Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 7 Aoû 2017 - 8:54


Ruth


07/08/2017




Ton Dieu sera mon Dieu

Ruth répondit à Noémi :

« Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi.

Où tu iras j’irai, ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu


Livre de Ruth, chapitre 1, verset 16




Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/ton-dieu-sera-mon-dieu/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



Hors de ma zone de confort

Comme tant d’autres de nos jours, Noémi avait quitté sa terre poussée par la faim.

Lorsqu’elle décide de retourner dans son pays, à Bethléem, une de ses deux belles-filles choisit de la suivre : c’est Ruth qui choisit un exil volontaire, par fidélité à Noémi.

Où cela va-t-il la mener ?

Elle ne le sait pas.

Elle fait seulement ce serment à sa belle-mère :

« Où tu iras, j’irai. »

Comme un écho lointain à la parole de Rébecca quand elle choisit de suivre ce Jacob qu’elle épouse :

« Oui, je partirai. » *

Même si Ruth vit, elle, le deuil de son époux, son départ a le même sens que pour Rébecca : comme elle, elle s’est liée à un homme et à ses proches, et donc aussi à la terre de cette nouvelle famille qui l’accueille.


Une relation d’amitié vraie nous fait rencontrer plus qu’un ami : elle nous emmène dans son monde, dans son univers et peut-être même dans sa terre, chez lui, chez les siens.

Cette aventure peut nous emmener loin de nos habitudes, en dehors de notre zone de confort, comme Ruth qui, en s’attachant aux pas de Noémi, va se retrouver loin de son pays de Moab.


Entrer en amitié avec le Seigneur, laisser cette amitié s’épanouir en amour au fil du temps, c’est aussi accepter d’être conduit par lui dans une terre inconnue, peut-être parfois celle « où nous ne voudrions pas aller » **.

Terre de joie, sûrement, terre d’épreuves aussi, parfois.


Aux heures où un tel appel retentit à notre cœur, il est bon de se redire avec le psalmiste : « Le Seigneur est mon berger, avec lui je ne crains aucun mal. » ***


* Gn 24,58
** Jn 21,18
*** Ps 22



Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média
















Texte Biblique



Lu par



Miglé Berekaité


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/ton-dieu-sera-mon-dieu/autoPlay___songLinkParole




Ruth 1, 8 ; 14-21

Alors Noémi dit à ses deux belles-filles :

« Allez, retournez chacune à la maison de votre mère.

Que le Seigneur vous montre le même attachement que vous avez eu envers nos morts et envers moi !


Alors les deux belles-filles élevèrent la voix et se mirent à pleurer.

Orpa embrassa sa belle-mère, mais Ruth restait attachée à ses pas.


Noémi lui dit :

« Tu vois, ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux.

Retourne, toi aussi, comme ta belle-sœur. »


Ruth lui répondit :

« Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi, car où tu iras, j’irai ; où tu t’arrêteras, je m’arrêterai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu.


Où tu mourras, je mourrai ; et là je serai enterrée.

Que le Seigneur me traite ainsi, qu’il fasse pire encore, si ce n’est pas la mort seule qui nous sépare ! »


Voyant qu’elle était résolue à l’accompagner, Noémi cessa de lui parler de cela.


Ainsi, elles allaient leur chemin, toutes les deux, jusqu’à ce qu’elles arrivent à Bethléem.

À leur arrivée à Bethléem, toute la ville fut en émoi.

Les femmes disaient :

« Est-ce bien là Noémi ? »

Mais elle leur dit :

« Ne m’appelez plus Noémi (Ma-gracieuse), appelez-moi Mara (Amertume).

Car le Puissant m’a remplie d’amertume.


J’étais partie comblée, mais le Seigneur me ramène les mains vides.

Pourquoi m’appeler encore Noémi ?

Le Seigneur m’a humiliée, le Puissant m’a fait du mal ! »



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 9 Aoû 2017 - 9:22


Ruth


09/08/2017




Booz endormi

Booz mangea et but.

Puis, le cœur content, il alla se coucher contre la meule.

Alors, Ruth s’approcha discrètement, découvrit les pieds de Booz et se coucha.


Livre de Ruth, chapitre 3, verset 7




Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/booz-endormi/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Prier avec ses pieds


Les pieds, ce n’est pas forcément très beau...

Autrefois couverts de la poussière des chemins, au point que le premier geste d’accueil d’un hôte dans la Palestine de Jésus est de lui laver les pieds *, ils sont aujourd’hui soustraits à nos regards par des chaussures.


Mais sans pieds, pas de marche, et sans marche, pas de rencontre.

C’est pourquoi saint Paul ne craint pas de célébrer la beauté des pieds du messager de la bonne nouvelle, en reprenant un verset d’Isaïe :

« Comme ils sont beaux, les pieds de celui qui porte la bonne nouvelle ! » **


Un pèlerin de Compostelle, qui avait fait tout le chemin en quelques mois, me disait de cette marche :

« Au début, on rumine dans sa tête sa douleur, et puis petit à petit, on en vient à prier avec ses pieds. »

Le rythme de la marche pénètre par les pieds, remonte au cœur et atteint l’âme, lui révélant la présence intime du Seigneur : la bonne nouvelle, on l’entend aussi avec son corps, dans son corps.


Ruth vient trouver de nuit Booz et ne le réveille pas, mais se love à ses pieds dans son sommeil, comme un chien loyal le ferait.

Curieuse déclaration !

Ruth, qui avait choisi de s’attacher aux pas de Noémi, se révèle une figure de fidélité : fidèle à Noémi au point de la suivre jusqu’en sa patrie, elle s’attache à ce pays.

Courbée sur cette terre, elle y glane de quoi vivre, et lorsque son regard se relève, c’est pour s’attacher à Booz, maître de cette terre, qui l’épouse.


La fidélité d’une itinérance lui a permis de découvrir les bienfaits de Dieu pour elle. Mais pour cela, il a fallu mettre un pied devant l’autre…


* Lc 7, 44
** Rm 10, 13



Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média








Texte Biblique



Lu par




Miglé Berekaité


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/booz-endormi/autoPlay___songLinkParole




Ruth 3, 1-4 ; 6-11

Noémi, sa belle-mère, dit à Ruth :

« Ma fille, ne devrais-je pas chercher &agraveagrave; t’établir pour que tu sois heureuse ?


Et maintenant, Booz n’est-il pas notre parent, lui dont tu as suivi les servantes ?

Voici que, cette nuit, il vanne lui-même l’orge sur l’aire.


Va te baigner, te parfumer et mettre ton manteau.

Tu descendras sur l’aire.

Ne te fais pas reconnaître de l’homme avant qu’il ait fini de manger et de boire.
Quand il sera couché, tu sauras où il se couche.

Alors, va, découvre-lui les pieds, et là, tu te coucheras.

Lui t’indiquera ce que tu devras faire. »


Et Ruth descendit sur l’aire et fit tout ce que sa belle-mère lui avait ordonné.
Booz mangea et but. Puis, le cœur content, il alla se coucher contre la meule.

Alors, Ruth s’approcha discrètement, découvrit les pieds de Booz et se coucha.


Or, au milieu de la nuit, l’homme frissonna, il se tourna pour voir : et voici qu’une femme était couchée à ses pieds !


Il demanda :

« Qui es-tu ? »

Elle répondit :

« C’est moi, Ruth ta servante.

Étends sur ta servante le pan de ton manteau, car c’est toi qui as droit de rachat. »


Alors, il dit :

« Sois bénie du Seigneur, ma fille !

Ce geste d’attachement est encore plus beau que le premier : tu n’as pas recherché les jeunes gens, pauvres ou riches.


Et maintenant, ma fille, n’aie pas peur ; tout ce que tu diras, je le ferai pour toi, car tout le monde ici sait que tu es une femme parfaite.


Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Ven 11 Aoû 2017 - 8:41




Ruth

11/08/2017




Booz épouse Ruth


Le Seigneur accorda à Ruth de concevoir, et elle enfanta un fils


Livre de Ruth, chapitre 2, versets 2, 1-3. 8-11 ; 4, 13-17




Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/booz-eacutepouse-ruth/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Un remarquable détour


Ces derniers versets qui récapitulent la succession des générations juste avant et juste après l’union de Booz à Ruth nous sont bien connus : la liturgie nous les fait entendre dans la semaine préparatoire à Noël, et de nouveau juste avant la messe de minuit, lorsque la vigile de la Nativité du Seigneur se conclut par la généalogie du Christ selon saint Matthieu, qui reprend ces quelques générations mot à mot *, en y incluant une mention de Ruth :

« Booz engendra Obed, de Ruth ».

Matthieu ajoute « de Ruth » :

il ne manque pas d’évoquer ce petit détour qu’a fait le Seigneur pour se révéler à son peuple et lui donner un sauveur.


C’est un sacré détour, tout de même, car pour que du peuple promis à Abraham naisse le Messie annoncé, via des figures aussi prestigieuses qu’Isaac, Jacob, le roi David ou Salomon, il aura fallu Ruth, l’étrangère, elle qui, venant de Moab, n’était pas concernée par les promesses de Dieu.


Qui aurait pu croire que son attachement aux pas de Noémi puis aux pieds de Booz lui donnerait une telle place dans la mémoire des croyants ?

Aurait-elle pu imaginer qu’elle préfigurerait ainsi l’ouverture du salut à toutes les nations ?

Savait-elle que par elle nous serait révélé que Dieu arrive dans nos vies à ses fins, y compris parfois au moyen de nos écarts de route ?


Bienheureuse Ruth, de là où tu es, veille sur nos chemins, rends-nous attentifs aux appels que le Seigneur nous adresse pour prendre des directions inattendues, donne-nous ta confiance !


* Mt 1,3-6


Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média






Texte Biblique



Lu par




Miglé Berekaité


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/booz-eacutepouse-ruth/autoPlay___songLinkParole




Ruth 4, 13-17

Booz prit donc Ruth comme épouse, elle devint sa femme et il s’unit à elle.

Le Seigneur lui accorda de concevoir, et elle enfanta un fils.


Les femmes de Bethléem dirent à Noémi :

« Béni soit le Seigneur qui aujourd’hui ne t’a pas laissée sans quelqu’un pour te racheter !

Que son nom soit célébré en Israël !


Cet enfant te fera revivre, il sera l’appui de ta vieillesse : il est né de ta belle-fille qui t’aime, et qui vaut mieux pour toi que sept fils. »


Noémi prit l’enfant, le mit sur son sein, et se chargea de l’élever.


Les voisines lui donnèrent son nom.

Elles disaient :

« Il est né un fils à Noémi. »

Et elles le nommèrent Obed (c'est-à-dire : serviteur).

Ce fut le père de Jessé, qui fut le père de David.


Voici la descendance de Pérès : Pérès engendra Esrone.

Esrone engendra Ram, Ram engendra Aminadab.

Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone ;
Salmone engendra Booz, Booz engendra Obed ;


Obed engendra Jessé, et Jessé engendra David.

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 14 Aoû 2017 - 10:16


David


14/08/2017




L'onction de David

Le Seigneur dit alors, ‘Lève-toi, donne-lui l’onction.

C’est lui


1 Samuel, chapitre 16, verset 12




Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/lonction-de-david/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Dieu, chercheur de l’homme


Le roi Saül, maltraitant son peuple, est rejeté par Dieu.

Samuel est alors envoyé à Bethléem, chez Jessé, pour donner à Israël un autre roi.

Dieu cherche un roi-pasteur. Un berger selon son cœur.

Qui paisse son troupeau, le guide et le protège.


Pas un notable. Pas un puissant déjà bien installé.

Samuel peine à se défaire des attributs communs du pouvoir, que sont le rang, le nom, l’influence : commençant par l’aîné des fils de Jessé - comme la tradition le réclame - il lui faudra du temps avant de percevoir que c’est le plus jeune, le plus modeste, le moins reconnu des fils que Dieu choisit.


À l’écart, dans un champ, là où nul ne chercherait un messie pour Israël. Pas toujours facile pour Dieu, roi de l’univers, de faire entendre le secret de l’Alliance qu’Il veut tisser avec son peuple.

« Lève-toi, donne-lui l’onction. C’est lui ! » Parole claire, sûre, définitive. «  L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là.»*


Entrer dans une alliance de vie avec le Dieu créateur, c’est recevoir le don de Son Esprit :

« amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi ».**

Dieu donne ce qu’Il est à celui qui Le reçoit.

Pour tenir dans l’alliance, pour l’honorer au mieux, du sein même de la finitude de l’humain.

L’Esprit qui « rend libre »***, par ses visages et ses manifestations multiples, inattendus, inespérés parfois, est là, au cœur du lien que Dieu scelle avec l’homme.


Comme Samuel, l’homme apprend à L’écouter, à percevoir Sa présence, l’orientation qu’Il inspire.

Car l’alliance est toujours à réinventer selon la singularité de chacun.

Elle reste une gageure, tiraillés que nous sommes entre ce qui rapproche de la Source qui guide et fait vivre, et ce qui en éloigne.

Parfois pour le pire.

Tel sera le chemin de David, prophète et roi, choisi par Dieu.


* 1 Samuel 16, 13
** Épître de Paul aux Galates, 5, 22-23
*** Galates, 5, 1


Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris






Texte Biblique



Lu par



Sébastien Depommier


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/lonction-de-david/autoPlay___songLinkParole




1 Samuel 16, 10-13

Jessé présenta ainsi à Samuel ses sept fils, et Samuel lui dit :

« Le Seigneur n’a choisi aucun de ceux-là. »


Alors Samuel dit à Jessé :

« N’as-tu pas d’autres garçons ? »

Jessé répondit :

« Il reste encore le plus jeune, il est en train de garder le troupeau. »

Alors Samuel dit à Jessé :

« Envoie-le chercher : nous ne nous mettrons pas à table tant qu’il ne sera pas arrivé. »


Jessé le fit donc venir : le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau.


Le Seigneur dit alors :

« Lève-toi, donne-lui l’onction : c’est lui ! »


Samuel prit la corne pleine d’huile, et lui donna l’onction au milieu de ses frères.

L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là.


Quant à Samuel, il se mit en route et s’en revint à Rama.

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 16 Aoû 2017 - 8:45



David


16/08/2017




La jalousie de Saül envers David

À David on attribue les dizaines de milliers, et à moi les milliers ; il ne lui manque plus que la royauté.

À partir de ce jour-là, Saül regardait David avec méfiance.


1 Samuel, chapitre chapitre 8, verset 9




Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-jalousie-de-sauumll-envers-david/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




La tyrannie de la comparaison


David a été choisi et oint : attente d’un avenir pour le nouveau pasteur d’Israël.

Mais Saül est toujours roi et chaque mission confiée à David se révèle un succès.

Non seulement il est un valeureux défenseur du territoire contre les Philistins, mais de surcroît David plaît, jusque dans les rangs de son aîné.

Et ses exploits sont célébrés bien plus que ceux de Saül.

La différence des chiffres – « à moi des milliers » ; « à lui des dizaines de milliers » - dit la tyrannie de la comparaison dans laquelle Saül s’est installé.

Il se comprend, s’évalue, se définit depuis le regard que les autres portent sur lui.

Que le peuple, et les femmes en particulier, célèbrent David plus que lui, lui est insupportable.


Cette quête d’un regard toujours approbateur d’autrui introduit alors le soupçon dans sa relation avec David.

Pour Saül qui s’est éloigné de Dieu, David est devenu une menace : il pourrait usurper son rang de roi – ce que David est déjà dans le cœur de Dieu * .

Il pourrait prendre le pouvoir sur le peuple, ce que Saül refuse, lui, le premier roi-messie d’Israël.

Mais qu’est-ce qu’un roi qui n’a pas soin de son peuple et qui envie plus modeste que lui ?

Ceci n’est pas sans rappeler un des tous premiers actes de comparaison dans la Bible : l’épisode fatal du meurtre d’Abel par Caïn.

Caïn, jaloux du regard que Dieu porte sur le travail de son frère, l’entraîne dans un champ, se jette sur lui et le tue.

** Saül aura les mêmes pensées que Caïn : « Ne portons pas la main sur lui, mais que des Philistins le fassent ! »**


Attenter à la vie de l’autre, sous quelque forme que ce soit, pour imaginer se faire une place.

Mettre à mort le corps du messie, choisi et oint, pour maintenir une royauté sans consistance et sans orientation.

Résonne déjà ici la fin inique de Jésus, Messie crucifié.

Supplication, pour chacun, à devenir libre de nous-même.


* 1 Samuel 16, verset 12
** Genèse 4, verset 8
*** 1 Samuel 18, verset 17


Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris








Texte Biblique



Lu par



Sébastien Depommier


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-jalousie-de-sauumll-envers-david/autoPlay___songLinkParole




1 Samuel 18, 5-9

Dans ses expéditions, David réussissait partout où l’envoyait Saül, et Saül le mit à la tête des hommes de guerre.

Il était bien vu de tout le peuple et même des serviteurs de Saül.


Au retour de l’armée, lorsque David revint après avoir tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël à la rencontre du roi Saül pour chanter et danser au son des tambourins, des cris de joie et des cymbales.


Les femmes dansaient en se renvoyant ce refrain :

« Saül a tué ses milliers, et David, ses dizaines de milliers. »


Saül le prit très mal et fut très irrité. Il disait :

« À David on attribue les dizaines de milliers, et à moi les milliers ; il ne lui manque plus que la royauté ! »


Depuis ce jour-là, Saül regardait David avec méfiance.



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Ven 18 Aoû 2017 - 9:41


David


18/08/2017




David épargne Saül


Pourquoi écoutes-tu les gens qui te disent :

‘David te veut du mal ?’



1 Samuel, chapitre 24, verset 9




Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/david-eacutepargne-sauumll/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed






Quelle voix écoutons-nous ?


David, maltraité par Saül, pourchassé par ses armées, réfugié au désert d’Enn-Guédi, se retient d’un geste fatal et épargne Saül :

« Je ne porterai pas la main sur mon Seigneur le roi qui a reçu l’onction du Seigneur. »*

Pour David, attenter à la vie d’un roi-messie, c’est ôter de Saül la vie-même reçue de Dieu.


Il consent à ne pas se poser en juge de son beau-père (car, entre temps, David a épousé Mikal, la fille de Saül), et néanmoins tortionnaire :

« C’est le Seigneur qui sera juge entre toi et moi, c’est le Seigneur qui me vengera de toi, mais ma main ne te touchera pas. »**


David laisse la place à une autre justice que celle de la loi du Talion.


Il s’en remet à un Autre. À Celui-là même dont il a reçu l’Esprit par l’onction.

C’est ce que fera aussi Jésus, trahi, humilié, blessé à mort :

« Père, pardonne-leur. »***

Remettre à Dieu, maître de toute justice, sa propre capacité de juger, voire de pardonner, c’est d’abord déposer l’inextricable, l’incompréhensible :

« Je n’ai pas commis de faute contre toi et toi, tu traques ma vie pour me l’enlever. »


Puis confier ce qui ne peut relever du possible de l’humain, afin que la trahison, l’injustice, la colère, la blessure insoutenable n’envahissent pas tout le champ de l’existence, de l’imaginaire, des choix à venir.

Quelle voix écouter alors ?

Celle qui, sans cesse, rumine la vengeance méritée ?

Ou celle qui invite à tout remettre au Dieu vivant afin que de la vie, jusque-là impensée, advienne ? David a choisi le côté de la vie.


Le Christ nous offrira sa vie pour toujours par son côté transpercé. A nous de nous laisser tourner vers l’avenir, malgré tout.


* 1 Samuel 24, verset 11
** 1 Samuel 24, verset 12
*** Luc 23, verset 34



Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris











Texte Biblique



Lu par




Sébastien Depommier


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/david-eacutepargne-sauumll/autoPlay___songLinkParole




1 Samuel 24, 4-10 ; 12-13



À l’est des rocs des bouquetins, il y avait une grotte où Saül entra.

Or, David et ses hommes se trouvaient au fond de la grotte.

Les hommes de David lui dirent :

« Voici le jour dont le Seigneur t’a dit :

“Je livrerai ton ennemi entre tes mains, tu en feras ce que tu voudras.” »

David vint couper furtivement le pan du manteau de Saül.

Alors le cœur lui battit d’avoir coupé le pan du manteau de Saül.

Il dit à ses hommes :

« Que le Seigneur me préserve de porter la main sur mon maître, qui a reçu l’onction du Seigneur. » Par ses paroles, David retint ses hommes.

Il leur interdit de se jeter sur Saül. Alors Saül quitta la grotte et continua sa route.


David se leva, sortit de la grotte, et lui cria :

« Mon seigneur le roi ! »

Saül regarda derrière lui.


David s’inclina jusqu’à terre et se prosterna, puis il lui cria :

« Pourquoi écoutes-tu les gens qui te disent :

“David te veut du mal” ?

Regarde, père, regarde donc : voici dans ma main le pan de ton manteau.

Puisque j’ai pu le couper, et que pourtant je ne t’ai pas tué, reconnais qu’il n’y a en moi ni méchanceté ni révolte.

Je n’ai pas commis de faute contre toi, alors que toi, tu traques ma vie pour me l’enlever.

C’est le Seigneur qui sera juge entre toi et moi, c’est le Seigneur qui me vengera de toi, mais ma main ne te touchera pas ! »

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 21 Aoû 2017 - 9:06



David


21/08/2017



Le sacre de David, roi d'Israël


Tu seras le berger d’Israël mon peuple, tu seras le chef d’Israël.







Méditation



frère Olivier Catel



Couvent de Jérusalem


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/le-sacre-de-david-roi-disraecircl/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Le Seigneur me conduit


Le roi David a été librement choisi par Dieu pour être le grand roi d’Israël, le messie, c’est-à-dire celui qui a reçu l’onction royale.

David reçoit Jérusalem, la ville sainte par excellence, à partir de laquelle il bâtit et agrandit son royaume.


Jérusalem devient la ville sainte et résonne jusqu’à aujourd’hui de la gloire de David.

Le Christ, le Messie promis par toutes les Écritures, a reçu l’onction, le Christ a reçu le Royaume de Dieu.

Jésus nous invite donc, chacune et chacun, à habiter la ville sainte, à habiter le Royaume de Dieu.


Dans cette Cité de Dieu, nous ne sommes pas, sur cette terre, des sujets passifs à la merci d’un roi despotique mais bien plutôt des citoyens actifs : Jésus règne sur nos cœurs et sur nos vies non pas pour nous opprimer et contraindre notre liberté mais bien plutôt pour nous rendre libres et nous inviter à trouver de nouvelles formes de charité.

Bien des voix s’élèvent pour nous dire que le Royaume de Dieu ne tiendra pas, qu’il s’écroulera, emporté par l’argent, la méchanceté des hommes, les guerres et les souffrances.


Les images qui défilent sur nos écrans pourraient bien donner raison à ces voix de malheur.


Mais ce Royaume de Dieu tient bon, siècle après siècle, car son roi n’est pas un roi à la manière des rois humains :

il est « doux et humble de cœur »*, il est là pour « servir et non pas pour être servi »**.

Le Christ est l’exemple que nous devons suivre, l’exemple qui renverse les valeurs apparemment établies de ce monde.

Le Christ a semé l’espérance sur cette terre : nous devons cultiver cette semence pour que ce Royaume s’étende et que ce règne de paix parvienne à tous les hommes.



* Évangile selon saint Matthieu, chapitre 11, verset 29.
** Évangile selon saint Matthieu, chapitre 20, verset 28.



Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center






Texte Biblique



Lu par




Marilyne Fontaine


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/le-sacre-de-david-roi-disraecircl/autoPlay___songLinkParole




2 Samuel 5, 1-7

Alors toutes les tribus d’Israël vinrent trouver David à Hébron et lui dirent :

« Vois !

Nous sommes de tes os et de ta chair.

Dans le passé déjà, quand Saül était notre roi, c’est toi qui menais Israël en campagne et le ramenais, et le Seigneur t’a dit :

“Tu seras le berger d’Israël mon peuple, tu seras le chef d’Israël.” »


Ainsi, tous les anciens d’Israël vinrent trouver le roi à Hébron.

Le roi David fit alliance avec eux, à Hébron, devant le Seigneur.

Ils donnèrent l’onction à David pour le faire roi sur Israël.


Il avait trente ans quand il devint roi, et il régna quarante ans : à Hébron il régna sur Juda pendant sept ans et demi ; et à Jérusalem il régna trente-trois ans, à la fois sur Israël et sur Juda.


Le roi avec ses hommes marcha sur Jérusalem contre les habitants de la région, les Jébuséens.

On lui dit :

« Tu n’entreras pas ici : des aveugles et des boiteux suffiraient à te repousser.

» Autrement dit :

David n’entrera pas ici.


Mais David s’empara de la forteresse de Sion – c’est la Cité de David.




Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 23 Aoû 2017 - 8:22


David


23/08/2017




La prophétie de Natân



Mais ma fidélité ne lui sera pas retirée.




2 Samuel, chapitre 7, verset 15




Méditation



frère Olivier Catel




Couvent de Jérusalem


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-propheacutetie-de-natacircn/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Le Seigneur me bâtit une maison


Que fit saint François d’Assise quand il entendit la voix du Christ qui lui demandait de reconstruire son Église ?

Il se mit à refaire la toiture de la petite chapelle de San Damiano avant de comprendre que le Seigneur lui demandait de reconstruire la grande Église, celle du peuple de Dieu.


François donna sa vie pour accomplir cette tâche et, finalement, le Seigneur a construit pour lui une immense maison, celle de l’ordre franciscain.

Dans ma vie aussi, je me demande ce que je peux faire pour construire une maison au Seigneur, pour l’honorer.

C’est bon et juste, mais si, finalement, je laissais le Seigneur agir ?


Dieu a en effet déjà construit, pour moi, avant même ma naissance, l’Église, qui est son corps, il m’a aussi donné de naître dans ce monde et est venu habiter au plus profond de mon être par le don de l’Esprit saint *.

Cette maison de l’Église ou de mon âme peut parfois être souillée mais le Seigneur « corrige » et purifie ce péché pour autant que je me tourne vers lui.

Cette maison est plus stable que toutes les constructions humaines.


La « Maison du Seigneur », le Temple de Jérusalem a été détruit, tout a disparu.

La maison que Dieu construite pour moi est inébranlable, car elle repose sur la promesse même de Dieu, sur Dieu lui-même, en Jésus-Christ qui est la pierre d’angle de cet édifice.

Dieu a, en toutes choses, l’initiative. Seigneur, donne-moi d’habiter ta maison tous les jours de ma vie, d’être dans tes parvis, car ta promesse et ta fidélité s’étendent d’âge en âge.

* Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens, chapitre 6, verset 19 :

« Ne le savez-vous pas ?

Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes. »


Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center






Texte Biblique



Lu par




Marilyne Fontaine


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-propheacutetie-de-natacircn/autoPlay___songLinkParole




2 Samuel 7, 11-15

Le prophète Natan dit à David :

« Le Seigneur t’annonce qu’il te fera lui-même une maison.

Quand tes jours seront accomplis et que tu reposeras auprès de tes pères, je te susciterai dans ta descendance un successeur, qui naîtra de toi, et je rendrai stable sa royauté.

C’est lui qui bâtira une maison pour mon nom, et je rendrai stable pour toujours son trône royal.

Moi, je serai pour lui un père ; et lui sera pour moi un fils.


S’il fait le mal, je le corrigerai avec le bâton, à la manière humaine, je le frapperai comme font les hommes.

Mais ma fidélité ne lui sera pas retirée, comme je l’ai retirée à Saül que j’ai écarté de devant toi. »



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Ven 25 Aoû 2017 - 9:59


David


25/08/2017




Le repentir de David

Cet homme, c’est toi !


2 Samuel chapitre 12, verset 7




Méditation



frère Olivier Catel




Couvent de Jérusalem


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/le-repentir-de-david/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Cure contre l’aveuglement


Notre conscience est souvent bien rapide pour dénoncer les injustices, pour accuser les pécheurs et pour nous donner un sentiment de satisfaction.

En soi, rien de mal si ce n’est que nous devons nous aussi ouvrir les yeux sur nos propres fautes.

Le roi David a ainsi tôt fait de s’enflammer contre le mauvais riche de la parabole et de se préparer à faire justice. Le tout petit problème est que c’est lui le coupable.

Le prophète n’est pas venu pour louer son sens de la justice mais pour l’accuser.

Nous commettons nous aussi, parfois sans nous en rendre compte, de grandes injustices envers nos frères alors même que nous sommes reconnaissants envers le Seigneur pour tous ses biens et toutes ses grâces.


Notre aveuglement à l’égard de nos propres péchés est dû à ce sentiment profond d’avoir de bonnes intentions :

« Je suis une personne qui cherche le bien, je prie, l’orientation fondamentale de ma vie, c’est d’être un chrétien fidèle. »


Cette bonne intention fondatrice ne m’empêche pas cependant de commettre des péchés et risque même de me cacher mes propres fautes.

Puissions-nous alors trouver sur nos routes un prophète comme Nathan qui nous ouvre les yeux pour autant que nous soyons capables d’ouvrir nos oreilles et notre cœur, de ne pas nous fâcher.

La correction fraternelle est bien souvent difficile à recevoir, mais elle est essentielle pour notre croissance spirituelle.

Reconnaissons nos fautes et demandons humblement pardon au Seigneur en confessant tous les bienfaits que nous avons reçus de sa main.

Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center








Texte Biblique



Lu par




Marilyne Fontaine


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/le-repentir-de-david/autoPlay___songLinkParole




2 Samuel 12, 1-9

Le Seigneur envoya vers David le prophète Nathan qui alla le trouver et lui dit :

« Dans une même ville, il y avait deux hommes ; l’un était riche, l’autre était pauvre.


Le riche avait des moutons et des bœufs en très grand nombre.

Le pauvre n’avait rien qu’une brebis, une toute petite, qu’il avait achetée.

Il la nourrissait, et elle grandissait chez lui au milieu de ses fils ; elle mangeait de son pain, buvait de sa coupe, elle dormait dans ses bras : elle était comme sa fille.

Un voyageur arriva chez l’homme riche.

Pour préparer le repas de son hôte, celui-ci épargna ses moutons et ses bœufs.

Il alla prendre la brebis du pauvre, et la prépara pour l’homme qui était arrivé chez lui. »


Alors, David s’enflamma d’une grande colère contre cet homme, et dit à Nathan : « Par le Seigneur vivant, l’homme qui a fait cela mérite la mort !


Et il remboursera la brebis au quadruple, pour avoir commis une telle action et n’avoir pas épargné le pauvre. »


Alors Nathan dit à David :

« Cet homme, c’est toi ! Ainsi parle le Seigneur Dieu d’Israël : Je t’ai consacré comme roi d’Israël, je t’ai délivré de la main de Saül, puis je t’ai donné la maison de ton maître, j’ai mis dans tes bras les femmes de ton maître ; je t’ai donné la maison d’Israël et de Juda et, si ce n’est pas assez, j’ajouterai encore autant.

Pourquoi donc as-tu méprisé le Seigneur en faisant ce qui est mal à ses yeux ?

Tu as frappé par l’épée Ourias le Hittite ; sa femme, tu l’as prise pour femme ; lui, tu l’as fait périr par l’épée des fils d’Ammone.

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 28 Aoû 2017 - 8:44



Psaumes de David


28/08/2017




Comme un cerf altéré cherche l'eau vive

Espère en Dieu !

De nouveau, je rendrai grâce :

Il est mon sauveur et mon Dieu !


Psaume 41




Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/comme-un-cerf-alteacutereacute-cherche-leau-vive/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Descente au cœur


Quand pourrai-je m’avancer, paraître face à Dieu ? »

Qui n’a pas au fond de lui-même ce désir secret d’être introduit en présence du Seigneur ?

Il est trop familier ce soupir-là, ce soupir de l’âme se languissant de ce Dieu qui ne lui fait pas la grâce de sa présence.

Quand donc, Seigneur, seras-Tu enfin la seule joie de mon cœur ?


Es-Tu seulement là quand j’ai besoin de Toi ?

Et j’en viens à douter… Ce n’est pas seulement la faute du vacarme autour de moi, ce bruit qui me fait tourner le regard ailleurs et me détourne de Toi Seigneur ; non, c’est jusqu’à cette petite voix intérieure qui me susurre « où est-Il, ton Dieu ? »


J’ai tant besoin de Toi, Seigneur, et Tu ne le vois pas ?

Les grandes souffrances se passent de mots : seul un cri sort de mon cœur.

Le souvenir des merveilles passées semble dérisoire face à ma détresse, et ton silence ajoute à ma torture.

Le « es-tu là pour moi ? » se transforme en « où es-tu ? ».


Mais pourquoi, au fond, pourquoi en suis-je là ?

Qu’est-ce qui a changé, Seigneur ?

N’étais-Tu pas proche, disponible, répondant à mes appels ?

Est-ce que je me suis bercé d’illusions tout ce temps-là ?

Oh, si Tu pouvais juste une fois…


Pourtant, je le sais, que Tu es mon Sauveur.

Je le sais, mais je ne le sens plus.

Je le sais avec ma tête, mais pas avec mon cœur.

Il faut que cela descende dans mon cœur.

Et, en ruminant ainsi ma peine, je m’aperçois qu’insensiblement, ma parole s’est tournée vers Toi, mon Dieu.

D’une plainte adressée à moi-même j’ai fait un cri jeté vers Toi, Seigneur.

N’est-ce pas le début de la prière ?

Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média












Texte Biblique



Lu par




Jean-Baptiste Germain


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/comme-un-cerf-alteacutereacute-cherche-leau-vive/autoPlay___songLinkParole




Psaume 41

Comme un cerf altéré;
cherche l'eau vive,
ainsi mon âme te cherche
toi, mon Dieu.

Mon âme a soif de Dieu,
le Dieu vivant ;
quand pourrai-je m'avancer,
paraître face à Dieu ?

Je n'ai d'autre pain que mes larmes,
le jour, la nuit,
moi qui chaque jour entends dire :
« Où est-il ton Dieu ? »

Je me souviens,
et mon âme déborde :
en ce temps-là,
je franchissais les portails !

Je conduisais vers la maison de mon Dieu
la multitude en fête,
parmi les cris de joie
et les actions de grâce.

Pourquoi te désoler, ô mon âme,
et gémir sur moi ?
Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce :
il est mon sauveur et mon Dieu !

Si mon âme se désole,
je me souviens de toi,
depuis les terres du Jourdain et de l'Hermon,
depuis mon humble montagne.


L'abîme appelant l'abîme
à la voix de tes cataractes,
la masse de tes flots et de tes vagues
a passé sur moi.

Au long du jour, le Seigneur
m'envoie son amour ;
et la nuit, son chant est avec moi,
prière au Dieu de ma vie.

Je dirai à Dieu, mon rocher :
« Pourquoi m'oublies-tu ?
Pourquoi vais-je assombri,
pressé par l'ennemi ? »

Outragé par mes adversaires,
je suis meurtri jusqu'aux os,
moi qui chaque jour entends dire :
« Où est-il ton Dieu ? »

Pourquoi te désoler, ô mon âme,
et gémir sur moi ?
Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce :
il est mon sauveur et mon Dieu !


Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 30 Aoû 2017 - 8:49




Psaumes de David


30/08/2017



Quel Chemin choisir?


Je fais repasser sur mes lèvres chaque décision de ta bouche


Psaume 118




Méditation



frère Marie-Augustin



Couvent de Strasbourg


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/quel-chemin-choisir/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




La gourmandise est un joli défaut


Ce baiser était si doux, si vivace en est le souvenir sur ma bouche.
J’avais tendu l’oreille, car suave était ta voix,
j’avais tourné au-dedans de moi-même mon cœur aux mots de ta bouche…
   mais c’est sur mes lèvres que je les ai reçus, avec surprise.

Tu m’as donné un baiser, Seigneur,
   ta Parole m’a rejoint et touché,
   ta langue m’a saisi et séduit,
   ta Parole s’est faite chair venue en ma chair.

Avec Toi j’ai lutté au corps à corps,
   ta Parole, je l’ai reçue au cœur à cœur,
   au bouche-à-bouche où j’ai reçu le souffle de ta voix.

Ta vie est entrée en moi,
   je l’ai bue avidement
   je l’ai aspirée à pleins poumons
   je l’ai épousée à pleines lèvres —
son parfum sur mes lèvres demeure —
eh quoi, le goût sucré de tes mots, ne pourrais-je pas le garder ?

Comme le miel laisse sa coulure dorée,
je veux garder mémoire de tes paroles,
   de ta voix en mon cœur,
   de ton Verbe en ma vie,
   faire miens tes mots,
   les redire à mon tour,
   parler ta langue amoureuse à moi donnée.

Apprends-moi, Seigneur, parle-moi encore.

De Toi bien sûr !

Quand tes décrets résonnent à mon âme, c’est ta vie que Tu me donnes.

   T’écouter c’est vivre.

   Te dire c’est vivre.

C’est montrer la Vie, c’est sortir mon cœur,
   mon cœur où Tu vis.

Garder mémoire de tes paroles, Seigneur, ne me suffit plus.

Me répéter à moi-même tes mots d&rsquorsquo;amour si doux à mon cœur, ce n’est pas assez.

Il me faut les dire, les crier, les hurler.

Que tous les entendent, et soient aimés de Toi en aimant ta Parole,
   qu’ils la découvrent savoureuse, juteuse et vivante,
   qu’ils deviennent des gourmands de ton Verbe
et des amoureux de ta voix.

Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média






Texte Biblique



Lu par




Jean-Baptiste Germain


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/quel-chemin-choisir/autoPlay___songLinkParole




Psaume 118 Beth

Comment, jeune, garder pur son chemin ?

En observant ta parole.

De tout mon coeur, je te cherche ;
garde-moi de fuir tes volontés.

Dans mon coeur, je conserve tes promesses
pour ne pas faillir envers toi.

Toi, Seigneur, tu es béni :
apprends-moi tes commandements.
Je fais repasser sur mes lèvres
chaque décision de ta bouche.

Je trouve dans la voie de tes exigences
plus de joie que dans toutes les richesses.
Je veux méditer sur tes préceptes
et contempler tes voies.

Je trouve en tes commandements mon plaisir,
je n'oublie pas ta parole.



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Ven 1 Sep 2017 - 8:50



Psaumes de David


01/09/2017




Chant du retour

Alors notre bouche était pleine de rires, nous poussions des cris de joie.


Psaume 125




Méditation



frère Marie-Augustin



Couvent de Strasbourg


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/chant-du-retour/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Conversion à la joie

Quelle déception ce matin au réveil !

L’alarme stridente dans mes oreilles m’a arraché au doux rêve que je faisais.

Il s’est évaporé, et je ne sais plus vraiment de quoi il s’agissait ni où j’étais.

Je me souviens juste que c’était très doux et que j’étais très bien là-bas.

Et pour quelques secondes, l’esprit encore engourdi et les yeux mi-ouverts, je me suis forcé à croire que j’y étais encore, je me suis escrimé à retenir ces images vaporeuses.

Ah ! Si je pouvais les garder telles quelles pour la journée, et être à chaque instant « comme en rêve » !


Mais ce ne serait pas très réaliste.

On ne peut pas, comme dans le film « Inception », passer sa vie dans un rêve.

Alors peut-être me faudrait-il plutôt réenchanter mon quotidien pour qu’il ressemble un peu plus à un rêve.

Tant de politiques le promettent, et les baptisés eux-mêmes s’efforcent de faire advenir le Royaume de Dieu là où ils sont, dans la simplicité de la vie ordinaire.


Mais comment faire ?

Peut-être que le bon geste n’est pas de fermer les yeux pour retrouver le doux souvenir d’un rêve, d’un monde idéal ou d’une utopie fantasmée, mais au contraire de les ouvrir : il y a tant à voir sous nos yeux, tant de choses qui bougent, qui avancent, et qui, malgré tout, ne vont pas trop mal dans notre monde.


Ce regard qui change, c’est le propre de la conversion : plutôt que se lamenter sur ce qui ne va pas et se réfugier dans les rêves, il faudrait faire comme le psalmiste : changer de sens de marche et de regard pour voir ce qui est beau et s’en réjouir.


Il faudrait, en somme, se convertir à la joie.

Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média








Texte Biblique



Lu par



Jean-Baptiste Germain


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/chant-du-retour/autoPlay___songLinkParole




Psaume 125

Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion,
nous étions comme en rêve !

Alors notre bouche était pleine de rires,
nous poussions des cris de joie ;
alors on disait parmi les nations :

« Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! »

Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
nous étions en grande fête !

Ramène, Seigneur, nos captifs,
comme les torrents au désert.


Qui sème dans les larmes
moissonne dans la joie :
il s'en va, il s'en va en pleurant,
il jette la semence ;
il s'en vient, il s'en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes.

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 4 Sep 2017 - 10:20



Anne et Samuel


04/09/2017




La consécration de Samuel

Il demeurera à la disposition du Seigneur tous les jours de sa vie.


1 Samuel 20, versets 20-22, 24-28




Méditation



sœur Véronique Margron



Communauté de Paris


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-conseacutecration-de-samuel/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Un Dieu qui exauce, une femme qui tient parole

Anne et Elkana étaient des priants.

Des suppliants.

Il faut faire face, pour Anne la stérile, à la femme rivale, Pennina, jalouse de l’amour qu’Elkana porte à Anne.

Alors elle prie, supplie.

Tant, au point que le prêtre Eli finit par être touché par sa tristesse autant que par sa foi et implore son Dieu de l’exaucer.

Alors Anne va enfanter un fils, Samuel.

C’est sa confiance malgré la tristesse, malgré le désespoir qui aura « raison » du Seigneur.

Oui le « Seigneur exauce », tel sera le nom de son enfant :

Samuel, Dieu exauce.

Mais Anne aussi tient parole.

Car elle avait promis, lors de sa supplique à son Dieu * qu’elle confierait ce fils au Seigneur, « pour toute sa vie ».

Elle ne le veut donc pas pour elle et pour ses vieux jours, ou pour ceux d’Elkana.

Non elle le désire ardemment comme le fruit de la grâce.

La grâce de son amour avec Elkana.

La grâce de sa foi en son Dieu de tendresse et de miséricorde.

Pourtant, quand elle a fait cette promesse, rien ne l’assure du fruit de ses entrailles.

Elle ne sait rien non plus de la douleur de ne pas garder son fils auprès d’elle.

Elle ne sait pas. Mais elle croit.


De tout son cœur et de toute sa volonté.

Elle croit que là est ce qui sera juste.

Un fils alors pour toute sa vie.

Sans rien savoir de ce qu’il deviendra, mais sûre pourtant que là sera la meilleure part pour lui.

Le confier. Elle qui aura tant confié sa douleur et son humiliation à son Dieu.
Anne, la croyante.

Suppliante, debout, fidèle à sa parole.

Anne, notre aînée dans la foi à tous. Visage de Marie dans sa confiance et son abandon, visage de chacune des femmes de ce monde qui laisse partir leurs fils – et leurs filles – advenir à leur propre vie, sans jamais les délaisser.

Visage de tous les croyants que nous sommes, qui malhabilement, chaotiquement souvent, supplions et essayons de remettre le meilleur de nous –même à celui-là seul qui peut lui faire porter du fruit.


* 1 Samuel chapitre 1, verset 11

Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris









Texte Biblique



Lu par




Pauline Méreuze


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-conseacutecration-de-samuel/autoPlay___songLinkParole




1 Samuel 1, 24-28

Lorsque Samuel fut sevré, Anne, sa mère, le conduisit à la Maison du Seigneur, à Silo ; l’enfant était encore tout jeune.

Anne avait pris avec elle un taureau de trois ans, un sac de farine et une outre de vin. On offrit le taureau en sacrifice, et on amena l’enfant au prêtre Éli.


Anne lui dit alors :

« Écoute-moi, mon seigneur, je t’en prie !

Aussi vrai que tu es vivant, je suis cette femme qui se tenait ici près de toi pour prier le Seigneur.

C’est pour obtenir cet enfant que je priais, et le Seigneur me l’a donné en réponse à ma demande.

À mon tour je le donne au Seigneur pour qu’il en dispose.

Il demeurera à la disposition du Seigneur tous les jours de sa vie. »

Alors ils se prosternèrent devant le Seigneur.

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 6 Sep 2017 - 9:50



Anne et Samuel


06/09/2017




Samuel à Silo ou Samuel grandissait
avec le Seigneur


Le Seigneur intervint en faveur d’Anne : elle devint enceinte et elle enfanta trois fils et deux filles


1 Samuel 2, verset 21




Méditation



sœur Véronique Margron



Communauté de Paris


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/samuel-agrave-silo-ou-samuel-grandissait-avec-le-seigneur/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Trouver la vie véritable

Eli avait des fils, des fils qui faisaient sa peine : vauriens, voleurs, méchants, à la vie dissolue.

Mais il y avait Samuel.

Samuel qui servait le Seigneur et priait.

Samuel le fidèle.

Comme un fils pour le prêtre Eli.

Samuel un tout jeune homme, marqué du don.

Car il fut donné.

Non tel un paquet

Non tel un objet.

Mais telle une grâce.

Anne n’a pas perdu son fils, elle l’a trouvé pour toujours.

Rien ne pourra le lui enlever, car le Dieu qu’il sert n’est pas un captateur, un possédant.

Samuel le sert, non pour ne plus avoir de vie, mais bien au contraire pour trouver la vie véritable.

Sa « mise à disposition » est celle de son âme, de son cœur, ouvert, offert, à la grâce de son Seigneur, au don justement.

Ouvert à la nouveauté qui ne manquera pas d’advenir.


Alors oui, Samuel grandissait auprès de son Seigneur.

Il grandissait, comme Jean Baptiste puis comme Jésus.

En force et en sagesse.

En humanité. Auprès de ce Dieu qui déjà dans son Alliance, dans son geste libérateur des terres d’esclavage, manifeste ce qu’est son engagement en faveur des hommes qui cherchent la paix et la justice, la bonté et la vérité.


Et voilà qu’Anne va enfanter à nouveau.

Comme une grâce par-dessus le marché.

Une pure libéralité.

Comme à la fin du livre de Job quand celui-ci voit naître en ces si vieux jours, après tant de malheurs, de pourquoi et de supplications, sept fils et trois filles aux noms tous bénis, tels « Fleur-de-Laurier » ou « Ombre-du-Regard ».

Un don libre et gratuit.

Nul marchandage, nulle obligation.

Juste la joie que la vie, décidément, l’emporte sur ce qui aurait pu faire mourir.

Préfiguration d’un Dieu qui en son fils descendra dans la mort et en ressortira vivant, pour toujours et pour chacune et chacun de nous.

Nous tirant, avec tout ce que nous charrions de désespoir, de questions et d’espérance, vers le souffle de la vie.

Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris











Texte Biblique



Lu par




Pauline Méreuze


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/samuel-agrave-silo-ou-samuel-grandissait-avec-le-seigneur/autoPlay___songLinkParole




1 Samuel 2, 18-21

Samuel assurait le service en présence du Seigneur ; l’enfant portait un pagne de lin.


Sa mère lui faisait chaque année un petit manteau qu’elle lui apportait quand elle montait avec son mari pour offrir le sacrifice annuel.


Éli bénissait Elcana et sa femme en disant :

« Que le Seigneur t’accorde par cette femme une descendance, en échange de l’enfant qu’elle a mis à la disposition du Seigneur ! »


Puis ils s’en retournaient chez Elcana.


Et le Seigneur intervint en faveur d’Anne : elle devint enceinte et elle enfanta trois fils et deux filles.

Quant au jeune Samuel, il grandissait auprès du Seigneur.



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Ven 8 Sep 2017 - 10:45


Anne et Samuel


08/09/2017




Samuel parle à Eli

Éli appela Samuel et dit :

« Samuel, mon fils ! »

Il répondit :

« Me voici.


1 Samuel 3, verset 6




Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/samuel-parle-agrave-eli/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Me voici qui te suis présent

Samuel a écouté le Seigneur ! Propos renversant, car bien souvent c’est nous qui demandons à Dieu de nous écouter, d’accomplir ce que nous désirons.

Et tout cela est juste aussi.

Mais à la condition qu’il y ait une précédence : se mettre soi-même à l’écoute d’un autre. c’est à dire se laisser déplacer par cette écoute, pour être rendu libre et acteur par elle.

C’est bien ce que ce fit Samuel, lui l’enfant, remis par sa mère à Eli pour servir Dieu.

Maintenant, il est rendu acteur par la parole entendue.

Il va lui falloir la mettre en pratique, aussi dérangeante et désarçonnante soit-elle.

Aussi incompréhensible même qu’elle lui apparaisse.

Voici le chemin du disciple :

Librement se mettre à l’école et à l’écoute du Christ par sa Parole, dans l’épaisseur de l’histoire du monde tel qu’il est.

Et là, s’avancer librement, dégagé, autant que possible, des apparences.


Peut-être que ce qui rend possible cette transmission renversée, où c’est désormais l’enfant qui témoigne de la Parole au vieux prêtre, est ce nouveau « me voici ! ».


Il est si essentiel à nos vies de pouvoir dire à quelqu’un

« me voici ».

« Me voici vraiment », attentif, ouvert, là.

Me voici, qui te suis présent.

Combien de femmes et d’hommes n’ont personne qui leur dise « me voici », autrement dit « je suis là pour toi ».

Ne serait-ce qu’un moment.

Le temps d’une salutation, d’une écoute, d’un service ou d’un soin.

Le temps d’une authentique présence.


Oui, Samuel est vraiment là, auprès d’Eli.

Porteur d’un message difficile, douloureux, mais habité par l’affection et la fidélité de l’enfant, de ce fils par alliance - celle d’avec Dieu.

Eli n’est pas seul.

C’est désormais Samuel qui l’épaule.

La place du disciple alors est : épauler.

Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris











Texte Biblique



Lu par




Pauline Méreuze


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/samuel-parle-agrave-eli/autoPlay___songLinkParole



1 Samuel 3, 11-19

Le Seigneur dit à Samuel :

« Voici que je vais accomplir une chose en Israël à faire tinter les deux oreilles de qui l’apprendra.

Ce jour-là, je réaliserai contre Éli toutes les paroles prononcées au sujet de sa maison, du début à la fin.

Je lui ai annoncé que j’allais juger sa maison pour toujours, à cause de cette faute : sachant que ses fils méprisaient Dieu, il ne les a pas repris !


Voilà pourquoi, je le jure à la maison d’Éli : ni sacrifice, ni offrande, rien ne pourra jamais effacer la faute de la maison d’Éli. »


Samuel resta couché jusqu’au matin, puis il ouvrit les portes de la Maison du Seigneur. Mais Samuel craignait de rapporter à Éli la vision.

Éli appela Samuel et dit :

« Samuel, mon fils ! »

Il répondit :

« Me voici. »

Éli ajouta :

« Quelle est la parole qu’il t’a adressée ?

Ne me la cache pas, je t’en prie.

Que Dieu amène le malheur sur toi, et pire encore, si tu me caches le moindre mot de toute la parole qu’il t’a adressée ! »


Samuel lui rapporta toutes les paroles sans rien lui cacher. Alors Éli déclara :

« C’est le Seigneur. Qu’il fasse ce qui est bon à ses yeux !  »


Samuel grandit.

Le Seigneur était avec lui, et il ne laissa aucune de ses paroles sans effet.



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 11 Sep 2017 - 8:30



Jérémie

11/09/2017




La ceinture de lin de Jérémie

Voilà comment je ferai pourrir l’immense orgueil de Juda et de Jérusalem.


Jérémie Ch 13 verset 9




Méditation



frère Olivier Catel




Couvent de Jérusalem


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-ceinture-de-lin-de-jeacutereacutemie/autoPlay___songLinkParole




Leçon d’humilité


Vanité des vanités !

Tout ce qui est précieux ici-bas, nos plus beaux atours, nos plus belles réussites, nos projets bien ficelés sont tous destinés à passer si nous n’adoptons pas la bonne attitude spirituelle.

Les ruines des grands empires, à travers le monde, témoignent magnifiquement, sous nos yeux, de cet orgueil voué à la disparition.

Les Empires se sont écroulés, la foi du plus petit des peuples, Israël, est restée.

Dieu, grâce à cette étonnante expérience du prophète Jérémie, nous avertit : l’orgueil détruit tout, fait tout pourrir.


Lorsque je fais du bien, que j’aide quelqu’un, que je réussis à pardonner, lorsque je suis, en somme, un enfant du Père, je dois toujours prendre garde à ne pas laisser l’orgueil, l’amour-propre, m’envahir, car il pourrit tout, détruit tout et donne un évident contre-témoignage.

Le seul orgueil qui m’est permis, c’est de reconnaître que le Seigneur a visité ma faiblesse, qu’Il m’a donné son immense grâce pour réaliser cette bonne action.

Sans lui, je ne peux rien. La légitime satisfaction que je peux expérimenter vient de ce don de la grâce de Dieu, de cette connaissance intime d’avoir été le serviteur inutile — et donc bien vivant — de l’amour de Dieu.

Jérémie nous invite aujourd’hui non seulement à reconnaître la vanité de notre orgueil, mais nous invite aussi à comprendre que nos actions, toute notre vie, doivent témoigner de Dieu, de Dieu à l’œuvre dans nos vies.

Le Seigneur a décidé de se servir de nos mains pour faire le bien dans le monde, mais nous ne devons jamais oublier que c’est bien lui qui nous donne la force d’agir.

Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center









Texte Biblique



Lu par



Fred Cacheux


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-ceinture-de-lin-de-jeacutereacutemie/autoPlay___songLinkParole




Jérémie 13, 1-9

Ainsi m’a parlé le Seigneur :

« Va, tu achèteras une ceinture de lin et tu la mettras sur tes reins.

Évite de la tremper dans l’eau. »


Selon la parole du Seigneur, j’ai acheté une ceinture et je l’ai mise sur mes reins.


De nouveau, la parole du Seigneur me fut adressée :


« Avec la ceinture que tu as achetée et que tu portes sur les reins, lève-toi, va jusqu’à l’Euphrate, et là-bas cache-la dans la fente d’un rocher. »


Je suis donc allé la cacher près de l’Euphrate, comme le Seigneur me l’avait ordonné.


Longtemps après, le Seigneur m’a dit :

« Lève-toi, va jusqu’à l’Euphrate, et reprends la ceinture que je t’ai ordonné de cacher là-bas. »


Je suis donc allé jusqu’à l’Euphrate, j’ai creusé, et j’ai repris la ceinture de l’endroit où je l’avais cachée.

Et voici : la ceinture était pourrie, hors d’usage !

Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

« Ainsi parle le Seigneur :

Voilà comment je ferai pourrir l’immense orgueil de Juda et de Jérusalem. »



Marche dans la Bible est une proposition de:
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 13 Sep 2017 - 9:09


Jérémie


13/09/2017




Jérémie chez le potier

L’argile est dans la main du potier.


Jérémie Ch 18 verset 6




Méditation



frère Olivier Catel





Couvent de Jérusalem


Écouter



http://marche.retraitedanslaville.org/jeacutereacutemie-chez-le-potier/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



Pièce unique, faite main.


Le quartier arménien de Jérusalem regorge de ces potiers talentueux qui façonnent et peignent patiemment chaque objet.

Chaque poterie a sa forme, sa couleur et son caractère unique.

Ici, pas de fabrication de masse, en série, chaque pièce est différente avec ses défauts et ses trésors.

De même, chacun d’entre nous est une pièce unique dans les mains agiles du Seigneur.


Dieu ne se décourage pas, car la sainteté, ça ne réussit pas nécessairement du premier coup. Nous le savons bien : nos actes manqués, nos erreurs, nos résistances à la volonté du Seigneur nous obligent — et obligent Dieu — à sans cesse reprendre le travail.
Combien de fois, ai-je eu un projet, un beau projet dont j’étais fier.

Combien de fois ai-je échoué parce que je n’ai pas écouté Dieu et que mon orgueil a tout fait échouer ?

Alors, patiemment, sans me décourager, je me suis remis en marche, j’ai demandé au Seigneur d’agir dans ma vie et de façonner, selon sa volonté, mon projet.

Ce que nous apprend Jésus, c’est que Dieu, contrairement à la vision du prophète Jérémie, ne se décourage jamais, ne renonce jamais à nous faire du bien.

Oh, le résultat final ne sera peut-être pas parfait : tant mieux, il ne sera pas standardisé !

Chacun d’entre nous est appelé à être saint, à sa manière, avec ses résistances, ses aspérités et ses défauts.

Chacun d’entre nous est appelé à être une pièce unique dans les mains du Seigneur, une pièce unique qui a du prix à ses yeux.

Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center












Texte Biblique



Lu par






Fred Cacheux


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/jeacutereacutemie-chez-le-potier/autoPlay___songLinkParole



Jérémie 18, 3-10

Je descendis donc à la maison du potier.

Il était en train de travailler sur son tour.


Le vase qu’il façonnait de sa main avec l’argile fut manqué.

Alors il recommença, et il fit un autre vase, selon ce qu’il est bon de faire, aux yeux d’un potier.


Alors la parole du Seigneur me fut adressée :


« Maison d’Israël, est-ce que je ne pourrais pas vous traiter comme fait ce potier ? – oracle du Seigneur.

Oui, comme l’argile est dans la main du potier, ainsi êtes-vous dans ma main, maison d’Israël !


Parfois, je parle d’arracher, de renverser et de détruire une nation ou un royaume.


Mais cette nation contre laquelle j’ai parlé se détourne du mal, alors je renonce au mal que j’avais projeté de lui faire.

Parfois, je parle de bâtir et de planter une nation ou un royaume.


Mais ils font ce qui est mal à mes yeux et ils n’écoutent pas ma voix ; alors je renonce au bien que j’avais décidé de leur faire.




Marche dans la Bible est une proposition de


Le Mercredi c'est



Semaine 6/7 - La parabole des talents


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Ven 15 Sep 2017 - 10:23



Jérémie


15/09/2017



Jérémie dans la citerne

Il démoralise tout ce qui reste de combattant dans la ville.

érémie : Ch 38, verset 4




Méditation



frère Olivier Catel




Couvent de Jérusalem


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/jeremie-dans-la-citerne/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Prophète de mauvais augure

Dans la Bible, les prophètes meurent, les prophètes sont persécutés et Jésus a subi finalement le même sort que ses prédécesseurs.

Aurai-je à mon tour le courage d’être un prophète, de porter cette Parole de vérité, d’être mis hors d’état de nuire par les puissants de ce monde ?

Ce message du Christ bouscule en effet ce petit monde bien installé sur des principes de prospérité économique, d’épanouissement personnel et de vie privée bien protégée.


Il est bien difficile de se faire la voix des sans-voix, de ces enfants morts avant d’être nés, de ces pauvres qui dérangent, qui sentent mauvais, qui nous font peur parfois.

Et pourtant, cette Parole prophétique que je peux porter, qui témoigne d’un monde à venir, du Royaume de Dieu, je me dois de la faire parvenir au monde :

« Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile ! »*

Dans cette tâche de vérité, de service auprès des autres, d’engagement citoyen, de témoignage, je ne suis pas seul.


Le Seigneur m’accompagne, mais aussi l’Église et, comme Jérémie, je peux compter sur « Ébed-Melek » — le « Serviteur du roi » — pour plaider ma cause et m’aider dans mon entreprise.

Le monde a besoin de prophètes et notre baptême nous a donné d’être prophètes.

Ici, dans ce Moyen-Orient qui se meurt dans la guerre, il manque de ces prophètes de la paix qui pourront dépasser les haines et les calculs politiques.

Humblement, à notre niveau, agissons!

Nous avons reçu l’esprit en plénitude, alors sortons !


*Première lettre de saint Paul aux Corinthiens, chapitre 9, verset 16.

Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center






Texte Biblique



Lu par




Fred Cacheux


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/jeremie-dans-la-citerne/autoPlay___songLinkParole




Jérémie 38, 4-13

Les princes dirent au roi Sédécias à propos de Jérémie :

« Que cet homme soit mis à mort : en parlant comme il le fait, il démoralise tout ce qui reste de combattant dans la ville, et toute la population.

Ce n’est pas le bonheur du peuple qu’il cherche, mais son malheur. »
Le roi Sédécias répondit : « Il est entre vos mains, et le roi ne peut rien contre vous ! »

Alors ils se saisirent de Jérémie et le jetèrent dans la citerne de Melkias, fils du roi, dans la cour de garde. On le descendit avec des cordes.

Dans cette citerne il n’y avait pas d’eau, mais de la boue, et Jérémie enfonça dans la boue.

Ébed-Mélek l’Éthiopien, dignitaire de la maison du roi, apprit qu’on avait mis Jérémie dans la citerne.

Comme le roi siégeait à la porte de Benjamin, Ébed-Mélek sortit de la maison du roi et vint lui dire :


« Monseigneur le roi, ce que ces gens-là ont fait au prophète Jérémie, c’est mal ! Ils l’ont jeté dans la citerne, il va y mourir de faim car on n’a plus de pain dans la ville ! »


Alors le roi donna cet ordre à Ébed-Mélek l’Éthiopien :

« Prends trente hommes avec toi, et fais remonter de la citerne le prophète Jérémie avant qu’il ne meure. »


Ébed-Mélek prit les hommes avec lui et entra dans la maison du roi, au sous-sol de la réserve. Il s’y procura de vieux chiffons usés et déchirés qu’il fit passer à Jérémie, dans la citerne, au moyen de cordes.


Ébed-Mélek l’Éthiopien dit à Jérémie :

« Mets donc ces vieux chiffons sous tes aisselles, par-dessous les cordes ! »

C’est ce que fit Jérémie.


Alors, ils tirèrent Jérémie avec les cordes et le firent remonter de la citerne.

Et Jérémie demeura dans la cour de garde.

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 18 Sep 2017 - 11:14


Ezéchiel


18/09/2017




La mission d'Ézéchiel


L’esprit entra en moi comme il m’avait été dit, il me fit tenir debout et j’entendis celui qui me parlait.


Ezéchiel Ch 2 verset 2




Méditation



frère Marie-Augustin



Couvent de Strasbourg


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-mission-deacutezeacutechiel/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Être un homme debout


Qui veut passer sa vie à terre ?

Qui veut la passer à genoux dans la poussière ?

Si la vie est une marche, une mise en route, alors il va falloir se lever, se tenir debout, avant de « mettre un pied devant l’autre » comme le dit la chanson.

Comme le petit enfant qui, apprenant progressivement à marcher, fait la joie de ses parents, Dieu est un père aimant qui nous veut debout, tenant notre place dans le monde et nous tenant sans honte devant sa face.

« La parole de Dieu chaque matin me réveille », découvrait le prophète Isaïe *:

Ézéchiel refait cette même expérience en disant :

« l’Esprit entra en moi et me fit tenir debout. »


Il redécouvre la force d’une parole entrée en nous au point de nous devenir intérieure, de résonner à l’âme…

Qui n’a jamais surpris sur ses lèvres un verset de la Bible, un bout de psaume ou une parole de Jésus, pendant un temps de prière en silence, une promenade en forêt, au volant de sa voiture, ou dans le feu d’une conversation ?


Ces mots semblent venus sans prévenir, et c’est en fait l’Esprit de Dieu qui les souffle à notre cœur.

« C’est en Dieu que nous avons la vie, le mouvement et l’être », déclare Paul à l’Aréopage d’Athènes ** :

c’est le souffle de Dieu qui nous donne la vie, qui transforme nos os en chair vivante et habitée.


C’est Lui qui nous met en route : non seulement Il nous montre le chemin, mais Il crée en nous le désir d’avancer et l’énergie pour le faire en nous mettant debout.

Pour cela, il faut se laisser toucher par la Parole de Dieu, l’accueillir au point qu’elle fasse partie de nous-mêmes.


*Is 50,4
**Ac 17,28


Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média






Texte Biblique



Lu par



Miglé Berekaité


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-mission-deacutezeacutechiel/autoPlay___songLinkParole




Ézéchiel 2, 1-6

Le Seigneur me dit :

"Fils d'homme, tiens-toi debout, je vais te parler."

L'esprit entra en moi comme il m'avait été dit, il me fit tenir debout et j'entendis celui qui me parlait.


Il me dit :

"Fils d'homme, je t'envoie vers les Israélites, vers les rebelles qui se sont rebellés contre moi.

Eux et leurs pères se sont révoltés contre moi jusqu'à ce jour.
Les fils ont la tête dure et le cœur obstiné, je t'envoie vers eux pour leur dire :

Ainsi parle le Seigneur.

Qu'ils écoutent ou qu'ils n'écoutent pas, c'est une engeance de rebelles, ils sauront qu'il y a un prophète parmi eux.


Pour toi, fils d'homme, n'aie pas peur d'eux, n'aie pas peur s'ils te contredisent et te méprisent et si tu es assis sur des scorpions.

N'aie pas peur de leurs paroles, ne crains pas leurs regards, car c'est une engeance de rebelles.


Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 20 Sep 2017 - 9:12



Ezéchiel


20/09/2017







Tu arrangeras tes affaires comme un bagage d’exilé, de jour, à leurs yeux.


Ézéchiel 12, 4








Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg


Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/le-sac-dexileacute-deacutezeacutechiel/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Le baluchon de notre cœur


Dieu enjoint à un homme de plier bagage et de quitter sa terre et son quotidien, et ce dernier s’exécute.

Est-ce Abraham ?

Non, c’est Ézéchiel qui doit jouer la comédie de l’exil.

Et contrairement à Abraham, il ne part pas avec la totalité de ses biens et de ses proches, mais avec un « bagage d’exilé ».

Qu’y a-t-il dans un bagage d’exilé ?

Les migrants qui arrivent sur nos côtes n’ont souvent sur eux que leurs vêtements, dans le meilleur des cas.

Ils sont partis pour sauver leur vie, et c’est avec la vie sauve (tout juste !) qu’ils sont repêchés et recueillis.


Que prendrais-je comme bagage s’il me fallait partir en exil ?

Quel est mon strict nécessaire, ramassé en un petit baluchon jeté sur l’épaule ?

Avoir déménagé de nombreuses fois m’a appris à ne pas trop m’attacher aux biens, mais malgré tout, il est bon, tous les 6 mois, de faire du ménage dans sa chambre, car les objets et papiers inutiles ne cessent de s’y accumuler.


La condition nomade est une caractéristique du peuple des Hébreux, invités à chaque génération à redire pour eux-mêmes :

« Mon père était un Araméen errant. »



Et nous-mêmes, dans la foi, nous sommes toujours en chemin.

Avec des temps de pause, mais aussi des éloignements, où plus grand-chose ne semble nous retenir à Dieu.

Quel bagage (spirituel) est alors notre seul lien à Dieu ? À quoi se réduit-il ? Et si je préparais mon bagage d’exilé ?

Quel est le « strict nécessaire » de ma foi, ce petit baluchon qui m’accompagnera quand je paraîtrai devant Dieu ?

Ne faudrait-il pas faire un peu de ménage à l’intérieur pour retrouver la force de mon lien au Seigneur ?




Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média







Texte Biblique



Lu par



Miglé Berekaité


Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/le-sac-dexileacute-deacutezeacutechiel/autoPlay___songLinkParole



Ézéchiel 12, 4-11

La parole du Seigneur fut adressée à moi, Ézéchiel :


« Tu arrangeras tes affaires comme un bagage d'exilé, de jour, à leurs yeux.

Et toi, tu sortiras le soir, à leurs yeux, comme sortent les exilés.

A leurs yeux, fais un trou dans le mur, par où tu sortiras.

A leurs yeux, tu chargeras ton ballot sur l'épaule et tu sortiras dans l'obscurité ; tu te couvriras le visage pour ne pas voir le pays, car j'ai fait de toi un présage pour la maison d'Israël. »

J'agis donc selon l'ordre que j'avais reçu : j'arrangeai mes affaires comme un bagage d'exilé, de jour, et le soir je fis un trou dans le mur avec la main ; puis je sortis dans l'obscurité et je chargeai mon ballot sur l'épaule, à leurs yeux.


Alors la parole du Seigneur me fut adressée, le matin, en ces termes :

« Fils d'homme, la maison d'Israël, cette engeance de rebelles, ne t'a-t-elle pas dit :

"Que fais-tu là ?"

Dis-leur :

Ainsi parle le Seigneur. Cet oracle est prononcé à Jérusalem et dans toute la maison d'Israël où ils résident.

Dis : Je suis votre présage ; comme j'ai fait, il leur sera fait ; ils iront en déportation, en exil. »



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Ven 22 Sep 2017 - 9:36



Ezéchiel

22/09/2017




Les pasteurs d'Israël

Vous n’avez pas ramené la brebis qui s’égarait, cherché celle qui était perdue.

Ézéchiel 34,4




Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/les-pasteurs-disraeumll/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



Gardiens de la fraternité

Cette prophétie d’Ézéchiel est comme le négatif de la parabole de la brebis perdue* dans laquelle Jésus parle de la joie qu’il y a à retrouver la brebis perdue tout en laissant les 99 autres le temps de la chercher.

Mais chez Ézéchiel, les mots sont durs.

C’est une prophétie « contre » : contre l’abandon, contre l’immobilisme et l’encroûtement.

Ce qui est reproché aux pasteurs, c’est de ne s’être pas déplacés pour aller près de la brebis isolée, en train de s’éloigner du troupeau.

Le pape François invite souvent les pasteurs à « sentir (la même odeur que) le troupeau ».


Il pourrait être tentant pour le laïc de ne pas se sentir concerné : c’est après tout le rôle des pasteurs que de paître le troupeau, n’est-ce pas ?

Mais le « bien commun », le bien du troupeau, c’est aussi mon bien, ma responsabilité, avant d’être celle des autres.


Nous sommes donc aussi invités à veiller les uns sur les autres.


Rappelons-nous la parole terrible de Caïn, plein de défi quand il lance à Dieu :

« Suis-je le gardien de mon frère ? ».**


Nous ne sommes pas appelés à veiller sur le troupeau comme des surveillants qui épient les faits et gestes de leur prochain.

Même Dieu ne veille pas sur nous de la sorte.

Mais peut-être sommes-nous appelés à veiller sur le lien qui nous unit, à être non pas « gardiens de nos frères », mais « gardiens de la fraternité » qui nous lie.

Si le troupeau se disperse, il ne peut aller nulle part : alors plutôt que d’attendre qu’« on » le rassemble, il faut y prendre sa part : tout simplement en veillant sur notre bien commun, la fraternité, notre solidarité en humanité.



*Lc 15,4-7
**Gn 4,9



Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média











Texte Biblique


Lu par





Miglé Berekaité


Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/les-pasteurs-disraeumll/autoPlay___songLinkParole


Ézéchiel 34, 1-7

La parole du Seigneur me fut adressée à moi, Ézéchiel, en ces termes :


« Fils d'homme, prophétise contre les pasteurs d'Israël, prophétise.

Tu leur diras :

Pasteurs, ainsi parle le Seigneur.

Malheur aux pasteurs d'Israël qui se paissent eux-mêmes.

Les pasteurs ne doivent-ils pas paître le troupeau ?

Vous vous êtes nourris de lait, vous vous êtes vêtus de laine, vous avez sacrifié les brebis les plus grasses, mais vous n'avez pas fait paître le troupeau.

Vous n'avez pas fortifié les brebis chétives, soigné celle qui était malade, pansé celle qui était blessée.

Vous n'avez pas ramené celle qui s'égarait, cherché celle qui était perdue.


Mais vous les avez régies avec violence et dureté.

Elles se sont dispersées, faute de pasteur, pour devenir la proie de toute bête sauvage ; elles se sont dispersées.

Mon troupeau erre sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées, mon troupeau est dispersé sur toute la surface du pays, nul ne s'en occupe et nul ne se met à sa recherche. »

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 25 Sep 2017 - 9:16



Isaïe

25/09/2017



La vocation d'Isaïe

« Qui enverrai-je ? qui sera notre messager ? »

Et j’ai répondu : « Me voici : envoie-moi ! »

Isaïe 6,8



Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris


Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/la-vocation-disaiumle/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



Être envoyé

Un temps déterminé d’abord. Un temps qui n’est pas en dehors du temps.

Un événement qui fait irruption dans l’histoire.

Tel est donc ce qui se passe « l’année de la mort du roi Ozias ». Pas n’importe quand.

Car c’est dans l’histoire et non au-dessus d’elle, que notre Dieu fait son œuvre.

C’est dans l’existence bien réelle des hommes, au cœur des circonstances de ce monde, que se distingue et se dessine l’ouvrage de Dieu.


Un lieu ensuite.

Isaïe est dans le Temple, en plein milieu de la cité de Jérusalem.

Le Temple, là où Dieu demeure, réplique - en quelque sorte – du règne des cieux où il demeure*.

Ce Temple, construit par le roi Salomon, « maison pour le nom du Seigneur, le Dieu d’Israël. »** et où il fixa « un emplacement pour l’Arche où se trouve l’Alliance du Seigneur », celle conclue avec les pères, lorsque le Seigneur les fit sortir de la servitude du pays d’Égypte.


Enfin, une vision chargée de sens, en trois tableaux :

La Seigneurie de Dieu, manifestée par le trône et par la gloire de Dieu, signifiée par son manteau.

Puis vient la crainte d’Isaie devant un tel spectacle grandiose et inquiétant tout à la fois.

Comment oser s’adresser à un tel Dieu, avec tout son fardeau de péchés, de mélanges de sentiments ?


Puis enfin le dernier tableau, la vocation elle-même d’Isaie, tranchante et directe :

« me voici, envoie-moi ! ».


Aujourd’hui encore et toujours, pouvoir dire, « me voici, envoie-moi ».


Là où nous vivons, du cœur de notre existence quotidienne.

Notre Dieu n’est plus dans un Temple de pierre, mais dans le corps livré, crucifié et relevé de la mort de son Fils.

Son manteau est ce manteau rouge dont les gardes revêtirent Jésus au moment de l’emmener pour le crucifier***.

Manteau de la dérision et des humiliations.

Quant à nos lèvres impures elles ont désormais été rendues pures par la vie de celui qui a pleinement fait ce qu’il a dit.

De celui qui a aimé sans mesure. Alors, oui, pouvoir dire « me voici », à celui qui s’offre sans compter pour nous apprendre sa liberté et son cœur de chair.

*Ps 2, 4
**1 R 8, 20-21
***Mt 27, 21-31



Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris









Texte Biblique



Lu par



Sébastien Depommier

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/la-vocation-disaiumle/autoPlay___songLinkParole



Isaïe 6, 1-8

L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur qui siégeait sur un trône très élevé ; les pans de son manteau remplissaient le Temple.

Des séraphins se tenaient au-dessus de lui. Ils avaient chacun six ailes : deux pour se couvrir le visage, deux pour se couvrir les pieds, et deux pour voler. Ils se criaient l’un à l’autre :

« Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur de l’univers ! Toute la terre est remplie de sa gloire. »


Les pivots des portes se mirent à trembler à la voix de celui qui criait, et le Temple se remplissait de fumée.

Je dis alors :

« Malheur à moi ! je suis perdu, car je suis un homme aux lèvres impures, j’habite au milieu d’un peuple aux lèvres impures : et mes yeux ont vu le Roi, le Seigneur de l’univers ! »

L’un des séraphins vola vers moi, tenant un charbon brûlant qu’il avait pris avec des pinces sur l’autel.

Il l’approcha de ma bouche et dit :

« Ceci a touché tes lèvres, et maintenant ta faute est enlevée, ton péché est pardonné. »

J’entendis alors la voix du Seigneur qui disait :

« Qui enverrai-je ? qui sera notre messager ? »

Et j’ai répondu :

« Me voici : envoie-moi ! »


Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 27 Sep 2017 - 9:14


Isaïe

27/09/2017



Le descendant de David

Le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau

Isaïe 11,6



Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/le-descendant-de-david/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



J’ai fait un rêve

Le moment est venu de tirer notre nation des sables mouvants de l'injustice raciale pour la hisser sur le roc solide de la fraternité ; le moment est venu de réaliser la justice pour tous les enfants du Bon Dieu [...]

Je rêve que, un jour, notre pays se lèvera et vivra pleinement la véritable réalité de son credo :

"Nous tenons ces vérités pour évidentes par elles-mêmes que tous les hommes sont créés égaux."

Je rêve que, un jour, sur les rouges collines de Géorgie, les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d'esclaves pourront s'asseoir ensemble à la table de la fraternité.

Avec une telle foi nous serons capables de distinguer, dans les montagnes de désespoir, un caillou d'espérance. »


Cet immense discours de 1963 du pasteur Martin Luther King est directement inspiré de ces versets d’Isaïe.

L’histoire témoigne que son rêve ne fut pas vain, que sa foi, ancrée dans le drame des noirs et leurs combats, a été féconde.

Ces versets d’Isaïe ne sont donc pas un conte de fées pour endormir les enfants malheureux et humiliés.

Ils sont la préfiguration de l’avenir que notre Dieu veut pour l’humanité.

Un avenir pour lequel il s’est engagé tout au long de l’histoire, par son alliance, par la voix de ses prophètes, et définitivement par son Fils.


Oui, notre monde reste une jungle où les loups dévorent les agneaux, un monde où les ours, les lions sauvages agressent les plus faibles, les malheureux, des peuples entiers de pauvres gens.


Mais n’est-ce pas parce que ce monde est ce qu’il est, barbare trop souvent, que Dieu persiste et signe à vouloir le sauver de ce désastre ?

Notre Dieu ne rejette rien.

Ni le loup en nous, ni l’agneau, en nous aussi.

Car il est venu non pour détruire mais pour relever.

Il vient pour réconcilier ce qui ne paraît pas réconciliable, le loup et l'agneau, la panthère et le veau.

Il vient nous aider à réconcilier toutes les dimensions de notre être.

Oui, même d'une vieille souche pourrie, celle de Jessé, père du roi David, comme celle de notre coeur trop sec et de notre monde, il peut sortir une nouvelle pousse.

Quand l'Esprit nous anime, nous sommes ce rameau ouvert à l’avenir.

Et de qui donc parle Isaïe quand il annonce un envoyé inédit, plein de sagesse de force et de bonté ?

Martin Luther King l’avait compris : c’est de chacun de nous dont il est question, quand il se lève pour le droit et la justice, pour la paix et la dignité.

Quand il se lève en enfant de Dieu.

Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris









Texte Biblique



Lu par




Sébastien Depommier

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/le-descendant-de-david/autoPlay___songLinkParole



Isaïe 11, 1-9

Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines.

Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur – qui lui inspirera la crainte du Seigneur.

Il ne jugera pas sur l’apparence ; il ne se prononcera pas sur des rumeurs.

Il jugera les petits avec justice ; avec droiture, il se prononcera en faveur des humbles du pays.

Du bâton de sa parole, il frappera le pays ; du souffle de ses lèvres, il fera mourir le méchant.

La justice est la ceinture de ses hanches ; la fidélité est la ceinture de ses reins. Le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira.


La vache et l’ourse auront même pâture, leurs petits auront même gîte.

Le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage.

Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra ; sur le trou de la vipère, l’enfant étendra la main.

Il n’y aura plus de mal ni de corruption sur toute ma montagne sainte ; car la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les eaux recouvrent le fond de la mer.

Marche dans la Bible est une proposition de


RENTRÉE 2017 Au commencement...
Semaine 1/6 - La création du monde


Au commencement, Dieu crée le ciel et la terre.
La terre est déserte, vide et sombre. Le souffle de Dieu plane au-dessus des eaux.

Dieu dit :

« Que la lumière soit. »

Et voici la lumière. Et Dieu voit que la lumière est bonne et Dieu sépare la lumière des ténèbres.

Il y a un soir, il y a un matin : c’est le premier jour.

Et Dieu dit :

« Que le ciel se sépare de la mer ! En haut le ciel, en bas la mer. »
Et voici le ciel et la mer.

Il y a un soir, il y a un matin : c’est le deuxième jour.

Et Dieu dit :

« Que les eaux de la mer se rassemblent et qu’apparaisse la terre ferme. »

Et voici la terre et la mer. Et Dieu voit que cela est bon.

Et Dieu dit :

« Que la terre produise l’herbe, la plante sa graine, et l’arbre son fruit. »
Et voici l’herbe, les plantes et les arbres. Et Dieu voit que cela est bon.

Il y a un soir, il y a un matin : c’est le troisième jour.

Et Dieu dit :

« Qu’il y ait la soleil et la lune pour éclairer la terre, le jour et la nuit. »

Et voici le soleil et la lune. Et Dieu voit que cela est bon. Il y a un soir, il y a un matin : c’est le quatrième jour.

Et Dieu dit :

« Que les poissons remplissent la mer et que les oiseaux volent dans le ciel. »

Dieu les bénit par ces paroles :

« Soyez féconds et multipliez-vous. »

Il y a un soir, il y a un matin : cinquième jour.

Et Dieu dit :

« Qu’il y ait sur la terre toutes sortes d’animaux sauvages, grands ou petits. »

Et voici les animaux. Et Dieu voit que cela est bon.

Et Dieu dit :

« Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance.

Qu’il soit le maître des poissons de la mer, des oiseaux du ciel et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. »

Dieu crée l’homme à son image, à l’image de Dieu il le crée, il les crée homme et femme.

Dieu les bénit et leur dit :

« Soyez féconds et multipliez-vous. »

Et Dieu voit tout ce qu’il a fait. Et cela est très bon. Il y a un soir, il y a un matin : c’est le sixième jour.

Le septième jour, Dieu se repose de tout ce qu’il a fait.
Et Dieu bénit le septième jour.

Livre de la Genèse, chapitre 1, versets 1 à 31 ; chapitre 2, versets 1 à 4

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Ven 29 Sep 2017 - 10:01



Isaïe

29/09/2017



La guérison d'Ézéchias

Ainsi parle le Seigneur, Dieu de David ton ancêtre :

J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes.

Isaïe 38, 5



Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/la-gueacuterison-deacutezeacutechias/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



Suivre le Christ, parce que nous l’aimons.


Jérusalem est assiégée par les assyriens.

Et voilà que le roi, Ezéchias, tombe gravement malade.

Pourtant il est un roi qui a toujours servi le Seigneur, qui a lutté contre les idoles. Un roi droit et sincère.

Ezechias semble vouloir alors, dans sa supplication pleine de larmes pour la défense de sa cause, rappeler à son Dieu la promesse faite à Salomon*, quand Dieu lui promettait alors qu’il affermirait pour toujours le trône de sa royauté en Israël, et qu’il ne manquerait jamais un descendant qui siège sur le trône d'Israël.


Mais lui alors ?

Allait-il mourir sans descendant ?

Sa maladie était-elle signe d’une punition sans faute ?

Rappelons-nous Job.

Pour ses visiteurs, les catastrophes accumulées en un instant dans la vie et le corps de Job sont le signe qu’il a péché.

Lui seul résistera à cette interprétation.

Et il aura raison.

Alors ici, comment comprendre puisque Ezéchias était un roi intègre, comme Job était lui aussi un homme juste ?


Le texte ne donne aucun élément de réponse.

Il raconte juste, mais là est l’essentiel, que Dieu va exaucer Ezéchias.

Non tant pour les mérites du roi, mais parce qu’il est le Dieu qui a fait alliance.

Le Dieu qui donne gratuitement.

Qui ne retient pas son engagement.

Il ne s’agit pas de « marcher en présence du Seigneur » pour obtenir ceci ou cela.

Mais parce que notre Dieu est ce qu’il est, parce qu’il est celui de la générosité et de la miséricorde, alors nous essayons de vivre avec loyauté et de faire « ce qui est bien à ses yeux ».

Tel est l’art de vivre de la vie chrétienne.

Nous ne cherchons pas des récompenses et des assurances.

Confiants en Dieu, le Dieu de Jésus le Christ, notre désir est de le suivre au mieux, juste parce que nous l’aimons.

Et cela suffit.

*1 R 9, 4-5

Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris

Texte Biblique






Lu par




Sébastien Depommier

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/la-gueacuterison-deacutezeacutechias/autoPlay___songLinkParole



Isaïe 38, 1-5

En ces jours-là, le roi Ézékias souffrait d’une maladie mortelle.

Le prophète Isaïe, fils d’Amots, vint lui dire :

« Ainsi parle le Seigneur :

Prends des dispositions pour ta maison, car tu vas mourir, tu ne guériras pas. »

Ézékias se tourna vers le mur et fit cette prière au Seigneur :

« Ah ! Seigneur, souviens-toi !

J’ai marché en ta présence, dans la loyauté et d’un cœur sans partage, et j’ai fait ce qui est bien à tes yeux. »


Puis le roi Ézékias fondit en larmes.


La parole du Seigneur fut adressée à Isaïe :

« Va dire à Ézékias :

Ainsi parle le Seigneur, Dieu de David ton ancêtre :

J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes.

Je vais ajouter quinze années à ta vie.

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 2 Oct 2017 - 9:07



Isaïe

02/10/2017



Tu as du prix à mes yeux

Fais revenir mes fils du pays lointain, mes filles des extrémités de la terre !

Isaïe 43,6



Méditation



frère Olivier Catel




Couvent de Jérusalem

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/tu-as-du-prix-agrave-mes-yeux/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



Une Église, une multitude de peuples

Cette nuit est une nuit de lumière, sans ténèbres, dans les rues de Jérusalem : c’est la nuit de Pâques.

Les cloches résonnent dans les rues de la vieille ville, les chants s’élèvent au coeur des églises, le peuple de Dieu, répandu à travers le monde, célèbre la Résurrection.

Les Éthiopiens processionnent sur le toit du Saint-Sépulcre, les Grecs ont allumé le feu sacré et les Latins éclatent en « Alléluia ».

Dans cette nuit de Pâques, dans la joie simple et profonde des chrétiens, se dévoile un appel destiné à tout homme.

En ces temps où les peuples se divisent, où la peur de l’autre, de l’immigré, s’installe subrepticement, l’Église témoigne d’une humanité appelée à l’unité.

Le Christ appelle les peuples des lointains à rejoindre la Cité sainte, à reconnaître la gloire du Fils de Dieu.

Toute l’humanité est appelée.

Nous ne devons jamais oublier cet appel destiné aux hommes « de toute tribu, langue, peuple et nation »*.

Cet autre qui me fait peur, je dois l’accueillir, car je dois être pour lui le visage, les mains et le regard du Christ.

Comment annoncer le Christ en refusant la présence de celui que, justement, le Christ appelle ?

Comment lui faire découvrir le salut que le Christ apporte si je le rejette au loin sous prétexte qu’il ne partage pas ma foi ?

Je sais bien que nous avons tous peur, que la tâche est grande, mais nous ne serons réellement des frères du Christ que si nous sommes prêts à recevoir tout homme, car la charité efface toute peur.

Livre de l’Apocalypse, chapitre 5, verset 9


Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center









Texte Biblique



Lu par




Marilyne Fontaine

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/tu-as-du-prix-agrave-mes-yeux/autoPlay___songLinkParole



Isaïe 43, 1-7

Mais maintenant, ainsi parle le Seigneur, lui qui t’a créé, Jacob, et t’a façonné, Israël :

Ne crains pas, car je t’ai racheté, je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi.

Quand tu traverseras les eaux, je serai avec toi, les fleuves ne te submergeront pas.

Quand tu marcheras au milieu du feu, tu ne te brûleras pas, la flamme ne te consumera pas.


Car je suis le Seigneur ton Dieu, le Saint d’Israël, ton Sauveur.

Pour payer ta rançon, j’ai donné l’Égypte, en échange de toi, l’Éthiopie et Seba.

Parce que tu as du prix à mes yeux, que tu as de la valeur et que je t’aime, je donne des humains en échange de toi, des peuples en échange de ta vie.


Ne crains pas, car je suis avec toi.

Je ferai revenir ta descendance de l’orient ; de l’occident je te rassemblerai.


Je dirai au nord :

« Donne ! »

Et au midi :

« Ne retiens pas !

Fais revenir mes fils du pays lointain, mes filles des extrémités de la terre, tous ceux qui se réclament de mon nom, ceux que j’ai créés, façonnés pour ma gloire, ceux que j’ai faits ! »

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 4 Oct 2017 - 9:46



Isaïe

04/10/2017



Le destin d'Israël

Ils n’ont pas eu soif dans les lieux arides où il les a conduits.

Isaïe 43,21



Méditation



frère Olivier Catel



Couvent de Jérusalem

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/le-destin-disraeumll/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



Un guide dans mes déserts

Des hauteurs de Jérusalem, une route longue et sinueuse descend jusqu’à la dépression de la vallée de la mer Morte : la chaleur devient étouffante et la nature d’une rare hostilité.

Les Juifs déportés en exil à Babylone ont connu cette route, sans doute emportés et moqués par leurs vainqueurs.

Le peuple s’était perdu, n’avait pas connu les chemins du Seigneur et quittait la Ville sainte.

Je rencontre quelquefois en prison ces personnes en exil, en exil d’elles-mêmes : la vie bascule un jour à cause d’un mauvais choix.

La machine judiciaire s’est mise en marche et toutes les attentes, les espérances semblent disparaître.

Comment alors quitter la route de l’exil, retrouver un sens à la vie et une volonté de rebâtir ?

Lentement, avec l’aide du Seigneur, semaine après semaine je vois certains de ces prisonniers se transformer, sous l’effet de la grâce, d’une foi et d’une espérance renouvelées.


Le Seigneur devient, jour après jour, leur guide et « ils n’ont pas soif dans les lieux arides où Il les a conduits. »

Le désert de leur exil devient leur Terre promise, une terre intérieure où les promesses, comme le sable, peuvent à nouveau se multiplier dans l’attente d’une libération, où la paix intérieure, comme un fleuve de vie, s’installe pour devenir terre du repos.

Ils préparent alors, en profondeur, leur retour à la vie, dehors, en sachant que le Seigneur est le meilleur des guides et que son enseignement est utile.

Prions pour les prisonniers, mais aussi pour notre conversion, pour que le Seigneur nous fasse sortir de nos prisons intérieures et nous fasse retourner à la terre du repos.

Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center



Texte Biblique







Lu par




Marilyne Fontaine

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/le-destin-disraeumll/autoPlay___songLinkParole



Isaïe 48, 17-21

Ainsi parle le Seigneur, ton rédempteur, Saint d’Israël :

Je suis le Seigneur ton Dieu, je te donne un enseignement utile, je te guide sur le chemin où tu marches.


Si seulement tu avais prêté attention à mes commandements, ta paix serait comme un fleuve, ta justice, comme les flots de la mer.

Ta postérité serait comme le sable, comme les grains de sable, ta descendance ; son nom ne serait ni retranché ni effacé devant moi.


Sortez de Babylone !

Vite, quittez les Chaldéens !

Avec des cris de joie, annoncez, faites-le entendre, propagez-le jusqu’aux extrémités de la terre !

Dites : « Le Seigneur a racheté son serviteur Jacob. »

Ils n’ont pas eu soif dans les lieux arides où il les a conduits.

Il a fait sourdre pour eux les eaux du rocher, il a fendu le rocher : les eaux ont ruisselé !

Marche dans la Bible est une proposition de


Mercredi c'est


Semaine 2/6 - Adam et Ève




Le Seigneur Dieu a fait la terre et le ciel :

Il n’y avait ni buisson, ni herbe, car Dieu n’avait pas encore fait pleuvoir.

Il n’y avait pas d’homme non plus pour travailler le sol.

Alors le Seigneur Dieu modèle l’homme avec la poussière du sol ; il souffle dans ses narines le souffle de vie et l’homme Adam devient un être vivant.

Dans le jardin d’Eden, le Seigneur Dieu fait pousser de beaux arbres aux fruits délicieux et met au milieu du jardin l’arbre de vie et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Un fleuve à quatre bras arrose le jardin.

Le Seigneur Dieu conduit Adam dans le jardin d’Éden pour qu’il le travaille et le garde.

« Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Je vais lui faire une aide qui lui corresponde. »

Avec de la terre, le Seigneur Dieu modèle toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel.

Adam donne un nom à chacun mais il ne trouve aucune aide qui lui corresponde.

Alors le Seigneur Dieu fait tomber sur Adam un sommeil mystérieux et lui prend une de ses côtes pour façonner une femme.

Il l’amène vers Adam.

« Cette fois-ci, voilà l’os de mes os et la chair de ma chair !

On l’appellera femme, elle qui est tirée de l’homme. »


À cause de cela, l’homme quitte son père et sa mère, il s’attache à sa femme et tous deux ne font plus qu’un.

Livre de la Genèse, chapitre 2, versets 7 à 9, 15 et 18 à 24


La question de Théobule / Adam et Ève ont-ils vécu au temps des hommes préhistoriques ?





avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mar 10 Oct 2017 - 8:01


Jonas

09/10/2017



Le cri de Jonas


Jonas répondit :

« Je suis Hébreu, et c’est le Seigneur que j’adore, le Dieu du ciel qui a fait la mer et la terre. »

Jonas 1, 9



Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/le-cri-de-jonas/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Le nom de Dieu

« Homme libre, toujours tu chériras la mer » :

Jonas ne pouvait pas connaître ce vers de Baudelaire, mais pour se dégager de la main de Dieu, il choisit la fuite sur la mer, espace de grande liberté où aucun chemin n’est tracé.

Ce n’est qu’au souffle du vent conjugué au talent du marin qu’une route apparaît sur les flots.

Cette absence de voie indiquée ne serait-elle pas plutôt très inquiétante ?

Peut-être fallait-il précisément un tel espace sans chemin, où la liberté est totale, pour que Jonas se souvienne que le Seigneur lui avait indiqué une route à suivre.

Mais pour l’instant, il dort : sa vie est en danger et il ne le sait pas.

Avant qu’il ne perde peut-être la vie, il doit passer par un dépouillement : bagages et cargaison sont passés par-dessus bord au milieu de la tempête.

Jonas n’a alors plus pour lui que le Seigneur, et c’est bien le nom de Dieu que ses compagnons de voyage trouvent sur ses lèvres quand ils le tirent du sommeil :

Jonas prononce une confession de foi dans le Dieu d’Israël, teintée de confiance dans ce Seigneur « du ciel et de la mer », ces éléments pourtant contraires à son projet de fuite.

En invoquant le nom de Dieu, Jonas est déjà en train d’amorcer sa conversion : l’ayant fui, il est près de tout perdre, et il reconnaît que, où qu’il aille, le Seigneur sera toujours auprès de lui.

Quand il ne reste plus rien, quand le chemin n’est pas clair et que les vents sont contraires, le nom de Dieu reste la seule planche de salut.

Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média









Texte Biblique






Lu par




Jean-Baptiste Germain

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/le-cri-de-jonas/autoPlay___songLinkParole



Jonas 1, 4-9


Le Seigneur lança sur la mer un vent violent, et il y eut grande tempête sur la mer, au point que le vaisseau menaçait de se briser.

Les matelots prirent peur; ils crièrent chacun vers son dieu, et pour s'alléger, jetèrent à la mer la cargaison.

Jonas cependant était descendu au fond du bateau; il s'était couché et dormait profondément.

Le chef de l'équipage s'approcha de lui et lui dit:

"Qu'as-tu à dormir?

Lève-toi, crie vers ton Dieu! Peut-être Dieu songera-t-il à nous et nous ne périrons pas."


Puis ils se dirent les uns aux autres:

"Tirons donc au sort, pour savoir de qui nous vient ce mal."

Ils jetèrent les sorts et le sort tomba sur Jonas.

Ils lui dirent alors:

"Dis-nous donc quelle est ton affaire, d'où tu viens, quel est ton pays et à quel peuple tu appartiens."


Il leur répondit:

"Je suis Hébreu, et c'est le Seigneur que j'adore, le Dieu du ciel qui a fait la mer et la terre."

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Mer 11 Oct 2017 - 8:11


Jonas

11/10/2017



Jonas dans les entrailles du poisson

Jonas, dans les entrailles du grand poisson, dit au Seigneur :

« Je suis rejeté de devant tes yeux. »

Jonas 2, 5



Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/jonas-dans-les-entrailles-du-poisson/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



On ne voit bien qu’avec le cœur

Un petit enfant, quand on lui demande de se cacher, se contente de mettre ses mains devant ses yeux sans prendre la peine d’aller se blottir derrière un meuble ou sous un rideau.

Il semble se dire :

« Si je ne te vois plus, alors toi non plus, tu ne me vois plus. »

Il y a un peu de cela dans le cri de Jonas, qui conclut sa prière en se disant « rejeté de devant la face de Dieu ».


Il parle même des yeux de Dieu : il est devenu un abandonné et se croit même devenu invisible.

C’est vraiment l’heure de la désolation.

Il y a dans les paroles de Jonas quelque chose de la détresse de Jésus à Gethsémani qui reprend les mots du psalmiste pour crier :

« Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Les trois jours de Jonas dans le poisson font inévitablement penser au Christ au tombeau, abandonné de ses proches et trahi par ses compagnons.


Rejeté des hommes et de devant les yeux du Seigneur, Jonas est pourtant au cœur du mystère d’alliance de Dieu avec l’homme lorsqu’il est dans le ventre du poisson : dans l’Alliance, il ne s’agit pas de signer un contrat, mais de se laisser aimer.


Et cela commence par le regard, par se laisser regarder pour adopter ensuite le même regard.

Et Dieu regarde le cœur, le désir qui nous habite.

« On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux », faisait dire Saint-Exupéry au renard du Petit Prince : il s’agit pour nous aussi de dépasser les apparences, pour nous savoir aimés de Dieu.


Non pas dans un face-à-face inquiétant, et insoutenable pour nos yeux, mais dans un cœur à cœur, car c’est là qu’est notre vrai visage, notre vrai regard.

Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média



Texte Biblique



Lu par






Jean-Baptiste Germain

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/jonas-dans-les-entrailles-du-poisson/autoPlay___songLinkParole



Jonas 2, 1-5

Et, s'emparant de Jonas, ils le jetèrent à la mer, et la mer apaisa sa fureur.

Le Seigneur fit qu'il y eut un grand poisson pour engloutir Jonas.

Jonas demeura dans les entrailles du poisson trois jours et trois nuits.

Des entrailles du poisson, il pria le Seigneur, son Dieu.

Il dit :

De la détresse où j'étais, j'ai crié vers le Seigneur, et il m'a répondu; du sein du shéol, j'ai appelé, tu as entendu ma voix.


Tu m'avais jeté dans les profondeurs, au cœur de la mer, et le flot m'environnait.

Toutes tes vagues et tes lames ont passé sur moi. [Jonas dans les entrailles du grand poisson dit au Seigneur] :

Je suis rejeté de devant tes yeux.

Marche dans la Bible est une proposition de


Le Mercredi avec



Semaine 3/6 - Le serpent sournois Gn 3, 1-24



Le serpent est le plus rusé de tous les animaux des champs que le Seigneur Dieu a faits. Il dit à la femme :


« Alors, Dieu vous a vraiment dit :

“Vous ne mangerez d’aucun arbre du jardin” ? »

« Nous mangeons les fruits des arbres du jardin. Mais, pour le fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit
“Vous n’en mangerez pas, sinon vous mourrez. »

« Pas du tout ! Vous ne mourrez pas !

Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. »


La femme s’aperçoit que le fruit de l’arbre paraît délicieux et agréable à regarder.

Elle mange le fruit et en donne à son mari qui en mange aussi.


Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrent et ils se rendent compte qu’ils sont nus. Ils se font alors des pagnes avec des feuilles de figuier.


Ils entendent la voix du Seigneur Dieu qui se promène dans le jardin à la brise du jour.

L’homme et sa femme se cachent parmi les arbres du jardin.

Le Seigneur Dieu appelle l’homme :

« Où es-tu donc ? »

« J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai eu peur parce que je suis nu et je me suis caché. »

« Qui t’a dit que tu étais nu ? As-tu mangé le fruit de l’arbre interdit ? »

« La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. »

« Qu’as-tu fait là ? »

« Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé. »

Dieu couvre alors de malédictions le serpent.

L’homme Adam appelle sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante) parce qu’elle est la mère de tous les vivants.

Dieu chasse Adam et Ève du jardin d’Éden après les avoir habillés de tuniques de peau.

Il poste devant le jardin d’Eden des anges pour garder le chemin de l’arbre de vie.

Livre de la Genèse, chapitre 3, versets 1 à 12 et 17 à 24

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Ven 13 Oct 2017 - 10:10


Jonas

13/10/2017



Jonas à Ninive

Jonas pénétra dans la ville, il y fit une journée de marche.

Jonas 3, 3



Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/jonas-a-ninive/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



La sirène des pompiers


Vous avez remarqué comme le son de la sirène des pompiers vous parvient déformé lorsque le camion parcourt à vive allure les avenues de votre quartier ?

« Quelle est la vraie tonalité de la sirène ? » pourrait-on se demander…

De même, comment se faire entendre distinctement si on court ?

Si on a quelque chose à dire, on se trouve un auditoire, on s’installe devant et on lui parle : ainsi du crieur public, de l’orateur anglais à Hyde Park Corner ou du prédicateur donnant l’homélie à la messe dominicale !

Mais Jonas ne peut pas se permettre cela.

Il obéit enfin à Dieu, en allant parler à Ninive.

Or, la mission semble impossible : une ville aussi grande à convertir ?

Il va falloir se dépêcher, et c’est au pas de charge que Jonas devra prêcher à travers la grande cité.

Son message se fait alors très court, cinq mots lapidaires.


Un mot, une phrase attrapés au vol n’ont-ils pas de fortes chances d’être déformés et mal compris, comme la sirène des pompiers ?

Cela veut donc dire qu’il y a plus que la seule parole de Jonas qui œuvre à convertir les habitants de Ninive : seul Dieu travaille les cœurs et accomplit en nous ses merveilles.

On ne se convertit pas tout seul, on ne se convertit pas non plus seulement à cause d’une parole entendue ou d’une rencontre : c’est le Seigneur qui nous convertit à Lui.

La parole reçue n’a été qu’un signe : elle m’a frappé l’esprit, elle m’a saisi et m’a révélé qu’elle visait mon cœur.

Ce qui compte, ce n’est pas la sirène des pompiers, c’est le fait que leur camion aille à toute allure secourir celui qui souffre.

Ce qui compte, ce n’est pas la Parole seule : c’est l’œuvre qu’elle accomplit en moi.

Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média



Texte Biblique






Lu par




Jean-Baptiste Germain

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/jonas-a-ninive/autoPlay___songLinkParole



Jonas 3, 1-4



La parole du Seigneur fut adressée pour la seconde fois à Jonas:

"Lève-toi, lui dit-il, va à Ninive, la grande ville, et annonce-leur ce que je te dirai."

Jonas se leva et alla à Ninive selon la parole du Seigneur.

Or Ninive était une ville divinement grande: il fallait trois jours pour la traverser.


Jonas pénétra dans la ville; il y fit une journée de marche.

Il prêcha en ces termes:

"Encore 40 jours, et Ninive sera détruite."


Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Coeur de la Bible avec ses Personnages Bibliques!!!!

Message par Marie du 65 le Lun 16 Oct 2017 - 9:07


Jonas

16/10/2017



Le dépit de Jonas

« Je savais en effet que tu es un Dieu de pitié et de tendresse »

Jonas 4, 2



Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/le-depit-de-jonas/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



Jonas, dur d'oreille

Le livre de Jonas est un récit édifiant, souvent familier de beaucoup d’entre nous.

Non sans humour, il nous conte les péripéties du prophète appelé à se rendre à Ninive – actuellement en Irak – pour exhorter le peuple à la conversion et qui, apeuré par l’invitation de son Dieu, décide de prendre la direction inverse, et de s’embarquer pour Tarsis, dans le sud de l’Espagne, limite du monde occidental à l’époque.


Jeté à l’eau par les marins lors d’une tempête, Jonas est englouti par une baleine.

Après trois nuits et trois jours dans les entrailles du poisson, Jonas est rejeté par la baleine sur la terre ferme.

Acceptant alors de se rendre à Ninive, le prophète prévient le peuple païen que s’il ne se convertit pas à Dieu, Dieu détruira Ninive.

Contre toute attente, le peuple et le roi lui-même se convertissent et « se détournent de leurs conduites mauvaises et de leurs actes de violence », nous dit le texte biblique.


Or Jonas ne consent pas à ce que Dieu renonce à son châtiment.

Il sait depuis un savoir appris, répété sans doute, devenu quasi mécanique que son Dieu est un

« Dieu de pitié et de tendresse, lent à la colère, riche en grâce et qui se repent de châtier ».

Il ne comprend pas que Dieu n’exécute pas sa sentence envers les païens, lui qui pourtant a été racheté de sa fuite, sauvé des eaux de la mort et remis debout sur un sol fiable.

Lui qui a expérimenté dans sa chair la justice de Dieu ne parvient pas à s’y convertir.

Ninive a cru aux paroles de Dieu qui protégeraient ses habitants d’eux-mêmes.

Chacun, des gens les plus simples jusqu’au roi, a entendu la parole de vie qui prévient des pas qui enlisent, enferment, empêchent ou font mourir.

Ninive a choisi d’écouter en vérité.


Ninive a choisi de vivre.

Et Jonas en est tout contrit.

« As-tu vraiment raison de te fâcher ? », demande Dieu.

N’y a-t-il pas, en effet, plus précieux désir que de vouloir qu’un être, un peuple, reprenne le chemin de ce qui fait vivre, respirer amplement, de ce qui donne sens et avenir ?

Écoutons la « puissance de la douceur » de la question de Dieu.

Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris






Texte Biblique



Lu par



Pauline Méreuze

Écouter


https://marche.retraitedanslaville.org/le-depit-de-jonas/autoPlay___songLinkParole



Jonas 4, 1-4

En voyant la réaction des gens de Ninive, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.

Jonas en eut un grand dépit, et il se fâcha.

Il fit une prière au Seigneur:

"Ah ! Seigneur, dit-il, n'est-ce point là ce que je disais lorsque j'étais encore dans mon pays ?

C'est pourquoi je m'étais d'abord enfui à Tarsis; je savais en effet que tu es un Dieu de pitié et de tendresse, lent à la colère, riche en grâce et te repentant du mal.

Maintenant, Seigneur, prends donc ma vie, car mieux vaut pour moi mourir que vivre.

" le Seigneur répondit:

"As-tu raison de te fâcher ?"



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21260
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum