Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat" Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le CrocoDeal du moment : -26%
Nouveaux écouteurs sans-fil ...
Voir le deal
118.62 €

Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat"

Aller en bas

Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat" Empty Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat"

Message par azais le Sam 25 Fév 2017 - 2:41

PETIT MANUEL D’APOSTOLAT MEDIATIQUE
Guide pratique à l’usage des catholiques engagés

extrait partie : PARTICIPER A UNE INTERVIEW OU UN DEBAT

Les interviews et les débats sont un sport sanglant. Et vous, l’interviewé, êtes l’un des combattants.

Les gens qui regardent ou écoutent guettent le moment où l’un ou l’autre des participants va être mis à mort.  Comme dans d’autres sports de combat, vous ne gagnerez pas à coups de force brutale mais grâce à votre habileté.

Et, comme dans tous les sports, il y a des règles à respecter.
Voici donc les règles et les tactiques à connaître.

Essayez-les avec vos amis. S’entraîner,comme au sport, est absolument primordial. Si vous n’avez jamais été interviewé auparavant, demandez à quelqu’un de vous aider en jouant le journaliste, un jour ou deux avant l’interview.

Il faut que cette personne vous fasse passer un moment difficile en vous poussant au bout de vos retranchements. Evaluez ensuite la façon dont vous vous y êtes pris et identifiez les points sur lesquels vous devez vous améliorer.

Si vous ne vous exercez pas, attendez-vous à être mis en boîte à chaque fois.
Si au contraire vous vous entraînez vraiment, vous allez voir que tout ce que vous aurez à faire sera de recracher ce que vous aurez préparé ; ce qui n’est finalement pas si terrifiant.


Règles et tactiques

1) Soyez informé

C’est la règle d’or.

Rappelez-vous, c’est une guerre de l’information, et les meilleurs soldats sont ceux qui sont les mieux informés. N’allez jamais dans un studio si vous n’êtes pas certain de mieux connaître le sujet que la personne qui sera face à vous et de pouvoir lui tenir tête si elle essaye de vous rouler avec des données bidons. Cela suppose de lire beaucoup.

Assurez-vous que vos informations sont fiables et résistent à l'examen critique

.2) Soyez calme

Même quand la question posée ou les attaques de votre adversaire vous déstabilisent,vous ne devez pas le montrer.
Généralement, la personne la plus calme est celle que lepublic perçoit comme le gagnant. Ca ne veut pas dire que vous ne devez pas être passionné et enthousiaste – ce qui est très bon – mais votre passion et votre enthousiasme doivent être fermement contrôlés et ne doivent jamais se transformer en colère. Si nécessaire, respirez à fond avant de répondre à la question.
Et soyez polis mais ferme avec chacun des participants

3) Soyez concis
Le temps de parole dont vous disposez est incroyablement bref. Vous devez savoir exactement ce que vous voulez dire, et le dire en aussi peu de mots que possible, avec clarté et détermination. Le cœur de votre message doit être délivré au début de l’interview : vous devez résumer ce message en seulement une ou deux phrases avant devons étendre davantage.

4)Ce sont les réponses qui importent, pas les questions

Quand vous arrivez dans le studio radio ou sur le plateau TV, vous devez savoir exactement ce que vous voulez dire et la manière dont vous voulez le dire. Ne soyez pas trop scrupuleux concernant la réponse à la question : traitez-là le plus brièvement possible et venez-en immédiatement aux points que vous voulez évoquer. A la fin, vousdevez quitter le plateau ou le studio en ayant la satisfaction d’avoir développéefficacement les points les plus importants.

5) Ne cherchez pas à multiplier les messages

Vous devez vous en tenir au maximum à trois idées, étayées par des arguments. Si vous en faites plus, votre auditoire va s’y perdre – et vous aussi par la même occasion.

6)Allez au bout de vos interventions

Si le journaliste essaye de vous interrompre avant que vous ayez pu délivrer une choseimportante que vous avez à dire, n’ayez pas peur de continuer de parler jusqu’à ce quevous l’ayez dite. Parfois, il est utile d’utiliser des expressions comme « juste un instant »ou « si vous me laissez finir ». Soyez directif sans être brusque. Ne vous laissez pas marcher sur les pieds.

7) Simplicité

Rendez vos interventions aussi claires que possible. Utilisez des phrases courtes et desmots simples. Evitez les phrases à rallonges et les propositions subordonnées et choisissez un style direct (du type : sujet – verbe – complément). Dans le cas contraire,vous risquez de rendre votre message confus auprès du public.

Cool Retournez les questions hostiles à votre avantage

Il y a plusieurs façons de s’y prendre :
- Traiter rapidement la question puis enchaîner sur ce que dont vous voulez parler.
C’est le moyen le plus simple et le plus sûr pour parer les questions pièges. Une bonne manière de le faire consiste à montrer que vous êtes d’accord avec une partie de la question mais que ça ne prend en compte qu’une partie du problème.
Exemple : « Oui, bien-sûr, la liberté de conscience des parents est importante, mais ça ne veut pas dire que l’on peut négliger pour autant le sort du fœtus. Actuellement, X % des avortements interviennent simplement parce que le bébé n’arrive pas au meilleur moment. La plupart du temps, l’avortement est utilisé de manière quasi-contraceptive».-

Se tromper délibérément dans l’interprétation de la question :
« Vous avez raison, il y a des gens franchement indésirables lors de ces manifestation. Il devient même urgent de mieux protéger les participants à nos actions contre ces groupes violents. Ils profitent du fait que nous manifestions pacifiquement en priant le chapelet pour nous passer à tabac. Cette violence est symptomatique chez nos opposants ».-

Mettre le doigt sur le biais de la question :Q :
« Mais, étant donné l’importance de l’école républicaine et laïque pour assurer l’égalité des chances, les écoles hors-contrat ne risquent-elles pas de favoriser un système inégalitaire ? »
R : « Le problème est justement l’échec de l’école républicaine à permettre l’égalité des chances. Le système actuel est figé et archaïque. Il cherche à enfermer les élèves dans un carcan : à tel âge, un élève doit avoir acquis telles connaissances, sans qu’antienne compte de ses facultés propres et de ses aspirations. Et s’il ne parvient pas jusqu’au bac par cette voie imposée, on le catalogue dans la longue liste des « échecs scolaires » ou des « inadaptés ».
Vous imaginez les drames humains et le gâchis que cela représente ? L’école libre est la seule manière de prendre en compte la diversités élèves ».


9) Laissez tomber les fiches

Si ce que vous avez à dire n’est pas dans votre tête, vous n’avez rien à faire dans sur un plateau.


10) Intonation

Le but du jeu n’est pas d’avoir une discussion formelle avec le journaliste et les autres participants. Vous êtes là pour délivrer quelques messages clés et vous devez les faire passer de telle sorte que le public ne puisse pas passer à côté.
Cela signifie que vous devez parler avec plus d’emphase que dans une discussion normale. Ca vous paraîtra bizarre la première fois (entraînez-vous avant l’interview), mais vous vous habituerez vite. Si vous ne le faites pas, votre voix paraîtra morne et apathique.
Les plateauxTV sont lumineux et colorés, et votre voix doit coller à cette ambiance. C’est un jeu d’équilibriste : adopter des intonations très vivantes tout en restant parfaitement calme.

11) Utilisez votre corps

A la TV, une technique efficace consiste à maintenir votre tête et votre buste immobiles ;ainsi vous paraîtrez solide et inspirerez confiance.
En revanche, vous devez illustrez ce que vous dites à l’aide de vos mains ; cela vous aidera à souligner les points importants.
Les sourcils peuvent aussi servir à appuyer ce que vous dites.

12) Humour

Si vous ne versez pas dans la frivolité ou le manque de respect, un peu d’humour vous aidera séduire votre auditoire.
Caricaturer – sans méchanceté – les préjugés de vos opposants s’avère assez efficace.

13) Ne haïssez pas vos opposants

C’est parfois difficile mais c’est néanmoins nécessaire. Non seulement c’est une injonction du Christ (« aimez vos ennemis »), mais cela est en plus une nécessité du point de vue de l’efficacité médiatique. Quoi que vous puissiez penser de la personne qui est en face de vous, vous devez laisser vos sentiments à la porte du studio. Si vous vous autorisez à la détester, vous perdrez tout votre attrait, votre sympathie et celle du public. Une façon de gérer ses sentiments lors d’un débat consiste à considérer votre adversaire comme quelqu’un qui a été induit en erreur et qui a besoin qu’on lui dise la vérité. Votre rôle doit être de lui ouvrir les yeux, pas de le démolir ; et vous verrez qu’en arrivant dans le studio,vous serez beaucoup moins tendu.

14)Ne vous dispersez pas

Rappelez-vous : quand vous arrivez dans un studio, vous êtes là pour traiter un sujet et un seul, pas pour soigner les maux du monde entier.
Concentrez-vous sur une seule tâche et vous vous faciliterez considérablement la vie
azais
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5611
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat" Empty Re: Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat"

Message par Père Nathan le Mer 7 Fév 2018 - 14:59

Même sans être sur un plateau de TV
  ces conseils d’azais sont excellents

Ajoutez la prière et l’union avec Dieu et une supplique très forte à votre ange gardien

La prière d’autorité fulgurante pour stériliser une personne présente vraiment mauvaise
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 4010
Age : 69
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat" Empty Re: Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat"

Message par véronique69 le Jeu 8 Fév 2018 - 7:38

Pour ceux qui doivent aller dans l'arène de studios ou d'autres lieux, qu'ils se constituent peut-être une arrière-garde défensive en confiant cette intention à la prière de contemplatifs religieux ou tout autre priant...

véronique69
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1694
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat" Empty Re: Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat"

Message par azais le Jeu 8 Fév 2018 - 12:06

Merci  @véronique69

je confie donc à votre prière , des enregistrements le 13 fevrier  mardi prochain , toute la journée
azais
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5611
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat" Empty Re: Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat"

Message par Yves Laporte le Jeu 8 Fév 2018 - 12:39

R : « Le problème est justement l’échec de l’école républicaine à permettre l’égalité des chances. Le système actuel est figé et archaïque. Il cherche à enfermer les élèves dans un carcan : à tel âge, un élève doit avoir acquis telles connaissances, sans qu’antienne compte de ses facultés propres et de ses aspirations. Et s’il ne parvient pas jusqu’au bac par cette voie imposée, on le catalogue dans la longue liste des « échecs scolaires » ou des « inadaptés ». 
Vous imaginez les drames humains et le gâchis que cela représente 

Je suis en colère. En tant qu'enseignant de l'Education Nationale, je trouve honteux d'inciter les gens à présenter les choses d'une manière aussi mensongère. Cela ne correspond en rien à la réalité, où les équipes éducatives - à qui on demande justement de différencier et d'adapter leur enseignement en fonction des difficultés de chacun - travaillent main dans la main avec les parents, les enseignants spécialisés, les médecins scolaires, les AVS (auxiliaires de vie scolaire), les orthophonistes, etc.

Je le redis : je suis en colère de voir ainsi calomniés mes collègues qui dans des conditions souvent très difficiles font un travail admirable avec une conscience professionnelle exemplaire, prenant même sur leur temps libre, pour permettre à chacun d'avoir les meilleures chances de progresser.


L’école libre est la seule manière de prendre en compte la diversités élèves 

Permettez-moi d'en douter TRÈS TRÈS fort... Les exemples que j'ai autour de moi me prouveraient plutôt le contraire : les élèves en difficulté sont laissés sans aide et poussés vers la sortir pour ne pas faire baisser les résultats des établissements qui les accueillaient, moyennant finance pourtant ! Belle mentalité...
Yves Laporte
Yves Laporte
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 96
Localisation : Sud-Est
Inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat" Empty Re: Guide pratique à l'usage des catholiques engagés "Participer à un Débat"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum