Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 20 Mai 2017 - 13:36

Prions le chapelet avec les témoins de la foi






LE RÉSUMÉ

- Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet !

Description

« Le chapelet est ma prière préférée ; c'est une prière merveilleuse, merveilleuse de simplicité et de profondeur »

Jean-Paul II



1. Qu'est-ce que le chapelet ?
Un chapelet est une prière à Dieu par l'intersession de la sainte Vierge. On prie Marie pour qu’elle prie Dieu avec nous. Marie a en effet la pleine confiance de Dieu et sa prière est puissante.

Un chapelet peut durer entre 20 et 40 minutes, selon le rythme de la prière. Il est composé de cinq dizaines de chapelet et chaque dizaine est consacrée à un épisode de la vie de Jésus, qui manifeste un mystère de la foi. Le chapelet est ainsi une façon de méditer sur la vie de Jésus, en communion avec sa mère qui « gardait toutes ces choses dans son cœur » (Évangile selon saint Luc).

2. Concrètement


de prier ensemble le chapelet les uns pour les autres en vous aidant du site Hozana pour partager, échanger, prier les uns avec les autres
de recevoir chaque samedi un texte d'un témoins de la foi sur le chapelet


3. Comment prier le chapelet ?



On récite le chapelet ainsi :

1) Faites le Signe de la Croix
2) Récitez le "Je crois en Dieu"
3) Priez 1 "Notre Père", 3 "Je vous Salue, Marie" et 1 "Gloire au Père"
4) Annoncez le premier mystère à méditer et le fruit à demander puis récitez le "Notre Père" puis dix "Je vous Salue, Marie" en méditant le mystère.
5) Ainsi de suite pour les 5 dizaines du chapelet
6) Terminer par le Signe de Croix
7) Il existe de nombreuses dévotions autour du chapelet que nous vous proposerons de découvrir.



4. Les mystères du Saint Rosaire
Il y a quatre chapelets possibles selon que l’on veut méditer sur tel ou tel aspect de la vie de Jésus. La coutume est d'associer à chaque jour de la semaine les mystères joyeux, lumineux, douloureux ou glorieux.
Pour chaque dizaine : le Mystère que nous sommes appelés à méditer puis, - le fruit du mystère que l'Eglise nous propose de recevoir par la méditation du mystère du Christ.


Mystères Joyeux (lundi et samedi)


1er Mystère :     L’Annonciation à Marie par l’ange Gabriel - L'humilité
2ème Mystère : La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth - La charité fraternelle
3ème Mystère : La Nativité de Jésus à Bethléem -  Le détachement des biens de ce monde
4ème Mystère : La Présentation de Jésus nouveau-né au Temple - L’obéissance à la Volonté de Dieu
5ème Mystère : Le Recouvrement de l’enfant Jésus au Temple - La quête de Jésus

Mystères Lumineux (jeudi)


1er Mystère :     Le Baptême de Jésus au Jourdain - Avoir conscience que nous sommes enfants de Dieu
2ème Mystère : Les noces de Cana - La confiance en la volonté de Dieu et l'intercession de Marie
3ème Mystère : L’annonce du Royaume de Dieu avec l’invitation à la conversion - La conversion quotidienne à Jésus
4ème Mystère : La Transfiguration - La paix et la joie !
5ème Mystère : L’institution de l’Eucharistie - Une dévotion croissante envers l'Eucharistie

Mystères Douloureux (mardi et vendredi)


1er Mystère :     L’Agonie de Jésus au Jardin des Oliviers - La haine du péché et l'amour de la vertu
2ème Mystère : La Flagellation de Jésus - La mortification du corps et la victoire de la pureté
3ème Mystère : Le Couronnement d’épines - La mortification de l’esprit et la victoire de l'humilité
4ème Mystère : Le Chemin de Croix - La persévérance dans les épreuves
5ème Mystère : Le Crucifiement et la mort de Jésus sur la croix - L'amour de Dieu et le salut des âmes
Mystères Glorieux (mercredi et dimanche)
1er Mystère :     La Résurrection de Jésus - La foi, la fidélité et la confiance en Dieu
2ème Mystère : L’Ascension de Jésus au ciel - Espérance et désir du Ciel
3ème Mystère : L’effusion du Saint Esprit au jour de la Pentecôte - La Charité et le zêle apostolique
4ème Mystère : La Dormition et l’Assomption de Marie au ciel - La grâce d'une bonne mort
5ème Mystère : Le Couronnement de Marie dans le ciel - Une dévotion croissante envers Marie

5. Comment et quand prier le chapelet ?


Voici quelques conseils pour prier le chapelet :
- Prier avec amour, douceur, humilité, confiance, sincérité, simplicité, attention, sans précipitation, avec ferveur, insistance, désir ardent...
- Mais on peut aussi réciter sans trop y penser, comme un automatisme. Ainsi vous marcher, ainsi vous prier
- On peut réciter le chapelet en plusieurs fois dans la journée (ex. un chapelet 5 x dans la journée ou bien 2 dizaines le matin et 3 le soir...)
- On peut prier à genoux, assis, debout, en marchant, dans le métro, en courant pendant son jogging...
- On peut prier pendant l'adoration du Saint-Sacrement.
- On prie souvent en groupe, lors des processions et particulièrement dans les sanctuaires mariales.
- Les prières des enfants sont douces et très agréables à Jésus et Marie et donc efficaces, car les enfants sont selon le cœur de Dieu.
- Toujours prier en union avec Jésus, notre UNIQUE SAUVEUR.




6. Origine du chapelet

Le chapelet a une existence qui remonte sur plusieurs siècles. Du français du XIIe siècle : "chapelet" = "petit chapeau", "petite couronne", pour marquer la vénération à la Sainte Vierge, en récitant ce qui sera une couronne de prière. Peu à peu, la dévotion s’est répandue. C’est une manière pour tous ceux qui ont du mal à trouver leurs mots de suivre un modèle simple avec un objectif précis : méditer les mystères de l’Evangile et répéter la salutation de l'Archange Gabriel.

Le Rosaire est une forme de prière répétitive qui existe depuis le XIIe siècle. C’est à un chartreux, Dominique de Prusse (dès 1409 à Trèves) qu’il faut attribuer l’institution du Rosaire tel qu’on le connaît avec ses quinze mystères et ses cent cinquante Je vous salue Marie. Saint Jean-Paul II a rajouté en 2002, 5 nouveaux mystères, les mystères lumineux.







Je vous salue Marie
Je vous salue Marie,
pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


+++++++++++


"Je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t'aime" -
Prions le chapelet avec les témoins de la foi











En ce mois de mai, consacré à la Vierge, que nous prions avec notre chapelet, nous lui avons rendu grâce à travers deux très beaux poèmes.

Pour continuer à fêter la Vierge Marie, voici un dernier poème de Sainte Thérèse de Lisieux.

Comme un enfant vient réciter un poème à sa maman, le jour de la fête des mères – offrons à notre maman céleste ce magnifique poème d’amour.



Je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t'aime
Pourquoi ton nom si doux fait tressaillir mon cœur
Et pourquoi la pensée de ta grandeur suprême
Ne saurait à mon âme inspirer de frayeur.
Si je te contemplais dans ta sublime gloire
Et surpassant l'éclat de tous les bienheureux
Que je suis ton enfant je ne pourrais le croire
Ô Marie, devant toi, je baisserais les yeux !...
[...]
Tu nous aimes, Marie, comme Jésus nous aime
Et tu consens pour nous à t'éloigner de Lui.
Aimer c'est tout donner et se donner soi-même
Tu voulus le prouver en restant notre appui.
Le Sauveur connaissait ton immense tendresse
Il savait les secrets de ton cœur maternel,
Refuge des pécheurs, c'est à toi qu'Il nous laisse
Quand Il quitte la Croix pour nous attendre au Ciel.
[...]
Bientôt je l'entendrai cette douce harmonie
Bientôt dans le beau Ciel, je vais aller te voir
Toi qui vins me sourire au matin de ma vie
Viens me sourire encor... Mère... voici le soir !...
Je ne crains plus l'éclat de ta gloire suprême
Avec toi j'ai souffert et je veux maintenant
Chanter sur tes genoux, Marie, pourquoi je t'aime
Et redire à jamais que je suis ton enfant !...

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
(extraits du poème "Pourquoi je t'aime, ô Marie!")









Je prie



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 27 Mai 2017 - 9:57


Une autre forme d'intimité avec Jésus!!

 Prions le chapelet avec les témoins de la foi















Une autre forme d'intimité avec Jésus
Jeudi, nous avons fêté l’ascension de Jésus Christ.


Quand nous prions le Rosaire, nous sommes invités à méditer sur les grands temps de la vie du Christ à travers les différents mystères ; l'Ascension est le second mystère glorieux.


Pour nous y aider, voici un texte du Père Antoine Kerhuel, SJ, Conseiller général du Préposé général de la Compagnie de Jésus qui nous rappelle que c’est avant tout une espérance que nous portons et que nous sommes invités à vivre dans notre quotidien.





« Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ?

Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller au ciel ». (…)

"L’Ascension est comme un arrachement :

après l’épreuve de la passion (où les apôtres ont fui pour sauver leur peau), après la joie profonde de la Résurrection (à laquelle ces mêmes apôtres se sont peu à peu convertis), comment accepteraient-ils maintenant que Jésus, le Vivant, échappe à leur regard ?

comment consentiraient-ils à ce qu’il ne soit plus à portée de main ? à ce qu’il ne partage plus leurs repas ?

L’Ascension a certainement été un arrachement pour les apôtres. Cela est aussi le cas pour nous.

Nous voudrions tant avoir Jésus à notre disposition immédiate !

Nous voudrions tant pouvoir entendre directement, et sans aucun doute possible, la voix de Jésus ressuscité qui nous appelle comme, un jour, elle a interpellé Marie de Magdala près du tombeau vide !


De même que la Résurrection, l’Ascension nous invite à nous ouvrir à une autre forme d’intimité avec Jésus : Jésus est bien présent dans nos vies, mais pas de la façon dont nous rencontrons un membre de notre famille, un ami ou un voisin. Que nos yeux s’ouvrent à cette déconcertante présence du Seigneur ressuscité dans nos vies !

L’Ascension est aussi promesse. Ce Jésus ressuscité, qui habite le cœur de notre quotidien alors même que nous ne le voyons pas, il reviendra. (..)

A la suite des apôtres, nous savons que notre quotidien est porté par cette espérance : le monde que nous habitons attend le retour de Celui qui, victorieux de la mort, appelle l’humanité entière à la vie.

Comme la Résurrection, l’Ascension n’est donc pas un point final. Elle est un point de départ, à partir duquel notre vie est réformée, régénérée, réorientée.

Comme chrétiens, nous sommes appelés à placer notre vie dans la dynamique du baptême que nous avons reçus.

Chacune de nos journées est le juste moment pour ouvrir nos cœurs à cette expérience de la passion et de la Résurrection de Jésus.

Alors que, sous tant de formes diverses (les jalousies familiales, les haines raciales, les conflits entre nations, les rivalités entre voisins, l’égoïsme ambiant, …) la mort menace, nous sommes invités – comme témoins de la Résurrection attentifs à la présence de Dieu dans notre monde – à rappeler à ceux qui nous entourent que, tous, nous sommes aimés d’un Dieu qui nous appelle à vivre autrement.

Lorsque nous entendons les nouvelles de ce qui se passe dans nos pays, ainsi qu’à l’autre bout de la planète, cela n’est pas toujours facile.

Lorsque nous souffrons des tensions qui menacent les liens familiaux et les relations de voisinage, nous sommes parfois assaillis par le doute et gagnés par la tristesse.

Notre expérience chrétienne, qui nous place à la suite de Jésus mort et ressuscité, nous rappelle que nous n’avons pas à être étonnés de l’existence de toutes ces menaces, mais que nous avons plutôt à chercher comment, dans ces situations, Jésus a déjà vaincu la mort.


Pourquoi rester à regarder le ciel ?

Jésus, mort et ressuscité, demeure avec nous jusqu’à la fin des temps !"

Vous trouverez sur ce lien tous les Mystères du Saint Rosairehttp://www.rosaire-de-marie.fr/mysteres-du-rosaire.htm










Je prie





avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 3 Juin 2017 - 8:45

Prions le chapelet avec les témoins de la foi






LE RÉSUMÉ

- Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet !

Description

« Le chapelet est ma prière préférée ; c'est une prière merveilleuse, merveilleuse de simplicité et de profondeur »

Jean-Paul II



1. Qu'est-ce que le chapelet ?
Un chapelet est une prière à Dieu par l'intersession de la sainte Vierge. On prie Marie pour qu’elle prie Dieu avec nous. Marie a en effet la pleine confiance de Dieu et sa prière est puissante.

Un chapelet peut durer entre 20 et 40 minutes, selon le rythme de la prière. Il est composé de cinq dizaines de chapelet et chaque dizaine est consacrée à un épisode de la vie de Jésus, qui manifeste un mystère de la foi. Le chapelet est ainsi une façon de méditer sur la vie de Jésus, en communion avec sa mère qui « gardait toutes ces choses dans son cœur » (Évangile selon saint Luc).

2. Concrètement


de prier ensemble le chapelet les uns pour les autres en vous aidant du site Hozana pour partager, échanger, prier les uns avec les autres
de recevoir chaque samedi un texte d'un témoins de la foi sur le chapelet


3. Comment prier le chapelet ?



On récite le chapelet ainsi :

1) Faites le Signe de la Croix
2) Récitez le "Je crois en Dieu"
3) Priez 1 "Notre Père", 3 "Je vous Salue, Marie" et 1 "Gloire au Père"
4) Annoncez le premier mystère à méditer et le fruit à demander puis récitez le "Notre Père" puis dix "Je vous Salue, Marie" en méditant le mystère.
5) Ainsi de suite pour les 5 dizaines du chapelet
6) Terminer par le Signe de Croix
7) Il existe de nombreuses dévotions autour du chapelet que nous vous proposerons de découvrir.



4. Les mystères du Saint Rosaire
Il y a quatre chapelets possibles selon que l’on veut méditer sur tel ou tel aspect de la vie de Jésus. La coutume est d'associer à chaque jour de la semaine les mystères joyeux, lumineux, douloureux ou glorieux.
Pour chaque dizaine : le Mystère que nous sommes appelés à méditer puis, - le fruit du mystère que l'Eglise nous propose de recevoir par la méditation du mystère du Christ.


Mystères Joyeux (lundi et samedi)


1er Mystère :     L’Annonciation à Marie par l’ange Gabriel - L'humilité
2ème Mystère : La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth - La charité fraternelle
3ème Mystère : La Nativité de Jésus à Bethléem -  Le détachement des biens de ce monde
4ème Mystère : La Présentation de Jésus nouveau-né au Temple - L’obéissance à la Volonté de Dieu
5ème Mystère : Le Recouvrement de l’enfant Jésus au Temple - La quête de Jésus

Mystères Lumineux (jeudi)


1er Mystère :     Le Baptême de Jésus au Jourdain - Avoir conscience que nous sommes enfants de Dieu
2ème Mystère : Les noces de Cana - La confiance en la volonté de Dieu et l'intercession de Marie
3ème Mystère : L’annonce du Royaume de Dieu avec l’invitation à la conversion - La conversion quotidienne à Jésus
4ème Mystère : La Transfiguration - La paix et la joie !
5ème Mystère : L’institution de l’Eucharistie - Une dévotion croissante envers l'Eucharistie

Mystères Douloureux (mardi et vendredi)


1er Mystère :     L’Agonie de Jésus au Jardin des Oliviers - La haine du péché et l'amour de la vertu
2ème Mystère : La Flagellation de Jésus - La mortification du corps et la victoire de la pureté
3ème Mystère : Le Couronnement d’épines - La mortification de l’esprit et la victoire de l'humilité
4ème Mystère : Le Chemin de Croix - La persévérance dans les épreuves
5ème Mystère : Le Crucifiement et la mort de Jésus sur la croix - L'amour de Dieu et le salut des âmes
Mystères Glorieux (mercredi et dimanche)
1er Mystère :     La Résurrection de Jésus - La foi, la fidélité et la confiance en Dieu
2ème Mystère : L’Ascension de Jésus au ciel - Espérance et désir du Ciel
3ème Mystère : L’effusion du Saint Esprit au jour de la Pentecôte - La Charité et le zêle apostolique
4ème Mystère : La Dormition et l’Assomption de Marie au ciel - La grâce d'une bonne mort
5ème Mystère : Le Couronnement de Marie dans le ciel - Une dévotion croissante envers Marie

5. Comment et quand prier le chapelet ?


Voici quelques conseils pour prier le chapelet :
- Prier avec amour, douceur, humilité, confiance, sincérité, simplicité, attention, sans précipitation, avec ferveur, insistance, désir ardent...
- Mais on peut aussi réciter sans trop y penser, comme un automatisme. Ainsi vous marcher, ainsi vous prier
- On peut réciter le chapelet en plusieurs fois dans la journée (ex. un chapelet 5 x dans la journée ou bien 2 dizaines le matin et 3 le soir...)
- On peut prier à genoux, assis, debout, en marchant, dans le métro, en courant pendant son jogging...
- On peut prier pendant l'adoration du Saint-Sacrement.
- On prie souvent en groupe, lors des processions et particulièrement dans les sanctuaires mariales.
- Les prières des enfants sont douces et très agréables à Jésus et Marie et donc efficaces, car les enfants sont selon le cœur de Dieu.
- Toujours prier en union avec Jésus, notre UNIQUE SAUVEUR.




6. Origine du chapelet

Le chapelet a une existence qui remonte sur plusieurs siècles. Du français du XIIe siècle : "chapelet" = "petit chapeau", "petite couronne", pour marquer la vénération à la Sainte Vierge, en récitant ce qui sera une couronne de prière. Peu à peu, la dévotion s’est répandue. C’est une manière pour tous ceux qui ont du mal à trouver leurs mots de suivre un modèle simple avec un objectif précis : méditer les mystères de l’Evangile et répéter la salutation de l'Archange Gabriel.

Le Rosaire est une forme de prière répétitive qui existe depuis le XIIe siècle. C’est à un chartreux, Dominique de Prusse (dès 1409 à Trèves) qu’il faut attribuer l’institution du Rosaire tel qu’on le connaît avec ses quinze mystères et ses cent cinquante Je vous salue Marie. Saint Jean-Paul II a rajouté en 2002, 5 nouveaux mystères, les mystères lumineux.







Je vous salue Marie
Je vous salue Marie,
pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


+++++++++++


"Je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t'aime" -
Prions le chapelet avec les témoins de la foi











En ce mois de mai, consacré à la Vierge, que nous prions avec notre chapelet, nous lui avons rendu grâce à travers deux très beaux poèmes.

Pour continuer à fêter la Vierge Marie, voici un dernier poème de Sainte Thérèse de Lisieux.

Comme un enfant vient réciter un poème à sa maman, le jour de la fête des mères – offrons à notre maman céleste ce magnifique poème d’amour.



Je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t'aime
Pourquoi ton nom si doux fait tressaillir mon cœur
Et pourquoi la pensée de ta grandeur suprême
Ne saurait à mon âme inspirer de frayeur.
Si je te contemplais dans ta sublime gloire
Et surpassant l'éclat de tous les bienheureux
Que je suis ton enfant je ne pourrais le croire
Ô Marie, devant toi, je baisserais les yeux !...
[...]
Tu nous aimes, Marie, comme Jésus nous aime
Et tu consens pour nous à t'éloigner de Lui.
Aimer c'est tout donner et se donner soi-même
Tu voulus le prouver en restant notre appui.
Le Sauveur connaissait ton immense tendresse
Il savait les secrets de ton cœur maternel,
Refuge des pécheurs, c'est à toi qu'Il nous laisse
Quand Il quitte la Croix pour nous attendre au Ciel.
[...]
Bientôt je l'entendrai cette douce harmonie
Bientôt dans le beau Ciel, je vais aller te voir
Toi qui vins me sourire au matin de ma vie
Viens me sourire encor... Mère... voici le soir !...
Je ne crains plus l'éclat de ta gloire suprême
Avec toi j'ai souffert et je veux maintenant
Chanter sur tes genoux, Marie, pourquoi je t'aime
Et redire à jamais que je suis ton enfant !...

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
(extraits du poème "Pourquoi je t'aime, ô Marie!")









Je prie






"Par l’Esprit Saint, Dieu vient lui-même habiter en nous"





La Pentecôte est le troisième mystère glorieux, ces mystères qui mettent en relation la terre et le ciel, qui soulignent l’union entre Dieu et ses enfants.

On y célèbre la venue de L'Esprit- Saint, promis par Jésus, et répandu sur les apôtres.
Avec cette méditation de frère Aloïs, prieur de la communauté de Taizé, interrogeons-nous sur la manière dont nous recevons nous aussi l’Esprit-Saint.


Laissons ce souffle de bonté gonfler nos voiles et nous faire avancer !
« Dans de nombreuses régions du monde, quand revient la fête de Pentecôte la nature se fait belle. Le printemps éclate, l’été s’annonce déjà, le blé lève, et le vent se plait à jouer dans les épis, comme si c’était lui qui les faisait croître.

En Israël la fête de la Pentecôte était une action de grâces pour les blés mûrs. Dans plusieurs paraboles, Jésus parle du Royaume de Dieu venant à travers une maturation. Pentecôte marque le temps de la récolte.

Mais Pentecôte est aussi l’irruption de la nouveauté, de l’inespéré. Ce qui s’est passé au Sinaï en a été la préfiguration, qui trouve maintenant un accomplissement. Dieu fait connaître sa volonté, pourtant sa Loi ne s’inscrit plus sur des tables de pierre, mais dans les cœurs.


Ce n’est plus un seul, Moïse, qui se tient devant Dieu ; le feu de l’Esprit descend sur chacun. Par l’Esprit Saint, Dieu vient lui-même habiter en nous. Sans intermédiaire il est là. C’est pour nous faire entrer dans une relation personnelle avec Dieu que l’Esprit Saint nous est donné.

Si l’Esprit Saint reste souvent discret, s’effaçant lui-même, c’est qu’il ne veut pas prendre notre place, mais plutôt fortifier notre personne. Au fond de notre être, il dit inlassablement le oui de Dieu à notre existence.

Alors il est une prière accessible à chacun : « Que ton souffle de bonté me conduise ! » (Psaume 143.10) Portés par ce souffle, nous pouvons avancer.


Commençons par approfondir le mystère de la communion qui nous unit.

Quand nous nous tournons ensemble vers le Christ, dans une prière commune, l’Esprit Saint nous rassemble dans cette unique communion qu’est l’Église et nous donne de naître à une vie nouvelle.

Le premier don de l’Esprit Saint est le pardon. Le Christ ressuscité a dit aux siens : « Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. » (Jean 20.22-23) L’Église est d’abord une communion de pardon.

Quand nous comprenons que Dieu nous donne son pardon, nous devenons capables de le donner aussi à d’autres.

Si le Christ nous envoie proclamer la Bonne Nouvelle au monde entier, il nous demande aussi de discerner les signes de sa présence là où il nous précède.

Les premiers chrétiens ont été surpris de découvrir la présence de l’Esprit là où ils ne l’attendaient pas (voir Actes 10).



Jésus lui-même a été frappé par la foi d’un soldat romain. (Luc 7.1-10) Sommes-nous capables de nous étonner en reconnaissant les attentes spirituelles de nos contemporains ?

Laissons aussi croître dans nos vies les fruits de l’Esprit :

« Amour, joie, paix, patience, bienveillance, bonté, confiance dans les autres, douceur, maitrise de soi. » (Galates 5.22-23).

L’Esprit nous met en route vers les autres, et d’abord vers ceux qui sont plus pauvres que nous.

Dans une solidarité concrète avec les démunis, la lumière de l’Esprit Saint peut inonder notre vie.

Oui l’Esprit Saint est à l’œuvre aujourd’hui.

Il redit sans cesse l’amour de Dieu dans notre cœur. Heureux qui ne s’abandonne pas à la peur, mais au souffle de l’Esprit Saint.

Celui-ci est aussi l’eau vive, il est l’Esprit de paix, qui peut irriguer notre cœur et se communiquer, à travers nous, dans le monde"





Je prie







Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 10 Juin 2017 - 9:10

"Le Père, le Fils et l’Esprit Saint sont un parce qu’ils sont amour"







Demain nous fêtons la Sainte Trinité.

Voici l’occasion de se pencher sur un bien beau mystère de notre foi, avec un extrait d’une homélie de Benoît XVI.

    « Nous célébrons aujourd’hui la fête de la Très Sainte Trinité :

Dieu Père, Fils et Esprit Saint, fête de Dieu, du cœur de notre foi.

Lorsque l’on pense à la Trinité, ce qui vient d’abord à l’esprit c'est la dimension du mystère :

Ils sont Trois et ils sont Un, un seul Dieu en trois Personnes.

En réalité Dieu ne peut pas être autre chose qu’un mystère pour nous dans sa grandeur, et toutefois il s’est révélé : nous pouvons le connaître dans son Fils, et ainsi aussi connaître le Père et l’Esprit Saint.

La liturgie d’aujourd’hui, en revanche, attire notre attention pas tant sur le mystère, que sur la réalité d’amour qui est contenue dans ce premier et suprême mystère de notre foi.

Le Père, le Fils et l’Esprit Saint sont un parce qu’ils sont amour et l’amour est la force vivifiante absolue, l’unité créée par l’amour est plus unie qu’une unité purement physique.
Le Père donne tout au fils ; le Fils reçoit tout du Père avec reconnaissance ; et l’Esprit Saint est comme le fruit de cet amour réciproque du Père et du Fils. (…)

     Dans le monde, il y a le mal, il y a l’égoïsme, il y a la méchanceté, et Dieu pourrait venir pour juger ce monde, pour détruire le mal, pour châtier ceux qui œuvrent dans les ténèbres.

En revanche, il montre qu’il aime le monde, qu’il aime l’homme, malgré son péché, et il envoie ce qu’il a de plus précieux : son Fils unique.

Et non seulement il l’envoie, mais il en fait don au monde. Jésus est le Fils de Dieu qui est né pour nous, qui a vécu pour nous, qui a guéri les malades, pardonné les péchés, accueilli chacun.

En répondant à l’amour qui vient du Père, le Fils a donné sa propre vie pour nous : sur la croix l’amour miséricordieux de Dieu touche son point culminant.


Et c’est sur la croix que le Fils de Dieu nous obtient la participation à la vie éternelle, qui nous est communiquée par le don de l’Esprit Saint.

Ainsi dans le mystère de la croix sont présent les trois Personnes divines :

le Père qui donne son Fils unique pour le salut du monde ; le Fils qui accomplit jusqu’au bout le dessein du Père ; l’Esprit Saint — répandu par Jésus au moment de sa mort — qui vient nous faire participer à la vie divine, qui vient transformer notre existence, pour qu’elle soit animée par l’amour divin. »


Je vous propose, cette semaine, de réciter le chapelet de la Sainte Trinité :

Sur le crucifix, réciter l’invocation suivante :


« O Dieu, Viens à mon aide, O Seigneur hâtez vous de m’aider »

Sur un gros grain du début ainsi que les trois petits grains, dire :

« Gloire à Toi, très douce, très noble, resplendissante, pacifique et ineffable Trinité. Amen »

Sur chaque grain des 5 dizaines, dire :

« Gloire, honneur et prière pour le Dieu Eternel. Amen »

A la fin de chaque dizaine, réciter le Gloire au Père.

Conclure la récitation du chapelet avec la récitation de 3 Gloire au Père et de la prière suivante :


Bénis soit Dieu !
Bénis soit Son Saint Nom !
Bénis soit Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme !
Bénis soit le nom de Jésus !
Bénis soit Son Coeur Sacré !
Bénis soit son Précieux sang !
Bénis soit Jésus dans le Saint Sacrement de l’autel !
Bénis soit le saint esprit, le Paraclet !
Bénis soit la Mère de Dieu, Marie la plus Sainte !
Bénis soit sa sainte et Immaculée conception !
Bénis soit sa glorieuse assomption !
Bénis soit le nom de Marie, vierge et mère !
Bénis soit Joseph, son chaste époux !
Bénis soit Dieu, dans ses Anges et ses Saints !
AMEN



Je prie



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 17 Juin 2017 - 10:53

Récitons un chapelet pour honorer le Saint Sacrement





Demain nous fêtons le Saint Sacrement.

Il existe un chapelet spécifique au Saint-Sacrement, mais nous pouvons tout simplement réciter un chapelet en l'honneur de ce Sacrement qui, comme le rappelle le Bienheureux Jean Martin Moye, est l'abrégé de tous les mystères de la religion".






" Nous allons réciter le chapelet pour honorer le Très-Saint-Sacrement, qui est l'abrégé de tous les mystères de la religion qui y sont renfermés, et de ceux de la vie, de la mort, et de la passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ qui y sont représentés et renouvelés, pour honorer les trois Personnes de la très sainte Trinité, qui, étant inséparables, y sont par concomitance, pour honorer l'incarnation du Sauveur qui descend du ciel sur l'autel, s'incarnant pour ainsi dire de nouveau entre les mains du prêtre, prenant une nouvelle naissance plus admirable en quelque sorte que la première puisqu'il est produit sans père ni mère par les paroles de la consécration, et renouvelant les exemples de pauvreté, d'humilité, d'obéissance, de charité, de patience qu'il nous a donnés en sa naissance, sa vie, et sa passion.


Exemple de pauvreté :


Ll est sous l'apparence d'un peu de pain, et souvent dans des églises et des tabernacles aussi pauvres que l'étable de Bethléem.


Exemple d'humilité :

iL s'est anéanti en descendant du sein de son Père dans le sein d'une Vierge, mais ici il s'abaisse encore bien plus profondément en daignant venir loger dans des cœurs aussi corrompus que les nôtres ; il a caché l'éclat de sa divinité sous les voiles de son humanité, et dans ce sacrement il couvre l'une et l'autre sous les faibles espèces de pain et de vin.


Exemple d'obéissance :


Il obéit, non plus à Dieu, mais à un homme ; il se rend à la voix du prêtre.


Exemple de charité :

Il s'est donné au monde en général en venant sur la terre, et il se donne à chacun en particulier dans l'eucharistie.


Exemple de patience :

il souffre en silence les irrévérences, les blasphèmes, les sacrilèges ; il est trahi de nouveau par les pécheurs qui communient indignement ; il fait aussi dans le saint-sacrement ce qu'il a fait sur la terre : il habite avec les hommes par sa présence ; il converse avec eux dans les visites qu'on lui rend ; il guérit et console les malades et les infirmes ; il nourrit les âmes ; il nous donne la vie ; et il meurt sacramentalement quand les espèces sont consommées, ressuscite quand on en consacre de nouveau.


Nous aurons donc intention d'honorer tous ces mystères, tous ces miracles, et ces prodiges de puissance et de bonté que Dieu opère en notre faveur dans le très Saint Sacrement."



Chapelet du Saint Sacrement


(Approuvé le 30 mai 1911 par le Pape Pie X)







  Ce chapelet est composé de 33 grains qui représentent les 33 années de la vie du Christ sur terre.

Voici comment le réciter :


Sur la médaille ou la croix, faites une communion personnelle


« Comme je ne peux pas vous recevoir, mon Jésus, dans la sainte Communion,
Venez spirituellement dans mon cœur,
et faites qu’il soit toujours Votre ».

Sur chaque grain dire:

« Jésus, présent dans le Saint Sacrement sur l’autel, ayez pitié de nous »
















Je Prie





avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 24 Juin 2017 - 10:09

Ce Coeur, source intarissable de vie nouvelle ...










Hier, vendredi, nous fêtions le Sacré Cœur de Jésus ; plus globalement, le mois de juin est le mois dédié au Sacré Cœur de Jesus.

" Nous commençons aujourd’hui le mois de juin, dédié au Sacré-Cœur de Jésus.

Arrêtons-nous souvent pour contempler ce profond mystère de l’amour divin.

Dans le Cœur du Rédempteur nous adorons l’amour de Dieu pour l’humanité, sa volonté de salut universel, son infinie miséricorde.

Rendre un culte au Sacré Cœur du Christ signifie par conséquent adorer ce Cœur qui, après nous avoir aimés jusqu’au bout, fut transpercé par une lance et duquel, du haut de la Croix jaillit du sang et de l’eau, source intarissable de vie nouvelle. » Benoît XVI


« C’était après la mort de Jésus.

Des soldats allèrent briser les jambes du premier, puis du deuxième des condamnés que l’on avait crucifiés avec Jésus.

Quand ils arrivèrent à celui-ci, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau. »


(Jean 19, 32-34)

« Au jour solennel où se terminait la fête, Jésus, debout, s’écria :

« Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive, celui qui croit en moi ! »

Comme dit l’Écriture :

Des fleuves d’eau vive jailliront de son cœur. »
(Jean 7, 37-38)


Nous pouvons, en ce mois dédié au Sacré Cœur de Jésus, lui dédier un chapelet.

Le chapelet du Sacré Cœur de Jésus est composé de 33 petits grains en l’honneur des 33 années de Christ, séparés en un groupe de trois grains et 5 groupes de 6 grains, ainsi que de 6 gros grains, un crucifix et deux médailles.

Voici comment le réciter :

• Sur le crucifix, réciter la prière suivante (attribuée à St Ignace de Loyola, peut-être St Thomas d’Aquin)






« Ame du Christ, sanctifie-moi. Corps du Christ, sauve-moi. Sang du Christ, enivre-moi.

Eau du côté du Christ, purifie-moi Passion du Christ, fortifie-moi.

O bon Jésus, écoute-moi. Abrite-moi dans tes plaies
Fais que je ne sois pas séparé de Toi.

Défends-moi contre les méchants.

A l’heure de ma mort appelle-moi, Ordonne-moi de venir à Toi.
Qu’avec les saints je puisse te prier
Pour les siècles des siècles.

Amen »

• Sur les gros grains : « Ô, doux Cœur de Jésus, faites que je vous aime de plus en plus »

• Sur les petits grains : « Doux Cœur de Jésus, Soyez mon amour »

• A la fin de chaque dizaine d’invocations (3 au total), dire : « Doux Cœur de Marie, soyez mon Salut »

• On termine le chapelet par la prière suivante :

« Puisse le Cœur de Jésus dans le Saint Sacrement être prié et adoré avec une grande affection, à tous les moments, dans tous les tabernacles du monde, et jusqu’à la fin des temps.

Amen »



Je prie
.


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 1 Juil 2017 - 9:51

Le Rosaire nous rend bâtisseurs de la paix dans le monde"







Pourquoi réciter le Rosaire ?


Notamment parce que "Le Rosaire nous rend bâtisseurs de la paix dans le monde".

Quelle magnifique mission !

En ces temps troublés, où tous, à travers le monde, nous aspirons à la paix, l’Abbé André Fils Mbem nous explique en quoi prier le Rosaire est très important.







Quelle est l’importance de la prière du Rosaire dans la vie d’un chrétien?

" Prière recommandée par tous les Papes, prière demandée par Marie à de très nombreuses apparitions, le Rosaire est une prière qui, tout en ayant une caractéristique mariale, a pour centre le Christ.

Il est presqu’un résumé de l’Evangile et de la foi.

C’est une prière qui permet de contempler avec Marie les mystères de la vie du Christ.


Le Rosaire n’est rien d’autre que contempler avec Marie le visage du Christ. Il s’agit de se souvenir du Christ avec Marie.

Il s’agit d’entrer aussi profondément que possible dans les mystères de Jésus avec l’aide de celle qui les as vécus le plus profondément  et le plus intensément, avec l’aide de notre Mère qui désire nous communiquer tout ce que elle-même a vécu.


Méditer les mystères du Rosaire nous apprend à suivre Jésus tout au long de sa vie dans son chemin de joie, de lumière, de croix et enfin de gloire.


L’Eglise a toujours reconnu à cette prière une efficacité particulière dans les causes les plus difficiles.

En des moments où la chrétienté elle-même était menacée, ce fut à la force de cette prière qu’on attribua l’éloignement du danger, et la Vierge Marie fut saluée comme propitiation du salut.»
 
Quels fruits le chrétien obtient-il en méditant le Rosaire ?

Il y a toujours un fruit qui est attaché à chaque mystère du Rosaire que nous méditons.

Par exemple pour l’Annonciation, le fruit du mystère que nous demandons est l’humilité ou l’acceptation de la volonté de Dieu.

Pour le mystère de la visitation, nous demandons comme fruit spirituel la charité.

Pour la Nativité de Notre Seigneur, c’est la pauvreté ou l’obéissance. De façon générale, dans la méditation des mystères du Christ, nous nous laissons guider par Marie, modèle de foi.

Par la méditation du Rosaire, nous nous mettons à l’école de Marie.

Elle nous aide à assimiler l’Evangile de manière à ce qu’il façonne notre existence.

Par ailleurs, le Rosaire est comme  le disait Louis Marie Grignion de Montfort, « l’arme la plus puissante pour toucher le cœur de Jésus, notre Rédempteur, qui aime tellement Sa Mère ».


En 1917, à Fatima, Notre-Dame a demandé aux voyants, à chacune de ses apparitions, de réciter le chapelet ; voici quelques -unes de ces demandes :


- Le 13 mai : "Récitez le chapelet tous les jours afin d'obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre". Le 13 juin : "Je veux que vous disiez le chapelet tous les jours".


- Le 13 juillet : "Je veux que nous continuiez à réciter le chapelet tous les jours en l'honneur de Notre-Dame du Rosaire, pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre, parce qu'elle seule pourra vous secourir ".
- Le 13 octobre, enfin : "Je suis Notre-Dame du Rosaire ; Je veux que l'on continue toujours à réciter le chapelet tous les jours ".


Le bienheureux Alain de la Roche, dans son livre "De la Dignité du Psautier", nous rapporte les paroles prononcées par la Sainte Vierge :

"Je ne tairai pas les signes et les prodiges que par les moyens du Saint Rosaire  que j'ai accomplis en diverses contrées : les pestes générales que j'ai arrêtées, les horribles guerres que j'ai apaisées, les flots de sang que j'ai empêché de couler et enfin tous les maux que j'ai fait fuir.

Les Anges se réjouissaient de vos Rosaires, la Sainte Trinité s'y complaisait, mon Fils y prenait sa joie et Moi j'y trouvais un bonheur au-dessus de tout ce que vous pouvez imaginer.

De tout ce qui se fait dans l'Eglise, le Rosaire est pour moi ce qu'il y a de plus agréable après la Sainte Messe."

On ne peut réciter le Rosaire sans se sentir entraîné dans un engagement précis de service de la paix, avec une attention particulière envers la terre de Jésus, encore si éprouvée, et particulièrement chère au cœur des chrétiens. (RVM 6)

"Le Rosaire est une prière orientée par nature vers la paix, du fait même qu'elle est contemplation du Christ, Prince de la paix et notre paix (Ep 2, 14)

Le Rosaire est aussi une prière de paix en raison des fruits de charité qu'il produit... Le Rosaire nous rend bâtisseurs de la paix dans le monde. (RVM 40)"


http://lerosaire.com/fr/prier/alain-de-la-roche




Je prie

Je vous salue Marie




Le salut de l'ange est un des plus beaux cantiques que nous puissions adresser à la gloire du Très-Haut.

"Canticum novum cantabo tibi:

Je vous chanterai un cantique nouveau".

Ce cantique nouveau que David a prédit qu'on chanterait à la venue du Messie, c'est la Salutation de l'archange.

Il y a un cantique ancien et un cantique nouveau.

L'ancien est celui que les Israélites ont chanté en reconnaissance de la création, de la conservation, de la délivrance de leur captivité, du passage de la mer Rouge, de la manne et de toutes les autres faveurs du ciel.

Le cantique nouveau est celui que les chrétiens chantent en actions de grâces de l'Incarnation et de la Rédemption.

Comme ces prodiges ont été accomplis par le salut angélique, nous répétons ce même salut pour remercier la très sainte Trinité de ses bienfaits inestimables.

Nous louons Dieu le Père de ce qu'il a tant aimé le monde, qu'il lui a donné son Fils unique pour sauveur.

Nous bénissons le Fils de ce qu'il est descendu du ciel sur la terre, de ce qu'il s'est fait homme et de ce qu'il nous a rachetés.

Nous glorifions le Saint-Esprit de ce qu'il a formé dans le sein de la sainte Vierge ce corps très pur qui a été la victime de nos péchés.

C'est dans cet esprit de reconnaissance que nous devons réciter le salut angélique, produisant des actes de foi, d'espérance, d'amour et d'actions de grâces pour ce bienfait de notre salut.


Quoique ce cantique nouveau s'adresse directement à la Mère de Dieu et qu'il contienne ses éloges, il est néanmoins très glorieux à la Sainte Trinité, parce que tout l'honneur que nous rendons à la sainte Vierge retourne à Dieu comme à la cause de toutes ses perfections et de tous ses vertus.

Dieu le Père est glorifié de ce que nous honorons la plus parfaite de ses créatures.

Le Fils est glorifié de ce que nous louons sa très pure Mère. Le Saint-Esprit est glorifié de ce que nous admirons les grâces dont il a rempli son épouse.


De même que la sainte Vierge, par son beau cantique Magnificat, renvoya à Dieu les louanges et les bénédictions que lui donna sainte Elisabeth sur son éminente dignité de Mère du Seigneur, de même elle renvoie promptement à Dieu les éloges et les bénédictions que nous lui donnons par le salut angélique.



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 8 Juil 2017 - 11:27

Prions le chapelet avec le « Prophète de la civilisation de l’amour »







Aujourd’hui, prions le chapelet avec Saint Maximilien Kolbe.


« Dans chaque foyer catholique, même les plus pauvres, vous pouvez trouver un chapelet.

Dans les moments de joie ou de tristesse, quand les croyants se tournent vers Dieu, ils prient, le chapelet...


A Lourdes, l'Immaculée égraine les perles de son chapelet et encourage Bernadette à le réciter avec elle.

Si nous désirons grandir dans l'amour de Jésus, nous devons méditer les mystères du rosaire avec Marie en répétant sans cesse et en chuchotant l'Ave Maria.

Personne au monde, même parmi les anges, n'a aimé et n'aime autant le Seigneur Jésus que la Mère de Dieu. »


Le pape Jean-Paul II l'a proclamé :

" Patron de nos temps difficiles " et " Prophète de la civilisation de l'amour ".

Nous pouvons le prier contre la guerre, la déportation, le racisme, la torture mais il est aussi invoqué pour développer le don de soi et l'esprit de sacrifice.


"O Vierge immaculée,
choisie entre toutes les femmes
pour donner au monde le Sauveur ;
toi qui fus la fidèle servante du Seigneur,
donne-nous de répondre à l’appel de Jésus
et de le suivre sur le chemin de la vie
qui conduit au Père.

Vierge toute donnée à Dieu,
arrache-nous au péché,
transforme nos coeurs.

Reine des apôtres, fais de nous
des artisans du Royaume,
Que notre vie témoigne de l’Évangile
au milieu de notre monde
en quête de lumière,
de vérité et d’amour.

Partage avec nous
le souci de ton coeur maternel
et aussi ta vive espérance :
qu’aucun de tes enfants ne soit perdu.

Ô Mère de Jésus,
tendresse de l’Esprit-Saint,
que la création entière puisse avec toi
célébrer la louange de la miséricorde
et de l’amour infini de Dieu."

Saint Maximilien Kolbe




Je Prie



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 15 Juil 2017 - 13:13

Conseils de Saint Louis Marie Grignion de Montfort






Voici quelques conseils de Louis Marie Grignion de Montfort, que certains découvriront et d'autres re-découvriront, pour la récitation du chapelet.

Pour avancer dans notre pratique, essayons de prier le chapelet en conscience et sans hâte.

« Prenez surtout garde aux deux fautes ordinaires, que font presque tous ceux qui disent le chapelet ou le rosaire :

« La première, c'est de ne prendre aucune intention en disant leur chapelet, en sorte que, si vous leur demandiez pourquoi ils disent leur chapelet, ils ne sauraient vous répondre.

C'est pourquoi ayez toujours en vue, en récitant votre Rosaire, quelques grâces à demander, quelque vertu à imiter, ou quelque péché à détruire.

« La seconde faute qu'on commet ordinairement en récitant le saint Rosaire, c'est de n'avoir point d'autre intention, en le commençant, que de l'avoir bientôt fini.

Cela vient de ce qu'on regarde le Rosaire comme une chose onéreuse, qui pèse bien fort sur les épaules lorsqu'on ne l'a pas dit, surtout quand on s'en est fait un principe de conscience, ou quand on l'a reçu par pénitence et comme malgré soi.

« C'est une pitié de voir comment la plupart disent leur chapelet ou leur Rosaire. Ils le disent avec une précipitation étonnante ; ils mangent même une partie des paroles. On ne voudrait pas faire un compliment, de cette manière ridicule, au dernier des hommes, et on croit que Jésus et Marie en seront honorés !

Après cela, faut-il s'étonner si les plus saintes prières de la religion chrétienne restent sans presque aucun fruit ; et si, après mille et dix mille Rosaires récités, on n'en est pas plus saint ?

« Arrêtez, cher confrère du Rosaire, votre précipitation naturelle, en récitant votre Rosaire, et faites quelques pauses au milieu du Pater et de l'Ave, et une plus petite après les paroles du Pater et de l'Ave que j'ai marquées par une croix (†), ci-après.



Notre Père qui êtes aux cieux † que Votre Nom soit sanctifié † que Votre règne arrive† que Votre volonté soit faite † sur la terre comme au ciel † Donnez-nous aujourd'hui† notre pain de ce jour † et pardonnez-nous nos offenses † comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés † et ne nous laissez pas succomber à la tentation † mais délivrez-nous du mal.

Ainsi soit-il.

Je vous salue, Marie, pleine de grâce † le Seigneur est avec Vous † Vous êtes bénie entre toutes les femmes † et Jésus le fruit de Vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu † priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant † et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il.



« Vous aurez d'abord de la peine à faire ces médiantes, par la mauvaise habitude que vous avez de prier à la hâte ; mais aussi une dizaine, dite ainsi posément, vous sera plus méritoire que des milliers de Rosaires récités à la hâte, sans réfléchir ni s'arrêter.


(Source : « Le secret admirable du saint Rosaire » par saint Louis-Marie Grignons de Montfort.)


http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Montfort/rosaire.html



Je prie


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 22 Juil 2017 - 9:30

"Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés"







Pour la plupart d’entre nous, c’est l’été.

Les vacances sont peut-être là pour certains ou vont arriver.


C’est une période propice à prendre son temps, à se retrouver dans la nature.

Où que nous soyons, nous pouvons admirer la Création à travers la force d’un paysage, la liberté d’un oiseau, la perfection d’une rose.


Nous pouvons nous assoir et contempler Dieu dans son incroyable beauté, son infinie générosité et sa touchante fragilité.

Notre planète souffre de nos agissements qui portent atteinte à ce magnifique cadeau que Dieu nous a donné et que trop souvent, nous ne savons pas respecter.

La semaine dernière nous avons vu qu’il était important d’avoir une intention en récitant notre chapelet ; je vous propose cette semaine de réciter un chapelet pour notre

"Maison commune".

Comme nous y invite le Pape François à travers cette belle prière extraite de son encyclique Laudate Si, prions pour la Terre et pour que les hommes sachent l'aimer, la respecter et la protéger.


"Dieu Tout-Puissant
qui es présent dans tout l’univers
et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.

Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs
sans causer de dommages à personne.

Ô Dieu des pauvres,
aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux.

Guéris nos vies,
pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs,
pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction.

Touche les cœurs
de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.

Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés,
à reconnaître que nous sommes profondément unis
à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie.

Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix."





Pape François





Je Prie


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 29 Juil 2017 - 9:38

"Que de grâces reçues depuis que je le fais"







Aujourd'hui, j'aimerai vous faire partager des témoignages d'autres témoins de la foi :


vous !



 Merci pour ces beaux témoignages sur ce que représente le chapelet dans votre vie !

à travers eux, nous voyons comment le chapelet nous relie à Marie, au Christ, à Dieu ... mais aussi nous relie les uns aux autres, et, à nous-mêmes au plus profond de notre coeur.

« Le Rosaire jalonne ma journée, il n'est pas rare que j'inclue dans mes intentions de prière, des inconnus croisés au visage triste, Maman Marie sait bien qu’elle est leur peine, et comme toute mère aimante les consolera, par la grâce de Jésus Christ.

Alléluia, alléluia, alléluia » !!!


« Le Rosaire et ma prière quotidienne. Que de grâces reçues depuis que je le fais.
N’hésitons pas : demandons à La Vierge Marie, elle est prête à nous y aider. Amen Alleluia »!!


« Le chapelet, c'est toujours des moments forts. Merci Marie, Merci Seigneur. Amen » !


« Grâce au chapelet, je suis plus proche de Marie, mais aussi des personnes pour qui je le dis.

Le chapelet m'apporte une sorte de sérénité, me rend plus tolérante, car je le dis non seulement pour mes proches, mais pour des personnes que je n'apprécie pas. »


« Je récite le chapelet depuis quelques mois seulement.

Dans ma tête, je m'imaginais mal en train de faire cette prière qui selon moi, était " passée date ».

Depuis toute jeune, je ne voyais que des personnes âgées la réciter.

Mais depuis que je l'ai intégrée à mes prières quotidiennes, je ressens ce besoin de communion avec la Vierge Marie et de marcher avec Elle en se remémorant les grands événements de la vie de Jésus.


« Offrons de belles roses à Maman Marie, en priant le chapelet, et lorsque je n'ai pas les moyens de le faire, ou que je sois, je prie des "je Vous Salue Marie" en silence, dans ma tête et mon cœur, ainsi mon cœur s'apaise...

En union de prières ! »


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie

O Vierge immaculée,
choisie entre toutes les femmes
pour donner au monde le Sauveur ;
toi qui fus la fidèle servante du Seigneur,
donne-nous de répondre à l’appel de Jésus
et de le suivre sur le chemin de la vie
qui conduit au Père.

Vierge toute donnée à Dieu,
arrache-nous au péché,
transforme nos coeurs.

Reine des apôtres, fais de nous
des artisans du Royaume,
Que notre vie témoigne de l’Évangile
au milieu de notre monde
en quête de lumière,
de vérité et d’amour.

Partage avec nous
le souci de ton coeur maternel
et aussi ta vive espérance :
qu’aucun de tes enfants ne soit perdu.

Ô Mère de Jésus,
tendresse de l’Esprit-Saint,
que la création entière puisse avec toi
célébrer la louange de la miséricorde
et de l’amour infini de Dieu."







avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 5 Aoû 2017 - 10:09

" Parce que je n’ai rien trouvé de plus beau que le Christ. "








Demain, nous fêtons la Transfiguration.

Il s’agit du 4ème mystère lumineux du Rosaire.

Le fruit de ce mystère est la contemplation.

Voici un extrait d’une méditation de W. Shomali pour nous aider à mieux appréhender ce mystère.


« Nous devons nous rappeler la beauté de Dieu et sa présence vivifiante.

Comme une provocation, la liturgie place la Transfiguration au début du Carême pour nous indiquer le but à atteindre.

Etes-vous déjà allé sur le mont Thabor dans votre vie de foi ?

Furtivement, disait le grand saint Augustin.



Voici quelques exemples

Une expérience de prière qui nous a bouleversé, une Messe bien préparée au cours de laquelle nous avons été touché, un jour de neige qui a transformé la nature sous nos yeux, un décor magnifique qui est devenu une symphonie, un pèlerinage en Terre Sainte au cours duquel nous avons fait l’expérience de la présence de Jésus.

Tous ces événements nous font sentir l’immensité et la transcendance du Créateur, qui est le même Dieu d’amour vivant en nous-mêmes.

Parfois, le sentiment se fait si fort que nous en sommes submergés.


Telle fut la crainte de Pierre et de ses compagnons devant la pêche miraculeuse et devant la transfiguration ; telle fut la terreur vécue par Abraham au moment de rencontrer son Dieu.

Le sentiment de la beauté de Dieu, la perception de sa majesté, nous motive et nous fait aller de l’avant.

Pierre avoue :

« Il est heureux que nous soyons ici. »

Si la beauté qui nous entoure et nous remplit ne suscite pas notre foi, il manquera quelque chose à notre vie chrétienne.

Un prêtre a écrit :

« Mes amis, savez-vous pourquoi je suis prêtre ?

Parce que je n’ai rien trouvé de plus beau que le Christ. »

Nous devons redécouvrir cet aspect de notre vie chrétienne, l’expérience de la beauté de Dieu.

Nous avons urgemment besoin de la beauté.

Notre silence, nos chants, nos prières, la décoration du lieu où nous prions devraient apporter une touche de beauté dans notre vie quotidienne.

Faisons sortir tout le bien qui vit en nous.

Le bon Dieu fera de nous des chefs-d’œuvre de splendeur et de beauté si nous le laissons travailler librement. »





Je prie





« Le ciel parlait, oui ; c'était le Père de ce ciel, le Père de Celui qui était là, transfiguré, le Visage brillant comme le soleil, avec des vêtements blancs comme neige.

Cette Face du Fils de Dieu, volontairement voilée, si l'on peut dire, depuis plus de trente ans, une fois se découvrait, enfin, et laissait voir ce qu'elle est, ce que nous la verrons, un jour, dans les splendeurs de la gloire, lorsque cette gloire nous la révélera.

A cette apparition, nous serons rassasiés.

Pierre, Jacques et Jean, symboles de la foi, de l'espérance et de l'amour par lesquels on découvre le Visage de Jésus, ne pouvaient descendre de la montagne ; il y étaient si bien.

Ils goûtaient l'ivresse d'une extase, qu'ils eussent voulue ainsi, éternelle. Ils ne voyaient plus que Jésus-Christ.

Heureuse l'âme qui ne voit plus que Jésus-Christ !

Heureuse l'âme chez qui le détachement total est achevé, l'âme qui a dépassé la terre, qui s'est élevée vers Dieu, en se laissant elle-même ; l'âme qui ne voit plus, qui ne goûte plus en personne, en rien que Lui, Jésus, le suprême Amour, le Faîte de la vie !

Seigneur Jésus, je le sais, pour être transfiguré, pour être transformé en vous, il faut que je reste sur cette montagne, au-dessus de tout, au-dessus de moi-même.

Quand sera-ce que je ne verrai plus que Vous ?

Quand sera-ce que mes yeux se perdront dans les vôtres et s'abîmeront en votre Lumière, Lumière de lumière, Splendeur de gloire, Candeur de la Lumière éternelle ?

Seigneur, arrachez-moi à la terre, arrachez-moi à moi-même.

Tournez, pour moi, en amertume toutes les choses de la vie, et faites-moi vivre de Vous seul.

Que tout est vain sans Vous, hors de Vous

! Seigneur, Jésus-Amour, ravissez-moi ! »
[/font]


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 12 Aoû 2017 - 9:21

"Dieu nous attend, nous n’avançons pas dans le vide, nous sommes attendus."









Nous allons fêter Marie, mardi prochain, lors de la fête de l’Assomption.


Ce mystère correspond au 4ème mystère glorieux du Rosaire ; il nous invite à rester fidèle à Dieu.

Voici une homélie de Benoit XVI pour nous aider à comprendre l'espérance que nous apporte ce mystère.

« ... Qu’apporte à notre chemin, à notre vie, l’Assomption de Marie ?

La première réponse est la suivante : dans l’Assomption, nous voyons qu’en Dieu, il y a de la place pour l’homme, Dieu lui-même est la maison aux nombreuses demeures dont parle Jésus  ; Dieu est la maison de l’homme, en Dieu il y a l’espace de Dieu.

Et Marie, en s’unissant, en étant unie à Dieu, ne s’éloigne pas de nous, elle ne se rend pas sur une galaxie inconnue ; au contraire celui qui va à Dieu se rapproche, parce que Dieu est proche de nous tous, et Marie, unie à Dieu, participe de la présence de Dieu, elle est très proche de nous, de chacun de nous. (...)

Mais il y a encore un autre aspect : non seulement il y a en Dieu, de la place pour l’homme, mais dans l’homme, il y a de la place pour Dieu.

Nous voyons cela aussi en Marie, l’Arche Sainte qui porte la présence de Dieu. En nous, il y a de la place pour Dieu, et cette présence de Dieu en nous, si importante pour illuminer le monde dans sa tristesse et dans ses problèmes, se réalise dans la foi : dans la foi, nous ouvrons les portes de notre être pour que Dieu puisse entrer en nous, pour que Dieu puisse être la force qui donne vie et ouvre un chemin à notre être.

En nous, il y a de l’espace, ouvrons-nous, comme Marie s’est ouverte, en disant : « Que ta volonté soit faite, je suis la servante du Seigneur ».

En nous ouvrant à Dieu, nous ne perdons rien. Au contraire, notre vie s’enrichit et grandit.

Ainsi, foi et espérance se rejoignent.

On parle beaucoup aujourd’hui d’un monde meilleur qui devrait venir : ce serait cela notre espérance.

Si et quand ce monde meilleur doit venir, nous ne le savons pas, je ne le sais pas.

Mais il est sûr qu’un monde qui s’éloigne de Dieu ne devient pas meilleur, mais pire.

Seule la présence de Dieu peut garantir également un monde bon.

Mais ne parlons pas de cela.

Il y a une chose, une espérance qui est certaine :

Dieu nous attend, nous n’avançons pas dans le vide, nous sommes attendus.

Dieu nous attend et, en allant dans l’autre monde, nous trouvons la bonté de la Mère, nous retrouvons nos proches, nous trouvons l’Amour éternel.

Dieu nous attend : voilà la grande joie et la grande espérance qui naît précisément de cette fête.

Marie nous rend visite, elle est la joie de notre vie et la joie est espérance.

Que dire de plus ?

Un cœur grand, la présence de Dieu dans le monde, une place pour Dieu en nous et une place en Dieu pour nous, l’espérance, être attendus : voilà la symphonie de cette fête, l’indication que nous donne la méditation de cette solennité.

Marie est l’aurore et la splendeur de l’Eglise triomphante ; elle est consolation et espérance pour le peuple encore en chemin...

Confions-nous à son intercession maternelle, afin qu’elle nous obtienne du Seigneur la grâce de renforcer notre foi dans la vie éternelle ; qu’elle nous aide à bien vivre dans l’espérance le temps que Dieu nous donne.

Une espérance chrétienne, qui n’est pas seulement une nostalgie du Ciel, mais un désir de Dieu vivant et actif, ici, dans le monde, un désir de Dieu qui fait de nous des pèlerins infatigables et qui alimente en nous le courage et la force de la foi, qui sont dans le même temps le courage et la force de l’amour.

Amen. »



Je prie




Vierge immaculée,
choisie entre toutes les femmes
pour donner au monde le Sauveur ;
toi qui fus la fidèle servante du Seigneur,
donne-nous de répondre à l’appel de Jésus
et de le suivre sur le chemin de la vie
qui conduit au Père.

Vierge toute donnée à Dieu,
arrache-nous au péché,
transforme nos coeurs.

Reine des apôtres, fais de nous
des artisans du Royaume,
Que notre vie témoigne de l’Évangile
au milieu de notre monde
en quête de lumière,
de vérité et d’amour.

Partage avec nous
le souci de ton coeur maternel
et aussi ta vive espérance :
qu’aucun de tes enfants ne soit perdu.

Ô Mère de Jésus,
tendresse de l’Esprit-Saint,
que la création entière puisse avec toi
célébrer la louange de la miséricorde
et de l’amour infini de Dieu."










avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 19 Aoû 2017 - 14:30

"L'écoute et la méditation se nourrissent du silence"







Dans sa Lettre Apostolique ROSARIUM VIRGINIS MARIAE, Jean-Paul II nous rappelle l’importance, avant chaque dizaine de notre chapelet, d’énoncer le mystère que l’on va méditer mais aussi – si possible – de lire le passage de l’Evangile correspondant … et de prendre un temps pour se laisser toucher par la Parole.


https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr/apost_letters/2002/documents/hf_jp-ii_apl_20021016_rosarium-virginis-mariae.html



" L'écoute de la Parole de Dieu
30.


Pour donner un fondement biblique et une profondeur plus grande à la méditation, il est utile que l'énoncé du mystère soit suivi de la proclamation d'un passage biblique correspondant qui, en fonction des circonstances, peut-être plus ou moins important.

Les autres paroles en effet n'atteignent jamais l'efficacité particulière de la parole inspirée.

Cette dernière doit être écoutée avec la certitude qu'elle est Parole de Dieu, prononcée pour aujourd'hui et "pour moi".


Ainsi écoutée, elle entre dans la méthodologie de répétition du Rosaire, sans susciter l'ennui qui serait produit par le simple rappel d'une information déjà bien connue.

Non, il ne s'agit pas de faire revenir à sa mémoire une information, mais de laisser "parler" Dieu.

Dans certaines occasions solennelles et communautaires, cette parole peut être illustrée de manière heureuse par un bref commentaire.

Le silence
31.



L'écoute et la méditation se nourrissent du silence.

Après l'énonciation du mystère et la proclamation de la Parole, il est opportun de s'arrêter pendant un temps significatif pour fixer le regard sur le mystère médité, avant de commencer la prière vocale.

La redécouverte de la valeur du silence est un des secrets de la pratique de la contemplation et de la méditation.

Dans une société hautement marquée par la technologie et les médias, il reste aussi que le silence devient toujours plus difficile.

De même que dans la liturgie sont recommandés des moments de silence, de même, après l'écoute de la Parole de Dieu, une brève pause est opportune dans la récitation du Rosaire, tandis que l'esprit se fixe sur le contenu d'un mystère déterminé. "



Je prie




avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 26 Aoû 2017 - 14:26

L’esprit de force, de piété, de sagesse, d’intelligence vous sera donné






https://www.serviteurs.org/Le-Pere-Lamy-Biographie.html



Le père Jean-Edouard Lamy, qui était surnommé dans son enfance l’enfant au chapelet, nous rappelle la force et les grâces que nous apporte la prière régulière du Chapelet.

« Il faut nous pénétrer d’une grande vérité qui n’est pas assez connue, c’est que le Chapelet est une arme puissante entre les mains d’un chrétien.

La Très Sainte Vierge l’a donné pour nous fortifier dans nos devoirs de chrétiens.

Une âme chrétienne qui s’arme du Chapelet, c’est un soldat qui se défend contre toutes les puissances de l’enfer.


La Mère de Dieu qui a donné, dans le passé, des preuves de sa bonté si maternelle, répond à notre attente.

Elle ne nous trompera pas, appuyés sur la Mère de Dieu, vous traverserez les périls sans dommage, mais non sans émoi, l’esprit de force, de piété, de sagesse, d’intelligence vous sera donné et plus vous serez fervents dans la récitation de la sublime prière de l’Ave Marie, plus l’Esprit Saint vous donnera l’amour de la prière ; et plus vous apprécierez les grâces qu’elle procure ».


(Homélie du 6 Octobre 1918 à la COURNEUVE).


https://www.serviteurs.org/Quand-les-Saints-nous-parlent-du-Rosaire.html




Je prie


e vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen













avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 2 Sep 2017 - 19:53

@Marie du 65 a écrit:
Prions le chapelet avec les témoins de la foi






LE RÉSUMÉ

- Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet !

Description

« Le chapelet est ma prière préférée ; c'est une prière merveilleuse, merveilleuse de simplicité et de profondeur »

Jean-Paul II



1. Qu'est-ce que le chapelet ?
Un chapelet est une prière à Dieu par l'intersession de la sainte Vierge. On prie Marie pour qu’elle prie Dieu avec nous. Marie a en effet la pleine confiance de Dieu et sa prière est puissante.

Un chapelet peut durer entre 20 et 40 minutes, selon le rythme de la prière. Il est composé de cinq dizaines de chapelet et chaque dizaine est consacrée à un épisode de la vie de Jésus, qui manifeste un mystère de la foi. Le chapelet est ainsi une façon de méditer sur la vie de Jésus, en communion avec sa mère qui « gardait toutes ces choses dans son cœur » (Évangile selon saint Luc).

2. Concrètement


de prier ensemble le chapelet les uns pour les autres en vous aidant du site Hozana pour partager, échanger, prier les uns avec les autres
de recevoir chaque samedi un texte d'un témoins de la foi sur le chapelet


3. Comment prier le chapelet ?



On récite le chapelet ainsi :

1) Faites le Signe de la Croix
2) Récitez le "Je crois en Dieu"
3) Priez 1 "Notre Père", 3 "Je vous Salue, Marie" et 1 "Gloire au Père"
4) Annoncez le premier mystère à méditer et le fruit à demander puis récitez le "Notre Père" puis dix "Je vous Salue, Marie" en méditant le mystère.
5) Ainsi de suite pour les 5 dizaines du chapelet
6) Terminer par le Signe de Croix
7) Il existe de nombreuses dévotions autour du chapelet que nous vous proposerons de découvrir.



4. Les mystères du Saint Rosaire
Il y a quatre chapelets possibles selon que l’on veut méditer sur tel ou tel aspect de la vie de Jésus. La coutume est d'associer à chaque jour de la semaine les mystères joyeux, lumineux, douloureux ou glorieux.
Pour chaque dizaine : le Mystère que nous sommes appelés à méditer puis, - le fruit du mystère que l'Eglise nous propose de recevoir par la méditation du mystère du Christ.


Mystères Joyeux (lundi et samedi)


1er Mystère :     L’Annonciation à Marie par l’ange Gabriel - L'humilité
2ème Mystère : La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth - La charité fraternelle
3ème Mystère : La Nativité de Jésus à Bethléem -  Le détachement des biens de ce monde
4ème Mystère : La Présentation de Jésus nouveau-né au Temple - L’obéissance à la Volonté de Dieu
5ème Mystère : Le Recouvrement de l’enfant Jésus au Temple - La quête de Jésus

Mystères Lumineux (jeudi)


1er Mystère :     Le Baptême de Jésus au Jourdain - Avoir conscience que nous sommes enfants de Dieu
2ème Mystère : Les noces de Cana - La confiance en la volonté de Dieu et l'intercession de Marie
3ème Mystère : L’annonce du Royaume de Dieu avec l’invitation à la conversion - La conversion quotidienne à Jésus
4ème Mystère : La Transfiguration - La paix et la joie !
5ème Mystère : L’institution de l’Eucharistie - Une dévotion croissante envers l'Eucharistie

Mystères Douloureux (mardi et vendredi)


1er Mystère :     L’Agonie de Jésus au Jardin des Oliviers - La haine du péché et l'amour de la vertu
2ème Mystère : La Flagellation de Jésus - La mortification du corps et la victoire de la pureté
3ème Mystère : Le Couronnement d’épines - La mortification de l’esprit et la victoire de l'humilité
4ème Mystère : Le Chemin de Croix - La persévérance dans les épreuves
5ème Mystère : Le Crucifiement et la mort de Jésus sur la croix - L'amour de Dieu et le salut des âmes
Mystères Glorieux (mercredi et dimanche)
1er Mystère :     La Résurrection de Jésus - La foi, la fidélité et la confiance en Dieu
2ème Mystère : L’Ascension de Jésus au ciel - Espérance et désir du Ciel
3ème Mystère : L’effusion du Saint Esprit au jour de la Pentecôte - La Charité et le zêle apostolique
4ème Mystère : La Dormition et l’Assomption de Marie au ciel - La grâce d'une bonne mort
5ème Mystère : Le Couronnement de Marie dans le ciel - Une dévotion croissante envers Marie

5. Comment et quand prier le chapelet ?


Voici quelques conseils pour prier le chapelet :
- Prier avec amour, douceur, humilité, confiance, sincérité, simplicité, attention, sans précipitation, avec ferveur, insistance, désir ardent...
- Mais on peut aussi réciter sans trop y penser, comme un automatisme. Ainsi vous marcher, ainsi vous prier
- On peut réciter le chapelet en plusieurs fois dans la journée (ex. un chapelet 5 x dans la journée ou bien 2 dizaines le matin et 3 le soir...)
- On peut prier à genoux, assis, debout, en marchant, dans le métro, en courant pendant son jogging...
- On peut prier pendant l'adoration du Saint-Sacrement.
- On prie souvent en groupe, lors des processions et particulièrement dans les sanctuaires mariales.
- Les prières des enfants sont douces et très agréables à Jésus et Marie et donc efficaces, car les enfants sont selon le cœur de Dieu.
- Toujours prier en union avec Jésus, notre UNIQUE SAUVEUR.




6. Origine du chapelet

Le chapelet a une existence qui remonte sur plusieurs siècles. Du français du XIIe siècle : "chapelet" = "petit chapeau", "petite couronne", pour marquer la vénération à la Sainte Vierge, en récitant ce qui sera une couronne de prière. Peu à peu, la dévotion s’est répandue. C’est une manière pour tous ceux qui ont du mal à trouver leurs mots de suivre un modèle simple avec un objectif précis : méditer les mystères de l’Evangile et répéter la salutation de l'Archange Gabriel.

Le Rosaire est une forme de prière répétitive qui existe depuis le XIIe siècle. C’est à un chartreux, Dominique de Prusse (dès 1409 à Trèves) qu’il faut attribuer l’institution du Rosaire tel qu’on le connaît avec ses quinze mystères et ses cent cinquante Je vous salue Marie. Saint Jean-Paul II a rajouté en 2002, 5 nouveaux mystères, les mystères lumineux.







Je vous salue Marie
Je vous salue Marie,
pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


+++++++++++


"Je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t'aime" -
Prions le chapelet avec les témoins de la foi











En ce mois de mai, consacré à la Vierge, que nous prions avec notre chapelet, nous lui avons rendu grâce à travers deux très beaux poèmes.

Pour continuer à fêter la Vierge Marie, voici un dernier poème de Sainte Thérèse de Lisieux.

Comme un enfant vient réciter un poème à sa maman, le jour de la fête des mères – offrons à notre maman céleste ce magnifique poème d’amour.



Je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t'aime
Pourquoi ton nom si doux fait tressaillir mon cœur
Et pourquoi la pensée de ta grandeur suprême
Ne saurait à mon âme inspirer de frayeur.
Si je te contemplais dans ta sublime gloire
Et surpassant l'éclat de tous les bienheureux
Que je suis ton enfant je ne pourrais le croire
Ô Marie, devant toi, je baisserais les yeux !...
[...]
Tu nous aimes, Marie, comme Jésus nous aime
Et tu consens pour nous à t'éloigner de Lui.
Aimer c'est tout donner et se donner soi-même
Tu voulus le prouver en restant notre appui.
Le Sauveur connaissait ton immense tendresse
Il savait les secrets de ton cœur maternel,
Refuge des pécheurs, c'est à toi qu'Il nous laisse
Quand Il quitte la Croix pour nous attendre au Ciel.
[...]
Bientôt je l'entendrai cette douce harmonie
Bientôt dans le beau Ciel, je vais aller te voir
Toi qui vins me sourire au matin de ma vie
Viens me sourire encor... Mère... voici le soir !...
Je ne crains plus l'éclat de ta gloire suprême
Avec toi j'ai souffert et je veux maintenant
Chanter sur tes genoux, Marie, pourquoi je t'aime
Et redire à jamais que je suis ton enfant !...

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
(extraits du poème "Pourquoi je t'aime, ô Marie!")









Je prie





"Tu te projettes dans un souffle d'amour qui te porte et te dynamise"






Le père Guy Gilbert, évangélisateur des rues et des quartiers les plus difficiles, nous explique pour quelles raisons son chapelet l’accompagne chaque jour.

« Souvent, les gens me demandent si je récite le chapelet.

Ils croient que, curé moderne, je laisse ça à celles qu'on appelle « les bigotes ».

Je le récite chaque jour et je le médite.

J'aime immensément mon chapelet.

Je le prie sur un dizainier.





C'est plus discret et plus pratique.

Le chapelet c'est la méditation de quinze moments essentiels de la vie de Jésus, liés à sa Mère.

Le Rosaire nous permet de contempler la vie du Christ et les moments les plus importants liés à la vie de sa Mère.

C'est un merveilleux Album de famille.

Il passe de la joie la souffrance et se termine par une lumière éblouissante :


la Résurrection.

Le chapelet, c'est la prière des pauvres. Oui, « c'est la prière des pauvres ».

C'est pour cela qu'on n'en veut plus.

Les objections pour ne pas les citer ? « C'est un truc de vieilles ».

Là, tu te plantes. Je connais de plus en plus de jeunes qui le récitent.

« C'est marmonner la même prière.


C'est lassant et je pense à autre chose ».

Là, t'as tout faux.

Répéter « Je vous salue, Marie », plein cœur, même si tu t’évades de temps en temps de ta prière, tu te projettes dans un souffle d'amour qui te porte et te dynamise.

Le Rosaire te met dans un climat d'élévation.

En effet, la prière, ce n'est pas tirer le Ciel vers la terre pour que Dieu, par sa Mère, exauce automatiquement tout ce que tu demandes.

C'est pour s'élever vers Dieu qui sait, lui, mieux que toi, ce dont tu as besoin.

C'est le sens de la parole du Christ : « Tout ce que vous demandez sera exaucé. »

Quels petits miracles Marie n'a- t-elle pas accomplis pour tel ou tel de mes jeunes, alors que j'étais paumé face eux et sans solution ?

« Je préfère parler directement à Dieu ». O.K. !

Mais n'oublie pas que Dieu, ayant ras-le-bol de ne pas être aimé, a envoyé son Fils Jésus dans le ventre de Marie d'abord !

Et puis bébé, ado, adulte, Jésus nous a tracé la route après trente-trois ans de présence parmi nous.

On est quand même un milliard de chrétiens à croire qu'il a existé, il y a juste deux mille ans.

Et qu'il existe au cœur de nous-mêmes, comme Fils de Dieu.

Que cette méditation du Rosaire te fasse mieux comprendre la vie du Christ.

N'oublie pas surtout que, sans sa Mère, le Christ n'aurait jamais été ce qu'il a été. Et bien sûr, le discret saint Joseph a été incontestablement le père par excellence.

Marie, depuis deux mille ans, est apparue partout.


Lourdes, Fatima, Pontmain, La Salette et j'en passe...

Dieu a permis cela.

Pourquoi ?

Parce qu'il nous a créés homme et femme. Et que Dieu a donné à chaque humain une tache précise. A travers chaque apparition de Marie, il nous fait signe.

A Marie, il a donné le pouvoir fabuleux d’être notre Mère et la Mère de l’église.

C'est la plus grande sainte, la plus parfaite.

Elle a une puissance immense.

Accroche-toi à ton chapelet.

Tu verras combien ces Ave Maria t'apporteront une joie immense.

Ils toucheront le Cœur de Marie.

Elle intercédera auprès de Dieu. Et Dieu faiblira. Et te donnera, grâce à elle, tout ce que tu lui demanderas.

J'appelle cela les « sourires de Marie ».

Attends-toi à ce qu'elle te comble de grâces.

Allez ! Ouvrons l'Album de famille de Marie en méditant les grands moments de sa vie. Invoquons-la "



Je prie

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen




avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 9 Sep 2017 - 9:08

Prions le Rosaire avec Alain de la Roche



http://www.chapellenotredamedelamedaillemiraculeuse.com/fr/h22.asp






Aujourd’hui, nous fêtons le bienheureux Alain de la Roche, frère dominicain né aux environs de 1428 et mort le jour de la nativité de Marie, que nous fêtions hier, le 8 septembre 1475.


Il a beaucoup œuvré à promouvoir – 200 ans après Saint Dominique - la prière du Rosaire et, pour cela, parcouru la Bretagne, dont il était originaire, toute la France mais aussi l’Allemagne, la Belgique, la Hollande.


C’est également en partie grâce à lui que se développa la méditation autour des saints mystères de la vie de Marie et de Jésus en associant chacun d’eux à une dizaine de chapelet.


Il fut également à l’origine de la première congrégation du Rosaire à Douai.



"De tout ce qui se fait dans l'Eglise, le Rosaire est pour moi ce qu'il y a de plus agréable après la Sainte Messe"
              parole de Notre Dame au Bx Alain de la Roche


Je Prie

Alain nous invite à aller à Jésus par Marie et à lui faire cette prière rythmée :


Sainte Marie, Mère de Dieu,
par L'Esprit Saint, soit dans nos cœurs
Mère de Jésus, notre Sauveur



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 23 Sep 2017 - 9:17

"Mon présent à Votre Amour"






Premier prêtre stigmatisé, canonisé par Jean Paul II le 16 juin 2002, Padre Pio priait le Rosaire plusieurs fois par jour.

« Que dire des innombrables Rosaires qu'il a récités, à tel point qu'on l'appelait le "Rosaire vivant"!

On le voyait toujours le chapelet à la main.

Le Père Bernadino da Siena, Postulateur Général des Capucins, racontait combien de chapelets il récitait par jour.

Il avait répondu :

"Beh! ... à mon Supérieur, je dois dire la vérité !

J'en ai récité 34 !"

Le Rosaire était pour lui l'occasion de méditer les desseins du Seigneur pour le Salut du monde, il repassait dans son esprit les Mystères Joyeux, Douloureux et Glorieux de la Vie de Jésus et de Marie »

Source :

Padre Pio , Transparent de Dieu,  du Père Derobert,1987, page 164,Editions Hovine



Cette semaine, commençons notre Rosaire, avec Padre Pio et cette jolie prière qu’il aimait réciter et confions notre vie au Seigneur.


"Mon passé, Seigneur, à Votre Miséricorde,

"Mon présent à Votre Amour,

"Mon avenir à Votre Providence !"







Je prie





PADRE PIO, JE VOUS PRIE…
PRIEZ POUR NOUS

Padre Pio, notre terre est en train de mourir,  ET NOUS, LES ENFANTS DE DIEU SOMMES EN TRAIN D’AGONISER vous qui étiez de votre vivant sur la terre un prêtre qui possédait un excellent discernement.

Ô Padre Pio, il n’y a presque plus personne dans nos églises, le Dimanche les gens préfèrent s’adonner à leur sport ou activité préférée.

J’ai une faveur à vous demander…puisque vous êtes appuyé sur le Coeur de Jésus et de  notre Maman du Ciel, vous avez plus de poids devant le Seigneur que nous ici qui n’avons pas encore atteint la « sainteté »

. SOUVENEZ VOUS QU’AVANT DE MOURIR VOUS AVEZ DIT QUE SI QUELQU’UN AVAIT BESOIN DE VOTRE AIDE APRÈS VOTRE MORT, QUE NOUS POUVIONS LE DEMANDER….ALORS…..



Je vous demande ou encore mieux je vous supplie Padre Pio d’implorer notre Dieu de nous envoyer de Saints Prêtres…ET DE SUPPLIER AUSSI POUR LA PAIX SUR LA TERRE

MERCI PADRE PIO….




avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque Samedi Prions le Chapelet avec des témoins de la Foi !

Message par Marie du 65 le Sam 30 Sep 2017 - 11:18

« Ô Vierge immaculée ! C’est Toi ma Douce Étoile




Demain nous fêtons Sainte Thérèse.

Nous pouvons cette semaine prier Marie à ses côtés.  





1ère dizaine :

Marie un sourire maternel plein de tendresse.


La piété mariale de Thérèse a été profondément influencée par le sourire de Marie dont elle bénéficia le 13 mai 1883.

Un sourire qui la « pénétra jusqu’au fond de l’âme » et qui la guérit immédiatement :

« Tout à coup la Sainte Vierge me parut belle si belle que jamais je n’avais rien vu de si beau ; son visage respirait une bonté et une tendresse ineffables.

Mais ce qui me pénétra jusqu’au fond de l’âme ce fut le ravissant sourire de la Sainte Vierge. »

2ème dizaine

Marie : un manteau virginal ne cessant de l’envelopper et de la protéger



« Il y avait comme un voile jeté pour moi sur toutes les choses de la terre Je suis restée ainsi une semaine entière. »


« O Vierge immaculée !

C’est Toi ma Douce Étoile

Qui me donnes Jésus et qui m’unis à Lui.

Ô Mère, laisse-moi reposer sous ton voile

Rien que pour aujourd’hui ».

3ème dizaine:

Marie une mère à imiter.


« Pour qu’un sermon sur la Sainte Vierge me plaise et me fasse du bien, il faut que je voie sa vie réelle, pas sa vie supposée ; et je suis sûre que sa vie réelle devait être toute simple. »

« Point de ravissements, de miracles d’extases

N’embellissent ta vie, Ô Reine des élus. »

4ème dizaine :

Marie une mère à qui l’on peut faire confiance.


« Quand on a prié la Sainte Vierge et qu’elle ne nous exauce pas, c’est signe qu’elle ne veut pas.

Alors il faut la laisser faire à son idée et ne pas se tourmenter. »

5ème dizaine :

Que Thérèse nous aide à vivre un grand amour pour Marie.

« Ce que la Sainte Vierge a de plus que nous, c’est qu’elle ne pouvait pas pécher, qu’elle était exempte de la tache originelle ; mais d’autre part, elle a eu bien moins de chance que nous, puisqu’elle n’a pas eu de Sainte Vierge à aimer ; et c’est une telle douceur de plus pour nous, et une telle douceur de moins pour elle ! »



Je prie







1. Oh ! quel joyeux anniversaire
Nous célébrons en ce beau jour !
A notre bonne et tendre Mère,
Chantons, chantons tout notre amour.


2. Depuis soixante ans, sur la terre,
Divin Jésus, vous contemplez
Une fleur qui vous est bien chère,
De vos grâces vous l'arrosez.


3. Jésus, votre fleur embaumée
A pour vous gagné bien des coeurs,
Elle a cueilli dans la vallée
Une belle moisson de fleurs.


4. Divin Jésus, dans la Patrie
Vous saurez la récompenser ;
De la moisson qu'elle a cueillie
Nous vous verrons la couronner.


5. Jésus, votre Rose est la Mère
Qui dirige nos coeurs d'enfants ;
Daignez écouter leur prière :
Qu'ils fêtent ses quatre-vingt ans !


Les trois petites novices
Sr Thérèse de l'Enfant Jésus
Sr Marthe de Jésus
Sr Marie-Madeleine



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum