Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Ô bois de la Croix, de quel arbre proviens tu ?

Aller en bas

Ô bois de la Croix, de quel arbre proviens tu ?

Message par Thierry le Jeu 12 Jan 2017 - 22:54

Ô bois de la Croix, de quel arbre proviens tu ?
ou 
L'intuition dans le moment présent




Ô bois de la Croix, 
de quel arbre proviens tu ?
Arbre quelconque comme on le croit,
Ou d'un bois du Ciel pour nous venu ? 


Ce cours poème, il est pour là pour vous tous chers frères et sœurs, là comme une enluminure, 
simplement pour parfaire et orner un merveilleux don de Dieu, qui est peut être un de ceux que l'on à le moins conscience :
celui de l'intuition dans le moment présent. 

Se vouloir être en continuité dans les Saints cœurs unis de Jésus et de Marie tout au long de chacune de nos journées, avant la grâce donnée pour y parvenir, il nous faut auparavant le désirer ardemment. Cela n'est pas pour les saints les plus grands, mais réellement pour chacun. Il y a des jours on cela nous parait moins évident, selon nos situations de vie, mais si on s' applique quotidiennement à le vouloir dès le réveil, cela se fera de plus en plus aisément.

Et lorsque l'on est en union d'âme avec Notre Sauveur et Notre Mère, même inconsciemment comme il arrive souvent, il nous est parfois, et même relativement souvent, donné des intuitions dans l'instant présent, pour parfaire notre relation avec Eux, ou pour œuvrer d'une quelconque manière pour le bien, la paix ou le bonheur des autres.

Un exemple : Le fait que je prenne de mon temps pour vous écrire ceci dans cette période troublée pour les forums au niveau de la vitesse d'écriture, est justement une intuition du moment présent, pour alimenter votre quête de la Miséricorde de Dieu.

Et le témoignage qui me vient au coeur de vous donner, est justement celui du don reçu qu'est l'intuition du moment présent pour parfaire ma relation aux mystères de l'Amour.

Fini votre prise d'aspirine pour réussir à capter ce que j'écris.
Je vais enfin être plus clair !

Il y a quelques heures, après le chapelet avec KTO, je priais ainsi : 

" Ô mon Jésus, demain, ce sera les Mystères Douloureux. Comme j'aimerai que Tu me révèles encore davantage de Tes divins secrets d'amour que Tu m'as offert depuis mon baptême, dans l'intimité profonde de mon âme. 
Oui comme j'aimerai que Tu puisses partager avec moi, d'autres doux mystères de Ton Saint Cœur durant toutes ces années ou Tu t'es fait Homme dans le seul but de Te révéler pleinement et surtout d'arriver au moment ultime de Ta Passion, de Ta Croix, pour le Salut de tout le genre humain.
Oh oui Seigneur, si Tu le permets, dépose en moi Tes secrets d'enfance et d'adolescence qui te préparaient à l'accomplissement futur de notre rédemption, ...mais ai-je le droit de te demander ça ?"


Quelques minutes après mon oraison, je dis à mon épouse que je partais faire un tour avec la voiture pour recharger la batterie de la voiture, avant la nuit. C'est que depuis qu'elle ne roule plus beaucoup de fait de pas mal de problèmes, la batterie se décharge vite. Et comme la météo du WE est désastreuse pour notre région, je voulais le faire aujourd'hui.

Donc, je me mis au volant, et parti, sans savoir par ou je me dirigerai. Sorti de ma citée, je pris la route qui menait au centre bourg, puis au carrefour je pris tout droit, sorti de l'agglomération, et continuais sur la nationale, au pif.

Je commençais alors à chantonner à mie voix "Jésus Jésus". 
C'est à ce moment précis que se fit l'intuition dans le moment présent, dont je vous parlai.

Cette intuition amoureuse, que je savais venir de l'Esprit Saint, me disait de continuer de rouler jusqu'à ce bourg situé à 12 km, ou j'allais de temps en temps à la messe, bien que hors de mon secteur paroissial. Mais j'aimais cette église. Pas d'explication sur le pourquoi, je l'aimais tout simplement.

Ainsi, j'arrivai à la localité en question. Je trouva une seule place de parking sur le parvis, juste à coté de celle réservée au prêtre. J'entrai dans l'église et j'alla m'agenouiller devant le tabernacle. Je fermai les yeux, et je me mis en prière devant mon Jésus. Lorsque je les rouvrit vingt minutes plus tard, et bien que la nuit n'avait pas encore vraiment commencer à tomber à l'extérieur, l'intérieur de l'église était presque dans l'obscurité. Seul la lueur rouge à coté du tabernacle, les lumignons autours de la crèche, les quatre cierges allumés aux pieds de la Piéta et la lueur des vitraux m'apportaient un doux éclairage.
Je me sentais heureux, baignant dans un saint et suave bonheur. Je n'avais pas envie de quitter l'église, mais pourtant il me fallait rentrer.
Alors, je me résigna, mais j'eu envie de parcourir auparavant les deux nefs, afin de contempler chacun des superbes vitraux qui resplendissaient de luminosité, du fait du contraste entre la pénombre dans laquelle était plongée l'église et la clarté du dehors. Je redescendis ainsi la nef de gauche après avoir passé par le chœur, et je commença à remonter celle de droite, pour me diriger vers la sortie latérale. Arrivé aux pieds de la statue de Ste Thérèse de l'Enfant Jésus, celle que j'ai choisi de prendre pour ma grande sœur tout au long de ma vie aux coté de mon ange gardien, je m’arrêta et je la pria. 
Rouvrant les yeux, je m'aperçu que son visage était finement éclairé par une douce lueur venant du vitrail en face d'elle.
Je me retournai et contempla le vitrail.

Et là, je m'agenouillais ! 
Mon oraison de tantôt avec Jésus, et la demande que je lui avais fait, sans vraiment savoir si j'en avais le droit !
Il répondait à ma demande, là maintenant, par ce vitrail.
Je fondis en larmes, alors que je n'avais pas encore pu méditer sur ce que je voyais, ni faire entrer tout ça dans mon coeur !

Ce vitrail était d'une beauté indescriptible. Il représentait la Sainte Famille au moment ou Jésus semblait passer de l'age de l'enfance à celui de l'adolescence. 
Marie était assise sous un petit auvent de pierres blanches, et filait de la laine. Les couleurs de ses vêtements étaient vives.
Une petite mèche de ses cheveux dépassait de sous son voile, à la droite de son front, et semblait légèrement soufflé par un petit courant d'air. Cela rendait le tout vivant.
Joseph était au premier plan, en bas. Il travaillait une poutre avec ses ciseaux à bois et un maillet. Ses habits étaient tout aussi variés en couleurs que ceux de Marie, mais beaucoup plus terne.
Au milieu était Jésus, paraissant être âgé d'une douzaine d'années. Il était positionné sur le vitrail de manière à ce que la Vierge Marie, en haut à gauche, Lui au centre et Joseph en bas à droite forme une parfaite diagonale en perspective de profondeur. Jésus avait les même vêtement que Joseph, à quelque chose prêt. Il Lui manquait seulement une ceinture.

Et tandis que Marie filait a laine, que Joseph taillait la poutre en bois, 
Jésus Lui, portait une grande planche de bois, l'amenant à Joseph.
La planche semblait épaisse, large, longue ... et lourde pour Jésus surtout !
Il l'a portait sur Son épaule gauche en la tenant de sa main droite par dessus sa tête, alors que ses doigts de la main gauche dépassaient à l'autre largeur de la planche. Elle semblait être posée diagonalement sur l'épaule de Jésus, l'autre extrémité devant traîner au sol, mais caché par ses vêtements.

Les visages de Marie et de Joseph étaient légèrement souriants. Pas celui de Jésus. Il semblait plutôt comme crispé sous l'effort.

Voilà, c'est tout pour la description, pour le visuel uniquement.
Le reste en ce qui me concerne personnellement, je ne peux vous le relater, du moins pour l'instant, tout est tellement intense pour moi ! Par ce vitrail, j'ai perçu énormément de choses que je n'avais jusque là pas découvert.
La réponse de mon doux Seigneur à été bien au delà de mes attentes !

Ô bois de la Croix, 
de quel arbre proviens tu ?
Arbre quelconque comme on le croit,
Ou d'un bois du Ciel pour nous venu ?




Peut être pouvez vous ne pas comprendre, tellement c'est personnel, mais le message que je voudrai vous faire passer mes chers amis, c'est de bien prendre en compte l'intuition du moment présent dans chacune de vos vie !


Dernière édition par Thierry le Ven 13 Jan 2017 - 1:01, édité 1 fois
avatar
Thierry
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 814
Age : 53
Localisation : Diocèse de Rouen
Inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ô bois de la Croix, de quel arbre proviens tu ?

Message par J-Ph Cazelle le Jeu 12 Jan 2017 - 23:28

Merci Thierry, ce partage est juste magnifique.

D'où vient ce petit poème?

Ô bois de la Croix,
de quel arbre provient tu ?
Arbre quelconque comme on le croit,
Ou d'un bois du Ciel pour nous venu
?

J-Ph Cazelle
Avec les chérubins

Masculin Messages : 54
Inscription : 28/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ô bois de la Croix, de quel arbre proviens tu ?

Message par Thierry le Jeu 12 Jan 2017 - 23:46

De moi  Wink

Merci J-Ph
avatar
Thierry
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 814
Age : 53
Localisation : Diocèse de Rouen
Inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ô bois de la Croix, de quel arbre proviens tu ?

Message par Thierry le Jeu 12 Jan 2017 - 23:48

Enfin quand je dis de moi, ... il me fut plutôt déposé en mon coeur.
avatar
Thierry
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 814
Age : 53
Localisation : Diocèse de Rouen
Inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ô bois de la Croix, de quel arbre proviens tu ?

Message par Bretagne le Ven 13 Jan 2017 - 10:15

Bonjour et merci @ Thierry pour ce partage si sublime . Ce message je le reçois 5/5
car il a beaucoup de résonances en moi concernant les intuitions du moment.
Le poème est un petit bijou.
J'ai des difficultés à poster aussi je m'arrête là .
Bretagne
avatar
Bretagne
Pour le roi

Féminin Messages : 657
Inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ô bois de la Croix, de quel arbre proviens tu ?

Message par lacolombe le Ven 13 Jan 2017 - 11:15

Bonjour Thierry
Merci pour ce partage rempli de joie et d'émotion, C'est comme si on y était dans votre église.
Quel bonheur de vous lire.
avatar
lacolombe
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 272
Age : 52
Localisation : BAS-RHIN
Inscription : 06/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum