Il délivrera le pauvre qui appelle
           et le malheureux sans recours.
                Il aura souci du faible et du pauvre,
              du pauvre dont il sauve la vie.

     —Que son nom dure toujours ;
           sous le soleil, que subsiste son nom !
               En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ;
             que tous les pays le disent bienheureux !
-------
- Luc 10 : 21-24 Jésus exulta de joie 
                              sous l’action de l’Esprit Saint.
--intro :  C’est l’Esprit de Dieu reposant sur Jésus 
                      qui fait tressaillir de joie son âme,
                             lorsqu’il remercie son Père 
                    d’avoir révélé aux petits les secrets du Royaume. 
« À l'heure même, Jésus exulta de joie 
                    sous l’action de l’Esprit Saint, et il dit : 
                          '' Père, Seigneur du ciel et de la terre, 
                                     je proclame ta louange : 
                                          ce que tu as caché aux sages et aux savants, 
                                           tu l’as révélé aux tout-petits. 
                                    Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. 
                                Tout m’a été remis par mon Père. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Viens_20
                      Personne ne connaît qui est le Fils, 
                                                         sinon le Père ;
              et personne ne connaît qui est le Père, 
                                                          sinon le Fils 
                                       et celui à qui le Fils veut le révéler. ''
       Puis il se tourna vers ses disciples
            et leur dit en particulier : 
                   '' Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! 
                         Car, je vous le déclare :
                             beaucoup de prophètes et de rois 
                                 ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez, 
                                      et ne l’ont pas vu,
                                           entendre ce que vous entendez,
                                                          et ne l’ont pas entendu. »
------- 

À suivre.


Dernière édition par Bryand le Mar 24 Déc 2019 - 17:39, édité 1 fois
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 4 Déc 2019 - 17:00

SUITE:


La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11

                                                          _______________________
--mercredi 4 décembre 2019 1ère semaine
                                Avent A   –Le banquet des pauvres.  

--intro: Pour nous préparer à rencontrer le Seigneur,
          la liturgie nous propose  l’image du festin messianique
          qui, des Prophètes (L1) à l’Apocalypse,
                  court à travers toute la Bible :
                      c’est le banquet auquel le Roi
                                 convie les mendiants
                                           et les clochards,
                                    puisque les premiers invités se sont dérobés;
                               c’est le repas des noces de l’Agneau,
                           pour lequel l’Église s’est faite belle.
                   Festin de demain, que le Christ a préfiguré en multipliant les pains (L2),
                             et dont il nous donne un avant-goût dans l’Eucharistie.  
-antienne d’ouverture Habacuc 2 : 3; 1 Corinthiens 4 : 5
              Le Seigneur va venir sans tarder éclairer
                                                 ce que voilent nos ténèbres
                          et se manifester à toutes les nations.  
1-Isaïe 25 : 6-9 '' Le Seigneur préparera un festin
                      et essuiera les larmes sur tous les visages ''
2-Psaume 22 : 1-2ab, 2cd-3, 4, 5, 6 (Ps 22 (23),)
                R/ J’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours. (Ps 22 : 6cd)
     -acclamation NON RÉPERTORIÉ : Il viendra le Seigneur pour sauver son peuple.
                                          Heureux ceux qui sont prêts à partir à sa rencontre! Alléluia.  
3- évangile Matthieu 15 : 29-37 Jésus guérit beaucoup de malades
                                                                              et multiplie les pains.
-Antienne de la communion : Isaïe 40 : 10 ; 34 : 5 ''  Voici le Seigneur Dieu
                                                      qui vient avec puissance ;
                                                                   il vient illuminer notre regard.   »
4-bréviaire Isaïe 5 : 1-7 Cette vigne saccagée c’est la Maison d’Israël.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10homélie de saint Bernard pour l’Avent.
                           Il viendra parmi nous le Verbe de Dieu.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
1-Isaïe 25 : 6-9 '' Le Seigneur préparera un festin
                      et essuiera les larmes sur tous les visages ''
--intro : Dans l’Apocalypse du livre d’Isaïe (ch. 24-27)
                         est annoncé le festin messianique
                          auquel sont conviés tous les peuples.  
                       Il signifiera la victoire sur la mort
                                       et apportera la joie au monde entier.
«   En ce jour-là, le Seigneur de l’univers préparera pour tous les peuples,
                    sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux,
                                                  un festin de viandes succulentes et de vins décantés.
                                          Sur cette montagne,
                                        il fera disparaître
                                le voile de deuil
                                                    qui enveloppe tous les peuples
                                     et le linceul qui couvre toutes les nations.
                       Il fera disparaître la mort pour toujours.
                                           Le Seigneur Dieu essuiera les larmes
                                                                          sur tous les visages,
                                                 et par toute la terre il effacera l’humiliation de son peuple.
               Le Seigneur a parlé. Et ce jour-là, on dira :
                          '' Voici notre Dieu, en lui nous espérions, et il nous a sauvés ;
                                       c’est lui le Seigneur, en lui nous espérions ;
                                      exultons, réjouissons-nous :

                                                     il nous a sauvés ! ''
                        Car la main du Seigneur reposera sur cette montagne. »
-------
2-Psaume 22 : 1-2ab, 2cd-3, 4, 5, 6 (Ps 22 (23),)
                R/ J’habiterai la maison du Seigneur
                      pour la durée de mes jours. (Ps 22 : 6cd)

     —Le Seigneur est mon berger :
          je ne manque de rien.
               Sur des prés d’herbe fraîche,
            il me fait reposer.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Le_bon12
     —Il me mène vers les eaux tranquilles
          et me fait revivre ;
              il me conduit par le juste chemin
           pour l’honneur de son nom.

     —Si je traverse les ravins de la mort,
          je ne crains aucun mal,
              car tu es avec moi :
            ton bâton me guide et me rassure.

     —Tu prépares la table pour moi
          devant mes ennemis ;
               tu répands le parfum sur ma tête,
            ma coupe est débordante.

     —Grâce et bonheur m’accompagnent          
                                    / Mon bonheur vient de toi:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Mon_bo10
         tous les jours de ma vie ;
            j’habiterai la maison du Seigneur
          pour la durée de mes jours.
--------
3-Matthieu 15 : 29-37 Jésus guérit beaucoup de malades
                                                                              et multiplie les pains.
--intro : En multipliant les pains
             pour nourrir la foule des affamés qui le suivent,
                      Jésus annonce la proximité du festin messianique,
                             dont l’Eucharistie est l’anticipation.
«  En ce temps-là, Jésus arriva près de la mer de Galilée.
              Il gravit la montagne et là, il s’assit.

      De grandes foules s’approchèrent de lui,
                    avec des boiteux,
                             des aveugles,
                                des estropiés,
                                      des muets,
                             et beaucoup d’autres encore ;
                       on les déposa à ses pieds et il les guérit.
                     Alors la foule était dans l’admiration
                                       en voyant des muets qui parlaient,
                                                           des estropiés rétablis,
                                                              des boiteux qui marchaient,
                                                                 des aveugles qui voyaient ;
                                                      et ils rendirent gloire au Dieu d’Israël.
               Jésus appela ses disciples et leur dit :
                                  '' Je suis saisi de compassion pour cette foule,
                                           car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi,
                                                  et n’ont rien à manger.
                                        Je ne veux pas les renvoyer à jeun,
                                                 ils pourraient défaillir en chemin. ''
                         Les disciples lui disent : '' Où trouverons-nous dans un désert
                                                                    assez de pain pour rassasier une telle foule ? ''
                                         Jésus leur demanda : '' Combien de pains avez-vous ? ''
                                                Ils dirent : '' Sept, et quelques petits poissons. ''
                                        Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre.
                                    Il prit les sept pains et les poissons ;
                                           rendant grâce, il les rompit,
                                                et il les donnait aux disciples,
                                                        et les disciples aux foules.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Encore10
Tous mangèrent et furent rassasiés.
     On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles pleines.  »
--------  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10homélie de saint Bernard pour l’Avent.
                           Il viendra parmi nous le Verbe de Dieu.
«   Nous savons qu'il y a
              une triple venue du Seigneur. ~
        La troisième se situe
                 entre les deux autres. ~
                        Celles-ci, en effet,
                                  sont manifestes,
              celle-là, non.
                 Dans sa première venue,
                        il a paru sur la terre et il a vécu avec les hommes, lorsque
                                          — comme lui-même en témoigne —
                                     ils l'ont vu et l'ont pris en haine.
                 Mais lors de sa dernière venue,
                        toute chair verra le salut de notre Dieu et ils regarderont
                                                                     vers celui qu'ils ont transpercé.
            La venue intermédiaire, elle, est cachée :
                       les élus seuls la voient au fond d'eux-mêmes,
                  et leur âme est sauvée.
                 Ainsi il est venu d'abord dans la chair et la faiblesse ;
                                             puis, dans l'entre-deux,
                                          il vient en esprit et en puissance ;
                              enfin il viendra dans la gloire et la majesté. ~
             Cette venue intermédiaire est vraiment
                          comme la voie par laquelle on passe de la première à la dernière :
                                  dans la première le Christ fut notre rédemption,
                                          dans la dernière il apparaîtra comme notre vie,
                   et entre temps il est notre repos
                                   et notre consolation.
                          Mais pour que personne ne risque de penser
                                    que ce que nous disons de
                 cette venue intermédiaire
                            est une invention de notre part,
                                    écoutez ce que dit le Seigneur lui-même :
                  Si quelqu'un m'aime, il gardera mes paroles,
                         et mon Père l'aimera et nous viendrons à lui.
                      Ailleurs j'ai lu en effet :
                                         Qui craint Dieu fera le bien.
                                       Mais je perçois qu'ici Jésus exprime
                                          quelque chose de plus en disant de celui qui l'aime :
                                                      il gardera mes paroles.
                             Mais où les gardera-t-il ?
                                        — Dans son cœur, sans aucun doute.
                                  omme le dit le prophète : Dans mon cœur je conserve
                                                             tes ordres pour ne point faillir envers toi. ~
                      Voici comment il te faut garder la parole de Dieu :
                               Heureux, en effet, ceux qui la gardent.
                           Qu'on la fasse donc entrer
                               dans ce qu'on peut appeler les entrailles de l'âme ;
                             qu'elle passe dans les mouvements de ton cœur et dans ta conduite.
                     Consomme ce qui est bien, et ton âme y trouvera
               avec joie de quoi s'y nourrir largement.
            N'oublie pas de manger ton pain
                 pour ne pas laisser ton cœur se dessécher ;
              de bonne et grasse nourriture rassasie ton âme.
    Si de la sorte tu t'es mis
                                      à garder en toi la parole de Dieu,

                nul doute qu'elle ne te garde aussi.
             Le Fils viendra à toi, avec le Père ;
                    il viendra, le grand prophète, qui rétablira Jérusalem ;
                         c'est lui qui fait toutes choses nouvelles.
          Voici en effet ce qu'accomplira sa venue :
                  alors, de même que nous sommes à l'image de l'homme pétri de terre,
                              de même nous serons à l'image de celui qui vient du ciel.
                Comme le vieil Adam s'est répandu
                                  à travers l'homme tout entier et y a pris toute la place,
                     de la même manière il faut que le Christ occupe toute la place,
                             lui qui a créé l'homme dans sa totalité,
                                    qui le rachète intégralement
                                         et le glorifie dans son entier. »
-----   

À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 5 Déc 2019 - 18:01

Nouvelle année qui commence
             Première semaine de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     1ère semaine de l'avent 
                du 1er  au 7 décembre 2019.
                     ...
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
--jeudi 5 décembre 2019 1ère Avent A   –Cité inexpugnable.  
-antienne d’ouverture psaume 118 : 151-152 ''Tu es proche Seigneur :
                                                                          tous les chemins sont droits. 
                                                                      Dès l’origine, j’ai su que ton alliance 
                                                                   était fondée pour toujours.''
1-Isaïe 26 : 1-6 ''Qu’elle entre, la nation juste, celle qui reste fidèle.'' 
2-Psaume 117 : 1.8, 19-20, 21.25, 26 (Ps 117 (118),)
                                                         R/ Béni soit au nom du Seigneur
                                                celui qui vient ! ou Alléluia ! (Ps 117 : 26a)
   -acclamation Isaïe 55 : 6  Cherchez le Seigneur, tant qu’il se laisse trouver ; 
                                                                       invoquez-le, tant qu’il est proche ! Alléluia. 
3- évangile Matthieu 7 : 21, 24-27 ''Pour entrer dans le royaume des Cieux,
                                                                          il faut faire la volonté de mon Père.'' 
     -antienne de la communion : Tite 2 : 12-13 Vivons dans le monde présent
                                                                  en hommes raisonnables, justes et religieux. 
                                                                       Pour attendre le bonheur que nous espérons: 
                                                                          la manifestation glorieuse de Jésus Christ,
                                                                    notre Dieu et notre Sauveur
4-bréviaire Isaïe 16 : 1-5; 17 : 4-8 Des pays traditionnellement
                                                                  ennemis seront réconciliés. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10commentaire  de saint Éphrem sur l’évangile concordant. « Veillez . . .   »  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
—intro: ''Si nous attendons dans l’espérance 
                            la manifestation du Christ (A2), 
                 cette attente ne constitue pas l’évasion 
                            de nos tâches et de nos responsabilités. 
             Homme de demain, le chrétien doit être aussi un homme d’aujourd’hui :
                      il nous faut vivre 'dans le monde présent, 
                             en hommes raisonnables, justes et religieux' (A2),
                        prenant appui sur le Seigneur qui est tout proche (A1).
        Il nous sourit de sa force (P1). Se fier à sa grâce,
                                      c’est bâtir sa vie sur le roc (L1, L2).
--intro générale-''Si nous attendons dans l’espérance

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Oh_toi10


la manifestation du Christ (A2), cette attente 
                ne constitue pas l’évasion de nos tâches et de nos responsabilités. 
       Homme de demain, le chrétien doit être aussi un homme d’aujourd’hui :
           il nous faut vivre 'dans le monde présent, 
                            en hommes raisonnables, justes et religieux' (A2), 
                 prenant appui sur le Seigneur 
           qui est tout proche (A1). 
      Il nous sourit de sa force (P1). 
   Se fier à sa grâce, c’est bâtir sa vie sur le roc(L1, L2).
---
1-Isaïe 26 : 1-6 ''Qu’elle entre, la nation juste, celle qui reste fidèle.'' 
      --intro : L’Apocalypse du livre d’Isaïe comprend 
                                 une révélation du jugement de Dieu. 
                         Un chant de victoire y proclame 
                 l’entrée d’un peuple de justes 
           dans la Ville Sainte et la victoire des humbles sur les orgueilleux.
«En ce jour-là, ce cantique sera chanté dans le pays de Juda :
         Nous avons une ville forte ! 
             Le Seigneur a mis pour sauvegarde muraille et avant-mur. 
                    Ouvrez les portes ! 
          Elle entrera, la nation juste, qui se garde fidèle
      Immuable en ton dessein, tu préserves la paix
                  la paix de qui s’appuie sur toi
            Prenez appui sur le Seigneur

                     à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel.
      Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs,
            il a humilié la cité inaccessible,
                 l’a humiliée jusqu’à terre, 
               et lui a fait mordre la poussière. 
 Elle sera foulée aux pieds, 
      sous le pied des pauvres,
                 les pas des faibles. » 
---------
3-Matthieu 7 : 21, 24-27 ''Pour entrer dans le royaume des Cieux,
                                                                          il faut faire la volonté de mon Père.'' 
--intro :  La vraie religion c’est accomplir la volonté du Père

               Seul celui qui agit de la sorte
                  bâtit sa maison sur le roc 
                 et sera capable de se tenir debout, 
                 au jour du jugement de Dieu.  
«  En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : 
            ''Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” 
                        qu’on entrera dans le royaume des Cieux, 
                           mais c’est en faisant 

              la volonté de mon Père qui est aux cieux. 
        Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là 
               et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant
                        qui a construit sa maison sur le roc.
                            La pluie est tombée, 
                              les torrents ont dévalé, 
                               les vents ont soufflé 
                                     et se sont abattus sur cette maison ;
                     la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. 
           Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique
              est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable. 
                       La pluie est tombée, 
                         les torrents ont dévalé, 
                          les vents ont soufflé, 
                             ils sont venus battre cette maison ; 
                           la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet.'' »
-----
4-bréviaire Isaïe 16 : 1-5; 17 : 4-8 Des pays traditionnellement
                                                                  ennemis seront réconciliés. 
--intro :  Dieu est le maître de la terre entière. 
                 Il s’occupe non seulement de son peuple, 

                                          mais des autres nations
                                               Le plus souvent par rapport à son peuple, 
                                       il condamne les entreprises agressives des voisins 
                                  ou se sert d’elles pour châtier le péché des siens.  
                            Mais il sait aussi offrir à l’ennemi persécuté asile dans le malheur. 
«Envoyez au maître du pays un agneau, 
               depuis La Roche au désert, 
            vers la montagne de la fille de Sion.
                    Des oiseaux qui s’enfuient, une nichée dispersée,
                         telles seront les filles de Moab, aux gués de l’Arnon.
           Moab dit à Juda : ''Fais des plans ! Prends une décision ! 
                        En plein midi, fais-nous une ombre comme la nuit, 
                   cache les expulsés, ne trahis pas les fugitifs !
                 Que les expulsés de Moab trouvent chez toi un asile, 
                          sois un abri pour eux face au dévastateur. 
              Quand l’oppression aura disparu, 
                quand la dévastation aura pris fin, 
                  quand sera parti du pays celui qui le foulait,
           un trône s’établira sur la fidélité
                           et, pour la maison de David, 
                        siégera sur ce trône avec loyauté le juge 
                      qui cherche le droit et fait prompte justice.''
      Ce jour-là, la gloire de Jacob faiblira, sa chair s’amaigrira.
           Ce sera comme à la moisson, 
                   quand le blé est ramassé, 
                        que les épis sont recueillis à brassée 
                                et rassemblés au val des Rephaïm ;
                il n’y restera presque rien à glaner, comme à la cueillette des olives : 
                        deux ou trois olives à la cime des plus hautes branches, 
                              quatre ou cinq sur les meilleurs rameaux 
                                      – oracle du Seigneur, le Dieu d’Israël.
                          Ce jour-làl’homme regardera

                              vers Celui qui l’a fait et portera
                             les yeux vers le Saint d’Israël.
   Il ne regardera plus vers les autels faits de ses mains ; 
      il ne verra plus ce que ses doigts avaient fait,
             ni les poteaux sacrés, ni les colonnes à encens.   »
-----
5- La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10commentaire  de saint Éphrem 
                sur l’évangile concordant.  « Veillez . . .   » 
«Le Christ a dit, pour empêcher les disciples de l'interroger 
             sur le moment de son avènement :
         Quant à l'heure, personne ne la connaît, pas même les Anges, pas même le Fils.
                  Il ne vous appartient pas de connaître les délais et les dates.
     Il nous a caché cela pour que nous veillions
               et pour que chacun d'entre nous pense 
                     que cela pourra se produire pendant sa vie. 
          Si le temps de sa venue avait été révélé, 
                        son avènement aurait été quelque chose de banal,
                             et les nations et les siècles 
                  dans lesquels il se produira ne l'auraient pas désiré. 
     Il a bien dit qu'il viendrait, mais il n'a pas précisé à quel moment, 
           et ainsi toutes les générations 
                  et tous les siècles l'attendent ardemment.

       Bien que le Seigneur ait fait connaître les signes de son avènement, 
           on ne voit pas clairement leur terme ; 
                car ces signes, dans un changement constant, 
                     sont venus et sont passés, et ils durent toujours. 
        Son ultime avènement est en effet semblable au premier.
   Les justes et les prophètes le désiraient, 
            parce qu'ils estimaient qu'il paraîtrait de leur temps ; 
       de même, aujourd'hui,
               chacun des fidèles désire le recevoir de son temps, 
                        et cela d'autant plus qu'il n'a pas dit clairement le jour de son apparition. 
           Il voulait surtout, lui qui domine les nombres et le temps, 
                   qu'on ne le crût pas soumis à un commandement et à une heure. 
                Ce qu'il a établi lui-même, comment cela lui serait-il caché, 
                        alors qu'il a décrit les signes de son avènement ? 
              Il a mis ces signes en relief pour que, dès le premier jour, 
                    tous les peuples et les siècles pensent 
                          que l'avènement du Christ se ferait de leur temps.
    Veillez, car, lorsque le corps sommeille,
             c'est la nature qui nous domine 
              et notre action est alors dirigée non par notre volonté, 
                              mais par l'impulsion de la nature. 
       Et lorsque règne sur l'âme une lourde torpeur de faiblesse et de tristesse, 
               c'est l'ennemi qui la domine et la mène contre son propre gré. 
       La force domine la nature, et l'ennemi domine l'âme.
C'est pourquoi notre Seigneur a parlé de la vigilance 
                                             de l'âme et de celle du corps, 
                   afin que le corps ne sombre pas dans un lourd sommeil, 
                              ni l'âme dans l'engourdissement. 
     Comme dit l'Écriture:
                Veillez, comme il est juste. 
           Et encore: Je m'éveille, et je suis encore avec toi. 
              Et enfin: Ne perdez pas courage. 
     C'est pourquoi nous ne perdons pas courage
                dans le ministère qui nous est confié.  »    
-------  
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 7 Déc 2019 - 15:09

Nouvelle année qui commence
            Première semaine de l'année liturgique A.
                                  Thème de l'Avent 2019
                              La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
    1ère semaine de l'avent
               du 1er  au 7 décembre 2019.
                    ...
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11  
--vendredi 6 décembre 2019 1ère semaine Avent  A –La mort des tyrans.  
  -antienne d’ouverture Voici que le Seigneur viendra. Dans la lumière
                                                            il vient pour visiter son peuple,
                                                     pour lui donner la paix et la vie éternelle.
1-Isaïe 29 : 17-24 Et ce jour-là les yeux des aveugles verront.
2-Psaume 26 : 1, 4abcd, 13-14 (26 (27),)
                        R/ Le Seigneur est ma lumière et mon salut. (26 : 1a)
-acclamation  Voici qu’il vient avec puissance, notre Seigneur,
                                                 pour éclairer les yeux de ses serviteurs.
3- évangile Matthieu 9 : 27-31 Guérison de deux aveugles qui croient en Jésus.
   -antienne de la communion : Philippiens 3 : 20-21
                                                   ''Nous attendons notre Sauveur,
                                                 le Seigneur Jésus Christ,
                                      lui qui transformera nos pauvres corps
                                                 à l’image de son corps glorieux.''
4-bréviaire Isaïe 19 : 16-25 L’Égypte et l’Assyrie se convertiront.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10Entretien de saint Anselme sur l’existence de Dieu.
                                                         Le désir de Dieu.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--samedi 7 décembre  2019 1ère semaine de l'Avent A –Étoiles, soleil et Bonne Nouvelle.    
-antienne d’ouverture ''Viens Seigneur, montre-nous ton visage,
                                                      et nous serons sauvés.'' Psaume 79 : 3, 4.
1-Isaïe 30 : 19-21, 23-26.  ''Le Seigneur te fera grâce.
                         Dès qu’il t’aura entendu, il te répondra.''
2-Psaume 146 : 1-2, 3-4, 5-6 (146 (147A),) R/ Heureux tous ceux
                                          qui attendent le Seigneur ! avec répond de : Isaïe 30 : 18
   -acclamation  Isaïe 33 : 22 Le Seigneur est notre juge,
                                                                notre chef et notre Roi :
                                                        c’est lui qui nous sauvera alléluia.
3- évangile Matthieu 9 : 35—10 : 1, 5a, 6-8   ''Voyant les foules,
                                                                 Jésus fut saisi de compassion.''
    -antienne de la communion : Apocalypse 22 : 12
                                                 Voici que je viens sans tarder,
                                    dit le Seigneur, et j’apporte avec moi le salaire
                             que je vais donner à chacun selon ce qu’il aura fait.''
4-bréviaire Isaïe 21 : 6-12 Le guetteur annonce la chute.  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10homélie de saint Cyprien sur la patience Ce que nous ne voyons pas nous l’espérons.  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--------
4-bréviaire Isaïe 19 : 16-25 L’Égypte et l’Assyrie se convertiront.
--intro : Le Christ a brisé le mur
               qui séparait les païens de son peuple,
                                      et des deux n’en fait qu’un…
                                              nous apprendra saint Paul.
                     Déjà un disciple d’Isaïe voyait Israël réconcilié
                                                    avec se ennemis héréditaires
                                                être pour eux l’instrument du salut.
«   Ce jour-là, l’Égypte, comme les femmes,
         sera tremblante et terrifiée quand
                le Seigneur de l’univers lui-même élèvera la main contre elle.
                     Le pays de Juda sera objet d’effroi pour l’Égypte :
                        chaque fois qu’on l’évoquera,
                            elle sera terrifiée à cause
                      du projet que le Seigneur de l'universa lui-même formé contre elle.
           Ce jour-là, il y aura au pays d’Égypte cinq villes pour parler la langue de Canaan
                                    et prêter serment au Seigneur de l’univers ;
                           l’une d’elles se nomme « Ville-du-Soleil ».
                                Ce jour-là, il y aura un autel pour le Seigneur
                                  au centre du pays d’Égypte,
                                       et près de sa frontière une stèle pour le Seigneur.
                                                             Ce sera un signe, un témoin,
                                                 pour le Seigneur de l’univers dans le pays d’Égypte :
                                           quand ils crieront vers le Seigneur

                                         devant ceux qui les oppriment,
                             il leur enverra un sauveur, un défenseur qui les délivrera.
                     Le Seigneur se fera connaître de l’Égypte
                            et l’Égypte connaîtra le Seigneur, ce jour-là ;
                                    elle le servira par des sacrifices et des offrandes,
                                          elle fera des vœux au Seigneur et les accomplira.
                                     Le Seigneur frappera l’Égypte,
                                                il frappera et il guérira.
                               Elle reviendra au Seigneur qui l’écoutera et la guérira.
                                         Ce jour-là, il y aura une route
                                             pour relier l’Égypte et Assour.
                     Assour viendra en Égypte,
                              et l’Égypte en Assour ;
                                   et l’Égypte avec Assour
                                     servira le Seigneur.
                       Ce jour-là, entre l’Égypte et Assour,
                                     Israël viendra en troisième,
                                bénédiction au milieu de la terre,
                         que bénira le Seigneur Dieu de l’univers en disant :
                                '' Bénis soient l’Égypte,
                                            mon peuple,
                                                        Assour,
                                                              l’ouvrage de mes mains,
                                                                et Israël,
                                                                  mon héritage.'' »
--------  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10Entretien de saint Anselme sur l’existence de Dieu.
                                                         Le désir de Dieu.
«  Allons, courage, pauvre homme !
                  Fuis un peu tes occupations,
                dérobe-toi un moment au tumulte de tes pensées.
          Rejette maintenant tes lourds soucis
                              et laisse de côté tes tracas.

       Donne un petit instant à Dieu et repose-toi un peu en lui.
   Entre dans la chambre de ton esprit,
               bannis-en tout,
         sauf Dieu ou ce qui peut t'aider à le chercher.
       Ferme la porte et mets-toi à sa recherche.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Je_te_11
      À présent, parle, mon cœur,
              ouvre-toi tout entier et dis à Dieu :
         Je cherche ton visage; c'est ton visage, Seigneur, que je cherche.
  Et maintenant, toi, Seigneur mon Dieu, enseigne à mon cœur
                    où et comment te chercher,
                       où et comment te trouver.
                Seigneur, si tu n'es pas ici, où te chercherai-je en ton absence ?
           Et si tu es partout, pourquoi ta présence m'est-elle invisible ?
       Certes, tu habites une lumière inaccessible.
    Mais où est-elle, cette lumière inaccessible ?
             Comment accéder à une lumière inaccessible ?
               Qui donc m'y conduira et m'y introduira pour que je t'y voie ?
                Et puis, à quels indices, sous quels traits te chercher ?
       Je ne t'ai jamais vu, Seigneur mon Dieu, je ne connais pas ton visage.
     Que peut faire, très haut Seigneur,
          que peut faire ton lointain exilé ?
       Que peut faire ton serviteur tourmenté de ton amour
                et rejeté loin de ta face ?
          Il aspire à te voir, et ta face est trop éloignée de lui.
            Il désire t'aborder et ta demeure est inabordable.
              Il souhaite te trouver et il ne sait où tu es.
               Il ambitionne de te chercher, et il ignore ton visage.
        Seigneur, tu es mon Dieu, tu es mon Maître,
                    et je ne t'ai jamais vu.
            Tu m'as créé et recréé,
               tu m'as pourvu de tous mes biens,
                   et je ne te connais pas encore.
     Bref, j'ai été créé pour te voir,
         et je n'ai pas encore réalisé ce pour quoi j'ai été créé.
          Et toi, Seigneur, jusques à quand ?
              Jusques à quand, Seigneur, nous oublieras-tu ?

                   Combien de temps nous cacheras-tu ton visage ?
   Quand nous regarderas-tu et nous exauceras-tu ?
    Quand éclaireras-tu nos yeux et nous montreras-tu ta face ?
      Quand reviendras-tu à nous ?
                     Regarde-nous, Seigneur, exauce-nous,
                             éclaire-nous, montre-toi à nous.
                        Rends-nous ta présence, pour notre bonheur,
                           toi dont l'absence est pour nous un tel malheur.
             Aie pitié de nos laborieux efforts vers toi,
                      nous qui ne pouvons rien sans toi.
    Enseigne-moi à te chercher
        et montre-toi quand je te cherche;
            car je ne puis te chercher si tu ne me l'enseignes,
                  ni te trouver si tu ne te montres.
    En mon désir, puissé-je te chercher,
            et, dans ma recherche, te désirer;
       dans mon amour, puissé-je te trouver
                   et, en te trouvant, t'aimer.  »
------
-antienne d’ouverture '' Viens Seigneur, montre-nous ton visage,
                                                 et nous serons sauvés. '' Psaume 79 : 3, 4.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Il_vie11
----  
2-Psaume 146 : 1-2, 3-4, 5-6 (146 (147A),) R/ Heureux
                   tous ceux qui attendent le Seigneur ! (Isaïe 30 : 18)


    —Il est bon de fêter notre Dieu,
           il est beau de chanter sa louange !
            Le Seigneur rebâtit Jérusalem,
         il rassemble les déportés d’Israël.

    —Il guérit les cœurs brisés
           et soigne leurs blessures.
              Il compte le nombre des étoiles,
           il donne à chacune un nom.

    —Il est grand, il est fort, notre Maître :
           nul n’a mesuré son intelligence.
               Le Seigneur élève les humbles
            et rabaisse jusqu’à terre les impies.
-------  
-acclamation  Isaïe 33 : 22 Le Seigneur est notre juge,
                                                                         notre chef
                                                                          et notre Roi :
                                                            c’est lui qui nous sauvera alléluia.
------    
3-Matthieu 9 : 35—10 : 1, 5a, 6- 8  '' Voyant les foules,
                                        Jésus fut saisi de compassion ''
--intro : C’est en Jésus que Dieu vient réaliser cette prophétie :
                  il a pitié des foules
                            et s’associe les Douze
                                  pour proclamer la joie du Royaume qui vient.
«En ce temps-là, Jésus parcourait toutes les villes
                                                      et tous les villages,
                                                           enseignant dans leurs synagogues,
                                         proclamant l’Évangile du Royaume
                                       et guérissant toute maladie et toute infirmité.
                             Voyant les foules,
                   Jésus fut saisi de compassion envers elles
              parce qu’elles étaient désemparées
                                            et abattues comme des brebis sans berger.
                  Il dit alors
                    à ses disciples :
                            '' La moisson est abondante,
                                       mais les ouvriers sont peu nombreux.
                                 Priez donc le maître de la moisson
                                             d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. ''
                  Alors Jésus appela
                      ses Douze disciples
                                    et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs
                                                     et de guérir toute maladie et toute infirmité.
                         Ces Douze, Jésus les envoya en mission
                                    avec les instructions suivantes :
             '' Allez vers les brebis perdues de la maison d’Israël.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Przopa11
Sur votre route, proclamez que
              le royaume des Cieux est tout proche.
                Guérissez les malades,
                       ressuscitez les morts,
                         purifiez les lépreux,
                                expulsez les démons.
     Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. »
-----
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10homélie de saint Cyprien sur la patience.
                                   Ce que nous ne voyons pas nous l’espérons.  
«    Notre Seigneur et notre Maître nous a donné ce commandement pour notre salut :
         Celui qui aura tenu bon jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé.
           Et aussi : Si vous demeurez dans ma parole, vous serez véritablement mes disciples,
                                                             vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres.
                  Il faut tenir bon et persévérer, frères bien-aimés,
                      pour obtenir l'espérance de la vérité et de la liberté,
                              afin de parvenir à la vérité et à la liberté elles-mêmes.
            Car le fait même que nous sommes chrétiens
                 fonde notre foi et notre espérance.
                        Mais, pour que l'espérance et la foi
                                                  puissent porter des fruits,
                                    la patience est nécessaire.
                              Car ce n'est pas la gloire d'ici-bas que nous recherchons,
                                                   c'est la gloire future.
                                                 L'Apôtre Paul nous en avertit :
                                    Nous avons été sauvés, mais c'est en espérance ;
                                                voir ce qu'on espère, ce n'est plus espérer :
                                                  ce que l'on voit,
                                                        comment peut-on encore l'espérer ?
                                 Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas,
                                      nous l'attendons avec patience.
                L'attente et la patience
                         sont nécessaires
                               pour l'accomplissement de ce que nous avons entrepris
                                   et pour posséder ce que nous espérons et croyons,

                     lorsque Dieu nous en fera présent.
                        Dans un autre passage, l'Apôtre donne
                                le même enseignement aux justes qui travaillent
                                             à faire fructifier les dons divins,
                                       afin de se préparer de plus grands trésors dans le ciel.
                                   Il les exhorte ainsi à être patients :
                        Donc, tant que nous en avons le temps,
                                travaillons pour le bien de tous,  /  Que tous se réjouissent,
                                        personne ne doit désespérer...

                                      surtout celui de nos proches dans la foi.
                                    Faisons le bien sans défaillance, car, au temps voulu, nous récolterons,
                                               si nous ne défaillons pas.
                              L'Apôtre avertit ainsi qu'on ne doit pas renoncer à son activité par impatience,
                                                 ni se laisser détourner ou dominer par les tentations
                                                      qui arrêteraient à mi-chemin du succès et de la gloire.
                                            Car ce qui est déjà accompli serait perdu,
                                      parce que les entreprises qui ne vont pas jusqu'au bout sont anéanties. ~
      L'Apôtre, lorsqu'il a parlé de la charité,
                lui a joint l'endurance et la patience :
                       La charité est magnanime,
                         la charité est bienveillante,
                           la charité ne jalouse pas,
                              elle ne se vante pas,
                                 elle ne s'emporte pas,
                                   elle n'entretient pas de rancune,
                                      elle aime tout,
                                        elle croit tout,
                                          elle espère tout,
                                          elle endure tout.
                Il montre qu'elle est capable de persévérer obstinément,
                                puisqu'elle sait tout endurer.
          Il dit dans un autre passage :
                                Supportez-vous les uns les autres avec amour ;
                                    ayez à cœur de garder l'unité dans le même Esprit
                                              en étant rassemblés dans la paix.
              Il montrait ainsi que les frères ne peuvent garder ni l'unité ni la paix,
                        s'ils ne s'encouragent pas mutuellement en se supportant,
                                    et s'ils ne gardent pas le lien
                              de la concorde au moyen de la patience. »
-------    
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Lun 9 Déc 2019 - 13:54

Nouvelle année qui commence
            Deuxième semaine de l'année liturgique A.
                                  Thème de l'Avent 2019
                              La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
    2ième semaine de l'avent
               du 8 au 14 décembre 2019.
                    ...
        La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Arton1519
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11  
--dimanche 8 décembre 2019 2ième semaine de l'Avent A –
                       -Isaïe : Ce jour-là la racine de Jessé signe pour les nations.  
                         - Romains :  Les nations glorifient Dieu pour sa miséricorde. S’accueillir mutuellement.
                          -Matthieu : Les exigences de la conversion du cœur : le baptême dans l’Esprit.
1-Isaïe 11 : 1-10  ''Il jugera les petits avec justice.''
2-Psaume 71 : 1-2, 7-8, 12-13, 17 (Ps 71 (72), ) R/ En ces jours-là,
                                                            fleurira la justice, grande paix
                                                       jusqu’à la fin des temps. (cf. Ps 71 : 7)
3-Romains 15 : 4-9 Le Christ sauve tous les hommes.
     -acclamation Luc 3 : 4,6  Préparez le chemin du Seigneur,
                                              rendez droits ses sentiers :
                   tout être vivant verra le salut de Dieu. alléluia.
4- évangile Matthieu 3 : 1-12  ''Convertissez-vous, car
                                            le royaume des Cieux est tout proche.''
5-bréviaire Isaïe 22 : 8b-23 Valse des chefs du gouvernement royal.
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10commentaire d’Eusèbe de Césarée sur Isaïe. L’avènement au désert.
                                                                    La Bonne Nouvelle sur la montagne.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
1-Isaïe 11 : 1-10 ''Il jugera les petits avec justice.''
--intro :  Voici l’âge d’or, l’Utopie parfaite :
                     dans un pays imaginaire, un gouvernement idéal règne
                 sur un peuple heureux dans un monde épanoui et harmonieux.  
               Laissons la description, mais ne lâchons pas l'utopie :
          ''Ceux qui prennent leurs désirs pour des réalités
       sont ceux qui croient à la réalité de leurs désirs.'' Voilà une devise pour l'Avent.
  Car notre utopie s'est déjà réalisée,
                     notre rêve a déjà un nom : Jésus, 'Fils de David' .
                Sur la croix, ''il s'est dressé''
             comme un signal de rassemblement pour tous les peuples.
         À la Résurrection, l'Esprit de Dieu l'a submergé.
    Sa glo­rieuse demeure, ce n'est plus le Temple,
                mais le corps immense de l'humanité
             qui peu à peu se transfigure en une Création nouvelle
           où régnera l'équité, règne de paix et de foi.
       Cette espérance est la raison profonde
                 de l'engagement de l'Église au service du monde.
             À un monde parfois lassé et blasé,
          les chrétiens doivent inoculer le germe de l'utopie,
      le goût de l'impossible union à Dieu,
    l'attente et le désir de sa paix durable, majestueuse comme la haute mer.
«    En ce jour-là, un rameau sortira         /... pour transformer,
                                           de gloire en gloire,
                                                                                                              de plus en plus:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Nous_t10  
  de la souche de Jessé, père de David,
        un rejeton jaillira de ses racines.  
     Sur lui reposera l’esprit du Seigneur :
              esprit de sagesse et de discernement,
                esprit de conseil et de force,
                   esprit de connaissance et de crainte du Seigneur
                          – qui lui inspirera la crainte du Seigneur.
          Il ne jugera pas sur l’apparence ;
          il ne se prononcera pas sur des rumeurs.  
       Il jugera les petits avec justice ; avec droiture,
   il se prononcera en faveur des humbles du pays.
              Du bâton de sa parole, il frappera le pays ;
                du souffle de ses lèvres, il fera mourir le méchant.
       La justice est la ceinture de ses hanches ;
           la fidélité est la ceinture de ses reins.  
  Le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau,
                 le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira.
             La vache et l’ourse auront même pâture, leurs petits auront même gîte.
        Le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage.  
     Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra ;
               sur le trou de la vipère, l’enfant étendra la main.
   Il n’y aura plus de mal ni de corruption sur toute ma montagne sainte ;
      car la connaissance du Seigneur remplira le pays
              comme les eaux recouvrent le fond de la mer.  
     Ce jour-là, la racine de Jessé sera dressée
        comme un étendard pour les peuples,  
    les nations la chercheront, et la gloire sera sa demeure. »
-------
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10commentaire d’Eusèbe de Césarée sur Isaïe.
                                L’avènement au désert. La Bonne Nouvelle sur la montagne.
«  Voix de celui qui crie dans le désert :
         Préparez le chemin du Seigneur,
            rendez droits les sentiers de notre Dieu.
 Cette parole montre clairement que les événements prophétisés
         ne se produiront pas à Jérusalem, mais au désert ;
           c'est là que la gloire du Seigneur apparaîtra
                 et que toute chair aura connaissance du salut de Dieu.
           Et c'est ce qui s'est accompli réellement  et littéralement
                lorsque Jean Baptiste proclama
                      dans le désert du Jourdain
                        que le salut de Dieu se manifesterait,
                             car c'est là que le salut de Dieu est apparu.
              En effet, le Christ avec sa gloire s'est fait connaître à tous :
             lorsqu'il eut été baptisé,
               le Saint-Esprit descendit sur lui
                       sous la forme d'une colombe et y demeura ;
                               et la voix du Père lui rendit témoignage :
                   Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le.

    Le prophète parlait ainsi
        parce que Dieu devait résider dans le désert,
            qui est inaccessible au monde.
                 Toutes les nations païennes
                      étaient désertées par la connaissance de Dieu,
                            et toutes étaient inaccessibles aux justes
                                                         et aux prophètes de Dieu.
          C'est pour cela que cette voix ordonne
                de préparer le chemin au Verbe de Dieu
                     et de rendre unie
                          la route inaccessible et raboteuse afin que notre Dieu,
                                           en venant résider chez nous, puisse y avancer. ~
     Monte sur une haute montagne, toi qui portes la Bonne Nouvelle à Sion.
            Élève la voix avec force, toi qui portes la bonne nouvelle à Jérusalem.
                   Ces paroles s'accordent tout à fait
                            avec le sens de celles qui ont précédé,
                        et elles ont raison de mentionner les évangélistes,
                    les porteurs de la Bonne Nouvelle,
               car elles annoncent aux hommes
                            la Bonne Nouvelle de l'avènement de Dieu,
                       après avoir parlé de la voix qui crie dans le désert.
                    En effet la parole concernant les évangélistes du Sauveur
                         vient à la suite de la prophétie concernant Jean Baptiste.
    Qui donc est cette Sion,
          sinon très certainement celle que les anciens appelaient Jérusalem ?
             En effet, c'était bien une montagne,
                     comme le montre cette affirmation de l'Écriture :
                                         La montagne de Sion où tu fis ta demeure ;
                   et l'Apôtre : Vous êtes venus vers la montagne de Sion.
             N'est-ce pas une façon de parler qui désigne le groupe des Apôtres,
                        choisis dans le peuple ancien,
                             dans le peuple de la circoncision ?
          Telle est en effet Sion ou Jérusalem,
                qui a reçu en héritage le salut de Dieu
                    et qui, elle-même, est située sur la hauteur,
                                sur la montagne même de Dieu,
                      c'est-à-dire sur le Verbe, son Fils unique :
                          il lui ordonne de monter sur la haute montagne
                      pour annoncer la Nonne Nouvelle du salut.
               Or, quel est celui qui annonce la Bonne Nouvelle,
                      sinon le groupe des évangélistes ?
                   Et qu'est-ce qu'évangéliser ?
                         C'est proclamer à tous les hommes
                                 et, avant tous, aux cités de Juda,
                              l'avènement du Christ sur la terre.  »
------
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mar 10 Déc 2019 - 17:09

Nouvelle année qui commence
             Deuxième semaine de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     2ième semaine de l'avent 
                du 8 au 14 décembre 2019.
                     ...
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
--lundi 9 décembre 2019 2ième semaine Avent A –Le désert fleurira
      -antienne d’ouverture Jérémie 31 : 10; Isaïe 35 : 4 Écoutez tous les peuples
                                                     la Parole du Seigneur, annoncez-la aux terres lointaines  
                                                            voici notre Sauveur qui vient, ne craignez plus.  
1-Isaïe 35 : 1-10 ''Dieu vient lui-même et va vous sauver.''
2--Psaume 84 : 9ab.10, 11-12, 13-14 (Ps 84 (85),) 
                                    R/ Voici notre Dieu qui vient nous sauver. (cf. Is 35 : 4)
    -acclamation   Il va venir, le Roi, le Maître de la terre ;
                                    il ôtera nos liens, il nous délivrera. alléluia. 
3- évangile Luc 5 : 17-26 ''Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui !''
       -antienne de la communion : Psaume 105 : 4-5 ; Isaïe 38 : 3 
                                                ''Viens, Seigneur, nous visiter dans la paix ; 
                                                               en ta présence nous goûterons la joie.''
4-bréviaire Isaïe 24 : 1-18 Dans l’immense désastre seuls quelques rescapés.  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10La montée du Carmel par saint Jean de la Croix.
                                           Dieu nous a parlé par son Fils. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--mardi 10 décembre 2019 2ième semaine Avent A –Dieu de tendresse.  
     -antienne d’ouverture Zacharie 14 : 5, 7 Voici que le Seigneur va venir, 
                                                                et avec lui tous ceux qui ont cru en lui; 
                                                             on verra ce jour-là
                                                 une grande lumière
1-Isaïe 40 : 1-11 Dieu console son peuple.   
2-Psaume 95 : 1-2a, 3a.10ac, 11-12a, 12b.13ab (95 (96),) 
                                                             R/ Voici le Seigneur Dieu ! 
                                                Il vient avec puissance. (R/ Isaïe  40 : 9.10)
-acclamation  Il est proche le jour du Seigneur lui qui vient nous sauver. alléluia. 
3- évangile Matthieu 18 : 12-14 ''Dieu ne veut pas qu’un seul de ces petits soit perdu.''
      -antienne de la communion : 2 Timothée 4 : 8 Le Seigneur, dans sa justice, 
                                                                                           remettra leur récompense 
                                                                                       à tous ceux qui désirent 
                                                                                ardemment sa venue dans la gloire. 
4-bréviaire Isaïe 24 : 19—25 : 5  En ce jour-là le Seigneur triomphera. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10Actes du IIe concile du Vatican L’Église.
                          Les derniers temps sont arrivés pour nous.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--intro lundi: Le dialogue avec le Seigneur qui annonce sa venue (A1)
                          et le chrétien qui implore cette venue (A2)
                     est si fondamental que la révélation s’achève sur ce dialogue
                       dans la dernière page de l’Apocalypse. 
                  Mais cette venue a déjà été inaugurée 
                                   dans l’Incarnation du Fils de Dieu (P2). 
                En ordonnant au paralytique de se lever (L2), 
                    Jésus a signifié clairement que le temps merveilleux 
                        était commencé où le boiteux bondirait comme un cerf (L1).
  _____________
--intro mardi: Le Seigneur ne veut pas seulement
                          que nous croyions en sa venue (A1),
                             mais encore que
                       nous la désirions ardemment (A2). 
C'est là l'attitude de la prière permanente: 
                   c'est le cœur (chrétien) qui éclaire ainsi tous les peuples 
                                afin que tous les peuples comprennent 
                         que la venue du Seigneur doit être désirée, 
                                                                     attendue et implorée.
            1 Thessaloniciens  5: 16 ss : «Restez toujours joyeux.
                                                              Priez sans cesse.
                                       En toute condition soyez dans l'action de grâces
                                         C'est la volonté de Dieu sur vous dans le Christ Jésus.  »
                 Attente pleine d’amour du Dieu qui sauve
                     '' tous les peuples de la terre '' (P1). 
       Pour entrer dans cette attente il faut  sentir monter
                               du fond de son être le besoin d’être sauvé
                        Quand le prisonnier ne se rend plus compte qu'il est en prison, 
                                   comment pourrait-il aspirer à la venue de son libérateur? 
               C’est une grâce que de découvrir à quels liens le Christ vient nous arracher.
  --------------
1-Isaïe 35 : 1-10 « Dieu vient lui-même et va vous sauver »
--intro :  L’oracle que nous lisons respire la joie de la venue de Dieu : 
                le Seigneur viendra en personne apporter le salut
                   Alors, '' le boiteux bondira comme un cerf ''.
«   Le désert et la terre de la soif, 
        qu’ils se réjouissent ! 
          Le pays aride, qu’il exulte et fleurisse comme la rose, 
              qu’il se couvre de fleurs des champs, 
                qu’il exulte et crie de joie ! 
       La gloire du Liban lui est donnée, la splendeur du Carmel et du Sarone. 
           On verra la gloire du Seigneur, la splendeur de notre Dieu. 
                    Fortifiez les mains défaillantes, 
                      affermissez les genoux qui fléchissent, 
                         dites aux gens qui s’affolent :
              '' Soyez forts, ne craignez pas. Voici votre Dieu : 
                     c’est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu.
            Il vient lui-même et va vous sauver. ''
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Viens_11
 Alors se dessilleront les yeux des aveugles, 
     et s’ouvriront les oreilles des sourds. 
           Alors le boiteux bondira comme un cerf, 
                et la bouche du muet criera de joie ; 
     car l’eau jaillira dans le désert, des torrents dans le pays aride.
      La terre brûlante se changera en lac, la région de la soif, en eaux jaillissantes. 
             Dans le séjour où gîtent les chacals, l’herbe deviendra des roseaux et des joncs. 
              Là, il y aura une chaussée, une voie qu’on appellera : la Voie sacrée
                 L’homme impur n’y passera pas – il suit sa propre voie – 
                    et les insensés ne viendront pas s’y égarer. 
               Là, il n’y aura pas de lion, aucune bête féroce ne surgira, il ne s’en trouvera pas ; 
                  mais les rachetés y marcheront
                    Ceux qu’a libérés le Seigneur reviennent, 
                     ils entrent dans Sion avec des cris de fête, 
                        couronnés de l’éternelle joie. 
           Allégresse et joie les rejoindront, douleur et plainte s’enfuient. » 
------
3- Luc 5 : 17-26 '' Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! ''
--intro : La prophétie se réalise dans le Nouveau Testament : 
              Jésus est rempli de la force de Dieu pour guérir.  
                  C’est le Royaume de Dieu qui est présent en lui : 
                              Dieu lui-même vient pour sauver. 
«  Un jour que Jésus enseignait
        il y avait dans l’assistance des pharisiens et des docteurs de la Loi, 
                 venus de tous les villages de Galilée et de Judée, ainsi que de Jérusalem ; 
                      et la puissance du Seigneur était à l’œuvre
                           pour lui faire opérer des guérisons. 
                   Arrivent des gens, portant sur une civière un homme qui était paralysé ;
                        ils cherchaient à le faire entrer pour le placer devant Jésus. 
                           Mais, ne voyant pas comment faire à cause de la foule,
                                ils montèrent sur le toit et, en écartant les tuiles, 
                                  ils le firent descendre avec sa civière en plein milieu devant Jésus. 
                   Voyant leur foi, il dit : '' Homme, tes péchés te sont pardonnés. ''
                          Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner : 
                             '' Qui est-il celui-là ? Il dit des blasphèmes ! 
                                 Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? ''
              Mais Jésus, saisissant leurs pensées, leur répondit : 
                                    '' Pourquoi ces pensées dans vos cœurs ? 
                                         Qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire :
                                                  “Tes péchés te sont pardonnés”, 
                                                     ou dire :
                                                   “Lève-toi et marche” ? 
                                             Eh bien ! Afin que vous sachiez 
                                                 que le Fils de l’homme a autorité sur la terre
                                                    pour pardonner les péchés, 
                                                        – Jésus s’adressa à celui qui était paralysé – 
                                                      je te le dis, lève-toi, prends ta civière 
                                                           et retourne dans ta maison. ''
                                      À l’instant même, celui-ci se releva devant eux,
                                   il prit ce qui lui servait de lit et s’en alla dans sa maison 
                                        en rendant gloire à Dieu
                    Tous furent saisis de stupeur et ils rendaient gloire à Dieu

Remplis de crainte, ils disaient :
      '' Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! '' »  
------- 
-bréviaire Isaïe 24 : 1-18 Dans l’immense désastre seuls quelques rescapés.  
--intro : Dieu vient pour le jugement. 
             Chacun de ses actes, tout au long de l’histoire, est un jugement partiel. 
                   Voici, annoncée dans un style et un environnement d’apocalypse, 
                            une vue prophétique du jugement final. 
                         Contraste violent entre 
                               un monde qui part à la dérive 
                                   et 
                                la gloire inattendue
                             d’un petit reste de justes

              Toute cette semaine, 
                    nous vivrons dans une perspective essentielle de l’Avent. 
« Voici que le Seigneur saccage la terre, 
             qu’il la ravage, 
              qu’il en bouleverse la face, 
                qu’il en disperse les habitants.
          Il en sera du prêtre comme du peuple, 
                           du maître comme de l’esclave, 
                             de la maîtresse comme de la servante, 
                                du vendeur comme de l’acheteur, 
                                  du prêteur comme de l’emprunteur, 
                                    du créancier comme du débiteur.
                Saccagée, elle est saccagée, la terre ; pillée, elle est pillée. 
                   Car le Seigneur a proféré cette parole.
             La terre est en deuil, elle s’épuise, le monde dépérit, il s’épuise, 
                  et le ciel dépérit en même temps que la terre.
                La terre est profanée par ses habitants : 
                        ils ont transgressé les lois, 
                           ils ont changé les décrets, 
                             ils ont rompu l’alliance éternelle.
               C’est pourquoi la malédiction dévore la terre : 
                    ses habitants en subissent la peine ; 
                      c’est pourquoi les habitants de la terre diminuent :
                                  il n’en reste qu’un petit nombre.
                Deuil pour le vin nouveau : la vigne a dépéri ! 
                   Tous ceux qui avaient le cœur en fête se lamentent.
                        Elle a cessé, l’allégresse des tambourins ; 
                           il a pris fin, le joyeux vacarme ; elle a cessé, l’allégresse des cithares !
                             Ils ne boiront plus de vin en chantant ; 
                                    la boisson forte est amère aux buveurs.
                        La cité-du-néant est en ruine, chaque maison est fermée, nul ne peut y entrer.
                            Dans la rue, on réclame du vin ; toute joie a disparu ;
                               l’allégresse est bannie du pays.
                                     Il ne reste de la ville que désolation : 
                                                  sa porte est brisée, fracassée.
                Au cœur du pays, au milieu des populations, 
                       il en sera comme à la cueillette des olives, 
                               comme au grappillage après la vendange.
                  Ceux qui restent élèvent la voix, 
                          ils crient de joie
                               du côté de la mer, 
                       on célèbre la grandeur du Seigneur ;
                              au pays de la lumière

            on glorifie le Seigneur 
                   et, dans les îles de la mer, 
                      le nom du Seigneur, Dieu d’Israël.
                 Depuis les limites de la terre nous entendons des hymnes :
                           '' Honneur à Dieu le juste ! ''
             Mais je dis : '' Quelle épreuve pour moi ! 
                                 Quelle épreuve pour moi ! Malheur à moi ! ''
                        Ils ont ravagé, les ravageurs ! Ravage : les ravageurs ont fait des ravages !
                   La frayeur, la fosse et le filet sont pour toi, habitant de la terre.
              Celui qui fuit devant des cris de frayeur tombe dans la fosse ; 
               celui qui remonte de la fosse est pris dans le filet ! 
                   Oui, les vannes d’en-haut s’ouvriront, 
                            les fondements de la terre trembleront.   » 
---------
4-bréviaire Isaïe 24 : 19—25 : 5  En ce jour-là le Seigneur triomphera.
--intro : Tandis que la cité symbolique du monde pécheur s’écroule, 
                le peuple des petits et des humbles,
                     sauvé de la colère, rend grâce à Dieu, son refuge.

«   La terre se brise, se brise en morceaux ! 
          La terre éclate, elle vole en éclats ! La terre frémit, frémit tout entière !
             La terre vacille, vacille comme un ivrogne, comme une cabane branlante ; 
                      son forfait pèse sur elle, elle tombe sans pouvoir se relever.
            Ce jour-là, il arrivera que le Seigneur viendra sévir là-haut, 
                                   contre l’armée d’en haut, 
                                        et sur la terre contre les rois de la terre.
                             Ils seront entassés, enchaînés dans un cachot, prisonniers d’une prison. 
                                 Après de nombreux jours, on sévira contre eux.
                                      La lune rougira, le soleil se couvrira de honte. 
                                          Car, sur le mont Sion et à Jérusalem,
                                              le Seigneur de l’univers régnera
                                           devant les anciens resplendira sa gloire.
                          Seigneur, tu es mon Dieu, je t’exalte, je rends grâce à ton nom, 
                                   car tu as accompli    / thème de tous les Avents
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Le_sei13
projets et merveilles, 
         sûrs et stables depuis longtemps.
                              Tu as changé la ville en tas de pierres, 
                                  la cité fortifiée, en champ de ruines ; 
                                      la citadelle des étrangers n’est plus une ville, 
                                                   jamais elle ne sera rebâtie :
                                   voilà pourquoi un peuple fort reconnaît ta gloire,
                                        les cités des nations tyranniques te craignent.
                        Tu es devenu forteresse pour le faible
                                               forteresse pour le malheureux en sa détresse, 
                                                un abri contre l’orage, une ombre contre la chaleur :
                                         le souffle des tyrans n’est que pluie d’orage sur un mur.
               Comme une chaleur étouffante sur la terre desséchée,
                   tu étouffes le vacarme des étrangers ; 
                            comme faiblit la chaleur à l’ombre d’un nuage, 
                                     ainsi faiblit le chant de victoire des tyrans.    » 
-------
 5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10Actes du IIe concile du Vatican L’Église Les derniers temps sont arrivés pour nous.
«   Dans le Christ nous sommes tous appelés à faire partie de l'Église
                 et c'est en elle que nous acquérons la sainteté par la grâce de Dieu. 
              Mais elle n'atteindra son achèvement que dans la gloire du ciel,
                   lorsque viendra
                        le temps du rétablissement de toutes choses,
                 lorsque, avec le genre humain,
                           le monde entier lui aussi, 
                               qui est intimement uni à l'homme 
                                  et qui atteint par l'homme le but qui est le sien, 
                        sera parfaitement rassemblé dans le Christ.
              Le Christ, élevé au-dessus de la terre, a attiré à lui tous les hommes ; 
                      ressuscité d'entre les morts,
                         il a envoyé sur ses disciples son Esprit qui donne la vie ; 
                               et, par cet Esprit, le Christ a établi son Corps, 
                                    qui est l'Église,
                               comme le sacrement universel du salut
                                   Siégeant à la droite du Père
                                         il agit continuellement dans le monde 
                           pour conduire les hommes à son Église
                         pour les unir à lui-même 
                                            au moyen d'elle
                       pour les rendre participants 
                                             de sa vie glorieuse
                               en leur offrant
                                               en nourriture
                                       son propre Corps et son Sang.
         Ce rétablissement

    qui nous a été promis 
         et que nous attendons, 
        a déjà commencé dans le Christ
           il a progressé par l'envoi du Saint-Esprit 
                 et par celui-ci il se poursuit dans l'Église
              C'est en elle que la foi nous enseigne 
                   le sens de notre vie terrestre elle-même, 
                         du moment que, dans l'espérance des biens futurs, 
                             nous conduisons vers sa fin la tâche 
                                que le Père nous a chargés d'accomplir dans le monde, 
                                   et que nous faisons ainsi notre salut.
                  Ainsi déjà les derniers temps sont arrivés pour nous. 
                         Le renouvellement du monde est irrévocablement établi 
                                   et se trouve anticipé en ce monde d'une manière déjà réelle. 
                         En effet, déjà sur terre, l'Église rayonne d'une sainteté véritable, quoique inachevée.
              Mais en attendant que se réalisent 
                          les cieux nouveaux et la terre nouvelle où la justice habite, 
                   l'Église en pèlerinage porte la figure de ce monde qui passe, 
                        dans ses sacrements
                          et ses institutions qui appartiennent à notre époque. 
                                Sa propre vie s'écoule au milieu des créatures
                                       qui gémissent encore maintenant
                       dans les douleurs de l'enfantement
                          et qui attendent
             la manifestation des fils de Dieu.»
-----    
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 11 Déc 2019 - 15:53

Nouvelle année qui commence
             Deuxième semaine de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     2ième semaine de l'avent 
                du 8 au 14 décembre 2019.
                     ...
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
--mercredi 11 décembre 2019 2ième semaine Avent A –-Un fardeau léger.   
   -antienne d’ouverture Habacuc 2 : 3 / 1 Corinthiens 4 : 5 Le Seigneur va venir 
                                                                sans tarder éclairer ce que voilent nos ténèbres 
                                                                      et se manifester à toutes les nations.  
1-Isaïe 40 : 25-31   Le Seigneur de l’univers 
                                        ''rend des forces à l’homme fatigué.'' 
2-Psaume 102 : 1-2, 3-4, 8.10  (102 (103),)
                          R/ Bénis le Seigneur, ô mon âme ! (Ps 102 : 1a)
       -acclamation  : Il viendra, le Seigneur, pour sauver son peuple. 
                                                              Heureux ceux qui seront prêts 
                                                                à partir à sa rencontre! Alléluia. 
3-évangile Matthieu 11 : 28-30   ''Venez à moi, vous tous qui peinez
                                                                            sous le poids du fardeau.'' 
     -antienne de la communion Isaïe 40 : 10; (34 : 5) 
                                                                Voici le Seigneur qui vient avec puissance;
                                                              il vient illuminer notre regard. 
4-bréviaire Isaïe 25 : 6—26 : 6   Confiance en Dieu Sauveur.  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10Sermon de saint Augustin sur le psaume 109
                 Ce qu’il a promis, Dieu a aussi la puissance de l’accomplir.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--intro : Le Seigneur vient (A1, A2), 
                  nous devons préparer son chemin (P1).
             Le thème prophétique, 
                    repris avec vigueur par Jean Baptiste 
                             à la veille de l’entrée de Jésus dans sa vie publique, 
                est aujourd’hui au cœur de notre prière (P1). 
       Cette préparation est une œuvre ardue :
                  faire une route constitue toujours une grande entreprise, 
                      qui exige énergie et continuité dans l’effort.
           Aussi demandons-nous au Seigneur 
                   de ne pas permettre que ''la fatigue nous abatte''.
-------
1-Isaïe 40 : 25-31   Le Seigneur de l’univers 
                                        ''rend des forces à l’homme fatigué.''
--intro : Comme créateur, Dieu révèle sa grandeur et sa puissance, 
                   mais aussi sa sollicitude envers les pauvres  et les malheureux.  
             C’est pourquoi ceux qui mettent 
         en lui leur espérance obtiendront force et réconfort.
«   À qui pourriez-vous me comparer,
                    qui pourrait être mon égal ? — dit le Dieu saint. 
            Levez les yeux et regardez : qui a créé tout cela ? 
         Celui qui déploie toute l’armée des étoiles, 
                        et les appelle chacune par son nom. 
                     Si grande est sa force, 
                et telle est sa puissance que pas une seule ne manque. 
           Jacob, pourquoi dis-tu, Israël, pourquoi affirmes-tu : 
                       ''Mon chemin est caché au Seigneur, 
                                                   mon droit échappe à mon Dieu'' ? 
     Tu ne le sais donc pas, tu ne l’as pas entendu ? 
              Le Seigneur est le Dieu éternel, il crée jusqu’aux extrémités de la terre,
                       il ne se fatigue pas, ne se lasse pas

              Son intelligence est insondable. 
    Il rend des forces à l’homme fatigué
  il augmente la vigueur de celui qui est faible. 
                     Les garçons se fatiguent, se lassent, 
                             et les jeunes gens ne cessent de trébucher, 
                mais ceux qui mettent leur espérance dans le Seigneur
             trouvent des forces nouvelles ; ils déploient comme des ailes d’aigles,
          ils courent sans se lasser, ils marchent sans se fatiguer. » 
-----
2-Psaume 102 : 1-2, 3-4, 8.10 (102 (103),)
                          R/ Bénis le Seigneur, ô mon âme ! (Ps 102 : 1a)

     —Bénis le Seigneur, ô mon âme,
         bénis son nom très saint, tout mon être !
             Bénis le Seigneur, ô mon âme,
          n’oublie aucun de ses bienfaits !

     —Car il pardonne toutes tes offenses
           et te guérit de toute maladie ;
               il réclame ta vie à la tombe
             et te couronne d’amour et de tendresse ;

     —Le Seigneur est tendresse et pitié,
          lent à la colère et plein d’amour ;
             il n’agit pas envers nous selon nos fautes,
          ne nous rend pas selon nos offenses.
-------
3- Matthieu 11 : 28-30   '' Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau.''
--intro : Jésus appelle à lui les affligés et les malheureux. 
               Comme il est doux et humble de cœur, 
                      ceux-ci trouveront auprès de lui le soulagement. 
   « En ce temps-là, Jésus prit la parole :
               '' Venez à moi, vous tous qui peinez

    sous le poids du fardeau, et moi,
                           je vous procurerai le repos
           Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, 
                  car je suis doux et humble de cœur, 
                      et vous trouverez le repos pour votre âme
              Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. » 
-------
4-bréviaire Isaïe 25 : 6—26 : 6  Confiance en Dieu Sauveur 
---intro : Comme le fera Jésus lui-même,
             le prophète n’hésite pas à décrire le bonheur des rachetés de Dieu 
                       sous les traits d’un éternel festin.  
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Dieu_n10
       Mais il est ouvert aux seuls humbles : 
           ceux dont les psaumes nous apprennent 
                 que la volonté de Dieu est leur vrai nourriture.
«  Le Seigneur de l’univers préparera pour tous les peuples
               sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, 
                        un festin de viandes succulentes et de vins décantés.
             Sur cette montagne, il fera disparaître
                        le voile de deuil qui enveloppe tous les peuples 
                           et le linceul qui couvre toutes les nations.
                  Il fera disparaître la mort pour toujours. 
                       Le Seigneur Dieu essuiera les larmes sur tous les visages, 
                             et par toute la terre il effacera l’humiliation de son peuple.
                         Le Seigneur a parlé.
                   Et ce jour-là, on dira : '' Voici notre Dieu, en lui nous espérions, 
                            et il nous a sauvés ; c’est lui le Seigneur, en lui nous espérions ; 
                         exultons, réjouissons-nous : il nous a sauvés ! ''
             Car la main du Seigneur reposera sur cette montagne. 
                  Mais Moab sera piétiné sur place, comme la paille est piétinée dans le fumier.
                    Là, il étendra les mains, comme un nageur les étend pour nager ; 
                          malgré ses mouvements habiles, Dieu rabattra son arrogance.
                             Moab, les bastions inaccessibles de tes murailles, il les renverse,
                                                               il les abat, les jette à terre, dans la poussière.
                                    En ce jour-là, ce cantique sera chanté dans le pays de Juda : 
                                       Nous avons une ville forte !
                                                    Le Seigneur a mis 
                                                            pour sauvegarde muraille et avant-mur.
                      Ouvrez les portes ! Elle entrera, la nation juste, qui se garde fidèle.
                          Immuable en ton dessein, tu préserves la paix,
                                                la paix de qui s’appuie sur toi.
                                Prenez appui sur le Seigneur, à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel.
    [ Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs,
             il a humilié la cité inaccessible, l’a humiliée jusqu’à terre,
                     et lui a fait mordre la poussière.
            Elle sera foulée aux pieds, sous le pied des pauvres, les pas des faibles.]  » 
--------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10-Sermon de saint Augustin sur le psaume 109 Ce qu’il a promis Dieu
                                                                 a aussi la puissance de l’accomplir. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Psaume18
«   Dieu a fixé un temps pour ses promesses, 
          et un temps pour accomplir ce qu'il a promis.
     Le temps des promesses était le temps des prophètes, jusqu'à Jean Baptiste ; 
            à partir de lui et jusqu'à la fin, c'est le temps d'accomplir ce qui a été promis.
                     Il est fidèle, Dieu qui s'est fait notre débiteur
                       non en recevant quelque chose de nous, 
                         mais en nous promettant de si grandes choses. 
                 C'était peu de promettre : il a voulu encore s'engager par écrit
                      comme en dressant avec nous un contrat de ses promesses ; 
                         ainsi, lorsqu'il commencerait à s'acquitter de ses promesses, 
                           nous pourrions considérer dans l'Écriture 
                                          l'ordre dans lequel il s'acquitterait de ce qu'il a promis. 
                C'est pourquoi le temps de la prophétie, comme nous l'avons déjà dit souvent, 
                          était la prédiction des promesses.
                                       Il a promis le salut éternel, 
                                                          la vie bienheureuse sans fin avec les anges, 
                                                            et l'héritage qui ne peut se flétrir, 
                                                               la gloire éternelle, 
                                                                 la douceur de son visage,
                                                                   la demeure de sa sainteté dans les cieux, 
                                                                         et par la résurrection des morts, 
                                                                      désormais aucune crainte de mourir. 
                          Telle est sa promesse, comme le but vers lequel se porte tout notre élan, 
                                et quand nous y serons parvenus, 
                                       nous n'aurons plus rien à rechercher,
                                                              plus rien à exiger. 
              Mais selon quel ordre nous parviendrons à ce but final, 
                           il nous l'a montré par ses promesses et ses annonces.
                        En effet, il a promis aux hommes la divinité, 
                                                       aux mortels l'immortalité, 
                                                         aux pécheurs la justification, 
                                                           aux humiliés la glorification. ~
                Cependant, mes frères, ce que Dieu promettait paraissait incroyable aux hommes : 
                            qu'à partir de cette mortalité, 
                                             de cette corruption, 
                                              de cet état humilié, 
                                               de cette poussière 
                                                  et de cette cendre,
                                        ils égaleraient les anges de Dieu.
                                  Aussi n'a-t-il 
                                      pas seulement fait un contrat écrit avec eux, 
                                            pour qui croient
                                        mais il a établi un médiateur de leur foi. 
                                             Non pas un prince, un ange ou un archange, 
                                                        mais son Fils unique
                      Ainsi devait-il montrer et donner par son Fils lui-même
                               le chemin par lequel il nous conduirait 
                                         à cette fin qu'il nous a promise.
                          Mais c'était trop peu pour Dieu, de donner son Fils pour qu'il montre le chemin ; 
                                    il a fait de lui le chemin
                               par lequel tu irais sous sa direction, le chemin que tu suivrais. ~
                  Aussi le Fils de Dieu, qui devait venir chez les hommes
                                                      devait s'unir à l'homme ; 

                                                par la nature qu'il épouserait
                                                      il devait devenir homme
                                                              destiné à mourir, 
                                                                           à ressusciter, 
                                                                             à monter au ciel, 
                                                                              à siéger à la droite du Père, 
                                                                               à accomplir parmi les nations
                                                                                           ce qu'il avait promis
                    Et après avoir accompli ses promesses parmi les nations, 
                              il devait encore accomplir celle de revenir
                                                               et d'exiger ce qu'il a demandé ;
                                                        de séparer les sujets de sa colère 
                                                                   des sujets de sa miséricorde ; 
                                                             de donner aux impies ce dont il les a menacés, 
                                                        et aux justes ce qu'il leur a promis.
                        Tout cela donc devait être prophétisé, 
                                                   devait être annoncé, 
                                                     devait être souligné comme devant venir, 
                               afin que sa venue ne cause pas de frayeur, 
                                                                  mais soit attendue avec foi.  »
------ 
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 12 Déc 2019 - 18:20

Nouvelle année qui commence
             Deuxième semaine de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     2ième semaine de l'avent 
                du 8 au 14 décembre 2019.
                     ...
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
--jeudi 12 décembre  2019 2ième semaine Avent  A –
    -antienne d’ouverture Psaume 118 : 151-152 Tu es proche Seigneur :
                                                                        tous tes chemins sont droits.  
                                                                    Dès l’origine, j’ai su que ton alliance 
                                                                                   était fondée pour toujours.
1-Isaïe 41 : 13-20  ''Ton rédempteur, c’est le Dieu Saint d’Israël.''
2-Psaume 144 : 1.9, 10-11, 12-13ab (144 (145),) 
                                                   Le Seigneur est tendresse et pitié.
      -acclamation  Isaïe 45 : 8  Ciel, répands ta rosée ! 
                                                           Nuées, faites pleuvoir le juste ! 
                                                     Terre, ouvre-toi, que germe le Sauveur !
3- évangile Matthieu 11 : 11-15 Il n’en a pas existé 
                                            de plus grand que Jean Baptiste.  
       -antienne de la communion Tite 2 : 12-13 Vivons dans le monde présent 
                                                      en hommes raisonnables, justes et religieux 
                                                   pour attendre le bonheur que nous espérons : 
                                               la manifestation glorieuse de Jésus Christ,
                                                      notre Dieu et notre Sauveur. 
4-bréviaire Isaïe 26 : 7-21 Ardente prière d’espérance. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10Sermon de saint Pierre Chrysologue sur l’Incarnation.
                                                            L’amour désire voir Dieu. 

- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
-- Comme hier, la liturgie nous invite à préparer le chemin du Christ.
                 Hier elle rappelait que c’est le Seigneur lui-même qui nous le demande.  
             Aujourd’hui elle en fait l’objet de notre prière (P1). 
           Telles sont les deux faces de l’agir chrétien :
                      tout vient de Dieu
           et tout dépend de nous
        L’initiative procède du Seigneur, 
             la réponse, du jeu de notre liberté. 
  Mais, si nous acquiesçons à l’appel de Dieu, 
                      c’est encore sa grâce qui nous donnera 
               de mener à bien l’œuvre entreprise, et nous pourrons dire : 
                                 ''C’est la main du Seigneur qui a fait tout cela'' (L1). 
-----------
1-Isaïe 41 : 13-20 ''Ton rédempteur, c’est le Dieu Saint d’Israël.''
--intro : Dieu annonce qu’il renouvellera les merveilles de l’exode
                       en faveur de son peuple délivré de l’exil. 
                   Au cours de sa marche vers la terre sainte, 
             le Seigneur étanchera la soif des siens 
        et transformera le désert en jardin de délices. 
«  C’est moi, le Seigneur ton Dieu, qui saisis ta main droite, 
                                            et qui te dis : ''Ne crains pas
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Ne_cra10
                moi, je viens à ton aide. »
           – oracle du Seigneur ; ton rédempteur, c’est le Saint d’Israël
   J’ai fait de toi un traîneau à battre le grain, tout neuf, à double rang de pointes :
tu vas briser les montagnes, les broyer ; 
          tu réduiras les collines en menue paille ; 
           tu les vanneras, un souffle les emportera, 
             un tourbillon les dispersera. 
    Mais toi, tu mettras ta joie dans le Seigneur ; 
          dans le Saint d’Israël, tu trouveras ta louange
       Les pauvres et les malheureux cherchent de l’eau, et il n’y en a pas ; 
            leur langue est desséchée par la soif. 
        Moi, le Seigneur, je les exaucerai
         moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas. 
  Sur les hauteurs dénudées je ferai jaillir des fleuves, 
            et des sources au creux des vallées. 
    Je changerai le désert en lac, et la terre aride en fontaines. 
    Je planterai dans le désert le cèdre et l’acacia, le myrte et l’olivier ; 
        je mettrai ensemble dans les terres incultes le cyprès, l’orme et le mélèze, 
             afin que tous regardent et reconnaissent, 
                 afin qu’ils considèrent et comprennent 
                          que la main du Seigneur a fait cela, 
                             que le Saint d’Israël en est le créateur.  »
-----
2-Psaume 144 : 1.9, 10-11, 12-13ab (144 (145),) 
                                                   Le Seigneur est tendresse et pitié.

     —Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi,
          je bénirai ton nom toujours et à jamais !
              La bonté du Seigneur est pour tous,
            sa tendresse, pour toutes ses œuvres,

     —Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
           et que tes fidèles te bénissent !
                 Ils diront la gloire de ton règne,
              ils parleront de tes exploits,

     —Ils annonceront aux hommes tes exploits,
           la gloire et l’éclat de ton règne :
                ton règne, un règne éternel,
              ton empire, pour les âges des âges. 
-------
3-Matthieu 11 : 11-15 Il n’en a pas existé
                                            de plus grand que Jean Baptiste.  
--intro : Avec la figure de la Vierge Marie, 
               celle du Précurseur domine le temps de l’Avent. 
                    Après avoir affirmé la grandeur de Jean Baptiste,
                              Jésus montre en lui
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Jean_l11
le dernier prophète de l’Ancien Testament
        le nouvel Élie, celui qui précède l’apparition du Royaume de Dieu.
«  En ce temps-là, Jésus déclarait aux foules :
               ''Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme,
                           personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; 
          et cependant le plus petit
               dans le royaume des Cieux
                          est plus grand que lui
    Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’à présent, 
         le royaume des Cieux subit la violence, 
      et des violents cherchent à s’en emparer. 
   Tous les Prophètes, ainsi que la Loi, ont prophétisé jusqu’à Jean. 
                 Et, si vous voulez bien comprendre, 
              c’est lui, le prophète Élie qui doit venir. 
          Celui qui a des oreilles, qu’il entende !'' » 
-------
4-bréviaire Isaïe 26 : 7-21 Ardente prière d’espérance. 
--intro :  Dans la prière et l’espérance, nous attendons 
                    que le Seigneur apporte à son peuple la plénitude de la vie
                 Déjà la venue du Christ a relevé le monde de la mort. 
«  Il est droit, le chemin du juste ; 
             toi qui es droit, tu aplanis le sentier du juste.
             Dire ton nom, faire mémoire de toi,
                         c’est le désir de l’âme.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Christ10
      Mon âme, la nuit, te désire, et mon esprit,
          au fond de moi, te guette dès l’aurore
           Quand s’exercent tes jugements sur la terre, 
                           les habitants du monde apprennent la justice.                    
           .....
       Seigneur, tu nous assures la paix
              dans toutes nos œuvres, toi-même agis pour nous.
          Seigneur notre Dieu, d’autres maîtres que toi ont dominé sur nous, 
                 mais de toi seul nous faisons mémoire, de ton seul nom.
                    Ceux-là sont morts, ils ne revivront pas ; 
                           ce sont des ombres, ils ne se relèveront pas : 
                              voilà pourquoi tu interviens, tu les extermines, 
                                    tu effaces jusqu’à leur mémoire.
                       Tu as fait grandir la nation, Seigneur, tu as fait grandir notre nation,
                          tu en es glorifié, tu as repoussé toutes les limites du pays.
           Seigneur, dans la détresse on a recours à toi ; 
               quand tu envoies un châtiment, on s’efforce de le conjurer.
                   Nous étions devant toi, Seigneur, 
                          comme la femme enceinte sur le point d’enfanter, 
                               qui se tord et crie dans les douleurs.
                    Nous avons conçu, nous avons été dans les douleurs, 
                           mais nous n’avons enfanté que du vent : 
                                   nous n’apportons pas le salut à la terre, 
                                     nul habitant du monde ne vient à la vie.
               Tes morts revivront, leurs cadavres se lèveront. 
                    Ils se réveilleront, crieront de joie, 
                        ceux qui demeurent dans la poussière, car ta rosée, 
                          Seigneur, est rosée de lumière, et le pays des ombres redonnera la vie.
          Va, mon peuple, rentre dans tes maisons, ferme sur toi les portes ; 
               cache-toi un court instant, pendant que passe la colère.
         Car voici le Seigneur qui sort de son lieu saint 
                    pour châtier la faute des habitants de la terre ; 
               la terre laissera voir le sang versé et ne recouvrira plus ses victimes.   »
-------   
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10Sermon de saint Pierre Chrysologue sur l’Incarnation.
                                                            L’amour désire voir Dieu.
«Dieu, voyant le monde ravagé par la crainte, 
              agit sans cesse pour le rappeler à lui avec amour,
          le solliciter par la grâce, le soutenir par la charité, et l'envelopper de tendresse.
Voilà pourquoi il a purifié la terre qui vieillissait dans le péché 
                  par le châtiment du déluge;
              il appelle Noé à engendrer un monde nouveau;
             il le sollicite par d'affectueuses paroles,
            il lui donne confiance par sa familiarité, 
           il l'instruit paternellement des événements présents,
          il le réconforte par la grâce en vue des épreuves futures.
         Il ne lui commande pas, mais en le faisant participer à son œuvre, 
        il enferme dans l'arche tout l'avenir du monde, 
            afin que cette association aimante chasse la crainte servile, 
                   et que cet amour commun conserve ce qui avait été sauvé par une œuvre commune.
    Voilà pourquoi il appelle Abraham à sortir du paganisme,
                il anoblit son nom,
               il en fait le père de la foi ; 
              il l'accompagne dans son voyage, 
             il le protège des étrangers, il l'enrichit; 
            il en fait un vainqueur,
           il lui donne le gage de ses promesses, 
          il le fait échapper aux outrages; 
         il devient aimablement son hôte, 
        il l'émerveille en lui donnant un descendant qu'il n'espérait plus; 
            afin que comblé de tant de bienfaits, choyé par une telle douceur d'amour divin, 
             il apprenne à aimer Dieu, non à le craindre; 
                                    à l'honorer en l'aimant, non en le redoutant.
        Voilà pourquoi il réconforte par des songes Jacob fuyant son frère, 
                  il le provoque au combat lors de son retour, 
                 il le terrasse en l'étreignant comme fait un lutteur, 
                    afin qu'il aime le père qui lutte avec lui, au lieu de le craindre.
            Voilà pourquoi il appelle Moïse dans sa langue maternelle,
                     il l'interpelle avec la tendresse d'un père,
                    il l'invite à être le libérateur de son peuple.
          Mais à cause de tous ces faits 
                      que nous avons rappelés, 
            où la flamme de l'amour divin embrase les cœurs, 
           où l'ivresse de l'amour de Dieu 
                  se répand dans tous les sentiments de l'homme, 
                        certains, de leur âme blessée, 
                     ont voulu voir Dieu par leurs yeux de chair.
        Dieu que le monde ne peut contenir, 
                comment le regard humain, si étroit, pouvait-il le saisir? 
             Mais le code de l'amour ne considère pas 
                      ce que celui-ci peut être, ce qu'il doit et ce qu'il peut faire. 
        L'amour ignore le jugement, il manque de raison, il ignore la mesure. 
        L'amour ne se laisse pas
            consoler par l'impossibilité,

                  il n'admet pas que la difficulté soit un remède.
          L'amour, s'il n'obtient pas l'objet de ses désirs, 
                        détruit celui qui aime, 
                      et c'est pourquoi il va 
                        là où il se laisse entraîner, 
                           non là où il doit aller. 
            L'amour engendre le désir, s'enflamme d'ardeur, 
               son ardeur le porte au-delà de ce qui lui est accordé. 
                    À quoi bon insister?
       Il est impossible que l'amour ne voie pas ce qu'il aime; 
             voilà pourquoi tous les saints ont jugé sans valeur
                    tout ce qu'ils avaient obtenu, 
                      s'ils ne voyaient pas le Seigneur.
              Voilà pourquoi l'amour qui désire voir Dieu, 
                         s'il manque de jugement, a pourtant une piété ardente.
                Voilà pourquoi Moïse ose dire: 
                       Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, montre-moi ton visage.
      Et le psalmiste: Montre-moi ton visage. 
            Enfin, c'est pour cela que les païens ont fabriqué des idoles: 
                afin de voir de leurs yeux, au milieu de leurs erreurs, ce qu'ils adoraient.    » 
-------   
À suivre


Dernière édition par Bryand le Dim 15 Déc 2019 - 14:46, édité 1 fois
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 14 Déc 2019 - 18:12

Nouvelle année qui commence
            Deuxième semaine de l'année liturgique A.
                                  Thème de l'Avent 2019
                              La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
    2ième semaine de l'avent
               du 8 au 14 décembre 2019.
                    ...
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11  
--vendredi 13 décembre 2019 2ième semaine A –-Entrez dans le jeu.
  -antienne d’ouverture  Voici que le Seigneur viendra.
                                                         Dans la lumière il vient,
                                                       pour visiter son peuple,
                                            pour lui donner la paix et la vie éternelle.
1-Isaïe 48 : 17-19  ''Si tu avais prêté attention à mes commandements !''
2-Psaume 1 : 1, 1-2, 3, 4.6  R/ Qui marche à ta suite, Seigneur,
                                     aura la lumière de la vie.   (cf. Jean 8 : 12).
  -acclamation   Le Seigneur vient : allez à sa rencontre !
                                                    C’est lui le Prince de la paix.
3- évangile Matthieu 11 : 16-19 Ils n’écoutent ni Jean ni le Fils de l’homme.
    -antienne de la communion Philippiens 3 : 20-21  Nous attendons notre Sauveur
                                                                                              notre Seigneur Jésus Christ,
                                                                                lui qui transformera nos pauvres corps
                                                                           à l’image de son corps glorieux.
4-bréviaire Isaïe 27 : 1-13 Restauration d’Israël.  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10traité de saint Irénée contre les hérésies. Ève et Marie  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--samedi 14 décembre 2ième semaine  2019 A -Un tourbillon de feu.  
 -antienne d’ouverture psaume 79 : 4, 2 Viens Seigneur montre-nous ton visage
                                                                                 et nous serons sauvés.  
1-Ben Sirac le Sage  48 : 1-4, 9-11 Élie viendra de nouveau.  
2-Psaume 79 : 2ac.3bc, 15-16a, 18-19 (79 (80),) R/ Dieu, fais-nous revenir ;
                                               que ton visage s’éclaire,

                                           et nous serons sauvés ! (Psaume 79 : 4)
-acclamation Luc 3 : 4,6  Préparez le chemin du Seigneur,
                                                       rendez droits ses sentiers :
                                                tout être vivant verra le salut de Dieu.
3- évangile Matthieu 17 : 10-13 Élie est déjà venu,
                                              et ils ne l’ont pas reconnu.
    -antienne de la communion Apocalypse 22 : 12 Voici que je viens sans tarder,
                                                                        dit le Seigneur, et j’apporte avec moi
                                                                    le salaire que je vais donner
                                                                à chacun selon ce qu’il aura fait.
4-bréviaire Isaïe 29 : 1-8 Avertissement à Jérusalem.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10sermon d’Isaac de l’Étoile pour l’Assomption Marie et l’Église.  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________

1-Isaïe 48 : 17-19 ''Si tu avais prêté attention
                               à mes commandements !''
--intro :  Dieu se plaint de l’incrédulité de son peuple.
                       La lecture évangélique de ce jour montrera chez les Juifs
                                la même attitude négative vis-à-vis des envoyés de Dieu.
«  Ainsi parle le Seigneur, ton rédempteur, Saint d’Israël :
                     Je suis le Seigneur ton Dieu,
                   je te donne un enseignement utile,
            je te guide sur le chemin où tu marches.
      Si seulement tu avais prêté attention à mes commandements,
                ta paix serait comme un fleuve,      
                                                                           / Je la donne toujours à ceux
                                qui suivent mes enseignements:
                             Je vous donne le vin nouveau!

        ta justice, comme les flots de la mer.
      Ta postérité serait comme le sable, comme les grains de sable,
    ta descendance ; son nom ne serait ni retranché
                                  ni effacé devant moi.  »
------
2-Psaume 1 : 1, 1-2, 3, 4.6 R/ Qui marche à ta suite, Seigneur,
                                     aura la lumière de la vie.   (cf. Jean 8 : 12).
     —Heureux est l’homme
         qui n’entre pas au conseil des méchants,
            qui ne suit pas le chemin des pécheurs,
               ne siège pas avec ceux qui ricanent,
             mais se plaît dans la loi du Seigneur
          et murmure sa loi jour et nuit !

    —Il est comme un arbre
         planté près d’un ruisseau,
            qui donne du fruit en son temps,
          et jamais son feuillage ne meurt ;
         tout ce qu’il entreprend réussira.
       Tel n’est pas le sort des méchants.

   —Mais ils sont comme la paille
           balayée par le vent,
            Le Seigneur connaît le chemin des justes,
         mais le chemin des méchants se perdra.
--------
1-Ben Sirac le Sage  48 : 1-4, 9-11 Élie viendra de nouveau.  
--intro : L’éloge du prophète Élie au livre de Sirac
            se termine par une allusion de sa venue lors des derniers temps,
                         pour préparer le cœur des hommes au jugement divin.
             Dans l’évangile, Jésus donnera l’interprétation de ce passage.
«   En ces jours-là, le prophète Élie surgit comme un feu,
             sa parole brûlait comme une torche.
               Il fit venir la famine sur Israël, et, dans son ardeur,
                     les réduisit à un petit nombre.
         Par la parole du Seigneur, il retint les eaux du ciel,
                et à trois reprises il en fit descendre le feu.
                         Comme tu étais redoutable, Élie, dans tes prodiges !
                               Qui pourrait se glorifier d’être ton égal ?
                   Toi qui fus enlevé dans un tourbillon de feu par un char aux coursiers de feu ;
                      toi qui fus préparé pour la fin des temps,
                             ainsi qu’il est écrit,
                                 afin d’apaiser la colère
                                      avant qu’elle n’éclate,
                                 afin de ramener le cœur des pères
                                           vers les fils et de rétablir les tribus de Jacob.
                           Heureux ceux qui te verront,
                           heureux ceux qui, dans l’amour du Seigneur,
                                                                       se seront endormis ;    / Dieu en toi

                                      mon âme espère!

                                     nous aussi, nous posséderons la vraie vie. »
--------
2-Psaume 79 : 2ac.3bc, 15-16a, 18-19 (79 (80),) R/ Dieu, fais-nous revenir ;
                    que ton visage s’éclaire, et nous serons sauvés ! (Psaume 79 : 4)


    —Berger d’Israël, écoute,
          resplendis au-dessus des Kéroubim !
               Réveille ta vaillance
            et viens nous sauver.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Image_18
    —Dieu de l’univers, reviens !
           Du haut des cieux, regarde et vois :
                  visite cette vigne, protège-la,
              celle qu’a plantée ta main puissante.

    —Que ta main soutienne ton protégé,
         le fils de l’homme qui te doit sa force.
              Jamais plus nous n’irons loin de toi :
           fais-nous vivre et invoquer ton nom !
-------
-acclamation  Luc 3 : 4,6 Préparez le chemin du Seigneur,
                                        rendez droits ses sentiers :
                           tout être vivant verra le salut de Dieu.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Seigne19
4-bréviaire Isaïe 27 : 1-13 Restauration d’Israël.  
--intro : Quoi qu’il arrive, Dieu reste
            pour nous le Père des miséricordes.
          Ayant triomphé du monde du péché,
     il saura tirer de la mort.
               À la vigne coupable et saccagée (mercredi 1ère semaine)
                                       succédera une vigne florissante et bénie.
« Ce jour-là, le Seigneur châtiera de son épée dure et grande et forte,
                      Léviathan, le serpent fuyard, Léviathan, le serpent tortueux ;
                                il tuera le dragon de la mer.
                    Ce jour-là, chantez la vigne exquise !
            Moi, le Seigneur, j’en suis le gardien ;
                 je l’arrose en temps voulu.
                       De peur qu’on ne la visite, je la garde nuit et jour.
                            Je ne suis plus en fureur,
                                   mais si je trouve des épines et des ronces,
                   je leur ferai la guerre, je les brûlerai toutes,
                         à moins que l’on cherche ma protection,
                                         que l’on fasse la paix avec moi,
                                             oui, qu’avec moi on fasse la paix.
             À l’avenir, Jacob s’enracinera, Israël fleurira et poussera ses bourgeons,
                 la face du monde sera couverte de fruits.
                        Israël
                  a-t-il été frappé,
                                 comme le Seigneur avait frappé ceux qui le frappaient ?
                       A-t-il été égorgé, comme il avait égorgé ses égorgeurs ?
                Il l’a condamné au bannissement,
                       à la déportation,
                             il l’a chassé par le souffle violent d’un jour de vent d’est.
                     C’est ainsi que sera expiée la faute de Jacob ;
                            et tel sera le fruit de la rémission de son péché :
                                il traitera toutes les pierres des autels
                               comme les pierres à chaux que l’on pulvérise,
                                     poteaux sacrés
                                      et colonnes à encens ne se dresseront plus.
                        La ville fortifiée, à l’écart, est un lieu dépeuplé,
                                       abandonné comme un désert.
                            Le veau y viendra paître ;
                                là, il se couchera, il saccagera ses arbustes.
                                              Ses rameaux qui ont séché seront brisés :
                                                  des femmes viennent qui les brûlent.
                                            Oui, ce peuple est sans discernement,
                                                   voilà pourquoi Celui qui l’a fait n’en a pas compassion :
                                    Celui qui l’a façonné ne lui fera pas grâce.
                           Il arrivera, en ce jour-là,
                                    que le Seigneur fera le battage des épis
                                              depuis l’Euphrate jusqu’au Torrent d’Égypte ;
                             quant à vous, fils d’Israël, vous serez glanés un par un.
                   Il arrivera, en ce jour-là,
                        que l’on sonnera de la grande trompe ;
                           ils viendront, ceux qui étaient perdus au pays d’Assour,
                             et ceux qui étaient dispersés au pays d’Égypte ;
                                       ils se prosterneront devant le Seigneur,
                                               sur sa montagne sainte, à Jérusalem.    »  
----------------  
- -+ -traité de saint Irénée contre les hérésies Ève et Marie.
«    Le Seigneur est venu ;
          il s'est manifesté dans son propre domaine ;
            il a été porté par sa propre création, qu'il porte lui-même ;
             il a récapitulé, par son obéissance sur le bois,
                 la désobéissance perpétrée par le bois.
      Cette séduction, dont avait été misérablement victime Ève,
                 vierge déjà promise à un mari,
              a été dissipée par la bonne nouvelle de vérité
                    magnifiquement annoncée par l'ange à Marie,
                                      vierge déjà en pouvoir de mari.
         Car de même que celle-là,
                      séduite par le discours d'un ange
                                           afin de se soustraire à Dieu,
                                               a transgressé la Parole de Dieu ;
                  de même celle-ci a reçu par le discours d'un ange
                   l'annonce qu'elle porterait Dieu,
                                                            et a obéi à sa parole.

              Et de même que celle-là fut séduite
                   de manière à désobéir à Dieu,
        de même celle-ci fut persuadée d'obéir à Dieu,
                    afin que de la vierge Ève,
                       la Vierge Marie devienne l'avocate.
Récapitulant toutes choses,
       le Seigneur a récapitulé aussi la guerre
              que nous livrons à notre ennemi ;
                    il a provoqué et broyé celui qui au commencement
                          en Adam nous avait faits captifs, et il lui a piétiné la tête,
                                   selon ce que Dieu avait dit au serpent dans la Genèse :
                                           Je mettrai une inimitié entre toi et la femme,
                                                                 et entre ta postérité et la sienne;
                                                   elle observera ta tête, et toi tu observeras son talon.
              Dès ce moment, celui qui devait naître de la Vierge, à la ressemblance d'Adam,
                          était annoncé comme observant la tête du serpent.
                     Et c'est la postérité dont l'Apôtre dit dans sa lettre aux Galates :
                           La loi des œuvres a été établie jusqu'à ce que vienne
                                                      la postérité à laquelle avait été faite la promesse.
                          Il le montre plus clairement dans la même lettre, en disant :
                                   Quand arriva la plénitude des temps,
                                            Dieu envoya son Fils né d'une femme.
                      En effet, l'ennemi n'aurait pas été vaincu en toute justice,
                          si ce n'avait été un homme, né d'une femme, qui le vainquît.
             Car c'est par une femme que depuis le commencement,
                   il avait dominé sur l'homme,
                         puisqu'il s'était posé en adversaire de l'homme.
               C'est pour cela que le Seigneur a reconnu qu'il était Fils de l'homme,
                         récapitulant en lui-même
                       l'homme des origines
                                à partir duquel le modelage de la femme avait été effectué.
                          Ainsi, de même que par la défaite d'un homme,
                                                 notre race est descendue dans la mort,
                                    de même par la victoire d'un homme,
                                                   nous sommes remontés vers la vie
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 15 Déc 2019 - 16:58

Nouvelle année qui commence
             Troisième semaine de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     3ième semaine de l'avent 
                du 15 au 21 décembre 2019.
                     ...
         La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Couron11La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Couron12
À la 3ième semaine, nous allumons la chandelle rose,
plus pâle que les autres (violettes): elle symbolise la joie de la Venue toute proche...
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
--dimanche 15 décembre 2019 3ième semaine A –--
                            —Isaïe : voici votre Dieu qui vient…    
                             —dans l’attente du dernier avènement : affermissons-nous et accomplissons …  
                               —Jean Baptiste est la voix qui nous indique  
                                                                      que  le Christ seul est la Parole… 
     -antienne d’ouverture Soyez dans la joie du Seigneur,
                                                         soyez toujours dans la joie, 
                                                        le Seigneur est proche
1-Isaïe 35 : 1-6a, 10 ''Dieu vient lui-même et va vous sauver.''
2-Psaume 145 : 7, 8, 9ab.10a (Ps 145 (146), ) 
                                     R/ Viens, Seigneur, et sauve-nous ! ou : Alléluia ! (cf. Isaïe 35 : 4)
3-Jacques 5 : 7-10 ''Tenez ferme vos cœurs 
                                car la venue du Seigneur est proche.''
-acclamation Isaïe 61 : 1 L’Esprit du Seigneur est sur moi :
                                                      il m’a envoyé porter
                                          la Bonne Nouvelle aux pauvres. Alléluia. (cf. Is 61 : 1)
4- évangile Matthieu 11 : 2-11 ''Es-tu celui qui doit venir, 
                                       ou devons-nous en attendre un autre ?''
      -antienne de la communion Dites aux esprits abattus : 
                                                prenez courage, ne craignez pas ; 
                                    voici notre Dieu qui vient : il vient nous sauver.
5-bréviaire Isaïe 29 : 13-24 Mise en garde et assurance 
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10sermon de saint Augustin pour la nativité de Jean Baptiste. 
                                               La voix qui prépare la route à la parole.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
1-Isaïe 35 : 1-6a, 10 ''Dieu vient lui-même et va vous sauver.''
--intro : ''Es-tu celui qui doit venir ?''
            Oui, regarde, le printemps fleurit, 
                                la guérison s'annonce,
                              le courage revient.
               Regarde, un peuple retrouve sa liberté, 
                           des exilés recou­vrent leur terre,
                        l'homme rencontre des frères lointains.
                     Aveugle, que tes yeux se dessillent, 
                   sourd, ouvre tes oreilles et laisse ta langue crier de joie : 
             ''Vois, c'est notre Dieu qui vient
                  sur les routes des hommes. »
«    Le désert et la terre de la soif, qu’ils se réjouissent !
          Le pays aride, qu’il exulte et fleurisse comme la rose, 
                qu’il se couvre de fleurs des champs, 
                   qu’il exulte et crie de joie !
            La gloire du Liban lui est donnée, la splendeur du Carmel et du Sarone.
     On verra la gloire du Seigneur, la splendeur de notre Dieu.  
                Fortifiez les mains défaillantes, 
                 affermissez les genoux qui fléchissent, 
                    dites aux gens qui s’affolent : ''Soyez forts, ne craignez pas. 
                        Voici votre Dieu : c’est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu.
        Il vient lui-même et va vous sauver.''
       Alors se dessilleront les yeux des aveugles, 
              et s’ouvriront les oreilles des sourds.  
         Alors le boiteux bondira comme un cerf, 
                 et la bouche du muet criera de joie
              Ceux qu’a libérés le Seigneur reviennent, 
                     ils entrent dans Sion 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Zoclat10
                                       avec des cris de fête, couronnés de l’éternelle joie
                            Allégresse et joie les rejoindront, 
                                           douleur et plainte s’enfuient. »
-----

2-Psaume 145 : 7, 8, 9ab.10a (Ps 145 (146), ) 
                                     R/ Viens, Seigneur, et sauve-nous ! ou : Alléluia ! (cf. Isaïe 35 : 4)
     
     —Le Seigneur fait justice aux opprimés,
           aux affamés, il donne le pain,
         le Seigneur délie les enchaînés.

     —Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
              le Seigneur redresse les accablés,
           le Seigneur aime les justes.

     —Le Seigneur protège l’étranger,
             il soutient la veuve et l’orphelin.
          D’âge en âge, le Seigneur régnera.
-----
3-Jacques 5 : 7-10 ''Tenez ferme vos cœurs
                                car la venue du Seigneur est proche.''
--intro : Le monde prend parfois l'apparence désolée d'un paysage d'hiver. 
                Mais notre terre a été ensemencée par le Christ,
                        la moisson est donc certaine.
            Il nous faut la patience têtue du paysan 
                    qui calcule avec le temps et qui fait confiance à la terre.
        Les hommes ont parfois aussi un aspect bien navrant. 
              N'en restons pas aux apparences (verset 9).
           Invisible mais active, la grâce du Christ
                  les travaille,
                     les façonne de l'intérieur 
                    pour que puisse éclore le bourgeon.
              Nous attendons le renouvellement de toutes choses, 
                         de nous, des autres, du monde.
                    En plein hiver, nous croyons au printemps.
«    Frères, en attendant la venue du Seigneur, prenez patience. 
              Voyez le cultivateur : il attend les fruits précieux 
                 de la terre avec patience, 
               jusqu’à ce qu’il ait fait la récolte précoce et la récolte tardive. 
                    Prenez patience, vous aussi, et tenez ferme
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Tiens_22
                                                                                    La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Tiens_20
                  car la venue du Seigneur est proche
          Frères, ne gémissez pas les uns contre les autres, 
                    ainsi vous ne serez pas jugés. 
               Voyez : le Juge est à notre porte
       Frères, prenez pour modèles d’endurance et de patience
                           les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur.»
-------
4- Matthieu 11 : 2-11 ''Es-tu celui qui doit venir, 
                                       ou devons-nous en attendre un autre ?''
--intro : Jean-Baptiste est déconcerté : 
                  Jésus n'est pas le Christ qu'il s'attendait: 
                           il ne châtie pas, il guérit. 
                    Il ne condamne pas, il redonne vie. 
             Jean risque d'achopper (de se ''scandaliser'', verset 6) devant ce non-violent.
     Jésus n'accable pas le prisonnier déçu;
               au contraire il fait son éloge : 
                    Jean est le sommet de l'Ancien Testament
        Mais il y a encore
          plus haut : le Royaume

    Jean doit donc une fois de plus aller au-delà de lui-même, 
           s'ouvrir à une autre dimension, 
                accepter de nouvelles découvertes 
                         sur Dieu, 
                           sur le Messie, 
                             sur son Règne.
          Dieu, l'inattendu
            Les chrétiens voudraient des apparitions fracassantes 
                   et Dieu se fait silence attentif. 
              On pousse Dieu à défendre notre cause
                       et il se fait l'avocat des ''autres''
                On attend de lui des réponses
                       et il pose des questions.
       Avions-nous donc tort de penser autrement ?
          Non, nous n'avons pas à renier notre passé, 
                notre expérience d'hier. 
            Mais nous devons suivre le Meneur du jeu, 
                 être encore disponibles à l'initiative.
       La prison reste close. 
             Mais la lumière filtre d'ailleurs. 
          C'est sur le corps guéri des autres 
    que le prisonnier trouve réponse à sa propre espérance.
«   En ce temps-là, Jean le Baptiste entendit parler, 
                dans sa prison, des œuvres réalisées par le Christ. 
            Il lui envoya ses disciples et, par eux,  lui demanda : 
       ''Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ?''
            Jésus leur répondit : ''Allez annoncer à Jean 
                                       ce que vous entendez et voyez : 
                                Les aveugles retrouvent la vue

                             et les boiteux marchent,
                          les lépreux sont purifiés, 
                      et les sourds entendent, 
                    les morts ressuscitent, 
              et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle.  
        Heureux celui pour qui
  je ne suis pas une occasion de chute !'' 
       Tandis que les envoyés de Jean s’en allaient,
             Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean :
                 ''Qu’êtes-vous allés regarder au désert ? 
                            un roseau agité par le vent ?
                       Alors, qu’êtes-vous donc allés voir ?
                              un homme habillé de façon raffinée ? 
                                     Mais ceux qui portent de tels vêtements
                                        vivent dans les palais des rois. 
                    Alors, qu’êtes-vous allés voir ? un prophète ? 
              Oui, je vous le dis, et bien plus qu’un prophète. 
         C’est de lui qu’il est écrit :
                          Voici que j’envoie mon messager en avant de toi,
                   pour préparer le chemin devant toi.
          Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, 
              personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; 
        et cependant le plus petit 
             dans le royaume des Cieux 
            est plus grand que lui. »
-----

À suivre.


Dernière édition par Bryand le Mar 17 Déc 2019 - 17:57, édité 2 fois
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 15 Déc 2019 - 17:30

SUITE
--------
                               
    

--dimanche 15 décembre 2019 3ième semaine A –--
                            —Isaïe : voici votre Dieu qui vient…    
                             —dans l’attente du dernier avènement : affermissons-nous et accomplissons …  
                               —Jean Baptiste est la voix qui nous indique  
                                                                      que  le Christ seul est la Parole… 
     -antienne d’ouverture Soyez dans la joie du Seigneur,
                                                         soyez toujours dans la joie, 
                                                        le Seigneur est proche
1-Isaïe 35 : 1-6a, 10 ''Dieu vient lui-même et va vous sauver.''
2-Psaume 145 : 7, 8, 9ab.10a (Ps 145 (146), ) 
                                     R/ Viens, Seigneur, et sauve-nous ! ou : Alléluia ! (cf. Isaïe 35 : 4)
3-Jacques 5 : 7-10 ''Tenez ferme vos cœurs 
                                car la venue du Seigneur est proche.''
-acclamation Isaïe 61 : 1 L’Esprit du Seigneur est sur moi :
                                                      il m’a envoyé porter
                                          la Bonne Nouvelle aux pauvres. Alléluia. (cf. Is 61 : 1)
4- évangile Matthieu 11 : 2-11 ''Es-tu celui qui doit venir, 
                                       ou devons-nous en attendre un autre ?''
      -antienne de la communion Dites aux esprits abattus : 
                                                prenez courage, ne craignez pas ; 
                                    voici notre Dieu qui vient : il vient nous sauver.
5-bréviaire Isaïe 29 : 13-24 Mise en garde et assurance 
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10sermon de saint Augustin pour la nativité de Jean Baptiste. 
                                               La voix qui prépare la route à la parole.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________

5-bréviaire Isaïe 29 : 13-24 Mise en garde et assurance.
--intro : Dieu condamne l’homme 
             qui se croit le pouvoir de régler sa vie 
                  comme s’il n’existait pas. 
               Dans sa conduite, ses actes religieux, 
                    ses combinaisons politiques même, Dieu le jugera. 
«  Le Seigneur dit : 
           Parce que ce peuple s’approche de moi 
                           en me glorifiant de la bouche et des lèvres, 
                     alors que son cœur est loin de moi
            parce que la crainte qu’ils ont de moi 
                n’est que précepte enseigné par les hommes,
                     eh bien ! j’émerveillerai encore ce peuple
                               par des merveilles de merveilles, 
            et la sagesse de leurs sages se perdra
                 et l’intelligence des intelligents disparaîtra.
                       Malheur ! Dans un profond secret, 
                             loin du Seigneur ils cachent leur projet, 
                                    et leur ouvrage est fait dans l’obscurité ;
                           ils se disent : ''Qui nous voit ?
                                                Qui nous reconnaît?''
                   C’est le monde à l’envers !
                           L’argile se prend-elle pour le potier ? 
                             L’ouvrage va-t-il dire de son fabricant :
                                     ''Il ne m’a pas fabriqué'', 
                              et le pot va-t-il dire du potier : ''Il n’y connaît rien'' ?
            Ne le savez-vous pas ? 
               Encore un peu, très peu de temps, 
                      et le Liban se changera en verger, 
                            et le verger sera pareil à une forêt.
                  Les sourds, en ce jour-là, entendront les paroles du livre. 
                       Quant aux aveugles, 
                               sortant de l’obscurité et des ténèbres, 
                                          leurs yeux verront.
                   Les humbles se réjouiront
                                  de plus en plus 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 La_bon17
                                                                                       La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 La_bon14
dans le Seigneur,
   les malheureux exulteront 
                      en Dieu, le Saint d’Israël.  
             Car ce sera la fin des tyrans,
                   l’extermination des moqueurs, 
               et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire,
          ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage, 
                    qui faussent les débats du tribunal 
                        et sans raison font débouter l’innocent.
           C’est pourquoi le Seigneur, lui qui a libéré Abraham, 
                   parle ainsi à la maison de Jacob : 
              ''Désormais Jacob n’aura plus de honte, son visage ne pâlira plus ;
      car, quand il verra chez lui ses enfants, l’œuvre de mes mains,
             il sanctifiera mon nom, 
                il sanctifiera le Dieu Saint de Jacob, 
                    il tremblera devant le Dieu d’Israël.
             Les esprits égarés découvriront l’intelligence
                          et les récalcitrants
               accepteront qu’on les instruise. »
---------  
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10sermon de saint Augustin pour la nativité de Jean Baptiste.
                                              La voix qui prépare la route à la parole. 
«   Jean était la voix, mais le Seigneur au commencement était la Parole.
          Jean, une voix pour un temps ;
                  le Christ, la Parole au commencement, la Parole éternelle.
                            Enlève la parole, qu’est-ce que la voix ? 
                                    Là où il n’y a rien à comprendre, c’est une sonorité vide.
                       La voix sans la parole frappe l’oreille, 
                              elle n’édifie pas le cœur.               / Dieu seul édifie!

Cependant, découvrons comment les choses s’enchaînent 
                      dans notre propre cœur qu’il s’agit d’édifier. 
                Si je pense à ce que je dis, la parole est déjà dans mon cœur ; 
             mais lorsque je veux te parler, 
           je cherche comment faire passer dans ton cœur ce qui est déjà dans le mien.
                     Si je cherche donc comment la parole qui est déjà dans mon cœur 
                               pourra te rejoindre et s’établir dans ton cœur, 
                          je me sers de la voix, et c’est avec cette voix que je te parle : 
                                       le son de la voix conduit jusqu’à toi l’idée contenue dans la parole ; 
                                            alors, il est vrai que le son s’évanouit ; 
                                                  mais la parole que le son a conduite jusqu’à toi 
                                                        est désormais dans ton cœur sans avoir quitté le mien.
                  Lorsque la parole est passée jusqu’à toi, 
                         n’est-ce donc pas le son qui semble dire lui-même :
                                 Lui, il faut qu’il grandisse ;
                                             et moi, que je diminue ? 
                          Le son de la voix a retenti pour accomplir son service, 
                                                            et il a disparu, comme en disant : 
                                                        Moi, j'ai la joie en plénitude
                            Retenons la parole, ne laissons pas partir la parole conçue au fond de nous.
               Tu veux voir comment la voix s’éloigne, 
                         tandis que demeure la divinité de la Parole ? 
                                 Où est maintenant le baptême de Jean ? 
                    Il a accompli son service, et il a disparu. 
                                      Maintenant le baptême du Christ se multiplie. 
                                              Tous nous croyons au Christ, 
                                                        nous espérons le salut dans le Christ : 
                                                                 c’est cela que la voix faisait entendre.
                       Il est difficile de distinguer la parole de la voix, 
                               et c’est pourquoi on a pris Jean pour le Christ. 
                                  On a pris la voix pour la parole ; 
                                      mais la voix s’est fait connaître afin de ne pas faire obstacle à la parole. 
                                              Je ne suis pas le Christ, ni Élie, ni le Prophète
                            On lui réplique : Qui es-tu donc ? 
                              Il répond : Je suis la voix de celui qui crie dans le désert :
                                 Préparez la route pour le Seigneur.
                                        La voix qui crie à travers le désert
                                          c’est la voix qui rompt le silence.
                                  Préparez la route pour le Seigneur, cela revient à dire :
                                           Moi, je retentis pour faire entrer le Seigneur dans le cœur ;
                                                  mais il ne daignera pas y venir, si vous ne préparez pas la route.
             Que signifie : Préparez la route
                     sinon : Priez comme il faut ? 
                Que signifie : Préparez la route
                       sinon : Ayez d’humbles pensées ? 
                             Jean vous donne un exemple d’humilité. 
                               On le prend pour le Messie, 
                                    il affirme qu’il n’est pas ce qu’on pense, 
                         et il ne profite pas de l’erreur d’autrui pour se faire valoir.
                                    S’il avait dit : ''Je suis le Messie'', 
                                     on l’aurait cru très facilement, 
                                  puisqu’on le croyait avant même qu’il ne parle. Il l’a nié :
                                      il s’est fait connaître, il s’est défini, il s’est abaissé.
                      Il a vu où se trouvait le salut ;                 
                              il a compris qu’il n’était que la lampe, 
                   et il a craint qu’elle ne soit éteinte par le vent de l’orgueil. »  

------    
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 18 Déc 2019 - 14:50

Nouvelle année qui commence
             Troisième semaine de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     3ième semaine de l'avent 
                du 15 au 21 décembre 2019.
                     ...  
--intro générale pour l’Octave de Noël :
                                  Du 17 au 24 décembre:      
            C’est dans la joie que nous abordons
                              la semaine préparatoire à Noël:
             ''Le ciel se réjouit, le monde est en fête,
                                           car le Seigneur vient'' (A1). 
       Tandis que les préfaces évoquent les grandes figures de l’Avent :
                               les prophètes, 
                                la Vierge qui «attendait avec amour», 
                                 Jean Baptiste (Pr 2),
               les lectures nous disent les enracinements humains de Jésus,
                      ''fils de David, fils d’Abraham''.
         La collecte, pour sa part, nous invite à méditer sur le mystère du
                          ''Verbe éternel qui a pris chair
                                               dans les sein de la Vierge'', 
                se faisant ''l’un de nous'' pour nous donner 
                                                              ''part à la vie divine'' (P1).
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
--mardi 17 décembre 2019 3ième semaine Avent A –--
     -antienne d’ouverture Isaïe 49 : 13 ''Le ciel se réjouit, le monde est en fête, 
                                                                      car le Seigneur vient;
                                                      il va prendre 

                                          en pitié les pauvres de son peuple.'' 
1-Genèse 49 : 1-2.8-10 ''Le sceptre royal n’échappera pas à Juda.'' 
2-Psaume 71 : 1-2, 3-4, 7-8, 17 (Ps 71 (72),) R/ En ces jours-là fleurira la justice,
                                                                grande paix jusqu’à la fin des temps. (cf. Ps 71 : 7)
  -acclamation  : Viens, sagesse du Très-Haut ! Toi qui régis l’univers
                                                                          avec force et douceur,
                                                           enseigne-nous le chemin de vérité. Alléluia.
3- évangile Matthieu 1 : 1-17   ''Jésus, fils de David, fils d’Abraham.''
      -antienne de la communion Aggée 2 : 8  Il Vient, celui
                                                        que tous les peuples attendent
                                                    la maison du Seigneur va se remplir de gloire. 
4-bréviaire Isaïe 45 : 5-13 Cyrus, l’envoyé de Dieu. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10Lettre de saint Léon le Grand à l’impératrice Pulchérie sur l’Incarnation.
                                                 Le mystère de notre réconciliation
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--mercredi 18 décembre 2019 3ième semaine Avent A –--
      -antienne d’ouverture Il vient, le Christ, notre Roi; 
                                                      Jean lui rend témoignage :
                                                       ‘’Voici l’Agneau qui devait venir’’. 
1-Jérémie 23 : 5-8   ''Je susciterai pour David un Germe juste.''
2-Psaume 71 : 1-2, 12-13, 18-19 (Ps 71 (72),) R/ En ces jours-là
                                                 fleurira la justice,
                                                      grande paix

                                          jusqu’à la fin des temps. (cf. psaume 71:7 )
-acclamation  : Viens, Chef de ton peuple Israël ! 
                                        Toi qui as donné la Loi sur la montagne, 
                                                       délivre-nous par la vigueur de ton bras.  
                                           –missel : … étends les bras pour nous racheter
3- évangile Matthieu 1 : 18-24   Jésus, engendré en Marie
                                                            épouse de Joseph, fils de David 
     -antienne de la communion Matthieu 1 : 23; Isaïe 7 : 14 Voici la Vierge 
                                                                        va mettre au monde un fils, auquel 
                                                         on donnera le nom d’Emmanuel 
                                                   ce qui veut dire ‘’Dieu avec nous’’. 
4-bréviaire Isaïe 46 : 1-13 Je suis Dieu : il n’y en a pas d’autres.  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10de la lettre à Diognète ''Elle s’est manifestée
                                        la bonté de Dieu notre Sauveur…''   
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
1-Genèse 49 : 1-2.8-10 ''Le sceptre royal n’échappera pas à Juda''
   --intro : La bénédictin de Jacob sur ses fils
                        annonce la prééminence de Juda
                          jusqu’à la venue de Celui que les nations attendent.
                               C’est de la tribu de Juda que naîtra Jésus,
                                                           fils de David et Fils de Dieu.
«En ces jours-là, Jacob appela ses fils et dit :
           '' Assemblez-vous ! Je veux vous dévoiler
                  ce qui vous arrivera dans les temps à venir.
                         Rassemblez-vous, écoutez, fils de Jacob,
                                                        écoutez Israël, votre père.
                                              Juda, à toi, tes frères rendront hommage,
                                                 ta main fera plier la nuque de tes ennemis
                                                          et les fils de ton père se prosterneront devant toi. 
                                         Juda est un jeune lion.
                                  Tu remontes du carnage, mon fils.
                           Il s’est accroupi, il s’est couché comme un lion ;
                                              ce fauve, qui le fera lever ?
                  Le sceptre royal n’échappera pas à Juda,
                           ni le bâton de commandement, à sa descendance,
                                  jusqu’à ce que vienne
                              celui à qui le pouvoir appartient,
                                                  à qui les peuples obéiront. »
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Jubile10
------------
3- Matthieu 1 : 1-17   ''Jésus, fils de David, fils d’Abraham.''
                 -missel : Table des origines de Jésus Christ, fils de David. 
--intro :  La généalogie qui ouvre l’évangile de saint Matthieu 
                     montre l’enracinement historique de Jésus 
                          dans le peuple d’Israël. 
                Fils d’Abraham, il est l’héritier des promesses divines; 
                    fils de David, il est le Roi Messie promis
«Généalogie de Jésus, Christ, fils de David, fils d’Abraham.
    Abraham engendra Isaac,
    Isaac engendra Jacob,
     Jacob engendra Juda et ses frères,
      Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara,
    Pharès engendra Esrom,
   Esrom engendra Aram,
    Aram engendra Aminadab,
Aminadab engendra Naassone,
Naassone engendra Salmone,
    Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz,
Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed,
Jobed engendra Jessé,
    Jessé engendra le roi David.
David, de son union avec la femme d’Ourias,
                            engendra Salomon, ------------ jusqu'à David 14 générations  /
    Salomon engendra Roboam,
Roboam engendra Abia,
Abia engendra Asa,
    Asa engendra Josaphat,
Josaphat engendra Joram,
Joram engendra Ozias,
    Ozias engendra Joatham,
Joatham engendra Acaz,
Acaz engendra Ézékias,
    Ézékias engendra Manassé,
Manassé engendra Amone,
Amone engendra Josias,
    Josias engendra Jékonias et ses frères
à l’époque de l’exil à Babylone.
    Après l’exil à Babylone,       -------- jusqu'à l'exil à Babylone 14 générations /
Jékonias engendra Salathiel,
Salathiel engendra Zorobabel,
    Zorobabel engendra Abioud,
Abioud engendra Éliakim,
Éliakim engendra Azor,
    Azor engendra Sadok,
Sadok engendra Akim,
Akim engendra Élioud,
    Élioud engendra Éléazar,
Éléazar engendra Mattane,
Mattane engendra Jacob,
    Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie,
de laquelle fut engendré Jésus,
que l’on appelle Christ.
    Le nombre total des générations est donc :
depuis Abraham jusqu’à David, quatorze générations ;
depuis David jusqu’à l’exil à Babylone, quatorze générations ;
depuis l’exil à Babylone jusqu’au Christ, quatorze générations.   »    ----- depuis l'exil
                                                     jusqu'à Jésus 14 générations.
-------- 
4-bréviaire Isaïe 45 : 5-13 Cyrus, l’envoyé de Dieu. 
--intro : Aux Juifs écrasés par la captivité, 
              Dieu, dans le secret impénétrable
              de ses desseins
                  a déjà préparé un libérateur.
       Il ne s’agit encore ici que de Cyrus, le roi de Perse, 
              qui va détruire Babylone 
            et permettre au peuple élu de regagner sa terre.  
«  Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre : 
           hors moi, pas de Dieu. Je t’ai rendu puissant, 
              alors que tu ne me connaissais pas, 
                  pour que l’on sache, de l’orient à l’occident, 
        qu’il n’y a rien en dehors de moi. 
   Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre :
                 je façonne la lumière 
                           et je crée les ténèbres, 
                   je fais la paix 
                                 et je crée le malheur. 
        C’est moi, le Seigneur, qui fais tout cela. 
                     Cieux, distillez d’en haut votre rosée, 
                              que, des nuages, pleuve la justice, 
                               que la terre s’ouvre, produise le salut, 
                et qu’alors germe aussi la justice
          Moi, le Seigneur, je crée tout cela.
    Malheureux qui conteste celui qui l’a façonné, 
              tesson parmi des tessons de terre ! 
             L’argile dira-t-elle à celui qui la façonne :
                      ''Que fais-tu ? Ton ouvrage n’a pas de mains !''
    Malheureux qui dit à un père : ''Qu’as-tu engendré ?''
                             et à une femme : ''Qu’as-tu mis au monde ?''
         Ainsi parle le Seigneur, le Saint d’Israël, celui qui l’a façonné : 
              ''Allez-vous m’interroger sur l’avenir de mes fils 
                     t me donner des ordres pour l’œuvre de mes mains ?
        C’est moi qui ai fait la terre et, sur elle, créé l’homme. 
               Moi, de mes mains j’ai déployé les cieux, 
                      et donné des ordres à toute leur armée.
           C’est moi qui ai fait surgir Cyrus
                selon la justice et j’aplanis tous ses chemins. 
          C’est lui qui construira ma ville et laissera partir mes déportés 
                     sans paiement ni rançon '', – dit le Seigneur de l’univers.  » 
----------
        C'est encore moi qui accomplis,
             je viens moi-même,
           pour toutes les nations:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Jzosus20
--------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10-Lettre de saint Léon le Grand à l’impératrice Pulchérie sur l’Incarnation.   
«   Il ne sert à rien de dire que notre Seigneur,
                    fils de la Vierge Marie,
                est un homme véritable et parfait,
        si l'on ne croit pas qu'il est un homme de cette descendance que proclame l'Évangile.
                  Matthieu dit en effet : Livre des origines de Jésus Christ, fils de David, fils d'Abraham.
              Il suit donc l'ordre des naissances humaines,
                  de façon à conduire la suite des générations jusqu'à Joseph,
                                        à qui la mère du Seigneur était promise en mariage.
                         Luc, au contraire, en remontant les degrés de succession
                                   revient au chef de file du genre humain,
                                           pour montrer
                                                que
                                                 le premier Adam
                                                     et le nouvel Adam
                                                      ont la même nature.
                  Évidemment, la toute-puissance du Fils de Dieu
                         aurait pu se manifester,
                            pour l'instruction et la justification des hommes,
                               de la même manière dont elle était apparue aux patriarches et aux prophètes :
                                    sous un aspect corporel ;
                      ainsi lorsque cette toute-puissance
                           engagea le combat avec Jacob,
                                s'entretint avec Abraham
                                     et accepta son hospitalité ou même prit la nourriture qu'il lui offrait.
             Mais de telles apparitions n'étaient que des signes de cet homme
                    dont ces préfigurations symboliques annonçaient la réalité,
                                                                                      réalité qu'il devait endosser
                                                                         en devenant le descendant de tels ancêtres.
                                                             Et c'est pourquoi aucune de ces figures
                                                       ne pouvait accomplir le mystère de notre réconciliation,
                                                 pourtant préparé de toute éternité.
                                          L'Esprit Saint n'était pas encore venu sur la Vierge,
                                                  la puissance du Très-Haut
                                               ne l'avait pas encore prise sous son ombre.
                       Il fallait cela pour que, dans ce sein immaculé
                                                 où la Sagesse lui construisait une demeure,
                                                                          le Verbe se fît chair.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Zs_vie11
          Il le fallait pour que, la nature divine
                                            et la nature humaine
                                  se rencontrant dans une seule personne,
                             le Créateur du temps naquît dans le temps ;
                        pour que celui par qui tout a été fait fût engendré parmi toutes les créatures.
                Car si l'homme nouveau, semblable à la chair du péché,
                                 n'avait pas assumé notre condition ancienne et dégradée,
                          si celui qui
                                 est consubstantiel au Père
                         n'avait pas daigné
                                   devenir consubstantiel à sa mère,
                            si lui, seul indemne de tout péché,
                                    ne s'était pas uni à notre nature,
                 l'humanité tout entière serait restée prisonnière
                         sous l'esclavage du démon
                               et nous n'aurions pu profiter
                                   de la victoire remportée par le Christ,
                            parce que cette victoire aurait été obtenue en dehors de notre nature.
                     Le sacrement de notre régénération a brillé pour nous
                             en vertu de cette participation
                        étonnante à notre nature :
                                   si la conception et la naissance du Christ ont été opérées par l'Esprit,
               c'est en vertu du même Esprit
                                            que nous-mêmes pouvons renaître.
             C'est pourquoi l'Évangéliste désigne les croyants
                     comme ceux qui ne sont pas nés de la chair et du sang,
                                ni d'une volonté charnelle,
                            ni d'une volonté d'homme,
                               mais qui sont nés de Dieu. »
---------
--mercredi 18 décembre 2019   -Emmanuel.         
--intro: «’’Hosanna au fils de David’’.
          Cette acclamation pourrait monter aujourd’hui
             à la fin de chacune des lectures.
                   Mais ‘’la naissance incomparable’’ (P1) de Jésus,
                                                                le fils de la Vierge (A2),
                                   et le témoignage que Jean baptiste
                                         rend à ‘’l’Agneau qui doit venir’’ (A1)
                            nous font deviner en lui
                               une grandeur dépassant
                        de beaucoup son ascendance davidique.
                 ‘’Le Christ, notre Roi’’ (A1) est ‘’le Fils bien aimé’’ (P1),
                          qui  ‘’nous a guéri de la mort, en prenant notre nature mortelle’’ (P2),
                                                                          il est le Sauveur.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Hosann10
                     Telle est la foi dans laquelle nous nous préparons à Noël (P3).
      -antienne d’ouverture : Il vient, le Christ, notre Roi;
                     Jean lui rend témoignage : ‘’Voici l’Agneau qui devait venir’’.
--------
3-Matthieu 1 : 18-24   Jésus, engendré en Marie,
                                                  épouse de Joseph, fils de David.
--intro :  Le récit évangélique insiste
                   sur la conception virginale de Marie,
              sur la mission du Sauveur indiquée par le nom de Jésus,
        enfin sur la réalisation de la prophétie d’Isaïe
               concernant la naissance d’Emmanuel, Dieu-avec-nous.
                Jésus est vraiment fils de David
                                              et Fils de Dieu.
«  Voici comment fut engendré Jésus Christ :
          Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ;
                avant qu’ils aient habité ensemble,
                     elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.
                                      Joseph, son époux, qui était un homme juste,
                                             et ne voulait pas la dénoncer publiquement,
                                 décida de la renvoyer en secret. 
                             Comme il avait formé ce projet,
                                  voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit :
                   '' Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi
                             Marie, ton épouse, puisque l’enfant
                                 qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ;
                         elle enfantera un fils,

          et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve),
                      car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. ''
    Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur
                          prononcée par le prophète :
                       Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ;
                  on lui donnera le nom d’Emmanuel, 
                   qui se traduit : '' Dieu-avec-nous ''. 
               Quand Joseph se réveilla,
                 il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit :
                   il prit chez lui son épouse. »
---------
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 19 Déc 2019 - 16:23

SUITE:
4-bréviaire Isaïe 46 : 1-13 Je suis Dieu : il n’y en a pas d’autres.
--intro : Tandis que les faux dieux de Babylone s’écroulent
                        et partent en captivité, la splendeur de Dieu éclate :
                  fidèle à lui-même, à l’heure même où son peuple se croyait abandonné,
               il n’oublie pas son alliance et réalise don dessein.
«  Le dieu Bel a fléchi, Nébo s’effondre !
          Leurs effigies sont placées sur des animaux, sur des bêtes de somme !
                Ces charges que vous portiez vous-mêmes
                   sont devenues le fardeau d’animaux fourbus !
                      Elles s’effondrent, ensemble elles ont fléchi,
                                – le fardeau n’a pu être sauvé –,
                             elles-mêmes s’en vont en captivité.
         Écoutez-moi, maison de Jacob,
              tout ce qui reste de la maison d’Israël,
                vous qui êtes pris en charge
            dès avant la naissance et portés
              dès le sein maternel :
                         jusqu’à votre vieillesse, moi, Je suis ;
                            jusqu’à vos cheveux blancs, je vous soutiendrai.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Zocout13
       Moi, j’ai agi, c’est moi qui porterai,
                                            moi qui soutiendrai et délivrerai.
   À qui allez-vous me rendre semblable ?
        qui feriez-vous mon égal ?
    À qui allez-vous me comparer que nous soyons ressemblants ?
            Ceux qui versent l’or de leur bourse
                et pèsent de l’argent à la balance engagent un orfèvre qui en fait un dieu ;
         ils s’inclinent et même ils se prosternent.
      Ils l’emportent, ils le chargent sur l’épaule et vont le déposer à sa place ;
          il s’y tient, sans pouvoir quitter son lieu.
             On a beau crier vers lui, il ne répond pas,
                 il ne sauve personne de la détresse.
      Rappelez-vous cela et soyez fermes !
    Révoltés, prêtez-y attention !
         Rappelez-vous les événements passés,
            ceux de jadis, car je suis Dieu,
                         il n’en est pas d’autre,
                     il n’est de dieu que moi !
                Dès le commencement, j’annonce la fin,
           et depuis longtemps, ce qui n’est pas accompli.
      Je dis : ''Mon projet tiendra ;
            tout mon désir, je l’accomplirai.''
  J’appelle depuis l’orient un rapace,
       et, d’une terre lointaine, l’homme de mon projet.
                Ce que j’ai dit, je le mènerai à bien ;
          j’ai formé un projet, et je l’accomplirai.
       Écoutez-moi, cœurs obstinés qui êtes loin de la justice !
                   Ma justice, je l’ai fait approcher :
                 elle n’est pas loin,
           et mon salut ne tardera pas.
     Je mettrai le salut en Sion, et en Israël ma splendeur.''  »
------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10de la lettre à Diognète.
               Elle s’est manifestée la bonté de Dieu notre Sauveur  
«  Aucun homme n'a vu Dieu ni ne l'a connu :
        c'est lui-même qui s'est manifesté.
       Et il s'est manifesté pour la foi,
            qui seule a reçu le privilège de voir Dieu.
 Car Dieu, Maître et Créateur de l'univers,
                   qui a fait toutes choses et les a disposées avec ordre,
                 s'est montré pour les hommes
                               non seulement plein d'amour,
                          mais plein de patience.
      Toujours il était ainsi, il l'est et le sera :
          secourable,
           bon,
          sans colère,
            véridique ;
     lui seul est bon.
 Ayant conçu un dessein d'une grandeur inexprimable,
         il ne l'a communiqué qu'à son Enfant.
                Tandis qu'il maintenait son sage projet
                     dans le mystère et le tenait en réserve,
                        il semblait nous oublier et ne pas se soucier de nous.
    Mais quand il eut dévoilé par son Enfant bien-aimé,
               quand il eut manifesté ce qu'il avait préparé dès le commencement,
       il nous a tout offert à la fois :
         de jouir de ses bienfaits,
          de voir,
            de comprendre ;
    qui de nous aurait jamais pu s'y attendre ?
Dieu avait donc déjà tout disposé
                   en lui-même avec son Enfant ;

          mais, jusqu'à ces derniers temps,
               il a toléré que nous nous laissions
         emporter à notre gré par des mouvements désordonnés,
                  entraînés par les voluptés et les passions.
   Nullement parce qu'il se réjouissait de nos péchés ;
           il tolérait alors, sans l'approuver, ce règne de l'iniquité.
       Bien au contraire, il organisait pour maintenant le règne de la justice.
  Après avoir bien prouvé, dans cette première période,
          que nos propres œuvres nous rendaient indignes de la vie,
       il voulait que nous en devenions maintenant dignes par l'effet de sa bonté.
      Il voulait qu'après nous être montrés incapables
          d'accéder par nous-mêmes au royaume de Dieu,
      nous en devenions capables par sa puissance.
               Lorsque notre perversité fut à son comble,
                    et qu'il fut devenu pleinement manifeste que son salaire
                           — le supplice et la mort —
                        était imminent,
               c'est alors qu'arriva le temps que Dieu avait marqué
       pour faire connaître désormais sa bonté et sa puissance :
   quelle surabondance de l'amour de Dieu
              et de sa bonté pour tous les hommes !
                      /toutes les nations
                             le connaîtront,
                               le glorifieront,
                                 l'adoreront:

  Il ne nous a pas détestés,
      il ne nous a pas repoussés,
         il ne nous a pas tenu rancune ;
            au contraire, il a longtemps patienté, il nous a supportés.
       Dans sa pitié pour nous,
          il a pris en charge nos propres péchés,
            il a livré son propre Fils pour nous racheter :
              le saint pour les criminels,
                l'innocent pour les méchants,
                  le juste pour les injustes,
                    l'incorruptible pour les corrompus,
                      l'immortel pour les mortels.
   Qu'est-ce qui aurait pu couvrir nos péchés, sinon sa justice ?
          Par qui pouvions-nous être rendus justes,
            criminels et impies que nous étions,
                                            sinon par le seul Fils de Dieu ?
     Quel échange plein de douceur !
       Quelle réalisation insondable !
         Quels bienfaits inespérés !
   Le crime du grand nombre
est enseveli dans la justice d'un seul,
    et la justice d'un seul rend juste un grand nombre de criminels !   »  
------    
À suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 19 Déc 2019 - 18:24

Nouvelle année qui commence
             Troisième semaine de l'année liturgique A.
                                   Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     3ième semaine de l'avent
                du 15 au 21 décembre 2019.
                     ... 
                      l’Octave de Noël

                                  Du 17 au 24 décembre:   


_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11  
--jeudi 19 décembre 2019 3ième semaine Avent A–--
    -antienne d’ouverture Hébreux 10 : 37 Celui qui doit venir viendra sans tarder;
                                                                                      alors, plus de crainte pour nous,
                                                                                         car il est notre Sauveur.
1-Juges 13 : 2-7, 24-25a Un ange annonce la naissance de Samson.
2-Psaume 70 : 1-2, 3, 5a.6, 16.17 (Ps 70 (71),)
                                R/ Je n’ai que ta louange à ma bouche,
                                        tout le jour, ta splendeur. (cf. Ps 70 : 8a)
-acclamation Viens fils de Jessé étendard
                       dressé devant les nations.
                                     Délivre-nous ne tarde plus. Alléluia.
3- évangile Luc 1 : 5-25  Gabriel annonce la naissance de Jean Baptiste
     -antienne de la communion Luc 1 : 78-79 Soleil levant, lumière d’en haut,
                                                                                 le Seigneur vient nous visiter,
                                                                       pour diriger nos pas au chemin de la Pain.
4-bréviaire Isaïe 47 : 1, 3b-15 Chute de Babylone.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10traitée de saint Irénée contre les hérésies Dieu parmi nous.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--intro : La collecte de ce jour est
              d’une rare plénitude doctrinale.
         Elle nous présente la naissance de Jésus,
              le fils de la Vierge Marie,
                          comme une révélation
                             de la gloire e Dieu.
               Ce qui veut dire que la gloire de Dieu va se manifester
                    en priorité dans le dénuement de la crèche;
                 quand Dieu se fait homme,
                       il va à l’essentiel de la condition humaine,
                    dédaignant tous les hochets des hommes. 
           Tel est le mystère que l’Église nous invite à célébrer
                    ‘’avec une foi sans défaut
               et dans l’obéissance du cœur’’  (P1). 
--Collecte de la messe ce jour : ''Par le signe merveilleux
                              de la Vierge qui enfante
                         tu as fait connaitre au monde, Seigneur,
                     la splendeur de la gloire;
                aide-nous à célébrer le mystère de l’Incarnation
           avec une fois ans défaut et dans l’obéissance du cœur. Par Jésus Christ…
------
1-Juges 13 : 2-7, 24-25a Un ange annonce la naissance de Samson.
--intro : comme dans les récits évangéliques de l’enfance,
                   c’est un ange de Dieu qui annonce
                      la naissance de Samson,
                         le libérateur d’Israël.
                Certains traits de cette page se retrouvent
          dans l’évangile annonçant la naissance de Jean Baptiste.
«En ces jours-là,  il y avait un homme de Soréa , du clan de Dane, nommé Manoah.
                                                                                             (NOTE: Pour se situer sur une carte: Soréa,
                                                                                                                 où se passe les épisodes de la vie de Samson, sa ville natale,
                                                                                                         cette ville est à quelques kilomètres à l'ouest de Jérusalem
                                                                                                             un peu au nord-ouest de Bethléem (Belén) ).
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Palestina%20del%20Sur%20del%20Antiguo%20Testamento
             Sa femme était stérile et n’avait pas eu d’enfant.
         L’ange du Seigneur apparut à cette femme et lui dit :
                  '' Tu es stérile et tu n’as pas eu d’enfant.
                           Mais tu vas concevoir et enfanter un fils.
                 Désormais, fais bien attention :
             ne bois ni vin ni boisson forte, et ne mange aucun aliment impur,
         car tu vas concevoir et enfanter un fils.
     Le rasoir ne passera pas sur sa tête, car il sera voué à Dieu
                                 dès le sein de sa mère.
                    C’est lui qui entreprendra de sauver Israël de la main des Philistins. ''
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Samson11
La femme s’en alla dire à son mari :
          ''Un homme de Dieu est venu me trouver ;
                     il avait l’apparence d’un ange de Dieu tant il était imposant.
                            Je ne lui ai pas demandé d’où il venait,
                                       et il ne m’a pas fait connaître son nom.
                  Mais il m’a dit : “Tu vas devenir enceinte et enfanter un fils.
                           Désormais ne bois ni vin ni boisson forte,
                      et ne mange aucun aliment impur,
                                 car l’enfant sera voué à Dieu dès le sein de sa mère
                                      et jusqu’au jour de sa mort !”  
                 La femme enfanta un fils, et elle lui donna le nom de Samson.
            L’enfant grandit, le Seigneur le bénit,
                       et l’Esprit du Seigneur commença à s’emparer de lui. »
-------
2-Psaume 70 : 1-2, 3, 5a.6, 16.17 (Ps 70 (71),)
                          R/ Je n’ai que ta louange à ma bouche,
                                      tout le jour, ta splendeur. (cf. Ps 70 : 8a)
                            ( À la vidéo: R/:Sans fin je proclamerai ta justice et ton salut ).
     —En toi, Seigneur, j’ai mon refuge :
          garde-moi d’être humilié pour toujours.
               Dans ta justice, défends-moi, libère-moi,
             tends l’oreille vers moi, et sauve-moi.

     —Sois le rocher qui m’accueille,
          toujours accessible ;
             tu as résolu de me sauver :
            ma forteresse et mon roc, c’est toi !

     —Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
           toi, mon soutien dès avant ma naissance,
               tu m’as choisi dès le ventre de ma mère ;
            tu seras ma louange toujours !

     —Je revivrai les exploits du Seigneur
           en rappelant que ta justice est la seule.
                 Mon Dieu, tu m’as instruit dès ma jeunesse,
             jusqu’à présent, j’ai proclamé tes merveilles.
-------
3- Luc 1 : 5-25 Gabriel annonce la naissance de Jean Baptiste.
--intro : En saint Luc, l’évangile de l’enfance s’ouvre au temple :
                 l’ange Gabriel Annonce à Zacharie que
                  sa femme Élizabeth va mettre au monde un enfant.
              ‘’Aujourd’hui encore l’esprit et la puissance de Jean
                    précèdent l’avènement du Seigneur Sauveur’’ (Origène).
«  Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée,
                un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie.
              Sa femme aussi était descendante d’Aaron ;
                   elle s’appelait Élisabeth.
           Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu :
                      ils suivaient tous les commandements
                             et les préceptes du Seigneur de façon irréprochable.
                         Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile
              et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge.
         Or, tandis que Zacharie, durant la période attribuée aux prêtres de son groupe,
                   assurait le service du culte devant Dieu,
               il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres,
                     pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur.
                          Toute la multitude du peuple était en prière au dehors
                              à l’heure de l’offrande de l’encens.
               L’ange du Seigneur lui apparut,

debout à droite de l’autel de l’encens.
    À sa vue, Zacharie fut bouleversé et la crainte le saisit.
            L’ange lui dit : '' Sois sans crainte, Zacharie,
                  car ta supplication a été exaucée :
                ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils,
                                                      et tu lui donneras le nom de Jean.
                              Tu seras dans la joie et l’allégresse,
                                              et beaucoup se réjouiront de sa naissance,
                                car il sera grand devant le Seigneur.
                                        Il ne boira pas de vin ni de boisson forte,
                                      et il sera rempli d’Esprit Saint
                                           dès le ventre de sa mère ;
                                 il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu ;
                             il marchera devant, en présence du Seigneur,
                   avec l’esprit et la puissance du prophète Élie,
                                pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants,
                                        ramener les rebelles à la sagesse des justes,
                                           et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. ''
          Alors Zacharie dit à l’ange : '' Comment vais-je savoir que cela arrivera ?
                                                          Moi, en effet, je suis un vieillard
                                                          et ma femme est avancée en âge. ''
                                          L’ange lui répondit : '' Je suis Gabriel
                                               et je me tiens en présence de Dieu.
                                                         J’ai été envoyé pour te parler
                                                   et pour t’annoncer cette bonne nouvelle.
               Mais voici que tu seras réduit au silence
                         et, jusqu’au jour où cela se réalisera,
                                                    tu ne pourras plus parler,
                                         parce que tu n’as pas cru à mes paroles ;
                                 celles-ci s’accompliront en leur temps. ''
       Le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il s’attarde dans le sanctuaire.
            Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler,
                    et ils comprirent que, dans le sanctuaire,
                            il avait eu une vision.
               Il leur faisait des signes et restait muet.
            Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique,
                     il repartit chez lui.  Quelque temps plus tard,
                            sa femme Élisabeth conçut un enfant.
                    Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait :
                           '' Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi,

                                   en ces jours où il a posé son regard pour effacer
                                               ce qui était ma honte devant les hommes.''  »
------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10traitée de saint Irénée contre les hérésies.
                                    Dieu parmi nous.
«La gloire de l'homme c'est Dieu ;
          mais le propre de l'homme,
                 c'est de recevoir l'œuvre de Dieu,
                            toute sa sagesse et sa force.
    Comme un médecin fait ses preuves auprès des malades,
          ainsi Dieu se manifeste aux hommes.
       Et voilà pourquoi Paul déclare :
                Dieu a tout enfermé dans l'incrédulité,
                   pour accorder à tous sa miséricorde ;
       et il disait cela de l'homme :
                     l'homme avait désobéi à Dieu,
                     et avait été rejeté de l'immortalité ;
                 il a ensuite obtenu par le Fils de Dieu la miséricorde
          qui lui permet de recevoir par le Fils l'adoption filiale.     / Maintenant je crois
                                                en toi mon Dieu!
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Je_cro12
                                                                                        La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Je_cro13
           Car celui qui, sans orgueil ni prétention,
                 garde la vérité
      quant aux choses créées,
       et quant au Créateur,
             Dieu, le maître de toutes les choses
                   auxquelles il donne d'être,
        celui-là qui demeure dans son amour,
                                           dans la soumission
                                      et l'action de grâce,
                     il recevra de Dieu une gloire plus grande
                et de devenir progressivement semblable
              à celui qui est mort pour nous.
       Car voici que le Verbe s'est fait
                  semblable à la chair de péché :
      cela d'abord pour condamner le péché
                et, en tant que condamné,
              le rejeter hors de la chair,
           cela aussi pour inciter l'homme à lui devenir semblable
       en lui donnant mission d'être l'imitateur de Dieu,
   en le rangeant sous l'obédience du Père, pour qu'il voie Dieu,
          et en lui donnant de saisir le Père.
    Oui, c'est le Verbe de Dieu, qui a habité en l'homme,
                  et qui s'est fait fils de l'homme,
             pour habituer l'homme à recevoir Dieu,
                  et habituer Dieu à habiter en l'homme
                          comme cela paraissait bon au Père.
      Voilà pourquoi le Seigneur lui-même nous a donné
               le signe de notre salut ;
         c'est Dieu parmi nous né de la Vierge.
                   En effet le Seigneur lui-même a sauvé les hommes,
                        car les hommes ne pouvaient d'eux-mêmes se sauver.
             Cette infirmité de l'homme, Paul la proclame en ces termes :
          Je sais que le bien n'habite pas en ma chair.
       Il veut dire par là que le bien de notre salut ne vient
                                                             pas de nous mais de Dieu.
               Il dit encore:
          Pauvre de moi, qui me libérera de ce corps de mort ?
        et il nous présente alors le libérateur :
               la grâce de Jésus Christ notre Seigneur.
  Isaïe a dit de même :
          Soyez fermes, mains molles et genoux tremblants.
                      Courage ! Cœurs faibles.
                 Soyez fermes et ne craignez pas! Voici notre Dieu :
            il prononcera son jugement et rendra justice :
         il viendra lui-même nous sauver.
   Car nous ne pouvons
      être sauvés par nous-mêmes,
               mais par le secours de Dieu.   »
-------  
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Ven 20 Déc 2019 - 17:29

_(Mise à jour pour l'année 2019 Avent A)

Nouvelle année qui commence
             Troisième semaine de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     3ième semaine de l'avent 
                du 15 au 21 décembre 2019.
                     ...  
                      l’Octave de Noël 

                                  Du 17 au 24 décembre:    

________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
--vendredi 20 décembre 2019 3ième semaine Avent A  –--
    -antienne d’ouverture Isaïe 11 : 1;  40 : 5; Luc 3 : 6 Un rameau sortira 
                                             de la souche de Jessé, 
                                        la gloire du Seigneur remplira la terre, 
                            et tout homme verra le salut de notre Dieu. 
1-Isaïe 7 : 10-16 Voici que la Vierge concevra. 
2-Psaume 23 : 1-2, 3-4ab, 5-6  (Ps 23 (24), 1-2, 3-4ab, 5-6)
                                              R/ Qu’il vienne, le Seigneur :
                                         c’est lui, le roi de gloire ! (cf. Psaume 23 : 7c.10c)
      -acclamation  : Viens clé de David 
                                      toi qui ouvres les portes du Royaume,
                                           arrache à leur prison les captifs
                                         plongés dans les ténèbres alléluia. 
3- évangile Luc 1 : 26-38 Voici que tu vas concevoir
                                                      et enfanter un fils. 
     -antienne de la communion Luc 1 : 31 ‘’Voici que tu vas 
                                                      concevoir et enfanter un fils, 
                                                  et tu lui donneras le nom de Jésus.’’ 
4- -bréviaire Isaïe 48 : 1-11 Écoute Israël rebelle et rétive. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10sermon de saint Bernard sur les louanges de la Vierge Marie. 
                                        Le monde entier attend la réponse de Marie
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--intro :  L’évangile de l’Annonciation
                             et la prophétie de l’Emmanuel
                       font de ce jour la plus marquante des féries de l’Avent
                  Tandis que l’antienne d’ouverture proclame
              la portée universelle de l’événement sauveur (A1), 
          la collecte souligne la relation unique de Marie avec Dieu :
        en accueillant le ‘’Verbe éternelle’’,
     elle a été remplie de la lumière de ‘’l’Esprit Saint’’.
   Elle est devenue ‘’la maison de la divinité’’ (texte latin).
 Mais, si la vocation de Marie fut exceptionnelle,
            chacun peut prendre exemple 
     sur l’humilité avec laquelle elle l’assuma (P1).
-----
  1-Isaïe 7 : 10-16 Voici que la Vierge concevra.
--intro :  ‘’ Voici que la vierge concevra 
                      et mettra au monde un fils ‘’ : 
                        cette prophétie d’Isaïe est reprise
                                      par l’ange de l’Annonciation
«     En ces jours-là,  le Seigneur parla ainsi au roi Acaz : 
                 '' Demande pour toi un signe de la part du Seigneur ton Dieu,
                       au fond du séjour des morts ou sur les sommets, là-haut. ''
              Acaz répondit : '' Non, je n’en demanderai pas, 
                           je ne mettrai pas le Seigneur à l’épreuve. ''
         Isaïe dit alors : '' Écoutez, maison de David ! Il ne vous suffit donc pas de fatiguer les hommes :
                         il faut encore que vous fatiguiez mon Dieu !  C’est pourquoi le Seigneur lui-même 
                                    vous donnera un signe : 
                                              Voici que la vierge est enceinte, 
                                                                         elle enfantera un fils

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Voici_13
                                                                                        La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Voici_11
                                    qu’elle appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).'' »
------
   2-Psaume 23 : 1-2, 3-4ab, 5-6  (Ps 23 (24), 1-2, 3-4ab, 5-6)
               R/ Qu’il vienne, le Seigneur : c’est lui, le roi de gloire ! (cf. Psaume 23 : 7c.10c)

     —Au Seigneur, le monde et sa richesse,
         la terre et tous ses habitants !
              C’est lui qui l’a fondée sur les mers
           et la garde inébranlable sur les flots.

     —Qui peut gravir la montagne du Seigneur
          et se tenir dans le lieu saint ?
              L’homme au cœur pur, aux mains innocentes,
           qui ne livre pas son âme aux idoles.

     —Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
          et de Dieu son Sauveur, la justice.
                Voici le peuple de ceux qui le cherchent !
             Voici Jacob qui recherche ta face !
--------    
  -acclamationViens clé de David
                         toi qui ouvres les portes du Royaume, 
                     arrache à leur prison les captifs 
                            plongés dans les ténèbres. Alléluia. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Z_clzo11La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 O-Cl%C3%A9-de-David-300x238
-----
3- Luc 1 : 26-38 Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils. 
--intro : L’évangile de Luc se poursuit par une autre annonce : 
               sous l’action du Saint Esprit,
                la Vierge Marie va mettre au monde le Fils de Dieu lui-même. 
                       ‘’Seule Marie est justement appelée pleine de grâce, 
                                ayant seule obtenu cette grâce 
                          que nulle autre n’avait reçue, 
         d’être remplie de l’auteur de la grâce’’ (saint Ambroise).
«      Au sixième mois d’Élisabeth, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu 
                            dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
                                                                                à une jeune fille vierge

                   accordée en mariage 
                              à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; 
                       et le nom de la jeune fille était Marie.  
                 L’ange entra chez elle et dit : '' Je te salue,
                                                                       Comblée-de-grâce, 
                                                                                le Seigneur est avec toi. ''

   À cette parole, elle fut toute bouleversée, 
          et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
            L’ange lui dit alors :
              ''Sois sans crainte, Marie, 
                    car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. 
             Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; 
                  tu lui donneras le nom de Jésus. 
         Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; 
               le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; 
            il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et
                   son règne n’aura pas de fin. ''
     Marie dit à l’ange : '' Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? ''
            L’ange lui répondit : '' L’Esprit Saint viendra sur toi
                  et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; 
                       c’est pourquoi celui qui va naître sera saint,
                                il sera appelé Fils de Dieu.  
            Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth
                            ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, 
                                  alors qu’on l’appelait la femme stérile. 
                       Car rien n’est impossible à Dieu. ''
             Marie dit alors : '' Voici la servante du Seigneur ; 
                    que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta. » 
------ 
4- -bréviaire Isaïe 48 : 1-11 Écoute Israël rebelle et rétive. 
--intro : Merveilleuse diversité d’aspects du salut divin, 
            dont la délivrance du peuple captif n’est que l’annonce : 
                  il est à la fois
                         le fruit d’une fidélité de Dieu à lui-même 
                             qui ne s’est jamais démentie depuis les siècles, 
                       et un événement toujours neuf. Aujourd’hui encore. 
«   Écoutez ceci, maison de Jacob, vous qui portez le nom d’Israël, 
                                                       vous qui êtes issus de Juda, 
                                                         vous qui prêtez serment par le nom du Seigneur, 
                                                                   qui faites mémoire du Dieu d’Israël, 
                                                                                  mais sans loyauté ni justice.
                            Car ils s’appellent '' ceux de la Ville sainte '', 
                                                et ils s’appuient sur le Dieu d’Israël : 
                                                  '' Seigneur de l’univers '' est son nom.
          Les événements passés, je les avais annoncés d’avance ; 
            ils étaient sortis de ma bouche, 
                et je les avais fait entendre ; 
                            soudain j’ai agi
                                  et ils sont arrivés.
                    Sachant que tu es dur, 
                              que ta nuque est une barre de fer, 
                                         et que ton front est de bronze,
                           je t’ai annoncé d’avance les événements
                                    avant qu’ils n’arrivent, je te les ai fait entendre, 
                                                  pour que tu n’ailles pas dire :
                          '' C’est ma figurine qui en est l’auteur
                                                      c’est mon idole, ma statue de métal fondu qui les a ordonnés. ''
                       Tu as entendu tout cela : regarde-le ; 
                              et tu ne l’annoncerais pas ?


                                    Maintenant, je te fais entendre des choses nouvelles, 
                                                                                   secrètes, inconnues de toi.
                                              C’est maintenant qu’elles sont créées et non depuis longtemps ; 
                                                  avant ce jour, tu ne les avais pas entendues ; 
                                                    ainsi tu ne pouvais pas dire : '' Mais oui, je les connaissais ! ''
                                   Eh bien non, tu n’as rien entendu, 
                                                 non, tu ne savais rien, 
                                                  non, autrefois tu n’avais pas ouvert l’oreille ; 
                                                         je sais bien que tu as trahi encore et encore
                                                                  toi que l’on nomme '' Rebelle-dès-le-sein-maternel ''.
                            À cause de mon nom, je suspends ma colère, 
                                    pour mon honneur, je patiente avec toi, 
                                                                afin de ne pas t’exterminer.
            Ce n’est pas comme de l’argent que je t’ai épuré, 
                          mais je t’ai éprouvé au creuset du malheur.
                    C’est à cause de moi, de moi seul que je le fais
                        Comment ! Mon nom serait-il profané ? 
                                 Ma gloire, je ne la donnerai pas à un autre. » 
--------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10 Sermon de saint Bernard sur les louanges de la Vierge Marie. 
«Tu l'as entendu, ô Vierge : tu concevras un fils, 
                          non d'un homme — tu l'as entendu —
                                         mais de l'Esprit Saint. 
                   L'ange, lui, attend ta réponse :
                           il est temps pour lui de retourner vers celui qui l'a envoyé. 
             Nous aussi, nous attendons, ô Notre Dame. 
                     Accablés misérablement par une sentence de condamnation, 
                           nous attendons une parole de pitié. 
                 Or voici, elle t'est offerte, la rançon de notre salut. 
                       Consens, et aussitôt nous serons libres. 
          Dans le Verbe éternel de Dieu, 
                                nous avons tous été créés ; 
                            hélas, la mort fait son œuvre en nous. 
                     Une brève réponse de toi suffit pour nous recréer
                              de sorte que nous soyons rappelés à la vie.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 La_pre20
                           La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 La_pre19
     Ta réponse, ô douce Vierge, 
              Adam l'implore tout en larmes, 
                 exilé qu'il est du paradis avec sa malheureuse descendance ;
                     il l'implore, Abraham, 
                         il l'implore, David,
                             ils la réclament tous instamment, les autres patriarches,
                               tes ancêtres, qui habitent eux aussi au pays de l'ombre de la mort. 
      Cette réponse, le monde entier l'attend, prosterné à tes genoux.
       Et ce n'est pas sans raison, puisque de ta parole dépendent
          le soulagement des malheureux, 
              le rachat des captifs,
                la délivrance des condamnés, 
                  le salut enfin de tous les fils d'Adam, de ta race entière.
          Ne tarde plus, Vierge Marie. ~ Vite, réponds à l'ange, 
                                 ou plutôt, par l'ange réponds au Seigneur. 
              Réponds une parole et accueille la Parole ; 
                 prononce la tienne et conçois celle de Dieu ; 
                   profère une parole passagère et étreins la Parole éternelle.
                         Pourquoi tarder ? Pourquoi trembler ? 
                            Crois, parle selon ta foi et fais-toi tout accueil. 
             Que ton humilité devienne audacieuse, ta timidité, confiante. 
               Certes il ne convient pas en cet instant 
                              que la simplicité de ton cœur virginal oublie la prudence ; 
                      mais en cette rencontre unique 
                                ne crains point la présomption, Vierge prudente. 
                           Car si ta réserve fut agréable à Dieu dans le silence, 
                              plus nécessaire maintenant est l'accord empressé de ta parole
                                      Heureuse Vierge, ouvre ton cœur à la foi,
                                   tes lèvres à l'assentiment, 
                                                      ton sein au Créateur. 
                           Voici qu'au dehors le Désiré de toutes les nations 
                                     frappe à ta porte. Ah ! Si pendant que tu tardes il allait passer son chemin, 
                                             t'obligeant à chercher de nouveau dans les larmes
                                                    celui que ton cœur aime
                               Lève-toi, cours, ouvre-lui : 
                                  lève-toi par la foi, 
                                   cours par l'empressement à sa volonté, 
                                        ouvre-lui par ton consentement.
                Voici, dit-elle, la servante du Seigneur :
             que tout se passe pour moi selon ta parole.    »
---- 
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 21 Déc 2019 - 17:36

Nouvelle année qui commence
             Troisième semaine de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     3ième semaine de l'avent 
                du 15 au 21 décembre 2019.
                     ...  
                      l’Octave de Noël 

                                  Du 17 au 24 décembre:    
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
--samedi 21 décembre 2019 3ième semaine Avent A –--
-antienne d’ouverture Isaïe 7 : 14; 8 : 10 Voici venir le Seigneur Souverain : 
                                                   il aura pour nom Emmanuel car
                                                              il sera :
                                                                ''Dieu avec nous''. 
1-Cantique des cantiques 8 : 2-14  ''Voici mon bien-aimé qui vient
                                                                     Il bondit sur les montagnes.'' 
---  2e choix :
1-Sophonie 3 :  14-18 Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi
2-Psaume 32 :  2-3, 11-12, 20-21 (Ps 32 (33),) R/ Criez de joie pour le Seigneur, 
                                                chantez lui le cantique nouveau. (cf. Ps 32 : 1a.3a)
-acclamation Viens Emmanuel! Notre Roi et notre Maître. 
                          Sauve-nous, Seigneur notre Dieu! Alléluia.  
3- évangile Luc 1 : 39-45 ''D’où m’est-il donné que
                                la mère de mon Seigneur 
                                                   vienne jusqu’à moi ?'' 
     -antienne de la communion Luc 1 : 45 ‘’Bienheureuse, toi qui a cru 
                                                         à l’accomplissement des paroles 
                                                    qui te furent dites de la part du Seigneur’’ 
4-bréviaire Isaïe 48 : 12-21; 49 : 9b-13 Éternels cris de joie.  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10sermon de saint Ambroise sur l’Évangile de Luc.  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--intro générale: «   Après avoir célébré hier l’Annonciation du Seigneur, 
                nous fêtons aujourd’hui la Visitation de Marie (L1. L2).
             Alors que l’antienne d’ouverture prolonge l’écho de la prophétie de l’Emmanuel (A1)» ,
                      nous proclamons dans l’antienne de la communion la béatitude de Marie, 
                      celle de la foi : ''Bienheureuse toi qui a cru'' (A2). 
               Mais, si l’évocation du 1ère avènement du Christ 
                      tient une place prédominante dans la liturgie de ces jours
                           le thème initial de l’Avent se retrouve dans la collecte :
                             ‘’Puissions-nous, quand il viendra  (2ième avènement du Christ)
                                         dans sa gloire,
                                  obtenir le bonheur
                                        de la vie éternelle’’ (P1). 
---------
1-Cantique des cantiques 8 : 2-14  '' Voici mon bien-aimé qui vient. 
                                                                    Il bondit sur les montagnes '' 
--intro :  Le Bien-aimé qui arrive en sautant à travers les montagnes s'annonce:
                  Le Christ vient d'abord par la choisie d'entre toute les femmes;
                     il viendra à la rencontre de Jean;
                         ... à la rencontre de tous ceux qui l'attendent 
                                      en devenant croyants 
                           et attentifs à sa présence transformante... 
 « La voix de mon bien-aimé ! C’est lui, il vient… 
           Il bondit sur les montagnes,
              il court sur les collines,  mon bien-aimé, 
                   pareil à la gazelle, au faon de la biche.
           Le voici, c'est lui qui se tient derrière notre mur :
                    il regarde aux fenêtres, guette par le treillage.  
                                Il parle, mon bien-aimé, il me dit :
                      Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens…  Vois, l’hiver s’en est allé,
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Viens_12
CLIQUER sur ce spoiler pour une autre version vidéo:
                   les pluies ont cessé, elles se sont enfuies. 
           Sur la terre apparaissent les fleurs, 
             le temps des chansons est venu
                  et la voix de la tourterelle s’entend sur notre terre.
                        Le figuier a formé ses premiers fruits, 
                          la vigne fleurie exhale sa bonne odeur. 
      Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens… 
           Ma colombe, dans les fentes du rocher, dans les retraites escarpées, 
                     que je voie ton visage, que j’entende ta voix ! 
                              Ta voix est douce et ton visage, charmant. » 
-------  
3-Luc 1 : 39-45 '' D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? ''
--intro : Après les annonces des naissances, 
           voici la rencontre des futures mères, 
                       Marie et Élisabeth. Celle-ci glorifie Marie.
                ‘’Celle qui est plus haute vient vers l’inférieur pour l’aider : 
                             Marie vient à Élisabeth, le Christ à Jean’’ (saint Ambroise). 
«  En ces jours-là, Marie se mit en route 
       et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, 
             dans une ville de Judée. 
                 Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. 
                     Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie,
                         l’enfant tressaillit en elle.

      Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,  
                   et s’écria d’une voix forte : 
                     '' Tu es bénie entre toutes les femmes
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Ave_ma10
                                     et le fruit de tes entrailles est béni. 
     D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?  
             Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles,
                          l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. 
                      Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles 
                                                qui lui furent dites de la part du Seigneur. »  
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11
Liturgie du 22 décembre.
Cette année on ne  retrouve pas le 22 décembre 
                   au missel de semaine qui fait place 
                       à la liturgie du 4e dimanche de l'Avent A...
--Voici la liturgie  des 22 décembre toutes les années hormis les dimanches:
------------
    -antienne d’ouverture Psaume 23 : 7 Portes levez vos frontons!
                                                  Élevez-vous portes éternelles :
                                              qu’il entre le Roi de gloire!  
1-1 Samuel 1 : 24—2 : 1  Anne rend grâce pour la naissance de son fils Samuel
2-Psaume : cantique 1 Samuel 2 : 1, 4-5ab, 6-7, 8abcd
                        R/ Mon cœur exulte à cause du Seigneur :
                                       c'est lui qui me sauve. (cf. 1 S 2, 1a)
                             ou R/ Dieu est la joie de mon cœur.
-acclamation  : Viens Roi des nations
                              pierre angulaire de l’Église! 
                           À l’homme que tu as pétri de la terre 
                                   apporte le salut! Alléluia.   
3- évangile Luc 1 : 46-56 Le Puissant fit pour moi des merveilles. 
      -antienne de la communion Luc 1 : 46, 49 Mon âme exalte le Seigneur :
                                                       le Puissant a fait pour moi des merveilles.  
4- -bréviaire Isaïe 49 : 14—50 : 1 Tout homme saura que je suis ton libérateur 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10commentaire de saint Bède le Vénérable sur l’Évangile de Luc.  Le Magnificat.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
-- intro:  ‘’Portes, levez vos frontons! 
                    Qu’il entre, le Roi de gloire!’’  (A1).
          C’est déjà une liturgie d’Ascension 
                     que nous célébrons à la veille de Noël 
                  et, par-delà l’Ascension,

      le signe du retour du Seigneur brille à l’horizon : 
   La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Introd16  La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Introd12
             Quand il viendra, puissions-nous ‘’aller au-devant de lui’’ (P3). 
          Le mystère du salut est un. 
             La Pâque du Christ et la Pâque de l’humanité 
                     se trouvent déjà en germe dans l’Incarnation du Fils unique de Dieu (P1). 
              Telle est la merveille que le Seigneur a faite pour nous (A2).
-------------
1-1 Samuel 1 : 24—2 : 1 Anne rend grâce pour la naissance de son fils Samuel
--intro : Le cantique d’Anne
             annonce celui de Marie :
                    de part et d’autre,
                      on magnifie la puissance de Dieu
                            qui ‘’élève les humbles’’.  
« En ces jours-là, lorsque Samuel fut sevré, Anne, sa mère, 
            le conduisit à la maison du Seigneur, à Silo ; 
                   l’enfant était encore tout jeune. 
              Anne avait pris avec elle un taureau de trois ans,
                                     un sac de farine et une outre de vin.  
                                On offrit le taureau en sacrifice, 
                            et on amena l’enfant au prêtre Éli. 
                      Anne lui dit alors : 
                                '' Écoute-moi, mon seigneur, je t’en prie ! 
                             Aussi vrai que tu es vivant, 
                                je suis cette femme qui se tenait
                             ici près de toi pour prier le Seigneur. 
                                                 C’est pour obtenir cet enfant que je priais, 
                                                   et le Seigneur me l’a donné en réponse à ma demande.  
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Th?id=OIP
                                À mon tour je le donne au Seigneur 
                                     pour qu’il en dispose. 
                             Il demeurera à la disposition du Seigneur tous les jours de sa vie. '' 
                Alors ils se prosternèrent devant le Seigneur. 
                                                (1 Samuel 2: 1): Et Anne fit cette prière... »
                                      cantique 1 Samuel 2 : 1, 4-5ab, 6-7, 8abcd

-------   
2-Psaume : cantique 1 Samuel 2 : 1, 4-5ab, 6-7, 8abcd  
                    R/ Mon cœur exulte à cause du Seigneur :
                                  c'est lui qui me sauve.
(cf. 1 Samuel 2:  1a).

     —Mon cœur exulte à cause du Seigneur ;
          mon front s’est relevé grâce à mon Dieu !
              Face à mes ennemis, s’ouvre ma bouche :
           oui, je me réjouis de ton salut !

     —L’arc des forts est brisé,
          mais le faible se revêt de vigueur.
             Les plus comblés s’embauchent pour du pain,
          et les affamés se reposent.

     —Le Seigneur fait mourir et vivre ;
           il fait descendre à l’abîme et en ramène.
              Le Seigneur rend pauvre et riche ;
            il abaisse et il élève.

     —De la poussière il relève le faible,
          il retire le malheureux de la cendre
             pour qu’il siège parmi les princes
          et reçoive un trône de gloire. 
---------
3-Luc 1 : 46-56 Le Puissant fit pour moi des merveilles. 
--intro : Par le Magnificat, cantique d’action de grâce
          tout inspiré par la prière des psaumes de l’Ancien Testament,
                 la Vierge Marie rend grâce à Dieu pour les merveilles qu’il accomplit en elle. 
   « En ce temps-là, Marie rendit grâce au Seigneur en disant :
                '' Mon âme exalte le Seigneur,  
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Magnif11
                      exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !     
                         Il s’est penché sur son humble servante ; 
                           désormais tous les âges me diront bienheureuse.
              Le Puissant fit pour moi des merveilles ; 
                  Saint est son nom ! 
                    Sa miséricorde s’étend d’âge en âge 
                            sur ceux qui le craignent.  
                Déployant la force de son bras, 
                  il disperse les superbes.  
                     Il renverse les puissants de leurs trônes, 
                        il élève les humbles. 
                            Il comble de biens les affamés, 
                               renvoie les riches les mains vides.  
                     Il relève Israël son serviteur,
                          il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, 
                              en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. ''
              Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, 
                                          puis elle s’en retourna chez elle.  » 
------ 
4- -bréviaire Isaïe 49 : 14—50 : 1 Tout homme saura 

                                       que je suis ton libérateur.
--intro : Aucun texte de l’Ancien Testament 
                 ne proclame le salut avec plus de force que celui-ci. 
                       Dieu nous aime avec les entrailles 
                 non seulement de père, 
                                   mais de mère :
                        la Cité sainte, privée de ses fils par l’exil,
                   les retrouve, plis nombreux, 
                et déjà l’on peut lire en filigrane derrière cette parole
           l’entrée massive des païens 
                                    dans la communauté devenue l’Église
«   Jérusalem disait : Le Seigneur m’a abandonnée, 
                                        mon Seigneur m’a oubliée.''
                         Une femme peut-elle oublier son nourrisson, 
                              ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? 
                 Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas.

    Car je t’ai gravée 
     sur les paumes de mes mains
     j’ai toujours tes remparts devant les yeux.
  Ils accourent, tes bâtisseurs ; tes démolisseurs, 
                   tes dévastateurs, ils s’éloignent de toi.
            Lève les yeux alentour et regarde : 
                      tous, ils se rassemblent et viennent vers toi. 
          Par ma vie – oracle du Seigneur –, tous, ils seront 
                  comme une parure que tu revêtiras, autour de toi, 
                    comme la ceinture d’une jeune mariée.
              Car tes ruines, tes décombres, ton pays dévasté
           sont désormais trop étroits pour tes habitants, 
                             et ceux qui te dévoraient s’éloigneront.
                       Les fils dont tu étais privée te diront de nouveau à l’oreille : 
                 ''L’espace est trop étroit pour moi, fais-moi place, que je m’installe.''
              Et tu diras en ton cœur : 
                     ''Qui me les a enfantés, ceux-là ? 
                    Privée d’enfants, j’étais stérile, j’étais bannie, 
                                      rejetée, et ceux-là, qui les a élevés ? 
             Quand moi, je restais seule, ceux-là, où donc étaient-ils ?''
     Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici
                       de ma main levée, je ferai signe aux nations
                              je dresserai mon étendard vers les peuples. 
                  Ils ramèneront tes fils dans leurs bras, tes filles seront portées sur les épaules.
               Tu auras pour tuteurs des rois, et des princesses pour nourrices.
             Face contre terre, ils se prosterneront devant toi, ils lècheront la poussière de tes pieds. 
          Tu sauras que Je suis le Seigneur. 
        Ceux qui espèrent en moi ne seront pas confondus.
                       Peut-on reprendre au guerrier sa prise, 
                   le captif d’un tyran peut-il s’échapper ?
   Ainsi parle le Seigneur : 
                Oui, même le captif du guerrier lui sera repris, la prise du tyran lui échappera. 
            Tes adversaires, moi, je m’en ferai l’adversaire, 
         tes fils, moi, je les sauverai.
      À ceux qui t’exploitent je ferai manger leur propre chair ;
           ils s’enivreront de leur sang comme d’un vin nouveau, 
         et tout être de chair saura que
    moi, le Seigneur,
          je suis ton Sauveur
                                         ton rédempteur, Force de Jacob.
    
        Ainsi parle le Seigneur : 
              Où est donc la lettre de répudiation de votre mère, 
                       par laquelle je l’ai renvoyée ? 
                   Et quel est celui de mes créanciers auquel je vous ai vendus ?
         Eh bien, c’est à cause de vos fautes que vous avez été vendus, 
                            à cause de vos révoltes que votre mère a été renvoyée.  »

--------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10--commentaire de saint Bède le Vénérable sur l’Évangile de Luc.
                                              Le Magnificat.
«  Marie dit : Mon âme exalte le Seigneur,     
            exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur.
        Elle dit : le Seigneur m’a honorée
            d’une faveur si grande, 
                  si inouïe, 
                     qu’on ne peut l’expliquer dans aucun langage, 
                             mais c’est à peine si, même au plus profond du cœur, 
                          l’amour peut le saisir. 
                    Aussi je mets toutes les forces de mon âme
                                        à rendre grâce dans la louange
                                Pour contempler l’infinie grandeur de cette faveur,
                                        je consacre avec reconnaissance 
                                            tout ce que je vis,
                                             tout ce que je sens, 
                                              tout ce que je découvre, 
                                   car dans ce Jésus
                                          '' mon Sauveur '', 
                           mon esprit est comblé de joie par sa divinité éternelle, 
                                                  ma chair fécondée par la conception temporelle. ~
                                  Le Puissant fit pour moi
                                        des merveilles ; Saint est son Nom.

               Ceci se réfère au début du Cantique : 
                          Mon âme exalte le Seigneur
                        Elle seule, cette âme, 
                              pour laquelle le Seigneur a daigné faire de grandes choses, 
                                  peut l’exalter comme il convient et dire, 
                                        en invitant à partager ses vœux et ses intentions :
          Magnifiez avec moi le Seigneur,
                  exaltons tous ensemble son nom.
                      En effet, qui connaît le Seigneur 
                                et néglige de le glorifier autant qu’il peut,
                                                de sanctifier son nom,
                           sera tenu pour le plus petit dans le Royaume des cieux.
                      Saint est son nom : car du sommet d’une puissance sans pareille,
                         il dépasse toute créature, 
                            et de l’univers qu’il a fait il est infiniment différent. ~
            Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour.
                                  Il est beau d’appeler Israël le serviteur du Seigneur, 
                                                                      Israël que le Seigneur a relevé 
                                                                  pour le sauver 
                                                        dans l’obéissance et l’humilité. 
                                                C’est ainsi que parle Osée :
                                                            Quand Israël était enfant, je l’aimai
                                          Celui qui refuse de s’humilier 
                                    ne peut évidemment pas être sauvé 
                                                  et dire avec le prophète :
                                                      Voici que Dieu vient à mon aide, le Seigneur est mon appui.
                                          Or, celui qui se fera petit comme cet enfant,
                                        celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux.
                                     Selon sa parole à nos pères – pour Abraham et sa descendance à jamais.
                     Il ne s’agit pas ici de la race charnelle d’Abraham, 
                                mais de sa race spirituelle
                                   Autrement dit, il ne s’agit pas de ses descendants selon la chair, 
                                         mais de ceux qui marchent
                                        sur les traces de sa foi
                                                                                qu’ils soient circoncis ou non. 
                             Lui-même d’ailleurs était incirconcis
                                                     au moment où il crut
                                    et cela lui fut compté comme justice. ~ 
             L’avènement du Sauveur est donc promis 
                                                        à Abraham et à sa descendance à jamais,
                    c’est-à-dire aux fils de la promesse dont saint Paul déclare :
                                Si vous appartenez au Christ,
                                        vous êtes de la descendance d’Abraham :
                                                                vous êtes héritiers selon la promesse.
              Enfin il est heureux que la naissance du Seigneur
                         et celle de Jean soient annoncées 
                                          prophétiquement par leurs mères : 
                                      comme le mal a commencé par des femmes,
                                 le bien devait aussi commencer par des femmes. 
                             La vie détruite par la défaillance d’une seule femme
                                   serait ainsi rendue au monde
                                                   par ces deux femmes
                                                                qui chantent ensemble. »  
 --------   
À suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mar 24 Déc 2019 - 18:16

Nouvelle année qui commence
            Quatrière semaine de l'année liturgique A
                                    Thème de l'Avent 2019
                               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Cda
     4ième semaine de l'avent 
                du 22 au 24 décembre 2019.
                     ...  
                      l’Octave de Noël 

                                  Du 17 au 24 décembre:    
_________________________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11   
--mardi 24 décembre 2019 4ième semaine 2019 Avent A–--
   -antienne d’ouverture Galates 4 : 4   Voici venue la plénitude des temps :
                                                                       Dieu a envoyé son Fils sur la terre. 
1--2 Samuel 7 : 1-5, 8b-12, 14.16 La royauté de David subsistera
                                                         pour toujours devant la face du Seigneur 
2-Psaume 88 : 2-3, 4-5, 27.29 (88 (89),) R/ Ton amour, Seigneur, 
                                       sans fin je le chante ! cf. 88 : 2a
       -acclamation  Viens soleil levant,
                            splendeur de la lumière éternelle!
                              Justice éclatante, répands ta clarté 
                           sur ceux qui gisent à l’ombre de la mort. . Alléluia. 
3- évangile Luc 1 : 67-79 Le soleil levant nous visitera.
   -antienne de la communion Luc 1 : 68 Béni soit le Seigneur, Dieu d’Israël :
                                                       il visite et rachète son peuple. 
4-bréviaire Isaïe 51 : 17—52 : 2, 7-10 Situation renversée :
                                                Dieu marche en tête de son peuple
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10sermon de saint Augustin pour Noël Éveille-toi. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________

                                              mardi 24 décembre 2019
                                    La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Couron14


Voici le temps de cette royauté promise:
-antienne d’ouverture : Galates 4 : 4   Voici venue la plénitude des temps : 
                 Ce Roi est arrivé dans l'humanité:                              
                          Dieu a envoyé son Fils sur la terre. 

voir le 24 décembre de l'an passé, même liturgie...
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t41240p570-la-bonne-nouvelle-du-christ-annoncee-a-tous-les-peuples#444068


Dernière édition par Bryand le Mar 24 Déc 2019 - 23:19, édité 1 fois
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mar 24 Déc 2019 - 22:44

Messe de minuit avec le Pape François live 2019:

Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 25 Déc 2019 - 13:34

En ce 25 décembre 2019,
      le pape François adresse 
          son traditionnel message, 
     suivi de la bénédiction Urbi et Orbi,
        "à la ville et au monde".
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 25 Déc 2019 - 13:44

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11
         Célébrations, méditations Noël année A
--mercredi 25 décembre 2019  Noël A  - 
—Noël—
Vigile— Nuit— Aurore— Jour
-Vigile de Noël
1- Isaïe 62 : 1-5  '' Tu seras la joie de ton Dieu ''
2-Psaume 88 :  4-5, 16-17, 27.29 (Ps 88 (89),)
                  R/ L'amour du Seigneur sans fin je le chante! (cf. Ps 88 : 2a)
3-Actes 13 : 16-17, 22-25 Le témoignage de Paul au sujet du Christ,
                                                                  fils de David (Ac 13, 16-17.22-25)
    -acclamation  : Demain sera détruit le péché de la terre, 
                                           et sur nous régnera le Sauveur du monde.Alléluia.
4- évangile Matthieu 1 : 1-25 '' Généalogie de Jésus, Christ, fils de David '' 
 ____________________________________________
—Noël—
VigileNuit— Aurore— Jour
-Nuit de Noël
1- Isaïe 9 : 1-6 '' Un enfant nous est né ''
2-Psaume 95 : 1-2a, 2b-3, 11-12a, 12b-13a, 13bc (Ps 95 (96),) 
    R/ Aujourd'hui, un Sauveur nous est né :
                   c'est le Christ, le Seigneur. (cf. Luc 2 : 11)
3-Tite 2 : 11-14 '' La grâce de Dieu s’est manifestée pour tous les hommes ''
         -acclamation  Luc 2 : 10-11 Je vous annonce une grande joie :
                    Aujourd’hui vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur ! Alléluia. 
4- évangile Luc 2 : 1-14  '' Aujourd’hui vous est né un Sauveur '' 
___________________________________________________ 
—Noël—
Vigile— Nuit— Aurore— Jour
-Aurore de Noël
1- Isaïe 62 : 11-12 Voici ton Sauveur qui vient. 
2-Psaume 96 : 1.6, 11-12 (Ps 96 (97),)
                            R/ La lumière aujourd'hui a resplendi sur nous :
                                                            un Sauveur nous est né !
3-Tite 3 : 4-7 « Dieu nous a sauvés par sa miséricorde » 
-acclamation  Luc 2 : 14 Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime ! Alléluia. 
4- évangile Luc 2 : 15-20  « Les bergers découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né »
___________________________________________________ 
—Noël—
Vigile— Nuit— AuroreJour
-Jour de Noël
1- Isaïe 52 : 7-10  '' Tous les lointains de la terre ont vu le salut de notre Dieu ''
2-Psaume 97 :  1, 2-3ab, 3cd-4, 5-6 (Ps 97 (98),)
        R/ La terre entière a vu le Sauveur que Dieu nous donne. (cf. Ps 97: 3)
3-Hébreux 1 : 1-6  '' Dieu nous a parlé par son Fils ''
    -acclamation  Aujourd’hui la lumière a brillé sur la terre. 
                  Peuples de l’univers, entrez dans la clarté de Dieu ; 
                                          venez tous adorer le Seigneur ! Alléluia.
4- évangile Jean 1 : 1-18 '' Le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous '' 
5-bréviaire Isaïe 11 : 1-10 L’Esprit du Seigneur est sur lui. 
          – Un jour apparaîtra le Messie, fils de David. Sur lui reposera l’Esprit de Dieu. 
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10-sermon de saint Léon le Grand pour Noël  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________

Même liturgie chaque année:
voir édition de l'an passé: 
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t41240p570-la-bonne-nouvelle-du-christ-annoncee-a-tous-les-peuples#444125



---- 
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 2 Jan 2020 - 13:01

En cette nouvelle décennie, la troisième du millénaire:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11
Célébrations, méditations
Dans l'octave de la Nativité année A
--mercredi 1er janvier 2020 année A  - 8e jour dans l’octave de la Nativité.
      La Nouvelle année est confiée
            à la Mère que Dieu se choisit:
Sainte Marie Mère de Dieu
   -antienne d’ouverture : Isaïe 9 : 1-5 / Luc 1 : 33 Aujourd’hui, sur nous, la lumière va resplendir
                                                     car le Seigneur nous est né. On l’appelle : Dieu admirable, 
                                                                                                  Père du monde nouveau,
                                                                                             Prince de la Paix. 
                                                                                                Son règne n’aura pas de fin.  
1-Nombres 6 : 22-27 '' Ils invoqueront mon nom sur les fils d’Israël, et moi, je les bénirai '' 
2-psaume 66 : 2-3, 5, 6.8 (Ps 66 (67), ) R/ Que Dieu nous prenne en grâce
                                                                            et qu’il nous bénisse ! (Ps 66 : 2)
3-Galates 4 : 4-7 '' Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme ''
-acclamation – Hébreux 1 : 1-2 À bien des reprises, Dieu, dans le passé, 
                                                            a parlé à nos pères par les prophètes ;
                                          à la fin, en ces jours où nous sommes, 
                                                                il nous a parlé par son Fils. Alléluia. 
4- évangile Luc 2 : 16-21 '' Ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né. 
                                       Quand fut arrivé le huitième jour, l’enfant reçut le nom de Jésus '' 
   -antienne de la communion Hébreux 13 : 18 Jésus Christ
                                            est le même hier,
                                                          aujourd’hui
                                                   et pour les siècles. 
5-bréviaire Hébreux 2 : 9-17 En tout point Jésus s’est fait semblable à ses frères. 
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10-bréviaire lettre de saint Athanase à Épictète évêque de Corinthe.
                                                           En Marie Dieu s’est vraiment fait homme.  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--intro à la solennité : C'est par la maternité virginale de Marie (P 1)
                                                   que le Verbe s'est fait chair.
                                En adorant dans l'Enfant de Bethléem le Fils de Dieu fait homme,
                                         nous reconnaissons que Marie est la Mère de Dieu (P 2 et  Pr).
                                   Mais si la maternité divine de Marie s'inscrit
                                          en filigrane dans toute la liturgie de la Nativité,
                            les chrétiens des diverses régions ont aimé à consacrer
                                             un jour du temps de Noël
                 à honorer '' la Mère de notre Dieu et Seigneur Jésus Christ '' (Prière eucharistique 1).
          L'Église de Rome a choisi pour cet hommage l'octave de la Nativité,
                       bien avant que ce jour ne marquât en Occident le commencement de l'année.
                    En saluant la Mère de Jésus (A 1),
                             nous n'oublions pas qu'elle est
                                   aussi notre Mère

                                la Mère de tous ceux qui ne font
                                      qu'un seul corps avec le Christ,
                                         '' la Mère de l'Église '',
                             ainsi que le rappelle la prière après la communion (P 3).
                     L'hommage rendu à Marie ne relègue pas dans l'ombre les autres aspects de ce jour.
               Le huitième jour après la Nativité
                          est celui de la circoncision de l'Enfant
                               et de l'imposition du Nom de Jésus (évangile).
                    Le 1er janvier est le jour du Nouvel An :
                                     les années passent, le Christ demeure (A 2).
                                  C'est aussi la journée de la paix (A 1b).
                           Mais la diversité des thèmes n'est pas dispersion :
                                    tout nous ramène au Christ et à sa Mère.
------
--intro aux trois lectures : L’évangile rapporte que,
            le huitième jour après sa naissance, Jésus fut circoncis, 
                       selon la loi de Moïse, et qu’il reçut le nom de Jésus
                   Mais le rappel de la visite des bergers à Bethléem 
                          permet d’ajouter à cet événement l’évocation de Marie 
                                                                          toute recueillie dans son silence (3). 
                En exposant, dans l’épître, que Dieu a envoyé son Fils ''né de la femme'', 
                    saint Paul situe le rôle de Marie dans le déroulement du mystère du salut (2). 

                           Quant à la première lecture, elle invoque le nom du Seigneur
                                                        sur la nouvelle année et elle implore la paix (1). 
---------
1-Nombres 6 : 22-27 '' Ils invoqueront mon nom sur les fils d’Israël, et moi, je les bénirai ''
«Le Seigneur parla à Moïse. Il dit :
               '' Parle à Aaron et à ses fils. Tu leur diras : 
                          Voici en quels termes vous bénirez les fils d’Israël :
                                    “Que le Seigneur te bénisse et te garde ! 

                                       Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, 
                                          qu’il te prenne en grâce ! 
                                            Que le Seigneur tourne vers toi son visage, 
                                               qu’il t’apporte la paix !” 
                 Ils invoqueront ainsi mon nom sur les fils d’Israël, 
                         et moi, je les bénirai. »   
--------- 

2-psaume 66 : 2-3, 5, 6.8 (Ps 66 (67), ) R/ Que Dieu nous prenne en grâce
                                                                            et qu’il nous bénisse ! (Ps 66 : 2)
     —Que ton visage s’illumine pour nous,
                et ton chemin sera connu sur la terre,
             ton salut, parmi toutes les nations.

     —Que les nations chantent leur joie,
             car tu gouvernes le monde avec justice ;
          sur la terre, tu conduis les nations.

     —La terre a donné son fruit ;
             Dieu, notre Dieu, nous bénit.
         Que la terre tout entière l’adore !
--------
3-Galates 4 : 4-7 '' Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme ''
«   Frères, lorsqu’est venue la plénitude des temps, 
               Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme 
                                            et soumis à la loi de Moïse,
                                   afin de racheter ceux qui étaient soumis à la Loi 
                                          et pour que nous soyons adoptés comme fils
                   Et voici la preuve que vous êtes des fils : 
                            Dieu a envoyé l’Esprit de son Fils dans nos cœurs, 
                                   et cet Esprit crie « Abba ! », c’est-à-dire : Père !
                         Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils, 
                              et puisque tu es fils, tu es aussi héritier : c’est l’œuvre de Dieu. » 
--------
4- évangile Luc 2 : 16-21 '' Ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né.
                                       Quand fut arrivé le huitième jour, l’enfant reçut le nom de Jésus ''

      «  En ce temps-là, les bergers se hâtèrent d’aller à Bethléem, 
                       et ils découvrirent Marie et Joseph, 
                            avec le nouveau-né couché dans la mangeoire. 
                    Après avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant. 
              Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient 
                            de ce que leur racontaient les bergers. 
         Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. 
              Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu 
                           pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, 
                               selon ce qui leur avait été annoncé. 
                   Quand fut arrivé le huitième jour, 
                               celui de la circoncision,
                        l’enfant reçut le nom de Jésus,
                                  le nom que l’ange lui avait donné
                                               avant sa conception.  » 
----------             
                                            Messe de la solennité
                           Sainte Marie, Mère de Dieu,
                                                    présidée par le pape François, 1er janvier 2020
                                                                                              Homélie vers 28'00'' ...

-------   
5-bréviaire Hébreux 2 : 9-17 En tout point Jésus s’est fait semblable à ses frères. 
--intro : Chef d’une famille humaine, 
                 le Christ épouse notre nature
         pour faire, de nous tous, ses frères et nous libérer du péché. 
  « ... Mais Jésus, qui a été abaissé un peu au-dessous des anges,
                 nous le voyons couronné de gloire et d’honneur 
                                  à cause de sa Passion et de sa mort. 
            Si donc il a fait l’expérience de la mort,
                     c’est, par grâce de Dieu, au profit de tous.
                  Celui pour qui et par qui tout existe 
                     voulait conduire une multitude de fils jusqu’à la gloire ; 
                          c’est pourquoi il convenait qu’il mène à sa perfection, 
                              par des souffrances, celui qui est à l’origine de leur salut.
                       Car celui qui sanctifie, et ceux qui sont sanctifiés, 
                                doivent tous avoir même origine ; 
                            pour cette raison, Jésus n’a pas honte
                                       de les appeler ses frères,
                               quand il dit : Je proclamerai ton nom devant mes frères, 
                                           je te chanterai en pleine assemblée,
                              et encore : Moi, je mettrai ma confiance en lui, 
                               et encore : Me voici, moi
                        et les enfants que Dieu m’a donnés.
                      Puisque les enfants des hommes ont en commun le sang et la chair,
                                              Jésus a partagé
                                                lui aussi, pareille condition :
                                     ainsi, par sa mort, il a pu réduire 
                                           à l’impuissance celui qui possédait
                                                   le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable,
                                                et il a rendu libres tous ceux qui, par crainte de la mort, 
                                                           passaient toute leur vie dans une situation d’esclaves.
                                                       Car ceux qu’il prend en charge
                                                             ce ne sont pas les anges, 
                                                            c’est la descendance d’Abraham.
                                      Il lui fallait donc se rendre en tout semblable à ses frères, 
                                                 pour devenir un grand prêtre miséricordieux
                                            et digne de foi pour les relations avec Dieu, 
                                                               afin d’enlever les péchés du peuple. »

----------
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10-bréviaire lettre de saint Athanase à Épictète évêque de Corinthe.
                                                           En Marie Dieu s’est vraiment fait homme. 
  « Le Verbe a pris en charge la descendance d'Abraham,
          c'est pourquoi il devait se faire en tous points semblable à ses frères 
          et prendre un corps pareil au nôtre. 
       Aussi Marie est-elle vraiment nécessaire 
                pour qu'il prenne ce corps en elle et l'offre en notre faveur comme étant le sien. ~ 
          L'Écriture rappelle son enfantement et dit :
                  Elle emmaillota son fils
                   le sein qui l'allaita a été déclaré bienheureux, 
                       et l'on a considéré qu'il est né d'elle comme pour l'offrande d'un sacrifice. ~ 
             Gabriel le lui avait annoncé en termes soigneusement choisis. 
                 Il n'a pas dit, de façon banale : 
                     '' Celui qui va naître en toi '' 
                            pour ne pas faire croire que ce serait un corps extérieur introduit du dehors ;
                  il a dit : Celui qui va naître de toi
                                 pour inviter à croire que celui qui allait naître sortirait d'elle. ~
       Tout cela s'est fait ainsi pour que le Verbe, 
              en assumant notre nature 
                             et en l'offrant en sacrifice, 
                      la fasse totalement sienne. 
          Il a voulu nous revêtir ensuite de sa propre nature
                        ce qui permet à saint Paul de dire :
                    Il faut que cet être corruptible revête l'incorruptibilité,
                                             que cet être mortel revête l'immortalité
               Cela ne s'est pas fait de façon fictive
                        comme certains hérétiques l'ont encore imaginé :
                               jamais de la vie ! 
                Le Sauveur est devenu vraiment homme
                     et le salut de l'homme tout entier est venu de là. ~ 
                  Notre salut n'est pas une apparence,
                                 il n'est pas pour le corps seul, mais 
                                   pour l'homme tout entier, 
                                        âme et corps, 
                              et ce salut est venu
                                  du Verbe lui-même.

      Ce qui est venu de Marie
                            était donc humain par nature, 
                                                       selon les Écritures, 
                 et le corps du Seigneur était un vrai corps ; 
                     oui, un vrai corps, puisqu'il était identique au nôtre, 
                        car Marie est notre sœur, puisque nous descendons tous d'Adam. ~
           Bien entendu, le Verbe ne s'est pas transformé en chair ; 
               il a seulement pris notre nature ;
                  le mot de saint Jean : le Verbe s'est fait chair 
                     ne signifie pas autre chose, ainsi qu'on peut le voir à des expressions analogues,
                                              par exemple chez saint Paul : le Christ s'est fait malédiction pour nous. ~
           L'union du Verbe à la nature n'ajoute rien à la Trinité, 
            tandis que le corps humain a reçu un grand avantage
                   de sa communion 
                 et de son unité avec le Verbe : 
                         de mortel il est devenu immortel, 
                           de purement humain il est devenu spirituel 
                                et lui qui vient de la terre, 
                                  il franchit les portes du ciel.
                 Certes, même après que le Verbe a pris un corps en Marie,
                   la Trinité demeure la Trinité, 
                         sans addition ni diminution. 
           Elle est toujours parfaite : 
                    dans la Trinité on reconnaît l'unique divinité,
                         et c'est ainsi que dans l'Église on proclame un seul Dieu,
                                  le Père du Verbe.  »
                                                    La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Jean_110
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 4 Jan 2020 - 13:24

En cette nouvelle décennie, la troisième du millénaire:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11
Célébrations, méditations
  -Liturgie Pour les féries du temps de Noël du 2 au 4 janvier 2020 :
année A
--samedi 4  janvier 2020 Temps de Noël A 
-antienne d’ouverture Isaïe 9 : 2 Le peuple qui marchait dans les ténèbres
                                                                      a vu se lever une grande lumière ; 
                                                                    sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre
                                                                  une lumière a resplendi
1-1 Jean 3 : 7-10 ''Quiconque est né de Dieu ne commet pas le péché.'' 
2-psaume 97 : 1, 7-8, 9  (97 (98),  R/ La terre tout entière a vu le salut de notre Dieu. (cf. 97 : 3)
-acclamation – Hébreux 1 : 1-2 À bien des reprises, Dieu, dans le passé, 
                                                                            a parlé à nos pères par les prophètes ;
                                                                      à la fin, en ces jours où nous sommes, 
                                            il nous a parlé par son Fils. (cf. He 1, 1-2) . Alléluia. 
3- évangile Jean 1 : 35-42 ''Nous avons trouvé le Messie,'' 
      -antienne de la communion 1 Jean 1 : 2   La Vie, qui était auprès du Père, 
                                                                    s'est manifestée, elle nous est apparue.
4-bréviaire Colossiens 3 : 17—4 :1 Un nouveau mode de relation
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10centuries de saint Maxime le Confesseur sur la charité.
                                                         Le mystère toujours nouveau. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--intro : Paix et lumière, tel est le message que nous apporte aujourd'hui la liturgie. 
        La lumière annoncée par les prophètes (A 1) 
                   a brillé dans la nuit pour les bergers 
                  et, depuis lors, ''elle se lève chaque jour pour le renouveau de nos cœurs'' (P 1). 
               Cette lumière consiste 
     dans le mystère même du Verbe incarné
          en qui ''Dieu s'est rendu visible à nos yeux'' (Pr 1),

         nous révélant de quel amour nous sommes aimés.
       Quant à la paix, que saint Léon célèbre en ces jours comme
                         ''la nourrice de la dilection et la mère de l'unité'', 
                   elle constitue la grâce de Noël par excellence.
             Aussi devons-nous, avec l'aide de Dieu, travailler résolument pour elle (P 2) 
           et d'abord l'accueillir en nos vies. 
Depuis le lendemain de Noël jusqu'au 11 janvier 2020:
     nous faisons la lecture de la 1ère lettre de saint Jean
   Introduction à la 1ère lettre de saint Jean:    (pour faciliter la lecture, agrandir l'image du texte )La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Introd18La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Introd20
1-1 Jean 3 : 7-10 ''Quiconque est né de Dieu ne commet pas le péché.''
--intro : Le péché a son origine dans le diable,  l’esprit du mal. 
            Mais le Christ a détruit ses œuvres.  
          Celui qui est né de Dieu doit rejeter le péché
       et s’attacher à la justice de Dieu et à la charité fraternelle. 
«  Petits enfants, que nul ne vous égare :
     celui qui pratique la justice est juste comme lui, Jésus, est juste ;
         celui qui commet le péché est du diable, 
                  car, depuis le commencement, le diable est pécheur. 
              C’est pour détruire les œuvres du diable

                     que le Fils de Dieu s’est manifesté.
                   Quiconque est né de Dieu ne commet pas de péché, 
                car ce qui a été semé par Dieu demeure en lui :
             il ne peut donc pas pécher, puisqu’il est né de Dieu. 
      Voici comment se manifestent les enfants de Dieu et les enfants du diable :
    quiconque ne pratique pas la justice
                n’est pas de Dieu
                        et pas davantage 
     celui qui n’aime pas son frère. » 
---------
2-psaume 97 : 1, 7-8, 9  (97 (98),  R/ La terre tout entière 
                                       a vu le salut de notre Dieu. (cf. 97 : 3)

     —Chantez au Seigneur un chant nouveau,
           car il a fait des merveilles ;
              par son bras très saint, par sa main puissante,
            il s’est assuré la victoire.

     —Que résonnent la mer et sa richesse,
          le monde et tous ses habitants ;
             que les fleuves battent des mains,
            que les montagnes chantent leur joie.

     —Acclamez le Seigneur, car il vient
           pour gouverner la terre,
               pour gouverner le monde avec justice
            et les peuples avec droiture ! 
-------
3- évangile Jean 1 : 35-42 ''Nous avons trouvé le Messie.'' 
--intro : Jean présente Jésus à deux de ses disciples comme le Messie annoncée.  
           Ceux-ci vont suivre Jésus, puis l’un deux, André, lui amènera son frère Simon. 
«En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. 
             Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit :

                          ''Voici l’Agneau de Dieu.'' 
   Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent Jésus. 
 Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit :

                                  ''Que cherchez-vous ?'' 
                Ils lui répondirent : ''Rabbi – ce qui veut dire : Maître –, où demeures-tu ?''
           Il leur dit : ''Venez, et vous verrez.'' 
     Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. 
   C’était vers la dixième heure, (environ quatre heures de l’après-midi). 
 André, le frère de Simon-Pierre, 
          était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean 
                     et qui avaient suivi Jésus. 
      Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit :
             ''Nous avons trouvé le Messie'' – ce qui veut dire : Christ. 
          André amena son frère à Jésus. 
  Jésus posa son regard sur lui

    et dit : ''Tu es Simon, fils de Jean ;
         tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre. » 
-------
4-bréviaire Colossiens 3 : 17—4 :1 Un nouveau mode de relation.
--intro : Tout faire au nom du Seigneur Jésus, 
               aujourd’hui comme au temps de saint Paul, 
            commandera un grand respect

                        de la personne de chacun et de sa liberté.
                                        Ce qui appelle la fidélité                                                     
                                                       et l'engagement
                                                          pour refléter l'amour parfait 
                                              que Dieu amène par sa grâce en notre monde.
«   Et tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, 
               que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus, 
           en offrant par lui votre action de grâce à Dieu le Père.
  Vous les femmes, soyez soumises à votre mari ; dans le Seigneur, c’est ce qui convient.
    Et vous les hommes, aimez votre femme, ne soyez pas désagréables avec elle.
          Vous les enfants, obéissez en toute chose à vos parents ; cela est beau dans le Seigneur.
        Et vous les parents, n’exaspérez pas vos enfants ; vous risqueriez de les décourager.
              Vous les esclaves, obéissez en toute chose à vos maîtres d’ici-bas, 
                             non pas seulement sous leurs yeux, par souci de plaire aux hommes,
                mais dans la simplicité de votre cœur, en craignant le Seigneur. 
          Quel que soit votre travail, faites-le de bon cœur, 
                     comme pour le Seigneur et non pour plaire à des hommes :
                 vous savez bien qu’en retour vous recevrez
                             du Seigneur votre héritage

          C’est le Christ, le Seigneur, que vous servez.
  Celui qui fait le mal récoltera le mal qu’il aura fait, car Dieu est impartial.
 Vous les maîtres, assurez à vos esclaves la justice et l’équité, 
             sachant que, vous aussi, vous avez un Maître dans le ciel. » 
---------
5-
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10centuries de saint Maxime le Confesseur sur la charité.
                                                         Le mystère toujours nouveau. 
«   La naissance dans la chair du Verbe de Dieu 
                                n'a eu lieu qu'une seule fois ; 
            mais sa naissance selon l'esprit se produit sans cesse,
               ainsi qu'il le désire, chez ceux qui eux aussi le désirent
                     à cause de sa bonté envers les hommes. 
       Il devient un enfant, qui s'adapte à leurs capacités, 
            et il se manifeste dans la mesure 
                   où celui qui le reçoit est capable de lui faire place
       C'est sans aucune amertume qu'il réduit l'apparence de sa véritable grandeur :
               il se conforme à la mesure dont ceux qui désirent le voir sont capables.
             Ainsi le Verbe de Dieu se manifeste toujours 
                 de façon adaptée à ceux qui participent à lui
                         mais il demeure toujours invisible à tous, 
                       parce que son mystère est au-delà de tout. 
         C'est pourquoi le divin Apôtre parle avec sagesse lorsqu'il dit,
                 en considérant la force du mystère :
          Jésus Christ est le même, hier et aujourd'hui ;

       il le sera pour l'éternité.
      Il veut dire que son mystère est toujours nouveau ;
    il ne vieillit jamais parce qu'il ne peut être embrassé par aucun esprit.
   Le Christ Dieu, lorsqu'il naît, se fait homme 
        en prenant une chair dotée d'une âme raisonnable.
    Lui qui avait accordé aux êtres créés de tirer leur être du néant,
              lorsqu'une Vierge l'a mis au monde d'une façon prodigieuse, 
           il n'a aucunement détruit la preuve de sa virginité. ~
     L'étoile venue de l'Orient apparaît 
                 et elle conduit les Mages à l'endroit où se trouve le Verbe incarné ; 
              elle montre ainsi de façon mystérieuse, 
                   au-delà de son apparence, 
            qu'elle dépasse la parole contenue dans la Loi et les Prophètes, 
        et qu'elle conduit les nations 
             vers la lumière 
         d'une connaissance supérieure.
       En effet, c'est vers la connaissance supérieure du Verbe incarné 
            que conduit clairement la parole contenue dans la Loi et les Prophètes, 
                 de même que l'étoile, considérée avec piété, 
                        conduit ceux 
        qui répondent volontiers à l'appel de la grâce. ~
   Dieu se fait parfaitement homme, 
          en n'omettant rien de ce qui appartient à notre nature, 
                  sauf le péché, lequel n'en faisait pas partie. 
       Il voulait ainsi présenter notre chair comme un appât 
                       pour provoquer le dragon insatiable, 
                              prêt à engloutir cette chair, 
                    devenue pour lui un poison capable de le détruire entièrement, 
                par la puissance de la divinité cachée en elle.
       Et cette même chair deviendrait un remède pour la nature humaine 
                          en la ramenant à la grâce des origines, 
                  par la puissance de la divinité unie à elle.
         De même en effet que l'homme avait corrompu sa nature 
                en absorbant le venin répandu dans l'arbre de la connaissance, 
               ainsi le démon, en cherchant à manger la chair du Seigneur,
              serait détruit par la puissance de la divinité qu'elle contient. 
          Le grand mystère de Dieu fait homme demeure toujours un mystère. ~
     Comment le Verbe incarné est-il essentiellement le Verbe en personne, 
                en étant substantiellement
           la même personne demeurant tout entière dans le Père ? 
       Comment lui-même, étant entièrement Dieu par nature, 
                   et devenant tout entier homme par nature, 
                n'est-il aucunement privé d'aucune de ces deux natures :
                               ni de la nature divine 
                                         selon laquelle il est Dieu, 
                                  ni de notre nature 
                                            selon laquelle il s'est fait homme ?
       La foi seule embrasse ces mystères, 
                  car elle est la manière de posséder déjà ces réalités
             qui sont au-delà de l'intelligence et de la parole.  » 
-------- 
À suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 5 Jan 2020 - 13:32

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11
--dimanche 5 janvier 2020 année  A - Épiphanie
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Debout10
                                                                              Toutes les nations 
                                                                                          marcheront vers ta lumière, 
                                                                                   Et les rois à ta clarté naissante . . .
1-Isaïe 60 : 1-6  '' La gloire du Seigneur s’est levée sur toi ''
2-psaume 71 : 1-2, 7-8, 10-11, 12-13 (71 (72),)
             R/ Toutes les nations, Seigneur, se prosterneront devant toi. cf. 71 : 11
3-Éphésiens 3 : 2-3a, 5-6 '' Il est maintenant révélé 
                                        que les nations sont associées
                                           au même héritage
                                                     au partage de la même promesse. ''
-acclamation –Matthieu 2 : 2 Nous avons vu son étoile à l’orient, 
                                         et nous sommes venus adorer le Seigneur. Alléluia.
4- évangile Matthieu 2 : 1-12  Nous sommes venus d’Orient adorer le roi.
5-bréviaire Isaïe 60 : 1-22 La gloire du Seigneur s’est levée sur toi.   
6--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10 sermon de saint Léon le Grand pour l’Épiphanie.
                                       Dans tout l’univers le Seigneur a fait connaître son salut.  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
1-Isaïe 60 : 1-6  '' La gloire du Seigneur s’est levée sur toi '' 
--intro : cfé Bible du dimanche éd. du Cerf; éd du Centurion:
                 «’’Fille de Sion, réjouis-toi!’’ 
                   De quoi me réjouirai-je, Église d’aujourd’hui? 
                           Les ténèbres planent toujours sur la terre,
                                et si les nations marchent vers une clarté naissante,
                                    ce n'est pas vers moi qu'elles se dirigent.
                             '' Les voilà partis par un autre chemin '',
                                       les mages et leurs trésors.
                         Non, les peuples ne se rassemblent pas autour de moi,
                               et mes fils lointains, je ne les vois point venir.
               D'ailleurs, que ferais-je des richesses de la mer?
                           Pourquoi l'or, l'encens et les chameaux?
                    Se pourrait-il que je sois aussi pauvre et indispensable
                                      qu'un enfant sur la paille ?
                               Se pourrait-il que j'allume dans le ciel une étoile dansante
                                                     pour conduire les peuples vers cet enfant ? »
«      Debout, Jérusalem, resplendis !
                     Elle est venue, ta lumière
                                               et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi.  
              Voici que les ténèbres couvrent la terre, 
                       et la nuée obscure couvre les peuples. 
                 Mais sur toi se lève le Seigneur, 
                            sur toi sa gloire apparaît. 
                       Les nations marcheront vers ta lumière
                                       et les rois, vers la clarté de ton aurore
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Rzojou14
                  Lève les yeux alentour, et regarde : tous, ils se rassemblent, ils viennent vers toi ; 
                                  tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur la hanche.  
                               Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. 
                            Les trésors d’au-delà des mers afflueront vers toi, 
                               vers toi viendront les richesses des nations.  
                     En grand nombre, des chameaux t’envahiront, 
                                                      de jeunes chameaux de Madiane et d’Épha. 
                                   Tous les gens de Saba viendront, apportant l’or et l’encens ;
                                          ils annonceront les exploits du Seigneur.  » 
--------  
2-psaume 71 : 1-2, 7-8, 10-11, 12-13 (71 (72),)
             R/ Toutes les nations, Seigneur, se prosterneront devant toi. cf. 71 : 11

     —Dieu, donne au roi tes pouvoirs,
            à ce fils de roi ta justice.
                 Qu’il gouverne ton peuple avec justice,
             qu’il fasse droit aux malheureux !

     —En ces jours-là, fleurira la justice,
         grande paix jusqu’à la fin des lunes !
                 Qu’il domine de la mer à la mer,
           et du Fleuve jusqu’au bout de la terre !

     —Les rois de Tarsis et des Îles apporteront des présents.
          Les rois de Saba et de Seba feront leur offrande.
                 Tous les rois se prosterneront devant lui,
             tous les pays le serviront.

     —Il délivrera le pauvre qui appelle
            et le malheureux sans recours.
                  Il aura souci du faible et du pauvre,
             du pauvre dont il sauve la vie.  
---------  
-acclamation –Matthieu 2 : 2 Nous avons vu son étoile à l’orient, 
                                         et nous sommes venus adorer le Seigneur. Alléluia.
  3-Éphésiens 3 : 2-3a, 5-6 '' Il est maintenant révélé 
                                        que les nations sont associées
                                           au même héritage
                                                     au partage de la même promesse. '' 
--intro : -  « - Le genre humain, '' issu d’un même principe  ''  (Actes 17 : 26)
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Actes_13La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Actes_14
         réussira-t-il un jour à bâtir une véritable unité 
            où chacun  accueille l'autre,
                sans annexer ni coloniser personne ?
          On en douterait à ne considérer que l'histoire : étudier l'histoire, c'est étudier des guerres.
              Ce qui était caché (ou mystérieux)
                   a été dévoilé (ou révélé) :
                       ce bonheur,
                         cette. union,
                                cette paix
                                        que les hommes,
                                           en dépit des apparences,
                                ont tant cherchée depuis la nuit des temps,
                             sont déjà à notre portée depuis que le Christ est venu :
                      il a réalisé le dessein caché de Dieu (le mystère) : unir l'humanité.
                            Il a fallu le Christ pour comprendre
                               que tout homme, absolument,
                                   quel qu'il soit

                                                                                     et où qu'il soit, 
                                     a le droit de vivre cette paix.
           Le symbole pourrait en être le partage de la galette des rois
                  si tous pouvaient avoir la chance de recevoir la couronne.
  « Frères,  vous avez appris, je pense, en quoi consiste
                           la grâce que Dieu m’a donnée pour vous : 
                        par révélation, il m’a fait connaître le mystère.
                   Ce mystère n’avait pas été porté
                                à la connaissance des hommes des générations passées,
                                       comme il a été révélé maintenant
                                               à ses saints Apôtres et aux prophètes, dans l’Esprit.
                      Ce mystère, c’est que toutes les nations

                          sont associées au même héritage,
                                                                au même corps,
                                             au partage de la même promesse,
                                                                          dans le Christ Jésus,
                                                               par le moyen de l’Évangile. »
---------
4-Matthieu 2 : 1-12 Nous sommes venus d’Orient adorer le roi.
--intro : cfé Bible du dimanche éd. du Cerf; éd. du Centurion: La foi des païens :   
             Pourquoi le peuple élu a-t-il persécuté le Christ qu'il avait pourtant suscité ?
                Saint Matthieu rappelle que, même enfant,
                  le Christ était un affront pour son peuple, 
                                    et une espérance pour les païens.
          En effet, jadis, le roi païen de Moab eut peur des Hébreux au désert.
               Il réunit son conseil d'anciens et fit mander Balaam, 
                            un mage païen, venu d'au-delà de l'Euphrate. 
                       Mais lorsqu'il arriva, celui-ci, au lieu de maudire le peuple hébreu,
                                le bénit de la part de Yahvé,
                                  voyant un '' héros grandir en sa descendance ''
                                     qu'il salua comme '' un astre ''.
                     Balaam, devant le mécontentement du roi,
                                                             dut repartir dans son pays (Nombres 23-24).
       Saint Matthieu établit un parallèle ironique 
                               entre Hérode et le roi de Moab, 
                                 entre '' les mages venus d'Orient '' et Balaam, 
                                   entre le conseil d'anciens et celui des scribes.
                Ainsi, conclut-il, aujourd'hui comme hier, 
                         ce sont '' les autres '' qui reconnaissent Jésus pour le Christ, 
                                        et ceux qui croient en lui ne sont pas toujours '' à l'intérieur ''. 
                             N'est-ce pas déjà ce qu'avait envisagé Isaïe (Isaïe 60 : 5 ss), 
                                 en voyant affluer vers Jérusalem, 
                                         la ville sainte, les richesses des nations, 
                                                et les meilleurs des païens s'y installer 
                                                            et reconstruire ses murs (60 : 10).
    «  Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. 
                Or, voici que des mages venus d’Orient
                      arrivèrent à Jérusalem et demandèrent :
                                 '' Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? 
                                       Nous avons vu son étoile à l’orient 
                                           et nous sommes venus
                                                      nous prosterner devant lui. ''

  En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, 
                                      et tout Jérusalem avec lui.  
                                 Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple,
                     pour leur demander où devait naître le Christ. 
               Ils lui répondirent : '' À Bethléem en Judée, 
                              car voici ce qui est écrit par le prophète :
                          Et toi, Bethléem, terre de Juda, 
                                                 tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, 
                                                      car de toi sortira un chef, qui sera
                                                                      le berger de mon peuple Israël. ''
                      Alors Hérode convoqua les mages en secret 
                      pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; 
                           puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : 
                                 '' Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. 
                                          Et quand vous l’aurez trouvé, 
                                               venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, 
                                                                        me prosterner devant lui. ''
                   Après avoir entendu le roi, ils partirent. 
                      Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, 
                           jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter 
                              au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant.  
                                Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie.  
                                   Ils entrèrent dans la maison, 
                                      ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; 
                                         et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. 
                              Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : 
                                              de l’or, 
                                                de l’encens 
                                            et de la myrrhe. 
                                Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode,
                                                    ils regagnèrent leur pays par un autre chemin. » 
--------    
5-bréviaire Isaïe 60 : 1-22 La gloire du Seigneur s’est levée sur toi.   
--intro : Jérusalem, lieu de rassemblement
                     de toutes les nations
               C’est la présence divine qui les attire dans la ville sainte.  
                  Pour l’Église, aujourd’hui, c’est en laissant transparaître cette présence 
                      que s’accomplit sa vocation glorieuse. 
        Qu’ainsi elle attire tous les hommes pour former 
                         sous la conduite de l’Esprit un nouveau peuple de justes (comme en un seul peuple. . .). 
«   Debout, Jérusalem, resplendis ! 
           Elle est venue, ta lumière, 
        et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi.
                Voici que les ténèbres couvrent la terre, et la nuée obscure couvre les peuples. 
                     Mais sur toi se lève le Seigneur, sur toi sa gloire apparaît.
                     Les nations marcheront vers ta lumière

                             et les rois, 
       vers la clarté de ton aurore.
 Lève les yeux alentour, et regarde : tous, ils se rassemblent, ils viennent vers toi ;
                                tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur la hanche.
                  Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. 
              Les trésors d’au-delà des mers afflueront vers toi, 
                             vers toi viendront les richesses des nations.
          En grand nombre, des chameaux t’envahiront, de jeunes chameaux de Madiane et d’Épha. 
       Tous les gens de Saba viendront, apportant l’or et l’encens ;
                        ils annonceront les exploits du Seigneur.
                   Tous les troupeaux de Qédar s’assembleront chez toi, 
                                       avec les béliers de Nebayoth pour ton service :
                                     sur mon autel, ils seront présentés en sacrifice agréable, 
                                 et je donnerai son éclat à la maison de ma splendeur.
                          Qui sont ceux-là qui volent comme un nuage, 
                                  comme des colombes vers leur colombier ?
            Oui, les îles mettent leur espoir en moi
                           les vaisseaux de Tarsis viennent en tête pour ramener tes fils du lointain,
                        portant leur argent et leur or, 
                       en hommage au nom du Seigneur ton Dieu, 
                     en hommage au Saint d’Israël, car il t’a donné sa splendeur.
                  Des étrangers rebâtiront tes remparts, 
               et leurs rois seront à ton service
           Oui, dans ma colère je t’avais frappée,
         mais dans ma bienveillance je t’ai fait miséricorde.
      On tiendra toujours tes portes ouvertes, elles ne seront jamais fermées, 
                       ni de jour ni de nuit, afin qu’on fasse entrer chez toi
                               les richesses des nations et les rois avec leur suite.
             Car nation ou royaume qui ne te servirait pas périra ; 
                     ces nations-là seront entièrement dévastées.
         La gloire du Liban viendra chez toi : 
                 cyprès, orme et mélèze ensemble, 
                                pour faire resplendir le lieu de mon sanctuaire ;
                                   et ce lieu où je pose mes pieds, je le glorifierai.
            Les fils de ceux qui t’humiliaient viendront se courber devant toi ;
                      tous ceux qui te méprisaient se prosterneront à tes pieds. 
                  Ils t’appelleront ''Ville du Seigneur'', ''Sion du Saint d’Israël''.
                Alors que tu étais délaissée, haïe, sans personne qui passe,
            je ferai de toi la fierté des siècles
                             une joie de génération en génération.
                   Tu suceras le lait des nations,
                      tu te gorgeras de la richesse des rois, 
                        et tu sauras que moi, le Seigneur, 
                      je suis ton Sauveur, ton rédempteur, Force de Jacob.
                  Au lieu de bronze, je ferai venir de l’or, 
                   au lieu de fer, je ferai venir de l’argent, 
                      au lieu de bois, du bronze, 
                         au lieu de pierres, du fer. 
           Je te donnerai, comme surveillants, la paix
                                    comme gouvernants, la justice.
                   On n’entendra plus parler de violence dans ton pays, 
                                   de ravages ni de ruines dans tes frontières. 
            Tu appelleras tes remparts ''Salut'', et tes portes ''Louange''.
          Le jour, tu n’auras plus le soleil comme lumière, 
                et la clarté de la lune ne t’illuminera plus :
                           le Seigneur sera pour toi lumière éternelle,
                                                          ton Dieu sera ta splendeur.
                      Ton soleil ne se couchera plus, et la lune pour toi ne disparaîtra plus ; 
                   car le Seigneur sera pour toi lumière éternelle, et les jours de ton deuil seront accomplis.
                 Ton peuple ne comptera que des justes ; 
                   ils posséderont le pays pour toujours, eux, 
                          ce rejeton que j’ai planté, 
            ouvrage de mes mains qui manifeste ma splendeur.
       Le plus petit deviendra un millier, le plus chétif, une nation puissante. 
     Moi, le Seigneur, je hâterai cela au temps voulu. » 

---------  
6--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10 sermon de saint Léon le Grand pour l’Épiphanie.
                                       Dans tout l’univers le Seigneur a fait connaître son salut.  
«  La miséricordieuse providence de Dieu a voulu, 
              sur la fin des temps, venir au secours du monde en détresse. 
           Elle décida que le salut de toutes les nations se ferait dans le Christ. ~
     C’est à propos de ces nations que
                le saint patriarche Abraham, autrefois, 
                     reçut la promesse d’une descendance innombrable, 
                         engendrée non par la chair, 
                                                mais par la foi
                                 aussi est-elle comparée à la multitude des étoiles, 
                            car on doit attendre du père de toutes les nations 
                                      une descendance non pas terrestre, mais céleste. ~
         Que l’universalité des nations entre donc dans la famille des patriarches ; 
               que les fils de la promesse reçoivent la bénédiction 
                                           en appartenant à la race d’Abraham, 
                   ce qui les fait renoncer à leur filiation charnelle. 
                En la personne des trois mages
                            que tous les peuples adorent le Créateur de l’univers ; 
                                  et que Dieu ne soit plus connu seulement en Judée
                                        mais sur la terre entière afin que partout,
                                                        comme en Israël, son nom soit grand. ~
       Mes bien-aimés, instruits par les mystères de la grâce divine, 
            célébrons dans la joie de l’Esprit 
                 le jour de nos débuts et le premier appel des nations.
           Rendons grâce au Dieu de miséricorde qui, 
             selon saint Paul, nous a donné d’avoir part à l’héritage
                                                         des saints, dans la lumière ;
                        nous arrachant au pouvoir des ténèbres,
                             il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé
                     Ainsi que l’annonça le prophète Isaïe : 
                Le peuple des nations, qui vivait dans les ténèbres,
                                   a vu se lever une grande lumière,
                                       et sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre,
                                               une lumière a resplendi.
     Le même prophète a dit à ce sujet :
              Les nations qui ne te connaissaient pas t’invoqueront ;
                       et les peuples qui t’ignoraient accourront vers toi
           Ce jour-là, Abraham l’a vu, et il s’est réjoui
                           lorsqu’il découvrit que les fils de sa foi 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Comme_24
       seraient bénis dans sa descendance, 
         c’est-à-dire dans le Christ ; 
        lorsqu’il aperçut dans la foi qu’il serait le père de toutes les nations ; 
            il rendit gloire à Dieu, car il était pleinement convaincu
         que Dieu a la puissance d’accomplir ce qu’il a promis.
              Ce jour-là, David le chantait dans les psaumes : 
                      Toutes les nations, que tu as faites,
           viendront t’adorer, Seigneur, et rendre gloire à ton nom
              Et encore : Le Seigneur a fait connaître son salut et révélé sa justice aux nations.
                    Nous savons bien que tout cela s’est réalisé 
                  quand une étoile guida les trois mages,
                       appelés de leur lointain pays, 
                          pour leur faire connaître et adorer le Roi du ciel et de la terre
                 Cette étoile nous invite toujours à suivre cet exemple d’obéissance et à nous soumettre, 
                       autant que nous le pouvons, à cette grâce qui attire tous les hommes vers le Christ. ~
          Dans cette recherche, mes bien-aimés, vous devez tous vous entraider 
           afin de parvenir au royaume de Dieu par la foi droite 
                                      et les bonnes actions, et d’y resplendir 
                            comme des fils de lumière ; par Jésus Christ notre Seigneur, 
                  qui vit et règne avec le Père et le Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen. »
-------
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Lun 6 Jan 2020 - 13:57

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11
  Liturgie Pour les féries de Noël
Célébrations, méditations
de la semaine de l'Épiphanie année A   
du lundi 6 au samedi 11 janvier 2020
--lundi 6 janvier 2020 année  A  - Semaine qui suit le dimanche de l'Épiphanie.
                                                                          Lumière aux carrefours. 
   -antienne d’ouverture --Un jour très saint a brillé à nos yeux.
                                                      Que toutes les nations viennent,
                                                qu’elles adorent le Seigneur :
                                   une grande lumière est descendue sur la terre. 
1-1 Jean 3 : 22—4 : 6 Examinez les inspirations
                               pour voir si elles viennent de Dieu. 
2-psaume 2 : 7bc-8, 10-11 (2,) R/ Tu es mon fils ;
                          je te donne en héritage les nations. (cf. 2 : 7b.8a)
   -acclamation –Matthieu 4 : 23 Jésus proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume 
                                                          et guérissait son peuple de toutes maladies…  Alléluia.
3- évangile Matthieu 4 : 12-17, 23-25 '' Le royaume des Cieux est tout proche '' 
       -Antienne de la communion Jean 1 : 14 Nous avons vu la gloire du Verbe fait chair,
                                                                                          la gloire qu’il tient de son Père
                                                                     comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. 
4-bréviaire Isaïe 61 : 1-11 La Bonne Nouvelle.     
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10-SERMON DE saint Pierre Chrysologue  pour l’Épiphanie.  L'Épiphanie nous révèle Dieu dans l'homme
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
   -antienne d’ouverture --Un jour très saint a brillé à nos yeux.
                                                      Que toutes les nations viennent,
                                                qu’elles adorent le Seigneur :
                                   une grande lumière est descendue sur la terre ... 
                                                                                             Jusqu'à nous:

----------    
--intro générale : L'Épiphanie est par excellence la fête de la lumière. 
                L'étoile des mages est le signe de la lumière 
                                qu’apporte aux hommes la révélation de Dieu en Jésus Christ :
                          '' Nous avons vu la gloire du Verbe fait chair '' (A 2). 
                   Telle est la lumière qui est descendue sur la terre (A 1), 
                qui s'est '' levée sur nous '' (Alléluia). 
        À cette illumination divine répond notre foi
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Viens_13
                            qui nous fait proclamer que
                            '' Jésus Christ est venu parmi nous '' (L 1).                  
                     C'est elle qui brille en nos cœurs et nous donne
               '' la force d'avancer dans un monde obscur
                         pour atteindre
                   le pays du jour sans déclin » (P 1).
-----
1-1 Jean 3 : 22—4 : 6 Examinez les inspirations
                               pour voir si elles viennent de Dieu.
--intro : Saint Jean parle de nouveau de l'antichrist 
                              et des faux prophètes
                   on les reconnaît en ce qu'ils nient la foi de l'Église
             Mais le disciple fidèle à l'Esprit de Dieu professe 
                      que Jésus Christ est venu dans la chair.
«  Bien-aimés, quoi que nous demandions à Dieu, 
                   nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements, 
                             et que nous faisons ce qui est agréable à ses yeux. 
                Or, voici son commandement : mettre notre foi
                              dans le nom de son Fils Jésus Christ, 
                           et nous aimer les uns les autres comme il nous l’a commandé. 
                        Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; 
                 et voilà comment nous reconnaissons qu’il demeure en nous,
                             puisqu’il nous a donné part à son Esprit
               Bien-aimés, ne vous fiez pas à n’importe quelle inspiration, 
                              mais examinez les esprits pour voir s’ils sont de Dieu, 
                                      car beaucoup de faux prophètes se sont répandus dans le monde. 
                                Voici comment vous reconnaîtrez l’Esprit de Dieu : 
                        tout esprit qui proclame
                            que Jésus Christ est venu dans la chair, celui-là est de Dieu. 
                          Tout esprit qui refuse de proclamer Jésus, celui-là n’est pas de Dieu : 
                                           c’est l’esprit de l’anti-Christ, 
                                                    dont on vous a annoncé la venue 
                                                          et qui, dès maintenant, est déjà dans le monde. 
                                     Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, 
                                                et vous avez vaincu ces gens-là ; 
                                          car Celui qui est en vous est plus grand
                                                  que celui qui est dans le monde
                         Eux, ils sont du monde ;
                                          voilà pourquoi ils parlent le langage du monde, 
                                                       et le monde les écoute.
                      Nous, nous sommes de Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; 
                                                                        celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas. 
                                C’est ainsi que nous reconnaissons l’esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur.  » 
------- 
2-psaume 2 : 7bc-8, 10-11 (2,) R/ Tu es mon fils ;
                          je te donne en héritage les nations. (cf. 2 : 7b.8a)

     —Le Seigneur m'a dit : '' Tu es mon fils ;
           moi, aujourd'hui, je t'ai engendré.

               Demande, et je te donne en héritage les nations,
             pour domaine la terre tout entière. »

     —Maintenant, rois, comprenez,
         reprenez-vous, juges de la terre.
             Servez le Seigneur avec crainte,
          rendez-lui votre hommage en tremblant.
--------   
3-Matthieu 4 : 12-17, 23-25 '' Le royaume des Cieux est tout proche '' 
  --intro:Au cours de cette semaine, 
             l'Évangile présente diverses manifestations du Christ.
                       Le début du ministère de Jésus 
                            sur les bords du lac de Galilée 
                  réalise la prophétie d'Isaïe 
                        sur l'apparition de la lumière de Dieu.
             La première activité de Jésus   
                                —proclamation de l'avènement du Royaume de Dieu et guérisons—
                                             constitue une épiphanie du Fils de Dieu.
«  En ce temps-là, quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste,
               il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, 
                   ville située au bord de la mer de Galilée, 
                              dans les territoires de Zabulon et de Nephtali.
        C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe :
                    Pays de Zabulon et pays de Nephtali,
                              route de la mer et pays au-delà du Jourdain,
                            Galilée des nations !
                    Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière.
                              Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort,
                        une lumière s’est levée. 
           À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer :
                         '' Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche.''
                       Jésus parcourait toute la Galilée ;
                  il enseignait dans leurs synagogues, 
                                proclamait l’Évangile du Royaume, 
                                      guérissait toute maladie 

et toute infirmité dans le peuple. 
          Sa renommée se répandit dans toute la Syrie. 
                   On lui amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies 
                                et de tourments de toutes sortes : 
                       possédés, 
                          épileptiques, 
                             paralysés.
              Et il les guérit. De grandes foules le suivirent,
                                venues de la Galilée, 
                                           de la Décapole, 
                                               de Jérusalem, 
                                                    de la Judée, 
                                    et de l’autre côté du Jourdain. »
-----   
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 8 Jan 2020 - 14:15

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11
  Liturgie Pour les féries de Noël
Célébrations, méditations
de la semaine de l'Épiphanie année A 
du lundi 6 au samedi 11 janvier 2020
--mardi 7 janvier 2020 année  A  - Semaine qui suit le dimanche de l'Épiphanie.
Aimer c’est connaître.
       -antienne d’ouverture --Psaume 117 : 26-27 Béni soit au nom du Seigneur
                                                  celui qui vient; Dieu, le Seigneur, nous donne sa lumière. 
1-1 Jean 4 : 7-10 Dieu est amour. 
2-psaume 71 : 1-2, 3-4, 7-8 (71 (72),) R/ Tous les rois
                                                                         se prosterneront devant lui,
                                                                      tous les pays le serviront. 
   -acclamation –Luc 4 : 18-19 Le Seigneur m’a envoyé 
                                             porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, 
                                                          annoncer aux captifs leur libération. Alléluia. 
3- évangile Marc 6 : 34-44 Par la multiplication des pains
                                                       Jésus montre qu’il est prophète.  
      -antienne de la communion Jean 1 : 14   À cause du grand amour dont il nous a aimés,
                                                Dieu a envoyé son Fils partager
                                       notre condition humaine en toute chose, excepté le péché.
4-bréviaire Isaïe 62 : 1-12 Éclatante restauration de Sion. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10- Homélie du Ive siècle pour l’Épiphanie. L’eau et l’Esprit. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--intro générale : Le merveilleux échange 
             que l’Incarnation établit entre Dieu et l’homme 
                     nous a été révélé dans les fêtes de Noël.
                   Il est encore mis en lumière dans l’Épiphanie,
               qui ''nous dévoile dans le Christ le mystère du salut
            pour que tous les peuples en soient illuminés'' (Pr). 
       L’oraison de ce jour nous le dit en des termes dont la concision n’a d’égale que la profondeur, 
      et elle nous met sur les lèvres la prière qui résume  la grâce rattachée à la venue du Fils de Dieu en notre chair :
  ''Puisque nous reconnaissons que son humanité fut semblable à la nôtre, 
donne-nous, Dieu éternel, d’être transformés par lui 
                                         au plus intime de notre cœur» (P1). 
1-1 Jean 4 : 7-10 Dieu est amour. 
--intro : Dieu est amour : c’est lui qui nous a aimé le premier 
                                      et qui a envoyé son Fils dans le monde
                         
                           pour que nous vivions par lui
              C’est pourquoi nous devons aimer comme Dieu aime.
«  Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. 
     Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. 
                 Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour
              Voici comment l’amour de Dieu s’est manifesté parmi nous : 
             Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. 
          Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, 
      c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour nos péchés.  » 
------
4-bréviaire Isaïe 62 : 1-12 Éclatante restauration de Sion. 
--intro : Le peuple de Dieu symbolisé par la ville sainte 
                   connaît une brillante destinée. 
               Le prophète annonce déjà le récit de l’Apocalypse 
                              célébrant les noces de la Jérusalem nouvelle et de l’Agneau. 
                         Ce poème ouvre nos yeux sur les promesses irrévocables
                                              qui nous ont été faites d’un avenir où,
                                            l’ennemi disparu, 
                                        les sentinelles des murs de la Cité sainte
                                    n’auront plus qu’à chanter les louanges du Seigneur. 
« Pour la cause de Sion, je ne me tairai pas, 
               et pour Jérusalem, je n’aurai de cesse 
                       que sa justice ne paraisse dans la clarté
                                                    et son salut comme une torche qui brûle.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Rzojou18
              Et les nations verront ta justice ;
                     tous les rois verront ta gloire
                        On te nommera d’un nom nouveau que la bouche du Seigneur dictera.
               Tu seras une couronne brillante dans la main du Seigneur, 
                                     un diadème royal entre les doigts de ton Dieu.
                       On ne te dira plus : '' Délaissée ! '' À ton pays, nul ne dira : '' Désolation ! ''
               Toi, tu seras appelée   '' Ma Préférence '', cette terre se nommera '' L’Épousée ''. 
         Car le Seigneur t’a préférée, et cette terre deviendra '' L’Épousée ''.
                          Comme un jeune homme épouse une vierge, ton Bâtisseur t’épousera. 
                              Comme la jeune mariée fait la joie de son mari, tu seras la joie de ton Dieu.
                    Sur tes remparts, Jérusalem, j’ai placé des veilleurs ; 
                       ni de jour ni de nuit, jamais ils ne doivent se taire. 
                            Vous qui tenez en éveil la mémoire du Seigneur,
                                     ne prenez aucun repos !
                     Ne lui laissez aucun repos qu’il n’ait rendu Jérusalem inébranlable, 
                        qu’il ne l’ait faite louange pour la terre !
               Le Seigneur l’a juré par sa droite et par son bras puissant : 
                           '' Jamais plus je ne laisserai tes ennemis manger ton blé, 
                                 jamais plus les étrangers ne boiront ton vin nouveau, fruit de ton labeur.
                          Ce sont les moissonneurs qui mangeront le blé :
                                     ils loueront le Seigneur ; 
                                              ce sont les vendangeurs qui boiront le vin 
                                                                dans les cours de mon sanctuaire. ''
                   Passez, passez les portes, préparez le chemin du peuple.
                                Frayez, frayez la route, ôtez-en les pierres. 
                                                Pour les peuples, dressez un étendard.
                             Voici que le Seigneur se fait entendre
                                          jusqu’aux extrémités de la terre
                                Dites à la fille de Sion : Voici ton Sauveur qui vient

                               avec lui, le fruit de son travail, et devant lui, son ouvrage.
                  Eux seront appelés '' Peuple-saint '',
                                              '' Rachetés-par-le-Seigneur '', 
                    et toi, on t’appellera '' La-Désirée '', '' La-Ville-qui-n’est-plus-délaissée ''.  »
------------------

À suivre




   
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 8 Jan 2020 - 15:29

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Barre11
  Liturgie Pour les féries de Noël
Célébrations, méditations
de la semaine de l'Épiphanie année A 
du lundi 6 au samedi 11 janvier 2020
--mercredi 8 janvier 2020 année  A  - Semaine qui suit le dimanche de l'Épiphanie.
   -antienne d’ouverture -Isaïe 9 : 2 Le peuple qui marchait dans les ténèbres
                                                             a vu se lever une grande lumière; 
                                                            sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre
                                                                          une lumière a resplendi. 
1-1 Jean 4 : 11-18 Si nous nous aimons les uns les autres, 
                                  Dieu demeure en nous
2-psaume 71 : 1-2, 10-11, 12-13 (71 (72),) R/ Tous les rois se prosterneront devant lui,
                                                                                              tous les pays le serviront. (Ps 71 : 11)
-acclamation –1 Timothée 3 : 16  Louange à toi, Jésus Christ, 
                                                               manifesté dans la chair,
                                                                proclamé parmi les nations, 
                                                                 reconnu dans le monde. Alléluia.
3- évangile Marc 6 : 45-52 Ils virent Jésus marchant sur la mer. 
          -antienne de la communion 1 Jean 1 : 2 La Vie, qui était auprès du Père, 
                                                                     s’est manifestée, elle nous est apparue. 
4-bréviaire Isaïe 63 : 7-19 Prière pour un temps d’angoisse.  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10- sermon de saint Proclus de Constantinople pour le baptême du Christ.
                                                Lumière du monde, ô Christ, tu es apparu aujourd’hui.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Flyche16_____________________________________
--intro générale : En suscitant l'étoile qui a guidé les mages vers Jésus Enfant,
                                 Dieu s'est révélé comme la lumière ''qui brille pour toutes les nations'' (P I). 
                         Ces deux thèmes de la lumière et de la marche à l'étoile 
                     s'imposent à la réflexion du chrétien. 
           Notre vie est ici-bas une traversée dans laquelle 
         nous devons user des biens qui passent, mais sans oublier que
                     nous sommes en marche
                             vers un monde meilleur (P 3). 
                   Elle est l'enjeu d'une lutte intime entre la lumière et les ténèbres. 
                La lumière aura remporté la victoire en nous
             lorsque nous aurons découvert
         le Dieu Amour et accepté la loi qu'il nous a faite 
      de nous aimer les uns les autres (L I ).
   -antienne d’ouverture -Isaïe 9 : 2 Le peuple qui marchait dans les ténèbres
                                                             a vu se lever une grande lumière; 
                                                            sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre
                                                                          une lumière a resplendi

   1-1 Jean 4 : 11-18 Si nous nous aimons les uns les autres, 
                                  Dieu demeure en nous.
--intro : Saint Jean affirme le lien indissoluble
                                   entre vérité et charité. 
                        Proclamer que Jésus est le Fils de Dieu 
                 et croire à l'amour que Dieu a pour nous 
           en manifestant notre charité pour nos frères, 
        telle est la voie de la possession de Dieu, 
      garantie par la présence de son Esprit.
«  Bien-aimés, puisque Dieu nous a tellement aimés, 
                       nous devons, nous aussi,
                              nous aimer les uns les autres
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Oz_son17
        Dieu, personne ne l’a jamais vu. 
       Mais si nous nous aimons les uns les autres,
   Dieu demeure en nous
              et, en nous, son amour atteint la perfection. 
      Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous :
                    il nous a donné part à son Esprit
       Quant à nous, nous avons vu et nous attestons
            que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde
         Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, 
        Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. 
      Et nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. 
   Dieu est amour : qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. 
               Voici comment l’amour atteint, chez nous, sa perfection :
                   avoir de l’assurance au jour du jugement ; 
            comme Jésus, en effet, 
         nous ne manquons pas d’assurance en ce monde.
      Il n’y a pas de crainte dans l’amour,
                 l’amour parfait bannit la crainte ; 
             car la crainte implique un châtiment, 
          et celui qui reste dans la crainte
       n’a pas atteint la perfection de l’amour. » 
-------
3- évangile Marc 6 : 45-52 Ils virent Jésus marchant sur la mer.
--intro : La marche sur les eaux constitue, elle aussi, 
                    une manifestation de Jésus à ses disciples. 
                Ne comprenant pas encore le sens de la multiplication des pains, 
            ceux-ci sont d’abord dans l’effroi, 
          puis l’étonnement les saisit 
        devant le mystère de la personne de leur Maître
«   Aussitôt après avoir nourri les cinq mille hommes, 
          Jésus obligea ses disciples à monter dans la barque 
                    et à le précéder sur l’autre rive, vers Bethsaïde, 
                  pendant que lui-même renvoyait la foule. 
               Quand il les eut congédiés, il s’en alla sur la montagne pour prier
            Le soir venu, la barque était au milieu de la mer et lui, tout seul, à terre. 
         Voyant qu’ils peinaient à ramer, car le vent leur était contraire, 
       il vient à eux vers la fin de la nuit en marchant sur la mer, et il voulait les dépasser. 
     En le voyant marcher sur la mer, les disciples pensèrent que c’était un fantôme 
          et ils se mirent à pousser des cris. 
        Tous, en effet, l’avaient vu et ils étaient bouleversés. 
  Mais aussitôt Jésus parla avec eux et leur dit :
            ''Confiance ! c'est moi ; n’ayez pas peur !'' 

          Il monta ensuite avec eux dans la barque et le vent tomba ;
       et en eux-mêmes ils étaient au comble de la stupeur, 
  car ils n’avaient rien compris au sujet des pains : leur cœur était endurci. »  
-------  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Bryvia10- sermon de saint Proclus de Constantinople pour le baptême du Christ.
                                         Lumière du monde, ô Christ, tu es apparu aujourd’hui.
     «Le Christ s’est manifesté au monde,
             il a restauré ce monde livré au chaos,
                                 il lui a rendu sa splendeur. 
           Il a endossé le péché du monde et il a terrassé l’ennemi du monde. 
          Il a sanctifié les sources des eaux et il a illuminé les âmes des hommes. 
              Aux miracles il a joint des miracles plus grands encore.
                Aujourd’hui, en effet, la terre et la mer se sont partagé la grâce du Sauveur, 
                    et le monde entier a été comblé de joie ; 
                  et la fête d'aujourd’hui montre un surcroît de merveilles par rapport à la fête précédente.
                       Car dans celle-ci la terre se réjouissait de la naissance du Sauveur,
                        parce qu’elle tenait couché dans la crèche le Seigneur de l’univers ; 
             mais aujourd’hui, avec la fête des Théophanies
                c’est la mer qui se réjouit hautement ; 
                     elle se réjouit de ce que, par l’intermédiaire du Jourdain, 
                        elle a reçu la bénédiction qui la sanctifie.
                    La fête précédente nous montrait un pauvre nourrisson qui manifestait notre pauvreté. 
                La fête d’aujourd’hui nous le fait voir dans sa perfection, 
                         elle nous suggère qu’il est l’Être parfait, issu de l’Être parfait.
            Alors, pour les Mages, le Roi était revêtu de la pourpre de son corps. 
        Aujourd’hui, au baptême, celui qui est la Source, est enveloppé par l’eau du fleuve.
      Allons, regardez ces merveilles incroyables : 
               le Soleil de justice qui se baigne dans le Jourdain, 
                 le Feu qui se plonge dans l’eau, 
             Dieu qui est sanctifié par un homme !
           Aujourd’hui, toute la création éclate en louanges et s’écrie : 
                     Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! 
        Béni soit celui qui vient en tout temps, car ce n’est pas aujourd’hui son premier avènement. ~
       Et qui est-il ?
            Dis-le-nous clairement, bienheureux David :
               Dieu, le Seigneur,  nous illumine. 
          Le prophète David n’est pas le seul à nous le dire ;
                 l’Apôtre Paul y ajoute son témoignage lorsqu’il proclame :
                      La grâce de Dieu s’est manifestée pour le salut de tous les hommes.
                              Elle nous instruit
              Elle ne s’est pas manifestée pour le salut de certains hommes, 
                         mais pour le salut de tous
          Car c’est à tous, Juifs aussi bien que non-Juifs, 
               qu’elle accorde le salut par le baptême
                       qu’elle offre le baptême
            comme un bienfait universel.
       Allons, regardez ce stupéfiant déluge, bien supérieur à celui du temps de Noé. 
          Alors, l’eau du déluge fit mourir le genre humain ; 
       aujourd’hui, l’eau du baptême
                par la puissance de Celui qui a été baptisé, 
              ramène les morts à la vie. ~ 
    Alors, une colombe, portant dans son bec un rameau d’olivier,
               a préfiguré la bonne odeur du Christ. 
      Aujourd’hui le Saint-Esprit

              en survenant sous l’apparence d’une colombe,
          nous montre combien
     le Seigneur est miséricordieux.   » 
-----   
À suivre.
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2338
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 24 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 24 sur 26 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum