Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Mar 10 Avr 2018 - 19:42


---Aujourd'hui, mardi 10 avril 2018  2e semaine de Pâques  B   Ensemble
  --antienne d’ouverture : Apocalypses 19 : 7, 6. Soyons dans la joie exultons rendons grâce :
                le Seigneur notre Dieu a pris possession de sa royauté, alléluia!
1-Actes 4 : 32-37 « Un seul cœur et une seule âme »
2-psaume 92 :  1abc, 1d-2, 5 (92 (93),) R/ Le Seigneur est roi ;
              il s’est vêtu de magnificence. Alléluia ! (92 : 1ab)
--acclamation  Jean 3 : 16 Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique. 
                         Tout homme qui croit en lui possède la vie éternelle Alléluia.  
3-évangile Jean 3 : 7-15 Le vent souffle où il veut
                                     il en est ainsi de tout homme 
                                           qui est né du souffle de l’Esprit
-antienne de la communion : Luc 24 : 46, 26. Il fallait que le Christ 
                                                   connaisse la souffrance et ressuscite 
                                     d’entre les morts pour entrer dans sa gloire Alléluia.  
4-bréviaire Apocalypse 2 : 1-11 Lettres aux Églises d’Éphèse et de Smyrne
                                         Invitation à chaque communauté 
                                                       à s’interroger elle-même sur sa fidélité.  
5--Lettre de saint Fulgence de Ruspe à Monime 
                                    Nous sommes un seul corps
                                                   car nous avons tous part à un seul pain. 
--

-_----------__________________________________________
-Introduction au missel de la semaine: -MISSEL : Chaque mardi du temps pascal,
             la messe s'ouvre sur l'évocation du triomphe du Christ
                        comme couronnement de l'histoire du salut (A 1).
                    La résurrection du Seigneur 
                                         et 
                         son exaltation sont intimement liées :
           Jésus de Nazareth et Dieu le Maître de la vie ne font qu'un
  A cette lumière le plan de l'amour divin révèle ses profondeurs :
         si le Fils de l'homme a été élevé en croix, 
                    c'est « afin que
              tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle» (L 2). 
      A nous d'annoncer ce mystère, ''en déployant aux yeux du monde 
                    la vitalité du Christ vainqueur de la mort '' (P 1).
----  ---  -------   ----   ---------   ----  ---
2-psaume 92 :  1abc, 1d-2, 5  
R/ Le Seigneur est roi ;
   il s’est vêtu de magnificence. Alléluia ! (92 : 1ab)
« —Le Seigneur est roi ;
il s’est vêtu de magnificence,
le Seigneur a revêtu sa force.
—Et la terre tient bon, inébranlable ;
dès l’origine ton trône tient bon,
depuis toujours, tu es.
—Tes volontés sont vraiment immuables :
la sainteté emplit ta maison,
Seigneur, pour la suite des temps.  »

---  -----   -------   ----   -------    
-3-évangile Jean 3 : 7-15 Le vent souffle où il veut
    il en est ainsi de tout homme 
       qui est né du souffle de l’Esprit
  «  En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : '' Il vous faut naître d’en haut
             Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, 
                   mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va.

                il en est ainsi de tout homme 
                                           qui est né du souffle de l’Esprit.  ''
Nicodème reprit : '' Comment cela peut-il se faire ? '' 
      Jésus lui répondit : '' Tu es un maître qui enseigne Israël
                    et tu ne connais pas ces choses-là ?
               Amen, amen, je te le dis :
                     nous parlons de ce que nous savons,    ------------Nul homme ne peut savoir!
                                                                                                         Seul    ce ''nous'' pouvait le révéler: 
                                                  Père, Fils et Esprit Saint...
                                              La proclamation de la Rédemption
                                                   confiée à son Église

                                              chargée d'annoncer
                                         et de transmettre à chacun ce salut,
                                       (transmissible uniquement par l'Esprit Saint
                                               attribué à son Église)
                                              salut seul réalisable et réalisé
                                                  
en Jésus Christ!

                        nous témoignons de ce que nous avons vu, 
              et vous ne recevez pas notre témoignage.          
      Si vous ne croyez pas lorsque je vous parle des choses de la terre, 
         comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses du ciel ?
     Car nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, 
               le Fils de l’homme. 
          De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert,
                 ainsi faut-il que le Fils de l’homme 
                    soit élevé,
                         afin quen lui tout homme qui croit 
                                ait la vie éternelle. »  
---  -----   -------   ------
5--Lettre de saint Fulgence de Ruspe à Monime 
                                    Nous sommes un seul corps
                                                   car nous avons tous part à un seul pain
« La construction spirituelle du corps du Christ 
        se fait dans l'amour puisque, 
           selon les paroles de saint Pierre,
                      les pierres vivantes servent à construire le Temple spirituel 
                     pour former un sacerdoce saint, 
                                 présentant des offrandes spirituelles 
                     que Dieu pourra accepter à cause du Christ Jésus. 
    Cette construction spirituelle
               on ne peut la demander avec plus d'à-propos
                    que lorsque le corps même et le sang du Christ 
                         sont offerts par le corps même du Christ,
                              qui est l'Église
                    dans le sacrement du pain et de la coupe. 
           La coupe que nous buvons est communion au sang du Christ ; 
               le pain que nous rompons est participation au corps du Seigneur. 
    Puisqu'il y a un seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps,
                                car nous avons tous été nourris à un seul pain. 
            C'est pourquoi nous demandons que,
                     la grâce qui a fait de l'Église le corps du Christ, 
                          tous les membres de la charité, 
                              par le maintien de leur cohésion, persévèrent dans l'unité du corps.
      Nous demandons à juste titre que cela 
           se réalise en nous 
              par le don du Saint-Esprit ;

celui-ci est l'unique Esprit 
                    du Père et du Fils,
              car la sainte Trinité 
                              est,
                               par nature, unité, égalité et amour ; 
                                  elle est un seul Dieu vrai et unique. 
  Cette sainte Trinité, donc, sanctifie ceux qu'elle adopte
                     en leur communiquant son unanimité
       C'est pourquoi il est dit : L'amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs
                                                                par l'Esprit Saint qui nous a été donné.
L'Esprit Saint, qui est l'unique Esprit du Père et du Fils, 
       produit en ceux, auxquels il a donné la grâce de l'adoption divine,
           ce qu'il a produit chez ceux qui avaient reçu ce même Esprit Saint,
             comme nous le voyons dans les Actes des Apôtres :
                      La multitude de ceux qui avaient adhéré à la foi
                          avait un seul cœur et une seule âme
       C'est le Saint-Esprit qui avait réalisé cette unité
                lui qui est l'unique Esprit du Père et du Fils, 
                      et qui est un seul Dieu avec le Père et le Fils.
C'est pourquoi saint Paul dit qu'il faut jalousement
             garder cette unité 
               par le lien de la paix
       lorsqu'il exhorte ainsi les Éphésiens : Je vous encourage donc, 
                   moi qui suis en prison à cause du Seigneur, 
                      à suivre fidèlement l'appel que vous avez reçu de Dieu
        ayez beaucoup d'humilité, de douceur et de patience, 
           supportez-vous les uns les autres avec amour ; 
                gardez jalousement l'unité de l'esprit 
                       par le lien de la paix, soyez un seul corps et un seul Esprit. ~
C'est Dieu qui conserve 
         dans l'Église son amour 
                 qu'il a répandu en elle
             par l'Esprit Saint
      Il fait ainsi de cette Église un sacrifice qui lui est agréable, 
            afin qu'elle puisse toujours recevoir la grâce de l'amour spirituel, 
                   et que cette grâce lui permette 
                           de s'offrir continuellement en un sacrifice vivant, 
                                                              saint, capable de plaire à Dieu.  »


Dernière édition par Bryand le Mar 24 Avr 2018 - 18:27, édité 5 fois
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans et aux nations

Message par Bryand le Mer 11 Avr 2018 - 18:06


---Aujourd'hui, mercredi 11 avril 2018  2e semaine de Pâques  B   Cœur nouveau
---mercredi 11 avril 2018  2e semaine de Pâques  B   Coeur nouveau
-antienne d’ouv : Psaume 17 : 50; 21 : 23 : Je te louerai Seigneur 
               parmi les peuples j’annoncerai ton nom à mes frères alléluia
1-Actes 5 : 17-26  « Les hommes que vous aviez mis en prison, 
                  voilà qu’ils se tiennent dans le Temple et enseignent le peuple ! »
2-psaume 33 :  2-3, 4-5, 6-7, 8-9 Quand un pauvre appelle le Seigneur entend. 
                          Le Seigneur me délivre de toutes mes peurs.  
                 R/ Un pauvre crie ; le Seigneur entend.  Alléluia ! (33 : 7a)
--acclamation  Jean 3 : 16 Dieu a tellement aimé le monde 
                                    qu’il a donné son Fils unique
                                                               Tout homme qui croit en lui 
                                                         possède la vie éternelle Alléluia.  
3-évangile Jean 3 : 16-21 Dieu a envoyé son Fils pour que 
                                                                  par lui le monde soit sauvé
-antienne de la communion : Jean 15 : 19, 16 Je vous ai choisis
                                                                        je vous ai pris dans le monde dit le Seigneur 
                              afin que vous partiez que vous donniez du fruit et que votre fruit demeure— alléluia.
4-bréviaire Apocalypse 2 : 12-29 Lettres aux Églises de Pergame et de Thyatire.     
                                      Celui qui a des oreilles qu’il entende 
                                                         ce que l’Esprit dit aux Églises.
5-- sermon de saint Léon le Grand sur la Passion. 
                                           Le Christ est vivant dans son Église. 
  --

-_----------__________________________________________
-2-psaume 33 :  2-3, 4-5, 6-7, 8-9 Quand un pauvre appelle le Seigneur entend. 
                          Le Seigneur me délivre de toutes mes peurs.  
                 R/ Un pauvre crie ; le Seigneur entend.  Alléluia ! (33 : 7a)

----  -------   ----   ---   ----------   
-3- Jean 3 : 16-21 Dieu a envoyé son Fils pour que 
                                          par lui le monde soit sauvé
« En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : 
                             '' Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique,
                                         afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, 
                                       mais obtienne la vie éternelle. 
               Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, 
                              non pas pour juger le monde, 
                   mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. 
          Celui qui croit en lui échappe au Jugement ;    ----------voir à partir de:   2'54''

celui qui ne croit pas est déjà jugé
            du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
       Et le Jugement, le voici : 
                        la lumière est venue dans le monde,
                             et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, 
                 parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
      Celui qui fait le mal déteste la lumière :
               il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; 
      mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière,
                    pour qu’il soit manifeste que ses œuvres 
                                               ont été accomplies en Dieu. »
---   -----   ---  - - - - - - --------   
Prière sur les offrandes:
-

-
---   -----   ----  ----  ---  -------
-4-bréviaire Apocalypse 2 : 12-29 Lettres aux Églises 
                                                      de Pergame et de Thyatire.     
                                      Celui qui a des oreilles qu’il entende 
                                                         ce que l’Esprit dit aux Églises.
« «  12 À l’ange de l’Église qui est à Pergame, écris : 
            Ainsi parle celui qui a le glaive acéré à deux tranchants :
13 Je sais où tu habites : c’est là qu’est le trône de Saran ; 
                 mais tu restes attaché à mon nom
                      et tu n’as pas renié ma foi, même dans les jours où Antipas, 
                             mon témoin fidèle, a été mis à mort chez vous, là où Satan habite.
14 Mais j’ai quelque chose contre toi : 
               tu as là des gens qui tiennent ferme à la doctrine de Balaam ; 
                              celui-ci enseignait à Balak comment faire trébucher les fils d’Israël, 
                    pour qu’ils mangent des viandes offertes aux idoles et qu’ils se prostituent.
15 De même, tu as, toi aussi, des gens qui tiennent ferme à la doctrine des Nicolaïtes.
16 Repens-toi donc. sinon je vais venir à toi sans tarder ; 
                  avec le glaive de ma bouche je les combattrai.
17 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises. 
               Au vainqueur je donnerai de la manne cachée, 
                        je lui donnerai un caillou blanc
               et, inscrit sur ce caillou, un nom nouveau que nul ne sait, sauf celui qui le reçoit.
18 À l’ange de l’Église qui est à Thyatire, écris : 
             Ainsi parle le Fils de Dieu, celui qui a les yeux 
                                                         comme une flamme ardente
                             et des pieds semblables à du bronze précieux :
19 Je connais tes actions, je sais ton amour,
                                                    ta foi, 
                                                     ton service, 
                                                      ta persévérance, 
                                       et tes dernières œuvres surpassent en nombre les premières.
20 Mais j’ai contre toi que tu tolères Jézabel
                         cette femme qui se dit prophétesse
                                             et qui égare mes serviteurs en leur enseignant 
                                     à se prostituer et à manger des viandes offertes aux idoles.
21 Je lui ai donné du temps pour se repentir,
                                                  mais elle ne veut pas se repentir de sa prostitution.
22 Voici que je vais la jeter sur un lit de grande détresse, 
               elle et ses compagnons d’adultère, 
                 à moins que, renonçant aux agissements de cette femme, 
                           ils ne se convertissent ;
23 et ses enfants, je vais les frapper de mort. 
            Toutes les Églises reconnaîtront que moi, je suis celui qui scrute les reins et les cœurs, 
                et je donnerai à chacun de vous selon ses œuvres.
24 Mais vous, les autres de Thyatire, qui ne partagez pas cette doctrine 
                    et n’avez pas connu les « profondeurs de Satan » – comme ils disent –, 
                            je vous déclare que je ne vous impose pas d’autre fardeau ;
25 tenez fermement, toutefois, ce que vous avez, jusqu’à ce que je vienne.
26 Le vainqueur, celui qui reste fidèle jusqu'à la fin à mes oeuvres, 
                            je lui donnerai autorité sur les nations,
27 et il les conduira avec un sceptre de fer, 
                         comme des vases de potier que l’on brise.
28 Il sera comme moi qui ai reçu autorité de mon Père, 
                  et je lui donnerai l’étoile du matin.

29 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises. » 
---  -------  ---- - ------   --------   ----   -----  
5-- sermon de saint Léon le Grand sur la Passion. 
                                           Le Christ est vivant dans son Église. 
« «Il n'y a pas de doute, mes bien-aimés : 
            en prenant la nature humaine,
                  le Fils de Dieu s'y est uni très étroitement
                   au point que, non seulement chez cet homme qui est le premier-né de toute créature,
                      mais encore chez tous les saints, ce n'est qu'un seul et même Christ ; 
               et comme on ne peut séparer la tête de ses membres, 
                                 on ne peut pas non plus séparer les membres de leur tête.
     Que Dieu soit tout en tous,
         cela n'appartient pas à la vie présente
                        mais à la vie éternelle. 
        Toutefois, même maintenant, il habite son temple,
                                                     qui est l'Église,
                                          sans pouvoir en être séparé, comme il l'a lui-même promis :
           Voici que je suis avec vous tous les jours 
                                         jusqu'à la fin des temps. ~
Tout ce que le Fils de Dieu a fait et enseigné pour la réconciliation du monde
                nous ne le connaissons pas seulement par l'histoire du passé, 
                             mais encore nous en éprouvons l'efficacité par ses œuvres présentes. 
                 C'est lui qui, né d'une mère vierge par l'action du Saint-Esprit,
                        rend féconde son Église très pure, en vertu de cet Esprit
                        aussi, par l'enfantement du baptême


               une foule innombrable de fils de Dieu sont engendrés, dont il est dit :
                  Ils ne sont pas nés de la chair et du sang, 
                           ni d'une volonté charnelle, 
                             ni d'une volonté d'homme : 
               ils sont nés de Dieu.
C'est en lui que la descendance d'Abraham est bénie 
          parce que le monde entier se reconnaît en elle : 
              le patriarche devient père des nations lorsque naissent des fils de la promesse,
                     non pas de la chair 
                         mais en vertu de la foi.
          C'est lui qui, sans excepter 
                                   aucun peuple, 
                forme de toutes les nations qui sont sous le ciel 
                           un seul troupeau de brebis saintes, 
                       et qui accomplit chaque jour ce qu'il avait promis :
          J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : 
            il faut que je les conduise avec les autres.
               Elles écouteront ma voix :  -------------------------------- nous n'avons pas le droit 
                                                          de désespérer
                                                        pour qui que ce soit...
                         il y aura un seul troupeau, un seul pasteur.
           Il a dit à saint Pierre, le premier des Apôtres : 
                Conduis mes brebis. 
            Mais celui qui régit la charge de tous les pasteurs, 
            c'est le Seigneur seul ;
        et il nourrit ceux qui viennent vers la « pierre » 
                                  dans des pâturages si plaisants et si bien arrosés 
                                     que des brebis innombrables
                          fortifiées par la richesse de son amour,
               n'hésitent pas à mourir pour le nom de leur pasteur, 
                      de même que le bon Pasteur a daigné donner sa vie pour ses brebis.
C'est à lui, c'est à ses souffrances que s'associe non seulement l'héroïsme des martyrs,
     mais aussi la foi de tous les fidèles qui renaissent
           et cela dans le sacrement même de leur régénération. ~

Voici comment la Pâque du Seigneur est célébrée dignement,
                           avec le pain sans levain de la droiture et de la vérité :
             lorsque la nouvelle créature a rejeté le ferment de l'ancienne malice
                     et qu'elle s'enivre et se nourrit du Seigneur lui-même
        Car tout l'effet de la participation au corps et au sang du Christ 
          est de nous transformer 
                  en ce que nous consommons
                       morts avec lui,
                        ensevelis avec lui,
                           ressuscités avec lui, 
              portons-le toujours dans notre esprit et dans notre chair.  »
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Jeu 12 Avr 2018 - 19:26


---Aujourd'hui, jeudi 12 avril 2018  2e semaine de Pâques  B   Témoignage     
                                          Le Christ est vraiment ressuscité.

                                    C’est par lui que nous recevons le pardon des péchés.
-antienne d’ouv : Psaume 67 : 8-9 Dieu quand tu sortis à la tête de ton peuple 
                                       quand tu marchas dans le désert
                          la terre trembla les cieux mêmes fondirent en face de Dieu alléluia.
1-Actes 5 : 27-33 Nous sommes témoins de ces choses nous et l’Esprit Saint.
2-psaume 33 :  2.9, 17-18, 19-20  Quand un pauvre appelle le Seigneur entend. 
--acclamation  Jean 20 : 29 Parce que tu as vu tu crois.
                                  Heureux celui qui croit sans avoir vu. Alléluia.   
3-évangile Jean 3 : 31-36 Le Père aime le Fils 
                                           et il a tout remis en sa main.  
-antienne de la communion : Matthieu 28 : 20 Je suis avec vous dit le Seigneur tous les jours jusqu’à la fin des temps. 
4-bréviaire Apocalypse 3 : 1-22 Lettres aux Églises de Sardes, Philadelphie et Laodicée. 
                                    Toujours présent à son Église le Christ
                                           nous appelle  à garder notre foi dans toute sa vitalité. 
5--Homélie pascale de saint Gaudence de Brescia
                     Le Christ nous a légué le sacrement de sa Pâque.
  --

-_----------__________________________________________
1-Actes 5 : 27-33 Nous sommes témoins 
                                                                de ces choses
                                                                        nous et l’Esprit Saint.
«En ces jours-là, le commandant du Temple et son escorte, 
               ayant amené les Apôtres, les présentèrent au Conseil suprême, 
                   et le grand prêtre les interrogea : 
     ''  Ne vous avions-nous pas expressément défendu d’enseigner en ce nom-là ? ,
et voilà que vous remplissez Jérusalem de votre enseignement
       Vous voulez donc faire retomber sur nous
          le sang de cet homme ! '' En réponse, Pierre et les Apôtres déclarèrent :
            '' Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.
                     Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus,
                          que vous aviez exécuté en le suspendant au bois du supplice. 
                    C’est lui que Dieu, par sa main droite, a élevé
                       en faisant de lui le Prince et le Sauveur
                            pour accorder à Israël la conversion
                                et le pardon des péchés
              Quant à nous, nous sommes les témoins 
                                                           de tout cela, 
                                                                   avec l’Esprit Saint

que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. ''
           Ceux qui les avaient entendus étaient exaspérés 
                                          et projetaient de les supprimer.  »   
----  -----   ----   -----   
4-bréviaire Apocalypse 3 : 1-22 Lettres aux Églises de Sardes, Philadelphie et Laodicée. 
                                    Toujours présent à son Église le Christ nous appelle 
                                                                         à garder notre foi dans toute sa vitalité. 
-lecture partielle:
« ...   19 Moi, tous ceux que j’aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige.
                     Eh bien, sois fervent et convertis-toi.
             20 Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. 
                 Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, 
                       j’entrerai chez lui ; 
               je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi.
      21 Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon Trône, 
               comme moi-même, après ma victoire, j’ai siégé avec mon Père sur son Trône.
           22 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises. »
---  -----   ----  ------   
-5--Homélie pascale de saint Gaudence de Brescia
                     Le Christ nous a légué
                             le sacrement de sa Pâque.
«Le sacrifice céleste institué par le Christ 
            est vraiment l'héritage légué par son testament nouveau ;
                  il nous l'a laissé la nuit où il allait être livré pour être crucifié,
                       comme un gage de sa présence.
 Il est le viatique de notre voyage, 

            notre nourriture sur le chemin de la vie, 
                 jusqu'à ce que nous soyons parvenus à celle-ci, 
                     en quittant ce monde. 
         C'est pourquoi le Seigneur disait :
              Si vous ne mangez pas ma chair et ne buvez pas mon sang, vous n'aurez pas la vie en vous.
Il a voulu que ses bienfaits demeurent parmi nous ;
    il a voulu que les âmes rachetées par son sang précieux 
                 soient toujours sanctifiées à l'image de sa propre passion. 
         C'est pourquoi il donne l'ordre à ses disciples fidèles, 
            qu'il établit les premiers prêtres de son Église
                 de célébrer sans fin ces mystères de la vie éternelle.
    Et il est nécessaire que tous les prêtres, 
          de toutes les Églises du monde,
             les célèbrent jusqu'à ce que le Christ revienne du ciel.
      C'est ainsi que les prêtres eux-mêmes 
            et tout le peuple des fidèles 
         devraient avoir chaque jour devant les yeux la représentation de la passion du Christ ; 
              en la tenant dans nos mains, en la recevant dans notre bouche et notre cœur, 
                  nous garderions un souvenir ineffaçable de notre rédemption.
     Ensuite, il faut que le pain soit fait avec la farine de nombreux grains de froment, 
          mêlée à de l'eau, et reçoive du feu son achèvement. 
             On y trouve donc une image ressemblante du corps du Christ, 
                car nous savons qu'il forme un seul corps 
              avec la multitude des hommes, 
                  et qu'il a reçu son achèvement du feu de l'Esprit Saint.
En effet, le Christ est né du Saint-Esprit et, 
             parce qu'il devait ainsi accomplir parfaitement ce qui est juste,
                il entre dans les eaux du baptême 
                     pour les consacrer
        alors, rempli du Saint-Esprit qui était descendu sur lui sous la figure d'une colombe, 
            il s'éloigne du Jourdain, comme l'affirme l'Évangile :
                   Jésus, rempli de l'Esprit Saint, s'éloigna des bords du Jourdain.
De même, le vin de son sang est tiré de plusieurs grappes,
                c'est-à-dire de raisins de la vigne plantée par lui, 
                       écrasés sous le pressoir de la croix ; 
          versé dans le cœur des fidèles au moyen de grandes coupes, 
             il y bouillonne par sa propre vertu.

C'est là le sacrifice de la Pâque, 
        qui apporte le salut à tous ceux qui sont libérés
                                    de l'esclavage de l'Égypte et de Pharaon, 
                                        c'est-à-dire du démon. 
             Recevez-le en union avec nous, dans toute l'avidité d'un cœur religieux.
                     Notre Seigneur Jésus Christ lui-même, 
                              que nous croyons présent 
                                  dans ses sacrements
                                    nous sanctifie en profondeur, 
                        et sa vertu sans prix demeure pour tous les siècles.   »
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Sam 14 Avr 2018 - 18:21


Aujourd'hui---samedi 14 avril 2018  2e semaine de Pâques  B 

                                                   Dans les tourbillons de l’histoire
-antienne d’ouv : 1 Pierre 2 : 9 Nous sommes le peuple qui appartient à Dieu;
                                                       nous sommes chargés d’annoncer les merveilles
                             de celui qui nous a appelés
                                      
à son admirable lumière, alléluia.
1-Actes 6 : 1-7  Ils choisirent sept hommes remplis d’Esprit Saint
2-psaume 32 :  1-2, 4-5, 18-19  (32 (33),) R/ Que ton amour, Seigneur, soit sur nous
                                       comme notre espoir est en toi. Alléluia ! (32 : 22)

--acclamation  -Le Christ est ressuscité, lui qui a tout créé ; il a pris en pitié le genre humain. Alléluia.
3-évangile Jean 6 : 16-21 Ils voient Jésus marcher sur la mer. 
 -antienne de la com : Jean 17 : 24 Jésus priait ainsi:
                                     Père ceux que tu m’as donnés
                            je veux que là où je suis eux aussi soient avec moi
                              et qu’ils contemplent la gloire que tu m’as donnée alléluia.
4-bréviaire Apocalypse 5 : 1-14 Le Livre scellé que nul ne pouvait ouvrir   
5--Actes du IIe Concile du Vatican  La Liturgie actualisation du mystère pascal.
 --

-_----------__________________________________________
--Introduction au missel de la semaine :
         
Durant tout le temps pascal, nous sommes invités le samedi à
                     prendre conscience de la
grandeur de notre baptême
                          et des exigences d'une vie de baptisés :
                   '' Nous sommes le peuple qui appartient à Dieu» (A 1) et
                        nous sommes appelés à vivre pour toujours avec le Christ près de Dieu (A 2).
              Mais le peuple de Dieu est aussi une famille. Par le baptême, qui nous a incorporés au Christ,
                   Dieu a fait de nous « ses enfants d'adoption»  et «il nous aime comme un père» (P 1).
                     C'est dire combien notre vie dans l'Église doit être faite d'ouverture aux autres,
                                               de confiance mutuelle et d'amour fraternel. ''

1-Actes 6 : 1-7  Ils choisirent sept hommes remplis d’Esprit Saint
«En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait,
        les frères de langue grecque
récriminèrent contre ceux de langue hébraïque,
             parce que les veuves de leur groupe étaient désavantagées dans le service quotidien.
          Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples et leur dirent :
            '' Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables.
                Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous,
                 des hommes qui soient estimés de tous, remplis d’Esprit Saint et de sagesse,
                    et nous les établirons dans cette charge.
                 En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière et au service de la Parole. ''
      Ces propos plurent à tout le monde, et l’on choisit :
             Étienne, homme rempli de foi et d’Esprit Saint,
                  Philippe,
                    Procore,
                        Nicanor,
                           Timon,
                            Parménas et Nicolas, un néophyte,
                                                 
originaire d’Antioche.
           On les présenta aux Apôtres,
             et après avoir prié, ils leur imposèrent les mains.
                    La parole de Dieu était féconde,
                         le nombre des disciples se multipliait fortement à Jérusalem,
                           et une multitude de prêtres juifs
                                     se convertissaient à l’obéissance de la foi.  »
---  -----   ----  -----  -------  ---  ------  

3- Jean 6 : 16-21 Ils voient Jésus marcher sur la mer. 
« Le soir venu, les disciples de Jésus descendirent jusqu’à la mer.
        Ils s’embarquèrent pour gagner Capharnaüm, sur l’autre rive.
            C’était déjà la nuit, et Jésus n’avait pas encore rejoint les disciples.
       Un grand vent soufflait, et la mer était agitée.
            Les disciples avaient ramé sur une distance de vingt-cinq ou trente stades
                                (c’est-à-dire environ cinq mille mètres),
            lorsqu’ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque.
                 Alors, ils furent saisis de peur.

              Mais il leur dit : « C'est moi.  N'ayez pas peur. »
                Les disciples voulaient le prendre dans la barque ;
                 aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient.  »
-----  --- -----  --- --------  --- - - - ------ - -----
4-bréviaire Apocalypse 5 : 1-14 Le Livre scellé que nul ne pouvait ouvrir   
«1 J’ai vu, dans la main droite de celui qui siège sur le Trône,
          un livre en forme de rouleau, écrit au-dedans et à l’extérieur,
                    scellé
de sept sceaux.
2    Puis j’ai vu un ange plein de force, qui proclamait d’une voix puissante :
           '' Qui donc est digne
                               d’ouvrir
                                   le Livre

                            
et d’en briser les sceaux ? ''
   3    Mais personne, au ciel, sur terre ou sous la terre,
                     ne pouvait ouvrir le Livre et regarder.
4 Je pleurais beaucoup,
            parce que personne
                      n’avait été trouvé digne d’ouvrir le Livre et de regarder.
5 Mais l’un des Anciens me dit : « Ne pleure pas.
        Voilà qu’il a remporté la victoire,
                       le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David :
                                             il ouvrira le Livre aux sept sceaux. ''
6 Et j’ai vu, entre le Trône, les quatre Vivants et les Anciens,
                 un Agneau debout, comme égorgé ;
                 ses cornes étaient au nombre de sept,
                  ainsi que ses yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés sur toute la terre.
7 Il s’avança et prit le Livre dans la main droite de celui qui siégeait sur le Trône.
8 Quand l'Agneau eut pris le Livre,
         les quatre Vivants et les vingt-quatre Anciens
                                                   se jetèrent à ses pieds.

                Ils tenaient chacun une cithare et des coupes d’or pleines de parfums
                                                         qui sont les prières des saints.
9 Ils chantaient ce cantique nouveau : '' Tu es digne, de prendre le Livre
                    et d’en ouvrir les sceaux, car tu fus immolé,
                                             rachetant pour Dieu,
                                              par ton sang,
                                         des gens de toute tribu,
                                                                                 langue,
                                                                          peuple et nation
.
10 Pour notre Dieu,
            tu en as fait
                un royaume et des prêtres
 :
                                     ils régneront sur la terre. ''
11 Alors j’ai vu : et j’entendis la voix d’une multitude
                                                       d’anges qui entouraient le Trône,
                                              les Vivants et les Anciens ;
                        ils étaient des myriades de myriades, par milliers de milliers.
12 Ils disaient d’une voix forte : '' Il est digne, l’Agneau immolé,
                       de recevoir puissance et richesse, sagesse et force, honneur, gloire et louange. ''
     13 Toute créature dans le ciel et sur la terre, sous la terre et sur la mer,
                et tous les êtres qui s’y trouvent, je les entendis proclamer :
        '' À celui qui siège sur le Trône,
               et à l’Agneau, la louange et l’honneur,
                    la gloire et la souveraineté pour les siècles des siècles. ''
14 Et les quatre Vivants disaient : '' Amen ! '' ;
                    et les Anciens,
        se jetant devant le Trône, se prosternèrent. »
---  ------  --- - - - ---  -------  ------  --- - ------
  5--Actes du IIe Concile du Vatican
                  La Liturgie actualisation du mystère pascal.
«Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité,
                et souvent, dans le passé, il a parlé à nos pères par les prophètes sous des formes fragmentaires et variées
.
      Lorsqu'est venue la plénitude des temps,
            Il a envoyé son Fils, le Verbe fait chair,
                consacré par l'onction du Saint-Esprit,
                       pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres,
                     pour guérir les cœurs brisés,
                     comme « le médecin de la chair et de l'esprit »,
                                    le médiateur entre Dieu et les hommes.
               Car c'est son humanité,
                dans l'unique Personne du Verbe,
           qui fut l'instrument de notre salut.
    C'est pourquoi, dans le Christ, '' est apparue la parfaite rançon de notre réconciliation,
                                                et la plénitude du culte divin nous a été accordée.''
Cette œuvre de la rédemption des hommes
          et de la parfaite glorification de Dieu
                  avait eu pour prélude les merveilles de Dieu
                     dans le peuple de l'ancienne Alliance.
             Mais c'est le Christ qui l'a accomplie,
                    principalement par le mystère pascal de sa bienheureuse passion,
                                                                   de sa résurrection du séjour des morts
                                                                            et de son ascension dans la gloire.
                       Par lui, '' en mourant, il a détruit notre mort,
                                      en ressuscitant, il nous a rendu la vie ''
           . Car c'est du côté du Christ endormi sur la
croix qu'est né « l'admirable sacrement de l'Église tout entière ».
        C'est pourquoi,
           de même que le Christ avait été envoyé par le Père,
                         ainsi lui-même envoya ses Apôtres,
               remplis de l'Esprit Saint.
       Ils devaient annoncer,
                en prêchant l'Évangile à toute créature,
                       que le Fils de Dieu,
                               par sa mort et sa résurrection,
            nous a délivrés du pouvoir de Satan ainsi que de la mort.
       Mais en outre, ils devaient exercer cette œuvre de salut qu'ils annonçaient,
                par le sacrifice et les sacrements autour desquels gravite toute la vie liturgique.
C'est ainsi que, par le baptême ,
             les hommes sont greffés sur le mystère pascal :
                                        morts avec lui,
                                         ensevelis avec lui,
                                              ressuscités avec lui
,

                                   ils reçoivent l'esprit d'adoption des fils
                 par lequel nous crions vers le Père en l'appelant : Abba !
          et ils deviennent ces vrais adorateurs que recherche le Père.
Semblablement, chaque fois qu'ils mangent la Cène du Seigneur,
                             ils annoncent sa mort jusqu'à ce qu'il vienne.
              C'est pourquoi, le jour même de la Pentecôte,
                où l'Église apparut au monde,
                        ceux qui accueillirent la parole de Pierre furent baptisés.
                  Et ils étaient fidèles à écouter l'enseignement des Apôtres,
                                                             à vivre en communion fraternelle,
                                                        à rompre le pain et à participer aux prières
. ~

     Ils louaient Dieu et trouvaient un bon accueil auprès de tout le peuple.
Jamais, dans la suite, l'Église n'a omis de se réunir pour célébrer le mystère pascal,
                 en lisant dans toute l'Écriture ce qui le concernait,
                     en célébrant l'Eucharistie dans laquelle
                                  '' sont rendus présents la victoire et le triomphe de sa mort ''
                       et, par là même,
             en rendant grâce à Dieu pour son don ineffable,
                    dans le Christ Jésus,
                    pour que soit chantée sa gloire.  »
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Dim 15 Avr 2018 - 18:14


Aujourd'hui--dimanche 15 avril 2018  3e semaine de Pâques  B 
                (Les trois lecture à la messe: Actes / 1 Jean / Luc :
                                                    Actes-Du miracle au sacrement  
                                                      1 Jean -Non pas juge mais avocat  
                                                             Luc -Ainsi était-il écrit depuis des siècles )
1-Actes 3 : 13-15, 17-19  « Vous avez tué le Prince de la vie,
                               lui que Dieu a ressuscité d’entre les morts »
2-psaume  4 : 2, 4.7, 9 R/ Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage !  Alléluia ! (4 : 7b)
3--2e lecture 1 Jean 2 : 1-5a « C’est lui qui obtient le pardon de nos péchés 
                                                                             et de ceux du monde entier »
----acclamation  Luc 24 : 32  Seigneur Jésus, ouvre-nous l'entendement des Écritures ! 
                              Que notre cœur devienne brûlant tandis que tu nous parles. Alléluia.
4-Luc 24 : 35-48 « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait
                               qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour »
5-bréviaire Apocalypse 6 : 1-17 L’Agneau ouvre les six premiers sceaux.     
6--première apologie de saint Justin
                         La célébration eucharistique
                 Le philosophe Justin membre de la communauté de Rome 
                                                             où il fut martyrisé en 165 est pour nous
                                              le premier témoin de l’Eucharistie de cette communauté. 
 --

-_----------__________________________________________
1-Actes 3 : 13-15, 17-19  « Vous avez tué le Prince de la vie,
                               lui que Dieu a ressuscité d’entre les morts »
« En ces jours-là, devant le peuple, Pierre prit la parole : 
          '' Hommes d’Israël, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
                le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur Jésus,
                   alors que vous, vous l’aviez livré, 
                                           vous l’aviez renié 
                            en présence de Pilate 
                                    qui était décidé à le relâcher. 
           Vous avez renié le Saint et le Juste, 
             et vous avez demandé qu’on vous accorde la grâce d’un meurtrier.
             Vous avez tué le Prince de la vie, 
                            lui que Dieu a ressuscité d’entre les morts, 
              nous en sommes témoins
          D’ailleurs, frères, je sais bien que vous avez agi dans l’ignorance, vous et vos chefs.

              Mais Dieu a ainsi accompli 
                   ce qu’il avait d’avance annoncé par la bouche de tous les prophètes : 
                                           que le Christ, son Messie, souffrirait
                   Convertissez-vous donc et tournez-vous vers Dieu
                             pour que vos péchés soient effacés. »  
--- -----   -------   -----   ----   --- -
2-psaume  4 : 2, 4.7, 9 R/ Sur nous, Seigneur,
                     que s’illumine ton visage !  Alléluia ! (4 : 7b)
—   Quand je crie, réponds-moi,
         Dieu, ma justice !
       Toi qui me libères dans la détresse,
             pitié pour moi, écoute ma prière !--   --   --   --   --     --     --     --   Je te confie, Dieu, ma route
                                                         Car nul ne met de barrière 
                                                           À ce que ta main fait!

—    Sachez que le Seigneur 
            a mis à part son fidèle,
       le Seigneur entend quand je crie vers lui.
           Beaucoup demandent : '' Qui nous fera voir le bonheur ? ''
         Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage !
—    Dans la paix moi aussi,
         je me couche et je dors,
       car tu me donnes d’habiter, Seigneur,
             seul, dans la confiance.
---  ----  ------ -------  - -----  ----  -----  ---  -- 
3-1 Jean 2 : 1-5a « C’est lui qui obtient le pardon de nos péchés 
                                                                             et de ceux du monde entier »
«  «Mes petits enfants, je vous écris cela
                  pour que 
                   vous évitiez le péché. 
          Mais si l’un de nous vient à pécher,
                nous avons un avocat devant le Père : Jésus Christ, le Juste. 
                 C’est lui qui, par son sacrifice, obtient le pardon de nos péchés, 
                          non seulement des nôtres, mais encore de ceux du monde entier
           Voici comment nous savons que
            nous le connaissons : si nous gardons ses commandements.
                  Celui qui dit : « Je le connais», 
              et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur : 
                       la vérité n’est pas en lui. Mais en celui qui garde sa parole,
                                l’amour de Dieu atteint vraiment la perfection.  »

  ---   -----   -----   -----   ------  - ----- 
4-Luc 24 : 35-48 « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait
                               qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour »
-Introduction cf:  ''La Bible du dimanche homélies des lectures de la messe 
                                 3e dimanche de Pâques année B'' 
                                               éd Du Cerf et éd du Centurion
«  - Depuis le dimanche de la résurrection,
                 chaque messe est une Pâque : 
                        les chrétiens sont réunis, Jésus vient au milieu d'eux (cf. Matthieu 18 : 19-20).
                Ils annoncent sa mort (cf. I Corinthiens 11 :  26), 
                        une vraie mort qui a meurtri ses mains et ses pieds ; 
                 et Jésus, par les gestes eucharistiques, leur fait toucher son corps.
                         L'éloquence liturgique les remplit de joie, sans, pour autant, répondre à toutes les questions. 
                  Mais la chaude familiarité du repas de communion fraternelle avec le Christ, permet de surmonter les doutes. 
                      Sa parole est présente par l'Évangile qui donne un sens nouveau et actuel aux vieux récits bibliques. 
                            Enfin, toute cette liturgie est authentifiée par la présence de l'apôtre :
                            le célébrant prend le relais du témoignage.
                          Celui-ci, chaque dimanche, renvoie l'Assemblée pour répercuter dans la ville le message du jour de Pâques :
                               « De cela nous sommes les témoins. »  
« «En ce temps-là, les disciples qui rentraient d’Emmaüs 
            racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, 
                    et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux 
                                             à la fraction du pain
             Comme ils en parlaient encore,  lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : 
                  '' La paix soit avec vous ! ''

           Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. 
   Jésus leur dit : 
      '' Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ? 
            Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi !
                  Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os 
                      comme vous constatez que j’en ai. ''
         Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds
            Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. 
    Jésus leur dit :
            '' Avez-vous ici quelque chose à manger ? ''
       Ils lui présentèrent une part de poisson grillé qu’il prit et mangea devant eux.
  Puis il leur déclara :
          '' Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous :
                Il faut que s’accomplisse
                          tout ce qui a été écrit 
                      à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes.” 
    Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures
                                                   Il leur dit : '' Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, 
                                                                   qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, 
                                                                     et que la conversion serait proclamée en son nom, 
                                         pour le pardon des péchés, à toutes les nations
                   en commençant par Jérusalem.
             À vous d’en être les témoins. »


Dernière édition par Bryand le Mar 17 Avr 2018 - 20:59, édité 1 fois
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Lun 16 Avr 2018 - 19:17


Aujourd'hui--lundi 16 avril 2018  3e semaine de Pâques  
-antienne d’ouv : non répertoriée : Il est ressuscité Jésus le vrai Pasteur, 
                       lui qui a donné sa vie pour son troupeau 
                        lui qui a choisi de mourir pour nous sauver alléluia.
1-Actes 6 : 8-15 Ils ne pouvaient tenir tête à la sagesse 
          et à l’Esprit Saint qui inspiraient les paroles d’Étienne. 
2-psaume 118 (118 (119), 23-24, 26-27, 29-30) R/ Heureux ceux qui marchent 
                suivant la loi du Seigneur !  Alléluia !  (cf. 118 : 1) 
              Heureux ceux qui vont droit leur chemin.  
                   Même si des grands délibèrent contre lui 
                               ton serviteur s’entretient de tes lois.
--acclamation  Matthieu 4 : 4 L’homme ne vit pas seulement de pain 
                 mais de toute parole venant de la bouche de Dieu. Alléluia.
3-évangile Jean 6 : 22-29 Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd 
                    mais pour la nourriture qui se garde. 
-antienne de la com : Jean 14 : 27 C’est la paix que je vous laisse dit le Seigneur
                    c’est ma paix que je vous donne. 
                        Ce n’est pas à la manière du monde 
                                               que je vous la donne,  alléluia.
4--bréviaire Apocalypse 7 : 1-17 La foule immense du peuple de Dieu   
5-- Commentaire de saint Bède le vénérable sur la 1ère lettre de  saint Pierre. 
                                                                Race élue sacerdoce royal.     
 --

-_----------__________________________________________
-introduction au missel de la semaine: « Il est ressuscité, Jésus, le vrai pasteur » (A 1).
           Celui qui a donné sa vie pour son troupeau continue à le guider :
               il fait briller à ses yeux « la lumière de la vérité » (P 1) 
                    et suscite la foi dans les cœurs (L 2); 
                       à la table du sacrement pascal il refait la force des croyants (P 3).
                « Grâce à lui, se lèvent des enfants de lumière pour une vie éternelle» (Pr 2). 
          Mais, fort de cette présence du Christ ressuscité, 
                 le chrétien n'en doit pas moins mener le combat de la fidélité, à la suite d'Étienne (L 1),
                       le chef de file des martyrs, 
                            « rejetant ce qui est indigne » du nom qu'il porte 
                                        «et recherchant ce qui lui fait honneur» (P 1).

1-Actes 6 : 8-15 Ils ne pouvaient tenir tête 
                    à la sagesse 
                              et à l’Esprit Saint 
                                  qui inspiraient les paroles d’Étienne.
    «En ces jours-là, Étienne, rempli de la grâce et de la puissance de Dieu,
                accomplissait parmi le peuple des prodiges et des signes éclatants. 
             Intervinrent alors certaines gens de la synagogue dite des Affranchis,
                   ainsi que des Cyrénéens et des Alexandrins, 
                          et aussi des gens originaires de Cilicie et de la province d’Asie.
Ils se mirent à discuter avec Étienne,
mais sans pouvoir résister à la sagesse et à l’Esprit qui le faisaient parler.

Alors ils soudoyèrent des hommes pour qu’ils disent :  
    '' Nous l’avons entendu prononcer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. '' 
  Ils ameutèrent le peuple,
          les anciens 
            et les scribes, 
      et, s’étant saisis d’Étienne à l’improviste, ils l’amenèrent devant le Conseil suprême.
     Ils produisirent de faux témoins, qui disaient : 
               '' Cet individu ne cesse de proférer des paroles contre le Lieu saint et contre la Loi. 
 Nous l’avons entendu affirmer que ce Jésus, le Nazaréen, 
                                             détruirait le Lieu saint 
                                                et changerait les ordonnaces que Moïse nous a transmises. ''
      Tous ceux qui siégeaient au Conseil suprême avaient les yeux fixés sur Étienne,
            et ils virent que son visage était comme celui d’un ange.  » 

--- ----  -----   ------   -----  ---  ----  -- - 
-2-psaume 118:  23-24, 26-27, 29-30 R/ Heureux ceux qui marchent 
                                   suivant la loi du Seigneur !  Alléluia !  (cf. 118 : 1) 
                       Heureux ceux qui vont droit leur chemin.  
           Même si des grands délibèrent contre lui ton serviteur s’entretient de tes lois.
 —Lorsque des grands accusent ton serviteur,
       je médite sur tes ordres.
         Je trouve mon plaisir en tes exigences :
            ce sont elles qui me conseillent.

—J’expose mes voies : tu me réponds ;
          apprends-moi tes commandements.
       Montre-moi la voie de tes préceptes,
          que je médite sur tes merveilles.
—Détourne-moi de la voie du mensonge,
     fais-moi la grâce de ta loi.
       J’ai choisi la voie de la fidélité,
          je m’ajuste à tes décisions. »
----  ----  ------  ---------   --------  -------  ------  ----  ----- - - -
4--bréviaire Apocalypse 7 : 1-17 La foule immense du peuple de Dieu   
« 1 Après cela, j’ai vu quatre anges debout aux quatre coins de la terre, 
           maîtrisant les quatre vents de la terre, 
             pour empêcher le vent de souffler sur la terre, 
                                                          sur la mer et sur tous les arbres.
2 Puis j’ai vu un autre ange qui montait du côté où le soleil se lève,
              avec le sceau qui imprime la marque 
                                            du Dieu vivant ; 
       d’une voix forte, il cria aux quatre anges 
                                      qui avaient reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer :
3 ''
Ne faites pas de mal à la terre, 
                                               ni à la mer,
                                                 ni aux arbres,
                   avant que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. »
4 Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau :

              ils étaient cent quarante-quatre mille, 
                              de toutes les tribus des fils d’Israël.
5 De la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau ; 

      de la tribu de Rubène, douze mille ; 
        de la tribu de Gad, douze mille ;
 6       de la tribu d’Aser, douze mille ; 

           de la tribu de Nephtali, douze mille ; 
             de la tribu de Manassé, douze mille ;
 7            de la tribu de Siméon, douze mille ; 
                 de la tribu de Lévi, douze mille ; 
                   de la tribu d’Issakar, douze mille ;
 8                  de la tribu de Zabulon, douze mille ; 

                      de la tribu de Joseph, douze mille ; 
                        de la tribu de Benjamin, douze mille marqués du sceau.
 9 Après cela, j’ai vu : 

          et voici une foule immense
                       que nul ne pouvait dénombrer, 
                          une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues. 
                Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau,
                     vêtus de robes blanches,
                                 avec des palmes à la main.
10 Et ils s’écriaient d’une voix forte : 

           '' Le salut appartient à notre Dieu 
                       qui siège sur le Trône et à l’Agneau ! ''

11 Tous les anges se tenaient debout autour du Trône,

                                               autour des Anciens et des quatre Vivants ; 
                                se jetant devant le Trône, face contre terre, 
                                                                  ils se prosternèrent devant Dieu.
12 Et ils disaient : '' Amen ! Louange, gloire, sagesse et action de grâce, 

                                      honneur, puissance et force à notre Dieu, 
                                                      pour les siècles des siècles ! Amen ! ''
13 L’un des Anciens prit alors la parole et me dit : 

        '' Ces gens 
                     vêtus de robes blanches
                                             qui sont-ils
                                        et d’où viennent-ils ? ''
14 Je lui répondis : '' Mon seigneur, toi, tu le sais. ''

              Il me dit : '' Ceux-là viennent de la grande épreuve ;
                                 ils ont lavé leurs robes,
                                     ils les ont blanchies
                                                  par le sang de l’Agneau.
15 C’est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, 
                 et le servent, jour et nuit, 
                                   dans son sanctuaire. 
             Celui qui siège sur le Trône 
                         établira sa demeure chez eux.
16 Ils n’auront plus faim,
            ils n’auront plus soif, 
                   ni le soleil ni la chaleur ne les accablera,
17 puisque l’Agneau qui se tient au milieu du Trône
              sera leur pasteur 
                           pour les conduire 
                       aux sources 
                            des eaux de la vie
                   Et Dieu essuiera
       toute larme de leurs yeux.   »

avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Mar 17 Avr 2018 - 13:27

Témoignage d'un jeune Turc: 
             Il désire annoncer
                           la Bonne Nouvelle
                     sa joie 
         d'avoir découvert le Christ!
Comme Étienne il est persécuté pour sa Foi...
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Mar 17 Avr 2018 - 19:37


Aujourd'hui---mardi 17 avril 2018  3e semaine de Pâques   Manne: Mân hou?
                                                                                      Qu'est-ce que c'est 
                                                                                         Qui es-tu Jésus de Nazareth?
--introduction au missel de la semaine : 
           « Voici maintenant le salut, le règne du Christ » (A 1). 
                Avant le voyant de l'Apocalypse, Étienne avait contemplé 
                     ''Jésus debout à la droite de Dieu '' (L 1).
              Le royaume inauguré par le Christ dans sa résurrection
                 est ouvert à tous les hommes qui croient en lui (L 2) 
                                                                   et qui,
                                     renaissant de l'eau et de l'Esprit », 
                       sont entrés par le baptême dans le mystère de sa mort et de sa vie (A 2).
                 '' Venez, les bénis de mon Père '', nous disait Jésus il y a moins d'une semaine. 
          Aujourd'hui nous lui demandons humblement la grâce de la fidélité, 
                      pour que nous ne rendions ''vaine aucune des promesses'' de Dieu (P 1). »
--antienne d’ouv : Apocalypse 19 : 5; 12 : 10 Célébrez notre Dieu serviteur du Seigneur, 
                                 vous tous qui le craignez, petits et grands. 
                      Voici maintenant le salut, le règne de son Christ alléluia. 
1-Actes 7 : 51—8 : 1a  « Seigneur Jésus, reçois mon esprit »
2-Psaume 30 :  3bc.4, 6.7b.8a, 17.20cd (30 (31),) R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit. Alléluia ! (30 : 6a)
-acclamation  Jean 6 : 35 Moi je suis le pain de la vie dit le Seigneur. Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim. Alléluia.
3-évangile  Jean 6 : 30-35 Ce n’est pas Moïse c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel
-antienne de la com : Romains 6 : 8 Si nous sommes passés par la mort 
                                                       avec le Christ nous vivrons aussi pas lui; 
                                                           telle est notre foi alléluia.
4-bréviaire Apocalypse 8 : 1-13    Le 7e sceau
                             Les Sept anges et le châtiment de la terre. 
                            Les fléaux déchaînés par les trompettes 
                                  reprennent en les amplifiant
                                                          les plaies d’Égypte.
5--homélie de saint Augustin sur le psaume 149 
                     Le chant nouveau. Chantez au Seigneur un chant nouveau;
                                                 sa louange est dans l’assemblée des fidèles. 
 --

-_----------__________________________________________
1-Actes 7 : 51—8 : 1a  « Seigneur Jésus, reçois mon esprit »
--introduction à la lecture sur le discours d’Étienne :
     La défense d'Étienne en face de ses accusateurs se mue 
            en une attaque contre l'incrédulité des chefs du peuple 
              et entraîne son martyre par lapidation.
           En mourant, Étienne prie Jésus le Seigneur dans les termes 
              où celui-ci priait le Père sur sa croix. 
      C'est la plus ancienne attestation de la prière au Christ. »
« En ces jours-là, Étienne disait au peuple, 
                                                                    aux anciens 
                                                                        et aux scribes
              '' Vous qui avez la nuque raide,
                       vous dont le cœur et les oreilles sont fermés à l’Alliance, 
                               depuis toujours
                            vous résistez à l’Esprit Saint ;
                               vous êtes bien comme vos pères !
                       Y a-t-il un prophète que vos pères n’aient pas persécuté ?
Ils ont même tué ceux qui annonçaient d’avance la venue du Juste
                                          celui-là que maintenant vous venez de livrer et d’assassiner. 
                  Vous qui aviez reçu la loi sur ordre des anges, vous ne l’avez pas observée. ''
Ceux qui écoutaient ce discours avaient le cœur exaspéré et grinçaient des dents contre Étienne.
Mais lui, rempli de l’Esprit Saint, fixait le ciel du regard :
                       il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. Il déclara : 
             '' Voici que je contemple les cieux ouverts 
                         et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. ''
Alors ils poussèrent de grands cris et se bouchèrent les oreilles. Tous ensemble, ils se précipitèrent sur lui,
l’entraînèrent hors de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient déposé leurs vêtements
        aux pieds d’un jeune homme appelé Saul. 
                Étienne, pendant qu’on le lapidait, priait ainsi : 


                         '' Seigneur Jésus, reçois mon esprit. ''
                Puis, se mettant à genoux, il s’écria d’une voix forte : 
                                                  '' Seigneur, ne leur compte pas ce péché. ''
                                   Et, après cette parole, il s’endormit dans la mort. 
                                                                      Quant à Saul, il approuvait ce meurtre.  »  
--- -----  --------   ------   ----  -----
3-évangile  Jean 6 : 30-35 Ce n’est pas Moïse 
                                   c’est mon Père qui vous donne 
                                          le vrai pain venu du ciel.
« En ce temps-là, la foule dit à Jésus : '' Quel signe 
                                         vas-tu accomplir pour que
                                                  nous puissions le voir, et te croire ?

Quelle œuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ;
           comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. '' 
       Jésus leur répondit : '' Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse 
             qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père 
               qui vous donne le vrai pain venu du ciel
      Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. '' 
       Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. » 
Jésus leur répondit : « Moi,
                          je suis le pain
                                     de la vie

Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; 
                 celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »   
----  -------   -----   -----   --------  - -----  --- --- 
5--homélie de saint Augustin sur le psaume 149 
                     Le chant nouveau. Chantez au Seigneur un chant nouveau;
                                                 sa louange est dans l’assemblée des fidèles. 
 « Nous sommes invités à chanter au Seigneur un chant nouveau.
        L'homme nouveau connaît ce chant nouveau.
             Le chant est affaire de joie et, si nous y réfléchissons plus attentivement, 
                           il est affaire d'amour.
                Donc, celui qui sait aimer la vie nouvelle sait chanter le chant nouveau. 
         Qu'est-ce que la vie nouvelle ? 
             Nous y sommes invités à cause du chant nouveau. 
   Car tout appartient au même Royaume : 

l'homme nouveau,
  le chant nouveau, 
    le testament nouveau. 
 Donc l'homme nouveau chantera le chant nouveau 
                             et appartiendra au testament nouveau.
Chacun aime, mais on doit chercher quel est l'objet de cet amour. 
  Par conséquent, on ne nous demande pas de renoncer à l'amour, 
      mais de choisir ce que nous devons aimer. 
 Mais que pourrons-nous choisir, si d'abord nous ne sommes choisis ?
 Écoutez l'Apôtre Jean : ~ 
       Nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier.
  Cherche comment l'homme peut aimer Dieu, 
  et tu ne trouveras absolument rien d'autre que ceci : 
       c'est Dieu, le premier, qui l'a aimé
   Celui que nous avons aimé s'est donné lui-même,
                                       il s'est donné pour que nous ayons de quoi aimer
         Qu'a-t-il donné pour que nous ayons de quoi aimer ? 
  Sachez-le plus clairement en écoutant l'Apôtre Paul, qui dit : 
        L'amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs
         D'où cela vient-il ? de nous ? de qui donc ? Par l'Esprit Saint qui nous a été donné.
  Puisque nous avons une telle garantie, aimons Dieu de par Dieu. ~ 
   Écoutez cette parole plus explicite de saint Jean : 
   Dieu est amour. Celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, 
                                                                    et Dieu demeure en lui
                                 Il ne suffit pas de dire : L'amour vient de Dieu
            Mais qui d'entre nous oserait dire, comme saint Jean : Dieu est amour ? 
      Celui qui a dit cela savait ce qu'il avait en lui. ~
En un mot, Dieu s'offre à nous.
  Il nous crie : Aimez-moi et vous m'aurez en vous
   Car vous ne pouvez même pas m'aimer, si vous ne m'avez pas en vous.
Ô mes frères ! Ô mes fils ! Enfants de l'Église catholique
                                               Plantation sainte et céleste
                  Vous qui êtes régénérés dans le Christ 
                              et qui avez reçu la naissance d'en haut
         écoutez-moi, ou plutôt écoutez Dieu par ma voix :
    Chantez au Seigneur un chant nouveau !
              Eh bien, dis-tu, je chante ! 
                                      Tu chantes, oui, tu chantes, je l'entends. 
                   Mais il ne faut pas que ta vie porte témoignage contre tes paroles.
Chantez avec la voix, 
   chantez avec le Cœur, 
      chantez avec la bouche, 
        chantez par toute votre vie : 
  Chantez au Seigneur un chant nouveau.       ---------------------------------  Chantons: Il est le seul Rédempteur! Et il                                                                                                                            accompagne tous ceux qui le cherchent.

Vous cherchez comment chanter celui que vous aimez ? 
    Car, sans aucun doute, tu veux chanter celui que tu aimes. 
        Tu cherches quelles louanges lui chanter ? 
   Vous avez entendu : Chantez au Seigneur un chant nouveau
     Vous cherchez où sont ses louanges ? 
   Sa louange est dans l'assemblée des fidèles
 La louange de celui que l'on veut chanter,
    c'est le chanteur lui-même. 
  Vous voulez dire les louanges de Dieu ? 
 Soyez ce que vous dites. 
    Vous êtes sa louange, si vous vivez selon le bien. »
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Mer 18 Avr 2018 - 19:56


Aujourd'hui--mercredi 18 avril 2018  3e semaine de Pâques   Croissannce 
-antienne d’ouv : psaume 70 : 8, 23 Que ma bouche soit remplie de ta louange;
                       Seigneur tu m’as rendu la vie : sur mes lèvres la joie chantera alléluia.
1- -Actes 8 : 1-8 Ils parcourent le pays en annonçant la Bonne Nouvelle de la Parole. 
2-Psaume 65 :  1-3a, 4-5, 6-7a Acclamez Dieu toute la terre. 
                  Devant toi toute la terre se prosterne.  
                          R/ Acclamez Dieu, toute la terre ! ou : Alléluia ! (65 : 1)
-acclamation  Romains 6 : 9 Ressuscité d’entre les morts le Christ ne meurt plus; 
                                               sur lui la mort n’a plus aucun pouvoir alléluia.
3-évangile  Jean 6 : 35-40 La volonté de mon Père c’est que tout homme
                                              qui voit le Fils obtienne la vie éternelle.
-antienne de la com : non répertoriée : Le Seigneur est ressuscité 
                              et nous qu’il a rachetés par son sang 
                                            il nous remplit de sa lumière alléluia. 
 4-bréviaire Apocalypse 9 : 1-12 Le malheur des sauterelles.     7e sceau
         « Pouvoir de tourmenter les hommes 
              qui ne portent pas sur le front le sceau de Dieu»  
5--première apologie de saint Justin Le baptême au nom de Jésus Christ :
                                      nouvelle naissance et illumination.  
 --

_____________________________
-introduction au missel de la semaine : Tout au long du temps pascal
          l'Église ne cesse de chanter la louange du Seigneur qui «nous a rendu la vie» (A 1). 
                     Jamais elle n'apparaît mieux qu'en ces jours comme 
           la société de la louange divine
        Cette louange prend sa source dans la contemplation :
             le Christ ressuscité « nous remplit de sa lumière » (A 2). 
                  Dans la lumière du Christ
                    toute l'histoire des hommes prend sa vraie dimension 
                        et chacun découvre sa propre histoire 
                              en découvrant le terme de sa route :
                « Chacun de nous est déjà ressuscité »  
                     et « les portes du royaume des cieux s'ouvrent 
                        pour accueillir les croyants » (Pr 2).
----  -----   ----   -----  -----   ------    

1- -Actes 8 : 1-8 Ils parcourent le pays
                               en annonçant la Bonne Nouvelle de la Parole. 
« Le jour de la mort d’Étienne, 
             éclata une violente persécution contre l’Église de Jérusalem. 
                  Tous se dispersèrent dans les campagnes de Judée et de Samarie, 
                   à l’exception des Apôtres.
       Des hommes religieux ensevelirent Étienne
              et célébrèrent pour lui un grand deuil. 
               Quant à Saul, il ravageait l’Église,
                       il pénétrait dans les maisons, 
                           pour en arracher hommes et femmes, et les jeter en prison. 
  Ceux qui s’étaient dispersés
          annonçaient la Bonne Nouvelle 
                     de la Parole là où ils passaient.
C’est ainsi que Philippe, l’un des Sept
           arriva dans une ville de Samarie,
et là il proclamait le Christ. Les foules, d’un même cœur, s’attachaient à 
          ce que disait Philippe, car elles entendaient parler des signes qu’il accomplissait,
                  ou même les voyaient.
             Beaucoup de possédés 
                  étaient délivrés des esprits impurs, 
                      qui sortaient en poussant de grands cris. 
             Beaucoup de paralysés et de boiteux furent guéris.
      Et il y eut dans cette ville une grande joie. »
----   -----   -------    ----   -------    ----  -- - - -
-3-évangile  Jean 6 : 35-40 La volonté de mon Père c’est que tout homme
                                              qui voit le Fils obtienne la vie éternelle.
« En ce temps-là, Jésus disait aux foules :

         '' Moi, je suis le pain de la vie. 
                Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; 
                  celui qui croit en moi n’aura jamais soif. 
     Mais je vous l’ai déjà dit : vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas
   Tous ceux que me donne le Père 
          viendront jusqu’à moi
     et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors
      Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, 
        mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. 
        Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : 
         que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, 
            mais que je les ressuscite au dernier jour. 
      Telle est la volonté de mon Père : 
          que celui qui voit le Fils et croit en lui 
               ait la vie éternelle ; 
       et moi, je le ressusciterai au dernier jour. » 
---  ------  - - - -  ------  --  - - - - - - -----  - -
5--première apologie de saint Justin Le baptême au nom de Jésus Christ :
                                      nouvelle naissance et illumination.  
 --introduction de la lettre de saint Justin au BRÉVIAIRE :
        Comme pour l'Eucharistie, Justin est aussi
           le premier témoin de l'incorporation à la communauté
                                par le baptême, dans l'Église de Rome au IIe siècle.

«Nous allons vous exposer comment, 
                 après avoir été renouvelés par le Christ, 
                                         nous nous consacrons à Dieu. ~
Ceux qui sont convaincus de la vérité de notre doctrine et de notre parole, 
         et qui y croient, promettent de vivre selon cette doctrine.
           On leur enseigne à prier et à demander à Dieu,
               en jeûnant, le pardon de leurs péchés passés ; 
                   et nous-mêmes, nous prions et nous jeûnons avec eux.
     Ensuite ils sont conduits par nous au lieu où se trouve l'eau,
        et, de la même manière que nous avons été régénérés nous-mêmes, 
          ils sont régénérés à leur tour. Au nom de Dieu le Père, maître de l'univers, 
                                                                de notre Sauveur Jésus Christ 
                                                                           et de l'Esprit Saint,
                                            ils sont alors lavés dans l'eau.
              Le Christ a dit en effet : Si vous ne renaissez pas,
                          vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux.
            Il est évident pour tout le monde que ceux qui sont nés une fois 
                ne peuvent pas rentrer dans le sein de leur mère.
Le prophète Isaïe a enseigné comment les pécheurs convertis échapperont à leurs péchés. 
        Il a parlé ainsi : Lavez-vous,
             purifiez-vous, 
                enlevez la méchanceté de vos cœurs, 
                    apprenez à faire le bien, 
                       rendez justice à l'orphelin, 
                             défendez la veuve. 
              Venez et discutons, dit le Seigneur. 
        Et si vos péchés sont comme la pourpre, je les rendrai blancs comme la laine ,
             s'ils sont comme l'écarlate, je vous rendrai blancs comme la neige.
                     Mais si vous ne m'écoutez pas, l'épée vous dévorera. C'est la bouche du Seigneur qui a parlé.
     Voici la doctrine que nous ont léguée les Apôtres à ce sujet. 
        Nous avons reçu la première naissance sans le savoir,
             par une loi nécessaire, par la suite de l'union de nos parents, 
                  et nous sommes venus au monde avec des habitudes vicieuses et des mœurs mauvaises. 
      Pour que nous ne demeurions pas les enfants de la nécessité et de l'ignorance, 
           mais du libre choix et de la connaissance,
          et pour que nous obtenions dans l'eau le pardon de nos péchés passés, 
             sur celui qui veut renaître 
                     et se convertir de ses péchés,
                on invoque le nom du Père de l'univers, notre Dieu et Maître. 
      Il ne lui donne pas d'autre nom, celui qui conduit au baptême le candidat.
           Car personne n'est capable d'attribuer un nom au Dieu qui est au-dessus de toute parole,
                      et si quelqu'un ose prétendre qu'il en a un, il est atteint d'une folie mortelle.
        Ces mots : Père, Dieu, Créateur, Seigneur et Maître ne sont pas des noms, 
                 mais des appellations motivées par ses bienfaits et par ses œuvres. 
           Le mot Dieu n'est pas un nom, 
                mais une approximation naturelle 
                     à l'homme pour désigner 
                                        d'une chose inexplicable.

Ce bain du baptême est appelé « illumination » 
          parce que ceux qui reçoivent cette connaissance sont illuminés.
               C'est aussi au nom de Jésus Christ
                                         crucifié sous Ponce Pilate, 
                                  et au nom de l'Esprit Saint 
                      qui a proclamé d'avance par les prophètes
                           tout ce qui se rapporte à Jésus, — 
        c'est en leur nom qu'est baptisé 
                             celui qui reçoit la lumière. »  
---- - - - - ----- - - - - --
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Jeu 19 Avr 2018 - 19:53


Aujourd'hui--jeudi 19 avril 2018  3e semaine de Pâques  B  Pain livré

-antienne d’ouv :de  Exode 15 : 1-2 Chantons le Seigneur grande est sa victoire
                                        il est ma force il est mon chant je lui dois le salut alléluia. 
    ----  -introduction au missel de la semaine :  Le cantique de Moïse
               que nous chantions dans la nuit pascale, 
                    ouvre la messe de ce jour (A 1). 
           La Pâque ancienne avait révélé au peuple hébreu la puissance de son Dieu, l'Unique. 
          La Pâque du Christ nous apporte aussi son illumination
               elle nous a « dégagés de nos erreurs » (P 1), 
                 elle nous a donné « la connaissance de la vérité » 
                    dont Dieu est la source (P 2); 
                  elle se renouvelle sans cesse dans l'Eucharistie,
                          où Dieu nous fait « participer à sa propre nature divine» (P 2) 
                                 dans la communion au corps et au sang du Ressuscité. 
                      Puissions-nous «lui être fidèles par toute notre vie» (ibid.)! 

1-Actes 8 : 26-40 Voici de l’eau qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé?
 2-Psaume 65 : (65 (66), 8-9, 16-17, 20) R/ Acclamez Dieu, toute la terre ! Alléluia ! (65: 1) 
                                                                                 Peuples,bénissez notre Dieu !
-acclamation  Jean 6 : 51-52 Je suis le pain vivant venu du ciel. 
                                      Qui mange ce pain vivra pour toujours alléluia. 
3-évangile  Jean 6 : 44-51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. 
-antienne de la com :Le Seigneur est ressuscité et nous qu’il a rachetés
                                                              par son sang il nous remplit de sa lumière alléluia. 
4-bréviaire Apocalypse 9 : 13-21 L’épreuve de la guerre. 
                     Malgré le fléau de la guerre 
                                les hommes ne voulurent pas se repentir.
-- -+Du traité de saint Irénée contre les hérésies.  
                     L’Eucharistie gage de la résurrection.  . . .
                    « … dans la Lettre aux Éphésiens : 
                Nous sommes les membres de son corps, formés de sa chair et de ses os.»  
                                                                                      (Éphésiens 5: 29-30)
5--première apologie de saint Justin Le baptême au nom de Jésus Christ :
                                      nouvelle naissance et illumination.  
 --

_____________________________
1-Actes 8 : 26-40 Voici de l’eau 
                 qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé?
« «En ces jours-là,
l’ange du Seigneur adressa la parole à Philippe en disant :
      '' Mets-toi en marche en direction du sud,
           prends la route qui descend de Jérusalem à Gaza ; 
               elle est déserte. ''
Et Philippe se mit en marche. Or, un Éthiopien, un eunuque,
    haut fonctionnaire de Candace, 
       la reine d’Éthiopie, et administrateur de tous ses trésors,
était venu à Jérusalem pour adorer
     Il en revenait, assis sur son char, et lisait le prophète Isaïe.
L’Esprit dit à Philippe : '' Approche, et rejoins ce char. ''
     Philippe se mit à courir, et il entendit l’homme qui lisait le prophète Isaïe ;
           alors il lui demanda : « Comprends-tu ce que tu lis ? »
L’autre lui répondit : '' Et comment le pourrais-je 
                                        s’il 
                                n’y a personne
                                        pour me guider ? ''

   Il invita donc Philippe à monter et à s’asseoir à côté de lui. 
       Le passage de l’Écriture qu’il lisait était celui-ci : 
              Comme une brebis, il fut conduit à l’abattoir ; 
                 comme un agneau muet devant le tondeur, il n’ouvre pas la bouche. 
                     Dans son humiliation, il n’a pas obtenu justice. Sa descendance, qui en parlera ? 
                            Car sa vie est retranchée de la terre. 
    Prenant la parole, l’eunuque dit à Philippe :
            '' Dis-moi, je te prie : de qui le prophète parle-t-il ? 
                        De lui-même, ou bien d’un autre ? '' 
    Alors Philippe prit la parole et, à partir de ce passage de l’Écriture,
       il lui annonça la Bonne Nouvelle de Jésus. 
Comme ils poursuivaient leur route, ils arrivèrent à un point d’eau, et l’eunuque dit : 
      '' Voici de l’eau : qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé ? ''

Il fit arrêter le char, ils descendirent dans l’eau tous les deux, 
     et Philippe baptisa l’eunuque. 
  Quand ils furent remontés de l’eau, l’Esprit du Seigneur emporta Philippe ; 
    l’eunuque ne le voyait plus, mais
              il poursuivait sa route, tout joyeux.
Philippe se retrouva dans la ville d’Ashdod,
    il annonçait la Bonne Nouvelle dans toutes les villes
                             où il passait jusqu’à son arrivée à Césarée.    » 
--- ---   -- - - - -----  ---  - ----  


---   -----    -----  ------  
 2-Psaume 65 : 8-9, 16-17, 20R/ Acclamez Dieu, toute la terre ! Alléluia ! (65: 1) 
                                                                                 Peuples,bénissez notre Dieu !
« Peuples, bénissez notre Dieu !
       Faites retentir sa louange,
          car il rend la vie à notre âme,
         il a gardé nos pieds de la chute.
 —Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu :
       je vous dirai ce qu’il a fait pour mon âme ;
        quand je poussai vers lui mon cri,
      ma bouche faisait déjà son éloge.
 —Béni soit Dieu
       qui n’a pas écarté ma prière,
           ni détourné de moi son amour !  » 
----   --- - -------   -------  


                                                                                        1 Pierre 2: 4-5 
                                                                                                            « 4 Approchez-vous de Lui, pierre vivante
                                                                                                                                    rejeteé par les hommes, 
                                                                                                                                               mais choisie et 
                                                                                                                                   mise en honneur par Dieu;
                                                                                                      5. et vous-mêmes, comme des pierres vivantes
                                                                                                                                    soyez posés sur Lui 
                                                                                                                        pour former une maison spirituelle,
                                                                                                                                   et un sacerdoce saint
                                                                                                                      qui offre des sacrifices spirituels
                                                                                                                        agréables à Dieu par Jésus-Christ.  »
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Sam 21 Avr 2018 - 18:19

   En ce jour liturgique c'est
                                                                                 la conversion de Paul ...  
                                                                choisi pour faire connaître
                                                                          le nom du Seigneur aux nations païennes.
||||---vendredi 20 avril 2018  3e semaine de Pâques  B  Chair et sang

-antienne d’ouv : Apocalypse 5 : 12 Il est digne l’Agneau immolé 
                      de recevoir puissance, 
                                               divinité,
                                                       sagesse, 
                                                             force et honneur alléluia.  
1-Actes 9 : 1-20 Cet homme est l’instrument que j’ai choisi 
                           pour faire parvenir mon Nom auprès des nations païennes
 2-Psaume 116 :  1, 2  --R/ Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile. Alléluia ! 
                      (Marc 16 : 15)   Allez par le monde entier proclamer
                                                   la Bonne Nouvelle. 
                                       Louez le Seigneur tous les peuples. . .  /
-acclamation  Jean 6 : 54 Celui qui mange ma chair et boit mon sang 
                                              demeure en moi et moi je demeure en lui Alléluia.
3-évangile  Jean 6 : 52-59 Ma chair est la vraie nourriture 
                                              et mon sang est la vraie boisson.
-antienne de la com : Celui que l’on avait crucifié il est vivant pour toujours et il nous a rachetés alléluia.
4-bréviaire Apocalypse 10 : 1-11 L’Ange et le petit Livre /  
                                           Je pris le petit livre . . . le mangeai. . .
5--homélie de saint Éphrem sur Notre Seigneur. Victoire de la vie sur la mort. 
  --
_____________________________
1-Actes 9 : 1-20 Cet homme est l’instrument que j’ai choisi 
                                                 pour faire parvenir mon Nom 
                                                               auprès des nations païennes
«En ces jours-là, Saul était toujours animé d’une rage meurtrière 
             contre les disciples du Seigneur.
         Il alla trouver le grand prêtre et lui demanda des lettres 
                                         pour les synagogues de Damas, 
                                afin que, s’il trouvait des hommes et des femmes
                                     qui suivaient le Chemin du Seigneur,
                         il les amène enchaînés à Jérusalem. 
          Comme il était en route et approchait de Damas, 
               soudain une lumière venant du ciel l’enveloppa de sa clarté. 
                   Il fut précipité à terre ; il entendit une voix qui lui disait :     sur la route de Damas . . . 
                                                                                                      à partir de 1h 02'   dans cette vidéo (1 de 2 )
                                                                                                          première partie du film Paul de Tarse


 '' Saul, Saul, pourquoi me persécuter ? ''
               Il demanda : '' Qui es-tu, Seigneur ? ''
     La voix répondit :
         '' Je suis Jésus, celui que tu persécutes. Relève-toi et entre dans la ville : 
                     on te dira ce que tu dois faire. ''
      Ses compagnons de route s’étaient arrêtés, muets de stupeur :
             ils entendaient la voix, mais ils ne voyaient personne.
Saul se releva de terre et, bien qu’il eut les yeux ouverts, 
      il ne voyait rien. Ils le prirent par la main pour le faire entrer à Damas. 
         Pendant trois jours, il fut privé de la vue 
                                       et il resta sans manger ni boire. 
    Or, il y avait à Damas 
          un disciple nommé Ananie
                Dans une vision, le Seigneur lui dit : 
      '' Ananie ! '' Il répondit : '' Me voici, Seigneur. ''
   Le Seigneur reprit : '' Lève-toi, va dans la rue appelée rue Droite, chez Jude : 
            tu demanderas un homme de Tarse nommé Saul
               Il est en prière, et il a eu cette vision :
                       un homme, du nom d’Ananie, 
                                   entrait et lui imposait les mains
                      pour lui rendre la vue. ''
       Ananie répondit : '' Seigneur, j’ai beaucoup entendu parler de cet homme, 
                                             et de tout le mal qu’il a fait subir à tes fidèles à Jérusalem. 
                                   Il est ici, après avoir reçu de la part des grands prêtres
                                        le pouvoir d’enchaîner tous ceux qui invoquent ton nom. ''
        Mais le Seigneur lui dit : '' Va ! car cet homme est l’instrument que j’ai choisi
              pour faire parvenir mon nom auprès des nations
                                                                       des rois 
                                                           et des fils d’Israël.
                           Et moi, je lui montrerai tout ce qu’il lui faudra souffrir pour mon nom. ''
    Ananie partit donc et entra dans la maison. 
        Il imposa les mains à Saul, en disant :
                 '' Saul, mon frère, celui qui m’a envoyé, c’est le Seigneur, 
                                                                   c’est Jésus qui t’est apparu sur le chemin 
                                                 par lequel tu venais. Ainsi, tu vas retrouver la vue, 
                                         et tu seras rempli d’Esprit Saint. ''
               Aussitôt tombèrent de ses yeux comme des écailles, 
                  et il retrouva la vue. Il se leva, puis il fut baptisé
           Alors il prit de la nourriture et les forces lui revinrent. 
      Il passa quelques jours à Damas avec les disciples et, 
                              sans plus attendre, il proclamait Jésus dans les synagogues, 
                                       affirmant que celui-ci est le Fils de Dieu.  »  
---  -----   ---  -----  ----  ------  
 --- 
-–Aujourd'hui samedi 21 avril 2018  3e semaine de Pâques  B  Liberté

-antienne d’ouv : Colossiens 2 : 12 Par le baptême vous avez été mis au tombeau 
                              avec le Christ
                                avec lui vous avez été ressuscité
                     parce que vous avez cru en la force de Dieu 
                           qui a ressuscité le Christ d’entre les morts.   
1-Actes 9 : 31-42 L’Église se multipliait avec l’assistance de l’Esprit Saint Pierre guérit . . .ressuscite.
2-Psaume 115 : 12-13, 14-15, 16ac-17 (115 (116b),)
                     R/ Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a
                                         fait ? Alléluia ! (115 : 12)
--acclamation  cf. Jean 6: 63c.68c Tes paroles Seigneur sont 
                                pour nous l’esprit et la vie.
                        Tu as les paroles de la vie éternelle. Alléluia. 
3-évangile  Jean 6 : 60-69 Vers qui pourrions-nous aller
                                                 tu as les paroles de la vie éternelle.
-antienne de com. : Jean 17 : 20-21« Jésus priait ainsi : Pour ceux qui croiront en moi, 
                    je te demande, Père, qu’ils soient un en nous, afin que le monde reconnaisse 
                                                      que tu m’as envoyé» alléluia.  »
4-bréviaire Apocalypse 11 : 1-19 Les deux témoins.

5-commentaire de saint Cyrille d’Alexandrie sur l’évangile de Jean  
          Le pain que je donnerai, c'est ma chair,  pour la vie du monde .                      
   --

-_----------__________
-
-introduction au missel de la semaine :  Le baptême,
                                           immersion 
                                  et sortie des eaux, 
                        opère ce qu'il signifie : il est mort et résurrection dans le Christ. 
              Saint Paul nous le rappelle dès l'ouverture de la messe, 
              mais il affirme avec non moins de clarté 
                        que
                    le rite opère 
                      dans la foi (A 1).
   L'oraison souligne, à son tour, le lien qui
              rattache le baptême 
                          à la foi 
                   dans le mystère de la nouvelle naissance (P 1). 
           C'est pour tous ceux qui croiront en lui que Jésus a demandé à son Père :
                 «Qu'ils soient un, afin que le monde reconnaisse que tu m'as envoyé» (A 2). 
    Le baptisé doit à Dieu 
                         et aux hommes
              le témoignage de sa foi 
                                    en 
                                          Jésus Christ.
---  -----   ---   -------  
-3-Jean 6 : 60-69 Vers qui pourrions-nous aller
                                                 tu as les paroles de la vie éternelle.
                                ---- Pour bien expliquer le fait
                           de manger le corps du Christ  
                                       et de boire son sang...
                        Cet enseignement avait scandalisé 
                            les disciples de peu de foi 
                         et les avait fait abandonner l'enseignement et leur suite de Jésus, 
                    au lieu de poser les bonnes questions 
                          afin d'avoir les bonnes réponses:
               « Les paroles que je vous ai dites 
                                      sont esprit et elles sont vie.  »
            Encore aujourd'hui, on se doit de comprendre cet enseignement... 


«   En ce temps-là, Jésus avait donné un enseignement dans la synagogue de Capharnaüm
              Beaucoup de ses disciples, qui avaient entendu, déclarèrent :
        '' Cette parole est rude ! Qui peut l’entendre ? '' 
   Jésus savait en lui-même que ses disciples récriminaient à son sujet.
          Il leur dit : '' Cela vous scandalise ? 
                      Et quand vous verrez le Fils de l’homme monter là où il était auparavant !… 
         C’est l’esprit qui fait vivre,
                 la chair n’est capable de rien.
     Les paroles que je vous ai dites 
                 sont esprit
             et elles sont vie
      Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas. ''
Jésus savait en effet depuis le commencement 
              quels étaient ceux qui ne croyaient pas, 
               et qui était celui qui le livrerait.
  Il ajouta : 
   '' Voilà pourquoi 
          je vous ai dit 
            que 
    personne ne peut venir à moi 
                si  cela ne lui est pas donné 
                                  par le Père. ''
   À partir de ce moment, 
           beaucoup de ses disciples s’en retournèrent
                                       et cessèrent de l’accompagner. 
   Alors Jésus dit aux Douze : '' Voulez-vous partir, vous aussi ?'' 
           Simon-Pierre lui répondit : 
     '' Seigneur, à qui irions-nous ? 
          Tu as les paroles de la vie éternelle.
                    Quant à nous, nous croyons,
         et nous savons que tu es le Saint de Dieu. ''
----   -----    -------   ---  ----  ---------  ---- -- - -- 
5-commentaire de saint Cyrille d’Alexandrie sur l’évangile de Jean  
          Le pain que je donnerai, c'est ma chair,  pour la vie du monde . 
«   Je meurs pour tous, dit le Seigneur, 
             afin de communiquer ma vie à tous,
                     et j'ai fait de ma chair une rançon pour la chair de tous
         Car la mort sera mise à mort dans ma mort,
              et la nature humaine qui était tombée ressuscitera avec moi.
     Pour cela je suis devenu l'un d'entre vous, 
         c'est-à-dire un homme de la descendance d'Abraham, 
            pour me rendre semblable en tout à mes frères.
    Saint Paul avait très bien compris cela, lorsqu'il disait : 
        Puisque les enfants ont tous une nature de chair et de sang, 
                   Jésus a voulu partager cette condition humaine ; 
                       ainsi, par sa mort, il a pu 
                             réduire à l'impuissance 
                                               celui qui possédait le pouvoir de la mort, 
                                   c'est-à-dire le démon.
En effet, ni celui qui possédait le pouvoir de la mort, 
              ni la mort elle-même,
               ne pouvaient être vaincus autrement. 
          Il fallait que le Christ se donne pour nous, 
           un seul en rançon pour tous car il était au-dessus de tous.
             C'est pourquoi il est dit dans
     les psaumes qu'il s'est offert pour nous 
                             à Dieu son Père 
                comme une victime sans tache
        Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, mais tu m'as formé un corps.
          Tu ne demandais pas d'holocauste pour le péché. 
               Alors j'ai dit :
                   Voici, je viens. ~
Il a été crucifié pour tous et au profit de tous
          afin que, lui seul étant mort pour tous
                nous vivions tous en lui.
              Car il n'était pas possible que la mort le retienne en son pouvoir
                   ou que la corruption triomphe de sa vie, 
                                      comme cela aurait été naturel.
     Et que le Christ ait offert sa chair pour la vie du monde
        apprenons-le par ses propres paroles. 
                    Père saint, dit-il,  garde-les
        Et encore : 
                     Pour eux je me consacre moi-même. ~
Je me consacre, dit-il.
       Autrement dit :
     je m'offre comme une très pure victime d'agréable odeur
      En effet, ce qui était consacré, 
          ce qu'on appelait sacré ou saint, 
                   selon la loi, 
            c'est ce qui était apporté sur l'autel. 
     Le Christ a donc donné son propre corps pour la vie de tous, 
              et en retour il a implanté sa vie en nous
                  De quelle manière, je vais essayer de le dire.
      Lorsque ce Verbe de Dieu, qui donne la vie, 
            eut habité dans la chair, 
              il la rétablit dans le bien qu'il avait en propre, 
           c'est-à-dire dans la vie ; et puisqu'il lui était totalement uni 
                                        d'une manière inexprimable, il la rendit vivifiante, 
                                                                        comme lui-même est vivifiant par nature.
C'est pourquoi le corps du Christ communique la vie 
              à
         ceux qui lui sont unis.
    Il chasse la mort qui se trouve chez les mortels 
                  et il éloigne la corruption, 
                     car il contient en lui-même le Verbe 
                                     qui anéantit la corruption.»
---  ----  ------   ------ 
-antienne de com. : Jean 17 : 20-21

  « Jésus priait ainsi : 
         Pour ceux 
           qui croiront 
                           en moi

                    je te demande, Père, 
                                qu’ils soient un en nous
                                    afin que le monde reconnaisse 
                             que tu m’as envoyé» alléluia.  »
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Dim 22 Avr 2018 - 18:53

   
---aujourd'hui dimanche 22 avril 2018  4e semaine de Pâques 
                     Les 3 lectures de la messe:
                                   1ère - Croire    (Actes des Apôtres 4)
                                   2e-  Espérer     (1 Jean 3)
                                   3e- Je suis le Bon pasteur (Jean 10)

1-1ère  lecture Actes 4 : 8-12  « En nul autre que lui, il n’y a de salut »
2-psaume 117 : 1.8-9, 21-23, 26.28-29 (Ps 117 (118),)   
    R/ La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs 
             est devenue la pierre d’angle. ou : Alléluia ! (Ps 117, :22)
3-2e lecture 1 Jean 3 : 1-2  « Nous verrons Dieu tel qu’il est »
----acclamation  Jean 10 : 14  Alléluia. Alléluia. Je suis le bon pasteur, 
                              dit le Seigneur ; je connais mes brebis 
                                                  et mes brebis me connaissent. Alléluia.
4-3e lecture Jean 10 : 11-18  « Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis »
5-bréviaire Apocalypse 12 : 1-18  La femme et le dragon.
6--homélie de saint Grégoire le Grand Mes brebis écoutent ma voix 
                                                          et moi je leur donne la vie éternelle.  
  --
_____________________________
1- Actes 4 : 8-12  « En nul autre que lui, il n’y a de salut »
-introduction à Actes 4 cfé La Bible du dimanche éd du Cerf et du Centurion:
-Par Pierre et les apôtres 
             se perpétuent l'action et le destin de Jésus :
                     mêmes miracles, 
                      même affrontement devant les tribunaux, 
                       même libération offerte par le Père. 
           C'est la preuve que Jésus est toujours à l'œuvre.
     Donc les derniers temps sont bien arrivés !
        S'appuyant sur une prophétie de Joël 3 : 5, 
            Pierre inaugure la prédication 
            au Nom du Seigneur :
                 croire en son Nom, c'est croire que l'on prolonge
                                         sa victoire sur la mort et le péché ; 
                   être en son Nom guéri ou baptisé, c'est collaborer au salut offert à l'homme ; 
                     prononcer son Nom, c'est le savoir présent à côté de soi.
« «En ces jours-là, Pierre, rempli de l’Esprit Saint
               déclara :
          '' Chefs du peuple et anciens, nous sommes interrogés aujourd’hui 
                pour avoir fait du bien à un infirme, 
                      et l’on nous demande comment cet homme a été sauvé.
Sachez-le donc, vous tous, ainsi que tout le peuple d’Israël :
            c’est par le nom de Jésus le Nazaréen, lui que vous avez crucifié 
                                  mais que Dieu a ressuscité d’entre les morts, 
              c’est par lui que cet homme se trouve là, devant vous, bien portant.
    Ce Jésus est la pierre méprisée de vous, les bâtisseurs, 
           mais devenue la pierre d’angle.
             En nul autre que lui, il n’y a de salut, car, sous le ciel
              aucun autre nom n’est donné aux hommes, qui puisse nous sauver. »  
---  -----   --------   ------  ----- --- --- 
3-2e lecture 1 Jean 3 : 1-2  
                      « Nous verrons Dieu tel qu’il est »
« Bien-aimés, voyez quel grand amour 
                nous a donné le Père 

                                   pour que 
                  nous soyons appelés enfants de Dieu – et nous le sommes. 
                     Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas : 
                      c’est qu’il n’a pas connu Dieu.
Bien-aimés, dès maintenant
              nous sommes enfants de Dieu
   mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté
   Nous le savons : quand cela sera manifesté, 
                     nous lui serons semblables
         car nous le verrons tel qu’il est.  »
           Verset 3 ajouté : « Quiconque a cette espérance 
                            en Lui se rend pur comme celui-là est pur.  »
---------   -----   -------   ------   --------  
4-Jean 10 : 11-18   Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis 
« «En ce temps-là, Jésus déclara : « Moi, je suis le bon pasteur, 
       le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis.

Le berger mercenaire n’est pas le pasteur,
         les brebis ne sont pas à lui : 
     s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; 
      le loup s’en empare et les disperse. 
  Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. 
      Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, 
                    et mes brebis me connaissent
                           comme le Père me connaît,
          et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. 
   J’ai encore d’autres brebis, 
          qui ne sont pas de cet enclos
              celles-là aussi, il faut que je les conduise
     Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur. 
    Voici pourquoi le Père m’aime : parce que je donne ma vie, 
              pour la recevoir de nouveau. Nul ne peut me l’enlever
                je la donne de moi-même
    J’ai le pouvoir de la donner
         j’ai aussi le pouvoir de la recevoir de nouveau 
                voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père. »   
---  ----  --------   -----  ---- ---  
-Je suis le berger
      vous êtes mes brebis
  celui qui vient à moi
         je lui donne la vie.

---   -----   --- --------- - ------ -----  ---- 
-5-Apocalypse 12 : 1-18  La femme et le dragon. 
-introduction au Bréviaire: La scène se présente 
             comme correspondant exactement à Genèse 3 : 15. 
        La femme désigne Sion, le peuple de Dieu qui engendre le messie et les croyants.
            Le désert où elle s’enfuit
                 symbolise, depuis l’Exode, 
                               la protection
                            toute-puissante 
                                               de Dieu.
« 1 Un grand signe apparut dans le ciel : 
           une Femme, ayant le soleil pour manteau, 
                                        la lune sous les pieds, 
                                               et sur la tête une couronne
                                                de douze étoiles.
 2  Elle est enceinte, elle crie, dans les douleurs et la torture d’un enfantement.
 3   Un autre signe apparut dans le ciel : 
             un grand dragon, rouge feu, 
                          avec sept têtes et dix cornes, 
                             et, sur chacune des sept têtes, un diadème.
 4      Sa queue, entraînant le tiers des étoiles du ciel,
                       les précipita sur la terre.
              Le Dragon vint se poster devant la femme
                                qui allait enfanter, 
                         afin de dévorer l’enfant dès sa naissance.
 5      Or, elle mit au monde un fils, 
                      un enfant mâle, 
              celui qui sera le berger de toutes les nations
                            les conduisant avec un sceptre de fer. 
          L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son Trône,
  6           et la Femme s’enfuit au désert, 
                     où Dieu lui a préparé une place, 
                          pour qu’elle y soit nourrie pendant mille deux cent soixante jours.
    7          Il y eut alors un combat dans le ciel : Michel, avec ses anges
                    dut combattre le Dragon. Le Dragon, l
                         ui aussi, combattait avec ses anges,
       8     mais il ne fut pas le plus fort ;
                pour eux désormais, nulle place dans le ciel.
    9    Oui, il fut rejeté, le grand Dragon, 
                    le Serpent des origines, 
                        celui qu’on nomme Diable et Satan, 
                           le séducteur du monde entier. 
                  Il fut jeté sur la terre, 
                     et ses anges furent jetés avec lui.
10    Alors j’entendis dans le ciel une voix forte, qui proclamait :
             '' Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu
                             voici le pouvoir de son Christ ! 
                     Car il est rejeté, l’accusateur de nos frères,
                         lui qui les accusait, jour et nuit, devant notre Dieu.
11     Eux-mêmes l’ont vaincu par le sang de l’Agneau

                                            par la parole dont ils furent les témoins ; 
                                détachés de leur propre vie, ils sont allés jusqu’à mourir.
12 Cieux, soyez donc dans la joie,
         et vous qui avez aux cieux votre demeure ! 
                Malheur à la terre et à la mer : 
                      le diable est descendu vers vous, plein d’une grande fureur ;
                             il sait qu’il lui reste peu de temps. »
13 Et quand le Dragon vit qu’il était jeté sur la terre, 
        il se mit à poursuivre la Femme qui avait mis au monde l’enfant mâle.
14   Alors furent données à la Femme les deux ailes du grand aigle
               pour qu’elle s’envole au désert, 
                  à la place où elle doit être nourrie
                     pour un temps, 
                         deux temps 
                      et la moitié d’un temps, 
          loin de la présence du Serpent.
15 Puis, de sa gueule, le Serpent projeta derrière la Femme de l’eau 
                      comme un fleuve, pour qu’elle soit emportée par ce fleuve.
16 Mais la terre vint au secours de la Femme : 
          la terre ouvrit la bouche et engloutit le fleuve projeté par la gueule du Dragon.
17   Alors le Dragon se mit en colère contre la Femme, 
           il partit faire la guerre au reste de sa descendance
                ceux qui observent les commandements de Dieu
                      et gardent le 
               témoignage de Jésus.
18 Et il se posta sur le sable au bord de la mer.   »
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand le Mer 25 Avr 2018 - 19:08

   
---aujourd'hui mercredi 25 avril 2018     (Il y aura aussi lectures 
                                                      des deux journées précédentes: 
                                                                         Ainsi commence l'Église).
         4e semaine de Pâques  Illumination 
-antienne d’ouv : psaume 17 : 50 et 21 : 23 Je te louerai Seigneur 
                                                parmi les peuples
                                     j’annoncerai ton nom à mes frères alléluia.
1-Actes 12 : 24—13 : 5 Mettez à part pour moi Barnabé et Saul
2-- -Psaume 66 : 2-3, 5, 7-8 Que tous les peuples de la terre te proclament Dieu alléluia. 
                   (66 (67),) R/ Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
                          qu’ils te rendent grâce tous ensemble ! Alléluia ! (66 : 4)
-acclamation  Jean 8 : 12 Je suis la lumière du monde 
                     celui qui marche à ma suite aura la lumière de la vie alléluia.
3-évangile  -évangile  Jean 12 : 44-50 Moi, la lumière, je suis venu dans le monde
-antienne de la com : Jean 15 : 19. 16  Je vous ai choisis 
                                                      je vous ai pris dans le monde 
                                          dit le Seigneur afin que vous partiez
                                                                          que vous donniez du fruit et
                                                                             que votre fruit demeure alléluia.     
4-bréviaire Apocalypse 14 : 14—15 : 4 Moisson et vendage de la terre
5--traité de saint Hilaire sur la Trinité 
                        De même que je vis par le Père 
                  celui qui mangera ma chair vivra par moi.  
  --
_____________________________
D'autres lectures:
Depuis lundi nous faisons mémoire de la naissance de l'Église.
La première lecture des journées de lundi, mardi, mercredi:
Lundi de la 4e semaine de Pâques:
Actes 11 : 1-18:
« «En ces jours-là, les Apôtres et les frères qui étaient en Judée
         avaient appris que les nations, elles aussi, avaient reçu la parole de Dieu.
          Lorsque Pierre fut de retour à Jérusalem, 
                          ceux qui étaient juifs d’origine le prirent à partie,
                  en disant :
                      '' Tu es entré chez des hommes qui ne sont pas circoncis,
                                  et tu as mangé avec eux ! ''
            Alors Pierre reprit l’affaire depuis le commencement
                      et leur exposa tout dans l’ordre, en disant :
         '' J’étais dans la ville de Jaffa, en train de prier,
                   et voici la vision que j’ai eue dans une extase :
                          c’était un objet qui descendait.
                                 On aurait dit une grande toile tenue aux quatre coins ;
                      venant du ciel, elle se posa près de moi.
                Fixant les yeux sur elle, je l’examinai et je vis les quadrupèdes de la terre,
                   les bêtes sauvages, les reptiles et les oiseaux du ciel.
                      J’entendis une voix qui me disait :      “Debout, Pierre, offre-les en sacrifice, et mange !”
                                                                       Je répondis :
                                                                         “Certainement pas, Seigneur !
                                                                           Jamais aucun aliment interdit ou impur
                                                                                                 n’est entré dans ma bouche.”
              Une deuxième fois, du haut du ciel la voix répondit :
                         “Ce que Dieu a déclaré pur,
                                        toi, ne le déclare pas interdit.”
                         Cela se produisit par trois fois,
                                  puis tout fut remonté au ciel.
                  Et voici qu’à l’instant même, devant la maison où j’étais,
                       survinrent trois hommes qui m’étaient envoyés de Césarée.
                            L’Esprit me dit d’aller avec eux sans hésiter.
                                Les six frères qui sont ici m’ont accompagné,
                                     et nous sommes entrés chez le centurion Corneille.
                                       Il nous raconta comment il avait vu l’ange se tenir dans sa maison et dire :
                             “Envoie quelqu’un à Jaffa pour
                                     chercher Simon surnommé Pierre.
                     Celui-ci t’adressera des paroles par lesquelles tu seras sauvé, 
                                       toi et toute ta maison.”
          Au momentje prenais la parole,                                    ----les sacrements donnés par                                                                   l'intermédiaire de l'Église
                                                  par les seuls  nommés consacrés
          l’Esprit Saint 
               descendit sur ceux qui étaient là, comme il était descendu sur nous au commencement.
           Alors je me suis rappelé la parole que le Seigneur avait dite :
               “Jean a baptisé avec l’eau,
                     mais vous, c’est dans l’Esprit Saint
                            que vous serez baptisés.”
           Et si Dieu leur a fait 
                           le même don qu’à nous, parce qu’ils ont cru au Seigneur Jésus Christ,
                qui étais-je, moi, pour empêcher l’action de Dieu ? ''
         En entendant ces paroles, ils se calmèrent et ils rendirent gloire à Dieu, en disant :
'' Ainsi donc, même aux nations
                        Dieu a donné la conversion
                                 qui fait entrer dans la vie ! »
---   -----   ----  ------   -------   ------- 
Première lecture de mardi (hier):
     -Actes 11 : 19-26 Ils s’adressaient aussi aux Grecs 
                                    pour leur annoncer la Bonne Nouvelle que Jésus est le Seigneur.
  « En ces jours-là, les frères dispersés par la tourmente
              qui se produisit lors de l’affaire d’Étienne
                     allèrent jusqu’en , Phénicie
                                             puis à Chypre 
                                                      et Antioche

                 sans annoncer la Parole
                         à personne d’autre qu’aux Juifs. 
       Parmi eux, il y en avait qui étaient originaires de Chypre et de Cyrène
                                                                                --------------------------------localisation de Cyrène
                                                                        correspond à la Libye actuelle

et qui, en arrivant à Antioche, s’adressaient aussi aux gens de langue grecque 
                             pour leur annoncer la Bonne Nouvelle : Jésus est le Seigneur.
       La main du Seigneur était avec eux
              un grand nombre de gens devinrent croyants 
                          et se tournèrent vers le Seigneur.
              La nouvelle parvint aux oreilles de l’Église de Jérusalem, ----------- les officiels sont nommés 
                                                                 par l'Église seule depuis toujours...
                                                                    L'Église est la seule 
                                                                        comme Jésus est le seul qui la                                                                                 dirige par l'Esprit Saint.
                       et l’on envoya Barnabé jusqu’à Antioche.
       À son arrivée, voyant la grâce de Dieu à l’œuvre, il fut dans la joie.
              Il les exhortait tous à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur. 
     C’était en effet un homme de bien, rempli d’Esprit Saint et de foi
                  Une foule considérable s’attacha au Seigneur. 
      Barnabé partit alors à Tarse chercher Saul
             L’ayant trouvé, il l’amena à Antioche. 
                   Pendant toute une année,
           ils participèrent aux assemblées de l’Église
        ils instruisirent 
             une foule considérable.
    Et c’est à Antioche que, 
          pour la première fois, 
                    les disciples reçurent le nom de « chrétiens ». 
---  -----   ----  -------   
Première lecture de mercredi de la 4e semaine de Pâques:
Actes 12 : 24—13 : 5 Mettez à part pour moi Barnabé et Saul
-Introduction au missel de la semaine:
     MISSEL : A Antioche, au cours d'une célébration liturgique,
           l'Esprit Saint désigne Saul et Barnabé
                pour une grande oeuvre d'évangélisation 
                     dans le monde grec.
           Ainsi débute à Salamine, dans l'île de Chypre
                  le premier voyage missionnaire de l'Apôtre des païens.
«  En ces jours-là, la parole de Dieu était féconde et se multipliait. 
          Barnabé et Saul, une fois leur service accompli
              en faveur de Jérusalem, s’en retournèrent à Antioche
          en prenant avec eux Jean 
              surnommé Marc.                                             aujourd'hui, 25 avril,
                                            c'est la fête liturgique de saint Marc, évangéliste


 Or il y avait dans l’Église qui était à Antioche
               des prophètes et des hommes chargés d’enseigner : 
                      Barnabé, 
                           Syméon appelé Le Noir, 
                                Lucius de Cyrène, 
                                      Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque, 
                         et Saul
              Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur 
                   et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit : 
                       '' Mettez à part pour moi Barnabé et Saul        
            en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés. ''
              Alors, après avoir jeûné et prié, 
             et leur avoir imposé les mains,
              ils les laissèrent partir.
Eux donc, envoyés par le Saint- Esprit, descendirent 
                     à Séleucie et de là                                                                   tracées des voyages de Paul:
                                                             attendre et voir (tracés mobiles)
                                                      bien fixer la carte. 
                                                  Nous voyons clairement le premier voyage
                                                                            (ligné en rouge)
                                               de Paul dont il est question dans notre lecture;
                                                              ainsi que les autres voyages...
                               cliquer sur agrandir

           s’embarquèrent pour Chypre
                    arrivés à Salamine (sur l'île de Chypre), ils annonçaient
                                     la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. 
                         Ils avaient Jean- Marc comme auxiliaire. »   (Jean-Marc c'est Marc l'évangéliste)...
---    -----   -----   ---------   ---  -----   -------   
-Note du missel de la semain
               concernant l'évangéliste saint Marc:

---  -----  -------   ---------   ------  -----  - -----  ---
5--traité de saint Hilaire sur la Trinité 
                        De même que je vis par le Père 
                  celui qui mangera ma chair vivra par moi.  

« «Parce que véritablement le Verbe s'est fait chair,
          c'est véritablement aussi que nous mangeons le Verbe incarné 
                en communiant au banquet du Seigneur.
       Comment ne doit-on pas penser 
                   qu'il demeure en nous par nature
         En effet, par sa naissance comme homme,
          il a assumé notre nature charnelle d'une façon désormais définitive et,
               dans le sacrement de sa chair donnée en communion
                   il a uni sa nature charnelle
                             à sa nature éternelle.
            C'est ainsi que tous nous formons un seul être, 
              parce que le Père est dans le Christ 
                         et que le Christ est en nous. ~
Que nous sommes en lui par le sacrement de la communion à sa chair et à son sang,
         lui-même l'affirme lorsqu'il dit : 
                 Et ce monde désormais ne me voit plus ; 
                  mais vous, vous me verrez vivant parce que je vis, 
                      et vous vivrez aussi ; parce que je suis dans le Père,
                             que vous êtes en moi, et moi en vous
    S'il voulait parler seulement d'une unité de volonté, 
            pourquoi a-t-il exposé une progression 
                                       et un ordre dans la consommation de cette unité ?
                N'est-ce pas parce lui-même étant dans le Père par sa nature divine, 
                     nous au contraire étant en lui en vertu de sa naissance corporelle, 
                       on doit croire que, réciproquement,
                       il est en nous par le mystère sacramentel. 
         Ceci enseigne la parfaite unité réalisée par le médiateur :
             tandis que nous demeurons en lui, 
                    lui-même demeure en nous. 
     Et ainsi nous progressons dans notre unité avec le Père,
            puisque le Fils demeure en lui par nature selon sa naissance éternelle 
                  et que nous-mêmes aussi sommes dans le Fils par nature, 
                       tandis que lui par nature demeure en nous.
Que cette unité soit en nous produite par sa nature, 
                lui-même l'affirme ainsi : 
               Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi en lui.
    Car ce n'est pas tout homme qui sera en lui, 
             mais celui en qui il sera lui-même : 
      c'est seulement celui qui mangera sa chair
         qui aura en lui la chair assumée par le Fils.
Plus haut, il avait déjà enseigné le sacrement de cette parfaite unité, 
       en disant : 
             De même que le Père, qui est la vie, m'a envoyé, 
                                     et que moi je vis par le Père, 
                   de même aussi celui qui mangera ma chair vivra par moi
     Donc, il vit par le Père ; et de la manière dont il vit par le Père, 
            nous-mêmes vivons par sa chair.
   Tout ce parallèle est à la base de notre intelligence du mystère ; 
       il nous fait comprendre, par le modèle proposé, 
            ce qui se passe. Donc,
                  ce qui nous donne la vie,
                      c'est que, dans les êtres charnels que nous sommes, 
                        le Christ demeure en nous par sa chair
             et il nous fera vivre en vertu du principe
                       qui le fait vivre par le Père.  »
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée aux Musulmans!!!

Message par Bryand Hier à 17:51

   
---aujourd'hui jeudi 26 avril 2018       ( Dans les premières  lectures de ce temps liturgique:
                                                                       ... Ainsi commence l'Église).
          jeudi de la 4e semaine de Pâques  Amour
-antienne d’ouv : psaume 67 : 8-9 Dieu quand tu sortis à la tête de ton peuple 
                                                            quand tu marchas dans le désert 
                                     la terre trembla les cieux mêmes fondirent en face de Dieu alléluia. 
1-Actes 13 : 13-25 C’est de la descendance de David 
                             que Dieu a fait venir un sauveur : Jésus  
2--Psaume 88 (88 (89), 2-3, 21-22, 25.27) R/ Ton amour, Seigneur,
                                  sans fin je le chante ! Alléluia ! (cf. 88: 2a)
-acclamation  Apocalypse 1 : 5 Jésus Christ témoin fidèle premier-né d’entre les morts tu nous aimes et par ton sang tu nous délivre du péché alléluia. 
3-évangile  Jean 13 : 16-20 Recevoir celui que j’envoie c’est me recevoir moi-même.
-antienne de la com : Matthieu 28 : 20 Je suis avec vous dit le Seigneur 
               tous les jours jusqu’à la fin des temps alléluia.      
4-bréviaire Apocalypse 15 : 5—16 : 21 Les 7 coupes de la colère de Dieu
5--commentaire de saint Augustin sur l’évangile de Jean Le commandement nouveau. 
 --
_____________________________
1-Actes 13 : 13-25 C’est de la descendance de David 
                             que Dieu a fait venir un sauveur : Jésus  
-introduction au missel de la semaine pour cette lecture: 
         Après Chypre, Paul et Barnabé gagnent
                    Pergé en Asie Mineure.
        Ensuite, dans la synagogue d'Antioche de Pisidie,
             Paul présente le message chrétien :
                  il résume l'histoire du salut
              depuis le choix d'Israël en Égypte jusqu'au roi David; 
        c'est de la descendance de David que Dieu suscitera pour Israël Jésus comme Sauveur.
« Quittant l’île de Chypre pour l’Asie Mineure, 
            Paul et ceux qui l’accompagnaient 
                                       s’embarquèrent à Paphos

et arrivèrent à Pergé en Pamphylie. 
           Mais Jean-Marc les abandonna pour s’en retourner à Jérusalem.
            Quant à eux, ils poursuivirent
                                    leur voyage au-delà de Pergé 
                        et arrivèrent à Antioche de Pisidie.
Le jour du sabbat, ils entrèrent à la synagogue et prirent place. 
           Après la lecture de la Loi et des Prophètes, 
              les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire :
                 '' Frères, si vous avez une parole d’exhortation pour le peuple, parlez. ''
Paul se leva, fit un signe de la main et dit :
            '' Israélites, et vous aussi qui craignez Dieu, écoutez : 
                       Le Dieu de ce peuple, le Dieu d’Israël 
                            a choisi nos pères ;
                              il a fait grandir son peuple pendant le séjour en Égypte 
                                et il l’en a fait sortir à bras étendu. 
            Pendant une quarantaine d’années, il les a supportés au désert 
                 et, après avoir exterminé tour à tour sept nations au pays de Canaan,
                     il a partagé pour eux ce pays en héritage. 
       Tout cela dura environ 450 ans. Ensuite, il leur a donné des juges,
                                                                    jusqu’au prophète Samuel. 
                                         Puis ils demandèrent un roi, et Dieu leur donna Saül,
                                                      fils de Kish, homme de la tribu de Benjamin, 
                                                          pour 40 années. 
                    Après l’avoir rejeté, Dieu a, pour eux, suscité David comme roi, 
                                              et il lui a rendu ce témoignage : 
                                      J’ai trouvé David, fils de Jessé ; 
                          c’est un homme selon mon cœur qui réalisera toutes mes volontés. 
              De la descendance de David, Dieu, selon la promesse
                   a fait sortir un sauveur pour Israël 
                        c’est Jésus
               dont Jean le Baptiste a préparé l’avènement
                                      en proclamant avant lui un baptême de conversion
                                            pour tout le peuple d’Israël.
               Au moment d’achever sa course, Jean disait : 
                     “Ce que vous pensez que je suis, je ne le suis pas. 
                      Mais le voici qui vient après moi, 
           et je ne suis pas digne de délier les sandales de ses pieds.” » 
-----   -----   -----   -----   ------   
3-évangile  Jean 13 : 16-20 Recevoir celui que j’envoie 
                                                 c’est me recevoir moi-même.
«  Après avoir lavé les pieds de ses disciples, Jésus parla ainsi : 
        '' Amen, amen, je vous le dis :
               un serviteur n’est pas plus grand que son maître,
 
                   ni un envoyé plus grand que celui qui l’envoie. 
             Sachant cela, heureux êtes-vous, si vous le faites.
    Ce n’est pas de vous tous que je parle. 
         Moi, je sais quels sont ceux que j’ai choisis
            mais il faut que s’accomplisse l’Écriture : 
                         Celui qui mange le pain avec moi m’a frappé du talon. 
                      Je vous dis ces choses dès maintenant,
                          avant qu’elles n’arrivent ; 
              ainsi, lorsqu’elles arriveront
                 vous croirez que moi, JE SUIS.
         Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un reçoit celui que j’envoie,
                                                       il me reçoit moi-même ;
                             et celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé.»  
----   -------   -----   -------   ----- 
5--commentaire de saint Augustin
                                        sur l’évangile de Jean 
                                        Le commandement nouveau
« Le Seigneur Jésus affirme 
           qu'il donne à ses disciples un commandement nouveau,
                     celui de l'amour mutuel, lorsqu'il dit : 
           Je vous donne un commandement nouveau, c'est de vous aimer les uns les autres
         Est-ce que ce commandement 
            n'existait pas déjà dans la loi ancienne, 
                  puisqu'il y est écrit : 
                               Tu aimeras ton prochain comme toi-même ? 
     Pourquoi donc le Seigneur appelle-t-il nouveau 
           un commandement qui est évidemment si ancien ? 
      Est-ce un commandement nouveau 
              parce qu'en nous dépouillant de l'homme ancien 
                         il nous revêt de l'homme nouveau
      Certes, l'homme qui écoute ce commandement, 
                          ou plutôt qui y obéit, 
             est renouvelé non par n'importe quel amour 
                mais par celui que le Seigneur a précisé,
                 en ajoutant, 
                     afin de le distinguer de l'amour charnel : 
                      Comme je vous ai aimés. ~
      C'est cet amour-là qui nous renouvelle,
            pour que nous soyons des hommes nouveaux, 
                                                 les héritiers du testament nouveau,
                                                 les chantres du cantique nouveau. 
       Cet amour-là, frères très chers, 
                 a renouvelé même les justes d'autrefois,
                                          les patriarches 
                                          et les prophètes, 
                    comme il a renouvelé 
                         plus tard les saints Apôtres ; 
        c'est lui qui renouvelle maintenant
                       les nations païennes
                 et qui,
                  de tout le genre humain, dispersé sur toute la surface de la terre, 
                       suscite et rassemble le peuple nouveau
                             le corps de la nouvelle épousée du Fils de Dieu, 
                                  celle dont il est dit dans le Cantique des cantiques : 
                                  Quelle est celle-ci qui s'élève, toute blanche ? 
           Toute blanche, parce que renouvelée. 
       Par quoi, sinon par le commandement nouveau ?
       C'est pourquoi, 
                en elle, ses membres doivent se soucier les uns des autres. 
        Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; 
         si un membre est à l'honneur, tous les membres se réjouissent avec lui
  Ils entendent, en effet, et observent cette parole : 
                              Je vous donne un commandement nouveau, 
                                c'est de vous aimer les uns les autres
         non pas comme font les débauchés, 
                  ni les hommes qui s'aiment simplement parce qu'ils sont des hommes ; 
       mais comme s'aiment ceux qui sont tous des dieux et les fils du Très-Haut, 
                 si bien qu'ils sont les frères de son Fils unique. 
         Ceux-là s'aiment les uns les autres parce que lui-même les a aimés
                          pour les conduire
                           à la fin qui les comblera, 
                 là où leur désir pourra se rassasier de tous les biens.
    En effet, aucun désir ne restera insatisfait lorsque Dieu sera tout en tous. ~

     Celui qui nous donne cet amour est celui qui dit : 
                 Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres
    C'est pour cela qu'il nous a aimés : afin qu'à notre tour nous nous aimions les uns les autres. 
                 Il nous en a rendus capables en nous aimant, 
                       afin que par l'amour mutuel nous soyons liés entre nous 
                          et que, par l'union très douce qui lie ses membres, 
                              nous soyons le corps d'une telle Tête.  »
avatar
Bryand
Contemplatif

Masculin Messages : 1917
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum