Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Arts & Voyages!!!

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mais où se trouvent les os de saint Nicolas ?

Message par Marie du 65 le Ven 15 Déc 2017 - 11:13

Mais où se trouvent les os de saint Nicolas ?
 





Saint Nicolas

Des chercheurs américains ont analysé un fragment d’os retrouvé dans l’Illinois qui pourrait appartenir… à saint Nicolas.

L'analyse des reliques de saint Nicolas conservées à Bari et à Venise permettrait de vérifier si les os appartiennent au même individu.

Célébré le 6 décembre, saint Nicolas vécut en Turquie dans la ville de Myre, aujourd’hui appelée Demre.

La plupart de ses restes se trouvent dans la basilique de San Nicola, à Bari (Italie) depuis 1087, et plus de 500 fragments d’os sont conservés à Venise.

Mais, au fil des ans, des fragments de reliques ont été acquis par des églises du monde entier.


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

De Nazareth à Bethléem L’éprouvant périple de Marie et Joseph!!

Message par Marie du 65 le Sam 16 Déc 2017 - 12:50

De Nazareth à Bethléem

L’éprouvant périple de Marie et Joseph








Pour pouvoir mettre au monde Jésus à Bethléem et accomplir les prophéties de l'Ancien Testament, Marie et Joseph ont dû affronter de dures épreuves.


« Et toi, Bethléem Éphrata, le plus petit des clans de Juda, c’est de toi que sortira pour moi celui qui doit gouverner Israël.

Ses origines remontent aux temps anciens, aux jours d’autrefois », écrit le prophète Michée (Michée 5,1).

Cependant, même si Joseph, descendant du roi David, est bien originaire de la petite ville de Judée, lui et Marie vivent à Nazareth, au nord de la Galilée, quand cette dernière est enceinte de Jésus, comme le rappelle l’évangile de Luc.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Lun 18 Déc 2017 - 12:39

Traditions de l’Avent

Une neuvaine colombienne

 



Pendant l'Avent, Aleteia partage avec vous des traditions de Noël.

En Colombie, une neuvaine est lancée chaque année à partir du 16 décembre.

Une préparation active qui rassemble amis et voisins devant la crèche.


A partir du 16 décembre, à la nuit tombée, les Colombiens ont l’habitude de prier autour de la crèche.

Il peut s’agir d’une simple prière familiale, mais le plus souvent, c’est l’occasion de se réunir avec des amis ou des voisins.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le Vatican repeint ses murs avec… du lait de la ferme de Castel Gondolfo !

Message par Marie du 65 le Mar 19 Déc 2017 - 10:59

Le Vatican repeint ses murs avec… du lait de la ferme de Castel Gondolfo !
 




Lait provenant la ferme du Vatican.

Le Palais du Belvédère, construit au XVe siècle et qui accueille les œuvres d'art les plus précieuses des Musées du Vatican, est actuellement en train d'être repeint avec du lait.


Les vieilles recettes sont parfois les meilleures.

L’architecte en chef du Vatican, Vitale Zanchettin, en sait quelque chose.

Il a actuellement recours à la surprenante technique de la peinture au lait de chaux, technique qui a fait ses preuves depuis l’Antiquité.

Et il ne le fait pas par nostalgie.

Comme il l’a déclaré lui-même, la peinture au lait de chaux se révèle plus durable que n’importe quelle peinture synthétique moderne.

Il prend pour exemple deux peintures du célèbre peintre Raphaël, réalisées à partir de cette méthode, et mises au jour au Vatican 500 ans après dans un parfait état de conservation.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Mer 27 Déc 2017 - 12:03

Jean d’Ormesson

« Je dirai malgré tout que cette vie fut belle »

 





Le titre du récit autobiographique de Jean d’Ormesson, paru en janvier 2016 (Gallimard), sonne désormais comme l’épilogue heureux d’une vie qu’il a quittée le 5 décembre dernier, et qu’il écrirait de là-haut.

Retour sur l’antépénultième livre du célèbre académicien, l’un des plus personnels, qui nous livre un éclairage sincère sur sa vie.


Sous forme de procès qu’il s’intente à lui-même, délicieusement bien écrit, Jean d’Ormesson nous livre humblement son caractère – paresseux, indifférent aux autres, gai, avide des plaisirs, curieux de tout, ambitieux – et nous raconte, de manière enjouée, sa vie, se tournant souvent lui-même en dérision, alors que l’on comprend, au fur et à mesure des pages, qu’il appartient aux « Grands » de ce monde.

Un testament philosophique

Je dirai malgré tout que cette vie fut belle est ce que nous pouvons appeler les Mémoires, même s’il s’en défend, de Jean d’Ormesson.

« Vous n’imaginiez tout de même pas que j’allais me contenter de vous débiter des souvenirs d’enfance et de jeunesse ?

Je ne me mets pas très haut, mais je ne suis pas tombé assez bas pour vous livrer ce qu’on appelle des Mémoires », martèle-t-il.


Reprenant la chute d’un poème d’Aragon, qui lui avait déjà fourni les titres de deux de ses livres, cette œuvre autobiographique est une ode à la vie, un monument d’anecdotes mettant en scène tout le gratin intellectuel parisien du XXe siècle, et une réflexion philosophique sur le temps qui passe.

Une autobiographie


Entre la gloire de son père — qu’il nous présente comme un diplomate honnête et droit — et le château de sa mère — Saint-Fargeau —, il avoue être né avec une cuillère en argent dans la bouche.

Il passe son enfance en Bavière, en Roumanie, puis au Brésil.

Il fait hypokhâgne et khâgne à Henri IV pendant la guerre, où il assure n’avoir rien compris à la Phénoménologie de l’Esprit de Hegel ou à la Critique de la Raison pure de Kant, ce qui ne l’a pas empêché d’être reçu à l’École normale rue d’Ulm, puis d’obtenir son agrégation de philosophie.

Il raconte son rêve de devenir écrivain :

« Je mettais les livres si haut – surtout la fameuse couverture blanche des éditions Gallimard qui me rendait à peu près fou avec son filet noir et ses deux filets rouges. »

Amusant, lorsqu’on sait qu’il a intégré, de son vivant, la Bibliothèque de la Pléiade, la plus prestigieuse des collections de la littérature française… chez Gallimard !



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Jeu 28 Déc 2017 - 20:15

Fraîchement restauré le « Massacre des Innocents » de Poussin s’expose au domaine de Chantilly


Le célèbre tableau de Nicolas Poussin a récemment réintégré le château de Chantilly, au musée Condé, après une restauration au Louvre.

Jusqu’au 7 janvier 2018, une exposition est organisée autour de cet épisode biblique et du tableau majeur de Poussin.


Quand le roi Hérode apprend par les rois mages qu’un enfant mâle, annoncé comme le Messie, risque de mettre en péril son pouvoir, il ordonne de tuer tous les enfants de moins de deux ans dans la région de Bethléem.

C’est le « Massacre des Innocents » rapporté par Matthieu dans le nouveau testament (Matt 2, 16-18).

Hormis le caractère symbolique et religieux, cette histoire a inspiré des générations de peintre.

Nicolas Poussin réalisa cette toile à Rome entre 1625 et 1629 et se concentre principalement sur le cri et l’épouvante de la mère dont l’enfant est tué par un soldat.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par jacques58fan le Jeu 28 Déc 2017 - 20:47

Théâtre Le testament de Marie
http://www.theatre-odeon.eu/fr/2016-2017/spectacles/le-testament-de-marie

« De temps en temps », écrit Deborah Warner, « arrive un récit qui réclame d’être raconté, une rencontre personnelle, une intimité éprouvée, une expérience profonde qui dans le calme de la soirée exigent d’être partagés, compris ensemble par l’interprète qui la raconte et le public ». Le Testament de Marie est l’un de ces récits. Celui d’une femme qui a vu, pendant la Crucifixion, le monde suivre son cours banal – qui a vu, tandis qu’agonisait son fils, des marchands ambulants griller de la viande sur leurs braseros, un oiseleur nourrir son rapace... Dans l’ombre de la grande Histoire que nous pensions connaître, Dominique Blanc nous guide vers « une réalité différente », et peu à peu sa confidence prend les couleurs d’une tragédie, poignante et enfin partagée.

Elle s’appelle Marie. Elle a vu son fils supplicié sur la croix. Cette histoire est celle de l’une des femmes les plus célèbres au monde, les plus représentées dans l’art occidental. L’Irlandais Colm Tóibín lui donne la parole, avec des mots de tous les jours. Ce simple geste opère un renversement fondamental :  l’Histoire perd sa majuscule. Nous entendons une histoire, celle d’une mère qui vit en exil, surveillée par ceux qui tiennent à préserver saintement la mémoire de son fils. Une femme qui en des temps troublés lutte de toutes ses forces pour faire entendre la vérité, révélant ainsi sa propre humanité fragile.

Telle qu’elle l’incarne, son témoignage mérite d’être découvert à mesure qu’elle le raconte depuis la scène. Deborah Warner aime et pratique toutes les dimensions du théâtre, depuis le grand spectacle shakespearien jusqu’au solo. À ses yeux, « solo » n’est d’ailleurs pas un simple synonyme de solitude en scène. La parole de l’interprète, même si elle s’élève « dans un désert », nous est adressée. Son monde, tandis que nous l’écoutons, se reconstruit autour de nous, englobant scène et salle, pareil à un «  rêve-paysage  » (dreamscape) étrange et familier.

Dans le récit théologique, le jour de la Crucifixion est un pivot du destin du monde. Dans le récit de cette femme, ce fut pour bien des gens un jour comme un autre, tout à fait banal – un jour où Marie vit, comme dans une hallucination de douleur, des marchands ambulants griller de la viande sur leurs braseros, des maquignons ferrer des chevaux. Ce jour-là, « ce jour de confusion, de terreur, de hurlements et de cris, »  elle vit aussi un homme près d’elle : «  cet homme portait une cage qui contenait un grand oiseau furieux au bec acéré, au regard indigné. L’homme portait aussi un sac, dont j’ai découvert peu à peu qu’il était à moitié rempli de lapins vivants. Et au cours des heures sur la colline, ces heures qui ont passé plus lentement que toutes les heures, l’homme tirait de temps à autre un lapin de son sac et le glissait dans la cage entrouverte »... Notre conscience court sans cesse d’une piste à l’autre :  l’une est ce que nous pensions savoir, l’autre ce que nous entendons. Le contraste de l’un à l’autre nous entraîne en terrain inconnu. Une histoire inouïe se révèle, tel un défi que le public doit relever chaque soir : celui que lui jettent « une réalité différente, une possibilité différente ». Et peu à peu une autre entente l’emporte – celle de l’émotion partagée.

D’abord créée en 2013 à Broadway avec Fiona Shaw, puis applaudi à Londres, au Barbican, ce Testament de Marie fut « un tour de force dramatique aussi audacieux que subversif » (Los Angeles Times). À l’invitation de la Comédie-Française et de l’Odéon, Deborah Warner réinvente en langue française sa mise en scène. Dominique Blanc, inoubliable incarnation de La Douleur, de Marguerite Duras, sous le regard de Patrice Chéreau, retrouve à cette occasion celle qui la dirigea en 1998, sur notre scène, dans l’un de ses plus beaux rôles : celui de Nora dans Maison de poupée d’Ibsen.

En coproduction avec la
avatar
jacques58fan
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 880
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Lun 1 Jan 2018 - 9:25

Bonjour Jacques,
Merci de ce partage!
Bonne et Heureuse Année ainsi qu'à votre famille
Avec toute mon Amitié
Marie


Mais qui était donc saint Sylvestre ?
 






Retour sur le parcours d’un homme dont on connaît si bien le nom

mais si peu l’histoire.


Mais qui était ce Sylvestre dont nous fêtons l’anniversaire de la mort chaque 31 décembre à grand renfort de champagne et de cotillons ?

Quel est donc ce saint par l’intercession duquel nous célébrons la fin de l’année et le début de la suivante ?

Au risque de vous surprendre, avant d’être un chat à la voix zozotante ou un acteur de cinéma, Sylvestre fut pape.

Il fut le 33e successeur de Pierre, contemporain de l’empereur Constantin, et exerça son pontificat pendant vingt-et-un ans, du 31 janvier 314 au 31 décembre 335.

Jacques de Voragine (1228-1298), chroniqueur italien du Moyen Âge, nous livre une histoire de ce pape dans son ouvrage La Légende dorée.

Nous y apprenons que Sylvestre naquit en 270, dans une famille romaine.

Sa mère confia l’instruction de son fils à un prêtre nommé Cyrinus, qui lui transmit les valeurs chrétiennes et le goût de l’hospitalité.

Marqué par cette éducation, Sylvestre accueillit le chrétien Timothée pendant plus d’une année, jusqu’à sa mort en martyr.

Le préfet Tarquinius cherchant à récupérer les richesses de Timothée fit arrêter Sylvestre :

« Timothée, répondit-il, ne m’a laissé que l’héritage de sa foi et de son courage ».

Finalement convaincu que le martyr ne possédait rien au jour de sa mort, Tarquinius n’en relâcha pas pour autant Sylvestre.

Menacé de mort et jeté en prison, le futur pape dit au préfet en le quittant :

« Insensé, c’est toi qui, cette nuit même, commenceras à subir les supplices éternels, et seras forcé, bon gré mal gré, de reconnaître que le Dieu que nous adorons est le seul vrai Dieu ! »

Le soir même, Tarquinius s’étrangla avec une arête de poisson et mourut dans la nuit.

Sylvestre fut libéré ; son grand courage et sa fermeté dans la foi le firent connaitre au pape Melchiade à qui il succéda.



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Diaporama Dans l’intimité de Thérèse de Lisieux aux Buissonnets!!

Message par Marie du 65 le Mar 2 Jan 2018 - 11:17

Diaporama

Dans l’intimité de Thérèse de Lisieux aux Buissonnets

 





Les Buissonnets, la maison d'enfance de Thérèse.

Elle y passera onze ans de sa vie jusqu’à son entrée au Carmel.



Sainte Thérèse de Lisieux est née il y a 145 ans exactement, le 2 janvier 1873.

Voici la maison dans laquelle elle a passé l'essentiel de son enfance.


Il y a 145 ans naissait à Alençon Thérèse Martin, la future sainte Thérèse de Lisieux.

Son père, Louis est horloger, et sa mère, Zélie, est dentellière.

A la mort de cette dernière, en 1877, toute la famille Martin s’installe à Lisieux, et loue la maison des Buissonnets.

Thérèse de Lisieux y passera onze ans de sa vie, jusqu’à son entrée au Carmel en 1898.

Aleteia vous propose une petite visite de ces lieux qui ont vu grandir la foi et la sainteté de la future docteur de l’Eglise.


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Jeu 4 Jan 2018 - 12:10

Les vestiges de la vie de sainte Geneviève à Paris
 





Sarcophage de sainte Geneviève conservé à l'église Saint-Etienne-du-Mont à Paris.


Née à Nanterre au Ve siècle et devenue patronne de la ville de Paris, sainte Geneviève a marqué l'histoire de la capitale par son héroïsme.

Retour sur les vestiges qui témoignent de sa vie.


Sainte Geneviève, née à Nanterre vers 420, est remarquée à l’âge de 7 ans par l’évêque Germain d’Auxerre, particulièrement touché par sa grande piété, qui la consacre à Dieu.

Souvent considérée par la légende comme une simple bergère, elle a cependant grandi dans une famille aisée qui appartenait à l’aristocratie gallo-romaine et qui disposait de vastes domaines autour de Paris.

À l’âge de 15 ans, elle décide d’entrer dans le groupe des « vierges consacrées » constituées de femmes qui vouent leurs existences à Dieu dans le célibat tout en vivant « dans le monde ».

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Sam 6 Jan 2018 - 11:30

Pourquoi les reliques des rois mages se trouvent-elles à Cologne ?
 






De l’Évangile de Matthieu à l’exhumation de trois squelettes par sainte Hélène au IVe siècle et leur arrivée à Cologne après un détour par Milan, découvrez l'histoire des reliques des rois mages.


La châsse contenant les reliques des rois mages de Cologne, est conservée dans la cathédrale de Cologne, la deuxième plus haute église d’Allemagne et du monde, où affluent des pèlerins du monde entier pour la vénérer. Réalisée entre 1181 et 1230 par un des plus fameux orfèvres médiévaux, Nicolas de Verdun, et ses successeurs, cette châsse occupe une place importante dans le culte rendu aux rois mages dont seul l’Évangile de Matthieu (Mt 1, 11) fait pourtant référence, parlant de « mages d’Orient » ayant appris la naissance du Christ, venus « l’adorer » et lui offrir de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

On ne connaît ni leur nombre, ni leurs noms, ni s’ils sont rois…




avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Lun 8 Jan 2018 - 10:38

Le jour où la première messe a été célébrée sur le continent américain
 




"La premiere messe en Amerique" (15eme siecle) Messe a Cuba en 1494 2e voyage de Colomb a La Havane).


Le 6 janvier 1494, jour de l'Épiphanie, frère Bernard Boyl, nommé vicaire apostolique du Nouveau Monde par le pape, débarquait avec Christophe Colomb sur l’ile des Caraïbes…


En 1492, le roi Ferdinand le Catholique charge un certain Bernard Boyl, son secrétaire, d’une mission délicate : faire partie de l’expédition des douze missionnaires que celui-ci a décidé d’envoyer aux côtés de Christophe Colomb à l’occasion de son deuxième voyage dans le Nouveau Monde.

Investi par le pape Alexandre VI du titre de premier vicaire apostolique, c’est ce catalan, supérieur de tous les ermites et confesseurs des pèlerins de l’abbaye de Montserrat, en Espagne, qui célébrera la toute première messe solennelle sur le continent américain.


Cela se passe, le jour de l’Épiphanie, à La Isabela.

C’est là, quatre jours auparavant que le navigateur a décidé de fonder une deuxième colonie sur l’île des Caraïbes, l’actuelle République dominicaine.

Cet établissement, destiné à favoriser la conquête par Christophe Colomb et de ses hommes va vite péricliter.

Le site a été localisé près de la ville dominicaine de Puerto Plata où l’on trouve des vestiges de la première colonie européenne des Amériques.

Une église moderne fut inaugurée en 1994, à l’occasion du 500e anniversaire de cette première messe.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les madones de Lyon sont-elles en danger ?

Message par Marie du 65 le Mar 9 Jan 2018 - 11:05

Les madones de Lyon sont-elles en danger ?



Vierge dans une niche à Lyon.

La ville de Lyon, qui recensait au siècle dernier environ 400 statues nichées au cœur des rues, n'en compte plus aujourd'hui que 200.

L'association "Les madones de Lyon" tente de préserver coûte que coûte ce patrimoine.


Du haut de leur piédestal ou blotties au fond de leurs niches, les statues des madones de Lyon intriguent.

Outre leur beauté, elles témoignent de la ferveur ancestrale des habitants et du culte marial si ancré dans l’histoire de Lyon.

Gardiennes de la ville, ces madones sont aujourd’hui en voie de disparition.

Il y a 100 ans, elles étaient encore près de 400 à orner les ruelles du vieux Lyon et les quartiers ouvriers.

Aujourd’hui, la moitié a disparu. Les causes ?

« Les intempéries les ont abîmées.

D’autres ont été enlevées ou cassées [par des propriétaires ou des habitants de la ville, ndlr].

De nombreuses niches sont aujourd’hui vides », a confié Étienne Piquet-Gauthier, le président de l’association les Madones de Lyon au journal 20 minutes.

Pour éviter de voir disparaître un pan essentiel de l’histoire artistique et spirituelle de Lyon, l’association « Les madones de Lyon », recense chaque jour toutes les statues et niches visibles de la commune.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Sur le tournage d’un film sur Louis et Zélie Martin!!

Message par Marie du 65 le Mer 10 Jan 2018 - 10:28

Sur le tournage d’un film sur Louis et Zélie Martin



Vimeo



A l'occasion des 160 ans de mariage des époux Louis et Zélie Martin en 2018, un documentaire de 52mn sur le couple est en cours de réalisation au sanctuaire d'Alençon (Orne).


Les parents de sainte Thérèse de Lisieux, Louis et Zélie Martin, ont été canonisé par le pape François en 2015.

A l’occasion de leur anniversaire de mariage, le sanctuaire d’Alençon leur rend hommage avec un documentaire.


« Ce film est à l’initiative d’un couple de producteurs touché par l’histoire de Louis et Zélie Martin » explique à Aleteia Damien Thomas, secrétaire général du sanctuaire d’Alençon.

Il met en scène des acteurs bénévoles qui illustrent la vie simple et pleine d’amour du couple.

Il souligne également la vie entièrement tournée vers Dieu des époux Martin.

Ce documentaire sera distribué en DVD sur plusieurs sites de productions catholiques.

Sa première diffusion aura lieu lors du jubilé le 7 et le 8 juillet 2018 au sanctuaire d’Alençon.

Entre 3 000 et 5 000 personnes sont attendues ce jour-là.


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

La boutique de l’Orfèvre, une pièce de théâtre de saint Jean Paul II!!

Message par Marie du 65 le Ven 12 Jan 2018 - 11:10

La boutique de l’Orfèvre, une pièce de théâtre de saint Jean Paul II
 




La troupe de théâtre.

Écrite en 1960 par Karol Wojtyla, elle est de nouveau mise en scène à Paris les 11 et 12 janvier au théâtre Saint-Léon.


Au début des années 1960, saint Jean Paul II est alors Karol Wojtyla, évêque de Cracovie et plus jeune évêque de Pologne.

Il a 48 ans. Il écrit une pièce de théâtre, « la Boutique de l’Orfèvre », une « méditation sur le sacrement de mariage qui, de temps en temps, se transforme en drame » comme le souligne son sous-titre.

Elle évoque des histoires d’amour qui commencent en Pologne dans les années 1940.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Ven 12 Jan 2018 - 11:14

Voici la photo gagnante du concours « Lumière du Monde » au mois de décembre
 





Le dernier lauréat du concours "Lumière du Monde" d‘Aleteia est l'association latino-américaine "Solidaridad en Marcha".


Fondation du Mouvement de Vie Chrétienne, Solidarida en Marcha œuvre en faveur des personnes qui se trouvent en situation de pauvreté dans plusieurs pays d’Amérique latine :

Pérou, Colombie, Brésil, Costa Rica et Équateur.

Son action, qui vise à créer des alliances avec ceux ayant les mêmes objectifs qu’elle, va même jusqu’aux Philippines.

Correspondant à la campagne « Noël et Jésus », la photo prise par Catalina Espinal Vargas illustre le travail mené afin de diffuser le véritable sens de la Nativité.

Elle montre des bénévoles et des enfants de Medellín (Colombie) jouant, récitant la neuvaine et partageant cadeaux et collations.

Ce véritable message d’amour, de joie et d’espérance est véhiculé grâce à de jeunes volontaires et entreprises socialement responsables promouvant l’esprit de solidarité envers les personnes dans la souffrance, et plus spécialement les enfants.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Sam 13 Jan 2018 - 11:43

Diapo – Ces étonnantes horloges astronomiques cachées dans les églises
 




Horloge astronomique de Beauvais

Le Salon International de l' Horlogerie, qui se tiendra à Genève du 15 au 19 janvier, est l'occasion de redécouvrir les extraordinaires horloges astronomiques qui se cachent dans les églises en France.


Plus qu’une simple horloge qui indiquerait uniquement les heures, l’horloge astronomique est un petit bijou de mécanique qui indique toute sorte d’informations relatives à l’astronomie : les positions du soleil, de la lune, les signes du zodiaque, les éclipses, les fêtes religieuses, les dates des marées etc.

Certaines horloges, plus complexes, sont également décorées de petits automates.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Lun 15 Jan 2018 - 12:18

Serge Dalens et son « Prince Eric » encore largement diffusé
 





Il y a vingt ans s’éteignait Yves de Verdilhac, dit Serge Dalens.

Pour des milliers d’enfants, de 7 à 77 ans, il est pour toujours le père du Prince Eric.

Né en 1910, Yves de Verdilhac a vingt-trois ans lorsqu’il fait une rencontre qui va bouleverser sa vie.

Le jeune homme, fils d’officier, est alors élève-avocat à Strasbourg.

Un jeune conscrit est alors sous les ordres de son père, il s’appelle Pierre Joubert.

Tous deux passionnés par le scoutisme qu’ils ont découvert très tôt, ils s’attellent à un premier récit :

Le Bracelet de Vermeil.

Une maison d’édition – locale – Alsatia –  accepte le texte et le publie en 1937.

La saga du Prince Eric était née.

Serge Dalens est déjà, dans ce premier livre, l’extraordinaire écrivain d’aventure qu’il demeura pendant de longues décennies, et Pierre Joubert l’illustrateur talentueux qui mettra en couleur les rêves de milliers d’enfants.

Dalens, Foncine et … Fondal

La même année, celui qui signe Serge Dalens, rencontre Jean-Louis Foncine, qui publie, dans la même collection Signe de Piste, l’aventure d’adolescents qui ont fait sécession du monde des adultes.

La Bande des Ayacks sera avec le deuxième tome du Prince Eric, le plus gros succès de la collection.

Avec Dalens et Foncine, qui signeront de nombreux romans sous le pseudonyme quasi-transparent de Mik Fondal, le style Signe de piste était lancé.




Evêque pendant 74 ans, que reste-t-il de saint Remi à Reims ?



Évêque de Reims pendant 74 ans, saint Remi a marqué l'histoire de la ville en raison de la longévité de son épiscopat et reste ancré dans les mémoires comme celui qui a baptisé le roi Clovis.

La vie de saint Remi est connue par différents textes dont le plus célèbre demeure la Vita Santi Remiggi, rédigé par Hincmar, archevêque de Reims être 845 et 882.

Né en 436, Remi grandit dans une famille aisée, son père, Emile, était comte de Laon.

De nature très pieux, il décide à l’âge de 20 ans de se cloîtrer dans un maison près de Laon pour vivre une vie de prière.

Sa réputation grandit tellement qu’à la mort de Bennadius, évêque de Reims, les habitants viennent le chercher directement pour qu’il remplace l’évêque décédé. Il n’a alors que 22 ans !

Multiplication des miracles

Vertueux, Remi est un évêque exemplaire.

Mais sa célébrité, il la doit surtout aux nombreux miracles qu’on lui attribue et qui ne firent qu’accentuer sa sainteté : guérison d’aveugles, arrêt d’incendies, changement d’eau en vin…

Mais son miracle le plus célèbre — décrit par Hincmar — demeure le miracle de la sainte Ampoule.

La colombe du Saint-Esprit apporta à Remi une ampoule d’huile sainte avec laquelle il baptista Clovis, roi des Francs.

Cette ampoule miraculeuse, contenant une huile qui ne s’épuise jamais, était conservée dans l’abbaye Saint-Remi de Reims.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arts & Voyages!!!

Message par Marie du 65 le Jeu 18 Jan 2018 - 12:05

Voici le plus ancien monastère du monde
 





Tous les moines et moniales chrétiens à travers le monde ont en commun saint Antoine le Grand (pas celui de Padoue) qui est considéré par la tradition comme le père fondateur du monachisme.

Après sa mort vers 356, un monastère sera édifié par ses disciples au pied du Mont Qulzum en Egypte, offrant là une présence monastique depuis seize siècles.


« Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux.

Puis viens, suis-moi. » (Matt 19, 21).

Ces quelques mots du Christ vont transformer radicalement la vie d’Antoine comme l’explique Athanase d’Alexandrie à la fin du IVe siècle dans sa Vie de saint Antoine.

Il vendra ses biens et choisira de partir au désert pour une vie de prière et de dénuement total.

Ce fils d’une riche famille d’agriculteurs égyptiens se retire ainsi du monde à la manière des ermites.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 22237
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum